Profitez des offres Memoirevive.ch!
B & O, c’est too much bô!

Mon beau-frère, il est gentil, mais il est un peu fou tout de même.

Pensez…

Il vient d’acheter un home cinéma, assez cher je dois dire, (environ 1800 €), parce qu’il en avait marre d’écouter sa musique dans un coin, et regarder la télé dans un autre.

Bon…

Ça, je peux comprendre.

Mais franchement, vous avez déjà écouté un CD sur un home cinéma?

Personnellement, il y a quelques mois, à force de ne plus en pouvoir d’entendre le son dégueux de ma télévision quand je regardais un DVD, j’ai pris un de ces trucs pour la maison. Mais sans les 5 haut-parleurs, un nouveau système JVC DD-3 , qui permet avec 4 haut-parleurs de simuler parfaitement le 5:1.

image

Je n’ai pas fait ça parce qu’un haut-parleur de moins, c’est moins cher, mais parce que je ne voulais pas avoir des fils qui passent au milieu de mon salon pour rejoindre les satellites situés derrière nous, que de toute façon, ben je ne savais pas où mettre.

Alors bon, pour la télé, ce système JVC (comptez 1000 €), c’est pas trop mal.

Mais pour un CD! Mais c’est l’horreur! On dirait que la musique sort d’un carton.

Je l’ai signalé à un vendeur spécialisé à Morges, qui me disait que c’est bien normal: pour lui, il faut diviser par 2.5 au minimum le prix d’un home cinéma pour savoir ce qu’il vaut en tant que chaîne stéréo.

Donc mon truc à 1000 € ne vaut pas plus qu’une chaîne à 400 €.

Je le trouve optimiste! Mon home cinéma ne vaut pas une chaîne à 400 €, c’est moi qui vous le dis…

J’ai essayé chez lui tout plein de home cinémas très très chers juste pour voir, j’ai exactement la même impression de son “plastique” que je déteste chez moi.

Pour moi, je résume, un home cinéma, c’est de la merde en plaque au niveau son HI-Fi, j’ai dit.

J’en reviens à mon beau-frère qui ne savait plus quoi faire de sa chaîne Hi-fi. et pas n’importe laquelle, dites: une Bang & Olufsen BeoSound 2500.

image

J’ai dit “… heu… si tu ne sais vraiment pas quoi faire, tu peux toujours me la vendre ,à un bon prix! (il va sans dire)”.

Le bon prix, je l’ai eu: 300 €. Vous pensez si j’ai sauté sur l’occasion! Alors que son équivalent disque dur, mais d’après mon vendeur avec exactement la même qualité coûte actuellement 2400 €, sans compter l’ampli.

Faut dire que j’ai depuis 25 ans des colonnes JM-Lab dont je ne me séparerais pour rien au monde (à l’époque, les spécialistes les avaient qualifiées dans la Revue du son ou un truc comme ça, la quadrature du cercle au niveau sonore), et que suite à certains déboires familiaux, il y a bien quelques années, je me suis retrouvé sans chaîne, juste avec mes deux colonnes.

image

La troisième voie est cachée derrière, il s’agissait d’une construction révolutionnaire, je ne sais pas ce qu’il en est resté sur les modèles actuels…

J’ai donc utilisé une chaîne Sony bas de gamme pendant près de 12 ans, reliée à ces colonnes, attendant l’occasion (et l’opportunité financière) d’acheter quelque chose de vraiment bien.

Et voilà que je tombe sur cette chose extraordinaire qu’est le BeoSound.

Certes, le mien (ouais! ouais! c’est le mien maintenant!) a encore un cassetophone à la place du disque dur du modèle actuel (BoeoSound 3200), ce qui est tout compte fait très pratique, mais le look est, mis à part ça, exactement le même.

image

Le BeoSound 3200, avec son disque dur à la place du lecteur de cassettes.

Pourtant, cette chaîne a 15 ans.

Et elle reste d’une beauté incomparable.

image

C’est tellement sobre… J’adore!

T’approches la main, paf, les vitres s’ouvrent en silence et en douceur, c’est trop beau.

Le son maintenant… C’est pur, c’est… magnifique, tout simplement. Je revis.

Il faut préciser que lorsque j’ai branché la chaîne, j’ai utilisé l’ampli B&O que mon beau-frère utilisait. Notez que le fabricant fournit normalement des colonnes actives, qui ne nécessitent plus d’ampli, qui n’est d’ailleurs, si je ne fais erreur, plus fabriqué.

Le petit problème, c’est que je n’avais plus de basses à gauche…

Ben oui, le chat du beau-frère avait fait pipi sur cet ampli (adorablement chaud), et l’intérieur avait été un tout petit peu rongé par l’acide de l’urine de la charmante bête.

Ce qui m’a permis d’entrer timidement dans un magasin spécialisé Bang & Olufsen , la chaîne et l’ampli sous le bras, où j’ai pu me rendre compte de ce que signifie le service B & O.

D’abord, tout se répare! Tout. Même quinze ans après. En plus, contrairement à l’achat d’un appareil neuf, les réparations ne sont vraiment pas onéreuses.

La télécommande avait un problème? Mais vous n’allez pas la racheter! On vous la répare pour demain.

L’ampli? Là, c’était un peu différent. Certes, on aurait pu le réparer, mais de toute manière selon le spécialiste, c’était dommage de mettre de l’argent dessus, vu qu’il n’était de toute manière pas vraiment recommandé pour cette chaîne.

Alors bon, il a juste fallu encore en acheter un, d’ampli. J’ai pris un Rowen PA1 , bien suisse et tout et tout, qui, paraît-il, est une petite merveille.

Alors voilà! Je me retrouve enfin avec une chaîne qui me permet d’écouter de la musique avec un plaisir infini, avec une pureté de son dont je n’avais plus l’habitude depuis bien longtemps, et une esthétique époustouflante.

Avec en prime une facilité d’emploi déconcertante: c’est dinguissime, les réglages d’une B & O! Si j’avais les moyens, j’aurais tout en provenance de chez ce fabricant, et je piloterai la totale avec une seule télécommande, sans me prendre la tête. C’est à tomber par terre, surtout quand on a besoin de 4 télécommandes pour faire la même chose à la maison.

Mieux: une télécommande de 2007 fera fonctionner ma chaîne de 15 ans sans problème! Ce n’est pas dingo ça?

Pour terminer, après avoir lu en long et en large le catalogue de la marque (qu’il est beau, mais qu’il est beau!) je me suis même inscrit à la communauté Bang & Olufsen.

Ça pose son homme, vous ne trouvez pas?

Cela dit, sérieusement, lorsque je vois la philosophie B & O, la recherche du beau, de la qualité, de la simplicité d’usage, je ne peux pas m’empêcher de penser que cette marque est peut-être, dans une certaine mesure, à l’image et au son dans notre salon, ce que le Mac est à nos ordinateurs.

Et cela même si tôt ou tard, les deux entreprises risquent d’entrer en concurrence.

De toute façon, il y a un domaine dans lequel Apple ne peut pas régater avec B & O, c’est sur le service après-vente.

J’aimerais bien voir qu’on puisse réparer un Mac sans problème dix ans après qu’il est sorti.

Depuis la moitié de sa vie, au mieux, les pièces ne seraient même plus disponibles.

58 commentaires
1)
Jer-o-nimo
, le 05.02.2007 à 00:44
[modifier]

B&O, j’ai jamais essayé (et c’est pas avec mon statut d’étudiant que ça va commencer.)

Par contre, par rapport à ta dernière remarque, je dois dire que le service Apple, il est bien. Bon, pour les pièces, je dis pas, mais c’est un peu innérant au milieu de l’informatique. Par contre, les réparations, c’est top. J’ai gouté au plaisir du Genius Bar dans un Apple Store : c’est de la balle! Tu te pointes avec ton ordi, et il te font un check-up sur place. Tant que ça demande pas d’être envoyé dans les ateliers ou un changement de pièces, c’est gratuit. Et toujours super sympa. Vraiment, j’apprécie.

Le seul regret, c’est que les Apple Store ne soient pas plus répandus. (un regret qui revient souvent, il me semble.)

2)
Tony
, le 05.02.2007 à 00:49
[modifier]

C’est sûr, une B&O change de ces daubes plastiques que l’on nous vend dans les magasins de grande consommation.

Lorsqu’on y met le prix, il y a moyen d’avoir un système capable de faire aussi bien en Hi-Fi qu’en Home Cinema, mais on commence à taper dans des systèmes à 5 chiffres.

Après, si on est vraiment blindé, on commence à devenir pinailleur et on investit dans des câbles de transmission qui coûtent plus cher du mètre que ma clio.

Cela dit, il y a plein de petites manufactures européennes qui ne coûtent pas tellement plus que ces marques asiatiques et qui ont des rendus sonores ô combien meilleurs.

3)
vibert
, le 05.02.2007 à 02:21
[modifier]

Oui… Ben pour ce que je peux t’en dire, dès que j’essaye de changer un CD ou de faire la moindre manipulation sur une chaînes BO de quelques potes équipés de cette marque… et bien c’est à chaque fois une catastrophe et il me faut 1 ou 2 minutes pour comprendre le fonctionnement de la télécomande !

Depuis des années je trouve le design BO très joli, tres esthétique… Mais completement nulissime ! Je m’explique : nulissime car anti ergonomique au possible… On dirait que le designer BO font tout pour rendre la compréhension des commande de ces chaines accessibles à leurs seuls propriétaires !

Dernière petite blague en date : j’arrive chez une amie pour une petite soirée avec une collection de musique pour faire la fête sur mon iPod (et bien sur j’emporte le cordon qui va bien car cette amie qui aime les beau objet ne sait même pas ce qu’est une prise Jack, et c’est bien son droit ! )…

Croyez-moi si vous voulez : Impossible de trouver une entrée pour connecter mon iPod sur cette chaine BO super design (il s’agissait je crois d’un BeoSound 9000) ! J’ai bien cherché, mais au bout de 15 minutes à farfouiller derrière, dessous, dessus… à la lampe de poche : j’ai fini par laisser tombé !

Incroyable : je ne sais pas si cette chaine était vraiment dépourvue d’entrée son (j’en doute), mais je ne l’ai jamais trouvé tellement elle était bien cachée ! C’est grave non ? Et vous appelez ça du design ? Moi j’appèle ça de la connerie…

Le design produit (ou design industriel, comme on dit), je connais : ça a même failli être mon métier j’ai fait de longues études dans ce domaine… Pour moi : BO, ce n’est pas du bon design, c’est même exactement le contraire : c’est du décoratif !

Et à force d’être décortatif, c’est anti-ergonomique…. L’inverse d’un Mac en quelque sorte !

4)
François Cuneo
, le 05.02.2007 à 06:34
[modifier]

C’est vrai que l’entrée auxiliaire de ma chaîne est DIN, Il faut donc un adaptateur pour l’iPod. Mais je rappelle que cette chaîne a quinze ans. Désormais, ils intègrent l’iPod sans problème (c’est même dans leur pub).

Quant à la logique, pour moi, c’est excellent, mais je comprends bien que ça ne plaise pas à d’autres. Ceci dit, on te montre une fois en trente secondes, et ça devient limpide. Ce qui m’a épaté, c’est surtout la logique avec un système complet (que je n’aurai jamais les moyens de me payer). Là, c’est extraordinaire par rapport à ma merdouille de système TV-Home-DVD qui nécessite 4 télécommandes: la TB, le décodeur numérique, le home-cinéma, et l’enregistreur de disque dur.

Jer-o-nimo, c’est vrai que le service Apple a fait des progrès faramineux, il est très bon, mais au niveau des pièces et comme tu le dis, c’est un problème très actuel au niveau de l’informatique, mais un peu de tout aussi, c’est trop vite qu’on ne les retrouve plus.

Tony, un système à 5 chiffres, c’est possible. Et comme il faut diviser par deux et demi, on se retrouve avec une chaîne hi-fi à 4 chiffres. Ça fait cher tout de même.

5)
pilote.ka
, le 05.02.2007 à 06:41
[modifier]

Il y a longtemps que j’ai compris que les systèmes 4+1 ne valaient pas la qualité d’une chaine hi-fi avec deux vraies enceintes et un ampli digne de ce nom. Franços je te conseille d’écouter tes CDs avec un bon casque, là aussi la differsence est considérable. On sents plus …d’intimité avec la musique. Quand à moi, snif, je continuerai à écouter de la musique de mon iTunes avec mon système 4+1.

6)
406
, le 05.02.2007 à 07:36
[modifier]

sur les sites de passionnées, B&O, c’est comme bose, c’est pas terrible. y’a mieux pour deux à trois fois moins chère. et y’a pas que eux qui le disent. même un vendeur du magasin B&O des champs élysées le dit et ne comprend pas ces clients qui passent acheter ces systèmes une fortune. à croire qu’ils n’ont pas entendu grand chose dans leur vie. moi, je dirais plutôt B&W ou dynaudio. mais bon, n’ayant pas les moyens, j’ai un sherwood 963, des vector 77 magnat et un omega 380.

7)
Pat'Jay68
, le 05.02.2007 à 07:38
[modifier]

Récemment, je me suis aussi posé la question du choix d’un vrai home cinema 5.1. Ce qui m’énerve le plus ? Arriver à placer correctement les satellites arrière ( les miens étaient sans pied ), avec les cables qui courent alègrement dans tout le salon. Et encore, selon la configuration du salon, c’est même quelques fois mission impossible. Ce fut le cas dans l’appart que j’occupe actuellement. Résultat, mes enceintes satellites arrière se trouvaient devant avec les autres. Chouette, le mode surround…

Puis un jour, j’entends parler, lors d’une réunion de travail, de cette nouvelle génération de home cinéma qui arrivent à simuler ces 5 haut-parleurs avec trois unités, voire moins, l’avenir de home entertainement selon eux.

J’ai donc choisi de jeter mon dévolu sur ce modèle de Philips ( 899.- CHF ). Vous pensez peut-être que simuler un vrai son surround avec seulement 2 HP, ça a l’air difficile à croire.

Et bien croyez-moi, c’est diablement efficace, même si ce système ne se base pas sur la technique de la réflexion sur les murs. Et la qualité est au rendez-vous.

Et lorque je lis dessus une de mes listes favorites sur iTunes, par l’intermédiaire de l’excellent Aiport Express, le résultat est magnifique, le caisson de basses y étant aussi pour quelques chose.

Un vrai système 5.1 ? Plus pour moi

8)
fxprod
, le 05.02.2007 à 07:44
[modifier]

François, as-tu déjà écouté JH sur BO.

>déjà parti

9)
Dan DT
, le 05.02.2007 à 08:07
[modifier]

Je garde aussi mes enceintes (150W) depuis +de 15 ans et ne les échangerais que difficilement, construite pas un petit artisant français (Pierre Etienne Léon), elles sont grandes (madame aprécie moins) mais quelle sonorité et des basses qui descendent à la dernière pédale d’orgue sans faillir c’est plutôt rare. Un bon test, tu prends (si possible le 33t) de Dave Brubeck : Take Five, tu demandes au vendeur de mettre le volume à 2/3 et tu verras directement si l’enceinte tiens les basses et l’aigu :-) Connectées à un Onkio (2×150+3×100 je crois)je n’utilise que ces 2 enceintes pour “aussi” la TV et les DVD, pas besoin de sunround qui brouille tout (j’ai essayé mais j’aime vraiment pas), par contre les films actuels ont une prise de son (mixage) archi-nulle et la balance dialogue/musique est complètement ingérable, on doit monter le son pour comprendre ce qui se dit et on doit le baisse pour pas devenir sourd par la musique/explosions :-/

10)
THG
, le 05.02.2007 à 08:15
[modifier]

J’ai craqué il y a quelques mois pour le système Denon S301 qui est une chaîne compacte monobloc de bonne qualité, coûtant tout de même la bagatelle de 2000 Euros. En partie home cinema, elle est dotée du Dolby Virtual Surround ( simulation du 5.1 sur 2 satellites + 1 caisson ) et, au niveau casque, d’un décodeur Dolby Headphone qui simule aussi le 5.1. J’ai eu l’occasion de l’essayer avec l’excellent Sennheiser HD650 et l’ensemble est très supérieur à mon casque surround Pionneer. En partie son, la S301 est compatible CD audio, CDDA et également DVD Audio. Il y a une interface iPod avec affichage du menu de navigation sur la TV. Et un connecteur HDMI… Bref, du très bon matos, compact, discret et aux excellentes performances.

Gilles.

11)
Caplan
, le 05.02.2007 à 08:41
[modifier]

Des goûts et des couleurs, François!

Moi, si quelque chose peut m’empêcher d’acheter du B&O, outre le prix, c’est bien le look. Je n’ai jamais aimé ce design tout plat. Dans mon esprit, c’est du matériel pour médecin ou pour avocat qui veut faire de l’épate avec du matériel qui n’est ni meilleur ni pire qu’un concurrent à prix équivalent. (C’est dans mon esprit, hein!)

je ne peux pas m’empêcher de penser que cette marque est peut-être, dans une certaine mesure, à l’image et au son dans notre salon, ce que le Mac est à nos ordinateurs.

Ben non. Question image, je trouve que c’est l’exact opposé: autant le Mac véhicule une image de décontraction dans la simplicité, autant B&O fait dans le guindé qui veut faire simple.

Wouala wouala. On se voit bientôt ou c’est plus la peine?

Milsabor!

12)
Inconnu
, le 05.02.2007 à 08:42
[modifier]

Je me suis monté un home cinema à partir d’enceintes hi-fi, des JM Lab Opal (90W avec pointe à 150W). J’en avais 2 pour les voix avants et des petites enceintes périphériques pour les voies arrières (à l’équipe du Dolby Surround, pas encore du Dolby Digital) et une voie centrale. Trop de différence par rapport aux Opal, du coup, je les ai remplacés, une par une (vu le prix à l’unité) et je suis passé sur un ampli Sherwood (très bon matos) avant de retourner chez Yamaha (DSP-A1, une béte de 22Kg). Pour de l’écoute audio en stéréo, le son est très bon.

Sinon, j’ai une chaine hifi avec 5 enceintes et un caisson de chez Sony. 200 euros les enceintes, je crois. Et un ampli home cinéma Pioneer (VSX-808) pour écouter des CD en DTS (la grosse arnaque, vu qu’il y en a eu très peu) et les DVD-Audio. J’y branche l’iPod et le PowerBook à l’occasion pour faire des petites soirées DJ ;) Son honnête, mais faut pas chercher trop loin la finesse et la spatialité du son.

Un jour, dans un magasin de New-York, j’ai essayé le rêve absolu de l’idiophile, pardon, l’audiophile: des enceintes Jm Lab Grand Utopia (350,000 francs français la paire). Avec un super ampli, de bons cables, c’est clair, il y a une différence sensible. Encore faut il savoir l’apprécier. C’est plus adapté à l’écoute de la musique classique que pour du Johnny Halliday.

13)
ben²
, le 05.02.2007 à 08:42
[modifier]

J’ai eu l’occasion d’écouter une symphonie de Bethoven sur un BeoSound 9000 avec des BeoLab 8000 et… je dois avouer que c’est frenchement pas mal.

14)
Roger Baudet
, le 05.02.2007 à 08:45
[modifier]

Petit rappel concernant le 5.1 :

Depuis un DVD, le son, c’est le plus souvent du Dolby Digital, donc une compression sonore proche du MP3. Normal que “ça sonne moins bien !”. De plus, il n’existe toujours pas de norme internationale sur la répartition des canaux, d’où des inégalité souvent flagrantes entre la voix (centre) et la musique (côtés). Enfin, une chaîne 5.1 peut être excellente si on l’équipe comme une chaîne classique, mais alors, le prix aussi est en… 5.1 !

15)
coacoa
, le 05.02.2007 à 08:57
[modifier]

Je rejoins Caplan dans son commentaire…

Je n’ai jamais aimé B&O. Je n’aime pas leur design (que je trouve même parfois carrément affreux). Contrairement à ce que tu dis François, moi, je trouve que chaque appareil B&O qui sort a déjà, au niveau du look, un côté désuet. On dirait des maquettes futuristes pour films de science fiction des années 80, comme si les objets qui sortent avaient été dessinés 20 ans plus tôt. Alors 15 ans après, je les trouve encore plus datés…

Alors, comme ce n’est pas qu’une question de goût, mais aussi une question de prix, B&O, très très peu pour moi (de toute façon je pourrais pas, j’ai pas les moyens :-)).

16)
ysengrain
, le 05.02.2007 à 08:58
[modifier]

A l’attention de Jean Francois Vibert: L’iPod est né il y a 5 ans environ. BO a la prétention de faire de la Hifi depuis …. Dans la HiFI, on n’a pas encore intégré le MP3 qui n’a rien d’HiFI: Francois dit que le son de son 5.1 avec un CD est du plastique: A mon avis le MP3 ne mérite rien d’autre. Quant à brancher un iPod sur une chaine HiFi (une vraie) c’est faire un reportage photo au Ladakh avec un Instamatic. Suivez mon regard. Je sais que je me rabache, mais certaines valeurs méritent d’être défendues

17)
François Cuneo
, le 05.02.2007 à 09:02
[modifier]

Je suis persuadé qu’il existe de meilleures choses que BO, qu’on soit bien d’accord.

Je dis juste que j'adore le son qui sort de cet engin.

Et je sais aussi que la polémique est énorme à propos de cette marque, qui selon certains, feraient passer le design, l’image de marque, avant la qualité. J’en connais aussi qui disent exactement le contraire.

Renaud, t’as aussi des Jm Lab? Je pensais que j’étais un des derniers des Mohicans… Cette marque est encore très connue? Il semblerait puisque tu dis les trouver sur à New-York…

18)
Atypo
, le 05.02.2007 à 09:22
[modifier]

C’est plus calme ici qu’à côté. ;-)

C’est vrai que le son des Home vidéo est assez pitoyable. Pour la musique, rien ne vaut encore un bon ampli HiFi et une bonne paire d’enceintes assorties. Et c’est un choix personnel. François, tu dis que tu aimes le son qui sort de cet engin. Je comprend. J’ai fait le choix, chez le marchand, d’un ampli Rotel et de deux enceinte B&W et j’adore. C’est ça qui me plaît. Le jour où j’ai choisi ce binôme, un autre client était là et le vendeur faisait écouter, des enceintes différentes, avec le même ampli. Il proposait d’autres B&W au son plein d’aigus. Je ne les aimais pas. L’autre client, si. C’est très subjectif.

19)
Jérôme Fontaine
, le 05.02.2007 à 09:32
[modifier]

JmLab s’appelle maintenant Focal et la gamme haute n’a rien à envier à ses concurrents en hifi. Ils sont connus notamment pour leurs tweeters Beryllium (série Be)

Personnellement je fais partie de ceux qui sont anti-Bose et anti-BO. Trop cher pour faire passer la pilule du design sans contrepartie réelle sur la qualité. Quel que soit le budget, et à partir de mettons 600 € il est possible de se constituer via un vendeur compétent dans un magasin hifi une chaîne lecteur CD/ampli/enceintes homogène et qualitative digne de ce nom.

De mon côté, j’ai deux systèmes spéraés pour le home cinéma et la hifi : je suis côté amplis équipé en Vincent (du chinois rebadgé). Ma source est une platine CD/SACD Yamaha, mais là je pourrais faire mieux, car mon ampli hifi est symétrique alors que la source ne l’est pas. Quant aux enceintes, je fais confiance à un fabricant qui se trouve dans ma ville et qui est fort réputé en tant que fabricant de haut-parleurs et d’enceintes home-cinéma et hifi, du moins en France : il s’agit de Davis Acoustics. Je n’ai pas le haut de gamme de la marque, mais c’est envisagé un jour (par contre pas waf compatible car boomers de 31 cm de diamètre…)

20)
Inconnu
, le 05.02.2007 à 10:23
[modifier]

Le débat est presque aussi animé que si l’on parlait de marques ou de modèles de voitures.

On oublie le rôle de l’acoustique de la pièce. Un système à prix abordable dans une pièce dont l’acoustique est très bonne a un rendu nettement supérieur à une chaîne sophistiquée écoutée dans une salle à l’acoustique déplorable, qui résonne, avec des basses qui “tournent” ou des fréquences qui disparaissent.

Mais l’essentiel est la notion de plaisir. C’est pourquoi chacun défend son point de “vue”. (le terme point “d’écoute” n’est pas terrible)

Il m’est arrivé d’aller dans certains studios d’enregistrement à la mode. J’emportais un disque que j’aimais beaucoup, et souvent dans certains de ces studios, je n’éprouvais aucun “plaisir” (musical) à écouter ce disque. J’entendais sans doute plus de petits détails, et mon côté “technicien” (tête) était satisfait, mais aucun plaisir musical, émotionnel (coeur).
Je me suis demandé alors comment on pouvait “mixer” un titre dans un de ces studios. Car le but du mixage est quand même (en principe) de transmettre une émotion musicale, artistique, et pas une émotion technique.

( Le mixage de la “dance music” agit plus sur le corps, mais ceci est une autre histoire)

Une autre chose qui joue dans l’écoute d’une chaine, c’est l’ambiance lumière. Amusez-vous à faire l’expérience, si c’est possible chez vous, d’écouter le même morceau avec par exemple “que” des lumières rouges, puis avec “que” des lumières bleues. Vous serez surpris.

21)
popey
, le 05.02.2007 à 10:28
[modifier]

De mon côté, j’ai un ensemble 5.1 sans prétention, à base de materiel Denon pour l’ampli et Elipson pour les enceintes. Les enceintes sont petites (enceintes d’étagère), vu que je n’ai pas la place pour des colonnes, mais du coup, il y a un caisson qui gère les basses. Le tout avec les fils passés dans les murs et le plafond et des borniers muraux, ça fait un ensemble de qualité très correcte, discret, pour un prix qui n’était pas franchement énorme (j’ai un peu oublié, c’était à l’époque des francs).

Et puis après 5 ou 6 ans, tout le bazar est comme neuf. Et pourtant, il n’est pas resté immobile sous vitrine tout ce temps !

Après, c’est comme tout : pour passer d’une qualité médiocre ça coûte un peu, mais pour passer d’une bonne qualité à une très bonne qualité, ça coûte beaucoup plus chère, et pour une qualité exceptionnelle … aie ! Une courbe logarithmique en somme, avec le prix en abscisse. Le tout est de définir le niveau de qualité qu’on attend de son matériel, sans chercher à avoir le summum de ce qui se fait de mieux.

22)
ToTheEnd
, le 05.02.2007 à 10:31
[modifier]

D’une façon générale, j’aime bien le design de B&O. Toutefois, le prix un peu délirant de leur matos me fait réflechir et hésiter.

De plus, si je ne fais pas erreur, B&O ne doit pas tout développer et construire à l’image de leurs écrans plats. Ils doivent bien acheter les “dalles” chez Samsung ou je ne sais qui. Par conséquent, les prix sont encore plus surfaits.

Enfin, la qualité sonore étant très subjective, je ne me paye que ce que je peux écouter et je dois dire que j’ai déjà entendu des systèmes qui sonnaient mieux et coûtaient moins chers que du B&O.

T

24)
zitouna
, le 05.02.2007 à 11:00
[modifier]

Ouais, B&O, moi pareil que Caplan et Coacoa, le dézigne façon Cosmos 1999, j’ai aussi tendance à le trouver un tantinet désuet. Dis, François, tu utilises aussi des porte-chaussettes? Enfin, si le son te conviens…

z (très sexy, le porte-chaussettes…)

25)
Roger Baudet
, le 05.02.2007 à 11:39
[modifier]

Couleurs, géniale ,ton idée de faire écouter de la musique avec des couleurs différentes. Je vais bricoler un test là-dessus pour savoir si “le rouge” donne un son plus chaud que “le bleu” :-)

Pour ce qui concerne le local d’écoute, c’est vrai qu’il influence de façon très significative la qualité d’un son.

En studio, l’écoute est analytique et on ne cherche pas le son “chaud”, mais le son “juste”. Pour cela, un studion a au moins trois types d’écoutes différentes : de gros moniteurs au son fatiguant mais précis, des écoutes pour travailler sans se casser les oreilles, des “casseroles” pour entendre le son comme la plupart des consommateurs à l’autre bout de la chaîne ! La réaction de gêne qu’ont les clients face aux “grosses écoutes” est assez courante.

26)
François Cuneo
, le 05.02.2007 à 12:16
[modifier]

Dis, François, tu utilises aussi des porte-chaussettes? Enfin, si le son te conviens…

Attends, je n’arrive pas à suivre là… T’as vu un porte-chaussettes sur mes images??

27)
François Cuneo
, le 05.02.2007 à 12:18
[modifier]

Enfin, la qualité sonore étant très subjective, je ne me paye que ce que je peux écouter et je dois dire que j’ai déjà entendu des systèmes qui sonnaient mieux et coûtaient moins chers que du B&O.

Je n’aurais pas eu les moyens de m’acheter la chose toute neuve. Mais à ce prix (voir article), c’est un bonheur.

Et le son, je peux te l’assurer, est excellent.

28)
Zephir
, le 05.02.2007 à 12:50
[modifier]

Ah, B&O, c’est souvent la première (vrai) chaine que l’on s’offre quand on a un peu d’argent. Mais de là à dire que niveau acoustique c’est bon, il y a un pas que je ne franchirai pas. Et je parle en connaissance de cause. Un ami s’est payé l’ensemble beosound 9000 + les enceintes beosound 8000. Pour la petite histoire, il a quand même déboursé dans les 8000€, mais après tout le prix n’est qu’un “détail”.

A côté de ça, j’ai du Nad + Triangle chez moi(que j’ai payé bcp bcp moins cher mais bon, encore une fois, ce n’est pas le plus important).

Et bien je peux vous dire que mon modeste équipement est beaucoup plus propre, ou plutôt il est retranscrit bien plus fidèlement le son que son ensemble B&O.

Certes, son ensemble B&O comme tous les produits B&O d’ailleurs est magnifique et le restera pendant encore longtemps alors que le mien est tout à fait banal. Pour faire une analogie avec le monde de l’automobile, je crois que l’on peut comparer l’esthétique des chaines B&O avec la grâce et la finesse des Jag’ et des Aston; ce qui rend ces voitures intemporelles.

Par ailleurs, elles sont d’une apparente simplicité et d’une bonne ergonomie à l’instar de nos chers Macs.

Par contre, si les Aston brillent aussi par leur V12/V8, les B&O ne brillent pas par leur qualité acoustique.

Sur son matos, le son semble cristallin et précis mais ce n’est qu’une apparence. Bon, ceci dit, c’est quand même loin d’être de la merde hein ! Les oreilles sont flattées mais même sans être un grand audiophile on sent bien que c’est du trompe l’oeil.

Pour le son, c’est comparable à Bose.

Si vous cherchez du matos d’audiophilie et que vous êtes sur paris, je vous conseille très vivement d’aller faire un tour chez Alain Choukroun : http://www.hifiprix.com/magasins/94.html

29)
zitouna
, le 05.02.2007 à 12:54
[modifier]

Non-non, François, rassures toi, on ne les voit pas sur les photos! C’est juste que le dézigne désuet de B&O me semble correspondre parfaitement avec un homme utilisant les très sexy porte-chaussettes…

z (heuuu, je met un smiley ou bieeen ;-)

30)
Madame Cuk
, le 05.02.2007 à 13:09
[modifier]

Alors bon, il a juste fallu encore en acheter un, d’ampli. J’ai pris un Rowen PA1 , bien suisse et tout et tout, qui, paraît-il, est une petite merveille.

Dis, mon Chéri, pourquoi as-tu omis de mentionner le prix de ladite merveille?

32)
Stilgar
, le 05.02.2007 à 13:49
[modifier]

Comme beaucoup ici je trouve l’aspect B&O sympa mais sans plus. D’un autre côté dire que les systèmes Home cinéma sont nuls pour écouter de la musique, je ne suis pas d’accord. Je pense seulement qu’il faut fuir les systèmes “clés en mains” souvent très cher pour ce qu’ils sont.

C’est comme en informatique, il faut un ensemble homogène et qui réponde à nos goût.

Personnellement, comme ampli j’ai un Denon (je ne sais plus de mémoire lequel), des Infinity en frontal, une voie centrale Eltax et des Optimus à l’arrière (La qualité n’est pas trop importante pour des enceintes arrières, elles sont néanmoins plus que correctes pour cet usage). Une bonne connectique (c’est vrai que des bons cables coûtent cher).

Ce que j’aime : un son neutre, clair et sans dominante (je déteste le son boum boum).

Certes je ne possède pas un système haut de gamme, mais il est d’un bon rapport qualité prix.

Le secret : allez sur place, écouter et choissir les éléments de sa configuration selon son budget et ses goûts.

33)
louis
, le 05.02.2007 à 14:32
[modifier]

Hello, Je mais mon petit commentaire ;-)

Moi mon Home cinéma sonne très bien en surround et en stéréo traditionel: Ampli Marantz 5.1 Avec DTS et tout les trucs habituel… Lecteur DVD samsung avec sortie fibre optique. 2 HP fait maison avec des inserts Audax double bobine (2 fréquences sur le même cône) et du bi-wiring (une entrée pour les moyenne/basse et une pour les aigues) 2 HP denon 2 Satélite Infinity Pour les basse j’utilise une sortie préampli vers un Ampli Technics des années ‘80 sur un sub passif Infinity…

Et pour moi le son Surround et le son stéréo standard sont super… Par contre c’est sur qu’avec les système tout en un tout en plastoc c’est normale que le son soit plastoc ;-)

Verdict un Home Cinéma peu donner un très bon son même si c’est pas celui aussi pur un bon ampli à tube :-)

34)
Inconnu
, le 05.02.2007 à 14:35
[modifier]

Tiens un adepte du bi-cablage. On m’en a dit le plus grand bien mais je n’ai jamais testé.

35)
giampaolo
, le 05.02.2007 à 15:28
[modifier]

Pôôôvre François, te voilà amener à défendre tes choix. Ce qui compte… c’est que tu aies du plaisir. Ton Rowen PA1… très bon choix! Bravo et as-tu essayé dans le magasin un Rowen PA1 avec des colonnes Rowen RA1. Classe!

Rowen…. j’en suis très content.

Ah si tu avais acheté un Ampli à tubes MacIntosh. Quelle sonorité, mais bon quel prix! Aïe, quel prix!

36)
Inconnu
, le 05.02.2007 à 15:39
[modifier]

giampaolo: le problème du Mackintosh, c’est pas tant le prix de l’ampli, mais c’est qu’il faut tout avoir au même niveau dans son installation, les enceintes, les cables, le révétement des murs et même le canapé d’écoute.

37)
Cehache
, le 05.02.2007 à 16:11
[modifier]

N’en déplaise à certains j’ai depuis que j’ai découvert B & O toujours été un fan de cette marque…Esthetisme et qualité vont de pair …J’ai eu une chaîne B & O en 1975 …une occase récente et en super état…je l’ai gardé 20 ans !!! qui dit mieux …Un petit soucis avec la platine disque au bout de 12 ans et réparation chez un concessionnaire de la marque sans problème !!! mon ampli m’a laché après 20 ans de bons et loyeaux services …il était réparable mais là ça ne valait plus le coup…Quand aux sorties additionelles j’avais déjà 4 sorties pour les enceintes une sortie phono 2 sorties magnéto…Dac c’est cher mais au moins on sait pourquoi …

38)
lio
, le 05.02.2007 à 16:28
[modifier]

Bonjour à tous!!!

Vous allez trouver que c’est bizarre, mais je suis violoniste et pianiste (une quinzaine d’années que je pratique) mais question HIFI je suis vraiment à l’ouest!! J’écoute mes concerts enregistrés sur Cd et les autres musiques (surtout du classique) sur une vieille chaîne Sony à 100 euros. S’il y a des spécialistes ici (j’ai un peu cette impression), pouvez-vous me donner quelques conseils d’achat pour débuter très en douceur question prix! (mes ressources sont, disons un peu limite).

Merci à tous!!!

Lionel

39)
nlex
, le 05.02.2007 à 16:35
[modifier]

Sinon moi apres m’etre pris les méninges sur ces histoires de 5.1 j’ai fini par brancher ma chaine hifi sur la tv et la revelation : super son CD et super son cinéma ! Finalement je m’en tamponne d’avoir des satelites partout, le son n’est que stereo mais il est bon c’est çA qui m’importe ! Sans compter que la moitié des films que je regarde ne sont pas 5.1 (le 5.1 c’est encore assez réçent dans l’histoire du cinema)

Mais pour revenir à B&O, moi j’aime pas : c’est cher, beau mais ça ne les vaut pas. Pour le prix d’une chaine B&O vous avez des trucs qui sonnent vraiment mieux dans des marques au design moins tapageur (moin m’as tu vu ? aussi…) genre NAD, Cambridge Audio, Quad… Et pour les Plasma pareil…

M’enfin, en même temps pour 300 euros, la c’est honnete ! :)

40)
Timekeeper
, le 05.02.2007 à 19:45
[modifier]

15 ans ! Ca fait quelques années de ma jeune vie que je vois cette chaîne un peu partout, mais de là à imaginer qu’elle à 15 ans ! 1992 ? 1991 même (soyons-fous) ?!

41)
François Cuneo
, le 05.02.2007 à 19:51
[modifier]

Pôôôvre François, te voilà amener à défendre tes choix. Ce qui compte… c’est que tu aies du plaisir. Ton Rowen PA1… très bon choix! Bravo et as-tu essayé dans le magasin un Rowen PA1 avec des colonnes Rowen RA1. Classe!

Rowen…. j’en suis très content.!

Merci merci Gianpaolo!

J’en étais presque à me trouver con d’aimer cette chaîne moi!

Cela dit, rassurez-moi, ça ne vous dérange pas que je l’aime ou bien?:-)

Hé, c’est pas la première fois qu’on se retrouve sur du matos dis (je parle du Rowen)!

N’en déplaise à certains j’ai depuis que j’ai découvert B & O toujours été un fan de cette marque…Esthetisme et qualité vont de pair …J’ai eu une chaîne B & O en 1975 …une occase récente et en super état…je l’ai gardé 20 ans !!! qui dit mieux …Un petit soucis avec la platine disque au bout de 12 ans et réparation chez un concessionnaire de la marque sans problème !!! mon ampli m’a laché après 20 ans de bons et loyeaux services …il était réparable mais là ça ne valait plus le coup…Quand aux sorties additionelles j’avais déjà 4 sorties pour les enceintes une sortie phono 2 sorties magnéto…Dac c’est cher mais au moins on sait pourquoi …

Aaaaah, il y en a quand même un qui aime! Ouf!

42)
alec6
, le 05.02.2007 à 21:07
[modifier]

B&O… encore un truc de RICHES !

Bon ok je vais retrouver mes camarades sur le ring d’à côté…

48)
Inconnu
, le 05.02.2007 à 23:26
[modifier]

Roger Baudet
Ne pas “projeter” d’idées préconçues pour les couleurs.
Ne pas attendre un son plus ou moins chaud.
Simplement écouter, et constater si… le rêve, les images, les émotions, le plaisir sont différents.

J’ai fait d’autres expériences:
J’ai mixé dans mon studio après avoir mis du velour sur les murs . Je pensais que j’allais compensé le manque d’aigus absorbés par le velour, et que le son final serait donc plus aigu.
Et bien c’est le contraire; j’ai écouté les deux mixages (sans le velour, et avec) dans un autre endroit, neutre: le mix réalisé dans l’ambiance velour sonnait…”velour”, plus “sourd”. Au lieu de compenser, on s’adapte.
Si je mixe dans une pièce en béton, le son final sera dur.

S’il y a, dans le studio, une très jolie femme, etc…. je vous laisse deviner.

Une seule fois, j’ai fait réaliser une cabine de son par un “pro”. Il m’a montré le résultat sur ses appareils de mesure. C’était super…techniquement. J’ai mis quelques CD que j’aimais, et je n’éprouvais aucun plaisir. J’ai passé la nuit à retirer des tas de laine de verre et autre, placés derrière les parois en tissus, jusqu’à retrouver le plaisir d’écoute.
Le lendemain matin, mon assistant, qui ne savait pas les changements que j’avais fait, est entré dans la cabine, et quelque secondes après m’a dit, avant d’avoir écouter quoique ce soit: “Qu’est-ce qu’il y a de changé? On se sent mieux qu’hier”.

Le son juste, je veux bien, mais c’est quoi?
“Juste”, dans quel but?
Quel est le but d’un mixage: transmettre une émotion?

Est-ce que le son de Phil Spector était un son juste?

Le célèbre “Just a gigolo” par Luis Prima enregistré dans les années 50 est toujours “à la mode” dans les soirées.

Un ami producteur et auteur du tubes internationaux juge un bon mixage quand ses poils se dressent sur ses avant bras.
Cherchez pas, il n’y a pas de rapport avec la très jolie femme citée plus haut… quoique..

Chacun son truc.

Et je suis loin de détenir la vérité. Mais je cherche.

Pourquoi des théâtres à l’ancienne “sonnent” mieux que des théâtres ou auditoriums modernes réalisés avec les derniers appareils électroniques?

Dernier truc que je viens de trouver pour écrire ce post: Je l’ai écrit avec Text Edit. Puis j’ai fait un copier-coller. C’est plus pratique que dans cette petite fenêtre qui n’affiche que 7 lignes. C’est plus pratique aussi pour se relire et corriger ses erreurs. Mais il faut quand même mettre br entouré de flèches pour aller à la ligne une fois.

Lio (post 38):
Pour choisir une chaine dans tes prix: tu prends quelques CD que tu apprécies. Tu vas dans un magasin qui te permet de les écouter ( quelques secondes de chaque titre que tu aimes suffisent). Tu achètes la chaine (dans ta gamme de prix) avec laquelle tu auras eu le plus de plaisir en écoutant tes titres, et sans écouter le vendeur.

49)
marcdiver
, le 06.02.2007 à 07:21
[modifier]

une histoire sympa qui m’est arrivé la semaine passée : dans mon école, j’ai un système de bonne qualité Cambridge avec deux colonnes Epos. Après quelques instants d’écoute, un élève m’a demandé “Monsieur, elles ont pas de basses vos colonnes ?” En fait, la plupart des chaînes de gamme moyenne et basses ont tendance à mon sens à gonfler les basses, ce qui est agréable pour certains types de musique, mais pas vraiment proche du son réel.

50)
Dan DT
, le 06.02.2007 à 07:39
[modifier]

On teste une chaîne en flat pour savoir si elle est valable, ensuite on modifie selon ses goûts Chez moi tout en flat, j’veux pas péter une vitre avec les basses en mettant le loudness :-)

Mais j’ai déjà fendu un mur qui était face à mes antiques Altec Lansing “Voice of Theater”, c’est vrai qu’avec un wofer de 15” en basse reflex et 97 db à 1 mètre … on sent réellement les basses dans le ventre :-) Ici les caractéristiques http://www.alteclansing.com/legacy/specs.asp Dommage que j’ai du m’en séparer :-/ C’était pas non plus de la Hi-Fi :-)

51)
Inconnu
, le 06.02.2007 à 09:50
[modifier]

Il n’y a pas que la gauche, la droite et le centre, en stéréo. Il y a aussi la profondeur. (C’est la différence entre la politique et la musique :-)

Les seules enceintes qui m’avaient permis de travailler sur cet espace avec précision étaient les ATC, découvertes au salon AES, à New York, en 1990.

Peter Gabriel en avait équipé son studio “à la campagne”, en plus des enceintes Boxer.

Ces ATC, coûtaient quand même 6000 euros la paire, et ce n’étaient pas les plus grandes de la marque.

http://www.atc.gb.net/domestic/tower.html

http://www.atc.gb.net/client_list.html

Mais, encore une fois, sans un bon traitement acoustique de la pièce, pas de vrais résultats.

Un de ces jours, je fournirai à Cuk quelques indications pour traiter une pièce sans dépenser des fortunes.

Avec seulement de la laine de roche, de ” l’Isorel mou” (en Suisse, ça porte un autre nom), et des lattes de bois.

52)
marcdiver
, le 06.02.2007 à 10:04
[modifier]

Une façon de comparer le son d’une chaîne : lors de l’écoute d’un CD, observer comment les timbres des différents instruments apparaissent. Sur une chaîne de bonne qualité, on aura tendance à avoir une certaine clarté individuelle qui permettra à l’ensemble d’être très cohérent. Sur les autres, le tout apparaîtra dans un magma sonore un peu uniforme.

53)
Inconnu
, le 06.02.2007 à 11:04
[modifier]

Bon, François a tout de même fini par avouer le prix de cet ampli. Mais ce n’est pas le plus important, c’est la façon dont il sonne qui nous importe. A quand un test “audio” avec fichiers AIFF ou MP3 à la clé?

54)
spike
, le 06.02.2007 à 18:49
[modifier]

Bon à mon avis B&O, Bose et Marantz, c’est un peu du même au niveau son, c’est certainement meilleur que du monobloc Conforama, mais il font payer cher leur R&D et le Design. B&O par contre offre une longévité laaargement supérieur au reste et leur service après-vente et impec. Pensez qu’une chaîne des année 70 perdue au fin fond de l’Australie de l’Ouest a pu être réparée par un technicien (non B&O) local, grâce à l’usine qui a envoyé schéma ET pièces… Imbattable.

Dans vos discussions, il me semble que vous oubliez l’importance d’une bonne source: si vous n’avez pas un bon lecteur, l’ampli Rowe à xx balles ne sert pas à grand’ chose, ni les enceintes “de référence”. Manifestement, le CD B&O n’est pas si mal.

Pour le djeune violoncelliste, je recommenderais plutôt de prendre un CD que tu connais par coeur et de te placer entre les mains d’un bon revendeur. Fais un essai en changeant juste le lecteur CD… tu verras tout de suite la différence… après essaie d’acheter celle qui t’a plu en occase et petit à petit tu te monteras un bon système. Certains revendeur conscient des prix font des paquets genre lecteur + ampli + enceintes à environ 2000 CHF et c’est du matos qui enterre déjà beaucoup de monde!

QQUEs marques: Arcam, Cambridge Audio, Rega, c’est encore accessible.

Je résiste pas, j’ai fais il y a longtemps un essai comme décrit: 1 CD Marantz, 1 Arcam Alpha et 1 Sugden. On garde le reste de l’installation. J’avais pris Brel “Le plat pays”. Marantz: Tiens y’a des mandolines pendant l’intro et pls de couches de violons que ce que je pensais. Arcam: Ben, c’est marrant tous ces instruments tournent dans l’espace et y’a des 3èeme violons… c’est bôoo. Sugden: Scotché par l’intro, j’entends tout d’un coup une glotte vibrer à côté de mon oreille gauche… c’est le grand Jacques qui inspire! Rien que d’y penser, j’ai encore la chair de poule… Le Sugden était 2500 CHF, l’ Arcam env. 1200 et le Marantz plus cher que l’Arcam. J’ai fini par trouver un ensemble Arcam d’occase que j’ai rétamé en 5 ans d’utilisation à 12-14 heures par jour. Depuis, je me tâte mais j’ai aussi une famille à nourrir.

55)
marcdiver
, le 06.02.2007 à 19:04
[modifier]

Au sujet de l’importance d’une bonne source, il faut souligner que chaque élément doit être de qualité pour un son idoine : l’élément le plus faible influencera négativement toute l’installation. Comme dit de nombreuses fois ici, rien ne vaut l’écoute avec une pièce que l’on connaît bien sur différentes installations pour se faire une idée de ce que l’on aime. Bonne écoute !

56)
406
, le 08.02.2007 à 07:42
[modifier]

“Pourquoi des théâtres à l’ancienne “sonnent” mieux que des théâtres ou auditoriums modernes réalisés avec les derniers appareils électroniques?” simplement parce que l’oreille n’est pas linéaire. à l’époque, j’imagine que tout se fesait avec l’expèrience et aujourd’hui à la courbe atr. je me rapelle ce que m’avait dit mon vendeur. arrivé d’un ampli. écoute, les clients trouvent le son pas mauvais. lancement de l’égalisation automatique de l’ampli, résultat. ils ont trouvé le son moins bon. donc, oui pour une égalisation légère histoire de gommer les gros défauts de la pièce mais surement pas une ligne droite qui ne correspond pas à notre oreille. pareil pour cette histoire dont j’ai entendu. un chef d’orchestre revient dans sa salle après qu’il y ai eu des travaux. il n’a céssé de dire que le son n’était plus pareil pendant longtemps avant que l’on s’apercoive que les ouvriers avaient planqué des paquets de gravats sous la scène….. signé 406 qui vient de se payer une platine chassis cuivre alpine 7998R sans ampli interne pour son coupé 406 :-p

57)
pat_a_a
, le 09.02.2007 à 12:22
[modifier]

La Hifi, chère ? Un de mes sujets favoris !

D’abord, mon témoignage : J’ai acheté un amplificateur Marantz 1 000 FF en 1977, que nous utilisons encore tous les jours. En 1984, avec notre seconde paye, ma femme et moi avons consacré quatre heures par week-end durant un mois pour choisir les autres éléments. Le choix a été des HP Jean-Marie Raynaud à 8 000 FF la paire et une platine Dual. Ma femme était au début persuadée qu’à partir de 1 000 FF, tout devait à peu prêt se valoir, c’est elle qui a été la plus exigeante sur le naturel de la reproduction. Elle était lasse d’y consacrer toute cette énergie, mais en même temps, elle trouvait avec justesse que la différence entre des éléments comparables, au même prix, était vraiment trop forte pour choisir à la première écoute !

En 1992, le Marantz crachait lorsque l’on plaçait le potentiomètre de volume sur certaines positions. Nous avons cherché un autre amplificateur, certainement meilleur, puisque plus récent; Ce fut une vraie galère, qui s’est merveilleusement terminé chez Choukroun (voir message 28 de Zephir) qui nous ont prêté 4 amplis pour que nous les amenions à la maison et faire le choix en conditions réelles, sur nos enceintes et dans notre salon. Et là, ce fut encore difficile d’en trouver un aussi clair que le Marantz. L’heureux élu fut un Musical Fidelity à 4 000 FF. Depuis, le Marantz a été révisé et ne crache plus. En 2001, les haut-parleurs des Jean-Marie Raynaud ont vu leur mousse de suspension partir en poussière. Une remise en forme par leur atelier valant 3 000 FF, j’ai cherché des modèles de remplacement. Et bien, mission impossible. Les nouveaux HP sont focalisés sur la puissance (sorte de course aux GHz ou aux Méga pixels) et non le rendement ! J’ai fini par les remplacer par des HP Siare que j’avais acheté en 1980 et mis sur des enceintes bricolées maison !

Bref, ce long résumé pour dire qu’il n’est pas nécessaire de dépenser des fortunes pour avoir d’excellents résultats, mais il faut un peu de patience pour bien choisir. Il faut aussi savoir que plus un dispositif électronique a été utilisé, meilleure est sa reproduction. Un ampli doit être rodé plusieurs semaines avant de s’approcher de sa qualité finale. C’est pourquoi le choix face au Marantz a été aussi difficile ! Mon meilleur conseil pour un néophyte est de se procurer le hors-série Diapason qui donne leurs choix sur les divers éléments, puis d’aller chez divers vendeurs comme Choukron et passer quelques heures à écouter avant de choisir. Il ne faut pas oublier qu’un système qui a un son flatteur lasse au bout de quelques jours ou semaines d’écoute à la maison. Surtout ne pas se fier aux données et arguments techniques (pour rappel : je suis ingénieur électronicien et informaticien et j’y croyais dur comme fer durant mes études).

Ma configuration actuelle : – des enceintes JMR 40 Watts, avec un rendement de 94 dB/m (ce qui équivaut à des enceintes de 400 W avec un rendement de 88 dB/m. Je conseille aux amis de se préoccuper bien plus du rendement que de la puissance maximale, le son des HP aux bons rendements sonne souvent bien plus naturel sur les voix et les cordes) ; – un amplificateur Musical Fidelity de 2×25 W, qui n’a pas de télécommande, de réglages de tonalité (graves / aigus) ou de balance. Seuls les boutons marches, volume et source. – un lecteur CD Philips Audiophile, un lecteur de DVD milieu de gamme et la télé

Bref, un ensemble Hifi payé 2 000 Euros sur 30 ans, qui époustoufle les copains qui ont payé bien plus cher pour un ensemble Home-Cinéma ou même une chaîne Hifi à la FNAC.

58)
carabas
, le 10.02.2007 à 10:43
[modifier]

Chez nous, c’est de l’austère. Pas de télé à la maison. Juste des dvd. Pas de fauteuils moelleux pour somnoler bière en main devant un film languissant. Des poufs, des tabourets bas, et une place sur le tapis pour les derniers arrivés. Quant au système… Lorsque nous avons définitivement balancé la télé par-dessus le parapet du balcon, l’idée m’est venue de brancher mon Mac mini de secours sur la chaîne (ampli Myryad, enceintes Jean-Marie Reynaud) et de recycler un moniteur 20” LCD Formac. C’était cristallin pour l’audio — sans préampli, rien, juste le son tout plat —, c’est prodigieux pour la vidéo! Evidemment, on y passe moins de Rambo et de Bruce Willis que de Bresson ou de Kusturica… Et puis, lorsqu’il y a une mise en page à faire, le système peut encore servir.

PS : depuis que l’on peut passer iTunes sur l’ampli, nous avons délaissé par commodité le lecteur CD, un Sharp pesant 20 kg, engin de référence légendaire. Et tant pis pour la perte de qualité sonore! Comme quoi, me suis-je dit, l’audiophilie n’est souvent qu’un snobisme…