Profitez des offres Memoirevive.ch!
Alors, l’iPod, c’est fini? Par Lucas Salini

Bonjour à toutes et à tous.

Aujourd'hui, je vais laisser la parole à un jeune lecteur de Cuk.ch, Lucas Salini, 15 ans, qui s'intéresse à l'iPod.

Eh oui, cette petite machine existe encore, étonnant non?

Alors voilà, c'est à lui.

Juste avant, une précision: pardonnez la taille des images, Luca m'a envoyé tout ça au format Word, il a fallu repomper les illustrations, les mettre en page ici, et c'est la seule taille qui était disponible. J'ai sans doute fait une erreur de manipulation, allez savoir…

Pas grave, chauffe Lucas!

*****

Alors, l'iPod, c'est fini? Par Lucas Salini

Tout d'abord, petite histoire sur la grande aventure de l'iPod:

23 janvier 2001: Steve Jobs, le cofondateur d'Apple Computer présente un projet qui lui tient beaucoup à cœur.

En effet, tout est parti d'une idée: « et si on faisait rentrer sa bibliothèque musicale dans sa poche? »

De là est né l'iPod, premier du nom: design compact, bien pensé, avec son panel de commandes en forme de membrane. L'interface est simple, et les quelque 1'000 chansons pouvant être stockées dans ce dernier étaient bien triées par des menus classant les titres à la guise de l'utilisateur: artistes, morceaux, genres, etc.

 

Pas de mémoire flash compacte en 2001! c'est bien un « mini » disque dur 1,8 pouce de 5 Go qui équipait l'iPod:

 

 

Côté autonomie, la grosse et lourde batterie lithium assurait une autonomie de 10 heures, plutôt pas mal quand même!

Pour transférer ses morceaux sur l'iPod, un Macintosh, bien évidemment, est requis, accompagné d'iTunes 2. On branche l'iPod avec le port FireWire, et hop, en 10 minutes, on dispose de 500 titres à écouter pendant 10 heures!

une idée simple, un concept accrocheur, les fans de musique, les fans d'Apple, les intéressés, en ont fait l'acquisition.

S'en est suivi une longue série de modèles et de déclinaisons pour le baladeur numérique le plus vendu de l'histoire, iPod Nano, iPod Touch, iPod Classic etc. il y en a pour tous les goûts…

Mon premier iPod fut le « Nano » sorti en 2005: mon père en avait marre que je raye ses disques…

s'ensuivirent plusieurs autres modèles en ma possession, pour aboutir avec le Nano 7.

Venons-en aux faits, jusqu'en 2012, après le décès de Jobs, l'iPod était un projet soutenu, des nouveaux modèles sortaient souvent, les ventes étaient bonnes. Puis peu à peu, l'iPod s'est essoufflé, progressivement, Tim Cook, on le sent, a freiné sa production.

  • le dernier iPod Nano (6) apportant des nouveautés est sorti en 2012,
  • le dernier iPod Touch(5) apportant des nouveautés est sorti en 2013

Les nouveautés à proprement parler sont principalement axées sur le design et la qualité photo. En effet, l'iPod Nano 7 (2013) et l'iPod Touch 6 (2015) ne sont pas des évolutions dignes de ce nom puisqu'elles n'apportent aucun changement niveau design, seules quelques améliorations en matière de stockage supplémentaire et quelques toutes petites choses étant de la partie.

Un autre point alarmant, Apple a fait disparaître l'onglet « Ipod » de son site Web:

 

apple.com en 2015 – avec l'onglet « iPod » dans le menu principal

 

Et nous voilà en 2016:

 

L'arrêt de production de l'iPod Classic il y a quelques mois en a fait rougir plus d'un… et j'imagine bien que cela va continuer pour le reste de la gamme.

Pour pallier le fait que les iPod manquaient du côté « connecté », les formidables ingénieurs de la marque à la pomme ont créé la variante « Touch ».

Le combo musique+apps, le tout sans avoir à porter le poids ni l’épaisseur d’un téléphone fut une véritable réussite, puisque cela représente plus de 50 % des iPod vendus. La population touchée par l’iPod Touch était surtout les enfants: je me rappelle quand mes parents avaient remplacé ma DS par un iPod Touch 2.

Le concept fut amélioré d’année en année avec notamment l’ajout d’un capteur photo avant/arrière d’une résolution de 0,7 et 0,3 Mpx, pour l’iPod touch 4.

Pas exceptionnel pour le coup, mais cela a permis d’introduire Facetime sur iPod.

Est venu ensuite l’iPod Touch 5.

et ses 6 couleurs

 

et la fameuse « dragonne » que j’ai utilisée une fois, une seule fois…

On notera l’amélioration des capteurs avec 5 mpx pour l’arrière, et 1,2 pour l’avant.

En 2015, Apple présente une version « nouvelle » qui introduit 3 couleurs (encore) nouvelles

 

Une caméra et un processeur légèrement amélioré, des ventes décevantes et un renouveau pour l’iPod Touch raté.

Parlons maintenant du public « visé » par l’iPod Touch.

On pouvait parler de 10-13 ans en 2014, mais aujourd’hui, une mise au point s’impose. En effet, les ados de 2014 étaient fan des iPod car ceux–ci n’embarquaient pas de fonction téléphone, et cela entraînait, par conséquent, un accord sûr des parents.

Aujourd’hui, les jeunes demandent des téléphones en CM1, et les parents, aveugles (excusez moi du terme) acceptent comme des moutons de leur en offrir un, ce qui amène une baisse conséquente de la part de marché perdue par l’iPod.

En 2014, les ventes de l’iPod Classic représentaient env. 1 % du chiffre d’affaires d'Apple: il est facile d’arrêter la fabrication et de prétexter que l’on arrive plus a se fournir en composants, mais venant d’Apple, la 2e entreprise high-tech mondiale, le mensonge est gros, très gros, et encore plus gros quand il vient de la part de Tim Cook lui-même

Pour conclure avec le déclin de l’iPod, je pense que c’est de la population visée que vient le problème: la tendance est aux services de musique en ligne, Apple Music en qui n'est pas compatible avec les iPod non connectés à internet.

J'ai d'ailleurs entrepris d'aller visiter l'onglet « Music », et je ne vous cache pas ma fureur en voyant qu'Apple Music sponsorisait un certain Jul…

 

Se centrer sur les produits les plus chers, quitte à délaisser ce qui a créé l'engouement pour la marque?

Tim Cook n'a pas la fibre musicale et on le sent, du coup, avant, Apple créait la mode, maintenant, il la suit.

Lucas Salini

 

28 commentaires
1)
Saluki
, le 06.01.2017 à 02:00
[modifier]

Bienvenue Lucas!

Lucas, l’avenir de cuk ?

Mon iPod originel, fonctionne toujours grâce à un entretien soigneux : recharge tous les deux mois avec son câble fw400 et son chargeur dédié.

2)
Dom' Python
, le 06.01.2017 à 06:01
[modifier]

Hihi !

Bienvenue Lucas!

Donc:
Saluki salue Lucas et l’accueille sur cuk.

(À répéter rapidement 10x en se lavant les dents.)

3)
Radagast
, le 06.01.2017 à 06:48
[modifier]

Bonjour Lucas et bienvenue,
Je ne sais pas si tous les parents sont forcément des moutons et achètent tous des téléphones à leur cm1, c’est vrai que beaucoup succombent, mais c’est peut-être aussi parce que ces parents-là sont tellement habitués eux-mêmes à cet objet avec lequel ils ont un peu grandi que l’achat leur semble assez naturel. Après, une certaine pression peut s’exercer évidemment.

4)
bosinleger
, le 06.01.2017 à 06:59
[modifier]

Bonjour Lucas et merci pour cet article qui a le mérite de décrire l’évolution d’Apple en ce qui concerne l’iPod. Evolution qui, hélas, ne va pas toujours dans le bon sens…
Cela dit, comme les bambins d’aujourd’hui réclament avec insistance des smartphones dès la maternelle (j’exagère à peine) et que les smartphones intègrent quasiment tous des iPod sous une forme ou sous une autre, l’iPod est à terme condamné. En poussant le bouchon, je dirais même que les iPad seront aussi voués à disparaître sous leur forme actuelle dans la mesure où l’on créera des smartphones avec écran dépliable. L’avenir, à mon avis, c’est que tout va tenir dans une poche de jean.

5)
swisstofu
, le 06.01.2017 à 07:49
[modifier]

Bienvenue et merci pour cet excellent article rafraichissant qui m’a rappelé ce bon vieil iPod blanc, mais surtout sa révolutionnaire wheel que l’on caressait pour choisir son album, et son indissociable cliquetis qui vont rester dans les meilleures inventions pour moi, bien avant le « touch »!
je rebondis sur les

parents moutons

(noirs ou blancs?) à mon avis on peut faire autant de dégâts en offrant un iPod qu’un iPhone, après tout les deux ont le wifi et donc la porte ouverte aux apps sociales et leurs dérives, donc je comprends un peu l’arrêt de la gamme… en plus, chez moi en tout cas, il y a un phénomène de « recyclage », à savoir que quand on change de téléphone environ tous les 3 ans les enfants reçoivent l' »ancien » précieux… (qui a dit que ça donnait bonne conscience pour s’en acheter un nouveau …)

6)
François Cuneo
, le 06.01.2017 à 08:21
[modifier]

Je remercie le ciel de voir que les 3 petits derniers de nos familles recomposées ont 12 et 13 ans dans quelques mois, et ils ne nous font pas encore la meule pour avoir leur iPhone ou même un simple téléphone.

Ma fille a un iPod Touch qui la ravit.

Mais je suis d’accord avec swisstotu, un iPod peut être aussi dangereux qu’un iPhone.

7)
yomel
, le 06.01.2017 à 08:48
[modifier]

Bienvenue Lucas !

Concernant l’évolution (et le déclin) de l’ipod, c’est principalement les smartphones qui en sont responsables, vu qu’ils font tout ce que fait l’ipod au minimum. Je me demande encore comment ils tiennent au catalogue d’ailleurs.

Un iPod d’aujourd’hui connecté à internet c’est presque pareil qu’un téléphone, à ceci près qu’on ne peut appeler qu’en wifi, mais les deux sont aussi « dangereux ».

Et pour les parents moutons… on pense la même chose, mais dans les faits ce n’est certainement pas aussi facile

8)
NewAncien
, le 06.01.2017 à 08:52
[modifier]

Merci Lucas pour cet article. Je fais parti des vieux lecteurs assidus qui interviennent très peu. j’espère que votre article sera suivi d’autres articles et que Cuk va continuer à paraître.

9)
ToTheEnd
, le 06.01.2017 à 09:42
[modifier]

Je me joins aux acclamations du public et souhaite la bienvenue à Lucas.

J’aimerais toutefois apporter une précision et correction.

Pour commencer, si l’iPod a eu le succès qu’il a eu, c’est aussi grâce à la force de persuasion que les équipes ont eu en interne car un élément important et indissociable du raz de marée iPod, c’est le fait qu’il ait été rendu dispo sous Windows… le Mac avait une présence très faible à cette époque et le couple exclusif iPod/Mac n’aurait pas permis à l’iPod de connaitre son essor s’il n’avait pas été dispo dès sa version 2.0 d’iTunes (sauf erreur) pour Windows. C’est là que les ventes ont vraiment décollé puis explosé. A noter que le génial Steve Jobs était absolument contre cette ouverture… comme quoi tout le monde peut se planter.

Enfin, l’humeur du jour semble rendre coupable Tim Cook et sa stratégie de la baisse des ventes d’iPod… et de son quasi abandon. Je pense qu’il s’agit d’une erreur grossière d’interprétation des événements. Tout comme le Walkman ou la radio portable, ces appareils ne sont pas morts parce que les constructeurs ont commis des erreurs stratégiques. Ils ont tout simplement été remplacés par autre chose et le smartphone en général en est la cause. Avec une hausse constante des offres de streaming, il n’est plus important d’avoir un iPhone ou même iPod, n’importe quel smartphone fonctionne y compris un Android avec l’app iTunes Music.

D’une façon générale, le ralentissement des ventes de l’iPhone et la quasi mort de l’iPod reflète une réalité plus embêtante pour Apple (et ses fans): ces appareils sont devenus une commodité. Il n’y a plus vraiment de fonction ou d’avantage essentiel à la marque. A l’exception de quelques fonctions très spécifiques, ce qui guide l’acheteur aujourd’hui, c’est le prix… et à ce jeu, Apple ne peut que perdre.

T

10)
jp
, le 06.01.2017 à 10:07
[modifier]

Bravo Lucas à quand le deuxième ? ;)
Ha l’iPod Classic quel magnifique baladeur.
J’en ai eu une bonne collection du premier de 5Go au dernier de 160Go. Le stockage c’est bien la seule chose qui ait évolué…
Mon fils utilise encore un iPod 2 dont la batterie est morte mais qui fonctionne très bien sur son dock.
Personnellement, j’aurais bien voulu un iPod HiFi. Mais tout ce qui ne se vend pas en millions d’exemplaires avec une marge d’au moins 50% est interdit chez Apple. Et en plus ils ne vendent pas la musique en hi-res…
Apple est devenu une boite de commerce plus qu’une entreprise leader en hi-tech.

11)
iVince
, le 06.01.2017 à 10:33
[modifier]

Bonjour

Le problème de l’iPod est bien lié au fait que le mode de « consommation » (je n’aime pas ce mot, je n’en ai pas d’autre malheureusement) de la musique a beaucoup changé.

Le streaming est devenu la solution plébiscitée, plus grand monde n’a envie d’acheter des morceaux à 0.99€ sur iTunes et encore moins de ripper des CD-ROM.

12)
ToTheEnd
, le 06.01.2017 à 10:40
[modifier]

Mais tout ce qui ne se vend pas en millions d’exemplaires avec une marge d’au moins 50% est interdit chez Apple.

Allons allons, en 2015 la marge brute se situait à 40%… plus que quelques semaines à attendre pour connaitre la marge du premier trimestre. Pour ce qui est des marques qui vendent moins de millions d’exemplaires, il y en a plein… ce n’est pas le même prix.

T

13)
Tom25
, le 06.01.2017 à 10:40
[modifier]

Bravo Lucas, de quoi tu nous parles demain ? Et après-demain ? Dimanche tu te reposes et tu ré-attaques liundi :-) .

Je prends l’option connexion iPod avec mes bagnoles car je roule beaucoup, et de grands trajets. Il ne bouge pas de la boîte à gants où il est branché. C’est le vieil iPod touch de ma fille avec l’écran cassé. J’ai eu beaucoup de mal à lui faire les quelques réglages au début car l’écran tactile répond très mal, mais là je n’y touche plus. Mais je jour où il sera complétement HS, ça me fait un suer de le remplacer par un iPhone que j’utiliserai en iPod. Une simple clef USB ne permet pas les Playlists, on peut trier les chansons et/ou les albums par dossier mais si on veut se faire un BestOf par exemple, faut recopier les musiques dans un dossier BestOf. Alors qu’un morceau de musique présent une seule fois dans la mémoire de l’iPod peut être dans plusieurs Playlists sans occuper plus de place.

14)
ysengrain
, le 06.01.2017 à 11:47
[modifier]

Cet article doit être rangé dans le rayon Cukopedia !! bravo.

Tout un chacun connait ma position maintes fois défendue contre le contenu des iPod: la musique y est compressée.
En voiture cependant les conditions d’écoute liées aux bruits ambiants permettent une diffusion sans exigence sonore de qualité nec plus ultra. j’ai donc un iPod Classic160 Go où est stockée une bonne partie de ma bandothèque.
Je n’ai jamais réussi à lui faire lire un fichier .aif sans jamais comprendre. Un Genius à l’Applestore m’a regardé avec beaucoup de soupçon quend je suis venu lui demander pourquoi. Je n’ai pas insisté.

Un petit truc: si votre disque dur tombe en panne, s’agissant d’un 1,8″, il est devnu introuvable (source MacWay). En revanche, on peut le faire remplacer par une carte SD

15)
fxc
, le 06.01.2017 à 12:02
[modifier]

Tim Cook n’a pas la fibre musicale et on le sent, du coup, avant, Apple créait la mode, maintenant, il la suit.

Et c’est un « petiot » qui en parle, merci. (;D

16)
Tom25
, le 06.01.2017 à 12:02
[modifier]

Ysengrain, je ne pense pas être capable de faire la différence entre une musique AIFF et un AAC ou un MP3 compressé à 160 kb/s. Je ne parierais même pas être capable de distinguer un MP3 compressé à 128 kb/s.

17)
ysengrain
, le 06.01.2017 à 12:06
[modifier]

@Tom25: je n’ai aucun doute qu’avec un bon casque tu devrais y parvenir. Dans le cas contraire, je te conseille un audiogramme… on a parfois des surprises … qui rendent humble

18)
Jean Claude
, le 06.01.2017 à 12:22
[modifier]

Bienvenue, Lucas… dans la fosse au lion.
Il n’y a pas de raison que ce soit toujours François qui prenne !
1) dans la présentation de François :
un jeune lecteur de Cuk.ch, Lucas, 15 ans

et dans le texte de Lucas :
Aujourd’hui, les jeunes demandent des téléphones en CM1, et les parents, aveugles (excusez moi du terme) acceptent comme des moutons

Mais juste avant :
Mon premier iPod fut le « Nano » sorti en 2005: mon père en avait marre que je raye ses disques…
Si je compte bien (nous sommes en 2017) Lucas tu avais 3 ans pour ton Nano, pas sympa pour tes parents !
Plaisanterie de mauvais goût de ma part, il me reste à saluer le beau travail de recherche que tu as accompli et les souvenirs que cela évoque chez un certain nombre d’anciens. Merci Lucas.

19)
Roger Baudet
, le 06.01.2017 à 16:03
[modifier]

Très joli article, merci, Lucas.
Au risque de passer pour un vieux ringard, l’iPod, j’utilise toujours!
La musique en streaming sur un couteau Suisse comme l’iPhone, pourquoi pas?
Mais allez donc trouver une bonne connexion partout!
C’est dommage qu’Apple ait abandonné cette piste du lecteur audio dédié. L’iPod, c’était vraiment bien, mais il est vrai que leur convertisseur n’était pas au Top et que cela aurait été sympa d’avoir un appareil plus performant.
Pour ysengrain, on avait déjà parlé de ton problème. Je pense que tu es puni par les Dieux pour un péché que tu n’oses pas avouer. Un iPod Classic lit les fichiers AIFF, mais en 16 Bits seulement. Le mien n’a eu de problèmes qu’avec certains fichiers Waves des temps anciens.

21)
ToTheEnd
, le 07.01.2017 à 14:32
[modifier]

Lundi ça fera pil 10 ans que notre regretté Steve a présenté l’iPhone… y aura-t-il un mot;-)?

T

23)
Lucas Salini
, le 07.01.2017 à 20:08
[modifier]

pour répondre à jean claude, j’ai eu mon ipod nano vers 5-6 ans, il était de base à ma mère, qui me l’a donné ensuite

24)
Ange
, le 08.01.2017 à 15:35
[modifier]

Mon fils de 22 ans utilise toujours (quasi quotidiennement vient il de me confirmer) son iPod classic qu’on lui avait offert il y a … 8 ans au moins !
D’ailleurs, il s’inquiète, il entend un peu de bruit de la part du disque dur…

25)
Blues
, le 08.01.2017 à 21:07
[modifier]

Perso ça date > je n’ai eu et ai/emploie encore le Classic de 120 gb. mais ça devient largement dépassé il faut le reconnaitre.
Que les Pod de tous bords dédiés à la musique disparaissent (donc qu’Apple décident d’arrêter la vente) c’est une évidence, CAR POURQUOI MULTIPLIER LES TYPES D’APPAREILS, à terme l’idée d’avoir TOUT SUR UN (Phone, Zique, Photo, etc.) c’est,l’idéal, non ?.
Maintenant avant que je transite et passe ma biblio sur un Phone, je veux minimum du 256 GB (= TOUTE MA BIBLIO), ceci pour un prix correct (sur carte SIM additive par ex.) et chez « la Pomme » on est encore loin du compte au niveau prix et/ou carte additive.

Comme je désire tranquillement m’éloigner du monde Pommé (raz-le-bol de la secte / de me faire arnaquer), je pense donc plutôt exporter toute ma musqiue (biblio et listes) sur un autre système plus ouvert.

Finalement avec les Phones, c’est du tout en un > ma musique et aussi la connectivité qui permet les stream type Spotify zé autres qui amènent des plus par rapport aux Pods simples, et suivant les appareils et les OS et les marques, les bridages en moins.

26)
François Cuneo
, le 09.01.2017 à 08:53
[modifier]

Comme je désire tranquillement m’éloigner du monde Pommé (raz-le-bol de la secte / de me faire arnaquer), je pense donc plutôt exporter toute ma musqiue (biblio et listes) sur un autre système plus ouvert.

Oh, la secte, ça fait un moment que c’est fini!

Voir les commentaires sur les sites dédiés à Apple!

27)
Blues
, le 09.01.2017 à 20:54
[modifier]

Effectivement tu as raison François, j’ai employé le mauvais terme Secte c’est dépassé en 2016. J’aurais dû plutôt écrire « le clan des bourg’ et des beauf » 😜 puisque en général depuis quelques années les ados trouvent qu’ Apple (et l’iPhone) c’est plus si « cool » et l’identifie aux Papys.

28)
djaq1616
, le 14.01.2017 à 08:46
[modifier]

Bonjour à tous, c’est très rarement que je poste un commentaire mais je lis les articles tous les jours.
Merci Lucas pour cet article.

Fier d’être Papy et toujours fan d’Apple car n’oublions pas que même si ils n’ont pas forcément inventé toutes les technologies, Steve a su transformer le monde dans lequel nous vivons en assemblant avec succès certaines technologies et en faire des succès commerciaux. Bien sûr, certains diront que ce n’est pas forcément une évolution dans le bon sens.
Il me semble avoir lu quelque part que tout ce qui n’avance pas, meurt !!!
Longue vie à CUK. :-)