Profitez des offres Memoirevive.ch!
L’armée d’argile de Xian

Bonjour, j'aimerais vous parler aujourd'hui d'un endroit qui m'a beaucoup marqué lors de mon voyage en Chine en Aout 2005.

Il s'agit du tombeau de Qin Shi Huangdi, le premier empereur de Chine, fondateur de la dynastie Qin, et qui régna de 221 à 210 avant Jésus Christ. Parmi les faits marquants de sa vie, il y a la construction d'une bonne partie de la Grande Muraille.

Mais c'est plutôt sa mort qui a marqué les esprits, car il se fit construire un tombeau à la mesure de sa mégalomanie. Avec une armée de soldats d'argile, plus de 8000 soldats. A mon avis, il devait avoir des choses à se reprocher pour s'entourer d'une telle armée pour affronter l'éternité.

Ces soldats furent découverts en 1974 par des paysans. Il y a 4 fosses, qui ont été explorées au fur et à mesure.

Selon les informations que j'ai pu trouvé sur Internet, il semble que les statues étaient d’abord cuites dans des fours à une chaleur d’environ 1 000 degrés puis décorées et colorées. Elles ont quasiment toute un visage assez différent, à tel point que certains experts se demandent si des modèles n'ont pas été employés pour fabriquer ces soldats.

Voici pèle-mêle quelques photos du site, en commençant par les énormes bâtiments qui recouvrent les fosses pour les protéger. Il y a aussi un musée qui regroupe une partie des objets trouvés lors des fouilles.

image

image

Jusque là, rien de bien impressionnant, jusqu'à qu'on rentre dans le premier bâtiment, ou le gros des troupes se trouve.

image

image

image

Ils sont bien alignés, en rang d'oignon...

image

image

image

Leurs armes en bronze ont été enlevées, en partie par des archéologues pour les analyser ou les exposer dans un musée, mais en partie aussi par des pillards.

image

image

image

image

image

Il y a aussi des chevaux.

image

Voici des images d'une autre fosse, qui n'a pas été complètement dégagée pour le moment.

image

image

image

image

Et voici la partie musée avec des soldats, des armes et des chars en bronze.

image

image

image

Voilà, j'espère que cette rapide balade du côté de Xian vous a plu et vous a donné envie d'aller y faire un tour lors d'un voyage en Chine.

16 commentaires
1)
vibert
, le 15.01.2007 à 01:01
[modifier]

Bravo Renault ( mes conseils ont-ils été utiles ? ) en plus tu voyages quasiment plus souvent que moi en ce moment, tu vas finir par m’énerver… arrgh ! c’est pas juste ! ! ! Je me vengerais en passant 2 mois en Asie au printemps, na ! …

2)
Inconnu
, le 15.01.2007 à 03:04
[modifier]

Non, Jeff, je suis parti en Chine en aout 2005 et le stage était en mai 2006 :) Mais consoles toi, depuis, ça m’a énormément aidé :) Il est 3h du mat, je me prépare à aller à l’aéroport pour prendre l’avion, pour aller au Pérou. 17h de vol pour passer à peine plus de 24h sur place, pour des rendez-vous. Les pyramides incas, ce sera pour une autre fois :(

3)
Caplan
, le 15.01.2007 à 09:21
[modifier]

Merci pour le reportage, Renaud!

J’y suis allé il y a une vingtaine d’années. A cette époque-là, ça ne faisait pas si longtemps qu’on pouvait visiter le site et les installations extérieures étaient plus sommaires.

Lorsqu’on est sur place, on est époustouflé par l’étendue de cette “tombe”. D’après ce que j’ai compris, il y avait un atelier de fabrication des corps et un autre pour la fabrication des têtes, effectivement toutes différentes les unes des autres. Du délire!

Milsabor!

4)
Hervé
, le 15.01.2007 à 10:34
[modifier]

Dis-moi, Renaud, comment as-tu fait pour prendre des photos ? Parce que en 98, interdiction formelle de photographier avec un soldat tous les 10 mètres pour veiller jalousement à ce qu’aucun appareil ne soit pointé dans la direction.

Alors, vu l’impossibilité de photographier, on a ramené un “général” dans notre jardin (c’est du moins comme cela qu’on l’appelle) ! Il a subi quelques dégats dûs à une chute intempestive, mais en pleine forme …

5)
Jer-o-nimo
, le 15.01.2007 à 10:37
[modifier]

Bravo pour les photos, magnifiques.

Quant au statues elles-mêmes, il faut quand même mentionner qu’il y a une polémique sur l’origine de celles-ci. En effet, le gouvernement de la RPC a interdit à tout archéologue non-gouvernemental de s’approcher du site. De fait, les études menées sont donc possiblement tronquées. Ce qui est d’autant plus troublant que la RPC a fait de ce site un symbole de la grandeur de la Chine, et donc du gouvernement actuel. Les accros de la théorie du complot disent que c’est le gouvernement qui a crée ce site de toute pièces, et des personnes plus prudentes disent qu’il subsiste un doute.

Alors entre ça et la version officielle, choisis ton camp, camarade! :D

6)
Hervé
, le 15.01.2007 à 10:44
[modifier]

Renaud : “Les pyramides incas, ce sera pour une autre fois “

Console-toi : il n’y a pas de pyramide inca !

7)
isell
, le 15.01.2007 à 10:51
[modifier]

Merci beaucoup pour ces photos. Je suis allé en Chine en décembre 2004 et à l’époque nous n’avons pas eu le temps de faire le détour par Xi’an, nous sommes allés à Shanghai et Beijing pour chercher du travail. A la fin 2007 je vais retourner en Chine, mais aussi pour le boulot, donc seulement à Shanghai … snif … Je me console : dans quelques heures nous partons pour 2 semaines de vacances en Thailande … ;-)

A propos si quelqu’un sur ce forum a des contacts dans l’industrie horlogère de luxe à Shanghai, je suis sur un projet très intéressant … n’hésitez donc pas à me laisser un message sur le forum avec votre e-mail.

A bientôt !

iS

8)
Guillôme
, le 15.01.2007 à 11:19
[modifier]

Très intéressant, cela m’a rappelé ma visite du temple Sanjusangen-do à Kyoto.

J’étais avec un ami et on ne savait pas trop à quoi s’attendre. De l’extérieur un joli temple. A l’intérieur un petit couloir exigu pour déboucher sur une salle avec 1001 statues taille humaines : la grosse claque.

Les photos ne traduisent pas du tout la quantité et la grandeur mais j’imagine fort bien compte tenu de la claque que je mettais prise. Pour voir le temple Sanjusangen-do c’est ici

9)
ToTheEnd
, le 15.01.2007 à 13:12
[modifier]

J’adore cet endroit.

Il est à noter qu’une bonne partie de ce mausolée est encore à découvrir car ces statues ne sont que les gardiens d’une structure encore plus importante et qui est encore recouverte. Grosso modo, les dunes autour du site représente la base de pyramides qui ont été érigées à l’envers (la pointe s’enfonce dans le terrain).

Des évaluations sont en cours dans le but de trouver le meilleur moyen de procéder à des fouilles sans tout détruire…

T

10)
alec6
, le 15.01.2007 à 13:33
[modifier]

Une question bête : que sont ces bandes de terre ou de roche qui séparent les colonnes de soldats alignés par trois ou quatre ?

Si tu as des infos TTE…

11)
ToTheEnd
, le 15.01.2007 à 14:12
[modifier]

Je ne suis pas expert mais sauf erreur, notre camarade Qin aimait l’ordre…

Ce ne sont pas 8’000 soldats alignés ou entassés pêlemêles. Il semblerait que chaque cellule regroupe des soldats spécifiques. Chaque section représente des archers, plus loin des chevaliers, des officiers, etc.

Moi aussi, quand on m’enterrera dans ma SGI, on me mettra mes iPods, Macs, etc. biens alignés autour de moi…

T

12)
Mathieu Besson
, le 15.01.2007 à 14:37
[modifier]

alec6: ces bandes de terres sont les murs qui séparaient les tranchées, soutenant des poutres qui formaient le plafond au-dessus de ces guerriers. Des traces de nattes tressées, assurant l’étanchéité du tout, sont encore visibles en négatif dans la terre par endroits. Une partie des poutres avaient fini par s’effondrer, mais pas partout.

Sous les pieds des guerriers, un parterre en brique, qui est encore relativement bien plat après plus de 2200 ans.

Ils continuent à patiemment recoller les pièces du puzzle, à l’abri d’une gigantesque halle. Ils en ont encore pour un moment, sans compter que d’autres fosses (plus petites, mais tout de même!) sont découvertes aux alentours.

Et si je me souviens bien, le volume excavé des tranchées a formé un tertre plus haut que la pyramide de Chéops (bien que moins pointu), en dessous duquel doit se trouver la tombe de l’empereur Qin (se prononce “Tchin”, peut-être d’où le nom Chine?).

Le site funéraire de cet empereur couvre… 56 km2 (7×8) !

Ça fait plus de 2000 qu’ils savent faire grand, les Chinois…

13)
Inconnu
, le 15.01.2007 à 22:02
[modifier]

Merci Renaud Laffont pour ces superbes images.

Cela m’a donné envie de faire des fouilles…sur le web, qui m’ont entraîné vers des liens inattendus…

Voici quelques extraits:

Redoutable et haï, Zheng Ying (Ying Zheng prit le nom de règne de Qin Shi Huangdi) a été pendant son règne l’objet de plusieurs attentats qui ont ébranlé son équilibre mental, l’amenant à changer de palais en permanence dans sa capitale de Xianyang.

Obsédé par la quête de l’immortalité, Zheng Ying consulte en vain mages et médecins. Il envoie même une puissante expédition navale à la recherche d’un légendaire pays de l’immortalité (le Japon?). On n’aura jamais de nouvelles des milliers de personnes engagées dans l’expédition.

Il est prévu, selon l’usage antique, que les proches du défunt empereur soient inhumés avec lui pour l’accompagner et le servir dans le monde de l’au-delà.

La plupart des hommes et des femmes qui avaient empli le tombeau d’offrandes et de trésors sont murés avec lui.

La fosse 4, ouverte en 1995, est vide et l’on pense qu’elle était destinée à recevoir des soldats en chair et en os

La construction de ce mausolée et de l’armée aurait nécessité le travail de quelque 700 000 hommes pendant près de 36 ans.

Le redoutable roi Zheng de l’Etat de Qin (dont Mao fut un admirateur zélé), qui avait exterminé les autres royaumes, décapité la dynastie Zhou ainsi que des centaines de milliers d’adversaires, était hanté par l’immortalité. Devenu empereur de Chine, Qin Shi Huangdi fit édifier cette montagne artificielle sur laquelle s’escrimèrent 700 000 forçats. Afin qu’il n’y ait pas d’indiscrétions, le fils du vaillant empereur (qui, question cruauté, n’avait rien à envier à son père) fit exécuter tous les ouvriers en connaissant les secrets.

Cimetière Américain de Normandie (Colleville sur Mer) Les dix carrés des tombes, cinq de chaque côté de l’allée centrale, contiennent les dépouilles de 9387 soldats

Ce Cimetière, d’une superficie de 70 hectares, est l’un des quatorze cimetières américains de la deuxième guerre construits en terre étrangère.

La statue en bronze de 7 mètres de haut, à l’intérieur du demi-cercle formé par la colonnade, fait face aux carrés des tombes. Elle symbolise “L’Esprit de la jeunesse Américaine s’élevant des Flots” La Chapelle, située au milieu des tombes, est en pierre de Vaurion. Dès l’entrée, l’attention est attirée par l’autel de marbre noir et or des Pyrénées “Grand Antique” et l’inscription qu’il porte sur le devant “JE LEUR DONNE LA VIE ETERNELLE ET ILS NE PERIRONT JAMAIS”

http://fleursdelamemoire.free.fr/static/images/colleville2.jpg

Actualité | Le Figaro Magazine:

245 861 soldats américains en guerre

PAR CYRIL HOFSTEIN. Publié le 10 novembre 2006 Actualisé le 11 novembre 2006

La lutte antiterroriste lancée par George Bush après le 11 septembre 2001 a déjà coûté plus de 437 milliards de dollars. Une somme colossale, qui représente une contribution de près de 1 500 dollars par Américain (environ 1 200 euros).

14)
Inconnu
, le 16.01.2007 à 05:41
[modifier]

Bonsoir, je profite d’un peu de repos après 17h de vol pour lire vos commentaires.

Hervé: Effectivement, il n’y a pas de pyramides incas, mais des pyramides faites par d’autres civilisations antérieures aux incas. Mais les incas étaient en avance sur tout le monde, et c’est aussi vrai pour le marketing. Voila pourquoi on parle de pyramides incas alors qu’ils n’en ont jamais fabriqués. Trop fort :)

Hervé (c’est le même?): on peut faire des photos aujourd’hui, sans souci.

TTE: en fait, on dit que l’empereur a fait piégé sa tombe, du coup les recherches sont ralenties, car les chercheurs ont peur de s’en prendre une s’ils pénétrent dans la tombe. Peut-être une idée de script pour Indiana Jones 4?

Mathieu Besson: 56Km², plus grand que MacWorld et Apple Expo réunis, dis donc :) Presqu’assez grand pour héberger une CukDay.

15)
XXé
, le 16.01.2007 à 18:41
[modifier]

Il y a eu une exposition sur ce sujet près de chez moi, à Metz de juin à septembre 1992 : “Qin Shi Huangdi, les guerriers de l’éternité”.

Ne me demandez pas de détails, je me souviens que ça avait fait grand bruit mais je n’ai malheureusement pas pu la visiter :-(

Didier

PS : je viens de rechercher la date. Argh ! J’aurais dit que c’était toute fin des années 90 ! Que le temps passe… (bon, je sais, les soldats attendent là depuis 2.200 ans, sont pas à 10 près… :-) )

16)
Jeans
, le 17.01.2007 à 08:32
[modifier]

Ce très beau reportage me fait penser à mon propre voyage en Chine il y a fort longtemps puisque cette armée de soldats venait d’être découverte : résultat : photos strictement interdites sous peine de se faire afficher son billet d’avion dans le dos! C’était le début des fouilles et l’accueil ressemblait à une simple entrée de chantier. Il faut vraiment que j’y retourne pour réviser mes classiques.