Profitez des offres Memoirevive.ch!
La galère de la machine à café

La mort du percolateur

Ma machine à café était un modèle simple à piston, que l’on appelle également un percolateur. Il s’agissait d’une fabrication italienne, une “FrancisFrancis”. L’avantage de ces machines, c’est qu’elles font un bon café de manière économique. Le défaut, c’est que leur durée de vie est limitée et qu’il faut parfois les remplacer. Ma “FrancisFrancis” ayant rendu l’âme dernièrement, il était temps de lui trouver une successeure.

Première exploration

Un rapide tour d’horizon dans un magasin offrant un choix convenable me montre que la plupart des appareils ont “la-petite-pièce-en-plastique-faite-pour-casser”, qui chez moi aura une existence très réduite et fera vite de mon acquisition un vieux laideron. Nous en déduisons, avec mon épouse (il faut bien être deux pour acheter une machine à café), que nous allons reprendre le même modèle que notre précédent percolateur. Pendant que la vendeuse l’emballe, nous avons soudain un doute…

La question qui tue

”Pardon mademoiselle, elle utilise toujours du café moulu?. Visiblement, jamais un client ne lui a posé cette étrange intrigue. Elle s’adresse à sa collègue qui, visiblement, est tout aussi embarrassée! Un téléphone chez l’importateur nous amène la réponse… c’est “non”! Il faut expliquer que ce modèle était à l’origine également prévu pour fonctionner avec les sachets de café (comme le thé en sachet). Maintenant, elle n’accepte plus que la deuxième solution. La cause? Selon la vendeuse, avec le système à poudre, les machines tombaient en panne car les clients ne savaient pas les utiliser (merci pour nous)! Cela ne nous convient pas car les sachets sont chers et il y a peu de choix (voir plus loin). La machine retourne sur son rayonnage. Nous parcourons alors trois autres magasins, sans succès.

Le miracle

Je décide de tenter ma chance dans une très grande surface de bidules électroniques. Il y a là deux longs présentoirs recouverts de machines à café. Oh, joie, je trouve mon bonheur: Une “tout métal”, simple et à un prix correct.

L’enquête

Je fais alors un petit sondage: les machines à capsules (genre Nespresso) représentent un présentoir à elles toutes seules, donc 50 % de l’offre. Sur le second rayon, un petit tiers est composé de “robots à café” dont le prix, le poids et la manipulation sont hors de mes capacités financières, physiques et intellectuelles. Un autre gros tiers est dédié aux machines “à sachets”. Le reste se conjugue en quelques modèles “à filtre” et trois percolateurs classiques. Ce qu’il faut savoir, c’est qu’un kilo de café en capsule coûte environ 90 CHF le kilo. Le café en sachet se monnaie approximativement à 50 CHF le kilo. Le café en grains ou moulu se négocie à moins de 20CHF le kilo!

L’enquête (bis)

D’après une étude publiée par “La Bonne Combine” et que vous trouverez ici , à quatre cafés par jour, cela représente une différence de 500 CHF par an entre la solution “capsule” et la solution “poudre”! Avant de lire cette étude, j’avais compté que le sachet me doublait le prix de mon café et que la capsule le multipliait par trois ou quatre!

Le point de vue de l’écologiste

Dans certains emballages, le sachet de café est protégé par une enveloppe en alu. Les capsules, selon les systèmes, sont en alu ou en plastique. Cela ne ferait peut-être pas une grosse quantité de déchets s’il n’y avait pas autant de terriens qui consomment au moins un café par jour! Le bilan écologique des systèmes “modernes” est donc plus que douteux! Le plus grave, c’est que, et j’ai vraiment pu le constater, dans passablement des magasins, le choix n’est simplement plus possible! C’est la capsule, le sachet… ou rien!

Le débat s’intensifie

“Les gens ne veulent plus salir leur cuisine!”. “La poudre, c’est trop compliqué!”. “Avec la capsule, on a plusieurs goûts de café à choix!”.

Eh bien non!

Si on a peur de salir sa cuisine, on tourne au plat congelé directement mis à chauffer au micro-onde! Si on trouve la manipulation compliquée, que dire des “robots à café”! Et pour le goût, c’est un vendeur honnête qui m’a donné la réponse: “Avec le café en capsule, chaque tasse a un goût strictement identique. C’est le même café qu’hier et celui de demain ne sera pas différent!

Le pot au rose

Il ne reste plus qu’une explication et elle n’est pas nouvelle: la consommation du café dans le monde a atteint sa stabilité depuis longtemps. Pour faire progresser les bénéfices, Nestlé a tenté le café glacé, similaire au “ice-tea” (qui est du thé froid en beaucoup plus cher). Le résultat était décevant. Avec la capsule Nespresso, ça cartonne!

La morale de l’histoire

Que les fabricants proposent de nouveaux produits, pourquoi pas? Mais qu’on me laisse la possibilité de consommer mon café “simplement moulu” en paix!

67 commentaires
1)
François Cuneo
, le 14.02.2007 à 06:38
[modifier]

J’aurais dû en boire un moi, de café! J’ai oublié de cliquer sur un bouton et paf, pas d’humeur à minuit.

Désolé!

Cela dit, j’adore ce genre d’humeurs, merci!:-)

2)
Puzzo
, le 14.02.2007 à 06:59
[modifier]

Et bien, je dirais que pour le recyclage, Nespresso marque un point A Genève, dans les grands centres de recyclage des bennes sont à disposition pour jeter les capsules. Apparemment, les vendeurs doivent aussi accepter de récupérer les capsules utilisées.

Sinon, il y a la bonne vieille machine à café italienne qu’on trouve encore en magasin. Ici, une photo mais ce n’est pas le modèle que je voulais vous montrer. Trop compliqué ;-)

3)
406
, le 14.02.2007 à 07:13
[modifier]

le café en capsule, c’est bien pour la voiture. j’en ai vu un monté dans une américaine y’a qq jours :p. à part çà, j’en ai une sans système capsule. un ami m’avait dit que ses parents avait la même et qu’ils n’aimaient pas le café qu’elle fesait. mais c’est une histoire de mouture. j’en ai fait 4 avant de trouver le bon, l’un (lavazza) était trop fin. même en ne tassant pas, çà bouchait et d’autre trop gros, de la flotte. mon choix, le segafreddo et mes amis n’en disent que du bien de mon café ;-)

4)
Laureole
, le 14.02.2007 à 07:18
[modifier]

Il suffit de voir la proportion de café moulu en grande distribution par rapport au capsules, c’est presque confidentiel. Mais heureusement, il existe des capsules en plastique, recyclables, nettoyables dans lesquelles on peut mettre…. du café moulu!

5)
Blues
, le 14.02.2007 à 07:38
[modifier]

Mais qu’on me laisse la possibilité de consommer mon café “simplement moulu” en paix!

Finalement les machines type Gaggia sont un bon plan

Perso, même si le café n’est aussi mousseux / moelleux qu’avec une machine “traditionnelle”, j’en reste à la cafetière italienne toute simple

on vient même d’évoluer ;-) vers la cafetière inox électrique qui s’arrête toute seule (comme ça on oublie pas le café sur la plaque)

—-

Ce qui ne m’empêche pas d’apprécier à “un bon p’tit Nespresso” de temps en temps au boulot ou chez les potes

6)
toto
, le 14.02.2007 à 07:44
[modifier]

A tous les nostalgiques du bon café moulu, pourquoi ne pas simplement préférer la solution “low-tech” de la cafetière italienne? ça fait des lustres que je m’en sers avec les meilleurs cafés disponibles et pour rien au monde je serais tenté d’investir dans une Nespresso!

7)
fxprod
, le 14.02.2007 à 07:44
[modifier]

je me souviens de la bonne qui faisait griller les grains de café au dessus du poèle dans un cylindre avec une manivelle, cela embaumait toute la maison et ensuite le moulin en bois pour le moudre, maintenant il faut un diplôme d’ingénieur pour pouvoir peut-être boire une tasse. Qui n’a jamais oublié de mettre soit l’eau, soit la capsule ou les deux.

9)
Gilles Tschopp
, le 14.02.2007 à 07:48
[modifier]

Tiens, à la maison, il y a une très bonne machine “FrancisFrancis”. Lors de son achat, il n’y avait rien de tel pour utiliser du café moulu, uniquement du café en sachet… J’ai donc retourné au magasin pour savoir s’il est possible d’utiliser du café moulu : la vendeuse m’a expliqué qu’il faut commander séparément un kit pour cela. Depuis lors, tout est en ordre !

Pour le boulot, j’ai acheté en Italie une cafetère italienne électrique (semblable au lien proposé par Puzzo), et c’est vraiment très rapide à obtenir du bon café.

10)
Argos
, le 14.02.2007 à 08:06
[modifier]

J’en suis toujours au café turc,dont le goût et l’arôme me paraissent incomparables. J’y ajoute un tout petit peu de cardamone. Et j’ai toujours une vieille cafetière napolitaine. Nespresso, machine relativement peu chère à l’achat, se révèle ruineuse à l’utilisation. C’est exactement la même combine qu’avec les imprimantes, dont les cartouches sont vendues à prix d’or.

11)
graffati
, le 14.02.2007 à 08:11
[modifier]

bonjour, aussi propriétaire (heureux) d’une FrancisFrancis X3 je n’avait pas connaissance de ce “kit” pour utiliser le café moulu dont parle Gilles Tschopp… je vais me renseigner :-) sinon c’est vrai que l’achat d’une machine à café est un parcours du combattant et le tout Nespresso actuel est un peu agaçant…

12)
aacp
, le 14.02.2007 à 08:18
[modifier]

On m’a offert une machine à sachet, que j’utilise exclusivement au boulot : c’est quand même pratique de ne pouvoir faire qu’une seule tasse. Le café coûte certes plus cher que le moulu, mais deux ou trois fois moins que le disributeur dans le hall, et j’ai mon café dans une tasse et pas dans un verre en plastique. Comme elle est appréciée, j’ai beaucoup de monde à passer par mon bureau, qui apportent de nouveaux sachets : on a donc le choix du goût tasse par tasse.

13)
archeos
, le 14.02.2007 à 08:18
[modifier]

Bon, il ne me reste plus qu’à plussoir pour la cafetière italienne, en acier (éviter l’aluminium, qui laisse un goût si on la lave pas tout les jours, car il s’oxyde). En plus, on peut varier les plaisirs avec des cafés différents.

14)
dreg
, le 14.02.2007 à 08:25
[modifier]

Nespresso nous vend du café à prix d’or avec un système captif mais au niveau gustatif, difficile de dépasser sa palette de goût et la reproductivité de ce goût.

Chez une patiente centenaire et italienne, j’ai eu la surprise de voir une cafetière italienne avec un socle chauffant électrique résolvant les problèmes de la gazinière et du café “bouillu”.

15)
languedoc
, le 14.02.2007 à 08:27
[modifier]

Après avoir délaissé une Helem (vous savez les deux boules en verre…) j’ai, depuis longtemps opté pour le…… Maxwell (publicité gratuite). Une cuillère et hop un peu d’eau chaude, le tour est joué ;-)

16)
jp
, le 14.02.2007 à 08:33
[modifier]

Eh bein ça me fait un soucis de moins, je ne bois pas de café :)

17)
Roger Baudet
, le 14.02.2007 à 08:40
[modifier]

Pour Gilles Tschopp et Graffati, La marque “Francis-Francis” ne livre plus son kit “café moulu” ! C’est pour cela que j’ai dû changer de marque.

18)
Lou
, le 14.02.2007 à 08:42
[modifier]

Bon comme on en est tous à dire quelle cafetière on a ( je suis d’accord avec toi François, j’adore ce genre d’humeur !!!), je suis l’heureux propriétaire d’une machine de l’espace… (Voir ici)…

C’est vrai que pour beaucoup faire un VRAI expresso (j’insiste sur le vrai, 15 bars de pression, pas moins pour la mousse et le goût !) peut paraître ardu et proche de la magie, mais avec un peu de pratique on peut obtenir un vrai nectar. Le secret réside dans la qualité de la machine mais surtout dance celle du café et, là, les capsules ou autres dosettes ne nous distillent que des choses acides et sans finesse, presque aussi mauvaises que les trucs horribles qu’on achète une fortune (presque 2 euros le café !) dans les bars et qu’on nous vend sous le nom abusif d’expresso !

Donc mon credo est simple : Magimix pour la machine, Illy pour le café (il migliore caffè !)

19)
Inconnu
, le 14.02.2007 à 08:45
[modifier]

J’ai une Jura impressa a la maison. je la remplis d’une livre de grains espresso bio signés Claro chaque semaine. sinon, au boulot, j’ai une nespresso. ce que j’aime dans ce contexte c’est que: 1) ca me coute 3 fois moins cher que le cafe de la cafet qui est deg’ 2) j’ai le choix (deca, arpeggio, roma, ristretto) 3) peu d’entretien par contre, je trouve etrange que les couts d’entretien d’un magasin ou on est servi par Barbie et Ken soient injectes dans ce qui serait sinon un honorable cafe (je rappelle que le cafe du boulot est a 1,80- par tasse alors que mon ristretto fait avec de l’eau minerale me revient a 60 rappen par tasse)

il ne faut pas non plus tomber dans le snobisme convenu de dire que le nesp’ est prohibitif. il se defend presente moults avantages pratiques par ailleurs. Personnellement, le seul truc qui me herisse chez eux, c’est Clounet le tombeur de dindasses…

20)
Caplan
, le 14.02.2007 à 08:49
[modifier]

Eh bein ça me fait un soucis de moins, je ne bois pas de café :)

Comme jp! Mais si je peux me permettre un avis, le problème vient du fait que les particuliers veulent à la maison l’équivalent d’une machine à café de… café. De n’importe quelle marque, utilisant toutes les techniques possibles, ça reste une machine fragile qui demande un certain suivi. Le patron de café assume cet entretien et en reporte simplement le prix sur son petit noir. Le particulier, d’une manière ou d’une autre supporte seul ces frais.

Bon, je crois que je vais aller me faire un thé!

Milsabor!

21)
Droopy
, le 14.02.2007 à 08:57
[modifier]

Mais Si, Francis Francis vend encore le kit café moulu. Du moins sur Lille ou en Belgique. Il s’agit en fait d’un autre porte filtre plus grand que celui livre avec et qui lui est prevu pour les dosettes ESE. Mais les X1 (http://www.francisfrancis.com/FrancisFrancis/fr-FR/Francis_Francis/default.htm) sont des machines à Expresso respectant parfaitememt les spécifications pour faire un vrai expresso. Elle pese pres de 10 kgs, et permettent d’utiliser soit des dosettes ESE, soit du café moulu. C’est l’Apple du café. Rien à voir avec les machines ou l’on est captif d’un fabricant, et ou l’on ne paie pas cher la machine, mais tres cher le café. Un peu comme avec les imprimantes. Allez Santé

22)
Aigle4
, le 14.02.2007 à 09:07
[modifier]

Bonjour à tous,

Je m’occupe depuis près de 20 ans, à mon tavail, d’une petite communauté de 40 personnes en 3×8. La majeure partie étant amateur de café, j’achète par mois 8 kg de café dans une brûlerie. L’avantage c’est que l’on choisi le pays d’origine et que les goûts sont très différents. J’ai retenu cinqs origines différentes. Le Brésil, le Guatémala, le Costa-Rica, la Colombie et Haiti. Tous ces cafés sont des purs arabica et sont très prononcés. Le plus typique et le plus fort ( mon préféré ) et l’Haiti, très intense parfumé : the best. De plus je fait vivre la brûlerie du coin et je n’enrichi pas une multinationale qui n’en a pas besoin. Leur démarche étant un peu comme les fabricants d’imprimantes, à savoir vendre des machines pas cher, et assassiné le client en vendant hors de prix des capsules qui vont polluer la planète, fin de l’aparté.

Des machines à café expresso, nous en avons consommé quelques unes, avec ou sans broyeur intégré. Bref c’est un peu le casse tête. Ces petites machines ne sont pas dimensionnées pour nos besoins, mais une machine expresso pro est beaucoup trop chère et prend beaucoup de place. Elle nécessite en plus un traitement de l’eau en amont. Depuis deux ans nous tournons avec une petite machine de marque française. C’est une petite calor pas très chère ( envrion 100€ ) et elle tourne sans problème. Elle est résistante bien que tout en plastique et tout automatique ( 1 ou 2 tasses ). Vous mettez le café broyé dans le porte filtre de l’eau dans le réservoir ( pas très grand ) et les tasses. Vous attendez, elle s’arrête toute seule. Facile d’entretien, elle n’a pas l’air de s’entartre trop. Nous sommes en ile de France donc à peu prêt une eau à 45 degré français de Th. Elle délivre un café mousseux très agréble à l’oeiL. La seule difficulté aujourdh’ui sera peu être de l’acheter, on ne la trouve pas partout.

http://www.affaire-discount.com/images/electromenager/Expresso_Nespresso/moyenImage/682.png

Je ne suis pas actionnaire de la marque mais disposant d’une expérience solide dans le domaine, je tenais à vous le faire partager.

Bonne journée à tous ;=))

23)
Atypo
, le 14.02.2007 à 09:13
[modifier]

Je fonctionne à la « Bodum ». Pas de prolème de sachet, de capsule et je vais régulièrement rendre visite à mon aimable vendeuse de café. C’est aussi sympa.

http://www.bodum.com/pages/products/productshow.asp vFamID=10&rid=1945&rtit=Products&dom=1029&idv=0

PS : fxprod avait une bonne ? Elle est bien bonne ! ;-))

24)
fxprod
, le 14.02.2007 à 09:27
[modifier]

Lors d’un raid dans le sud tunisien près de la frontière lybienne,un participant avait avec lui une petite caffetière italienne, après avoir d’abord cherché du bois, patienté un certain temps pour la cuisson, il a fini par mettre un sachet de thé dans l’eau chaude, vous ne pouvez pas imaginer le fou-rire de toute l’équipe, nous n’avons plus jamais vu cette caffetière durant le reste du voyage. Par contre si vous ne voullez plus jamais boire de café, vous faites ce voyage ou les guides locaux font le café dans une grande marmite, eau + café et laisser bouillir, quelle horreur, par contre leur pain cuit dans le sable est un vrai régal.

25)
François Cuneo
, le 14.02.2007 à 09:42
[modifier]

Personnellement, j’ai cru que je n’aimais pas le café, jusqu’à ce que je découvre Nespresso.

Nous avions une cafetière italienne pour les visites, qui se plaignaient d’un goût infect de métal, vu qu’on ne l’utilisait pas tous les jours.

Comme nous ne buvons pratiquement pas de café, la fraîcheur de Nespresso est parfaite, et nous récupérons les capsules.

Ok c’est cher, mais c’est tout le temps bon, surtout pour mes hôtes.

En plus, tu veux du déca, un truc fort, ou au contraire soyeux, tu choisis à chaque fois.

Non. Nestlé, je ne suis pas fan de cette entreprise, mais son système Nespresso, c’est tout de même le top pour des gens comme nous, buveurs occasionnels.

26)
BiBi
, le 14.02.2007 à 10:04
[modifier]

De plus je fait vivre la brûlerie du coin et je n’enrichi pas une multinationale qui n’en a pas besoin.

Cela part d’une belle intention, mais je crois que si on cherche un peu d’où vient le café vert, on retombe hélas souvent sur les mêmes multinationales, Jacobs Suchard Kraft entre autres, non ? Cf Wikipedia “Cinq acheteurs acquièrent presque la moitié de la production mondiale : Kraft, Nestlé, Procter & Gamble et Sara Lee, dont les ventes annuelles génèrent des profits de l’ordre du milliard de $ US” A un point tel que l’Ethiopie a perdu les droits d’exploitation des noms de leurs mokas Sidamo et Harrar, les USA en sont propriétaires.

27)
Claude Mouginé
, le 14.02.2007 à 10:09
[modifier]

Bonjour à tous,

En matière de perco, je suis pour ma part, après expérience, utilisateur de Riviera et Bar. Le premier modèle, qu’on m’a offert, a tenu 20 ans au bureau, à raison de 20 à 30 cafés par jour. J’ai remplacé une fois la pompe. Il a fini par rendre l’âme. Il a été remplacé par un autre modèle de la même marque, tout en inox, magnifique, pour environ 350€. Et le top : portes filtre pour capsules, sachets et café moulu 1 tasse et 2 tasses. Qui dit mieux ? Quant au café, ce que j’ai trouvé de meilleur pour le perco, c’est la marque Malongo, avec plusieurs provenances, dont une “Petits producteurs” estampillée “Commerce équitable”. Voili voilà…

28)
BiBi
, le 14.02.2007 à 10:12
[modifier]

Quant au Nespresso, j’aimerais bien savoir si la rumeur propagée par les “petits professionnels du vrai café” est vérifiée : ces capsules contiendraient des exhausteurs de goût et autres substances ou arômes, comme certaines cigarettes, ce qui expliquerait la constance de leur parfum… Info ou intox ?

29)
Zallag
, le 14.02.2007 à 10:19
[modifier]

J’ai entendu dire que la récupération de l’alu – que Nestlé met en avant – est surtout un argument publicitaire. S’il est vrai que plus de 90% de l’alu est recyclable, c’est au prix d’une très grosse dépense d’énergie pour fondre ce métal, ce qui fait que le bilan global est mauvais. Je sais, je dérive un peu du sujet purement cafetier. Je pense que la FRC ou La Bonne Combine ont des arguments valables pour celui qui envisagerait un achat de machine d’un type ou d’un autre, avec des capsules comme ceci ou autrement, ou sans capsule.

30)
Papa Bib
, le 14.02.2007 à 10:39
[modifier]

Même avec tous vos appareils à pression ou vos Nespresso, jamais vous ne pourrez rivaliser avec la remorque Pastis – Frigo – Cafetière du matin spéciale vacances…

31)
Roger Baudet
, le 14.02.2007 à 10:53
[modifier]

Depuis que j’ai vu, un jour, près de chez moi, un gros 4×4 s’arrêter, une dame en descendre pour poser un petit sac avec des capsules Nespresso vides dans le container prévu à cet effet, je me pose des question sur le recyclage !

32)
Mitch
, le 14.02.2007 à 11:04
[modifier]

@ Blues

En acier la cafetière, l’alu donne un goût dégeulasse au café je trouve.

33)
ToTheEnd
, le 14.02.2007 à 11:08
[modifier]

Zallag: je ne connaît pas l’indice ou ratio de transformation des capsules chez Nestlé… par contre, je voulais réagir d’une façon générale sur le recyclage car ta remarque “une très grosse dépense d’énergie pour fondre ce métal” me fait mal aux yeux.

Recycler l’aluminium (donc le fondre comme tu dis) permet d’économiser 95% de l’énergie qui serait nécessaire pour transformer la bauxite en aluminium. Donc le gain énergétique en recyclant de l’alu est énorme!

T

34)
cerock
, le 14.02.2007 à 11:12
[modifier]

Je rejoint l’avis de François. Comme je ne bois pas des masse de café (un de temps en temps) Je trouve également que Nespresso me convient particulièrement. C’est sur que c’est un peu plus chère… mais quand on doit jeter un paquet complet de café car on ne l’a pas consommer… c’est pas mieux. Et de pouvoir changer de sorte de café est aussi un plus pour le petit consommateur. (Fort pour moi, faible pour ma fiancée et déca le soir)

Je recycle également mes capsules

35)
fxprod
, le 14.02.2007 à 11:17
[modifier]

Même avec tous vos appareils à pression ou vos Nespresso, jamais vous ne pourrez rivaliser avec la remorque Pastis – Frigo – Cafetière du matin spéciale vacances…

Rouller bourrer

En plus la tête du policier qui demande à ouvrir le coffre après un contrôle .

36)
kako21
, le 14.02.2007 à 11:23
[modifier]

Dans les linéaires des cafés des grandes surfaces, tous les systèmes à capsule occupent maintenant environ 50% de la longueur. Ce qui doit être rentable malgré le ratio emballage/contenu. Quant au cafè en grains, il faut le chercher.

37)
pilote.ka
, le 14.02.2007 à 12:16
[modifier]

j’ai une cafetière normale et une petite machine à moudre le café ce qui me permet d’avoir du café fraîchement moulu. Mais la machine a café à capsules, Moi, je trouve que c’est une arnaque. A l’heure ou on se plaint des emballages inutiles on est quand même surprenant qu’on nous sorte une machine qui a plus d’emballage et coute plus cher. Une machine à polluer, quoi…

Citation de Blues: En acier la cafetière, l’alu donne un goût dégeulasse au café je trouve.

Raison de plus pour en faire en plastique alimentaire. Mais le café pris dans un cafe provient d’un percolateur métallisé… L’alu n’a jamais été bon pour l’eau

38)
dzo
, le 14.02.2007 à 12:53
[modifier]

Un peu lassé du goût Nespresso – c’est pas assez corsé – je suis revenu à la cafetière italienne. Et bein c’est même pas trop beaucoup plus long à préparer ! Sinon aux bureaux, on a le système Migros. Le café est vraiment bon, bien meilleure que Nespresso et un peu moins cher. Mais alors les machines… enfin LA machine : Moche, mal foutue, plein de fuites et qui-rend-l’âme-tous-les-six-mois.

39)
pter
, le 14.02.2007 à 12:53
[modifier]

Merci pour cette humeur! Le cafe, j’adore. Durant vingt ans je me suis bu du “jus” ignoble chez moi et mes amis, et je devenais fou quand au cafe du coin on me servait un petit veloute noir et fort.. cette odeur, ce gout, ahlala.

Je suis arrivé en Chine et je me suis acheter un “percolateur” type grand-mere (bouilloire amelioré). Et il y a trois ans j’ai investit dans un percolateur ELECTROLUX. ~200Euros. Marque que je ne connaissais pas mais qui avait l’avantage d’etre moitie prix des Express italiens vendu sur HongKong (sauf les merdes a 60 euros ~3 bars de pression…). Je suis le seul a boire du cafe (ma femme est plutot the). Oh petard de Dieu! Le cafe, le vrai, le dopio, l’express chez moi a toute heures! Aujourd’hui je me fait mon cafe tambouille: J’utilise le cafe de marque “Zicaffe” (italien) que je trouve a Hong Kong et je le mixe (50%) avec du “sans marque” d’Indonesie (une copine me ramene mes 2 kgs de grains tous les mois). Je les passe au jour le jour dans mon broyeur Philips et …Pter c’est faire du bon cafe! Quand on vient le gouter…les nespresso et autres cafetieres donne un truc….plat (un peu comme si on retire les montagnes a la Suisse…). Apres trois an, le perco commence avoir du mal a faire passer l’eau. D’ailleur l’eau est primordiale, Vivant en Chine, l’eau est tout sauf pure. Je doiis donc acheter de l’Evian chez Carrefour (Canton) pour ne rien rajouter (d’acidité) au café.

40)
Chichille
, le 14.02.2007 à 13:16
[modifier]

Bon, c’est pas tout ça, mais c’est l’heure de mon café (cafetière familiale Philips d’entrée de gamme, et je n’ai aucun problème pour trouver du café en poudre, bio et équitable comme il se doit…).

Je n’avais pas de bonne pour griller mon café autrefois, et j’ai été privé d’amours ancillaires, mais on trouvait alors une quantité raisonnable de brûleries dans les rues parisiennes, ce qui donnait un charme certain à l’atmosphère et pas seulement aux alentours de l’Hôtel du Nord.

Ma conclusion personnelle serait qu’il existe un certain nombre de solutions intéressantes pour les amateurs et que le Nespresso doit être réservé aux non-amateurs qui ne veulent pas décevoir leurs amis, ce qui part d’un très bon sentiment. Intéressant aussi en collectivité.

Enfin, je ne peux que souscrire au cri d’alarme de Bibi au sujet du détournement des appellations d’origine transformées en marques déposées. On pourrait aussi enchaîner sur le brevetage du vivant…

41)
ToTheEnd
, le 14.02.2007 à 13:23
[modifier]

Tout à l’heure, j’ai oublié de préciser que je ne buvais pas de café et quand je lis toutes ces histoires de drogués (surtout pter qui se fait livrer ses kilos!)… je suis un peu mort de rire!

En tout cas, je trouve ces histoires excellentes!

T

42)
Inconnu
, le 14.02.2007 à 14:15
[modifier]

Au moment où la défense de l’environnement préoccupe enfin le grand public il serait temps de s’interroger sur nos modes de consommation. Nous croulons déjà sous une montagne de déchets, un système comme Nespresso est objectivement une aberration. Combien d’obets jetables utilisons-nous qui seraient avantageusement remplacés par leur ancêtre durable si nous ne cédions pas au matraquage publicitaire ? Le meilleur café est issu d’une machine à expresso, de préférence en Italie, mais ce n’est pas envisageable à la maison. Une cafetière à piston type Melior utilise du café en poudre et donne un bon résultat de manière simple et économique.

43)
alec6
, le 14.02.2007 à 14:26
[modifier]

Moi, j’crois pas au café ! ch’uis à thé !
Bon, c’est pas drôle, je sors !

Ha si, mon grain de sel ! tout de même… Hein ?
La mère de mes enfants aime le café et nous avons une bouilloire ET deux cafetières à piston type “Bodum”, une petite pour son kawa du matin et de midi (là j’en prends un) et une grande, quand il y a du monde. Pratique, on dose comme on veut ! Perso, je ne sens pas la différence avec les autres cafés, d’autant que je rajoute de l’eau le plus souvent, mais pas de sucre… Non, on ne rie pas ! On nous a donné une Nexpresso qui moisit à la cave…

44)
guru
, le 14.02.2007 à 14:51
[modifier]

Bon moi, j’ai refusé les préservatifs à café parce que je veux choisir mon mélange. De plus je veux faire des capuccini. Donc la bonne machine avec moulin-broyeur incorporé, on met le café en grain et on reçoit un expresso dosé comme on veut, avec le café que l’on a choisi (pour moi du ILLY)… et voilà. Merci Seaco!

45)
Mitch
, le 14.02.2007 à 15:24
[modifier]

Le meilleur café est issu d’une machine à expresso

Décoction, infusion, filtration, percolation…

De gustibus non est disputandum… Tous les goûts sont dans la nature

Un de mes profs caféïnomane ne jurait que par le café grossièrement concassé sur lequel sa grand-mère laissait goutter l’eau boullie.

47)
Blues
, le 14.02.2007 à 15:45
[modifier]

En acier la cafetière, l’alu donne un goût dégeulasse au café je trouve.

Il fallait bien lire mon commentaire ;-) qui disait qu’on venait d’évoluer vers la cafetière en inox c’est pas pour rien ! (oui l’image c’est bien la ri-pou en alu)

48)
graffati
, le 14.02.2007 à 15:53
[modifier]

parce que je veux choisir mon mélange

.. et on fini par utiliser toujours le même… si tu veux pas vider tous tes grains pour faire un autre type de café… ;-)

Pour ma part les doses “coussinets” pour les machines Francisfrancis me vont très bien: chaque café est vraiment un choix: espresso, déca, etc. C’est le système , avec l’italienne, le plus souple à mon avis. De plus, à part le fait que les coussinets sont compostables, il y a plusieurs fournisseurs: Illy, à l’origne de Francisfrancis, mais aussi (en Suisse…) La Semeuse (avec plein de sortes différentes) ou Au Moka, torréfaction artisanale à Neuchâtel… mon choix ;-)

Donc, contrairement à Nespresso où la machine est liée à la marque, d’autres fabricants sont plus “ouverts” car ils respectent un standard (ESE).

49)
Mitch
, le 14.02.2007 à 16:17
[modifier]

@ Blues

Heureux de constater que nous sommes du même avis :-)

Un modèle 8 tasses de la série Alessi Richard Sapper qui illustre le post auquel il est fait référence m’a été offert en… 81.

À raison de 3 tournées de café quotidiennes, elle est montée au feu… 15.000 ou 20.000 fois avant de me quitter, vingt deux ans plus tard, la poignée rivetée nous a lâchement abandonné. Une larme…

50)
al1
, le 14.02.2007 à 16:24
[modifier]

Avec cette mode du café en sachets, vous n’imaginez pas le nombre de super cafetières expresso qu’on retrouve d’occasion. Si vous l’avez (l’occasion) de vous rendre dans un de ces magasins (eurocash, Emmaus, la caverne des particuliers, …) qui redonnent une seconde vie aux objets has-been, faites le, vous y trouverez votre bonheur. J’ai ainsi fait l’acquisition d’une super cafetière expresso pour 20 euros. Et c’est dingue l’économie de café qu’on fait avec cette machine ! (1500 watts l’engin, par contre)

Les fanas de photo pourront y acquérir des objectifs à des prix dingues, pour peu qu’ils sachent lesquels s’adaptent aux boitiers numériques.

51)
Roger Baudet
, le 14.02.2007 à 16:31
[modifier]

Bon, et bien, puisqu’on est entre spécialistes…

La question qui tue :

POURQUOI, lorsque vous prenez une vague machine à café même pas terrible, un café moyen-moyen, l’eau que vous avez sous le robinet et que vous donnez tout cela à un ITALIEN, il vous concocte un nectar des Dieux alors que vous, vous n’arrivez pas à faire mieux qu’une simple lavasse ?

Ça, moi, je n’ai jamais compris !

52)
graffati
, le 14.02.2007 à 16:54
[modifier]

…qu’une simple lavasse ?

parce que en italien on dit Lavazza… ;-)) bon je >>

blague à part: il me semble que la température de l’eau fait beaucoup… je me suis jamais brûlé en buvant un café au bar en Italie…

53)
elektrikpepper
, le 14.02.2007 à 17:39
[modifier]

Excellent article. Ca fait un moment que je m’étonne de ce qu’il convient de nommer une monomanie des capsules. Les présentoires dans les magas ne montrent plus que des machines à café fonctionnant avec un système propriétaire (ça rapelle vaguement qqch). J’ai acheté il y a maintenant 2.5 ans une Jura Subito (env. 400 frs), sorte de linux de la machine à café deluxe. Pas (peu) d’électronique pas de moteurs qui rendent l’âme. Juste un dispositif pour doser le café que l’on aura sélectionné , assemblé, moulu soi-même (ev avec un peu de cardamome). Et le café de rêve est prêt. Le système permet la production de vapeur ce qui donne des capuccinos parfaits pour le petit déj et d’eau chaude pour le thé. Elle est prête à l’emploi en 30 secondes. On peut donc l’étendre après utilisation…(suis écolo, moi). Le magasin ne le gardent même plus. Mais on peut les commender sans problème, notamment sur internet (ici) avec de forts rabais…

Elektrikpepper

54)
elektrikpepper
, le 14.02.2007 à 17:44
[modifier]

POURQUOI, lorsque vous prenez une vague machine à café même pas terrible, un café moyen-moyen, l’eau que vous avez sous le robinet et que vous donnez tout cela à un ITALIEN, il vous concocte un nectar des Dieux alors que vous, vous n’arrivez pas à faire mieux qu’une simple lavasse ?

Simplement, il s’agit d’une question de temps. Un italien, après avoir rempli la machine à expresso, la mettera sur un gaz à toute petite flamme ou uneplaque à température “moyenne” (3/6). Il arrêtera la percolation avant que toute l’eau soit passée. C’est la rapidité de la percolation et une eau trop chaude qui gachent le café.

Le café est un art de vivre. Pas du fast beverage…;-)

Elektrikpepper

55)
Saluki
, le 14.02.2007 à 18:33
[modifier]

Alec6

Il y a une brûlerie au 114 rue de Ménilmontant, donc à 500 mètres de chez toi. En particulier, ils ont un Maragogype de madagascar qui est mon préféré.

Quand viens-tu en prendre un, (fais gaffe je suis en Champagne depuis ce matin) ?

56)
carabas
, le 14.02.2007 à 21:17
[modifier]

Je m’étonne toujours des montagnes de pognon et de déchets que dégage l’univers Nespresso! Ayant testé les cafés en coussinets de la Semeuse (pas de capsules, pas même de sachets alu pour les variétés courantes), ainsi que la modeste cafetière qui va avec, nous avons constaté que non seulement cela revenait moitié moins cher, mais qu’encore les cafés étaient beaucoup plus subtils et moins amers que ceux de Nestlé. (Qu’on ne revienne pas me reservir le “de gustibus”, ceci est un constat OBJECTIF!) En plus, petite entreprise suisse avec un service à la clientèle de détail rapide et chaleureux. Non, je ne suis pas actionnaire…

57)
damounet
, le 14.02.2007 à 23:03
[modifier]

bonjour à tous, là je me décide à ajouter ma pierre à l’édifice. En effet, le café, ça, pour moi c’est aussi important que le mac… Pour ma part, après moult essais de machines et cafés divers, ma meilleure solution actuelle qui m’approche le plus de mon standard du café, c’est-à-dire le petit ristretto à l’italienne, c’est le couple machine Francis Francis X6 avec une marmite et pompe de 18 bars je crois et les capsules e.s.e. de chez chicco d’oro. Même la version décaféinée de chez chicco d’oro est délicieuse. Je m’en fais un ptit des fois avant de me coucher en même temps qu’une petite session mac avant le dodo. Si vous voulez en savoir plus, n’hésitez pas à m’en demander plus.

Damien macueux et amateur de petits cafés serrés.

58)
fxprod
, le 14.02.2007 à 23:03
[modifier]

Ayant testé les cafés en coussinets de la Semeuse

café spécial encyclopédie LAROUSSE .

59)
damounet
, le 14.02.2007 à 23:05
[modifier]

J’ai oublié d’ajouter que les capsules chicco d’oro sont deux fois moins chères que celles de nespresso.

60)
Mitch
, le 14.02.2007 à 23:29
[modifier]

Qu’on ne revienne pas me reservir le “de gustibus”, ceci est un constat OBJECTIF!

Maître…

61)
Anne Cuneo
, le 15.02.2007 à 14:46
[modifier]

bq%Atypo%. Je fonctionne à la « Bodum ». Pas de prolème de sachet, de capsule et je vais régulièrement rendre visite à mon aimable vendeuse de café. C’est aussi sympa. %% (Ceci est une citation qui ne veut pas s’afficher comme citation)

Moi aussi. Les cafetières italiennes en métal donnent un goût de métal au café – on y est tellement habitués qu’on finit par ne plus le remarquer. Avec Bodum, qui est en verre, du café (bio et équitable bien entendu) frais moulu, j’assure même François que c’est bon, et que de plus il devient inutile de se poser des problèmes de recyclage. Le marc de café, on peut même s’en servir comme complément d’engrais pour les plantes… Au boulot, on a aussi une Nespresso: le café va, mais personnellement ce n’est pas au moint où je lui cours après… J’ai fini par y renoncer. Je me contente du café Bodum le matin.

62)
BiBi
, le 15.02.2007 à 18:17
[modifier]

Donc la bonne machine avec moulin-broyeur incorporé, on met le café en grain et on reçoit un expresso dosé comme on veut, avec le café que l’on a choisi (pour moi du ILLY)… et voilà. Merci Seaco!

+1 Saeco, costaud, très bruyant, entretien très réduit, avec de l’eau qui vient pas du robinet (pour le goût et pour le tartre), 60% Ethiopie Sidamo, 40% Colombie Supremo, à toute heure, une minute de patience pour la chauffe, et c’est BON ! Illy est très bien aussi, le meilleur dans les restos en France, où on trouve hélas aussi trop souvent des décoctions de pneus usagés à faire hurler un Italien sourd-muet !!!

63)
nlex
, le 16.02.2007 à 11:16
[modifier]

le systeme de ca cafetiere moka c’est vraiment ce qu’il y a de mieux

64)
Saluki
, le 17.02.2007 à 22:26
[modifier]

J’ai contacté “JURA Elektroapparate AG” pour savoir où trouver la machine à Paris.

Ils m’ont retourné une adresse de contact, sans doute causant français de par son nom, mais qui est soit en vacances sans message soit paresseux comme une caricature de Français…

65)
lechat
, le 28.02.2007 à 21:28
[modifier]

jusqu’à ce jour je me sentais bien seule dans ma quête de “la” machine à café… et non, nous sommes donc nombreux à douter de Nespresso!? après quelques Saeco ou Jura usées à 7 ou 8 mille cafés par an j’ai trouvé la perle, de fabrication suisse et sans petite pièce à durée limitée en plastoc. Un certain prix pour une machine qui va durer. Un bijou à recommander pour tous les gros ménages, bureaux, salle des maîtres etc (firme Braumann SA à Sugiez, vente par des magasins tels que http://www.nurissa.ch/ftp/content/1129561212tropicana_p.jpg

passez donc prendre un café pour vous laisser convaincre ( je ne vend pas les machines, et n’ai aucune action dans la société j’en suis simplement enchantée !)

66)
superkikim
, le 15.03.2010 à 03:09
[modifier]

Déterrage de vieux sujet, mais c’est juste pour dire que y a deux ans, j’ai acheté une machine espresso durabase à la migros à 99CHF. Elle est clairement fabriquée par Gaggia, et elle fait un excellent café.

99CHF, 2 ans de garantie, et du café moulu. C’est très vite amorti :-D

67)
picsou73
, le 25.01.2016 à 21:32
[modifier]

Je vais déterrer à nouveau le sujet car je trouve que le sujet mérite son importance. Etant également passé par toutes les phases de recherche du meilleur espresso ou plutôt de l’espresso italien, je suis arrivé à la découverte d’une série de machines à café dites « prosumer » (en anglais) qui ne sont ni pro ni amateur, entre deux. Ces machines sont contruites en métal et nécessite un moulin séparé. Les meilleures machines comportent une pompe à rotation, un groupe Faema E61 professionnel (la partie ou l’on accroche le porte-filtre), la possibilité de relier à l’eau courante. On peut aussi régler la pression au niveau du porte-filtre qui contient le café (9 bar suffisent en général). Ces machines s’aquièrent à partir de CHF 800 environ, et il faut compter CHF 2000 pour une machine avec contrôle de la température, pompe à rotation et groupe E61.

Voici la liste de quelques fabricants de machine de qualités:
Bezerra (http://www.bezzera.com): parmi les premières machines produites
Rocket Espresso Milano http://www.rocket-espresso.com
Izzo Alex (http://www.alexduetto.com)
Quick Mill (http://www.quickmill.it)
et encore d’autres comme Faema, ECM, La Marzocco ou Olympia).

Possédant une Rocket Espresso Cellini Evoluzione V2 depuis 4 ans, je peux dire qu’une telle machine donne un espresso très proche de l’espresso d’un bar en Italie. Cela nécessite biensûr un peu de travail et d’apprentissage de la part du barista!

Bon café!