Profitez des offres Memoirevive.ch!
Test de Growl, pour rassembler vos notifications

De nombreuses applications permettent de lancer un signal à l'utilisateur lorsqu'un événement intervient. Vous avez par exemple la possibilité de jouer un son lorsque vous recevez un nouveau mail, de faire rebondir l'icône de Skype ou iChat si un contact se connecte ou d'être averti par mail d'un événement proche agendé dans iCal. Toutes ces actions sont bien évidemment paramétrables aux goûts de chacun en passant le plus souvent par les préférences de l'application elle-même.

Growl est un système de notifications qui permet de rassembler tous ces événements venant de diverses applications et de les gérer d'une manière beaucoup plus unifiée. En effet, quand une application quelconque veut informer l'utilisateur d'un événement, elle va transmettre l'information à une application tournant en arrière fond appelée GrowlHelperApp. Celle-ci se chargera ensuite d'afficher l'information grâce à une palette flottante dont l'aspect est paramétrable.

bubble.jpg
Growl capte les événements de différentes applications et affiche une palette flottante.
Image tirée du site de Growl

Growl se gère depuis le tableau des Préférences Système. Pour l'installer, double-cliquez simplement sur l'icône Growl.prefPane; un message vous demandera alors si vous désirez l'installer uniquement pour vous ou pour tous les utilisateurs du système, à vous de choisir si vous désirez en faire profiter tous les utilisateurs de votre Mac. L'application devient donc ensuite disponible depuis Préférences Système > Growl.

prefpane.jpg
Growl dans les Préférences Système.

La fenêtre de Growl contient les cinq onglets suivants: Général, Applications, Affichage, Réseaux et A propos Growl, détaillés ci-dessous.

Onglet Général

Comme son nom l'indique, cet onglet permet de gérer les préférences générales de l'application.

Il est possible de lancer Growl au démarrage en cochant la case Quand la session démarre. Dans le cas contraire, vous devrez lancer vous-même l'application en cliquant sur le bouton Démarrer Growl.

Style d'affichage vous permet de choisir dans une liste la forme et le style de la palette flottante qui s’affichera à l’écran par défaut. Nous verrons dans l'onglet suivant que l'apparence de cette palette peut être modifiée.

Version vous indique évidemment la version utilisée de Growl et vous donne la possibilité de rechercher automatiquement les mises à jour.

Il est encore possible d'enregistrer l'activité d'un registre (il s'agit en fait d'un fichier log habituel) et d'afficher l'icône d'état dans la barre de menus.

Onglet Applications

C'est dans l'onglet Applications que nous allons gérer les applications et leurs notifications (événements). Une application se doit de supporter Growl afin d'être reconnue par celui-ci. Vous trouverez ici la liste des applications reconnues. On notera la présence de Safari, iTunes, Mail, Adium, iChat, Skype ou Cyberduck, pour ne citer qu'elles. Certaines de ces applications sont gérées par défaut, mais il faut parfois utiliser des plug-ins. Nous y reviendrons au moment d'aborder l'ajout d'une application dans cette liste.

applications.jpg
L'onglet Applications, avec la liste des applications reconnues et celle des notifications de chaque application.

Contentons-nous pour l'instant d'étudier les possibilités de cet onglet. Lorsqu'une application est reconnue, elle vient s'ajouter à la liste. Il est ensuite possible de l'ignorer en décochant la case précédant le nom de l'application. L'affichage permet de définir une palette flottante personnalisée selon l'application; pour garder la palette par défaut, il suffit de choisir Default.

Lorsqu'une application est sélectionnée, la liste des notifications s'affiche dans le tableau du bas. Là encore, il est possible de prendre en compte ou non une notification, de lui définir un affichage personnalisé et de lui choisir une priorité (très bas, modéré, normal, haut et urgence). Il vous sera donc possible d'avoir un affichage spécifique pour chacune des notifications.

Onglet Affichage

Cet onglet permet de paramétrer les différents styles d'affichage de la palette flottante, listés à gauche de la fenêtre. Pour chacun d'entre eux, vous pouvez changez l'opacité, la durée d’affichage ainsi que la couleur du texte et du fond. Il est possible d'assigner des couleurs différentes suivant la priorité. D'autres options sont également permises selon la palette choisie. À vous de tester ce qui vous convient le mieux.

Le bouton Prévisualiser permet quand à lui d'avoir un aperçu de la palette flottante que vous venez de modifier.

preview.jpg
Un aperçu de la palette flottante Bezel.

Onglets Réseaux et A propos

L’onglet Réseaux permet d’envoyer ou de recevoir des notifications provenant d’autres ordinateurs sur le réseau local.

Enfin, l'onglet À propos liste les personnes participant au projet et permet de se rendre sur le site de Growl, de faire un don ou de signaler un bug.

Ajouter une application

Maintenant que nous avons un aperçu général de l'interface, le but est d'ajouter les applications afin d'utiliser Growl. Comme je l'ai dit précédemment, il faut qu'une application supporte Growl.

Certaines applications s'ajoutent donc automatiquement à la liste de l'onglet Applications. C'est le cas d'Adium ou de Skype par exemple. Pour cela, il suffit de les lancer, Growl fera le reste. Après avoir ouvert ces applications, vous verrez leur nom affiché dans la liste ainsi que la palette flottante vous indiquant que l'application a bien été enregistrée. Libre à vous de choisir ensuite l'affichage et les événements que vous désirez prendre en compte. De plus, vous verrez que les applications elle-mêmes, via leur préférences, offrent parfois quelques options concernant Growl.

Pour d'autres applications, c'est un peu plus compliqué puisqu'il faut recourir à des plug-ins. Certains sont déjà présents dans le dossier Extras de l'image disque Growl. Vous avez également la possibilité de télécharger directement sur le site de Growl d’autres plug-ins pour différentes applications compatibles avec Growl.

Nous allons détailler ici l'installation du plug-in pour Mail, puisque celui-ci contient une petite particularité (indépendante de Growl), mais la démarche est similaire avec les autres plug-ins. N'oubliez pas de lire d'abord les A lire ou Read me, cela ne fait jamais de mal.

L'ajout de Growl à Mail se fait sous la forme d'un module supplémentaire venant s'ajouter aux préférences de Mail. Malheureusement, Apple a modifié Mail depuis OS 10.4.1 pour que le chargement de ces modules soit impossible, car il y avait un risque que l'application quitte inopinément si des logiciels tiers étaient installés (dans Utilisateur/Bibliothèque/Mail/Bundles).

Cela dit, il existe une astuce toute simple permettant de lever cette interdiction. Pour cela, il suffit de taper les deux lignes suivantes, l'une après l'autre, dans le Terminal:

defaults write com.apple.mail EnableBundles -bool true
defaults write com.apple.mail BundleCompatibilityVersion 2

Après avoir entré ces deux commandes, assurez-vous que Mail soit fermé, puis ouvrez le paquet d'installation GrowlMail.pkg et suivez les instructions. Relancez Mail et rendez-vous dans les préférences; vous devriez alors voir un nouvel onglet nommé GrowlMail. Vous pouvez alors choisir les comptes pris en charge ainsi que quelques petites options. Vous verrez également que GrowlMail a été ajouté à la liste de l'onglet Applications de Growl.

Les scripts

En plus des plug-ins, Growl permet d'ajouter les événements d'applications grâce à des scripts, dont quelques-uns sont aussi livrés directement avec l'image disque dans le dossier Scripts. Vous en trouverez pour iCal, iTunes, Finder, Mail, Salling Clicker, etc…

Si l'installation diffère légèrement suivant le script, il faudra le plus souvent placer celui-ci dans le dossier Scripts de votre Bibliothèque. Si ce dossier n'existe pas, vous pouvez le créer vous-même. Il faut ensuite lancer le script une fois pour que Growl l'ajoute à sa liste d'applications.

Utilisation

Du moment que Growl est actif, il peut donc entrer en action. À chaque fois qu'une notification issue de l'une de vos applications prises en compte est envoyée, la palette flottante choisie s'affiche à l'écran, avec l'icône de l'application en question ainsi que l'information utile.

Si d'aventure vous désirez supprimer l'application, lancez le script Uninstall Growl se trouvant dans le dossier Growl de l'image disque téléchargée.

Growl est gratuit et nécessite Mac OS 10.3.9. Il fonctionne d'une manière totalement transparente pour l'utilisateur et est très peu gourmand en mémoire vive, il ne s'agit donc pas d'un utilitaire de plus venant vous freiner dans votre travail. Si le logiciel ne satisfera pas tout le monde, il s'avérera en revanche pratique pour quelqu'un qui a régulièrement plusieurs applications telles que Mail, Skype ou iCal ouvertes.

19 commentaires
1)
Leo_11
, le 11.10.2006 à 00:19
[modifier]

Heu impossible d’ouvrir les pages de Growl…

Safari ne peut ouvrir la page “http://growl.info/” car le serveur ne répond plus.

ça me semble très interessant cet utilitaire… dès que parviens à renter dans le site je teste…

Merci Six

2)
lol.973
, le 11.10.2006 à 03:11
[modifier]

Je vais être un peu hors sujet… je n’ai pas encore lu l’article, je le ferai demain matin, car il commence à être tard pour moi, et je m’en vais me coucher… Tout cela pour dire qu’en survolant cette page je suis tombé en arrêt sur la fenêtre des pref système! D’ou vient l’icône de “Son de sémarrage”, je viens de faire un rapide tour sur internet mais rien! Je suis aussi intrigué par “MySQL” et “Stuffit AVR”, … mais j’en reviens au premier… concerne-t’il le son du démarrage du Mac et que fait-il … bref vite un autre article!!

Je reviendrais sûrement demain pour lire cet article sur Growl, car j’en avais entendu parlé, mais pas encore essayé… cela est donc l’occasion d’en apprendre plus.

Désolé pour cette digression.

PS : je trouvais bizarre, la “palette flotante” pour répondre, mais je viens de découvrir une fonctionnalité que je ne connaissais pas, et c’est vraiment bien de pouvoir naviguer dans l’article pour répondre en ayant toujours sa réponse sous les yeux. Bravo aux créateurs de la V3!!

3)
bob
, le 11.10.2006 à 03:42
[modifier]

lol.973, “Son de démarrage” se trouve ici. “StuffIt AVR” veut dire StuffIt Archive Via Rename. Quant à “MySQL” je laisse ceux qui l’utilisent t’expliquer.

4)
François Cuneo
, le 11.10.2006 à 06:47
[modifier]

Alors c’est ça Growl! J’avais vu ça dans Menuet, mais je n’avais rien compris à la chose. Merci de m’avoir éclairé!

5)
Leo_11
, le 11.10.2006 à 07:49
[modifier]

Voilà je viens de l’installer…

Question : la notification de réception de mail’s peut-elle se faire avec mail quitté ?

6)
Mirou
, le 11.10.2006 à 08:04
[modifier]

je trouvais bizarre, la “palette flotante”

La quoi ? Je vois pas ce truc là…. Moi j’ai “agrandir” qui me fait un pop-up… Qui permet aussi de scanner l’article tout en écrivant un commnetaire….

7)
mik
, le 11.10.2006 à 09:15
[modifier]

Merci pour ce test ! J’ai installé cet utilitaire depuis quelques temps. Je le trouve très efficace pour être informé sans quitter le travail en cours. Il fonctionne super avec Skype et iTune. Pour les mails je préfère de loin Mail.appetizer qui à plus d’options.

8)
Nekura
, le 11.10.2006 à 09:31
[modifier]

Un plugin très intéressant (Hardware Growler, je crois) permet d’avoir une indication à l’écran lorsqu’on connecte ou déconnecte un périphérique USB ou Firewire. C’est parfois bien pratique d’avoir une confirmation visuelle qu’une opération de ce type s’est bien déroulée !

9)
Benlop
, le 11.10.2006 à 09:51
[modifier]

Beurk, si c’est pour se retrouver comme sur Windows…

Je crois être au courant quand je déconnecte ma souris, puisque je viens de le faire. Ou alors, je branche ma clé USB, elle apparaît sur le bureau, et en plus j’ai “Félicitations ! Vous avez correctement inséré votre clé USB.” ou un machin du genre, à quoi cela sert-il ?

10)
Ishar
, le 11.10.2006 à 10:16
[modifier]

Bizarre, j’utilise la dernière version de Mail et je n’ai pas eu besoin de lever une quelconque interdiction dans le terminal.

Merci pour ce test.

11)
6ix
, le 11.10.2006 à 10:34
[modifier]

lol.973: bob a déjà répondu pour Son de démarrage (qui m’est parfois bien utile) et Stuffit AVR, quant à MySQL, cela permet simplement de lancer/stopper un server MySQL sur ma machine (j’utilise cela pour créer des sites web et pouvoir tester en local).

Leo_11: Je n’ai jamais essayé avec Mail quitté… Mais je vois mal comment cela peut marcher, puisque si Mail n’est pas lancé, l’application elle-même ne pourra pas récupérer ses mails! Par contre, pas besoin d’avoir une fenêtre de Mail ouverte.

Ishar: Tant mieux pour toi =) Mais quelque peu bizarre, étant donné qu’Apple mentionne cette restriction… Pour info, moi j’ai dû passer par le terminal, rien ne se passait sinon.

12)
superpantoufle
, le 11.10.2006 à 11:46
[modifier]

Je l’utilise depuis déjà pas mal de temps, mais merci pour les petits plus de l’article! Genre je n’avais pas remarqué le dossier Extras de l’image disque… Donc il me servait pour Adium, Skype et Cyberduck. Je vais de ce pas essayer les différents plug-ins dont j’ignorais l’existence! Par contre j’abonde dans le sens de mik: mail.appetizer est indispensable! :-)

13)
Leo_11
, le 11.10.2006 à 12:40
[modifier]

MailTicker relève les comptes sans que Mail soit lancé, une icone située dans la barre des menus annonce l’arrivée de mail’s ainsi que le(s) expéditeur(s)…

15)
Joël (exGlimind)
, le 11.10.2006 à 13:22
[modifier]

Je confirme, aucunement besoin de jouer avec le terminal pour le plugin mail… Il suffit de suivre les étapes du readme, soit fermer mail, installer puis relancer mail…

Je viens de le faire et ça marche tip-top nickel!

Merci pour l’article, je l’utilisais sans le savoir avec adium et skype…

16)
lol.973
, le 11.10.2006 à 17:51
[modifier]

bob merci pour l’information.

6ix merci aussi pour les infos complémentaires. Entre parenthèse, j’ai cru un moment qu’il était possible de changer le son au démarrage! ce qui doit être difficile vu qu’il est en RAM (si je ne me trompe pas).

Mirou je sais pas si “flottante” est le bon mot, je parlais de la zone, qui apparait au dessus de l’article et où l’on tape nos commentaires. Zone qui est fixe, mais qui parait “flotter” au dessus de l’article… c’est l’histoire du train et du quai….

17)
Mirou
, le 11.10.2006 à 19:03
[modifier]

je sais pas si “flottante” est le bon mot, je parlais de la zone, qui apparait au dessus de l’article et où l’on tape nos commentaires. Zone qui est fixe, mais qui parait “flotter” au dessus de l’article… c’est l’histoire du train et du quai….

Ah voilà ! Ben j’étais sur PC-Internet explorer quand j’ai demandé ça. Sur ce logiciel d’avant guerre, la fenêtre ne flotte pas, elle reste en dessous des commentaires…. Là, sur safari, effectivement, c’est une super idée !!!!!

18)
Ishar
, le 12.10.2006 à 00:27
[modifier]

6ix, j’étais quand-même un peu étonné de ne pas devoir agir sur les autorisations du programme Mail et j’ai cherché. Voilà ce que j’ai trouvé en explorant le programme d’installation du plug-in Mail : un fichier exécutable nommé postflight contenant les lignes de code ci-dessous

  • #!/bin/sh
  • defaults write /Library/Preferences/com.apple.mail EnableBundles 1
  • defaults write /Library/Preferences/com.apple.mail BundleCompatibilityVersion 2

L’installation s’occupe elle-même de désactiver la protection de Mail sans en avertir l’utilisateur. C’est limite car je pense qu’Apple n’a pas bloqué cette possibilité pour rien.

A+

19)
6ix
, le 12.10.2006 à 09:14
[modifier]

Effectivement, l’installation devrait au moins en avertir l’utilisateur…

Mais apparemment, cela ne marche pas à tous les coups! En tout cas cela n’a pas marché pour moi (j’ai dû passer par le terminal), et on dirait que je ne suis pas le seul, vu ce que j’ai trouvé sur le web.