Profitez des offres Memoirevive.ch!
Les pratiques douteuses d’Orange

La dernière émission d'ABE (À bon entendeur, l'émission de la TSR sur la consommation) était ciblée sur les eaux minérales aromatisées (vous savez, celles qui ont soi-disant peu de sucre, sauf qu'elles peuvent avoir jusqu'à l'équivalent de 21 morceaux de cette substance dans un seul litre), mais se terminait par une petite pique sur Orange, l'opérateur téléphonique.

En deux mots, un papa prévoyant a pris un abonnement pour sa fille avec limite de dépense à 40 francs (plus 30 francs d'abonnement).

Résultat des courses: la facture arrivée en fin de mois se monte à 917 francs (environ 600 €). Orange avoue qu'il y a un problème, et après moult téléphones, accepte de baisser la facture de cent francs!

Le papa ne se laisse pas faire, utilise sa protection juridique, et avertit ABE, qui écrit à Orange. D'un coup d'un seul, comme par magie, Orange envoie une lettre d'excuse au client, et laisse tomber la facture non payée.

Génial! Et unique?

Certainement pas. Cela fait d'ailleurs plusieurs semaines que j'attends de vous écrire une humeur sur cet opérateur pour le moins étrange.

Le mois prochain, je paie mon dernier mois pour aucune communication chez eux, et j'en suis très satisfait. Parce que je n'utilise plus Orange, depuis le début de l'année 2005.

Mais comme j'avais payé mon Treo 600 moins cher à la condition de prendre un abonnement pour deux ans minimum, j'assume. C'est normal, mais ce qui l'est moins, c'est ce qui suit.

Tout d'abord, lors de mon achat, le vendeur (pourtant visiblement l'un des responsables du centre Orange de Lausanne, siège de la société en Suisse, au World Trade Center) me propose une option qui me permettait de téléphoner avec mon Mobile le soir, gratuitement ou presque, pour la modique somme de trente francs supplémentaires par mois.

J'ai d'abord refusé, prétextant que je ne téléphonais pas avec mon mobile le soir, puisque je suis à la maison.

Le vendeur me dit "C'est gratuit pendant un mois, profitez!" Je réponds que je sais très bien qu'ensuite, il est difficile de se désinscrire à ce genre d'options. Que je n'en veux pas.

Mon interlocuteur me rétorque que chez Orange, on envoie toujours une lettre pour demander la confirmation d'une option prise en essai pendant un mois.

Ah bon? Soit le Monsieur est un ignare de ce qui se passe dans sa société, ce qui est grave, soit il s'agit d'un fieffé menteur. En effet, dès le deuxième mois, je me trouve avec un supplément de trente francs à ma facture, sans que j'aie ne serait-ce que reçu la moindre lettre de demande de confirmation. Je l'ai donc encore moins renvoyée avec mon accord pour m'engager dans cette option qui ne me servait à rien!

Je téléphone à Orange pour supprimer la chose, on me dit qu'il fallait faire la demande à la fin de l'essai pour supprimer ce "service". Mais que cela était désormais fait, là, paf, juste maintenant en direct live. Que ma fois, il me fallait payer juste une fois ce que l'on me demandait, que le vendeur s'était trompé, et puis voilà.

Mois suivant? Une deuxième facture avec un supplément de trente francs.

Je passe au magasin Orange à Yverdon, et je demande si l'on peut faire quelque chose pour que j'obtienne la suppression définitive de cette option.

–Ah oui! On peut. D'ailleurs que me dites-vous? Mais vous n'avez pas demandé la suppression de l'option, mon Bon Monsieur!

–Mais SI!

–Mais non!

–Ah bon... Bref, assez discuté, supprimez-la s'il vous plaît, et qu'on n'en parle plus!

–Voilà c'est fait! Je viens de faire la manœuvre, plus de problème.

Mois suivant? Une troisième facture avec un supplément de trente francs.

Retour dans un autre Orange Shop officiel: on reprend le même dialogue. On m'assure que cette fois c'est bon, d'ailleurs, ils n'ont pas de trace de mes précédentes tentatives d'arriver à mes fins.

Mois suivant? Une quatrième facture avec un supplément de trente francs.

Je m'énerve juste un petit peu, retéléphone à Orange, qui s'excuse, me promet que cette fois tout est en ordre, et me propose gracieusement un crédit de dix ou vingt francs, je ne me souviens plus.

Tu parles d'un arrangement. Bref, cette fois, les choses sont rentrées dans l'ordre. Enfin.

Deuxième problème: la réception catastrophique.

En Suisse romande, j'ai pu comparer avec Swisscom, Orange est lamentable dès qu'on sort des grandes villes.

À Orbe? Nul. Je demande dans un magasin Orange Shop si l'opérateur pense améliorer la chose. Le vendeur plonge sur son ordinateur, tape "O R B E":

–Monsieur, à Orbe, la réception est excellente, me dit le jeune homme avec un grand sourire.

–Ah non! On ne reçoit rien dans la rue principale par exemple. Mais alors rien de rien, la plupart du temps, on essaie de m'appeler, je suis inatteignable, que je rétorque tout de go.

–Mais non Monsieur, l'ordinateur nous dit qu'à Orbe, c'est parfait. Si l'ordinateur dit que c'est parfait, c'est parfait, et puis c'est tout.

J'ai fait plusieurs demandes à ce sujet au fil des mois, toujours la même réponse.

Puis, en janvier, mon Treo 600 a rendu l'âme. J'ai pris donc fait l'acquisition d'Treo 650 "libre" et ai repris un abonnement chez Swisscom. Et même si cet opérateur m'énerve souvent parce qu'il a encore des méthodes monopolistiques, il faut avouer qu'au niveau réception, avec lui, c'est le bonheur, sauf dans mon village, mais bon, là, c'est déjà plus normal. Et dans mon village, je m'en fiche puisque je suis atteignable avec mon téléphone fixe.

Je téléphone chez Orange pour demander l'échéance exacte de ma facture. On me dit que c'est pour le 18 septembre. Je demande de résilier mon abonnement pour cette date, et là on me dit que c'est beaucoup trop tôt, qu'il faut rappeler environ trois mois avant.

Sauf que si j'attends un peu trop parce que j'oublie, et bien c'est reparti pour un an.

Alors j'insiste un peu, je suis sec beaucoup, je demande un responsable, et finalement, Orange accepte, alors que pendant plusieurs minutes, on m'expliquais que l'ordinateur était bien incapable de résilier un abonnement huit mois à l'avance.

Non mais laissez-moi rire! Ils espèrent simplement que l'on va repartir par erreur pour une année, le coup classique.

Bref, d'un coup, l'ordinateur est devenu plus conciliant, j'ai exigé une lettre confirmant ma résiliation, que j'ai reçue quelques jours plus tard.

Mais le pire, ou le plus rigolo est à venir!

Lorsque je parle avec le responsable marketing de la boîte, qu'on avait fini par me passer, je lui demande si éventuellement, ça l'intéresserait de savoir pourquoi je quitte Orange.

Comme il répond par l'affirmative (je l'imaginais mal me répondre "si tu savais ce que l'on s'en fout", même s'il le pensait très fort), je lui raconte par le détail tout ce qui précède.

Arrivé sur le problème de la réception, le responsable tape "Orbe" sur son ordinateur, et me dit "Ah oui, en effet, la réception est donnée comme mauvaise dans cette ville". Tout le contraire de ce que l'on m'a dit à plusieurs reprises! Étranges, les ordinateurs, chez Orange.

Mais attendez, attendez, ce n'est pas fini! La meilleure? Le gars me dit: "Monsieur, en fait c'est de votre faute, vous auriez dû vous assurer de la bonne réception avec Orange dans votre région avant de prendre un abonnement chez nous, c'est écrit dans le contrat".

Je lui réponds que c'est ce que j'ai fait, que j'ai demandé au vendeur lors de l'achat ce qu'il en était, qu'il m'a dit que la réception était excellente, et que d'ailleurs cela m'a été confirmé au téléphone et dans divers magasins lorsque j'allais me renseigner pour savoir si des progrès étaient en cours. Qu'en gros on me répondait qu'il n'y avait pas besoin de progrès quand la qualité est déjà parfaite.

Et là, le responsable me répond "Non non, ça, ce n'est pas ce que j'appelle vous assurer de la bonne réception! Vous auriez dû demander à une connaissance de vous prêter son téléphone, ou sa carte, pour vous rendre compte par vous-même. C'est de votre responsabilité".

Bref, pour moi, Orange, c'est fini, et les pratiques de cet opérateur sont, selon moi, pour le moins douteuses. Certainement les pires de ce tout ce que j'ai pu avoir comme relations "d'affaires" avec une entreprise à ce jour. Franchement, avec tous mes interlocuteurs dans cette boîte, au demeurant fort sympathiques, j'ai toujours eu l'impression d'avoir à faire avec des bonimenteurs, des pt'its gars bien gentils mais qui cherchent toujours à t'arnaquer.

Et l'arnaque, ça va un moment, après, on se barre, ce que j'ai fait et que je ne regrette pas une demi-seconde.

47 commentaires
1)
Puzzo
, le 15.09.2005 à 07:18
[modifier]

Franchement, je te crois bien volontiers mais swisscom n’est pas mieux!

Personnellement, j’ai voulu me désabonner à temps de leur abonnement budget. Ils ont beaucoup insisté pour que je reste et m’ont même proposé de baisser les taxes mensuelles de 15chf à 8ou7chf (je ne me souviens plus). Rien que ça nous donne un peu la grandeur des bénéfices qu’ils se font sur notre dos. Bref, j’ai rangé ma carte sim swisscom pour mettre celle d’orange dans mon natel…

Premier mois, en principe, sans swisscom, voilà que je reçois la facture mensuelle de 15chf pour l’abonnement. Je téléphone, on me dit qu’on n’a pas trace de la résiliation et là, la phrase magique: « mais vous n’avez pas remarqué qu’on ne vous avait pas coupé la ligne avec ce numéro et cette carte sim? ». Euh, non étant donné que je n’utilise plus ce numéro!!! Bref, en me demandant encore une fois si je voulais rester, ils ont enfin résilié mon contrat.

Pour mon père, même chose à peu près. On ne lui annule pas son abonnement et là, mon père se fait un peu avoir car on lui propose le fameux abonnement budget alors qu’il ne téléphone jamais presque (max. 5chf par mois). Ca c’est de l’économie de prendre un abonnement!

Franchement, avec la nouvelle offre qui vient de sortir de chez Migros sur le téléphone mobile, je ne pense pas continuer à garder mon abonnement orange! Malheureusement, je viens de le renouveler pour une année.

Puzzo

2)
ASPIC
, le 15.09.2005 à 07:22
[modifier]

Hé oui ! toutes les entreprises françaises issues de l’administration ont une culture bien ancrée : Prendre les gens pour des C??. Et surtout ne pas déroger à cette règle.

3)
Jerricho
, le 15.09.2005 à 07:28
[modifier]

Je veux pas jouer à qui a la plus grosse, mais ma pire expérience elle était plutôt avec Sony-Erikson… 4 mois de téléphones et de fax pour me faire remplacer un téléphone indubitablement défectueux…
En tous cas, le père d’un pote, avocat à Genève, refuse toute affaire lorsqu’elle concerne les provideurs téléphoniques… tellement c’est quasi perdu d’avance ou alors pas « rentable »…

4)
Saluki
, le 15.09.2005 à 07:43
[modifier]

Orange…
Comme une odeur de fruit pourri…

Deux simples aventures.

La première j’achète dans une succursale Orange, en renouvellement, un Sonyericsson pour utiliser Salling Clicker et piloter mes présentations Keynote. Génial.
Ce qui l’est moins, c’est que je découvre que la liste téléphonique de la machine…comporte une quarantaine de n° enregistrés !!! Coup de fil à l’agence pour m’étonner d’avoir un refurb’ mal réinitialisé au prix du neuf. Je me fais quasiment traiter de gogol, comme quoi on a sûrement fait « des essais d’ergonomie » pour un client qui aurait mis sa carte sim, etc, etc.
Vos savez tous que le Saluki est une grosse tâche,
vous savez aussi que quand un lévrier attaque sa proie, c’est à la gorge.
J’ai fait tous les numéros en mémoire et posé la question : « Connaissez-vous dans vos relations quelqu’un qui aurait rendu ce genre d’appareil défectueux? »
C’est ainsi que j’ai en moins de deux heures retrouvé l’ancien propriétaire qui habite…en face de la fameuse agence Orange.

Petit dossier à la Direction de la Concurrence, arguant d’une pub mensongère puisque refurb’ et pas neuf, certificat de restitution du précédent proprio à l’appui, où un inspecteur est tout content de les « choper les doigts dans la confiture ».
Deux mois après: remboursement de l’achat, échange gratos contre un neuf -qui le paraît tout au moins- crédit d’abonnement d’un an.

La seconde.
En fin de mois, la jauge de temps se fige curieusement deux ou trois jours avant la date d’échéance. Tu ne sais pas si tu as ou tu vas dépasser ton forfait, cling, cling… En temps ordinaire, le décompte du temps rémanent est quasi instantané, je l’ai vérifié. Mon prof de marketing appelait ces pratiques commerciales, il y a quarante ans « des astuces de balayeur ».
Viet d’ase, ça doit être propre les trottoirs d’Issy-les-Moulineaux, siège d’Orange…amère.

Morale: quand tu as raison, ne te laisse pas marcher sur les c…pieds, ils parient tous là-dessus.

PS. La DGCCRF (répression des fraudes) a un établissement spécialisé, à Nanterre, pour les conflits avec les opérateurs téléphoniques et les FAI. Preuve que nous devrions nous sentir moins seuls.

5)
Saluki
, le 15.09.2005 à 07:47
[modifier]

Jerricho

Moi, c’est le troisième, mais ça s’échange comme une bouteille consignée, par ici ;°)

6)
Phfred
, le 15.09.2005 à 07:55
[modifier]

Je ne voudrai pas défendre l’indéfendable, mais n’oubliez pas que la seule méthode avec ces grosses boites, c’est lettre recommandée AR, pas le téléphone, ni le mail ou autre.

7)
Gilles Tschopp
, le 15.09.2005 à 07:56
[modifier]

Comme François, j’ai vu l’émission d’ABE et les pratiques d’Orange m’ont tout aussi choqué.

J’avais choisi Orange il y a plus de 5 ans, pour la bonne raison que Orange partageait la même couverture que Swisscom. Hors depuis 2003, ce partage n’existe plus, et par conséquent bonjour la baisse de couverture….

Heureusement que j’ai résilié mon abonnement chez Orange, car je n’étais plus satisfait de leurs services.

Ils préfèrent me faire des offres de minutes de conversation gratuites : le problème c’est que JE N’AI RIEN À FOUTRE de ces minutes gratos vu ma surdité……. ce qui m’intéresse uniquement ce sont les SMS, point barre.

Vu que la nouvelle offre M-Budget vient de débarquer, cela risque fort bien de me tenter… So good bye Orange !

8)
louis
, le 15.09.2005 à 08:02
[modifier]

Ben moi je suis chez Swisscom et je n’ai jamais été tanté d’aller chez un autre opérateur… en 6 ans d’abonnement et 3 portable + 3 numero fixes je ne peut que dire: RAS! Comme quoi ça doit dépendre du bol qu’on a (ou qu’on a pas ;-)…)

9)
Puzzo
, le 15.09.2005 à 08:12
[modifier]

Louis: en même temps, au prix où tu paies, heureusement que tu n’as rien à signaler!

10)
Guillôme
, le 15.09.2005 à 08:23
[modifier]

François, je te rejoins sur leurs offres d’essais obligatoires! Moi-même ayant pris un abonnement, il m’a été impossible de refuser les 100 SMS/mois pour 3eur avec le 1er mois gratuit d’essai et autres périodes d’essais…
Plutôt que faire appel à une association de consommateur pour pouvoir acheter sans vente liée, j’ai lu les lignes en police 0.5 de mon contrat et envoyé le jour même de ma souscription une lettre A/R spécifiant que je refusai les offres d’essais!

Sinon, je ne sais pas quel est la loi en Suisse, mais en France, une fois le contrat initial fini, le renouvellement ne peut pas être d’une durée de un an ou plus. Il est simplement reconduit de mois en mois jusqu’à dénonciation par l’un des parties selon un délai prévu au contrat qui doit être raisonnable (de 1 à 3 mois).

Enfin, concernant les prélévements abusifs, bien que ce soit pas très légal, en France, des amis à moi ont à chaque fois interdit le prélévement dès qu’ils décidaient d’arrêter. Quelques lettres de menaces plus tard, l’opérateur lache prise.
Je ne sais pas si la banque roi en Suisse ou si la différence des lois pourraient entraîner des sévices corporels en utilisant la même stratégie :D mais en tout cas c’est ce qui marche le mieux.

Enfin, je rejoins Saluki, ne croyez qu’en l’écrit!
Regardez votre interlocuteur blanchir quand vous lui demandez négligemment « pouvez-vous me le mettre par écrit? ». Généralement les réponses sont :
1- « Mais mon bon monsieur, si l’on devait mettre par écrit pour chaque client. Désolé, nous n’avons pas le temps… »
2- « Bien sûr, téléphonez au 08 PAYE AMAX qui vous enverra une confirmation écrite… »
3- « Non, désolé, je ne suis pas habilité pour le faire mais je peux vous garantir que c’est ce que je dis… »

11)
Le Corbeau
, le 15.09.2005 à 08:39
[modifier]

Moi y en a avoir toujours gros téléphone gratos avec fil à la patte chez opérateur historique et surtout pas de forfait…
…et je continue à lire vos états d’âme sur la téléphonie mobile :-))

12)
Puzzo
, le 15.09.2005 à 09:22
[modifier]

Ah, j’ai oublié de préciser qu’avec Orange, récemment, j’ai eu un coup de fil très surprenant.

J’ai depuis le début déconnecter le combox qui a mon avis est une pompe à fric sans nom. Bref, je reçois un coup de fil d’orange.

– « bonjour, on aimerait vous envoyer une brochure sur les avantages du combox »
– « non merci ça m’intéresse pas »
– « mais c’est vraiment bien! on vous offre un mois gratuit pour les appels vers votre combox »
– « non merci, ça ne m’intéresse vraiment pas »
– « euh, bon, aurevoir »

Pas mal leur manière de faire. D’autant plus que pour pouvoir ôter le combox il faut faire une suite sur les touches du portable assez compliquée et qu’on ne peut avoir qu’en contactant la hotline.

13)
JCP
, le 15.09.2005 à 09:31
[modifier]

J’ai eu, pendant un temps, une épouse très active à la maison. Responsable de diverses associations, elle faisait une utilisation considérable du téléphone, tant fixe que mobile.

Eh bien, croyez-moi si vous voulez, mais chaque fois que j’ai demandé quelque chose à mon opérateur (qui est aussi mon FAI), je l’ai eu.

Bref, la solution, c’est de dépasser absolument les CHF 1’000.– de communications par mois. Et là, t’es le king…

JCP

14)
sisl12
, le 15.09.2005 à 10:34
[modifier]

Louis: en même temps, au prix où tu paies, heureusement que tu n’as rien à signaler

C’ est un peux comme apple, on paie plus mais le service au final est meilleur. Nettement moin de temps d’attente a la hotline, une hotline digne de se nom tout court, une couverture reseau fiable……

Pour orange (cramoisie) j’ ai eut ma petite aventure aussi.

J’avais pris un telephone portable avec un engagement de 12 mois.le 10 eme mois, je suis en vacances pendant 4 semaines, donc je ne peux pas payer la facture. resultat: abonement resilié, 300 francs (200€) de frais pour le portable car l’abonement a ete resilie avant l’echeance, si je veux reprendre un abonement un depot de 1000.- me sera demandé…

On croi rêver… Pour moi je suis et reste chez swisscom…

15)
louis
, le 15.09.2005 à 10:35
[modifier]

Avec Swisscom on parle toujours de prix exorbitant, mais en realité combien tout le monde paye ces factures? Car ce qui compte c’est le total à la fin du mois… non?

16)
ToTheEnd
, le 15.09.2005 à 10:39
[modifier]

Avec Swisscom on parle toujours de prix exorbitant, mais en realité combien tout le monde paye ces factures? Car ce qui compte c’est le total à la fin du mois… non?

Vas-y louis, c’est le moment de parler du plombier polonais!!!!

Swisscom sont les meilleurs et les moins chers!

T (hein, quoi, comment, ils sont trop chers? la qualité suisse probablement…)

17)
6ix
, le 15.09.2005 à 10:44
[modifier]

Comme dit dans l’article, Swisscom peut avoir parfois des manières monopolistes. Swisscom est loin d’être parfait également. Pourtant, j’ai toujours préféré Swisscom.

D’une part, la couverture raiseau est bien meilleure, ce n’est pas négligeable suivant les cas.
Ensuite, j’ai vu bcp de monde chercher à chaque fois la meilleure offre, passant d’une offre ici à une là, que ce soit pour la téléphonie mobile ou internet. Moi, je préfère avoir qqchose de régulier, de sûr. Evidemment je ne dis pas non à une offre, mais orange -> sunrise -> orange tous les 3 mois, pas trop. Je préfère payer à peine plus cher pour un service que je considère comme meilleur.

A propos d’offres, à voir du côté de la Migros et son offre M-Budget, ça vaut le coup pour bcp je pense.

TTE, t’as pas une humeur qui traîne à propos de Swisscom? ;-)

18)
Inconnu
, le 15.09.2005 à 10:56
[modifier]

MDR ! Je me marre. Ma chère et tendre moitié travaillait (j’ai bien dit : travaillait) il n’y a pas encore très longtemps chez Orange. Si ça se trouve, elle vous a refourgué un tas de choses bizarres… :-)))
J’en ai appris de belle sur les pratiques de ces opérateurs qui sont tous à mettre dans le même panier de toute façon.
En tout état de cause, il y a une chose à savoir : sauf gros problèmes (comme ceux évoqués plus haut), ne jamais contacter par téléphone ces gens. Très souvent, une « mauvaise manipulation » (genre : « oh pardon, mon doigt à ripé sur le clavier ! ) et vous voilà avec un bidule parfaitement inutile en plus dont vous aurez toutes les peines du monde à vous défaire. De même, ne jamais montrer le moindre intérêt pour tout produit qu’on vous propose par relance téléphonique. Je sais, on vous pommade un max avec des « pour votre fidélité » et autre « bon client » et on vous propose le petit plus du siècle qui vous rendra la vie plus facile. Que nenni, restez fermes et coit. Ca risquerait de vous faire basculer inopinément (!) sur un autre type de contrat étonnament moins avantageux et, surtout, sans possibilité de revenir en arrière.
Voilà, ce sont des conseils de bon sens, mais, ça peut servir… ;-)


^. .^ GerFaut
=U= http://equinoxiale.com
GerFaut c’est frais, mais c’est pas grave.

19)
Sébastien Pennec
, le 15.09.2005 à 11:18
[modifier]

Comme le dis Gerfaut, ces opérateurs sont TOUS à mettre dans le même panier…

Les pratiques discutables, les offres que l’on « n’arrive pas » à annuler, et tout ce bor**l, tous le font: autour de moi des gens se sont plaint de cette manière des trois opérateurs principaux en Suisse…

Cela dit, des fois, ça marche! Chez Orange, chez qui je suis par facilité et économie depuis 5 ans (et grâce à un abonnement aux conditions _TRES_ intéressantes, qu’ils proposaient à l’époque et plus maintenant) et j’ai testé pas mal de leur options… qui ont toutes été annulées sans problèmes…

Par contre, lorsqu’ils oublient de faire un truc, je ne vous dis pas comme c’est compliqué de le faire « réparer »! Ma copine était chez Swisscom avant qu’on passe tous les deux sur Orange… Lorsqu’on est passé, sa combox est restée chez Swisscom… allez savoir pourquoi… lorsqu’elle voulait l’atteindre depuis un fixe (no 086+no portable) c’était toujours la combox de Swisscom qui était au bout du fil!

Un jour, après environs 4 ans, je trouve un pote que je n’avais pas vu depuis un bail comme vendeur dans un magasin Orange… Je lui parle de ça, il me dit « ok, je vais arranger ça » et il a téléphoné à un de ses amis… chez Swisscom! Il lui a expliqué le truc et hop, tout est rentré dans l’ordre.

20)
Sphinx
, le 15.09.2005 à 12:18
[modifier]

Pour ma part je n’ai pas rencontré de problème tel avec orange, j’ai même été étonné de voir que ils m’ ont rajouté l’ option student alors que je pensais qu’ ils avaient oublié!!! SInon j’ai téléphoner a leur hotline pour avoir des informations quand je téléphone à l’ étranger et sans que je pense à l’ orange box le monsieur à l’autre bout du téléphone me dit, ah vous savez qu’ il faut que vous desactiviez votre orange box. Là j’ai été vraiment surpris en général ils s’en foutent mais là le gar avait l’air de bien voir tous les problèmes et me dit que si je désative pas mon orange box, je devrais payé les messages vocaux envoyé entre la frontière suisse et la france!!! Enfin bon je dois aussi avouer que j’ai aussi été soumit à des salles coups de leur part! Mais quel est l’ opérateur dans se monde qui ne cherche pas absolument à avoir de l’argent ???

21)
JCP
, le 15.09.2005 à 13:32
[modifier]

J’aime bien Orange.

Pas tellement pour la qualité de leur service, la couverture de leur réseau ou le niveau de leurs prix. Je ne les utilise pas.

Mon employeur met à ma disposition un portable et l’abonnement qui va avec.

J’aime bien Orange parce que je ne suis pas obligé de recevoir une facture de leur part pour mon raccordement fixe, même si tous mes appels passent par un autre opérateur. Du coup, ils n’en profitent pas pour y joindre des tentatives désespérées sur papier glacé de me faire revenir chez eux. J’aime bien Orange parce que je ne peux pas projeter sur leur offre mobile tous les grieffes que j’ai à l’encontre de leur branche fixe.

J’aime bien Orange parce que leurs vendeurs ne me sautent pas à la gorge à chaque sortie de gare, devant chaque métro ou à l’intérieur de chaque centre commercial. En y pensant, ils ne m’ont jamais appelé à la maison à l’heure du repas non plus.

Mais avant de tirer à boulets rouges sur les pratiques commerciales des opérateurs non-historiques, rappelons-nous que ce qui les place dans une situation désespérée, justement, ce sont les privilèges incompréhensibles que l’on continue d’accorder à Swisscom.

Et pour quel résultat?

JCP

22)
enrico3
, le 15.09.2005 à 13:42
[modifier]

Le jeu de « mais vous n’avez pas résilié », Sunrise me l’a joué alors que j’avais résilié par recommandée avec accusé de réception. C’est le style des opérateurs téléphone. Ils savent que pour un qui se fâche, il y en a 100 comme François qui paient plusieurs fois 30 Fr pour rien sans broncher ou presque.

23)
alec6
, le 15.09.2005 à 13:50
[modifier]

Saluki : « Viet d’ase » (prononcer « bièt d’aase » pour les néophites)

Mais quel langage ! les mâles membres de ces quadrupèdes ruminants à longues oreilles ont-ils un quelconque rapport avec les Oranges ?

Sinon, dimanche devant l’école ? il devrait faire beau pour ton stand…

Alexis… tous les défauts !

24)
Alexandre
, le 15.09.2005 à 14:32
[modifier]

j’ai lu il y quelques semaines (dans « Le Temps » il me semble) que les trois opérateurs suisses se dégagent un bénéfice net d’environs 450.- par client, par année. pas mal non?

je me souviens des débuts d’orange à lausanne. travaillant à la rue du pont, il n’y avait pas de réseau à la place de la palud (le centre ville!) et mes conversations était systématiquement coupées.

quelques mois plus tard, j’étais de retour chez swisscom…

alexandre

25)
JCP
, le 15.09.2005 à 14:45
[modifier]

Mouais…

Tout le monde se plaint de la couverture parfois lacunaire de tel ou tel opérateur.

Tout le monde fait opposition dès qu’un opérateur veut poser une nouvelle antenne.

Il ne reste pas grand monde de cohérent, hein!?

JCP

26)
Cheg
, le 15.09.2005 à 15:17
[modifier]

quand on déteste Swisscom et qu’Orange n’assure pas un pet de lapin, >>>
il ne nous reste que Sunrise,
et depuis 5 ans maintenant je n’ai point été déçu,
donc merci Sunrise.

bien-sûr je précise que je suis en ville, je sais pas çe que ça donne en rase campagne.

28)
Emilou
, le 15.09.2005 à 16:20
[modifier]

Que ce soient les opérateurs téléphoniques, ADSL, le service après vente de chez Apple, etc………ils profitent tous de leur position dominante font la sourde oreille lorqu’on essaie de les appeler (tapez 1,gnanana, tapez 2..le téléphone sonne occupé) bref font tout pour décourager toute communication. Ils me font tous ch…………………. Vivement pouvoir retraiter avec un centre à taille humaine, avec des ……humains, et non des robots patentés. Les aides en lignes, je les évite, je m’en passe quitte à perdre du temps et de l’énergie, eux aussi me facilité le transit intestinal. Virez-moi tous ces inutiles et ceux qui organisent de telles sociétés. Fourte, je les hais.

29)
RBGreg
, le 15.09.2005 à 16:45
[modifier]

depuis maintenant 3 ans, je suis chez sunrise, en version pronto (pas d’abo). Je paie beuacoup plus cher à la minute (74ct je crois), le même prix pour les sms. Mais depuis peu, lorsque l’on m’appelle, %a me recharge de points que je peux convertir en sms ou minutes gratuites. Résultat:
1. pas de facture
2. pas de services supplémentaires
3. au niveau d’utilisation que j’en fais (15-20 francs /mois), certainement le moyen le moins cher d’avoir un téléphone…

—-
6*9=42!

30)
Inconnu
, le 15.09.2005 à 17:43
[modifier]

Vous avez pas la DGCCRF en Suisse? La Direction Générale de la Consommation, de la Concurrence et de la Répression des Fraudes. Un coup de fil, un courrier, ca bouge plutot bien. En tout le fait de les mentionner dans une conversation suffit en général à calmer les bonimenteurs.

Il m’est arrivé une aventure marrante avec Canal Plus, mais elle est trop longue pour un commentaire. je vous la raconterais un jour si vous êtes sages :)

Comme disait Che Guevara, « Hasta la Victoria sempre »

31)
Blues
, le 15.09.2005 à 17:49
[modifier]

Un conseil, faites comme moi :-) je n’ai JAMAIS eu de mobile (ma moitié oui, mais easy-à carte- et only for buisiness, pas @home); et j’espère par dessus tout de ne jamais être obligé à… non plus

Que de soucis en moins … la preuve, àlire tout ce que je lis ici (et quelles économies… pour l’instant du moins, tant que le fixe sera moins cher)… Sans compter le nombre de fois où vous n’êtes pas dérangés pour « un rien »,et ça, ce sera bientôt « un luxe » (la tranquilité)

BLUES Incompatible et irréductible ;-)

32)
Eric Schuepbach
, le 15.09.2005 à 18:21
[modifier]

C’est marrant, je raccroche mon natel avec le service client de Swisscom, je clique par hasard sur cuk, et je tombe sur l’humeur de François !

Je ne vais pas encenser Swisscom, car je me souviens encore des pulsions meurtrières que m’a inspirées l’incompétence de leur service client dans un passé pas si éloigné (fin 2001).

Mais bon, ils ont dû faire de sacré progrès, car incroyable mais vrai, je téléphone à Swisscom Mobile et une dame me répond ! Même pas un serveur vocal où tu tourne en rond durant 10 minutes ! Déjà, ça met de bonne humeur :-)

Et en quelques minutes, j’ai pu faire une mise à jour de mes abonnements et de mes options.

Personnellement suis un fidèle de Swisscom. Ca doit venir de mon coté conservateur. Mon seul changement de réseau (malgré-moi), avait été la coupure du réseau ‘Natel C’. J’ai gardé et utilisé mon Natel C jusqu’au dernier jour ! J’ai d’ailleurs le même numéro depuis le début du Natel C, avec un 6 devant avec l’introduction du réseau Natel D (GSM pour les français).

Déjà c’est une question d’image. C’est bête, je sais, mais quand on me donne un 078 ou un 076, je ne peut m’empêcher de trouver mon interlocuteur ‘suspect’. Les concurrents de Swisscom l’ont bien compris et proposent des solutions de ‘portage’ des numéros 079 sur leur réseau.

Swisscom hors de prix ? Depuis quelques minutes, mes abonnements sont des ‘Natel Corporate Liberty’, qui dans le meilleur des cas (conversation d’une heure sur un raccordement fixe en Suisse ou un mobile Swisscom) permettent de téléphoner pour fr. 0.0083 la minute (moins d’un centime donc).

Encore plus fort pour la transmission de données (j’utilise souvent mon Sony Ericsson P800 comme modem GPRS pour surfer avec mon PowerBook) : jusqu’à fin juillet je payais fr. 45.00 pour un forfait de 15 Mb. Depuis tout à l’heure, je paie fr. 79.00 pour un forfait de 1’024 Mb, soit une diminution de 3 francs le méga à 7,7 centimes le méga.

Et puis comme je le dis toujours aux revendeurs Télé2 qui me tombent dessus comme des sangsues : je reste chez Swisscom parce que c’est cher et que je le vaux bien !

33)
JCP
, le 15.09.2005 à 18:34
[modifier]

jusqu’à fin juillet je payais fr. 45.00 pour un forfait de 15 Mb. Depuis tout à l’heure, je paie fr. 79.00 pour un forfait de 1’024 Mb, soit une diminution de 3 francs le méga à 7,7 centimes le méga.

HAHAHAHA!!!!

Merci Eric!

JCP

34)
coacoa
, le 15.09.2005 à 19:08
[modifier]

A part quelques rares problèmes de réseau (surtout en train, mais bon, je déteste téléphoner dans le train), je dois dire que je suis vraiment très satisfait de mon abonnement Sunrise (5 ans déjà, et toujours content).

C’est jusqu’ici un des seuls « services » qui ne m’ait jamais posé de problème (ni pour Sunrise fixe, ni pour le GSM, ni pour le net, alors que j’utilise les 3).

Je ne peux pas en dire autant de mes assurances, scrogneugneu, ni de ma proprio (il y aurait une fenêtre à changer depuis décembre…). Mais je m’égare…

Par contre, si je devais un jour avoir le même type de problème que toi François, je ferais exactement la même chose : bye bye. Ce que je me réjouis de faire tout bientôt avec mon assurance, d’ailleurs.

Le client est le roi, que je sache, et même s’il est le roi des cons, c’est encore lui qui a le pouvoir !

35)
nlex
, le 15.09.2005 à 20:14
[modifier]

cette émission est vraiment génial, je m’étais mis à boire de la Volic aromatisés, je vais arréter tout de suite. C’est vrai que je m’étais posé la question du sucre, mais sur la bouteille il est inscrit : peut sucré, alors bêtement j’y ai cru. Quelles bandes de menteurs !!! je suis colére !

36)
Sébastien Pennec
, le 15.09.2005 à 20:31
[modifier]

nlex,

Heu… oui et non…

Je suis un fan Volvic Citron et, dans une moindre mesure, de la version Orange… et ils ne sont de loin pas les pires du test! Respectivement « très bon » et « satifsaisant »…

Avant je carburais au Coca… y’a une sacré différence!

37)
Blues
, le 16.09.2005 à 08:25
[modifier]

Je suis un fan Volvic Citron …. Avant je carburais au Coca… y’a une sacré différence!

En plus que ce n’est pas bon pour la santé (-de carburer, donc d’en boire trop- autant boire de l’eau du robinet) c’est surtout dommage (d’être fan de, et…) plus globalement, de financer toutes ces entreprises multinationales et autres consortiums qui sont en train de s’approprier « nos » réserves = boycott !

Jje m’étais mis à boire de la Volic aromatisés, je vais arréter tout de suite

excellente résolution, pourvu que tu ne passes pas à autre chose ;-)

38)
Sébastien Pennec
, le 16.09.2005 à 10:11
[modifier]

Blues,

Pas bon pour la santé? Si tu parles du Coca, je suis d’accord… Mais la Volvic… au pire tu peux argumenter que boire une certaine marque d’eau et ne pas boire les autres peut déséquilibrer « un poil » ton organisme car la marque contient des minéraux que les autres ne contiennent pas et vice versa… donc changer de temps en temps serait bénéfique… Mais sinon… j’attend toujours une preuve scientifique du mal que cause une eau comme Volvic citron, ou il n’y a presque rien de plus que dans une eau minérale naturelle.

Tu parles de l’eau du robinet, là je ne peux pas te suivre: t’as déjà bu l’eau du robinet de Lausanne ??? C’est vraiment dég’ ! Je ne pourrais pas boire cette eau à longueur de journée/d’année! Rien que d’y penser, beurk…

Cela dit, soyons réaliste une minute: des produits de multinationnales, on en consomme tous les jours, qu’on le veuille ou non… personnellement, j’essaie plutôt de boycotter d’autres types de produits, qui sont cultivés ou cueillis dans des conditions inhumaines… Exemples?

– Les perches d’Egypte: les types qui les péchent ne peuvent pas les manger. Ils passent leur temps à remplir nos assiettes alors qu’eux et leurs gosses crèvent de faim… J’ai appris ça à la CukDay (Merci Anne!). Je n’en achèterai plus jamais.
– Les fraises de Huelva, en Espagne: les gens qui s’occuppent de la cuillette sont sous-payés, pas logés, bref des conditions absolument inhumaines. Je n’en achète plus depuis des années…

Pour moi, ça c’est des produits qu’il faut boycotter… Mais si tu pars du principe qu’un produit provenant d’une multinationnale doit être boycotté, ben tu ne consommes plus grand chose sans pour autant être certains d’améliorer quoi que se soit sur cette planète…

39)
drazam
, le 16.09.2005 à 19:54
[modifier]

On n’a pô encore parlé du haut débit en Suisse et ses pratiques commerciales…

A propos d’Orange, j’ai 2 raisons pour ne pas réagir…

41)
drazam
, le 16.09.2005 à 22:39
[modifier]

Et j’ai tous vos noms ! A bientôt les zamis…

_____________________________
drazam, même pô peuuur !

42)
rhododindon
, le 17.09.2005 à 12:24
[modifier]

Sébastien Pennec : « Tu parles de l’eau du robinet, là je ne peux pas te suivre: t’as déjà bu l’eau du robinet de Lausanne ??? C’est vraiment dég’ ! Je ne pourrais pas boire cette eau à longueur de journée/d’année! Rien que d’y penser, beurk… »

Quel snobisme… et quelle bétise de payer de l’eau en bouteille quand est 100 fois moins chère au robinet !!

43)
François Cuneo
, le 17.09.2005 à 13:19
[modifier]

Ce d’autant plus que l’eau lausannoise a gagné tous les prix tant au niveau du goût (avec des spécialistes goûteurs à l’aveugle, pour ABE), que de celui de l’hygiène! Et cela face à tout plein d’eaux bien connues en bouteilles.

44)
Sébastien Pennec
, le 17.09.2005 à 15:24
[modifier]

Quel snobisme… et quelle bétise de payer de l’eau en bouteille quand est 100 fois moins chère au robinet !!

Alors là… c’est bien la première fois qu’on me traite de snob et bête parce que je ne bois pas l’eau du robinet… Elle est bonne… (la blague, pas l’eau…).

Tu l’aimes, toi? Et, d’ailleurs, peu importe… n’est-ce pas mon droit d’en préférer une autre? Est-ce du snobisme de préférer un produit à un autre? Peut importe qu’il soit payant ou pas! Si je le préfère, eh ben je le choisis plutôt qu’un autre.

D’après toi, je devrais boire une eau que je n’aime pas, juste parce qu’elle est (presque) gratuite? C’est bien une théorie à deux balles, ça…

François,
Cette eau, elle a beau avoir gagné des prix (je ne le savais pas…), à partir du moment où elle ne me plaît pas, je ne la bois pas… c’est tout simple :-)

45)
rhododindon
, le 17.09.2005 à 16:22
[modifier]

Sébastien, bien sûr que c’est ton droit de boire ce que tu veux, il n’est pas ici question de droit.

À la question « est-ce du snobisme de préférer un produit à un autre ? » je réponds oui quand le produit est de même qualité et que l’on ne peut pas boire l’eau publique, d’excellente qualité et très bon marché sans penser « beurk ».

Mais bon c’est pas méchant quand je dis ça, c’est juste l’attitude que je juge, pas toi qui a l’air tout à fait sympa par ailleurs :)

46)
Sébastien Pennec
, le 17.09.2005 à 16:37
[modifier]

rhododindon,

Ok… j’ai réagi un peu fort mais le commentaire m’a assez étonné…

Un snob c’est une personne qui « admire et imite sans discernement les manières, les goûts et les modes en usage dans les milieux dits distingués ».
Veux-tu toujours qualifier mon comportement de snob?
Je comprend, à la lecture de ton second commenatire, que ce terme est nettement plus péjoratif que n’était ta critique… :-)

Tu parles, avec raison, de produit de même qualité… L’eau du robinet de Lausanne est peut être d’excellente qualité, je ne le nie pas, mais dès lors que l’on parle de produit à manger/boire, il y a une dimension de plaisir et de goûts (au sens large, « tous les goûts sont dans la nature »), qui devient plus importante que lorsque l’on parle, par exemple, d’un meube pour poser une TV.

Dans ce dernier cas, la théorie du « qualité identique, prix moins chère donc j’achète » peut se justifier… si l’on est pas trop sensible au style des meubles que l’on a chez soi.
Mais lorsque l’on parle d’eau (ou de nourriture, ou d’autres produits du style), eh bien on achète pas simplement celle qui est « de bonne qualité et pas trop chère » mais on choisit en fonctions de ses goûts… d’autres critères que la qualité et le prix du produit entrent alors dans le choix de consommation…
C’est la que cette théorie ne peut pas s’appliquer, à mon avis…

47)
ersatz
, le 02.05.2010 à 15:57
[modifier]

Pour ceux d’entre vous qui on un problème de couverture réseau, vous pouvez le signaler sur orange.ch -> mon compte -> aide -> gérer mes incidents en accédant à un outil qui affiche une carte et dans lequel vous pouvez choisir le lieu exact.

Sinon il est aussi possible (avant d’acheter) de vérifier s’il y a du réseau à un endroit précis: http://www1.orange.ch/residential_support_coverage_swiss-coverage.html