Profitez des offres Memoirevive.ch!
Comment utiliser un PC depuis son Mac

image
Jean-André Deledda, pour Cuk.ch

Connexion Bureau à Distance est un programme Microsoft gratuit disponible ici (Microsoft) ou (MacUpdate).

C'est un bon programme!

Il permet d'ouvrir une session à distance sur un PC aussi bien depuis un autre PC sous Windows que depuis un Mac. On se retrouve alors à travailler avec tout le confort d'OSX et de son Mac (accès à Dashboard ou scroll à deux doigts des nouveaux PowerBooks par exemple) sur un PC qui peut être sans clavier ni souris ni moniteur et caché dans un placard ou au grenier!

C'est vraiment l'idéal pour le switcheur qui n'a pas remplacé toutes ses applications PC mais qui est déjà accro à son Mac…

Comme une image vaut mieux qu'un long discours, voyez tout de suite le résultat :

Le résultat
C'est beaucoup plus impressionnant en plein écran, mais je n'allais pas
vous faire l'affront de vous montrez juste le bureau Windows!

Les conditions requises et l'installation :

Je pense que ce programme sera principalement utilisé en milieu professionnel, car les versions familiales de Windows ne comportent pas l'élément Terminal Server qui permet de réaliser ce tour de passe-passe et Microsoft indique bien sur son site :

« Pour utiliser le client CBD, vous devez […] vous connecter à un PC ayant Terminal Services ou les services de Bureau à Distance. Ceux-ci sont inclus dans les produits suivants:

  • Windows Server 2003
  • Windows XP Professionnel
  • Windows 2000 Server
  • Windows 2000 Advanced Server
  • Windows 2000 Datacenter Server
  • Windows NT Server 4.0, Terminal Server Edition »

En bas de la même page un lien vers VirtualPC est aussi présent en guise d'appât pour l'utilisateur déçu de ne pas posséder une de ces versions. Cependant, je pense que la solution Connexion Bureau à Distance est une très sérieuse alternative pour tout possesseur de PC en environnement réseau (donc l'utilisateur nomade est tout de suite éliminé, c'est sûr) car au prix où est vendu VirtualPC, une licence XP Pro est vite rentabilisée, surtout au vu des performances!

En effet, hormis l'affichage en plein écran de certaines application MS-Dos (eh oui, j'en utilise encore) et je suppose des jeux 3D, la fluidité est exemplaire: le tout sans occuper le processeur du Mac car tout est calculé par le PC, seuls les contrôles (clavier-souris) et l'affichage sont déportés.

Lorsque j'ai commencé à l'utiliser, mes collègues et connaissances qui pensaient que j'avais branché mon moniteur directement sur le PC ont commencé à écarquiller les yeux lorsque j'ai pressé la touche F12 pour activer Dashboard ("tu as installé OSX x86?" ou "c'est quoi ce programme, on dirait le machin des Macs?") et ont vraiment été étonnés lorsque je leur ai expliqué ce que j'utilisais (surtout face aux compliments que je faisais à ce programme Microsoft!)

Pour en revenir à l'installation, il est nécessaire que vous disposiez des droits d'administrateur sur le PC pour configurer l'accès à distance. La procédure à suivre est détaillée au maximum, surtout la partie qui relate la configuration de Windows, mais cela est très simple à mettre en œuvre et prend tout au plus une dizaine de minutes.

Parce que lancer une session à distance déconnecte l'utilisateur ayant ouvert une session en local (sans toutefois clore sa session), je préfère créer un utilisateur spécifique sur le poste Windows. Il faut, à partir du menu Démarrer, ouvrir le Panneau de Configuration, aller dans Comptes d'utilisateurs, choisir Créer un nouveau compte, puis Entrer le nom du compte, faire Suivant, choisir si le nouvel utilisateur bénéficiera des privilèges d'Administrateur de l'ordinateur ou aura seulement un compte Limité, cliquer sur Créer un compte ce qui nous ramène au choix de l'utilisateur où il faut choisir Modifier un compte pour Créer un mot de passe.

Ouf! Cela paraît peut-être compliqué d'une seule traite, mais il suffit de suivre pour y arriver sans problème et ce n'est pas nécessaire, juste un conseil pour pouvoir bricoler en toute sécurité. [Si un pas-à-pas est demandé, je l'ajouterai à la fin]

Maintenant, allons-y, attaquons-nous au PC !

Faites un clic droit sur le Poste de travail et choisissez Propriétés;

image

1 Allez dans l'onglet Utilisation à distance
2 Cochez Autoriser les utilisateurs à se connecter à distance à cet ordinateur
3 Cliquez sur Choisir des utilisateurs distants…

image

Ici, si vous avez de la chance (!) et que la phrase "UnNomD'UtilisateurXouY a déjà un accès" apparaît, vous pouvez aller directement à la partie "Occupons-nous de notre Mac" si vous ne voulez pas dédier un compte d'utilisateur pour l'accès distant. Sinon, cliquez sur Ajouter

image

Il est possible de saisir directement le nom du compte à utiliser (et de Vérifier les noms) ou de cliquer sur Avancé

image

1 Après avoir agrandi la fenêtre (admirez l'effet!) avec Rechercher,
2 sélectionnez l'utilisateur,
3 et validez toutes les fenêtres que vous venez d'ouvrir en cliquant sur OK (4 fois donc).

image

Et hop, fini, trop facile! (-;

Occupons-nous de notre Mac :

Après avoir téléchargé et installé Connexion Bureau à Distance, lancez-le.

Dans la fenêtre qui s'affiche, inscrivez en 1 l'adresse IP ou le nom du PC (chez moi cela ne fonctionne pas avec le nom…) et déroulez la fenêtre pour afficher les Options (2).

image

Donnez les renseignements demandés. Vous pouvez laisser Domaine vide si vous n'en avez pas. Choisir Ajouter à la chaîne de clé permet d'enregistrer le mot de passe ce qui vous évitera d'avoir à le re-saisir à chaque connexion.

image
Notez la possibilité d'enregistrer les paramètres de la connexion

(NDLR: Grrmbl, "Ajouter à la chaîne de clé", on pouvait compter sur Microsoft pour ne pas appeler ça Trousseau comme tout le monde, ça risquerait de donner à l'utilisateur une chance de comprendre de quoi on parle. Même quand leurs logiciels marchent on se demande s'ils regardent un mac de temps en temps où s'ils travaillent totalement au pif.)

image
Les options d'affichages sont plutôt complètes…

image
…même les résolutions un peu "exotiques" de nos écrans larges sont disponibles!

image
La configuration des touches permet d'émuler les touches spéciales de Windows.
Ici, en habitué, je me suis arrangé pour que "ALT" tombe sous le bon doigt!

De plus, le fait de "Se connecter à ces périphériques locaux…" et de choisir Imprimantes permet d'avoir accès aux imprimantes connectées au Mac depuis le panneau de contrôle des imprimantes du PC!

image
Pour lancer un programme spécifique dès la connexion.

image
Le dernier onglet est utile pour améliorer la vitesse d'affichage sur des réseaux lents.

image
Les différentes propositions.

Voilà, le tour des options est terminé, il ne reste plus qu'à "Se connecter" et apprécier la rapidité de la connexion, même en passant par Internet avec des liaisons ADSL 512/128. Ici, ce qui limite est la vitesse d'envoi du côté du PC et cela reste parfaitement exploitable! Largement mieux qu'avec une prise de contrôle effectuée avec des programmes communiquant par le protocole VNC! En réseau local, même en Airport Extreme, je laisse tous les effets activés (par contre je n'aime pas le côté Playmobil© d'XP, j'ai donc configuré l'affichage comme un Windows 2000) et travaille sur mon PC presque comme si j'étais vraiment dessus…

J'oubliais de vous indiquer comment sortir de là (surtout si vous êtes en plein écran!) :

  • vous pouvez choisir Déconnecter dans le menu Démarrer ce qui laissera votre session en l'état : vous retrouverez les fenêtres à la même place et les programmes en cours d'exécution seront toujours lancés,
  • ou Fermer la session ce qui équivaut à fermer tous les programmes,
  • ou alors Cmd+Q (touche Pomme + touche Q) pour quitter Connexion Bureau à Distance (cela revient à se déconnecter, donc la session restera ouverte)

En conclusion :

Connexion Bureau à Distance doit remplacer VNC dans tous les cas où il n'est pas nécessaire que l'utilisateur en local voie ce que fait celui connecté à distance car la licence de Windows XP Professionnel n'autorise qu'une seule session à la fois (quoiqu'il existe un moyen de contourner cette règle pour avoir jusqu'à quatre connexions simultanées).

C'est aussi un excellent challenger de VirtualPC si on a un PC sous la main, car la licence de XP Pro en mise-à-jour est moins onéreuse et les performances largement supérieures (imaginez: vous n'émulez plus un malheureux Pentium MMX mais utilisez le "vrai" processeur de votre PC qui peut très bien être un P4 à quelques GigaHertz!) tout en ayant les mêmes limitations concernant les jeux 3D du fait d'un rafraîchissement trop lent de l'affichage (quelques délais aussi lors du défilement d'un tableau Excel par exemple).

En environnement professionnel où les Windows XP sont presque systématiquement en version Pro, c'est un moyen idéal pour opérer un switch en douceur, pour surveiller un serveur…

Si vous en avez la possibilité et qu'une telle utilisation correspondrait à vos besoins, essayez-le avant tout achat de VirtualPC qui est décevant même sur un bi-G5…

50 commentaires
1)
pilote.ka
, le 27.10.2005 à 07:50
[modifier]

Moi, quelles que soient les circonstances, quand on parle de Windows je sors mon relvolver.
De plus tu aurais dû expliquer par des exemples l’avantage de cett manip’

2)
Gilles Tschopp
, le 27.10.2005 à 07:56
[modifier]

Ben, j’en ai des tonnes !

1. Tester avec cette $#&£@ de IE6 les sites web qu’on développe, sans trop se bouger

2. Debugging d’une application RealBasic sur Windows depuis le Macintosh

etc, etc :)

Sinon bravo, Jilam, je vais peut-être m’en passer de VNC qui est un tantinet un peu gourmand en ressources !

3)
Gilles Tschopp
, le 27.10.2005 à 08:01
[modifier]

J’ai eu la même expérience il y a 5 ans en utilisant VPC sur mon iBook de l’époque au boulot.

Les mêmes réactions : « comment t’as fait pour installer NT4 sur ton iMac » (ils font pas la différence entre iMac, iBook et consorts !).

Dans un 1er temps, j’avais répondu : « beh j’ai trouvé un patch pour pouvoir installer la version PowerPC de NT4 » (eh oui il y a eu un temps une version PPC de NT4 ;-) !), avant d’avouer la vérité !

4)
Jilam
, le 27.10.2005 à 08:01
[modifier]

Bah l’intérêt est pourtant clair non?

Cela permet de travailler sur un PC situé n’importe où depuis son Mac.

Personnellement, je travaille ainsi tous les jours; je lance et surveille de gros traitements sur un PC, présente les résultats en me trimballant avec mon portable connecté via AirPort, m’occupe de maintenance de serveurs… J’ai aussi créé une session pour un collègue (sous Windows : le client existe aussi) sur un serveur d’impression lui permettant de lancer de grosses séries directement en local, sans l’énorme usage de bande passante engendré par le transfert de milliers de pages comportant des images…
Accessoirement, en cas de problème, je peux intervenir depuis mon domicile et travailler comme si j’étais directement sur le PC alors que je me connecte par Internet via un VPN…
Cela sert aussi à utiliser des imprimantes distantes depuis son Mac ou inversement…
C’est un outil parfait pour opérer une transition en douceur Windows vers OSX : pour l’instant peu de Mac sur le réseau, mais tout est quand même accessible!

/Jlm.

5)
Gilles Tschopp
, le 27.10.2005 à 08:11
[modifier]

Il y a juste un petit os dans ton article concernant la configuration du bureau à distance sous Windows XP…

Il faut en fait passer par Panneau de Configuration / Système, car la méthode proposé dans ton article fait apparaître un fenêtre tout différent… (merci Microsoft….) !

Aussi, impossible de télécharger le Remote Desktop depuis le lien proposé par ton article ;-) (Merci encore Microsoft !)

J’ai dû transister par MacUpdate.com pour le repêcher :
http://www.macupdate.com/info.php/id/8431

Voilà, tout marche bien, et ça va plus vite que VNC :) Merci encore Jilam :D

6)
Jilam
, le 27.10.2005 à 08:19
[modifier]

Windows XP Pro?
Toutes les captures ont été faites depuis un XP Pro SP2… et cela fonctionnait bien. Bizarre…

Pour télécharger le programme, j’ai souvent eu des problèmes : des fois c’est possible d’y accéder en remontant à la racine du site et parfois il faut aller sur le site US pour le trouver… merci Microsoft! )-;

/Jlm.

7)
Gilles Tschopp
, le 27.10.2005 à 08:21
[modifier]

Exactement, c’est du Windows XP Pro.

Je crois savoir pourquoi, car le « Poste de travail » est fait un raccourci, à l’inverse de W2K. Je l’ai mis là car par défaut, il ne se trouve pas sur le bureau et j’ai trop la flemme pour chercher dans les 50’000 panneaux de configuration ;-)

Autant proposer la démarche Panneau de Configuration / Système, pour que cela marche à tous les coups !

8)
Jilam
, le 27.10.2005 à 08:26
[modifier]

OK, je comprends mieux!

Pour afficher le « vrai » Poste de Travail sur le bureau, il faut faire un clic-droit sur le bureau, choisir « Propriétés », onglet « Bureau », bouton « Personnalisation du bureau », cocher « Poste de travail » dans le cadre « Icône du Bureau », valider 2 fois et voilà!

C’est pourtant simple!!! Non?

/Jlm.

9)
Gilles Tschopp
, le 27.10.2005 à 08:30
[modifier]

Pour afficher le « vrai » Poste de Travail sur le bureau, il faut faire un clic-droit sur le bureau, choisir « Propriétés », onglet « Bureau », bouton « Personnalisation du bureau », cocher dans le cadre « Icône du Bureau » « Poste de travail », valider 2 fois et voilà!

ben, merci ! ca c’est du vrai microsoft tout craché ;-) Plus « simple » que glisser-déposer le « Poste de Travail » sur le bureau depuis l’explorateur !

10)
Jilam
, le 27.10.2005 à 08:30
[modifier]

Merci Gilles, j’ai ajouté le lien pour télécharger le programme sur MacUpdate (pourtant le lien Microsoft fonctionne chez moi…pour une fois!)

/Jlm.

11)
Jilam
, le 27.10.2005 à 08:37
[modifier]

Et bravo à Jean-André Deledda[/B] dont l’illustration cadre parfaitement avec l’article : c’est cool et bien fait!

/Jlm.

12)
Gilles Tschopp
, le 27.10.2005 à 08:38
[modifier]

De rien ;-) je viens encore d’essayer via le lien MS et cela fait toujours tûût soit avec le .bin ou .hqx.

Rien ne m’étonne avec Microsoft ;-)

13)
popey
, le 27.10.2005 à 08:42
[modifier]

Salut à tous !

Effectivement, ce logiciel m$ est a peu près le seul qui n’est pas remplacable par de l’open source (c’est même la seul raison pour laquelle il y avait un serveur sous windows a mon ancien boulot).

Par contre, il faut signaler que m$ a, comme d’hab, fait les choses a moitié : impossible d’acceder depuis un clavier mac aux charactères accessibles sur PC grâce à la touche « alt gr » !
Et les charactères des touches numériques ne sont pas « mappés » : un ‘-‘ sur la clavier mac (pas sur le pavé numérique) donne un ‘=’ sur le PC …

Avec ca et les problèmes de licences que j’ai eu quand j’ai eu a administrer un tel serveur (les licences pour la partie serveur de ce logiciel sont différentes de celles de l’OS) … ca me fait dire que c’est une bonne techno, mais affreusement mal exploitée … ou plutôt trop bien exploité du point de vu m$, vu que les gens qui s’en servaient avec moi me rétorquaient « Tu n’a qu’a prendre un pc sous windows, ca marche nikel ! Le mac, c’est naze. » …

Il existe quand même un concurrent à ce produit, qui a un protocole plus efficace : citrix metaframe, mais ce n’est pas du tout orienté grand publique !

14)
MarcOS
, le 27.10.2005 à 08:49
[modifier]

Chaîne de clé …

ce sont plûtot les traducteurs qu’il faut incriminer car en anglais c’est keychain … qui traduit rapidement peut sans doute donner chaîne de clé.

Ceci étant dit Trousseau est une traduction plus correcte.

Bien à tous

marc somville
ma page

15)
ptisuix
, le 27.10.2005 à 08:52
[modifier]

L’est pratique pour les (rares) fois où j’ai dû intervenir au boulot depuis la maison.
Seul problème: mes 2 17″ du boulot on du mal à passer sur l’ibouque 12″ ;-)
De plus j’ai remarqué que si j’avais des icônes sur le 2ème écran, une connexion à distance me les ramenait tous sur le premier.

P.

16)
Didier
, le 27.10.2005 à 09:02
[modifier]

merci pour ce test. est ce que le fait d’avoir un firewall petu poser ces problèmes ? Ca a toujours été la prise de tête pour accéder aux Mac de notre entreprise depuis chez moi

17)
Jilam
, le 27.10.2005 à 09:05
[modifier]

Et oui ptisuix, c’est le revers de la médaille à avoir plusieurs écrans sur son PC! Et je n’ai pas trouvé de solution à ce problème (à part créer un utilisateur spécifique pour la connexion à distance, et encore, c’est capable parfois de tout mélanger!).

Popey[/B], il est tout à fait possible de remapper son clavier Windows pour qu’il corresponde à ce qui est inscrit sur le clavier du Mac. Certes, la procédure n’est pas très compliquée, mais comme elle sortait largement du cadre de cet article… (il faut télécharger « MicroSoft Keyboard Layout Creator [MSKLC.exe]) sur le site de l’éditeur et se procurer « MacFrenchKeyboard » de Florent Pillet sur son site : http://perso.wanadoo.fr/fpillet/ et suivre les instructions fournies)

/Jlm.

18)
Jilam
, le 27.10.2005 à 09:12
[modifier]

Comme tout programme essayant de se connecter depuis Internet vers une machine du réseau local, le firewall va trouver à y redire!
Par contre, pour des raisons de sécurité (même si Connexion Bureau à Distance crypte apparemment sur 128 bits) et de convivialité, le mieux à faire est de créer un VPN (Virtual Private Network : une sorte d’extension sécurisé et cryptée au réseau local transitant par Internet) qui va encapsuler les communications : ainsi, le firewall laissera tout passer (si il autorise le VPN bien sûr).

/Jlm.

19)
frato
, le 27.10.2005 à 09:26
[modifier]

J’utilisais ce soft pour éviter d’avoir à brancher un écran sur mon pc, mais il y a un problème : impossible d’éteindre le pc depuis CBD. Je n’ai jamais trouvé d’autre solution que d’éteindre le pc à la barbare, j’ai donc décidé de rebrancher un écran sur le pc, dommage. Connaissez vous une solution ??

20)
TitaNantes
, le 27.10.2005 à 09:52
[modifier]

Bonjour,

Excellent article au sujet d’un des rares logiciels MicroMou que j’apprécie…
Je l’utilise en « Airport » sur un des PCs de mon « bureau ». Mais celui-ci doit-être « libre ».
Alors la petite phrase de Jilam « il existe un moyen de contourner cette règle pour avoir jusqu’à quatre connexions simultanées) » m’interroge un peu… C’est quoi le « moyen » légal, bien sûr, pour ouvrir jusqu’à quatre connexions simultanées?

21)
kil
, le 27.10.2005 à 09:54
[modifier]

pour éteindre le pc à distance, il existe des petits utilitaires gratuits tels que shutdown à trouver sur le net…

22)
popey
, le 27.10.2005 à 09:56
[modifier]

Jilam :
Merci pour cette solution !
Mais un détail m’inquiète : il semble que ce soit a installer sur la machine sous windows. Est-ce possible de ne l’installer que pour les clients mac (que les clients PC ne soient pas innutilisables après) ?

23)
kil
, le 27.10.2005 à 10:05
[modifier]

Sinon,

Merci pour l’article, il va me changer la vie ;-)

Je suis prestataire de service et je dois avouer que je ne m’étais jamais posé la question de l’existence d’un RDC sur Mac, alors que je l’utilise régulièrement chez mes clients (connexion terminal server) !!

Je vais enfin pouvoir utiliser exclusivement mon petit powerbook pour travailler sur leurs serveurs…

PS : c’est fou comme la vue d’un simple petit powerbook en action peut faire changer la vision des gens sur ce que doit être un ordinateur ;-)

24)
Jilam
, le 27.10.2005 à 10:18
[modifier]

Tout à fait kil!
Frato : tu devrait trouver ce qu’il te faut : il y a le choix!
Popey : il n’y a rien à installer sur le PC, il faut juste autoriser les connexions à distance. De plus, le fait de se connecter ne ferme pas la session locale, les programmes lancés continuent de tourner (heureusement, sinon cela ne présenterait aucun intérêt pour un serveur).

Justement TitaNantes, la méthode n’est pas franchement « légale » car la licence de XP Pro ne t’autorise pas plusieurs utilisations simultanées de la même copie : pour cela il faut acquérir une licence « serveur » (facturée au nombre d’utilisateurs)…

/Jlm.

25)
Jilam
, le 27.10.2005 à 10:30
[modifier]

Merci pour l’article, il va me changer la vie ;-)
[…]
Je vais enfin pouvoir utiliser exclusivement mon petit powerbook pour travailler sur leurs serveurs…

PS : c’est fou comme la simple d’un simple petit powerbook en action peut faire changer la vision des gens sur ce que doit être un ordinateur ;-)

Merci pour tous ces compliments!

C’est pour moi, en plus d’une simple question de confort, une sorte d’éthique me poussant à toucher le moins possible aux PC et à faire le maximum sur mes Macs… et en plus, quelle propagande!

Il peut aussi être grand le PowerBook! Cela fait d’abord « Oh, qu’est-ce qu’il est mince! » puis « Ah, quel écran! » et aussi « Comme il est beau! »………!!! Mais un p’tit iBook sous le bras fait aussi son effet! (même si d’apparence moins « PRO »)

/Jlm.

27)
Jilam
, le 27.10.2005 à 10:57
[modifier]

Au fait : un coup de Alt+F4 sur le bureau n’ouvre-t-il pas la boîte de dialogue de redémarrage?

/Jlm.

28)
human
, le 27.10.2005 à 11:01
[modifier]

Pour arreté le PC, il faut faire « Demarrer/Sécurité de windows/arreter/désactiver » et c’est tout.

Sinon a utiliser avec « Desktop manager » c’est exellent ! :-)

30)
Caplan
, le 27.10.2005 à 13:49
[modifier]

Bon, voilà, ça tombe un peu à plat dans la discussion technique, mais j’aimerais encore dire que je trouve les dessins de Jean-André absolument épatants et qu’on a beaucoup de chance de l’avoir avec nous!

31)
VRic
, le 27.10.2005 à 14:14
[modifier]

ce sont plûtot les traducteurs qu’il faut incriminer car en anglais c’est keychain … qui traduit rapidement peut sans doute donner chaîne de clé.

Ceci étant dit Trousseau est une traduction plus correcte.

Mais vous êtes bizarres vous les autres gens. Évidemment que c’est une erreur de traduction. C’est pour ça que je le signale à l’attention entre autres de ceux qui ne peuvent pas comprendre car ignorant la VO, ce qui est la raison d’être de la traduction. J’ai eu la même réponse de Jilam: le fait que ce soit une erreur de traduction serait une excuse pour l’erreur de traduction. C’est parfaitement absurde. L’erreur de traduction est le problème. Le problème ne peut pas justifier le problème. Va expliquer au gendarme qu’il faut t’excuser puisque tu as juste grillé le feu. C’est suffisamment insensé pour qu’il t’impose aussi l’alcootest.

À ce compte-là quand il y a un bug ce n’est pas la faute de l’éditeur, c’est juste le programmeur qui a programmé vite et quand il y a un nettoyage ethnique les serbes n’y sont pour rien, c’est juste qu’ils ont par erreur massacré leurs concitoyens au lieu de plus correctement les inviter à prendre le thé.

Ce n’est pas « traduit rapidement » ni « moins correct », c’est n’importe quoi. Pas correct du tout. « Moins correct » c’est quand tu dis quelque chose qui diffère par une nuance de ce que tu devrais dire, pas quand tu dis n’importe quoi.

D’ailleurs, copie de ma réponse à Jilam (désolé, mais c’est exactement la même excuse, donc tarif: même réponse):

Précisément, c’est ce que je dis: « Keychain » en Anglais
s’appelle « Trousseau » en Français. C’est là depuis plus de 6 ans (Mac OS 8.6). C’est donc traduit par des gens qui ignorent de quoi ils parlent et qui s’en foutent manifestement, car de toute façon « chaîne de clé » ne veut strictement rien dire. Contrairement à Keychain, très évident cousin de « key ring » (porte-clés). On appelle « keychain » un porte-clefs dont l’anneau est relié à un bibelot par une chaînette.

C’est bien du trousseau qu’ils parlent, mais on a du mal à le deviner parce qu’eux-mêmes n’en ont aucune idée: un béotien en informatique ET en Français et/ou Anglais voit un truc qu’il ne comprend pas (et il faut être sacrément limité en vocabulaire pour rater un truc vendu à tous les coins de rue), le traduit au pif par un truc qu’il ne comprend pas non plus (ce qui dénote un amour admirable du travail bien fait) et il est content de lui: il a contribué à la grandeur d’un logiciel Microsoft.

Si tu découvres que le manuel de biologie de tes gamins traduit « firefly » par « feu mouche », tu ne vas pas dire que ce n’est pas la faute de l’éditeur sous prétexte que le traducteur devrait être pendu.

Firefly: pas seulement un animal sympathique, mais aussi une grandiose série TV de western galactique, tuée dans l’œuf par Fox, comme d’habitude. Tiens, justement à ne voir qu’en VO (Anglais+Chinois): totalement massacrée au doublage VF.

32)
Spirale
, le 27.10.2005 à 14:28
[modifier]

Très bon article. Cependant quelqu’un pourrait-il me dire où puis-je trouver sur Windows XP Pro l’adresse IP ? Désolé j’utilise Mac depuis trop longtemps… MERCI

33)
Jilam
, le 27.10.2005 à 14:59
[modifier]

Merci.

Pour afficher son adresse IP sous Windows XP, il faut aller dans le « Panneau de Configuration », ouvrir les « Connexions Réseau », faire un clic-droit puis « Propriétés » sur « Connexion au réseau local » (si elle n’a pas été renommée ou « Connexion réseau sans fil » dans le cas d’un réseau Wifi) et regarder dans l’onglet « Support ».

/Jlm.

34)
VRic
, le 27.10.2005 à 15:07
[modifier]

quelqu’un pourrait-il me dire où puis-je trouver sur Windows XP Pro l’adresse IP ? Désolé j’utilise Mac depuis trop longtemps…

;-D

Ééééwi.
Mais tu n’y es pour rien, les useurs de PC n’y comprennent pas plus que toi: à chaque fois que j’en visite un, même informaticien, et que je suggère par réflexe de partager quelques trucs en réseau, j’ai affaire à une variante du regard vaguement effrayé qui accompagne le « holà, t’as pas une disquette plutôt? » (ou récemment « y’a même pas de graveur de CD sur mac? »)

Ça s’arrange doucement. Déjà, depuis 3 ou 4 ans je n’ai plus affaire aux variantes de « Comment ça, un disque dur externe? »

Certains techniciens commencent même à appréhender la notion d’image disque. Pas au point de comprendre « monter », « compressée » et « non, pas une archive », mais en progrès. J’ai l’impression de dresser des singes.

Souvent je dois me retenir de leur laisser une semaine un Mac Plus sous Système 6 pour apprendre les bases de l’informatique moderne.

35)
Spirale
, le 27.10.2005 à 15:08
[modifier]

Jilam. Merci beaucoup. Ca fonctionne à merveille. Cependant, ça fait bizarre d’avoir XP sur mon iMac. Encore merci pour ce très bel article.

36)
Jilam
, le 27.10.2005 à 15:11
[modifier]

Hello VRic,
Quand j’ai lu ce qu’écrivait MarcOS, j’étais sûr que si tu passais dans le coin tu allais réagir! J’ai d’ailleurs songé à (et relu) la réponse que tu m’avais faite sans oser la reproduire ici.
Je crois qu’être aussi tolérant vis-à-vis des traductions dénote juste une habitude des programmes non localisés : on n’y fait même plus attention et le jour où quelqu’un nous fait remarquer que ce n’est pas normal, c’est lui qui passe pour un Martien! Alors qu’en y repensant…

/Jlm.

37)
Okazou
, le 27.10.2005 à 17:37
[modifier]

« Si tu découvres que le manuel de biologie de tes gamins traduit « firefly » par « feu mouche », tu ne vas pas dire que ce n’est pas la faute de l’éditeur sous prétexte que le traducteur devrait être pendu. »

Et l’énorme connerie que représente la traduction de « key » par « clef » quand il s’agit des fiches USB, elle n’est pas gigantesque, celle-là ?

Tous ceux qui ânonnent un tant soit peu l’anglais et qui connaissent peu ou prou le français savent que ce n’est pas avec une fiche qu’ils ouvrent une serrure ni avec une clef qu’ils branchent leur lampe de bureau. Mais parce que l’anglais n’établit pas le distinguo, l’ignare oublie que sa propre langue les nomme différemment.

Pourtant, la bêtise perdure. Je sais qu’on est toujours le con de quelqu’un mais là il y en a qui le sont vraiment de tout le monde ;-)

Tournez manège !


Au nom de l’Europe, j’ai voté NON !
… et la gauche libérale aurait tort de l’oublier.

38)
Leo_11
, le 27.10.2005 à 18:21
[modifier]

Merci pour ce test… j’ai ce soft depuis longtemps sur mon DD mais sans pouvoir l’utiliser… j’ai essayé à plusieurs reprises sur W2K et sur XP sans résultat :-( la faute en revient à si j’ai tout compris à :

l’élément Terminal Server

Est-il possible de trouver quelque chose de similaire pour XP ???

39)
VRic
, le 27.10.2005 à 18:22
[modifier]

la traduction de « key » par « clef » quand il s’agit des fiches USB

Ah merci, ça me faisait vaguement mal au c… dès le départ, mais je m’étais retenu de m’énerver en y pensant donc le détail étymologique m’avait échappé. C’est que j’ai un autre problème prioritaire: faire déjà comprendre que non ces bidules ne sont pas fiables et pérennes, en particulier portés sur un trousseau de clefs comme leur nom y incite les ânes, à se demander ce qui les retient de porter les touches de clavier en guise de casquettes (Key Caps, « cap » – couvercle, capsule, casquette).

J’avais naïvement cru que la fin des disquettes serait aussi la fin des « mais si, ça marche, mais si ça marche, mais si ça marche, mais, ça marchait hier, ouiiiin ». Notez que les bidules FireWire font à peine mieux, avec leurs prises fixées par soudure sur carte électronique au lieu d’être dissociées et vissées sur boîtier comme en SCSI.

Le préféré de François ces temps-ci doit être le mode « veille » au lieu de « sommeil » pour le reste du monde.

Là en Français ça veut à peu près dire quelque chose (attente vigilante), mais celui qui l’a inventé a juste oublié de se demander à quoi le terme allait servir, nous imposant la honte d’une langue qu’on croirait inventée par Microsoft, où on passe notre temps à « réveiller » des appareils « en veille ». J’ai honte de nous à chaque fois. D’ailleurs j’ai jeté ma TV :-)

40)
jibu
, le 27.10.2005 à 18:31
[modifier]

chouette test, meric.
J’utilise cela depuis pas mal de temps (merci frangin) pour accéder à des logiciels pc depuis mon mac à la maison, cela me permet de bosser chez moi les soirs et week-end sans acheter un pc.

Un truc m’a interpelé, pouvoir y accéder sans couper l’écran du pc en local, t’aurais pas le truc…

41)
Jilam
, le 27.10.2005 à 19:01
[modifier]

Leo_11 : il faut disposer de Windows XP version Professionnelle minimum. (la liste est au début de mon article)

Merci Spirale pour tes compliments. Cela fera encore plus bizarre si tu utilises un logiciel du style de DesktopManager comme le suggérait human ou en bi-écran : l’un avec OSX, l’autre avec XP et la souris qui passe de l’un à l’autre!

/Jlm.

42)
JCP
, le 27.10.2005 à 20:46
[modifier]

Là en Français ça veut à peu près dire quelque chose (attente vigilante), mais celui qui l’a inventé a juste oublié de se demander à quoi le terme allait servir, nous imposant la honte d’une langue qu’on croirait inventée par Microsoft, où on passe notre temps à « réveiller » des appareils « en veille ». J’ai honte de nous à chaque fois. D’ailleurs j’ai jeté ma TV :-)

Oui, personnellement je trouve « veille » plus adéquat que « sommeil », surtout si l’on observe la consommation de certains appareils, pas si vieux que ça, lorsqu’ils sont dans ce mode (puisque cela n’est pas un état).

Ce qui cloche c’est réveiller, c’est pas veille.

Alors quel est le verbe qui signifie « faire sortir du mode veille »?

Désenveiller? Régénérer? Stimuler?

Faudrait un Québécois pour nous inventer un mot!

JCP

43)
JCP
, le 27.10.2005 à 20:46
[modifier]

Là en Français ça veut à peu près dire quelque chose (attente vigilante), mais celui qui l’a inventé a juste oublié de se demander à quoi le terme allait servir, nous imposant la honte d’une langue qu’on croirait inventée par Microsoft, où on passe notre temps à « réveiller » des appareils « en veille ». J’ai honte de nous à chaque fois. D’ailleurs j’ai jeté ma TV :-)

Oui, personnellement je trouve « veille » plus adéquat que « sommeil », surtout si l’on observe la consommation de certains appareils, pas si vieux que ça, lorsqu’ils sont dans ce mode (puisque cela n’est pas un état).

Ce qui cloche c’est réveiller, c’est pas veille.

Alors quel est le verbe qui signifie « faire sortir du mode veille »?

Désenveiller? Régénérer? Stimuler?

Faudrait un Québécois pour nous inventer un mot!

JCP

44)
VRic
, le 28.10.2005 à 06:26
[modifier]

Ce qui cloche c’est réveiller, c’est pas veille.

Alors quel est le verbe qui signifie « faire sortir du mode veille »?

Il est parfaitement défini: c’est « réactiver ».

Mais pas de bol, « désactiver » ne signifie « mettre en veille » pour personne.

Le problème, c’est bien la paire des deux: on peut tourner autour autant qu’on veut, il n’y a pas moyen de faire avec « veille » ce qu’on peut faire avec endormir/réveiller/éteindre.

Quand une terminologie est établie par des gens qui savent de quoi ils parlent, elle est un support de connaissance et de compréhension pour ceux qui la découvrent. Quand on la laisse établir par des incompétents, elle est le frein qui retient tout le monde aussi bas que ces cons-là. Pour exactement les mêmes raisons que l’étymologie est utile et la réforme de l’orthographe qui l’annihile une déchéance.

L’informatique en Français de France est un monument à la gloire de la connerie et de l’ignorance. Ce qu’on aurait obtenu en demandant à l’écuyer de Charlemagne d’écrire le lexique de la supra-conductivité.

45)
Jeko
, le 28.10.2005 à 22:13
[modifier]

Ce soft est vraiment génial ! Je l’utilise professionellement depuis 3 ans pour les mêmes raisons que les autres :)
… mais
… personne n’a de déconnexions intempestives lorsqu’il y a plusieurs clients connectés avec CBD ? (Win2k Pro)

46)
kil
, le 29.10.2005 à 02:41
[modifier]

sinon, j’ai réussi a avoir l’affichage en 24 bits (sur un réseau local, ce n’est pas plus lent et tellement plus jolie) mais je ne trouve nul part la clé pour activer l’antialias des polices en mode terminal server…

Je ne comprend pas ce qui pose problème avec çà ???

48)
pram
, le 06.11.2005 à 21:55
[modifier]

Clair, enfin. Et tellement mieux que VirtualPC ! Au prix d’une unité centrale PC (neuve ou d’occase), c’est moins cher que VPC, et tellement plus rapide.
Demeure pour moi un problème : le PC est dans/sur un réseau « familial », derrière un switch, comme deux autres Mac… Surprise : son adresse IP se modifie, alors que je la croyais fixe. La seule explication que j’ai trouvée est que cela depend des ordinateurs allumés, de leur nombre, et de l’ordre d’allumage. Mais je n’ai pas tout vérifer…
D’où ma question : pourquoi le nom de l’ordinateur distant (ici le PC) n’est-il pas pris en compte comme spécifié par Microsoft ? Ce qui peut se dire autrement : quelle serait la syntaxe exact de ce nom qui permettrait de pallier la variabilité (relative, car le choix est limité à 3) de l’adresse IP ?

49)
philerge
, le 08.11.2005 à 11:04
[modifier]

J’utilisais ce soft pour éviter d’avoir à brancher un écran sur mon pc, mais il y a un problème : impossible d’éteindre le pc depuis CBD. Je n’ai jamais trouvé d’autre solution que d’éteindre le pc à la barbare, j’ai donc décidé de rebrancher un écran sur le pc, dommage. Connaissez vous une solution ??

A vérifier sur Mac, mais sur Connexion Bureau à Distance pour PC, dans le menu démarrer il y a en bas de la colonne de droite un élément nommé Sécurité de Windows qui ouvre la boîte de dialogue qui correspond à un Ctrl-Alt-Sup et qui permet donc, entre autre, d’éteindre le PC. Quant à le rallumer… :-))

50)
pram
, le 16.11.2005 à 23:10
[modifier]

Effectivement, il n’est pas possible d’éteindre le PC. Mais comme le mien est proche, je laisse enfoncée la touche du PC pendant 5 secondes, comme sur le Mac. Et pas de reproches au prochain allumage.