Profitez des offres Memoirevive.ch!
Le MacTélé – 1ère partie

Il y a bientôt un an, j'ai acheté un Mac mini et l'ai installé dans le salon. Depuis, il nous sert d'OrdiTélé.

Un OrdiTélé ? Mais bien sûr : c'est un ordinateur qui sert de télévision. Et même beaucoup plus. Car non seulement on peut s'en servir pour regarder et enregistrer la télé, mais aussi les DVD et les divx(1). Mieux encore, on peut fabriquer ses DVD et ses divx à partir d'enregistrements de la télévision, ré-enregistrer les vieilles cassettes VHS en DVD. Sans compter qu'on peut aussi y mettre les photos de famille fait avec l'appareil photo numérique, et même les films faits avec la petite caméra DV reçue à Noël (non, là je blague, je n'ai pas eu de caméra).

Bref, c'est une super moulinette à images ou, comme on dirait chez les geeks, un Vidéo Média Center.

Et même bien plus encore, puisqu'on peut aussi s'en servir pour le courrier électronique, la navigation sur internet, ou faire le juke-box… J'arrête, car ces usages sont vraiment hors du sujet de cet article.

Comment ça marche ? Est-ce fonctionnel ? Rentable ? Facile ? C'est ce que je vous propose de voir dans le test qui suit.

(1) Par divx, j'entends un fichier vidéo très compressé, généralement au format .avi. Le divx est au film ce que le MP3 est à la musique. Je reviendrai sur le divx, les codecs et autres joyeusetés demain.


Ce qu'il faut comprendre avant tout, c'est qu'on n'est pas dans une solution "tout en un" du type magnétoscope numérique avec graveur. C'est un assemblage de matériels et logiciels spécialisés. Ça marche parfaitement bien, mais il faut comprendre à quoi tout sert sous peine de ne pas s'y retrouver. Alors, commençons par le catalogue.

Du matériel à foison

L'unité centrale

Au cœur de l'installation, il y a un Mac mini. J'ai acheté le mien peut après la sortie de la machine et ai donc le premier modèle (G4 à 1,42 GHz, disque dur de 80 Go, lecteur Combo, pas d'AirPort ni de Bluetooth). Je vais sans doute le faire passer à un giga de RAM pour diverses raisons personnelles. Mais 512 Mo suffisent amplement aux besoins ordinaires.

L'engin est discret, vraiment très petit, plutôt esthétique et, surtout, parfaitement silencieux. C'est un critère primordial. Je dois insister : le bruit est primordial ! On peut le laisser allumé en permanence, un invité qui dort au salon ne sera absolument pas dérangé. Je n'(en dirait pas tout à fait autant des Shuttle et autres micros PC… Ou alors, c'est qu'ils sont équipés d'un colonne de water-cooling passif et l'œuvre de bidouilleurs acharnés. Mais alors, bonjour la déco du salon…

Le fait que ce soit un G4 n'a aucune importance. C'est largement assez puissant pour l'utilisation que j'en fais. Bien sûr, si je faisais du montage vidéo en HD…

Sa plus grande faiblesse est la relativement petite taille du disque dur (80 Go). Il faut savoir qu'en réglage normal, une heure d'enregistrement télé consomme 1,8 Go. À moins d'être particulièrement attentif à ne pas charger le disque dur avec d'autres fichiers, vous aurez une petite trentaine d'heures d'enregistrement disponible. À l'usage, c'est assez peu. Heureusement, on peut lui connecter gros disque dur externe et y stocker tous les épisodes de votre série préférée. Attention quand même au débit : 1,8 Go à l'heure, ça fait un peu plus de 500 Ko à la seconde (1,8x1024x1024/3600 = 524,288). Alors n'espérez pas recycler votre vieux disque USB 1, ça risque fort de ne pas suivre…

Ses nourritures intellectuelles

Pour alimenter le mini en images, j'ai choisi l'EyeTV 200 d'Elgato. C'est une très bonne machine qui a déjà été testée ici. Suivant votre alimentation locale en images, vous serez peut-être amené à choisir un autre modèle plus adaptée à vos besoins (TNT, câble, satellite, faites votre choix en anglais ici). En revanche, réfléchissez-y à deux fois avant de prendre un modèle d'entrée de gamme, moins cher. Oui, ça marchera sans problème, mais non, vous n'aurez pas d'encodeur vidéo incorporé dans le matériel et serez donc limité par la puissance de votre processeur. Pour vous donner un ordre de grandeur, un EyeTV EZ sur un G4 ne vous donnera que du MPEG-1, c'est-à-dire la qualité d'un VCD. Même un G5 quadri ne fait pas aussi bien que l'EyeTV 200…

Je ne peux dire que du bien d'Elgato. Leurs produits sont bien faits, les mises à jour fréquentes, la qualité est au rendez-vous et le SAV est un des meilleurs que j'ai rencontré, tant pour la clarté de la réponse que pour la rapidité de celle-ci. Quand au logiciel qui pilote ce matériel, il est bien fait. Les universal binaries sont déjà disponibles. Si enfin, je vous dit que l'EyeTV est livré avec une zapette tout à fait correcte (avec ses piles), vous comprendrez mon enthousiasme.

Quoi, vous voulez quand même des critiques ? Bon, d'accord ! La zapette n'est pas très puissante, ce qui oblige à viser le capteur ; son mode d'emploi gagnerait également à être un peu plus explicite. À part ça, et le fait que le boîtier soit en plastique et pas en métal (ce qui ne me gêne pas du tout), je ne vois pas trop…

Faut quand même voir…

Avant-dernier élément majeur de cette installation : l'écran. J'ai longtemps hésité entre faire sortir mes images sur un moniteur ou un écran de télévision. La très grande diagonale des écrans plats de télé est certes tentante. Mais ce n'est pas parce que l'écran est grand que l'image est meilleure ! Les pixels sont juste plus gros et plus espacés (la norme DVD vidéo prévoit une image de 720x576). J'ai essayé avec un écran de télé ordinaire et si le résultat est très convainquant pour les usages télé, il est d'une qualité totalement insuffisante dès que vous voulez utiliser l'OrdiTélé en mode ordinateur. La fenêtre des préférences bave monstrueusement, le listings de fichiers textes sont horriblement difficile à lire…

Comme je n'ai pas d'écran plat à plasma (je ne joue pas au loto) mais que j'ai la chance d'avoir un vieux Dell P991, un CRT en 21', le choix s'est finalement imposé de lui-même. L'image n'est pas très grande (45 cm de diagonale), mais elle est d'une qualité à faire baver d'envie un possesseur d'écran plat. Alors certes, ça prend de la place et ne fait pas dernier cri, mais il n'y a pas de pixel mort.

…et entendre !

Dernier point, la sortie son. Le mini n'a pas de sortie son de haute qualité, juste une jack de 3,5'. Que j'ai raccordé à ma bonne veille chaîne hi-fi stéréo. Ce n'est pas le nec plus utra du son 5.1, mais le son de la télévision classique n'est pas non plus un exemple de transcendance… Je ne parle même pas du son des vieilles VHS des enfants que j'ai transcodé en divx !

Néanmoins, il est vrai que je perds de la qualité sur les DVD récents. Mais cela reste incomparablement meilleurs que tous les hauts-parleurs intégrés des postes de télé du commerce. Et puis, qui a la place d'installer correctement les innombrables enceintes d'une 5.1 ? C'est déjà galère pour la stéréo de base, alors…

 

Des câbles partout

Cette étape n'est pas de la tarte. Attendez-vous à chercher désespérément le machin nécessaire pour raccorder un bidule à un truc et à foncer chez votre quincaillier pour lui acheter une énnième prise multiple…

En effet, vous devrez raccorder :

Pour relier Type de câble Fourni
EyeTV à mini FireWire oui
mini à clavier USB oui
mini à souris USB oui
mini à hi-fi RCA (casque à standard, avec séparation stéréo) non
mini à moniteur - selon type de moniteur
- penser à un éventuel adaptateur
non
mini à télévision - selon type de poste
- penser à un éventuel adaptateur
généralement non
magnétoscope à EyeTV péritel/S-vidéo… selon sortie du magnétoscope
autre chose

Et penser également à donner du courant électrique à tout ce petit monde. Attendez-vous à un beau sac de nœuds de câbles…

Pour raccorder un magnétoscope ou une box ADSL à votre système, j'ai une excellente expérience de l'adaptateur Péritel Belkin. En un mot comme en cent, il est très bien.

Quelques mots au sujet des connecteurs Péritel. C'est une norme de connexion européenne très simple à utiliser. On en trouve de toutes sortes, du moins cher au plus cher. Une des astuces des fabricants pour réduire leurs coûts est de ne pas relier tous les plots péritel. Ça n'a aucune importance quand vous reliez un lecteur DVD à votre télé puisque seul le signal allant du lecteur vers la télé est transmis, mais si vous utilisez ce même câble avec un magnétoscope, le signal sortant de la télé ne passera pas et vos enregistrements seront vierges… Dans le doute, regardez la fiche technique et demandez au vendeur. S'il n'y a pas de fiche technique, pas de vendeur et que ce n'est pas cher, ce n'est sans doute pas le bon produit !

Il y a de nombreux débats sur les qualités respectives du péritel et du S-vidéo. Dans la pratique, ces débats sont surtout affaire de puriste. À mon (humble) avis, un bon réglage de votre écran est plus important que le type de câble utilisé. Néanmoins, si vous voulez creuser ce sujet, ou n'importe quel autre sujet sur la vidéo sur le Mac, je vous recommande un tour sur l'excellentissime Mac et vidéo. C'est aussi touffu que les câbles de votre installation, mais on y trouve toutes les informations dont on peut avoir besoin, et plus encore.

Une dernière suggestion : vous devriez sérieusement envisager l'utilisation d'un clavier et d'une souris sans fil. Maintenant que le Bluetooth est intégré au mini milieu de gamme, ça vous fera des câbles USB en moins, et la possibilité de mettre le clavier hors de porté des enfants…

Logiciels

EyeTV

C'est le nom du boîtier de réception que nous avons vu plus haut, c'est aussi le nom du logiciel qui sert à le piloter (hé, hé, ça embrouille la tête, non ?). Il est livré avec le matériel et s'installe d'un coup de glisser-déposer. Comme l'ensemble a déjà été commenté sur ce site même, je ne vais pas recommencer. Juste un petit résumé : c'est simple, fait par et pour des macintoshiens, intuitif et évident. Le mises à jour sont fréquentes, le logiciel tient toutes ses promesses et ne plante pas. Voilà pour le côté positif…

Pour le négatif, il y a un défaut dans la gestion de l'extinction automatique de l'écran. En particulier, quand vous mettez une lecture en pause (pour aller faire pipi par exemple) et que le mini passe en veille, vous devez d'abord réveiller le mini avant de relancer la lecture. Il arrive même qu'après une veille prolongée, vous soyez obligé de relancer le logiciel. Quand vous êtes face à un écran noir, et que vous ne savez plus si vous êtes en pause (sur une image noire), connecté à une source qui n'envoie rien, sur un écran de veille ou si le logiciel EyeTV a besoin d'être relancé, ça énerve un peu. Ceci étant, il suffit de secouer la souris et de réfléchir 30 secondes pour s'y retrouver…

Elgato vient juste de sortir une version 2 (payante) de ce logiciel. J'ai eu l'occasion de la voir en fonctionnement et j'avoue ne pas être très convaincu.

• Du côté des nouveautés incontestables, il y a l'exportation vers iPod et la gestion des listes de lecture (à la iTunes). Je n'ai pas d'iPod, donc la première nouveauté me laisse froid. Je n'ai pas non plus de disques durs téra-octets montés en raid 0, donc pas assez de films pour avoir besoin de l'organisation qu'apporte les listes de lecture.

• Pour connaître le nom de ce que vous regardez, ou avoir la liste des programmes à venir, EyeTV intègre des outils d'information (EPG par exemple). Dans la version 2, ces outils sont, selon Elgato, améliorés. Mais ces outils reposent en partie sur les informations de tvtv.fr à qui je fais un reproche important : il n'y a pas d'appareil critique. , lui, diffuse gratuitement sur le web les programmes en cours avec ses commentaires. On peut ne pas aimer Télérama (c'est mon cas) et néanmoins apprécier leurs critiques, qui sont intelligentes dans l'ensemble.

• De nombreux petits points de fonctionnement ont été améliorés. Ce sont, à mon avis, des points mineurs (noms des fichiers, intégration au Finder, gestion des préférences) qui ne justifient pas un mise à jour payante.

• Enfin, il y a toutes les options de gravure en liaison avec Toast, y compris au format divx. Nous y reviendrons dans la seconde partie de cet article consacrée à l'utilisation. Mais je peux déjà vous dire que le divx, ce n'est pas de la tarte, et que la version 2 ne change pas grand chose à l'affaire…

Mais cette critique ne serait pas justifiée si j'avais un boîtier adapté au cable ou au satellite : là, les inovations de cette nouvelle version sont très appréciables. Alors laissons de côté cette question de mise à jour, somme toute mineure. Je vous le redis : EyeTV est excellent et très agréable à utiliser. Point à la ligne.

VLC

VLC est l'œuvre des étudiants de l'École Centrale de Paris auxquels se sont ajoutés des développeurs indépendants. C'est un outil fabuleux pour visualiser presque toutes les sortes de vidéos, que ce soit des divx, des VCD ou d'autres fomats plus exotiques (y compris les DVD, du moins de manière simplifiée). Le logiciel est abouti, stable, efficace. La version native pour Mac se télécharge ici. Son principal concurrent est Mplayer. Les deux sont des logiciels libres et gratuits.

Le principal intérêt de VLC est son universalité. Il peut (presque) tout lire, sans qu'on ait à s'embêter avec des histoires de codecs et autres mises à jour payantes. Par exemple, pour lire un divx avec QuickTime, vous devrez sans doute passer en version pro (30 €) et acheter le codec MPEG-2 (19,99 €). Avec VLC, vous êtes tranquiles, c'est un seul logiciel et pas d'ajouts. Si j'ajoute que VLC sait aussi faire du streaming et en recevoir, vous comprendrez mieux mon enthousiasme.

Lecteur DVD

N'oublions pas, enfin, le lecteur DVD d'Apple qui est très bien, et très suffisant, pour lire les DVD. Seul bémol, le zonage.

Grrr le zonage

Les distributeurs de films ont jugé bon de diviser le monde en 6 régions, et, pour empêcher les habitants d'une région de lire les films destinés à une autre, d'installer des blocages pour imposer leur décision. Tout cela au nom de la liberté du commerce.

Quand la liberté du commerce va à l'encontre de ma liberté personnelle, je ne peux que râler. En vertu de quel accord international m'empêche-t-on d'acheter d'occasion - ou de vendre - un DVD de StarWars 1 sur eBay Canada ? Tous les arguments invoqués sont faux et ne servent qu'à justifier une volonté de plumer le consommateur au maximum.

Dans la pratique, le blocage par zonage est effectué à deux niveaux :

  • sur le lecteur, qui n'a droit à un nombre limité de changement de zone (5)
  • sur le logiciel de lecture, qui a la même limitation.

On trouve facilement des outils pour "remettrre à zéro" le compteur intégré au logiciel Lecteur DVD d'Apple. C'est beaucoup plus difficile en ce qui concerne le matériel (lecteurs ou lecteurs-graveurs). Pour les matériels les plus répandus, on trouve des drivers "alternatifs" faits par des gens de bonne volonté (merci à eux). Mais pour certains lecteurs, comme ceux de nombre de PowerBooks, il n'y a rien du tout.

Apple ma petite pomme, tu ne voudrais pas rendre publiques les sources de tes drivers ? Regarde la FNAC qui, la dernière fois que j'y ai acheté un lecteur de salon, me l'a elle-même dézoné pour trois francs six sous…

Les logiciels intégrés

Enfin, ce petit tour des logiciels ne serait pas complet sans parler des "tout en un". Ces logiciels font tout (ou presque) ou, pour être plus précis, il sont la devanture unique des trois classiques cités ci-dessus (EyeTV, VLC et Lecteur DVD). Auxquels sont associés iPhoto et iTunes.

Personnellement, je ne suis pas fana de ce type de solution. Pour de nombreuses raisons, que voici en vrac :

  • il y a plus de travail (d'esbroufe) sur l'interface que sur le pilotage des logiciels,
  • je n'aime pas iPhoto depuis qu'il m'a mis le bazar dans mes archives photos,
  • je n'aime pas le MP3, qui n'assure pas dans le jazz et le classique,
  • il n'y a pas de paramétrage possible, l'utilisateur ne devant pas s'emm… avec de genre de "technicités",
  • ce sont souvent des version bêta, quand ce ne sont pas des versions alpha…

C'est ainsi que j'ai testé iTheater et quelques autres (j'avoue avoir oublié les autres). Sans vouloir être méchant, ces projets ne sont pas assez aboutis et pas utilisables en l'état actuel. Du moins pas par toute la famille dans le salon.

CenterStage vient d'être testé ici même par David Klaus. Le mieux est que vous consultiez son test.

Le meilleur, à mon avis, est MediaCentral d'Equinux. C'est un produit assez abouti et tout à fait fonctionnel. Il est également gratuit, ce qui ne gâche rien ! Le plus gros reproche que je lui fais est la présence permanente d'une "animation sonore" en boucle dans le menu principal qu'il n'est pas possible de désactiver… Ça use. C'est encore un produit très jeune et qui n'est pas paramétrable. Mais il est à surveiller et je lui promets un bel avenir.

Enfin, cette étude ne serait pas complète si je ne parlais pas du petit dernier : Front Row, la solution intégrée d'Apple à ses machines à base d'Intel. Mais qu'en dire ? Impossible en effet de l'installer sur un G4. Impossible ? Il semblerait qu'une bidouille permette de passer outre l'interdiction mise par Apple. On n'aime plus ses clients, ma pomme ? Quand je vois que le développeur a dû supprimer deux commentaires très négatifs en provenance de Cupertino, je me pose parfois des questions sur ton amour pour ceux qui n'ont pas encore acheté de MacTel…

Après avoir suivi scrupuleusement les instructions, j'ai donc installé Front Row sur mon ordinateur. Là encore, c'est une interface unique permettant de piloter iTunes, iPhotos, iMovies et QuickTime derrière, évidemment. Là encore, aucun paramétrage n'est disponible. Impossible de définir un répertoire secondaire pour ses divx par exemple. Sauf à passer par les alias et à "faire de l'ordinateur", ce qui va à l'encontre de la philosophie des intégrés. Bref, on est devant un simple choix sur liste (bien fait d'ailleurs). Les commandes sont simplissimes :

Pour Faire
Valider retour ou flèche droite
Annuler esc
Revenir flèche gauche
volume son flèches haut et bas

Sans la zapette, impossible de faire autre chose. C'est un peu court. Vais-je acheter un téléphone Bluetooth pour le piloter ? Non, quand même pas…

Au fond, les intégrés se justifient quand les interfaces de commande des logiciels sous-jascents sont très différentes les unes des autres et que les utilisateurs ne s'y retrouvent pas, ou qu'elles sont difficiles à utiliser. C'est typiquement le cas avec des outils Unix comme chmod ou ftp. Mais est-ce vraiment nécessaire pour commander des logiciels déjà "aquatisés" ? Tout le problème est là. Si vous voulez bien, on reparlera de cette problématique dans la seconde partie de cet article.

Et les gros sous, dans tout ça ?

On trouve dans le commerce des lecteurs-enregistreurs de DVD équipés de disques durs et capables de lire les divx. Qui est le moins cher ? Si, l'année dernière, la question pouvait suffisamment se poser au point que je monte mon Vidéo Center autour d'un Mac, aujourd'hui, ce n'est plus le cas. Les prix ont chuté plus vite que la pomme de Newton (ou celle d'Apple).

Pour un usage de salon, les lecteurs-enregistreurs de DVD gagnent haut la main. Même équipés de puces pour lire et graver les divx. Quelques chiffres : le Mac mini vaut 629 euros sur le Store et l'EyeTV 200 plafonne à 309 chez MacWay, soit un total de 938 euros. Alors que le Kiss VR-558 coûte 799 euros à la Fnac. Sauf qu'à ce prix là, on ne joue pas dans la même catégorie. Dans le Kiss, le disque dur fait 300 Go et les entrées-sorties sont bien meilleures !

En revanche, si vous avez un mini, un portable G4 silencieux, ou un projet plus ambitieux incluant éventuellement du montage, c'est une autre histoire…

Je vous propose de voir, dans un prochain article, ce qu'on peut faire avec tout ce matériel, comment on s'y prend, les points forts et les limites.

30 commentaires
1)
timber
, le 21.03.2006 à 00:54
[modifier]

Bonne guide; par contre le site de Andrew Escobar pour installer Front Row sur n’importe quel mac a été fermé par Apple Legal il y a qq jour… :-(

2)
Hervé
, le 21.03.2006 à 01:21
[modifier]

C’est marrant, c’est exactement ce à quoi me sert mon Mac Mini, sauf pour l’audio où là, c’est l’iPod qui est branché. Et ça marche super, bien plus facile et plus complet qu’un lecteur/enregistreur DVD à disque dur.

3)
François Cuneo
, le 21.03.2006 à 05:16
[modifier]

D’accord, au niveau prix, ces lecteurs de DVD avec disque dur sont presque donnés maintenant (quand je pense combien j’ai payé le mien!).

Mais au niveau interface! Je déteste ces trucs, même s’ils ont progressé. Faire un DVD avec quelques bouts d’émissions, en enlevant la pub? Faut que je plonge dans le mode d’emploi à chaque fois, mode d’emploi catastrophique de chez Panasonic.

Donc le Mac me tente beaucoup. Le problème, c’est que j’ai un décodeur de TV numérique, mais tout ne passe pas par lui. Comment faire? C’est la crise. Tellement de câbles que je n’ose plus rien toucher.

Ah la la, au niveau TV et simplicité, il y a encore bien du travail, je vous assure.

Ah, dernière chose: plus tellement besoin d’avoir joué au loto pour acheter un écran plat Olivier!

Et merci pour cette mise à plat des possibilités actuelles.

4)
kadomaeurope
, le 21.03.2006 à 05:54
[modifier]

> la présence permanente d’une « animation sonore » en boucle
> dans le menu principal qu’il n’est pas possible de désactiver

Je n’ai pas essayé mais comme on peut créer des jeu de sons pour MediaCentral, pourquoi ne pas créer un jeu de son muets :-) il continuera à les jouer mais il jouera du Mozart, pardon du silence.

5)
kadomaeurope
, le 21.03.2006 à 06:05
[modifier]

Pour le son de MediaCentral, il y a plus simple encore: ouvrir le tableau de bord (via les préférences Systèmes).

6)
graffati
, le 21.03.2006 à 08:16
[modifier]

Intéressant: je suis allé ce W-E chez un ami PCiste qui a fait exactement la même chose (sans Eye TV) pour sa musique, ses photos et videos de famille : un MAC Mini sous la TV ,-)

7)
Phfred
, le 21.03.2006 à 08:41
[modifier]

Très bon test ! (si j’ai des sous un jour…)
Par contre un erratum, c’est 8 zones et non 6. La 7 eme ne sert pas et la 8 est dans les avions (ou le contraire). C’est mieux 8 zones, on plume plus le pigeon euh le client.


Mortuus non credite ilud quia latet aeterno
Quum per saecula mira mors etiam pereat.

8)
satellio
, le 21.03.2006 à 09:09
[modifier]

Pour Media Central, son panneau de préférences (dans Préférences système) permet de désactiver les sons associés aux commandes de l’interface, mais pas de désactiver l' »animation sonore » au lancement du logiciel (dont l’emphase dramatique est particulièrement incongrue et tout à fait stressante).

Qu’à cela ne tienne ! On va pas se laisser embêter !

Voici la marche à suivre :
– Sélectionnez l’application Media Central.
– Faites un clic droit ou un control-clic et, dans le menu contextuel qui s’affiche alors, sélectionnez « Afficher le contenu du paquet », puis relâchez la souris.
– Dans la fenêtre « Contents » qui apparaît alors, ouvrez le dossier « Resources ».
– Le fichier qui nous intéresse (ou plutôt, dans ce cas, qui ne nous intéresse plus) s’appelle « Welcome.m4a ». Supprimez-le, ou remplacez-le par un fichier son qui soit à votre goût, que vous renommerez à l’identique.
– Refermez les fenêtres pour ne pas prendre froid. Appelez les enfants et lancez Media Central.
– Il n’y a pas de point numéro 6.

Et hop ! Bonne journée !

—–
J’ai toujours pensé qu’il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis.

10)
popey
, le 21.03.2006 à 10:13
[modifier]

J’ai le même genre d’utilisation : mon serveur mac mini est conencté à internet via la freebox, ce qui lui permet de recevoir la télé.
Alors puisqu’il est allumé 24/7, j’ai fais un petit site qui me permet de programmer des enregistrements de n’importe où. C’est quand même vachement pratique !

Par contre, à défaut de télévision, je regarde les émissions sur mon powerBook.

M’enfin mon rêve, c’est plus que juste un ordi/télé, c’est carrément une sorte de centrale domotique … mais bon, ça, c’est moins simple qu’un simple soft a mettre en place :-)

11)
gaya
, le 21.03.2006 à 11:28
[modifier]

-J’utilise eyetv 2.0, et je ne regrette pas du tout d’avoir investi dans cette mise à jour (chere, mais en promos à 49€ jusqu’à la fin du mois de mars). Outre l’accès intégré au guide des programmes, la simplicité d’enregistrement, c’est surtout la possibilité, enfin, de pouvoir déplacer les programmes enregistrés hors du dossier eyetv, qui est l’incontournable évolution de cette version. Ainsi, je peux facilement copier un enregistrement de mon powermac à mon ibook, et le lire avec une copie d’eyetv 2.0 sur celui-ci (incroyablement, cette opération est irréalisable avec les versions antérieures).

-Pour ce qui est des programmes Telerama, ceux-ci sont disponibles via le super widget cinetv 4.0, qui autorise d’un clic à programmer l’enregistrement d’une émission dans eyetv (toutes versions confondues)

-Enfin, je signale un utilitaire incroyable pour eyetv: cyTV, qui permet de piloter eyetv via internet, et de recevoir en streaming une chaîne en directe ou de lire un programme enregistré.
Pour ceux qui voudraient tenter l’opération , voici les paramètres à mettre en oeuvre:
Lancer CyTV client, clic Abort dans la fenêtre searching servers (si vous vous connecter à cytv server via internet)
Placer l’adresse ip (ou dyndns) dans la case Manual
cliquer sur ‘adanced’-cocher transcode- réduire video birate à 250 kbps, et l’audio à 32 kbps. réduire les dimension à 300x200pixel.
-cliquez connect, puis dans la fenêtre cytv control, choisissez la chaîne, cliquez sur ‘live’, attendez que le cache state soit remplie, et… magic! vous êtes au boulot, et vous regardez les JO en directe sur un coin de votre écran, en étant connecter à l’ eyetv de la maison.
Si vous êtes en super haut débit, augmentez les birates et dimensions à tâtons.

12)
Pierre-Paul
, le 21.03.2006 à 11:38
[modifier]

J’utilise une Freebox pour regarder la télé et enregistrer mes emissions sur mon G5 grace au Multipost et au logiciel Freebox TV Recorder. Grace au Freeplayer je regarde mes vidéos, ecoute ma musique sur ma télé. Donc plus besoin d’enregistreur DVD, d’EYE TV et autres composants… juste une Freebox… y’a pas plus simple et plus économique.

13)
Olivier Pellerin
, le 21.03.2006 à 11:51
[modifier]

Merci Gaya pour tes précisions.
– CyTV, j’en parle demain (c’est effectivement génial, à un défaut près).
– Contrairement à ce que tu dis, on peut regarder les programmes enregistés depuis un autre Mac, même avant la version 2 d’EyeTV (demain aussi !).
– En revanche, je ne connaissias pas CineTV. Aurais-je le temps de le tester et d’en parler demain ? Pas sûr…

14)
gaya
, le 21.03.2006 à 12:06
[modifier]

Pour cinetv, il suffit de le lancer.
La seule chose à vérifier, c’est que les noms des chaînes dans eyetv concordent avec ceux de Telerama (ex: écrire canal+ et non c+).
Je pense qu’il te faut cinq minutes pour être emballé, et un petit quart d’heure pour résoudre les éventuels petits problèmes.
Je précise que cinetv est gourmand en CPU (même lorsque dashboard n’est pas à l’écran), et que la solution consiste à cliquer une fois sur le haut de la fenêtre de cinetv pour que celle-ci se rétracte et que l’application se mette en sommeil.

Pour regarder une émission sur mon ibook, avec eyetv 1.8, j’etais obligé de l’exporter en mpg… faisable, mais fastidieux.

J’attends avec plaisir de te lire demain; peut-être que tes solutions pour le divx seront meilleurs que les mienne (j’ai recours à d-vision), et que tu auras une vrais solution pour la gravure en DVD, car je déplore la qualité engendrée par l’encodage sous toast.

cordialement

15)
Didier
, le 21.03.2006 à 20:02
[modifier]

je profite du sujet pour poser cette question : est ce qu’il existe un appareil à disque dur qui permette d’enregistrer la Tv mais sans le graveur de DVD dont je n’ai pas besoin ?

merci

16)
Leo_11
, le 21.03.2006 à 21:00
[modifier]

J’ai essayé après l’article de David CenterStage et beaucoup d’autres et entre autre FrontRow… ben celui qui me convient le mieux car il est capable de lire les DVD’s ennregistrés sur un DD c’est MediaCentral… FR n’en est pas capable, il détecte le dossier sur le DD mais il dit qu’il est vide…

Merci à satellio car sa petite manipulation concernant le son de démarrage est également valable pour le logo d’Equinux me gonflait grave… je l’ai remplacé par le logo avec la télécommande bien plus sympa à mon goût… et je n’hésiterai pas à y mettre une image plus fun lorsque je l’aurai trouvée…

Merci à Olivier qui nous fait chaque fois une humeur ou un test tellement agréable à lire et riche d’idées…

17)
Olivier Pellerin
, le 21.03.2006 à 22:03
[modifier]

Didier, tu t’embêtes… Tu crois que tu vas payer moins cher s’il n’y a pas de graveur ?

Léo_11, merci. Rien que pour ça (pour toi), j’en ferai un(e) autre. Quel sujet ?

19)
kaisow
, le 21.03.2006 à 22:54
[modifier]

J’en ai rêvé et tu l’as fait…
Depuis longtemps, je cherche à me convaincre. Quel est le meilleur compromis entre un Mac mini, Eye TV et un graveur DVD-Divx à disque dur.
J’ai un début de réponse mais j’attends la suite de l’article avec impatience.
Sans te commander, te serait-il possible de nous faire un comparatif avantages/inconvénients des deux solutions. Pour demain, ça me paraît difficile mais il n’y a pas urgence non plus.

20)
Olivier Pellerin
, le 21.03.2006 à 23:04
[modifier]

kaisow : ça, ce sera difficile, puisque je n’ai pas de Kiss (ou équi!valent). À mon avis, tout dépend d’où tu places la ligne de partage. Si c’est les sous (ou le rapport prix/capacité), avantage au Kiss. Si c’est sur les possibilités et évolutions, avantage au mini. Difficile de mieux répondre…
Quoique, une subvention de recherche, je ne dis pas non.

21)
Leo_11
, le 21.03.2006 à 23:11
[modifier]

Léo_11, merci. Rien que pour ça (pour toi), j’en ferai un(e) autre. Quel sujet ?

Heu au hasard… la 2ème partie du MacTélé ;-) pour commencer…

22)
Benlop
, le 22.03.2006 à 15:33
[modifier]

Juste comme ça pour préciser, lire des divx dans QuickTime ne nécessite absolument aucun achat. Il suffit de télécharger le codec approprié sur divx.com.

On peut avoir des arguments contre QuickTime, comme sa lenteur d’encodage. Mais prétexter que l’on doit acheter le codec MPEG2 pour lire des divx (quel est le rapport ??), c’est un peu fort.

23)
Olivier Pellerin
, le 22.03.2006 à 17:12
[modifier]

Désolé, kmx, si si je t’ai blessé dans ton amour de QuickTime.
Pourtant, pour lire en plein écran avec QT, il faut la version Pro (payante). Par ailleurs, tu as raison, le codec DivX est disponible gratuitement chez DivX. Mais il n’est gratuit que pour une durée limitée. Ils ne sont d’ailleurs pas très clairs sur ce qui se passe après.
Enfin, ma formulation n’était peut-être pas bien adéquate, mais quand je parle de « divx », je parle de fichiers compressés, quelque soit le codec. Ce qui inclus le MPEG-2. Que l’EyeTV génère allègrement.
C’est pour ces raisons que je disais le plus grand VLC (gratuité, plein écran, support du MPEG-2). Sans pour autant critiquer QuickTime, qui a d’autres qualités…

24)
Benlop
, le 22.03.2006 à 17:15
[modifier]

Je n’ai pas « d’amour » pour Quicktime non plus, mais j’essaie de pouvoir lui faire lire un maximum de formats, vu que c’est celui-ci qui est intégré au système, et que toute application multimédia saura tirer partie des formats qu’il saura lire. Dans ce sens, Flip4Mac est génial, par exemple.

Mais Quicktime reste très lent à l’encodage, même comparé à VLC, par exemple. Cela dit, le codec Divx est installé chez moi depuis… un bout de temps, et il n’a jamais cessé de fonctionner. Ce sont les options d’encodage qui sont limitées dans le temps.
Le MPEG-2 est le format utilisé dans les DVD, cela m’étonne que EyeTV ait le mauvais goût de se servir de ce codec pas vraiment approprié pour ce qu’il fait.

25)
Olivier Pellerin
, le 22.03.2006 à 17:45
[modifier]

Les deux boitiers (celui d’Elgato et celui de Miglia, dont on parle dans les commentaires de la partie 2 de cet article) crachent du MPEG-2 et 4. Dans EyeTV, l’encodage en MPEG-2 est qualifié de « standard ». Tu peux être sûr que la plupart des utilisateurs ont donc sélectionné cet encodage.

26)
Benlop
, le 22.03.2006 à 18:25
[modifier]

Ah… toujours est-il que je trouve étonnant qu’un fabricant choisisse un format non supporté en natif par Quicktime, surtout pour faire une solution pour Mac… Et qu’ils ne fournissent pas le plugin !

28)
Benlop
, le 22.03.2006 à 19:14
[modifier]

Oui oui, je comprends bien. De toute façon VLC reste un indispensable, à avoir sur tout Mac, mais je continue à ne l’utiliser qu’en dernier recours, et m’efforce de faire lire à QT un maximum de formats, pour profiter de tous ces formats dans iLife par exemple.

D’ailleurs, MPlayer n’a pas bien aimé le passage à Tiger, chez moi.

29)
popey
, le 23.03.2006 à 11:09
[modifier]

kmx :
pour MPlayer : pareil chez moi, je n’ai plus de son en utilisant l’interface graphique MPlayerOSX.

Mais bon, en passant par la ligne de code, ca marche nikel :-D.

Pour ce qui est de devoir payer quickTime Pro pour avoir accès au plein écran, il y a un contournement : utiliser appleScript :

Il suffit de faire un script dont l’unique ligne sera :
tell application « QuickTime Player » to present movie 0
et quickTime player mettra en plein écran la vidéo actuellement ouverte.

C’est aussi utilisable en ligne de commande grâce à la commande osascript.

Au besoin, je peux vous mettre une petite appli appleScript à dispo.

30)
Benlop
, le 23.03.2006 à 22:29
[modifier]

Pour Mplayer, encore plus curieux chez moi : il change la fréquence d’échantillonage de la sortie son de mon Mac Mini. Du coup, je perds le son dans beaucoup d’applis, et sur les autres le son se comporte n’importe comment (modification de pitch etc.).