Profitez des offres Memoirevive.ch!
Cuk passe toutes les bornes

Il est bientôt trois heures du matin et je n'arrive pas à dormir. Il y a une bonne raison : je suis furieux. Bon, je vais essayer de vous raconter cela calmement. Mais c'est pas gagné ; je suis crevé et furieux.

L'autre jour, je testais un logiciel qui… Non, allons aux faits. L'autre jour, j'ai fait un traceroute sur l'adresse de Cuk. En général, depuis chez moi (j'habite près de Paris), ça passe par Londres ou Amsterdam avant d'arriver en Suisse. Normalement, j'aurai dû finir ma route chez swisslink.ch. Sauf que là, ça a continué. Pendant un bon moment. Avant de finir… Je vous le donne en mille : à Hong-Kong.

Interloqué, j'ai appelé François. Qui m'a dit, texto : "oh, merci, tu fais bien de me le signaler. Je corrige ça tout de suite". À mes demandes d'explications, il m'a juste dit qu'il n'avait pas le temps et qu'il me rappellerait. Bien entendu, j'attends toujours son appel. Ça fait quatre jours. J'ai essayé de le rappeler. Sans succès, comme par hasard.

Hier, j'en ai eu marre. J'ai appelé Hong-Kong en me faisant passer pour François. J'ai pris mon plus bel accent hevético-brittanique et leur ai demandé des informations pour mettre à jour les renvois DNS et autres embrouilles. Ça a marché, j'ai eu les codes d'accès à la console d'administration et j'ai pu voir les projets pas encore en ligne.

Tenez-vous bien : Cuk va vendre des logiciels. Tous les grands éditeurs sont disponibles, en téléchargement uniquement, et à des prix vraiment "cassés". Par exemple : Tiger en édition Serveur à 30 dollars. J'ai regardé où était hébergé le fichier. J'ai fini par trouver : au fin fond de la Chine. J'ai ré-essayé de joindre François. Répondeur.

Et puis là, il y a ce message annonçant qu'il n'est pas disponible pour la journée. Alors, j'en profite pour mettre l'info en ligne. Parce qu'à mon avis, elle ne va pas y rester longtemps. Alors j'en profite. C'est peut-être pas très beau, mais il y a des jours où il faut choisir son camp.

Je n'irai pas jusqu'à dénoncer pas François aux éditeurs. Je crois que ma sortie de ce soir suffira à calmer les velléités commerciales de ce site.  Et comme je serai certainement "interdit d'antenne", avec un joyeux démenti du type "Olivier a perdu la boule", je profite de mes derniers instants pour vous dire adieu, et un grand merci à tous ceux qui m'ont encouragé.

Enfin, aux petites âmes prudes qui me reprocheront mes moyens, je rappellerai que l'honneur n'est pas dans les moyens, mais dans les conséquences de nos actes. Et puis de toutes façons, j'en ai rien à foutre. Parce que, quoi qu'il arrive Cuk, c'est fini.

29 commentaires
1)
BigEdison
, le 01.04.2006 à 03:31
[modifier]

Ca fait quand même loin Hong Kong pour gérer les DNS.
Il est bon le poisson ? :-)

5)
Michel Schweizer
, le 01.04.2006 à 07:40
[modifier]

Je n’ai pas fait attention au nom du contributeur. Quant j’ai lu le mot « furieux », j’ai pensé au maître des lieux et à un événement survenu cette semaine.
Heureusement que ce n’est pas ça. Je suis pas encore bien réveillé, on dit que le Vaudois (ou habitant du canton) se lève tôt mais se réveille tard.

6)
Anapi
, le 01.04.2006 à 08:01
[modifier]

Moi j’ai entendu dire que les Macs avaient des puces intel. C’est un peu gros comme canular.

7)
Bertrand59
, le 01.04.2006 à 08:35
[modifier]

moi aussi, j’ai essayé d’appeler Hong-Kong, puis François, mais je n’ai que de la friture sur la ligne…

8)
Inconnu
, le 01.04.2006 à 08:54
[modifier]

Moi le poisson je l’aime légérement grillé, tout simple, avec un peu de citron et surtout un bon petit vin blanc. Mais une fois par an, vers fin mars, je fais une exception à la régle :)
En tout cas, François nous a bien eu: nous faire croire qu’il a fourgué sont D2X et son D200 pour un vulgaire 5D.

9)
pastor joseph
, le 01.04.2006 à 09:39
[modifier]

Pas mal, le poisson : j’ai bien failli marcher.

J’en profite pour demander à notre administrateur virtuel (ou au réel) de passer mon pseudo de « pastor joseph » à « joseph » tout court, histoire de me mettre à la page. Possible ?

pastor joseph

10)
walhall
, le 01.04.2006 à 10:07
[modifier]

Joli, fallait y penser :O) je me suis presque laissé avoir aussi !
Mais cela est tellement farfelu que l’on a du mal à y croire quand même. N’empêche que si vous trouvez une version de OSX Serveur pour 30$ cela m’intéresse :O))

Joyeux poisson d’avril à tous…

11)
satellio
, le 01.04.2006 à 10:22
[modifier]

Hihi ! Joli poisson !
Ce qui est marrant, c’est que François va quand même être furieux en rentrant ! :-D
Enfin, une colère à la François, un truc qui met d’ la vie, quoi !
Bonne année à tous (ouais, c’est le premier avril qu’on devrait tous se souhaiter une bonne année, en fait…).

—–
— Le tout-venant a été piraté par les mômes. Qu’est-ce qu’on fait ? On s’ risque sur le bizarre ?

12)
dpesch
, le 01.04.2006 à 10:51
[modifier]

Pas mal ce poisson d’avril.

Dans ce genre, Guillaume Gete s’est surpassé :

macgeteneration

Une édition spécialement dédicacée à nos amis suisses.

Daniel.

13)
Chichille
, le 01.04.2006 à 11:47
[modifier]

Malheureux qui croyez tous que c’est un poisson d’avril, mais c’est VRAI ! Avez-vous déjà eu des informations pas sérieuses ici ? Nous sommes en Suisse chez Cuk, et sous la férule d’un pédagogue en plus !

Bof ! Bof ! Bof !

14)
Roger Cuneo
, le 01.04.2006 à 11:53
[modifier]

François, c’est honteux que tu te sois laissé prendre dans les mailles du filet d’Olivier: quel besoin avais-tu d’aller pécher, je devrais dire pêcher en ces eaux troubles?
Et maintenant que t’es cuit, je ne te verrai plus qu’à travers des yeux de merlan frit…
Tout l’honneur de la famille va plonger dans les profondeurs de ce bien triste premier avril…
Car, si j’ai bien compris, tu as délocalisé CUK? Et tu t’es tiré en Chine… As-tu pensé à ce que vont devenir tes cinq enfants François?
Et dire qu’il y en a qui pensent que « la maman des poissons, elle est bien gentille… »
La maman, peut-être mais le papa?
Et le papa du papa?

Roger Cuneo

15)
Franck_Pastor
, le 01.04.2006 à 12:00
[modifier]

Pas mal ce poisson d’avril.

Dans ce genre, Guillaume Gete s’est surpassé :

macgeteneration

Une édition spécialement dédicacée à nos amis suisses.

Daniel.

Ma parole, il a dû préparer ça pendant toute l’année, quel boulot !!! Excellent !

Ah, au juste, le lien est faussé : un « http// » inutile à enlever.

16)
alec6
, le 01.04.2006 à 12:18
[modifier]

… et moi je l’aime bien avec du citron !!

Au fait c’est quoi un « traceroute » ? Blague marine ou truc machin informatique qui me dépasse ?

_______
… C’est que jamais quand ils sont polissons, leur maman ne les gronde…

18)
David Klaus
, le 01.04.2006 à 13:02
[modifier]

Ah ah ah j’y ai presque cru :p

Pour Alec6, un traceroute, c’est un processus qui piste une adresse web.
Par exemple: Apple.com depuis un poste situé à montreux, ça passe par
-cablecom zürich machin truc chouette
-pour finir à Cupertino

C’est pour avoir le détail de la route pour aller à l’adresse. Comme si on voulait le tracé de Lausanne à Londres en détail.

19)
drazam
, le 01.04.2006 à 13:04
[modifier]

Et une andouillette une! Alleeez, pas de chichi, on ouvre la bouche et on déguste!

___________________________________
signé encore ce « mudak » de drazam

20)
Olivier Pellerin
, le 01.04.2006 à 16:01
[modifier]

Certains d’entre vous croient qu’il s’agit d’un poisson d’avril. Comme si j’avais pu rendre François indisponible !
Mais si vous doutez encore, j’ai réussi à capturer la page sur le serveur de Hong-Kong . En revanche, le lien vers la Chine ne marche pas…

22)
Inconnu
, le 01.04.2006 à 19:58
[modifier]

Cette année, on en a même pas fait sur Macdigit… c’est dire…

23)
Roger Cuneo
, le 01.04.2006 à 22:09
[modifier]

C’en est trop François! Cette fois, ça dépasse les bornes, comme disait Olivier…
A 11h53 ce matin je te provoquais, toute la journée j’attendais ta dénégation. Je te traitais de délocalisateur, me préparant à un de ces traits de génie dont tu m’as longtemps habitué… deux mots de toi qui cloueraient le bec aux Olivier, à ton père, aux poissonnières…
Non, muet comme une carpe…
Qui ne dit rien consent, n’est-ce pas?

Moi qui te connaissais bien comme acheteur, mais qui jamais ne pouvais imaginer que tu pourrais un jour être un vendu…

En ce jour, je suis bien obligé de déchanter.
Toi qui te demandais il y a peu si tu étais bien le fils de ton père, voilà aujourd’hui la preuve: tu l’es bel et bien, les faits le prouvent.
Mais moi j’ai une excuse, je suis un de ces saltimbanques qu’on appelle comédien. toi pas, avec l’aura dont ici tu bénéficiais (c’est bien terminé, ne t’en fais pas), je ne t’en accorde aucune…

Enfin, tu as peut-être seulement celle d’être un de ces jeunes d »aujour’hui… du premier avril 2006.
Alors, je t’adresse une part d’indulgence.

Roger Cuneo

24)
Inconnu
, le 01.04.2006 à 22:27
[modifier]

Roger: j’ai une idée de « One man show » pour François. Seul sur scéne avec un Canon et un Nikon. Tel un homme partagé entre 2 femmes, François pourrait dévoiler ses doutes, ses interrogations sur le choix de son boitier.

25)
zitouna
, le 01.04.2006 à 23:12
[modifier]

Heuuu, moi, je comande tout de suite un Macromerdia Flash 25, un Adaube Photoshop CS 57, un Lemurienkesoft Graphic Converter 579.7.2.5 et IVieuxMediaPro 5879.57.72.587.2742, le tout pour 227 brouzouffs nouveaux!
(et, discrètement, hein, un Windaube Vista serveur 1,23 étoiles Michelin, c’est pour héberger mon nouveau site: KuKluxKiche.che-gevara)
z
Hrraaaa, merci, cuk, merci Francois!

26)
François Cuneo
, le 01.04.2006 à 23:45
[modifier]

Cher papa,

Je t’écris de retour de Hong-Kong par le dernier avion de Swiss…

Des années que je fais tout pour essayer d’arriver à ta cheville, pour ne pas te décevoir…

Et là, je me rends compte que j’ai tout foutu en l’air, alors que je ne voulais qu’assurer ta retraite, que tu sois heureux, que tu puisses t’acheter enfin toute cette technologie qui te manque tant…

Tout ça pour me retrouver méprisé de toi.

C’est dur.

Je repartirai demain, et essaierai de casser mes contrats avec la mafia chinoise… Pas sûr de revenir cette fois.

Si jamais ça devait mal tourner, explique à ma femme et mes enfants que j’ai tout essayé pour essayer de récupérer ma faute.

Dis-leur que j’étais quelqu’un de bien, même si j’ai dérapé sur la fin.

Oui, dis-leur, même si je sais que tu n’en penses plus un mot. Fais-le pour la famille.

Merci d’avance…