Profitez des offres Memoirevive.ch!
Le G5 Quad 2.5 est-t-il le monstre de puissance attendu?

L'autre jour, j'ai reçu ça de la part d'Apple Suisse.

image

L'embêtant, c'est que la chose n'est pas compatible avec ça:

image

Pas de problème, pour pallier cette incompatibilité, Apple Suisse m'a envoyé ça:

image

Certes, c'est beau mais c'était totalement incompatible avec ça:

image

Quelques heures après, tout était rentré dans l'ordre:

image

Magique Aperture. En tout cas au niveau de la remise en ordre de mon bureau, que je reportais depuis des semaines.

Le problème, c'est que ce Quad G5 (deux processeurs PowerPC G5 dual core à 2,5 GHz, le tout haut de gamme de chez Apple, équipé de 4.5 Gb de Ram DDR2, disque dur de 250 Gb à 7200 tours, carte vidéo NVIDIA GeForce 6600 équipée de 256 Mb de VRAM), il va me falloir le rendre dans une petite semaine. Avec son bel écran 30 pouces.

Cela dit, on me prête le haut de gamme de chez Apple, je ne peux pas m'empêcher de faire quelques petits essais, pour voir ce qu'elle a dans le ventre, cette machine.

Je ne suis pas équipé pour vous faire un test façon "Labo SVM Mac", je n'ai comme référence qu'un vieil Alubook 17 pouces, cadencé à 1 petit malheureux Ghz, avec 1 Gb de mémoire vive (DDR simple), un disque de 100 Gb à 5400 tours et une carte vidéo NVidia GForce4 MX de 64 Mb de VRAM.

Comparaison impossible? Ridicule dites-vous?

Possible.

Pas sûr en fait.

Mais je ne peux m'empêcher de comparer ce que j'ai dans les mains, et de faire quelques constatations, que je vous propose de lire ici.

Tout d'abord, si ce G5 est assez mastoc, il a tout de même une certaine tenue, il faut bien l'avouer. Mais il est énorme.

image

Bon Ok, l'angle de prise de vue n'est pas tout à fait honnête

Niveau équipement, en plus de ce que j'ai donné plus haut comme spécifications, notons en façade une entrée son, un port USB2 et un FireWire. Très pratique dans le quotidien tout ça.

À l'arrière, nous trouvons

image

  1. le loquet permettant d'ouvrir le G5
  2. deux sorties vidéo sur la carte NVIDIA
  3. 2 ports Ethernet 10/100/1000BASE-T (RJ-45) avec prise en charge des trames étendues (je ne sais pas ce que ça veut dire ça, mais ça sonne bien!)
  4. 2 ports FireWire, un 400 et un 800
  5. entrée et sortie digitale
  6. entrée-sortie son via minijacks dédiés
  7. 3 ports USB2
  8. antenne (et précâblage) pour Airport Extreme.
  9. sorties de la "climatisation" qui est toujours basée sur le water cooling (circulation de liquide à l'intérieur de la machine) et des ventilateurs, pas trop silencieux, il faut le dire…
  10. prise d'alimentation

Je sais bien que les pros travaillent "câblé". C'est la réponse que donne Apple à la critique qui suit (mais alors, pourquoi avoir posé ce précâblage AirPort?): n'empêche! Au prix du Quad (environ 4800 francs suisses sur l'AppleStore suisse, 3400 € en France), devoir payer la carte AirPort en option, c'est plutôt mesquin. Idem pour le BlueTooth, toujours en option.

Les pingreries d'Apple m'étonneront toujours.

À l'intérieur, tout est bien rangé, comme toujours sur un G5.

C'est tellement magnifique, d'ouvrir cette machine! Même moi j'y arrive sans rien casser, c'est dire…

image

Le seul problème étant que le nouveau standard de cartes PCI Express, certes jusqu'à huit fois plus rapide, implique le rachat de ces dernières, puisque les ports ne sont pas compatibles avec ce que nous offrait Apple précédemment, par exemple avec l'AGP. Ça ne va pas pousser aux économies, tout ça. Et certaines de ces cartes sont fort chères. Était-il vraiment impossible de passer à ce nouveau standard en douceur, en proposant deux emplacements "modernes" et deux compatibles avec ce qui faisait la spécificité d'Apple avant?

Les 8 emplacements de mémoire (DIMM, par paires) permettent de monter jusqu'à 16 Gb. Ils sont situés derrière la partie grise à gauche du bloc "G5" qui est amovible.

L'unité de DVD (1) est un SuperDrive 16x avec prise en charge du format double couche (DVD+R DL/DVD±RW/CD-RW) grave les DVD-R jusqu'à 16x, grave les DVD+R DL jusqu'à 6x, lit les DVD jusqu’à 16x, grave les CD-R et les CD-RW jusqu’à 24x et lit les CD jusqu’à 32x.

Cela dit, la plupart des PC offrent un lecteur graveur de ce type ET un lecteur DVD, pour facliter les copies. Pas Apple et ça m'énerve (voir également les différences de prix en conclusion de l'article).

Au niveau disque dur (2), si un seul 250 Gb est de la partie, il est possible d'installer facilement deux disques (en tout) Serial ATA, de 500 Gb chacun. De quoi voir venir donc.

Au travail maintenant

Nom d'une pipe, il n'est pas trop silencieux, ce G5! Dès que les processeurs se mettent au travail, le concert des ventilos est de la partie. Impossible de travailler dans le calme, même si j'ai constaté qu'un simple G5 mono à 1.8 Ghz faisait encore plus de bruit.

Ah, la tranquillité d'un portable!

Bon, mais on n'achète pas un Quad pour dormir à côté vous me direz, mais bien plutôt pour travailler.

Alors voyons ce que la chose a dans le ventre.

Voici ce que nous dit Apple sur son site, à propos du Quad:

" Avec ses deux processeurs bicœur, le Power Mac G5 Quad multiplie par deux la puissance de son prédécesseur biprocesseur. Faites le calcul : le traitement quadricœur implique quatre moteurs Velocity Engines et huit unités de calcul en virgule flottante à double précision pour des performances étincelantes jusqu'à 76,6 gigaflops. Vous pourrez ainsi manipuler des milliers d'images et des kilomètres de film. Traitez d'énormes volumes de données. Encodez des vidéos HD ou des sons haut débit. À une vitesse dont vous n'osiez même pas rêver."

Dis-donc, c'est vrai que ça doit aller vite, tout ça!

Première tentative: lancer Aperture, si gourmand en énergie, au point que le rat ne peut même pas se lancer sur mon G4.

Génial, le programme est totalement fluide, tant au niveau de l'affichage sur le trente pouces (splendide cet écran, mais je n'ai pas de point de référence non plus à cette taille) qu'en ce qui concerne le chargement des images (pourtant lourdes, des NEF Nikon de 20 Mb) ou encore leur traitement.

Oui, le couple Quad/Aperture est une vraie merveille, il faut bien l'avouer. Il semble même que si l'on veut profiter de ce programme, que Renaud vous a présenté ici et dont je me réjouis de vous parler à mon tour dans quelques jours, ce soit vraiment l'ordinateur idéal, les autres, ceux qui peuvent le lancer, ayant de méchantes tendances à ralentir lors de certaines opérations.

Donc pour Aperture, il est parfait ce Quad.

Mais vite, ce qui m'intéresse, c'est le traitement des fichiers Raw via DXO par exemple, testé ici. Alors je me lance.

Dans ce logiciel, un passage d'une image NEF (le Raw Nikon, sorti du D2X, toujours de 20 Mb) vers du JPEG prend 5 minutes et 30 secondes, tout compris, avec mon Alubook. Rappel, cette machine est un G4 cadencé à 1Ghz. Rappel bis: DXO non seulement développe le Raw, mais applique de très nombreuses corrections au passage, ce qui explique en partie le long temps de traitement.

Ici, le G5, cadencé à 2.5 Ghz, sur deux processeurs doubles, devrait être une bombe! Les PC mettent moins d'une minute pour faire ce travail sur la même image.

Et bien non. Certes, le Quad va plus vite puisqu'il lui faut environ 1 minute et 50 secondes pour développer le même fichier, mais bon, j'attendais bien plus…

Peut-être que DXO a mal programmé son logiciel pour Mac, c'est possible. Ou alors, il faut vraiment se réjouir de voir arriver de nouvelles machines à base d'Intel.

Ou est-ce que c'est mon Alubook qui n'est pas si mauvais après tout?

Ou bien… après discussion avec Mathieu, je lance "Moniteur d'activités" et je constate que si DXO prend environ 100 % de l'utilisation processeur, et, lorsque je lance (sans quitter DXO) Aperture, ce pourcentage reste pratiquement identique, alors que le programme Apple, parallèlement, monte à 230 % d'utilisation processeur. J'imagine que le maximum est 400 % (pas pour rien qu'il s'appelle le Quad, ce Mac!).

Il reste donc de la réserve en plus. Donc du confort aussi, c'est vrai.

Cela dit, DXO prétend que son logiciel est optimisé pour le multiprocesseur, c'est visiblement faux, en tout cas sur Mac.

MAJ de 15h29: Nian me demande d'essayer d'activer l'option "Multiprocesseurs" dans DXO! Bon sang, j'avais oublié qu'elle existait celle-là. Je refais mon test, et ne constate aucune différence. Visiblement, DXO n'arrive pas à appeler les autres processeurs puisque dans le moniteur d'activité, j'obtiens le message "DOPCCor (ne répond pas)".

Mais bref, dans le travail que je veux faire, accélération il y a, bien sûr, mais le Quad ne va finalement "que" trois fois plus vite que l'Alubook, même s'il faut tenir compte qu'il me laisse travailler à côté, ce que le portable est bien incapable de faire (et ce que je ne demande pas forcément, puisque souvent, je préfère que ce que je suis en train de faire aille vite, sans forcément faire autre chose).

Testons un import de 62 images NEF et JPEG dans iPhoto, et ce depuis le disque dur interne des deux machines:

  • Temps nécessaire pour le Quad: 3 minutes et 15 secondes (le % processeur ne dépasse jamais 102)
  • Temps nécessaire pour le PowerBook 9 minutes et 42 secondes (le % processeur ne dépasse jamais 70)

Le Quad est exactement trois fois plus rapide dans ce travail, et ne profite absolument pas du multiprocesseur, si ce n'est pour vous laisser travailler à côté.

Notez qu'iPhoto a planté après l'import sur le Quad, pas sur le portable!

Pour afficher une image NEF 20 Gb dans la visionneuse depuis le navigateur d'iPhoto, le Quad tire partie cette fois du multiprocesseur (montée à 162%) et va 4 fois plus vite que le G4 (2 secondes contre 8).

Allez, on continue:

  • premier lancement de PhotoShop CS2 sur le Quad, après redémarrage: 9 secondes
  • idem sur mon PowerBook: 25 secondes
  • quitter Photoshop, le relancer sur le Quad: 4 secondes
  • idem sur mon PowerBook: 11 secondes

Nous gardons ici le rapport "environ trois fois plus rapide" pour le G5.

Encore? D'accord! On passe sur Photomatix.

  • Chargement de 5 images JPEG dans Photomatix pro sur le Quad, en vue d'une fusion HDR: 10 secondes
  • idem sur mon G4: 1 minute et 18 secondes. Ah ben là, il n'y a pas photo, comme on dit… 8 fois plus rapide le Quad!
  • Fusion HDR sur le Quad: 1 minute 10 secondes
  • idem sur le G4: 3 minutes et 20 secondes.
    Ici, le quad est moins de trois fois plus rapide
  • Application de la fonction ToneMapping sur la fusion: 25 secondes sur le Quad
  • idem sur le G4: 2 minutes 30.
    Ici, le G5 est 5 fois plus rapide

Allez, encore un petit test pour la route, convertissons des fichiers avec Adobe DNG Converter:

  • conversion d'un dossier de 10 NEF Nikon (20Mb chacun) vers le format DNG à l'aide d'Adobe DNG Converter: 25 secondes sur le Quad
  • idem sur le G4: 1 minute et dix secondes
    Ici, le G5 est un peu moins de 3 fois plus rapide

Bon, et pour pas que l'on dise que je ne m'intéresse qu'à la photo, que le Mac, ce n'est pas que ça, un petit encodage en AAC depuis un CD de 12 chansons dans iTunes:

  • le Quad: 3 minutes et 20 secondes
  • l'Alubook: 6 minutes 50
    Ici le G5 est environ deux fois plus rapide que le portable

Pour le reste, avec les programmes qui étaient à ma disposition, j'ai eu bien du plaisir, même si je n'ai pas trouvé le Finder particulièrement plus réactif que sur mon portable.

J'ajoute, pour l'anecdote, que la machine était livrée avec une souris Apple Mighty Mouse que je n'apprécie vraiment pas trop et qui m'a un peu gâché le plaisir au début. Rhaaa, ces deux boutons sur le côté, je n'arrête pas de trop les serrer et de lancer Exposé sans le vouloir. Au point que j'ai fini par les désactiver dans les préférences.

Et vous me croirez ou pas, mais je n'ai pas de tapis de souris, ce qui m'a posé un gros problème.

Comment? Je n'avais qu'à m'en payer un? Essayez d'en trouver un à Orbe, pendant les fêtes, et nous en reparlerons.

Bref, alors que toutes les souris que j'ai eues dans les mains fonctionnent parfaitement directement sur ma table, la Mighty Mouse elle, fait sa sensible, et patine à cause du reflet je pense. Bref, ce n’est pas demain la veille que je vais m'en payer un, moi, de ces mulots. Même si, quelques jours plus tard, l'acquisition d'un tapis (ben oui, je suis sorti de ma campagne) a résolu mon petit problème.

En résumé

Certes, le Quad est une belle machine, qui déménage.

Mais franchement: un tel pas en avant au niveau technologique (G5 contre G4, 2 dual Cores cadencé à 2.5 Ghz contre un simple mono à 1Ghz, un disque à 7200 tours contre un simple 5400, carte graphique puissante contre naine, 4.5 Gb de Ram DDR2 contre 1 de DDR), presque trois ans entre les deux modèles, un ordinateur portable d'un côté, un ordinateur de bureau de l'autre, par définition toujours plus puissant, même à processeur équivalent, tout cela, tout cela (!) pour n'aller "que" trois fois plus vite!

"Oui, d'accord, il ne va que trois fois plus vite, mais il peut faire une autre tâche sans ralentir, tu nous l'as montré François". Vous voyez, je fais les tests et les commentaires maintenant. Et je réponds: "certes, mais la plupart du temps, c'est mon travail principal que j'aimerais voir être accéléré, je ne tiens pas à faire trois choses à la fois, mon bon Monsieur".

Bref, je suis déçu.

Terriblement déçu en fait. Oui, je pensais que tous ces progrès techniques allaient m'apporter bien plus de différences. Et cela en partie par la faute du système je pense, qui n'est pas capable de donner par exemple la plus grande partie de la puissance des 4 processeurs à la seule application lancée (oui, je sais, il y en a tout plein en tâche de fond mais bon…).

À quoi sert-il d'avoir plusieurs processeurs alors? À part pour les applications made in Apple, parce que j'imagine que si Aperture est capable d'en tirer parti, une application comme FinalCut Pro le peut aussi.

Et c'est vrai que pour les utilisateurs de ces programmes, le Quad est une arme absolue.

Bref, si je suis désolé de devoir rendre cette machine (bien sûr), une chose est sûre, même si j'avais les moyens, je ne l'achèterais pas.

J'attendrais les nouveaux Macintel, en espérant voir cette fois un vrai bond en avant, pour TOUS mes logiciels.

Cela dit, j'ai peut-être une légère tendance à rêver, qui risque bien d'être encore une fois déçue.

J'ajouterai encore, si j'ose, que je suis passé chez Interdisount ce matin 5 janvier 2006, et que j'ai vu un splendide Fujitsu-Siemens Athlon 64, DualCore 3800+, équipé de la même carte graphique, du même disque dur, d'un graveur de DVD ET d'un lecteur, avec pratiquement la même connectique, tout ça pour combien pensez-vous? 1499 francs suisses, à mettre en rapport avec les 4800 francs suisses demandés pour la machine testée ici.

Vous dites que ça fait mal? Je suis assez d'accord avec vous. Même si le Fujitsu est certainement moins bien fini que le G5 à l'intérieur (et encore, c'est un procès d'intention, je ne suis pas allé y voir)… Par contre, je suis certain qu'il ne va pas beaucoup moins vite que notre Quad pour la plupart des programmes dont j'ai besoin.

Si seulement il faisait fonctionner MacOSX…

Comment? Vous pensez que ce serait bientôt possible?

52 commentaires
1)
6ix
, le 06.01.2006 à 00:17
[modifier]

J’voulais me coucher, mais bon… :-)

Quelle chance tu as eue François! Tu fais des envieux…

Un point paraît clair, cette machine n’est pas destinée au grand public. A mon avis, il est faut de penser qu’une machine plus puissante offrira forcément un gain partout, surtout lorsqu’il y a plusieurs processeurs, et surtout surtout lorsque ceux-ci sont multi-cores.
D’une part, il faut que le système soit optimisé pour cela. Ensuite, les applications doivent également en tirer profit. S’il paraît évident que cela vaut la peine de le faire pour Final Cut ou Photoshop, par exemple, tout cela est bcp moins utile pour des applications dites de bureau. Par conséquent, il est normal que ce genre d’applications ne soient pas spectaculairement plus réactives.
Qui plus est, les processeurs ne font pas tout. Il faut que « le reste » suive. (apparemment ici c’est le cas)

Par contre il en va autrement pour d’autres applications. Certains de tes tests le montrent, et au vu d’autres tests dans de revues, ce Quad apparaît tout de même comme un monstre de puissance! Je n’ai pas de chiffres en mémoire, mais il suffit d’en lire 1-2 pour se faire une idée.

Niveau prix, effectivement, ce PowerMac est cher. Par contre, je trouve que comparer tout ça aux PC est assez « spécial »; si vous vous amusez à comparer différents PC aux caractéristiques affichées dans les pubs assez semblables, vous remarquerez sans doute que parfois il y a de grosses différences! C’est qu’on ne dit pas tout non plus…

Tu dis ne pas vouloir acheter cette machine, même si tu le pouvais; je suis d’accord. L’important est de voir de quoi on a besoin. Et je suis certain qu’un iMac suffit à nombre d’acheteurs. Inutile d’avoir un Quad si c’est pour faire du « travail quotidien » avec un peu de musique. Même si ça fait envie…

2)
Inconnu
, le 06.01.2006 à 00:22
[modifier]

Personnellement je suis heureux de mon bi-2ghz… je me demandent ce que donneraient tes test dessus : il s’est en effet avere 2xplus rapide que mon ancien powerbook g4/1,25ghz… selon XBench.
Ah oui, tiens: quel resultat te donne XBench ?

@ Work || @ Home

3)
Raphaël Fauveau
, le 06.01.2006 à 00:23
[modifier]

A la suite de cet article, on peut conclure que:
1) avoir un Quad aide à ranger son bureau :) Ca fait cher le ménage (quoi que Madame Cunéo a du être contente)
2) qu’afficher des gigaflops et des caractéristiques jolies sur le papier ne sert à rien si les programmes ne suivent pas;
3) les machines professionnelles Apple sont hors de prix;
4) Apple Suisse considère CUK.ch comme un vrai site d’information, et François comme un personnage important de la communauté Mac (c’est toujours bon pour l’ego, n’est-ce pas ?)
5) et François ne devrait pas être trop déçu à la fin de la semaine (enfin, j’espère pour toi, sinon ça va être dur)

4)
Alexandre
, le 06.01.2006 à 00:32
[modifier]

« …même si j’ai constaté qu’un simple G6 mono à 1.8 Ghz faisait encore plus de bruit. »

on nous cache quelque chose?!

bon, après tout, c’est normal, c’est un G6… heureusement qu’Apple est passé chez Intel… ;-)

5)
ToTheEnd
, le 06.01.2006 à 00:46
[modifier]

Pour moi, ce test résume assez bien ce que je pense de l’informatique depuis un certain temps: on stagne.

Plein de GHz pour synchroniser le micro-onde, plein de RAM pour les frites, plus de bits que dans un film X, des bus qui font toujours moins la grève… bref, que du plus, que du mieux mais qui au final n’apporte pas un gain de temps aussi monstrueux que ça. Et ces fenêtres sous X qui mettent toujours deux plombes à s’ouvrir par rapport à OS 8 ou 9.

Bien sûr, quand le Pentanium 256 bits à 1 THz sortira, on me dira que les fenêtres s’affichent enfin comme sous OS 8… mais bon, passer de 225W pour un Power Mac 8100 à 710W pour un quad, j’appelle pas ça un progrès… à part si on cherche à renouveler le radiateur d’appoint.

Ok, ok, je déconne… mais pas tant que ça.

T

6)
Franck_Pastor
, le 06.01.2006 à 00:57
[modifier]

On m’a toujours dit qu’un logiciel ne tirera parti du multi-processing que s’il a été conçu pour ça. Pas étonnant que certains résultats soient décevants !

Au bureau, on travaille sur un G5 bi-2.5Ghz, et on utilise, entre autres, Matlab, pour de très gros calculs. On s’est aperçu que ce dernier, sur sa version Mac, n’est prévu que pour utiliser un seul processeur et « seulement » 2 Go de RAM, même si la bête en a plus… Franchement, si les créateurs de logiciels sont mesquins, Apple n’y peut pas grand’chose…

7)
ToTheEnd
, le 06.01.2006 à 01:28
[modifier]

Franchement, si les créateurs de logiciels sont mesquins, Apple n’y peut pas grand’chose…

Ouais, et si Apple change d’architecture tous les 3 ans, les développeurs n’y peuvent pas grand chose non plus…

T

8)
Inconnu
, le 06.01.2006 à 02:35
[modifier]

amusant ce comparatif c’est un peu comme quand on comparait un Quadra 840 à un PowerMac 8100 à l’époque… on nous faisait croire que le « nouveau Mac » était 100x plus rapide à cause de toutes sortes de technologies mais au final, montre en main, on voyait bien que la différence était bien moindre… et aussi à l’époque, on nous baratinait avec des histoires d’optimisation de processeurs à dormir debout… bref, on s’est toujours fait plumer…

9)
macman
, le 06.01.2006 à 02:54
[modifier]

Moi le plus « petit » je trouve dans ces machines, à ce prix, c’est que l’ont soit obliger de sacrifier un emplacement PCI si l’on souhaite une carte graphique digne du nom.

Pour un système ProTools, on arrive très rapidement au bout des slots.
Pourquoi diable n’y a t’il pas un espace vide entre le slot « graphique » et le 2e slot ?
Mystère et boule de gomme…

A+
Macman

10)
Leo_11
, le 06.01.2006 à 05:17
[modifier]

Ben quoi François on passe au quat’quat maintenant… malgres toutes les critiques faites sur le forum il y a quelques temps ? pas bien ça ;-)

Bon à part ça, il serait bon de voir les différences de temps pour la création d’un fichier sous LaTeX… hein Franck :-D

11)
406
, le 06.01.2006 à 07:34
[modifier]

ben pareil. perso, je ne compte que la fréquence d’un seul processeur et 1ghz à 2,5ghz en trois ans….bof. de toute façon, le renouvellement d’un macuser est de 5 ans (et de 3 pour le pciste). encore 2 ans à attendre, François ;-)

12)
Franck_Pastor
, le 06.01.2006 à 07:37
[modifier]

Ouais, et si Apple change d’architecture tous les 3 ans, les développeurs n’y peuvent pas grand chose non plus…

Ça n’a pas trop perturbé d’autres poids lourds comme Mathematica. En plus, Matlab tourne sous X11, donc The Mathworks (l’éditeur de Matlab) ne se foule vraiment pas trop à suivre l’évolution du monde mac.

X11 pour X11, je suis tenté de passer à Scilab, qui n’a semble-t-il pas les mêmes limites, et qui en plus est gratuit…

13)
Franck_Pastor
, le 06.01.2006 à 07:43
[modifier]

Bon à part ça, il serait bon de voir les différences de temps pour la création d’un fichier sous LaTeX… hein Franck :-D

Peut-être que Noé (qui utilise aussi LaTeX) pourrait subrepticement faire des tests pour nous sur le Quad de son père ;-))

14)
François Cuneo
, le 06.01.2006 à 07:44
[modifier]

Bien sûr qu’il faut que les programmes suivent, je le montre d’ailleurs: Aperture est parfait, parce qu’il utilise les deux (quatre) processeurs, mais tous les autres programmes testés qui ne sont pas des programmes de bureautique, mais des programmes de son et d’image ne suivent pas. Y-compris iTunes et même iPhoto qui, pour ce dernier arrive à monter plus haut que 100% d’un processeur, mais pas tant que ça.

15)
jibu
, le 06.01.2006 à 07:51
[modifier]

Pas étonné du résultat.
Le multiprocess est un problème, sur windows aussi. Cela à l’air simple d’aligner les cpu pour aller x fois plus vite, mais un programme(programmeur ) ne peut pas gérer cela facilement, il faut que les outils de développement soit adaptés et il faut souvent en changer, pas facile de suivre pour eux.
Ne pas oublier non plus qu’ Altivec est plus performant sur un G4 qu’un G5 à fréquence égale, cela se voit dans la conversion aac par exemple.

Cette machine est faite pour des pro avec des programmes pro. Pour le grand publique, les soft peuvent gérer 2 cpu, pas 4. Ce quad ne sert à rien pour nous, je pense qu’un bi 2,7 te donnera des résultats meilleurs.

Comme le dit tte, je pense que nous sommes dans une période de transition, pas seulement vers intel, mais vers le parallélisme massif. Il faudra être patient. Sony l’est bien lui avec sa play3

16)
jlmetzker
, le 06.01.2006 à 08:06
[modifier]

Il y a des domaines où le gain de temps est tel qu’il n’y a pas photo entre un G4 et un G5.
Prenons l’encodage vidéo (soit une des raisons d’avoir un gros G5).
Encodage de 2 heures de DV en mpeg2 pour faire un DVD, 14 heures de travail à 100% de puissance sur mon Powerbook G4 1 Ghz, 2 heures sur G5 2x2GHz, soit un gain de 7 fois sur des temps extrêmement long, pour un tel gain n’importe quel professionnel fait le saut à la génération la plus puissante, mais a contrario si c’est pour faire du texte sur Word, des présentations Keynote, etc,.. il n’y a aucune raison de vouloir gagner, 0,3 sec. à l’ouverure d’un dossier. Les machines les plus puissantes sont faites pour gagner du temps dans des domaines très précis et gourmand en ressources, c’est tout.

17)
François Cuneo
, le 06.01.2006 à 08:19
[modifier]

Tout à fait JL, mais je m’excuse, est-ce que la photo n’est justement pas un domaine gourmand? Si tu regardes, dans le test, je ne parles pas de Word ni de Textedit!:-)

Cela dit, même trois fois plus rapide, ou mieux sept pour toi, ce n’est pas faramineux, mais dans des temps de 14h de travail, c’est évidemment extrêmement agréable.

18)
Mirou
, le 06.01.2006 à 08:32
[modifier]

Si moi j’avais vraiment beaucoup d’argent, j’aurais déjà acheté un quad, tout en signant le chèque pour la livraison de mardi ;-).

Merci François de nous montrer que finalement, être trop riche, c’est pas nécessairement mieux qu’être moins riche (disons Middle Class).

mirou
mirou.blogs.com

19)
Roger Baudet
, le 06.01.2006 à 08:52
[modifier]

Pour une utilisation grand public, le G5 n’a aucun intérêt, mais pour des logiciels pro optimisés pour ce genre d’engin, la différence est énorme.
Si tu le peux François, ne travaille que sur ton G5 pendant une semaine et ensuite reviens au Powerbook. Là, redonne tes impressions. Je pense que tu ne tiendras plus le même discour.

20)
couclown
, le 06.01.2006 à 08:57
[modifier]

-> franck

C’est vrai que MATLAB ne tourne que sur un processeur, mais tu peux lancer plusieurs sessions et chacune va tourner sur un processeur différent. ça reste vrai pour le Quad (4 sessions) bien que ça aille un peu moins vite que de faire tourner 4 sessions sur 2 bi-pro G5 (j’ai pas bien compris, mais il y a un espèce de bouchon à l’entrée du dual-core qui fait que ça ne va pas exactement 2* plus vite qu’un mono-core).

Enfin, tu peux utiliser des softs de calcul parallel pour distribuer tes calculs ce qui te permet d’utiliser ta machine à fond. Il y en a des gratuits comme celui du MIT et des payants comme celui de MATLAB (très très cher)

Pour la RAM, c’est un cauchemard et la seule solution actuelle et d’implémenter les parties de code gourmandes en C/C++.

21)
François Cuneo
, le 06.01.2006 à 09:03
[modifier]

Roger, bien sûr que retourner sur une machine trois fois plus lente va profondément m’ennuyer. Cela dit, je passe ces jours de l’un à l’autre en permanence.

Ce que je veux dire, c’est qu’étonnamment, mois qui pensais que mon vieux PowerBook allait être largué, ce n’est pas vraiment le cas.

Comme le disait TTE, il me semble qu’on stagne (en progressant certes, mais si peu malgré cette débauche d’énergie!).

Et ce que tu appelles les logiciels professionnels, ce sont visiblement les programmes vidéo. J’aimerais bien savoir au niveau de Cubase que tu utilises par exemple, si le pas est si énorme.

Tiens d’ailleurs, il faudrait que je m’amuse avec Logic ou GargageBand pour voir.

Le problème c’est que je n’ai pas le temps. Je dois finir le test sur Aperture avant qu’on me reprenne la machine, le 12!

Snif quand même!!:-)

22)
Inconnu
, le 06.01.2006 à 09:19
[modifier]

Superbe test, François. Je pense que tu regretteras plus le 30 pouces que le Quad.

Je me suis posé la question de passer au Quad (ou au modèle juste en dessous), notamment pour le traitement DxO et l’encodage DV (et aussi le passage au HDV). Mais 4500 euros pour une config (hors écran, mais avec une bonne carte vidéo et 2Mo de RAM), c’est quelques mois de salaire. Pour un gain qui me semble parfois sur-estimé. Aprés tout, l’encodage je le lance le soir et je récupère le DVD le lendemain matin (il m’arrive de dormis 14h).

Alors je garde mon valeureux PowerMac superboosté et je vais surement voir ce que donne un des premiers macintel, un nouvel iBook.

Je me dis qu’il y a 2 possibilités d’équipement:
– se saigner pour s’offrir une super config une fois tous les 5 ans
– prendre des machines d’entrée/milieu de gamme tous les 3 ans.

Je penche pour la 2e possibilité aprés avoir testé la premiére. Aprés tout un iMac me permettrait tout de même de faire ce que je fais (photo, iLife).

23)
ToTheEnd
, le 06.01.2006 à 09:20
[modifier]

F: et si tu étais victime d’un cambriolage ce week-end? Je veux dire, un truc à l’insu de ton plein gré! Merci de me dire par mail quand est-ce que toute la famille est de sortie ce week-end… Je pensais faire de l’ordre sur mon bureau et pour ça, j’ai besoin de ton G5;-)!!!

T

24)
ToTheEnd
, le 06.01.2006 à 09:26
[modifier]

Mais 4500 euros pour une config (hors écran, mais avec une bonne carte vidéo et 2Mo de RAM), c’est quelques mois de salaire. Pour un gain qui me semble parfois sur-estimé.

Mais tu sais que tu en as de la chance? J’ai justement un IIfx à la cave avec 32Mo de RAM et une super carte graphique (24 bits). Pour 16x plus de RAM et une machine qui déchire sa race, je peux te faire un prix Cuk à 3’999 euros!

Quand penses-tu? Pour paiement cash, je fais 10%!

T

25)
Inconnu
, le 06.01.2006 à 09:26
[modifier]

TTE: moi, c’est un PowerBook 17 pouces qui m’intéresse. Même un vieux truc à 1Ghz fera l’affaire :)

26)
6ix
, le 06.01.2006 à 09:39
[modifier]

On parle de stagnation…

Effectivement. Et pas que chez Apple, d’ailleurs. Comme le dit Jibu, la période de transition ne se fait pas que chez Apple.

Fini la course au ghz, pour tout le monde: cela démontre bien que l’on cherche autre chose. D’ailleurs, on le voit bien avec Intel, qui revoit considérablement l’architecture de ses processeurs pour les générations à venir (tant mieux d’ailleurs!). Il y a aussi le passage aux multi-cores. Ou aux multi-processeurs, entamé un peu avant chez Apple. Ou encore le problème d’une gravure toujours plus petite des processeurs. Un peu différent, mais on commence même à parler maintenant de mémoire flash dans un ordinateur.

Bref, le monde du hardware change un peu de cap, et cela, évidemment, se fait ressentir partout. Parfois, comme c’est le cas ces temps, on a l’impression que cela stagne un peu. Pourtant je suis sûr que les ingénieurs d’Apple, Intel ou d’autres bossent comme des fous!

Un peu de patience, et l’on verra une multitude de nouveautés. Et j’en reste persuadé, cela vaudra la peine…

27)
Roger Baudet
, le 06.01.2006 à 09:56
[modifier]

François : « Et ce que tu appelles les logiciels professionnels, ce sont visiblement les programmes vidéo. J’aimerais bien savoir au niveau de Cubase que tu utilises par exemple, si le pas est si énorme. »

Réponse : Cela se ccompte en pistes « en plus » et en Plug-Ins « en plus », ceci aussi bien pour Cubase, Digital Performer ou Protool (Je suis un peu allergique à Logic Pro qui, à lire les forums, pose encore quelques problèmes de fiabilité).

Exemple : Un effet de réverbération comme Altiverb utilise presque toute la puissance processeur d’un G4 1.2 Gigas mono. Sur un G5 2×2 GHz, J’en pose quatre ou cinq sans problème. Garageband bien sûr fonctionne beaucoup mieux sur G5, mais s’il faut casser la tirelire pour utiliser ce petit logiciel, ça fait un peu cher la note !

28)
jp
, le 06.01.2006 à 10:11
[modifier]

Le problème avec les multi processeurs, c’est de répartir les calculs.
On ne peut pas lancer 1 calcul ( 3+8 ) sur 4 processeurs pour le faire 4 fois plus vite par contre on peut lancer 4 calculs sur 4 processeurs et la, on devrait aller 4 fois plus vite que sur 1 seul processeur.
Il faut donc optimiser la façon dont sont distribués les calculs, donc les softs.
On peut faire comme dans DxO où l’on peut lancer le traitement de 2 images en parallèle (a réglé dans les pref.). Dans ce cas, la première image sera traitée par un processeur et la deuxième par un autre processeur. C’est bien si on a plus d’une image à traiter…
Dans le cas de DxO, on pourrait aussi diviser l’image en deux (gauche, droite) et envoyé chaque partie à un processeur différent ou encore mieux, diviser l’image en autant de processeurs disponibles (4 pour le Quad). Mais pour ça, il aurait fallu réécrire DxO et visiblement ils n’ont pas envie.

Il faut dire que ce n’est pas facile de paralléliser des softs (pour l’homme plus que pour la femme) car ce n’est pas dans la nature humaine de penser à plusieurs choses en même temps.

Il y a même des cas ou ce n’est pas utile comme l’ouverture d’une fenêtre dans le Finder ou le widget calculatrice.

Les domaines où il y a le plus de potentiel d’optimisation sont les domaines où les données à traiter sont grandes, calcul scientifique, vidéo, image, son…

29)
gbuma
, le 06.01.2006 à 10:45
[modifier]

Plein de GHz pour synchroniser le micro-onde, plein de RAM pour les frites, plus de bits que dans un film X, des bus qui font toujours moins la grève…

Merci à ToTheEnd pour ce lyrisme !

PowerBook G4 1.25Ghz vs G5 bi 2.3Ghz
Je possède un PowerBook G4 1.25Ghz et utilise depuis octobre un G5 2×2.3Ghz (pas de dual-core). La machine est sous le bureau et ronronne sans me gêner (j’avais peur du bruit de ce truc). Je fais de la musique avec Logic Pro. Logic fonctionne très bien et est à mes yeux le seul logiciel qui permet de faire de l’audio et d’écrire des partitions convenables tout en étant sûrement moins bon qu’un logiciel qui ne ferait que de l’audio (digital performeur) ou que de la partition (sibelius). Je suis très content de ma machine.

PowerBook de course
En l’installant il m’est arrivé une assez bonne surprise : on peut gagner beaucoup de réactivité sur un portable en démarrant sur un disque externe firewire 800 à 7200tm (au lieu du 5400 interne). Je pense que c’est au niveau des bus internes que ça se joue. En tout cas, le gain est frappant.

Plusieurs applications
Ce qui peut paraître comme accessoire ou débile au début: la possibilité de faire tourner inDesign, Illustrator, Photoshop et Logic en même temps, avec les éternels Mail, Safari, Konfabulator, LaunchBar et Path Finder se révèle très agréable à l’usage. Ça donne le sentiment qu’on peut oublier la machine pour se concentrer sur le travail.

Je n’ai pas besoin de me dire « attention, si je lance cette application, j’aurais une grande partie de la RAM en swap sur le disque et ça va devenir lent ». Je ne pourrais jamais penser comme ça sur le portable.

PowerBook forever
Pour le travail de production, ce G5 est imbattable, tant au niveau du rapport qualité/prix que performance/bruit. Mais je pourrais le vendre si j’ai besoin de mieux un jour, ce qui n’est pas le cas du portable. Un PowerBook est une machine que l’on est content de ne pas oublier. On voyage avec, on écrit le soir, la nuit. Je me souviens d’avoir composé une musique pour marimba dans le train avec Cubase sur cet engin. Il a été sur scène à Zagreb, en Bolivie, …

Deux mondes
On ne peut pas imaginer remplacer tel quel un portable par une machine de bureau (le fait de mettre ce monstre sur le bureau est une aberration à mon sens), que ce soit au niveau de la manière de travail que du rapport affectif qu’on entretient avec ces machines.

30)
henrif
, le 06.01.2006 à 11:13
[modifier]

plein de RAM pour les frites

:0 ?? Zut alors, je ne suis pas en forme, j’ai pas compris le jeu de mot ?!

Le Quad qui est quand même l’aboutissement du savoir faire d’Apple après 3 ans sur le G5 vous déçoit. Alors, préparez vous à de graves désillusions pour les MacIntel, surtout avec les comparaisons à GHz égaux des PC. Il ne sera plus question de se retrancher derrière de soit disante optimisation AltiVec ou autres. « Ca va pleurer » chez les Macmaniaques dans quelques temps…

Sérieusement, MacOSX reste un super OS, mais je trouve qu’il y a beaucoup trop de poudre marketing et de tarifs exorbitants chez Appleuleu. Si on essayait d’y résister !?

PS : Bon, Mr Cuneo, un Mac à 3000 € et un Nikon à 2000 € pour publier une photo de souris Mac de couleur jaune, est-ce vraiment sérieux ;)

« Je comprends pas tout, mais je parle de tout : c’est ce qui compte. » Coluche

31)
nautilebleu
, le 06.01.2006 à 13:19
[modifier]

Je suis surpris de voir que vous êtes étonné de gain « si faible » entre le PB G4 et G5 Quad. Déjà, 4 processeurs ne veut pas dire 4 fois plus de puissance. Le plus souvent, même avec des applis multithreads comme les bases de données, pour 4 processeurs, un est « perdu » dans la gestion du multithread justement.
C’est d’ailleurs pour cela que pendant bien longtemps, certains dév (et pas n’importe lesquels, car Linus Torvald en fait parti) ont plus compté sur une amélioration des perfs du processeur, plutôt que d’optimiser pour le multipro. Mais les limites de l’amélioration des processeurs étant finalement atteinte plus tôt qu’on ne le pensait, nous sommes en train de changer de paradigme. Le temps sera long pour avoir tous les programmes optimisés pour le multipro, et dans certains cas, ce ne sera pas possible, car tout ne peut être pas multithreadé. Le gain sera alors de pouvoir faire fonctionner de nombreux softs en même temps, ce qui est pour moi un avantage décisif. Même si l’on ne compte que des softs mono-thread, j’apprécie d’avoir toujours Camino + Mail + lecteur RSS + adium + iTunes toujours ouverts, sans compter les utilitaires du style QuickSilver.

Ajoutons aussi que dans certains applications, les processeurs ne sont pas les seuls goulets d’étranglement : s’il faut écrire sur le disque les données, le quad passera sans doute beaucoup de temps à attendre. Il serait d’ailleurs intéressant de voir si les appli les moins accélérées ne sont pas justement celles qui écrivent le plus sur disque (j’ai pas trop fait gaffe je le dis honnêtement ?)

32)
Tony
, le 06.01.2006 à 13:22
[modifier]

Je voulais juste revenir sur l’encodage iTunes. Il y a une chose qu’il ne faut pas oublier. Il s’agit de la vitesse de lecture mécanique du CD.
Si la fabrication a été bien faite et qu’il est parfaitement équilibré, la lecture se fait à des vitesses élevés et donc l’encodage aussi. Maintenant, si le CD est mal foutu et que lecteur doit sans cesse faire appel à son système de correction optique, la vitesse de lecture diminue et l’encodage aussi.
J’en ai pour expérience une série d’encodage faire à l’époque sur un vénérable Powermac Cube et les mêmes faites plus tard sur un dual G5 à 2.5g. Malgré le monde technologique qui sépare les 2 machines, la différence est de l’ordre du 1.5x à 2x selon les cas.

Pour ce qui est de Photoshop, je ne suis pas certain qu’il soit le meilleur exemple d’optimisation multiprocesseur sous OS X du moins.

Pour le reste, je pense qu’il faut réserver ce genre de machine à du montage vidéo ou traitement son et autres calculs scientifiques pour en voir réellement le bénéfice.

33)
François Cuneo
, le 06.01.2006 à 13:25
[modifier]

Attendez! Pouvoir utiliser Camino et Safari, tout en ayant un lecteur RSS et Word derrière, pas besoin d’un multipro pour ça! De toute façon, la puissance est utilisée lorsqu’on l’utilise (voir moniteur d’activité). Je me vois mal avoir besoin en même temps de ces logiciels, même si j’apprécie pouvoir passer de l’un à l’autre.

Et moi, j’aimerais pouvoir une bonne fois pour toute utiliser toute la puissance du processeur pour CE QUE JE VEUX FAIRE là, MAINTENANT.

Est-ce vraiment trop demander?

34)
nautilebleu
, le 06.01.2006 à 13:39
[modifier]

Au quotidien, sur un PB G4 17″ 1,33GHz, avec 2 sessions ouvertes et ces softs ouverts dans les 2, je constate qu’on atteint souvent prêts de 50% du CPU même sans « rien faire » (en fait tous ces softs n’arrêtent pas de travailler, Mail vérifie si de nouveaux messages ne sont pas dispo, Vienna check les flux RSS, QuickSilver et Spotlight indexent, iTunes encode ou lit, etc.)
Bien sûr je pourrais les fermer, mais justement, pour moi, l’utilisation d’un ordi, c’est justement d’avoir plein d’appli ouverte en même temps, et de passer de l’une à l’autre, sans avoir à attendre des plombes (d’où une grande quantité de RAM nécessaire et un disque rapide si jamais on n’a qd même dépassé la quantité de mémoire installée) et de ne pas attendre qu’elle se lance.
D’une certaine façon, je dirais que si on pouvait avoir un processeur pour les operations système et les démons en tout genre en train de tourner et un processeur pour l’utilisateur actif, ce ne serait pas mal.

>François Cuneo a écrit:
>Et moi, j’aimerais pouvoir une bonne fois pour toute >utiliser toute la puissance du processeur pour CE QUE >JE VEUX FAIRE là, MAINTENANT.

Mais c’est illusoire car ce n’est pas comme ça qu’un ordi fonctionne, même s’il n’y a qu’une appli apparente, l’OS fait tourner des centaines de processus en permanence. Donc un programme n’aura jamais tout le CPU pour lui tout seul, surtout sur OS X.

35)
Inconnu
, le 06.01.2006 à 14:24
[modifier]

Moi, ce qui me géne avec OSX, c’est de pas pouvoir faire plusieurs fois la même chose en même temps. Je m’explique:
– j’ai fini un montage avec iMovie et je veux l’exporter en QuickTime, ce qui va prendre plus ou moins de temps.
– En même temps, j’aimerais travailler sur un autre film
Hé ben je peux pas!

Idem pour d’autres outils que j’utilise beaucoup, comme iDVD.
Mono, bi ou quadri processeur, tant qu’OS X ne fera pas un nouveau bond en avant en profondeur. Je m’en fous un peu des widgets et autres améliorations de surface.

36)
nautilebleu
, le 06.01.2006 à 14:34
[modifier]

Tout à fait d’accord avec toi, Renaud: parfois c’est pénible. Avec Photoshop notamment, souvent j’aimerais ouvrir un fichier pendant qu’un filtre s’applique par ex.

cependant dans ton cas, tu as peut être une solution (en fait, tu en as même 2)
1/ je crois qu’il existe des petits outils qui permettent d’instancier plusieurs fois le même programme. Je ne me souviens plus du nom, mais une recherche sur versiontracker pourrait t’aider
2/ sinon, il reste toujours la possibilité d’ouvrir une nouvelle session utilisateur.
Evidemment, ça n’est intéressant que si les temps sont très longs, ce qui est le cas avec un encodage iMovie ou avec iDVD. Ca ne vaut pas le coup avec Photoshop…

37)
Franck_Pastor
, le 06.01.2006 à 14:48
[modifier]

< message supprimé car issu d’un petit malentendu ;-) >

38)
Nian
, le 06.01.2006 à 15:00
[modifier]

François, ça donne quoi avec le quad en changeant les préférences de DxO pour qu’il utilise (au moins) 2 processeurs?

Voir la capture d’écran ici

Merci.

39)
Inconnu
, le 06.01.2006 à 15:14
[modifier]

nautilebleu: je me posais justement la question de faire plusieurs sessions. Je vais tester pas plus tard que maintenant et je vous tiens au courant.

40)
François Cuneo
, le 06.01.2006 à 15:28
[modifier]

François, ça donne quoi avec le quad en changeant les préférences de DxO pour qu’il utilise (au moins) 2 processeurs?

De dzou je l’avais oublié celui-là, la crise! Vite, essayons.

Et ben… Et ben quoi? aucune différence! Exactement le même temps.

En fait, dans le moniteur d’activité, je suis toujours à 100%, mais cette fois j’ai le message « DOPCCor (ne répond pas). Il essaie donc j’imagine d’appeler d’autres processeurs, mais ça ne fonctionne pas!

41)
ToTheEnd
, le 06.01.2006 à 15:34
[modifier]

Les interventions des programmeurs/informaticiens sont louables, mais elles ne répondent pas aux besoins d’un utilisateur lambda.

C’est un peu comme si quelqu’un voulait construire une fenêtre de 20 mètres sur 20 et que tous les ingénieurs et fabriquant lui disait « pourquoi ce n’est pas possible ». Avec des réflexions pareilles, on n’aurait jamais construit un avion ou une bagnole (c’est sans méchanceté, on voit bien ici que des utilisateurs aimeraient plus de flexibilité/rapidité dans le traitement de certaines tâches).

Pour un simple client qui achète un produit qui affiche « 4 processeurs en un », il comprend parfaitement le message marketing et technique: c’est 4x plus!

C’est la même chose avec le reste. On vante plus, plus, plus, mais à la fin, les gains sont minimes.

Bien sûr, pour les pros qui ont un indice de productivité directement lié à la vitesse de traitement de certaines tâches, un tel investissement est largement justifié.

Toutefois, pour un privé qui veut encoder son dernier film sur ses gamins afin de le mettre sur le web ou sur son iPod et que ce processus prend 5 ou 10 minutes par minute de film… il ne faut pas s’étonner que le produit ne décolle pas.

Tout est conçu pour préserver un passé qui a été développé sur certaines bases pour certains besoins mais tous ces concepts sont largement dépassés aujourd’hui. La vraie question que j’ai envie de poser et qui est complètement utopique, c’est que se passerait-il si des ingénieurs talentueux software/hardware s’essayaient autour d’une table et repensaient tout de A à Z?

Certains ont déjà eu cette démarchent pour les consoles de jeux… ce ne sont pas des ordinateurs simplifiés pour être moins cher, mais un haut concentré de technologies qui n’ont qu’un seul but: générer des calculs complexes pour afficher du pixel!

Bref, bien que je puisse faire plus de choses sur mon ordinateur comparé il y a 10 ans, j’y passe néanmoins tout autant de temps… et c’est ça que j’aimerais voir changer (et ne me dites pas que c’est donc de ma faute)!

T

42)
François Cuneo
, le 06.01.2006 à 15:34
[modifier]

J’ai fait une petite mise à jour du test pour préciser que l’option multiprocessing de DXO ne change strictement rien à l’affaire.

Ouf en fait, j’ai l’ai un peu moins c…:-)

43)
Old Mac River
, le 06.01.2006 à 16:04
[modifier]

En outre, n’oubliez pas que la quantité de mémoire vive doit être proportionnelle à la puissance et au nombre de cores. 16 gigas ne sont pas de trop pour ces machines.
Rien ne sert de swapper, il faut avant tout s’en passer.
La mémoire flash sera certainement un progrès en vitesse plus important que la fréquence processeur. Tout comme la vitesse et la qualité du bus des DD actuellement.
Ce qui faisait la différence, avec le Mac, c’était la cohérence hard et soft de l’ancien système.
Depuis que le Mac utilise du hard de PC, la puissance doit compenser le manque relatif d’harmonisation.
C’est, à mon avis, cet ensemble cohérent carte mère, bus, processeurs, cartes graphique, etc., que Steve veut retrouver avec le passage à Intel.
Cela dit, on peut toujours prendre un semi-remorque pour transporter sa valise à l’aéroport. Mais il faut s’arrêter à l’entrée et prendre un bus pour atteindre le quai d’embarquement. C’est l’image de l’usage d’une machine surpuissante avec des logiciels optimisés pour des machines « grand public ».

Old Mac River
et son rare P.B. bibop

44)
nautilebleu
, le 06.01.2006 à 16:12
[modifier]

ToTheEnd > Be a essayé et ça n’a pas marché ! L’informatique est bien trop conservatrice aujourd’hui pour pouvoir faire table rase de passé je crois ! Déjà le passage « brutal » Classic > OS X (avec un émulateur comme seul moyen de conserver l’existant) me semble un exploit que bien peu de société aurait pu se permettre (et notamment pas M$ qui a justement choisi le chemin exactement inverse pour sa propre transition DOS -> NT)

47)
jethro
, le 06.01.2006 à 21:55
[modifier]

D’accord avec vous pour la mighty mouse. Je l’ai revendu au bout de 3 jours. Peu pratique, versatile… Bref , un désastre, pour moi en tout cas.

48)
gbuma
, le 06.01.2006 à 22:12
[modifier]

Je vais me fâcher !

Je suis un super fan de cette petite souris :

1. Elle est jolie
2. Son clitoris est hyper pratique dans des programmes comme Logic : pour faire un zoom vertical+horizontal (option+clitoris) ou pour se promener dans l’arrangement (clitoris tout seul)
3. Les boutons « squeeze » sont faciles à désactiver si on aime pas (mon cas)
4. Le clic droit fonctionne comme sur n’importe quelle souris

Vraiment, une souris avec un clitoris, c’est tellement mieux : les vôtres sont à plat ventre, la mienne ronronne sur le dos !

49)
Phfred
, le 07.01.2006 à 11:47
[modifier]

Il est clair que les Macs sont à la rue (je parle du matériel, pas d’X), ils sont en moyenne 2 fois trop cher (et qu’on ne me parle pas du mini qui est une machine dépassé dès sa sortie et pas evolutive pour 2 sous).
IBM a pris un an et demi de retard, et forcement les mac users en patissent.
Pourvu que intel fasse du bien à Apple, mais je crains le pire…


Mortuus non credite ilud quia latet aeterno
Quum per saecula mira mors etiam pereat.

50)
ToTheEnd
, le 07.01.2006 à 13:28
[modifier]

IBM a pris un an et demi de retard, et forcement les mac users en patissent.

Oui et non… IBM en terme de fabrication de puces est une des meilleures boîtes au monde (XBox, PS3, plus puissants ordinateurs du monde, etc.).

Néanmoins, ils n’ont pas souhaité mettre les moyens pour une marque (Apple) qui aurait vendu, au mieux, quelques millions de machines. On en a déjà parlé à quelques reprises mais il s’agit plus de stratégie que de performances.

T

52)
colorado333
, le 29.01.2006 à 12:13
[modifier]

Bonjour à tous,
dans ce test, François parle de 4’800.- suisses…ça fait déjà mal. Or, après un petit tour dans l’Apple Store suisse et un passage dans les configurations, ça fait encore plus mal…
Un Quad 2.5GHz PowerPc G5 (mais qui a pu trouvé un nom pareil…)avec 4Gb de RAM revient vite à 5’850.- suisses… Aïe aïe aïe…