Profitez des offres Memoirevive.ch!
Insider

Alors même que je ne supporte plus les jeux à rôles cachés du type des Loups-garous de Thiercelieux ou The resistance (pour y avoir trop joué et parce que je trouve que ça tourne un peu en rond), on me propose de jouer à Insider, une toute petite boîte rouge. On me vend le jeu comme étant "un jeu à rôles cachés en 2 phases". C'était plutôt mal parti... et pourtant, j'ai été particulièrement surprise en bien à la fin de ma première partie. Nous en avons enchaîné 3 autres et je l'ai proposé le surlendemain à un cours d'anglais où il a fait un carton (même avec des personnes qui ne jouent jamais... ou presque jamais).

En quoi Insider m'a-t-il plus convaincu que les autres jeux ? Tout simplement parce qu'il y a deux phases dans le jeu et que finalement trouver qui est le traître (l'insider) n'est qu'une toute petite partie du jeu qui est assez courte. De plus, contrairement aux loups-garous, il n'y a pas d'élimination en cours de route, ce qui me plaît particulièrement.

En détail, voici ce que cela donne.

Nous distribuons à chaque joueur autour de la table un rôle, face caché. Il peut s'agir du maître du jeu (le seul joueur qui révèle son rôle), de citoyens lambda ou du traître.

Le maître du jeu va un tout petit peu guider le début de partie en regardant secrètement le mot qui devra être deviné durant la partie. Le mot pourrait être par exemple ping-pong, député ou un volcan. Le traître va également pouvoir regarder ce mot. Aucun des joueurs ne connaît le rôle des autres, sauf pour le maître du jeu qui est connu de tous.

À partir de là, les joueurs ont 5 minutes pour poser autant de questions qu'ils le désirent au maître du jeu pour essayer de deviner le mot à trouver. Le maître du jeu ne peut répondre que par oui, non ou je ne sais pas. À la fin des 5 minutes, si le mot n'a pas été trouvé... tout le monde a perdu. Il y a donc de fortes chances pour que le traître oriente les questions pour que le mot soit trouvé.

Si le mot est trouvé, on passe à la deuxième phase du jeu. On discute pendant un certain temps sur qui est le traître. Tout le monde peut prendre part à cette discussion, y compris le maître du jeu. La première question à laquelle devront répondre les joueurs est "est-ce que la personne qui a énoncé la bonne réponse est le traître". Un vote a lieu et à l'issue du vote, le joueur qui a donné la bonne réponse révèle son rôle.

Et on regarde dans quelle configuration on se trouve :

Vote Rôle de l'accusé Résultat
Majorité : l'accusé est le traître Traître Les citoyens et le maître du jeu gagnent.
Majorité : l'accusé est le traître Citoyen Le traître gagne
Majorité : l'accusé n'est pas le traître Traître Le traître gagne
Majorité : l'accusé n'est pas le traître Citoyen On continue la partie.

Dans le cas où on continue la partie, les joueurs auront encore une fois la possibilité de voter contre quelqu'un au choix. Si une majorité l'emporte, on regarde si cette personne est bien le traître. Si c'est le cas, les citoyens l'emportent, sinon, c'est le traître.

Le jeu est subtil à plus d'un titre, car lors de la première phase où l'on pose des questions, les citoyens doivent poser des questions tout en écoutant attentivement les questions des autres et leur manière de réagir. Quant au traître, il aura la lourde tâche d'orienter les réflexions tout en restant discret. Lors de ma première partie en tant que traître, je n'ai pas réussi à poser une seule question pour faire trouver le mot ! Toutes les questions qui me venaient à l'esprit étaient vraiment trop ciblées... et tout le monde a donc lamentablement perdu la partie, car le mot n'a pas été trouvé.

Une partie dure 15 minutes, c'est vraiment un autre sacré avantage de ce jeu qui trouvera sa place dans le "sac à main" de chacun d'entre vous.

Insider
De Team Insider
Édité par Oink Games Inc.
Prix : environ 20€
4 à 8 joueurs
Dès 9 ans
Env. 15 minutes


Pour conclure sur mon dernier article, je tenais tout de même à vous dire que le choix des jeux a été parfois difficile et les dilemmes très grands. J'ai presque toujours essayé de parler de jeux simples d'accès et publiés en français. À cause de ces contraintes, je n'ai pas pu vous parler de certains jeux qui sont pourtant dans mes jeux préférés. Pour ceux qui sont intéressés, je me permets donc de les lister ci-dessous, sans plus de description. Allez fureter sur les sites de référence comme TricTrac, BGG ou sur les sites des éditeurs, vous pourrez vous en faire votre propre avis.

En espérant vous retrouver un jour autour d'une table de jeu ou virtuellement autour d'un blog, je vous souhaite à tous un beau futur. Encore un grand merci aux rédacteurs de Cuk, aux commentateurs et plus particulièrement à François pour ces belles années d'échange.

Ma vie aurait été sans aucun doute différente sans Cuk...


La liste des jeux plus complexes ou en anglais (ou les deux) que je vous conseille :

51st state, v2

Aeon's end

Inis

Fields of green

Les demeures de l'épouvante, seconde édition

Les extensions d'Orléans (Invasions et Commerces & Intrigues)

Room 25

Scythe

Stronghold, v2

Tzolk'in

16 commentaires
1)
djtrance
, le 23.02.2017 à 07:50
[modifier]

Ma vie aurait été sans aucun doute différente sans Cuk…

Alors ça, je crois que personne ne peut en douter :)

Merci à toi Puzzo d’avoir toujours réalisé des présentations de qualité!

En espérant vous retrouver un jour autour d’une table de jeu ou virtuellement autour d’un blog

Une CukPlay après le CukApéro du 1er mars? :) Ahah :)

2)
jibu
, le 23.02.2017 à 07:57
[modifier]

Merci pour tes test Puzzo.
Ces jeux réels sont une bonne solution pour sortir les jeunes et moins, de l’addictivité écrantesque.
Toute la famille est devenu fan de Codename, un must absolu.
Pandemia marche bien aussi en famille.
Mysterium est bien prenant même si à la fin de chaque partie on reste avec un sentiment bizarre, qu’on ait gagné ou perdu. De plus c’est éprouvant pour le MJ.
Les collons de Catanne fait monter le niveau de tension quand même avec son lot de frustré au final.

3)
Radagast
, le 23.02.2017 à 08:24
[modifier]

Merci Puzzo, pour tes articles et pour avoir été plusieurs fois l’inspiratrice avisée du Père Noël !
Je vais essayer celui-ci, mes enfants devraient apprécier.

4)
Ange
, le 23.02.2017 à 08:28
[modifier]

Merci Puzzo pour toutes ces découvertes (et pourtant nous sommes une famille de joueurs…) entre autres plusieurs sont devenus nos musts :
– Loveletter (toujours dans le sac)
– Codename (on vient d’en faire encore 3 parties ces 3 derniers joueurs avec nos amis qui le découvraient)
– Mysterium (offert il y a 2 ans par nos amis ci dessus, donc pas découvert par Puzzo !)
– et dernièrement Kingdomino, qui sort facile.

Sans parler de Compatibility, Time’s up !, Sobek, Skull & Roses, Takenoko, Longhorn,…

un seul « raté » : Linko, qui n’a convaincu personne à la maison.

Mais on ajoute « Insider » à liste d’envie, bien que pas fan de ce type de jeu (on n’aime pas du tout les loups-garous). D’ailleurs, on a testé hier « agent trouble« , pas convaincu non plus.

Enfin, ces amis viennent justement de nous offrir « l’ile interdite » que je viens de trouver aussi dans un de tes 143 articles (et découvrir qu’il existe une version iPad).

Encore merci !

5)
ToTheEnd
, le 23.02.2017 à 08:51
[modifier]

C’est pas facile de lire tous les jours une dernière chronique:-(

Ce qui serait vraiment bien, c’est de réaliser une table à la fin de ta dernière intervention avec tous les jeux testés, la classe d’âge et une petite phrase qui dit « qui devrait aimer ce jeu »? Parce que ça pourrait être utile pour les anniversaires et autres… c’est une suggestion hein, rien de plus.

T

6)
François Cuneo
, le 23.02.2017 à 09:40
[modifier]

Merci Puzzo.

Pour tous ces jeux que tu nous a présentés, c’était vraiment autre chose, une petite page chaque mois qui revenait, c’était bien.

Je suis vraiment très heureux, et oui, très fier, je dois l’avouer:-)) d’avoir pu participer à ton beau mariage avec Fabien, et de savoir que tout a commencé ici.

Je te souhaite énormément de plaisir dans tous les domaines pour la suite, hors du jeu de société et bien sûr dedans.

Bises

8)
Origenius
, le 23.02.2017 à 10:55
[modifier]

Merci Puzzo pour tous ces jeux que vous nous avez présentés. Je ne suis pas « joueur », si bien que je n’ai jamais su commenter vos articles. J’ai repéré parfois cependant des petites pépites comme Orléans dont je suis natif, et certains jeux, pour leur lien avec le Japon qui m’ont interpelé. Je remarque d’ailleurs le sous-titre de celui-ci, インサイダー ; ce qui m’a permis de vérifier que son éditeur est bien japonais…
Amitiés

9)
Modane
, le 23.02.2017 à 12:56
[modifier]

Merci Puzzo! Toujours de bon conseil!

Note qui n’a rien à voir…

C’est pas facile de lire tous les jours une dernière chronique:-(

Yes… Un mois de deuil, c’est trop! Nous sommes tous tristes, mais à quoi bon ressasser?
Prenons plutôt de derniers plaisirs… ;)

10)
grandegigue
, le 23.02.2017 à 15:59
[modifier]

Un grand merci pour tous ces tests!

Je ne suis pas un joueur, mais cela m’a bien servi pour des cadeaux… et j’ai finalement acheté Pix qui est vraiment génial!

11)
infisxc
, le 23.02.2017 à 16:25
[modifier]

Ma vie au­rait été sans aucun doute dif­fé­rente sans Cuk…

sans blague ? ;-)

Merci pour toutes ces découvertes Puzzo. C’était chaque fois un grand plaisir de te lire.

12)
Gr@g
, le 23.02.2017 à 16:48
[modifier]

Je ne suis pas très jeu, mais J’ai toujours lu tes essais avec curiosité.
Merci pour tout!!!

13)
Saluki
, le 23.02.2017 à 23:41
[modifier]

Comme un certain nombre l’a dit : « Je ne suis pas très joueur » sauf aux échecs et de temps en temps au Scrabble.

Mais en tout cas, je lus toujours avec intérêt et soif de connaître les descriptions de Puzzo, même si je ne commentai point.

14)
fxc
, le 23.02.2017 à 23:55
[modifier]

Je ne suis pas jeux du tout, mis à part une réussite sur iPhone chez le dentiste…. réussite qui me gonfle en moins de 5 minutes.

J’ai toujours lu les billets de Puzzo même si je ne commentais point….. ne fusse que par respect pour l’auteur.

15)
Mirou
, le 24.02.2017 à 08:31
[modifier]

Merci Puzzo pour toutes ces présentations! Je ne suis pas joueur moi-même, mais je garde cette somme de testes sous la main pour de futurs cadeaux!