Profitez des offres Memoirevive.ch!
Apple change de fournisseur pour son bien!

Introduction

Mercredi dernier, j'ai passé une très bonne soirée. On a bien mangé et, bien sûr, on a un peu bu. Quand je suis rentré vers 0h30, j'ai comme d'habitude parcouru mes sites préférés avant d'aller me coucher.

Quand je suis arrivé sur Cuk, je me suis demandé de quoi Olivier voulait parler avec un titre aussi bizarre: Qui a poussé grand-mère dans les orties?

Alors j'ai lu et je ne vous explique pas mon énervement quand je suis arrivé à la fin. Je n'ai écrit que quelques mots dans les commentaires en promettant une "réponse" mais franchement, après l'humeur de François "Alors comme ça ce sera Intel..." et les commentaires qui avaient suivi, je pensais que le sujet était clos.

Alors me voici avec cette humeur du jour qui n'aurait jamais dû sortir si Olivier n'avait pas fait la sienne... c'est un peu ironique. Ce ne sera pas une réponse directe parce que je ne vais pas m'amuser à reprendre chaque point/argument d' Olivier pour l'infirmer ou le confirmer.

Je vais être beaucoup plus factuel et surtout, je ne vais pas laisser mes émotions dicter mes pensées.

Les faits!

Alors voilà, pour la quatrième fois de son histoire (et non pas trois comme l'a mentionné Jobs), Apple annonce une révolution matérielle qui va à nouveau demander un énorme effort de la part des développeurs. Une migration de plus en quelque sorte.

Cétait lors de la World Wide Developer Conference du 6 juin dernier, Apple confirmait les rumeurs qui traînaient sur le web depuis quelques semaines: Apple utilisera des processeurs Intel dès 2006.

Personnellement, cette nouvelle ne m'a pas franchement surpris puisque j'avais officiellement creusé cette "piste" en janvier 2004. J'ai même ouvert un sujet dans notre forum quelques jours avant l'annonce.

Depuis, c'est le délire. Les sites de "rumeurs" consacrés au Mac n'en reviennent pas de n'avoir rien vu venir, les aficionados du Mac hésitent entre le suicide, engager un tueur à gage pour flinguer ce fou furieux de Jobs, anticiper la migration en passant dès à présent sur l'architecture x86 avec un autre système (c'est d'un débile) et enfin, saigner un poulet au-dessus d'un Mac par nuit de pleine lune pour conjurer le mauvais sort.

J'aimerais, si vous le voulez bien, vous emmenez dans une analyse objective de la situation, des raisons pour lesquelles on en est arrivé là et quels sont les défis qui attendent notre marque préférée... et surtout, je veux réconcilier Olivier avec un grand mal auquel il a cru: le marketing.

Le processeur va changer? Et alors!

Depuis les débuts du Mac, la communauté pouvait déclarer à l'unisson: notre machine est supérieure au niveau logiciel et matériel comparée à tout autre micro-ordinateur. C'est cette alchimie qui nous permet d'atteindre la "perfection".

J'ai moi aussi répété cela bêtement pendant des années. En fait, je l'ai répété jusqu'en 1996 parce que cette année-là, Apple a sorti le Power Macinosh 4400.

Qu'est-ce que ce Mac avait de "spécial"? Pas grand-chose en fait, à quelques détails près, puisqu’Apple nous proposait un PC. Quoi, je délire?

Laissez-moi vous dire pourquoi j'écris ça. Ce Mac offrait les éléments suivants qu'on pouvait retrouver dans n'importe quel PC:

  • La mémoire vive (RAM) utilisait des modules 168 broches DIMM (Apple avait adopté des RAMs compatibles PC depuis 1993).
  • Les baies d'extensions étaient au format PCI (Apple avait adopté cette norme PC au détriment de sa propre norme NuBus en 1995).
  • L'interface Ethernet n'est plus au format exotique AAUI-15 mais est proposée en 10Base-T.
  • Le port vidéo est enfin proposé au format PC, soit le fameux DB-15. On pouvait enfin connecter un écran PC sans adaptateur à notre Mac.
  • Enfin, le disque dur était, pour la première fois, connecté au format IDE, comme sur les PC.

En gros, au niveau matériel, ça commençait à sentir fort le PC. Et cette intégration du monde PC dans le Mac n'était pas finie. Par la suite, on a encore vu des éléments comme la carte graphique, le port AGP, le port USB, etc. intégrer le Mac.

Alors voilà, 2005 arrive avec cette annonce et tout le monde est choqué.

Personnellement, j'ai été bien plus choqué par le remplacement du SCSI par l'IDE/ATA parce que si on parle de performances, le SCSI (Ultra320) reste, encore aujourd'hui, bien plus performant que le dernier SATA II.

Et quand je parle de performances, je veux être extrêmement clair: par de meilleures performances j'entends des taux de transferts constants qui sont biens supérieurs au SATA. Pas comme ces tests débiles qu'on nous balance depuis des années et qui montrent le résultat d'un effet Photoshop (ou je ne sais quel autre soft) sur une image de 143 MB. Le test prouve qu'en appliquant un filtre gaussien, le Mac ne met que 7 minutes 43 secondes alors que sur un PC on a un résultat lamentable de 8 minutes et 12 secondes! Quelle démonstration de supériorité!

Bien sûr, Apple a fait ce choix pour des raisons financières et le SCSI est toujours disponible en option sur notre plateforme.

Intégrer ces différents composants ou normes PC au Mac était une façon pour Apple de rester "compétitif".

Utiliser des produits "standards" aide Apple à garder des coûts de développement bas et lui permet de profiter des prix de masse.

Si Apple n'avait pas effectué ces différentes intégrations, les Mac ne seraient pas seulement un peu plus onéreux que les PC, mais 2 ou 3 fois plus cher. La marque serait, je l'affirme, morte depuis longtemps.

Pourquoi Intel?

Sur ce point aussi tout a été dit, mais je pense que les faits parlent plus que les rumeurs.

Depuis les débuts de la micro-informatique, beaucoup d'acteurs ont disparu pour différentes raisons ou ont tout simplement fermé certaines de leurs divisions.

Mais si on observe les constructeurs informatiques qui ont survécu, ils ont presque tous un point commun: ils ne développent plus à 100 % leurs ordinateurs. Silicon Graphics, Sun Microsystems, IBM et j'en passe ont à un moment ou un autre opté pour des solutions matérielles externes à leur société.

Ces dernières années, Apple devait faire face à un grave problème avec les processeurs qui étaient fournis par ses "partenaires". Ceux-ci étaient dérivés ou modifiés pour les besoins d'Apple, mais aucun ne correspondait à un développement à long terme pour la marque.

Alors voilà, les tests qui donnaient gagnant Apple 8 fois sur 10 dans Photoshop étaient contredits par d'autres qui donnaient gagnant le PC 8 fois sur 10. Bref, ça en devenait ridicule.

Alors maintenant on fait quoi? On continue d'attendre les G5 pour les portables et un éventuel G6 pour les ordinateurs de bureaux? Ou bien on affronte le problème et on décide de faire quelque chose?

Depuis l'introduction du G5 il y a bientôt 2 ans, Apple a vendu un total de 2.4 millions de machines équipées de cette puce.

Les constructeurs de PC ont vendu quelque chose comme 170 millions de machines pour la seule année 2004 (84 %étaient équipés de puces Intel et 13% de puces AMD).

Pour IBM, il n'y avait donc pas un intérêt démesuré à continuer de développer des puces à l'attention spécifique d'Apple. Au contraire, IBM a commencé à regarder où elle pourrait appliquer son talent ailleurs que dans des puces destinées aux gros systèmes.

Et c'est sous une forme originale que Sony et Microsoft ont débarqué dans le paysage d'IBM. Ces deux constructeurs ont établi un cahier des charges imposant aux principaux constructeurs de puces du monde entier et à la surprise générale, ce n'est pas Intel ou encore AMD qui ont gagné le contrat, mais IBM!

À elles deux, ces deux consoles de jeux devraient se vendre à plus de 30 millions d'exemplaires dans la première année et 200 millions à 5 ans! Pour se rendre compte du volume que ça représente, il faut savoir qu'Apple n'a même pas vendu 3.3 millions de machines en 2004.

Comme je l'ai expliqué longuement lors de mes analyses des résultats financiers d'Apple, la marque a commencé à changer il y a 5 ans. À cette époque, plus de 90% de ses revenus et de ses bénéfices provenaient du secteur des ventes machines. Aujourd'hui, comme on peut le voir ci-dessous, les machines ne représentent plus que 46% des revenus:

Apple ne produira plus de machines!

Ce que mon illustration montre, c'est que ce changement était planifié de longue date. D'un constructeur d'ordinateurs, Apple est en train de devenir une société multimédia active dans plusieurs secteurs à fortes croissances.

Si la société n'arrête pas immédiatement sa production de machines, c'est qu'il est encore trop tôt.

La marque ne peut pas se permettre de perdre du jour au lendemain 45% de ses revenus, ça serait du suicide.

Ensuite, parce qu'elle doit acquérir une expérience sur le matériel Intel avant de distribuer son système à d'autres sociétés comme Dell par exemple (on ne rit pas et on ne s'excite pas, Michael Dell a dit récemment qu'il serait très intéressé de revendre le système X sur ses machines).

Quels sont les objectifs?

Il est bien sûr multiple. Tout d'abord, Intel voit là une excellente façon de se préserver d'AMD (Intel a très probablement inclus une clause d'exclusivité dans son contrat avec Apple).

De plus, Intel se venge aussi de Microsoft pour ne pas avoir été choisi pour la prochaine console 360!

Enfin, et c'est le plus important d'après moi, Apple n'aura plus à se battre contre deux ennemis!

Pourquoi est-ce que je parle de deux ennemis?

Et bien parce que jusqu'à aujourd'hui, Apple se battait contre le système concurrent Microsoft et contre le matériel Intel ou AMD.

Optant pour la même architecture (ou presque) que les PC, Apple n'aura plus qu'un seul ennemi, soit Microsoft.

Quels sont les avantages?

Et bien on arrêtera de se battre avec des tests débiles qui comparent des softs entre les deux plateformes à coup de secondes... La marque développera ses arguments de vente sur des points beaucoup plus concrets comme la facilité d'utilisation, un fonctionnement assuré sans redémarrage et surtout, la sécurité.

Je compte beaucoup sur ce dernier point puisque les gens commencent vraiment à en avoir assez d'avoir un PC qui, s'il n'est pas patché tous les jours ou presque, sera attaqué et sérieusement endommagé par des virus.

Comment préserver les revenus d'Apple?

Historiquement, Apple a toujours été un peu plus cher que les autres. Qu'on parle d'un écran, d'une borne sans fil ou je ne sais quoi d'autre, la marque a toujours eu des tarifs un peu plus élevés que la concurrence.

Par conséquent, je ne pense pas que les nouvelles machines basées sur de l'Intel dérogeront à cette règle. Sans parler des gens qui ne veulent plus acheter de machine pour les deux prochaines années, voire même trois puisque beaucoup ne voudront pas acheter la version "Power I Mac" 1.0, il y aura forcément un impact sur les revenus d'Apple.

Je ne veux pas peindre le diable sur la muraille comme on dit, mais je serais étonné de voir les ventes de machines Apple s'améliorer dans les années qui viennent. Pour moi, les 3 ans qui viennent ne doivent servir qu'à assurer la transition logicielle sur la plateforme "PC" (je ne parle pas seulement d'Intel, mais aussi d'AMD).

D'ici là, je pense que les ventes de machines ne représenteront que 10% à 20% des revenus d'Apple qui pourra, sans trop de remords, abandonner la fabrication de PC (ou un segment comme les machines de bureaux par exemple).

Mais comment fera Apple?

Et bien c'est assez simple dans le principe... mais dans la réalité, ça ne sera pas facile!

Tout d'abord, il y a l'iTunes Music Store qui, trimestre après trimestre, assoit sa place de portail numéro 1 pour l'achat de musique et, depuis peu, vidéo en ligne. Ci-dessous, un petit graphique qui représente bien cette évolution:

Pour l'année 2005, Apple devrait pouvoir tirer plus de 500 millions de dollars de ce secteur (ça devrait représenter environ 10 % des revenus d'Apple en 2005).

Il y a aussi les ventes de l'incontournable iPod qui devrait aider la marque bien que certains analystes disent que l'engouement s'est calmé. Ci-dessous, une illustration qui démontre la part importante des revenus Apple générés par cet "accessoire":

Cette année encore, Apple devrait vendre plus de 15 millions d'Pod (plus que depuis le lancement) et en générer un revenu supérieur à 2 milliards de dollars! C'est pratiquement 25% du revenu d'Apple en 2004 et c'est probablement ce fantastique succès qui a permis à Steve de dire: "Ok, on lance le switch!"

Enfin, le plus important est à venir d'après moi, car comment ne pas prendre en compte le fantastique marché du logiciel?

Imaginons que dans 3 ans, Apple licencie OS XI à toute l'industrie PC... Et si quelques clients PC entendaient parler de ce fantastique système compatible avec les anciens logiciels qui marche sur PC et qui est facile, fiable, robuste, puissant, etc.?

Combien de PC, sur 200 millions vendus en 2008, cliqueraient sur l'option "OS XI" histoire de se débarrasser de Windows et ainsi, réaliser une petite économie? Une version de Windows XP Home Edition coûte 199 dollars (ou 299 dollars pour la Pro qui inclut des fonctions incluses dans l'OS XI) alors que l'OS XI coûte 129 dollars!!!

Quand on parle de machine à bas prix, il est important d'avoir un rabais de 80 à 150 dollars sur la licence. Et je ne parle même pas de la suite iLife incluse dans OS XI!

Bref, qu'est-ce qui se passerait si 10 % des gens (20 millions de personnes) cliquaient sur cette fameuse option "OS XI" au lieu de Windows? On obtiendrait environ 2.6 milliards de dollars!!! Pour information, Apple réalise déjà plus de 500 millions de dollars grâce au secteur logiciel et c'est la moitié des revenus générés par la vente des machines...

Les risques?

Mais voilà, le chemin que Steve a décidé de prendre n'est pas un parcours tranquille.

Tout d'abord, Apple ne permettra pas l'utilisation d'OS X sur n'importe quel PC. Toutefois, la société admet d'une façon implicite qu'elle ne supportera pas Windows sur ses machines mais que très probablement, le système pourra être chargé sur les "Power I Mac".

Quelques sociétés qui ont choisi le portage exclusif de leur système sous Intel ou AMD ont échoué. Est-ce qu'Apple fera mieux?

On a souvent dit que si IBM avait perdu avec OS/2 face à Windows, c'était parce que les gens pouvaient démarrer Windows et que personne ne voyait l'intérêt de développer pour les deux environnements.

Enfin, il ne faut pas oublier que l'ennemi ne reste pas inactif. Microsoft prépare lui aussi une mise à jour profonde de son système pour 2006, voire 2007. Qu'apportera ce système en plus que OS X ou XI?

Personnellement, dans le cadre de mon travail, j'ai traversé Windows 98, Windows 2000 et enfin, Windows XP. Sur une période de 8 ans, j'ai vu ce système mûrir et s'améliorer sur bien des points.

Il serait idiot et pas très malin d'avoir à l'esprit un Windows 3.1 qui n'a pas évolué depuis la dernière fois que vous l'avez touché en 1993.

Les progrès ont été tels que même François s'extasiait d'une nouvelle fonctionnalité de Tiger (OS X 10.4) alors qu'elle était disponible sur XP depuis sa sortie...

Alors qu'adviendra-t-il à notre système préféré?

C'est la question à 1 milliard de dollars et je vais essayer d'y répondre dans les conclusions.

Conclusions

Olivier affirme que Steve s'est trompé en choisissant IBM ou Motorola comme partenaire à l'époque (on a vu que c'est pas lui qui a fait ce choix, mais Gil Amelio) et qu'il mériterait d'être viré.

Mais ce choix était le bon car Apple, à l'époque, n'aurait pas réussi ce virage à 90 degrés. Avec plus de 90 % des revenus en provenance des machines, Apple n'aurait pas survécu à un changement stratégique aussi important.

Il fallait que la marque inverse la tendance et elle est sur le point d'y parvenir. Bien sûr, il y a encore du travail sur la planche: il faut que les iPods continuent à bien se vendre et que l'iTMS reste numéro 1!

En cela, Steve a parfaitement rempli sa mission car depuis deux trimestres consécutifs, Apple génère un chiffre d'affaires de 54 % grâce à autre chose que les machines!

Voilà, j'arrive enfin au bout de ce long monologue et je peux le dire sans détour: Apple choisit la bonne stratégie car tout ce qu'elle a entrepris jusqu'à maintenant pour acquérir de nouvelles parts de marché a échoué!

En effet, année après année, on stagne dans les mêmes proportions de ventes machines. En 20 ans d'histoire, Apple n'a pas vendu plus de 4.5 millions de machines en un an. C'est peu quand on regarde la concurrence et surtout, c'est le risque de ne plus être supporté par des développeurs et/ou constructeurs.

J'aimerais beaucoup éviter ce type de dérive. C'est pour cela que, même si cette quatrième migration est risquée, je suis persuadé qu'il faut prendre cette direction pour assurer un avenir à ce qui compte vraiment, soit le système et pas le matériel.

86 commentaires
1)
Franck_Pastor
, le 21.06.2005 à 00:09
[modifier]

C’est ToTheEnd le rédacteur, et pourtant c’est signé François ! image

2)
GG
, le 21.06.2005 à 00:22
[modifier]

Moi, j’aime bien quand on donne des faits, et pas des suppositions ou des râleries sans fondement, ou des attaques gratuites.

Donc, bravo ToTheEnd :-)


Ze GG of Ze Gete.net

3)
alec6
, le 21.06.2005 à 00:43
[modifier]

Bonne remarque Franck !

Alexis… tous les défauts, je vous avais prévenu !

4)
ToTheEnd
, le 21.06.2005 à 00:47
[modifier]

Merci!

Héhéhé, c’est bien le style des fonctionnaires ça… piquer ce qui est aux autres!!!

Dans le fond, ces fonctionnaires ne sont pas très loin de l’ultra-néo-libéralismo!!!!

T (qui rigole hein, qui rigole)

6)
G4Beige
, le 21.06.2005 à 01:38
[modifier]

Je dois avouer que la road map des futurs portables Apple est enfin prometteuse, je pense que ma prochaine machine sera un portable MacIntel…. Bien sur il faudra qu’en plus des processeurs des PC Steve intègre aussi les écrans des pc, parce que pour l’instant, les portables Apple me donnent envie de vomir quand je compare l’image avec mon portable Toshiba de l’an dernier…. (sisi, faites le test, vous verrez).

Je ne vais cependant pas jeter mon G4 MDD ni mon mac mini aux orties, l’arrivée d’une nouvelle architecture ne diminuant en rien la qualité des services que ces machines me rendent actuellement..

7)
labon
, le 21.06.2005 à 01:53
[modifier]

Perso, ça fait depuis que Panther est sorti que je considère que l’avenir d’Apple c’est mac os X et plus généralement le software.
Je disais dans un forum que je voyais bien apple dans quelques années continuer à faire des machines pour les clients esthètes désirant un superbe matos/soft, mais faisant son beurre avec un mac os X licencié sur certaines config PC contrôlées, évitant ainsi des bug par un support incomplet des milliers de matos dispo sur PC.

Mon avis était déjà conforté par la forte hausse de la proportion software des revenus d’Apple, au détriment évident du hard.

Faire du hard fiable coûte très cher en R&D.

Faire du soft, c’est plus simple, on peut facilement mettre à jour, et faire du portage de plate-forme.

Bref, je suis à 200% de l’avis de cette analyse, sauf 1 chose. L’objectivité totale n’existe pas. Ce n’est qu’un chose vers laquelle on cherche à tendre. Un idéal quoi, comme la liberté.

De fait, la phrase « J’aimerais, si vous le voulez bien, vous emmenez dans une analyse objective de la situation » me paraît un peu grotesque. Mais c’est un détail intellectuel.

8)
FredB
, le 21.06.2005 à 01:56
[modifier]

Autant je suis d’accord avec le début de l’article, autant la prévision « Apple ne fera plus de machines » me semble ridicule et infondée.

C’est pas parce qu’il est évident que la part de machines dans les revenus d’Apple ne sera plus jamais majoritaire que ça implique qu’ils arrêteront d’en produire un jour.

Je pense que beaucoup de fabricants signeraient pour une vente de 3.3 millions de machines par an! Pour exemple, et sauf erreur de ma part Acer vend juste un peu plus d’ordi qu’Apple, avec moins de marge et pas d’iPod, de logiciels ou d’ITMS à coté…

En résolvant ses problèmes de composants (CPU) d’approvisionnement, etc. et en continuant d’être en avance avec OS X , il me semble qu’Apple peut garantire sa place dans le top 5 de fabricants d’ordi, c’est loin d’être mauvais.

9)
François Cuneo
, le 21.06.2005 à 06:26
[modifier]

Ouille! Désolé pour l’oubli de changement de nom quand j’ai mis en ligne.

Le pire, c’est que je lis vos commentaires ce matin, et je vois celui de Frank, ni une ni deux, j’ai des sueurs froides, je saute sur la console ADMIN, et pour moi qui n’ai pas la base de données, ce n’est pas tout simple, je copie l’article, je le mets sous le nom de ToTheEnd, mais je ne peux pas comme ça supprimer celui qui m’était faussement attribué puisqu’il y a des commentaires.

Je prends donc les commentaires un à un pour les copier dans un seul commentaire, avec le nom de leurs auteurs pour les transférer dans le nouvel article, et je tombe sur Noé qui dit qu’il a déjà remis tout ça en place depuis quelques heures.

Merci Noé, mais pfouh, faut vite que je parte en vacances…

10)
gibet_b
, le 21.06.2005 à 07:39
[modifier]

Même si comme certains je ne suis pas convaincu du tout qu’Apple ne fasse plus de machines, je suis d’accord avec cet article. Beaucoup plus « raisonnable » et moins passionné :-)

11)
pilote.ka
, le 21.06.2005 à 07:41
[modifier]

Ton article est très bon TTE. Mais moi je voudrais qu’on m’explique si un mac intel arrivera à faire marcher un programme apple acheté aujourd’hui.

13)
Fabien
, le 21.06.2005 à 08:14
[modifier]

pilote.ka: oui, évidemment ! Sauf s’il fait appel aux couches les plus basses de l’architecture, ce qui est très rarement le cas (certains jeux peut-être).

ToTheEnd: je suis en grande partie d’accord avec toi, cela rejoint ce que j’avais écrit dans le forum. Là ou j’espère que tu as tort c’est sur l’arrêt à long terme de la fabrication des machines, car Apple reste la seule entreprise à pouvoir (vouloir ?) créer de belles machines et je ne voudrait pas retrouver une grosse tour beige sur mon bureau.

14)
Anne Cuneo
, le 21.06.2005 à 08:25
[modifier]

Je rentre d’une dizaine de jours d’abstinence internet – j’étais en un lieu sans liaison possible, oui ça existe encore, mais bon, c’est une autre histoire – et je tombe sur les maëlstrom déclenché par l’annonce du changement de puce. Je lis les réactions avec ébahissement, comme une aficionada qui regarde passer les pixels.
Car ma première réaction, tout de suite après l’annonce du changement de puce (j’avais juste encore enregistré ça avant ma “retraite”, d’autant plus que plein de rumeurs – et il y en avait trop pour qu’on les néglige – l’annonçaient), a été, en termes simples “qu’importe la puce, pourvu qu’on ait l’ivresse ». Changer de matériel? De softs? Est-ce qu’on n’a pas fait ça à rythme régulier depuis le départ? Mes finances sont aussi limitées que celles d’un autre, mais l’expérimentation, le test, ç’a toujours été un truc qui m’a plu sur Mac.
Après cette prémisse, j’en arrive à la lecture de la réaction de ToTheEnd, qui me paraît la seule raisonnable.
Je suis une utilisatrice “historique” du Mac (1986), j’ai gardé par affection mon SE/30, qui fonctionne parfaitement, et mon PB150, qui reste lent mais sûr, à part que la batterie ne se recharge plus. Au début, je me suis donné une peine dingue pour tout comprendre du Mac, je fréquentais assidûment des informaticiens qui m’expliquaient comment les choses marchaient jusque dans les détails, et je connaissais mes Mac à fond. Tant que ce sont resté des Mac. Mais voilà.

1996… cette année-là, Apple a sorti le Power Macinosh 4400. Qu’est-ce que ce Mac avait de « spécial »? Pas grand-chose en fait, à quelques détails près, puisqu’Apple nous proposait un PC.

C’est une chose qui m’a toujours étonnée: que vous tous les spécialistes n’ayez jamais (ou si rarement que je ne m’en suis pas aperçu) relevé ça. Car en 1996, pour moi, la matheuse rentrée qui avait fait une incursion passionnante de 10 ans dans le domaine qu’elle aurait voulu étudier (mais j’étais une fille et on m’avait suffisamment lavé le cerveau pour que je me rabatte sur la littérature), c’était une évidence. C’est là que j’ai décidé que je ne ferais pas un deuxième apprentissage pour comprendre une nouvelle architecture et que j’ai lâché. D’autant plus que, entretemps, François s’était mis au Mac aussi avec l’acharnement que l’on sait (bientôt suivi par Noé); je me suis mise à le, puis les, consulter pour toutes les questions pratiques.
Ma conviction est que si Jobs arrive à maintenir un système infiniment plus fiable et simple à utiliser que Windows, il ne perdra pas la main, quelle que soit la puce.
Quant aux machines: même si Apple ne les fabrique plus, il pourrait continuer à les dessiner. Juste pour dire, ça fait longtemps que les habits Chanel ne sont plus fabriqués dans les ateliers de couture de Chanel, c’est là qu’ils sont conçus et testés, c’est tout. Ce sont toujours des habits Chanel, avec un petit quelque chose qui les fait reconnaître.
Donc – il en a fallu du temps – merci ToTheEnd de m’avoir rassurée, il me semblait que nous nous acheminions vers une dérive déraisonnable, quelque peu teintée de sectarisme. Jamais bon conseiller, le sectarisme, quel que soit le domaine.

Anne

15)
Thierry F
, le 21.06.2005 à 08:30
[modifier]

Bonjour,
Tu as probablement raison, il faut s’y faire ; Apple est une société commerciale.
Et elle doit à la fois conserver son fonds de clientèle (qui vieillit) et trouver dde nouveaux clients.
Et cela demande d’être un peu en phase avec les attentes de ces dits clients.
Intel forcément cela rassure, alors…
Entre nous les powerbooks il ne sont pas faits en chine ou a taïwan par un fabricant de pcs ?
Salutations

16)
louis
, le 21.06.2005 à 08:31
[modifier]

plus « raisonnable » et moins passionné :-)

C’est marrant pour moi Mac c’est tout le contraire « plus passionné que raisonable », sinon ça ferais longtemps que j’aurais que des PC ;-)

OK d’accord je fout la M****, très bon atricle TTE, plus on a de gens qui étudie et décortique la question MacIntel plus on commence à cerner la tournure des choses… je crois…

18)
Blues
, le 21.06.2005 à 08:52
[modifier]

Quelle prose ce TTE … J’adore ;-)
…les aficionados du Mac hésitent entre le suicide, engager un tueur à gage pour flinguer ce fou furieux de Jobs…
——-

Excellent TTE, comme d’hab… Que du bon, direct avec des preuves à l’appui !

19)
6ix
, le 21.06.2005 à 08:56
[modifier]

Merci TTE pour ton analyse (enfin) raisonnable. Pourtant, je me range du côté de FredB.

Autant je suis d’accord avec le début de l’article, autant la prévision « Apple ne fera plus de machines » me semble ridicule et infondée.

C’est pas parce qu’il est évident que la part de machines dans les revenus d’Apple ne sera plus jamais majoritaire que ça implique qu’ils arrêteront d’en produire un jour.

Je ne trouve pas cette remarque forcément « ridicule et infondée », elle peut s’avérer vrai. Mais d’après, c’est une direction qu’Apple peut prendre, mais pas la seule… Le problème, c’est qu’on ne sait absolument rien de sa stratégie, donc c’est très difficile à voir, surtout maintenant. Mais personnellement, je me dis que si Apple arrive justement à éviter les comparaisons bêtes Mac-PC comme avant et ne lutter « plus que » contre Microsoft (entendez par là « surtout contre… »), Apple pourrait attirer des gens sur ses machines. Imaginons qu’elle arrive à augmenter sa vente d’OS (logiciels) ET de matériel (même si dans les 2ans cela semble peu probable, effectivement…), pourquoi dès lors abandonnerait-elle le hardware?! D’autant plus que rien n’est sûr concernant l’iPod: d’accord, il marche du tonnerre, mais d’ici 5ans, 10ans?? Je suis convaincu qu’Apple trouvera tjrs qqchose, mais il me semble qu’avoir une base de revenu grâce au hardware, même si elle faiblit, est à long terme plus sûr que le ipod ou même le itunes music store.

20)
Saluki
, le 21.06.2005 à 09:57
[modifier]

Anne a le bon goût affirmé: Macintosh et Chanel.

Deux marques qui vont bien l’amble.


Du MacPortable à l’Alubook, en quinze ans je suis devenu plus sage.

21)
henrif
, le 21.06.2005 à 10:10
[modifier]

TTE a annoncé un scoop : en 2008 l’OS XI coûtera 129 dollars.

Mais quelles sont ses sources ;-)

22)
Olivier Pellerin
, le 21.06.2005 à 10:47
[modifier]

Les faits ont parlé. Les chiffres ont parlé. Silence…

Dans trois ans, Apple pourra, sans trop de remords, abandonner la fabrication de PC (ou un segment comme les machines de bureaux par exemple).

Oui. Intel inside. Made by Dell. Signé par Apple. J’ai même le futur slogan d’Apple : « Nous faisons des ordinateurs, et nous les faisons bien ».

Combien de PC, sur 200 millions vendus en 2008, cliqueraient sur l’option « OS XI » histoire de se débarrasser de Windows…

Oui. Après la révolution, tout ira mieux.

Je me sens vieux, tout d’un coup.

23)
Alexandre
, le 21.06.2005 à 11:04
[modifier]

Donc, si j’ai bien compris, François est en fait ToTheEnd, non?

Mais rassurrez-nous, c’est pas la guerre civile chez Cuk?!

Très bon article… Même si je suis assez d’accord avec la conclusion, je trouverais dommage qu’Apple abandonne le coté hardware du Mac. Pour ce qui est du proc’, on s’en fout tant que les performance sont là!

alexandre

alexandre

24)
Jérôme
, le 21.06.2005 à 11:07
[modifier]

Cette analyse confirme mon sentiment : Apple va devenir le Sega des ordinateurs et se concentrer sur le soft en abandonnant le hard.
C’est bien dommage. Je n’ai pas du tout envie de voir tourner mon bel Mac OSX sur un ordi tout moche – ce qui arrivera forcément à termes, dans quelques années.

25)
ToTheEnd
, le 21.06.2005 à 11:08
[modifier]

Merci encore!

Ne prenez pas ombrage si je ne réponds rien dans les prochaines 24 heures… j’ai une grosse fête qui arrive.

FredB: après ce que l’informatique a fait ces 20 dernières années et surtout les récents évènements que nous venons de vivre, j’hallucine de lire une phrase pareille « la prévision « Apple ne fera plus de machines » me semble ridicule et infondée ». Dans quel camp étais-tu il y a encore 2 semaines?

Ton argumentation est encore juste pour le moment mais à terme, quelle sera la flexibilité financière de sociétés vendant 2 à 4 millions de PC face à des monstres comme Dell (25 millions de PC vendus en 2004) ou HP (dans les 20 millions) ou je ne sais qui d’autre.

Il va de soit que si Apple arrive à faire progresser ses ventes grâce à cette « migration », elle va continuer encore longtemps de développer et vendre des PC… par contre, si on reste au même niveau (dans les 3 ou 4 millions par an), alors là je pense que d’ici à 3 ans, on commencera à très sérieusement à se poser la question.

En fait, on peut poser le problème en ces termes: si en 2008 les ventes de machines représentent 20% du chiffre d’affaires de la marque… alors ils laisseront tombés par ce que ça ne vaudra plus la peine. Par contre, si on remonte à 80%, alors bien sûr, la marque va s’y accrocher comme un chien à son os!

Mais personnellement, vu le prix toujours plus bas des PC (on trouve des Dell entrée de gamme équivalent au Mac mini à CHF 400 balles!), je ne pense pas qu’à terme, Apple pourra tenir une telle pression sur les prix.

Et puis fondamentalement, s’il n’y a que très peu de différence entre un « Power I Mac » et un PC, les gens pourront encore plus facilement dire: « Mais bordel, pourquoi dois-je acheter un ordinateur 30% plus cher que la concurrence alors que le système tourne sur la même machine? Je ne veux pas acheter cet ordinateur mais le système! » Ca deviendra même un gros argument de vente pour Apple!

Anne: mais dis-moi, on va bientôt pouvoir partir en vacances??? Ok, ok… je sors tout de suite.

Thierry F: je ne dirais pas qu’Apple a fait ce choix pour « rassurer » les clients… ils ont avant tout fait ça parce qu’IBM et Motorola (ou Freescale) ne pouvait pas assurer un avenir à Apple!

6ix: justement, c’est ces 3 prochaines années qui pourraient bien être fatales au hardware Apple. Perso, j’ai pris des PUT sur Apple à fin août parce que je ne pense pas que la marque va faire des commentaires très positifs le 14 juillet prochain sur ce point…

Olivier: aïe, aïe, aïe… je sens un peu de « lamentation » dans ton commentaire… comme si les chiffres étaient tout et prédisaient tout. Alors, pour te rassurer, c’est pas parce que 98% des gens achètent un PC qu’ils veulent cette merde de Windows dessus… 100% d’entres eux souhaitent un système robuste, rapide, puissant et, depuis peu, sûr! Et aujourd’hui, le système qui peut répondre à ces exigences ne s’appelle pas Windows!

C’est ça qu’Apple doit marteler maintenant, pas des trucs aussi daubiques comme « le Mac est en moyenne 30% plus rapide quand on applique 45 filtres Photoshop sur une image de 600MB! » (tiré d’une page Apple).

T

26)
alec6
, le 21.06.2005 à 11:12
[modifier]

Merci TTE de calmer les marins d’eau douce perdus dans leurs tempêtes de verre à dent !
On en revient à mes questions posées dans l’humeur précédente d’Olivier : « Quid des pécéistes ? »
La réponse est donnée.

Alexis… tous les défauts, je vous avais prévenu !

27)
Bruno
, le 21.06.2005 à 11:28
[modifier]

Je n’ai pas du tout envie de voir tourner mon bel Mac OSX sur un ordi tout moche

Les PC ont fait d’énorme progrès en matière de design, on aime ou on aime pas, de toute façons mon PC est sous le bureau et franchement la gueule qu’il a, je m’en tape. Ce qui compte c’est ce qu’il a dans le ventre.

Quel dommage d’interdire l’install de OsX sur une autre machine ! Je l’aurais volontier fait tourner sur mon AMD 64…

Bruno

28)
alec6
, le 21.06.2005 à 11:30
[modifier]

En réponse à ceux qui voient dans Apple le seul fabricant d’ordinateurs beaux, ergonomiques, et tout et tout… je dirai que la solution est dans la confiance que les entreprises ont ou non dans leurs designers et dans les choix de leurs marketing.

S’il y a une place pour un « design de luxe » dans le monde informatique et si Apple l’abandonne, la place sera reprise par quelqu’un d’autre.

Mais il serait surprenant qu’Apple laisse passer la possibilité de vendre de belles machines à 50 fois plus d’acheteurs potentiels (2% vs 98%). Qui se plaindra de la disparition d’une souris à un seul bouton ou de l’apparition de touches exotiques sur le clavier ?

J’irai même jusqu’à penser que sa part de marché sera supérieure à celle d’aujourd’hui face aux Dell et consort. Dans une niche certes, celle du « luxe » !

Alexis… tous les défauts, je vous avais prévenu !

29)
Olivier Pellerin
, le 21.06.2005 à 13:17
[modifier]

aïe, aïe, aïe… je sens un peu de « lamentation » dans ton commentaire… comme si les chiffres étaient tout et prédisaient tout.

Voyons… Je ne suis pas si naïf ! C’était du deuxième degré. Tu sais aussi bien que moi qu’il y a plusieurs façons de présenter les mêmes données… On aurait pu donner les mêmes informations, avec un ton légèrement différent et l’intituler… À la recherche du marché perdu ? Recherche profits, désespérément ? Ouragan sur la Pomme ?

Alors, pour te rassurer, c’est pas parce que 98% des gens achètent un PC qu’ils veulent cette merde de Windows dessus… 100% d’entres eux souhaitent un système robuste, rapide, puissant et, depuis peu, sûr! Et aujourd’hui, le système qui peut répondre à ces exigences ne s’appelle pas Windows!

On est d’accord. Faute de faire switcher, c’est Apple qui switche. Et demain, tous les utilisateurs de Windows verront la supériorité d’OS X (XI ?). Ils verront la Lumière…

Tout mon propos était de dire : ras le bol des révolutions. Des lendemains qui chantent. Des promesses de jours meilleurs. Au détriment (des utilisateurs) d’aujourd’hui.

J’ai suffisamment défendu ce point de vue. J’arrête.

30)
alec6
, le 21.06.2005 à 13:40
[modifier]

Olivier
Tout mon propos était de dire : ras le bol des révolutions. Des lendemains qui chantent. Des promesses de jours meilleurs. Au détriment (des utilisateurs) d’aujourd’hui.

Le but des fabricants de casseroles n’est pas de plaire à leur clients, ça c’est ce que fait croire la pub, mais de vendre, et de vendre d’avantage, c’est tout. Le marketing se fout pas mal du clampin qui achète son bignou. Ce n’est pas son propos, sinon il s’agit (éventuellement) d’un service public. C’est comme reprocher aux entreprises de faire des bénéfices alors que c’est leur raison d’être et/ou de ne pas faire de social et là ce n’est pas leur rôle non plus !

Alexis… tous les défauts, je vous avais prévenu !

31)
marcsublet
, le 21.06.2005 à 13:54
[modifier]

Perso je pense qu’il faut faire le mix entre les 2 humeurs:

1 – C’est surement bien que Apple change de fournisseur, on est les premiers contents qu’on arrive ouvrir un document Office ou Photoshop sur un Mac et/ou un PC. Disons qu’Apple fait ça pour pouvoir partager également le hardware (carte graphique donc drivers, etc. ) C’est une rationalisation et pourquoi réinventer la roue quand elle marche déjà très bien. On aura des machines avec des composants de qualité selectionnés avec soin par Apple sous une belle carrosserie, sans que ceux si soit facturé +50% juste pour une p’tite pomme dans un coin. C’est OSX qui fait la différence, pas le hardware.

2 – Ce qui est honteux, malhonnête, vérolé, (dans l’air du temps aussi), c’est tout ce speach immonde de marketeux pourri. Réussir à te vendre une machine à 4000.- en te disant que c’est le meilleur proc du monde, la meilleur architecture du monde et quelques semaines après de dire qu’en fait c’est pas si bien et qu’on va chez ceux qu’on a toujours dénigré.

Quand je lis que ça ferait mal au coeur de voir osx sur un pc moche, c’est comme si écouter de la musique ça ne pouvait se faire que sur une B&O, ça n’a juste rien à voir, la forme et la fonction sont 2 choses bien séparées, tant mieux si Apple arrive à concilier les 2.

Personnellement, je ne comprends pas comment on peut rester devant une keynote a bavé devant Steve Jobs et ses AMAZZZIINNNNG!!! alors qu’il mériterait une bonne paire de baffes. La communauté Mac a toujours été derrière lui et l’a soutenu en ayant confiance dans ses idées, la moindre des choses c’est de lui témoigné un certain respect au lieu de prendre les gens pour des cons. C’est la même chose qui s’est passée avec les revendeurs: Apple a survécu en partie grâce à eux et les a remerciés en les dénigrant et en leur mettant des batons dans les roues.

J’adore les ordis Mac, j’aime bien Apple et lors de coups pareils, je me rend bien compte que ce n’est qu’une société commerciale différente et le Think Different juste un joli slogon publicitaire pour un peu mieux faire mordre à l’hameçon les jolis consommateurs que nous sommes.

Ah..euh..désolé pour le pavé

32)
Saluki
, le 21.06.2005 à 14:02
[modifier]

S’il y a une place pour un « design de luxe » dans le monde informatique et si Apple l’abandonne, la place sera reprise par quelqu’un d’autre.

Demain je te fais créer une chaire dédiée à l’ISML-Institut Supérieur de Marketing du Luxe. Ta langue n’est pas fourchue, hugh.

Par ailleurs, le mark’cling qui ne fait vendre qu’UNE FOIS, c’est le boniment du bateleur sur les marchés et foires. Ton fabricant de casseroles a envie, certes de te fourguer sa série, mais il lui coûte moins cher de fidéliser le client pour lui vendre et l’autocuiseur, et la série de poêles, etc. que de courir à en créer de nouveaux.


Du MacPortable à l’Alubook, en quinze ans je suis devenu plus sage.

33)
Leo_11
, le 21.06.2005 à 14:24
[modifier]

Merci TTE très bel article…

Pour ma part je pense qu’Apple va continuer à faire des machines mais de plus en plus se positionner sur le « luxe » donc exit les iMac’s, iBook’s, Mini’s et consors et bien venue aux « gros » PowerBook’s et Mac’s hyper musclés… et là je pense qu’ils ont toutes leurs chances de (re)conquerir des parts sur le hard… monsieur tout le monde se contente d’un Dell à 400 balles tournant avec un système chiatseux qu’ils continuent et place à ceux qui veulent du beau-robuste et aux entreprises qui en ont marre de Wintruc…

[on MODE IRONIQUE] que fera l’Etat de Vaud avec tout ces PC’s de m**** lorsqu’il y aura de Power I Mac ??? Ben il y aura de PC’s pas cher et nos (vos) impôts en prendront un coup :D :D :D :D [/off MODE IRONIQUE]

34)
alec6
, le 21.06.2005 à 14:27
[modifier]

Ha ! Saluki !

Tant que la chaire n’est pas triste…

Alexis… tous les défauts, je vous avais prévenu !

35)
fricotin
, le 21.06.2005 à 14:45
[modifier]

Des faits, que des faits, martelle TTE.
Si j’abonde dans ton sens pour quasi tout, je doute de l’abandon du Hardware tel que.
En effet, Windows tourne sur je ne sais combien de cartes mères, de processeurs, ce miracle représente une somme de travail telle qu’il n’est pas sûre qu’Apple veuille s’y engouffrer.
La maîtrise du hard et du soft participe grandement de la capacité d’innovation d’Apple. Quand je dis la maîtrise, je ne signifie pas la fabrication, qui elle peut se déléguer. Donc Apple pourrait à terme licencier mais sous conditions hardware draconienne, c’est à dire que le PC acheté chez le chinois du coin(rue Montgallet pour ne pas le citer) ne supportera pas Mac Os X.
J’espère avoir été clair.
Merci pour le retour tonitruant des tests.

Oui ou non mais testons

36)
Leo_11
, le 21.06.2005 à 15:02
[modifier]

Voyons… Je ne suis pas si naïf ! C’était du deuxième degré. Tu sais aussi bien que moi qu’il y a plusieurs façons de présenter les mêmes données… On aurait pu donner les mêmes informations, avec un ton légèrement différent et l’intituler… À la recherche du marché perdu ? Recherche profits, désespérément ? Ouragan sur la Pomme ?

On est d’accord. Faute de faire switcher, c’est Apple qui switche. Et demain, tous les utilisateurs de Windows verront la supériorité d’OS X (XI ?). Ils verront la Lumière…

Tout mon propos était de dire : ras le bol des révolutions. Des lendemains qui chantent. Des promesses de jours meilleurs. Au détriment (des utilisateurs) d’aujourd’hui.

J’ai suffisamment défendu ce point de vue. J’arrête.

Je ne te comprends pas Olivier, on ne peut pas reprocher à une entreprise de vouloir faire des profits afin de pouvoir continuer à développer toujours plus pour NOUS les utilisateurs… Si ce switch ne s’oppère pas alors ça serait plus que probable la mort de notre Amour pommé.
Que dirais-tu si Apple continuait à s’obstiner avec des puces qui ne progressdent pas et qu’à terme l’entreprise annonçait qu’elle devait cesser toute activités ? Ben je pense que tu traiterais Steeve d’incapable pour ne pas avoir réussi à sentir le vent tourner…
Alors attendons bien sagement et profitons de nos beaux PPC en attendant ce qui va sortir des cartons dans une année ;)

37)
Leo_11
, le 21.06.2005 à 15:14
[modifier]

P.S. et si nous commencions à appeller la puce Intel qui va équiper nos machine « G6 » ça passerait mieux ?

38)
Anne Cuneo
, le 21.06.2005 à 15:16
[modifier]

Anne: mais dis-moi, on va bientôt pouvoir partir en vacances???

Mais voui. On se fait une petite liste de problèmes à éviter, et en avant Simone. A nous les grands espaces. Des fois tu m’énerves, ToTheEnd ;-) , mais une fois qu’on fait abstraction de ta pose ultra-libéralitaire, on se rend compte a) que c’est en partie du moins une pose, et b) que tu dis souvent des choses sensées quand tu te sers de ta pensée économique pour analyser finement les situations.
Aussi tes trois points d’interrogation (expression, je suppose, de ton étonnement) sont déplacés. Je suis soupe au lait, mais je sais tout de même lire et analyser… Et reconnaître que tu as raison avec le même empressement que je mets à te dire que tu déconnes. Ne pas se vexer svp, tout ceci est .-)))

Anne

39)
C@naille
, le 21.06.2005 à 15:34
[modifier]

Anne a le bon goût affirmé: Macintosh et Chanel.

Eh oui, en 1989 la C@naille que voici s’est installée chez Chanel et a immédiatement acheté un lot de Macintosh pour développer les parfums et produits de beauté.
Des Mac II ci avec 8 Mo de Ram et 80 Mo de DD.
Une puissance monstrueuse pour faire tourner Nisus (doc technique) 4D (spécifications), Labview (expérimentation labo), et surtout MacBravo (CAO 3D)…
En 1996, la C@naille a changé de crêmerie : la responsable informatique revancharde, en a profité pour virer tous les Macs et placer du PC… la bougresse !
Chanel outside, Intel inside…

C@naille (!)

40)
Alexandre
, le 21.06.2005 à 15:39
[modifier]

deux choses:

pensez-vous vraiment que Jobs switch sur intel comme ça, parce que l’envie lui en prend? IBM ne livre plus de proc’ qui sont à la hauteur. POINT. on va pas revenir la dessus. Ayons l’honnêteté de dire que c’était un bonne idée d’avoir un plan B (aka passage sur intel). Y en a marre t’attendre ce PB G5

allez, passons à autre chose!

alexandre

PS B&O ne fabrique plus, depuis belle lurette, le meilleures chaînes hi-fi du monde. elles sont peut-être superbe, mais quant au son… bôf.

41)
fredericb
, le 21.06.2005 à 16:06
[modifier]

Perso je pense qu’il faut faire le mix entre les 2 humeurs:

1 – C’est surement bien que Apple change de fournisseur, on est les premiers contents qu’on arrive ouvrir un document Office ou Photoshop sur un Mac et/ou un PC. Disons qu’Apple fait ça pour pouvoir partager également le hardware (carte graphique donc drivers, etc. ) C’est une rationalisation et pourquoi réinventer la roue quand elle marche déjà très bien. On aura des machines avec des composants de qualité selectionnés avec soin par Apple sous une belle carrosserie, sans que ceux si soit facturé +50% juste pour une p’tite pomme dans un coin. C’est OSX qui fait la différence, pas le hardware.

2 – Ce qui est honteux, malhonnête, vérolé, (dans l’air du temps aussi), c’est tout ce speach immonde de marketeux pourri. Réussir à te vendre une machine à 4000.- en te disant que c’est le meilleur proc du monde, la meilleur architecture du monde et quelques semaines après de dire qu’en fait c’est pas si bien et qu’on va chez ceux qu’on a toujours dénigré.

Quand je lis que ça ferait mal au coeur de voir osx sur un pc moche, c’est comme si écouter de la musique ça ne pouvait se faire que sur une B&O, ça n’a juste rien à voir, la forme et la fonction sont 2 choses bien séparées, tant mieux si Apple arrive à concilier les 2.

Personnellement, je ne comprends pas comment on peut rester devant une keynote a bavé devant Steve Jobs et ses AMAZZZIINNNNG!!! alors qu’il mériterait une bonne paire de baffes. La communauté Mac a toujours été derrière lui et l’a soutenu en ayant confiance dans ses idées, la moindre des choses c’est de lui témoigné un certain respect au lieu de prendre les gens pour des cons. C’est la même chose qui s’est passée avec les revendeurs: Apple a survécu en partie grâce à eux et les a remerciés en les dénigrant et en leur mettant des batons dans les roues.

J’adore les ordis Mac, j’aime bien Apple et lors de coups pareils, je me rend bien compte que ce n’est qu’une société commerciale différente et le Think Different juste un joli slogon publicitaire pour un peu mieux faire mordre à l’hameçon les jolis consommateurs que nous sommes.

Ah..euh..désolé pour le pavé

Marc, je suis entièrement d’accord avec ton commentaire. Le marketing nous ferait bouffer de la m…e en barre sans problèmes.

Ce qui me gêne un peu avec cette histoire de passage sur les CPU Intel, c’est que l’on a l’impression d’avoir été pris pour des c.ns pendant des années. Je pense que le blocage vient de là. Personne n’aime être dans cette situation, surtout les fans Apple et/ou de Steve Jobs. Car les précédentes transitions ne furent pas comparables. Il y avait vraiment un plus technologique et bien moins de bullshit marketing…

Il faut surtout aussi se (re)poser la question : Pourquoi les gens achètent(aient) des Macs ?, je pense que l’intégration entre le hard & soft sont à l’origine du succès, vient ensuite la facilité d’utilisation des softs d’Apple et tous les autres arguments rencontrés. Mais la clé, je le pense, vient de l’intégration.

Que va-t-il rester sur les machines à base d’Intel ? Combien de controleurs de disques, cartes graphiques, cartes réseaux, cartes usb/série, chipset existe-t-il sans parler des types de CPU ? autant que de fabricants/marques.

Et Apple se doit de les supporter tous pour être sûr que son futur slogan (OS X ou XI est facile, sûr, fiable, etc ) correspond à la réalité (dans le cas ou Apple permet OS X ou XI de tourner sur toutes les bécanes X86. Il ne saurait être accepté que seul certaines configurations acceptent de faire fonctionner OS X ou XI sinon Apple serait la risée du côté obscure (M$ en premier) et perdrait son principal argument.

Bref, pour toutes ces raisons, j’espère et je souhaite qu’Apple garde le contrôle du hard le plus longtemps possible afin de rester sur le marché. N’oubliez pas que d’autres s’y sont déjà essayer sans succés (NeXt, BeOS, etc…).

Mais en fin du compte, le porte-monnaie du consommateur sera déterminant. Si il a l’impression qu’il se fait « avoir » en achetant du Apple. Il stoppera et ira se rallier de l’autre côté.

Frédéric

PS:

pour Alexandre, B&O peut être comparé à Apple dans l’intégration de leurs composants. Ils sont actuellement les seuls à proposer une intégration aussi poussée. Je ne m’attarde pas sur la remarque du son …

42)
Saluki
, le 21.06.2005 à 16:51
[modifier]

Eh oui, en 1989 la C@naille …is’est installée chez Chanel …
En 1996, la C@naille a changé de crêmerie …
Chanel outside, Intel inside…

Je sais tout !!!
C’est donc toi qui es parti(e) avec Inès !


Du MacPortable à l’Alubook, en quinze ans je suis devenu plus sage.

43)
damien
, le 21.06.2005 à 16:58
[modifier]

Perso, je pense que ce switch est purement un effet marketing, les G5 sont de tres bons processeur et ne sont pas du tout dépassé, mais Intel à pris en grand retard en allant dans la mauvaise direction (course à la fréquence en rallongant le pipeline et donc diminiant les performances brutes).
Maintenant Intel s’est rendu compte des ses erreur et essaye de les ratrapper donc forcement ils peuvent nous sortir une jolie roadmap avec plein d’evolution…
Pour IBM qui selon moi c’était dirigé dès le debut dans la « bonne » voie il est arrivé desormais à ses limites et les evolutions sont donc plus lentes…

Donc après avoir étudier quelque peu l’architecture des processeur je reste intimement persuadé qu’au jour d’aujourd’hui le G5 est toujours bien supérieur aux produits Intel, maintenant pour ce qui est de dans 2 ou 3 ans je ne sais pas… (de toute façon si Apple abadonne IBM on ne le saura jamais)

Enfin je pense que ce switch est juste une manoeuvre commerciale donnant l’illusion d’évolution majeure pour le client, mais qu’au niveau des perfomances concrètes cela ne va rien changer pour nous…

Ceci est juste ma réfléction à propos du G5, pour ce qui est des ordinateur portables il est vrai que nous avons de gros problème (G5 impossible à refroidir, G4 obsolète) donc ce switch est certainement la bonne chose à faire.

Je voulais juste demontrer que l’on ne s’est pas « foutu de notre gueule » en disant que le G5 est le meilleur processeur, c’est toujours vrai au jour d’aujourd’hui.

44)
marcsublet
, le 21.06.2005 à 16:59
[modifier]

Je pense que Apple ne veut faire tourner OSX QUE sur des Macs pour la raison que tu cites: ne prendre en charge qu’1-2 types de matériel et non pas tout ce qui se fait sur le marché.

C’est le même principe que si on achète une station de travail très spécifique. Prenons l’exemple d’une station de post production avec Inferno (logiciel Discreet). Il n’est installable qu’avec un matériel testé, approuvé et certifié par le constructeur, toute autre configuration n’étant pas supportée. A mon avis, ce sera le même principe avec Apple et justement pour ces raisons de gestion des périphériques.

Concernant B&O, c’était pour l’image et parce que tout le monde connait…

45)
Alexandre
, le 21.06.2005 à 17:17
[modifier]

…néanmoins je pense que la comparaison entre b&o et apple est intéressante!
j’ai peût-être exagéré en disant que le son était « bof ». désolé! ce que je voulais dire par là, c’est que dans les deux cas, la technologie n’est plus à la hauteur du design.

alexandre

46)
Lebarron
, le 21.06.2005 à 17:25
[modifier]

C’est comme nos Tv en SECAM à l’époque, essayez de trouver sur un APN le choix entre SECAM, PAL et NTSC, pas de SECAM. Apple est obligé de rentrer dans un moule qui permette aux fabricants de périphérique de ne développer à moindre coût que pour une seule « norme », la plus répandue.
Apple ne peut ce couper de ce « futur numérique » qui entre dans chaque foyer comme le téléphone il y a 30 ans.

lebarron

47)
alec6
, le 21.06.2005 à 17:59
[modifier]

Leo !

Le G6, mais bien sûr !

Alexis… tous les défauts, je vous avais prévenu !

48)
nlex
, le 21.06.2005 à 20:39
[modifier]

une petite remarque : rien n’empeche Apple de choisir ses concurents, ils pouraient tres bien limiter le nommbres de marques pouvant vendre du OSX. Et choisir Compaq par exemple. Et empecher aux autres de booter sous OSX. Une maniere d’agrandire sa part de marché de façon plus progressive (et moins dangereuse ?)

c’est une option

comme l’ipod quoi

49)
jibu
, le 21.06.2005 à 20:55
[modifier]

ok tte tu enfonces tes points de vue avec force graphique qu’on ne va pas contredire. Du beau boulot :-) bravo.

Perso, je suis un peu lassé de l’informatique.
L’amiga est mort, je passe à macosx ET au powerpc. Le powerpc est mort… reste osx. Il paraît que c’est ça qui compte…

Ben c’est vrai de façon rationnelle, c’est vrai, on utilise le système, pas le cpu, on ne le voit pas fonctionner ce cpu boudjou, qu’est-ce qu’on s’en fou !
Ben on s’en fou oui et non. C’est ce qui à apporté des gens sur mac, le « think different », le Powerpc est un pari, une architecture nouvelle, pleine de promesse, techniquement supérieur à un pentium.
Ne dites pas que c’est rien, c’est tout! le marketing d’Apple était basé sur son cpu, ces ordis était nommés par ce cpu alors ne dites pas que c’est rien s’il vous plaît.
L’alliance ppc est morte, ils ont échoué !
C’est une vérité.
Le pari est perdu, tant pis, on passe à autre chose.

Je serai quand même bien content d’avoir osx et winwin sur la même bécanne, je vais économiser un achat d’ordi :-)

50)
louis
, le 21.06.2005 à 21:03
[modifier]

Bien parlé Jibu, c’est ce que je n’arrivais pas à transcrire à travers mon clavier ;-)

51)
Xav72
, le 21.06.2005 à 21:10
[modifier]

Hello

Utilisateur de PC depuis longtemps, j’ai toujours suivi le monde Apple, mais je crois aussi le prix d’un MAC est élitiste.
Vous parlez d’OS à venir dans 1 voir 2 année, je crois que personne ne peux juger de la valeur de ceux-ci maintenant. Je crois aussi que Apple et Microsoft se rapproche, se copie.
J’espère que cette évolution va rapprocher les 2 mondes et que ceux qui en tireront profit seront au final les utilisateurs. Car honnêtement pouvoir enfin communiquer entre les deux sans aucun problème et mettre fin à une querelle qui dure depuis trop longtemps….

QUEL PIEDS !!!!

52)
fredericb
, le 21.06.2005 à 21:26
[modifier]

…néanmoins je pense que la comparaison entre b&o et apple est intéressante!
j’ai peût-être exagéré en disant que le son était « bof ». désolé! ce que je voulais dire par là, c’est que dans les deux cas, la technologie n’est plus à la hauteur du design.

alexandre

la technologie n’est plus à la hauteur du design !

Chacun son point de vue mais B&O a toujours supporté sa technologie sur le long terme. Leur technologie est au point et leur permet de supporter bien mieux les aléas du temps.

Et pour ce qui est de la technologie, ils peuvent en apprendre à beaucoup de monde.

53)
Alexandre
, le 22.06.2005 à 00:33
[modifier]

Chacun son point de vue mais B&O a toujours supporté sa technologie sur le long terme. Leur technologie est au point et leur permet de supporter bien mieux les aléas du temps.

je ne trouve pas que c’est comparable. un (bon) ampli produit il y a 25 ans produira un son aussi bon qu’un (bon ) ampli produit en 2005. on ne pourra pas dire la même chose pour un ordinateur. leur cycle de vie n’est absolument pas le même.
a propos, b&o produit elle toujours des tourne-disque? si oui, pour combien de temps encore?
mais bon, là on s’égare!

Et pour ce qui est de la technologie, ils peuvent en apprendre à beaucoup de monde..

je ne connais aucun spécialiste en hifi qui soit d’accord avec cette affirmation. un petit tour du côté de la presse spécialisée donnera un aperçu, je crois. MAIS je ne dis pas qu’ils sont mauvais, attention!

pour ce qui est du design: RESPEKT!

alexandre

54)
henrif
, le 22.06.2005 à 00:43
[modifier]

Une réflexion sur le marketing et la visibilité d’Apple.

Je ne suis pas un expert mondial du marché de l’informatique, je n’en perçois que quelques bribes à travers les sites internet et le cas du marché français, mais il me semble que Apple a toujours été reconnu par des produits hard (le Mac 128, l’iMac G3, l’iPod, l’iBook pour les plus connus du grand public) et fait nouveau l’ITMS, qui a beaucoup fait parler de lui grâce à l’iPod et aux sujets de sociétés autour du piratage.

Mais aujourd’hui qui a entendu parler d’OSX, de Tiger ? Qui sait que l’OS d’Apple est un Unix et qui en mesure les bienfaits ? Qui connaît iLife?

Alors que Windows et Office sont omniprésents, OS X me semble encore un produit très confidentiel.

Pour reprendre la comparaison des bagnoles, des BMW, même si elles ne sont que quelques % vous en voyez presque tous les jours, vous les reconnaissez, vous pouvez en parlez à n’importe qui. Mais OS X, vous en discutez souvent en dehors des cénacles macintosheux ?

Un tout nouveau produit genre iPodVideo ou ITVideoStore ou autre super-innovation-de-la-pomme pourrait bénéficier d’une campagne marketing et d’un effet de nouveauté et de mode, mais pour un OS, même si c’est le meilleur du monde ?

On verra bien, mais la reconversion en AppleSoft ne me semble pas gagnée…

56)
marcsublet
, le 22.06.2005 à 10:24
[modifier]

Apple a de bons softs, faudrait juste qu’ils communiquent dessus…

Le jour ou il y aura un X géant sur fond noir dans le métro de Paris, sur les murs de Londres et les avenues de New York plutôt que ces rognondédjou de silhouettes ce sera un grand pas en avant.

57)
fabricepsb
, le 22.06.2005 à 10:25
[modifier]

Combien de PC, sur 200 millions vendus en 2008, cliqueraient sur l’option « OS XI » histoire de se débarrasser de Windows et ainsi, réaliser une petite économie? Une version de Windows XP Home Edition coûte 199 dollars (ou 299 dollars pour la Pro qui inclut des fonctions incluses dans l’OS XI) alors que l’OS XI coûte 129 dollars!!!

Bill gates n’est pas fou : si effectivement Mac OS XI se vend bien et fait baisser les ventes de windows, l’écart de prix entre les 2 OS concurrents diminuera naturellement, concurrence oblige.

58)
dr zoidberg
, le 22.06.2005 à 18:43
[modifier]

ToTheEnd est quelqu’un de bien…car même avec une alcolémie avouée supérieure à 0,5 il fait preuve dans sa nocturne réflexion d’une grande clairvoyance…j’adhère, à la lettre près, à sa vision non déformée des évenements. Son point de vue est forcément le bon, l’avenir Apple le confirmera. Bien sûr, cette nouvelle brutale Macintel me trouble, me laisse perplexe mais pas si surpris que ça en fait…si bonne mémoire j’ai, au démontage total de mon imac G3 j’avais eu la « joie » d’y découvrir à 1 pouce du processeur PPC750 d’IBM, une magnifique puce INTEL…et je ne parle pas d’USB/IDE/PCI/AGP…Pourquoi y voir trahison? Puisque j’en tire bénéfice…Preuve en est donc que le mariage était bien déja consommé..! Quel cachôtier ce Steeeeeeeeeeeve !!! Pourtant une question me taraude toujours…quelle sera ma réaction, SI demain, Ducati m’annonçe « joyeusement » que l’année prochaine, elle motorisera toute sa future gamme, de plus rapides 4 cylindres (à plats) Yamaha ou autres Kawa Suzuki ? +Qu’il faudra également, pour cause d’incompatibilité, racheter casque, bottes gants et combine à la nouvelle norme !!! Faut il ne prendre en compte, que la qualité de conduite et le design ? Sincèrement j’aurais préféré comme bon prétexte de migration processeur, des raisons d’orientations ECOLOGIQUES, plutôt que, benets bien marketés que nous sommes, une histoire de gros dollars..! Encore… Re-MERCI à ToTheEnd pour sa lucidité étonnante de fin de soirée…en espérant qu’il ai eu la même au momment de ne pas prendre le VOLANT de sa voiture…
-Dr Zoidberg-

59)
Fuzzi
, le 22.06.2005 à 19:50
[modifier]

Bon, je ne sais pas si je vais répéter ce qui à été dit, mais je dirai ceci :

Je me suis bien marré, mais alors vraiment, j’était mort de rire en lisant le passage : « Depuis, c’est le délire […] conjurer le mauvais sort. »

Mac Os XI, ça viens d’où ? bien sur on peut supposer qu’Apple finira par sortir un jour Mac Os XI, mais de là à en parler pour les 2 à trois ans qui viennent !

Ensuite, tout le monde autour de moi est d’accord sur le fait qu’il n’y a eu que deux transitions chez Apple et que la société entame la troisième. L’auteur affirme qu’il s’agit de la quatrième. Mais il ne dit absolument pas quelle transition à été oublié par Steve Jobs.

Ensuite, je ne crois pas mais alors pas du tout qu’Apple arrêtera de produire des PCs. Tout simplement parce que d’un, Steve Jobs « a encore un grand ordinateur » en lui (et c’est lui qui le dit, j’ai lu la citation sur MacG) et puis de deux, Apple n’a pas d’intérêt à arrêter de fabriquer des machines. Même si les ventes de mac ne représentent plus les mêmes parts de revenus pour Apple, vu la progression des ventes ces dernières années, je dirai que les revenus dues au machines doivent avoir augmentées. De trois, l’iPod n’est pas éternel ! Quand tout les acheteurs potentiel de baladeur MP3 en auront un, il ne restera comme possibilité de vendre à ces personnes seulement des baladeurs de remplacement (rien à voir avec un marché en extension…).

Maintenant, je dirai que évidement, rien n’est impossible, surtout qu’après l’abandon du PowerPC. Là, je m’attends à tout. Mais alors, QUID du design de nos machines?!

Moi je veux bien que les macs deviennent de vulgaire PCs, à conditions que le système d’exploitation reste performants et que les machines en jettent !

Everything is blue in this world. All fuzzy.

60)
ToTheEnd
, le 23.06.2005 à 00:01
[modifier]

Merci encore, ça fait toujours plaisir de voir que ce que je dis intéresse les gens!!! Madame ToTheEnd devrait venir ici plus souvent!

Olivier: je suis d’accord avec toi, c’est pénible ces changements et franchement, parfois, je me demande vraiment si nos systèmes gonflent à vue d’oeil parce qu’ils ont de nouvelles fonctionnalités ou si c’est juste pour garder une compatibilité avec des vieux softs et machines. Sincèrement, quand je vois tout le mal qu’on se donne pour évoluer tout en voulant garder la compatibilité à tout prix… parfois je me dis qu’il vaudrait mieux tout arrêter et redémarrer depuis le début. Je sais, c’est utopique et par conséquent, ça n’arrivera jamais.

Marc Sublet (et un peu fredericb): je pense tout de même que le « Power I Mac » sera plus cher comparé à une machine HP ou Dell… peut être pas 50%, mais 20% à 30% sûrement. Pour le reste de ton message, je ne comprends pas très bien tes propos. Jobs a fait son boulot de vendeur! Qu’est-ce qu’il aurait du faire? Arrêter de vendre des Macs il y a 2 ans? Attendre que la puissance des PC nous dépasse allégrement dans 2 ou 3 ans? Bien sûr, tu peux aussi dire que Jobs aurait du faire du PC dès 1984…

Leo_11: beaucoup parlent de « luxe » pour le Mac, mais moi je n’y crois pas. L’ordinateur qui reste à la maison ne sera jamais un objet de luxe car le « cycle de vie » est trop court… quelqu’un se souvient du 20th Anniversary Macintosh à 10 mille balles pièce que certains essaient encore de nous refourguer dans les occasions??? Se vendent-ils d’ailleurs?

Anne: bon, bon, tout roule alors! On réglera les détails en septembre!

alexandre: bien parlé!

damien: je ne suis pas tout à fait d’accord avec toi. IBM fait et fera encore de merveilleux processeurs qui seront extrêmement performants. N’oublie pas, que l’ordinateur le plus puissant du monde est un IBM (BlueGene). Regarde aussi les consoles de jeux, c’est pas moins de 2 monstres du secteur sur 3 qui ont choisi des processeurs IBM et pas autre chose! Bref, IBM fait de bonnes puces mais pour des marchés porteurs. Après avoir liquider leur propre gamme de PC, ils n’allaient pas faire plus d’effort pour 2 à 3 millions de puces par an destinées à des micro-ordinateurs!

nlex: pas Compaq, HP!!! Mais effectivement, peut être ouvriront-ils le soft à des boîtes sélectionnées et testées… les iPod Apple se trouvent déjà chez HP… est-ce que c’est un test à petite échelle qui laisse présager le futur?

jibu: exactement, je suis tout à fait d’accord avec toi et c’est pour ça que j’ai écrit cette humeur, c’est pour ça que je voulais parler de « faits » et pas faire dans l’émotionnel. Le PPC était génial et reste très bon, seulement les besoins des uns n’étaient pas les envies des autres… (au fait, j’ai eu une pensée pour toi hier parce que j’étais à Delémont… mais ma soirée était déjà bien remplie… la prochaine fois!).

henrif: tu dépeints bien des plaintes que nous avons souvent faites ici! Où est la pub pour nos Macs, notre système? Rien, nada. Il n’y en a que pour ce foutu iPod! Je suis sûr qu’il y a même des gens qui ont acheté un iPod en ne sachant pas qui est Apple et qu’elle fabrique également des ordis. C’est un comble je trouve. J’aimerais qu’Apple améliore cet aspect!

Marc Sublet: voilà, je préfère ton poste 56… je trouve l’idée du X partout excellente et j’en mettrais volontiers derrière ma bagnole plutôt qu’une pomme! Ca serait un peu la confrérie du X… en fin de compte, je me demande si c’est une bonne idée;-)!

dr zoidberg: j’avais repris ton exemple pour répondre à un commentaire lors de l’humeur d’Olivier. Je serais très déçu bien sûr parce qu’après 10 ans avec Ducati, je ne voudrais pas retourner sur du Japonais… même si certaines pièces sont déjà probablement en provenance de là-bas (Asie). Toutefois, c’est tout de même un peu différent puisque Ducati a remarquer que son bicylindres s’essoufflaient un peu face à la concurrence (et j’en sais quelque chose parce que quand on se tire la bourre avec des nouvellles CBR ou R1, dès que c’est droit, on me dépose… heureusement, on est en Suisse et la ligne droite arrive forcément à des virages et là, c’est moi qui les dépose!). Je disais donc, Ducati n’a pas commencé à envisager de mettre un moteur Honda ou je ne sais quoi dans sa bécane. Ils sont en train de développer un nouveau moteur, V4, qui sortira l’année prochaine sur une très sélective RR (on parle de 50 mille balles). Mais développer un nouveau moteur de moto peut coûter quelque millions de dollars, voire quelques dizaines de millions alors qu’un processeur et ses successeurs… entre la recherche et l’usine qui va avec, on parle de milliards! Au fait, j’ai dormi chez mes potes hier soir… je ne conduits pas quand je suis fracassé.

Fuzzi: ben moi j’ai pas beaucoup ri en te lisant… au contraire! Tout d’abord, j’imagine qu’il y aura un XI ou autre chose pour 2 raisons: envoyer un message clair aux clients potentiels que le Mac marche sur PC (!) et aussi, dire adieu à l’ancien Mac. Ensuite, change tes fréquentations ou pose ta question directement (j’aime pas trop le « l’auteur affirme »). Ben oui et c’est pas très compliqué mais tu dois être un peu jeune (ou tu bois encore plus que moi et tes neurones d’avant 1984 sont grillés): en gros, la dernière c’était Mac OS 9 à OS X… avant il y a eu le 680×0 au PPC… et enfin la première c’était le passage de l’Apple II et III au Macintosh. Alors, ça fait combien? C’est pas parce que cette dernière est vieille que ça compte pas! Et puis des phrases comme ça: « Même si les ventes de mac ne représentent plus les mêmes parts de revenus pour Apple, vu la progression des ventes ces dernières années, je dirai que les revenus dues au machines doivent avoir augmentées. » Que d’erreurs et de conditionnels… j’hallucine. Alors d’abord, va jeter un oeil sur cette image ! Si pour toi, une belle progression, c’est +9% en 4 ans… Enfin, les Macs d’une manière générale sont toujours moins chers par conséquent, Apple en retire moins d’argent aujourd’hui qu’hier! Mais repasse quand tu veux!!!

T (qui a trop fait la fête hier soir et qui va se coucher)

61)
fafart
, le 23.06.2005 à 06:22
[modifier]

ok, moi ce que je ne digère pas, c’est que l’on m’ai raconté x années que les processeurs intel étaient nuls et qu’aujourd’hui ce serait les meilleurs .
Sans parler de la gestion des drm incluse dans les processeurs intel.

Et qui va me faire croire que mac osX sera aussi stable quand il devra tourner sur une foule de machines hétérogènes ?

Il ne faut pas se leurrer, ce qui fait aussi sa stabilité, c’est l’homogénéité de l’ensemble, apple construit le hard et le soft, il est donc normal que ça fonctionne bien ensemble.

0 mon avis, avec l’expérience de microsoft sur des machines hétérogènes, le système windows fonctionnera mieux sur pc que le mac au début en tout cas, mais bon , ce n’est que mon avis !

62)
Hamparsoum
, le 23.06.2005 à 07:42
[modifier]

Euh moi je me pose juste une question:

Les progrès ont été tels que même François s’extasiait d’une nouvelle fonctionnalité de Tiger (OS X 10.4) alors qu’elle était disponible sur XP depuis sa sortie…

C’est quoi cette fonctionnalité ? Spotlight ? Non, je déconne; qui a déjà attendu le résultat d’une recherche sous Windows ?!

Sinon, j’ai toujours été sur des Dell au boulot depuis 1998. A chaque changement de boîtier, j’ai été effaré par le niveau de fabrication revu à la baisse.
Et Michael Dell, viens jeter un oeil sur mon « vieil » iMac G4 avant de lorgner sur mon OS…

63)
Leo_11
, le 23.06.2005 à 08:19
[modifier]

Concernant le « beauté » de la machine, je pense que les PC’s arrivent quand-même à en faire des pas mal… (je voulais mettre l’image et ça marche pas) vous ne trouvez pas? En tous cas en ce qui concerne les portables (et moi c’est ce que je veux…) mais bon il est quand-même 4000 balles… le prix d’un bon PB quoi :-)

64)
marcsublet
, le 23.06.2005 à 08:39
[modifier]

ToTheEnd ce que je voulais dire dans mon premier poste c’est qu’au final je m’en tape du processeur, des composants etc. Je ne parle absolument pas d’un point de vue technique, idéologique ou tout autre terme qui finit par -ique (sauf alcoolique évidemment…).

C’est juste du côté des relations humaines, j’aimerais bien une fois voir de la FRANCHISE et non ce discours marketeux qui me fait vomir.

Apple est une société commerciale comme les autres (sans scrupules, menteuse, qui traite ses clients comme des vaches à lait, etc.) ni mieux ni moins bien. Son but ce n’est pas de rendre tout le monde content avec de supers machines mais c’est bien de remplir les poches des actionnaires en fin d’année, peu importe la méthode.

65)
ToTheEnd
, le 23.06.2005 à 08:50
[modifier]

fafart: mais ce site est fréquenté par des psychorigides ou quoi? Je suis d’accord qu’on a dit ça souvent et c’était, intrinsèquement, peut être vrai. Mais ça le devient de moins en moins et surtout, il n’y avait rien pour les portables (55% des machines vendues par Apple et ce G4 a juste 6 ans!). Ce n’est pas de la faute d’Apple si les processeurs ne suivaient pas mais bien celle d’IBM ou Motorola. J’ai tout de même peine à croire que dans ta vie tu n’ais jamais dit qu’un truc était bien, que tu n’ais pas défendu un concept ou je ne sais quoi et qu’un jour, mis devant l’évidence de ton erreur de jugement, tu ais changé d’avis. Enfin, si ça ne t’ai jamais arrivé, je te plains.

Hamparsoum: je faisais référence à un « test » que François a réalisé sur Tiger le 11 avril dernier … il avait relevé ça dans les nouveautés: « si pour faire bon poids, je vous mets un ou deux petits dossiers à graver, qui n’attendent qu’un clic sur un bouton pour se glisser sur un DVD ou un CD, ça ne vous dit toujours rien? » Un truc dispo depuis le début sous XP (la Pro en tout cas).

T

66)
ToTheEnd
, le 23.06.2005 à 08:54
[modifier]

Marc Sublet: halhlalhllaaa… grosse ânerie à la fin de ton intervention… Apple n’a jamais versé et ne verse pas de dividende… mais on est tous libre de croire ce qu’on veut comme qu’Apple n’en a rien à foutre que les gens aient un bon système avec de bonnes machines… c’est d’ailleurs même pour ça qu’Apple a fait le Mac: pour mettre sur le marché la meilleure machine au monde pour enculer des clients. Quelle clairvoyance.

T

67)
Leo_11
, le 23.06.2005 à 08:55
[modifier]

J’ai tout de même peine à croire que dans ta vie tu n’ais jamais dit qu’un truc était bien, que tu n’ais pas défendu un concept ou je ne sais quoi et qu’un jour, mis devant l’évidence de ton erreur de jugement, tu ais changé d’avis. Enfin, si ça ne t’ai jamais arrivé, je te plains.

Ouaip pacqu’on dit bien: « y’a qu’les imbéciles qui n’changenet pas d’avis » ;-)

68)
zitouna
, le 23.06.2005 à 09:03
[modifier]

Enfin, les Macs d’une manière générale sont toujours moins chers par conséquent, Apple en retire moins d’argent aujourd’hui qu’hier!

Mais la marge dégagée est bien supérieure à celle des i pod et autres gadgets non?
Surtout depuis que tous les composants sont des composants PC standard!

Comparons la marge dégagée par Apple (+-30%) à celle octroyée à ses revendeurs (entre 3 et 6% au mieux!).

Yen a qui se goinffrent!

Zit…

Et maintenant, un peu de réclame…

Aujourd’hui (23/06), journée professionnelle à l’ENSAD , exposition des projets de fin d’études des élèves 10h-19h
31,rue d’Ulm Paris 5e

69)
ToTheEnd
, le 23.06.2005 à 09:46
[modifier]

zitouna: tout a fait… Apple a une marge brute d’environ 27% sur l’ensemble de son chiffre d’affaires (la marque ne dit rien vis à vis de ses segments). Toutefois, des petits calculs nous donnent ça: iPod et iPod photo environ 22%, iPod mini environ 17% et l’iPod shuffle… je présume 12% à 15%, pas plus.

Le truc c’est qu’avant, (entre 1980 et 1990) Apple avait des marges de 45%… comme ses revendeurs. Alors qu’aujourd’hui, comme tu le mentionnes, c’est juste la honte… Attends que le « Power I Mac » sortent… je pense que ça sera encore pire pour eux… (et ça me désole).

T

70)
alec6
, le 23.06.2005 à 09:54
[modifier]

Tiens on parle des Zardec’…
Promis Zitouna, si j’ai le temps je passe ! je crois que tu traînes dans les sous-sols, non ?

Alexis… tous les défauts, je vous avais prévenu !

71)
zitouna
, le 23.06.2005 à 10:32
[modifier]

Tiens on parle des Zardec’…
Promis Zitouna, si j’ai le temps je passe ! je crois que tu traînes dans les sous-sols, non ?

2eme sous-sol, la cave, quoi, Tshirt orange, jusqu’à 21h…

Défilé vêtement à 19h.

73)
fredericb
, le 23.06.2005 à 12:09
[modifier]

Pour TTE:

Marc Sublet (et un peu fredericb): je pense tout de même que le « Power I Mac » sera plus cher comparé à une machine HP ou Dell… peut être pas 50%, mais 20% à 30% sûrement. Pour le reste de ton message, je ne comprends pas très bien tes propos. Jobs a fait son boulot de vendeur! Qu’est-ce qu’il aurait du faire? Arrêter de vendre des Macs il y a 2 ans? Attendre que la puissance des PC nous dépasse allégrement dans 2 ou 3 ans? Bien sûr, tu peux aussi dire que Jobs aurait du faire du PC dès 1984…

C’est là que nous divergeons. Jobs ne fait pas son boulot de vendeur mais son boulot marketing. Faire passer la pillule aux utilisateurs Mac à travers le monde en leur disant que le PPC n’est plus le meilleur CPU, pas de roadmap claire, problème avec les portables, etc…, bref, d’un seul coup, le PPC se retrouve dans les musées et avec deux ans d’avance en plus. Mets-toi à la place de ceux qui viennent d’investir dans un mac (n’importe lequel) !

Bizarre qu’il n’a pas dit que la principale raison de l’abandon du PPC tient au fait qu’il n’a pas (pu) voulu financer le développement futur.

Pourquoi aussi de pas avoir pousser un peu plus le parallèlisme des CPU ? Il existe un foule de solutions pour épauler un CPU mais aucune ne semble avoir été retenue !

Mais je persiste à dire que si Jobs a dans la tête de proposer OS X pour tous les PC, il lui reste beaucoup de pain sur la place vu le nombre impressionnant de composants différents dans le monde WinTel.

Et puisqu’OS X semble avoir été porté sur Intel depuis le début, n’aurait-il pas fallu à cette époque directement changer de plateforme. Gardez OS 9 pour le PPC et OS X sur les plateformes Intel.

Bref, pas si visionnaire que ça le Jobs …

74)
marcsublet
, le 23.06.2005 à 13:31
[modifier]

Apple n’a jamais versé et ne verse pas de dividende

Ok, mais le principe d’une société côtée en bourse et de faire monter le cours d’une action pour que les actionnaires puissent les revendre à terme avec un bénéfice. Apple ne déroge pas à la règle.

75)
ToTheEnd
, le 23.06.2005 à 14:27
[modifier]

fredericb: il y a quand même une volonté farouche de ta part de croire en des choses et de ne pas regarder la réalité. Il y 2 points très importants que tu sembles avoir oublié dans l’histoire d’Apple. Le premier, c’est que « soutenir » la base supportée, c’est bon pour les affaires parce que c’est des clients qui vont rester fidèles à ta marque (et racheter plus tard ainsi que la conseiller à d’autres). La seconde, c’est qu’Apple a déjà prouvé dans le passé qu’elle ne laissait pas tomber ses anciens clients lors du passage du 680×0 au PPC! Pour info, les 68x ont été produits de fin 91 à fin 95 alors que le PPC était introduit début 94… De plus, Apple a supporté les 68x jusqu’au système 8.1 sorti au début 98!!!! Tu as fait le calcul? C’est 4 ans! Tu demandes à ce que je me mette à la place des clients? Pas de problème, si je devais m’acheter une machine demain, je l’achèterai ce foutu G5!

Je ne réponds pas au reste de tes remarques sur le fait qu’Apple aurait du financer la recherche ou pousser le parralélisme des processeurs (tu voyais ça au fer à souder dans le garage des parents de Jobs… comme au début j’imagine?) parce que tes affirmations sont totalement dénuées de réalisme et de bon sens.

Marc Sublet: oui, c’est l’axe du mal… la bourse. Le principe de base d’une entrée en bourse c’est de levé des fonds. Vient après les dividendes et enfin la montée du titre. A ce jeux là, Jobs n’a pas tellement l’air de te suivre dans tes remarques puisque comme tu pourras le voir ici , l’action Apple n’est pas un modèle de progression depuis 20 ans… contrairement aux actions Dell ou Microsoft par exemple.

T

76)
fredericb
, le 23.06.2005 à 15:17
[modifier]

fredericb: il y a quand même une volonté farouche de ta part de croire en des choses et de ne pas regarder la réalité. Il y 2 points très importants que tu sembles avoir oublié dans l’histoire d’Apple. Le premier, c’est que « soutenir » la base supportée, c’est bon pour les affaires parce que c’est des clients qui vont rester fidèles à ta marque (et racheter plus tard ainsi que la conseiller à d’autres). La seconde, c’est qu’Apple a déjà prouvé dans le passé qu’elle ne laissait pas tomber ses anciens clients lors du passage du 680×0 au PPC! Pour info, les 68x ont été produits de fin 91 à fin 95 alors que le PPC était introduit début 94… De plus, Apple a supporté les 68x jusqu’au système 8.1 sorti au début 98!!!! Tu as fait le calcul? C’est 4 ans! Tu demandes à ce que je me mette à la place des clients? Pas de problème, si je devais m’acheter une machine demain, je l’achèterai ce foutu G5!

Je ne réponds pas au reste de tes remarques sur le fait qu’Apple aurait du financer la recherche ou pousser le parralélisme des processeurs (tu voyais ça au fer à souder dans le garage des parents de Jobs… comme au début j’imagine?) parce que tes affirmations sont totalement dénuées de réalisme et de bon sens.

La réalité TTE est qu’Apple à chercher par tous les moyens à augmenter ses part de marché sans un grand succés … restait plus alors que le passage au X86 pour rassurer les potentiels acheteurs (switch) qui ne voulaient pas s’aventurer ailleurs ! Apple l’a fait. Avec ce flou rigoureusement entretenue sur le fait que Windows « pourrait » tourner sur la même machine et/ou que OS X pourrait lui aussi tourner sur des PC existants…

Apple se fout royalement de la base installée. Ce n’est plus comme avant ou la division hard représentait une grande partie de ses revenues. Maintenant, avec les autres produits dérivés qui tournent sur les autres plateformes, Apple vise un autre public. C’est clairement le message retenu.

Je ne répondrais pas à la seconde partie de ta réponse tellement elle est anecdotique et stupide ?!?

77)
khertan
, le 23.06.2005 à 17:55
[modifier]

Désolé … mais les magasins apple store … 150 … tout ca pour vendre du soft ?

78)
zitouna
, le 23.06.2005 à 18:30
[modifier]

Désolé … mais les magasins apple store … 150 … tout ca pour vendre du soft ?

Boaff, au pire, vu ou sont placées les boutiques, ça reste un très bon investissement immobillier…
;-)

79)
drazam
, le 23.06.2005 à 18:50
[modifier]

Je ne comprends pas très bien vos jouxtes verbales.
On (Apple, Jobs, macusers) se gaussait d’avoir le meilleur proc avec le PPC, parce que RISC, parce que bipro, tout en se lamentant de la fréquence abonnée au surplace comparée à Intel/AMD.
Peut être Apple n’a pas voulu jeter toute sa tréso de guerre dans du hardware+R&D en rachetant AIM (le consortium Apple-IBM-Motorola qui chapotte le PPC) même en s’associant à AMD pour la production, puisque son fer de lance c’est son OS. Apple ne peut pas être au four et au moulin en même temps, elle n’en a pas les moyens ni la pdm. Elle a déjà heureusement abandonnée ses interfaces maison Nubus et compagnie pour du standard. Ce qui veut dire que le proc suit le mouvement, l’ATA a bien remplacé le SCSI (discutable) à son époque.
Maintenant par la force des choses, on va se retrouver avec une carte-mère sensiblement identique à du Wintel, ce serait idiot de la part d’Apple de ne pas en tenir compte et proposer un switch intéressant : un Mactel=Mac+Windows+design plutôt que Wintel+Linux. La question de l’abandon du hardware par Apple ne se posera pas tout de suite car c’est le dernier atout d’Apple si les ventes de mac continuent malgré tout à décliner : faire comme M$.
Bref, je suis complètement d’accord avec la nalyse du camarade ToZiEnd, mais il y a un point où l’on est tous ensemble : le marketing chez Apple ne déroge pas à la règle du foutage de gueule. Sans doute aussi parce qu’Apple a (trop) longtemps hésité à choisir l’option x86 car un vrai cas de conscience. AIM est mort, vive Apple non ?

80)
alec6
, le 24.06.2005 à 10:07
[modifier]

TTE, je me pose une question, Apple a-t-elle voulu vraiment accroitre ses parts de marché jusqu’à présent ? J’en doute et sa communication le prouve d’une certaine manière. « Think different » s’adresse à une élite pas au vulgus pecus… Est-ce qu’Hermès cherche à accroitre ses parts de marché ? Apple se situait à ce jour dans une niche… dorée, mais une niche voulue.

A te lire et à lire tout ce qui se dit ici et ailleurs, j’ai le sentiment qu’Apple a décidé de s’attaquer aujourd’hui à ces fameuses PDM en passant à Intel, après avoir abandonné le PPC qui ne tenait pas ses promesses (peut-être…). Ce n’est pas par hasard que le système X a été développé sur les deux plateformes dès le début… Just in case

Quand on représente 2% de pdm on se doit d’avoir le meilleur OS, au risque de disparaître, mais on ne peut pas s’attaquer au reste tant que le système n’est pas totalement éprouvé. A ce jour, le système X a fait ses preuves. Si Apple était passé dès le début sur Intel, le système X eut été ridiculisé ; ce n’est plus le cas aujourd’hui !

Longhorn pateauge, les virus attaquent, l’I-pod occupe le terrain, le système X est au point, c’est à se demander si le passage à Intel n’a pas été prévu dès le début, à terme.
On n’ouvre pas des Apple Stores dans tous les coins pour abandonner le hard en cours de route… les deux branches sont compatibles : OS X et Macintosh ouvert à 100% du monde informatique !

Le moment est donc venu pour Apple. Jobs et consort sont des stratèges du long terme.

Les élucubrations des macadicts (2%) sont bien lointaines…

Alexis… tous les défauts, je vous avais prévenu !

81)
ToTheEnd
, le 24.06.2005 à 10:19
[modifier]

C’est bien fredericb… ce que je te propose puisque tu commences à utiliser de gentils quolibets, c’est de relire ce que tu as écris sur Cuk il y a un peu plus de 2 ans…

Relis surtout le dernier paragraphe et demande toi ce que tout ceci va changer pour l’utilisateur lambda… Indice: poser la question, c’est y répondre.

Si tu trouves qu’Apple c’est trop foutu de ta gueule, envoie un mail à Jobs, pête un coup et va te bourrer la gueule… perso ça me fera des vacances et il paraît que les cafetiers ont besoin d’aide en ce moment.

T

82)
jibu
, le 24.06.2005 à 11:34
[modifier]

tte: j’étais au bord du doubs à manger une truite :-)

… Mais on y arrivera …

83)
drazam
, le 24.06.2005 à 16:16
[modifier]

‘ttention fredericb, même avec sa muselière et son collier étrangleur, on a encore du mal à bien le tenir not’ hargneux ToZiEnd : ooohsage-toudoula-susuc’félebô ! Tu t’es fait…intrôniser, bienvenue au club, pas trop mal ? Alleeez, un bécot ! ;o)

84)
ToTheEnd
, le 25.06.2005 à 00:01
[modifier]

D: on m’a vacciné il y a peu, il parait que je suis encore un peu agressif, mais plus contagieux… c’est déjà ça non?

alec6: très intéressante ton approche!

TTE, je me pose une question, Apple a-t-elle voulu vraiment accroître ses parts de marché jusqu’à présent ? J’en doute et sa communication le prouve d’une certaine manière. « Think different » s’adresse à une élite pas au vulgus pecus… Est-ce qu’Hermès cherche à accroître ses parts de marché ? Apple se situait à ce jour dans une niche… dorée, mais une niche voulue.

Excellentes questions!

Je vais être franc et un peu direct (c’est parce que j’ai bu… les gens viennent de partir pour le ravitaillement et ramené des âmes perdues ici).

Pour moi, c’est clair que oui, Apple voulait et veut augmenter ses parts de marché. J’avais eu cette discussion une fois avec un pro du Marketing il y a 2 ans et il avait lui aussi soulevé ce point en allant encore plus loin: « je trouve très bien Apple comme ça. » Un peu perso le point de vue quoi.

Un peu comme quand tu ne veux pas voir grandir ton enfant parce que tu ne veux pas qu’il t’échappe.

La boîte de ce gars a fermé depuis.

Je vais en fait te retourner la question parce que sauf erreur, tu es un graphiste (pardonne-moi si je n’emploie pas la bonne terminologie). Que ressens-tu quand tu vois un logo on ne peut plus merdique? Que penses-tu quand tu vois des boîtes payer des fortunes pour une image vieillotte? Que souhaites-tu quand tu vois que les gens ne comprennent pas la moitié des « images » qu’ils leur sont montrées tous les jours?

Tu enrages probablement (et je suis gentil). Ne souhaiterais-tu pas, si tu en avais le pouvoir, refaire toutes les légendes graphiques des sociétés, mettre ta « patte » dans tout ce bordel qui t’irrite tous les jours un peu plus?

A ta place, j’aimerais sûrement faire pareil. Autant que Jobs aimerait enlever de la vue de l’être humain ce Windows de merde. Imagine-le regarder ce système et naviguer au travers de toutes ces inepties GUI ou non GUI. Imagine-le pester contre ce système (perso, j’ai aucun mal).

Dès le départ, Jobs a dit qu’il voulait un Mac pour tous. Que le Mac était l’ordinateur nécessaire à l’être humain pour son entrée dans le XXIème siècle.

Enfin, Hermès cherche à bouffer tous ceux qui se trouvent dans son segment. Est-ce qu’Apple essaie d’attaquer Sun, Nec ou IBM??? Jamais! C’est comme si tu disais que Lewis voulait manger Dior… C’est incomparable. Par contre, est-ce qu’Apple voudrait manger Microsoft? Sûrement…

A te lire et à lire tout ce qui se dit ici et ailleurs, j’ai le sentiment qu’Apple a décidé de s’attaquer aujourd’hui à ces fameuses PDM en passant à Intel, après avoir abandonné le PPC qui ne tenait pas ses promesses (peut-être…). Ce n’est pas par hasard que le système X a été développé sur les deux plateformes dès le début… Just in case

_

Comme expliqué précédemment, obtenir de plus grandes parts de marché a toujours été un combat et arrêtons-là de répéter les erreurs passées. La différence de « puissance » entre PPC et Intel n’a jamais été suffisante pour justifier l’achat en masse de Macs. C’est un constat, pas forcément ce « qui aurait dû être ».

Quel est le risque d’avoir une trop petite part de marché? C’est de mourir, tout simplement. Dois-je rappeler ici des marques comme Amiga, Atari, SGI (ça ne saurait tarder), etc.? Soyons réalistes, bien sûr qu’on peut survivre dans un petit segment, une niche. Mais quelles sont les chances d’y mourir?

Enfin, aujourd’hui déjà, Apple vend moins de matos (45%) que le reste… et pourtant ils continuent d’ouvrir des magasins (ok, pas en Suisse). Pourquoi ne pourrait-il pas simplement vendre des softs, des bouquins et des cocktails avec des p’tit punch (c’est mon idée ça!!)? Sachant que certains revendeurs gagnent plus sur une imprimante que sur un Mac, je ne trouve pas l’idée aussi débile. De plus, Apple peut licencier son système qu’à quelques marques comme HP par exemple (HP iPod, ça vous rappelle quelque chose?) et les revendre en magasin sous son étiquette ou non. Bref, ces magasins pourraient même être les futures succursales « Benetton with Mac » s’il le fallait, ça ne changerait pas grand chose surtout qu’on en a pas en Suisse;-))!

Pour moi c’est clair, mes camarades sont de retour et pour voir si nous serions à même de pouvoir tenir un bar Apple, je propose un p’tit punch général!

T

85)
alec6
, le 25.06.2005 à 00:32
[modifier]

Merci TTE !

Promis ! je répondrai à tes mails dorénavant…

Alexis… tous les défauts, je vous avais prévenu !

86)
M.G.
, le 26.06.2005 à 12:25
[modifier]

Désolé, je débarque un peu tard mais je suis resté 10 jours hors de portée de l’Internet :-(

Permettez à un vieil AppleManiac (1984) de donner son point de vue.

Tout d’abord, un grand merci à ToTheEnd pour son analyse, très pragmatique.

Oui, Apple est avant tout une entreprise qui doit faire du profit pour survivre. Oui, Apple a toujours su faire preuve d’innovation et je crois que Mac OSX est une sorte de sommet dans le genre.

Ma première bécane a été un Apple IIe, très vite bourré de cartes (ChatMauve – AppleTell – Souris – Contrôleur Unidisk 3″5 – RamFactor). Dès 1985, mon programme fétiche : le génial AppleWorks de Rupert Lissner et le non moins génial ProDOS.

Lorsque j’ai vu le premier Mac chez mon revendeur dakarois, j’ai surtout été effaré par sa lenteur face à mon IIe qui bootait en moins de 8 secondes à partir de la RamFactor !

Sur Calva, j’ai très vite fait partie des rebelles dont la devise était « Apple II for Ever ».

Savez-vous qu’en 1987 – alors qu’Apple faisait le forcing pour nous faire switcher vers le Mac – le logiciel qui détenait la 2ème place en unités vendues mondialement était toujours AppleWorks, le premier étant DBase PC. Le premier programme Mac était Multiplan, à la 6ème place !

En 1988, on m’a tordu le bras pour que j’achète un Mac SE. Heureusement, j’ai pu récupérer toutes mes données AppleWorks pour les faire tourner sous Works de Micro$oft :-)

En 1990, j’ai acheté un SE30 qui fonctionne toujours, comme celui d’Anne Cuneo :-)

Moins vieux, mon iBook Palourde à 300 MHz et 320 Mo de ram tourne parfaitement en 10.3.9. et me sert désormais à sonoriser mon salon via AirPort.

Bref, j’étais devenu un adepte du Mac et j’en ai installé partout, au bureau comme à la maison, avec une devise : toujours en retard de 3 modèles et d’au moins 2 Systèmes pour avoir la paix et ne pas essuyer les plâtres.

Deuxième Switch imposé par Apple : le passage du 68xxx au PowerPC. Nouvelle galère sur le plan logiciels !

Pourtant, souvenez-vous l’astuce qu’avait trouvée Apple : les logiciels FAT Binary qui tournaient indifféremment sur l’un ou l’autre des processeurs de Motorola.

Que nous propose Apple aujourd’hui dans le but de nous faire switcher pour la troisième fois ? le format Binary/Universal qui permet au programmeurs de compiler en Code PPC ou Intel ou les deux ! Belle suite dans les idées de Steve Jobs… Mon seul regret, l’abandon définitif de Mac OS 9.2.2 alias Classic que j’utilise tous les jours sur mon PowerMac G4 pour faire tourner de vieux trucs qui me sont indispensables :-(

À lire :
Universal Binary Programming Guidelines

En bref et pour conclure, je suis persuadé qu’Apple nous proposera toujours les plus belles bécanes du monde, avec en prime le meilleur OS qui soit.

Steve Jobs s’était trompé d’ennemi en prenant IBM pour cible à la sortie du PC, alors que Bill Gates avait déjà compris que le software est le vrai moteur de l’industrie et le plus rentable.

Avec Mac OS X, Apple a déjà pris une avance considérable sur Billou et franchement, que mes futurs Macs soient Intel Inside me rassurerait plutôt quant à l’évolution positive des parts de marché d’Apple.

Il n’est de vérité que dans le Software ! Les reste n’est que de la quincaillerie…