Profitez des offres Memoirevive.ch!
Dis, chérie…

“Quoi, t’as parlé de ton rasoir sur cuk ?”, regard incrédule. “Ben oui, pourquoi pas ?”
“Dans ce cas-là, il ne me reste plus qu’à écrire un article sur les crèmes épilatoires”
“Chiche” m’a répondu François.

Là, je me suis dit que j’avais à nouveau loupé une occasion de me taire !

Toutefois, commme j’avais envie de sortir aussi de mon univers de femmme-mère-avocate-qui-discute-avec-ses-copines, j’ai décidé de relever le défi.

Ce qui m’amène aujourd’hui à vous parler non pas de crèmes épilatoires (j’utilise de la cire) mais de vous, Messieurs, de vous et de votre relation aux produits de beauté.

Dans la vie de la plupart des hommes, on distingue généralement plusieurs étapes par rapport à la perception qu’ils ont des “produits de beauté”.

La première phase est celle de la “fascination”: “Maman sent si bon et est si belle, je vais me marier avec elle”.

Une fois que Bambin a réalisé que ce souhait ne pourra pas se concrétiser, il adopte, par effet “rebelle”, l’anti-attitude: “elles sont nulles, les gonzesses, à se mettre autant de machins sur la tronche”, mâchouillant tout en parlant une gomme qui a pour unique mérite d’attirer l’attention de l’interlocuteur sur sa mâchoire et non sur ses boutons et autres points noirs.

La période la plus agréable (du point de vue de l’être de sexe féminin) est celle où l’homme regarde, plein d’amour, par l’entrebâillement de la porte, sa dulcinée se faire des yeux de biche.

Une fois que Homme a mis dans le même gobelet que Femme sa brosse à dents, deux, voire trois attitudes se suivent, parfois s’alternent; il y a tout d’abord l’instant d’irritation “tu pourrais au moins me laisser, sur le meuble de la salle de bain, une petite place pour ma mousse à raser”, suivi d’un soupir “mais mon dieu, comment tu fais pour claquer autant d’argent pour une crème pour les mains, une lotion pour le corps, une émulsion pour le visage, un masque pour les cheveux, un peeling pour les coudes, un parfum, un produit douche, une crème teintée et une poudre”. La troisième, plus rare, est le fait de l’homme profondément amoureux, qui voit dans ces artifices, une façon pour sa femme de rester plus belle, plus longtemps mais toujours désirable.

L’avant-dernière phase précipite généralement Madame ou chez son analyste ou chez son médecin généraliste, dans un seul et unique but: obtenir des anti-dépresseurs, lorsque Monsieur lui aura asséné, d’un air de chimiste averti “de toute façon, ta crème anti-capitons et anti-cellulite, ça marche pas, la preuve”, accompagnant ses propos d’un regard appuyé sur les fesses de sa femme!

Mais c’est assurément le dernier “virage” qui est le plus délicat à négocier. Alors que 40 ans se sont généralement écoulés entre “maman est la plus belle” et “ma femme est pathétique avec tous ses inutiles produits de beauté”, il faut, Mesdames, vous méfier du jour où il vous demande, l’air de rien mais en se grattant la tête, “dis, chérie, tu penses quoi de ces lotions capillaires?”.

Là, il faudra vraiment vous méfier parce que grande sera la tentation d’éclater de rire, pour lui asséner à votre tour “mais t’as toujours dit que c’était de la foutaise, ces produits”. Et au lieu de rire, il faudra le rassurer et lui dire que même “un peu” chauve, vous l’aimez toujours!

30 commentaires
2)
François Cuneo
, le 16.04.2007 à 06:31
[modifier]

Hé hé…

Merci et bienvenue Madame Poppins.

Attends, que je ne dise pas de bêtises…

Ça nous fait trois femmes (Anne, Puzzo, et toi).

Bon d’accord, ce n’est pas encore la parité. Mais on s’y approche. 25 contre trois.

Juste une petite question.

Comme ça, juste pour savoir…

Quand il sera complètement chauve, tu l’aimeras toujours, Mister?

4)
fxprod
, le 16.04.2007 à 07:02
[modifier]

Une femme nue se regarde debout devant la glace. 
Elle dit à son époux : 
 ” Je me trouve horrible à regarder, grasse et ridée… J’ai besoin d’un 
compliment ” 
 Le mari répond : ” Tu as une bonne vue ”.

dis, chérie, tu penses quoi de ces lotions capillaires?”.

CA MARCHE PO….

5)
JCP
, le 16.04.2007 à 08:47
[modifier]

CA MARCHE PO….

Mais si, mais si : Propecia 4a marche, mais faut pas commencer trop tard!

6)
Jer-o-nimo
, le 16.04.2007 à 09:05
[modifier]

ça fait tout ça de moins à dépenser chez le coiffeur.

8)
coacoa
, le 16.04.2007 à 10:48
[modifier]

Le blog de Madame Poppins est effectivement savoureux…

J’ai particulièrement apprécié le lundi 19 mars 2007, “L’instant présent”… Ca a confirmé l’admiration que j’ai pour les couples avec enfants :-)

9)
Madame Poppins
, le 16.04.2007 à 11:09
[modifier]

Merci iScarabee, puis-je donc revenir en “deuxième semaine” ?

François, ta vision de la “parité” est audacieuse mais il est vrai que même un chemin de mille lieux commence par un pas ! De plus, bien sûr que j’aimerai toujours Mister, même tout chauve : moi non plus, je n’embellis pas avec les années, du moins pas extérieurement… En revanche, il y aurait beaucoup à dire sur ma beauté intérieure….

fxprod, aïe : je suis super myope, il va me dire quoi, dans ce cas-là, Mister ? ;-)

JCP, l’exercice est périlleux puisqu’il faut anticiper pour déterminer le moment “qui est encore assez tôt mais pas trop tard”, le tout dans un bon rapport “qualité – prix” !

Saluki, tiens, j’ai une copine coiffeuse, je vais lui suggérer la coupe demi-prix dès que l’implantation capillaire se fait un peu “rare” ! Et je te file son adresse ensuite, ok ?

coacoa, merci pour le compliment : puisqu’on est “entre nous”, j’ose t’avouer que ce matin, j’étais morte de trac à l’idée de publier sur cuk ?

10)
ToTheEnd
, le 16.04.2007 à 11:35
[modifier]

Bienvenue à la nouvelle…

“Choisir ou aimer”, telle est la question. Perso, on ne peut que m’aimer car personne n’est assez maso pour me choisir.

T

11)
fxprod
, le 16.04.2007 à 12:09
[modifier]

fxprod, aïe : je suis super myope, il va me dire quoi, dans ce cas-là, Mister ? ;-)

des lunettes t'iraient si bien.......
12)
Puzzo
, le 16.04.2007 à 14:06
[modifier]

Ah, on se sent moins seule! Bienvenue !

“Quoi, t’as parlé de ton rasoir sur cuk ?”, regard incrédule. “Ben oui, pourquoi pas ?” “Dans ce cas-là, il ne me reste plus qu’à écrire un article sur les crèmes épilatoires”

J’ai eu à peu de choses près eu la même conversation avec mon copain! Pourquoi je ferai pas un article sur les différents styles d’épilation… et puis je me suis dit que je me sentirais bien seule. Faudrait peut-être y songer à nouveau ;-)

13)
Anne Cuneo
, le 16.04.2007 à 14:26
[modifier]

et puis je me suis dit que je me sentirais bien seule.

Qu’est-ce qu’il y a, Puzzo, je ne t’ai pas assez parlé de mes shampoings? Ou de mes froufrous? ;-(

Et puisque j’y suis, Mme Poppins, c’est super que tu sois là. Je ne vais pas te dire que je me sens moins seule, vu qu’il y avait déjà Puzzo, et puis il y a Mme Cuk, et iris, et Marie, et… et… et… Bon, elles n’écrivent pas d’humeurs, mais dans le forum, elles ont une présence certaine. Mais comme on manque méchamment de parité dans les humeur, hourra!

14)
Arnaud
, le 16.04.2007 à 15:25
[modifier]

Et bien moi, j’ai choisi la solution la plus radicale: ma femme me tond tous les quinze jours, et je ne m’en porte pas plus mal!

Bon, évidemment, ça coûte un peu plus cher en casquettes et autres couvre-chefs…

Amitiés,

Arnaud

15)
François Cuneo
, le 16.04.2007 à 16:02
[modifier]

Ah ça, la découverte de la casquette absolument indispensable, c’est comme celle que tu ne peux plus lire le journal au bistrot si t’as oublié tes lunettes.

Chienne de vie…

16)
pat3
, le 16.04.2007 à 16:56
[modifier]

L’article m’a bien plus, même si je me suis demandé si un article équivalent du côté masculin aurait eu eu un accueil aussi chaleureux (discrimination positive? ;-) (ok, je sors :-D)

Mais il faut dire que problème de la calvitie naissante est réglé depuis belle lurette pour moi: il y a plus de 15 ans que je me rase la tête, et je n’en ai pas encore quarante!

En tous les cas, si ces gentes dames écrivent sur leurs logiciels et autres outils ou gadgets favoris et pourquoi ils le sont, j’en serais ravi. Au passage, un bravo à tout rompre à Anne Cunéo dont j’apprécie la prose fine, nuancée, cultivée (et je vais de ce pas poster un commentaire pour son dernier article du Petit Robert).

Petit regret: c’est quand même de moins en moins mac, Cuk, non? Et je me rends compte, avec la disparition de la liste Mac.Fr, que c’est vraiment ce dont j’aime discuter et entendre discuter, sur le Web, le mac :-) Et les sites d’infos ne suffisent pas à étancher ma soif de chronique du mac ordinaire (pas plus que les forums qui trop vitent se spécialisent, alors que les listes accueillaient toujours leurs nouveaux, voyaient partir leurs anciens, et s’améliorer d’anciens nouveaux…

17)
Anne Cuneo
, le 16.04.2007 à 17:13
[modifier]

Pat3: tu as été voir sur les Forums? Notamment celui dédié au Mac. Je n’ai jamais posé une question Mac à laquelle on n’ait pas répondu, on y trouve beaucoup d’aficionados du Mac. Et pendant qu’on y est, merci pour la prose fine ;;=))

18)
benoit
, le 16.04.2007 à 18:01
[modifier]

Ami lecteur, je ne peux que te conseiller de cliquer sur le lien dans l’article femmme-mère-avocate-qui-discute-avec-ses-copines et d’aller consulter les archives (ce n’est pas long, le site n’a que quelques semaines.

Je comprends mieux à la lecture de ce blog (et surtout de ses commentaires) ta passion pour les modes d’emploi papier.

Benoit

19)
François Cuneo
, le 16.04.2007 à 18:15
[modifier]

Petit regret: c’est quand même de moins en moins mac, Cuk, non?

pat3, il me semble que c’est exactement le contraire.

Avant, nous avions plein d’humeurs un peu hors mac, et depuis quelques mois, nous sommes en plein dedans. Ça me fait un bien fou de relire des articles comme celui-ci, qui sont complètement décalés.

D’ailleurs, depuis le premier jour, nous avons toujours dit que nous parlions de tout.

Certes, le Mac et la photo ont une place prépondérante, mais dès qu’on peut mettre une chronique parlant d’un truc qui n’a rien à voir, ça me ravit.

Et en plus, comme ça, nous n’avons pas l’impression de bouffer trop la nourriture de la presse écrite, que j’apprécie toujours.

Je peux te dire aussi que je connais pas mal de mes amis qui venaient avant lorsque nous étions moins Mac, et qui ne viennent plus parce que nous sommes trop techniques.

Alors voilà, nous continuons avec ce genre d’articles, avec grand plaisir!:-)

20)
Caplan
, le 16.04.2007 à 19:33
[modifier]

Bienvenue, Mme Poppins!

Moi, il y a un truc que je trouve parfaitement ridicule, c’est les hommes qui se teignent les cheveux. Ça se voit gros comme une maison et c’est moche! Voyez Berlusconi!

Je le dis d’autant plus à l’aise que je suis bientôt plus sel que poivre…

Milsabor!

21)
fxprod
, le 16.04.2007 à 21:08
[modifier]

Mais il faut dire que problème de la calvitie naissante est réglé depuis belle lurette pour moi: il y a plus de 15 ans que je me rase la tête, et je n’en ai pas encore quarante!

au niveau des durées, Personnellement c’est le contraire,(comprendre j’en avais 15…au début, en pleine mode beatles, j’étais déjà un précurseur) de plus quel plaisir de pouvoir ce laver le front à l’éponge.

22)
Madame Poppins
, le 16.04.2007 à 21:12
[modifier]

ToTheEnd, c’est un peu le “fais-moi mal, demande le maso; non, répond le sado” !

fxprod, il va falloir qu’il me conseille des lentilles, j’ai déjà des lunettes ;-)

Puzzo, je prends, l’article sur les différents moyens de s’épiler, n’hésite pas ! Et merci pour l’accueil !

Anne, paraît que convaincre est un job d’avocat(e)… toutefois, je doute être à la hauteur pour emporter la conviction de Mme Cuk (n’ayant pas l’honneur de connaître Iris et Marie notamment) de se lancer dans les “humeurs”. Mais (et je ne suis pas peu fière de ce succès), j’avais réussi à la convaincre de me faire des tuiles…. j’en salive rien qu’au souvenir !

Arnaud, au moins, les gens savent quoi t’offrir pour Noël, ton anniversaire, ta fête !

Allons, François, allons, au bistrot, faut écouter le “comptoir”, t’as un résumé et un “commentaire” direct…. et pour ça, pas besoin de lunettes, éventuellement d’un sonotone…

pat3, ne sors surtout pas : il n’est pas exclu qu’il y ait du vrai (pour la discrimination positive); c’est comme dans une “classe”, la petite nouvelle, on commence par lui dire bonjour poliment; c’est à la récré, plus tard, qu’on lui file une mandale et qu’on lui fauche son futal !

Benoit, j’ai compris que pour la lecture du mode d’emploi, j’avais fait fausse route mais je n’ai trouvé jusqu’à présent aucun homme pour m’affirmer que “si, il se demande toujours à quoi va lui servir le gadget” et que “si, il en a toujours un réel besoin” ;-)

François, tu sais pourquoi j’ai commencé à venir lire, de temps en temps, des articles sur cuk ? Bon, d’accord, tout d’abord parce que Noé est ton fils mais aussi parce que cuk est l’un des rares sites où l’on n’est pas accueilli par “g ém lez ordi, tu peu méder?”…. le langage SMS, ça, franchement, ça me file mal à la tête et j’aimais bien me reposer l’oeil sur cuk (à défaut de comprendre les tests….).

Caplan, y a encore plus grave que les cheveux teintes : la mèche laissée suffisamment longue pour être peignée par dessus le crâne, dans le vain espoir de cacher la clavitie ! Et tu sais, sel ou poivre, l’important, c’est de ne pas manquer de piquant !

23)
Guillôme
, le 16.04.2007 à 21:30
[modifier]

Madame Poppins, tu manies le mot avec talent. A travers cette humeur virtuelle, on note le vécu bien réel.

Merci pour le sourire qui m’a accompagné à la lecture de cette humeur.

Bonne continuation.

24)
Madame Poppins
, le 16.04.2007 à 21:48
[modifier]

Guillôme, “on note le vécu bien réel” ? Diantre, tu veux dire par là que maintenant, tout le monde sait que j’ai déjà testé des crèmes anti-capitons ? ;-))

25)
XXé
, le 17.04.2007 à 01:30
[modifier]

Pfff… Je te déteste déjà, Madame Poppins !

Ben vi quoi, non seulement tu dis plein de choses qui font qu’on se dit “argh ! Zut, elle me connaît !!!” mais en plus il est 1 h 30 et je suis pas encore couché à cause de ton blog !!!

Grrr…

;-))

Didier

PS : surtout continue à me faire te détester !… :-)

26)
zitouna
, le 17.04.2007 à 23:31
[modifier]

Bienvenue missiz Poppins.
J’ai bien envie de faire lire cette humeur à missiz zitounette, car elle me répète souvent, et ce depuis de nombreuses années:
”- si tu es chauve, je divorce!”
Bon, j’ai bien le poil qui s’amenuise depuis longtemps, mais c’est une raréfaction assez homogène, et il faut encore y regarder de près pour s’en appercevoir.
Concernant un petit tracas majeur que tu mentionne dans ton blog,je souffre aussi d’une fermentation bactérienne pédestre rapidement odorante et il est possible d’en venir à bout sans trop souffrir:
1/ mettre des semelles au charbon appropriées (pas facile à trouver, le bon modèle de la bonne marque) dans toutes ses paires de chaussures.
2/ avoir au moins 4 ou 5 paires de chaussures et en changer tous les jours: il est indispensable de bien laisser reposer la chose…
A la prochaine!
z (pas encore chauve, mais pas près de mettre du guano pour que ça pousse!)

27)
fxprod
, le 18.04.2007 à 00:07
[modifier]

”- si tu es chauve, je divorce!”

ah!!! l'enveloppe charnelle est plus importante que le reste, quelle drôle d'idée....
28)
Madame Poppins
, le 19.04.2007 à 17:53
[modifier]

XXé, j’espère que t’as fini par dormir ;-) Et oui, je vais m’efforcer de continuer à être “détestée” !

Zitouna, et que fait-elle donc de la beauté intérieure, hein, missiz ? Parce que l’enveloppe charnelle, elle est comme les fleurs, périssable…

fxprod, drôle d’idée peut-être mais quand je vois avec quelle énergie je masse mes cuisses, je me dis que je dois quand même y tenir, moi, à mon enveloppe charnelle….

29)
zitouna
, le 20.04.2007 à 08:54
[modifier]

Alors là, c’est incroyable, je la soupçonne de lire les articles et les commentaires de Cuk.ch en cachette: hier, pour la première fois, elle m’a dit:
” Quand tu seras chauve, je t’achèterais une perruque.”

z (gang des postiches)

30)
Chichille
, le 23.04.2007 à 22:21
[modifier]

Quand je compare les peaux des Dames et des Messieurs qui commencent à flirter avec la fin de la vie professionnelle, voire qui l’ont quitté, je deviens effroyablement sceptique quant à l’efficacité des produits soi-disant “cosmétiques”. Les Dames, statistiquement plus grandes utilisatrices desdits, ne me paraissent pas avoir mieux résisté que les Messieurs à l’outrage des ans. Hélas !

Mais, après tout, si elles se sont fait plaisir…

Le vrai grand problème, c’est la salle de bains.

Quand j’entre là dedans, et que je vois tous ces pots, ces flacons, ces bouteilles, ces tubes, ces trucs-machins, je suis littéralement terrifié. Et un peu inquiet en plus sur l’intégrité mentale de l’utilisatrice, mais c’est sans doute que, comme tout le monde du reste, à commencer par tonton Freud, je n’ai jamais rien compris et ne comprendrai jamais rien aux femmes. Ni les miennes ni celles des autres.

Mon ego se contente d’une brosse à dents, d’un tube dentifrice, du rasoir (et des lames qui vont avec), du blaireau, de la crème à raser moussante, du shampoing, d’une savonnette, d’une brosse à cheveux et d’un peigne. Ah ! il y a aussi un pschitt de sent-bon, parce que ma bichoupoussinette aime ça et qu’elle a tenu à me l’offrir. ET C’EST TOUT ! Absolument TOUT. J’aurais dû ajouter quelque chose ?

Et si l’on fait salle de bains commune, il peut être à la rigueur agréable de voir chérie-chérie s’embellir pour vous plaire. Le drame, c’est si vous assistez au démaquillage, avec le visage qui disparaît sous une crème grasse et blanche, prenant un air de clown triste et malade. Il est vrai que votre présence est rarement la bienvenue à ce moment-là.

Je parle au demeurant et bien entendu en général, des femmes du passé ou d’ailleurs, pas de ma bichoupoussinette qui est (relativement) sobre en la matière et à qui j’ai fait découvrir cuk.ch. Et puis, pendant qu’elle procède à ses manœuvres de fin de journée, je peux me coucher très vite (“Tu as vu comment tu as posé ta chemise ?”) et l’accueillir avec un grand sourire quand elle arrive enfin.