Profitez des offres Memoirevive.ch!
GoogleEarth: points forts et lieux remarquables

GoogleMaps a fait grand bruit a sa sortie.

Depuis votre navigateur, il est devenu possible de visiter la terre entière, grâce à des vues satellites. La précision des images était clairement le point fort de ce service. Puis est sorti Google Earth.

Cette application, à télécharger et installer sur son ordinateur, permet de voyager, comme il était déjà possible grâce à son pendant web, mais propose aussi un paquet de petits plus qui rendent l’expérience vraiment passionnante. Ajoutez à cela qu’une nouvelle version est sortie le 8 janvier, améliorant significativement la mouture précédente.

Une fois l’application installée et lancée, c’est une vue d’ensemble qui apparaît

image

Sur la gauche, tout d’abord un champ de recherche. On peut y entrer notre recherche de plusieurs manières assez pratiques. Par exemple: London, England, 90210 (un numéro postal connu…) ou encore 17°55′24.05″S, 25°51′22.32″E . Cette dernière possibilité vous emmène vers un magnifique endroit… testez! :-)

Bon, allez, je vous aide:

image

En dessous, une liste de lieux préférés. Elle fonctionne à la manière d’un menu de signets. On peut y ajouter des lieux que l’on visite, ou dont on télécharge les coordonnées sur le net.

En dessous, une liste d’options d’affichage. On peut décider d’afficher ou pas les restaurants, hôtels, frontières et noms de pays, etc… L’une de ces options est devenue particulièrement intéressante depuis cette dernière version: l’affichage des bâtiments en 3D.

Sur la droite, on trouve une interface de navigation. Elle permet de se déplacer sur la carte, mais aussi de faire tourner la carte et de “pencher” la camera pour obtenir une vue qui donne l’impression de survoler la zone en avion.

image

Lorsque l’on survole une région, des icônes apparaissent sur la carte. Elle permettent d’afficher un certain nombre d’informations sur cette région. Par exemple, un petit cercle blanc affiche l’article de Wikipedia du lieu.

L’une de ces icônes permet d’afficher des photos prises par des gens sur place. Le lien entre Google Earth et Panoramio est une mine d’or. Par exemple, au-dessus de Genève, il est possible d’afficher des photos du fameux jet d’eau, prises par les passants:

image

Plus haut dans cet article, je vous parlais de l’affichage des bâtiments en 3D. Cette fonctionnalité a été passablement améliorée depuis la dernière version. Les bâtiments ne sont plus des blocs gris mais certains sont modélisés comme dans la réalité. Il faut d’abord télécharger un fichier permettant de lier Google Earth avec la banque de modèles 3D. Une fois le fichier téléchargé et double-cliqué, une nouvelle sorte d’icône apparaît sur la carte sous la forme de petites maisons. Un clic sur une de ces maisons va charger le modèle et l’afficher, pour notre plus grand plaisir!

image

Les reliefs aussi sont disponibles en 3D, donnant souvent de meilleurs résultats encore, comme ici sur le Mont Evrest:

image

Pour trouver des lieux étonnants, il existe plusieurs sources. Je n’en citerai que deux, qui sont à mes yeux les meilleures.

  • La Google Earth Community est un forum, où les posts sont triés par catégorie de lieux: Transports, militaires, animaux, lieux historiques, etc…

Petit exemple de post que l’on peut trouver sur ce forum: animaux d’Afrique. On y voit, entre autres, un troupeau de buffles.

image

  • Google Sightseeing est un blog qui présente tous les jours (ou presque) un nouvel endroit insolite.

Quelques exemples? Allons-y:

- Le logo de Firefox

image

- Le lieu de tournage de GoldenEye, épisode de James Bond dans lequel une gigantesque antenne est utilisée pour guider un satellite.

image

- Des grands groupements de personnes, comme ici à Rimini, en Italie. Chaque petit point de couleur est en fait un parasol…

image

Voilà, j’espère vous avoir donné envie de visiter notre petite planète depuis votre ordinateur! Les deux sites dont je viens de parler sont une très bonne ressource, mais rien ne vaut l’exploration… N’hésitez pas à passer un petit moment dans une région, zoomez et dézoomez, vous ne serez sans doute pas déçus! :)

33 commentaires
1)
blazouf
, le 16.01.2007 à 04:54
[modifier]

En fait la dernière version est la version finale (fini les beta). Elle permet de voir les batiments en 3D sans avoir a télécharger le 3dlink. Pas tous, mais ceux qui ont été choisi par Google.

Ce que tu oubli de préciser, c’est qu’il est très facile de créer des batiments 3d avec le logiciel Google Sketchup . J’ai d’ailleurs fait un tutorial vidéo qui montre le principe ici :

On peut faire pleins d’autres choses avec Google Earth. remonter dans le temps et visualiser de vieilles cartes , voir des animations, suivre la route du Rhum , des panoramiques QTVR, etc.. !

J’ai écrit pas mal d’articles sur Google Earth sur mon blog . Pour ceux que ca intéresse, tapez “Google” dans le champs de recherche ! Et si vous voulez voir mes réalisations, téléchargez la dernière version et allez voir du coté de Notre dame de la garde a Marseille. :-)

Amicalement

Blazouf

2)
François Cuneo
, le 16.01.2007 à 06:28
[modifier]

Le logiciel est génial en effet mais:

•j’ai pô trouvé Bofflens •le système de navigation, je ne le comprends pas. On centre sur un point et dès qu’on se rapproche, ça décale le centrage, c’est à devenir dingo… Je pense que c’est mois qui n’ai pas compris un truc, parce que ce n’est pas possible que cela soit si peu pratique.

Cela dit, j’avais raté plein de trucs, j’a retourne, merci!

4)
languedoc
, le 16.01.2007 à 07:58
[modifier]

La Suisse est un si petit pays que même Google Earth ne peut le trouver :) Il faut chercher par un nom de banque : là tu auras le choix…

5)
Iris
, le 16.01.2007 à 08:13
[modifier]

C’est assez prodigieux de pouvoir être au-dessus de lieux où on est allé. En rentrant de vacances cet été, nos gamins ont survolé la maison où on a logé ainsi que les alentours. Impressionnant.

Dans le genre, il y a aussi ApocalX

Il y a un onglet rigolo appelé “conneries” où on peut voir de drôles de choses, par exemple:Pif

6)
Sébastien Pennec
, le 16.01.2007 à 09:14
[modifier]

Merci à tous pour vos commentaires :)

blazouf,

Effectivement il est possible d’ajouter des bâtiments… J’avoue que ton tutoriel est très bien fait et rend les choses plus faciles qu’elles ne m’ont paru lorsque j’ai testé cette possibilité… Merci du lien! :)

François,

Bofflens: 46°42’4.28”N 6°30’8.78”E

Entre ces coordonnées dans la zone de recherche et hop, tu y es :)

languedoc,

Tu as utilisé la zone de recherche en haut à gauche? On obtient souvent de meilleurs résultats en entrant les termes en anglais…

Iris,

Je ne connaissais pas ce site, c’est très sympa! La page sur Sim City rappelle plein de souvenirs :)

7)
fxprod
, le 16.01.2007 à 10:01
[modifier]

Bofflens: 46°42’4.28”N 6°30’8.78”E

c’est bien ce que j’ai écris, cela doit être indiqué sur le tom-tom, qui a pu croire que je me moquais

pas sur la tête je sors—->

8)
jeje31
, le 16.01.2007 à 10:01
[modifier]

Bonjour,

je me permets d’ajouter quelques compléments d’information.

D’abord, la description des images. La résolution géométrique n’est pas homogène et si les grandes villes et les principaux sites touristiques sont couverts avec des images d’une résolution de 80 à 100 cm (satellites quickbird ou ikonos), les autres lieux sont imagés avec une résolution de plus de 30 m (satellites Landsat), zones dans lesquelles il est très difficile de repérer les bâtiments ou les petites routes.

De ce point de vue-là, geoportail a fait le choix d’une résolution homogène – la France étant couverte avec la même résolution (mais geoportail n’utilise pas de données satellitaires). Mais le gros défaut de geoportail est la piètre qualité radiométrique des images (zones brillantes saturée, “frames” adjacentes corrigées différemment, …)

Il est à noter que Google Earth n’est pas un outil de visualisation en temps réel, la rafraîssement des images n’ayant lieu que tous les 3 ou 4 ans (cela doit varier selon les zones, bien entendu).

Quelques fonctionnalités sympa: – on peut enregistrer les images satellites qu’on visualise, intéressant pour suivre l’évolution d’un quartier par exemple – on peut ajouter un repère quand on visite un lieu et se constituer ainsi une base de ses lieux préférées – et on peut ensuite échanger facilement ces repères avec d’autres (on enregistre le repère – fichier .kmz, on l’envoie par email (par ex.), il suffit de double-cliquer sur le fichier détaché pour qu’il soit intégré dans Google Earth directement) – sur les lieux touristiques, un lien avec les articles Wikipedia est fourni, donnant une description du lieu

Un jour, ce type d’appli sera porté sur des very smart phones ou des navigateurs de voitures, couplé au GPS ou à Galileo bien sûr. On n’en est probablement qu’aux prémices !

9)
faridus
, le 16.01.2007 à 10:06
[modifier]

Très bon article (comme d’habitude ici je dirais).

A la sortie de Google Earth, on s’amusait aussi au google challenge. Au top le premier qui trouve un lieu remarquable avait gagné le challenge (ex, trouver le signe hollywood sur les montagnes au-dessus de Los Angeles, le ranch de Dallas, …)

10)
Inconnu
, le 16.01.2007 à 11:27
[modifier]

Autre possibilité : enregistrer un parcours. Par exemple je vous propose une randonnée dans les Pyrénées, ça vous changera du Jura ou des Alpes : Encantats

11)
François Cuneo
, le 16.01.2007 à 11:27
[modifier]

Merci Séb pour les coordonnées (je sais, chuis un peu limite, mais t’as fait comment?).

Cela dit, je ne comprends pas bien que l’on ne soit pas avec une résolution de 80 à 100 cm comme l’écrit jeje31… Merde, ils le savent ou quoi, Google, que c’est le siège social de Cuk.ch, ce village?

12)
jeje31
, le 16.01.2007 à 12:04
[modifier]

Merde, ils le savent ou quoi, Google, que c’est le siège social de Cuk.ch, ce village?

Normal, les sites sensibles sont volontairement protégés des regards indiscrets :-))

14)
blazouf
, le 16.01.2007 à 13:46
[modifier]

Haddock, génial tes reperes sur les encantats ! Si j’avais eu ces repères avant de faire ma randonnée (pour le GR 11, c’est ici ;-) ton site est un régal !

15)
Sébastien Pennec
, le 16.01.2007 à 14:02
[modifier]

François,

Ben en fait j’ai simplement zoomé depuis le lac léman jusque chez toi, avec la petite roulette de ma souris :) Pour être sûr de viser au bon endroit, j’ai cherché ton adresse sur tel.search.ch et pris comme exemple une région autour de ta maison pour comparer avec Google Earth…

16)
Caplan
, le 16.01.2007 à 14:03
[modifier]

Il est à noter que Google Earth n’est pas un outil de visualisation en temps réel, la rafraîssement des images n’ayant lieu que tous les 3 ou 4 ans (cela doit varier selon les zones, bien entendu).

Oui, ben la région lausannoise a dû être rafraîchie pour la dernière fois à l’époque de l’Instamatic! Je me demande pourquoi la Suisse est aussi pauvre en détails. C’est pour qu’on ne puisse pas voir Johnny sur son balcon à Gstaad?

Merci Sébastien pour cet intéressant article. En plus, il a une très belle chute!

Sur Milsabor!, on voit le ciel depuis la Terre!

17)
Inconnu
, le 16.01.2007 à 14:49
[modifier]

Et si un de ceux qui savent trouver l’antre cukien nous faisait un fichier kmz ?

19)
Sébastien Pennec
, le 16.01.2007 à 15:51
[modifier]

Haddock et blazouf,

Malheureusement, Mister Cuneo habite un endroit tellement loin de la civilisation que la zone n’est disponible que de très loin sur Google Earth. :)

J’ai pu zoomer un petit peu mais, même en connaissant les lieux, je n’ai que difficilement retrouvé sa maison… donc le fichier kmz ne vous sera pas d’une grande utilité…

20)
6ix
, le 16.01.2007 à 16:57
[modifier]

Effectivement, on peut pas zoomer très loin sur la Suisse.

Je me demande une chose: est-il possible de proposer de telles images à Google? En effet, la plupart des cantons possèdent des orthophotos de notre territoire d’excellente qualité. Celles-ci sont généralement vendues, mais ils pourraient en faire bénéficier Google, et donc les utilisateurs de Google Earth.

22)
Inconnu
, le 16.01.2007 à 17:50
[modifier]

J’ai tapé “grosse fourmi, Suisse”, mais ça n’a rien donné… Google Maps est perfectible.

24)
Sébastien Pennec
, le 16.01.2007 à 22:13
[modifier]

Nicos,

Le confort d’utilisation! Voilà la grande différence! Honnêtement, je ne crois pas que l’on puisse comparer les possibilités de Google Earth avec Google Maps… C’est tellement facile de garder des marques à certains lieux, de se déplacer sur les cartes, etc… passe-y une heure ou deux et tu verras :)

Ptisuix,

Tu as le village, bravo! Mais, si petit soit-il, ce village comporte pas mal de maisons :) Laquelle est la bonne?

26)
psychros
, le 17.01.2007 à 12:32
[modifier]

J’aime bien Google Earth, mais y’a un truc marrant…en voulant cherchant ma maison à Fribourg, ben je suis tombé sur un gros pâté où on voit rien du tout! Mais le truc marrant, c’est que la moitié de la ville est très nette. Moitié pâté, moitié nette…moitié-moitié… ah ben oui, on est à Fribourg! :-)

28)
blazouf
, le 17.01.2007 à 13:21
[modifier]

Harrghh… a 5 km pres, on avait sa maison en haute résolution ! La c’est plutot du flou Gaussien.. :-)

29)
François Cuneo
, le 17.01.2007 à 14:31
[modifier]

Vachement beau blazouf, ta page d’accueil Flash. Il m’a juste fallu 30 secondes pour comprendre qu’il fallait aller en haut à droite, je croyais que le petit bonhomme qui marche en bas, c’était une métaphore du chargement, mais c’est super réussi.

Bravo

30)
blazouf
, le 18.01.2007 à 09:11
[modifier]

Woaw ! Merci françois ! C’est vrai que l’ergonomie fait un peu appel a la curiosité du visiteur, mais la partie flash se veut un peu avant gardiste, la partie site html classique plus simple, est plus la pour informer. Le probleme de Flash c’est la lourdeur pour les mises a jour..

31)
fxprod
, le 19.01.2007 à 23:51
[modifier]

vu sur le net et Pour les ptits suisses

Google vient d’annoncer officiellement le rachat de la société Endoxon, Fondée en 1988, basée à Lucerne, comptant 75 employés et spécialisée dans la cartographie géographique en ligne, notamment sur le territoire européen. Une autre compagnie, baptisée Mappuls AG, continuera les activités commerciales de la société tandis que la technologie d’Endoxon sera intégrée aux services Google Maps et Google Earth en Europe. La technologie d’Endoxon est notamment présente sur le site Local.ch.

http://www.endoxon.com/ http://www.mappuls.ch/ http://www.local.ch/