Profitez des offres Memoirevive.ch!
DxO 4.1, pour Mac, enfin! L’attente en valait la peine

*******

Avertissement provisoire. Pour ceux qui veulent installer la version d'essai de DxO et surtout du FilmPack, et qui rencontrent un problème d'activation, voici un un mail de l'éditeur:

Comme le dit une des personnes sur le forum. Le support est sur le coup.

La solution est de désinstaller les drivers macs en téléchargeant sur le site de pace http://www.paceap.com/dldrvr.html les drivers et au lieu de choisir easyinstall de cliquer sur uninstall Ensuite réinstaller les drivers (easy install) ou l’application.

En ce qui concerne l’essai du logiciel il faut désactiver la mise à l’heure automatique qui est prise comme une violation de la protection.

J’espère que cela répond aux questions de vos lecteurs.

En cas de problème, le support répondra très vite

*******

Enfin!

Bon sang, ça a été long! Pas tant que ça en fait mais c'est vrai que lorsqu'on attend, et qu'on voit les autres avoir la possibilité d'utiliser l'objet convoité, on finit par devenir nerveux.

C'est encore plus dur de disposer depuis une semaine d'une version beta, et de ne pas avoir le droit d'en parler, par respect pour l'éditeur qui m'a fait confiance. Je le remercie d'ailleurs au passage.

Enfin ça y est, je peux: DxO 4, pour Mac, est enfin disponible.

Mieux même, nous disposons d'une version 4.1, qui s'accompagne d'un module, FilmPack, tout bonnement formidable.

image

Alors allons-y pour un tour du propriétaire, qui reprend la structure et certains passages de la prise en mains que j'ai faite il y a quelque temps de cela, à propos de la beta de Windows, mais cette fois, ô bonheur immense, en étant calqué sur une version pour nos machines.

Mais avant cela, je vous propose une introduction, reprise de l'article que j'avais écrit à propos de la version 3.5, qui explique les spécificités de DxO, qui font que ce produit est pratiquement incomparable. J'en ai profité pour la remettre à jour en fonction de l'actualité récente.

Introduction

En photographie, aucun matériel n'est parfait.

C'est comme en tout d'ailleurs…

Ce n'est pas trop grave lorsqu'on achète du bas de gamme, on s'y attend un peu, mais cela devient embêtant lorsque l'on achète du matériel fort cher pour amateur éclairé, ou pour professionnel.

Il est évident que l'achat d'un objectif Nikon haut de gamme sur un D2X, ou d'une optique Canon L sur un 1D Mark II assure une qualité certaine. Mais même là, un certain nombre de défauts entrent en scène.

Ce sont principalement:

  • Le vignetage (assombrissement des coins de l'image, dus au fait que la lumière n'arrive pas avec le même angle centre du capteur ou du film que dans les bords)
  • L'aberration chromatique latérale (effet de bavure rouge et bleu sur des câbles téléphoniques par exemple)
  • La distorsion, très visible en particulier avec les focales de type grand-angle
  • Des pertes au niveau du piqué, qui donnent l'impression que la photo est molle (au mieux) ou carrément un peu floue (au pire), partout ou en particulier sur les bords.
  • Des problèmes de souplesse des capteurs, qui font que les basses lumières peuvent parfois être bouchées, et les hautes brûlées.
  • Le bruit dans l'image (petits points de couleurs parasites visibles en particulier dans les basses lumières), pour certains appareils bas de gamme à toutes les sensibilités et pour d'autres lorsqu'on dépasse 400, voire 800 ISO.

Ces défauts, mis à part les deux derniers de la liste, dépendent souvent de l'objectif lui-même, mais depuis l'arrivée des produits numériques, il est devenu évident que tester un objectif seul ne sert plus à rien. Il faut désormais l'analyser avec le boîtier sur lequel il est utilisé. De cela, j'en ai déjà parlé ici.

Chasseur d'images l'a démontré il y a longtemps déjà, dans de son numéro 261: selon la revue, qui pour moi reste une référence, un objectif X pourra être bon sur un boîtier Y, beaucoup moins bon sur un boîtier Z.

Le problème du grand capteur 24/36 du Canon EOS 1D DS Mark 2 et du 5D est là pour en témoigner: si l'on ne met pas sur ces appareils un objectif L professionnel (voire même une focale fixe, les zooms sont à proscrire), le couple DS ou 5D/objectif moyen de gamme va donner des résultats moins bon que le même objectif sur un 20D ou un 400D.

J'explique pourquoi ici également.

Et comment Chasseur d'Images arrive-t-il à ces conclusions qui ont fait bondir certains utilisateurs de DS (le Canoniste, tout comme le Nikoniste, déteste souvent qu'on critique son matériel, surtout quand il le paie très cher)?

Grâce à un logiciel assez fabuleux, développé par la société française Do Labs, fondée en 1995 par des mathématiciens de haut vol et réputés dans leur domaine, société qui a changé de nom en 2004 pour s'appeler désormais du nom de son produit phare, soit DxO. Cette entreprise est spécialisée dans l'analyse et le traitement de l'image, et s'intéresse entre autres choses à optimiser les images qui sortent des téléphones mobiles, pour qu'ils soient à la fois légers et de la meilleure qualité possible. Avec l'arrivée des nouveau téléphones qui intègrent déjà des capteurs 3 MP, sûr que Do Labs vise un créneau qui pourra être rémunérateur.

Carlz Zeiss (excusez du peu!) intègre désormais la technologie DxO dans son dernier digiscope.

De même, DXO travaille sur des systèmes de correction pour les minilabs, et par conséquent en connaît un bout déjà dans le domaine de l'image.

Ce logiciel assez fabuleux disais-je, c'est DxO Analyser, qui va véritablement faire le diagnostic sous forme de chiffres et de graphiques des qualités et des défauts d'un couple objectif-boîtier, et cela, à toutes les focales et toutes les ouvertures. Jusqu'à ce jour, il était par exemple souvent possible de montrer si un appareil avait du bruit dans l'image, mais ça restait quelque peu subjectif. DxO Analyser vous donne le rapport signal/bruit d'un appareil à toutes les sensibilités. Pratique ensuite pour comparer les appareils entre eux.

Certains confrères de Chasseur d'Images utilisent également DxO Analyser, d'autres pas, prétendant que les chiffres ne sont pas tout, et que rien ne remplace l'expérience du testeur. Je suis bien d'accord sur ce point avec eux. Sauf que la technique froide et l'expérience sont complémentaires, et, si un jour nous partons sur des tests très nombreux d'appareils (il faudrait délaisser un peu le Mac dans ce cas), je ferai l'acquisition de ce logiciel, qui n'est même pas tellement onéreux, mais qui demande une mise en place précise et chronophage. Pour l'instant, ce type d'installation ne peut pas se justifier pour tester trois appareils par année comme je le fais actuellement.

Oui bon, d'accord me direz-vous. Mais créer un logiciel d'analyse de l'image pour les journalistes, ça ne doit pas remplir le ventre des collaborateurs de DXO tous les jours. Et s'arrêter au fait de montrer les défauts d'un appareil, c'est bien joli, c'est utile, mais c'est un peu comme un médecin qui vous dirait que vous êtes malade et qui ne vous propose aucun médicament.

DxO Optics Pro: il corrige les défauts de votre couple "appareil/objectif"

Et c'est là que DxO Optics Pro entre en scène! Fort de la connaissance des forces et des faiblesses de votre matériel, connaissance obtenue par DxO Analyser, DXO nous a concocté, pour nous tous utilisateurs de base, DxO Optics Pro, qui va tout bonnement travailler les images pour les corriger localement, là où elles ont besoin de l'être, sur Mac OSX ou sur Windows!

Le logiciel est décliné en trois versions:

  • DxO 4 Pro
  • DxO Pro Elite qui ne diffèrent l'un de l'autre que par le fait que le premier ne gère que les boîtiers "Experts" alors que le second prend en compte, en plus les boîtiers professionnels. À vous de voir lequel vous est nécessaire ici.
  • Notez qu'une version "Starter" est désormais disponible, pour certains compacts haut de gamme.

image

Vous avez même les prix là…

DXO, comprend les modules suivants (je prends ici l'explicatif de l'éditeur, inutile de réinventer la roue):

  • DxO Correction Engine: ce composant est le « moteur » de l’application permettant les corrections optiques, les traitements par lots, l’interface utilisateur, etc.
  • DxO RAW Engine: c’est ce composant qui permet à DxO Optics Pro de traiter les fichiers RAW ("bruts") pour les boîtiers supportés, de les convertir en fichier RVB et de leur appliquer l’amélioration automatique d’image.
  • DxO Camera Body Correction Modules (Modules boîtiers)
  • La nouvelle version 4 intègre le Color Engine, dont voici un petit descriptif, toujours en provenance de l'éditeur: Le DxO Color Engine incorporé à la dernière version du logiciel DxO Optics Pro révolutionne les possibilités en matière de couleur, grâce à une palette de toutes nouvelles fonctions couleur, des Profils de rendus couleur, uniques en leur genre, à la très innovante Balance couleur multi-point, en passant par les Modes couleur.
  • Le module dédié à un objectif (DxO Lens Module). Là, pour chaque appareil, les modules proposés sont différents.

Lors de votre premier achat, vous pourrez ainsi vous contenter de choisir DxO Optics Pro (Elite ou non), de cocher le ou les boîtiers qui vous sont utiles (vous pourrez télécharger gratuitement d'autres boîtiers plus tard), et de choisir votre module DxO Lens Module dédié à votre objectif préféré.

Cela se fait de manière extrêmement simple, via un petit installeur téléchargeable (et non plus directement sur le site) et c'est tant mieux parce que les versions précédentes étaient un poil compliquées à ce niveau, ou parfois, les serveurs étaient un tantinet surchargés.

Il faut néanmoins être conscient qu'un objectif peut être reconnu par DxO pour le D200, mais pas encore pour le D80 (c'est un exemple). Lors d'un lancement ultérieur du logiciel, vous serez averti qu'une nouvelle version, intégrant peut-être le couple "objectif pas encore reconnu jusqu'alors/boîtier" est disponible. L'intégration du nouveau couple sera automatiquement effectuée, gratuitement.

Cette approche très sérieuse qui impose un module par objectif pour un boîtier est ennuyeuse sur un point: on ne peut pas disposer immédiatement d'un patch DxO de correction pour n'importe quelle optique, même si notre boîtier est reconnu par le logiciel. D'un autre côté, cette procédure rigoureuse est un gage de qualité. Lorsque le "correctif" pour un objectif est mis à disposition pour un boîtier bien précis, on peut être sûr de la qualité et la précision de la correction fournie… D'ailleurs, l'éditeur travaille très vite, et il n'y a pas de mois qui ne voit pas le catalogue s'étoffer par l'ajout d'un module quelconque.

Cela dit, les corrections de bruit, d'exposition (voir plus bas), le développement RAW sont indépendants des objectifs et fonctionnent parfaitement même si le module objectif que vous avez utilisé pour votre boîtier n'existe pas encore.

Autre avantage de l'approche séparée des modules de correction? Il est par exemple possible que Nikon sorte un jour un boîtier XZ qui inclut déjà en interne une correction de l'aberration chromatique latérale sur l'objectif Y. On risquerait donc une double correction de cette aberration, ce qui engendrerait automatiquement d'autres défauts. Avec la méthode proposée, aucun risque: sur le boîtier XZ, le logiciel fera son travail en ayant toute connaissance des corrections déjà effectuées par le boîtier.

Et comment DxO Optics Pro fait-il pour connaître mes conditions de prise de vue (quel boîtier? quel objectif, à quelle focale? quelle ouverture? à quelle distance du sujet?). Vous l'aviez deviné, grâce aux données EXIF qui accompagnent chaque image.

Il peut arriver, c'est le cas par exemple pour le Mark II ou le 350 D, le 5D aussi d'ailleurs, que le renseignement sur la distance de mise au point ne soit étrangement pas donné par le boîtier, alors qu'il l'est pour le 10D ou le 300D et même (ouf!) pour le 400D. Il faudra donc aider DxO Optics Pro dans ce domaine. Rien de grave puisque le programme n'a pas vraiment besoin d'une notion absolument précise à ce niveau. Mais c'est ennuyeux tout de même.

Il faut de plus savoir que très régulièrement, DxO met à disposition des modules pour tel ou tel boîtier, et d'autres pour tel ou tel objectif. J'attends avec impatience (pour début 2007 semble-t-il) le seul module qui me manque: celui pour le Canon 85 mm f1.2 en relation avec mon joli 5D. J'imagine par contre qu'il ne sortira pas pour le 400D, puisque cet appareil a une vocation non professionnelle.

Cela dit, ça bouge dans cette entreprise! Il faut dire que la concurrence devient rude, avec les Bibble, LighRoom, Silkypix, RawDeveloDevelopper, CaptureOne et autres dérawtiseurs, qui n'intègrent cela dit pas les magnifiques spécificités de DxO (sinon ce ne seraient plus des spécificités, c'est vrai!).

Fin de l'introduction, passons au produit lui-même, en version 4.1 pour Mac donc, avec désormais son propre développement. J'entends par là qu'il ne s'agit pas d'une simple adaptation pour Mac d'un produit Windows plus ou moins mal fichue. C'est pour cette raison que nous avons dû attendre un peu longtemps sa disponibilité.

L'interface, totalement nouvelle basée sur des projets

DxO 4 pour Windows a révolutionné sa présentation. De relativement peu ergonomique, ou en tout cas pas très joli, le logiciel est devenu à mon avis un modèle de confort et d'efficacité. Pour l'utilisateur Mac qui n'a pas eu l'occasion de voir cette interface pour PC, celle de la nouvelle 4.1 pour MacOSX est révolutionnaire.

image

L'interface est totalement nouvelle. Le noir est de rigueur (sauf sur la zone de visualisation des images que l'on peut le modifier du noir au blanc, si vous le préférez), et force est de constater qu'une fenêtre DxO est désormais pour le moins "classe".

Évidemment, certains diront classe "à la Aperture" ou à la "LightRoom". Ben oui, mais comme me le dit un des responsables de DxO en souriant, "Le noir est à la mode, que voulez-vous!".

Bref, DxO est beau, ce qui comblera les photographes qui aiment travailler dans ce qui n'est pas moche, par définition.

Il se trouve qu'elle est divisée en 5  parties distinctes, pour autant d'onglets, ce qui est très efficace pour gérer votre projet, qui est un environnement de travail défini par les images que vous traitez sur le moment.

Vous allez donc pouvoir revenir sur différents projets (reportage en montagne, dernières vacances en France, images du petit dernier) et les retrouver là où vous les aviez laissés.

Un projet se présente ainsi sur votre bureau:

image

Le fichier " ajeter.dxp" et le fichier DxO proprement dit du projet. Un double-clic sur lui et vous vous retrouvez dans la configuration que vous aviez abandonnée

Les Sidecars sont tous les réglages à apporter à votre image, et dans les sous-dossiers du dossier "Corrections" se trouvent vos images développées. Dans les différents formats que vous aurez choisis. Notez le DNG, le JPEG et le Tiff. Tout y est pour le photographe donc…

L'onglet Sélectionner, pour choisir les images de votre projet

image

L'onglet "Sélectionner" permet de choisir ses images, en navigant dans le disque. Une fois un dossier affiché, ce n'est pas la totalité de ses images qui sera traitée, mais uniquement celles que vous aurez choisies, sélectionnées normalement dans la liste, ou que vous aurez fait glisser (un dossier par exemple) dans la partie du bas.

image

Très pratique, rien à dire, celui qui veut envoyer un dossier complet peut le faire, celui qui préfère déjà trier à ce niveau le peut aussi.

Ce d'autant plus qu'il est possible sans problème de filtrer les images d'un dossier, à l'aide d'un petit bouton dédié.

image

À ce niveau, vous pouvez aussi décider d'ajouter des images, et de les "marquer" par un set de réglages que vous aurez préalablement défini. Pratique pour toute une série qui doit être corrigée, niveau balance des blancs par exemple, de la même manière.

L'onglet Sélectionner est très rapide, je tiens à le préciser.

D'autres petites choses sont possibles également, comme retourner l'image au cas où l'EXIF de votre appareil ne donnerait pas l'ordre à DxO de le faire, lui donner une marque de priorité de traitement grâce aux petites étoiles, créer des groupes d'images. Mais tout cela, vous pouvez également le faire dans l'onglet suivant. Cela dit, comme cette zone de vignettes des images du projet est commune à tout DxO, vous pourrez le faire également à tout instant, partout dans le programme.

L'onglet Organiser, pour… organiser les vues de votre projet

image

Dans l'onglet Organiser, vous allez pouvoir comparer vos images, par deux, trois ou quatre si vous le désirez, afin de dégrossir à ce niveau les images à traiter, sur une table lumineuse.

image

Notez que la zone du bas, vous indique quelques spécificités de votre image dès qu'on passe le curseur sur elle, et que vous pouvez noter vos fichiers à ce niveau.

image

Par contre, pas de possibilité d'entrer des mots-clés. Pas grave, pour ça, j'utilise iView de toute manière. Cela dit, deux champs EXIF sont disponibles dans l'onglet "Améliorer" pour entrer les données relatives à l'auteur et au copyright.

À propos des mots-clés, DxO est le seul Dérawtiseur (à ma connaissance, mais j'ai fait pas mal de tests!) qui ne perde pas ces derniers, entrés avec amour dans iView sur le fichier RAW, lorsqu'on développe les images (sauf vers le DNG). Voir en fin d'article le paragraphe dédié à l'IPTC.

C'est ici me semble-t-il que vous serez le plus à même de créer des piles d'images, leur mettre des ordres de priorité au traitement, même si, comme je l'ai dit plus haut, vous pourrez le faire partout.

Au fait, une pile peut être déployée ou non, et une image de cette dernière recevra les mêmes réglages que les autres membres de la même pile. C'est très pratique pour gagner de la place, et pour gérer d'un coup une série d'images prises exactement dans les mêmes conditions. Il est bien évident qu'il est possible de ressortir une image d'un groupe, mais pour ce faire, il faut désolidariser ce dernier en totalité.

image

image

En haut, pile déployée, en bas contractée

Notez bien que le passage par l'onglet "Organiser" n'est pas obligatoire, mais devient utile dès que l'on travaille sur plusieurs dizaines d'images, même si, afficher de gros fichiers RAW simultanément peut prendre un certain temps. Un peu trop à mon goût.

L'onglet Améliorer, pour travailler ses images

image

Si vous ne voyez pas cet onglet à l'écran, c'est parce que vous êtes en mode "Tout automatique", qui fait du très bon travail (DxO a écouté les critiques des spécialistes qui trouvaient souvent qu'il en faisait trop par défaut), mais tout de même, avoir dans les mains un si bel outil et ne pas pouvoir s'amuser avec, c'est un peu dommage non? Donc nous utiliserons le mode "Assisté" ou "Expert", pour avoir accès à l'onglet "Améliorer" que je me propose de vous décrire maintenant.

image

Dans ce domaine, DxO 4 progresse énormément. C'est ici que vous allez apporter tout changement à votre image, que ce soit une réduction de bruit, un recadrage, un renforcement de la netteté. Aux traditionnelles corrections apportées par DXO, de nouvelles viennent s'ajouter désormais, comme nous allons le voir.

Mais le premier progrès se situe au niveau de la rapidité.

D'abord, au niveau chargement de l'image: 6 secondes pour un RAW en provenance d'un 400D (10 MP) et entre 8 et 9 secondes pour le même RAW en provenance d'un 5D, sur un MacBook Pro 2Ghz. C'est tout à fait acceptable, et ne dérange plus du tout. Énorme progrès par rapport à la version 4 Windows qui demandait plus de 25 secondes pour ouvrir une image, et qui rendait l'utilisation pratiquement impossible pour moi.

Certains travaillent plus vite encore, comme Bibble. Mais n'oublions pas qu'ils intègrent moins de corrections par défaut, et que, en ce qui concerne ce dernier, en version 4.9, la fonction Annuler est inopérante. On peut comprendre que les temps soient un peu réduits dans ce cas!

Toujours au niveau rapidité: quel que soit le réglage que vous faites sur votre image, ce dernier est reporté en temps réel lorsque nous travaillons avec une image ajustée à la taille de la fenêtre, soit un zoom de 20 % sur ma machine. Sur un MacBook Pro de première génération, il faut tout au plus attendre une petite seconde pour voir l'effet sur la fenêtre principale.

Certains réglages fins, comme le grain, et la suppression du bruit ne sont réellement affichés que lorsque l'on passe dans un mode de zoom de 75 % et plus. En ce cas, l'attente est un peu plus longue, mais vous voyez véritablement le résultat que vous obtiendrez au final.

Ce qui est intéressant, c'est que dans le mode 100 %, si vous cliquez sur un outil, il faudra patienter 6 à 10 secondes pour voir sa répercussion à l'écran. Mais le changement de pourcentage de cet outil ensuite est pratiquement instantané (sauf exception).

Il faut préciser que jamais, contrairement par exemple à Silkypix, que j'apprécie aussi, le programme part dans des ralentissements incompréhensibles. C'est tant mieux.

Bref, niveau vitesse générale (nous en reparlerons pour le dernier onglet), si DxO n'est pas le plus rapide, il devient parfaitement agréable de l'utiliser sur Macintel, sachant qu'il en fait également plus que les autres. Je n'ai pas pu l'utiliser sur PowerMac, donc je ne sais pas trop comment il se comporte sur ces machines, j'en suis désolé, mais c'est comme ça.

Vous trouvez au-dessous des onglets, la barre d'en-tête, qui affiche tout à droite les boutons de zoom (également disponibles dans l'onglet "Améliorer" d'ailleurs).

image

Un bouton "i" vous permet d'afficher les informations sur la photo, et également sur ce que vous voyez et ne voyez pas en mode prévisualisation.

image

En haut, ce qui n'est pas affiché, en bas, les données EXIF

À gauche, une série de boutons de contrôle, qui vous mettent dans un mode particulier (normal, visualisation, visualisation avant-après, balance des blancs, balance des blancs multipoint, géométrie, et recadrage).

image

Attention: ici, l'interface est un tout petit peu étrange: pour quitter un mode (balance des blancs, recadrage par exemple), il vous faudra absolument cliquer sur le bouton de gauche ci-dessous.

image

Ces deux boutons sont géniaux: si vous cliquez le bouton de droite, vous avez les deux images avant après traitement l'une à côté de l'autre.

image

Mieux! Vous pouvez également cliquer sur le petit de gauche qui vous montre les images AVANT et APRÈS superposées, ce qui vous montre les corrections apportées, en particulier par le moteur DXO Engine (qui a encore évolué). J'adore ça, c'est top, vraiment.

À droite de la fenêtre "Améliorer", vous voyez de haut en bas

  • la fenêtre de zoom (tellement agréable et bien réalisée)

image

  • l'histogramme qui vous permet d'afficher les (trop) hautes et les (trop) basses lumières

image

  • l'éditeur d'EXIF, pour le moins primaire (DxO n'est pas un outil de catalogage)

image

  • l'éditeur de presets, qui sont des sets de réglages que vous aurez préparés, et qui sont inter-projet

image

En mode Paramètres prédéfinis, vous voyez la liste des paramètres que DxO va appliquer à votre image, soit en totalité, soit pour chaque paramètre. Vous pouvez très bien régler le paramètre DxO Lighting sur un preset, et DxO Optics sur un autre.

image

Mode "Paramètres prédéfinis ", pour ceux qui ne veulent pas se prendre la tête

Mais bon, personnellement, je préfère le mode Expert puisqu'avec lui, vous voyez tous les outils disponibles dans une palette par défaut liée à la fenêtre principale, mais que vous pouvez détacher si bon vous semble.

 

image

Mode Expert, onglets fermés

Comme la liste des réglages est longue, et que vous pourriez passer pas mal de temps à scroller pour trouver le bon réglage, le logiciel vous met à disposition une petite barre d'icônes qui vous mèneront immédiatement vers les outils qui vous conviennent.

image

 

Un outil "Correction de géométrie" d'une efficacité redoutable

image

Parmi ces nouveaux outils, des nouveaux venus comme "Corrections de géométrie", qui vous permet de redresser les images, non pas seulement au niveau de l'horizon, mais aussi au niveau de l'anamorphose.

Reprenons la définition de DxO de l'anamorphose de volume:

L'un des principaux défis de la prise de vue photographie est la retranscription d'une scène tridimensionnelle en image bidimensionnelle. Par conséquent, les objets en 3D qui ne sont pas sur l'axe optique de l'appareil peuvent être étirés. Plus l'angle des rayons entre le sujet et l'objectif est aigu, plus l'erreur est apparente; ce phénomène est donc particulièrement visible avec les grands angulaires. Cet étirement affecte encore plus les objets se situant aux bords du cadre. L'anamorphose de volume (ou encore étirement grand angulaire ou étirement de forme) est parfois recherchée en tant qu'effet photographique, mais la plupart du temps, il est simplement toléré comme un inconvénient inévitable.

De nombreux exemples sont montrés ici.

Ah mon Dieu! Quand je pense à mes dernières photos de classe: dans un collège, je n'avais pas assez de recul. J'ai dû prendre mes photos au 35 mm je pense. Pour les élèves, aucun problème, par contre, toutes les maîtresses, surtout les plus grandes, avaient toutes (c'est ma femme et Caplan qui le disent) "la tronche de travers". Évidemment, les maîtresses sont dans les coins (pour une fois que c'est elles qui y vont) et comme elles sont grandes, leur tête est exactement là où la déformation est la plus grande.

image

Remarquez les deux roues du porte-tuyau, elles redeviennent bien rondes à droite.

Si j'avais eu DxO 4 à cette époque, les "tronches" seraient certainement devenues correctes.

Cela dit, les différentes corrections géométriques sont très facilement mises en pratique, et extrêmement rapides. On voit en temps réel ce que l'on fait, donc c'est vraiment assez jouissif de jouer avec ces outils.

image

Le même outil permet de redresser l'horizon en tirant une ligne sur ce qui devrait être droit.

Cette correction géométrique est avantageusement associée au DxO Engine, qui permet, comme toujours, de corriger les principaux défauts des objectifs.

image

Un simple exemple, comme ça, pour la route?

image

Avant-après correction automatique. À partir d'une image au 17 mm du 17-55 de base, très près de la boîte aux lettres: le vignettage, le piqué, la distorsion, tout est corrigé à droite. Je n'ai strictement rien fait!

image

Un autre exemple: le crépis de ma maison, toujours avec le même objectif.
Les corrections sont à droite, vous l'aviez deviné!

Le débruiteur, toujours meilleur

image

J'ai toujours apprécié DxO au niveau de son débruiteur. Néanmoins, je comprends ceux qui pouvaient dire que l'apparence de la peau, après un débruitage par ce logiciel, pouvait donner un aspect un peu "plastique de poupée".

C'est d'ailleurs aussi le cas avec NoiseNinja, très bon lui aussi.

Il me semble que ce n'est vraiment plus le cas maintenant. Il faudra que je fasse des centaines d'images pour m'en assurer, mais selon moi, le débruitage ne va pas trop loin, et se trouve être finement paramétrable, tant au niveau luminance que de la chrominance.

À partir de l'image de gauche, très sous-exposée, prise à 1600 ISO sur le 400D, que j'ai volontairement piégé en face de la fenêtre, DxO utilise finement son DayLighting, qui fait monter le bruit, corrigé aussitôt.

image

Le bruit est n'est pas montré corrigé à droite, puisque nous sommes à 15 %

image

Il l'est à 100 %. Pas mal non?

En plus, je trouve le grain final assez proche de ce que l'on pouvait trouver en argentique.

Et puisque l'on parle de grain, eh bien allons plus loin!

DxO color, et FilmPack, une vraie merveille!

L'outil DxO Color, associé au FilmPack, un logiciel annexe pour l'instant offert jusqu'en décembre aux utilisateurs, est tout bonnement extraordinaire.

En effet, vous pouvez choisir, à l'aide de ce module, un rendu correspondant à un type de film argentique.

image

Le réglage de base

image

Vous choisissez un type de film ou un boîtier (voir plus loin)

image

Le film lui-même, ici les négatifs couleurs.

image

Ici les négatifs noir et blanc, je vous passe les films dias, les traitements croisés, et même vos propres profils ICC.

Incroyable non?

Mieux! Vous pouvez aussi choisir le grain du film, mais voui! Mes yeux sont encore tout rouges des larmes que j'ai eu de la peine à arrêter de verser lorsque j'ai vu ça.

image

 

image

Le Tri-X 400, avec son grain, à partir d'un fichier 5D à 1600 ISO
Détail à 100%

Toujours plus fort: vous pouvez prendre le rendu colorimétrique d'un film, et le grain d'un autre.

Cela ne vous suffit pas? Vous pouvez décider que votre 5D vous plaît bien, mais que pour cette image, un rendu de type D2X de chez Nikon serait meilleur. Vous pouvez sans autre le demander à DxO.

image

C'est totalement jouissif de s'amuser avec ces possibilités absolument fantastiques.

Une autre nouveauté intéressante me semble-t-il, c'est l'outil balance des blancs à points multiples.

image

Vous déplacez le curseur sur les cercles, centrés sur l'endroit où vous avez placé la pipette, et l'image change au niveau de la teinte au niveau des degrés et de la saturation au niveau du rayon. C'est hyper intuitif et ma fois fort efficace.

image

J'ai ici modifié la couleur du pul du joueur jaune, mais posé trois autres points de contrôles pour que les modifications ne passent pas sur toute l'image.

Quatre points peuvent être posés, et le programme se chargera de faire un compromis entre ces derniers.

image

Pour vous faciliter la vie, DxO vous permet de bloquer la saturation, la couleur, ou la teinte.

Cet outil à points multiples est extrêmement puissant, mais assez difficile à expliquer: essayez, vous verrez vous-même ce qu'il peut vous apporter.

Le DayLigthing, qui en faisait un peu trop auparavant, est réglé de manière bien plus douce, mais reste tout à fait efficace pour déboucher les ombres par zones, sans toucher à ce qui ne doit pas l'être. Certes, le bruit peut monter si l'on est en très hautes sensibilités, mais le DxO Noise entre alors en action.

image

image

Le réglage de la balance des blancs et de l'exposition est très complet lui aussi, et propose une récupération des hautes lumières.

image

image

En bas, avec récupération des hautes lumières.

Deux ou trois précisions à propos de l'onglet "Améliorer"

Comme il se doit, est évident que vous pouvez copier coller les réglages d'une image sur d'autres ou sur une série d'autres.

Vous pouvez sauvegarder des séries de réglages à l'aide des présets

Je rappelle que les corrections que vous faites sur votre fichier ne sont pas destructives! Elles se retrouvent dans un fichier SideCar, qui est appliqué à l'original avant développement. Pour que tout le monde puisse voir votre image corrigée, vous devrez donc la traiter (voir plus bas).

Pour en finir avec cet onglet Améliorer, vous avez compris qu'au niveau correction DxO, fait du très bon travail, et cela rapidement. Et puisque maintenant il est possible d'affiner les réglages en voyant pratiquement immédiatement ce que l'on fait, le résultat final est évidemment encore meilleur qu'auparavant.

Onglet "Traiter", le développeur

image

Une fois vos images préparées vous allez les développer dans l'onglet "Traiter" très bien pensé.

image

Partie I, à gauche, la sélection des images, par ordre de priorité (étoiles), par exemple.

Partie II, au centre, vous choisissez un ou des réglages de sortie, par exemple format de fichier (Tiff, JPG et DNG), qualité.

Partie III, à droite, contrôle sur le processus (lancement des actions, pause). C'est aussi dans cette zone que vous voyez l'évolution de vos fichiers, de manière très esthétique et détaillée.

Les performances sont vraiment au niveau: le programme lance le traitement de plusieurs images en même temps (jusqu'à 6 sur ma machine). Les divers processeurs ou corps sont appelés au travail. Je n'ai pas vraiment vu de différences entre le réglage des préférences "tout pour DxO" ou "Le meilleur pour cette machine".

Le traitement d'un bon gros RAW de Canon EOS 5D prend un peu plus d'une minute.

Le traitement de 15 images prend environ 17 minutes. C'est clair que c'est plus que CaptureOne par exemple, ou RawDevelopper, ou encore Bibble, qui prennent les trois environ trois fois moins de temps.

Mais il faut vraiment prendre en compte le travail qu'effectue DxO, et que les autres ne font pas. D'ailleurs, Bibble, lorsqu'on lui associe NoiseNinja pour le débruitage, prend lui aussi plus de temps.

Étonnamment par contre, nous allons deux fois plus lentement qu'avec le même MacBook Pro, sous BootCamp (il fallait trente secondes pour chaque image).

Sur le point du développement d'images, si l'on va cinq fois plus vite qu'avec la version 3.5 sur PowerPC à l'époque, nous sommes dans les mêmes temps que cette même version sur Macintel, alors que la version 3.5 n'était pas Universal Binary. La version  4.1 l'est, elle.

Alors pourquoi ne va-t-elle pas plus vite que la version PowerPC de l'époque?

Mais elle va plus vite en fait! En effet, la 3.5 ne gérait pas la correction colorimétrique comme le fait DxO, ni même les corrections géométriques.

DxO en fait toujours plus, et ça prend un peu de temps, c'est normal.

Cela dit, si je suis satisfait des performances à ce niveau, je pense que l'on peut encore faire mieux sur nos machines, preuve en sont les temps sur PC.

À suivre pour les prochaines versions.

Dernier onglet: Afficher, pour comparer vos images "avant-après"

image

Le dernier onglet, view, est lui aussi parfaitement réalisé.

image

À gauche, observez la jolie représentation des couples avant-après, dont voici un exemple:

image

Si l'image corrigée apparaît instantanément, le fichier RAW (en provenance du 5D) demande également 9 secondes pour s'afficher.

Qu'on est loin des temps de la 3.5 qui rendaient cette visionneuse insupportable, et même des temps de la 4 sur Windows! Ici, la visionneuse est enfin véritablement utile.

Vous pouvez également bénéficier du bouton Avant-après dans cet onglet, qui superpose les deux versions. Excellent.

Ce d'autant plus que bon sang, la qualité est bigrement au rendez-vous. Plus que jamais. Au point que si vous avez essayé une version précédente, et que vous avez trouvé que DxO en faisait trop, je ne peux que vous recommander d'essayer à nouveau. Croyez-moi, ça en vaut la peine.

L'IPTC, concervé, c'est dingue!

Je vous explique.

Je prends toutes mes images en RAW. Une fois rentré à la maison, je les développe en JPEG, à l'aide d'un logiciel dédié, comme Bibble ou DxO.

Je garde ensuite à la fois le JPEG et le RAW de départ.

Le tout est de cataloguer alors les deux types de fichier.

L'idéal serait de mettre des mots-clés sur le fichier RAW avant de le développer, de le synchroniser (dans iView) pour que le fichier contienne en interne ces métadonnées ITPC, puis de les développer, en priant que les données ITPC soient passées également dans le fichier JPEG.

Or avec tous les logiciels que j'ai testés à ce jour, ce n'était jamais possible. (MAJ: Seul CameraRaw semble capable de le faire, et même très bien, si j'en crois un commentaire Jean-François Vibert).

Avec DxO 4 Oui! Il ne me reste donc plus qu'a marquer mes images en RAW avant le développement, de les développer avec DxO, et aussi bien mes fichiers RAW que mes JPEG ou mes Tiffs contiendront les données ITPC! Génial!

L'EXIF est particulièrement bien passé aussi dans les fichiers développés.

Par contre, les DNG en sortie se retrouvent sans les données IPTC. Dommage.

Que demander de plus

Ah la la, nous sommes insatiables!

Quand je pense qu'à l'époque (c'était il y a un peu plus d'un an), je demandais aux responsables de DxO de me faire simplement un petit outil de recadrage intégré, que je l'ai eu, et que je demandais ensuite un outil de redressement, qu'il est arrivé, que je demandais de la vitesse et de l'ergonomie, qu'elles sont au rendez-vous, je devrais être totalement satisfait non?

Mais bien sûr!

N'empêche… Une petite correction des yeux rouges et un outil de "dépoussiérage", une sorte de tampon, ben disons… que ça me plairait bien!:-)

Reste un pas à faire pour convaincre certains peut-être: la mode veut (Aperture, Adobe LightRoom) que l'on se dirige vers des intégrés, qui gèrent à la fois la correction des images, mais aussi le catalogage.

Je ne sais pas du tout si cette idée est dans les plans de DxO. Moi, je ne suis pas forcément partisan de la chose, mais il semble que certains pros veuillent absolument passer par ce genre de tout en un.

À voir.

Ah, et puis j'espère aussi le support des boîtiers Olympus et Pentax, pour que mes amis qui en sont les heureux propriétaires puissent profiter également de la délicieuse puissance de DxO.

En conclusion

  • La nouvelle interface de DxO dans cette nouvelle version est un réel pas en avant dans l'histoire du programme, et ravira les utilisateurs que nous sommes depuis longtemps puisque l'ergonomie est réellement au rendez-vous désormais.
  • Le fait de pouvoir profiter de nos réglages en temps réel (ou que pour certains réglages fins en mode Zoom "plus de 75%" qui demandent un peu plus de temps, les délais ne sont pas trop longs) est un progrès fondamental du logiciel, que j'attendais depuis longtemps. Merci à Intel et à Apple pour leur excellente collaboration, qui nous permet enfin d'avoir des machines qui déménagent au niveau développement RAW.
    Désormais, sortir du mode Automatique est évidemment possible et bien plus simple, puisque nous voyons ce que nous faisons. Il était temps!
  • Les correcteurs "géométriques" vont m'être souvent très utiles, notamment dans mes photos de monuments, ou dans mes photos de groupe.
  • Le filmPack est tout bonnement fantastique! Pouvoir jouer avec des rendus colorimétriques et le grain des films les plus connus, c'est exceptionnel.
  • Niveau vitesse de développement, c'est bien, DxO 4 est à la hauteur, même s'il est plus lent que certains, sachant qu'il effectue bien plus de corrections que les autres.
  • La qualité du développement de DxO est véritablement fabuleuse. Contrairement à ce qui se passe avec pas mal de concurrents, il est très facile d'avoir un JPEG parfaitement mis en valeur à partir d'un RAW. Le débruitage est efficace sans détruire les détails: le piqué est également excellent.
  • Bravo également pour l'installation, qui permet de choisir beaucoup plus simplement ses modules (boîtiers, objectifs).

Vous pouvez télécharger une version d'essai gratuite sur les pages de DxO.

Messieurs Mesdames de chez DxO, vous avez fait de l'excellent travail, soyez en remerciés!

Je crois qu'on peut vous pardonner votre retard par rapport à ce qui avait été donné comme date de sortie pour cette version Mac.

L'attente en valait la peine!

 

167 commentaires
1)
Jérôme Fontaine
, le 04.12.2006 à 01:45
[modifier]

Du lourd, du complet, comme toujours avec François. Et qui plus est, ce DXO semble vraiment bon et avoir amélioré ce qui portait encore à critique… Je pense le tester très prochainement. Et merci encore pour la primeur de ce test poussé !

2)
Jérôme Fontaine
, le 04.12.2006 à 01:51
[modifier]

Bon ben je retire de suite de mes louanges un truc quand même important pour moi et d’autres : aucun boîtier Olympus supporté, aucun boîtier Pentax non plus… Ca fait deux franges d’utilisateurs de réflex certes marginaux en terme de parts de marché et donc de clients, mais c’est tout de même regrettable d’opérer des choix se limitant aux deux ténors du marché que sont Nikon et Canon. Ah si… il y a bien un Alpha 100 de mentionné aussi, mais là encore c’est le nom et la machine commerciale Sony qui ont amené le support de l’appareil. Bref, un mauvais point… et qui m’empêchera donc de tester le soft. Dommage car j’en aurais volontiers dit du bien.

3)
vibert
, le 04.12.2006 à 01:57
[modifier]

Voilà un test et une nouvelle version qui étaient très attendue ! Mission réussie pour le test (bravo François nous ne sommes pas déçus, c’est du très grand Cuk comme on aime)…

Quand au soft, il semble y avoir de vrais progrès ! Mais j’attend tout de même de tester ça sur mon G5 et mon MacBook Pro avant de tirer des conclusions définitives question vitesse (comme tu le sais, pour moi l’efficacité du Workflow compte plus que la correction des défauts optiques)…

Ah, oui : tu as oublié de signaler l’opération Bundle iView + DxO qui me semble intéressante, tant ces deux logiciels fonctionnent bien ensemble, il suffit d’ajouter DxO à la liste des applications auxiliaires (j’ai mis le lien sur mon site).

A +

4)
Raphaël Fauveau
, le 04.12.2006 à 02:39
[modifier]

Ahhhhh, enfin! Bon j’ai acheté la mise à jour (39 euros, pas chère je trouve) mais finalement DxO me dit que c’est pas encore dispo. Maintenant j’attend le mail avec impatience…

5)
vibert
, le 04.12.2006 à 03:18
[modifier]

Tu ne m’en voudra pas si je me permet de te reprendre sur la questions de IPTC, tu écris :

À propos des mots-clés, DxO est le seul Dérawtiseur (à ma connaissance, mais j’ai fait pas mal de tests!) qui ne perde pas ces derniers, entrés avec amour dans iView sur le fichier RAW, lorsqu’on développe les images (sauf vers le DNG).

… c’est faut, puisque Adobe Camera Raw (mon préféré question workflow) reprend parfaitement tous les champs (et mieux : les groupes de champs) rentrés dans iView Media Pro (encore faut-il avoir pris soin de règler la “Compatibilité Photoshop” dans les préférences de iView). Je procède comme ceci :

1 – J’importe mes RAW depuis la carte directement dans iView grâce à la la fonction “Importer”, je peux à ce moment déjà appliquer des groupes d’annotations si je veux (au moins la base : mon copyright)…

2 – Je fini l’annotation détaillée de mes RAW dans iView (en lots d’abord, puis images par images pour les détails)… Et je synchronise.

3 – Je passe tout ça dans Bridge d’un clic-droit depuis iView. A ce moment on peut aussi opter pour DXO ou n’importe quel autre derawtiser (Lightroom propose par exemple l’indexation dans sa base, c’est génial en te laissant le choix de l’emplacement de l’original)…

4 – J’affine mes réglages (en lot, puis images par image dans Camera Raw). Je trouve les fonctions de Bridge à ce moment très puissantes et incroyablement rapides lorsqu’il s’agit d’ajuster plusieurs centaines de RAW.

5 – Enfin j’exporte tout ça en JPEG pu TIFF (2 secondes par image sur G5 2ghz en moyenne). Tout ça est ensuite automatiquement recatalogué par iView grâce à la surveillance des dossiers (et toutes les annotations sont là parfaitement préservées).

Tous ces champs sont donc parfaitement repris à l’exception notable du Champ Lieu (c’est le seul qui pose problème, et ce n’est pas bien grave)… Mieux encore : les Groupe d’annotation que tu peux créer dans Bridge et dans Camera Raw sont visibles (si, si : carrément visibles) dans les menus de iView !

Personne ne me crois (tellement ça semble incroyable), alors je le prouve ! Sur cette copie d’écran de iView, tu vois d’ailleurs le menu déroulant des groupes d’annotation que j’ai crée dans iView (en haut de liste, j’ai coupé car c’est long)… Et en bas de liste ceux crées par Bridge et Camera Raw (coupés également). Il sont parfaitement trouvé par iView dans le dossier Application Support > Adobe > Etc… On les reconnais grâce à leur terminaison XMP (les numéros font référence à ma propre nomenclature… )

Je n’ai jamais rencontré dans aucuns autre soft une telle intégration (raison qui fait que je ne suis pas prêt d’abandonner le Workflow iView + Bridge. Pour moi ces questions d’annotations sont plus importante que tout le reste). De ce point de vue : Adobe et iView ont fait de l’excellent travail (ensemble j’imagine). Et j’imagine aussi que les petits gars de iView sont allés voire leurs collègues de DxO pour la même raison… Conclusion : nous avons 3 logiciels qui fonctionnent bien ensemble (alors que dans le même temps d’autres restent parfaitement opaques)…

PS : quel bonheur la nouvelle interface des commentaires ! J’avais du mal avec la précédente, mais celle-ci est parfaite !

6)
François Cuneo
, le 04.12.2006 à 06:34
[modifier]

Merci Jean-François. Je vais aller corriger. Je ne comprends pas bien puisque j’avais essayé pourtant. Mais peut-être justement avec les lieux je ne sais plus. Sur Aperture et LightRoom, il y a certaines choses qui passent pas d’autres.

Merci pour l’interface, je transmets à Noé.

Jérôme: oui, c’est ce que j’écris en intro, tous les boîtiers ne sont pas encore supportés. N’oublions pas que contrairement à tous les autres, il ne suffit pas de connaître les spécifications du fichier, DXO doit décortiquer chaque boîtier, et chaque objectif, à chaque focale, chaque sensibilité, chaque diaph, etc,

Un boulot de fou. Et ils ont des priorités financières. Cela dit, j’ai bien l’impression que les deux marques dont tu parles montent un peu en puissance. Avec un peu de chance…

7)
Inconnu
, le 04.12.2006 à 06:35
[modifier]

Chapeau bas, excellent travail François. Il est temps maintenant de débrancher ton ordinateur et d’aller retrouver ta petite famille :)

8)
François Cuneo
, le 04.12.2006 à 07:05
[modifier]

JF, visiblement, ça ne fonctionne pas le “Ouvrir avec DXO” dans iView. Faudra qu’ils affinent la chose les deux, qu’ils discutent le coup pour cette version 4.

9)
François Cuneo
, le 04.12.2006 à 07:06
[modifier]

Il y a un petit bug lié au commentaire 8 je pense: un double clic sur le projet sur le Finder lance DXO mais ne l’ouvre pas. Je pense qu’ils vont corriger, n’oublions pas que je travaille toujours avec la beta. Mais elle est toute fraîche.

11)
WIPA
, le 04.12.2006 à 08:05
[modifier]

Trés bon test comme d’habitude. J’espère de pas avoir de problème au téléchargement. Cette version 4 semble fabuleuse. Je ne suis pas trés familier de iview MediaPro que j’utilise pourtant sur mon Mac. Les fichiers _DXO_raw.dng ne s’affiche pas correctement dans l’onglet Media. Ceux-ci restent sous forme de vignette et sont flous. Je ne comprends pas pourquoi!

13)
Inconnu
, le 04.12.2006 à 08:30
[modifier]

WIPA: tu peux choisir le type de rendu dans les préfèrences d’iView (rubrique “rendu des medias”). L’affichage est ainsi de meilleure qualité. JF Vibert en a parlé dans son blog en date du 6 mai dernier, un articl intitulé “Du bon affichage des RAW dans iView…”

15)
fxprod
, le 04.12.2006 à 08:43
[modifier]

au fait DXO + Aperture, on fait comment ?

en faisant comme ceci

ceci étant toujours un clin d’oeil….

Comme toujours un article complet, vous me direz “comme toujours sur cuk”, il a quand même un petit défaut, celui de faire fumer la carte bleue.

j’ajoute un copier-collé d’un commentaire fait sur l’imprimante epson r2400

j’suis peut-être nostalgique, mais c’était quand même un chouia plus simple en argentique, trois réglages sur l’appareil photo (map, diaph, vitesse)personnellement la plus grande avancée technologique à été l’autofocus, j’ai jamais su tenir une flûte de champagne avant….tout en continuant à photographier les invités lors de mes reportages.A l’agrandisseur, un peu de bon sens et le même principe, des produits connus de l’opérateur, des manipulations simples et ce bonheur magique de voir monter son image dans le révélateur avec l’économie plus qu’appréciable de pouvoir faire une bande d’essai,un agrandisseur c’était quasimment pour la vie, mes nikon fm et fe ont duré plus de 20 ans malgré une utilisation quotidienne, une imprimante, un réflex actuel sont pratiquement obsolète à l’achat je sais que je vais peut-être lancer une polémique, ou serrait le plaisir de cuk sans cette possibilité.

16)
Anne Cuneo
, le 04.12.2006 à 08:58
[modifier]

Je suis frustrééééééé!!! Je me suis précipitée. J’ai déboursé 42,95€. J’ai téléchargé….le 3.55! Et on me promet une mise à jour gratuite (hem, merci pour ce genre de gratuité!) pour l’automne 2006. Pas de mise à jour 4.0. Vous faites comment, vous autres?

17)
Inconnu
, le 04.12.2006 à 09:01
[modifier]

Je n’ai rien à ajouter à ton excellent test… Sauf que le produit n’est pas encore disponible…! J’ai scrupuleusement respecté les consignes de DxO avec la béta MAC et je ne ferais un test que lorsque le produit sera dispo pour tous. Ce matin, c’est toUjours la 3.5 EN téléchargement et vu l’état de la béta que j’avais sur Mac la semaine dernière, j’étais certain qu’il ne se passerait rien ce WE. ++

18)
WIPA
, le 04.12.2006 à 09:22
[modifier]

Renaud, je suis bien allé comme tu me le dis dans “rendu des médias” sur Iview mediaPro mais cela ne change rien. Mes fichiers _DXO_raw.dng restent dans l’onglet “média” sous forme de vignettes et sont flous et ternes.

19)
Alain Le Gallou
, le 04.12.2006 à 09:28
[modifier]

%. même objectif sur un 20D ou un 400D.

J’explique pourquoi ici également. %%

Petite bug : Le pointeur “ici” pointe sur une page non existante.

PS : Ne pourrait on pas avoir une pre-visualisation sur cette fonction commentaire. merci.

20)
alarache
, le 04.12.2006 à 09:28
[modifier]

Ils sont dingues chez les Cuneo: non seulement ils achètent les toutes dernières maj hardware: appareils photos, machines pommées et imprimantes; mais en plus, ils achètent TOUTES leurs licences (et elles sont nombreuses) et en respectant scrupuleusement les termes de la licence: “et vas y qu’on va prendre une deuxième licence pour Mme Cuneo, Noé? Tu en veux une?”….

;o))

21)
François Cuneo
, le 04.12.2006 à 09:37
[modifier]

Oui mais j’ai l’autorisation de DXO mon petit Jean-Christophe!:-)

Et je peux te dire que suite à des dizaines de téléphones et de Mails, la version de ce lundi devrait être excellente. Très peu de bogues (pour moi actuellement que le fait de devoir passer par le lancement de DxO, et choisir le projet, plutôt que de double-cliquer sur lui!)

22)
Emix
, le 04.12.2006 à 10:27
[modifier]

Merci François pour ce formidable test de DxO, que je n’utiliserai pas, hélas, sauf à changer d’appareil-photo (j’ai du Pentax).

A propos de Pentax, le K10D est parait-il arrivé en Suisse (2 semaines après la France), je me réjouis des commentaires que tu vas sans doutes en faire.

Photos DHP

24)
piotr
, le 04.12.2006 à 10:58
[modifier]

Article très intéressant François, Mais tu as fait comment pour télécharger la version 4? Je me suis connecté au site et tout ce qu’on me propose c’est la 3.55, en me promettant que la version 4 sera disponible en 2006.

25)
François Cuneo
, le 04.12.2006 à 11:02
[modifier]

C’est écrit tout en haut du test: il sort en cette journée de lundi! J’en saurais plus dans une heure, lorsque j’aurais appelé la direction!:-)

26)
ToTheEnd
, le 04.12.2006 à 11:11
[modifier]

Vu la taille et les (excellents) commentaires que tu fais sur ce truc, j’aurais bien vu une petite alliance “promotionnelle” le temps du lancement… genre un “CUK” dans le champs “Veuillez introduire votre code”!!!

T

27)
pcd72
, le 04.12.2006 à 11:26
[modifier]

Manque de pot la version demo est encore la 3.5. Vivement qu’il mettent en ligne une 4.1 demo. Je trouve aussi que le choix des objectif est encore assez reduit. J’utilise couremment un Canon 35/2.0, 85/1.8 et 200/2.8L avec mon 20D et rien pour ces objectifs.

28)
François Cuneo
, le 04.12.2006 à 11:35
[modifier]

Ça y est, j’ai l’heure de sortie de la bête!

Sortie à 14 heures ce lundi, plus ou moins une heure, selon le GMT!

Ouah. Pas de promos sur Cuk, ou en tout cas pas pour que ça nous rapporte… Maintenant, si Monsieur Marin veut faire des cadeaux aux lecteurs, il est libre!:-)

29)
Inconnu
, le 04.12.2006 à 11:57
[modifier]

Francois, ton revendeur photo, il doit rouler en BMW, vu ta consommation de matos photo :)

30)
Inconnu
, le 04.12.2006 à 12:23
[modifier]

Le souci, ami François, n’est pas ton test (excellent…) mais le manque d’annonce et d’info chez DxO…! Patience !

31)
Inconnu
, le 04.12.2006 à 12:30
[modifier]

14 hrs, heure de Paris vient-on de m’indiquer… Bref, les infos sont sur CUK et nulle part ailleurs…! Attention aux bouchons dès 14 hrs :-)

32)
Pat'Jay68
, le 04.12.2006 à 12:45
[modifier]

A priori, peu de bridges sont dans la liste. Y aurait-il éventuellement un profil utilisable pour mon Canon Powershot G6, qui n’est pas un reflex, c’est vrai, mais reste un excellent appareil à mes yeux…

33)
François Cuneo
, le 04.12.2006 à 12:56
[modifier]

Ah la la les gars (et Mesdames!)

Je viens de repasser tous mes Raw sur le Dent-de-Vaulion dont je vous avais montré quelques images.

C’est magique! Tout simplement magique!

Récupération des hautes lumières géniales. Et à chaque fois: te tcheu, mais comment il a fait ça? T’as l’impression d’avoir une couche en plus! Un truc qui te fait prendre de la profondeur.

Pour y parvenir, j’ai activé par défaut la récupération des hautes lumières, et j’ai baissé un poil de DayLighting.

J’ai également ajouté un poil de saturation.

Tu chiales ce que c’est beau!

Au fait: 45 imgages en provenance d’un 400D RAW. 43 minutes pour les développer.

Et pour donner à ce petit 18-55 pas terroche selon la plupart des spécialistes des airs d’objectif assez sensationnel. Le tout pour un poids…

35)
vibert
, le 04.12.2006 à 13:17
[modifier]

Arrgh ! ! ! Dire qu’il va falloir que j’attend le week-end prochain avant de le télécharger, tellement je suis débordé en ce moment…

36)
François Cuneo
, le 04.12.2006 à 13:28
[modifier]

Ben non on ne peut pas voir pour l’instant du moins. Faut que j’uploade des captures d’écran, faut voir ça sur des dizaines d’images, et je n’ai pas vraiment le temps de le faire maintenant, désoé KeKeSeb:-)

37)
François Cuneo
, le 04.12.2006 à 13:49
[modifier]

Arrgh ! ! ! Dire qu’il va falloir que j’attend le week-end prochain avant de le télécharger, tellement je suis débordé en ce moment…

Alors là, je ne sais pas comment tu fais! Même complètement dépassé, je ne peux pas m’empêcher de télécharger ce genre de choses. Au pire, on dort pas et pis c’est tout!

38)
Inconnu
, le 04.12.2006 à 14:07
[modifier]

Pour reporter les IPTC d’un fichier à l’autre il y a l’utiliatire Metasync : http://www.smackie.org/Notes/software/metasync-12 J’espère que la version 4 PowerPC a de bonnes perfos, j’avais abandonné DxO 3 pour cause de lenteur calamiteuse. Les outils horizon/perspective et correction de déformation sont très prometteurs. Ils ont du arrêter les pendules chez DxO : toujours rien de nouveau sur leur site.

39)
THG
, le 04.12.2006 à 14:43
[modifier]

Ca serait bien de tempérer un peu l’enthousiasme de François à propos de ce logiciel à cause 1) de la politique commerciale extrêmement rébarbative de DXO, 2 ) L’efficacité pas toujours au rendez-vous ( voir la modif des couleurs complètement à la ramasse – y compris l’exemple sur le site officiel, etc…

Il y a peu de temps, Bibble était le meilleur, puis Aperture, maintenant DXO, etc… Next ?

Gilles.

40)
François Cuneo
, le 04.12.2006 à 14:58
[modifier]

Mais mon cher THG, c’est exactement ça.

Bibble a été plus efficace (parce que bien plus rapide) un temps que DxO. Et maintenant, c’est l’inverse.

Pas au niveau rapidité pure , mais le rapport vitesse/qualité est en faveur de DxO. Pour quelque temps. Demain on verra. Et si Bibble 5 est meilleur que Dxo, je le dirai.

La politique commerciale est bonne, désolé. Ils sont plutôt cools sur le prix des mises à jour (avec FilmPack gratos si j’ai bien compris jusqu’en décembre). Le problème, c’est leur protection. On verra si elle ennuie un peu moins maintenant.

43)
WIPA
, le 04.12.2006 à 15:16
[modifier]

désolé François, toujours le mème sac de noeud chez DxO car seule l’activation manuelle semble etre proposée en ce moment et celle-ci demande dans le meilleur des cas 24 heure avec beaucoup de chance.

44)
Inconnu
, le 04.12.2006 à 15:31
[modifier]

Bige: pourquoi parles tu de publireportage? DxO ne paie pas François et n’est pas sponsor du site.

François a déjà donné son avis sur les différentes versions de ce soft dans le passé, en disant souvent du bien, parfois du mal. Quand à ce test, il a pris plus de 35h à François. C’est à dire 5 journées de travail. Ce qui équivaut à plusieurs mois d’utilisation par la plupart des gens qui achètent cet outil. Ce que tu as sous les yeux est une “review in deep” comme tu dis. A part peut-être Ars Technica, peu nombreux sont les sites qui font ce genre de tests en profondeur.

Si tu veux des tests plus léger, fais à la va vite, relis donc mes tests sur Aperture et LightRoom:)

45)
WIPA
, le 04.12.2006 à 15:37
[modifier]

Y-en a t’il un qui arrive à télécharger DxO V4 pour Macintosh? Selon les dires de DxO cela devrait etre un jeu d’enfant, mais il est vrai que je ne le suis plus depuis un moment déjà!

47)
François Cuneo
, le 04.12.2006 à 15:44
[modifier]

Bige, je peux te dire que tous les tests que j’ai écrits sur les boîtiers le sont largement après que je l’aie eu dans les mains. Parfois quelques mois.

Le 400D est un peu une exception. Le Sony n’est pas un test mais une prise en mains, je le précise bien dans l’article qui lui est consacré.

L’article sur Bibble, je n’y retire pas une ligne, des mois après l’avoir utilisé intensivement.

Et je précise que je suis enthousiaste, parce qu’il y a des raisons de l’être. Mais je me réjouis de lire vos réactions dès que vous l’aurez dans les mains.

N’hésitez pas à dire ce que vous en pensez ici. Cela tempérera peut-être le surenthousiasme.

Enfin, non, il n’y a pas de pression éditoriale, mais ça fait plaisir de temps en temps, de temps en temps seulement, d’être le premier.

48)
WIPA
, le 04.12.2006 à 15:52
[modifier]

voilà ce que l’on vous répond lorsque vous envoyez un mail à DxO pour demander comment charger la V4 pour Macintosh. “Bonjour Monsieur

Merci pour votre email. La version 4.0 pour MAC sera disponible ce soir. Nous allons vous informer par email si il est disponible.

Mes salutations les meilleures.

Oliver Bucher”

je remercie ce Monsieur Bucher de m’avoir répondu car j’aurais pu passer encore un bon moment à m’escrimer sur le site. Décidément, DxO ne maitrise pas son succés

49)
Guillôme
, le 04.12.2006 à 15:53
[modifier]

Je deplore même cet état de fait qui semble général, pas que sur CUK = de plus en plus de slamigondis entre le publi reportage, la description, etc… au lieu de retour d’expérience appronfondi.

Autant ton commentaire sur la PDV et le lapin aux yeux rouge m’a bien plus, autant je m’inscris en faux sur ce commentaire.

1- François a passé un temps fou sur DXO et sur ce test (j’en suis convaincu même si je n’ai pas les preuves) et connaissant son utilisation (milliers de photos par mois), il a exploité le logiciel bien plus que n’importe quel magazine standard ou test web ne le fait généralement.

2- Pour être moi-même rédacteur, un test de la longueur de celui de François nécessite des heures et des heures de travail qui justement nécessitent d’utiliser le logiciel.

3- Enfin, généralement sur cuk.ch, on teste des logiciels que l’on utilise depuis longtemps ou que l’on posséde en avant première (mais ça, on évite de le crier sur les toits).

Concernant l’aspect “pub”, sauf exception, Cuk fait des tests de produit jugés bon ou excellent. Donc, c’est normal que le ton soit positif mais l’indépendance ne signifie pas l’impartialité. Et oui, François est humain et donc partial. Un jour il trouve cette Epson pourrie, le lendemain il l’a trouve génial… Mais au final, les rédacteurs/françois sont honnêtes avec leurs lecteurs et avec eux-même, c’est ça l’essentiel, non?

Si DXO est “pourri”, tu peux argumenter et nous le démontrer. La question est ouverte. Mais pas de refuser à François le droit d’aimer ce logiciel ;)

50)
THG
, le 04.12.2006 à 16:36
[modifier]

François, bien sûr que ton test est ok, agréable à lire et permet, comme toujours, de “dégrossir” le logiciel avant d’aborder le téléchargement et éventuellement l’achat. C’était juste ton excès d’enthousiasme qui m’a fait lever le sourcil :-)

En tous cas, je vais l’essayer, of course, car je cherche aussi à automatiser mon flux de travail. Mais j’attends avec impatience Bibble 5.0 et Lightroom 1.0…

Gilles.

51)
François Cuneo
, le 04.12.2006 à 16:54
[modifier]

et puis le “fermez là, vous ête des nains”, commence a être récurent içi

Alors ça, je ne peux pas laisser passer! Jamais, au grand jamais, je n’ai pu penser un truc de ce genre. Et jamais je ne l’aurais laissé passer.

Tu dis qu’il ne faut pas te faire dire ce que tu n’as pas dit, ne le fais pas chez les autres STP, merci.

Quant à l’esprit, justement, ce qu’on m’a toujours reproché, c’est d’être trop enthousiaste. Je vois que ça continue, donc rien n’est perdu!:-)

52)
THG
, le 04.12.2006 à 17:06
[modifier]

Malheureusement, pour Ouïnndoze, la démo c’est tjrs la version 4.02.

Le soft n’est pas très réactif sur un Core 2 Duo, 2 Go de RAM et carte video 7900GS 256 Mo.

Mais les résultats ont de la patate, idéal pour des sujets techniques / industriels.

Mmmmh… à étudier sérieusement…

Gilles.

53)
Guillôme
, le 04.12.2006 à 17:30
[modifier]

Dommage Bige, tu te sens agressé ou du moins c’est le sentiment que me donne ton commentaire virulent.

Tu me prétes des idées ou tu interprétes mes propos dans un sens qui n’est en rien ce que je veux exprimer. Je ne vais donc pas commencer une joute verbale par commentaire interposé alors que le point de départ est faussé.

Enfin, tu n’en as peut-être “rien à battre des “mérites” des “rédacteurs”” mais c’est dommage car les rédacteurs n’en n’ont pas rien à battre des commentaires et mon soucis est que François, qui fait vivre un site web de qualité, soit encouragé à continuer, c’est pour ça que je dis, félicitons-le et non pas pour imposer ma vue en disant non à la critique ;)

Sur l’aspect amateur voire mauvais des tests/articles, Cuk n’a aucune prétention d’être professionnel ou de faire autorité. Maintenant, on peut se taire et ne rien écrire en se disant que ce ne sera jamais assez bien et/ou approfondi… ou d’écrire en permettant tout à chacun de corriger/contester… dans les commentaires et si tu t’y connais, n’hésites pas à nous faire un article, je dis ça sans ironie, il sera le bienvenue.

Enfin, sauf dérapage grâve, les commentaires ne sont pas bloqués/censurés/effacés et ils sont lus par un grand nombre, souvent autant que le test. Tu as donc toute liberté de t’exprimer.

54)
François Cuneo
, le 04.12.2006 à 17:31
[modifier]

François, bien sûr que ton test est ok, agréable à lire et permet, comme toujours, de “dégrossir” le logiciel avant d’aborder le téléchargement et éventuellement l’achat. C’était juste ton excès d’enthousiasme qui m’a fait lever le sourcil :-)

Mais THG, il n’y a de toute manière aucun problème! Je ne te demande pas de dire que le test est bien. Si tu n’aimes pas un truc, t’as le droit, et si tu n’aimes pas le ton aussi, c’est évident.

Quant à l’enthousiasme, comme je l’ai écrit plus haut, je l’assume. Et c’est vrai que parfois, je me rends compte plus tard qu’il y a des défauts que je n’avais pas vus.

Faut savoir que je teste un nombre de trucs incroyables, et que comme dit dans le “L’esprit cuk”, nous ne parlons que de ce que nous aimons, ou presque.

Et ça reste notre avis, avec toute la subjectivité que nous assumons aussi.

55)
François Cuneo
, le 04.12.2006 à 17:58
[modifier]

Bon, on va reparler du sujet qui nous intéresse:-)

Je viens de télécharger sur le site ma version officielle!

Ça maaaaaaarche!

56)
Guillôme
, le 04.12.2006 à 19:02
[modifier]

Je suis assez d’accord avec Bige sur la maturité dans la photo numérique.

Comment conserver ses images numériques efficacement? Comment les archiver/classer/trier sans passer des heures? Comment les développer proprement? Comment les imprimer à un prix raisonnable et de qualité?

Certes, il y a plein de réponses (et j’entends crier au loin François : iView, Canon, Epson, DXO, Photoshop) mais ça reste cher et compliqué. Cela n’empêche pas que je suis avec intérêt les solutions DXO, Bible… et les tests d’appareils photos numériques pour le jour où…

En attendant, je fais figure de dinosaure avec mon F80 et mon 24-80 f/2.8-4 en argentique, je développe en labo (pas de prise de tête), je fais graver sur cd pour les emails/site web… (là c’est plus embêtant pour le classement, je balbutie avec iphoto), je classe tout ça dans des classeurs panodia avec la planche contact (finis l’indexation par numéro trop chronophage) et le traitement de l’image, ben y’en a pas :D

Et c’est vrai que là, un DXO me serait fort utile car j’avoue que la distorsion de l’objectif est assez déplaisante moi qui avait avant un 28mm f/2.8 (aaaah que c’était bien) mais à force de changer les objectifs j’ai craqué pour un transtandard…

Quand je vois le prix d’un 80D et les dépenses à faire pour avoir toute la chaine photo (disque durs, logiciels, imprimantes…), je me dis, attendons de gagner au loto ou que ça baisse :D.

57)
François Cuneo
, le 04.12.2006 à 19:17
[modifier]

Bige, sur le fond, tu as parfaitement raison, mais tu caricatures un peu!

De ce que j’ai vu, les IPTC d’iView passent sans aucun problème le développement, je t’assure.

Quant à DxO, je les ai toujours trouvés très modestes. Ils ont toujours accepté les remarques qu’on leur faisait.

Ce qui est marrant, c’est qu’une kyrielle de pros hurle dès qu’on parle de DxO. Ça ne fait pas bien de parler en bien de cette entreprise sur certains sites il me semble.

D’ailleurs quand j’ai écrit des choses très positives sur Bibble, le débat n’est pas parti (autant que je me souvienne) sur ces sujets généraux du numérique.

Leur seul défaut niveau commercialisation, c’est leur protection, qui soi dit en passant ne m’a posé aucun problème ce soir. Leurs prix sont vraiment corrects, et là, le FilmPack gratos, c’est super non?

Quant à ta remarque à THG,

THG, t’avais qu’à rester sur Mac! rénégat! (et toc!)

ouais, c’est vrai ça! Un peu mon neveu! Et c’est génial! On s’est fait ch… pendant deux mois avec une version Mac en retard par rapport à la version PC, c’est un joli retour des choses.

Une seule chose à souhaiter: pas de version 4.1 pour PC avant février! J’ai dit!

58)
henrif
, le 04.12.2006 à 19:30
[modifier]

Bravo ! Quel article ! Quels photos ! Que de contenu, mais que de questions se posent : Quand est-ce que tout cela sera intégré dans les boîtiers des APN pour que les fainéants comme moi n’ait pas à passer des heures devant leur Mac ? Est-ce que François Cunéo parviendra à faire la semaine de moins de 168h ? Est-ce que le jeune joueur au maillot jaune parviendra à étrangler le frisé numéro 8 qui tente de lui faire une clé à l’épaule ? Quand est-ce que Chasseur d’Images essaiera de moderniser son site Internet pour essayer d’arriver à la cheville de Cuk ?

Vivement le prochain épisode…

59)
ManiX
, le 04.12.2006 à 19:57
[modifier]

Bon, je viens de le télécharger, et voilà ça coince : le filmpack s’activera quand il voudra, mais SURTOUT, pour moi qui ne bosse qu’au 50mm, et qui ai acheté le f/1,4 APRES avoir possédé, le f/1,8 DxO n’est pas foutu de se décider entre les deux, et surtout le soft plante à ce moment.

DONC, monsieur Déhicso, comment qu’on fait pour virer un module superflu ? hein ?

60)
ManiX
, le 04.12.2006 à 20:07
[modifier]

ça commence à me gonfler. Il me demande mon code d’activation à chaque redémarrage, et pour l’instant je ne peux pas toucher à mes clichés au 50mm, puisqu’il ne semble pas possible de virer immédiatement un module causant SYSTÉMATIQUEMENT un conflit.

61)
jp
, le 04.12.2006 à 20:13
[modifier]

Marche non plus chez moi l’activation du Filmpack. Vraiment bien cette nouvelle interface, ils sont passé de la pire à la meilleur (juste après Aperture) !

Merci pour ce test François ! Il est comme d’ab comme je les aimes !

62)
ManiX
, le 04.12.2006 à 20:27
[modifier]

je suis en train de m’énerver tout seul. Je voulais tester le workflow, très alléchant au premier abord, qui doit permettre de sortir d’un seul coup le DNG, le grand JPEG et la vignette pour le web. Eh ben que dalle, je me suis retrouvé avec 2 minutes de calcul pour deux vignettes de 640×480. AAARRRGGGHHH !!!

63)
jp
, le 04.12.2006 à 20:36
[modifier]

Quelle que bugs de jeunesse: – Impossible d’activer Filmpack – Redemande le code d’activation DxO à chaque démarage – Problème de conflit entre les modules 70-300 canon et sigma impossible à résoudre

On va attendre la version 4.1.1 pour voire…

64)
photix
, le 04.12.2006 à 20:45
[modifier]

François, je crois que tu fais une erreur en écrivant que la version 3.5 ne gérait pas les corrections colorimétriques et géométriques (?). Je suis en train de télécharger la 4.1 pour Mac et je verrai la différence de rapidité sur PPC… Quant à Bibble, encore bravo à toi pour avoir su remarquer un logiciel (toujours) remarquable dont on attends aussi avec impatience et curiosité la version 5…

65)
thierry
, le 04.12.2006 à 20:49
[modifier]

Hello !

Je pense que les utilisateurs de Mac n’ont rétrospectivement aucune raison de pester contre le temps qu’il leur aura fallut attendre. J’ai utilisé la v4 de DxO dès sa sortie sur PC.. elle a eut pour principales caractéristiques d’être d’une lenteur (bon Ok, ma config n’a rien de velue: portable Dell Centrino 1.86 Ghz + 1 Go de RAM) et d’une instabilité certaines: plantages, bugs, etc… Le rythme des mises à jours de ces dernières semaines témoignait des fournées de correctifs incorporés (4, puis 4.01, puis 4.02). La 4.0 tenait plus de la ‘Release Candidate’ patchée à la va-vite dès sa sortie que d’une version finalisée fiable. J’aurais personnellement préféré la voir sortir plus tard mais fiable dès le début.

Je viens d’installer la 4.1 sur ma machine. C’est le jour et la nuit en terme de stabilité (jusque là) et VITESSE (comme quoi…). Je crois qu’on peut enfin dire que DxO v4 est sorti, Mac et PC ;-)

66)
netmonster
, le 04.12.2006 à 21:08
[modifier]

La démo Mac, c’est ici

N’hésitez pas à virer mon intervention si nécessaire.

67)
François Cuneo
, le 04.12.2006 à 21:25
[modifier]

photix, le ColorEngine est tout neuf version 4. La correction géométrique aussi (je ne parle pas des corrections Optics (qui corrigent la distorsion, le vignettage etc.)

Manix, tu peux recharger une version sans le 50mm 1.8 ou aller dans

/bibliothèques/Applications Support/Dxo Optics Pro/Data.

A la limite, supprime ce dossier, et réinstalle. C’est une idée comme ça…

Messieurs qui ont le Filmpack qui n’est pas reconnu! Avez-vous vu que vous avez dû recevoir un nouveau numéro d’activation?

C’est celui-là qu’il faut utiliser.

ManiX, t’as perdu deux minutes pour essayer un truc comme ça? Et ça n’a pas marché? Mais quelle horreur!:-)

Allez, on se calme, et on fait des essais tranquillement.

C’est fou comme on peut s’énerver des fois… Pour deux minutes de perdues…

68)
ysengrain
, le 04.12.2006 à 21:39
[modifier]

je viens de charger cette version. je doios dire que les résultats me paraissent époustouflants.

Je ne sais pas si comme dit François, on a une couche de plus, mais après un tel traitement il ne reste plus grand chose à faire

69)
jp
, le 04.12.2006 à 21:52
[modifier]

Pour régler mes problèmes ci-dessus post 68 j’ai viré le dossier /Bibliothèques/Applications Support/Dxo Optics Pro/ et toutes les prefs dans mon dossier pref.

Plus de problème !

70)
ManiX
, le 04.12.2006 à 22:08
[modifier]

eh bien disons que j’ai l’habitude des softs qui marchent, c’est peut-être pour ça que je m’énerve contre ce DxO qui me fait perdre mon temps.

Avec le mac, j’ai perdu l’habitude de passer mon temps à faire fonctionner la machine, et j’ai pris la délicieuse habitude d’UTILISER ma machine pour mon agrément personnel. Par exemple, avec le soft de Canon, je suis devenu super-efficace. DxO a une super valeur ajoutée pour mon 10-20mm sigma, mais il faut simplement qu’il MARCHE, nom de dzou, comme dirait je sais pas trop qui…. ;-)

71)
François Cuneo
, le 04.12.2006 à 22:21
[modifier]

Mais il va marcher. Regarde ce qu’a écrit JP en commentaires 75!

Si tu savais le temps que je perds sur des logiciels, pour finir par les trouver géniaux! En plus, là, tu ne cherches pas vraiment la facilité! Essaie de découvrir ses qualités sur un format de sortie avant de faire la “totale”!:-)

Nom de dzou…

72)
ManiX
, le 04.12.2006 à 22:22
[modifier]

bon, merci François de souligner que je me suis probablement emporté un peu vite. CEPENDANT je ne peux m’empêcher de penser que ça faisait longtemps que je n’avais pas perdu 2h à faire fonctionner un p**n de logiciel. C’est pour ça que je suis sur mac : je ne veux plus passer du temps dans la mécanique, je veux m’en servir.

Et là pour retélécharger les modules qui vont bien (quelque mégas grand maximum), l’installeur est en train de télécharger les 87Mo de la version complète. C’est bien un truc de soft PC, ça… Dis monsieur Déhicso, pendant les 4 mois qu’on a attendu, t’aurais pas pu mettre la fonction “virer le module” ?

Je tiens à préciser que j’ai été un fervent prosélyte de DxO, à qui j’ai fourni un certain nombre de clients par mes recommandations. Mais là je m’énerve.

73)
François Cuneo
, le 04.12.2006 à 22:34
[modifier]

Bon, vu que pour moi tout va bien, je vais me coucher ManiX, tu ne m’en veux pas hein? Faut dire que je suis un peu crevé là… mais tu nous tiens au courant hein!

74)
Nohant
, le 04.12.2006 à 22:40
[modifier]

Bonjour,

Finalement pour être complet il ne manquerait plus que quelques outils de retouche à la toshop et la possibilité de créer des marges …

perso je ne suis pas spécialement pour l’intégration d’un équivalent d’iview je pense qu’il est bon de garder les fonctions catalogage et traitement séparées vu la vitesse à laquelle évoluent les softs

@+

75)
ManiX
, le 04.12.2006 à 22:40
[modifier]

bonne nuit à tous, je me barre au concert de Pamelahute à Paris, c’est l’heure de faire des photos ! :-D

76)
WIPA
, le 04.12.2006 à 22:55
[modifier]

Chez-moi le filmpack refuse de fonctionner, on me demande un code et j’ai cherché à télécharger le logiciel sur mon Macbook et là une fenètre me déclare que j’ai dépassé mes téléchargements autorisés sur deux machines. C’est n’importe quoi. Donc impossible d’avoir une autre version que celle de démo. DxO est génial par contre leur système de protection c’est à HURLER !!!

77)
Inconnu
, le 04.12.2006 à 23:24
[modifier]

Marche pas le filmpack chez moi non plus. J’ai reçu un mail avec le code d’activation, mais en fait il n’est pas dans le mail. Bizzare.

78)
arsenelupin_ac
, le 05.12.2006 à 00:50
[modifier]

Ouais ca marche sur mon MacBookPro mais ca ne s’active pas sur mon G5… Allez à demain pour de nouvelles aventures…

79)
THG
, le 05.12.2006 à 06:27
[modifier]

Quant à ta remarque à THG,

Citation de THG

THG, t’avais qu’à rester sur Mac! rénégat! (et toc!)ouais, c’est vrai ça! Un peu mon neveu! Et c’est génial! On s’est fait ch… pendant deux mois avec une version Mac en retard par rapport à la version PC, c’est un joli retour des choses.Une seule chose à souhaiter: pas de version 4.1 pour PC avant février! J’ai dit!

Ben ouais, mais nous on a bien été obligés d’attendre Lightroom pendant 9 mois ! Par contre, un peu HS, mais vous avez vu les news iView Media Pro ? Va y avoir des grincements de dents…

Gilles.

81)
Inconnu
, le 05.12.2006 à 08:02
[modifier]

299 dollars pour un catalogueur, ca commence à faire cher le catalogueur. Heureusement qu’on a Parallels qui nous permettra d’installer et d’utiliser iView Media Pro 4

82)
THG
, le 05.12.2006 à 08:12
[modifier]

qui nous permettra d’installer et d’utiliser iView Media Pro 4

Mais keskidi ? Il n’ y aura pas de version 4, ça va s’appeler Microsoft Expression Media, il y aura toujours une version Mac mais ça fait partie d’une suite pour designers et pros de l’image que Microsoft va proposer l’année prochaine ( retouche photo, dessin vectoriel, etc… et iview sera le module de gestion de fichiers… ).

Si vous êtes sur Mac, il vous reste Aperture qui est le remplacement de loin le plus crédible. Sinon, Lightroom mais ce dernier n’aura pas de gestionnaire d’images aussi poussé parce que je pense qu’Adobe a quelque chose dans ses cartons…

Gilles.

83)
THG
, le 05.12.2006 à 08:20
[modifier]

Et le pire, c’est les enf…és de DXO qui proposent un bundle avec iView. A mourir de rire… Pour les pécéistes de passage par ici, on pourra continuer à utiliser iView sans remords, sinon, il y a plein de solutions alternatives aussi puissantes – mais avec des philosophies différentes – comme IDImager ou iMatch.

Au fait, sur Mac il y a aussi Shoebox et personne n’en parle jamais. Warum ? Ca a l’air pas mal pourtant ( j’avais essayé sur le G5 que j’ai possédé un mois ).

Gilles.

84)
François Cuneo
, le 05.12.2006 à 08:24
[modifier]

A propos d’iView…

Ah ben te tcheu…

La crise!

Quoique… si j’ai bien compris, la mise à jour sera gratos pour les utilisateurs de V3 Pro.

Le nouveau change de nom (beurk!) aura des outils supplémentaires. Mais rien ne dit qu’il sera moins bon, et il est aussi pour OSX.

Alors ne paniquons pas! Ce qui serait terrible, ce serait qu’on nous annonce qu’il ne sera développé que pour Windows, ou en priorité pour lui, mais il me semble que ce n’est pas le cas.

85)
WIPA
, le 05.12.2006 à 08:37
[modifier]

moi je suis en train de le remplacer par Aperture ou peut-etre Lightroom. J’ai toujours trouvé d’ailleurs l’interface d’IviewmediaPro un peu désuete.

86)
WIPA
, le 05.12.2006 à 08:42
[modifier]

Au fait, en revenant a Dxo, j’ai remarqué que pour passer d’un mode à l’autre (Auto, Avancé, Expert) il fallait passer par les préférences système, quitter l’application et la rouvrir, ce qui n’est pas du tout pratique

87)
THG
, le 05.12.2006 à 08:47
[modifier]

Si, si, François, relis bien les infos, la priorité sera Windows puisque iView / Expression fera partie d’une suite logicielle développée par Crosoft pour les graphistes et designers. Et ça commence parce que l’encodeur vidéo ne sera pas dispo sur la version OS X.

Gilles.

88)
THG
, le 05.12.2006 à 08:50
[modifier]

De toutes façons, iView commence à être un truc du passé, comme tous les catalogueurs d’images basés sur une structure dossiers / fichiers. L’avenir est aux solutions type Aperture / Lightroom. C’est très clairement expliqué par les gens d’Adobe sur le site officiel de Lightroom…

Gilles.

89)
THG
, le 05.12.2006 à 08:51
[modifier]

A propos DXO – puisque c’est le vrai sujet – des infos quant à une future version en plug-in pour Lightroom ?

Gilles.

90)
THG
, le 05.12.2006 à 09:03
[modifier]

Je reverais pas trop pour ton plug-in.

Tu paries combien ? Lightroom s’adresse à une clientéle pro et amateur expert, avec en priorité un flux et une logique de travail basés sur la simplicité. Le kit de développement sera dispo bientôt et, par exemple, l’éditeur de PTLens a annoncé son intention de développer un plug-in. Parce qu’Adobe adoptera la même ouverture aux tierces parties que pour Photoshop… Et c’est là que ça va faire mal commercialement parlant…

Gilles.

91)
WIPA
, le 05.12.2006 à 09:07
[modifier]

savez-vous ou se trouve le lien “DxO” sur photoshop, je ne le trouve pas!

92)
WIPA
, le 05.12.2006 à 09:11
[modifier]

THG, tu as tout à fait raison. L’avenir je pense aussi passe par Lightroom. C’est la fin des catalogueurs comme Iview mediaPro tel qu’il nous est proposé. Aperture quant à lui, réservé à la plateforme Mac ne connaitra pas la difusion de Lightroom

93)
François Cuneo
, le 05.12.2006 à 09:35
[modifier]

Au fait, en revenant a Dxo, j’ai remarqué que pour passer d’un mode à l’autre (Auto, Avancé, Expert) il fallait passer par les préférences système, quitter l’application et la rouvrir, ce qui n’est pas du tout pratique

T’as décidé d’être négatif toi!:-)

Non. Il faut redémarrer en effet l’appli pour passer de tout auto vers le reste, mais tu peux passer des deux modes intéressants (expert et avancé) sans redémarrer.

Et puis je te rappelle que tu peux rester sur le mode Expert, si tu ne touches rien, c’est équivalent à tout Auto. Faudrait être fou pour rester sur tout Auto. Cela dit, c’est vrai que ça existe, donc bon. Mais redémarrer l’appli prend 15 secondes aussi!

94)
François Cuneo
, le 05.12.2006 à 09:40
[modifier]

De toutes façons, iView commence à être un truc du passé, comme tous les catalogueurs d’images basés sur une structure dossiers / fichiers. L’avenir est aux solutions type Aperture / Lightroom. C’est très clairement expliqué par les gens d’Adobe sur le site officiel de Lightroom…

Si c’est ce que disent les gens d’Adobe!:-)

Non sérieusement, je préfère largement être dépassé alors. Parce que pour moi, ces logiciels basés sur autre chose que la structure des dossiers, ça reste de la merdouille, propriétaire.

95)
THG
, le 05.12.2006 à 09:46
[modifier]

Non, François, parce que la gestion des dossiers / fichiers se fait au niveau du système, plus au niveau des applications.

Et, au passage, le système de librairie iView est aussi propriétaire… Quand je veux en faire voir une à un client, le type me regarde avec des yeux ronds quand je lui demande d’installer le viewer iView…

Gilles.

96)
THG
, le 05.12.2006 à 09:54
[modifier]

Commentaire adressé par mail à François et que je place ici car il y a matière à discussion ( et polémiquer ;-) )…

Je passe plus de temps à me demander quel sera mon flux de travail et mes outils : LR ? Bibble ? DXO ? C’est un vrai casse-tête.

Néanmoins, se baser sur la solution tout Adobe reste ä mon avis un des meilleurs choix. Non seulement tu utilises un “standard industriel”, mais en plus tu peux y adjoindre des plug-ins et des applications tierces comme… Bibble, DXO, etc… Ca tombe bien, non ?

Attends de voir ce qu’Adobe a dans ses cartons : Photoshop CS3, évolution de Bridge, peut-être un équivalent de iView, etc…

97)
Mathieu Besson
, le 05.12.2006 à 10:09
[modifier]

Oyez, oyez, ceux qui n’arrivent pas à sérialiser l’application (surtout jp, #68): n’oubliez pas (je ne sais pas si c’est indiqué quelque part) de DÉSINSTALLER la protection Interlok. C’est seulement après l’avoir désinstallée que, comme par magie, tous les codes DxO Optics Pro et FilmPack ont bien voulu s’enregistrer.

Encore plus bizarre: j’ai fini par désinstaller Interlok après avoir installé 4 ou 5 fois de suite, en vain. Mais tout fonctionne désormais, bien que je n’ai pas formellement réinstallé cette partie du programme après l’avoir enlevé. Bref.

Je ne suis plus interloké. C’est cool.

Il me reste des plantages désagréables: lorsque je balance 3000 NEF (DxO se met alors à les passer en revue, à les tourner dans le bon sens, ça gratouille à qui-mieux-mieux, etc.), il n’arrive pas à tout digérer d’un coup, et plante en moins de deux minutes, je dois balancer les images par paquets de 500 pour que ça passe.

Des petits bugs contournables, c’est presque le paradis, non?

98)
Fluo
, le 05.12.2006 à 10:31
[modifier]

je n’ai pas pigé comment faire des citations : à propos du message 99 , dxo en plug pour lightroom , ça m’irait bien , car sur un macmnini 1,25 / 1Go ça passe bien et les fonctions de corrections vignettages , perspectives etc seraient un gros plus . Et un grand bravo à François pour son enthousiasme et sa capacité à “encaisser” les remarques XY ;-)

99)
François Cuneo
, le 05.12.2006 à 10:46
[modifier]

Ce ShoeBox a l’air pas mal, pour rebondir sur un post de THG. Mais bon, les commentaires sur Versiontracker ne sont pas bons.

Et j’ai tout de même lu ça sur le site d’iView:

• iView MediaPro 3 will continue to be sold for $199 (USD) until Expression Media is released. • Expression Media will be a free upgrade for registered users of iView MediaPro 3 (on both Mac and Windows). A free download will be available for those users for a limited period of time. iView MediaPro 3 customers will also be eligible to receive a discount on an upgrade to the full Expression Studio set of tools.

Bon ben, ça va être gratos pour le catalogueur, le reste on s’en fout!

100)
jp
, le 05.12.2006 à 10:57
[modifier]

Ces histoires de iView me ferraient très peur si j’avais des dizaines de catalogue iView. C’est pourquoi je préfère me tourner vers une solution qui ne risque pas d’être rachetée et mise au placard.

101)
François Cuneo
, le 05.12.2006 à 11:01
[modifier]

Pour revenir à Shoebox, quelques minutes m’ont suffit pour voir qu’il n’est pas pour moi:

Aucun mot clé n’est repris des fichiers tagués. Pour moi, c’est non.

102)
François Cuneo
, le 05.12.2006 à 11:27
[modifier]

Ces histoires de iView me ferraient très peur si j’avais des dizaines de catalogue iView. C’est pourquoi je préfère me tourner vers une solution qui ne risque pas d’être rachetée et mise au placard.

Mais non JP!

Justement, ce qui est dingue avec iView, c’est qu’il te permet de taguer tes images hors de sa petite personne, et que tout ton travail de catalogage ne sera pas perdu, même si l’application est morte.

De plus, je suis persuadé qu’elle va continuer à vivre.

En fait, cette annonce de ce matin me mettrait presque de bonne humeur.

Non en fait, elle me met de bonne humeur tout court.

103)
Inconnu
, le 05.12.2006 à 11:33
[modifier]

Mathieu: ça t’arrive souvent de balancer 3000 NEF en traitement? Tu ne trie pas d’abord, avec iView par exemple?

104)
piotr
, le 05.12.2006 à 11:43
[modifier]

Bonjour, D’abord j’aimerais dire que j’apprécie ton ennthousiasme pour les nouveautés François, ça me fait plaisir. Juste un petit commentaire sur l’illustration des points de controle colorimétriques portant la légende: “J’ai ici modifié la couleur du pul du joueur jaune, mais posé trois autres points de contrôles pour que les modifications ne passent pas sur toute l’image.” Sur l’image je vois que le mur du fond et la peau des joueurs sont aussi devenus rouge… malgré les points de controle. Attention donc au maniement de ce genre d’outils. En tout cas pour moi… Salutations

105)
François Cuneo
, le 05.12.2006 à 11:44
[modifier]

François, ma journée sera pas “si moche”, je viens de recevoir mes trépieds JOBY Gorillapod SLR_ZOOM!

Bôf, c’est de la merdouille ces trépieds. Moi je préfère nettement prendre à main levée. Ok c’est flou et puis alors? C’est bien plus naturel, en tout cas les trois photos où l’on voit quelque chose.

Hein?

J’ai dit une connerie?

106)
Inconnu
, le 05.12.2006 à 11:49
[modifier]

Francois, si c’est flou, hop un coup de DxO et ça devient net :)

107)
WIPA
, le 05.12.2006 à 11:57
[modifier]

THG: “Je passe plus de temps à me demander quel sera mon flux de travail et mes outils : LR ? Bibble ? DXO ? C’est un vrai casse-tête.

Néanmoins, se baser sur la solution tout Adobe reste ä mon avis un des meilleurs choix. Non seulement tu utilises un “standard industriel”, mais en plus tu peux y adjoindre des plug-ins et des applications tierces comme… Bibble, DXO, etc… Ca tombe bien, non ?

Attends de voir ce qu’Adobe a dans ses cartons : Photoshop CS3, évolution de Bridge, peut-être un équivalent de iView, etc…”

C’est trés pertinent comme analyse!

Je siglalais hier avoir des problèmes pour télécharger DxO mais ce matin, tout est rentré dans l’ordre grace a Mr Buchler de chez Dxo.

Ce logiciel est tout simplement fabuleux mème en tout automatique et je ne comprend pas François qui ne “jurait” que par l’automatisation dans la version 3.5 et qui maintenant aime se retrouver devant devant les commande d’un airbus. Bon…peu importe, bravo DxO et je confirme, il de faut pas des semaines pour s’apercevoir que DxO et unique et fabuleux dans son genre

108)
cerock
, le 05.12.2006 à 12:06
[modifier]

J’hésite franchement a faire la mise à jour… pas pour le soft, mais pour leur protection de m….de qui commence a me sortir par les oreilles. Cela fait déjà 2 mois que DxO ne peut plus être installer chez moi (car Apple ont du me changer de carte mère). François, tu t’énerves contre les clés de protéction hard… et bien moi ce sont ces activations qui me rendent malades.Tu dois sans arrêt leur écrire des mails pour te justifier, que tu n’est pas un voleur, que tu n’as simplement pas de chance, car tu viens de changer de machine, et que manque de bol elle a déjà du passer au SAV, etc… Comme ma machine va certainement repartir en réparation, je sais pas si j’ai le courage de recommencer à me battre ou si DxO ne va pas simplement retrouver le chemin de /dev/null

Mise a part ça… très joli test (comme d’hab)

109)
François Cuneo
, le 05.12.2006 à 12:24
[modifier]

Ce logiciel est tout simplement fabuleux mème en tout automatique et je ne comprend pas François qui ne “jurait” que par l’automatisation dans la version 3.5 et qui maintenant aime se retrouver devant devant les commande d’un airbus. Bon…peu importe, bravo DxO et je confirme, il de faut pas des semaines pour s’apercevoir que DxO et unique et fabuleux dans son genre

Mais Wipa (faudra que je t’apprenne à faire des citations un jour!:-)), je ne reviens pas en arrière: la plupart du temps, le tout auto me va, même si j’aime bien parfois diminuer certains effets. Je suis tout auto, mais en mode “Expert”, comme je te l’ai dit avant.

L’un n’empêche pas l’autre.

Et puis…

Si je peux me permettre…

J’ai bien lu la fin de ton commentaire!

Tu peux comprendre que, lorsqu’on a essayé un programme pendant des dizaines d’heures (parce que les 35 heures dont parle Renaud, c’est juste pour écrire le test), qu’on le trouve génial, on puisse s’énerver (un peu) de voir un gaillard qui écrit je ne sais pas combien de commentaires négatifs à la suite sur le produit testé, simplement parce qu’il n’arrive pas à installer la chose?

Un minimum de recul est parfois nécessaire, également dans le négatif.

110)
ManiX
, le 05.12.2006 à 12:40
[modifier]

Le gaillard qui écrit 25 commentaires négatifs, ça peut être moi. J’ai acheté DxO en avril, séduit par la présentation favorable qu’en faisait monsieur Cuk. J’étais très satisfait de la v3.5, sauf qu’elle ne tourne pas sur mon macbook. Tout s’est toujours très bien passé avec la v3.5, et je n’ai pas encore compris pourquoi certains lui reprochent son interface : elle est très bien. Pas moins que la v4 en tout cas.

Et là avec l’avènement de la v4, alors qu’il me faut remettre 50€ au pot pour pouvoir jouir sur mon macintel de ce soft que j’ai acheté (ce n’est pas comme si je hurlais contre un soft gratuit, soulignons-le), je perds du temps en me demandant si ces fonctions dont parle François, il les a inventées, ou si c’est moi qui suis une burne, incapable de les faire fonctionner.

Faute de DxO, j’ai pris l’habitude depuis juillet de me servir du soft Canon, DPP. Tout marche avec ce soft, les rendus sont beaux, les couleurs élégantes, et surtout, surtout, ça va vite. Au chargement d’une image, au traitement, et à l’exportation. Tout va vite, et en beauté.

Donc quand un soft qui m’a couté 200€ jusqu’ici, qui s’est fait attendre et dont tout le monde dit le plus grand bien (l’avis de François m’importe beaucoup, il représente plus ou moins mon profil – sauf qu’il est meilleur photographe), alors j’attends que ça MARCHE. Je l’ai déjà écrit, mais pour perdre du temps à faire fonctionner la machine, j’avais un PC, et je l’ai bazardé. Là j’ai le sentiment d’avoir acheté une bagnole, qui m’a été livrée en retard mais sans les vitres. Et la boite de vitesses est buggée. Alors oui on peut s’en servir, mais ça va être long avant de monter dedans avec plaisir tous les matins. ;-)

Amitiés à tous

111)
François Cuneo
, le 05.12.2006 à 12:41
[modifier]

Alors Bige, je ne suis pas d’accord.

Les pirates piratent.

Les éditeurs se protègent.

La protection de DxO n’est pas bonne, nous sommes d’accord. Cela dit, ils ont le droit de se protéger. Ce n’est pas de la paranoïa, c’est de la lucidité, et une manière de survie.

Cerok, un téléphone suffit souvent à régler le problème.

Je ne connais pas une seule entreprise qui réponde aussi rapidement au téléphone que dxo. Trois coups et puis c’est bon. Pour l’activation, si je me souviens bien, quand ça ne marche pas (parce que déjà trop d’activations, et c’est plus qu’une, je t’assure), un téléphone au numéro indiqué est c’est tout bon (téléphone en Suisse d’ailleurs).

Leur première protection (aladdin ou je ne sais plus quoi), était catastrophique. Maintenant, ça va tout de même mieux. Juste le passage en MacIntel qui a posé des problèmes.

Comme le dit Mathieu, vaut mieux désinstaller Interlock machin avant. Puis installer la nouvelle version.

Moi qui ai installé au moins quatorze fois dxo ces derniers jours (parce que diverses versions beta), j’ai installé autant de fois la protection, je n’ai jamais eu de problèmes.

Donc OK, on peut faire mieux, mais ne dénigrons pas non plus.

112)
Inconnu
, le 05.12.2006 à 12:46
[modifier]

La protection est moins pire qu’avant. A l’époque de la version 2, il a fallu que DxO m’envoie un dongle car la protection avait un souci avec les machines bi processeurs (un PowerMac G4 overclocké).

113)
François Cuneo
, le 05.12.2006 à 12:47
[modifier]

Donc quand un soft qui m’a couté 200€ jusqu’ici, qui s’est fait attendre et dont tout le monde dit le plus grand bien (l’avis de François m’importe beaucoup, il représente plus ou moins mon profil – sauf qu’il est meilleur photographe), alors j’attends que ça MARCHE. Je l’ai déjà écrit, mais pour perdre du temps à faire fonctionner la machine, j’avais un PC, et je l’ai bazardé. Là j’ai le sentiment d’avoir acheté une bagnole, qui m’a été livrée en retard mais sans les vitres. Et la boite de vitesses est buggée. Alors oui on peut s’en servir, mais ça va être long avant de monter dedans avec plaisir tous les matins. ;-)

D’abord, je ne pense pas être meilleur que toi en photographie (je n’ose même pas utiliser le mot photographe).

Ensuite, si tu savais combien DxO m’a coûté!:-)

Parce qu’à l’époque, fallait tout payer à part. Là, c’est devenu vraiment cool.

Bon, cela dit, je pense que dans une certaine mesure, on leur a mis la pression en publiant cet article. Peut-être que si je ne l’avais pas fait, ils auraient attendu mardi, ou mercredi (cela dit sans prétention hein!) Ce qui explique certains cafouillages hier après-midi.

En ce qui concerne DPP, très bien ce soft, c’est vrai. Mais DxO ou Bibble me conviennent beaucoup mieux.

Et oui, c’était toi le gaillard, mais pas seulement!:-)

114)
THG
, le 05.12.2006 à 13:01
[modifier]

ou si c’est moi qui suis une burne

De la part d’un gars qui prend pour pseudo une marque de capotes… pas mal…

Désolé… je n’ai pas pu m’empêcher…

Pour revenir à nos moutons, je n’ai pas encore vraiment eu la possibilité de tester mais avec l’application de toutes ces corrections, ne se retrouve-t-on pas avec une image au rendu trés artificiel à l’écran comme sur papier ?

Gilles.

115)
photix
, le 05.12.2006 à 13:13
[modifier]

J’ai pour ma part le même problème d’activation: DxO réclame toujours n° d’activation pour s’ouvrir, et impossible d’activer Film Pack :( Je n’ai pas très bien compris la manip consistant à virer les préférences et les fichiers dans “applications support” ? N’y-a-t’il pas un risque à ce niveau ?… Quant à “interlock” pas trouvé dans Spotlight…

116)
Dub
, le 05.12.2006 à 13:23
[modifier]

Bonjour à tous Idem photix ,il me faut toujours le N° d’activation et film pack HS. Meme questions… Merci

117)
François Cuneo
, le 05.12.2006 à 13:27
[modifier]

Bige, j’ai écrit un mail à DxO à l’instant pour parler de ces problèmes d’activation.

C’est vrai qu’ils se font du tort avec ça.

Photix, faut voir si Mathieu peut t’aider. Moi ce que je te conseille, c’est d’aller sur le site de paceap , de télécharger la version pour Mac du driver, de l’installer jusqu’à ce que tu arrives sur “Installation Type” et de choisir Uninstall au lieu de “Easy Install”.

Ensuite, tu réinstalles DxO, qui te proposera une nouvelle installation de Paceap.

C’est mon avis hein…

118)
Mathieu Besson
, le 05.12.2006 à 13:36
[modifier]

Hé, les gars, ceux qui n’arrivent pas à activer FilmPack: il faut cocher “DxO FilmPack” après le login, si vous voulez recevoir un numéro d’activation valable pour les deux produits. J’avais mal lu la page d’upgrade, et n’avais coché que “DxO Optics Pro Standard 4.1”: résultat, je recevais un code ne permettant d’activer que le produit principal, avec un beau message d’erreur de la part de FilmPack.

Je n’ai donc débusqué pour ma part que trois bugs jusqu’ici si on compte bien (François, t’en a zigouillé combien en 5 jours?). Je trouve que ça va encore, pour un produit de cette complexité. Quand on songe au nombre incalculable de bugs dans, par exemple, une application servant seulement à taper du texte et l’imprimer…

Bige: je me trompe, ou tu n’as pas beaucoup développé de logiciels dans ta vie? Tu es si péremptoire, ça fait sourire…

119)
Inconnu
, le 05.12.2006 à 13:59
[modifier]

Mathieu, un grand merci pour cette précieuse information.

120)
François Cuneo
, le 05.12.2006 à 14:05
[modifier]

Hé, les gars, ceux qui n’arrivent pas à activer FilmPack: il faut cocher “DxO FilmPack” après le login, si vous voulez recevoir un numéro d’activation valable pour les deux produits. J’avais mal lu la page d’upgrade, et n’avais coché que “DxO Optics Pro Standard 4.1”: résultat, je recevais un code ne permettant d’activer que le produit principal, avec un beau message d’erreur de la part de FilmPack.

Merci Mathieu.

Mais bon, même si visiblement il y a un problème de clarté, il me semble qu’avant de gueuler, on pourrait faire un peu attention à ce qui est écrit noir sur blanc (ou bleu sur noir), je ne sais plus!

Alors bon, j’attends les excuses de chaque gueuleur, l’un après l’autre.

On commence par qui?:-)

121)
Dub
, le 05.12.2006 à 14:10
[modifier]

Moi ,moi ,m’sieur… J’ai pas gueulé…et j’ai bien coché le case film pack…na… et ça bug…na ;o)

122)
François Cuneo
, le 05.12.2006 à 14:19
[modifier]

Deux courriers de DXO en retour de mon mail (déjà)

Comme le dit une des personnes sur le forum. Le support est sur le coup.

La solution est de désinstaller les drivers macs en téléchargeant sur le site de pace http://www.paceap.com/dldrvr.html les drivers et au lieu de choisir easyinstall de cliquer sur uninstall Ensuite réinstaller les drivers (easy install) ou l’application.

En ce qui concerne l’essai du logiciel il faut désactiver la mise à l’heure automatique qui est pris comme une violation de la protection.J’espère que cela répond aux questions de vos lecteurs.

Bon, c’est ce que j’avais dit en gros, qu’est-ce que je suis fort!!!!!

Bizarre ce problème de mise à l’heure automatique! C’est dans les pref système (Date et heure) si jamais.

Ensuite, deuxième Mail:

En complément à la réponse de Lionel : On a évidemment beaucoup de trafic et beaucoup de mises à jour sur le site depuis hier après-midi. L’article cuk y est évidemment pour quelque chose… Le FilmPack semble trouver un vrai écho. Il y a effectivement un petit nombre de cas qui ont été identifiés comme posant problème à l’installation, par exemple :

– acheteurs de CDs (v3.55) qui ont rentré leur code CD sur le site en minuscule plutôt qu’en majuscule. Ceci posait un problème pour activer le FilmPack. On a déjà corrigé côté serveur chez nous. Les quelques autres cas sont en cours de traitement dans les heures qui viennent. Franchement c’est une petite minorité en termes de chiffre. Par contre évidemment pour ceux qui sont concernés c’est très gênant et on travaille tous à régler le problème au plus vite.

On gère tous les cas qui arrivent au support (support@dxo.com) le plus vite possible.

Ben moi j’appelle ça un excellent service, c’est tout!

J’ai mis le mail 1 en avertissement au début de l’article, provisoirement.

123)
ManiX
, le 05.12.2006 à 14:31
[modifier]

Je me ferai un plaisir de signaler que tout est d’équerre, dès que tout le sera. Pour l’instant, l’activation m’est demandée à chaque démarrage, et jamais le filmpack ne s’est activé. J’ai réinstallé DxO pour que les modules du Canon 50mm f:1,8 et f:1,4 ne se marchent plus sur les pieds. J’ai désinstallé la protection, sans que rien ne se produise, je peux réinstaller une fois de plus, pourquoi pas ?

Il est possible que l’article de Cuk ait un peu précipité la parution de la v4 encore buggée, mais quand même…

124)
Mathieu Besson
, le 05.12.2006 à 14:32
[modifier]

Bige, ça fait un bien fou de se sentir moins niais, grand merci à toi.

Mais tu lis de travers, aussi: mon point, c’est que tu juges DxO (et nous tous, pendant qu’on y est), sans donner l’impression de savoir de quoi tu parles. Que tu utilises des logiciels sur ton ordi (ne serait-ce qu’un navigateur, pour le reste, je ne sais pas), fort bien.

Faut juste pas venir ici nous faire la leçon. Faut aller faire un jogging pour te défouler, ça sera mieux. Tu es interdit de commentaire avant 16h30. Chiche?

J’oubliais: bravo pour ton permis de conduire; mais fais-nous plutôt partager tes opinions quant au marché de la bagnole, aux qualités respectives des Mini Cooper par rapport aux Polo, au CO2, etc. C’est là qu’on rigole, Bige, pas quand tu te graille le nez au feu rouge, comme tout un chacun…

125)
François Cuneo
, le 05.12.2006 à 14:49
[modifier]

Non Mathieu, pas d’interdiction, steplé:-)

Niveau bugs, pas beaucoup, vraiment:

•parfois, une image ne se développe pas, c’est très rare

•double-clic sur le projet ne l’ouvre pas, faut passer par “ouvrir”

Et toi? C’est quoi tes bugs?

126)
François Cuneo
, le 05.12.2006 à 14:53
[modifier]

ManiX, je ne sais plus (il y a tellement de commentaires) si tu es passé par le support. Comme indiqué en commentaire juste avant, c’est la première chose à faire si tu ne t’en sort pas, ils vont t’aider.

Mais je répète, va dans le dossier que je t’ai indiqué précédemment, efface-le, et réinstalle à partir du petit setup, en ne cochant que ce dont tu as besoin!

127)
Dub
, le 05.12.2006 à 15:21
[modifier]

Sinon..quel plaisir par rapport à la 3.5…

Et en + c’est bo…et c’est + fluide (meme sur un PB G4)

Bravo DXO …

128)
François Cuneo
, le 05.12.2006 à 15:24
[modifier]

Allez Bige,lis ce qui était écrit par Mathieu, tu vois bien qu’il plaisantait (le chiche!)

Faut aussi accepter quand d’autres rentrent dans le cadre, surtout quand c’est pour rigoler!

129)
ManiX
, le 05.12.2006 à 15:29
[modifier]

Merci François pour l’énergie que tu nous consacres ! Je contacterai DxO dès que possible, là pour me défouler je pars faire des photos ! :-D

130)
WIPA
, le 05.12.2006 à 16:06
[modifier]

“La solution est de désinstaller les drivers macs en téléchargeant sur le site de pace http://www.paceap.com/dldrvr.html les drivers et au lieu de choisir easyinstall de cliquer sur uninstall Ensuite réinstaller les drivers (easy install) ou l’application.”

On voit qu’il y a des polytechniciens chez DxO pour nous sortir ce genre de recette ! mais que j’aime ces polytechniciens

131)
giampaolo
, le 05.12.2006 à 16:28
[modifier]

J’ai désinstallé l’application de protection, j’ai réinstallé, j’ai désinstallé, etc RIEN NI FAIT!

Bon, le mieux c’est de laisser le gratin retomber et d’essayer à nouveau dans 24 heures.

François: où je le trouve ce numéro de téléphone en Suisse?

132)
photix
, le 05.12.2006 à 18:53
[modifier]

D’accord avec giampaolo, idem chez moi… je dois être très maladroit… attendons qq jours que les choses rentrent dans l’ordre (correctif) pour y voir plus clair ;-) En attendant, DxO V4.1 fonctionne tout de même très bien ! (pour les grincheux…). Le reproche majeur que l’on pourrait faire à l’interface c’est de ne pas (encore?) proposer de skins. Pour ma part, je trouve que les cases à cocher sont illisibles sur fond noir…

134)
WIPA
, le 05.12.2006 à 19:13
[modifier]

ne désespérez pas, envoyez un mail a DxO à l’intention de Mr Bucher et celui-ci résoudra rapidement vos problèmes

136)
ASPIC
, le 05.12.2006 à 20:52
[modifier]

Problème moi aussi pourtant l’activation a été faite et confirmée. Donc je fais partie de la “minorité” qui rencontre ce bug. Sinon un truc bizare : ça va très vite en auto sur MacPro 15 sec pour un NEF D2x qui est identique à l’original sauf que la netteté a été améliorée. Les clichés sont sur ex de 2/3 …

Bon j’ai écrit au support

MAIS IL FAUDRAIT PENSER QUE TOUT LE MONDE (DANS LE MONDE) N’A PAS DES CONNEXION À GROS DÉBIT ET J’ESPÈRE QUE POUR LES MAJ ON VA PAS TÉLÉCHARGER LES 200 MÉGAS ET DES BROUETTES…

LE PROGRÈS N’EXISTE PAS PARTOUT, OU ALORS C’EST DU GRAND BANDISTISME AU NIVEAU DU PRIX

137)
WIPA
, le 05.12.2006 à 21:46
[modifier]

Je crois François que tu ne lis pas mes posts, car j’ai encensé DxO depuis le début. Ne confonds pas mon énervement concernant des problèmes de téléchargement avec mon avis sur le logiciel!

138)
WIPA
, le 05.12.2006 à 21:49
[modifier]

Aspic, tu n’as pas le haut débit mais tu es au paradis! On échange?

139)
François Cuneo
, le 05.12.2006 à 22:00
[modifier]

Oui mais disons que ça t’énervait beaucoup, cette installation.:-)

Cela dit, je viens de dépanner un copain. Bloqué comme pas mal d’entre vous semble-t-il.

Le problème venait comme Mathieu le disait, d’un mauvais choix de téléchargement, plus de la protection. On a tout recommencé depuis le début, calmement et tout baigne maintenant.

140)
photix
, le 05.12.2006 à 22:08
[modifier]

François peux-tu expliquer précisément à tous ceux (nombreux) bloqués dans ce problème d’instal… comment tu as procédé ? Merci ;-)

141)
François Cuneo
, le 05.12.2006 à 22:25
[modifier]

Je parle pour ceux qui ont acheté DxO, les autres, je ne sais pas.

1. Post 134.

2 Post 75

3. Post 135

Je ne peux rien dire d’autre! Faut pas oublier, après le login (pour arriver au login, il faut aller sur l’onglet “Acheter” sur le site DXO, puis sur l’onglet “Votre compte”, ne pas oublier de cocher FilmPack, et vous aurez un nouveau numéro d’activation qui apparaîtra. Celui-ci activera DxO.

Mais avant cela, faites ce qui est dit au post 75 pour supprimer les préférences puis au post 134 pour supprimer la protection, puis téléchargez DXO en suivant ce qui précède, soit en n’oubliant pas de cocher ce FilmPack.

142)
TimNado
, le 05.12.2006 à 22:43
[modifier]

Bonsoir. J’avais aussi ces problèmes de code non reconnu. De plus il me manquait un objectif dans mes modules. Pour moi la solution a été celle du post 75 de jp.

Je cite : “Pour régler mes problèmes ci-dessus post 68 j’ai viré le dossier /Bibliothèques/Applications Support/Dxo Optics Pro/ et toutes les prefs dans mon dossier pref.

Plus de problème !”

J’ai donc tout viré comme ci-dessus, y compris DXo. J’ai recommencé l’installation, introduit le second code reçu et… tout roule. Pas besoin de m’occuper de ma montre. Et ceci avant la réponse de DxO. Cela grâce à qui? Mais à cuk bien sûr. Merci 1000 x et plus.

143)
photix
, le 05.12.2006 à 22:43
[modifier]

DxO a bien adressé à tous ses clients qui ont téléchargé la 4.1 un n° d’activation commun à la nouvelle version du soft + Film Pack. C’est d’ailleurs ce numéro qui active 4.1, d’ailleurs réclamé à chaque ouverture :( , et aussi pour activer Film Pack (qui refuse lui absolument de s’activer…). Il ne s’agirait donc pas d’un problème de téléchargement (?) mais tout simplement de système d’activation (PACE Security ?)…

144)
jp
, le 05.12.2006 à 23:07
[modifier]

A tous ceux qui ont des problèmes de

– no de série demandé à chaque démarrage

– no d’activation filmpack qui ne marche pas

– conflit entre divers modules

La solution que j’ai indiqué au post 75 à l’aire de marché voir post 161. Je rajouterais juste de réinstallé le système PACE et de bien demander le bon no numero lors du téléchargement.

C’est génial ce FilmPack !!!! le rendu est incroyable !!!

145)
giampaolo
, le 06.12.2006 à 00:16
[modifier]

Oui, mais franchement. Si tant de personnes ont des difficultés c’est bien la preuve que le problème est d’abord chez DxO.

Moi j’ai reçu ceci: DxO Optics Pro + DxO FilmPack ACTIVATION CODE:

Plus un numéro de série. J’en déduis que ce numéro de série est valable pour les deux. Et bien non!

Bon, on verra demain!

146)
photix
, le 06.12.2006 à 01:17
[modifier]

ça marche ! J’ai en effet viré tous les fichiers DxO (à l’exception de l’installateur…), désinstallé puis réinstallé Pace Security, puis réinstallé DxO. Le code d’activation a bien été accepté pour V4.1 + Film Pack ;-) Un grand merci à tous les intervenants et à François Cueno qui m’ont permis de trouver (enfin!) la solution de mon problème, et à tous les autres, je l’espère, qui sont dans mon cas…

147)
ASPIC
, le 06.12.2006 à 04:05
[modifier]

Pareil, alors pourquoi ne pas mettre un déinstallateur et faire une clean instal par la suite ? Ne serait ce pas une bonne solution ?

148)
François Cuneo
, le 06.12.2006 à 06:40
[modifier]

Ok, tout le monde semble s’en sortir alors.

J’ai repris dans le post 160 la totalité des choses à faire, en rajoutant le post de JP no 75.

149)
THG
, le 06.12.2006 à 06:53
[modifier]

J’ai comparé les performances entre la version 4.02 et la version 4.1, sur le même fichier raw, avec les mêmes réglages et corrections, et je dois dire que je se suis encore en train de chercher l’amélioration des performances annoncées sur le site DXO… Le développement de l’image en lui-même ne pose pas de problèmes mais c’est la réactivité globale qui est très décevante : le rafraîchissement des images quand on sélectionne un réglage ainsi queles commandes et tirettes. On est loin de Lightroom dont le code n’est pourtant pas encore finalisé. L’interface de DXO est très classe, il y a une foultitude d’outils et ce logiciel conviendra parfaitement à celui qui privilégie la cuisine au petits oignons plutôt que la productivité. Là encore, on mesure la différence de philosophie par rapport à Lightroom. Les images développées ont de la patate, certes, mais un rendu quand même assez artificiel qui n’est pas sans me rappeler RawShooter. Mais ce rendu artificiel peut-être certainement évité en peaufinant les réglages. Je trouve également que les différentes commandes ne sont pas intuitives et on a du mal à appréhender à quoi servent certaines fonctions si on a pas potassé le manuel. Une fois encore, on se démarque de Lightroom dans lequel on se sennt vite à l’aise, avec un astucieux mélange de fonctions archi-classiques et d’ergonomie trés étudiée ( je pense notamment à l’excellent histogramme interactif ).

Mais DXO pourrait bien trouver sa place sur mon DD lorsque j’ai le temps de faire de la petite cuisine… Le top serait un module pour Lightroom…

Je suppose que les gens de DXO lisent aussi ce forum.

Gilles.

151)
WIPA
, le 06.12.2006 à 07:29
[modifier]

THG, ton analyse est pertinente, encore une fois. N’étant pas un photographe professionnel, le fait que DxO met du temps pour les calculs à réaliser ne me dérange pas. Seul le résultat compte et sur ce point, DxO est unique. J’ai un zoom Canon 24-105 qui connait beaucoup de distorsion à pleine ouverture et DxO en ce domaine est inimitable. J’aimerais tout comme THG voir un module incorporé à Lightroom et pourquoi pas Aperture. Mon souhait est aussi de pouvoir passer de tout automatique à des réglages manuels en ne passant plus par les préférences et devoir ensuite quitter l’application. En tous cas, merci DxO pour ce superbe soft.

152)
WIPA
, le 06.12.2006 à 07:39
[modifier]

un dernier souhait aussi serait de voir incorporé une sorte de tampn pour effacer les poussières déposées sur le capteur

153)
Dub
, le 06.12.2006 à 07:44
[modifier]

Il faut faire comme dit à la* 165*………ççaaaaa maaaaarche….

Moi ,j’ai TOUT virer,recharger(j’ai eu peur car c’est toujours le meme code)……et HOP….

Merci A TOUS

;o)

154)
Dub
, le 06.12.2006 à 07:47
[modifier]

Ahhh , j’arrive top tard…;o)

Autre question : Le dossier Dxo Optic Pro Install qui est sur le bureau on peut le virer?

sinon on le déplace ou?

PS:pardon pour les fautes :o(

155)
THG
, le 06.12.2006 à 07:48
[modifier]

un dernier souhait aussi serait de voir incorporé une sorte de tampn pour effacer les poussières déposées sur le capteur

Ce qui m’énerve en fait, c’est que, quel que soit le logiciel, il manque toujours quelque chose qui t’oblige à ouvrir un 2e, voire un 3e, pour compléter le boulot. Et ça, ça commence à devenir chianf ( sorry, je confonds les t et les f ).

Gilles.

156)
François Cuneo
, le 06.12.2006 à 08:30
[modifier]

Wipa, oui, c’était aussi un de mes souhaits en conclusion de l’article ce tampon, et un anti-yeux rouges.

Dans la salle de gym dont on voit quelques exemples dans le test, j’utilisais un flash en synchronisation haute vitesse. Ça marche super bien, mais moi qui n’ai plus jamais vu d’yeux rouges avec un flash Cobra depuis des années, j’en étais tout plein. Donc là, ça m’aurait été à mort utile.

Mais bon, faut en laisser pour la version 5 (heu non, pour la 4.1.1!:-))

157)
WIPA
, le 06.12.2006 à 08:34
[modifier]

Oui THG, je partage tout a fait ce que tu dis. Il faut inventer un logiciel qui catalogue comme Lightroom et fasse des retouches “de surface ” pour les photos bien cadrées et bien exposées. Ce logiciel aurait des passerelles vers DxO lorsque je veux corriger la distorsion. Une fois que j’aurai corrigé la distorsion et le vignetage, je reviendrai sur Lightroom puis, grace une autre passerelle, je pourrai aller sur Lightzone pour me servir du lasso et créer un calque qui me permettra de réaliser finement une ou des corrections bien ciblées. Puis, pourquoi pas une autre passerelle vers Photoshop. En résumé une sorte de logiciel catalogue moderne (pas iview mediaPro) mais comme Lightroom avec de nombreuses ramifications vers les programmes de retouche de mon choix. Qui va réaliser mes souhaits ?

158)
François Cuneo
, le 06.12.2006 à 08:36
[modifier]

Le développement de l’image en lui-même ne pose pas de problèmes mais c’est la réactivité globale qui est très décevante : le rafraîchissement des images quand on sélectionne un réglage ainsi queles commandes et tirettes. On est loin de Lightroom dont le code n’est pourtant pas encore finalisé. L’interface de DXO est très classe, il y a une foultitude d’outils et ce logiciel conviendra parfaitement à celui qui privilégie la cuisine au petits oignons plutôt que la productivité. Là encore, on mesure la différence de philosophie par rapport à Lightroom.

En mode 100%, il faut en effet attendre un peu pour certains réglages, mais pas en mode “plein-écran”.

Il me semble qu’on arrive à allier la productivité et les images au petits oignons avec ce logiciel, mais bon, c’est personnel. Le recadrage pourrait être plus intuitif et plus ergonomique à mon goût.

e trouve également que les différentes commandes ne sont pas intuitives et on a du mal à appréhender à quoi servent certaines fonctions si on a pas potassé le manuel. Une fois encore, on se démarque de Lightroom dans lequel on se sennt vite à l’aise, avec un astucieux mélange de fonctions archi-classiques et d’ergonomie trés étudiée ( je pense notamment à l’excellent histogramme interactif ).

Tu vois, c’est tellement personnel: moi c’est LightRoom que je ne trouve pas intuitif. Pas pour rien que je n’en ai presque jamais parlé ici. Je ne sais pas parler de ce que je n’apprécie pas trop…:-)

Et ouais! On parle photo, et plus trop installation!

159)
THG
, le 06.12.2006 à 08:56
[modifier]

Eh bien François, c’est probablement parce que tu n’as fait que survoler Lightroom… Car dès qu’on a saisi la philosophie ( éditing de métadonnées, non pas de pixels ), je peux te garantir qu’on adopte.

Pourquoi ? Parce que Lightroom te permet de créer de multiples versions de ton image, en couleurs, en N&B, pour le web, pour l’impression, en combinant tous les réglages possibles et imaginables, sans jamais affecter le fichier original et surtout sans avoir à sauvegarder de multiples versions.

Alors que DXO 4.1 reste un éditeur d’image classique basé sur un système et une méthode passéiste ( structure dossiers / fichiers et édition de pixels ).

DXO, Bibble, RawDevelopper,etc… c’est des softs du passé.

Lightroom et Aperture montrent l’avenir.

160)
WIPA
, le 06.12.2006 à 09:00
[modifier]

….et j’ajouterai, en restant en format raw ou dng et non en tif 16 bits qui me font des fichiers de parfois plus de 400 Mo, voir plus. Je pense que seul photoshop a les moyens de réaliser ce genre de souhait. Il va sortir Lightroom et on nous promet plein de nouveautés dans Photoshot cs3

161)
psybomb
, le 06.12.2006 à 09:16
[modifier]

Je voudrais bien essayer ce produit mais j’ai un Fujifilm S3 Pro,donc je vais rester à Lightroom.

162)
photix
, le 06.12.2006 à 12:57
[modifier]

Message reçu ce matin du support de DxO:

_“Le problème est lié à la manière dont les permissions sont gérées sous MacOS X. Pour circonvenir à ce problème, veuillez aller dans le dossier bibliothèque de votre système (pas de l’utilisateur). C’est le dossier bibliothèque présent dans « Macintosh HD » à moins que vous n’ayez renommé vous-même le disque dur. Veuillez aller dans Bibliothèque\Application Support\DxO Labs. Sélectionner le dossier DxO Labs et appuyer sur « pomme + I » qui vous ouvrira l’écran « lire les informations » pour ce dossier. Dans cet écran, aller en bas dans la section « propriétaire et autorisations ». Assurez-vous que vous êtes bien en mode « lecture & écriture » et que dans « détails » le propriétaire est bien votre utilisateur courant et que l’accès est « lecture & écriture ». Pour référence, il y a aussi un dossier DxO Labs dans votre bibliothèque utilisateur. Il ne faut pas modifier ce dossier. Une fois que les autorisations ont été modifiées, veuillez relancer l’installation de DxO Optics Pro v4. Une fois l’installation terminée, lancez DxO Optics Pro et entrer votre code d’activation.”_

163)
ASPIC
, le 06.12.2006 à 17:00
[modifier]

CHUK y travaille trop tard ? : sur l’illustration les négatifs couleur ce n’est que de la diapositive !!! il y a une inversion de termes dans le logiciel… l’onglet film positif couleur ne présente que du négatif, à moins qu’il faut comprendre l’inverse ?

par contre je n’ai pas le choix des boitiers, juste 24×36, moyen format, grand format. Faut il tékécharger les plug-in de ces appareils pour les avoir et pourquoi, si tel est le cas, je n’ai pas ceux du D70 et D200 que j’ai téléchargé ?

164)
giampaolo
, le 06.12.2006 à 20:33
[modifier]

Ouf! J’ai suivi vos conseils (merci à toutes et à tous): j’ai jeté toutes les préférences et réinstallé le tout. CA MARCHE. Merci CUK

166)
gillesdebda
, le 19.12.2006 à 16:25
[modifier]

Vous ne me connaissez pas beaucoup car assez nouveau sur ce site. Moi, qui suis un photographe amateur et pas très éclairé, suis très satisfait par les résultats fournis par DXO en mode automatique. En revanche, je trouve l’interface de la version 4 assez déroutante par rapport à celle de la version 3.55. maintenant j’ai une question: Je souhaite changer mon micro au profit d’un iMAC 20”. D’après vous le processeur à 2.16 Ghz est-il suffisant pour DXO ou dois-je passer à 2.33 Ghz ? Notamment pour la retouche en temps réel. Sur mon PC pentium 4 à 1,8 Ghz, ca s’apparente plutot à du “batch” tant c’est lent.

167)
Alexis
, le 28.12.2006 à 23:24
[modifier]

Juste une Info pour ceux desirent acheter Dxo Optics… il y a un coupon qui permet d´obtenir 20% de rabais sur le prix du programme… tappez comme code DXO4IVIEW … avec ca Iview Media Pro + DXO Optics Pro 4 + Filmpack revient a 154,08 €