Profitez des offres Memoirevive.ch!
Nisus Writer Pro: vous devriez l’essayer

Leopard sera disponible en octobre?

La belle affaire… On a le temps, et Tiger me va bien pour l’instant. Jusqu’à ce qu’Apple nous montre les fonctions cachées du logiciel, peut-être.

Là, ça risque de devenir plus difficile d’attendre, pour peu qu’il y ait un minimum de révolution dans l’air.

Ce qui me dérange dans cette nouvelle date de sortie, c’est que s’il est vrai qu’iLife et iWork 07 sont vraiment retardés (ils auraient dû sortir en janvier) parce qu’ils ont besoin des nouvelles fonctionnalités de Leopard pour tourner, ça va nous faire une version 07 de ces suites un peu tardive.

Or Apple a un énorme défaut: il ne met pratiquement pas à jour ses logiciels en dehors des grosses nouvelles versions.

Et même.

Si j’ai pu à l’époque m’enthousiasmer pour Pages, force m’est de constater que depuis deux ans et demi, les progrès sont bien maigres. Le logiciel est parti sur une bonne base, mais il n’évolue que très peu, et se montre parfois d’une lenteur exaspérante.

Il se trouve que Word reste (restait) pour moi le logiciel absolument incontournable, malgré tous ses défauts. En gros, pour vous dire, souvent, je commençais un document sur Pages, et puis je le finissais sur Word, surtout si des tableaux y étaient intégrés.

Pages est parfois si peu pratique…

Mais Word est bogué, tout le monde le sait. Donc finalement…

Mais depuis deux jours, je m’amuse, voire même travaille avec un logiciel qui pourrait changer tout ça.

Je veux parles de Nisus.

Oh non, pas Nisus Express qu’Anne Cuneo a testé ici en 2003 ou là en 2004. Nisus Express est très joli, certainement bien pensé sur de nombreux points, simple d’emploi, mais trop limité pour ce que je veux faire.

Je veux parler de Nisus Writer Pro, qui vient de sortir en version beta 1, que je vous encourage vivement à tester vous-même (version entièrement fonctionnelle 60 jours).

image

Comme sa petite soeur, l’interface de Nisus est gaie!

Je ne vais pas tester cette version de Nisus ici, je laisserai Anne, notre spécialiste maison le faire.

Mais je voudrais juste vous dire que selon moi, Nisus Writer Pro est LA synthèse de tout ce que j’attendais depuis longtemps.

Puissance

Pratiquement tout y est! Les tableaux, la gestion des styles de caractères et de paragraphes, la gestion des documents multilingues, les différents types d’écriture (de gauche à droite ou de droite à gauche), un langage Macro, la gestion des sections et j’en passe, bref ce que l’on trouvait déjà dans la version Express, mais encore, et c’est nouveau:

  • la gestion des images enfin poussée (une image peut être intégrée comme un caractère, fixée sur la page avec un habillage automatique, ou suivre le texte tout en continuant à être habillée);
  • des références croisées bien fichues (bon sang, comment se fait-il qu’une toute petite équipe soit capable de nous offrir cette chose alors qu’Adobe inDesign CS 3 est scandaleusement toujours dépourvu de cette fonction, tout comme XPress et Pages d’ailleurs), création de table des matières et index très poussés;
  • une recherche incroyable, avec possibilité d’y intégrer des attributs (chercher le mot «ami» seulement s’il est en italique);
  • une gestion des veuves et orphelines;
  • un outil pipette “pompe” style bien réalisé (tu sélectionnes un bout de texte, tu prends la pipette, puis tout ce que tu resélectionne automatiquement prend les attributs “pompés”.

Rapidité

Le logiciel s’ouvre tellement vite… Et jamais l’on est freiné pendant la frappe. Tu vois ce que je veux dire Pages?

Simplicité

Magnifique simplicité pour piloter tout cela. L’interface est réellement bien pensée, et ma fois bien plus gaie que celle de Mellel par exemple. Le système des inspecteurs dans un tiroir externe n’est pas nouveau, mais il est fort ergonomique.

Fiabilité

Pour une version beta 1, c’est incroyable. Aucune plantée, et pour l’instant, tous les comportements sont ceux attendus.

Compatibilité

Nisus est compatible avec la plupart des documents de traitement de texte actuels.

image

Je ne sais pas par contre s’il ouvre les nouveaux formats Word 2007 en provenance de Windows. Je n’en ai pas encore reçu pour tester.

Mais surtout, Nisus est parfaitement compatible, jusque dans les tréfonds, avec Antidote. Donc la correction orthographique du texte est possible sur ce logiciel pour l’instant (je rappelle qu’il s’agit d’une beta) en anglais uniquement.

ProLexis peut également corriger le texte, mais via son adaptateur universel, en copier-coller. Les attributs sont conservés (Police, corps, gras, italique) mais pas les styles de caractères et les styles de paragraphes.

Prix

Il s’agit d’une version beta, donc gratuite. Mais sachant que la version Express est vendue 45 $, et que la version “monstre” appelée “Classic” l’était à 79 $, on peut être assuré que Nisus ne va pas vous obliger à vendre vos pantalons pour l’acquérir.

Je précise aussi que l’éditeur a fait passer gratuitement tous les utilisateurs de la version Express 1 à la 2 (même la 2.7). Nous avons à faire avec des gens corrects.

En conclusion

Nisus était un outil formidable de traitement de texte avant MacOSX. Il était très puissant (personnellement, je le trouvais compliqué).

Puis est venue la première version de Nisus Express, qui, si elle était très agréable, avait perdu les trois quarts des fonctions de la version précédente. Et encore, je suis gentil. La version 2.7 de Nisus Express avait arrangé beaucoup de choses, mais je ne pouvais pas me résoudre à utiliser ce logiciel comme programme principal, trop de fonctions manquant encore à mon goût.

Cette nouvelle version «Writer Pro» est tout simplement un pas en avant phénoménal. J’ai tout ce que je cherche (mis à part la date automatique sans passer par une macro ou la bordure de paragraphe sans passer par un tableau à une seule cellule), allié à la vitesse, la fiabilité, et la simplicité.

En attendant un vrai test, je ne peux que vous conseiller de l’essayer vous-même.

38 commentaires
1)
Inconnu
, le 14.04.2007 à 01:46
[modifier]

Je l’attendais aussi cette bêta, et je ne suis pas déçu. Le seul “bug” que j’ai trouvé concerne la numérotation automatique des titres, qui ne marche si les titres se suivent, mais bon, c’est une beta, on pardonne aisément.

Sinon pour moi, un tout gros atout de Nisus, c’est que c’est le seul traitement de texte compatible Linkback ( http://www.linkbackproject.org/ ). Linkback permet en fait lorsqu’on copie colle quelque chose d’une autre application linkback de pouvoir l’éditer à nouveau dans l’application d’origine. Exemple: je fais un schéma dans Omnigraffle, que je copie colle dans un document Nisus. Puis je me rends compte qu’il y a une erreur dans le schéma, je double clique dessus dans Nisus, un nouveau “document” est ouvert dans OmniGraffle, je fais la modification, je la sauve et elle est “répercutée” dans le document Nisus. Magique non?

EDIT: pas de bug pour les numérotations de titres, c’est moi qui n’avait pas appliqué le bon style de liste (j’avais mis “Numbered” au lieu de “Heading”).

2)
Franck_Pastor
, le 14.04.2007 à 09:40
[modifier]

Index ? Table des matières ? Glossaire ? Bibliographie ? Éditeur d’équation intégré ?

Oui, je sais, je suis pénible, mais François sait bien pourquoi ;-)

Vivement le test approfondi d’Anne, je suis quand même toujours curieux de me renseigner sur tout ce qui peut faire concurrence au monstre Wordien.

3)
Guillôme
, le 14.04.2007 à 09:50
[modifier]

Sérieux, je pense qu’il va falloir commencer à s’intéresser de près à OpenOffice et à NeoOffice.

La version 2.1 de NeoOffice est vraiment très bien et OpenOffice annonce une beta native OsX d’ici peu et une version finale fin 2007…

A suivre…

4)
iScarabee
, le 14.04.2007 à 10:11
[modifier]

Et que pensez vous de Mariner ? http://www.marinersoftware.com/

C’est amusant, je n’ai jamais réussi à utiliser d’autres logiciels autres que Word (beh oui :/) et TextEdit. Parfois OpenOffice mais même, ils ne me convainquent toujours pas. Bon vais tester Nisus Writer Pro…

5)
monmac
, le 14.04.2007 à 11:20
[modifier]

Il a vraiment l’air bien ce Nisus nouveau version Pro.

Pourtant, j’utilise le traitement de texte que pour faire du courrier. La fonction principale que je recherche est de pouvoir aisément mettre une adresse d’un destinataire. Un chouette soft, Letter Star le fait très bien: un tiroir à droite avec le contenu du carnet d’adresse. Il suffit de choisir le groupe, de cliquer sur le nom et hop, le courrier est adressé. En plus il a un onglet enveloppe qui permet d’imprimer celle-ci sans réintroduire le contact. Cerise sur le gateau, on fait des modèles avec des PDF. Par exemple, t’as un papier à en-tête fait sur Xpress ou Illustrator. Tu le sauve en PDF, choisis celui-ci comme fond du modèle dans Letter Star et c’est tout. C’est génial.

Le seul hic, est que Letter Star n’est plus suivi, il n’est que PPC et la derminère màj de mars 2006 ne servait qu’à le rendre +/- compatible avec Tiger. En plus il a un format propriétaire bien qu’on puisse enregistrer en PDF. L’auteur ne répond pas et ça m’énerve…

C’est quand même incroyable que pas un traitement de texte n’ait pensé à l’histoire d’avoir le carnet d’adresse de Mac OS X à portée de main comme dans Mail et bien d’autres. Pages permet bien de glisser une vCard, mais c’est fastidieux. Word… trop chi…

Enfin bref, si qqn connaît un logiciel qui permet simplement d’écrire de la correspondance en utilisant le Carnet d’Adresse, ce serait sympa d’en parler.

Merci François pour cette brève présentation.

6)
Zallag
, le 14.04.2007 à 11:41
[modifier]

Je suis étonné des découvertes que tu sembles avoir faites et des émerveillements que tu exprimes au sujet de ce traitement de texte. Je les retrouve couramment dans Word depuis toujours… Ainsi la réalisation de très longs documents-maîtres, et des banalités telles que tables des matières, glossaire, notes de bas de page, partage avec des relecteurs multiples dont chacun complète ou corrige le texte initial, insertion d’images, création de dessins, habillages divers pour ces éléments, organigrammes, utilisation de lettrines, et toutes les utilisations de styles me semblent sans problèmes. La recherche d’un mot en italiques, en telle ou telle couleur, eh! bien, quoi de plus courant avec Word? Je vais illico relire ta présentation pour vérifier si j’ai vraiment loupé un truc essentiel au sujet de ce logiciel, et m’excuse par avance si c’était le cas.

7)
iScarabee
, le 14.04.2007 à 12:07
[modifier]

@ Zallag

Peut-être que François voulait dire qu’il existait une alternative possible à Word. Mais c’est vrai que Word reste le meilleur en la matière… Je viens de tester Nisus : bon y’a une très grande phase d’apprentissage, rien n’est intuitif pour l’instant.

8)
ysengrain
, le 14.04.2007 à 12:34
[modifier]

Nisus ? Pourquoi pas. Je reste néanmoins toujours surpris, étonné, interloqué des appréciations relatives aux logiciels de traitement de texte. Dans mon entourage, Word est utilisé majoritairement au plan du nombre d’utilisateurs, mais plus que plus que plus que minoritairement au plan des fonctions utilisées. Une lettre par ci par là, point de tableaux ou de références croisées; c’est tout juste si le mode plan fait partie du niveau de connaissance. Pourquoi une usine à gaz ? Quand un ami me demande conseil à propos d’un bug de Word (essayez d’imprimer une page à partir de Word Mac sur une Canon BJ 1300 … bon courage; même la Hot line de Canon a reconnu, sans l’écrire, que c’est impossible, et pourtant une BJ 1300 en entreprise, quelle merveille !!), je propose NeoOffice/Open Office. C’est bien, correct, et gratuit Si vous faites de la photo de famille, point n’est besoin d’un EOS 5D muni d’un EF de la série L: pour le traitement de texte c’est pareil. Si vous roulez à moto en ville, est il approprié d’avoir une MV Agusta ? : pour le traitement de texte c’est pareil.

J’ai pendant plusieurs années réalisé la mise en page d’un journal de 20 pages pour une asso. J’ai utilisé In Design pour la mise en page proprement dite, mais pour le texte, et encore maintenant Appleworks avait suffit et me suffit encore.

9)
Zallag
, le 14.04.2007 à 12:59
[modifier]

@ ysengrain D’accord avec toi sur l’utilisation de Word par des gens qui tapent ici ou là une lettre pour leur résilier leur bail auprès de leur gérance. En fait j’aime et recommande autant Word aux uns que Google Docs ou Apple Works aux autres, car évidemment tout dépend de l’usage attendu par les uns ou les autres de tels programmes. Et quand je roulerai en ville en moto, je me paierai ce bizarre petit scooter électrique, le Forsen, qui fait du 40 km/h, coûte moins de 2500 CHF et dépense pour moins de 15 CHF de courant électrique pour une année! Je dérive, et laisse le suivant revenir au sujet de ce jour!

10)
Inconnu
, le 14.04.2007 à 13:23
[modifier]

Le problème est que nous avions déjà un produit fabuleux de traitement de texte sur Macintosh — nous l’avons toujours à ce jour à condition de rester sous OS9. Seulement Adobe préfère nous expliquer que porter un produit développé sous Unix vers OSX est trop compliqué (…je vous laisse apprécier l’argumentation…).

Ce produit n’est autre que FrameMaker. Un outil utilisé par la plus part des compositeurs de livres (je rajoute cela avant que l’on m’explique que TextEdit suffit pour un usage courant, point que je partgae d’ailleurs…!)

Le chef produit expliquait récemment sur son blog que, pouvant désormais faire tourner Windows XP sous OSX, il n’y a qu’à passer à la version Windows pour s’en sortir. Bref, de quoi nous plaignons nous…

11)
Franck_Pastor
, le 14.04.2007 à 13:36
[modifier]

Jean-Christophe, quelques questions de curiosité, depuis le temps :-) : utilises-tu toujours FrameMaker ? Si oui, sur Classic encore, ou sur Windows ? Sinon, qu’utilises-tu maintenant à la place ?

Au sujet de Nisus, François, j’oubliais une autre question : gère-t-il les notes marginales ?

12)
François Cuneo
, le 14.04.2007 à 14:06
[modifier]

Zallag, je sais bien que Word fait tout ça.

Mais au prix de bricolages incessants, pour contourner les bugs.

Il se trouve que jusqu’à ce jour, je n’ai trouvé aucun programme de traitement de texte qui a toutes ces fonctions, que Word a, et justement, c’est pour cela que j’explique en début d’article que j’utilise malgré tous ces problèmes le logiciel de Microsoft.

Sur Mac, c’est la misère les traitements de texte (MarinerWrite, je l’ai essayé plusieurs fois, pas mal, mais bon…). Mellel? Superbe, mais tellement compliqué, et la gestion des images n’est toujours pas bonne (si je ne me trompe pas, la dernière version n’intègre toujours pas les images autrement que comme un caractère).

Quoi d’autre?

Pages justement. Eh bien oui, il est très bien ce logiciel, mais comme je l’ai expliqué, il m’agace aussi très souvent. Par des ralentissements incroyables.

Alors quoi? Nisus? Trop léger, en version Express.

Et paf, voilà l’annonce d’une version Pro, à laquelle je ne croyais pas.

Et repaf, voilà la SORTIE d’une beta, finie comme rarement j’ai vu une beta 1! Au point qu’elle est utilisable en production.

Tout ce que j’attendais, que je ne voulais pas perdre dans Word, voilà que je le trouve ici.

Donc je trouve la chose exceptionnelle, et je le dis:-)

13)
François Cuneo
, le 14.04.2007 à 14:09
[modifier]

Franck_Pastor: non, pas de notes marginales. Mais des notes de bas de page et de fin de document.

Je sais Franck que LaTeX fait mieux sûrement. Mais tu sais aussi pourquoi je ne veux pas l’utiliser:-)

Cela dit, lorsque je vois que je m’en sors avec Textile sur Cuk, je me dis que peut-être…

14)
François Cuneo
, le 14.04.2007 à 14:11
[modifier]

Jean-Christophe, comme toi, j’ai utilisé FrameMaker pendant des années. Comme toi, j’ai gueulé quand Adobe l’a laissé tomber pour Mac.

Comme toi sans-doute, je suis scandalisé qu’Adobe n’ait pas intégré quelques fonctions de gestion de document long sur inDesign.

Mais soyons francs JC, FrameMaker n’est pas à la portée de tout le monde (je dis ça en toute modestie parce que je sais que si maintenant, je devais retoucher des modèles FM, je passerais des heures à essayer de m’y retrouver, pensons par exemple aux styles dans les index), alors que Nisus me semble à la portée de tout le monde.

15)
Franck_Pastor
, le 14.04.2007 à 14:12
[modifier]

Il se trouve que jusqu’à ce jour, je n’ai trouvé aucun programme de traitement de texte qui a toutes ces fonctions, que Word a

Oui, en particulier cette fonction-ci, comme tu l’as dit toi-même : aucun n’est aussi parfaitement buggé, qu’il en donne l’envie de jeter son ordi par la fenêtre… personnellement, si je me refusais à utiliser à LaTeX, j’utiliserais alors plusieurs logiciels moins complets que Word, chacun ayant une fonctionnalité que les autres n’auraient pas, mais qui tous contrairement à Word ne risqueraient pas de vous p… entre les mains.

16)
Franck_Pastor
, le 14.04.2007 à 14:36
[modifier]

Cela dit, lorsque je vois que je m’en sors avec Textile sur Cuk, je me dis que peut-être…

Ben oui, c’est le même principe, après tout : le balisage du texte. Ceci dit, Textile, pour le peu que j’en sais, je trouve ça d’une lourdeur…

17)
XXé
, le 14.04.2007 à 15:14
[modifier]

Cela dit, lorsque je vois que je m’en sors avec Textile sur Cuk, je me dis que peut-être…

Comme en fin de ton article, pour le lien vers Nisius, par exemple ? :-p

Ok, je sors ! :-D

Ah, juste avant de sortir, au… 12ème paragraphe, c’est “parler”…

Là, même si j’étais pas déjà dehors, je sens que je m’y retrouverais vite fait ! ;-)

18)
François Cuneo
, le 14.04.2007 à 18:11
[modifier]

XXé, j’ai corrigé, merci!:-)

Fallait mettre : à la place de ; et c’était tout bon. Petit dérapage de la main droite (le ; et juste à gauche du : sur le clavier romand).

19)
Anne Cuneo
, le 15.04.2007 à 10:16
[modifier]

Je vous trouve bien “bof, bof” et blasés, face à un programme qui est remarquable, que j’utilise sous ses diverses formes depuis 15 ans, et avec lequel je n’ai JAMAIS perdu un texte (ce n’est pas, et de loin, ce que je pourrais dire de Word) qui ne fait pas semblant d’être autre chose qu’un traitement de texte, et qui m’offre désormais dans sa version Pro, pratiquement tout ce qu’il offrait sous OS 9 (pas encore d’éditeur d’équations, c’est vrai Frank…). Pas intuitif, je trouve ça un peu fort de café, par ailleurs. Et si vous l’essayiez pendant les 60 jours où il vous est offert, et qu’on en discutait ensuite? N’oubliez pas, pendant que vous y êtes, Linkback. Un truc génial. Le test viendra dès que la version ne sera plus beta. A bientôt!

20)
François Cuneo
, le 15.04.2007 à 13:40
[modifier]

C’est vrai que dire que le logiciel n’est pas intuitif est assez étonnant.

Plus facile d’accès que lui (et pourtant je ne l’avais jamais utilisé en “production” avant), tu meurs.

Je ne vois pas comment on peut faire plus simple.

21)
Simon
, le 15.04.2007 à 16:08
[modifier]

Effectivement il a l’air vraiment très bien ce traitement de texte. Cependant maintenant que je me suis mis à Latex, ça va être difficile de revenir en arrière :-)

Linkback c’est vraiment pas mal cette histoire! J’inclus souvent des schémas omnigraffle dans mes documents, et c’est un peu pénible de les modifier: retrouver le document omnigraffle qui contient le schéma, modifier, exporter en pdf, tout ça sans mélanger les noms des graphiques.

Sinon nul besoin d’un éditeur d’équation dans Nisus, il suffit d’utiliser Latex it par exemple.

23)
Franck_Pastor
, le 15.04.2007 à 18:09
[modifier]

Sinon nul besoin d’un éditeur d’équation dans Nisus, il suffit d’utiliser Latex it par exemple.

C’est vrai, mais les exemples d’utilisation de LaTeXit ou d’Equation Service ou autre que j’ai vus autour de moi étaient assez catastrophiques. Par exemple, la taille des équations n’était pas du tout en rapport avec celle du reste du texte, elles n’étaient parfois même pas alignées sur le texte d’ailleurs, elles sont parfois floues/pixellisées, etc. C’est en général un peu moins moche sur les présentations type Powerpoint, mais ce n’est pas non plus la joie.

Si on persiste dans l’erreur ;-) c’est-à-dire ne pas vouloir utiliser LaTeX pour la mise en forme du texte complet, alors autant utiliser l’éditeur d’équations du traitement de texte choisi, s’il en a un qui soit un tant soit peu valable.

24)
Zitoune
, le 15.04.2007 à 21:22
[modifier]

Dommage, il n’ouvre pas les pdf (Scribus les ouvre comme image), ni les odt (format natif d’OpenOffice). Tant pis…

25)
Tartopom
, le 16.04.2007 à 09:34
[modifier]

dans Nisus Express, que je vais acheter très certainement, il n’y a pas de recherche de synonymes on dirait? C’est le seul point qui m’embête.

26)
François Cuneo
, le 16.04.2007 à 13:34
[modifier]

Tartopom, tu utilises Antidote, et elle est belle!

Zitoune, je n’ai personnellement jamais essayé d’intégrer un PDF dans un logiciel de traitement de texte. Pour OpenOffice, c’est étrange. Le format natif n’est pas compatible Word?

27)
Tartopom
, le 16.04.2007 à 14:23
[modifier]

ah oui, je ne connaissais pas Antidote… Ça a l’air très complet, j’ai regardé le test sur cuk. Un poil trop pour mes besoins, mais je vais peut-être me faire ce plaisir! En tout cas, Word c’est terminé, je passe à Nisus Express qui me suffit largement, et qui est nettement plus ergonomique, beau, etc.

28)
Anne Cuneo
, le 16.04.2007 à 15:03
[modifier]

ah oui, je ne connaissais pas Antidote… Ça a l’air très complet, j’ai regardé le test sur cuk. Un poil trop pour mes besoins, mais je vais peut-être me faire ce plaisir! En tout cas, Word c’est terminé, je passe à Nisus Express qui me suffit largement

Antidote est le correcteur idéal pour Nisus Express. Il corrige tes erreurs directement dans tout texte que tu sélectionnes avant de le lancer, et le dictionnaire de synonymes est aussi exhaustif que celui du Grand Robert, avec le français canadien en prime. Avec Antidote, tu peux également passer en revue les répétitions que tu fais en rédigeant, dans ton propre texte, les phrases trop longues, la typo, etc. J’ai mis longtemps à me laisser convaincre, mais je n’ai jamais regretté les 100€. Et le service après-vente est absolument impeccable (tu envoies un mail, et si c’est à peine au-delà de simplissime, ils te téléphonent, et restent au bout du fil avec toi pendant que tu essaies ce qu’ils te suggèrent, et si ça ne va pas on recommence).

Quant à Nisus Express, tu verras que tu ne regretteras pas. Je l’utilise depuis qu’il existe, et il est super. Je vais sans doute passer à la version Pro à cause de deux ou trois choses qui pourraient me servir, mais pour du texte mis en forme, il est super. Et je n’ai jamais perdu un texte en 15 ans, avec eux – alors qu’en Word, que j’ai abandonné pour Nisus (et que je dois encore utiliser au boulot) cela ne se compte plus.

PS. Je viens de corriger ce texte avec Antidote: je l’ai sélectionné, j’ai cliqué dessus avec la souris, un menu a paru m’invitant à choisir antidote, j’ai corrigé les 3 erreurs qu’il avait repérées, et elles se sont corrigées dans le texte. Il fonctionne donc avec TOUT texte.

29)
Tartopom
, le 16.04.2007 à 15:46
[modifier]

Bon, alors si tous les Cuneo s’y mettent, c’est bon, je suis convaincu… Nisus Express déjà acheté, je vais voir pour Antidote. Merci!

30)
Zitoune
, le 16.04.2007 à 19:38
[modifier]

Citation de François Cuneo

Zitoune, je n’ai personnellement jamais essayé d’intégrer un PDF dans un logiciel de traitement de texte. Pour OpenOffice, c’est étrange. Le format natif n’est pas compatible Word?

OpenOffice sait “lire” les .doc, mais son format natif pour les documents texte est le .odt. plus d’infos par là : OpenDocument

Edit : désolé pour la citation qui n’est pas faite correctement : je n’ai pas trouvé comment faire :-/

32)
Stilgar
, le 17.04.2007 à 14:36
[modifier]

Nisus, je ne sais pas. En ce qui concerne Word sur XP, c’est une horreur sur des textes long et complexe (>100 pages, beaucoup de style, graphiques, tableaux, index, etc.). Je ne calcule plus les fois ou j’ai quitté Word en sauvegardant normalement un texte et de revenir dessus le lendemain et m’entendre “dire” par Word que le document est corrompu et qu’il doit le récupérer. Certes la plupart du temps la récupération est Ok, mais le doute !!!! A chaque fois il faut relire minutieusement le document pour vérifier que tout est bon. Quelle perte de temps !!!! Et puis corrompus pourquoi ? Comment ? (pas de crash, pas de plantage, un simple enregistrement normal).

Sur Mac, c’est TextEdit et AppleWorks. J’ai vainement tenté Pages, mais c’est une horreur ! Avec du texte simple, c’est pas “trop pire”, mais dès que j’y intègre un ou deux tableaux et un ou deux graphiques, c’est inutilisable de lenteur !! (PowerMac G5 biPro 1,8 Ghz, 2 Go Ram. c’est tout de même une config bien dimensionnée pour du traitement de texte :) )

33)
Tartopom
, le 17.04.2007 à 15:52
[modifier]

voilà, j’ai acheté Antidote RX, assez cher: 199.- à la Fnac. Mais bon, le logiciel a l’air vraiment génial, très complet, je suis encore un peu intimidé. Il faut que je relise en détail le test fait sur cuk. En fait, je me demande pourquoi je n’ai pas acheté plus tôt un logiciel comme ça, au lieu de sortir toujours mes dictionnaires, synonymes, analogique, citations…A voir à l’usage.

EDIT: après quelques minutes, une première critique sur les synonymes. Il donne moins de mots d’argot que mon vieux dictionnaire des synonymes Larousse. Il se contente des mots “convenables”. Pour “femme”, exemple du test cuk, il donne “dame, courtisane, etc.”, là où mon vieux Larousse adoré, que je garde jalousement, me donne aussi “pouffiasse, grognasse, boudin, etc.” (pardon mesdames :-)…). Antidote les donne (pas boudin!), mais dans les analogies. Encore trop prudent peut-être! Mais bon, le reste a l’air formidable.

34)
Mirou
, le 17.04.2007 à 21:59
[modifier]

AAARRGGGG ! Mon Page vient de planter et j’ai perdu deux heures de job… Quelle M…. Et oui quand on est concentrés on pense pas à sauvegarder… C’est la première fois que ça m’arrive, mais bon…. Vous saviez qu’il n’y avait pas d’enregistremetn automatique dans Word ? Bon, il est où ce Nisus, elle est où cette carte de crédit ? Hein ???

35)
François Cuneo
, le 18.04.2007 à 22:45
[modifier]

Tartopom, Antidote vient de passer en version 4. Tu peux la mettre à jour gratuitement sur http://www.druide.com.

Mirou: oui dans Word, il y a une sauvegarde automatique, encore heureux avec toutes les plantées! Mais je pense que tu voulais écrire dans “Pages”.

Eh non, il n’y en a pas. Incroyable hein?

38)
lyonelk
, le 24.05.2007 à 21:57
[modifier]

Cette prise en mains a un grand mérite, celui de m’avoir à nouveau donné envie d’utiliser Nisus. Autant j’étais un fan de Nisus sous système 9.0, autant jusqu’à présent Nisus Express me laissait sur ma fin en fonction de mes besoins (et de certains bogues dans ses premières versions). Et aussi de correction via Antidote (ou autres), car il m’était impossible de corriger correctement un texte comportant des notes bas de pages. Surprise, après avoir lu cette prise en mains, Antidote et Nisus fonctionne correctement (cependant si la correction ne “bousille” pas mes notes bas de page, elle ne les corrige pas non plus à première vue). Nisus revient ainsi au milieu du jeu en concurrence ou en complémentarité pour moi avec NeoOffice. A suivre sur la durée maintenant, sa gestion et sa rapidité avec des documents longs et complexes. Merci François.