Profitez des offres Memoirevive.ch!
Fin annoncée de Cuk.ch

Voilà,

Je choisis un samedi matin bien enneigé pour l’écrire et l’officialiser…

Vous l’avez compris si vous avez lu l’article du 26 décembre, Cuk.ch va mettre la clé sous le paillasson.

Restait à savoir quand.

Il est clair que tous vos commentaires chaleureux le 26 nous ont fait réfléchir.

Que pouvions-nous faire pour continuer?

Diminuer le rythme des articles?

Écrire sans planning, quand on en avait envie?

Continuer comme avant, encouragés par vos gentils messages?

Ou carrément tout arrêter?

Nous avons choisi cette dernière option, tout simplement parce que nous pensons que n’importe quelle autre solution que celle qui visait à continuer comme avant, en assurant la quotidienneté hors week-ends, ne pourrait amener qu’une baisse de qualité.

Or aucun de nous n’a envie de voir Cuk.ch s’étioler.

Et moi je n’ai plus la niaque pour continuer comme avant.

 

Nous allons donc nous arrêter.

J’aimerais insister sur un point: le 26 décembre, j’ai mis beaucoup la faute de ce ras-le-bol sur certains commentateurs.

Certes, ils n’y sont pas pour rien, mais je pense surtout qu’ils ont été un catalyseur, un déclencheur de cette décision qui couvait, même sans eux.

Il ne faudrait pas qu’ils se donnent tout de même trop d’importance!😄

Pour que les choses soient claires, notre planning est préparé jusqu’au 28 février.

Le premier mars sera l’humeur de fermeture.

Une fois l’émotion qui a suivi l’humeur du 26 passée, je me rends compte en ce qui me concerne que c’est une décision difficile, mais juste et bonne.

Nous reparlerons de tout cela le 1er mars, bien sûr, en attendant… enjoy!:-)

Bon week-end à toutes et tous.

135 commentaires
1)
M.G.
, le 14.01.2017 à 09:48
[modifier]

Bref, la messe est dite :-(

Désormais, on ne pourra plus dire C’était sur Cuk.ch et nulle part ailleurs.

Il ne faudrait pas qu’ils se donnent tout de même trop d’importance!

Merci quand même aux « catalyseurs ».

3)
coacoa
, le 14.01.2017 à 10:00
[modifier]

Ainsi, ce que l’on dit est vrai, toutes les bonnes choses ont donc une fin…

Respect.

7)
François Cuneo
, le 14.01.2017 à 10:28
[modifier]

Mes liens avec la Suisse vont encore se distendre un peu plus.

Ah ça non! On va bien trouver autre chose, ne t’inquiète pas!

8)
Mirou
, le 14.01.2017 à 10:31
[modifier]

Cuk va me manquer cruellement. Mais je comprends vraiment cette décision difficile. Félicitations et merci pour tout ce que Cuk a apporté pendant toutes ces années.

11)
Ritchie
, le 14.01.2017 à 11:17
[modifier]

Ah ça non! On va bien trouver autre chose, ne t’inquiète pas!

Ne m’oubliez pas, j’adore la Suisse aussi !!! Je n’ai encore rencontré la grande famille Cukienne, j’espère bien un jour.

12)
marcdiver
, le 14.01.2017 à 11:25
[modifier]

j’imagine que beaucoup d’entre nous vont se sentir orphelins ! Merci pour avoir animé ce site durant toutes ces années !

13)
Amely
, le 14.01.2017 à 11:39
[modifier]

Triste mais je comprends et vous avez déjà fait de belles années Avec Cuk.
Une Cuk day pour finir en beauté?

15)
le baron
, le 14.01.2017 à 12:00
[modifier]

Zut … Crotte !!! Bon ben tout ça est bien dommage, la suppression du mon favoris dans safari risque d’être difficile voir très difficile.

Encore merci à tout les « chroniqueurs et chroniqueuses  » pour tout ces articles.

A bientôt

Flo

16)
Ninja Inc
, le 14.01.2017 à 12:04
[modifier]

Encore un blog qui a connu Apple à $20 et qui a bien compris qu’Apple a changé. C’est le cru 2016 qui blase ?

Plus de vrais revendeurs, plus de centres de maintenance, plus d’expos, ça existe encore les AUG ?

Et je lis quoi maintenant ? Des articles avec des pubs et des liens sponsorisés pour du iBidule monétisé ?

La mission de Cuk n’est peut-être plus la vôtre, mais le débat de fond reste, espérons qu’un fork naîtra de Cuk. Fcuk, c’est déjà pris :D

À bientôt, et merci pour tous les poissons…

18)
g4hd
, le 14.01.2017 à 12:23
[modifier]

Par gros temps, j’aime bien agripper la bouée CUK, content d’y lire une prose réfléchie et bien écrite.
Et le bon contact de personnes dont je ressens la proximité assez bienveillante…
C’est un peu comme une table d’hôte offerte au passant.
Et voilà, l’établissement ferme bientôt, le taulier dénoue son tablier pour l’accrocher près de la cheminée sans bûches, juste des braises et les habitués sont hébétés.

S’il vous plaît, il nous reste un peu de temps pour indiquer les autres auberges où se mettre au chaud, quand il y a du gros temps !

19)
lnk
, le 14.01.2017 à 12:27
[modifier]

Vous allez beaucoup me manquer, même si j’étais une lectrice pas très assidue et une commentatrice très occasionnelle, ce que je regrette maintenant. J’ai beaucoup appris et beaucoup reçu grâce à vous. J’espère que vous trouverez autre chose pour nous permettre de garder un petit bout de Suisse chaleureuse sur nos écrans.
Bonne chance et surtout mille mercis pour tout.

20)
Informacyde
, le 14.01.2017 à 12:38
[modifier]

J’espérait pourtant que vous alliez changer d’avis, surtout avec l’article sur MacG. Mais non…

J’espère qu’il y a aura une suite, une alternative, quelque chose.

Quoiqu’il en soit, je vous remercie, vous m’avez donné l’envie de relancer mon blog.

Merci et bonne continuation.

22)
François Cuneo
, le 14.01.2017 à 12:58
[modifier]

bon. qui est avec moi pour créer un nouveau « cuk.fr » ?

Lucas, fais quelquechose.fr, je le lirai avec plaisir, mais ne l’appelle pas cuk s’il te plaît!:-)

23)
François Cuneo
, le 14.01.2017 à 13:02
[modifier]

Encore un blog qui a connu Apple à $20 et qui a bien compris qu’Apple a changé. C’est le cru 2016 qui blase ?

Non non, étonnamment, ça n’a presque rien à voir. Si je dis presque, c’est parce que c’est bien l’ambiance générale qui fait que l’on ne peut plus rien écrire sur Apple sans avoir la foule qui crie au scandale de cette marque qui soi-disant se perd.

Ce n’est pas mon avis.

Il n’y a plus le visionnaire génial et caractériel, certes, mais moi, Apple m’a toujours énervé à son époque, beaucoup moins maintenant.

Donc ce n’est pas parce qu’Apple ne me plaît plus que j’ai proposé d’arrêter cuk.

24)
J-C
, le 14.01.2017 à 13:54
[modifier]

Bonjour,

Une décision que je regrette infiniment, mais que je respecte tout autant.

Souvenons nous que François a produit 1945 articles ( ! ) et 7564 commentaires…

Quant à moi, mon premier commentaire date de 2004, une éternité…

J’en profite, pour anticiper la nostalgie: il est possible de télécharger en un seul clic l’ensemble des contributions d’un rédacteur et les commentaires associés au format pdf, grâce au toujours excellent Paparazzi !

On peut aussi, je l’ai fait pour moi, charger de la même façon tous ses propres commentaires…

25)
Jean-Yves
, le 14.01.2017 à 14:23
[modifier]

Hommage sympa du jour.

Année de mouise, 2017 n’étant pas bissextile.
On aurait gagné un article, et ce triste anniversaire ne serait récurrent que tous les 4 ans dans les mémos des agenda-philes.

Citons l’anacoluthe d’un de nos grands auteurs :
« Ma foi, sur l’avenir bien fou qui se fiera :
Tel qui rit vendredi, dimanche pleurera. »

À laquelle, pour rester dans l’esprit Cuk, il faudrait ajouter:
“Et réciproquement” …
Si l’on en croit le post (7) de François ;-)

En tout cas, un grand merci global et confraternel à Cuk.ch !

26)
Abee
, le 14.01.2017 à 14:46
[modifier]

Bonjour,
Je suis votre blog depuis de nombreuses années et même si je ne me suis jamais manifesté, je l’apprécie énormément et estime le travail considérable réalisé.
Je vous en remercie et ne peut qu’espérer que vous poursuivrez…
En tout cas, bravo.
Vincent

28)
François Cuneo
, le 14.01.2017 à 16:01
[modifier]

À laquelle, pour rester dans l’esprit Cuk, il faudrait ajouter:
“Et réciproquement” …
Si l’on en croit le post (7) de François ;-)

Ouaip… un blog sur le chocolat, les montres et les banques!:-)

29)
myvista
, le 14.01.2017 à 16:06
[modifier]

ET SI CUK SAVAIT AUSSI REUSSIR SA FIN, CUK SAURA.
C’EST UNE VRAIE COMPETENCE, QUI PASSE PAR :

. Eviter le « post » de trop, celui écrit alors que de désir il n’y a plus,
. Ne pas céder à « l’amicale pression », certes très amicale mais qui ne fait pas le « job »,
. Fermer la boutique le sentiment du travail accompli, pas du « devoir »,,
. Quitter au sommet, sans revenir sur sa trace, sans nostalgie gluante
. Ne pas laisser un « noyau » s’approprier une création sur plusieurs années/décennies
. Conserver la possibilité d’accéder à ce qui sera les archives de CUK.ch
. Se garder de poursuivre sous un autre nom, dans l’esprit, à la manière de …
. Respecter l’avis des bâtisseurs, le seul légitime,
. Réécouter la première fois que cette fois-ci, l’idée d’arrêter a été susurrée
. Penser que le meilleur reste à venir

ET PENSER QUE TOUT CECI FUT UNE FORT BELLE AVENTURE !
Qu’en dites-vous ?

31)
Ange
, le 14.01.2017 à 16:54
[modifier]

Comme tous, je regrette mais je respecte.

Une p’tiote question : les articles publiés resteront ils en ligne ? car souvent, en discutant avec des amis, j’ai dit « j’avais lu cela sur Cuk, attends, je te retrouve l’article… »

Encore bravo pour ce site varié, amical, instructif,…

Bien à vous (tous)

Ange

Ps : et pis il nous reste encore une trentaine de sujets à découvrir, commenter,… (me trompe-je ?)

32)
Jean-Yves
, le 14.01.2017 à 16:56
[modifier]

Ouaip… un blog sur le chocolat, les montres et les banques!:-)

Et rien sur vos excellents produits AOP-IGP ?
Amateur de fromages, j’espérais…
Déçu je suis ;-)

33)
vincevn
, le 14.01.2017 à 17:01
[modifier]

Je suis écœuré.
Donc, cette fameuse qualité d’écriture, cette envolée de style, cette approche originale a l’époque du trash-internet, c’était du beurre? Du marshmallow de façade?
Dès que ça tangue un peu, le capitaine oublie qu’il a un équipage et abandonne le navire. .

Les congratulations d’ancien combattant, nombre de posts, années de souffrance etc, ce n’est pas pour moi. Qu’importe tout ca si in-fine, le bateau se saborde? Ce bateau-la n’arrivera nulle part.

Vous auriez pu vous appuyer sur votre communauté de contributeurs et de lecteurs pour une sortie honorable, pour passer le bâton. Vous avez plutôt choisi l’égoïsme.  » j’en ai marre, donc je pars. Et je ferme car sans moi la qualité ne peut que baisser. » Vous vous rendez compte de ce que vous véhiculez comme message? Prenez votre retraite, monsieur le directeur d’école. Je me demande bien quelles valeurs vos inculquez à vos élèves.

15 ans de gâchis.

Je ne reviendrai plus sur CUK.

34)
fxc
, le 14.01.2017 à 17:40
[modifier]

Vous auriez pu vous appuyer sur votre communauté de contributeurs et de lecteurs pour une sortie honorable, pour passer le bâton. Vous avez plutôt choisi l’égoïsme. » j’en ai marre, donc je pars. Et je ferme car sans moi la qualité ne peut que baisser. » Vous vous rendez compte de ce que vous véhiculez comme message? Prenez votre retraite, monsieur le directeur d’école. Je me demande bien quelles valeurs vos inculquez à vos élèves.

15 ans de gâchis.

Je ne reviendrai plus sur CUK.

Tiens un con…

35)
François Cuneo
, le 14.01.2017 à 17:50
[modifier]

Non, du deuxième degré, ça ne peut pas être autrement.

Et juste un petit mot, à mon grand dam, je ne suis pas directeur!:-)

Au fait, combien il a de commentaires, le Monsieur? Ah 4, en 15 ans?

Quand je vous dis que ça ne peut être que du deuxième degré!:-)

36)
raphael
, le 14.01.2017 à 18:01
[modifier]

Je ne reviendrai plus sur CUK.

ça tombe bien, Cuk va fermer :-P Comme quoi ce n’est pas une décision lourde de conséquence pour le monsieur et que ce n’est pas très courageux de sa part.

Trève de plaisanterie, je suis triste de voir Cuk fermer, mais cela me donne l’occasion de remercier François et toute l’équipe pour ce qui était généralement la première lecture de ma journée. Très régulièrement en cas de réveil intempestif après minuit, je jetais un coup d’oeil dessus avant de me rendormir.

J’ai modestement apporté ma pierre avec quelques (rares) articles il y a quelques années et malgré un manque d’organisation de ma part pour continuer, je suis fier de pouvoir dire que mon nom est apparu sur CUK et que j’ai diné en compagnie du boss lui même en 2006 (il y a donc 10 ans de cela!!) à Lausanne alors que je venais passer des entretiens à l’IMD.

Encore merci, et j’ai hâte de lire les derniers articles jusqu’au 1er mars!!!

37)
vincevn
, le 14.01.2017 à 18:08
[modifier]

Oui, quatre en quinze ans.
Le Monsieur ne vous suit probablement que depuis 8 ou 10 ans, et non 15, mais j’aimais bien vous lire, sans pour autant sentir le besoin de participer au bruit ambiant.

Mon commentaire d’aujourd’hui n’est malheureusement pas du second degré. C’est l’expression d’un sentiment de frustration et de gâchis.

Cette expression est probablement abrupte, mais elle est sincère.

C’est vraiment dommage, tout ca.

38)
Microbd
, le 14.01.2017 à 18:30
[modifier]

Je vous lis tous les jours depuis des années, bonne continuation pour vos projets.
Applement vôtre.

39)
Olympe
, le 14.01.2017 à 19:22
[modifier]

Une page qui se tourne, après quinze années, n’est pas une chose facile à vivre, encore plus pour vous les rédacteurs. J’intervenais très peu, et comment ne pas le faire aujourd’hui !
Merci à toi François et à ton équipe, la vie se poursuit pour nous tous, vous me manquerez mêmes les contributeurs avec leurs commentaires parce ces gens nous mettaient en avant la richesse humaine de Cuk, c’est assez rare – sur la durée – pour être souligné et pour avoir une pensée particulière pour les uns, les autres. Merci à tous.
Cris

40)
Daniel
, le 14.01.2017 à 19:25
[modifier]

Tout d’abord un GRAND MERCI à François Cunéo et à tous les les rédacteurs et toutes les rédactrices ainsi que les commentateurs, de s’être exprimés dans « l’espace CUK » .
Je pense que la décision de fermer cet « espace » à demandé beaucoup de courage à François …… donc pas de regrets , MERCI POUR TOUT.
Je tiens aussi à remercier deux rédactrices qui m’ont particulièrement touché, Madame Poppins et Anne Cunéo.
Une petite question : MAINTENANT ON FAIT QUOI ?
A bientôt
Daniel

41)
RMN73
, le 14.01.2017 à 19:38
[modifier]

Et bien ça se confirme malheureusement. 2017 va donc rimer avec disette.
Je vais devoir enlever un lien dans mes signets. Même si je ne commentais pas souvent, j’étais un fidèle lecteur, presque chaque matin. Mais pour tenir un forum, je sais que parfois la motivation n’est plus trop là. Alors François, bonne continuation sur une autre route. J.J. Goldman dit « …Y a que les routes qui sont belles Et peu importe où elles nous mènent… »
MERCI pour toutes ces années que tu nous as consacrées.

42)
François Cuneo
, le 14.01.2017 à 19:43
[modifier]

Oui, quatre en quinze ans.
Le Monsieur ne vous suit probablement que depuis 8 ou 10 ans, et non 15, mais j’aimais bien vous lire, sans pour autant sentir le besoin de participer au bruit ambiant.

Mon commentaire d’aujourd’hui n’est malheureusement pas du second degré. C’est l’expression d’un sentiment de frustration et de gâchis.

Cette expression est probablement abrupte, mais elle est sincère.

C’est vraiment dommage, tout ca.

Je respecte votre colère.

Elle est presque « chou ».

Cela dit, tout n’est pas un dû dans la vie, et si vous estimez que Cuk.ch est un, eh bien vous vous trompez.

La seule chose, votre tristesse ne doit pas vous permettre d’être désagréable et de m’attaquer ni sur ma vie privée, ni sur ma vie professionnelle, en remettant en cause mes compétences.

43)
Tristan Boy de la Tour
, le 14.01.2017 à 20:05
[modifier]

Prenez votre retraite, monsieur le directeur d’école. Je me demande bien quelles valeurs vos inculquez à vos élèves.

Ce genre d’attaque est tout simplement ignoble. Elle justifie, entre autres, clairement la décision de François. Monsieur Vincevn, Ok, prenez la relėve, faites-nous un nouveau site, la porte est ouverte, vous trouverez certainement des contributeurs… Mais j’en doute un peu, vu votre niveau…

47)
Sirrensis
, le 14.01.2017 à 21:23
[modifier]

Merci pour ces années de lectures, de nouvelles, de coups de gueule, d’incitations, de suggestions, de propositions, de débats, …
Ça va me manquer cette lecture quotidienne.
Un site voisin relaie l’info avec reconnaissance, tout comme celui-ci

48)
Cukriec
, le 14.01.2017 à 21:54
[modifier]

Merci pour tout François et surtout, prenez soin de vous, c’est le plus important 😉

49)
Gregdakt
, le 14.01.2017 à 22:05
[modifier]

bonsoir à toutes et à tous,

Une telle décision n’a pas été prise sans une longue reflexion de ta part, François, et il nous faut donc la respecter et te remercier encore, et remercier tous ceux qui ont contribué avec toi.

je me pose aussi la même question qu’Ange un peu plus haut : les articles déjà pubiés vont-ils rester en ligne ? et si oui jusqu’à quand ?

50)
iVince
, le 14.01.2017 à 22:20
[modifier]

Sic transit gloria mundi

Cela fend le coeur bien évidemment, même si ça n’est QUE un site internet, même si personne ne meurt. C’est juste un espace de rencontre qui disparait et des vies, qui n’auraient eu aucune raison de se rencontrer, qui vont reprendre leur cours, chacun emporté dans le tourbillon de l’existence.

Je lis Cuk depuis des années.
Je n’ai jamais compris qui était vraiment ce François Cuneo, ce qu’il faisait vraiment, ni même quel âge il pouvait bien avoir. J’essayais de suivre sa vie au travers de ce qu’il voulait bien nous en montrer et j’avais fini par m’attacher à lui, sa petite famille et sa bande d’amis qui bavardaient ici et dont je me disais que, si je n’avais pas vécu au bout de la Bretagne, j’aurais pu moi aussi, peut-être, faire partie.

Désormais ce trou de serrure se referme. On ne saura plus quel truc inutile et cher il s’est encore payé et cela me manquera.

Mes amitiés virtuelles.

Vincent

51)
Tom25
, le 14.01.2017 à 22:34
[modifier]

Et mieux que d’attendre une année bissextille, tu aurais pu attendre une annêe trissextille et fermer un 30 février :-/ .c’est bien à l’image de ce qu’a été ce site, céder à une telle facilité !

Ai-je besoin de préciser le degré de mon commentaire ?

52)
Michel Gaboly
, le 14.01.2017 à 22:40
[modifier]

Bonsoir,

J’ai longtemps été un habitué de ce site, sur lequel j’intervenais régulièrement dans les commentaires.

Beaucoup m’ont connu sous le pseudo de Bigalo, déformation phonétique de Gaboly, et sutout surnom que j’avais dans le milieu des joueurs de go français.

J’ai abandonné ce pseudo, quand j’ai rédigé une série de 3 humeurs consacrées à Excel, que j’ai préféré signer de mon nom.

J’ai perdu mon père il y a un peu plus de 4 ans, le 12/12/12 précisément, et les mois qui ont suivi ont été difficiles. C’est à cette période que j’ai malheureusement perdu l’habitude de consulter Cuk.ch quotidiennement. Depuis lors, je ne venais plus que de façon irrégulière, et je n’intervenais pratiquement plus.

Malgré tout, Cuk.ch reste pour moi une référence. J’ai le souvenir de nombreuses humeurs et discussions passionnantes sur des sujets variés. Régulièrement, j’évoquais auprès d’amis des articles lus ici, et je leur envoyais le lien correspondant.

Je regrette vivement que ce beau site initié et brillamment animé par François prenne fin, mais en même temps je peux le comprendre : ces derniers temps, les commentaires étaient moins nombreux, parfois malheureusement plus agressifs, et je conçois que l’énorme travail que tout ceci implique pour François ne devait plus être aussi gratifiant.

Quoi qu’il en soit, François, je tiens à te féliciter et à te remercier vivement !

Comme beaucoup, j’espère que les humeurs de Cuk.ch resteroont en ligne le plus longtemps possible. S’il faut participer au financement pour que le nom de domaine et le l’hébergement du site perdurent, j’y participerai volontiers.

Bonne chance pour la suite et tous mes vœux, bien au-delà de la seule année 2017.

53)
François Cuneo
, le 14.01.2017 à 22:57
[modifier]

Merci à tous.

Pour les articles, ne vous faites pas de souci, le site sera modifié par Noé pour qu’il n’ait pas besoin de maintenance, et vous pourrez le consulter pendant des années, je vais garder tout ce qu’il faut pour que ce soit possible chez notre hébergeur.

Les commentaires seront ouverts pendant quelque temps, et puis nous les clôturerons mais vous y aurez accès en lecture seule.

On ne va tout de même pas bousiller quinze ans de travail ou bien!?😀

Tiens, les emoticons repassent, ce n’était pas possible cet après-midi dans les commentaires chez moi.

Bizarre ce Safari version Sierra…

54)
Albert einstein
, le 15.01.2017 à 00:11
[modifier]

Je ressens une profonde tristesse. Même si je ne commentais pas beaucoup, j’avais un réel plaisir à lire les articles car je savais qu’on pouvait y trouver des choses différentes.. une machine à pâtes, un.. deux.. trois modèles de rasoir, des tests de logiciels, des avis personnels, des conseils photos…

J’ai suivi certains conseils en achetant Antidote par exemple.

Et les mic-macs.. il nous manque aussi depuis bien longtemps…

Bizarre ce Safari version Sierra…

François.. Il va falloir s’habituer à ne plus donner VOTRE avis sur Apple, ses produits… et à MON avis, cela sera le plus difficile

55)
Crunch Crunch
, le 15.01.2017 à 00:56
[modifier]

Egalement une profonde tristesse pour ma parts…
J’adorais l’esprit Cuk.ch et la familiarité que tu avais insufflé à ce site François.
J’adorais l’implication et la touche personnelle de tes tests en tout genres.

Tout a une fin. Mais c’est toujours douloureux…
Je garderais un excellent souvenir de ce site ET de la seule fois où je t’avais rencontré, lors d’un apéro Cuk à Mémoire vive à Lausanne aux alentours des années 2003-4

Bon vent à toi
Continue à être curieux et passionné
La vie en vaut la peine

Lionel

56)
Ange
, le 15.01.2017 à 07:22
[modifier]

Merci François (et Noé) pour

« garder tout ce qu’il faut pour que ce soit possible chez notre hébergeur »

C’est une très bonne nouvelle.

Et pour le (en tout cas mon) futur : Personnellement je ne connais aucun site qui soit aussi éclectique que cuk.ch, avec une telle qualité dans les échanges (j’ignore les c**s), mais je me dis qu’avec le nombre de lecteurs de cuk, certains doivent connaitre d’autres sites de même style ? Attention, pas mieux, ni moins bien, mais autant intéressants à suivre régulièrement ?
Merci pour vos avisés conseils (à moins que ce ne soit le sujet du prochain open bar ?)

Ange

57)
Zallag
, le 15.01.2017 à 08:14
[modifier]

Ambiance triste tout au long de ces commentaires, avec aussi beaucoup de reconnaissance pour tout ce que chacun en a appris, en a retiré au fil des années.

Je déplore que l’impact émotionnel négatif des commentaires agressifs ou irrespectueux ait eu autant de poids dans ta décision, François. Les autres raisons que tu donnes m’ont presque semblé non pas secondaires du tout, mais moins « impactantes » et gérables à condition de publier moins souvent.

On sentait bien que le vent allait tourner, oui, vers la fin de l’année passée, mais je me disais qu’il y avait des idées qui permettraient la survie et la poursuite de Cuk. D’autres commentateurs en ont cité de nombreuses aussi.

Surtout l’éventualité de publier moins souvent, non pas chaque jour, mais peut-être une seule fois par semaine, comme un Cuk-Hebdo, tu vois. Là, ça aurait été possible de continuer, je suppose. Dans la presse, bien des journaux tiennent le coup, sont lus, appréciés et ont du succès avec une édition hebdomadaire et parfois une édition spéciale en plus.

Arrêter … C’est tellement radical et définitif. C’est mieux — ce serait mieux — de poursuivre et de s’adapter. Ce serait tellement bien pour tout le monde, et pour toi aussi, j’en reste persuadé.

Ne mets pas fin à un de tes rêves qui s’est concrétisé, une de tes créations, une de tes belles réussites, qui a apporté tant de choses, enrichi la culture et les connaissances de tant de personnes.

Changer, s’adapter, muter, c’est ça la nature, la vie, c’est quasiment une évidence biologique. Mieux que disparaître.

59)
philduc
, le 15.01.2017 à 08:42
[modifier]

Bien triste nouvelle que celle de la décision de fermer CUK…

Chaque matin ou presque j’aime a découvrir ses articles, et je vais avoir beaucoup de mal à m’en passer. Des tests sérieux, documentés et incarnés qui m’ont aidé de nombreuses fois dans mes choix notamment en photographie et informatique, des billets d’humeur consistant et intelligent, des apports de connaissances étayés, …

Monsieur Cuneo, je ne vous connais pas, ni votre équipe, mais êtes devenu comme un compagnon de ma vie quotidienne. A vous lire j’ai toujours eu le sentiment à travers votre rédaction d’une belle personne, exigeante avec vous même, respectueuse avec tous,.

N’aurait-il pas été possible comme d’autre site de presse l’on fait de tout simplement supprimer ou modérer les commentaires ?
Car CUK nest pas le seul site touché par les propos nauséabonds de quelques soi-disant « commentateurs »
Lire à ce sujet l’excellent article du 13 janvier de Télérama « Pourquoi certains médias ne veulent plus de commentaires sous leurs articles ?  » Line ci-dessous :

http://www.telerama.fr/medias/pourquoi-certains-medias-ne-veulent-plus-de-commentaires-sous-leurs-articles,152666.php#xtor=EPR-126-newsletter_tra-20170114

Comme bien d’autres lecteurs ici, je suis tout autant triste qu’en colère.

Je vous remercie sincèrement pour tout le travail inlassable que vous et votre équipe avez réalisé.

Longue et belle vie à tous

Philippe

60)
FromStart
, le 15.01.2017 à 09:10
[modifier]

Un immense MERCI! à François en particulier, mais également à tous les rédacteurs et contributeurs, et à Noé pour la technique !

Comme tant d’autres, il n’était pas rare que je recommande tel ou tel article à des connaissances et amis, tant les sujets sont variés et intéressants, et leurs rédacteurs enthousiastes.

Comme tant d’autres je suis époustouébouriffé par le temps et l’énergie que vous avez pour entreprendre et réaliser tant de choses, et CUK en particulier!
15 d’un cadeau nommé CUK, jour après jour, ce n’est pas rien ! Chapeau bas Monsieur Cunéo.
En 15 ans bien des choses évoluent, et si l’envie, l’énergie, ou un autre ressort n’est plus là (peu importe finalement la raison), si vous pensez que c’est mieux pour VOUS de mettre CUK en veille numérique, eh bien je suis très sincèrement heureux que vous ayez pris une telle décision.

Il y a une dizaine d’année ma soeur m’avait prêté « Le maître de Garamond ». Quelle claque ! Les personnages de ce roman historique sont si vivants, que j’ai vécu cette époque extraordinaire des débuts de l’imprimerie de l’intérieur. Je ne connaissait alors pas du tout Anne, mais je me suis évidemment tout de suite demandé si elle n’était pas de votre famille. Et par la suite, quelle bonheur de découvrir les articles d’Anne sur Cuk, quel plaisir d’assister à la gestation et à la naissance de « John Florio » en direct. Voici une anecdote parmi d’autres, représentative des émotions et de la richesse de CUK pour moi.

Je vous souhaite de tout coeur, ainsi qu’à toute l’équipe CUK au sens large, tout de bon pour la suite!

Michel

61)
M.G.
, le 15.01.2017 à 09:50
[modifier]

Je respecte votre colère.

Elle est presque « chou ».

Ben oui, elle est « chou », comme tu le dis gentiment.

La première fois que vincevn s’est exprimé sur Cuk.ch, c’était dans le Commentaire 113 de ton article du 26 décembre. C’était un éloge à Cuk.ch, qui se terminait par « Tenez bon, Monsieur Cuneo. Et vous aussi, Monsieur Noe que je ne connais pas. ».

Aujourd’hui, comme beaucoup de lecteurs de Cuk.ch, il se sent abandonné et non, son commentaire n’est pas du second degré. Il est sincèrement fâché.

Cela dit, les mots qu’il emploie pour exprimer son désarroi sont malheureux et inappropriés… Parce qu’il écrit avec son cœur. Mais tu l’avais compris.

62)
François Cuneo
, le 15.01.2017 à 10:14
[modifier]

Il y a une dizaine d’année ma soeur m’avait prêté « Le maître de Garamond ». Quelle claque ! Les personnages de ce roman historique sont si vivants, que j’ai vécu cette époque extraordinaire des débuts de l’imprimerie de l’intérieur. Je ne connaissait alors pas du tout Anne, mais je me suis évidemment tout de suite demandé si elle n’était pas de votre famille. Et par la suite, quelle bonheur de découvrir les articles d’Anne sur Cuk, quel plaisir d’assister à la gestation et à la naissance de « John Florio » en direct. Voici une anecdote parmi d’autres, représentative des émotions et de la richesse de CUK pour moi.

Ce maître de Garamond est une pure merveille.

On sait que ça va finir mal, et jusqu’à la fin, on se dit, non ce n’est pas possible, ce n’est pas vrai, il va s’en sortir, et puis non…

Je me souviens, je lisais la fin à la salle de bain, je pleurais comme une Madeleine, de rage et de tristesse.

Je me souviens aussi qu’il y a 5 ans environ, j’avais discuté avec Anne de l’éventualité d’arrêter Cuk.ch, et elle m’avait envoyé une de ces avoinées!

63)
fricotinbis
, le 15.01.2017 à 10:15
[modifier]

Monsieur Cunéo, François, Cher Cuk,
Je me souviens avoir découvert Cuk par Filemaker, par vos petites applications. Cuk a vu des contributeurs arriver, des commentateurs aussi. Les commentaires ont toujours fait la richesse de Cuk, avec des échanges vifs, parfois très violents, François a du virer pour maitriser son navire. François est le bâtisseur du navire Cuk, il en est aussi le capitaine. Merci François d’avoir partagé pendant toutes ces années, puis en lecture pour la pérennité.
Vous lecteur assidu, vous en vouliez plus ? Avez-vous fait autant que M. Cunéo ? Plutôt que critiquer ce manque supposé de transmission, qu’auriez-vous pu faire ? Commenter plus ? Contribuer ? Vous pouvez aussi aider les suivants, les successeurs, les nouveaux, les futurs… Bon vent François, dans l’espoir que vous montiez un blog perso, sans obligation de publication régulière.
Et vous contributeurs, Cuk est mort, vive pascuk…

64)
François Cuneo
, le 15.01.2017 à 10:17
[modifier]

N’aurait-il pas été possible comme d’autre site de presse l’on fait de tout simplement supprimer ou modérer les commentaires ?
Car CUK nest pas le seul site touché par les propos nauséabonds de quelques soi-disant « commentateurs »

Philduc, sans commentaires, Cuk perd au moins la moitié de son intérêt. Ce n’était pas du flan lorsque j’écrivais en commentaires chaque année, à notre anniversaire, que sans vous, nous ne serions pas là.

Vos commentaires sont notre salaire.

65)
M.G.
, le 15.01.2017 à 10:23
[modifier]

N’aurait-il pas été possible comme d’autre site de presse l’on fait de tout simplement supprimer ou modérer les commentaires ?

Merci pour le lien. Article très intéressant qui expose un phénomène vieux comme les fora sur les BBS.

Pourtant, j’ai toujours dit et écrit que les commentaires étaient souvent l’occasion d’enrichir le contenu des articles publiés sur Cuk.ch.

Encore faut-il qu’ils soient pertinents et restent dans le ton de la courtoisie d’une conversation de salon, les interlocuteurs étant face à face.

Les supprimer (ce fut fait parfois, et heureusement) ou les modérer ? Ce peut être partial et il faut du temps !

Une autorégulation courtoise est tellement plus agréable !

67)
Soheil
, le 15.01.2017 à 10:31
[modifier]

Que dire de plus? Tout a été dit, et plus d’une fois.

Cuk était un théâtre, une salle de concert, un cinéma. À partir du 1er mars ce sera un musée.

Merci aux artistes qui ont si bien su me divertir, me faire rire ou me toucher, parfois jusqu’aux larmes (le mot s’applique aux deux verbes précédents). Je resterai jusqu’au dernier tomber de rideau, derniers applaudissements, derniers rappels.

Et après…

Merci François pour cette belle leçon sur l’impermanence des choses.

69)
François Cuneo
, le 15.01.2017 à 10:38
[modifier]

Surtout l’éventualité de publier moins souvent, non pas chaque jour, mais peut-être une seule fois par semaine, comme un Cuk-Hebdo, tu vois. Là, ça aurait été possible de continuer, je suppose. Dans la presse, bien des journaux tiennent le coup, sont lus, appréciés et ont du succès avec une édition hebdomadaire et parfois une édition spéciale en plus.

Et pour le (en tout cas mon) futur : Personnellement je ne connais aucun site qui soit aussi éclectique que cuk.ch, avec une telle qualité dans les échanges (j’ignore les c**s), mais je me dis qu’avec le nombre de lecteurs de Cuk, certains doivent connaitre d’autres sites de même style ? Attention, pas mieux, ni moins bien, mais autant intéressants à suivre régulièrement ?

Notre dernière humeur du 1er mars donnera des liens vers les sites personnels de certains de nos rédacteurs (ceux qui en ont).

Et pour que les choses soient transparentes: en tout début d’année, j’ai proposé à l’équipe de faire un Cuk.ch sans planning préparé à l’avance, où tous les rédacteurs pourraient écrire comme bon leur semble, moi compris. Avec des jours sans, et juste l’obligation de ne pas écrire un jour où quelqu’un a déjà publié quelque chose.

Où tout le monde pourrait écrire quand il en a envie!

Cela n’a pas semblé une bonne chose pour beaucoup d’entre nous, puisque ça ne pouvait qu’amener une baisse de qualité (pour autant qu’il y en ait une, mais à voir les très très nombreux commentaires et mails que nous avons reçus, il semble que ce soit le cas😀).

Je comprends tout à fait cet avis, continuer un peu n’importe comment aurait été une mauvaise idée.

Il y a aussi quelque chose qui me pesait un tout petit peu.

Je suis quelqu’un d’assez spontané et impulsif.

Quand j’ai besoin d’écrire quelque chose, je veux le faire tout de suite.

Le Cuk.ch actuel ne me permettait pas de le faire.

Un planning spontané aurait peut-être rendu la chose possible.

Nous avons abandonné l’idée sur Cuk, parce qu’on ne veut pas l’abîmer, et c’est une bonne chose.

Par contre, je me suis tout de suite rendu compte que ce ne serait pas possible pour moi de vivre sans communiquer.

Dans le vide peut-être, on verra bien.

Mais en ce qui me concerne, ce que je voulais faire à plusieurs, je vais le faire tout seul.

Je ne vous laisserai donc pas tomber😊.

Mais ce ne sera pas sur Cuk, parce que ce cite ne m’appartient pas. Il ne m’appartient plus, disons plutôt.

De tout cela, je vous en parlerai bientôt, disons le 1er mars, en même temps que les rédacteurs présenteront leur propre production.

70)
Pierre A Cordier
, le 15.01.2017 à 10:40
[modifier]

A la lecture de l’article du jour je dois avouer que je suis quelque peu surpris.

Je n’ai pas relu celui du 26 décembre dernier mais de mémoire il subsistait quelques espoirs.

Depuis il ne me semble pas qu’il y ai eu d’événements particuliers qui fassent que Mr Cuneo prenne la décision de tout stopper, qui est son droit même si celle-ci est assez peu compréhensible, dans quelques semaines.

Bien au contraire, en prenant en compte, ou pas certes c’est aussi son droit après tout, les nombreux messages ,souvent émouvants, de soutien et d’appel, de la part des membres d’équipage et de passagers, à ne pas saborder son navire, le capitaine aurait pu, il me semble, trouver une autre voie pour assurer un futur à cuk qui satisfasse le plus grand nombre.

Mais non rien n’y a fait et pourtant c’est pas faute d’avoir essayé mais bon on va tout de même pas supplier le maître tout puissant des lieux de revenir sur sa décision de claquer la porte au nez de tous ceux qui comme moi pourraient trouver une telle décision comme passablement excessive, assez incompréhensible et sans discussion possible de retour en arrière ne serait-ce que pour essayer de trouver une solution de transmettre la flamme à des personnes de confiance afin que la vie des articles et commentaires sur cuk ne s’arrête pas au 28 février.

A partir du moment où la possibilité de consulter le site est assurée durant les années à venir, je ne vois pas ce qui pourrait empêcher tout le reste comme maintenant : les rédacteurs sont bien implantés dans la place et les lecteurs-commentateurs aussi.

A part et sauf si le créateur du site se considère comme irremplaçable, mais même dans cette éventualité il pourrait décider de continuer d’avoir un droit suprême de pouvoir sur cuk mais en déléguant certaines tâches afin d’assouvir d’autres passions du moment.

Rien n’est irréversible quand on veut vraiment, il reste quelques semaines pour décider finalement de prolonger le bonheur du plus grand nombre y compris pour soi-même, ici et maintenant.

Est-ce qu’il y a quelque chose de plus important ou prioritaire sur notre planète?

71)
Marcelpahud
, le 15.01.2017 à 10:47
[modifier]

Désolé d’apprendre la disparition future de Cuk.ch.

Je ne suis ni un lecteur ni un participant assidu aux commentaires. Mais j’ai toujours plaisir à parcourir les articles de nombreux auteurs talentueux et généreux. Il n’est pas rare que je fasse référence à certains articles lorsque je conseille des amis ou qu’un sujet de conversation a été traité ici…

En attendant le 1er mars, je vous remercie tous pour cette grande qualité, cette disponibilité aussi lorsque l’on pose des questions, ces moments de simple humanité échangés à distance.

Donc bravo, merci et bon vent à tous. Cuk est mort, vive Cuk pendant encore 45 jours ! :-)

72)
Tom25
, le 15.01.2017 à 10:53
[modifier]

Je me permers de remettre le lien comme il faut, vous aviez inversé Titre et Adresse.
Telerama : pourquoi-certains-medias-ne-veulent-plus-de-commentaires-sous-leurs-articles

François, il y a un peu la même frustration que quand un logiciel s’arrête. Tu apprends à l’utiliser, tu fais des rapports de bug à l’auteur et/ou des suggestions d’améliorations. Puis des liens se créent. Je vis ça dans les deux sens, en tant qu’utilisateur et en tant que développeur.
Là où je crois un peu mieux comprendre la colère « chou » de notre ami, c’est que tu sembles dire que tu vas jeter le code source de ton « programme » Cuk et que si quelqu’un veut le faire alors qu’il reparte de zéro sous une autre adresse. Quand on reprend un programme, même si on ne garde que le nom, on a déjà une base d’utilisateurs. Si un mec veut refaire un site dans le genre de Cuk.ch mais l’appelle Truc.be , comment veux tu que les commentateurs d’ici s’y retrouvent ? Une mayonnaise a pris ici c’est évident. Il y avait une chance sur 10, sur 100 pour que ça prenne. Un gars pourrait refaire un site quasi aussi bien qui resterait anonyme par manque de réussite, parce que le petit truc ne se passerait pas au moment T..
Enfin je ne suis pas sûr, mais je crois que c’est là que ce situe la colère. La déception est que tu arrêtes, et on ne peut pas t’en vouloir. Interdire toute suite …, je ne sais pas si on peut t’en vouloir, mais on peut aussi comprendre que certains ne comprennent pas.

73)
djtrance
, le 15.01.2017 à 10:54
[modifier]

Aie, aie, aie, bon, on s’y attendait un peu!

Il faut juste arrêter « l’égoïsme » et se mettre à la place de François, gérer un site tel que cuk.ch n’est pas une mince affaire. Il a expliqué bon nombres de raisons (qui sont toutes valables les unes des autres).

Alors François, merci pour tout, vraiment!

Cuk aura été l’occasion de m’exprimer à quelques reprises, je pense notamment à mon article sur le snooker, où 4 ans après (je n’y aurais jamais pensé), je crée ma propre salle qui s’apprête à vivre (je l’espère) un grand chamboulement.

Cuk aura aussi été pour moi l’occasion de rencontrer (dans la « vraie » vie) des gens incroyables! Et ce n’est pas fini!

Alors François, merci pour tout, vraiment!

Maintenant, si des personnes souhaitent faire un nouveau site « dans l’esprit cuk » pour garder une tribune libre, il faut sans autre créer un groupe de travail et hop, s’y mettre! C’est une bonne chose, ces sites se perdent (la preuve…)!

PS: Je le savais, François a un autre projet :)

74)
MarcOS
, le 15.01.2017 à 10:58
[modifier]

Trump, le Brexit, Cuk qui se ferme

C’est la fin du monde civilisé.

J’ai découvert CUK vers 2004, avec une lecture quasi quotidienne des articles. Mais je comprends ce que dit François.

Amitiés

75)
fxc
, le 15.01.2017 à 10:59
[modifier]

Cuk s’arrête, c’est comme un ami qui s’en va et que peut-être on ne verra plus.

Sur ma barre safari, il y a Apple en premier (indéboulonnable….) et cuk.ch en second et il restera là même sans clics dessus plusieurs fois par jour.

Merci pour toutes ces années de passions, de lectures et de bonheur.

Je ne regarderais plus jamais l’eau de javel de la même façon.

77)
Saluki
, le 15.01.2017 à 11:50
[modifier]

;°(
Malgré les longs débats échangès avec les rédacteurs François n’a pas infléchi sa position, comme un simple Fillon.
Mais c’est lui le BossPatrond’Ici et donc le Souverain sur le destin du lieu de rencontre le plus cosy que je connaisse.
Il m’a permis de découvrir des app’s incroyables, des trucs et tours de main impensables, un vibreur qui n’était pas rasoir, et j’en passe.
Il m’a aussi éduqué : tourner la souris sept fois avant de cliquer sur envoi, par exemple.

Désolé, mes passagers arrivent, je dois redémarrer…

78)
Zallag
, le 15.01.2017 à 11:54
[modifier]

Je regretterai, entre tant de choses, de rencontres, de découvertes, de ne pas recevoir, peut-être, la carte de vœux de Roger en 2018 …

79)
François Cuneo
, le 15.01.2017 à 11:57
[modifier]

Zallag, tu vas la recevoir, je m’y engage.

Hein Roger, que tu vas continuer à envoyer des cartes de voeux à tes contacts?

80)
François Cuneo
, le 15.01.2017 à 11:58
[modifier]

Il m’a permis de découvrir des app’s incroyables, des trucs et tours de main impensables, un vibreur qui n’était pas rasoir, et j’en passe.
Il m’a aussi éduqué : tourner la souris sept fois avant de cliquer sur envoi, par exemple.

C’est quoi ce vibreur déjà???

Rassurez-moi, je n’ai jamais fait de test sur les vibromasseurs ou bien? 😬

81)
MixUnix
, le 15.01.2017 à 12:01
[modifier]

Je regrette cette décision de fermer cuk, mais je respecte bien sûr votre choix.
Tous ces bons moments passés à lire des sujets intéressants et bien ficelés, surfer sur cette ambiance si particulière et attractive.
Merci à vous, François, et à tous les sympas contributeurs de ce site, si différent.

82)
pasmet
, le 15.01.2017 à 13:48
[modifier]

Monsieur Cuneo,

15 ans que vous adorez partager.. « 1945 articles »
et vous nous dites STOP ? Je n’y crois pas.

Arrêtez Cuk.ch OK ( merci à tous et toutes pour ces belles années )

Cessez d’être bavard et ne plus donner et ne plus partager.. C’est une autre histoire.
Je sens que vous allez à nouveau nous surprendre.
« cachotier allez… »
Je vous dis à bientôt. ;-)

Merveilleuse année à tout le monde

83)
iYannick
, le 15.01.2017 à 13:50
[modifier]

Je ne sais pas quoi ressentir. De la tristesse, un peu car c’est un rendez-vous quotidien qui n’aura plus lieu. De la fierté, parce que, même si c’est très modestement, j’ai participé à cette belle aventure.

Mais surtout, un immense sentiment de respect. François s’est laissé le temps de la réflexion, a débattu, et a pris une décision qui, si elle peut provoquer de l’incompréhension, de la peine ou de la colère chez certains, est à mon sens la bonne. Rien ne sert à continuer si on ne le sent plus, et rien ne sert de le faire autrement si c’est pour entâcher la vie d’un site qui a été exemplaire.

Cuk, c’est avant tout un moyen de s’ouvrir l’esprit et de s’intéresser à des choses qui, de prime abord, n’auraient pas suscité d’intérêt. Avec des rédacteurs de qualité et des commentaires de même niveau. En cela, il restera un joyau.

François a su réfléchir à la fin du site et lui offre celle qu’il mérite. Même si cela fait un peu mal, il faut admettre que c’est une belle fin, pour une partition sans fausse note, malgré quelque remous.

Cela dit, je me réjouis de voir le post du 1er mars afin de renouveler ma liste de bookmarks !

Merci à François et aux autre rédacteurs qui ont fait vivre ce site.

84)
Soheil
, le 15.01.2017 à 14:47
[modifier]

Je ne vous laisserai donc pas tomber😊.

Bonne nouvelle. Le contraire m’eût étonné. Je vous vois mal François, du jour au lendemain, cesser de partager avec les autres vos humeurs, enthousiasmes ou déceptions.

Mais de grâce, ne les partagez pas sur Facebook. Il y a des faces qui ne me reviennent pas, et celle de son fondateur en est une — Montagne de Sucre, pas raffiné c’est vrai, mais néanmoins très néfaste pour la santé!

J’espère que vous saurez trouver d’autres lieux de partage que les réseaux sociaux instantanés: pour ma part, je ne vous y suivrai pas.

85)
runmac
, le 15.01.2017 à 15:50
[modifier]

Hello,
j’écris si peu que j’ai perdu mes identifiants. MAIS je vous lis depuis quelques années, tous les jours , n’hésitant pas à vous recommander à mon entourage.
MERCI pour tous ces bons moments, ces découvertes , ces partages ….
MERCI d’avoir partagé .

Du grand sud lointain ( ile de la Reunion ) , on vous lit également .

86)
borelek
, le 15.01.2017 à 16:03
[modifier]

Je comprends parfaitement François et son désenchantement, je le partage et j’approuve sa décision même si l’esprit de Anne tente de me contredire. Souvent je n’ai pas lu les commentaires à cause de cette rage de dénigrer et de détruire qu’on y trouve parfois. L’internaute a découvert que le pouvoir de détruire est tout aussi exaltant que celui de construire et … beaucoup moins fatigant. Les plus fragiles psychologiquement n’y résistent pas, c’est peut-être leur seule manière de s’affirmer, je compatis, mais je ne pardonne pas pour autant.
Voilà, ils gagnent un combat minuscule, il va leur falloir en trouver d’autres. Puis-je leur suggérer de trouver en eux-mêmes des modifications positives à entreprendre, plutôt que de chercher un bouc émissaire extérieur à leur malaise ?

Cela ne veut pas dire que j’aime tout d’Apple et j’adorerais qu’Apple Computer reprenne son autonomie. Il y aurait un superbe combat contre l’obsolescence à mener depuis cette entreprise, mais je rêve, c’est sûr.

J’ai été un peu malade ces derniers temps, est-il prévu une réunion dans la vraie vie pour fêter cette disparition ?

87)
FT'e
, le 15.01.2017 à 16:07
[modifier]

Deux mots s’imposent.

Bravo.
Merci.

Bravo aux auteurs pour la richesse, la variété et la qualité de leurs articles. Bravo aux lecteurs pour leur fidélité et leurs commentaires pertinents. (Certes, pas tous, internet.)

Et merci pour les heures, les excellentes heures, passées en intéressantes lectures sur ce site. J’ai l’impression que Cuk a toujours fait partie de mon paysage Mac et photo, et j’aimerais le croire, je serais plus jeune que je ne le suis.

S’il y a un bilan à faire, ce sera celui d’une belle et longue aventure et je le crois sincèrement, un grand succès dans le monde des blogs.

Godspeed Cuk!

88)
kris
, le 15.01.2017 à 16:20
[modifier]

Et merde ! C’est quand cuk.ch élargit son champ de compétences (diversification initiée par Madame Poppins ;-)) que la décision est prise de mettre la clé sous la porte !

Comme Tom25 (#51), dois-je préciser le degré… ?

89)
François Cuneo
, le 15.01.2017 à 16:35
[modifier]

Et merde ! C’est quand cuk.ch élargit son champ de compétences (diversification initiée par Madame Poppins ;-)) que la décision est prise de mettre la clé sous la porte !

Comme Tom25 (#51), dois-je préciser le degré… ?

Excellent!:-)))

91)
Noé Cuneo
, le 15.01.2017 à 17:12
[modifier]

Bonjour tout le monde,

Sans entrer dans le débat vraiment, je voudrais juste apporter les précisions suivantes.

1) Je soutiens François à 100% dans sa décision. J’ai même poussé dans ce sens à plusieurs reprises, autant dans un souci de qualité rédactionnelle que pour des raisons techniques. Je ne sous-entends bien sûr pas que François est le seul garant de la qualité rédactionnelle. Ma crainte est la suivante. Ce qui est à mon avis inévitable, c’est que si nous publions un article de temps en temps, le nombre de lecteurs diminuera petit à petit. Et inévitablement, le nombre rédacteurs et leur motivation diminueront aussi. Ensuite, c’est un cercle vicieux. C’est vraiment dans l’ADN de Cuk d’avoir un article par jour. Combien d’entre vous disent venir nous lire tous les matins? Si on enlève cela, on tue déjà Cuk. Alors autant le faire franchement… Autant que chaque rédacteur puisse dire au revoir pendant qu’il y a encore du monde qui nous lit.

2) Au niveau technique, le site sera dans un premier temps passé en « lecture seule ». Dans les semaines / mois suivants, quand j’aurai du temps, je ferai une archive en HTML pur du site, qui restera hébergée avec le même nom de domaine, et sera faite de sorte que les liens vers les articles restent inchangés. Cette archive HTML ne demandera aucune maintenance, et permettra à tout le monde de consulter articles et commentaires pendant des années. Je ferai en sorte qu’il soit toujours possible d’afficher la liste des articles de chaque rédacteur, ainsi que d’accéder aux articles de dates spécifiques.

3) Qu’en est-il pour le futur? Le navire Cuk a commencé sa dernière traversée avant le musée – pas la casse – et nous laissons à l’équipage le temps de débarquer et de penser à la suite. Personne n’est abandonné, personne n’est pris en otage. Le web est un grand espace, et nous savons que le talent de tous nos rédacteurs leur permettra de trouver un endroit où continuer à s’exprimer. Si un groupe de rédacteurs et de lecteurs souhaite relancer un nouveau site en commun, c’est même mieux! Nous les encouragerons, et afficherons fièrement le lien sur l’archive de Cuk (je précise qu’il sera possible, même des mois après la fermeture, de mettre à jour la page de l’archive avec les liens vers les différents blogs des rédacteurs). Gérer un site, coordonner des rédacteurs, modérer les commentaires, etc., demande beaucoup d’énergie. Mais il n’y a aucune raison que François et moi soyons les seuls à pouvoir le faire. Je serais ravi de voir l’esprit Cuk continuer à exister sous un autre nom. Mais n’essayez pas de juste reproduire Cuk! Apportez du neuf, et faites-en votre bébé.

Cuk est né des cendres de PommeA, je me réjouis de voir ce qui viendra après Cuk!

A bientôt,
Noé

93)
jeje31
, le 15.01.2017 à 17:35
[modifier]

Je pense que c’est une excellente décision. S’avoir s’arrêter quand on est au sommet, quand l’envie n’est plus (autant) là, ça, c’est fort et ce n’est pas donné à tout le monde.

Un exemple me vient : celui de Brel en 1966.

Bon vent à vous et merci pour votre investissement durant toutes ces années.

94)
tibet
, le 15.01.2017 à 17:55
[modifier]

Bonjour tristesse

Hé oui on veut se réjouir… de l’été à venir comme de ce qui viendra après cuk, mais, très égoïstement, on sait ce qu’on perd, pas ce qu’on va trouver :(

Et je ne me suis rarement senti autant égoïste, d’autant plus que je n’ai pas mon mot à dire (enfin si quand même :@)

Je vais donc veiller et en attendant, je me joins à la cohorte des remerciements, totalement ! Je regrette juste d’avoir attendu presque 10 ans avant de me décider à participer.

J’espère que la suite sera… fortissimo !!!

Mon bonjour à Mme Poppins, a M.G., et les autres qui ont eu la gentillesse de me répondre, y compris François.

Claude

95)
okgenial
, le 15.01.2017 à 18:25
[modifier]

Merci pour ces années et bonne chance pour le futur.

Reste LE dilemme, que vais pouvoir lire à la place de cuk ?

Des propositions ?

96)
lothera
, le 15.01.2017 à 19:18
[modifier]

Bonsoir,

Encore merci à François pour ce site, pour les nombreux et divers articles de tous les rédacteurs c’était vraiment un plaisir comme le montre tous les articles sur les sites mac suite à l’annonce de la fermeture de Cuk.J’espère retrouvé sur la toile un site aussi classe que celui-ci, tenez-nous au courant si le navire repart vers d’autres aventures .

97)
Tom25
, le 15.01.2017 à 19:54
[modifier]

Si un groupe de rédacteurs et de lecteurs souhaite relancer un nouveau site en commun, c’est même mieux! Nous les encouragerons, et afficherons fièrement le lien sur l’archive de Cuk

Ahh ça c’est bien, ça répond à mon commentaire 72. Reste plus qu’à trouver une adresse où pointer :-D .

Sinon, à propos de ta remarque sur la mort lente de Cuk si vous aviez baissé le nombre d’articles, me concernant (je dis bien ME concernant) je ne lisais pas tous les articles par manque de temps. Quand je lisais un article, je lisais les commentaires (et bien souvent j’y allais de mon avis). Et le lendemain je lisais les nouveaux commentaires de l’article de la veille, voir d’avant, et du coup je ne lisais pas l’article du jour. Donc ME concernant, moins d’articles n’aurait rien changé. Au contraire, j’en aurais lu plus en % de parution.

C’est la 3ième fois que j’écris sur ce fil et je ne vous ai même pas remercié, un graaaaaannnnnd merci donc.

98)
Gin.net
, le 15.01.2017 à 20:59
[modifier]

Zut, moi qui imaginais repérer un jour François dans l’un ou l’autre supermarché du district, râlant devant le présentoir des rasoirs, car il ne pourrait plus en faire une humeur sur cuk… je suis rassurée de savoir qu’il compte avoir une autre moyen d’expression. Et pourtant, qu’est-ce que je m’en fiche des rasoirs, mais c’est juste pour le plaisir de savourer la lecture.

Je crois que ce qui me manquera le plus, c’est la surprise de savoir si l’article du jour est technique, touristique, psychologique, littéraire, ludique… cette belle diversité servie par des plumes savoureuses, qui si elles n’étaient pas toutes égales, se sont toujours appliquées à soigner la langue française.

Bien sûr, je trouve dommage de voir se fermer cuk, mais en même tmeps, je me réjouis de voir renaître un ou plusieurs phénix des futures cendres de cuk.

99)
myvista
, le 15.01.2017 à 22:07
[modifier]

Pour obtenir que CUK existe après sa mort, gentillesses, compliments, flatteries, promesses de récompenses, d’abord symboliques, ensuite substantielles, tentatives de corruption actives, fâcheries, insultes, menaces, PIRE, tout ceci en pure perte. Rien n’y a fait. Rien n’y fait, rien n’y fera plus, jamais. CUK is over. On ne déride pas « le chef ». On le respecte, on se soumet. Le chef est triste, je m’interroge, le chef décide, je me tais.

C’est décidé, et il y a presque 100 commentaires à l’annonce du jour dont les incunables qui entraînent les usuelles « appellations » et pré-injures +/- contrôlées, les débuts de conflits, les inimitiés larvées revenues au grand jour , les « je ne rentrerai pas dans ce jeu là … mais n’en pense pas moins et mon immense sagesse force ma décence … »

Eh oui, le matin où il n’y aura plus de nouvel article est désormais prévisible, le jour se lèvera quand même, chacun vaquera à sa grande, moyenne ou p’tite vie, fera chauffer son café, regardera son Appletruc ou son réveil à 2 balles. La vie continuera pour moi, sale égoïste, n’ayant pas saisi ou pu saisir l’essence constitutive du chef (d’oeuvre). Plus sérieusement, vous êtes tout de même effroyablement sérieux.

J’aurai bien aimé CUK à ceci près : son absence quasi permanente près de bons rires francs et l’utilisation du blog (même si ça n’est plus un blog, c’est un pic, c’est ….) à plusieurs niveaux, « le Club », coopté, et les autres, honnêtement traités s’ils restent dans l’opinion dominante, et fréquemment secoués plus que de raison s’ils ne sont pas d’accord, auquel cas, ils sont parés non pas de toutes les vertus (Ah, qu’est ce que j’aime ta manière d’écrire, si sensible, qui montre combien tu as du souffrir et savoir te taire par pudeur…) mais des défauts symétriques souvent résumés à (quel sale Troll…) et il n’est pas ici question des injurieux qui me font autant horreur qu’à vous sur le net.

Alors So long, Old Chap, see you another time, wherever, whenever, whoever with ! Les histoires d’amitié même scripturales finissent mal, en général, mon général

100)
Madame Poppins
, le 15.01.2017 à 22:22
[modifier]

Et dire que j’aurais pu faire un billet sur les vibromasseurs…

Merci pour vos petits clins d’œil, écrire pour vous a toujours été un plaisir et un honneur !

101)
djtrance
, le 15.01.2017 à 22:23
[modifier]

Et dire que j’aurais pu faire un billet sur les vibromasseurs…

Et dire que j’ai failli en vendre… (rires)

C’est te lire, Mâââââââââme Poppins, qui a toujours été un honneur!

102)
Modane
, le 15.01.2017 à 22:23
[modifier]

Après quinze ans de Cuk, il était fatal de passer à autre chose, quelque chose de nouveau, qui redonne de l’aisance et de la souplesse, qui refasse l’esprit frais et la jambe fine, l’esprit séducteur alerte et vif, tel Errol Flynn bondissant du lustre au balcon, moustache au vent et sourire conquérant! Ce que nous étions il y a quinze ans, donc.

Je ne peux te dire qu’une chose : moi, je comprends : 15 ans c’est long! En quinze ans, si tu es Henri VIII, tu as le temps de quitter une reine, de te marier avec Anne Boleyn, de la faire exécuter, de te fiancer avec Jeanne Seymour, de la répudier, de te fâcher avec Cromwell, de t’unir avec Anne de Clèves, trois semaines, de faire copain-copain avec François 1° , de niquer un Pape et de coucher avec Catherine Howard parce que, finalement, cette année, l’hiver est bien froid, et qu’elle est un peu grassouillette…

Quinze années à se demander pour l’article de demain, à vérifier les stats, à trouver des solutions techniques, à repérer les escrocs, à rappeler Noé, à dire à Madame qu’on n’a pas le temps parce que… Quinze ans à soupirer sur les chamailleries, à relire les commentaires, à refaire l’essai d’un nouveau bidule en 15 tomes, à se demander pourquoi l’aut’ burne n’a pas aimé. 15 ans, oui… Je comprend…

En quinze ans, même exceptionnellement résistant, voire rebelle, on accumule des strates phénoménales de calamine, de rouille et d’amidon, que si quelqu’un vient faire des fouilles archéologiques sur notre omoplate, il y a des chances pour qu’il y passe lui aussi quinze ans pour ne trouver finalement que les scarifications du temps.

En quinze ans, tu en vois, de la posture, de la certitude et des évidences! Te souviens-tu Paul Francoeur dans Un singe en hiver :  » Je suis ancien combattant, militant socialiste, et bistrot. C’est dire si j’en ai entendu, des conneries, dans ma vie!  »

En quinze ans, tu as le temps de voir une aventure se transformer en habitude, puis en obligation. Tu as le temps de voir fleurir les je-sais-tout dans des conversations de haute volée de comptoir. 15 ans, c’est long…

Alors…

Alors après tout, même s’il y a de la colère, il y a quelque chose qu’il ne faut pas oublier : nous, les rédacteurs, on aura bien rigolé!

D’abord parce qu’un jour rédacteur nous devinrent, ce qui est déjà une sacrée gentillesse. Et puis on aura bien testé notre plume, on aura bien fort clamé nos goûts et nos couleurs. On aura eu l’occasion de bramer à n’en plus finir. On aura été à chaque publication le centre du monde helvétique, fier, fier, fier. On se l’est gravement pétée, comme on dit ici. Les gens de MacG auront connu notre pseudo! Même que dans un commentaire, que j’ai, encadré, au mur de mes toilettes, quelqu’un m’a dit que j’étais beau. Non, j’exagère, pour ça, il aurait fallu plus que quinze ans… Mais je suis sûr que je l’ai raté de peu! Enfin… on ne peut continuer juste pour ça?!…

En tout cas, rédacteur je fus, et c’est grâce à toi, je ne l’oublierai pas de sitôt, que je continue à m’amuser régulièrement la plume avec constance et détermination. Et tout ça, toute cette gloire pimpante et cet ego rebondi, sans avoir eu assumer la moindre responsabilité, puisque Noé et toi vous vous en occupiez. Cool. Coolissime…

On aura donc bien rigolé. Mais il n’est de bonne compagnie qui ne se quitte. Le site s’arrête, mais les amitiés restent, enfin, j’espère… Et si elles ne restaient pas que cela prouverait juste qu’elles n’en étaient pas vraiment.

Bien sûr, pour pas mal d’entre nous, l’arrêt de Cuk, c’est retourner à l’ anonymat, parfois relatif mais plein d’espoirs, des blogs persos. Là, bien sûr, ça fait bizarre. La fin de l’enfance choyée… Y’a de l’ego qui renaude, de l’amertume qui sourd… Faudra bien quinze ans pour s’en remettre! Mais avec un peu d’analyse…

103)
Toumps
, le 15.01.2017 à 22:26
[modifier]

Tout grand merci à toute l’équipe pour l’aventure CUK, que j’ai suivie de façon épisodique depuis plusieurs années. Je comprends bien l’état d’esprit qui a motivé cet arrêt. Cette décision difficile à prendre, pour un tas de bonnes raisons mais en sachant pertinent, qu’au fond de soi, c’est la bonne. Même si elle laisse un goût amer, même si elle déçoit.

Bonne continuation à toi, François Cuneo, à ta famille, tes proches et tous les collaborateurs de CUK.

Encore merci!
Cordialement,
Eric

105)
Franki75
, le 15.01.2017 à 22:59
[modifier]

Salut :(((((
Ce n’est pas que je ne comprends pas …
Je comprends.
Mais j’ai du mal à l’accepter.
Comme beaucoup ici.
Vraiment dommage.
Merci et bon vent François.
Frank

106)
jdmuys
, le 16.01.2017 à 05:39
[modifier]

J’entrouvre la porte d’ici comme j’ai pu le faire quelques fois (bien moins que beaucoup), pour vous remercier et regretter déjà l’absence de cette voie, en espérant retrouver cette voix.

Bravo, et merci.

107)
Gr@g
, le 16.01.2017 à 07:23
[modifier]

Tout comme Modane >>> 102.

Tu as bien mieux résumer mon état d’esprit du moment que ce que je n’aurai pu le faire.

Merci François, merci vous toutes et tous. (Il me reste 2 articles… quoi dire après ça!)

109)
yomel
, le 16.01.2017 à 08:25
[modifier]

Après l’article de décembre j’avais des espoirs de voir Cuk continuer, c’est donc avec tristesse que commence ma semaine en lisant cet article.
Néanmoins, je souhaite remercier toute l’équipe de Cuk pour la diversité et la richesse des articles publiés tout au long des ces années, et les lecteurs pour la richesse des commentaires apportés.

110)
Filou53
, le 16.01.2017 à 10:56
[modifier]

Oops… je ne m’étais pas nnecté du w-e.

Bien triste nouvelle :-(
Merci à tous ceux qui ont collaboré à CUK.
Bonnes suites …

111)
cukaboudesoufle
, le 16.01.2017 à 10:59
[modifier]

Bonjour François,

Cette fermeture de Cuk nous offre deux choses rares de nos jours :
– un départ à la retraite en bonne santé avant 65 ans
– une histoire qui finit bien

Par chez moi, un boulanger, qui avait connu le temps où la ville était un village avait accroché au rideau de fer un panneau remerciant les clients fidèles pendant 40 ans lui ayant permis de partir en retraite. Une histoire qui finit bien.

Deux rues plus loin, le très bon pâtissier a pris sa retraite du jour au lendemain après avoir revendu sa boutique à un ersatz d’artisan sans talent. Une suite ratée.

Finir est plus dur que commencer.

112)
verlaine
, le 16.01.2017 à 11:16
[modifier]

Un peu comme tout le monde, je suis triste de cette fin annoncée. Mais par-dessus tout merci. Merci à tous les rédacteurs pour ce travail phénoménal. J’ai vraiment eu un immense plaisir de vous lire. vous avez tous effectué un travail remarquable. Bravo encore.

113)
infisxc
, le 16.01.2017 à 12:02
[modifier]

Ah, c’est lâche ça ! Ah oui, choisir un samedi, comme ça en douce. Au moment où l’on ne regarde pas. Espérer que le billet du lundi viendra cacher cette forfaiture aux yeux des fidèles lecteurs !

Mais ça ne se passe pas comme ça. Non Monsieur. Même si on ne lit pas Cuk le week-end, on jette toujours un œil le lundi matin pour voir s’il ne se serait pas passé quelque chose depuis le vendredi.

Blague à part. Merci pour tout ce travail. Sans Puzzo et ses jeux, sans zit et ses bricolages fous, sans Madame Poppins et ses questions existentielles, sans toute la famille en somme, je vais me sentir bien orphelin. Merci François pour ce magnifique projet, pour le temps et l’énergie que tu y a consacrés. Merci pour ce bistrot où ça discute, ça s’invective, ça débat, mais toujours en bon français, toujours civilement, toujours avec respect. Merci pour cet éclectisme allant de la photo aux agendas électroniques, en passant par les itinéraires cyclables belges et les aspirateur-robots. J’y ai fait des découvertes.

Fidèle compagnon depuis des années, tu vas me manquer le matin Cuk. Bon vent à toi François. Profite-bien des tiens.

114)
Thierry F
, le 16.01.2017 à 12:07
[modifier]

Je ne vais pas être très original mais l’ai-je jamais été lorsque je commentais.

Un très grand merci à vous M. Cunéo pour cet espace que vous avez partagé.
J’ai appris beaucoup de choses sur le Mac et encore plus sur le reste.

Bien à vous.

115)
kiwis
, le 16.01.2017 à 12:13
[modifier]

Oh rage… Oh désespoir…

Merci à toi Cuk. Oui toi qui m a accompagné toutes ces années pendant mes trajets matinaux en train.

Prenez soin de vous.

116)
djtrance
, le 16.01.2017 à 14:13
[modifier]

Noé, en commentaire 91, résume parfaitement la chose!

La fin du cuk va laisser un grand vide dans le paysage des blogs romands. C’est évident!

L’idée de faire un nouveau truc, dans l’esprit cuk, tribune libre, bonne ambiance, totalement nouveau? Oui, pourquoi pas, je vois qu’il y a beaucoup d’intéressé-e-s.

Je parlais d’un groupe de travail dans une de mes précédentes interventions, je viens de faire un tableau Trello qui pourrait être un groupe de travail. Si des personnes veulent se joindre, écrivez-moi, je vous envoie le lien et on essaie!

Cela pourrait aboutir ou pas, avec ou sans moi, pas important! Je fais le premier pas! Sans prétention, aucune!

117)
cvanquick
, le 16.01.2017 à 15:11
[modifier]

Merci François.
Merci Noé
Merci à tous les cukiens et cukiennes.
Ce n’est pas un adieu mais un au revoir, je le sens comme ça.

118)
maestric
, le 16.01.2017 à 21:14
[modifier]

J’étais arrivé ici il y a bien longtemps à cause d’un test logiciel pour mac de François et depuis ses tests ont toujours été mes articles préférés: clairs et détaillés, mélangeant louanges et critiques, un plaisir à lire, comme écrits par un ami, et complètement gratuits (un fait facile à oublier à notre époque, mais c’était quand je lisais les magazines SVM Mac et Univers Mac tous les mois).

Un grand merci à François donc, mais aussi aux autres contributeurs, que j’ai lu par curiosité et qui m’ont souvent touché et ouvert un peu l’esprit à d’autres choses, concepts, points de vue.

Merci aussi à Noé pour ce site où on peut facilement se concentrer sur le contenu.

119)
WhyNot
, le 16.01.2017 à 21:59
[modifier]

Tout d’abord, un grand merci à François et à tous les rédacteurs et commentateurs.

Que de découvertes, rigolades et tests trouvés ici, et nulle par ailleurs, ces 15 dernières années!

L’arrêt de cuk.ch va laisser un grand vide. Il nous reste à trouver un autre moyen de
booster notre secrétion de dopamine, en essayant les remèdes anti-déprime hivernale? en sachant se faire plaisir? par la consommation de chocolat (suisse ou pas)?…

La bonne nouvelle, c’est que nous saurons où retrouver nos plumes cukiennes sur la toile. J’y serai.

120)
guillaumegete
, le 16.01.2017 à 23:21
[modifier]

Perso, je comprends parfaitement François. Quand tu passes 15 ans de ta vie à donner, donner, donner… y’a un moment où tu fatigues, où tu te lasses, où tu as juste envie de passer à autre chose. Ça ne me choque pas, c’est peut-être inévitable même. C’est toujours triste de voir un site disparaître, mais… c’est la vie. Acceptons-le, et passons à autre chose.

Et donc comme disait Valérie, cher François… « Merci pour ce moment » :-)

121)
pcst
, le 17.01.2017 à 10:10
[modifier]

Bon, ben c’est triste !

Je vous comprends, il faut que ça reste un plaisir. Si c’est une contrainte, alors c’est le bon moment pour arrêter. Comme les exercices pour perdre du poids ;)

Merci à toute l’équipe pour tout ce que vous nous avez apporté, et bon vent !

Luc

122)
nic
, le 17.01.2017 à 14:06
[modifier]

Merci François (et Noé) pour tout le travail et pour la compagnie de toutes ces années!
Vive pommea!
Vive cuk.ch!
Me réjouis de la prochaine aventure!

ciao, n

123)
JeMaMuse
, le 17.01.2017 à 21:33
[modifier]

Et voilà, c’est fini.

Tout a été dit ou presque, mais ce qui me choque, ce sont certains commentaires égoïstes d’utilisateurs purement consommateurs, mais pas contributeurs, ou si peu.

Fidèle depuis début 2004, la fin de Cuk.ch va être un grand vide également pour moi: bon sang, un quart de ma vie! Alors bien sûr, je suis triste.

Je dois dire que je suis particulièrement nostalgique de la plume d’Anne qui nous a quittés il y a près de deux ans…

Mille mercis à François, à Noé, aux rédacteurs et contributeurs pour ces belles et riches années! Et au plaisir de partager une possible nouvelle aventure.

125)
Origenius
, le 19.01.2017 à 03:35
[modifier]

Les commentaires faisaient tellement partie de l’ADN de cuk qu’il m’arrivait parfois de les lire en premier avant d’en lire l’article associé, juste pour en sentir l’ambiance. Alors, certes cuk sans ses commentaires ne peut pas être cuk.

Personnellement, j’admire ta liberté, François, libre d’en perdre une pour en découvrir une autre et évoluer sur un chemin nouveau, à la manière d’un nouveau départ.

Cuk était pour moi une ouverture sur l’Europe francophone que j’ai quittée il y a plus de vingt ans. Du Japon, je me prenais à rêver que je pourrais rencontrer en vrai les uns ou les autres et partager un bon whisky (par exemple un Taketsuru 21 ans d’âge, mais il est tellement prisé qu’on n’en trouve plus nulle part, même à sa distillerie) ou un bon saké (je veux dire nihonshu bien sûr, pas un tord-boyau vulgairement dénommé saké par usurpation). Parce que c’est cela dont je souffre le plus. Mais quitter une liberté pour en découvrir une autre comporte des conséquences qu’il faut bien assumer.

François – à ton corps défendant –, peut-être nous invites-tu, simples lecteurs réguliers et commentateurs épisodiques, à nous détacher de cuk, qui d’une liberté glanée sur le web est devenu une addiction, comme un deuil à vivre pour revivre… la liberté d’un nouveau départ avec ses inconnues et ses surprises ? Enfin, c’est comme cela que je le prends.

En te remerciant vivement pour ce superbe site !

Origenius

126)
M.G.
, le 19.01.2017 à 08:24
[modifier]

Les commentaires faisaient tellement partie de l’ADN de cuk qu’il m’arrivait parfois de les lire en premier avant d’en lire l’article associé, juste pour en sentir l’ambiance.

C’est amusant parce que c’est une habitude que j’ai prise depuis un moment, pour « sentir l’ambiance » à travers les premiers commentaires et leurs signatures. Tout cela est tellement vivant…

128)
M.G.
, le 19.01.2017 à 23:09
[modifier]

J’ai participé, au XX ème siécle, à de nombreuses fins de parcours similaires, dont la plus ancienne a été celle du réseau CalvaCom, que les moins de 60 ans ne peuvent pas connaître. En 1985 l’Internet n’existait pas, mais ce réseau, qui regroupait les utilisateurs d’Apple II et des Mac 128 k, 512 k puis SE30, était d’un très haut niveau, très amical, très engagé et les commentaires étaient quasi exempts de fautes d’orthographe.

À 71 ans, je peux témoigner de la belle aventure que fut CalvaCom, qui avait débuté sous le nom de Calvados (Apple, la Pomme… Calva !).

À 38 ans, j’étais déjà un « vieux » pour ces gamins de moins de 20 ans installés dans les bureaux exigus du boulevard de la Tour-Maubourg, reliés à l’ordinateur Harris du Collège Américain de Paris sous la protection active de Jean-Louis Gassée.

Oui, à l’époque, pas d’Internet mais des connexions par modems analogiques en mode V21, V22 ou V23 (le protocole du Minitel). Depuis Dakar, c’était magique.

Déjà, comme plus tard sur Cuk.ch, les « fora » étaient l’objet de discussions très engagées sur les nouveaux matériels, les nouveaux logiciels et tous les sujets qui ont fait la vie de Cuk.ch pendant quinze ans.

Histoire de faire plaisir à Mathieu Besson et enrager un peu plus François, c’est sur Calva que j’ai découvert FileMaker dans sa première version ;-)

Tout s’est éteint en 1994, sous la main-mise de la finance et de nouveaux dirigeants, juste avant l’arrivée de l’Internet au Sénégal.

MG10 – Marc, l’Africain sur Calva

P.S.- Notre bon J-C doit se souvenir qu’il était ASNA12 sur Calva. C’est là que nous nous sommes connus ;-)

129)
giampaolo
, le 20.01.2017 à 09:44
[modifier]

Un immense merci à François, à Noé, à toutes celles et ceux qui ont contribué à faire vivre ce site de manière intelligente et constructive.

130)
M.G.
, le 20.01.2017 à 13:19
[modifier]

@Antivolt

LB10 – MG10. Cela signifie que nous étions historiquement les premiers abonnés avec ces initiales ;-)

Tous les membres de l’équipe dirigeante avaient un identifiant se terminant par « 1 »

Lionel Lumbroso (le Boss de Calva au sens où François est le Boss d’ici), c’était LL1 – Chine Lanzmann, c’était CL1 – Sylvie Prangère, c’était SCP1 (Administration) – Fabrice Gille, c’était FG1. Sans compter les autres que j’ai oubliés.

Fabrice Gille, après avoir participé à l’aventure de « Froggy Software », avait la responsabilité de la maintenance du « Tandem CXP », premier ordinateur à tolérance de panne nouvellement installé par Calva dans les locaux de Nouvelles Frontières bd de Grenelle.

Il était aussi animateur de la « Cité Apple II » sur Calva, où j’intervenais régulièrement dans le forum AppleWorks. Souvenirs…

Pour moi, le Mac ça a débuté en 1991.

131)
François Cuneo
, le 20.01.2017 à 16:51
[modifier]

Encore une fois, merci pour vos commentaires. Ils sont non seulement incroyablement sympas, mais ils sont surtout magnifiquement écrits.

Merci merci merci!

Quant à ce que s’est passé sur MacG, ce n’est pas trop grave. Je trouve même que l’on aurait pu s’attendre à plus d’attaques au vu de la tenue de certains commentaires que l’on trouve sur ce site pourtant toujours très bon.

Des fois, je me mets à la place de leurs rédacteurs, ça ne doit pas être simple…

132)
Nicola
, le 20.01.2017 à 23:56
[modifier]

Bonjour,

Fidèle depuis 2003-2004 avec tout mon premier iBook G4 de suivre ici. Je savais déjà depuis la fermeture du forum que Cuk arrivera sa fin de vie qui me rend triste pour tout. Et un membre qui montre beaucoup ses photos avec un reflex de Sony. C’était intéressant. J’aime de passer mon petit temps voir ici et le forum qui étaient vraiment intéressant. Avec la triste de nouvelle pour la décision de la fermeture de Cuk, je me tiens vraiment remercier toute l’équipe pour travailler depuis ces années.

J’espère qu’un jour que nous retrouverons les gens de Cuk dans un autre site…

Merci

133)
François Cuneo
, le 21.01.2017 à 20:29
[modifier]

Nicola, de toute manière, il n’y aurait plus eu beaucoup de photos prises avec un Sony, vu que je suis passé sur Canon.

Cela dit, je regrette sur certains point mon A7 RII, en particulier la dynamique du capteur, supérieure à celle du Canon.

Donc nous avons à faire à deux excellents boîtiers, mais je n’ai plus le premier.

134)
djtrance
, le 23.01.2017 à 12:36
[modifier]

J’espère qu’un jour que nous retrouverons les gens de Cuk dans un autre site…

Suite à ma proposition (qui n’engage à rien ni personne – voir message 116), il n’y a pas foule au portillon ;)

135)
ducorbot
, le 07.02.2017 à 10:43
[modifier]

Si on demande à ma douce sur quels sites je traine, elle répond malicieuse : « c’est un lecteur assidu du site de cuk »
Il y a toujours un temps de flottement, de questionnement intérieur de l’auditeur sur un éventuel glissement de consonne finale, mais non, c’est bien cuk, je confirme !

Lecteur depuis 2003 des humeurs de ce site attachant, riche, varié, qui m’a souvent informé, distrait, amusé, et toujours enrichi, c’est seulement aujourd’hui que je crée un compte pour « participer ».

et de moi-même à moi-même, je pose la question : où trouver maintenant un regard amusé sur les déo, les rasoirs, le tourisme, le bricolage, l’économie, les macs, le logiciels.

Souvent, j’ai pensé proposer des articles sur mes passions, dernièrement encore, sur les cerfs-volants, les micro-controleurs, et tout ce qui m’anime, j’ai manqué de courage plus que de temps.
Je le regrette et je l’écris.

Finalement, c’est un peu ma faute tout ça :-(

Voilà, grand merci au patron d’ici, à toute la famille cuk pour ces années de production si riches, variées et plaisantes… et pardon pour mon silence.

Non, ce n’est pas du gâchis, c’est une immense victoire : 15 ans ! Purée !
Bravo et merci !