Profitez des offres Memoirevive.ch!
Quelques semaines avec l’iPhone 7 Plus

J’avais dit que finalement je ne le prendrais pas, mais en fin de compte:

  • l’offre de Swisscom était trop belle
  • mon iPhone 6S de remplacement, tout neuf, utilisé quelques jours, c’était l’occasion pour le vendre encore sous garantie, ce que j’ai fait finalement

Au final, l’affaire m’a même rapporté quelques sous, ce qui est assez rare, je dois bien l’avouer.

2016-12-01_20-35-33

L’iPhone 7 Plus

J’ai pris le 7Plus avec 256 Gb, tout simplement parce que je voulais pouvoir tenir une journée avec mon téléphone sans me poser de question, ce qui est impossible (sans se poser des questions tout au moins) avec le 6S, même tout neuf.

À noter que la panne que j’ai eue avec le 6S, à savoir un téléphone qui s’éteint entre 30 et 60% de charge de batterie, comme ça, sans prévenir, j’ai vu l’autre jour que ceux qui ne l’avaient pas semblaient bien raresl dans les premiers acheteurs de l’appareil. Une panne qui serait intervenue avec l’arrivée d’iOS 10, ce qui est le cas pour moi et qui est désormais officiellement prise en charge par Apple.

Bref, j’avais déjà eu un 6Plus il y a deux ans, j’étais passé au 6S en me disant que je n’étais pas toujours sur mon téléphone, mais au final, surtout quand ou court un peu avec, c’était devenu fort pénible de devoir toujours se demander si on allait tenir la charge.

Je ne me posais jamais la question avec le 6Plus que Madame K a toujours, et dont elle est parfaitement satisfaite.

Donc 7 Plus.

Et tant qu’à faire, au prix où on me le proposait, j’ai donc pris la mémoire maximale, soit 256 Gb.

Je l’ai pris noir.

À mon avis, largement la plus belle couleur du lot.

Attention, pas noir de jais hein! Je l’ai vu dans l’Apple Store, c’est juste une horreur ce truc. OK, si tu l’essuies bien à ton pantalon, il redevient assez sexy, mais dès que tu le touches avec tes doigts, beurk…

On dirait un iPhone vu de devant, mais vu de devant partout.

Donc, sale partout.

Tandis que le noir tout simple… hmmmm, qu’il est beau, dans sa matteur (mattitié?)!

Et l’écran s’intègre tellement bien dans ce boîtier… tout comme d’ailleurs les antennes que l’on ne voit pratiquement pas.

Le nouveau bouton d’accueil, qui n’a plus rien de mécanique, mais qui simule les clics grâce à un taptic engine situé juste derrière, certains n’aiment pas selon quelques commentaires que j’ai lus de-ci de-là…

Eh bien moi je l'apprécie bien! Je le trouve franc, rapide, incroyablement rapide même dans la reconnaissance des empreintes.

Seul gros problème dont j’ai parlé lors de l’Open Bar de novembre: impossible de déverrouiller l’iPhone dans un brassard sportif. Un comble tout de même pour Apple qui se fait fort d’aider ceux qui veulent se bouger avec leur matériel.

En ce qui concerne l’écran plus grand, je continue à regretter ce que j’avais déjà relevé à l’époque du 6 Plus: un an passé et rien n’y fait, les développeurs sont peu enclins à développer des interfaces propres au petit «Plus» ajouté au numéro de version. Et pourtant, il y a des choses à proposer bon sang! Vu que ce téléphone semble désormais en tout cas autant vendu que son petit frère, voire plus, peut-être verra-t-on un jour  ces nouvelles interfaces arriver, allez savoir!

On voit tout plus gros, ce qui est agréable à nos âges, ou alors on peut afficher plus de choses sur un lecteur de PDF ou dans l’application Kindle, ce qui est déjà très agréable, notamment dans la lecture de journaux.

Mais bon sang, il y a bien eu quelques développeurs qui ont sorti des versions pensées pour le grand écran, mais tellement peu en fait, c’est vraiment regrettable, surtout si l’on sait qu’il semblerait bien que le 7 Plus se soit plus vendu que le 7 normal.

Et nom d’une pipe, il y a une vraie différence avec ce nouvel écran en matière de richesse de couleurs, de brillance.

Je le trouve vraiment magnifique, cet écran, je me demande bien ce que l’OLED annoncé en rumeur sur certains iPhone 8 va bien pouvoir apporter, mais bon je fais confiance au progrès.

Et pouvoir le regarder dehors même lorsqu’il pleut est un vrai plaisir. Il était tout de même temps que l’iPhone soit étanche dans de telles conditions!

L’appareil de photo

Pour éviter de me faire démolir par certains qui trouvent marrant de le faire (oui, étonnamment, ça fait plaisir à quelques personnes d’attaquer juste pour voir comment je réagis, lire quelques commentaires qui l’écrivent clairement ces derniers temps) je précise que je ne cherche aucunement à faire de l’artistique, je montre juste quelques petites photos faites lors d’une visite au musée national le Prangins, pour voir le Swiss Press Photo et le Word Press Photo 2016 photos qui ne sont faites que pour illustrer cet article.

Tout le monde le sait, l’iPhone 7 Plus est doté d’un double capteur.

2016-12-01_20-45-04

Les deux objectifs de l’iPhone 7 Plus, avec son nouveau flash

  • Un capteur 12 MP 1/3 de pouce avec objectif équivalent 28 mm ouvert à f1.8 12 MP avec stabilisation optique (6 lentilles)
  • un capteur plus petit (1/3.6'') avec un objectif équivalent 56 mm ouvert à 2.8, mais sans stabilisation optique, ce qui est un peu dommage, parce que c’est peut-être plus vers la plus grande focale que vers la petite que l’on a besoin de stabilisation, surtout que l’objectif ouvre moins «grand».

2016-11-30_20-52-14

au 28 mm

2016-11-30_20-52-31

au 56 mm

Cela dit, ça fait un moment tout de même que je suis épaté par les capacités photographiques des iPhone, en particulier en bonnes conditions de lumière.

Ici, l’appareil est encore meilleur, et peut parfaitement dépanner même dans des conditions difficiles.

Voyez plutôt:

2016-11-30_20-59-19

-

2016-11-30_20-58-37

-

2016-11-30_20-56-49

-

2016-11-30_20-56-08

-

2016-11-30_20-55-45

-

2016-11-30_20-55-15

-

2016-11-30_20-54-49

-

Lorsqu’on est en grand-angle, avec un objectif ouvert à f1.8 et une stabilisation optique, l’appareil peut se permettre de ne pas trop monter en ISOs.

Le fameux effet de profondeur (bokeh)

Cet effet est bien connu des utilisateurs de reflex (et encore plus des utilisateurs de grands formats): à grande ouverture (typiquement à f1.4), il est possible de détacher le sujet principal à 1 mètre de vous du fond qui devient flou.

Je simplifie hein!

Les petits capteurs en sont bien incapables (je sais Zit, nous ne sommes pas d’accord sur ce point), et l’iPhone est doté justement de deux petits capteurs.

Je ne sais pas trop comment l’iPhone 7 s’y prend, mais en utilisant les deux objectifs, et en faisant certainement travailler comme une bête le processeur de l’appareil, il simule l’effet de profondeur.

Cette simulation n’est disponible que depuis iOS 10.1, et encore, elle est en version beta.

Bien évidemment, nous ne sommes pas encore au niveau d’un vrai flou de profondeur de champ, mais force est de constater que le système s’en sort très très bien dans de nombreuses situations.

Voyez plutôt (je me permets de prendre des objets et non pas des visages en premier plan, pour des raisons de respect de la vie privée).

2016-11-30_20-45-02

sans effet de profondeur

2016-11-30_20-45-29

avec effet de profondeur

 

 

Un autre exemple

2016-11-30_20-48-39

sans effet de profondeur

 

2016-11-30_20-49-03

avec effet de profondeur

 

Moi je le trouve assez bien simulé, cet effet!

Certes, j’aimerais parfois l’atténuer, mais gageons que cette fonction va venir très vite nous rendre service dans une prochaine mise à jour.

L’autonomie

S’il n’y a qu’une raison pour acheter un Plus à la place d’un 7 normal, c’est bien celle de l’autonomie.

Rien à dire de plus: cette autonomie n’est plus jamais un problème. Vous passez la journée, c’est tout.

Quelle différence, en tout cas avec le 6S (je n’ai pas essayé le 7 normal) mes amis, c’est juste dingue.

Le son

Gros progrès également sur le son avec les haut-parleurs bien plus agréables lorsque j’écoute la radio tout en cuisinant par exemple.

En ce qui concerne la suppression de la prise Jack, je ne suis embêté qu’en voiture, parce qu’avec ma Seat, la connexion Bluetooth a souvent des problèmes.

Heureusement, un adaptateur est offert dans le carton (attention à ne pas le jeter avec l’emballage, il est un peu caché!), mais il faut avouer que ce n’est pas tellement pratique de le balader partout, on risque de vite le perdre.

En ce qui concerne le casque, j’utilise un Zik de Parrot, Bluetooth, qui fonctionne parfaitement bien. Je n’ai donc pas de problème à voir cette prise jack disparaître.

Pour les intéressés, des casques lightning sont déjà disponibles, mais, et là c’est une véritable faute de goût dont nous avons déjà beaucoup parlé lors de la présentation de ces ordinateurs, ce casque ne sera pas utilisable sur les nouveaux MacBook Pro qui eux continuent avec une prise jack, allez comprendre…

 

Reste le problème de l’indice DAS

Pas plus tard que cette semaine, sortait dans la presse suisse romande cet article dans Le Matin:

 

2016-12-01_09-16-28

Je reprends la définition de la journaliste pour expliquer cet acronyme «DAS»:

Le rayonnement électromagnétique des smartphones est défini par le «débit d’absorption spécifique» (DAS). Pour le mesurer, on utilise une tête de mannequin simulant les propriétés du cerveau humain, que l’on expose au rayonnement émis dans les pires conditions d’utilisation d’un téléphone. Le résultat est exprimé en watts par kilo de poids corporel.

Le problème qui n’en est peut-être pas un, mais allez savoir: ce rayonnement pourrait être cancérogène puisqu’un risque de cancer malin du cerveau pourrait être augmenté de 40% si l’on téléphone 30 minutes par jour pendant dix ans selon une étude.

Certes, la fin de l’article est rassurante puisqu’un neuro-oncologue du CHUV relativise ce danger en expliquant que les études sérieuses n’ont rien montré de dangereux, et que les études démontrant le contraire sont quelque peu fumeuses (ce qui n’est pas bon pour leur santé, soit dit en passant).

Il n’empêche, Apple, certainement pour se protéger comme l’explique un intervenant de l’article, préconise de téléphoner à 5 mm de l’oreille.

Alors certes, on peut balayer d’un revers de la main cet article montrant que l’iPhone 7 est mal placé dans le classement, arguant du fait qu’il est bien en dessous des normes légales, mais il me semble que l’on ne peut pas ne pas se poser quelques questions, même s’il faut admettre que le titre de l’article est bien dans les habitudes du matin, accrocher bêtement le lecteur.

En tout cas moi, j’aurais préféré qu’il soit bien mieux classé l’iPhone 7, au niveau des Samsung, bien meilleur, mais qui sont, eux, il est vrai, plus dangereux directement lorsqu’ils explosent (oui, je sais, elle est facile, celle-là).

 

En conclusion

Certes, cette fois, il n’y a pas eu de révolution.

Le 7 est la directe continuité du 6S.

Les progrès sont tout de même conséquents dans bien des domaines, comme vous avez pu le lire plus haut

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui.

 

52 commentaires
1)
Tilékol
, le 02.12.2016 à 02:41
[modifier]

A propos du DAS :

J’ai un iPhone 7 et lorsque je téléphone, je sens nettement une « gêne », une pression, un genre de chaleur au niveau de l’oreille. Et lorsque je suis amené à passer de nombreux coups de fil certains jours, j’ai ensuite une douleur diffuse pendant plusieurs jours.

C’est très embêtant, parce que ça fait quand même peur, et que ça me provoque en plus des crises d’acouphènes.

Ces dernières années, j’ai alterné iPhones et Samsung Notes. J’ai toujours eu ce souci avec les iPhones, jamais avec les Samsung.

L’iPhone 7 est excellent, mais ce détail gâche tout. Ja plupart du temps, j’utilise le haut-parleur, mais à ce moment-là, souvent, mes interlocuteurs ne m’entendent pas correctement.

J’ai commandé une coque « anti-radiations » chez RF Safe, mais un mois et demi plus tard elle n’est toujours pas arrivée… Et je me dis que si on bloque les ondes qui sortent du téléphone,on risque de bloquer celles qui y entrent, et il ne captera plus rien…

2)
Mirou
, le 02.12.2016 à 06:54
[modifier]

A noter qu’Apple a lancé un rappel de certains iPhone 6s qui justement « s’éteignent » sans raison. Si vous avez remplacé votre batterie à vos frais, vous pouvez même vous faire rembourser… Sans avoir « besoin » d’acheter un iPhone 7 :-)Informations sur cette page.

Du coup, je renonce à mon iPhone 7… Oui, j’avoue. Je me sens moralement supérieur… mais un peu déçu quand même. (Et donc, ne lance pas la première pierre !)

3)
Mirou
, le 02.12.2016 à 08:43
[modifier]

A part ça, je trouve que les photos intérieures sont tout à fait bluffantes pour un téléphone, non ?

5)
François Cuneo
, le 02.12.2016 à 08:59
[modifier]

Tikélol, impressionnant ton histoire. Tu dois être électro-sensible comme ils disent.

Cela dit, intéressant de savoir que les Samsung ne te font rien. Moi à ta place, je passerais sur cette marque, il paraît que ça se passe très bien avec le monde Apple.

6)
François Cuneo
, le 02.12.2016 à 09:00
[modifier]

Mirou, merci pour le lien. J’avais évoqué cette prise en charge dans l’article, mais avec le lien, c’est mieux.

Pour le côté supérieur…:-)

7)
ToTheEnd
, le 02.12.2016 à 09:37
[modifier]

Je téléphone dans 95% des cas avec mon casque… depuis bientôt 20 ans. En 95 déjà, j’avais vu une étude avec des embryons (poulet) qui montraient un fort taux de mortalité/déformation dans une zone proche du téléphone en mode « appel » 24/24. Comme toujours, c’est la dose qui fait le poison.

La version normale du 7 tient beaucoup mieux la charge sur une journée… ceci dit, grâce à ta batterie rallongée, tu n’as pas été gêné par le besoin de recharger en même temps que tu téléphones ou écoutes de la musique. Pour moi, ça m’a déjà emmerdé plein de fois et maintenant qu’on sait que le gros Phil ne voulait pas deux prises car les gens n’ont qu’à acheter les écouteurs sans fil qui ne sont toujours pas disponibles après 4 mois de commercialisation, ça fait rêver… (well done moron)! Sans parler que des trucs qui sont déchargés après 5h, ça serait un enfer de plus à gérer.

Enfin, sur les photos, cet iPhone 7 est en très net progrès vis à vis de la version 6S… je l’adore!

T

8)
jdmuys
, le 02.12.2016 à 09:39
[modifier]

« un risque de cancer malin du cerveau pourrait être augmenté de 40% si l’on téléphone 30 minutes par jour pendant dix ans. »

Non pas du tout.

L’ensemble des études a montré que la probabilité d’une augmentation significative de l’incidence des cancers liée à l’usage des téléphones mobiles est suffisamment proche de zero pour que la considérer comme une facteur de risque devient une affirmation irrationnelle.

9)
Dom' Python
, le 02.12.2016 à 09:56
[modifier]

Question autonomie, mon SE me donne pour la première fois entière satisfaction. A tel point que la batterie externe qui ne me quittait pas fait du cocooning sur mon bureau.
Et puis, ce petit format, quand même, il est parfait pour mes petites mains.

10)
Mirou
, le 02.12.2016 à 10:08
[modifier]

Pour le côté supérieur…:-)

Euh oui, pardon. C’était dit un peu vite….. Faut dire que je suis passé à moins une de cliquer sur « acheter » (j’avais déjà entrer le numéro de carte de crédit…).

11)
mazuak
, le 02.12.2016 à 10:14
[modifier]

@ToTheEnd C’est pas trop gênant de téléphoner avec un casque ? Ca doit pas être trop agréable de glisser ton Iphone à l’intérieur du casque et si tu le mets à l’extérieur tu dois rien entendre.

Par contre c’est sûr, qu’au niveau irradiation, ça doit bien protéger.

12)
Zallag
, le 02.12.2016 à 10:24
[modifier]

Au lieu de discutailler, il n’y a pas un curieux à l’esprit scientifique qui aurait l’idée d’aller voir , plutôt que dans des forums de discussion ?

L’OMS est une référence sourcée, ce me semble …

Ou qui aurait entendu parler de ces expériences faites au Lignon, dans lesquelles on a demandé à des personnes si elles voulaient participer à une étude sur les émissions électromagnétiques émises par les antennes de téléphonie installées sur leurs immeubles? C’était sur 2 ou 3 semaines, et les gens devaient décrire les symptômes d’électrosmog dont ils souffraient.

Il y avait bien entendu des périodes de test et d’autres de contrôle négatif. Mais les gens décrivaient des symptômes positifs ou négatifs sans aucune corrélation avec les périodes durant lesquelles les antennes étaient soit en fonction, soit mises hors fonction.

13)
Marc Sebanne
, le 02.12.2016 à 10:48
[modifier]

Ah, PhB, j’adore :-) Excellent!

Belles photos avec le 7, il faut avouer (je ne parlerais pas non plus de la technique)!

14)
quark
, le 02.12.2016 à 10:52
[modifier]

@jdmuys

Non pas du tout.

L’ensemble des études menées par des scientifiques reconnus et non intéressés financièrement a montré que la probabilité d’une augmentation de l’incidence des cancers liée à l’usage des téléphones mobiles est suffisamment élevée pour la considérer comme un facteur de risque significatif.

Mon message n’est pas plus sourcé que le vôtre. À chacun de choisir sa version.

15)
iVince
, le 02.12.2016 à 12:17
[modifier]

Deux remarques :

Les ondes émises par un téléphone portable sont dans la gamme des gigahertz. Elles ont donc une longueur d’onde de l’ordre de 10cm. Elles sont donc incapables d’interagir avec un noyau cellulaire et de provoquer une altération de l’ADN qui mesure quelques nanomètres.
Les ondes lumineuses émises par l’ampoule de votre bureau ont des longueurs d’ondes bien plus courtes et sont donc bien plus susceptible d’attaquer vos cellules.

Anecdote sur l’électrosensibilité : Il y a quelques mois je passe ma clé de voiture à une amie en lui demandant de me la garder le temps de mon entrainement de course à pied.
Elle place la clé dans une poche contre sa poitrine et aussitôt se plaint : « eh voilà, ça me brule la peau, c’est à cause de la pile de ta clé »

Sauf que ma clé n’avait pas la moindre pile ni le moindre circuit électrique. C’était ma clé de remplacement en plastique tout bête.

Je vous laisse conclure.

16)
ToTheEnd
, le 02.12.2016 à 12:29
[modifier]

Je ne puis dire si cette histoire de electro-sensibilité est justifiée ou non… mais le fait est que des gens arrivent à faire sortir CHF 5 millions pour se faire construire un bâtiment sur mesure pour leurs problèmes.

J’imagine qu’à un moment ou un autre, il a fallu convaincre des gens avec des arguments plus solides que des impressions ou ressentis.

Pas compris la remarque sur écouteurs et casque… pas de problème particulier à l’exception du câble qui s’emmêle parfois.

T

17)
François Cuneo
, le 02.12.2016 à 12:30
[modifier]

Je pense inutile de discuter sur qui a raison ou pas concernant la nocivité réelle ou inexistante des ondes.

Les études ne sont pas toutes d’accord.

Rappelons-nous des études sur la nocivité du tabac, payées par les fabricants de cigarettes, qui pendant 30 ans ont nié toute nocivité.

Donc le principe de précaution prévaut, même si je ne suis pas trop inquiet.

18)
ZITOO
, le 02.12.2016 à 13:05
[modifier]

François a dit en 4) : « Moi je trouve (techniquement donc), mais je n’ose plus rien dire… »

Au contraire, c’est intéressant. (:>)

Je possède un 5s, mon épouse un 4s et suis toujours bluffé de la qualité obtenue avec ces petits appareils photos, qui, en plus, sont, carnets d’adresses tout en permettant de converser…Il m’arrive même de jouer avec dans la salle d’attente du médecin !

Plus sérieusement, l’on peut dématricer le fichier photo dun smartphone avec DXO OpticsPro (par exemple) et obtenir une bonne correction des aberrations optiques reconnues pour ensuite, après réglages de la colorimétrie, accentuation, etc. Sortir un fichier JPEG de qualité écran tout à fait satisfaisant.
J’ai qq. reportages (au débotté) réalisés au 5s et qui étonnent encore les destinataires.

Bien sûr, il ne faut pas comparer un fichier issu d’un 5DIII (par exemple) accouplé à un 2,8/24-70 de dernière génération, travaillé aux petits oignons, puis tirage d’un A2 sur une EPSON 3800.
Quant au flou de qualité, pour moi c’est 2/135, sinon rien. On pourrait ici disserter longuement.
En tout cas, c’est pas le boitier au format APS-C qui va procurer le meilleur bokeh, même monté avec un 1,4 ou 1,2, ni même le plein format 24×36 je l’affirme, mais le MOYEN FORMAT.
C’est d’ailleurs celui principalement choisi pour le cliché de mode en général.
Le flou est doux, fin, délicat, progressif, sublime…Rien à voir avec ce qui précède.
Là, plus haut, on est dans le spectaculaire, le brutal et ça peut plaire.
Effet de mode sans doute, des logiciels permettent aujourd’hui d’obtenir en qq. clics cet effet « maquette », bof !
Cela peut aider à titre documentaire pour mettre si besoin en valeur un plan, pourquoi pas.

Vous aurez compris ma position, je préconise un bon boitier 24×34 full frame plus une optique qui ouvre à 1,4 / 1,8 / 2 pour le meilleur équipage, sauf spécialité professionnelle bien entendu.

Quant à moi, je vais devoir songer à changer bientôt mon 5s par le « 7s Plus », attrayant, dont on parle ici, mais à condition que l’Apple store du coin délivre également une prescription pour ORL ou neurologue…

…Ah bon, j’exagère (:>)))

19)
Roger Baudet
, le 02.12.2016 à 13:14
[modifier]

Tiens, personne encore pour détruire ce nouveau produit de chez l’épouvantable Apple?
J’ai pu tester la qualité d’image (vidéo et photo) de celui d’un ami. Passage sur écran 5K et comparaison avec celle de mon Sony a6300. Résultat: bluffant! Ce n’est pas bon, c’est excellent: couleurs parfaitement équilibrées, images vraiment nettes, il n’y a que les dégradés qui montrent qu’il s’agit malgré tout d’un fichier très compressé. Mais nul doute, avec cette nouvelle génération de smartphone, il ne va plus se vendre beaucoup de petits compacts dédiés en cette fin d’année. En plus, l’iPhone7 est enfin résistant à l’eau, ce n’est pas rien!

20)
Renaud LAFFONT
, le 02.12.2016 à 13:44
[modifier]

Pour ma part, je viens de quitter l’iPhone. Ou disons plutôt que je jette l’éponge. Je suis pas plus maladroit qu’un autre, mais j’ai cassé 2 écrans en 3 mois sur mon iPhone 6 alors que je n’ai jamais cassé d’écran sur tous mes iPhone depuis bientôt 10 ans. Et ce malgré un étui Apple puis une housse fermée.

J’ai un Galaxy Note 4 perso, que j’utilisais fort peu (mode partage modem principalement). Depuis 1 semaine, je ne sers plus que de lui. Et j’adore ça.

Le déverrouillage par dessin est simplissime. Avec l’iPhone, 1 fois sur 2, l’empreinte est pas reconnue. Et c’est lent. Ici, c’est rapide et fiable.

Pour le reste, les applis sont les mêmes. J’ai une carte mémoire 64Gb. De la connectique USB. Je ne connecte jamais mon téléphone à mon ordi (quelle drôle d’idée…). L’activation au démarrage est simple, pas besoin de passer par les serveurs iTunes. Le carnet d’adresse synchronisé via Google, c’est top.

J’ai également un Galaxy J3, payé 125 euro. Ecran 5 pouces, 4G, de l’entrée de gamme fort sympathique, pour moins de 20% du prix d’un iPhone…

Pour les photos, le Samsung est plus que suffisant. D’ailleurs, l’appareil photo se déclenche plus vite que mon iPhone 6.

Bref, pour ma part, je pars sans regrets. Et j’ai donc une Apple Watch à vendre, ou alors j’attends qu’Apple propose un éventuel support sur Android?

21)
Pierre A Cordier
, le 02.12.2016 à 13:46
[modifier]

Roger Baudet,

Etant donné que vous souhaitez, de manière pas très futée, rallumer avec votre provocation la mèche d’il y a une semaine, je profite avant une éventuelle arrivée de commentaires contre ce nouveau produit pour vous soumettre, ou à d’autres, le résultat d’une autre étude parue entre-temps.

Voici le titre de l’article lu sur le net, non ce n’est pas tiré d’un quotidien faisant dans le sensationnalisme mais d’un site spécialisé dans le high-tech : « Apple phagocyte 91% des profits du marché mobile », ceci sachant que Android représente environ 90% des ventes.

Qu’en pensez-vous? Comment faut-il interpréter cela? Est-il vrai, comme on peut le lire sur différents supports, que la marge calculée par Apple se situe entre 40% et 60% selon les produits?

22)
Pierre A Cordier
, le 02.12.2016 à 14:16
[modifier]

Autre point sur lequel j’aimerais revenir depuis la sortie du nouveau MBP mais qui est aussi valable, dans une moindre mesure, pour ce nouveau smartphone, c’est le fait qu’une large partie des clients Apple parlent souvent du design comme un des éléments déclencheur faisant préférer l’achat d’un produit Apple à la place d’un autre de la concurrence.

Le fait que de nombreux adaptateurs sont devenus nécessaires pour une grande majorité d’utilisateurs n’annulent-ils pas le critère design/esthétisme mais aussi l’ultra-portabilité du produit au niveau poids/ encombrement?

23)
Tilékol
, le 02.12.2016 à 14:25
[modifier]

J’ai lu avec attention les commentaires qui expliquent qu’il n’y a aucun risque. Franchement, si c’est vraiment le cas, ça me rassure.

Il y a quelques années (j’avais un iPhone 5), je me suis réveillé un matin avec l’oreille gauche (celle avec laquelle je téléphone le plus souvent) totalement sourde. Affolement de mon médecin, affolement du spécialiste consulté en urgence, je me suis retrouvé dans un caisson hyperbare d’hôpital, pour un traitement de 12 jours (en compagnie de gros accidentés de la route, de diabétiques post-amputations, de victimes d’AVC)(Je n’ai pas passé 12 jours dans le caisson, juste une heure par jour pendant 12 jours).

J’ai récupéré mon oreille. Les spécialistes n’avaient pas vraiment d’explication, même après un IRM de la tête. Ils mont dit que, peut-être, un petit vaisseau capillaire de l’oreille interne s’était bouché.

Cela n’a certainement rien à voir avec le smartphone, mais depuis je suis attentif aux signaux que m’envoie mon corps. Et j’aime la musique. Je veux conserver des oreilles en bon état de fonctionnement, je veux continuer à profiter de mes Rogers LS3/5 et de mon Acoustic Masterpiece.

Quand je compare les DAS des différents smartphones que j’ai possédés, je trouve ceci :

iPhone 3GS : 0,87 W/kg
Galaxy Note 2 : 0,17 W/kg
iPhone 5 : 0, 90 W/kg
Galaxy Note 3 : 0,29 W/kg
iPhone 6 Plus : 0,90 W/kg
Galaxy Note 4 : 0,29 W/kg
iPhone 7 : 1,38 W/kg

Franchement, la différence est impressionnante. Ceci dit, j’adore mon iPhone7, il est excellent dans les moindres détails, je n’ai vraiment pas envie de repasser à Android. Du coup, je suis bien embêté.

24)
Lebarron
, le 02.12.2016 à 14:41
[modifier]

François tu utilises l’application photo ou une application autre comme Pure Photo par exemple avec un fichier tiff en sortie ?

25)
François Cuneo
, le 02.12.2016 à 15:17
[modifier]

J’utilise l’application Photo intégrée et Lightroom (l’application sur iPhone).

Mais franchement, les JPEG sont tellement bons que je n’ai même pas envie de passer en RAW sauf cas très difficiles (et vous avez vu que même là, l’iPhone s’en sort super bien).

Par contre sur le 5D, je suis en RAW tout le temps.

C’est vrai que l’équilibre des couleurs de l’iPhone 7 Plus et des plus anciens est excellent.

26)
ZITOO
, le 02.12.2016 à 16:53
[modifier]

à PhB

D’accord pour dire que le 90TSE procure un joli flou, comme d’ailleurs de nombreuses optiques de focales situées entre 50 & 135mm de grande ouverture. Il faut simplement utiliser celles-ci dans certaines conditions pour en tirer l’excellence, c’est ce que j’exprimais ci-dessus.

Je ne vais pas disserter davantage sur le sujet car Olivier Chauvignat a déjà parfaitement traité le sujet. Instructif dans le bas de la page.

http://www.olivier-chauvignat-workshops.com/tutoriels/blog-des-tutos/glossaire-pique

Quant aux fichiers du 7sPlus, ils sont très bons pour l’écran et à condition de ne pas trop croper dedans si l’on veut un tirage 30×40 acceptable.
Ce que produit François plus haut donne une bonne idée de la chose…Cela me convient personnellement pour du dépannage, voire mieux.

Là encore faudra pas demander au 7sPlus de concurrencer un boitier reflex fullframe 24×36, parlons pas d’un Hasselblad (:>))

Quant à la partie médicale…

27)
Guillôme
, le 02.12.2016 à 19:46
[modifier]

Merci pour ce retour sur l’iPhone 7 Plus, mais suis-je le seul à être choqué par l’horreur du floutage avec effet de profondeur?

En regardant la anse de la cafetière et le bec verseur, on voit que ça cloche et quand on grossit la photo, on saisit la catastrophe d’une sorte de détourage à la gomme qui bave sous Gimp!

Heureusement, que c’est en bêta car là le résultat est cata ;)

Mis à part ça, la photo sur iPhone (sans effet de profondeur) est bluffante de qualité et j’imagine que sur cet iPhone on atteint un pallier de plus qui va tuer les compacts comme je l’avais dis sur mon humeur concernant le 6 ;)

28)
guru
, le 02.12.2016 à 22:55
[modifier]

Pour ce qui concerne les risques de téléphonite aiguë, utiliser un casque avec micro devrait réduire fortement les éventuelles conséquences éventuellement néfastes non?

Hein Mazuak???

29)
M.G.
, le 02.12.2016 à 23:02
[modifier]

Question autonomie, mon SE me donne pour la première fois entière satisfaction. A tel point que la batterie externe qui ne me quittait pas fait du cocooning sur mon bureau.
Et puis, ce petit format, quand même, il est parfait pour mes petites mains.

Je souscris totalement, y compris pour la taille des mains. À ma grande honte, alors que mon 4S de 3 ans commençait à montrer des signes de faiblesses (WiFi, batterie), j’ignorais l’existence du SE. C’est ce bon J-C qui m’a mis le doigt dessus ;-)

30)
M.G.
, le 02.12.2016 à 23:12
[modifier]

Une remarque en passant : la cafetière émaillée est splendide et me rappelle ma jeunesse en Normandie. Que dire du fait qu’elle n’est sûrement pas connectée ?

32)
François Cuneo
, le 02.12.2016 à 23:27
[modifier]

myvista, excusez-moi, mais je n’ai strictement pas compris où vous voulez en venir…

J’ai pourtant lu trois fois.

Merci de m’éclairer.

33)
MixUnix
, le 02.12.2016 à 23:31
[modifier]

J’ai une petite cousine traitée par un médicament suisse suite à une exposition au mercure.
le traitement précisait dans sa notice un développement possible d’une sensibilité accrue au ondes électromagnétiques. Elle n’a pas lu ou tenu compte d cet avertissement.
Aujourd’hui elle a perdu son emploi et se balade dans notre famille avec un détecteur portatif spécialisé.
On coupe tout ce qui rayonne, et avec peine elle arrive à survivre.

34)
zit
, le 03.12.2016 à 08:01
[modifier]

Ah oui, l’appareil photo intégré dans ces machins à tout faire est de plus en plus efficace, j’admet utiliser de moins en moins rarement (mais quand même pas trop souvent non plus) celui de mon 6… que je trouve largement suffisant d’ailleurs.

Effectivement, si, comme Guillôme, on y regarde de plus près, le mode +flou derrière a l’air de travailler à la machette. J’en profite pour remercier François de n’avoir mis ce bokeh qu’entre parenthèses, c’est un mot japonais pour dire flou (d’ailleurs, on se demande d’où vient le h final, je l’écrirait plutôt boke, voire boké… si j’avais envie de l’employer), qui n’est apparu que dans les années 2000 aux tazus et dont je trouve l’emploi très pédant. À la maison, nous parlons franponais, et mon fils, qui fait aussi de la photographie (et qui lui parle le japonais) a le même sentiment : ceux qui parlent de bokeh (pouah ;o), ça fait cuistre ! Je suis désolé pour ceux qui ont pris ce regrettable tic de langage, et, du coup, je ne vous en veux pas ;o).

Par ailleurs, je rejoins l’exaspération de Tom 25 quand aux sempiternelles requêtes de mises-à-jour proposées par iOs, à chaque allumage du merdier, rebelotte : à mes yeux, ce n’est pas une fonction, mais pire qu’un bug. Alors bien sûr, les nouveaux Os sont plus meilleurs ki tue, avec plein de sécurité et d’émoji en plus, c’est pour notre bien qu’ils sont faits, il faut les adopter au plus vite… jusqu’au jour où la nouvelle mise à jour transforme la merveille en un magnifique galet à faire des ricochets, passkilétait trop vieux, sans doute. Et quand on est pingre (ou pauvre ?) et qu’on a pris le modèle à la plus petite capacité de mémoire, leurs saloperies de mises à jour téléchargées d’office, elles ont tendance à plomber les merveilleuses capacités de l’engin à faire de la photographie, ou quoi que ce soit d’autre, d’ailleurs… jusqu’à ce qu’on aie compris que c’était ça et qu’on aille faire le ménage.

z (le mien, il tient presque la moitié de la semaine avec une charge, je répêêêêêêêêête : c’est dire s’il est sollicité ;o)

35)
M.G.
, le 03.12.2016 à 08:26
[modifier]

Alors bien sûr, les nouveaux Os sont plus meilleurs ki tue, avec plein de sécurité et d’émoji en plus, c’est pour notre bien qu’ils sont faits, il faut les adopter au plus vite… jusqu’au jour où la nouvelle mise à jour transforme la merveille en un magnifique galet à faire des ricochets, passkilétait trop vieux, sans doute.

À conserver comme Tranches de vie à la Lauzier !

Oui, ça commence à me gonfler, d’autant que l’antienne « C’est pour votre bien » est désormais l’argument commercial de tous les pilleurs de données personnelles…

36)
François Cuneo
, le 03.12.2016 à 09:16
[modifier]

Ah ça, j’avais oublié de le préciser à propos du 7 Plus: vu qu’il est étanche, je suis persuadé qu’il en fait une belle série, bien lancé, de ricochets!

37)
François Cuneo
, le 03.12.2016 à 09:19
[modifier]

Au fait, en parlant de prise en charge de l’iPhone 6S et de ses problèmes de batteries (production septembre et octobre 2015) qui seraient trop longtemps restées à l’air libre, j’ai eu du bol puisque le problème n’avait pas encore été admis par Apple.

Mon 6S, on me l’a complètement changé contre un neuf que j’ai pu vendre directement plus cher que s’il avait eu 1 an, alors que maintenant, ils ne changent que la batterie.

38)
PascalB
, le 03.12.2016 à 09:40
[modifier]

En ce qui concerne le cancer du cerveau, le meilleurs amis de Richard Branson et mort d’un cancer du cerveau. En ce qui me concerne, je n’ai aucun doute sur la nocivité des ondes. Pour ceux qui n’y croient pas, ben c’est votre vie, hein, vous faîtes comme vous voulez ! Les cigarettiers aussi nous ont longtemps dis que c’était inoffensif ;-)

« En Grande-Bretagne toujours, Richard Branson, le patron de la société Virgin, conseille désormais à son personnel, à la suite du décès par cancer du cerveau de son meilleur ami, de munir leurs portables d’un écouteur et d’un micro afin d’éloigner le plus possible le combiné de la boite crânienne. Un conseil que tous les accros du radiotéléphones devraient suivre. Ils peuvent aussi réduire la durée des communications !  »

http://www.robindestoits.org/Portables-A-consommer-avec-moderation-Science-et-Vie-Avril-1999_a393.html

39)
yl
, le 03.12.2016 à 10:23
[modifier]

Il y a aussi l’Association Romande Alerte qui informe et lutte contre l’électrosmog.

http://alerte.ch/fr/

Le problème des ondes est bien plus important que le seul iPhone 7. A l’heure de la généralisation du sans-fil et de la course à la vitesse, le principe de précaution ne devrait pas être valable que pour soi-même…

Je pense que les solutions à chercher sont d’ordre politique et non pas technologique.

40)
iVince
, le 03.12.2016 à 14:03
[modifier]

Encore une fois, la lumière est une onde électromagnétique. Bien plus puissante et intrusive que celle émise par les téléphone.

Il y a dans la peur des rayonnements une grande ignorance des principes physiques.

41)
yl
, le 03.12.2016 à 16:05
[modifier]

Encore une fois, la lumière est une onde électromagnétique. Bien plus puissante et intrusive que celle émise par les téléphone.
Il y a dans la peur des rayonnements une grande ignorance des principes physiques.

J’imagine que tu n’ignores pas les effets de la lumière (visible), des rayons X, des ultraviolets ou des des rayons Gamma sur la santé? Dès lors, pourquoi est-ce ignorer les lois de la physique que de craindre que les longueurs d’ondes supérieures puissent avoir également des effets sur le corps humain ou le psychisme?

Ce n’est d’ailleurs plus seulement une crainte, ce qui reste à démontrer c’est la dangerosité sur le long terme. Et malheureusement on risque de l’apprendre de façon empirique, parce que principe de précaution et intérêts économiques ne font pas bon ménage…

42)
Tilékol
, le 03.12.2016 à 16:21
[modifier]

J’ai trouvé un article très intéressant (en anglais) qui compare les émissions de radiations entre iPhone 7 et Samsung S7.
Les choses ne sont pas simples : par exemple, l’iPhone 7 émet plus de radiations que le Samsung en téléphonie seule, mais si on active le bluetooth et le wifi, il en émet au total…moins.
De plus, Si j’ai bien compris, Apple mesure les radiations à une distance de 5 mm, alors que Samsung le fait à 15 mm, ce qui est évidemment différent.
Hum, tout ceci me rappelle un certain scandale Wolkswagen…
Conclusion de l’auteur :
« All phones should be tested next to the body where people actually keep their cell phones. However, it is likely that no phone would pass the test and be certified for sale in the U.S. »
Pas rassurant, tout ça…

44)
Tom25
, le 03.12.2016 à 18:02
[modifier]

Tiens, personne encore pour détruire ce nouveau produit de chez l’épouvantable Apple?

On nous a fait comprendre de ne pas casser l’enthousiasme. Seul François a dit qu’il ne voulait pas supprimer les critiques. Mais là, cet iPhone 7 me laisse totalement indifférent, je ne sais même pas la tête qu’il a. Enfin si, le coin de l’objectif car François l’a mis dans son article.

En ce qui concerne l’écran plus grand, je continue à regretter ce que j’avais déjà relevé à l’époque du 6 Plus: un an passé et rien n’y fait, les développeurs sont peu enclins à développer des interfaces propres au petit «Plus» ajouté au numéro de version. Et pourtant, il y a des choses à proposer bon sang! Vu que ce téléphone semble désormais en tout cas autant vendu que son petit frère, voire plus, peut-être verra-t-on un jour ces nouvelles interfaces arriver, allez savoir!

Et ça ne te fait pas t’interroger ? Pour ma part, si j’en juge aux personnes qui formulent les critiques sur les forums où je vais, plus les gens bidouillent, développent etc., plus ils sont critiques. Et j’ajouterai que je ne comprends même pas certaines critiques que je lis sur le forum de développement d’applications, mais je sais ce dont leurs auteurs sont capables en terme de programmation, je leur fais donc confiance pour leurs critiques. Et ça m’explique ta remarque que j’ai citée.

45)
iVince
, le 03.12.2016 à 20:33
[modifier]

Dès lors, pourquoi est-ce ignorer les lois de la physique que de craindre que les longueurs d’ondes supérieures puissent avoir également des effets sur le corps humain ou le psychisme?

Eh bien justement, c’est ignorer que la fréquence d’une onde est fondamentale dans sa capacité à interagir avec la matière.

Celles que tu me cites, UV et rayon Gamma, ont une longueur d’onde comprise entre quelques centaines de nanomètres et quelques millièmes de nanomètres. Elles sont donc effectivement capables de transmettre leur énergie à des structures moléculaires et ainsi altérer un brin d’ADN ce qui peut provoquer des cancers.

Les ondes hyperfréquences comme celles de nos téléphones traversent nos corps sans « voir » les cellules, elles ne peuvent absolument pas interagir avec l’ADN. Tout au plus peuvent-elles provoquer un échauffement lié à l’excitation magnétique du dipôle électrique de la molécule d’eau. Mais un échauffement des tissus n’a jamais provoqué de cancer, sinon on en choperait un chaque fois qu’on fait de l’exercice physique.

47)
yl
, le 04.12.2016 à 03:55
[modifier]

Les ondes hyperfréquences comme celles de nos téléphones traversent nos corps sans « voir » les cellules, elles ne peuvent absolument pas interagir avec l’ADN. Tout au plus peuvent-elles provoquer un échauffement lié à l’excitation magnétique du dipôle électrique de la molécule d’eau. Mais un échauffement des tissus n’a jamais provoqué de cancer, sinon on en choperait un chaque fois qu’on fait de l’exercice physique.

Ce que certaines études montrent, c’est que l’exposition prolongée aux radios fréquences a des effets biologiques (dont l’échauffement) qui pourrait favoriser certains cancers.

D’autre part, la question de la santé ne devrait pas être réduite aux seules lois de la physique…

48)
Tilékol
, le 04.12.2016 à 06:43
[modifier]

Les ondes hyperfréquences comme celles de nos téléphones traversent nos corps sans « voir » les cellules, elles ne peuvent absolument pas interagir avec l’ADN. Tout au plus peuvent-elles provoquer un échauffement lié à l’excitation magnétique du dipôle électrique de la molécule d’eau. Mais un échauffement des tissus n’a jamais provoqué de cancer (…)

Il faut toujours se méfier des certitudes. La science ne maîtrise que ce qu’elle comprend et mesure, et la réalité est souvent plus complexe.

Sinon, comment expliquer le triple cancer (de la main, du cerveau et de la poitrine) de Jimmy Gonzales, avocat de Floride ? Sa main était celle qui tenait le téléphone, la tumeur de la poitrine était à l’endroit de la poche où il rangeait le smartphone et quant au cerveau, étant donné que ça a commencé par un cancer de l’oreille avec laquelle il téléphonait, inutile de faire un dessin.

Mais peut-être que tout ceci est un coup monté ? En tous cas, il est bel et bien décédé.
La vidéo de son discours est à visionner, si vous comprenez l’anglais.

49)
jpg
, le 04.12.2016 à 08:22
[modifier]

Il faut toujours se méfier des certitudes. La science ne maîtrise que ce qu’elle comprend et mesure, et la réalité est souvent plus complexe.

Descartes nous a appris à douter, ce qui est à la base de la science contemporaine. Les seuls qui ont des certitudes sont certains non-scientifiques. Et certains sont bien organisés en groupes de pression d’opinion.
Puisqu’on évoque des cas particuliers, en voici un autre.
Dans un groupe scolaire de jeunes sportifs, l’un d’eux avait la certitude que les ondes émises par son DVA (détecteur de victimes d’avalanches) étaient nocives, il ne l’a pas allumé. Il est décédé dans l’avalanche avec certitude.

50)
iVince
, le 04.12.2016 à 14:57
[modifier]

Je n’explique bien évidemment pas le triple cancer de ce monsieur que je ne connais pas.
Ma mère explique à tout le monde depuis des années qu’elle s’enrhume chaque fois qu’elle a froid aux pieds. J’imagine que vous en conclurez que les rhinovirus attaquent le corps depuis les orteils. Ou alors plus sagement vous éviterez de confondre corrélation et causalité.

Quant aux certitudes à remettre en cause, ça n’est pas non plus un principe scientifique. Ce n’est pas parce que Galilé a eu raison seul contre tous qu’il suffit d’avoir tout le monde contre soi pour avoir raison.

51)
Tilékol
, le 04.12.2016 à 16:20
[modifier]

Ou alors plus sagement vous éviterez de confondre corrélation et causalité.

Oh, je ne cherche pas à avoir raison…
Mais dans ce cas, une quadruple corrélation serait plus suspecte qu’une causalité.

Je ne suis pas un parano des ondes, simplement l’article et cette histoire de DAS m’a fait faire quelques recherches et je suis tombé sur des pages informatives étonnantes.

Je suis tombé également sur ce documentaire. Je vais me le louer sur Vimeo.

Je n’ai pas dit que remettre en cause des certitudes est un principe scientifique, j’ai dit que la science ne maîtrise que ce qu’elle comprend et mesure.

52)
jpg
, le 04.12.2016 à 16:45
[modifier]

corrélation et causalité

La découverte de corrélations pose des questions intéressantes.
Il y a une corrélation entre le nombre de cigognes arrivant en Alsace et le nombre de naissances de bébés humains en Alsace.