Profitez des offres Memoirevive.ch!
Panorama facile avec Autopano Pro, CubicConverter et Pleinpot

Avertissement:

Que les choses soient bien claires: je ne suis pas un professionnel du panorama.

Le panorama, c'est tout un monde! Regardez le sujet sur le forum "question Mac" de Cuk.ch: un frappadingue du domaine, RackSama, vous donne tous les liens utiles pour savoir comment faire un panorama "tip top en ordre".

Un sujet encore plus complet, du même RackSama est également situé tout en haut de cette page du forum de Macbidouilles.

Ça reste un peu compliqué tout ça parfois, malgré tout. Je ne désespère pas de faire en sorte que notre ami RackSama accepte tenir une rubrique sur Cuk.ch dédiée au monde du panorama. C'est en bonne voie!

Parce que c'est bien d'un monde dont il s'agit.

Le présent article voudrait simplement vous montrer que même si vous n'avez pas de connaissance technique, faire un panorama, avec les outils actuels, ça devient à la portée de tout le monde.

Je fais certainement des erreurs, je ne respecte certainement pas la technique officielle, raison pour laquelle je ne vais pas faire un cours sur "comment faire le plus beau panorama de la mort qui tue", mais il n'empêche que ce que j'ai réussi à faire me plaît, et je suis tout fou avec ça.

Je disais donc plus haut que je ne suis pas un professionnel du panorama.

Cela ne m'a pas empêché de voir des personnes proches travailler des images qu'ils recevaient alors dans de jolies enveloppes en papier (les enveloppes et les photos aussi d'ailleurs), tailler dedans, les aligner, pour arriver à obtenir une bande de type "puzzle horizontal", le tout souvent ma fois fort bien réalisé.

Nonobstant cette réussite, certains défauts apparaissaient très vite. D'abord, les collages restaient à l'époque visibles, et puis, les appareils vignettant toujours (déjà!), les coins de chaque image étaient plus sombres et cela créait des espèces de vagues d'ombre à travers tout le "rectangle", vagues il faut l'avouer assez disgracieuses. Une possibilité consistait dans une taille des images drastique des images, mais malgré tout, des différences subsistaient, ce d'autant plus que pouvaient se poser le problème des différences d'exposition entre les images.

Bref, le panorama, ce n'était pas facile.

Et puis, pour faire un panorama professionnel, il faut faire l'achat d'un pied avec une tête panoramique justement, qui coûte extrêmement cher, ceci afin (et je cite RackSama) de positionner la pupille d'entrée de l'objectif, imparfaitement appelée "point nodal", sur l'axe de rotation.

Il se trouve que les choses ont commencé à se simplifier du moment que certains compacts ont été, et ce depuis quelques années, capables de vous guider dès la prise de vue des images. Certains fabricants mettent même à disposition (Canon et son PhotoStitch par exemple) un logiciel dédié, qui vous aide à aligner vos photos sur votre ordinateur. Mais s'ils sont utiles pour faire de petites choses, on est bien loin de ce que peut faire un bon programme de création de panorama, avec des images bien travaillées, sur un reflex par exemple.

Mais nous parlons de panorama… finalement, à quoi ça peut bien servir, un panorama? À première vue, cela semble évident: à voir en largeur et en hauteur ce qu'un objectif, même grand-angle, est incapable de saisir. Je ne parle pas des panoramas de certains compacts bas de gamme, qui ne font que diminuer la hauteur d'une image pour donner l'impression d'un panorama.

Je ne parle pas non plus des photos, qui peuvent d'une certaine manière être intéressantes, tirées à partir d'un très grand-angulaire. Certes, une image ainsi obtenue montrera peut-être tout ce que je peux présenter en juxtaposant 10 images prises au 35 mm. Mais avec de terribles déformations.

En plus, la définition d'une image prise au 12 mm par exemple reste celle d'une image… seulement. Lorsque je juxtapose plusieurs images au 35 mm, je garde tous les détails, tous les raffinements de chacune de mes images (ce qui n'est pas sans conséquences sur la taille et le poids du résultat final), et souvent avec bien peu de distorsion.

Reste à savoir quoi faire de ses panoramas. On peut bien évidemment les imprimer, si possible sur une imprimante à rouleau (il en existe des pas trop chères sur le marché).

Mais on peut aussi les regarder sur QuickTime VR, et là, ça devient magique!

Bref, moi qui n'étais pas chaud dans ce domaine, je dois dire que je commence à adorer ça.

Et si j'adore ça, c'est parce que les logiciels ont fait un bond ces derniers mois tout à fait considérable.

Je vous ai parlé de mes problèmes avec Stitcher, qui sont résolus sur mon MacBook. Il se trouve que ce logiciel, monstrueusement puissant, est encore cher et pas encore Universal Binary. J'attendrai un peu avant de le tester pour Cuk.ch, que le portage soit effectué.

Deux logiciels sont quant à eux tout à fait intéressants et abordables, même s'ils ne font pas tout ce que fait Stitcher.

Calico, que je testerai lorsqu'il arrêtera de quitter inopinément chez moi, et surtout Autopano Pro, développé par kolor, un éditeur français.

Je résume: ces deux logiciels, UniversalBinary (pour la 1.1 de Calico, et pour la 1.2 beta 6 d'AutopanoPro) vont être capables de vous créer entièrement automatiquement un panorama de qualité époustouflante, alors que vous leur donnez à manger des dizaines d'images en vrac, à ajuster.

Je n'ai pas d'autre mot: magie!

Ah ben si j'en ai un tout de même: SIFT, un moteur de reconnaissance puissant sur lequel s'appuient un certain nombre de logiciels du même type. Cela dit, Autopano y rajoute son savoir-faire, bougrement efficace!

C'est donc d'Autopano Pro dont je vais vous parler aujourd'hui, dans un article qui sera peut-être plus court que l'introduction qui m'amène à ce paragraphe!

Autopano Pro, c'est magique!

image

Yessss! AutopanoPro est UniversalBinary!!
Comme Calico d'ailleurs…

Lorsque vous lancez Autopano Pro (pas besoin de l'installer, il suffit de le glisser sur le dossier "Applications" de votre disque dur), vous tombez sur une fenêtre qui peut sembler un peu rébarbative. Chez moi, elle est plus jolie que chez vous peut-être, c'est parce que j'utilise UNO, que je vais vous présenter bientôt et qui rend les fenêtres en alu brossé bien plus agréables qu'elles ne le sont en réalité.

image

Donc de l'alu brossé pur et dur, mais là n'est pas le sujet.

Vous glissez un dossier contenant des images prêtes pour un panorama sur la partie de gauche (attention, j'ai bien écrit un dossier, pas une série d'images). Pour moi, les images doivent toujours avoir une partie commune d'environ 30 à 50  %. J'ai choisi de travailler en JPEG, mais la plupart des RAW du marché sont acceptés, tout comme des formats comme le TIFF, png, psd, bmp "et beaucoup d'autres" comme le dit l'auteur.

Vous pouvez aussi donner à manger un dossier ou des images via deux commandes de menu, il va de soi.

Le programme se lance automatiquement dans une analyse plus ou moins longue des points de contrôle (pour vous donner une idée, un panorama créé à partir de 9 images JPEG plein pot de 12 MP chacune, en provenance d'un Canon 5D ne prend que trente secondes), et vous prépare une prévisualisation de votre panorama dans la partie droite de la fenêtre.

image

image

image

C'est vraiment incroyable, cette qualité d'assemblage, comme nous pourrons le voir plus loin.

Mieux même, si votre dossier contient plusieurs panoramas, notre ami Autopano est capable de les regrouper et vous prépare ses aperçus séparément.

Bon, allons plus loin…

Ah, mais j'allais oublier! Vous voulez des exemples!

Avant toute chose il faut bien entendu prendre des images à donner en pâture à notre logiciel.

L'idéal est comme je l'ai écrit de suivre une démarche précise, qui vous sera indiquée ici, sur le site d'Autopano ou de manière encore plus complète, mais en anglais, sur le meilleur site dédié au panorama semble-t-il, panoguide.

Personnellement, je n'ai pas le temps. Ou pas encore eu le temps de faire ainsi. Même si je me demande si je ne vais pas me laisser prendre au jeu…

J'ai donc fait quelques essais, petit à petit, que je me propose de vous décrire ici.

Ma première tentative date de ma découverte de Stitcher. Je me suis placé devant ma direction des écoles, et pour voir, comme ça, j'ai pris à main levée un panorama d'environ 180°, sur une seule bande, en faisant seulement attention de faire en sorte que les images se chevauchent et en réglant mon zoom sur 50 mm.

Résultat: pas évident. Les jointures, avec Stitcher 5, ne se faisaient pas correctement. Évidemment, j'avais pris mes images comme une brute, sans respecter la moindre règle élémentaire. Notez que quelques mois plus tard, tant Stitcher que la concurrence s'en sort très bien avec ces images. Les progrès sont donc faramineux.

image

Ma seconde tentative, à partir du moment où j'ai vu que les programmes étaient capables de faire l'assemblage correctement, ça a été le devant de ma maison, en fin de soirée.

Là, mon but était de prendre plusieurs bandes, pour voir comment le programme pouvait assembler en hauteur et en largeur.

image

Je constate que j'ai pris 9 images, 4 sur la bande du haut, trois sur la bande du bas, faut le faire tout de même. Autopano me montre évidemment mes manques. Notez qu'à ce niveau, même la prévisualisation montre mes différences d'exposition. Comme nous le verrons, ce problème va se régler plus tard.

Troisième tentative, Dubrovnik, où je me suis dit qu'un petit panorama des toits de la ville ne serait pas une mauvaise idée. Je n'avais pas de pied, qu'à cela ne tienne. Je me lance en essayant d'être le plus rigoureux possible sur une série de 46 images pour couvrir environ 180°, sur 4 couches.

image

On constate ici que toutes les jonctions sont bien réalisées, mais qu'il y a un certain nombre d'erreurs sur le mur à l'avant-plan. J'ai tout de même été trop brutal.

Les dimensions de cette image, en taille réelle, sont pour le moins lourdes:

image

Et puis, après quelques essais, je me suis placé avec un trépied avec la tête mise le mieux possible à niveau, au milieu du champ situé en face de chez nous.

J'ai réglé l'EOS 5D (capteur plein format je le rappelle, sans coefficient d'agrandissement) en mode priorité au diaphragme à f9 (je crois si j'ai bien compris que l'idéal serait de passer en mode manuel), choisi la focale 50 mm (je crois avoir lu que le 35 mm devrait être une référence) et il se trouve que mes choix ont donné d'assez bons résultats.

J'ai pris 4 bandes de 12 images, décalant pour chacune d'elle à chaque fois l'appareil de 30 ° vers la gauche.

Voici le résultat:

image

C'est bien joli tout ça, mais les dimensions originales de l'image sont les suivantes:

image

Inutilisable, à moins d'imprimer ça sur des papiers de je ne sais combien de mètres de long. Et puis c'est lourd! 115 Mb…

Nous verrons plus bas comment prendre notre panard à partir de ce type d'images… en les allégeant passablement.

Un peu de patience.

Editer son panorama

Au stade où nous en sommes, Autopano Pro n'a fait qu'assembler vos images, le plus souvent parfaitement.

Vous pouvez cliquer sur le bouton d'édition de panorama dans la partie droite de la fenêtre principale, et vous voyez votre œuvre, toujours en prévisualisation mais dans une fenêtre plus grande, avec de nombreux outils.

image

Le bouton d'édition

image

La zone d'édition, avec ses outils en haut.

Pour avoir de l'aide sur chacun de ces outils, il suffit de cliquer sur le bouton d'aide, tout à droite, puis de cliquer sur n'importe quel bouton. Pour information, l'aide intégrée au logiciel fait appel à des pages Internet, fort bien réalisées d'ailleurs. Vous trouverez par exemple ici de l'aide en rapport avec tous les outils que je décris ci-dessous.

image Le premier bouton tout à gauche est important: il s'agit du bouton "Annuler", puisque cette commande n'existe dans aucun menu.
image

Le second bouton permet de "rendre" ou développer votre panorama, pour qu'il soit visible ensuite dans QuickTime VR ou sur une imprimante. je pense que les options sont assez parlantes. Vous imprimerez à partir d'une projection rectilinéaire. Si vous voulez faire du QuickTime VR (voir plus bas), commencez peut-être par une projection cylindrique!

Vous voulez bien voir la différence entre ces projections? Un excellent exemple est donné ici, sur le site de Slahs72.club.fr.

image

Un peu plus à droite, le bouton qui nous permet de voir notre panorama image par image.

image

image

La série de boutons parle d'elle-même j'imagine

imageLe bouton "Yaw Pitch Rall" pour Lacet, tangage et roulis, appelé "Transformation numérique permet de remettre en ligne droite un panorama qui tangue…

Vous constatez ici le panorama droit en position 1, auquel j'ai appliqué un tangage en position 2, puis un roulis en position 3, juste pour l'exemple

image

image

image

image
Le bouton d'ajustement… ajuste votre panorama au mieux à la fenêtre d'édition…
image

Le bouton "Taille" est particulièrement important puisqu'au cas où vous n'auriez pas eu de pied par exemple, votre panorama ne sera pas régulier. L'outil taille permet de ne prendre le rectangle "au mieux" avec la matière donnée.

Même avec un trépied en effet, vous n'êtes jamais complètement régulier. Disons en tout cas pas moi!

image

L'outil "Taille" s'arrange pour ne prendre que le meilleur:

image

image

Les outils "positionner le point de vue" (à gauche) permet de placer le point de vue à l'endroit cliqué. Cela dit, à mon niveau, ça ne fait que des choses bizarres… Mais c'est parce que je ne maîtrise pas j'imagine. Alors j'utilise le bouton "Niveau automatique", à droite, pour revoir mon panorama à partir de ce que le logiciel trouve être le meilleur point de vue. Ça tombe bien, nous sommes toujours d'accord!

image

L'outil "verticales" permet de redresser le panorama, en indiquant à Autopano quelle ligne devrait être droite verticalement. Ceci au cas ou l'outil "Niveau automatique" ne suffirait pas!

 

Les outils de gestion de la couleur sont énormes! Même le HDR est de la partie…

Ce qu'il y a de fabuleux avec Autopano, c'est que tout est simple, même la gestion de la couleur.

Il faut savoir que nos images ont des différences d'exposition parfois, vignettent, comme je l'ai écrit plus haut.

Autopano Pro règle tout ça, et de quelle manière!

Vous d'abord, le logiciel égalisera les différences, en faisant en sorte que vraiment, je peux le certifier, on ne voit pas où se situent les jointures. J'ai demandé à mes connaissances de chercher sur mes panoramas, on ne voit pas.

Pourtant, il est parfois difficile de gérer des différences de lumières très violentes. Dans un appartement par exemple. Vous avez des endroits sombres, et des fenêtres. C'est l'horreur! Dans ce cas, le HDR dont nous vous avons longuement parlé ici et et encore ici, vient à votre rescousse, à l'intérieur même d'Autopano, sans aide externe.

Rappelons en quelques lignes le principe du HDR: vous prenez de la même vue deux images ou plus. La première est sous-exposée, pour bien prendre les lumières hautes, la seconde est surexposée, pour bien déboucher les ombres. Le HDR prendra le meilleur de chaque image, débouchant les ombres et gardant les hautes lumières.

Et bien dans le panorama ci-dessous, je n'ai travaillé qu'avec deux images pour chaque vue, à -1 et +1 IL. j'aurais dû aller à -2 et +1 je pense.

J'ai fait un tour de la classe au 35 mm, 12 vues donc, avec deux images pour chacune d'entre elles.

J'ai donné les 24 images obtenues à Autopano qui s'est débrouillé comme un grand, et pour mettre ensemble "en trois dimensions" ces images: en largeur, en hauteur, et en "épaisseur", superposant les deux images de même type et en tirant parti après que j'aie cliqué sur la correction de couleur HDR.

image

Une fois l'image HDRisée, je choisis simplement le filtre ToneMapping et, j'effectue des réglages en temps réel:

image

image

La baie vitrée carrée à côté des armoires est blanche, c'est normal, le verre est dépoli, on ne voit rien dans la réalité non plus.

image

Cliquez sur cette image pour voir une classe en QuickTimeVR

C'est juste un exemple hein, ce n’est pas pour faire de l'artistique!

Notez que si vous ne voulez pas utiliser le HDR, je vous conseille alors d'utiliser la correction de type standard (voir plus haut la figure montrant le menu local).

image

L'outil "ancres" est fort utile, puisqu'il permet de déclarer une photo quelconque (choisie avec soin si possible tout de même) comme référence.

image

Comme vous pouvez le constater, il est possible de choisir plusieurs types de références, et vous pouvez d'ailleurs sélectionner pour chacun d'eux une image différente.

image

L'outil "Niveau" fonctionne comme sur tous les autres logiciels de ce type il me semble. Donc je ne vais pas m'attarder sur lui.

 

image

Notez que le bouton "Auto Couleur" qui déborde devrait être corrigé au moment où vous lisez ces lignes!:-)

image

Le dernier outil tout à droite sert pour l'instant simplement à contrôler l'état des points de contrôle.

 

Bien!

Je crois avoir terminé, reste à faire le rendu!

La fenêtre de rendu

La fenêtre de rendu est tellement évidente que je ne vais pas vous la décrire de fond en comble tout de même.

image

Vous choisirez la taille de votre document final tout en haut, sachant, d'après ce que m'a dit RackSama, que si vous devez diffuser votre panorama QuickTime VR sur Internet, il faut que sa taille soit un multiple de 24 en largeur, et comprise entre 7008 à 8448 pixels.

Ah, les formats de sortie sont JPEG, PNG, BMP, et HDR (64'000 pixels en largeur et hauteur max pour ces formats), PSD ou PSB (300'000 pixels max).

La définition JPEG doit être, toujours pour une production Web moyenne ou basse.

Vous choisissez votre interpolateur, le Multiband étant le plus précis mais aussi le plus lent, et garantissant aucune jointure visible. À la vitesse où vont nos machines (surtout si c'est un MacIntel), ce serait une misère de s'en passer.

Et vous lancez le rendu!

Vous voyez le travail évoluer au fur et à mesure, en regardant l'image se former au bas de la fenêtre ci-dessus.

image

Évidemment, plus votre panorama est lourd en images, plus il est lent à rendre.

La classe que vous avez vue plus haut ne prend que 3 minutes, par contre, le panorama de Dubrovnik, en taille réelle (plus de 40'000 pixels), JPEG max m'a pris un peu plus d'une heure sur MacIntel.

Voilà, j'ai fini avec Autopano Pro, qui est exceptionnel, et vraiment enthousiasmant.

Vous ai-je dit que ce logiciel ne coûte que 99 €? Non?

Et bien c'est pourtant son prix. Franchement, lorsqu'on voit sa puissance, les possibilités offertes, il n'y a pas à hésiter. Moi qui ai pu en essayer trois, un beaucoup plus cher (Stitcher, qui fait aussi d'autres choses, que nous allons voir plus loin) et Calico (bien plus simple), et bien c'est AutoPano Pro que je choisis sans la moindre hésitation, qu'on se le dise.

Bon!

Normalement, j'en aurai fini là, sauf que je me dis que vous vous demandez comment transformer un beau panorama cubique ou sphérique en panorama QuickTime?

Je me trompe?

Allez, je vais simplement vous présenter hyper rapidement la solution que j'ai trouvée: CubicConverter, qui est lui aussi une petite merveille.

Cubic Converter, pour passer du panorama simple au QuickTime VR

Je reviendrai sur la suite CubicConverter, Cubic Navigator, et Cubic Connector dans un prochain article.

Je vous montre la fenêtre de CubicConverter, et tout devient clair.

image

Vous avez compris?

Il suffit de glisser une image en provenance d'Autopano Pro au centre de l'image, de cliquer sur "Convert" et elle est belle!

image

Bizarre hein! Allez, je clique sur "Convert".

image

Il se met au travail, et vous pouvez voir le résultat ici (je l'ai déjà montré plus haut).

Vous voulez voir ce qu'est devenu le panorama de notre maison (et de celle du voisin).

Cliquez sur l'image ci-dessous:

image

Un petit clic et vous serez au milieu du pré, en face de notre "siège":-)

Tout cela grâce à Autopano d'abord, puis à CubicConverter, et cela sans me poser la moindre question! Je n'ai pas cherché à comprendre la moindre option. Lorsque vous glissez une image sur CubicConverter, le logiciel sait déjà s'il s'agit d'un panorama sphérique, cylindrique, ou rectilinéaire…

J'aime la simplicité que voulez-vous, j'aime aussi CubicConverter!

Ah, j'oubliais! Le calcul des faces du cube est extrêmement rapide, même si le logiciel n'est pas encore UniversalBinary. Une version 3 qui le sera est en cours de développement. En attendant, pas la peine de se priver!

Comment? Ce n'est pas fini? Comment publier sur Internet son zoli panorama?

C'est que je n'en peux plus moi, vous allez me mettre en arrêt de travail pour au moins une semaine!

Bon allez, c'est bien parce que c'est vous…

CubicConverter coûte 49 $.

Comment publier son panorama QuickTime VR sur Internet? Pleinpot!

Vous avez votre film QuickTime, vous voulez le placer sur une page Web.

Et bien ce n'est a priori pas si simple, sauf si vous suivez le conseil que Rack Sama m'a donné: Pleinpot!

Comment?

Oui oui, Pleinpot, c'est le nom du logiciel!

Lui aussi, je vais le tester prochainement plus à fond, quoique… il est tellement simple et évident lui aussi, que je crois qu'une description ici même suffira. On verra.

Regardez plutôt!

image

  1. vous glissez dans cette zone le film QuickTime VR (relisez plus haut les tailles maximales conseillées)
  2. vous choisissez le type de contrôleur que pourra utiliser votre utilisateur et si le film apparaîtra en plein écran ou non
  3. vous faites les réglages du son que vous aurez glissé éventuellement dans la fenêtre en 4
  4. la zone de réception du son
  5. vous choisissez quelques petites choses pour la page qui affichera le film QuickTime

Il ne vous reste plus qu'à cliquer sur "Exporter". Vous obtenez ceci:

image

Dans le dossier "media", nous trouvons:

image

 

Vous glissez le tout dans votre serveur, et c'est TOUT!

Pleinpot coûte quant à lui 19 € seulement.

Moi des programmes comme ça, je trouve dingo!

Et quand c'est trois programmes qui me rendent dingo de suite, ça suffit à me faire adorer un domaine qu'il y a à peine quelques semaines, je ne connaissais pas du tout. J'ai encore plein de boulot pour progresser, mais j'avance, j'avance…

Vive le panorama! Vive la photo, et vive l'informatique!

Et vous, lecteurs chéris, je vous en supplie, essayez, c'est trop génial tout ça!

 

 

24 commentaires
2)
fxprod
, le 12.05.2006 à 00:25
[modifier]

les chaises sur les tables….
Une punition suisse!!!

une heure de vidéo, des heures de montages
c’est pas juste!!!

3)
Yves
, le 12.05.2006 à 00:27
[modifier]

Et chez moi, sur Safari, nickel. Superbe panorama, c’est quand même beau, le gros de Vaud !

Yves

PS: c’est une pub pour Renault ?

5)
François Cuneo
, le 12.05.2006 à 09:55
[modifier]

Ouah. Dan DT! Dans l’article, je remerciais Dan Mac! J’ai corrigé.

Bref, merci merci merci et encore merci!

Maintenant, ne me reste plus qu’à m’acheter une tête panoramique.

C’est dingue, mais c’est dingue!

7)
jp
, le 12.05.2006 à 13:00
[modifier]

Sujet vachement intéressant !!!
Personnellement, j’utilise mon 20D avec le 10-22 réglé sur 10 le tout sur une tête Panosaurus, puis je stitch les images avec stitcher :)

Si tu cherches une tête pas chère mais de bonne qualité, je te conseille la Panosaurus (99€).

9)
Saluki
, le 12.05.2006 à 16:31
[modifier]

Euh, j’ai ouï dire que le toît allait être refait …avec plein de panneaux solaires et de chauffe-popotte, du coup.
J’attends le prochain panoramix pour noter le changement substantiel, un peu comme le jeu des sept erreurs, avec les Renault permutées.

Ah, j’oubliais :
;°)

Pour être un peu dans le sujet:
j’ai une tête Manfrotto, un régal pour choisir le nombre de vues à effectuer selon la focale utilisée, ça s’enclique tout seul, mais quelle galère le réglage du point dit « nodal »…


Du MacPortable à l’Alubook, en quinze ans je suis devenu plus sage.

11)
jp
, le 12.05.2006 à 22:28
[modifier]

C’est sure que la Panausorus comparé à une Manfrotto ou autre fait un peu cheap (500€ vs 99€). Mais les résultats que j’ai obtenus sont parfaits (pour moi). Elle n’a pas de p’tit clic pour dire où prendre les images mais elle est graduée en rotation et en inclinaison pour les sphérique.

Je pense que tu ne devrais pas avoir trop de mal à te laisser convaincre par ta tente :)

12)
GURL
, le 13.05.2006 à 20:45
[modifier]

Traduction du test par Max Lyons de la tête panoramique Panosaurus

Traduction du test par Max Lyonsde la tête panoramique Nodal Ninja

Il s’agit de deux têtes panoramiques d’un prix très raisonnable et d’un poid tout aussi raisonnable (avant de commander un modèle plus « costaud », regardez bien son poid et placez un cailloux du même poid dans votre sac pour voir quel effet ça fait!). Elles ne conviennent pas pour un gros reflex, surtout s’il est équipé d’un objectif lourd (ou très gros, ce qui revient au même) mais il s’agit de deux outils sérieux, utilisés par un grand nombre de gens expérimentés qui ont contribué à leur mise au point…

D’ailleurs, pour l’une et l’autre, le modèle testée par Max est la version précédant celle qui est en vente (là aussi ça progresse.)

Georges Lagarde – http;//www.panorama-numerique.com

13)
Thierry Vial
, le 14.05.2006 à 20:04
[modifier]

Moi qui écrivais dans un autre commentaire que je souhaitais bricoler une tête panoramique : après avoir découvert Panosaurus (merci jp) je viens d’en commander une !

A part ça, mon petit trépied cullman sera sans doute beaucoup trop léger, surtout sur sol dur, lorsqu’on ne peut pas bloquer les pieds dans le terrain. Les fabricants de trépieds vantent toujours la légèreté de leurs produits. Or, j’aimerais plutôt un pied bien stable, peu importe qu’il soit lourd : je n’aurai pas à le transporter sur de longues distances.

Auriez-vous un trépied à me recommander ?

Thierry

14)
Mat
, le 14.05.2006 à 23:46
[modifier]

Bien le bonjour M. Cuk
Superbe article que vous nous avez préparé !
Après quelques essais antérieurs infructueux, j’ai essayé la version démo de Autopano et j’ai été litéralement conquis… J’ai resorti des photos mises de coté à cet effet et j’y ai passé une partie de la nuit
L’achat d’une licence me parait tout à fait justifiée. Faudrait d’abord que je le compare aux moultes autres logiciels du genre et que je trouve un imprimeur pour mes panoramas de résolution 15000 x 2000 en taille poster !!
Et après ça ma compagne arrêtera de se moquer de moi qd je perd mon tps à prendre 15 photos d’affilée.
Merci de m’avoir ouvert les yeux sur le monde du panorama !!!

Ci-joint quelques exemples de mes essais prometteurs
Mat
[img=http://img284.imageshack.us/img284/8040/machu18tl.th.jpg]
[img=http://img76.imageshack.us/img76/4961/bolivie8zc.th.jpg]

15)
François Cuneo
, le 15.05.2006 à 06:21
[modifier]

Ils sont chouettes tes panoramas!

Dépêche-toi d’acheter la licence, qu’on ne voie plus les marques « Autopano »!

De tout ce que j’ai testé, ce programme est le meilleur, le plus simple, le plus puissant, et le plus stable.

16)
François Cuneo
, le 15.05.2006 à 06:23
[modifier]

GURL, merci pour tes tests et pour ta traduction du montage de la Panausorus. je vais en avoir besoin dès que je l’aurai reçue.

Je me réjouis!!!

Je vais te contacter via le mail pour… enfin tu verras.

17)
François Cuneo
, le 15.05.2006 à 06:25
[modifier]

Carnea, Je n’y connais rien en trépieds!

J’ai un gros Manfrotto avec tête rapide. Je pense que la Panausaurus ne va pas se mettre là-dessus.

Sinon j’ai un vieux trépied pas cher mais stable, on verra si ça fonctionne. je me réjouis d’essayer.

18)
jp
, le 16.05.2006 à 17:38
[modifier]

GURL, merci pour tes tests et pour ta traduction du montage de la Panausorus. je vais en avoir besoin dès que je l’aurai reçue.

Le plus dur c’est de trouver le point « nodal », le montage c’est de la rigolade :)

Bon courage…

19)
François Cuneo
, le 16.05.2006 à 23:02
[modifier]

Le plus dur c’est de trouver le point « nodal », le montage c’est de la rigolade :)

Ah tu te trompes, je suis sûr que pour moi, même le montage ne sera pas de la rigolade!

20)
epowder
, le 20.05.2006 à 20:44
[modifier]

Bonjour,
Utilisateur de stitcherExpress- SE – depuis sa sortie je viens de tester Autopano cet aprem sur une 15 de panoramique et je suis vraiment bluffer par la qualitée de l’assemblage c’est pratiquement parfait à chaque fois.
le mode automatique est lui aussi tres performant, super gain de temps et de confort par rapport SE.

Par contre je trouve l’export en psd pour retoucher les petits defauts d’alignement et de moirage de matière tres peu pratique, il n’y a pas les masques de l’assemblage !! sur ce point SE est bien plus performant.
Dans un export psd à chaque calque correspond un masque sur lequel on peut travailler.
C’est le seul point en faveur de SE, mais il est rédibitoire pour AutoPano, j’hésite à switcher.
(Il y en a une autre c’est que les export en psd ne fonctionne plus depuis la version Mac OS 10.4.6 !! et pas de maj en vue..)

Bien sur j’ai moi même créer un masque au calque concerner au dessus du calque qui comporte l’assemblage entier mais c’est franchement moins pratique, il faut également ratraper la chromie.

Alors est ce que j’ai rater un truc? que je n’emploi pas la bonne méthode?? que c’est une version Béta et la version définitive aura integré les masque en export psd??

merci d’éclairer ma lanterne

A bientôt

21)
zitouna
, le 24.05.2006 à 20:59
[modifier]

Super article François, je reconnais chez toi l’enthousiasme (le mot est faible) que l’on rencontre chez tous ceux qui découvrent la panographie, c’est une vraie claque! (et je comprends ton amertume et ta déception en voyant le peu de commentaires sur le sujet). Ces logiciels ont l’air bien performants, pour moi qui n’ai que l’expérience de l’ancètre, à savoir, QuickTimeVR Authoring Studio d’Apple, qui n’a jamais dépassé la versin 1.0.1! (quoique j’ai fait l’essai une fois de PanaVue Image Assembler, ça fonctionnait très bien, l’histoire des petits drapeaux, mais que pour PC, alors…).
Mais il leur manque le côté « suite » du logiciel d’Apple, la possibilité d’assembler plusieurs panos en une « scene », avec des liens super faciles à mettre en œuvre, la partie « objet » aussi est très amusante et pleine de surprises.
En tout cas, tu m’as donné envie de ressortir la rotule « maison », sur mesure pour mon M4 avec le 15mm Voigtländer en vertical (ça n’a pas été simple de règler le « point nodal »: loupe sur une feuille de calque, le tout dans la petite ouverture du dos de l’appareil!). Elle ne peut servir que pour ce couple boîtier/objectif, mais ne pèse que 200 grammes, comparé aux plus de 2 Kilogrammes de la rotule Manfrotto! 9 vues pour un pano à 360° avec recouvrement de 30-40%. C’est vrai qu’il faut compter aussi avec le temps des scans…
Mais pas de poussières;-)
Peux-tu m’expliquer le choix du 35mm? J’ai toujours pensé que moins j’en faisais, mieux je me portais, d’où l’intéret pour l’ultra-grand angulaire en vertical: couverture de champ maximale, nombre de photos minimal.
Carnea, depuis que j’ai un Sherpa pro CF 640 , j’ai trouvé de quoi prendre mon pied en toutes circonstances, léger, robuste, confortable, maniable, fiable et surtout, hyper compact (toutes proportions gardées) sans la rotule, il tient dans mon sac à dos! C’est vrai que c’est carrément pas donné, mais c’est un investissement pour longtemps (et mon dos me remercie à chaque fois) et par rapport à la concurence, c’est imbatable en rapport qualité:prix: la finition est vraiment magnifique et on n’est pas obliger de serrer comme hulk pour que ça tienne: un usinage de haute volée.

Sinon, François, il s’est passé quoi dans la nuit du 12 au 13 mai?

Le panorama, c’est tout un monde! Regardez le sujet sur le forum « question Mac » de Cuk.ch: un frappadingue du domaine, RackSama, vous donne tous les liens utiles pour savoir comment faire un panorama « tip top en ordre ».

Je n’aime pas les forums. Je n’aime pas les forums. Je n’aime pas les forums.Je n’aime pas les forums. Je n’aime pas les forums. Je n’aime pas les forums.Je n’aime pas les forums. Je n’aime pas les forums. Je n’aime pas les forums.Je n’aime pas les forums. Je n’aime pas les forums. Je n’aime pas les forums.Je n’aime pas les forums. Je n’aime pas les forums. Je n’aime pas les forums.Je n’aime pas les forums. Je n’aime pas les forums. Je n’aime pas les forums.Je n’aime pas les forums. Je n’aime pas les forums. Je n’aime pas les forums.

;-)

z

Un mot à tous ceux qui n’on pas encore fait l’expérience: ESSAYEZ LA PANOGRAPHIE, ça vaut vraiment le détour, ne serais-ce que pour la difficulté de cadrer à 360° avec une efficacité maximum (Premier plan, deuxième plan, arrière plan, pas de zones « vides »…), c’est vraiment très amusant et tellement formidable quand on réussit!

23)
alarache
, le 30.08.2006 à 16:42
[modifier]

vous avez quelle solution pour imprimer vos panoramiques?

Moi j’ai une epson avec rouleau papier et pilotes sous mac os 9 mais je recherche une plus grande hauteur que le traditionnel 12…