Profitez des offres Memoirevive.ch!
Chérie, prends les poubelles, je t’invite à un concert!

Introduction

Voilà, je vous entends déjà:

"Mais quel manque de savoir vivre ce T, parler comme ça à sa copine! Moi je lui jetterais ses poubelles à la gueule!"

Du calme! Je sais, généralement, c'est l'homme qui sort les poubelles, mais samedi dernier, le 30 septembre, c'était particulier.

En effet, j'avais reçu des invitations pour aller voir un groupe que j'aime beaucoup et ce qui était insolite, c'est que ce groupe devait se produire à TRIDEL.

Comment? Ce nom vous dit quelque chose mais vous ne vous souvenez pas quoi... pourtant, si vous habitez à Lausanne ou même dans le canton de Vaud, ce nom doit pourtant vous semblez familier. Mais qu'est-ce donc?

Attendez, je vous explique!

TRIDEL

En fait c'est tout simple; TRIDEL est un centre de traitement des déchets par incinération.

L'usine vue du ciel...

Je vous entends de nouveau: "Mais c'est quoi ce bordel? Et ils organisent aussi des concerts?"

Non, TRIDEL est une usine d'incinération gérée par la société TRIDEL SA et elle est officiellement née le 23 septembre 2001 quand la population, au travers d'un vote, a accepté que le canton de Vaud octroie un crédit de CHF 90 millions sur les CHF 290 millions nécessaires à la construction de ce complexe.

Même si les comptes finaux n'ont pas encore été officiellement publiés, le budget a déjà pris l'ascenseur en 2004 suite à des changements dans le plan directeur et l'acheminement des déchets. Globalement, y compris les réserves, cette usine devrait coûter CHF 359 millions.

Le projet est important et il concerne plus de 180 communes qui pourront ainsi profiter de cette nouvelle usine pour détruire les déchets mais pas seulement. Elle produira également de l'électricité et du chauffage à distance tout en réduisant de 75 % les poussières et de 60 % les oxydes d'azote comparé aux usines d'incinération d'aujourd'hui.

L'usine n'a pas seulement été développée pour les besoins d'aujourd'hui mais également pour ceux de demain puisque l'usine peut, théoriquement, traiter 140'000 tonnes de déchets par an.

Illustration de l'usine (rendu réalisé par Propulsion)

Mais quel est le rapport avec le concert me direz-vous? Est-ce que c'est commun pour la Suisse de faire des concerts dans une usine de traitement des poubelles?

Un concert pas ordinaire dans un lieu peu ordinaire

En fait, quand vous êtes à l'étranger et que vous parlez de la Suisse, généralement, ce qui vient à l'esprit des gens c'est: les banques (et ses secrets), les Alpes, le ski, le fromage et le chocolat.

Sorti de ces cartes postales dignes de l'Office du Tourisme, pas grand-chose d'autre.

Et pourtant! Nous avons quelques artistes qui valent le déplacement et pour la seconde année consécutive, la Radio Suisse Romande a organisé le festival des musiques suisses à Lausanne dans le but de mettre en avant ces artistes.

En résumé, sur 3 jours, c'est 600 artistes qui au travers d'un programme varié se sont produits devant 16'000 personnes.

L'originalité de la démarche cette année? Des décorateurs, des sonorisateurs, des artistes et surtout des bars ont envahi l'usine de TRIDEL pour que le temps d'un week-end, cet endroit ressemble à une salle de concert.

La halle au niveau -1 qui a été transformée en salle de concerts!

Et franchement, le résultat était bon puisque même les toilettes qui ont été mises en place ressemblaient à ce qu'on trouve de pire dans les plus paumés des festivals en plein air: dégueulasses et en sous-nombres.

Mais bon, c'est un détail hein, on n'y passe pas la soirée mais seulement de nombreuses fois!

Bref, très franchement, j'ai été très agréablement surpris par la qualité de la sonorisation, l'ensemble de l'organisation et la qualité des groupes qui se sont produits (je n'ai vu qu'un concert, mais j'ai rejoint des amis qui étaient sur place depuis le début de la soirée et qui étaient déjà enchantés).

Parmi les artistes, il y a eu un groupe que je ne voulais rater sous aucun prétexte et que j'aime particulièrement depuis quelques années: Gotan Project.

Un look impeccable, comme au concert!

Membre de ce trio, Christoph Müller qui est un Suisse déjà connu dans le monde des DJs, a développé avec ses camarades Eduardo Makaroff et Philippe Cohen Solal une musique assez originale par rapport à ce qu'on peut entendre sur des radios de la bande FM: du Tango remis au goût du jour avec des timbres électroniques...

Le mélange est étonnant et que vous soyez un fan de musique électronique ou à l'inverse, un amoureux du tango, vous trouverez quelque chose de nouveau et de frais dans ce groupe et leurs compositions!

Épilogue

Ainsi donc, après une première partie de soirée qui s'est achevée avant minuit, nous nous sommes tous rendus, mes camarades et moi, à l'usine Tridel, pour assister à un concert qui a tenu toutes ses promesses!

Pour ceux qui ont été attirés par cette brève humeur, je leur conseille au plus haut point d'aller voir un concert (ils seront à l'Olympia ce soir) car ils sont en tournée mondiale ou tout simplement, d'acheter un de leur disque.

De plus, au-delà du fait de passer un moment très agréable et inoubliable dans la plus coûteuse salle de concerts au monde, ça ne sentait même pas les poubelles mis à part vers les chiottes de campagne! Un véritable tour de force!

Qui sait, si cette usine ne marche pas pour brûler des ordures, on pourra toujours en faire une énorme salle de spectacles!

À l'année prochaine!

22 commentaires
1)
Benlop
, le 09.10.2006 à 00:35
[modifier]

Ça n’a pas de rapport direct, mais puisque l’on parle de concerts et de bon groupes, j’ai découvert hier soir à l’occasion d’un concert au Trabendo, Paris, un excellent groupe de jazz/funk (en passant par le hiphop), nommé Beat Assailant. Si vous aimez les projets originaux (ce qui semble être le cas, pour aimer Gotan Project ! ;) ) et aux sonorités pas entendues trente fois, je vous les conseille !

2)
Inconnu
, le 09.10.2006 à 03:08
[modifier]

Original comme endroit pour un spectacle. A quand un concert dans une décharge publique? Avec certains groupes, ca ferait ton sur ton :) (non, pas de nom, je cafte pas). J’aime bien Gotan Project. J’ai mis longtemps à réaliser que ca voulait dire tango en verlan. Au début, j’ai compris Gotham, la ville de Batman :)

3)
lol.973
, le 09.10.2006 à 03:14
[modifier]

Dans le même odre d’idée que Benlop, je rentre du Kayenn Jazz Festival … si, si cela existe même en Guyane, j’ai écouté un groupe bien simpa Bzzz Pük. Un Jazz blues plutôt classique (enfin selon mes connaissances) mais avec un tromboniste du tonnerre!!

Merci à ToTheEnd pour l’intéressante découverte de cette usine et de ces toilettes!

Et merci à Renaud de m’avoir éclairé sur la signification de “Gotan”… j’avais fait la même méprise que lui.

4)
Okazou
, le 09.10.2006 à 07:20
[modifier]

On remarquera que ce genre d’usine n’est jamais posée dans les quartiers bourgeois. Étonnant, non ? Les habitants des HLM voisines bénéficient-ils du chauffage à bas prix, pour compenser ?

Quant à Gotan Project, c’est vrai que c’est plutôt mieux que pas mal. Pourtant, je suis un inconditionnel des Piazzola et autres Argentins de renom.

Tant qu’ils conserveront le bandonéon, il n’y aura rien à dire. À part bravo, bien sûr !

Même pas gêné de partager les goûts de ToTheEnd ;-)

Pour rester en Suisse, pour rester dans le soufflet et pour rester dans la musique détournée, je conseillerai aux esprits les plus ouverts à la musique un fameux duo qui tient la route : Stimmhorn

Voilà deux musiciens qui détournent les instruments les plus traditionnels de la Suisse (accordéon, cor des Alpes, yodle…) pour créer un univers à la fois étrange et attachant.

Un autre monde est possible.

5)
François Cuneo
, le 09.10.2006 à 07:44
[modifier]

Okazou, les hauts de Lausanne, ce ne sont pas les quartiers les plus pauvres.

J’ai été invité en tant que Municipal d’une commune participante, à l’inauguration. C’était intéressant, et très bon!:-) Je dois dire que j’ai vu où passait une partie du budget de l’usine.

Ce qui est dommage, c’est que tout se fait par le train, dans l’acheminement des déchets, sauf en ce qui concerne le dernier bout final. Tout est placé (si j’ai bien compris) dans des camions, qui vont monter et descendre la tour ronde que vous voyez sur l’image de TTE, toute la journée.

À ne rien y comprendre. Mais bon, j’imagine tout de même que Lausanne, dirigée par un écologiste, a dû réfléchir à la chose, et j’imagine aussi que c’était la seule solution possible.

Disons que je l’espère.

Parce que sinon, c’est à pleurer…

6)
Guillôme
, le 09.10.2006 à 08:49
[modifier]

En fait, quand vous êtes à l’étranger et que vous parlez de la Suisse, généralement, ce qui vient à l’esprit des gens c’est: les banques (et ses secrets), les Alpes, le ski, le fromage et le chocolat.

Bizarre, moi, Suisse c’est plutôt montres, couteaux, votation, abri anti-atomique, “ou bien?” (au passage, c’est pas mieux que les stéréotypes cités par TTE). Comme quoi ;)

P.S: Mon premier commentaire sur la nouvelle version (ben oui, un peu la galère pour savoir quel nom et password utiliser pour se connecter lol)

7)
graffati
, le 09.10.2006 à 08:49
[modifier]

Ben oui bizarre ces camions qui parcourent les derniers mètres… mais encore plus surprenant, c’est l’endroit où les camions poubelles venus de tout le canton se “déchargent” dans les wagons: à l’autre bout de la ville… à Sébeillon, au milieu d’une des dernière “friche” urbaine à pourvoir se développer… Il a fallu construire une ligne de train qui serpente sous la moitié de la ville de Lausanne, alors que juste à côté de cette magnifique usine passe le futur métro, qui quelques kilomètres plus haut croise l’autoroute… Il aurait suffit d’élargir le tunnel du métro sur quelques kilomètres, placer la gare d’échange de déchets proche de l’autoroute… et on aurait économiser quelques deniers !! Mais les projets politiques étant toujours séparés les uns des autres, les synergies sont malheureusement rares …

A part ça cela devit être sympa ces concerts dans ce volume impressionnant…

8)
JeMaMuse
, le 09.10.2006 à 09:40
[modifier]

Les habitants des HLM voisines bénéficient-ils du chauffage à bas prix, pour compenser ?

La nouvelle usine permet de produire chauffage et électricité pour 18’000 Lausannois (correspond à une commune comme Nyon ou Vevey). Cela fait directement partie de la volonté de Lausanne de mettre en avant les énergies renouvelables.

Il aurait suffit d’élargir le tunnel du métro sur quelques kilomètres, placer la gare d’échange de déchets proche de l’autoroute…

L’idée était précisémment d’offrir une alternative au transport routier, sur la totalité du trajet si possible. La ligne de chemin de fer arrivant à Sébeillon était la seule ligne déjà construite.

9)
Blues
, le 09.10.2006 à 09:44
[modifier]

Il me semblait que tout avait été justement fait-prévu pour éviter le TROP de camionage ??? voir la page Tridel

Une liaison ferroviaire en tunnel entre la gare et la nouvelle installation présente les avantages suivants:

  • Elle relie Tridel au réseau ferroviaire national et aux autres installations de traitement des déchets existant en Suisse, permettant de transférer des déchets par rail en cas d’arrêt pour entretien de nos installations.
  • Elle diminue de 40 à 50% le nombre de camions transportant des déchets au centre-ville et à proximité du site de Tridel; leur transbordement se faisant en partie à Sébeillon.
  • Elle permet de prendre en charge les déchets des communes des autres périmètres dans des centres de transbordement évitant ainsi un transport par route jusqu’à Lausanne.
10)
Tony
, le 09.10.2006 à 09:54
[modifier]

Pour illustrer ce bel article, j’invite à une visite de cette page qui propose des images des différents concerts durant ce festival de 3 jours.

12)
JCP
, le 09.10.2006 à 10:27
[modifier]

À ne rien y comprendre. Mais bon, j’imagine tout de même que Lausanne, dirigée par un écologiste, a dû réfléchir à la chose, et j’imagine aussi que c’était la seule solution possible.

Disons que je l’espère.

Parce que sinon, c’est à pleurer…

Et bien tu peux pleurer : rien n’est rationnel dans ce projet (qui a été voté par le peuple qui, comme disait l’autre, à toujours raison) : l’usine est surdimensionnée afin d’accueillir, en pleine ville, les déchets de la moitié du canton.

Tout ça pour garder la maîtrise des déchets afin de sauvegarder le chauffage à distance. Dogmatisme quand tu nous tiens…

14)
Mirou
, le 09.10.2006 à 11:20
[modifier]

en pleine ville,

Oui, parce que la chaleur produite alimente le réseau de chauffage de la ville…. Enfin je crois.

15)
reivax_m
, le 09.10.2006 à 11:26
[modifier]

J’ai vu 3x Gotan Project en concert, chaque fois la grande classe! Ils reviennent en Suisse au Volkshaus de Zürich le 22.11! infos

17)
ToTheEnd
, le 09.10.2006 à 12:40
[modifier]

O: l’usine n’est pas dans un quartier défavorisé… et avant que cette usine ne soit construite, cette “vallée” n’était qu’un terrain vague.

Caplan: tu vois que tu ne peux pas résister à dire une connerie par jour! J’ai bien rigolé mais jamais j’aurais été à ce concert!

JCP: je n’ai pas suivi les pour/contre dans le cadre de ce projet. Mais il est aussi plus malin d’avoir une usine dans la ville où sont produits le 60% des déchets.

Maintenant c’est clair que si on y regarde de plus près, on a aussi beaucoup promis que la STEP de Vidy ne puerait plus… et bien pour y être passé la semaine dernière… ça pue comme les chiottes du concert mais sur des milliers de m2.

Je n’ai pas d’opinion sur le sujet puisque je ne l’ai absolument pas étudié de près ou de loin… mais d’ici 12 à 18 mois, on pourra certainement tirer un premier bilan et là, on verra bien si les politiques ont bien géré ce projet!

T

18)
alec6
, le 09.10.2006 à 18:00
[modifier]

Merci TTE de m’avoir fait découvrir Gotan que je ne connaissais absolument pas ! Je reconnais en effet une inculture musicale contemporaine totalement “crasse”, n’écoutant généralement que du classique et parfois de l’électroaccoustique…

19)
graffati
, le 10.10.2006 à 11:05
[modifier]

Elle relie Tridel au réseau ferroviaire national et aux autres installations de traitement des déchets existant en Suisse, permettant de transférer des déchets par rail en cas d’arrêt pour entretien de nos installations.

A parce que les camions qui ramassent les ordures à Morges, Pompaples, Froideville ou … Lausanne vont aller décharger leur déchets à la gare dans un wagon ?? Quand on voit que CFF Cargo n’arrive pas à fournir les wagons nécessaires pour le transport des betteraves dans le Gros-de-Vaud…

Désolé mais j’y crois pas beaucoup…

20)
Blues
, le 10.10.2006 à 22:02
[modifier]

heu … ce n’est pas ma citation, c’est un “copier-coller”, c’est par ici la page Tridel

Moi j’ai bien dit dans le “com9”: … il me semblait que … car j’essaye de croire à de bonnes intentions… même si je sais que ;-)

mais comme l’a dit

d’ici 12 à 18 mois, on pourra certainement tirer un premier bilan

bon, on verra bien…

de toute façon, les yaka-fokon ont fait que jusqu’à maintenant l’exportation de nos déchets n’est pas un exemple… aille, bonjour l’énergie grise et l’hypocrisie. Il fallait bien trouver une solution et s’en occuper de NOS déchets, et sous plusieurs angles cette solution me paraît “pas si pire” voire correcte (à part que l’usine auraît pu être évent. à Sébeillon)

21)
alec6
, le 11.10.2006 à 10:23
[modifier]

TTE, y-a pas a dire Gotan, c’est pas mal ! C’est ce que j’aime bien sur ce site… faire découvrir des tas de trucs et pour l’heure de la musique !

Pour en revenir aux déchets, le principal problème est leur production en amont, c’est à dire les embalages, les boîtes, les cartons, les mousses, les blisters, etc sans parler des saloperies à deux balles qui encombrent les rayons de nos supermarchés, passent quelques jours entre nos mains et finissent à la poubelle !

C’est un autre sujet et à ce propos le film d’Al Gore dont TTE nous avait fait la promotion il y-a qq semaines, sort aujourd’hui en France !

22)
nic
, le 12.10.2006 à 00:24
[modifier]

allez, comme on parle de musique voici deux liens où vous pourrez decouvrir le dernier projet du groupe «voie sensible» sur mx3, le nouveau portail suisse et sur myspace
bonus pour cuk: petit concours
le premier qui m’envoi 10 adresses email de personnes potentiellement interessé à notre cd, en recois un en cadeau! ;-)
ciao, n