Profitez des offres Memoirevive.ch!
Des livres pour rêver l’avenir

Une petite sélection de livres, principalement de la science-fiction, si l'on peut dire.

En tout cas, c'est dans cette case que l'on va les trouver chez le libraire.

Neal Stephenson

C'est de la littérature de geek, voire de nerd. Et de l'action, du suspense bien velu.

Entre ses premiers livres et ses plus récents, on est de moins en moins dans la science-fiction et plus dans des histoires incroyablement probables.

Je n'ai pas encore lu tous ses livres, mais il est envisageable de commencer par Le samouraï virtuel (de 1992), dont l'étiquette « postcyberpunk » me donne des frissons, mais à laquelle il ne faut pas s'arrêter. L'action s'y déroule pour partie dans un monde totalement dérégulé contrôlé par les cartels et autres mafias (de la totale SF ;o) et aussi dans le cyberspace, où un virus fait des ravages. 1992, c'est cinq ans avant que je ne découvre internet (je m'occupais alors autrement), le gars est assez féru de technologie, des ordinateurs en particulier, mais pas que.

Bien que le rythme de l'action soit échevelé, son style narratif, plein d'ellipses temporelles auxquelles le récit revient plus tard, comme de la broderie, est très prenant.

Dans un ouvrage suivant, L'âge de diamant (1995), décrit comme « steampunk » (hein ?), il nous entraine dans un univers néo-victorien assez déplaisant, où une sorte de tablette tactile, interactive, sert à l'éducation d'une jeune fille (l'iPad est sorti en 2010), et c'est un des éléments clés de l'intrigue.

Il ne faut pas en rester qu'à la surface, avec lui, certes, il se passe beaucoup de choses, les personnages n'ont pas le temps de s'ennuyer, mais il part souvent dans des digressions techniques fort plaisantes quoique parfois ardues.

C'est encore plus vrai avec Le cryptonomicon (1999), qui commence à faire un pavé avec ses trois volumes, et qui se dévore à pleines nuits. On y parle énormément de cryptographie, y rencontrant (mais pas comme personnage principaux) Alan Turing ou Douglas Mc Arthur pendant la seconde guerre mondiale, dans une histoire d'espionnage loufoque (rocambolesque ?) nous menant dans et sous de nombreuses mers et océans et sur de nombreux continents aussi. Rien que ce récit, fiction historique avec quelques pointes d'uchronie pour le goût, l'action, et sans doute le plaisir est un bonheur, mais il s'entrecroise en permanence avec celui de la création d'une mystérieuse starteupe bien des années après. On y trouve de véritables pages entières de cryptographie, dont un code (entier) en pearl permettant de crypter des messages utilisant le principe du solitaire qui normalement utilise un jeux de cartes (ça n'est pas simple à saisir, faut pas être pressé pour rédiger son message !). On s'éloigne bien de la science-fiction avec ce livre, ce n'est pas un roman historique, mais ça aurait pu se passer comme ça, et pour l'intrigue contemporaine, ça pourrait très bien se passer comme ça. En 1999, qui avait entendu parler de la NSA ?

Je viens de passer de (trop) nombreuses heures sur Les deux mondes, le plus récemment paru en français (trop nombreuses heures parce que je suis un peu coincé du dos pour avoir trop bouquiné dans mon fauteuil trop tout mou trop longtemps) de ses livres (encore un pavé en deux volumes). Celui-là, pour le coup, ce n'est qu'un thfriller (un « technothfriller »), mais alors terrific, pas la moindre goutte de hessheffe, mais toujours autant de geekerie et d'action. Encore ici de nombreux personnages dont les trames se rencontrent au fil du roman. On y prend souvent des jets privés et l'AK47 fait parler son calibre; ici encore, un bonne partie de l'action se déroule dans le cyberspace, dans T'Rain un MMORPG qui cartonne dur.

Ce qui est formidable avec ces livres, c'est cette confrontation entre de nombreux protagonistes dont les destins se télescopent parfois violemment, et un arrière-plan techologeek très précis.

5 commentaires
1)
Renaud LAFFONT
, le 20.12.2016 à 09:53
[modifier]

Cryptonomicon est sur ma liste de lecture
En terme de technothriller, Tom Clancy me manque beaucoup. Les aventures de Jack Ryan, père et fils, c’étaient de sacrés bons moments de lecture.

2)
quark
, le 20.12.2016 à 12:45
[modifier]

Merci pour ces suggestions, je suis très amateur de hard SF…
À cette liste, je ne peux qu’ajouter comme recommandation l’inévitable «Neuromancien» de William Gibson, mais surtout, SURTOUT, «La Cité des Permutants» de Greg Egan.

zit, si tu ne l’as pas lu, tu y es obligé. Tu ne le regretteras pas.

3)
pbook
, le 20.12.2016 à 15:23
[modifier]

Un peu (mais un peu, hein) dans le genre des aventures de Jack Ryan, j’ai lu récemment « La 14e Colonie » de Steve BERRY.

4)
Blues
, le 21.12.2016 à 15:58
[modifier]

Merci … Il me reste peu de temps, mais vais voir s’il y a du disponible des Stephenson avant de partir en vacances.

A propos d’histoires incroyablement probables, j’ai terminé le Thriller Black-Out (Demain il sera trop tard) de Marc Elsberg il y a quelques semaines, franchement très probable !