Profitez des offres Memoirevive.ch!
Apprenez votre vocabulaire grâce à ProVoc

Comme chacun le sait, l'apprentissage d'une langue se fait essentiellement par la maîtrise de 3 choses: la grammaire, la conjugaison et le vocabulaire. Comme votre brillant esprit de lecteur de Cuk l'aura compris, ce test aura pour objet l'apprentissage du vocabulaire.

L'apprentissage d'un vocabulaire ressemble souvent à cela:

livres.jpg

Eh oui, un assemblage de feuilles dont la simple vision est aussi ennuyeuse qu'un dimanche devant les séries de l'après-midi.

En tant que gymnasien vaudois ayant suivi un parcours scolaire normal, je peux vous affirmer que j'ai eu à maintes reprises le devoir d'apprendre des pages de vocabulaire. Allemand, Anglais, Latin, Espagnol, tout cela représente des heures d'apprentissage. La méthode que j'utilisais consistait simplement à copier les mots à apprendre sur une feuille annexe afin de les apprendre une première fois. Puis de les relire plusieurs fois avant de passer à la casserole le lendemain en cours.

Inutile de vous dire que ce n'est pas la meilleure des méthodes; on y passe beaucoup de temps et les résultats ne sont pas vraiment au rendez-vous.

Et puis, j'ai découvert ProVoc.

icon.jpg

Ce logiciel, gratuit, est à la fois un livre de vocabulaire, un répétiteur et un gestionnaire de statistiques. Pas convaincu ? Eh bien suivez-moi à la découverte de ProVoc.

Première approche

Voici comment se présente l'interface de ProVoc à la première ouverture :

provoc-window-small.jpg
Une interface claire, comme je les aime, mais qui mérite quand même quelques explications afin de la maîtriser réellement.

• La liste de mots

mots-small.jpg
C'est ici que viendront s'afficher les mots entrés. Remarquez la possibilité de classer par langue ou difficulté. Nous y reviendrons plus tard.

• La zone de saisie

saisie.jpg

La saisie est extrêmement simple. Il suffit de choisir la langue de départ et la langue de destination (Français --> Anglais par exemple) et d'entrer les mots à travailler. Un champ Commentaire est aussi disponible. Celui-ci affichera le texte saisi, par exemple un moyen mnémotechnique, à coté du mot et de sa traduction. Pour terminer, un simple clic sur le bouton Ajouter et le mot est ajouté à la liste.

Voilà, c'est tout ce qu'il faut savoir pour le moment concernant l'interface.

ProVoc en pratique

Rien ne vaut la pratique. Je vais maintenant vous montrer combien ProVoc est efficace et bien pensé.

Nous sommes dans la situation suivante: j'aimerais entrer 7 vocabulaires d'Allemand, imprimer des cartes de répétition, faire un test automatique et consulter mes statistiques. À la suite de cela, et comme je suis charitable, je désire envoyer la liste des mots à un ami qui ne tape pas rapidement au clavier, afin de lui faire économiser du temps.

C'est parti !

Saisie des mots

Tout d'abord, il faut sélectionner la langue de départ et celle d'arrivée. Ce n'est pas d'une importance vitale mais cela permettra de mieux s'y retrouver, en particulier si l'on souhaite modifier certaines préférences. Pour ma part, je choisis Français vers Allemand.

Ensuite, il suffit d'entrer le mot en Français dans la zone de texte Français et le mot en Allemand dans la zone de texte Deutsch.

Voici le résultat:

saisie2.jpg

Un petit clic sur le bouton Ajouter

ajouter.jpg

Et le tour est joué…

premier-mot-liste.jpg

Et ainsi de suite…

Etant donné que le vocabulaire est sur plusieurs pages, j'aimerais également pouvoir faire figurer ces pages dans ProVoc. Voici comment faire.

Il suffit de cliquer sur le petit symbole en bas à gauche de la fenêtre et de sélectionner ce qu'il me faut.

nouveau.jpg

Si l'option Nouvelle page… est choisie, une nouvelle page sera ajoutée à mon fichier.

nouvelle-page.jpg

Par contre, si l'option Nouveau chapitre… est choisie, il me sera offert d'organiser mon fichier bien autrement.

nouveau-chapitre.jpg
Pratique si l'on veut que le fichier contienne un livre de vocabulaire dans sa totalité.

Pour pousser le classement à son maximum, il est possible d'affecter des "étiquettes" aux mots.

marquage.jpg

En sélectionnant une des catégories dans la liste, le mot se voit pourvu d'une pastille colorée. Ce classement sera utile pour la suite.

marquage2.jpg

Une fois les mots entrés, les listes organisées et classées par chapitre, il serait bon de commencer à se mettre au boulot. Pour ma part, le fait de taper les mots au clavier m'aide beaucoup dans mon travail d'apprentissage. Il m'arrive de passer directement à la phase de test sans passer par un apprentissage dans le livre. Mais pour les besoins du test, je vais me servir de la fonction d'impression.

Laissez voler les petits papiers…

Les étudiants de ma génération (j'ai pour ma part 17 ans) connaissent sûrement le système des « cartes d'apprentissage ». Cette méthode consiste à inscrire le mot en Français au verso d'une carte et inscrire le mot en une autre langue au recto. C'est efficace mais fastidieux à mettre en œuvre. Mais pourquoi ne pas automatiser tout cela ? Ca tombe bien, ProVoc en est capable.

On accède à cette fonction via le menu Fichier:Imprimer des cartes…

print-cartes.jpg

Et là, magie, ou plutôt génie du concepteur, les cartes sont prêtes à être imprimées et découpées.

Sur une page, c'est le côté "Français" qui est imprimé et sur la page suivante, c'est le coté "langue étrangère" qui est imprimé. Il ne reste plus qu'à coller les cartes ensembles si besoin est.

NDLR : il y a probablement moyen de simplifier ceci en imprimant recto-verso, au prix de quelques manipulations si l'imprimante ne sait pas le faire toute seule.

Je suis prêt, testez moi

Il est maintenant temps de vérifier si le vocabulaire a bien été appris. ProVoc est capable de concevoir des tests regroupant la totalité ou un partie des mots du fichier. Comme la partie "test" est assez complexe, il est bon de passer par une description de l'interface en images.

test-small.jpg

1) ProVoc est capable de gérer plusieurs catégories de tests qui sont définies par les paramètres situés à droite. Il est possible d'avoir plusieurs tests différents. Il suffit d'en ajouter via le bouton ci-dessous et de définir les paramètres souhaités.

test-new.jpg
Boutons qui gèrent la liste.

test-types.jpg

2) Comme dit précédemment, plusieurs paramètres sont modifiables concernant les tests et leur principe de fonctionnement. Voici où se règle tout cela.

test2.jpg

Prenons ces options une à une:

  • Le premier champ de texte permet de donner un nom au test. Rien de bien compliqué mais cela peut s'avérer utile si l'on souhaite mettre en place beaucoup de tests différents.
  • La deuxième option concerne les questions à choix multiple. Si cette case est cochée, les questions seront affichées avec plusieurs réponses à choix à cliquer au lieu d'un champ de texte à remplir avec la réponse. Le nombre de possibilités est réglable.
  • La direction de questionnement est également réglable. Il est possible de choisir entre quatre options:
    test3.jpg

    Selon ma conception de la notion de "version", les questions devraient être en langue étrangère et les réponses en Français. Mais je suppose que cela dépend de l'ordre d'entrée des mots. Toujours est-il que plusieurs options sont disponibles. Pour ma part, j'utilise toujours le mode où les questions sont en Français. C'est en général de cette façon que sont construits les tests scolaires.

  • C'est le mode de déroulement du test qui se règle ici.
    test4.jpg

    Le mode Normal laissera telles qu'elles les options définies précédemment. Le mode Apprentissage, quant à lui, affichera les commentaires liés aux mots. Pour terminer, le mode Continu fera en sorte que le test se déroule en boucle. Une fois que tout les mots ont été testés, une nouvelle session recommence.

  • En conditions scolaires, ce qui est faux reste faux; pas moyen de revenir en arrière. Il est possible de recréer ces conditions dans ProVoc. Pour ce faire il suffit de définir les nombre de tentatives possibles à une. Il est bien sûr possible d'en augmenter le nombre.
    test6.jpg

    Il est possible d'afficher les réponses en cas d'erreur.

  • Vous souvenez-vous du marquage de couleur affecté aux mots tout à l'heure ? Eh bien la fonction suivante permet d'en tirer partie. En effet, il est possible de tester uniquement les adjectifs ou les verbes, etc.
    test-marquage.jpg

Place à l'action !

Une fois tous ces paramètres longuement paramétrés, il est temps de passer au test. Pour ce faire, cliquer sur le bouton de lancement.

test-play.jpg

Une option d'affichage en plein écran est aussi disponible, ce qui est fortement recommandé afin de ne pas se laisser distraire par des éléments extérieurs présents sur l'écran.

Voilà ce que cela donne:

test8-small.jpg

Une interface très simple dotée principalement d'un champ de texte dédié à recevoir la réponse tapée au clavier. Les autres boutons parlent d'eux-même. Une fois le mot entré, un pression sur la touche "entrée" et le logiciel passe au mot suivant.

test9-small.jpg

Si la réponse est fausse, ProVoc affiche la solution et met en mémoire le mot erroné afin de le retester par la suite.

test10-small.jpg
Voici un exemple d'affichage des commentaires affectés aux mots.

Une fois le test terminé, ProVoc affiche les statistiques de la session.

test-resultat-small.jpg

Argh je ne suis pas très bon… Il serait bon que je refasse une série uniquement avec les mots erronés.

test-retest.jpg

C'est pour moi une des meilleures fonctions de ProVoc. C'est exactement ce qu'il me faut. Répéter encore et encore les mots compliqués et difficilement assimilables, voilà l'essence même du travail d'apprentissage. Et de cette façon, on ne s'embarrasse pas à répéter les mots simples et déjà sus.

Analysons tout cela

Plus haut dans cet article, j'ai parlé de la possibilité de classer les mots par difficulté. Eh bien c'est maintenant que ce classement devient exploitable. C'est sur la base des résultats obtenus lors des tests que ProVoc va effectuer ce classement. Et voici ce que cela donne:

classement-difficulte-small.jpg

Le classement par difficulté est effectué proportionnellement au nombre de fois où le mot a dû être répété lors des sessions de test.

Il est également possible de consulter ses statistiques sous une autre forme:

stats-small.jpg

Elles sont également visibles sous forme de graphiques dont les critères d'affichage peuvent être différents.

stats2.jpg

Partageons !

Dans mon exemple, je voudrais envoyer ce vocabulaire à un ami. Rien de plus simple. Les vocabulaires s'enregistrent sous forme de documents tels que celui-ci:

icone-fichier.jpg
Un fichier de vocabulaire de ProVoc.

Je peux alors l'envoyer par mail à mon ami Jacques Tartempion.

mail-small.jpg

Le destinataire n'aura qu'à ouvrir le document avec ProVoc. Simple non ?

Du coté des préférences

Les préférences de ProVoc sont assez intéressantes et méritent d'y faire un petit tour.

Dans les préférences générales, l'utilisateur peut choisir la police d'écriture, la couleur du texte, etc.

pref-generales.jpg

Dans les préférences "langues", il est possible de s'attaquer aux subtilités des langues.

pref-langue.jpg

Les paramètres qui peuvent être définis sont les degrés de tolérance lors des tests. Il est possible de demander au logiciel de considérer qu'un accent manquant n'est pas une faute ou que les déterminants ont leur importance dans la gestion de erreurs.

Le panneau de préférences Étiquettes peut également être intéressant si l'on souhaite modifier les critères de classement.

pref-couleur.jpg

ProVoc permet d'exporter le vocabulaire sur un iPod. Ne disposant pas d'un iPod gérant les notes, je vous incite à consulter la rubrique iPod sur le site de l'éditeur. Vous pourrez constater par vous-même comment ce logiciel est magnifiquement conçu en tous points.

En guise de conclusion

Je vous avoue que je suis enchanté par ce logiciel. C'est exactement la méthode de travail qui me convient. Mais je conçois parfaitement qu'il est possible que cette méthode soit inefficace pour d'autre personnes; chacun son principe de travail.

J'ajouterai que de façon générale, ce programme est vraiment très bien conçu et pensé. Il est intuitif, clair et efficace. La gestion des exercices sur un iPod est vraiment impressionnante. Les concepteurs de ce logiciel sont arrivés deuxième au classement des meilleurs développeurs indépendant de macgénération. Ce n'est pas ProVoc qui leur a valu ce trophée mais iLocalize.

Je vous engage vraiment à essayer ProVoc. Il ne vous en coûtera rien puisque ce logiciel est gratuit.

Et pour terminer sur une note humoristique, j'espère que nos lecteurs Valaisans, plus particulièrement de Sion, apprécieront ce programme. Un peu de ProVoc à Sion n'a jamais fait de mal. ;-)

15 commentaires
2)
Raphaël Fauveau
, le 20.04.2006 à 07:37
[modifier]

C’est génial!
Moi qui cherchait un logiciel pour me reapprendre le vocabulaire allemand. Ce qui est très bien, c’est que l’on a à disposition des fichiers de vocabulaires déjà prêt!

3)
Franck_Pastor
, le 20.04.2006 à 08:39
[modifier]

Je fais partie de ceux chez qui les listes (classiques) de vocabulaire n’ont jamais marché, j’ai essayé pourtant. Mais rien à faire, il me faut employer les mots ou les voir apparaître souvent dans la conversation ou mes lectures (j’adore lire dans d’autres langues) pour que je les retienne. Je vais tester quand même.

4)
fabien.
, le 20.04.2006 à 09:13
[modifier]

Comme d’habitude, un article très bien foutu et documenté.
Génial.

fabien.

5)
Caplan
, le 20.04.2006 à 09:13
[modifier]

Et pour terminer sur une note humoristique, j’espère que nos lecteurs Valaisans, plus particulièrement de Sion, apprécieront ce programme. Un peu de ProVoc à Sion n’a jamais fait de mal. ;-)

J’en perds mon latin! ;-)

Excellent programme! Je me réjouis de voir l’effet qu’il va faire sur mes enfants!

Bravo et merci pour ce test très complet!

6)
6ix
, le 20.04.2006 à 09:17
[modifier]

Super test!

Ce programme a l’air très bien en effet; il y a qques années, j’avais essayé un autre logiciel pour apprendre mon voc, mais moyen… Celui-ci me semble bien mieux.

Par contre une chose m’a toujours énervé avec ces logiciels, c’est qu’il faut taper exactement la même réponse, et j’imagine que c’est pareil ici car cela me semble pratiquement mission impossible de faire autrement.
Exemple: tu entres die Sprache, -n , et toi tu réponds die Sprache,n et c’est faux… Alors que tu as juste inscrit le pluriel d’une autre manière, sans que ce soit faux! Bon, on va me dire qu’au moins comme ça, on fait du travail propre… et c’est pas faux.

Et petite question, David: lorsque tu te retrouves en cours devant un test, il ne t’arrive pas parfois que ces mots te reviennent… dans les doigts? A force de les taper…

En soi c’est pas une mauvaise chose, cela fait un moyen de plus de s’en souvenir… même si avec un crayon, c’est différent. Pour ma part, apprendre en les écrivant m’aidait pas mal; à la limite quand tu hésites, la main s’en rappelle.

7)
Franck_Pastor
, le 20.04.2006 à 09:20
[modifier]

J’ajouterai que de façon générale, ce programme est vraiment très bien conçu et pensé. Il est intuitif, clair et efficace. La gestion des exercices sur un iPod est vraiment impressionnante. Les concepteurs de ce logiciel sont arrivés deuxième au classement des meilleurs développeurs indépendant de macgénération. Ce n’est pas ProVoc qui leur a valu ce trophée mais iLocalize.

J’ajoute que c’est aussi à Arizona que l’on doit le fabuleux « Grapher », la calculatrice graphique de Tiger qui se trouve dans le dossier Utilitaires. Avant d’être racheté et repris par Apple sous le nom de Grapher, c’est en effet Simon et Jean Bovet, les créateurs d’Arizona (soyez fiers, ce sont des Suisses !), qui avaient conçu ce logiciel sous le nom de CurvusPro.

8)
David Klaus
, le 20.04.2006 à 09:23
[modifier]

Merci à tous pour vos remarques.

6ix->Ce n’est pas grave si tu a rentré « die Sprache,-n » et que dans le test tu reéponds « die Sprache,n ». Il va te dire que c’est incorrect mais tu peux cliquer sur le bouton « accepter la réponse ». Ainsi, la réponse est contabilisée comme une réponse juste.

Por ce qui est de l’apprentissage. J’ai une mémoire plutot visuelle. Donc de voir le mot sur une feuille de papier ou sur un écran, cela m’est un peu égal.

9)
David Klaus
, le 20.04.2006 à 09:23
[modifier]

Désolé pour le double post :s Si quelqu’un peut arranger ça…

EDIT: Je peux le faire. Je ne m’en souvenais plus.

10)
alec6
, le 20.04.2006 à 09:39
[modifier]

Bon je vois ce qui me reste à faire… réviser un peu l’allemand ne me fera pas de mal.

Merci de m’avoir fait découvrir ce petit logiciel.

Alexis

11)
David Klaus
, le 20.04.2006 à 09:49
[modifier]

Alec6, je compatis à ta douleur. Je suis moi même en train de préparer un exposé d’allemand depuis 8h30 ce matin.

Pour répondre à Franck, j’ajouterais que iLocalize a l’air aussi super bien fait. Les gars de Arizona Software sont vraiment balezes.

12)
Iris
, le 20.04.2006 à 22:10
[modifier]

Ah, bravo David! Je voulais lire un test pour me changer les idées, c’est réussi! On est en VACANCES, non?

Non sans rire, c’est très bien. Le logiciel et le test!
J’en connais deux qui n’auront plus d’excuse… ;-))

13)
David Klaus
, le 21.04.2006 à 08:58
[modifier]

J’en connais deux qui n’auront plus d’excuse… ;-))

J’ai eu la même remarque de la part de ma maman. Je n’aurais peut-être pas dû lui parler de ce logiciel. L’arroseur arrosé quoi. ;-)

Je pourrais réellement vous dire si le logiciel a été efficace pour moi d’ici mercredi. Quand je recevrai le test de vocabulaire allemand dont j’ai repris les mots pour les besoins du test.
Ca risque de faire mal ! ^^

14)
Jer-o-nimo
, le 24.04.2006 à 17:04
[modifier]

heu… les polices exotiques sont supportées? genre, l’hébreu?

Jer-o-nimo, switched on october, 14, 2004.

15)
Christian
, le 25.04.2006 à 12:23
[modifier]

Essayez donc seulement la version 4.0 alpha et cliquez sur le i en haut à droite … et c’est du délire. Ce n’est plus seulement le texte qui est géré, mais aussi le son, les imaes et la vidéo. Impressionant !