Profitez des offres Memoirevive.ch!
Desktop Manager, le démultiplicateur d’écran

N'avez vous jamais pesté contre votre écran trop petit pour contenir votre fenêtre Mail, une fenêtre ou deux de votre navigateur préféré, quelques fenêtres du Finder et d'autres applications ouvertes avec tout un tas de fenêtres. Même en combinant l'écran 15" de mon PowerBook et mon Dell 24", j'arrive à trouver l'espace disponible un peu trop rare (je sais, j'ai des problèmes de riche). Et puis surtout, c'est le bazar avec pleins de fenêtres partout.

Or une solution existe depuis longtemps sur les systèmes UNIX: les gestionnaires de bureaux virtuels. Ca consiste à créer des écrans virtuels, sur lesquels vous disposez vos fenêtres, et naviguez sans problème de l'un à l'autre.

J'ai trouvé Desktop Manager, un utilitaire très pratique, pas gros (776 Ko sur le disque). Pour l'utiliser, vous ne donnez que ce que vous voulez - ni plus, ni moins.

Icone de WorkspaceManager

Encore une fois, je teste un logiciel en anglais, mais, on reste dans un logiciel avec un fonctionnement très simple, et donc pas besoin d'être fluent in English pour l'utiliser. Par ailleurs, son numéro de version (0.5.3) semble indiquer que ce n'est pas une finale, mais je n'ai eu aucun problème depuis que je l'utilise (soit environ près de huit mois).

Sébastien Pennec avait testé en mars 2003 Virtual Desktop dont le test se trouve ici, vous pouvez donc le lire pour faire une comparaison (j'y reviendrai en fin de test).

Mais au fait, ça fait quoi un logiciel de bureaux virtuels ?

C'est le miracle de la multiplication des pains: vous avez un écran, et l'instant d'après, vous en avez quatre, six ou même dix (je n'ai pas testé la limite maximale).

les 10 bureaux
Dix bureaux sur mon petit écran.

Dans la vraie vie, j'en utilise quatre, et cela me suffit largement.

Dans l'exemple ci-dessus, les miniatures incluses dans le "pager" (pour reprendre la terminologie du logiciel) indiquent que j'ai une fenêtre du Finder ouvertes sur le bureau nommé "Main Desktop", une fenêtre Firefox ouverte  sur le  bureau nommé "Web Browsing" (si ce n'est pas de la mise en situation, je ne m'y connais pas), et ainsi de suite.

Il me suffit donc de cliquer sur la miniature de l'écran, ou de taper le raccourci clavier adéquat, pour passer d'un écran à l'autre.

Malgré ce que pourrait laisser penser ma capture d'écran, chaque bureau n'est pas dédié à une application. Vous pouvez ouvrir les fenêtres de vos applications dans n'importe lequel de vos bureaux virtuels. Par ailleurs, si une fenêtre ne peut faire partie que d'un seul bureau virtuel, vous pouvez répartir les différentes fenêtres d'une application entre différents bureaux. Les palettes spécifiques à une application, quant à elles, sont systématiquement disponible pour l'ensemble des bureaux que vous avez définis (avec leur fonctionnement habituel, i.e. elles disparaissent lorsque leur application mère n'est pas au premier plan).

Le logiciel donne la possibilité, une fois une fenêtre ouverte, de transférer ladite fenêtre vers un autre bureau (via le menu, ou via des raccourcis claviers). Accessoirement, vous pouvez le faire manuellement en minimisant la fenêtre dans le dock, et en la maximisant lorsque vous êtes sur le bureau qui doit recevoir la fenêtre.

Et comment ça marche ?

Pour gérer tout ça, vous pouvez soit cliquer sur la petite barre bleue, ce qui affiche automatiquement les préférences du logiciel, soit en ouvrant le menu qui a ce joli petit dessin:

menu

Et ça va vous ouvrir ceci:

le menu

Pour commencer, allons dans les préférences - les autres éléments permettant de se déplacer dans les bureaux, ou de gérer les fenêtres pour les transférer d'un bureau à l'autre (élément Current Desktop) - il y a un petit lanceur d'application, mais je ne l'utilise jamais. La première page est dédiée aux raccourcis clavier:

hotkeys

A partir de là, vous pouvez choisir les touches applicables pour passer d'un bureau à l'autre, pour déplacer les fenêtres d'un bureau à l'autre utiliser les différentes facilités du logiciel.

Ensuite, nous avons la partie nous permettant de créer/nommer les bureaux virtuels:

Définition des bureaux

En dehors de la création de bureaux, vous définir le temps d'affichage de l'image qui apparaît en surimpression lors du changement de bureau ainsi que l'effet de transition. J'ai sélectionné "Cube", qui donne un effet très sexy. Si cela ne vous plaît pas, vous pouvez essayer les autres, mais c'est moins sympa. J'ai cependant remarqué, que lorsque vous utilisez deux écrans, seulement un des deux (l'écran principal de mon Powerbook dans mon cas) bénéficie de cet effet. Pour l'autre, le passage est instantané.

Si on continue, notre visite, on arrive à la page qui permet de gérer le changement de bureau via le mouvement de la souris sur l'un des côtés.

Active borders

Je n'ai pas sélectionné cette option, vu qu'avec deux écrans, ce n'est pas très pratique.

L'écran suivant ("name display") permet d'afficher ou non le nom d'un bureau. Enfin, la dernière fenêtre permet de gérer le pager.

Définition des bureaux

Le pager peut être affiché soit sur le bureau, comme ceci:

pager menu
dans mon cas, il est placé en bas à droite, mais y'a plusieurs possibilités.

soit dans la barre de menu, comme cela:

pager menu
C'est moins sexy, mais ça prend moins de place.

Evidemment, si ça vous tente, vous pouvez décidé d'afficher le pager sur le bureau ET dans la barre de menu, mais c'est d'une utilité discutable. Le pager dans le menu fonctionne comme celui sur le bureau: vous cliquez et vous passez d'un bureau à un autre.

Pour conclure, est-ce que c'est bien ?

Ce petit utilitaire fait maintenant partie de mes indispensables à côté de Quicksilver. Filegazer ou MenuMeter. Ca me facilite la vie, ne fait pas planter mon ordi et ne le ralentis pas.

Par rapport à Virtual Desktop, Desktop Manager est plus léger et certainement moins complet. Cependant, j'ai trouvé dans cet utilitaire tout ce qu'il me faut. Donc je vous conseille de l'essayer. Et je pense que vous l'adopterez.

26 commentaires
1)
bob
, le 06.07.2006 à 02:57
[modifier]

Merci Raphaël. J’utilise DesktopManager à fond depuis la version 0.5.0 (2004) et je me permets d’ajouter quelques détails.

D’abord une petite instabilité agaçante qui fait disparaître le « pager » d’un coup et par hasard. On ne sait pas pourquoi. Pas grave, faut quitter puis relancer. Ensuite, un peu plus gênant, lorsqu’on revient sur un bureau, il arrive que la ou les fenêtres de l’application (de ce bureau) bougent. C’est surtout très embêtant lorsque le haut de la fenêtre est planqué sous le menu en haut de l’écran. Impossible d’accéder à la barre pour la remettre comme il faut. Le meilleur exemple : iView. Changez de bureau, revenez, un coup sur deux la fenêtre du catalogue dépasse le haut de l’écran. On est bloqué ? Non, il existe une solution : on peut faire bouger les fenêtres depuis le « pager » (il fallait le savoir !).

Ça ne m’a pas empêché de l’utiliser, de me régaler, de le conseiller, de le défendre (ici même) et de le trouver incontournable jusqu’à ce que je tombe sur cette news http://www.macbidouille.com/news/2006-06-16/#12945 (oui, bon, je sais pas mettre les liens) et, là, j’ai découvert VirtueDesktops (gratuit aussi). On change de catégorie. Ça bronche pas, tout est nickel. L’appel d’une application (pomme-tab, Dock, DragThing ou autre) amène directement le bureau qu’il faut. On croit rêver.

Par contre, le réglage des préférences de VirtueDesktops est, comment dire, « artistique ». J’ai pas d’autre mot. Je conseille de mettre un paramètre puis de quitter et relancer (chez moi ça marche impec). La récompense vient après mais quelle récompense !

Si vous n’avez jamais essayé les bureaux virtuels faites-vous la main avec DesktopManager, c’est préférable et largement jouissif.

3)
François Cuneo
, le 06.07.2006 à 06:26
[modifier]

Quant à moi, j’ai essayé tout ça, mais je m’y perds très vite. Je ne suis pas assez rigoureux pour avoir le domaine x sur un bureau, l’autre sur y,. Je finis par avoir un peu de tout partout, et c’est le bordel.

Mais merci pour ce test!:-)

4)
Jer-o-nimo
, le 06.07.2006 à 08:26
[modifier]

Pour ma part, j’ai installé virtue desktop, avec smackbook puis shadowbook. C’était fun pendant un après-midi, et après, c’était gavant.
Exposé me suffit amplement.

On m’appelle McCullott, Jeremy McCullot

5)
Zitoune
, le 06.07.2006 à 08:51
[modifier]

Ca a l’air sympa, mais peut-on programmer Desktop Manager de manière à ce que lorsqu’on clique sur une icône du dock, le logiciel s’ouvre sur le « bon » bureau virtuel plutôt que sur le bureau « actif » ?

6)
Robin
, le 06.07.2006 à 08:55
[modifier]

Je suis un grand fan des bureaux virtuels et sur mon iMac G5, j’utilise Virtual Desktop (Codetek) qui est à mon avis, le plus abouti des produits (est-ce pour cela qu’il est payant ?).

Ayant reçu un iMac Intel au travail, je m’empresse d’installer le produit de Codetek pour me rendre compte avec horreur qu’il ne fonctionne pas. J’utilise donc VirtueDesktops sur cet ordinateur…en attendant que les développeurs de Codetek nous produisent une version compatible.

Une petite remarque sur Codetek. Ce ne sont vraiment pas les rois de la communication. Déjà à l’époque du passage à Tiger, il leur a fallu des lustres pour annoncer qu’ils travaillaient sur une version compatible, c’est maintenant le même problème avec les MacIntel. Un petit tour dans les commentaires de VersionTracker et on trouve toujours quelqu’un qui a reçu une réponse des développeurs du programme et qui nous tient au courrant de l’avancée du projet…

7)
Guillôme
, le 06.07.2006 à 09:16
[modifier]

Merci pour ce test.

Moi ce qui me gêne avec Desktop Manager, c’est qu’il n’a pas évolué depuis plus d’un an…

A ce stade de développement, c’est gênant « This software is alpha quality. Use at your own risk. It has only been tested with OS X version 10.3 (Panther). On other versions your milage may vary. »

Quid du MacIntel?

Bref, j’avoue que Exposé, au final, répond bien à mes besoins, même si, pour avoir été utilisateur de bureau virtuel sous linux, que ce n’est pas la même chose…
En fait, avant de faire le saut, j’attends que les mises à jour se succèdent, que le statut alpha disparaisse…

8)
PtitVert
, le 06.07.2006 à 09:36
[modifier]

J’avais testé pas mal de bureau virtuel par le passé, et dans tout les cas j’avais des problèmes avec, par exemple, les nouvelles fenêtre d’un firefox ou d’un Audium qui ne s’ouvrait pas forcément toujours dans le bureau qu’on lui avait assigné et venait donc polluer la fenêtre de travail.

Est-ce résolu avec cette version ou les autres versions comme VirtueDesktops??

Alex

9)
loic
, le 06.07.2006 à 09:38
[modifier]

Gratuit, simple et efficace depuis des lustres:
http://space.sourceforge.net/

Je l’utilisais lors de mon switch (unix -> OSX) en 2001.
Maintenant je le trouve inutile grâce au design intelligent d’OSX pour passer d’une application à l’autre, Exposé et la possibilité de masquer les applications…
Une fois l’habitude prise de mettre toutes les applications en plein écran et de passer de l’une à l’autre, j’ai perdue celle d’utiliser des bureaux virtuels, même sous unix, ce qui fait que mes collègues de bureau me prennent pour un extra-terrestre tellement l’usage des virtual desktops est ancrée chez les uniciens.

10)
Raphaël Fauveau
, le 06.07.2006 à 10:41
[modifier]

bob. si je me suis permis de fiare un test ici-même d’un logiciel non officiellement finalisé, c’est que, de mon côté, je n’ai jamais eu de problèmes de quelque nature que ce soit. Je le trouve très stable sur ma machine, et il n em’a jamais fait le genre de coup qu’il semble t’avoir fait.

VirtueDesktop est effectivement pas mal, mais il n’y a a priori pas de moyen d’afficher un pager en permanence, et surtout la consommation de mémoire vive est beaucoup plus importante (sur une config identique – quatre écrans, et des applications ouvertes dans chacun des écrans), VirtueDesktop consomme 56Mo, et DesktopManager, 8Mo. ça commencer à faire une grosse différence.

PtitVert: les fenêtre d’une application s’ouvre toujours dans le bureau actif – je préfère que cela fonctionne ainsi, car j’ai parfois besoin d’ouvrir, par exemple, une fenietre FireFox dans plusieurs bureaux. Ca demande juste un peu de rigueur.

11)
bens
, le 06.07.2006 à 10:48
[modifier]

Moi j’ai acheté You Control Desktop. Finalement, avec pomme H, que j’utilise en permanence, la gestion est plus simple que celle de bureaux virtuels où, à moins de rigueur (ce qui me manque) on finit toujours par ouvrir une fenêtre dans un mauvais bureau. L’utilisation des BV en fin de compte ralentit le switch, qui se fait facilement par pomm-Tab.
Et pomTab justement, est-si connu? Savez-vous qu’il y a moyen de quitter ou masquer à la volée des appli à partir de là? Tout en gardant le pouce sur pomme, un H masque l’appli, un A la quitte (en fait c’est le Q du clavier querty pour Quitter). Pratique, rapide. Merci Apple.

Sinon, dans le test, on ne parle pas des images de fond d’écran. Sont-elles personnalisables par bureau virtuel?

13)
felix-fi
, le 06.07.2006 à 11:25
[modifier]

Je prefere Virtue Desktop qui enfin remarche sous TIger depuis qq temps…

Son gros avantage (a VD sur DM) c’est qu’il vous emmene directement au desktop ou se trouve l’application choisie avec Option Tab par exemple… (ou avec tout selecteur d’applis QuickSilver, etc). En gros il fait de « l’auto focus » sur le desktop ou se trouve deja l’appli… tip top…

Félix

14)
Franck_Pastor
, le 06.07.2006 à 12:04
[modifier]

Avant d’essayer Desktop Manager ou autre, je conseille à tout le monde l’astuce signalée par bens, à savoir pomme-tab et majuscule-pomme-tab pour passer d’une appli à une autre. Et pour switcher d’une fenêtre à une autre à l’intérieur d’une même application : pomme-< et pomme-> (sur clavier azerty, c’est sans doute autre chose sur qwerty ou qwertz). Moi, ça me suffit pour ne même plus utiliser Exposé, F11 excepté. Alors, Desktop Manager…

16)
zitouna
, le 06.07.2006 à 13:55
[modifier]

Bon test, Rafael, mais je n’ai pas envie d’essayer ce genre d’appli, je n’ai jamais été fan de petits utilitaires « finder » (sauf Finder Pop, dont j’étais fanatique;-), on y trouve souvent de très bonnes idées dont Apple pourrait s’inspirer, mais ça fait de nouveaux trucs à apprendre, et, passer du temps à optimiser sa machine plutôt que travailler dessus, j’ai toujours trouvé ça très « d’en face » image (pour rester correct)

Franck, merci pour le pomme-< (et merci apple aussi;-)

z (qui préfère mettre la main à la pâte, que dans le cambouis…)

17)
alec6
, le 06.07.2006 à 14:18
[modifier]

Ha oui !!! pomme < ça c’est une découverte ! merci franck !
Pour ma part j’utilise exposé avec toutes les fenêtre obtenue par la souris dans le coin inf-gauche et… le bureau seul sans fenêtres avec la touche F13 programmée pour cet usage… à chacun son truc et ses habitudes.

Merci néanmoins raphael pour la découverte de Desktop Manager.

A

18)
Crifan
, le 06.07.2006 à 14:20
[modifier]

Je l’ai essayé en me disant : chouette, enfin une solution !
Hélas
Mon problème c’est que je passe de l’utilisation de mon Powerbook en déplacement à l’utilisation au bureau avec un écran externe. Le passage de l’un à l’autre met toutes mes fenêtres en pagaille. J’imaginais créer un bureau « déplacement » et un autre « écran externe ». Ça ne marche pas… Les fenêtres perdent leurs paramètres.
Existe-t-il un application pour faire ça ?

19)
bob
, le 06.07.2006 à 14:29
[modifier]

Zitoune. DesktopManager non, VirtueDesktops oui.

PtitVert. C’est résolu avec VirtueDesktops.

Raphaël. Ravi que tu n’aies pas ces petits problèmes avec DesktopManager. Pour VirtueDestops, tu as les bureaux au menu et en permanence. Un pager existe (shift-tab ou alt-tab) mais il est différent. Pour la mémoire, je te crois sur parole. Ça ne m’a pas encore gêné.

bens. Oui, chaque bureau peut avoir son fond d’écran (VirtueDesktop).

20)
Leo_11
, le 06.07.2006 à 18:58
[modifier]

C’est quoi le point rouge qu’il y a en haut à gauche du Pager??? J’ai cliqué dessus et je pouvais plus rien faire par les raccoursis claviers, j’ai dû quitter Desktop et le relancer pour obtenir du normal…

Si non c’est pas mal comme utilitaire… merci Raphaël

21)
Leo_11
, le 06.07.2006 à 18:58
[modifier]

En plus c’est cool comme ruc tu peu cacher des truc’s que tu ne veux pas que les autres voyent sans avois à masquer l’appli… c’est top :-D

25)
LolofromParis
, le 07.07.2006 à 15:30
[modifier]

J’ai quelques problèmes avec Virtue Desktop en particulier les fonds d’écran qui ne fonctionnent pas comme ça devrait. Impossible d’avoir un fond différent par bureau.

26)
bullecaisson
, le 30.08.2006 à 14:57
[modifier]

Cela fait longtemps que je matte l’évolution de ce soft.

Eh bien, Y’EN A MARRE !

Les mises à jour se succèdent et des bugs grossiers persistent !
Je viens d’essayer (il y a 10 minutes…) de configurer DEUX bureaux et ce ‘utain de soft n’enregistre pas mes choix. Il en fait qu’à sa tête…
Pour moi c’est une grosse daube (dans son état actuel) !…

Désolé pour les afficionados, mais j’estime qu’un logiciel, qu’il soit commercial ou basé sur un développement libre et bénévole, se doit le minimum syndicale. Je râlais de la même manière quand Illustrator ne tenait pas compte de mes préfs…

Il se peut que ma configuration matérielle (comme intellectuelle) soit en inadéquation avec VD, mais force m’est de constater BEAUCOUP TROP de dysfonctionnements.

Je vais attendre une version définitive, non béta et essayerai à nouveau…

Messieurs les développeurs de VD, testez votre progéniture, au moins une fois avant de la mettre en ligne… et supprimez ces gros points noirs disgracieux…