Profitez des offres Memoirevive.ch!
Ma caméra, mon Mac et moi…

Sur Cuk.ch, on parle souvent de photo. Mais pas beaucoup de vidéo. Je voudrais aujourd'hui vous parler de ma caméra, de mon Mac et de moi. Car je me rends compte que cela fait un certain temps que je fais de la vidéo sur Mac. Le matériel, les logiciels et ma façon de monter ont beaucoup évolué durant ces années. Voici comment cela s'est passé.

Tout d'abord, voici ma première machine. Un iMac G3 DV à 400 MHz. Avec iMovie 1, attention.

À l'époque, je trouvais iMovie tout simplement génial. Pouvoir aligner des titres, des images, des musiques, ajouter des effets et tout cela au millimètre. Je n'avais pas de caméra DV mais une sorte de webcam qui faisait des films de mauvaise qualité que je pouvais importer dans iMovie. Et maintenant, lorsque je regarde l'interface de iMovie 1, je me dis que les choses n'ont pas tellement changé dans le fond. L'interface reste à peu près pareille dans les grandes lignes, la logique de montage est la même.

Dans les versions actuelles, on retrouve encore les onglets de navigation, la timeline en deux affichages et le grand visualiseur. 

Puis est venu pour moi le temps où j'ai commencé à monter de vrais films en DV. Le premier que j'ai monté était un film de camp d'été. Pour l'occasion, j'avais pu utiliser le iMac G4 1GHZ de mon oncle doté de iMovie 3. 

On constate tout de même une nette évolution de l'interface. Il est intéressant de noter qu'à cette époque, iMovie ne permettait pas de monter des images en 16/9e. De toute façon, je ne connaissais même pas ce format. J'avais fait un film de 55 minutes environ et j'en étais très fier. Aujourd'hui, lorsque je regarde à nouveau le DVD, je me dis "mais quelle horreur. C'est affreux cette manière de filmer." Effectivement, mais sur le moment, je trouvais cela magnifique. Pour info, c'était en 2002.

Puis les choses ont commencé à accélérer. J'ai pu disposer d'une caméra Sony, une DCR-HC40E, qui m'a permis de m'entraîner à la technique du tournage et de grandement m'améliorer.

Entre-temps, j'ai réalisé deux courts-métrages pour mon école (pour les joutes sportives) et j'ai découvert un allié indispensable au tournage: le trépied. Ah mes amis! Quelle magnifique invention que le trépied. Les images perdent tout de suite leur côté "film de vacances" et permettent de faire des plans beaucoup plus propres avec des mouvements plus fluides. Le montage se faisait sur des eMac G4 et iMovie 2 qui était truffée de problèmes et bugs divers. Mais les films avaient tout de même rencontré un fier succès aux promotions. 

Puis, en 2005, j'ai fait l'acquisition d'un Powermac G4 d'occasion que j'ai monté à 1GHZ. Mon iMac G3 ne pouvait plus faire tourner correctement les nouvelles versions de iMovie. Parlons-en justement de ces nouvelles versions.

Dans iMovie 4, la plus grande innovation a été, selon moi, la possibilité d'afficher les formes d'onde des pistes audio et le fait de pouvoir automatiser le niveau sonore des séquences au long du montage.

On constate également qu'au fil de l'évolution des versions, l'intégration avec le reste de la suite iLife est devenue de plus en plus important. 

Puis est venu iMovie 5 et la possibilité de monter ses films en 16/9e. Et je trouve que ce format est bien plus beau que le 4/3. Je dirais que cela ajoute une touche un peu plus "pro" à une production, si on peut parler de production dans le cas d'un film amateur. Mais cela pose parfois des problèmes de format une fois le film porté sur une télévision. Nous verrons cela après.

Et bien sûr, dernier volet de la série iMovie, la version 6...

...qui m'a converti définitivement au 16/9e. Parmi les fonctions intéressantes de cette version, on notera la possibilité de créer des "titres" mélangeant images, vidéos et textes.

Cette version 6 m'a permis de faire beaucoup de progrès. Que ce soit en montage ou en tournage.

La possibilité d'importer toutes sortes de formats est aussi très intéressante. L'été passé, je suis allé à un festival en Italie et j'ai filmé (avec autorisation) plein de bouts de concerts avec mon appareil numérique. Puis j'ai importé les films dans iMovie et réalisé un film en 4/3 avec plusieurs pistes audio dont un travail de synchronisation et tout cela avec iMovie 6.

Voilà à quoi ressemblait le montage une fois terminé.

Comme on peut le constater, les deux pistes audio sont utilisées. Pour ce genre de projet, cela suffit, mais pour certains autres films, il aurait fallu une ou deux pistes de plus.

Avantage de iMovie, si l'on fait du montage basique du type "derushage", l'application ne demande pas beaucoup de ressources. C'est pourquoi il m'arrive encore d'emmener mon Powerbook G4 667 Mhz avec moi pour vider les cassettes et procéder à un premier tri.

Mais depuis quelque temps, une nouvelle machine et un nouveau logiciel sont venus remplacer tout cela. Un iMac Intel Core2Duo...

...et Final Cut Express HD.

Quel bonheur! J'avoue tout de même avoir eu un peu de peine à me familiariser avec Final Cut Express au début. Mais après quelques jours, j'ai trouvé mon rythme de croisière. Je continue à vider les cassettes dans iMovie mais le montage est fait uniquement dans Final Cut. 

Pour ceux qui n'ont jamais travaillé avec ce logiciel, voici une vue d'ensemble d'un projet.

Grosse différence par rapport à iMovie, la présence de deux visualiseurs. Celui de droite affiche l'image ou la tête de lecture est placée, comme dans iMovie. Celui de gauche sert à effectuer des réglages plus précis sur un seul clip. Par exemple, pour le réglage des filtres ou de points d'entrée et de sortie. 

Le fonctionnement de base est le même. Il s'agit de glisser des titres, des séquences, des transitions sur la timeline. Mais les possibilités sont presque infinies grâce au nombre de pistes beaucoup plus important. S’il est facile de concevoir l'utilité de plusieurs pistes audio, le fait d'avoir plus pistes vidéos n'est pas forcément évident pour tout le monde. Eh bien voici quelques usages possibles.

Deux images superposées ainsi qu'un titre

Quatre images, donc quatre pistes vidéo

Ce n’est pas beau ça? Et tout est automatisable. Exemple: à la minute 2:35, l'image d'en haut à gauche s'agrandit et passe au centre de l'écran à la minute 2:40. Tout cela se règle avec des courbes et des images-clés. Vraiment très simple.

Il y a quelques lignes, je vous parlais de problèmes de format. Comme vous l'aurez remarqué, ces images sont en 16/9. Or, si l'on passe ces images sur un écran de TV standard (4/3), tout est déformé. Il faut donc ajouter des bandes noires au bas de l'écran.  À ma connaissance, Final Cut Express ne peut pas réaliser cette opération. Mais j'ai la chance de posséder Compressor, un programme Apple qui permet de compresser des séquences du format DVD HD à la vidéo pour téléphone portable. 

Grâce à un cache "letterbox", il est possible de garder les proportions. À gauche, sans le cache, à droite l'image avec le cache. Notez la différence.

Et il est possible de choisir parmi une multitude de standards. 

Une fois la séquence au bon format, il suffit de la graver sur DVD avec iDVD.

Avec iMovie, Final Cut Express HD et Compressor, je possède la station de montage parfaite répondant à mes besoins. Les seules limites que j'ai sont celles de mes compétences. Au niveau purement informatique, tout est parfait.

Pour info, je travaille actuellement sur un film de ski pour un concours. Tout fonctionne à merveille, du tournage au montage. Il ne manque que la neige à certains moments.

J'espère pouvoir continuer longtemps à faire de la vidéo sur Mac et pourquoi pas en faire mon métier ou monter une petite société de production. Mais c'est de la musique d'avenir. 

Voilà, je vous ai raconté mon parcours. À vous de nous faire part de vos expériences. Quel est votre rapport à la vidéo? Sortez-vous votre caméra dès qu'un orage pointe son nez afin d'être le premier à avoir les images d'une tempête éventuelle? Ou est-ce que votre caméra prend la poussière dans une armoire? Êtes-vous pro ou amateur? iMovie vous suffit-il ou pensez-vous qu'il commence à devenir trop limité pour vos besoins?

Tant de questions auxquelles j'espère que vous répondrez via les commentaires.

À tout bientôt pour un nouvel article.

35 commentaires
1)
Caplan
, le 18.01.2007 à 00:13
[modifier]

Chouette article, David!

Moi qui suis un utilisateur au Q.I. basique, j’utilise iMovie et iDVD. Point. C’est intuitif, on ne se prend (presque) pas la tête et le résultat est gratifiant. Le seul détail qui me chiffonne, c’est le temps qu’il faut y passer. Mais ça, c’est un problème constant quand on touche à l’informatique…

Milsabor!

2)
Inconnu
, le 18.01.2007 à 05:27
[modifier]

La principale raison de mon passage au Mac, en 2000, a été le montage vidéo. Les solutions sur PC étaient peu utilisables, il n’y avait pas d’outil simple. iMovie m’a conquis. Et depuis je ne m’en sépare plus. J’ai tenté un passage à Final Cut Express, mais je n’ai pas accroché, je suis revenu à iMovie. Et j’en suis à plus de 500 “films” réalisés.

3)
Inconnu
, le 18.01.2007 à 06:12
[modifier]

J’ai commencé en juin 2005 en montant dans iMovie/iDVD le film d’un concert qu’un ami avait capturé sur un caméscope au stabilisateur pourri et sans trépied (ou alors, c’était du a son Parkinson). En septembre de l’année suivante, gros concert a filmer, j’ai achete un HC1, un pied et Final Cut Express. Apres avoir filme la generale, j’ai degotte un second camescope pour faire du multicamera sur les 2 soirees live et j’ai fait mon premier triple DVD. Depuis, quelques DVDs et autres amusettes plus loin, j’ai desormais 2 camescope Sony HC1 et je suis passe a Final Cut Studio. J’ai egalement acquis Shake et j’ai profite des vacances pour l’apprendre. Je me suis aussi fait un ecran vert de 4m sur 3 et je me mets au ChromaKeying (pas super en HDV reconmverti MiniDV mais ca le fait quand meme)… La video sur Mac, c’est cool :)

4)
François Cuneo
, le 18.01.2007 à 06:31
[modifier]

Ah lala, la vidéo!

Je me rappelle l’époque de Pommea. C’était il y a huit ans, avec Adobe Premiere. Nous étions quasiment les seuls à écrire des articles sur le sujet à l’époque, C’était l’horreur, chaque fois qu’un truc n’allait pas, il n’y avait pratiquement nul endroit pour trouver une solution.

C’était la préhistoire.

Et puis, j’ai eu d’autres trucs à faire.

Et puis, j’ai utilisé iMovie bien sûr, mais l’ai abandonné en v3 quand il merdait vraiment trop.

Et puis FinalCut Pro, que je mets à jour, mais qui me coûte bien trop cher pour ce que je fais niveau montage: rien.

Oh la la, c’est tellement compliqué FinalCut. Je préférais tellement Premiere (chouette, le voilà qui revient!). Oui je sais, les pros ne jurent que par FinalCut, mais vous voyez… je ne suis pas pro.

Alors la version Express? Mais elle me semble aussi compliquée que la Pro!

Je n’y arrive plus, je ne sais pas, plus la frite. Mais je vais m’y remettre! J’attends juste une nouvelle version d’iDive pour remettre de l’ordre dans mes cassettes.

5)
WIPA
, le 18.01.2007 à 07:30
[modifier]

J’ai une caméra Sony HD et le problème est qu’il n’y a pas de support pour enregistrer les montages au sortir de Finalcut express. Il faut attendre les nouveaux support blue ray ou autre.

7)
6ix
, le 18.01.2007 à 08:04
[modifier]

Sympa l’article David!

Pour ma part, j’aimerais avoir le temps pour faire un peu de vidéo, malheureusement ce n’est plus vraiment le cas avec mes études actuelles. Par contre j’ai fait quelques petits films quand j’étais au gymnase/collège. Mon problème niveau matériel s’est toujours situé au niveau de la caméra, ayant à disposition une machine assez puissante. J’ai utilisé iMovie, pour 3-4 petits films. Et puis j’ai aussi la chance de pouvoir profiter de Final Cut (Pro ou Express, je ne sais plus) sur les machines du collège pour réaliser un film d’une vingtaine de minutes tourné dans les montagnes, au Simplon. Les possibilités semblent effectivement énormes.

En tout cas, éclate-toi bien dans ce domaine David, c’est vraiment chouette!

8)
Puzzo
, le 18.01.2007 à 08:23
[modifier]

Personnellement, j’utilise principalement la caméra en vacances mais je me rends compte que j’ai de plus en plus souvent la flemme de la sortir. J’ai également filmé l’enterrement de vie de jeune fille d’une amie (avec montage à la clé) mais pour d’autres occasions, comme un mariage, quand on est invité, je trouve que ça gâche un peu le plaisir que de tout le temps être caméra à la main.

Pour les montages, j’utilise le duo classic iMovie + iDVD qui me suffisent largement pour ce que je dois faire. J’avoue cependant m’être pris la tête avec le menu d’un DVD qui n’affichait pas ce que je désirais, perdait les références au film dans iMovie. J’ai pas encore compris qu’elle était le problème.

9)
Roger Baudet
, le 18.01.2007 à 08:43
[modifier]

Article super sympas David, et je peux déjà te raconter la suite : tu vas bientôt passer à FinalCut Pro 5 !

Ceci dit, j’ai toujours été un fan de iMovie. Passer au dessus (Final Cut), cela veut dire prendre beaucoup plus de temps pour le montage et sortir du statut de simple amateur heureux. Faire un film “comme un pro” demande un temps incroyable et on sort de la simple activité de détente.

Pour tous les jeunes qui veulent aller plus loin sans forcément en faire un métier, une formation débute dès mars de cette année en Suisse. Il s’agit du certificat en audiovisuel et ça se trouve ici :

http://www.cfms.ch/cert_aud_visu/cert_aud_visu.htm

10)
David Klaus
, le 18.01.2007 à 08:48
[modifier]

Merci à tous pour vos remarques! Putto tu dis qqch d’intéressant. Il est vrai que cela peut gâcher le plaisir d’être à une fête avec une caméra à la main. On me repproche souvent de vivre les événements “à travers un viseur”. Cela peut aussi être génant pour les gens qui sont filmés et qui n’ont pas forcement envie de l’être. Ce sont des choses qui se corrigent avec le temps, se faire plus discret, etc.

Roger->J’ai hesité à prendre direct la version PRO mais je la trouvais un peu chere pour mes moyens et je n’ai pas encore la prétention de monter comme un pro. Mais cela viendra peut-être qui sait ?

11)
cerock
, le 18.01.2007 à 08:51
[modifier]

J’utilise aussi final cut express sur un iMac intel et j’en suis ravi. Je conseil également les deux accessoire dont parle Mirko.

Il y a juste un point que je ne comprend pas. Pourquoi importes tu tes bandes depuis iMovie et non depuis final cut ? Tu pers tout les avantages de ce dernier. Le seul point important est qu’il faut penser à ne pas faire de rupture de timecode pendant l’enregistrement. Mais si il n’y en a pas, c’est le bonheur. Un exemple simple… le fait de pouvoir importer les bandes, les travailler et une fois le montage terminer seul le projet Final cut, les bandes audios et les photos sont a sauvgarder… les vidéos étant sur les k7 d’origine. Si tu veux modifier le film quelques temps après, il suffit de réimporter les fichier offline. Idem pour un simple backup pendant le montage. Ca change de backuper 100Mb plutôt que 5Gb (les DV étant quand même un support de stockage bon marché)

12)
David Klaus
, le 18.01.2007 à 08:55
[modifier]

Cerock->Ok je vais essayer d’importer depuis Final Cut Express. Ta solution est intéressante.

Mirko->Est-ce que cette commande Contour Design ShuttleXpress – USB est vraiment utile ou devient elle vite un gadget ?

13)
cerock
, le 18.01.2007 à 08:57
[modifier]

@Roger Baudet Ayant eu FCP au boulot et ayant FCE à la maison, je trouve que la différence ne se justifie plus pour un amateur. La version 3.5 du FCE intégrant désormais les points clé d’animation. De plus l’amateur se contente généralement du DV.

Pour la création de DVD, je pense que les amateurs sont largement satisfait de iDVD. Personnellement je trouve qu’il ne manque que la possibilité de mettre plusieurs bande son sur un même film et des sous-titres. Mais cela vaut-il vraiment l’investissement?

14)
cerock
, le 18.01.2007 à 09:02
[modifier]

@David Je trouve cette accessoire sympa mais pas indispensable. Mon meilleures achat d’accessoire ayant été le clavier final cut (très pratique pour l’amateur qui n’utilise pas tout les jours final cut et qui ne sais jamais par coeur quel touche fait quoi)

15)
Inconnu
, le 18.01.2007 à 09:18
[modifier]

Est-ce que cette commande Contour Design ShuttleXpress – USB est vraiment utile ou devient elle vite un gadget ?

J’ai configure le mien pour me permettre d’acceder a la timeline de la façon suivante (main gauche, la droite me servant a manipuler la souris):

auriculaire: supprimer

annulaire: passage en mode lame-de-rasoir (touche "B")
medius: play/pause
index: passage en mode selection
pouce: mode chapitre (touche "<")

molette exterieure: zoom arriere/avant

molette interieure: jog avant arriere

pour le meme concert tourne avec les memes cameras dans 2 salles differentes, je suis passe de 4 heures pour le premier montage a 2h30 pour le second. Ce n’est pas un gadget, ca permet d’avoir sous la main les commandes les plus utilisees.

16)
Droopy
, le 18.01.2007 à 09:21
[modifier]

Je fais de la vidéo depuis 1978. J’ai à ce jour 91 heures de rushes, tous numérisés, et comme Francois, j’attends une version de iDive un peu plus musclée pour les repertorier dans le genre “iview média pro”. Car l’interet d’avoir conservé des morceaux de vie depuis si longtemps est bien de pouvoir en extraire rapidement la séquence que l’on veut montrer ou utiliser dans un montage. J’ai conservé les originaux de toutes mes images, et elles sont toujours là. Les standards utilisés sont VHS Sécam, VHS C sécam, 8 mm, 8 mm Hiband, Mini DV, et maintenant DVCam. J’ai conservé un lecteur de tres bonne qualité afin de pouvoir relire ces images, bien qu’elles soient aussi numérisées. En VHS, Panasonic NVFS100, et pour le 8 et le HI8, EVS9000. J’ai connu le montage par copie directe de VHS sécam à VHS sécam, ou dés la deuxieme génération l’image était mauvaise. Puis le montage avec des bancs de montage qui a amené la précision et diminué les pertes. Mais maintenant avec le numérique et les liaisons Firewire, on peut aller tres loin sans détériorer l’image. Non Francois, Final Cut Pro n’est pas compliqué. Il suffit de passer du temps dessus en apprenant les fonctions soit avec le manuel soit avec une formation ou un Training comme ceux que font la société VTC. Mais on peut faire de tres bonnes choses avec FCExpress, et meme avec iMovie. Mais la puissance et surtout les possibilitées de FCPro font que l’on peut facilement réaliser un film rythmé, mais il faut apprendre le logiciel. C’est la meme chose avec tous les logiciels, la différence avec Pages et XPress par exemple. Pages fait de bonnes choses, mais pour mettre en page un magasine, il n’est pas concu pour. Quand à Wipa qui dit qu’avec une caméra HD, il n’y a pas de support pour inscrire ses montages, je précise qu’il peut monter en SD (standard définition), et exporter vers DVD Studio Pro, ou là il pourra faire un DVD simple ou double couche. Et le jour ou il existe des DVD HD ou Blue Ray, il reprend son montage et l’exporte en HD. Je ne connais pas assez iDVD pour savoir s’il fait la meme chose, mais toute camera HD permet de sortir l’image HD en SD. L’intéret de cela, c’est que les rushes sont en HD, mais le montage nécessitera une machine moins puissante, et prendra moins de place. Ensuite le jour ou les DVD évoluent on relance un export HD. L’export du HD vers le SD donne une qualité supérieure au DVCAm, et croyer moi, certaines chaines de TV n’ont pas cette qualité.

17)
pilote.ka
, le 18.01.2007 à 09:32
[modifier]

Mon problème, qui a été évoqué, c’est que les gens perdent leur naturel quand ils sont filmés ou pris en photos. C’est un travail personnel considérable de passer inaperçu, ou de leur faire croire qu’on ne fait rien d’important. Et ça s’agrave avec les années. Sinon je n’ai jamais réussi à faire marcher FCP. Je préfère m’en tenir à iMovie+iDVD.

18)
François Cuneo
, le 18.01.2007 à 09:41
[modifier]

Mirko, je crois avoir été le premier à utiliser cette Contour Design ShuttleXpress en Suisse romande à l’époque, même qu’elle n’avait pas cette forme!:-)

19)
nicos
, le 18.01.2007 à 09:43
[modifier]

une remarque qui revient, d’ailleurs aussi dans l’article de David, c’est le manque de pistes son dans iM. C’est vrai que dans iMovie il n’y a que 2 pistes. MAis on peut superposer sur une meme piste. C’est vrai que, apres, c’est pas le pied pour retravailler chaque source, mais ca peut quand meme etre utile.

20)
fxprod
, le 18.01.2007 à 11:11
[modifier]

Ma technique toute personnelle, dérushage et 1° montage sur imovie, cela me donne un aperçu de mon film final avec la facilité des grandes vignettes, ensuite export sur finalcut pour fignoller les images. Je rêve d’un imovie 7 avec 2 pistes vidéos et 4 pistes sons, cette configuration deviendrait à mon sens le couteau suisse de la vidéo amateur partant du principe :”on a pas besoin d’une usine à gaz pour faire cuire un oeuf” J’utilise aussi le contour shuttle pour sa facilité d’usage et son ergonomie.

21)
Inconnu
, le 18.01.2007 à 11:16
[modifier]

Je sais que la plupart de mes collègues qui veulent se mettre au montage vidéo me demandant conseil (je filme et monte en DVD les soirées musicales organisées par des collègues du travail). Et quand ils ont vu une démo d’iMovie, en général, ils achètent un mac. C’est vraiment le logiciel à switcher. En plus, associé à iDVD.

Depuis que mon fils est né, je filme un peu chaque semaine, j’essaie de faire une K7 par mois, que je monte au fur et à mesure. Avec un diaporama, je colle tout ça sur un DVD, les grand parents sont aux anges.

22)
lefred
, le 18.01.2007 à 14:18
[modifier]

Bonjour tous les cukiens…

Pour ce qui concerne les commentaires,… je suis le petit nouveau, pas pour la fréquentation du site qui date de PommeA, site auquel François, que je me permets d’appeler par son prénom bien que je n’aie pas (encore) le plaisir de le connaître physiquement est, au fil des jours devenu “l’ami quotidien”, par le biais duquel je commence ma journée, tout comme ceux qui alimentent les humeurs au jour le jour.

Un très grand BRAVO à lui et à chacun des contributeurs.

Pour ce qui concerne la vidéo, j’ai débuté en 2000 avec un iMac DV 400 Mhz qui m’a donné pleine satisfaction et qui tourne toujours sans aucun problème. C’est sur cette bécane que plusieurs films ont été montés avec la complicité de iMovie, versions 1, 2 et suivantes. Depuis fin 2005, profitant d’une offre spéciale de Pumpkin à Nyon, c’est sur un PowerMac G5 bi-processeurs, fonctionnant sous MacOS X 10.4.8 Tiger que je fais du montage vidéo avec iMovie version 6.0.3 et depuis peu avec FinalCut Express.

Ces programmes sont extraordinaires par rapport à l’époque où le montage se pratiquait avec les ciseaux, la colle et la colleuse…

il s’agissait alors de films argentiques 8 mm (en bobines) tirés avec une caméra Bolex B8L (les connaisseurs se reconnaîtront), puis Super 8mm provenant d’une caméra Canon 1014XLS…

L’un des seuls avantages de l’époque par rapport à aujourd’hui, c’est qu’une fois les bobines de 15 mètres réunies en une seule de 120 mètres, avec un enchaînement se séquences le plus cohérent possible, on installait le projecteur on on y allait sans se prendre le chou…

Bien sûr, que l’on n’était jamais à l’abri d’un problème tel que la rupture d’un collage, le broutage du film ou encore le claquage d’une lampe…

mais jamais, au grand jamais de la quasi impossibilité de ne pouvoir graver correctement des DVD de manière à ultérieurement les lire sur une platine de salon…

C’est pourtant ce qui se passe avec ce G5 qui a déjà fait trois séjours au service après vente, dans lequel successivement un microprocesseur défectueux a été remplacé puis deux fois le Superdrive qui, s’il consent à graver une fois sur quatre et de surcroît de manière aléatoire, ne me permets d’envisager sereinement de “numériser la collection de films tournés sur pellicule, ce que j’étais promis de faire durant ma retraite toute proche…

… et je passe sur l’inertie des “spécialistes” du service AppleCare, à Cork qui s’ils ont tenté de venir à mon secours semblent avoir, de guerre lasse, laissé tomber.

Bref, demeuré seul avec ces problèmes, l’enthousiasme débordant que j’avais pour Mac en une douzaine d’années d’utilisation au quotidien s’étant considérablement émoussée, je souhaiterai, avant moi aussi de laisser tomber, trouver parmi ceux qui auront pris le temps de me lire (merci à eux), CELUI ou CELLE qui pourrait m’aider à trouver la solution.

Car bon sang de bonsoir, à lire les propos de David Klaus, la joie que l’on a à monter et à revoir ses souvenirs n’a d’égal que celle de pouvoir les partager avec ceux et celles qui les ont vécus,… pour autant que le visionnement sur l’écran du téléviseur soit possible, après avoir simplement inséré une galette dans le lecteur.

… mais pour çà, il faut pouvoir les graver, les galettes… et c’est là que le bât blesse.

A noter si iDVD “quitte inopinément” en cours de travail, comme d’ailleurs d’autres logiciels, Toast version 7.1 lui, indique systèmatiquement qu’il y a des erreurs lors de la gravure et un “échec lors du gravage”.

Un tout grand merci donc à la lectrice ou au lecteur qui parviendrait à me tirer d’embarras.

A moins qu’Apple, à qui je demande depuis le début le remplacement sous garantie de cette machine probablement sortie des chaînes de montage un vendredi après-midi ou un lundi matin, prenne enfin l’initiative de remplir son contrat.

23)
Inconnu
, le 18.01.2007 à 15:19
[modifier]

Personnellement, bien qu’ayant un graveur 2x dans mon G5 de premiere generation, j’ai opté pour un graveur externe LaCie et Toast (je genere une ISO avec DVD Studio Pro (ou DVD)).

Je ne grave que sur des galettes Verbatim certifiees 16x et, la derniere fois ou j’ai eu un probleme, j’ai foire 4 DVDs avant de balancer le lecteur interne du lecteur externe.

J’ai remplace ce Nec je-ne-sais-plus-quoi par un Pioneer 111D qui m’a coute quelques 90,- et j’ai pu finir mes gravages (80 triple DVD d’un concert de Carmina Burana).

Bref, je recommande (encore) LaCie: je soupconne les graveurs fournis par Apple d’etre assez tatillons en ce qui concerne les supports… en plus ils sont souvent plus lents.

24)
lefred
, le 18.01.2007 à 15:45
[modifier]

A mirko,

Merci de vos précisions. Vu les problèmes rencontrés, j’ai aussi tenté de passer du superdrive (le premier était un Sony, remplacé par un autre Sony, et finelement par un Pioneer) en optant pour un graveur externe LaCie. Malgré la simplicité proverbiale de Mac pour y brancher un périphérique, n’y suis point parvenu (graveur non reconnu par la machine) même pas d’âpparition d’un quelconque icône sur le bureau après installation idoine. J’en ai donc déduit, une fois de plus que le problème se trouve en “amont”. Espérons que cet appel au secours “réveillera” Apple. et merci de votre suggestion.

25)
Inconnu
, le 18.01.2007 à 16:32
[modifier]

Quelles galettes utilises-tu ?

Des “Ednet” pas cheres ou des bonnes galettes genre Emtec ou Verbatim (je n’ose te recommander les Apple: beaucoup trop onereuses).

26)
Tony
, le 18.01.2007 à 17:00
[modifier]

Une question de profane ? Est-ce que l’un de vous a essayé d’utiliser iView Media (Pro) pour la gestion de ses films ? Est-ce utilisable pour la video ?

Parce que je rappelle que ce bel outil n’indexe pas que les photos.

27)
Timekeeper
, le 18.01.2007 à 17:24
[modifier]

J’ai acheté mon premier Mac pour monter mes films. C’était fin 2002, un iMac tournesol (800 Mhz). J’avais vu tourner iDVD à la Fnac quelques mois plus tôt, et je ne voulais plus que lui pour remplacer mon vieux Pentium 2 (233 Mhz).

J’avais déjà un camescope Digital 8 depuis quelques mois, et pensait faire du montage bancal sur un magnétoscope avec une table de mixage pour le son. Mais heureusement je n’en ai pas eu besoin, iMovie 2 est arrivé à moi. Quasiment parfait, ne manquaient que le réglage du niveau sonore des clips et le chapitrage des DVD pour me combler. Ce fut le cas avec iMovie 3, malheureusement bourré de bugs (comme quoi, on à pas eu la même expérience).

Aujourd’hui je suis resté à iMovie 5 (iMovie HD), les améliorations du 6 ne me font absolument pas rêver : les “thèmes” ne me plaisent pas, contrairement à ceux d’iDVD. Je préférerait faire ce genre d’effets moi-même, en plus moche, mais avec mes mains, avec une seconde piste vidéo : c’est pourquoi je m’intéresse un peu à Final Cut, mais j’attend de changer de machine pour découvrir la chose. Ma prochaine étape sera donc un MacBook, quand seront sortis 10.5 et iLife 7, puis peut-être FCE :-)

PS : des photos ne s’affichent pas dans l’article (2 miniatures et l’agrandissement de la fenêtre FC -> pb. de lien en “www.cuk.ch” au lieu de “redac.cuk.ch”.

28)
David Klaus
, le 18.01.2007 à 17:56
[modifier]

Merci de m’avoir signalé le problème avec les images. Merci aussi à ceux qui l’ont fait par mail.

Pour le graveur DVD, j’ai l’impression que celui du iMac marche bien. Je fais de temps en temps des gravures de test sur un DVD-RW et je n’ai jamais eu de problèmes.

29)
Filou
, le 18.01.2007 à 18:56
[modifier]

J’ai démarré la vidéo avec une carte d’aquisition VidéoSpigot Nubus et Première 1.0 je crois sur un MacIIx ou un Quadra 700 je sais plus trop bien. La préhistoire. La fenêtre d’aquisition était pas plus grande qu’un écran de portable actuel.

En 2002 j’ai acheté Pinnacle Studio 8 pour PC. J’avais un G3 Desktop sans graveur CD. De plus j’en avais un peu marre des mise à jour de Classic et des mauvaises surprises que cela pouvait entrainer. J’a préféré attendre avant l’achat d’un nouveau mac. J’ai fait mes premiers montages non sans mal, j’avais un portable PIII. Il fallait le bien le paramétrer pour pouvoir transférer le montage sur le caméscope DV. N’ayant pas de graveur sur le PC, je transférais sur le camescope DV in, ensuite sur le disque dur du graveur DVD de salon et ensuite sur un DVD. Après mise à jour d’un graveur DVD sur le PC j’ai un peu abandonné le montage car l’encodage avec un PIII était très long. Rapport 1:10 ou plus.

Fin 2005 achat d’un iMac G5 d’occas, merci Cuk, et découverte de iMovie et iDVD 5. Montage très intuitif, presque facile si l’on peut dire. Mais petit problème de format. Je filmais en 16/9 iMovie et iDVD non comptatible. Du coup j’ai acheté ilife 06 plus de problème.

Un ami m’a donné Final Cut Express version 1, j’ai pu acheté la mise à jour de Final Cut. La mise en route à été assez longue pour comprendre comment cela fonctionne. Mais une fois que l’on a compris les possibilité sont infinies. Plusieurs pistes vidéo, audio, filtres pour tout corriger, enfin bref assez génial comme programme.

Par contre j’aime bien faire l’acquisition avec iMovie qui me fait des petite séquence automatiquement que l’on peut importer dans Final Cut. Un seul regret, iDVD ne permet pas d’encoder plus de 2h de film. Eh oui il faut acheter la suite Pro d’Apple, mais hors de prix pour moi.

30)
jpp
, le 18.01.2007 à 21:42
[modifier]

Qaunt à moi, j’ai eu le coup de foudre en 1999 avec mon iMacSE et le fabuleux iMovie. Ier scope Canon en 2000 pour un grand tour d’Italie que je n’ai jamais monté. Trop d’émotions dans le tournage! Et puis c’est parti… un peu dans tous les sens. Films familiaux, puis sur commande, puis reportages documentaires… Je précise que je suis totalement amateur. Plusieurs longs métrages dont celui qui a eu le plus de succès : “Vietnam impressions” 1H15, qui vient d’être diffusé en multidiffusion par la chaîne de télévision TNA sur le canal 78 de la freebox. Entièrement monté avec iMovie sur une base de 19 heures de tournage. Actuellement, je suis plus porté “photo” et surtout internet avec la réalisation de mon site “Magnifique Juratitre” sur lequel j’essaie d’exploiter du mieux possible les possibilités multimédias. Je viens de faire une mise à jour en incorporant une vidéo de 4 minutes sur la source de la rivière “La Saine” (oui Monsieur, avec un A mais celle-là n’est pas polluée). Si ça vous dit les amis… J’ai un projet de film en tête mais le plus dur sera sera de trouver le temps de l’écrire… Et puis si certains disposent d’un matos de projection et sont intéressés, j’ai déjà animé des conférences de présentation autour du film sur le Vietnam et je peux le faire à nouveau (expo photo + film + conférence). Sans Apple et iMovie, je crois que je n’aurais jamais pu exploiter ce talent que d’autres veulent bien m’accorder.

31)
YRLP
, le 19.01.2007 à 11:22
[modifier]

pour ma part j’ai acheté une camera sony avec disque dur interne qui me produit des fichier mpg avec son 5.1 et quand je veux les voir avec QT je n’ai pas le son, avec vlc pas de problèmes par contre, dans le forum on ma dit d’utiliser ffmpegx pour les convertirs, mais en quelle formats; pour le film je n’ai que 2 jours d’expérience mais ça vous l’aurez compris vu mes questions, alors si il y a des personnes qui peuvent m’expliquer la procédur (dur) merci d’avance. Yvan

32)
Inconnu
, le 19.01.2007 à 16:03
[modifier]

Merci David Klaus

Mirko:

J’ai le livre dont tu parles. Effectivement, en le prenant par le début, avec les exercices ( simples), les uns après les autres, on sait se servir de FC Pro. Un chapitre par jour. Et finalement, c’est assez simple. Ca se complique quand il faut choisir le format “export”.

Je vais acheter le “Shuttle” que tu m’as fait décrouvrir. Connais-tu le Shuttle Pro? Si oui, est-il vraiment mieux que le Shuttle X? Je l’utiliserai aussi avec Digital Performer.

Autre question: Lorsque l’on importe des photos dans iMovie ou Final Cut, leur qualité est toujours assez mauvaise (pas très net). J’ai essayé Photo to Movie, qui donne les meilleurs résultats, mais quand on exporte ensuite vers Final Cut, la netteté reste, mais l’image devient comme délavée. La meilleure solution que j’ai trouvée est de filmer les photos avec un camescope. Mais je pense qu’il doit y avoir une autre solution.

33)
Inconnu
, le 19.01.2007 à 18:14
[modifier]

Le Shuttle Pro a plus de boutons, donc si tu en veux vraiment plus, autant opter pour le clavier mais tu n’auras pas leur superbe molette que j’utilise pour zoomer… Donc choisis le “pas cher”, ca suffit.

En ce qui concerne l’import de photos, je les resize en 720 points de large dans Photoshop avant de les importer dans FCP, du coup, j’échappe à ces affreux artefacts dus au redimensionnement.

35)
fxprod
, le 19.01.2007 à 20:26
[modifier]

IMAGE FIXE A PARTIR D’UNE VIDEO

photoshop éléments à partir du 2, fichier importation depuis la vidéo, choisir le clip dont on veux faire une image fixe, ensuite filtre barre du dessus choisir onglet vidéo—> désentrelacement et l’image est nickel, a importer ensuite dans imovie ou fcp ou e, plus explicite un pti mail