Profitez des offres Memoirevive.ch!
MightyMouse de Apple: il était temps!

Une souris multiboutons, avec molette, de chez Apple.

Cette phrase a longtemps été du domaine de la science-fiction !

Du coup, le débat "un bouton suffit-il ?" a longtemps fait rage au sein des utilisateurs. Autour de moi, de nombreuses personnes utilisent un mac avec une souris à un seul bouton, et sont heureuses comme ça. Par contre, dès qu'un utilisateur devient plus performant avec sa machine, une souris multiboutons est indispensable.

Des souris multiboutons, j'en ai eu 2 :

- une Microsoft Basic Optical Mouse : agréable, un peu grosse, … une souris qui m’a suffi au début, mais qui ne pouvait pas être transportée lorsque j'ai acheté mon Powerbook.

- une MacAlly Ice Mouse Jr : petite, légère, câble court, une souris parfaite pour les portables. Je l'ai encore, c'est un très bon produit.

La Mighty Mouse est arrivée chez moi il y a un peu moins d'une semaine. Étant actuellement en train de faire mon travail de diplôme, je suis 18 heures/24 devant mon ordinateur. Je l'ai donc intensément utilisée.

 

img
Voici la Mighty Mouse…

Installation

Comme toujours chez Apple, la boîte est très jolie, on découvre vraiment le produit.

On peut brancher directement la souris, sur un port USB. Elle va fonctionner immédiatement, mais ces fonctions ne seront configurables qu'une fois le driver installé. Cette installation n'est qu'une formalité : 2 minutes, un redémarrage et c'est parti…

 

Les deux boutons frontaux

À l'avant de la souris, un trouve une coque, unique, qui "devine" le bouton qui doit être cliqué suivant la position des doigts. Quand j'ai essayé, je me suis dit "ok, un capteur de chaque côté, y'a rien de bien magique là-dedans".

Mais, à l'utilisation, on remarque que le bouton droit ne fonctionne que lorsqu'il n'y a pas de doigts sur le bouton de gauche. C'est à dire qu'il faut, chaque fois que l'on souhaite faire un clic droit, il faut relever l'index. J'ai bien essayé, même avec aucune pression de la part de l'index, le majeur ne peut activer le bouton de droite que lorsque son voisin est relevé. Pour les utilisateurs qui ont l'habitude de garder les deux doigts en permanence sur la souris (dont je faisais partie), un petit apprentissage sera nécessaire. Apprentissage pas bien long, puisqu'après quelques heures, on y pense même plus.

Ces boutons réagissent parfaitement et ne demandent pas une trop forte pression.

 

La molette (ou plutôt la boulette : ah la boulette, j'ai fait la boulette J.Villeret)

C'est sans hésitation le point fort de cette souris.

Bon, parlons franchement : Apple sort une souris des années après les autres, ils n'avaient pas trop le choix, il fallait sortir un produit qui possède un atout auquel personne n'avait songé avant. Ou, au moins, que personne ne commercialisait.

Cela dit, ils ont fait fort, cette boulette est géniale.

Sa sensibilité est parfaite, elle permet de faire défiler une fenêtre tout doucement, ce qui est difficile à faire avec les souris classiques, dont le "cran minimal" de la molette est beaucoup plus grand. Le défilement minimal est donc plus grand avec ces souris qu'avec la boulette d'Apple.

Au début, je me suis demandé dans quelles circonstances j'allais utiliser le défilement horizontal. Les sites web qui obligent le visiteur à naviguer horizontalement, je déteste… il fallait donc trouver autre chose…

Eh bien des utilisations, on en trouve vite.

Lorsque l'on utilise l'affichage en colonne du Finder, ce défilement horizontal est une bénédiction.

Lorsque l'on affiche de gros documents aussi. Comme je l'ai écrit plus haut, je suis en plein dans mon travail de diplôme et j'utilise beaucoup OmniGraffle pour créer des diagrammes UML. Ces diagrammes deviennent vite énormes, et là le défilement horizontal ou diagonal sert très souvent.

Pour les photographes, cette possibilité de défilement dans plusieurs directions doit également être un sacré plus : naviguer au sein d'une grande photo devient nettement plus facile.

Le défilement diagonal est toutefois moins évident à utiliser. Souvent, la souris fait défiler la fenêtre un peu à l'horizontale, et un peu à la verticale, mais pas beaucoup d'une manière vraiment horizontale.

Il est possible de cliquer la boulette. Sa configuration, comme celle des autres boutons, me pose problème. J'en parlerai plus loin.

 

Les boutons latéraux

L'idée est bonne. Il s'agit de deux parties latérales, cliquables. Elles sont cliquables les deux en même temps, ou seules. L'opération qui correspond à ces boutons est la même, que l'on clique sur une ou les deux parties.

Pour ceux qui possèdent déjà une souris Apple, ces deux boutons sont placés juste où se trouvent les deux parties fixes de leur souris, sur les côtés.

Au début, l'accès à ces boutons n'est pas évident. Toutefois, là aussi, la courbe d'apprentissage est très raide : on s'y fait en quelques heures, et après on ne s'en rend même plus compte.

La question de la dureté de ces boutons est venue plusieurs fois sur le tapis : doivent-ils être très sensibles, pour ne pas demander d'effort, ou être un peu durs, pour pouvoir déplacer la souris par là sans risque de les activer ?

Pour ma part, je trouve que le fait qu'ils soient un peu plus durs que les boutons frontaux est une très bonne idée. On peut ainsi tenir la souris, la soulever, la déplacer en la tenant par ces boutons sans qu'ils ne s'activent.

Chez moi, ces boutons servent à afficher toutes les fenêtres ouvertes, via Exposé. Lorsque l'on clique rapidement ces boutons, les fenêtres s'affichent et restent ainsi. Si l'on opère un clic plus long sur les boutons latéraux de la souris, les fenêtres s'affichent et retrouvent leur position initiale une fois les boutons relâchés.

Autre chose ?

Une souris ne se limite pas à ses boutons. La précision est également importante.

J'ai plusieurs fois remarqué, avec des souris optiques, une petite latence lorsque l'on commence un mouvement. Comme si le capteur devait se mettre en marche.

Avec la Mighty Mouse, je n'ai pas observé de phénomène de ce style. Dès qu'on bouge la souris, le curseur se déplace.

Concernant la précision, j'ai réussi à effectuer des mouvements de l'ordre d'un pixel. Pour peu que l'on se concentre un peu sur la souris, ce genre de mouvement ne pose pas de problème.

Le câble d'une souris est également un sujet de discorde : long, pour les possesseurs de tours, ou court pour les utilisateurs de portables ? Ici, le câble est plutôt cours. Il convient parfaitement à mon Powerbook, mais nécessitera une rallonge si vous avez une tour posée par terre. Apple aurait pu en fournir une avec la souris.

 

Sur l'ordinateur : le driver

La configuration de la souris est très facile, intuitive, tout ce qu'il faut pour que n'importe qui puisse utiliser la Mighty Mouse au maximum.

img

Chaque bouton peut être configuré grâce à un menu déroulant :

img

Regardez bien ce menu… il ne manque rien ? Allez, un indice : le choix Autre permet de lancer une application de son choix.

Vous ne devinez pas ?

Il manque les raccourcis clavier ! Où sont-ils ?? Facile, il n'y sont pas. Avec la Mighty Mouse, impossible de choisir un raccourci clavier que l'on souhaite actionner grâce à un bouton.

Avec ma souris précédente, j'adorais utiliser le bouton de la molette pour masquer l'application courante. Pour ce faire, il suffit de lier le raccourci commande-H à ce bouton, et le tour est joué. C'était super pratique, j'utilisais cette possibilité mille fois par jours (presque…).

Pourquoi Apple n'a pas implémenté cette possibilité dans ce driver ? Pour moi, c'est d'une bêtise sans nom. J'imagine que de nombreux utilisateurs ont, eux aussi, des raccourcis claviers liés à des boutons de leur souris. Si vous en faîtes partie, et que vous ne pouvez pas vous en passer, la Mighty Mouse n'est pas pour vous.

 

Conclusion

Malgré le dernier paragraphe, cette souris est vraiment bien faite. Je l'ai maintenant adoptée et je ne compte pas reprendre ma souris précédente.

Pour les utilisateurs gauchers sachez que, puisqu'elle est symétrique, la Mighty Mouse vous conviendra parfaitement.

Il reste malgré tout des problèmes qui doivent être résolus. Les raccourcis clavier dans le driver en sont un. L'impossibilité de cliquer sur deux boutons à la fois en est un autre. Dans certains logiciels, c'est utile.

Dans le Finder, si vous utilisez la possibilité d'Exposé d'afficher le bureau pour prendre un fichier et le glisser dans une application ouverte, ce handicap de la Mighty Mouse vous freinera. Pour ma part, je ne l'ai jamais utilisé. J'aime cette possibilité pour retrouver le bureau, et double cliquer sur un fichier.

Autre point important : le prix. En Suisse, la Mighty Mouse est facturée 75 CHF (55 euros en France). C'est cher. Si on veut être méchant, il n'y a qu'à comparer les souris que l'on peut se payer pour ce prix, et on trouve des assez beaux modèles.

Cela dit, la souris d'Apple vaut ce prix si on utilise beaucoup la fameuse boulette. Aucune autre souris n'offre cette possibilité, et je vous le dis honnêtement : quand on a essayé, on ne peut plus s'en passer.

38 commentaires
1)
enrique
, le 01.09.2005 à 02:36
[modifier]

Je pense que l’impossibilité de cliquer plusieurs boutons à la fois peut-être résolue en utilisant les coins actifs. Je n’ai pas encore la Mighty Mouse, mais je lance Exposé (qui me dégage le bureau) en utilisant le coin actif situé en haut à gauche. Un petit coup de poignet (rapide, pour utiliser la démultiplication du mouvement) et hop, exposé est lancé.

Un détail : peut-on cliquer la boulette et un autre bouton à la fois ? Car je lance Exposé (toutes les fenetres) en cliquant ma molette.

Merci pour cet article, fort précis !

2)
GG
, le 01.09.2005 à 03:05
[modifier]

Enrique : le souci, c’est que devoir aller chercher dans le coin de l’écran est mois ergonomique que de pouvoir cliquer sur les deux boutons en même temps, vu qu’ensuite il faut que tu replaces le curseur sur ta cible originale.

Et ça m’emmerde de plus en plus de lire des commentaires dithyrambiques sur cette souris, alors que côté ergonomie, elle souffre de la comparaison avec la première souris Microsoft qui passe, et qui, ELLE, comprend que je puisse souvent vouloir cliquer sur DEUX boutons en même temps.

Sans oublier la dureté des boutons latéraux, et d’autres trucs qui font penser qu’Apple a trop privilégié la forme au fond. Mais ça, depuis que l’équipe des Human Interface Guidelines a été giclée, c’est pas nouveau, hélas (sinon on aurait jamais eu le Dock sous sa forme actuelle, et ça aurait été tant mieux).


Ze GG of Ze Gete.net

3)
Marcel2
, le 01.09.2005 à 03:06
[modifier]

Est-ce que cette roulette/boulette est vraiment une nouveaute? Il me semble que IBM a deja des souris avec le meme « bitogneau » que sur certains ordinateurs portables (a la place du trackpad)… En fait, j’en suis sur car j’utilise en ce moment ce type de souris chez un client – malheureusement le PC est tres mal configure et le bitogneau est inactif (pas de drivers) donc je ne suis pas totalement sur de sa fonction…

4)
François Cuneo
, le 01.09.2005 à 06:23
[modifier]

Enrique, j’ai essayé Exposé dans les coins de l’écran: j’ai abandonné au bout d’une semaine: j’active toujours les fonctions des cois sans le vouloir, et ça finit par me faire perdre du temps.

En fait, Exposé sur un portable, sans souris à plusieus boutons, je trouve ça assez nul, et pour finir, je n’utilise pas.

5)
archeos
, le 01.09.2005 à 06:57
[modifier]

Pour Marcel : effectivement, la boulette est ancienne, mais était très critiquée sur les portables, car elle manquait de sensibilité et était difficilement configurable. La plupart des utilisateurs ne s’en servent pas (ce que tu confirmes).

Je ne pense pas que les multi-boutons soient indispensables aux utilisateurs avancés : pour moi, c’est même le contraire. Quand j’ai acheté un iMac G3, j’ai tout de suite remplacé la savonnette faisant office de souris par la souris optique de MS. Au bout de cinq ans, je ne croyais pas pouvoir m’en passer. Mais comme j’ai acheté la souris sans fil d’Apple, j’ai décidé de l’essayer pour voir : et l’ergonomie de Mac OS compense largement l’absence de plusieurs boutons (avec quand même deux flèches à chaque bout des ascenseurs). Mais pour utiliser l’ergonomie du système, il faut justement être un utilisateur avancé et bien le connaître.

———————–

ibn mac
http://fr.wikipedia.org : cultivez librement

6)
Dan DT
, le 01.09.2005 à 07:27
[modifier]

Moi non plus je ne saurais plus m’en passer :-)

Ne pas oublier qu’il faut X.4.2 pour les fonctions supplémentaires

7)
Blues
, le 01.09.2005 à 07:58
[modifier]

Merci pour ce test, mais moi avec mes grosses « pognes », elle ne risque pas de me convenir… Perso, j’ai toujours eu beaucoup de peine avec l’ergonomie des souris Apple (sans parler du débile mono-click)… Donc j’en suis resté et j’en reste à mes « grosses » Logitech.

Et dans ce sens je me réjoui de tester leur nouvelle souris laser G5 (elle est prédestinée.. non?), même si pour « gamer », je sens qu’elle va me convenir !
http://www.logitech.com/index.cfm/products/details/CH/FR,CRID=2142,CONTENTID=10715

8)
François Cuneo
, le 01.09.2005 à 08:19
[modifier]

Archeos, d’accord, une souris mono-bouton avec OSX, c’est mieux qu’une multi-boutons avec Windows.

Mais une multi-boutons avec OSX, c’est mille fois mieux qu’une mono-bouton avec OSX. Qui peut le plus pouvant également le moins, bien évidemment!

9)
Fabien
, le 01.09.2005 à 08:22
[modifier]

J’ai lu maintenant plusieurs article sur cette souris et la conclusion est irrévocable et unanime:

c’est un échec.

Trop chère, pas ergonomique, filiaire.

Bref, j’espère qu’Apple n’est pas sur une mauvaise voie…

10)
Mirou
, le 01.09.2005 à 08:30
[modifier]

François: c’est drôle, au boulot on est sur PC. Des portables (hyper pas pratique, d’ailleurs pour bosser, bref). Et j’appuie toujours sur F9, F10, et F11 pour lancer exposé alors qu’il n’y est pas… Comme quoi….

Fabien: J’ai testé une souris bluetooth, et plus jamais ça ! Je suis par contre d’accord que les souris « radio » comme celles de logitech sont bien. Mais je me dis que Apple ne doit pas vouloir rajouter un socle de recharge et émetteur radio à côté de ses ordinateurs….

Blues: Vive le laser ! J’ai ça à la maison et c’est juste génial ! (François l’avait d’ailleurs testé…)

11)
6ix
, le 01.09.2005 à 08:53
[modifier]

En fait, Exposé sur un portable, sans souris à plusieus boutons, je trouve ça assez nul, et pour finir, je n’utilise pas.

Exposé, au début, bof, je n’y voyais pas d’utilité; depuis que j’ai un iBook 14′, je ne peux m’en passer! Je trouve qu’il devient important justement sur un écran de petite taille… Par contre pour ma part, marrant, j’utilise justement les coins… Les touches, ça ne me va pas du tout, quant à la souris…; je vais essayer pour voir, je n’ai jamais tenté!
C’est vrai qu’au début, avec les coins, Exposé venait sans le vouloir; alors j’ai changé de coins, et depuis ça va bcp mieux; par contre, rien à faire contre les « sauts » de souris qui se précipite dans un coin…

Evidemment, à chacun sa manière de faire, ses habitudes à prendre; il faut essayer pendant un moment, et voir ce qui nous convient le mieux.

Dans ce sens, je trouve dommage que cette nouvelle souris enlève justement plusieurs de ces possibilités, obligeant l’utilisateur à un seul mode de travail; ce n’est pas parce que jobs travaille avec un seul bouton et sans raccourci clavier que tout le monde aime le faire ainsi… ;-)

Niveau prix, cela me paraît bien élevé aussi; le bouton-molette ne le justifie pas à mon avis; avec un prix bcp plus abordable, pourquoi pas, ça donnerait au moins l’envie d’essayer, mais là, ma petite Logitech me convient parfaitement…

12)
Blues
, le 01.09.2005 à 09:09
[modifier]

Blues: Vive le laser ! J’ai ça à la maison

Moi aussi, j’ai la MX1000 mais je ne l’utlise pas —> elle est neuve et je la vends 45.- frs (y’a des amateurs?), actuellement je suis contre toutes souris à transmission sans fil, car totalement IMPRECISES pour mes besoins.
Depuis 1 année ma souris fétiche est MX510 (à fil bien sur)
http://www.logitech.com/index.cfm/products/details/CH/FR,CRID=2142,CONTENTID=7982

——–
PS, mirou, il me semble que ce n’est pas François, mais Renan qui a fait le test de la MX 1000.

13)
François Cuneo
, le 01.09.2005 à 09:19
[modifier]

J’ai lu maintenant plusieurs article sur cette souris et la conclusion est irrévocable et unanime:

c’est un échec.

Trop chère, pas ergonomique, filiaire.

Bref, j’espère qu’Apple n’est pas sur une mauvaise voie…

Basé sur des lectures? C’est sypma pour Sébastien qui dit exactement le contraire!:-)

15)
Sébastien Pennec
, le 01.09.2005 à 09:38
[modifier]

Enrique,
Effectivement, j’utilise les coins actifs pour drag/dropper des fichiers dans une application… enfin, j’ai cette possibilité, que je n’ai encore jamais utilisée… mais à voir le nombre de gens qui trouvent ça génial, je vais finir par m’y mettre :-)

GG,
L’ergonomie, c’est un sujet que je connais pas en expert. Pour moi, qqch d’ergonomique c’est un truc que je sais utiliser immédiatement, intuitivement, et que j’oublie après quelques heures d’utilisation… Eh bien cette souris c’est ça!

Elle ne répond peut être pas à d’autres définitions de l’ergonomie… mais pour moi, je l’ai installée, j’ai comencé à l’utiliser et après 1 heure ou 2, j’avais oublié que j’avais une nouvelle souris et j’utilisais déjà tous les boutons… comme si je l’avais toujours fait… ça, pour moi, c’est très ergonomique…

La dureté des boutons latéraux est bien dosée d’après moi: ils permettent de déplacer la souris en la tenant par ces boutons, mais ausis de les activer sans devoir déplacer la main ou cliquer trop fort… (encore que la fin de cette phrase est très personnelle… tu poses peut-être ta main différemment de la mienne…)

Marcel2,
Pour dire vrai, je ne sais pas si la boulette est une authentique invention… je ne l’avais jamais vue ailleurs, en tous cas…
Sur les portables IBM, le petit « bitogneau » servait à déplacer la souris, et pas à scroller, sauf erreur…

François:
Eh bien Exposé, avec cette souris, c’est le pied!
Les boutons latéraux (ou d’autres) te font apparaître toutes les fenêtres ouvertes et hop, tu choisis… plus besoin des coins…

Blues,
La taille des mains, c’est un point crucial… j’ai utilisé des souris que je n’ai pas acheté justement parce que mes mains n’étaient pas « faites » pour le produit… Je pense que si tu as effectivement des grandes mains, tu pourrais avoir du soucis avec la souris d’Apple.

Fabien,
Non, ce n’est pas un échec.

Elle est chère, effectivement. Cela dit, la boulette est vraiment incroyable et je ne regrette pas l’investissement! En ce moment je parcoure des grands diagrammes, sous OmniGraffle, et je te dis pas le temps que je gagne!

L’ergonomie, je l’ai dit avant, je ne suis pas un expert. Toutefois, pour moi, elle l’est parfaitement. Quand tu utilises un truc et que tu l’oublies tellement tu t’y est fait rapidement, c’est de l’ergonomie…

Le côté filiaire est mesquin de la part de Apple… je le reconnais volontiers. Mais voyons les choses comme ça: sur un portable tu as le choix entre la souris sans fil avec un truc à ajouter sur un port USB, ou le Bluetooth. La permière possibilité: risque de casse, moche, risque d’oublier le morceau, en bref: pas pour moi.
La deuxième: boujours le coup de poignard dans la durée de vie de la batterie… donc pas pour moi non plus!

16)
Fabien
, le 01.09.2005 à 10:15
[modifier]

Basé sur des lectures? C’est sypma pour Sébastien qui dit exactement le contraire!:-)

alors je reformule:

les défauts présenté par quasiment tous les auteurs des articles que j’ai lu (Sébastien y compris) sont pour moi d’une importance cruciale. En particulier le problème des clics simultanés (l’article de Séb rend la chose encore pire: il faut même lever l’autre doigt !!) et le prix.

Donc, en ce qui me concerne c’est un périphérique que je n’acheterai pas, et je pense ne pas être le seul.

Et j’en profite pour dire qu’Exposé au clavier c’est du vrai bonheur !

17)
Le Corbeau
, le 01.09.2005 à 10:38
[modifier]

Tout d’abord avec mes petites mains, je peine à attraper les points latéraux des nouvelles souris apple. Je considère cela comme un défaut d’ergonomie puisqu’il faut avoir une main dans la moyenne pour maintenir naturellement un clic en soulevant la souris, ce qui n’était pas le cas avec les précédents mulots.
Personnellement, cela se termine toujours avec un document/dossier lâché au mauvais endroit si je ne déplace pas ma main pour agripper fermement ces points – qui ne sont heureusement pas cliquables-.

Depuis l’USB, pour contrer cela, je conserve une série de « savonnettes » qui ont également le défaut de ne pas être adaptées aux grandes mains … mais idéales pour moi. :-)

Par ailleurs, je ne comprends pas cette obsession de vouloir tout faire avec une souris.
D’une part, je constate que mes developpeurs qui favorisent le clavier enchainent beaucoup plus rapidement les actions que les personnes qui ne jurent que par les multiples boutons.
(J’ai d’ailleurs un jeune qui vient du PC et qui considère l’utilisation clavier bien plus efficace sous OSX).
D’autre part, la plus grande majorité d’entre nous avons deux mains,
Personnellement, j’en ai une sur la souris et un autre sur le clavier…
Cela m’évite d’avoir les doigts plus musclés d’un coté que de l’autre ;-)

Le seul atout à mes yeux, la molette, compte tenu de l’emplacement des touches clavier correspondantes.

18)
Achile
, le 01.09.2005 à 10:44
[modifier]

Avec un iBook 14′ j’ai la souris sans fil, et j’en suis satisfait
je met dans cette souris des batteries Ultimate LITHIUM, très légères, avec une autonomie particulièrement longue.
Sébastien votre test m’a donné envie, par contre le fait d’avoir un fil me gène un peu, 55 € c’est en effet un peu cher, mais la « boulette » dans les grandes photos peu justifier l’achat.

19)
Sébastien Pennec
, le 01.09.2005 à 10:47
[modifier]

je peine à attraper les points latéraux des nouvelles souris apple.

je ne déplace pas ma main pour agripper fermement ces points – qui ne sont heureusement pas cliquables-.

Heu… tu parles de la souris monobouton, là, non? La nouvelle souris Apple, celle du test, possède des boutons latéraux cliquables…

je ne comprends pas cette obsession de vouloir tout faire avec une souris.

Puisque tu as toujours, ou presque, une main sur la souris, ajouter des fonctions à cette dernière est une excellente idée! Ce sont des fonctions que tu peux activer en 1/10e de seconde, et que tu n’as pas besoin « d’aller chercher »…

20)
Sébastien Pennec
, le 01.09.2005 à 10:49
[modifier]

Sébastien votre test m’a donné envie, par contre le fait d’avoir un fil me gène un peu, 55 € c’est en effet un peu cher, mais la « boulette » dans les grandes photos peu justifier l’achat.

Franchement, maintenant que je l’utilise, cette boulette, dans de gros diagrammes (4 fois la surface de l’écran de mon PB15″, environs), je me demande comment je faisais avant! :-)

21)
Anne Cuneo
, le 01.09.2005 à 10:49
[modifier]

J’ai acheté une Mighty Mouse hier, et l’ai d’abord utilisé sur mon ordinateur de bureau qui fonctionne encore sous 10.3.8. Génial, me suis-je dit. Cette molette est absolument fabuleuse.
Ce matin, ayant lu l’humeur, je me suis dit qu’il fallait essayer avec 10.4.2, j’ai branché sur mon PowerBook. J’ai installé le Driver. Ouaaah! C’est vrai que 75 fr. c’est cher comparé à certaines souris, mais c’est un prix assez normal pour pas mal d’autres, et alors les choses qu’elle fait et que les autres ne font pas… Je vous signale que la molette en fonction latérale fait avancer ou reculer des images arrêtées dans Final Cut par exemple.
Je trouve, cher Fabien, que tu y vas un peu fort, et que ce qui est essentiel pour toi, ce ne sont pas les qualités réelles de cette souris.
Depuis quelques mois, je suis affligée d’une tendinite réfractaire aux traitements, par exemple, j’ai donc testé un nombre impressionnant de souris, pour voir. De ce point de vue-là aussi, assortie d’un tapis à coussinet, (comme les autres) elle est supérieure.

Anne

22)
Filou53
, le 01.09.2005 à 12:54
[modifier]

Bonjour.
Je ne comprends toujours pas pourquoi tant de gens associent souris filiaire et échec !
Il en faut pour tous les goûts ;-)
Moi par exemple, le sans fil, sur mon iMac, cela ne m’intéresse pas du tout (j’aime pas les piles!).

Alors filiaire # échec mais = question de goût…

23)
Franck_Pastor
, le 01.09.2005 à 13:14
[modifier]

Je n’ai jamais utilisé de souris à plusieurs boutons (non ??? si !), utiliser les touches ctrl et alt en même temps que cliquer sur le mulot ne me gêne pas, et en plus je travaille beaucoup aux raccourcis claviers, alors cette Mighty Mouse est déjà pour moi un grand luxe… que je ne me paierai probablement pas ! Merci quand même Sébastien pour ce test bien fait et très clair.

24)
Marcel2
, le 01.09.2005 à 13:16
[modifier]

Je me suis mal exprime: je voulais dire que les souris IBM (pas les portables IBM) ont deja un bitogneau/boulette qui ressemble a ce qu’on trouve sur la plupart des portables PC. Et donc que Apple n’a rien invente avec ce bitogneau sur souris (a mon avis).

Voici mon propos illustre en images: la et la . Des souris comme ca, j’en ai deja vu pas mal, et pas seulement les deux derniers mois!

25)
Le Corbeau
, le 01.09.2005 à 13:20
[modifier]

Sébastien
Oui, je parle de la souris de base et c’est justement parce qu’elle n’est pas cliquable latéralement que j’arrive à mes fins.
avec la mightymouse qui est de même type, imagine le désastre puisque je serais carrément certain (au vu de la pression exercée pour éviter qu’elle ne glisse entre mes doigts) de déclencher les actions sur ces boutons qui remplacent les point fixes.
A moins qu’on puisse simuler le « maintien du clic » sur les dossiers/documents comme cela se fait depuis fors longtemps avec les menus

Quand aux actions, cela peut tout à fait se discuter… mais je ne me suis jamais senti bridé en dehors du « défilement »

26)
Sébastien Pennec
, le 01.09.2005 à 14:32
[modifier]

Franck,
Comment ?!?! Jamais de souris multibouton? :-)
C’est à peu près cette réaction que j’ai eu de la part de Mister Campos (ce nom devrait parler à certains ici…) lorsque je lui ait dit que je n’en avais jamais utilisé… Et maintenant que je m’y suis mis, je ne pourrais plus m’en passer :-)
Cela dit, je comprend que ça ne soit pas indispensable à tout le monde… ça ne me l’était pas avant que je m’y mette…
(et merci pour le compliment :-)

Marcel2,
Aaaaaah ! Je comprend mieux alors! Effectivement les images (surtout la première) montrent qu’Apple n’aurait pas vraiment inventé ça… Je crois tout de même que, actuellement, il n’y a pas d’autres souris qui proposent la « boulette »… mais à vérifier…

Le Corbeau,
Justement, la résistance que beaucoup de gens reprochent à la souris d’Apple est là pour éviter ce genre de problèmes: j’arrive à la soulever et la déplacer via les boutons latéraux sans cliquer ces derniers…
Concernant le défilement, moi je me sentais un peu bridé dans ces gros diagrammes, parce que pour aller à l’horizontale ou en diagonale, je devais actionner la roulette puis utiliser les ascenceurs… ou utiliser des raccourcis clavier de navigation… ce que je ne trouvais pas terrible…

our la nouvelle souris tout est merveilleux sauf qu’on ne sait pas lancer d’applications..

Ça, elle le fait… c’est les raccourcis clavier qu’elle ne connait pas… et c’est tellement con, excusez le terme, de ne pas prévoir ce genre de trucs! J’y crois à peine! :-(

27)
Marcel2
, le 01.09.2005 à 16:01
[modifier]

Sebastien:
Oui, effectivement, ce n’est pas une boulette mais le concept est proche. En fait, le bitogneau (c’est un « trackpoint ») de IBM me semble presque plus pratique parce qu’il suffit d’une pression du doigt (donc quasiment aucun mouvement n’est necessaire). Comme je n’ai pas encore compris comment fonctionne la boulette d’Apple, je vais me faire ma propre idee en visitant un AppleStore cet apres-midi – j’espere qu’elles sont en demonstration!

28)
Inconnu
, le 01.09.2005 à 16:02
[modifier]

Franck,

comment pas de souris multi-boutons!!? (bis)

Ce que j’ai toujours trouvé ahurissant dans les souris Apple, jusque-là, c’est même pas qu’il n’y ait qu’un bouton: c’est vrai, ça on peut s’y faire, avec les touches clavier.
Mais la molette!!! Bon Dieu, la molette! Comment est-ce possible de faire décemment du traitement de texte ou de lire des pages web sans la molette?

Enfin, c’est du passé. Mais moi je cherche toujours une souris filiaire blanche à plusieurs boutons qui ne soit PAS la mighty mouse, qui ne me convainc pas. Si quelqu’un a une idée… (la Macally est trop légère pour moi).

29)
Sébastien Pennec
, le 01.09.2005 à 16:09
[modifier]

Marcel2,
Effectivement… sur un site, ils parlent même de « dual cursor », j’ose à peine imaginer ce que c’est! :-)

Emile,
C’est vrai que la molette est encore plus pratique qu’un second bouton…

30)
jeanba3000
, le 01.09.2005 à 16:34
[modifier]

Bonjour les gens.

Emile, pour défiler dans une page web au moins aussi efficacement qu’avec une molette, tu as les flèches haut et bas pour monter et descendre lentement dans la page, la touche espace pour descendre d’un écran et la combinaison majuscule-espace pour remonter d’un écran (remplacer majuscule par alt sur IE pour ceux qui l’utiliseraient encore). C’est bien plus rapide que toutes les molettes pour aller à l’autre bout d’une page !

Ces raccourcis existent depuis des années.

J’ai une Logitech MX700 qui prend la poussière, trop lourde à cause des piles, je n’utilise aucun logiciel qui m’impose le clic droit, et surtout en tant que graphiste, je pratique le raccourcis clavier couramment depuis bientôt une quinzaine d’années… Une souris multi-boutons ne me fait rien gagner en productivité. La Pro Mouse me convient parfaitement et ma déception quant à la Logitech ne me pousse pas à remettre en question une équipe qui gagne.

31)
Divoli
, le 01.09.2005 à 16:52
[modifier]

Perso, pour mon portable (quand je n’utilise pas le trackpad), je me sers de ma Logitech Notebook Optical Mouse Plus. Je la trouve très bien, et elle est beaucoup moins chère.
De plus je ne trouve pas qu’une souris filaire soit une absurdité; au moins il y a peu de risques qu’elle n’explose en mille morceaux si elle tombe du coin du table.

32)
Sébastien Pennec
, le 01.09.2005 à 17:30
[modifier]

De plus je ne trouve pas qu’une souris filaire soit une absurdité; au moins il y a peu de risques qu’elle n’explose en mille morceaux si elle tombe du coin du table.

… et pour les étourdis comme moi, une souris avec fil ne risque pas d’être oubliée quand on va bosser ailleurs! Si on prend le portable, y’a peu de chance de laisser la souris… :-)

33)
Inconnu
, le 01.09.2005 à 18:50
[modifier]

Jeanba3000, d’accord pour les pages web, mais pour mon traitement de texte, Word v.X, quand j’appuie sur la touche espace, ça me fait un espace… quand j’appuie sur la fléche « haut », c’est le clignotant qui monte… je dois donc aller prendre l’ascenceur et le faire monter ou descendre: pas très pratique si on le fait régulièrement, en tout cas moins que la molette à mon goût!

Par contre, je n’ai toujours pas compris (comme quoi je suis aussi un peu retardé… je plaisante) l’intérêt d’une souris Bluetooth, à part l’emmerdem… de changer les piles régulièrement… c’est quoi l’avantage? Esthétique? Bof…

34)
jeanba3000
, le 01.09.2005 à 19:16
[modifier]

Effectivement, je ne pratique pas tellement le traitement de texte, et c’est vrai que là, la molette remplace bien les allers-retours vers l’ascenseur vertical.

Je trouve que le Bluetooth en soi est intéressant par rapport aux souris sans fil classiques car il évite de monopoliser un port USB. Par contre, visiblement, c’est plus gourmand en électricité.

Un ami sur PC a une souris sans fil qui résoud assez intelligement le souci du rechargement de sa batterie, avec juste un cable USB qui permet de continuer à l’utiliser lorsqu’elle se recharge. Ça n’est cependant peut-être pas la panacée pour l’autonomie d’un portable, mais on peut imaginer qu’on ne la recharge qu’à la maison ou au moins l’alimentation du portable branchée. Aucune idée de la marque et du modèle par contre, ni si elle est compatible Mac.

35)
Marcel2
, le 02.09.2005 à 04:08
[modifier]

J’ai essaye la souris 5 minutes dans un AppleStore et je ne suis pas completement convaincu: par rapport a ma souris GE 5 boutons ( 30 dollars y compris clavier!!!), je n’ai pas eu l’impression d’en avoir pour mon argent. La boulette, ok, c’est original, mais ce pas tres pratique surtout pour les mouvements lateraux. A ce point de vue, je suis certain que les souris IBM sont mieux (j’y tiens, hein?) car il suffit d’une pression sans mouvement. Et puis, je suis tellement habitue a mes bouton lateraux (back / forward) que je ne peux plus m’en passer. Et puis les boutons lateraux de la mighty mouse m’ont pas semble aise a utiliser. Enfin, le fait de devoir enlever le doigt du « bouton » gauche (singale par Sebastien) lorsqu’on veut faire clique-droit est aberrant.

Un bon point, on peut tout configurer depuis le panneau de la souris sans avoir besoin de USB overdrive… Mais pourquoi ne pas ne pas donne access a ce control panel aux autres souris aussi???

Pour sa defense: je l’ai testee en etant debout – certaines manipulations sont certainement plus aisees lorsqu’on est assis, le poignet reposant sur le bureau.

Bref, j’aime toujours autent ma souris no-name 5 boutons.

36)
imikado
, le 02.09.2005 à 18:36
[modifier]

Tout d’abord merci pour ce test, ensuite, je trouve cette souris sympathique, et c’est pour moi déjà une grande révolution dans la façon de penser apple

J’espère que celle-ci sera amené à être de série sur les prochains macs ;)
Pour le rapport qualité/prix, regardez le prix d’une stark ;-)

Les capotes c’est pas fait pour les chiens jt4u.net

37)
azuff
, le 03.09.2005 à 11:06
[modifier]

Osons une petite comparaison avec la Logitech Notebook Optical Mouse Plus :
http://www.logitech.com/index.cfm/products/details/CH/FR,CRID=2142,CONTENTID=8142

1) La souris apple est super chère. 3,3 fois le prix de la Logitech !

2) Elle n’offre pas la possibilité d’enrouler le cable, ni de protéger le capteur contrairement à la Logitech.

3) Il faut lever l’index pour un clic droit, et les boutons latéraux sont durs, pour une utilisation intensive je vous souhaite une bonne tendinite.

4) Le scroll horizontal n’a rien de révolutionnaire. On l’obtient en pressant shift sur la plupart des souris. Côté ergonomie, boulette ou molette font pâle figure à côté du petit ergot rouge (joystick) des souris IBM. En effet, pas besoin de faire des gros mouvements, une pression suffit à scroller à l’infini.

5) La technologie utilisée par Apple (capteurs de pression) ne sert pas l’utilisateur, mais évite à Apple la honte de passer à une souris à 2 boutons deux siècles après les autres.

Pour moi cette souris est un compromis qui sauve la face d’Apple (bon on ne peut pas faire deux boutons, alors on les cache sous la coque. Bon on ne devrait pas mettre des boutons sur les côtés donc on les fait bien durs. Bon le système IBM est breveté, alors on fait une boulette.)

Imaginez deux secondes que la Mighty Mouse soit fait par Microsoft, juste histoire de prendre du recul…
On dirait quoi ? C’est cher et pas ergonomique.

Ceux qui veulent une souris simple trouveront des anciennes souris Apple pour 1 euro sur ebay, ceux qui veulent une souris pro ont le choix chez logitech, IBM, MacAlly et cie.

38)
Sébastien Pennec
, le 03.09.2005 à 11:53
[modifier]

Azuff,

Lever l’index n’est pas évident mais on s’y fait vite. Depuis que je l’ai, je l’utilise environs 14 heures par jour et mes tendons vont bien :-)

Le fait que le scrolling horizontal soit ou pas une révolution n’est pas, à mon avis, le plus important… Il est là, et il fonctionne sacrément bien, c’est le principal.

C’est évident qu’Apple devait trouver un moyen de ne pas avoir l’air trop bête avec cette souris… Ils ont des siècles de retard là dessus… Mais cette souris est-elle mauvaise pour autant? Ce n’est pas mon avis.

Quant à la comparaison avec MS… c’est avoir bien peu de considération que d’imaginer que l’on peut faire un test avec la marque en tête.
Je ne le fais pas, et personne sur cuk.ch le fait. On teste un produit, peut importe qu’il provienne d’Apple ou d’une autre marque.
Il me semble que de ce côté là, nos lecteurs nous connaissent bien: on aime les produits d’Apple, mais il n’y a qu’à visiter les anciennes (ou pas si anciennes, d’ailleurs) humeurs pour ce rendre compte que tout ce qui vient d’Apple n’est pas forcément apprécié ici…