Profitez des offres Memoirevive.ch!
NetNewsWire, pour se tenir au courant sans fatigue

Internet est un outil génial pour se tenir au courant.

Des sorties de films, des news sur l'informatique ou tout autre sujet, on trouve toujours des sites spécialisés, maintenus par des passionnés qui écrivent leurs pensées, rapportent l'actualité ou testent des produits. Personnellement, je suis de nombreux sites. Actualité du monde Mac, mises à jour de logiciels, sorties ciné, musique, téléphones portables, PDAs… La liste est longue.

Dans les humeurs qui ont précédé ce test, je vous ai parlé de blogs. Il en existe des millions et, même si on se considère comme un "petit lecteur" de sites web, on en lit vite une bonne cinquantaine, blogs et site "traditionnels" confondus.

Cette profusion d'information n'est évidemment pas exempte de désagréments. Le temps nécessaire à prendre connaissance des articles est tout simplement énorme. Et pour peu que l'on souhaite lire un journal "papier" et suivre l'actualité de quelques sites, la masse de temps nécessaire devient trop grande pour une personne ayant un semblant de vie sociale.

Le système RSS, et les logiciels comme NetNewsWire 2, testé dans cet article, sont là justement pour rendre plus rapide et plus facile la consultation des sites webs.

RSS, kesako ? Acronyme de Really Simple Syndication, le RSS est en fait un fichier XML, produit à la volée par le serveur web lors d'une modification du site. Ce fichier contient des informations sur les dernières modifications du site, comme le nom de l'article, son adresse directe, et parfois plus. Certains fichiers RSS contiennent même l'entier de l'article. Ces fichiers sont souvent nommés des flux RSS. C'est cette dénomination que je vais utiliser le plus souvent.

Un logiciel comme NetNewsWire passe en revue les fichiers RSS dont on lui donne l'adresse et affiche leur contenu, présentant ainsi à l'utilisateur les dernières news présentes sur le site observé.

img
L'icône de NetNewsWire 2

Installation

L'installation ne pourrait pas être plus simple : une image disque à monter, une copie vers /Applications et le tour est joué !

Passons donc tout de suite à la partie la plus intéressante : l'utilisation de ce logiciel.

Ajouter des flux

Pour ajouter des flux à NetNewsWire, il y a quatre moyens. L'ajouter via le menu File, puis taper ou coller l'adresse d'un flux. Mais il y a mieux, plus facile et plus rapide.

Si NetNewsWire est sélectionné comme logiciel par défaut pour la gestion des flux RSS dans les préférences de Safari, le bouton habituellement utilisé pour ajouter un flux dans le système de gestion RSS de Safari va ajouter le flux à NetNewsWire.

img

Dernière possibilité : dans NetNewsWire, lorsque l'on affiche une page proposant un flux, un bouton apparaît, similaire à celui de Safari, pour ajouter automatiquement le site aux flux favoris.

img

Et si vous ne connaissez aucun site compatible RSS ? Mmh, j'en doute, mais faisons comme si.

Eh bien dans ce cas, vous ouvrez le tiroir à flux de NetNewsWire ! Vous y trouverez des centaines (milliers ?) de flux, qui pourront être ajoutés à votre liste de flux personnels très facilement. Ces flux sont classés par thèmes (Apple, Arts, Livres, Musique, News,…) et par langues. Une petite description accompagne chaque flux.

img
Les articles de cuk.ch sont présents dans ce tiroir, tout comme nos Mic & Mac chéris !

Chaque flux possède un certain nombre de paramètres que l'on peut personnaliser. En utilisant le raccourci clavier si familier cmd-i, ou en demandant les informations d'un flux via le menu File, on obtient la fenêtre suivante :

img

Depuis cette fenêtre, il est possible de :

• Modifier l'adresse du flux
• Entrer un nom d'utilisateur et un mot de passe, si nécessaire
• Définir le laps de temps entre deux vérifications du site.
• Définir la façon de sauvegarder les éléments de flux (ne garder que ceux présents dans le flux, ou garder l'historique)
• Choisir de partager ou pas le flux
• Inclure ou non le flux lors d'exportations
• Définir la façon de gérer les pièces attachées (utile lorsque le flux contient un podcast, soit un fichier audio attaché à l'article)
• Lire la description du flux, définie par les auteurs du site observé
• Voir l'image associée au flux, également définie depuis le site.

Concernant le laps de temps entre les vérifications, il faut noter que NetNewsWire peut rafraîchir les flux automatiquement, selon un réglage global défini dans les préférences. Mais, pour certains sites, il peut être intéressant de rafraîchir les informations plus ou moins souvent. C'est dans cette fenêtre qu'il est possible de spécifier une durée propre à un flux.

 

Afficher les flux

Les flux sont affichés par NetNewsWire de plusieurs façons. Chaque flux possède une liste d'articles, les dernières news postées, qui peut être visualisé dans le navigateur par défaut du système, ou directement dans le logiciel.

img
La vue traditionnelle

img
La vue "écran large"

img
La vue combinée

Ces trois vues sont pratiques et confortables. La vue combinée rappelle un peu la façon qu'a Safari d'afficher les articles.

J'utilise la vue traditionnelle, la plupart du temps. Certains flux contenant les articles en entiers, avec images et mise en pages, et d'autres ne contenant que le début de l'article ou quelques phrases le présentant, c'est cette vue que je trouve la plus confortable en toutes ces circonstances.

Comme je vous l'expliquais plus haut, NetNewsWire peut télécharger automatiquement les nouveaux articles, grâce à une option globale dans les préférences ou selon un réglage personnalisé pour chaque flux. Il affiche alors en gras les flux proposant des nouveaux articles.

img

La mise à jour peut également n'être effectuée que lorsque l'utilisateur le demande, via un bouton de la barre d'outils de l'application.

NetNewsWire permet de marquer d'un drapeau les articles que l'on souhaite faire sortir du lot. Un bouton, également présent dans la barre d'outils, ajoute ou enlève le drapeau.

img
Ne voyez aucune envie personnelle dans cette capture d'écran…

Les articles présents dans les flux peuvent être visualisés directement dans le logiciel, ou envoyés vers le navigateur par défaut du système.

Lorsque l'on souhaite afficher l'article dans NetNewsWire, il suffit de le double cliquer. Un onglet s'ajoute alors dans la fenêtre du logiciel. On peut ainsi afficher plusieurs articles dans une même fenêtre, comme on le fait avec Safari ou tout autre navigateur proposant le système des onglets.

img
Un article de MacGeneration, affiché via NetNewsWire.

L'affichage des articles se fait grâce au Webkit d'Apple. On trouve donc certains points forts de Safari, au sein même de NetNewsWire : rapidité et compatibilité avec de nombreux sites.

Pour ceux qui sont fanatiques de leur navigateur, il est possible d'envoyer directement les articles double cliqués vers le navigateur.

NetNewsWire peut également présenter les articles non lus via son icône dans le Dock. Lorsque l'on clique avec le bouton droit de la souris sur l'icône du logiciel, on voit le menu suivant :

img

On voit alors tous les flux contenant des articles non lus. En sélectionnant un flux, on voit les articles et il est possible d'afficher les articles, dans NetNewsWire ou dans un navigateur. Il est également possible de marquer tous les articles d'un flux comme lus.

L'icône de NetNewsWire affiche, en tous temps, le nombre d'articles non lus.

Trier les informations

J'en parlais en début d'article, la profusion d'information dont nous disposons est parfois difficile à gérer. NetNewsWire permet de faciliter grandement la vie des utilisateurs en classant les flux de plusieurs manières.

Tout d'abord, il est possible de créer des dossiers, semblables à ceux que l'on utilise tous les jours dans le Finder. On y dépose des flux et le dossier peut ensuite être visualisé comme ouvert ou fermé. Lorsque l'on sélectionne un dossier fermé, les articles de chaque flux contenus dans le dossier s'affichent dans la liste prévue à cet effet.

On peut ensuite trier la liste en fonction des sources, ou des dates de publication de l'article.

Des listes intelligentes sont également disponibles, semblables aux dossiers intelligents que l'on peut utiliser dans iTunes, iPhoto ou, depuis Tiger, dans le Finder. On y définit un critère, ou un ensemble de critères auxquels les articles doivent correspondre, et éventuellement un nombre limite d'article dans la liste. NetNewsWire construit ensuite la liste et la modifie à chaque mise à jour des flux.

img
La fenêtre de création d'une liste intelligente.

img
… et son résultat.

Les critères pour la construction d'une liste sont très nombreux et peuvent être combinés entre eux.

img
Les critères utilisables dans les listes intelligentes.

Une liste de lecture peut contenir un nombre impressionnant de critères, visant le même attribut ou non. Il est ainsi possible de créer une liste contenant juste les mots-clés que l'on veut retenir, même si leur nombre est grand.

Un petit bug dans la fenêtre de création de la liste semble toutefois limiter cette utilisation : si l'on ajoute de nombreux critères, avec le bouton +, la fenêtre grandit mais aucun ascenseur ne vient aider le défilement des règles. On finit donc par obtenir une fenêtre inutilisable.

Ces listes sont parfaites lorsque l'on recherche régulièrement, au sein de sa collection de flux, un certain type d'informations. Lorsque, au contraire, on souhaite effectuer une recherche rapide, il existe un champ dédié, dans la barre d'outils.

img

La recherche s'effectue alors soit dans tous les flux, soit dans ceux qui sont actuellement sélectionnés. NetNewsWire affiche ensuite une liste d'articles correspondant aux critères entrés.

img

Cette liste est automatiquement triée en fonction de la qualité du résultat.

 

Inscriptions spéciales

NetNewsWire propose de gérer des "inscriptions spéciales". Il s'agit d'un mélange entre les listes intelligentes et un flux traditionnel.

Lorsque l'on crée une telle inscription, il faut entrer un mot-clé, qui servira à choisir les articles à afficher. On peut s'y prendre de deux manières :

Soit via un moteur de recherche comme Feedster, Blogdigger, Daypop, Findory ou Yahoo. On entre un mot-clé ou une expression, et le flux va afficher les résultats de la recherche.

Ou grâce à des moteurs de recherche un peu particuliers. Plutôt que de sélectionner eux-mêmes les mots clés d'un article, ils laissent le soin à l'utilisateur de faire ce choix. Des sites comme Technocrati, Del.icio.us ou Flickr (spécialisé dans les images), surfent le net un peu comme Google, sauf qu'ils ne prennent en compte que les tags qui leur sont destinés. Ce sont d'excellentes sources pour trouver des informations provenant de blogs.

NetNewsWire gère également, via les inscriptions spéciales, les scripts renvoyant un fichier compatible RSS (programmés en Python, Perl ou shell), et les comptes Bloglines.

Bloglines est un agrégateur de news. Il permet d'accéder à des flux depuis n'importe quelle machine. On entre alors un nom d'utilisateur et un mot de passe et les articles non lus du compte s'affichent.

Flux particuliers

Certains flux contiennent des liens vers des fichiers, audio par exemple. Le blog "Comme ça du Japon", présenté dans cette humeur, propose des articles à lire, mais aussi ce que l'on appelle des podcasts. On peut rapprocher les podcasts d'émissions de radio, qui ne seraient pas diffusées en temps réel mais plutôt publiées à un instant t et disponible pour une écoute différée.

Vous me direz : mais à quoi sert une émission de radio qui n'est pas en direct ? Effectivement, les radios ont l'avantage d'être très réactives à l'actualité, et une émission en différé perd de son intérêt. Je vous répondrais toutefois que les podcasts ne sont pas, en général, liés à une actualité immédiate. Ce sont souvent des émissions que l'on pourrait comparer à des documentaires télévisés, où le présentateur explique tel ou tel phénomène. Dans cette optique d'écoute, un podcast peut donc s'écouter avec plaisir, le jour de sa sortie ou même plus tard.

NetNewsWire gère très bien les podcasts.

Lorsqu'un article contient un fichier attaché, le logiciel affiche l'interface suivante.

img

Dans les préférences du logiciel, il est possible de spécifier les actions à lancer lorsqu'un nouvel article contient un attachement. NetNewsWire peut télécharger automatiquement le podcast et l'ajouter à iTunes. Il est également possible de spécifier un genre particulier au fichier, et de nommer la playlist qui devra le contenir.

Maintenant que la dernière version d'iTunes gère aussi les podcasts, on pourrait penser que cette partie de NetNewsWire n'est d'aucune utilité. Mais c'est oublier que iTunes ne gère que les podcasts. Lorsqu'un flux contient des articles et, occasionnellement, des podcasts, c'est très pratique de le lire via NetNewsWire et de le laisser, lorsqu'il le faut, télécharger le fichier attaché.

Évidemment, si un site propose, attaché à ses articles, des fichiers d'un autre type qu’audio (un podcast vidéo, pourquoi pas ?), NetNewsWire s'en chargera très bien, et téléchargera la vidéo sans sourciller.

Quelques petits plus

NetNewsWire propose d'autres fonctions, en marge des possibilités de base expliquées jusqu'ici.

La fenêtre des dinosaures liste les flux qui n'ont pas été mis à jour depuis un nombre de jours spécifié par l'utilisateur.

img
Rien en 15 jours ? Allez, au boulot ! :-)

Une autre fenêtre permet de voir les statistiques de bande passante.

img

On y lit, dans l'ordre :

• Le nom du flux
• Le nombre de vérifications
• Le nombre de fois où le flux a été chargé en entier (que des nouveaux articles)
• Le nombre de fois où le flux n'avait pas été modifié
• Les bytes totaux et moyens téléchargés lors des vérifications.

NetNewsWire peut également interagir avec un logiciel de publication sur blog, en envoyant directement un article ou un lien vers son propre blog. N'ayant pas de blog personnel, je n'ai pas testé cette fonction.

Vous êtes plusieurs sur votre réseau local ? Vous êtes tous des utilisateurs acharnés de NetNewsWire ? Dans ce cas, la fonction de partage des flux vous sera très utile ! Il est possible de partager ses propres flux, et de voir apparaître, dans le tiroir des sites, les flux partagés par d'autres utilisateurs présents sur le réseau local.

Une dernière fonction de NetNewsWire permet de synchroniser plusieurs versions du logiciel. Ainsi, les articles lus au travail n'apparaissent pas comme non lus une fois de retour chez soi.

Les petits défauts

Rares sont les logiciels qui ne souffrent d'aucuns défauts. NetNewsWire n'échappe pas à la règle.

Aussi pratique et bien pensé qu'il soit, quelques petits points gris (plutôt que noirs) se font sentir.

Tout d'abord, et j'y croyais à peine lorsque je l'ai remarqué : pourquoi ne peut-on pas sélectionner de multiples articles pour les marquer lus ou non lus ? Ça serait tellement plus pratique ! Cette impossibilité de sélectionner de multiples articles pourrait aussi être utile pour l'affichage : on choisit des articles, puis un double-clic les envoie chacun dans un onglet.

Un autre petit défaut, que vous avez sans doute tous remarqué : pas de localisation en français, à l'heure où j'écris cet article. Dommage, mais pas trop pénalisant puisque c'est tout de même les flux que l'on passe le plus de temps à lire.

Enfin, lorsque l'on clique sur un lien de téléchargement (en ayant affiché une page de MacUpdate, par exemple), et que l'on utilise Speed Download, un bug apparaît. NetNewsWire se met alors à utiliser le processeur comme un fou. Il faut le quitter pour donner un peu de répit à la machine.

Comme vous le voyez, on ne peut pas reprocher grand-chose à NetNewsWire. Mais cette sélection multiple, je l'attends !

Conclusion

NetNewsWire est un excellent logiciel.

Je suis de nombreux sites, et leur lecture serait un enfer sans lui. Charger toutes ces pages, chercher les nouveaux articles, puis cliquer pour afficher ces articles. Au total : une terachiée de clics (expression copyrightée par l'un de mes profs) pour s'informer.

Avec NetNewsWire, le nombre de clics et le temps à passer pour obtenir les articles devient pratiquement nul. On passe son temps à choisir les articles que l'on veut lire, et à les lire, tout simplement !

Ce logiciel permet aussi de rechercher l'information, et c'est l'un de ses principaux points forts. Les "flux spéciaux" me servent souvent, pour trouver des articles ou des images sur tel ou tel sujet.

Côté finances, NetNewsWire est vendu pour 24.95 USD. Vu ce qu'il m'apporte au quotidien, ce montant est parfaitement raisonnable.

15 commentaires
1)
Inconnu
, le 15.07.2005 à 08:37
[modifier]

Excellent ! Dominique utilise ce produit et moi un autre, shrook…
Amicalement…! (et content de te relire :-)

MacDigit

2)
Jean.meyran
, le 15.07.2005 à 09:55
[modifier]

CE logiciel est excellent, mais quand ion travaille sur plusieurs postes (dont un PC..) pas moyen de les synchroniser.

Tous les postes marquent les mêmes articles « non lus ». Un peu génant non ?

La solution : je me suis abonné (gratuitement) à Bloglines.com
C’est en français, c’est nettement moins puissant que NNW, c’est des fois même un peu buggé, mais çà règle tous mes problèmes

Essayez-le

Bonjour chez vous

3)
Sébastien Pennec
, le 15.07.2005 à 10:21
[modifier]

Hello Jean-Christophe!

Je ne connais pas du tout shrook, je vais aller voir ça de ce pas! :-)

Jean,
N’ayant qu’un seul ordinateur et qu’une licence de NWW je n’ai pas testé la synchronisation entre deux copies.

Cela dit je n’ai pas bien compris ton commentaire: toutes les machines marquent les articles non lus, comme non lus? C’est pas normal, ça?
Si on parle de synchro, les posts lus d’un côté devraient être lus partout ailleurs, et inversément pour les non lus. Donc les articles non lus d’un poste devraient être non lus partout…

Je sais que NWW est compatible avec Bloglines, via les inscriptions spéciales, je vais aller essayer de service! :-)

4)
Fabien
, le 15.07.2005 à 10:47
[modifier]

Je suis également un fan inconditionnel de NNW. Après avoir à peu près tout essayé Shrook, NewsMac, NewsFan, Safari 2, NewsFire, etc. et après avoir même programmé une ébauche de mon propre lecteur RSS, c’est finalement NNW qui est le plus complet.

Le must pour moi, que pratiquement aucun de ses concurrent ne propore, c’est le menu contectuel dans le Dock qui permet d’accéder aux nouvelles, le top !

5)
Jean.meyran
, le 15.07.2005 à 10:49
[modifier]

Effectivement, avec un seul poste, l’intérêt de Bloglines est voisin du néant ;-)

De bon matin, j’ai du mal m’exprimer (me semblait pourtant que c’était clair)

En fait, la référence des flux lus/non lus ne sont pas sur ta bécane mais sur le site. Ce qui fait qu’en allant sur le site, et quel que soit ton poste (même d’un cyber café) tu es toujours à jour de ce que tu as lu ou pas

J’ai bon là ?

Bonjour chez vous

6)
pilote.ka
, le 15.07.2005 à 11:11
[modifier]

Sébastien, bien que je ne sois pas très interessé par le sujet, j’admire le fait que tu sois au poste en plein mois de juillet.
Cuk est un peu une drogue pour moi et je suis vraiement content de me bracher sur Cuk, moi qui ne partirai pas en vacances durant tout l’été.
Merci.

7)
Sébastien Pennec
, le 15.07.2005 à 12:47
[modifier]

Fabien,

Pareil pour moi: beaucoup d’app essayées, mais il n’y a que NWW qui m’ait séduit autant! Et l’accès aux news depuis le dock, c’est ddevenu indispensable…

Jean,

Je comprend mieux maintenant… Mais de bon matin, j’ai des petits problèmes de compréhension… :-)

pilote.ka,

Merci beaucoup! Je vais faire mon travail de diplôme cet été, donc je serais derrière mon Mac non-stop! Je serais donc au poste plus souvent que ces derniers mois… Comme toi, pas de vacances cet été, je partirai en octobre.

8)
pioum
, le 15.07.2005 à 13:12
[modifier]

RSS n’est pas un acronyme, mais un sigle. Un acronyme doit pouvoir se prononcer comme SIDA par exemple.

9)
Divoli
, le 15.07.2005 à 13:39
[modifier]

Perso, j’ai abandonné ce lecteur au profit du lecteur RSS
« Sage » que l’on intègre à Firefox. Excellent; à découvrir
pour ceux qui ne le connaisse pas encore.

Divoli

10)
Jean.meyran
, le 15.07.2005 à 13:41
[modifier]

Mais si quelqu’un a une solution élégante multi poste (PC compris) hors réseau local de consultation de flux, je suis largement preneur

A bon entendeur…

Bonjour chez vous

11)
Sébastien Pennec
, le 15.07.2005 à 17:53
[modifier]

pioum,

Ah, je ne connaissait pas la différente. Je vais corriger ça tout de suite, merci!

Divoli,

Je ne connais pas Sage. Mais comme mon navigateur principal (et pour ainsi dire quasi-unique) est Safari, je ne pense pas que ça sera pour moi…

Merci de vos commentaires :-)

14)
Divoli
, le 15.07.2005 à 18:29
[modifier]

Et bien Sébastien, il faudra qu’il s’explique, le bougre!

En ce qui me concerne, depuis que je suis passé sous Firefox il y a 9 mois (avec sa multitude de thèmes et d’extensions), j’ai quasiment abandonné Safari.

Je n’interviendrais plus concernant Firefox, je suis à la limite du hors-sujet.

Divoli

15)
Sébastien Pennec
, le 15.07.2005 à 23:54
[modifier]

Divoli,

J’ai peut-être parlé trop vite, il interviendra sûrement pour nous donner son avis…

Cela dit, NWW peut très bien s’entendre avec n’importe quel navigateur… :-)