Profitez des offres Memoirevive.ch!
Résultats financiers d’Apple, troisième trimestre 2006

Introduction

Comme tous les 3 mois, Apple a annoncé les résultats financiers de son dernier trimestre. Pour rappel, l'année fiscale pour Apple s'étale du 1er octobre au 30 septembre.

C'est M. Peter Oppenheimer, Chief Financial Officer (CFO), qui, avec l'aide de M. Timothy D. Cook, Chief Operating Officer (COO), ont présenté ces chiffres via une conférence téléphonique émise en QuickTime le 19 juillet dernier.

J'invite ceux qui souhaitent avoir un historique ou une vue d'ensemble à lire les précédentes humeurs que j'ai écrites sur les résultats financiers d'Apple ici (Q1 2004), ici (Q2 2004), ici (Q3 2004), ici (Q4 2004), ici (Q1 2005), ici (Q2 2005), ici (Q3 2005), ici (Q4 2005), ici (Q1_2006) et ici (Q2_2006).

Comme c'est les vacances et que je suis en vacances, cette humeur sera un peu plus courte que d'habitude mais dans l'ensemble, je garde la structure suivante:

  • Présentation objective des résultats
  • Analyses des résultats par secteur d'activité
  • Conclusions

Les résultats

Une fois de plus, pour le 14ème trimestre consécutif (plus de 3 ans), Apple nous a annoncé d'excellents résultats. En bref, notre marque préférée a généré un chiffre d'affaires de 4.370 milliards de dollars (+24% comparé à la même période de l'an dernier) et un bénéfice net de 472 millions de dollars (+47% comparé à la même période de l'an dernier)! De plus, la marge s'est arrêtée à 29.7% sur l'ensemble du trimestre.

Dans le but d'avoir une référence, il est important de confronter et comparer ces résultats avec le passé, soit jusqu'en 2000 (année extraordinaire pour Apple et l'ensemble de l'industrie informatique) :


Historique des troisièmes trimestres de 2000 à 2006

Il est à noter qu'Apple va réaliser son meilleur résultat financier de son histoire cette année puisque pour les 9 premiers mois de l'année, la marque a déjà généré 14.4 milliards de dollars… et il reste 3 mois qui sont généralement bons (rentrée scolaire). Le meilleur résultat financier datait de l'année dernière avec 13.9 milliards de dollars:


Historique financier depuis 1987

Les ventes de machines sont bonnes puisque c'est 1.327 millions de Mac qui ont trouvé preneur sur ces 3 derniers mois. Toutefois, comme on peut le voir, ce bon résultat est totalement imputable à la vente des portables alors que les modèles de bureau sont en net retrait malgré le succès de l'iMac:


Historique des ventes par segment et par trimestre

En bref, il semblerait qu'à première vue tout va bien puisqu'Apple est sur le point de battre tous les records pour son année fiscale 2006. Meilleur résultat financier de l'histoire et meilleures ventes de machines puisqu'en 9 mois, c'est déjà 3.69 millions de machines qui ont trouvé preneur alors que le record date de l'année 2000 avec 4.54 millions de machines écoulées.

Analyse des résultats

Comme vous le savez, pratiquement toute la gamme Apple a été migrée sur Intel à l'exception des Power Mac et des Xserve. Selon M. Timothy D. Cook, la marque aura migré ces machines d'ici à la fin de l'année. Toutefois, selon certaines rumeurs, Apple annoncera de nouveaux Power Mac Intel dès août lors de la World Wide Developer Conference de San Francisco.

Par conséquent, c'est assez logiquement que les ventes de ce segment marquent le pas. Ci-après, un comparatif des deux segments pour le troisième trimestre depuis 2000:


Historiques des ventes par troisième trimestre de 2000 à 2006

Dans le but de comprendre les bons résultats de la marque, les revenus générés par la vente de machines doivent êtres comparés au reste des ventes d'Apple, soit les périphériques (iPod notamment) et les logiciels. Ci-dessous, une illustration faisant la distinction pour les 6 derniers trimestres entre le segment machines de bureaux (iMac, Mac mini et Power Mac), portables (iBook et PowerBook), iPod, périphériques (Airport, Cinema HD Display, etc.), logiciels (Mac OS X, iLife, iWork, etc.) et l'iTunes Music Store :


Revenus générés par troisième trimestre de 2000 à 2006

Comme d'habitude, la progression générale est bonne mais pas autant qu'on aurait pu s'attendre.

En effet, bien que les ventes totales de Mac soient bonnes (1.86 milliards de dollars), d'autres secteurs n'ont pas tellement progressé. Je pense notamment au segment "périphériques" et "softwares".

Bon, c'est vrai aussi que depuis l'année dernière, Apple n'a pas sorti beaucoup de nouveaux logiciels et périphériques. Toutefois, ce n'est pas ce qui m'inquiète le plus.

Ce qui est plus inquiétant, c'est que les ventes d'iPod diminuent mais surtout que l'iTunes Music Store (iTMS) ne marche pas très fort depuis deux trimestres maintenant!

Comme les illustrations sont plus parlantes que des milliers de mots, je vous propose quelques graphiques qui démontrent un peu mieux mon constat:


En plus de 4 ans, c'est 59 millions d'iPod qui ont trouvé des oreilles…

Alors que ces derniers trimestres, le coût moyen par iPod vendu était remonté, il a chuté sur ce dernier trimestre en passant de 201 à 185 dollars:


Le coût moyen par iPod vendu est de 185 dollars

C'est clair que ces chiffres ne sont pas alarmants puisque la gamme n'a pas été renouvelée depuis un moment et qu'il était difficile de faire plus qu'à Noël dernier (14 millions d'iPod vendus!). Toutefois, ce qui m'inquiète plus fortement, c'est les ventes de l'iTMS.

Celles-ci sont en baisse depuis deux trimestres consécutifs alors que dans le même temps, Apple a vendu 16 millions d'iPod et surtout, a rajouté 150 séries ou shows télévisés sur le Store. Pour mieux illustrer mes propos, je vous propose encore une fois un graphique:


On perçoit nettement ce recul des ventes

Alors que se passe-t-il? Pour parler franchement, je n'en sais rien. Peut être que les gens recommencent à pirater massivement? Peut être que les gens sont lassés d'acheter de la musique au format électronique chez Apple car il y a trop de contraintes? Peut être que les gens ne se font pas à l'achat de série ou je ne sais quel show télévisuel?

Quoi qu'il en soit, c'est une mauvaise surprise et les rumeurs sur l'ajout de nouveaux services doivent être prises au sérieux puisque qu'Apple ne peut pas se permettre de perdre ce marché… On parle tout de même d'un revenu de 2 milliards de dollars par an et, à ce que la marque dit, est tout juste rentable.

Il sera intéressant de suivre ce qui va se passer surtout quand on sait que Microsoft va arriver avec sa propre plateforme et baladeur avant Noël…

Les magasins…

Heu… un commentaire? Oui, Apple est présent au travers de 146 magasins dans 4 pays… mais ici, en Suisse et en France, on a toujours le chiffre astronomique de 0 magasin.

Vous avez vu, c'est la même phrase qu'il y a 3 mois… mais pas les mêmes chiffres. C'est sympa hein? Il semblerait que moi et Steve ayons des problèmes de communication depuis quelque temps. Aurait-il changé de mail?

Juste pour rire, je vous mets les cartes avec les points de ventes aux USA, Angleterre, Japon et Canada:


Pour les ricains, c'est 131 magasins qui sont répartis sur le territoire!


Pour l'Angleterre, c'est 6 magasins


Pour le Japon, c'est 7 magasins


Et enfin, le Canada, c'est 2 dans la ville de Toronto!

Mais c'est pas grave hein, quand on est aussi bien servi par la FNAC qui vend les produits Apple mais n'en parle pas dans ses prospectus ou dans les magasins, pourquoi se faire du souci?

Cette situation est tout simplement débile et franchement lamentable!

Conclusions

Alors voilà, tout semble aller pour le mieux même si comme on a pu le voir, certains secteurs prometteurs commencent à montrer un ralentissement.

Il sera important de voir si c'est "saisonnier" ou s'il y a vraiment du soucis à se faire.

Ci-dessous, un historique, trimestre après trimestre de la part des revenus qui est liée au Mac et aux autres produits de la marque:


Grâce aux portables, le secteur "machines" revient en force depuis deux trimestres et l'arrivée des nouveaux Power Mac devrait également améliorer ce ratio.

Toutefois, sur le plus long terme, 12 à 24 mois, je ne pense pas qu'on verra le Mac décoller si on reste à des prix surfaits pour ce segment de marché. Je ne parle pas du Mac mini qui est assez bien positionné (quoi que, il y en aurait des choses à dire sur cette machine et la politique d'Apple), mais des machines plus haut de gamme. Je me réjouis de pouvoir comparer les prochains Power Mac à des PC des chez Dell, HP ou je ne sais qui encore qui utilisent les mêmes composés que la marque!

Enfin, Apple ne craint pas grand chose à court terme puisque pour des raisons que j'ignore, elle continue d'amasser de l'argent.

Pour mieux se rendre compte, il faut savoir qu'Apple a dans ses caisses (cash) 9.1 milliards de dollars. Oh je vous entends déjà, c'est un peu abstrait une somme pareille… Toutefois, on peut la comparer à d'autres acteurs de l'industrie comme Microsoft qui a 34 milliards de dollars ou encore Altria Group (la petite boîte qui détient Kraft, Philip Morris, etc.) qui eux ont 6.2 milliards de dollars!

C'est un fantastique trésor de guerre et franchement, je ne sais pas ce qui pousse Apple a amassé autant d'argent au lieu de reverser plus de dividendes à ses actionnaires ou faire plus de publicité ou je ne sais quoi encore.

La plupart des entreprises qui procèdent de la sorte on un objectif simple: anticiper les coups durs (mais avec 9 milliards, il faudrait vraiment qu'il soit dur!) et préparer des acquisitions majeurs…

T

25 commentaires
1)
Guillôme
, le 24.07.2006 à 00:27
[modifier]

Très bon article, toujours aussi intéressant.
Merci pour ton travail d’historisation et de comparaison :).

3)
drazam
, le 24.07.2006 à 01:01
[modifier]

Admirez, la nalyse, pertinente comme toujours: « Alors que se passe-t-il? Pour parler franchement, je n’en sais rien. »
Du Grand ToZiEnd!

Pour les 9,1 milliards de cash flow, lui et moi on saurait quoi en faire, au cas où. Si tu nous lis Steve, on s’appelle et on se fait une bouffe hein.

___________________________________
signé encore ce « mudak » de drazam

4)
marcdiver
, le 24.07.2006 à 08:20
[modifier]

Merci, j’adore toujours lire ces humeurs d’analyse. J’ai toujours l’impression de mieux comprendre après ! Preuve que c’est bien fait. Pour les milliards, je peux me joindre à la bouffe avec Steve ?

5)
JCP
, le 24.07.2006 à 10:25
[modifier]

C’est un fantastique trésor de guerre et franchement, je ne sais pas ce qui pousse Apple a amassé autant d’argent au lieu de reverser plus de dividendes à ses actionnaires ou faire plus de publicité ou je ne sais quoi encore.

La plupart des entreprises qui procèdent de la sorte on un objectif simple: anticiper les coups durs (mais avec 9 milliards, il faudrait vraiment qu’il soit dur!) et préparer des acquisitions majeurs…

Une autre raison qui pousse les entreprises à amasser du cash : éviter les OPA inamicales.

10)
elektrikpepper
, le 24.07.2006 à 12:39
[modifier]

Bel article comme toujours (en général sur cuk).
Mais est-ce que l’on peut m’expliquer pourquoi apple ne verse jamais de dividendes (estimé à >50cts par action)? Je conçois la volonté de faire un trésor de guerre (ou un grenier à blé pour les périodes de vaches maigres) mais que gagne l’actionnaire lambda (à part le plus value de l’action, ce qui est d’au moins aléatoire)?

elektrikpepper

11)
ToTheEnd
, le 24.07.2006 à 13:09
[modifier]

elektrikpepper: d’une façon générale, l’industrie informatique ne reverse pas de dividendes. Microsoft par exemple a commencé à le faire il y a 1 ou 2 ans seulement pour rendre le titre plus attractif.

La raison fondamentale, c’est qu’on parle d’un marché qui est en pleine croissance et fort de ce constat, les boîtes disent « on réinvestit tout dans la boîte car il faut prendre un maximum de parts de marché ».

Si ce discours tenait la route il y a 10 ou 20 ans, il est difficilement « tenable » aujourd’hui… c’est pourquoi Microsoft, voyant son action descendre, a décidé de donner des dividendes et de racheter des actions.

En résumé, si les actionnaires d’Apple commencent à gueuler et que des instituts financiers commencent à critiquer les méthodes de gestion financière d’Apple, ça changera. D’ici là, Apple continuera de générer un cash délirant pour je ne sais quelle raison… si ce n’est acheter de grosses boîtes (la section musique de Time Warner par exemple).

T

12)
nlex
, le 24.07.2006 à 14:19
[modifier]

tres bien pour l’article mais un point n’est pas traité c’est la progression ou non des PDM. Finalement, que Apple genere de l’argent c’est interessant mais ce qui interesse tout le monde c’est de savoir si les parts de marché du macs vont enfin décoller et c’est la ma grande déception : malgrès la bonne presse du mac en ce moment et les nouvelles machines je ne crois pas que les PDM augmente autant que ça, ce qui pourrait devenir un gros probleme pour Apple si la section iPod/ITMS commençait à s’essoufler un jour…

un autre truc m’enerve avec Apple et personne n’en parle jamais : j’ai toujours l’impression que apple sort pleins de nouveau portables et tout le monde crie au génie et boom les ventes augmentent… sur sur les portables… apres apple oublie les portables en pendant ce temps on se fait bouffer par la concurence mais c’est grave parceque paf un nouvel imac et un nouveau mac mini… puis ça sera les Pro Macs… en gros ça fait qu’il y a toujours une partie des macs qui sont au top et puis le reste est en attente. Toutes les marques font ça je pense et c’est une maniere de gerer qui fontionne et qui permet de créer l’evenement (ça me parait la moindre des choses que les ventes de laptops augmentent vu le nombre de personne qui n’ont pas changer leur portables parceque les ‘nouveaux’ modeles n’apportaient rien depuis des lustres).

MAIS si l’on pense en therme de parts de marchés Windows/Mac c’est catastophique : Apple étant LE SEUL constructeur vendant des machines avec Mac OS X sa seule maniere de prendre des parts de marché à Windows serait d’avoir toutes sa gamme AU TOP et TOUT LE TEMPS. (car en face si Lenovo à ses laptops un peut dépassé c’est pas grave tu en prends un chez HP). Et la arrive la question : oui mais Apple qu’est ce qu’ils veulent ? Gagner des parts de marché face à Windows ou vendre des machines à bon prix pour une marge confortable ? Finalement Apple n’a pas forcement avantage à gagner en PDM : cela lui demanderait de produire plus de machines, d’en sortir plus souvent, d’avoir une gamme plus complete, et de vendre moins cher (je ne parle pas de qualité/prix mais du prix de la machine de base). Il n’est pas évident qu’en faisant ça, même avec une grosse hausse des PDM, qu’Apple gagne plus d’argent.

J’ai parfois l’impression que ma passion pour Apple est le fruit d’un mensonge : je soutiens apple car je voudrais qu’il fasse perdre des PDM à Windows (pas seulement mais aussi) alors que finalement ils s’entendent bien pour ne pas se géner (à par pour la section musique bientot).

On m’aurait menti ?

13)
drazam
, le 24.07.2006 à 14:32
[modifier]

On reste tributaire, entre autres, des roadmaps spécifiques (laptop, desktop, pro) d’Intel qui soit dit en passant valent mieux que ceux de Freescale et IBM réunis…

La pdm sans rentabilité c’est tout aussi risqué que la rentabilité sans pdm, quant à l’équation idéale, tous cherchent encore la recette qui dure… Apple vit une transition de taille, laissons-lui le temps suffisant de prouver la pertinence de sa stratégie.

___________________________________
signé encore ce « mudak » de drazam

14)
nlex
, le 24.07.2006 à 14:39
[modifier]

oui ce qui est bien avec Apple ce qu’ils ont toujours une transition sur le feu : PPC, OSX, Intel… jusqu’a la prochaine :)

en attendant ce que j’aimerais c’est que le macs progressent aussi vite que les PDM de Firefox face à Intenet Explorer !

15)
ToTheEnd
, le 24.07.2006 à 14:50
[modifier]

nlex: bonne remarque à laquelle j’avais répondu il y a quelques mois. Je te la remets telle quelle!

Tout le marché de l’informatique tire les prix vers le bas, mais ce que les stats ne montrent pas, c’est qu’il se vend toujours plus de PC. Donc, quand Apple dit « on a vendu 4% de machines en plus par rapport à l’année dernière », tout le monde applaudit parce que le chiffre est plus élevé que la moyenne des PC… C’est vrai que le borgne est roi au pays des aveugles.

Toutefois, dans le même temps, les PC ont vendu 10% de machines en plus sur l’année (pas une marque, l’ensemble)… ce qui veut dire que le Mac se retrouve de nouveau à la traîne. Une simple comparaison suffit: en 2000 et 2005, Apple a vendu 4.55 et 4.54 millions de Mac (records), les PC trouvaient preneurs dans le même temps avec 134 et 198 millions de machines…

Les PC ont donc eu un parc qui s’est accru de plus de 60 millions de machines par an alors qu’Apple était toujours entre 3 et 4.5 millions…

Mais mon discours n’est pas annonciateur d’une mort ou d’une remontée du Mac, loin de là puisque les chiffres sont assez édifiants. Mon discours c’est de dire que ce Boot Camp, c’est un gros risque et que je ne suis vraiment pas convaincu des phrases du genre « mais grâce à ce soft, des gens vont acheter des Macs et en plus d’essayer Mac OS X, ils pourront continuer d’utiliser Windows »!

Je trouve que ce raisonnement est aussi étayé qu’une mine du 18ème siècle.

C’est quand même dingue ça, il faut arrêter de voir le truc « Apple a 3.4 ou 4.2 ou 4.43% de part de marché »! Il faut prendre le problème à l’inverse! Comment se fait-il que malgré toutes les bonnes idées d’Apple, le Mac n’arrive pas à bouffer un peu des 95% de Windows?

C’est la vrai question et se la poser; c’est constater l’échec de cette marque après tant d’années de lutte. Bien sûr, les optimistes et autres gourous diront « mais au moins on est encore là ». Ok, cool, mais je trouve cette situation insatisfaisante vu les risques qui sont inhérents à être tout petit (oui, ça a aussi ses avantages, mais beaucoup moins!)

On pourrait comparer ça avec Firefox & Co. contre IE ou je ne sais quoi. Bien sûr, quand IE avait 99.2% du marché, tout le monde en a voulu un morceau et aujourd’hui, si tu prends différentes statistiques, tu constateras qu’IE n’as « plus » que 82% à 85% des parts!

Tu vois la différence? On ne parle pas de 0.1% ou je ne sais quoi qui n’intéresse que les gars qui regarde les jeux olympiques et qui comptent les centièmes de secondes au 100 mètres! On parle de pratiquement 20% de parts de marché perdues en l’espace de quelques années.

Pour moi, ça c’est significatif.

Ce qui est significatif aussi, c’est que mon avion décolle dans 3 heures et que ma valise n’est toujours pas faite…

T

16)
alec6
, le 24.07.2006 à 15:37
[modifier]

Une question T : quand on parle d’une croissance de 10% du parc PC, ne s’agit-il pas de l’ensemble des ordinateurs et non des machines sous ouindose uniquement ? ce qui change un peu la donne, non ?
… enfin à la marge… je te rejoins sur la question de savoir pourquoi la PDM de mac est toujurs aussi faible.

J’ai un début de réponse entendu l’autre soir chez des amis :
« Mon frère a un Mac, c’est bien joli, mais quand je lui envoie un film ou des documents, il ne peut pas les ouvrir, quand je veux l’appeler avec Skipe, ça marche pas, quand il veut brancher une web cam, ça marche pas non plus… Mac c’est fermé, c’est pas compatible ! »

Je ne suis pas allé vérifier, mais c’est à peine exagéré, la visio avec un pc… c’est même pas la peine d’essayer ! et s’il faut mettre les mains dans le camboui comme avec Linux… pourquoi acheter un Mac ?

Encore entendu  » et en plus ils sont chers ! »
Ben oui, c’est bien beau de dire qu’à connectique égale, définition d’écran égale, qualité du design égale, et gna gna gna un Mac est parfois moins cher qu’un PC, le clampin de base n’en a rien à foutre ! il veut le moins cher, un point c’est tout !

Je pense sincèrement que si Apple veut retrouver des PDM (s’ils le veulent !) ils ne leur restent qu’à vendre le sytème X pour n’importe quelle bécanne !
A partir du moment où boot camp permet de démarrer ouindose sur un Mac, pourquoi s’empêcher d’installer le plus bel OsX du monde sur n’importe quelle machine ? Dans cette configuration, Apple se retrouve dans le même cas qu’un Sony ou consort avec de belles machines, mais se donne les moyens d’évangéliser le monde obscur avec ses logiciels les meilleurs que la terre n’ai jamais porté !
Il semble que les logiciels rapportent toujurs plus que les bécannes et faire une mise à jour du système est moins coûteux que changer des écrans, des bateries ou des caisses deffectueuses. Non ?

Mais comme je ne comprends rien à la finance et la stratégie commerciale… je raconte peut-être des bêtises !

A

17)
Guillôme
, le 24.07.2006 à 16:26
[modifier]

Pour la compatibilité, le problème est insoluble tant le problème des parts de marché n’est pas résolu! C’est le cercle vicieux!

Explication, un ami m’envoie une vidéo au format .exe (sympa!), je peux pas l’ouvrir, l’ami pense « nul le mac, il peut rien lire ».
Je lui envoie un fichier .dmg, il peut pas l’ouvrir, il pense « nul le mac avec ses formats fermés et propriétaires ».
Bref, question de point de vue et de part de marché.

Comment résoudre le cercle vicieux?
La stratégie iPod, la bascule Intel, la possibilité BootCamp… certes ça fait peur mais çà peut contribuer à faire changer les mentalités et à pousser les gens à adopter un Mac ;)

Tout tient en l’image de Mac vis à vis du grand public. Il faut qu’elle change et ce n’est pas gagné. L’autre jour à la fnac, j’entends un ado dire à ses parents qui regardaient un Mac au rayon ordi « Non, c’est nul les Macs, c’est compatible avec rien, je veux un PC ».

Vrai ou pas, là n’est pas le problème. Le problème, c’est du marketing :).

18)
alec6
, le 24.07.2006 à 16:58
[modifier]

Bonne remarque… l’image du mac dans le grand public est des plus minable !
1 – C’est cher !
2 – C’est pas compatible !
3 – C’est fermé !

et je rajouterais : C’est élitiste !

Que le système X soit meilleur, cela reste à prouver et de toutes façons, tous le monde s’en contre fout (si ce ne sont les cukiens et autres Mac bidouilleurs…)
y’a du pain sur la planche !!

A

19)
nlex
, le 24.07.2006 à 19:00
[modifier]

alors la c’est n’importe quoi, l’image du mac pour le grand public d’aujourd’hui n’est plus celle de ya 10 ans. aujourd’hui c’est plutot :

– c’est cher
– mais qu’est-ce c’est beau !
– ya pas de virus
– mais ya pas de jeux !

et surtout:
– c’est pas dispo chez Leclerc

Sinon pour ceux qui veulent vendre Mac OS X pour régler le probleme des PDM je dirais deux choses :
– regardez la part des benefices sur le harware et le software et demandez vous si Apple est une software compagnie comme Micosoft.
– oui les gens s’en foutent de faire l’effort d’acheter un mac mais ils s’en foutent TOUT AUTANT d’acheter un systeme d’exploitation !!

Le marché des OS (pour le grd public) est divisé comme ça :
– 95% de Windows parceque c’est préinstallé sur 95% des machines vendues en magazins
– 4% de linux pour les geeks ou les administrations qui ne veulent plus payer pour leur OS et être dépendant d’une société privée
– 3% de Mac parceque c’est MacOS pré-installé pour la machine qu’il faut avoir quand vous travaillez dans la création (graphisme, écrivain, musique…) ou que vous êtes attiré pas le design du mac. Et puis environ 10/15% de geek Mac qui font attention à leur systeme d’exploitation.

Avec MacOSX, Apple à du convaincre quelques geek sous Windows ou linux d’acheter un Mac mais pour le marché de masse, ça stagne plutot avec une legere tendance à la hausse (grace aux geek qui conseillent à leur petite sœur d’acheter un Mac).

Donc ce que j’essaye de dire c’est que 95% des gens n’en n’ont rien à foutre de leur systeme d’exploitation : on peut à la limite les convaincre ces gens la d’acheter une mise à jours de Windows ou de OSX avec un peut de forcing mais JAMAIS on ne poura convaincre cette masse d’acheter un nouvel OS pour leur machine. Et puis à chosir avec leur nouvel ordi ils prendront Windows pour pouvoir piquer les softs de ses voisins etc. Bref c’est mort.

La preuve à mon avis c’est que la progression de Firefox ralentit apres avoir atteint les 10% : cela correspond aux 10% d’entousiastes de l’informatique. Pour progresser, Firefox doit absolument être pré-installé sur le sordi vendues et je pense que Mozzila l’a compris et Google aussi…

20)
nlex
, le 24.07.2006 à 19:14
[modifier]

dans la série « moi si j’etais Steve Jobs » en imaginant que Steve veuille augmenter les PDM ce dont je doute, voila ce que je ferais :

– investissement massif dans la pub : tv, magazine et internet, metro… mais pas une fois de tps en tps : être présent toute l’année avec un message qui ne fasse JAMAIS réference à la concurence. Et des pubs specialisée dans la presse specialisée.

– avoir des machines bas de gamme comme le iMac éducation dans chaque categorie d’ordi (laptop, imac, pro…) ce qui veut dire rogner un peut sur les marges.

– déveloper les Apple Stores sur toute la planete, particulierement en Europe et en Asie.

– déveloper la vente en super marché, et en VPC

– s’interesser enfin au monde de l’entreprise, talon d’achile de la société : investif massivement ce secteur en étudiant les machines pour correspondre à ce marché et se sortir les doigts du… pour convaincre les directeurs d’achat des grosses sociétés (mais ne pas oublier les PME). Cela veut dire aussi investir massivement sur le software pro (je ne parle pas des créatifs).

– se bouger les fesses pour prendre des PDM sur les serveurs et imposer OS X Serveur, ou alors laisser tomber completement si c’est la juste pour faire jolie.

– racheter AutoCAD, arret du dev. sur Windows.

si ça ne suffit pas : s’allier avec Mozzila et Google et se servir d’eux pour s’imposer (arret du developement de Safari : les developeurs rejoignent Mozzila pour sortir une meilleure version de Firefox Mac)

si ça ne suffit pas : racheter HP (ou autre) et installer OS X sur toutes leurs machines ! :P

c’est tout pour le moment, me tombez pas dessus c’est juste un jeux :)

21)
k
, le 24.07.2006 à 19:50
[modifier]

J’ai peut-être une hypothèse sur la baisse des ventes de l’iTMS : les promos sur les ventes d’albums « anciens » à 10 euros dans pas mal de grandes surfaces et distributeurs de zic.

22)
6ix
, le 24.07.2006 à 21:34
[modifier]

Sur le fond, assez d’accord avec nlex.

A mon avis, permettre Mac OS sur n’importe quel PC n’apportera rien, si ce n’est des ennuis.

Une des force d’apple est de présenter un « tout-en-un », machine-système. Plutôt que de partir vers d’autres solutions, je dirais qu’il vaudrait mieux creuser celle-ci. Mettre bien plus en avant OS X aux yeux du grand public. Vanter à coin l’iMac, par ex, super machine pour le grand public.

OS X sans Mac, rien ne dit que le système se vendra mieux, et la vente de machines risque de baisser, ce qui n’est pas rien dans le revenu d’apple. Pour moi, Apple rime encore et surtout avec machines.

Avec un cash de 9 milliards, on peut bien puiser quelques millions pour investir dans la pub! Pas dans la pub un dimanche sur 5 à la tv, non. Beaucoup plus. Un peu comme le iPod finalement…

Quant aux baisses de l’iTMS, on voit qu’il y a eu un saut énorme avant noel et après, et que la baisse vaut depuis noel… mais reste largement au-dessus du trimestre précédent noel.
L’ipod et l’itms arrivent donc à leur rythme de croisière, mais c’est normal, cela doit bien arriver. Pour l’instant, rien d’inquiétant…

Apple a de bonnes bases. Maintenant il faut percer. C’est-à-dire mettre les bouchées doubles sur tous les fonts: toutes les machines, os x, ipod, logiciels,… Une fois lancé, ça devient plus facile.

23)
jeje31
, le 24.07.2006 à 21:58
[modifier]

La situation occupée par Apple est quand même appréciable. En attendait-on autant il y a 5 ou 6 ans ? Une belle gamme homogène et complète, un OS quasi parfait, le coup de génie de l’iPod, et une situation financière que beaucoup doive envier !

Que demander de plus ? Quelques points de pdm de plus ? Oui, pourquoi pas ? Imagine-t-on BMW avec 30% de pdm dans le marché automobile ? Non car à coup sûr, ces marques qui ont trouvé un créneau viable et consolidé ne gagnerait pas forcément beaucoup à vouloir tout capter …

Pour ce qui est de l’iMTS, est-ce anormal que les ventes baissent ? Pour moi, à terme, il est impensable qu’Apple puisse garder ses 75% de pdm sur la vente de musique en ligne. Alors, ca baissera forcément un jour :-))

25)
alec6
, le 25.07.2006 à 00:47
[modifier]

Votez Nlex !

Si, si , je ne blague pas ! le programme est bon, il ne reste plus qu’à faire des paris sur le prochain X.5 et le show habituel du mois d’août pour voir si SJ aura entendu qq chose !

A