Profitez des offres Memoirevive.ch!
Récupérer des photos irrécupérables avec Focus Magic

Qui d'entre nous n'a jamais grommelé entre ses dents parce que LA photo, celle qu'il ne fallait pas rater. était légèrement floue. Comme chacun le sait, récupérer une telle photo est sans doute la seule manipulation donnée comme "mission impossible" par les logiciels de retouches d'images. Certes les filtres "Renforcement" de PhotoShop peuvent aider, mais les résultats ne sont souvent pas à la hauteur des espérances.

Alors, suivez-moi dans ce test d'un surprenant Focus Magic

Qu'est-ce qu'une photo floue? Je ne parle évidemment pas du flou voulu, artistique, à la mode de David Hamilton.

Il y a tout d'abord le "flou de bougé" dont les cas les plus classiques sont :

  • une brusque crise parkinsonienne,
  • une toux intempestive en appuyant sur le déclencheur,
  • une prise de vue au 300 mm - 1/10e de sec.
  • un sujet parfaitement immobile qui se met à bouger juste au mauvais moment
etc. etc.

Ensuite, tout le monde connaît aussi le "flou de focalisation" ou plutôt de "défocalisation"

  • deux personnages en grande conversation, prise de vue à la volée, sans remarquer que le capteur qui s'est illuminé est exactement celui du centre, ce qui donne un mur bien net et deux visages flous
  • une ouverture f/2.8 qui donne le bout du nez bien net et des yeux légèrement flous
(vous pouvez allonger la liste avec votre expérience personnelle)

Et, il y a aussi ces vieilles photos qui dorment dans les cartons familiaux, prises avec des appareils style Instamatic et auxquelles on aimerait donner un peu de pep.

En ce qui me concerne, j'ai commencé à m'intéresser au problème en essayant de rattraper des diapos scannées qui étaient loin de présenter le piqué de l'original et j'allais abandonner quand, au hasard de mes pérégrinations sur la toile, je suis tombé sur Focus Magic. La présentation et les démonstrations m'ont paru suffisamment convaincantes pour tenter l'essai, d'autant qu'on vous l'offre gratuitement pour 10 photos.

Focus Magic est disponible pour Windows et Mac. La version Win comprend le logiciel utilisable indépendamment et des extensions pour Photoshop, Photo Paint, etc. Toutefois, le logiciel indépendant ne peut traiter que des photos jpeg, alors que l'extension traite tous les formats compatibles avec votre logiciel. La version Mac n'existe que comme extension de Photoshop, y compris Elements 3, ce qui me convient parfaitement puisque je n'ai rien d'autre.

Correction du flou de focalisation

Pour mon premier essai, j'ai choisi cette photo

Focus_avant-vig

(je rappelle que comme le patron ne tolère que des images de 475 pixels maximum, vous pouvez
voir cette photo en pleine résolution en cliquant dessus)

Elle a été prise il y a trois ans avec un Ixus 400 en automatique (actuellement, Laure-Anne, ma petite-fille - c'est celle de droite - ne pourrait plus porter Ithia - c'est celle de gauche -, la chienne pèse autant qu'elle!). Les données EXIF indiquent que l'appareil était ouvert à f/2.8 - vitesse 1/60e . Et comme vous pouvez le vérifier, si les yeux d'Ithia sont assez nets, ceux de Laure-Anne sont par contre légèrement brouillés.

Après avoir installé l'extension PS à l'endroit ad hoc, elle apparaît dans la liste des filtres du menu. Au lancement, on me propose de corriger soit un flou de bougé, soit un flou de défocalisation :

Focus_Menu

Je choisis évidemment la deuxième proposition et obtiens la fenêtre de travail de Focus Magic

Focus_Fenetre

Présentation très conviviale : la photo apparaît dans le cadre de gauche avec une zone sélectionnée en rouge. C'est cette zone qu'on retrouve sur les deux images de droite. Focus Magic a fait une estimation, pour l'ensemble de la photo, du flou à corriger et vous présente le résultat dans la zone choisie si vous appliquez cette correction. Pour déplacer cette zone, il suffit de cliquer à l'endroit voulu, ce que j'ai fait pour l'oeil de Laure-Anne. Mais soyons un peu plus systématique :

Premier choix : la source de l'image. Par défaut, Focus Magic estime que votre image provient d'un appareil photo digital. Mais vous avez d'autres possibilités :

Focus_Source

Les algorithmes de correction sont certainement différents, car effectivement, si vous choisissez une autre source, le résultat proposé se modifie.
Deuxième décision à prendre et la plus mportante : la quantité de flou  que vous voulez corriger. Selon l'estimation globale, on devrait appliquer une correction sur 5 pixels. En déplaçant la zone sur l'oeil et en cliquant sur "Detect", Focus Magic refait son estimation en ne considérant que cette zone. Pour apprendre comment calculer cette valeur, allez sur les tutoriels proposés sur leur site. Ce n'est pas très compliqué, mais je vous signale immédiatement qu'ils recommandent plutôt la méthode empirique : choisir une correction, voir son effet sur la zone considérée, puis choisir différentes zones et voir comment elles se comportent. Et comme tout cela se passe quasi instantanément, c'est certainement la meilleure façon de procéder. Pour l'oeil choisi, on me proposait une correction sur 4 pixels, mais j'ai trouvé que c'était encore un peu trop et provoquait des artefacts trop importants. J'ai préféré 3 pixels.

Vous pouvez ensuite choisir de sur ou sous compenser cette correction, toujours selon la même méthode : ce que vous voyez vous convient, OK. Cela ne vous convient pas, ajustez.

Et voici le résultat final :

Focus_apres_vig

Les yeux d'Ithia sont restés parfaitement nets, mais ceux de Laure-Anne le sont devenus. Son appareil dentaire aussi, du même coup, ce qui lui a moins plu !

Mais, me direz-vous, si on veut améliorer la netteté d'une zone particulièrement floue et que cette correction s'applique à toute la photo, on va avoir des horreurs dans les zones nettes d'origine. Et bien non. Reprenons ma photo et supposons que j'aie envie de rendre nette la petite boîte électrique qui est sur le mur du fond. J'aime bien les petites boîtes, surtout électriques, chacun ses phantasmes. Je reprends donc la photo déjà corrigée et sélectionne dans PS ma petite boîte (facile, elle est rectangulaire). Et Focus Magic me donne :

Focus_boite

En fait, il me proposait de corriger un flou de 6 pixels, mais je suis monté à 7. Et la correction ne s'appliquera qu'à la zone sélectionnée dans Photoshop.

Un deuxième essai avec une vieille photo sortie des cartons familiaux : Maman, Grand-Maman et Bébé (c'est pas moi - d'ailleurs, c'est une fille, ça se voit, non?).  Elle date du début des années quarante et tout cela n'est pas très net, surtout la figure du bébé, comme vous pouvez en juger :

Famille Bebe_avant
original
Bebe_apres.
après détourage du bébé et passage par Focus Magic

Pour traiter cette photo, j'ai choisi comme source "Grainy Image" et une correction du flou sur 8 pixels.

Dernier essai, avec une de mes fameuses diapos qui avaient motivé mon intérêt pour Focus Magic. Parmi les quelques essais effectués, j'ai choisi de vous montrer celui-ci. Il s'agit d'un détail de la rampe de la pyramide du Soleil de Teotiuacan près de Mexico. La diapo est parfaitement nette, mais le scan .... bof !

Mex_avant_vig

Je ne vous rappelle pas les manipulations à effectuer. Sachez seulement que Focus Magic, dans la zone centrale, me proposait une correction sur 6 pixels, mais je me trouvais alors confronté à un autre problème: le bruit dû au scanner. Diffus sur le scan original, il devenait très net avec le réglage proposé et donc aurait demandé un petit détour par Noise Ninja. Ceci étant un autre problème (dont on pourra s'occuper un jour si cela vous intéresse), je me suis contenté d'une correction sur 4 pixels. Et voici le résultat

Mex_apres_vig

Le flou de bougé

C'est celui qui m'a causé le plus de problèmes pour écrire ce test. Pas tellement au niveau de Focus Magic (bien que, on verra plus loin), mais surtout pour trouver une photo qui se prête à l'essai. En effet, un flou de bougé est provoqué, soit par un sujet qui se déplace trop vite par rapport à la vitesse d'obturation choisie, soit une vitesse d'obturation trop faible en raison de la lumière disponible. Comme je ne fréquente guère les Grands Prix de Formule 1, que j'arrive généralement à choisir une vitesse correcte et que les photos qui présentent ce défaut passent directement dans le petit coin en bas à droite de mon écran, car elles sont, paraît-il selon tous les spécialistes IR-RE-CU-PE-RA-BLES, je n'avais pas beaucoup de choix. Je me suis toutefois rappelé le voyage inaugural de mon 350D et un certain triptyque de la cathédrale de Mons (Belgique) pris dans des conditions limite limite. Et pas de flash possible : d'abord, cela introduit des éclats de lumière intempestifs et surtout. le triptyque était protégé par une vitre (voir certains reflets que je n'ai pu éviter). Une bonne occasion d'essayer le 1600 ISO, mais la position P me propose quand même f/2.8 (le minimum possible) et vitesse 1/8e de seconde. Mouais .... flou de bougé pratiquement assuré. En argentique, j'aurais sans doute renoncé. Mais avec mon beau jouet tout neuf, pourquoi ne pas essayer, c'est de toute façon gratuit. Et cela a donné ceci :

Mons_avant_vig

Ça n'a pas loupé, c'est flou ! Certes le f/2.8 n'a rien arrangé mais vous constaterez qu'il n'y a aucune zone nette, donc ... bougé. Lançons donc Focus Magic. La fenêtre de travail est cette fois un peu différente puisqu'on nous demande une information supplémentaire : la direction du mouvement

Focus_bouge
En effet, la grande différence entre les deux flous est que le flou de focalisation est isotrope alors que celui de bougé ne se présente que dans la direction du mouvement. Lorsque le sujet est en mouvement, ce n'est pas trop compliqué de définir la direction, mais lorsque le flou est provoqué par l'opérateur, c'est beaucoup moins évident. Vous pouvez choisir l'angle entre 0 et 170° par paliers de 10°. Par la bonne vieille méthode empirique, j'ai trouvé qu'un angle de 90° et une correction de bougé de 7 pixels donnaient un assez bon résultat. Mais après visionnement, je n'étais pas entièrement satisfait et je me suis dit que je pouvais peut-être recommencer le processus. Et sur l'image déjà corrigée, j'ai appliqué une nouvelle correction cette fois à 0° et 4 pixels. Puis, pour faire bonne mesure, un troisième passage pour corriger un peu le flou de focalisation (f/2.8, rappelez-vous), mais léger, léger : correction sur 2 pixels. Et voici le résultat :

Mons_apres_vig
Certes, je n'en ferai pas un poster 50x70, mais au moins cette photo est présentable.

Ma conclusion toute personnelle : Focus Magic recule très loin la limite des photos dites irrécupérables !

Deux remarques pour terminer. :

Tout d'abord, Focus Magic n'est pas très rapide. Avec la machine que j'utilise pour écrire ce test (Mac mini 1.42 Ghz - 512  Mo), il faut compter environ 2 à 3 minutes pour traiter une photo. Tout dépend évidemment du "poids" de l'image et de la correction à appliquer. En gros, j'ai pu estimer qu'il demandait entre 15 et 30 secondes par Mpxls. C'est vrai que si vous avez un grand nombre d'images à traiter, cela va prendre du temps. Mais dans ce cas, vous ne croyez pas qu'il faudrait peut-être modifier votre manière de photographier ou faire vérifier votre matériel. Car ne venez pas me dire que TOUTES vos photos sont floues !

Ensuite, le prix : 45$. C'est pas donné, c'est vrai. Mais personnellement, j'ai trouvé que cela en valait la peine. A vous de juger sur pièce puisqu'on vous permet de l'essayer sur 10 photos, gratuitement.

28 commentaires
1)
ogoldberg
, le 22.05.2006 à 00:20
[modifier]

Ca semble en effet impressionnant!
Vivement que j’aie le temps de me mettre à la photo de qualité…

Mon blog est ici.

3)
ManiX
, le 22.05.2006 à 00:37
[modifier]

La première était floue, la deuxième n’est plus floue mais ABOMINABLEMENT bruitée, en tout cas moins présentable que la floue !

Trop de tripatouillages successifs, peut etre ??

4)
pter
, le 22.05.2006 à 02:17
[modifier]

Moi je devine le gain apporté (surtout pour les diapos).
le bruit et la pixelisation..bof bof, je ne le vois pas.
Et je suis pas un pro non plus.

ManiX, si vous avez un logiciel dans cette gamme de prix qui fait mieux: faites le savoir!

donc
->très bien ce petit test de logiciel. Merci de nous le faire connaitre!

5)
Michael
, le 22.05.2006 à 06:27
[modifier]

Wow ! Test impressionnant, merci pour l’info ! En effet, pourquoi pas mal de mes photos sont passée en bas à droite ?! Dommage.

Ben une foi que j’aurai du temps pour moi, je pense me pencher sur ce logiciel très prometteur et tellement moins cher qu’un objectif stabilité du type canon 24-105 L 4 ou 24-70 L 2.8 (chacun ses fantasmes en effet :-) ).

6)
Inconnu
, le 22.05.2006 à 08:45
[modifier]

Merci Hervé pour ce billet qui permet de découvrir un recours possible pour rattraper certaines images…

7)
JCP
, le 22.05.2006 à 08:54
[modifier]

Super, je vais tester (je suis un flouteur acharné).

Et elle est où l’annonce du test?

JCP

8)
François Cuneo
, le 22.05.2006 à 08:58
[modifier]

Monsieur Hervé avait oublié de cliquer sur la case « Humeur ». Et je n’avais pas vu cela au niveau de la validation.

C’est corrigé.

<mode n’importe qoi> C’était pour faire plaisir à Alec6 <fin mode n’importe quoi>

9)
François Cuneo
, le 22.05.2006 à 09:02
[modifier]

ManiX, je ne trouve pas qu’elles est ABONIABLEMENT bruitée, loin de là. Certes, le bruit est monté, et étonnamment sur le mur à gauche. Ce qui tendrait à prouver que le logiciel ne travaille pas que par zone, mais fait monter la netteté partout.

Qu’en est-il exactement Hervé s’il te plaît?

Je sais que tu parles de zones à travailler, mais là, c’est hors zone justement.

10)
jp
, le 22.05.2006 à 09:03
[modifier]

Merci pour ce test, je ne savais même pas que ce genre de logiciel existait…

Par contre, tes photos floues sont très belles, je les trouve plus belles que les corrigées qui font trop « bidouillées ».

11)
Inconnu
, le 22.05.2006 à 09:22
[modifier]

Merci pour cette découverte. Ca me fait penser aux films où l’on voit des agents spéciaux rendre archi nette une photo à priori archi floue ! ;-)
Pour moi qui fait des photos partout et dans n’importe quelles conditions avec un bridge supposé corriger les bougés, ça va bien me servir.
Le logiciel travaille mieux que le pluggin « plus net » de toshop mais donne presque les mêmes résultats sur une image trop abimée. En fait, il accentue les pixels ce qui peut être dangereux pour un visage un tant soit peu ridé. Un flou doublé devient encore plus doublé.
Donc, à utiliser avec discernement et parcimonie (deux copines qui m’aident bien) et, si magique il y a pour des photos moyennement floues, il n’y a pas miracle quand même.

^. .^ GerFaut
=U= Equinoxiale
GerFaut c’est frais, mais c’est pas grave.

12)
Hervé
, le 22.05.2006 à 09:53
[modifier]

J’ai évoqué le problème du bruit à propos de la photo scannée. Il n’augmente pas, mais est mieux mis en évidence.

La correction choisie s’applique à toute la photo, pas seulement à la zone rouge choisie dans Focus Magic : cette zone ne sert qu’à visionner l’effet par comparaison des images de droite. Pour qu’une correction ne s’applique qu’à une certaine zone, il faut la sélectionner dans Photoshop, comme je l’ai fait pour la petite boîte ou la tête du bébé.

Et comme le dit Gerfaut … à manier avec discernement et parcimonie comme tout en photo : cela s’applique aussi au contraste, à la luminosité et à tous les filtres et corrections possibles et imaginables.

13)
Inconnu
, le 22.05.2006 à 10:16
[modifier]

« Omid:c’est normale si je vois aucune difference ? »
Non, c’est grave, docteur!

Merci Hervé d’avoir utilisé de ton temps pour nous faire découvrir ce petit logiciel qui sera très utile.
Les quelques images choisies sont très « parlantes », et convaincantes.

Tant pis pour les grincheux qui ne savent parler que des défauts. Il en faut… des grincheux.

Je préfère me dire: « qu’est-ce qu’on peut faire de bien, de mieux, de pratique avec ce logiciel », plutôt que de chercher ce que l’on ne peut pas faire.

14)
Blues
, le 22.05.2006 à 10:25
[modifier]

Au cas où… pour ceux qui ont un des 2 Photoshop (Pro ou Element) … sachez que pour ratrapper la netteté à partir d’une image floue d’origine… c’est aussi possible par la méthode : -> filtre -> accentuation -> renforcement, selon copie d’écran ci-dessous

image

Au début pour faire connaissance avec ce filtre on passe un peu de temps, ensuite trouve très facilement les réglages idéaux (selon l’image); personnellement je trouve que l’on peut faire des miracle avec.

Assurément Focus Magic ne fonctionne pas de la même façon et fait du meilleur boulot que psd… mais pour éviter d’investir 45$, autant utiliser une fonction qui est d’office dans votre soft.

15)
Zallag
, le 22.05.2006 à 10:31
[modifier]

Merci de présenter et faire connaître ce logiciel intriguant et efficace.
Je profite de vous dire que je vous lis souvent avec admiration (le souvent se rapporte au verbe lire, pas au substantif admiration), et je vais veiller à vous le faire savoir. C’est sûr, votre lectorat est étendu, mais un rien réticent à s’exposer, à se manifester. Prenez cette attitude comme un souhait de discrétion, non comme une preuve de désintérêt. Et puis on n’est pas mal de Vaudois à vous lire…

LG

16)
Inconnu
, le 22.05.2006 à 11:43
[modifier]

Hey BLUES, je trouve que la version retouchée de ta photo fait « montage » mais ca doit etre parce que les elements situes dans le fond du champ de vision sont tout autant accentues que ceux places au premier plan.
C’est interessant comme effet :)

@ Work || @ Home

17)
Hervé
, le 22.05.2006 à 12:36
[modifier]

Blues, j’ai manipulé « Accentuation, plus net, encore plus, contours plus nets » sans jamais obtenir le résultat escompté (je les mentionne au début du billet). Mais peut-être que je ne sais pas m’en servir correctement ….

18)
Inconnu
, le 22.05.2006 à 13:48
[modifier]

Il y a aussi dans iView Media Pro 3 un correcteur d’images ( avant dernier icône dans la barre des menus) qui permet d’avoir plus de « piqué ».
Mais il faut avoir iView Media Pro 3.
Ensuite, cela dépend du goût du photographe et du but qu’il recherche: certains défauts de photos seront mieux corrigés avec Photoshop, et d’autres avec iView ou Focus Magic.
L’avantage de Focus Magic, c’est qu’il est simple, indépendant et dédié à une fonction précise.
Et s’il évolue, sa mise à jour ne coûtera pas celle d’un Photoshop!

Et puis…j’aimerais ajouter que Laure-Anne (la jeune fille) a vraiment de très beaux yeux.

19)
Blues
, le 22.05.2006 à 13:50
[modifier]

Oui Hervé, j’ai bien lu et bien compris que tu trouves « Accentuation » moins performant que le soft présenté, qui d’ailleurs a l’air super.

Ce que je voulais juste mettre en évidence, c’est que pour les rares images floues à ratrapper, le filtre accentuation est largement suffisant (voir même « fait des miracles ») pour éviter à ceux qui ont PSD Pro ou Element d’investir 45$

A part ça, concentres-toi uniquement sur ce fameux filtre « Accentuation » et passe un moment à faire des test-essais… Perso il m’a toujours surpris en bien.

20)
cerock
, le 22.05.2006 à 15:47
[modifier]

Je n’ai jamais cherché un tel logiciel… par contre je me suis déjà servi une fois ou deux du filtre d’accentuation de photoshop. Le plus souvent j’utilise le manque de piqué de DxO. Pour moi une photo floue, c’est poubelle et voila (sauf si c’est voulu bien sur :-) )
J’ai pas eu le temps de tester l’application, je vais le faire pour voir et savoir au cas ou… si vraiment une fois j’en ai besoin. Mais en tout cas je ne prévois pas de frais pour le moment.
J’ai remarqué une fois dans iPhoto qu’il y avais aussi un réglage de la netteté… si quelqu’un a déjà essayé.

21)
THG
, le 23.05.2006 à 07:27
[modifier]

Intéressant de savoir que ce genre d’utilitaire existe mais, bon, les résultats sont abominables et, franchement, je pense qu’il serait plus utile de passer du temps à soigner sa prise de vues plutôt qu’espérer récupérer une image pourrie via un logiciel.

Gilles.

23)
Hervé
, le 23.05.2006 à 10:03
[modifier]

J’ai téléchargé l’objet, sur mon Mac.
Où installer ce plug in ?

Si tu as Photoshop Elements, tu l’installes dans
Applications/Adobe Photoshop Elements 3/Plug-Ins/Filters

Pour les PS CS … je n’ai pas, donc je ne sais pas

Une petite précision : je n’ai jamais dit qu’il fallait utiliser toujours et uniquement Focus Magic. Le titre précise : récupérer des photos considérées comme irrécupérables.

24)
Le Corbeau
, le 23.05.2006 à 11:29
[modifier]

Certes, en taille réelle le résultat est non convaincant, mais sur la taille article, il donne une un aspect plus flatteur. Cela peut donc permettre de mettre en ligne des photos d’illustration, voire d’imprimer des petits formats.
Personnellement, je me contente des filtres intégrés à « elements3 »

25)
XXé
, le 24.05.2006 à 01:11
[modifier]

J’ai remarqué une fois dans iPhoto qu’il y avais aussi un réglage de la netteté… si quelqu’un a déjà essayé.

Vi moi et jusque là ça me donne satisfaction.
Je suis même étonné que personne d’autre n’ait évoqué cette possibilité avant toi.
Certes, ça joue sur toute la photo et c’est probablement moins pinaillé que Focus Magic mais c’est parfois bien pratique.

Didier

27)
zitouna
, le 26.05.2006 à 01:00
[modifier]

Ouais, à utiliser avec l’arménien (Abonessian) et le corse (Parcimoni). Sinon, pour moi, toutes les images numériques doivent passer par la case Accentuation de toshop, sinon, ça n’a vraiment rien dans le sac.
z
Qui aime beaucoup son F2 aussi (et qui vient de remettre une provia 400F dans le F4 pour les petits chatons au 105 macro – au fait, François, tu l’a pas vendu le F4, quand même?-).
Un apparté, pour les accros du film, avez vous essayé la nouvelle Velvia 100 (pas cette daube de 100F), pour moi, c’est adopté: une vraie merveille! Et c’est pas demain la veille qu’un capteur arrivera à me donner cette « douceur dans la saturation »! (sans parler de la finesse: une dia 135 scannée avec un Nikon LS 4000 ou 5000 donne un poids de fichier de près de 60 Mo, soit l’équivalent d’un numérique de 20 Millions de pixels! et sans poussières sur le capteur ;-)).

28)
jeanbutet
, le 29.05.2006 à 09:56
[modifier]

Merci à Hervé, j’ai essayé et adopté Focus Magic, les résultats sont bons sur clichés peu flous (numériques comme argentiques) et il est préférable de faire plusieurs essais plutôt que de se fier à l’automatisme de la bête! Il vaut mieux aussi vérifier en 100% car la pixélisation (bien moins forte q’avec les filtres d’accentuation de toshop) ne se voit pas focément en taille plus réduite (33 ou 50%). Il ne faut pas rêver: on ne rattrape pas un cliché vraiment flou!

Jean