Profitez des offres Memoirevive.ch!
La guerre des moutons

Le but de ce test est de vous faire découvrir un nouveau jeu et en aucun cas d'être exaustif sur toutes ses possibilités et variantes. Je ne peux que vous conseiller de lire les règles du jeu officielles qui se trouvent dans sa boîte ou sur son site. Je tiens à remercier Nicolas Fuseau pour son aimable autorisation de copier certaines photos du site.

La guerre des moutons

est un jeu de société créé par Philippe des Pallières et illustré par François Bruel (fort bien d'ailleurs! Avez-vous remarqué que certains moutons se font des bisous?). Il est édité par Asmodée et a gagné le prix de Jeu de l'Année en 2002.


Un petit bisou

Le jeu se présente sous forme de petites cartes carrées appelées également tuiles représentant des moutons dans des enclos, des loups, des chasseurs, des maisons ou des forêts.


Contenu de la boîte : un sac et 77 cartes
(4 cartes couleurs, 4 cartes marqueurs,
1 carte centre du village, 68 cartes diverses)

Les parties peuvent avoir 2 à 4 participants, avec un âge minimal suggéré de 7 ans et une durée de 20 à 30 minutes. Selon le nombre de joueurs, les stratégies seront un peu différentes et des variantes peuvent voir le jour. Mais commençons par le commencement: le but du jeu.


Une partie en cours

But du jeu

En tant que bon berger d'un troupeau de moutons d'une couleur prédéfinie, il faut essayer de construire l'enclos fermé le plus grand. Pour cela, faites attention aux loups qui rôdent et aux autres bergers qui essaient d'empiéter sur vos terres en construisant leur propre enclos.


Le loup et le chasseur

Les règles

Chaque joueur pioche une tuile au hasard, face cachée, parmi les cartes couleurs et se voit ainsi assigner la garde d'un troupeau de moutons d'une couleur précise.


Les différentes couleurs des bergers

Les joueurs piochent alors 4 cartes dans le sac qui vont leur permettre de constuire les enclos. Ces cartes ont la particularité d'être recto-verso. Il faut donc jongler avec les nombreuses possibilités et essayer de prévoir des coups d'avance.

On place la tuile village sur la table.


La tuile village

Chaque joueur va poser une tuile à côté. Comme pour les dominos, il faut que les côtés adjacents correspondent. Par exemple, ici, des moutons rayés bleus:


Positionnement d'une tuile

Dans cet exemple, la tuile posée est accolée à deux autres cartes, ce qui donne au joueur le droit de piocher deux autres tuiles dans le sac. Si une carte posée touche une seule autre carte, le joueur a le droit de piocher une seule carte et ainsi de suite.

Le jeu se termine lorsque toutes les cartes ont été posées.

Stratégies

Les stratégies de base sont les suivantes:

  • Agrandir à l'infini le champ d'un adversaire: de cette manière, plus le champ est important, plus le nombre de cartes nécessaires pour le fermer l'est aussi.


Agrandissement du troupeau bleu

  • Fermer le champ d'un adversaire: ça paraît logique. Il faut fermer son enclos le plus vite possible avant qu'il n'ait une taille respectable.


Fermeture du troupeau rose

  • Rendre la vie impossible à son adversaire: Par exemple, dans la configuration suivante, il est difficile de trouver une carte qui s'emboîte.


Il faut trouver une pièce avec un côté noir, un bleu et un rose
dur, dur! … mais possible!

  • Placer des loups: si un troupeau touche une forêt et qu'il y a un loup, le champ n'est pas valide. On peut se protéger des loups en positionnant un chasseur qui surveillera la zone. De plus, un chasseur peut être placé sur un loup pour l'annuler.


Le loup annule l'enclos des moutons roses et bleus

  • Amasser le plus de cartes possibles (donc positionner les tuiles en touchant le plus grand nombre de côtés).
  • … et bien entendu, en parallèle, essayer de clôturer complètement l'un de ses propres champs en essayant de détourner les attaques des adversaires!

Conclusion

L'une des forces du jeu est d'être vraiment adapté à tous les âges. En effet, les règles de base sont suffisamment simples pour pouvoir les modifier facilement selon l'âge des joueurs. Cependant, il reste toujours attrayant pour les adultes. Par exemple, on peut décider de montrer la couleur de chaque joueur au début du jeu.

Des variantes du jeu sont disponibles ici et bien entendu, rien ne vous empêche de créer vos propres règles.

Pour d'autres aspects du jeu, rendez visite au site de Pierre-Nicolas Lapointe où l'on trouve également une interview audio du créateur du jeu.

14 commentaires
2)
François Cuneo
, le 28.11.2005 à 06:10
[modifier]

Sympa de voir un test sur un jeu en carton.

Avec Basile, j’ai un peu l’impression que l’on est une succursale de Toy’s are us (une monstre chaîne en Suisse de jouets) mais bon, celui-là me tente bien. Ils sont tellement rares les jeux simples qui sont bien pensés.

Tiens d’ailleurs, j’ai vu que le nouveau Monopoly (oui je sais, un jeu très méchant, fait rien que pour des gens qui veulent gagner de l’argent, écraser les autres, et qui ne pensent même pas à l’environnement à force de tourner comme des imbéciles avec leur pièce autour du jeu) avec banque électronique… Ce doit être rigolo.

Mais problématique pour la triche…

ici

3)
Puzzo
, le 28.11.2005 à 08:51
[modifier]

la Guerre des moutons est pas tout récent, non ?

Non, effectivement mais personnellement, je l’ai connu récemment. Même si un jeu est « ancien », je ne pense pas qu’il est forcément connu de la majorité des personnes.

Ca serait intéressant de savoir combien de lecteurs de cuk connaissaient déjà le jeu avant de lire l’article…

Puzzo

4)
Caplan
, le 28.11.2005 à 09:05
[modifier]

Merci Puzzo! Très intéressant!

… Et pour ceux qui sont allergiques au carton, voilà un site où ils pourront élever tout plein de moutons virtuels!
Ma fille pourrait vous en donner des nouvelles!…

5)
jp
, le 28.11.2005 à 09:07
[modifier]

Moi, je ne connaissais pas.
C’est juste la bonne saison pour ce genre de jeux…

6)
Le Corbeau
, le 28.11.2005 à 09:07
[modifier]

Va y avoir plein de malheureux macintoshistes/PCistes qui vont se sentir déboussolés et trouver ce test incroyablement nul :
aucune spécification sur le prossesseur, la puissance de la carte graphique, et la taille de l’écran…
il manque donc un avertissement en début d’article:
Ceci est seulement du carton
Il faudra qu’ils s’y fassent, on peut encore s’amuser sans ordinateur.

7)
Inconnu
, le 28.11.2005 à 09:40
[modifier]

Bravo, le premier test d’un jeu « offline » sur Cuk :)
Francois, le Monopoly existe en jeu (je l’ai sur PC, je sais pas s’il existe sur mac) depuis plusieurs années, c’est trés sympa, en multijoueurs sur Internet. Parce qu’on n’a pas toujours 3-4 odieux capitalistes à portée de dés quand on a une petite envie.

10)
Yip
, le 28.11.2005 à 10:37
[modifier]

Je ne connaissais pas, effectivement ça a l’air mignon et sympa (et pas trop gore malgré la présence de loups ;-) )

11)
citron
, le 28.11.2005 à 13:36
[modifier]

Je suis un inconditionnel de ce jeux!! Très convivial et les partie sont assez courtes! Bonne idée ce test de jeu de société! Je veux bien m’y coller moi aussi…

Citron

12)
JMeng
, le 28.11.2005 à 17:39
[modifier]

Dans le même esprit facile et pourtant riche en possibilités, je conseillerai « Carcassonne » et « Transamerica ». Vous pouvez retrouver plein d’informations sur ces deux jeux en allant visiter l’un des plus grands portails de jeux : http://www.trictrac.net

Un conseil : n’allez pas les chercher dans les grandes surfaces, que ce soit Toys’r’Us ou autres. A vous de dénicher une vraie boutique de jeux de société. Rassurez-vous, elles sont bien là dnas votre ville, trop souvent ignorées.

Ou mieux, entrez dans une boutique/café, qui vous permet de jouer avant d’acheter. J’en connais une sur Paris : Oya Café, 25 rue de la Reine Blanche 75013 Paris, 01 47 07 59 59

Je suis heureux de voir un test comme celui-ci ! Il n’y a pas que le Monopoly ou le Trivial Pursuit dans la vie. Il y a des dizaines de jeux extraordinaires et méconnus, simplement parce que « ce n’est pas dans notre culture ». Exactement comme on nous balance les grosses productions des maisons de disques, alors que des milliers d’artistes sont mille fois meilleurs (comme ceux déjà cités sur Cuk…)

13)
Puzzo
, le 28.11.2005 à 18:53
[modifier]

Merci pour les compliments.

Je vous réserve un test dans le même style juste avant les fêtes de Noël.

Puzzo