Profitez des offres Memoirevive.ch!
Alors comme ça ce sera Intel…

Alors comme ça nous allons devoir faire face à une nouvelle migration.

Remarquez, on commençait à en avoir l'habitude: passage au PowerPC, puis à MacOSX, et maintenant OSX sur Intel.

La routine quoi!

Eh oui, si vous n'avez pas suivi, l'ami Jobs a confirmé les rumeurs du week-end: nous allons abandonner, et cela très très rapidement, l'architecture PowerPC de nos processeurs, architecture à ce point géniale qu'elle devait avoir une marge de progression tellement plus grande que celle des processeurs... Intel, justement, soi-disant arrivée en bout de course, il y a dix ans déjà.

J'ai un peu l'impression d'avoir été pris pour un couillon toutes ces années, ce d'autant plus que Steve Jobs a avoué travailler sur une version OSX sur Intel depuis très longtemps.

Cela dit, je m'en fiche pas mal d'être un couillon, j'ai eu tellement de plaisir! Et le pire, c'est que je parle sérieusement...

Et si après tout, Steve Jobs se rend compte que le PowerPC est sans avenir, alors pourquoi pas revenir "en arrière"?

Visiblement, nos portables ne pouvaient plus évoluer, il n'y avait pas vraiment de futur pour eux, et les portables, c'est important pour Apple.

Les G5 n'arrivaient pas à monter en puissance... Il fallait prendre une décision. Et celle qu'a prise le patron d'Apple est peut-être la bonne, allez savoir.

Selon les dires de Monsieur Jobs, les logiciels devraient nécessiter quelques heures de travail et une simple recompilation pour tourner sur le nouveau tandem, Léopard (le nouveau système)/processeur Intel.

Oui oui, j'ai déjà entendu ça, j'ai déjà entendu ça. Et j'ai souvent beaucoup attendu que les logiciels soient compatibles avec la nouvelle architecture. Heureusement, le Developper Transition Kit est déjà disponible pour les développeurs, c'est déjà ça.

Maintenant je me pose quelques questions, en vrac:

  • comment se fait-il que Microsoft choisisse l'architecture PowerPC pour sa console de jeu toute moderne et toute puissante, au moment même où Apple la quitte? Étrange tout de même... Et rigolo aussi, alors que certains se disaient justement qu'il allait enfin devenir facile de porter des jeux sur Mac. Décidément, le jeu et le Mac, ce sont comme deux aimants qui se repoussent toujours...
  • comment Apple va-t-il pouvoir vendre de nouveaux ordinateurs, jusqu'à l'apparition des nouveaux Macs, en 2006? Vous pensez franchement que je vais m'acheter une nouvelle machine moi? Sachant que dans deux ans, elle sera totalement obsolète? Parce que je suis quasiment persuadé que le nouveau Léopard ne tournera pas sur PowerPC! Certains semblent plus optimistes que moi (j'ai discuté avec ToTheEnd qui voit un passage de témoin en douceur, se basant sur ce qui s'est passé à l'époque de la transition vers le PowerPC);
  • les professionnels vont-ils avoir la patience d'attendre les nouvelles machines, ou switcheront-ils avant sur PC, déjà sur Intel depuis longtemps? Parce qu'il y a fort à parier que les entreprises ne vont pas investir dans les nouveaux Macs ces deux prochaines années, puisque les responsables de parcs, souvent passionnés de la marque, auront bien du mal à convaincre les financiers que ce qui compte, c'est le système, pas le processeur;
  • les éditeurs ne vont-ils pas se lasser de devoir passer leur temps à tout changer pour une si petite part de marché? Certes, Microsoft et Adobe sont partants, mais pour l'instant, ce ne sont que des paroles, il faudra juger sur les actes;
  • combien ces mêmes développeurs vont-ils nous faire payer les mises à jour vers la nouvelle plateforme, en admettant qu'ils nous les proposent. C'est là que nous verrons que nous serons très loin des "20 heures nécessaires à la recompilation de mathematica" mise en avant lors de cette WWDC! Ou alors, c'est là que nous verrons que l'heure de développement peut être facturée très cher...
  • à force d'occuper les forces vives du développement à mettre à jour leurs applications pour un nouveau processeur, un nouveau système, puis encore un nouveau processeur, ne risque-t-on pas de voir nos applications prendre du retard dans de nouveaux développements?
  • le nouveau système tournera-t-il sur n'importe quelle plateforme à base de processeur Intel 64 bits, ou au contraire, Intel va-t-il développer un processeur particulier (donc plus cher parce que produit en moins grand volume) pour Apple? Je doute que la Pomme devienne un simple développeur de système. Donc nous aurons droit à des particularités matérielles qui ne vont pas arranger nos finances, soyons-en pratiquement sûrs;
  • plus égoïstement, mon canton va-t-il être d'accord d'acheter des machines Apple ces deux prochaines années pour nos écoles? Ceci ne va-t-il pas accélérer un switch dont on parle en coulisses parfois, vers le monde PC?

Ce qui est certain, c'est que je suis très content d'avoir installé un disque de 100 Gb sur mon Alubook, qui devra encore attendre entre une année et deux ans pour ne plus être à mon service.

Au moins sera-t-il rentable, ce disque dur.

Bref, c'est un peu le bronx dans ma tête. Je trouve que l'on a dit bien du mal sur les processeurs Intel, dans le monde Apple, pour venir s'en servir maintenant, et en même temps, je me dis que ce fabricant, soudainement devenu "entreprise passionnée" selon les dires de Steve Jobs (faut pas avoir peur du ridicule, après tout ce qu'il en a dit) est peut-être la seule issue possible.

Peut-être pourra-t-on également rapprocher les deux mondes plus facilement, nous verrons bien.

Cela dit, Steve Jobs joue avec le feu, souhaitons qu'il ne fasse pas partir notre plateforme en fumée. Oui, souhaitons qu'il ne s'agisse pas ici de la révolution de trop.

En attendant, quelle sacrée nouvelle, ne trouvez-vous pas?

Qu'est-ce qu'il ne faut pas faire pour qu'on parle d'Apple!

120 commentaires
1)
Zitoune
, le 07.06.2005 à 00:05
[modifier]

Avec l’abandon du PowerPC, c’est une part de l’originalité du Mac qui disparaît :roll:
Ce n’est qu’une architecture processeur, mais ça m’attriste de perdre ce côté éclectique…

2)
nic
, le 07.06.2005 à 00:24
[modifier]

j’avais prevu de changer de powerbook ces prochains mois… du coup je suis douteux…
bon il faut dire que j’avais acheté un g3 yosemite quand les g4 venaient d’arriver au magasin… peu apres l’achat de mon titanium ce sont les alubook qui sont apparus… l’histoire se repete?
c’est sur que si j’achete maintenant, dans une année le super nouveau machinchosetruc intelloinside feront le clin d’oeil…
à suivre…
en tout cas c’est un annonce qui me laisse un peu froid

ciao, n
un cadeau? c’est par là

3)
Nian
, le 07.06.2005 à 00:24
[modifier]

Un élément de réponse sur la premiére des questions (pourquoi plus de PPC alors que M$ l’adopte pour la console?).

Justement: Apple voulait des PPC plus rapides et consommant moins d’énergies, on attends le G5 à 3 Ghz depuis plus d’un an, et c’est a Microsoft que l’on offre un triple core à 3,2 GHz pour sa console! A mon avis Jobs l’a très mal pris. Sans parler de la version mobile du G5 que l’on ne verra vraisemblablement jamais.

4)
Mathieu Besson
, le 07.06.2005 à 00:29
[modifier]

Mais finalement, ce qui est mauvais, sur le PC, c’est Windows (je veux dire le logiciel), c’est pas tellement Intel, ou AMD, les, fabricants de hardware.

La chose que je vois, c’est surtout que Mac OS X, en réalité, a toujours tourné et tournera désormais officiellement sur processeur Intel. Il n’y aura plus grand-chose à faire pour qu’il tourne sur un PC « normal », non-Apple. L’opposition a toujours été entre Apple et Microsoft. Qu’Apple développe son hardware semblait logique, mais peut-être que dans deux ans, ça ne sera plus, avec grosso modo la même architecture hardware.

Et on va quand même sacrément couper l’herbe sous le pied des grincheux pécéistes, qui ne pourront plus ricaner avec les GHz de leurs Pentiums en nous disant qu’on est des ploucs avec nos G4 et G5! Un argument de moins, c’est bien fait.

Et puis c’est quand même un grand marché matériel qui s’ouvre, non? Les analyses de ToTheEnd, montrant que la Pomme tire de moins en moins de son revenu du hard (en %), ne risquent pas de s’inverser de sitôt…

Apple, c’est Applesoft!

Est-ce que la décision d’Apple est un switch? Je dirais que c’est plutôt un déswitch, dans la mesure où ceux de NeXT avaient dû programmer OS X sur PowerPC, alors qu’OpenStep tournait tranquillement sur PC.

Et puis, moi, tant que HP ne débauche pas Jonathan Ive, je me dis qu’on est tranquilles au niveau du design de nos bécanes…

C’est un peu comme si Steve, rancunier, défaisait tout ce qu’Apple a décidé durant son absence de 1987 à 1997. Le design sans âme de l’époque (paf! l’iMac), l’OS 8 puis 9 en cul-de-sac (pan! OS X), le PowerPC (ping! Intel inside), et quoi après? Il ne reste plus grand-chose…

Mathieu

5)
Mathieu Besson
, le 07.06.2005 à 00:31
[modifier]

Ah! J’oubliais: la seule chose qu’il faut que Steve nous épargne, c’est l’autocollant immonde « Intel inside » sur nos élégants portables.

Ça serait trop horrible.

Mathieu

6)
Nian
, le 07.06.2005 à 00:31
[modifier]

François, dans 2 ans presque chaque Mac actuel sera obsolète. Et pourquoi pas un PPC? Ils va exister des Fat-Binaries que l’on a connu avec le passage du 64k au PPC et qui feront tourner les applications aussi bien sur l’un et l’autre processeur.

Je ne crois pas que Leopard ne tourne plus sous PPC, ce serait couler Apple. Il y a quand même un parc Apple avec processeurs IBM et Motorola immense par rapport au parc Apple avec processeurs Intel ;-)

Par contre, Leopard et Classic… Enfin, nous verrons bien.

Pour les Pros: pourquoi switcher sur Intel maintenant? Il n’y aura pas de Mac OS X pour Dell avec Intel Inside! Il y aura un Mac OS X pour Apple avec Intel Inside (et avec PPC inside). Le choix reste toujours le même: soit Windows, soit Mac OS X.

7)
ToTheEnd
, le 07.06.2005 à 00:34
[modifier]

Nian: ça n’a rien à voir. La PS2 a été vendue à plus de 90 millions d’exemplaires alors que le G5 d’Apple seulement à 2 millions… Et dès l’année prochaine, c’est 2 consoles qui seront équipées des processeurs d’IBM (peut être 200 millions de consoles sur 3 ans). IBM fait des efforts pour ses gros clients… et le cahier des charges pour un processeur de console est TRES différent comparé à une console.

Mathieu: je pense que ça ne changera rien… c’est une transition et pour le moment, Apple tire encore 45% des revenus des machines… Ils ne peuvent pas tout simplement arrêter. Par contre, je pense qu’à terme, Apple arrêtera totalement la fabrication des PC-Mac.

Enfin, avant que tout le monde s’excite et compare le prix du matos PC… Je suggère de relire un élément très clair de M. Schiller (vice-président): We will not allow running Mac OS X on anything other than an Apple Mac…

D’après moi, ça veut encore dire des machines un peu propriétaires (peut être Intel développera-t-il un chipset dédié pour Apple)… Ce qui veut dire un prix Apple et non PC…

T

8)
nexxen
, le 07.06.2005 à 00:45
[modifier]

Si c’est « tactiquement » bien joué, je suis quand même dubitatif sur les ventes de Mac à court terme…

« Tactiquement bien joué » car les PPC étaient constemment comparés au « monde d’en face » : maintenant, si le mac rame ou stagne, c’est que si « le monde d’en face » (qui devient « le monde de chez nous ») stagne aussi par définition. En éliminant la course aux Ghz (abandonnée, puis reprise, puis re-abandonnée ?), on se concentre sur ce qu’Apple sait le mieux faire : le logiciel. Ca devrait être tout bénef pour la pomme… a priori.

Mais maintenant, je vois mal la stratégie de vente à court terme…
A moins que la prochaine annonce de Mac soit moitié IBM (PowerMac ?) moitié sous intel (Mac mini/iMac ?)

Bizarre bizarre… Mais bon : gageons que le père Jobs sait ce qu’il fait.

9)
Nian
, le 07.06.2005 à 01:07
[modifier]

Mathieu, ne t’inquiéte pas pour l’autocollant, il y sera juste écrit:

iNtel iNside

;-)

10)
Nian
, le 07.06.2005 à 01:22
[modifier]

ToTheEnd: bien sûr qu’IBM ne montre pas le même enthousiasme pour le G5 vendu en quasi exclusivité et sûrement cher à Apple que pour un dérivé 64 Bit PPC à 3 coeurs pour la Xbox 360. IBM les a quand même développé presque que pour Apple, même si il est dérivé du Power4. On est bien d’accord. Et c’est un élément qui a pû faire râler ce susceptible de Steve Jobs.

Quand au cahier des charges, je ne suis pas spécialiste, donc je spécule: mais si on dérive un Power4 en G5 il ne doit pas être sorcier de faire converger le G5 et l’architecture du Cell en G5 multicoeurs — ce que bien du monde a attendu de la Keynote d’aujourd’hui avant l’apparition des premières spéculations au sujet d’iNtel.

11)
Jeko
, le 07.06.2005 à 01:32
[modifier]

Ah! J’oubliais: la seule chose qu’il faut que Steve nous épargne, c’est l’autocollant immonde « Intel inside » sur nos élégants portables.

Ça serait trop horrible.

Ha non ! ça jamais ! Pitié !
Enfin, tant que c’est qu’un autocollant et pas un truc moulé comme la pomme…

Mais sinon, qu’importe le flacon (Hardware), tant qu’on a l’ivresse (OS X) ?
;-)

12)
FT'e
, le 07.06.2005 à 02:33
[modifier]

Sacrée nouvelle…

J’en suis tombé sur le cul et à dire vrai, je suis encore le cul par terre. Nul doute que ça risque de durer encore quelques jours. Hébété. Ce fut une grande tarte dans ma tronche. Mes dents branlent encore.

Hier, je riais. Ah ah ah. Marrante cette rumeur, je me disais. Je n’y croyais pas une seconde. Ce n’est pas comme si cette rumeur était nouvelle, et infirmée à moultes reprises. Il m’a fallu la confirmation d’un pote sur place pour que je commence à y croire.

Teuh ! Doh ! Bigre !

Merdouille je me suis dit, va falloir que je m’intéresse à ce que fait Intel maintenant. Bougrement chiant.

Ceci mis à part, et les problèmes inévitables liés à une telle transition (mais comme François le dit, on a l’habitude), je ne vois pas de désavantages majeurs à ce changement.

Quelques interrogations en vrac, sans réponses pour la plupart :

– processeurs Intel seulement, où il y aura aussi des machines PowerPC au catalogue encore quelques années ? (Si IBM sort une suite au G5, exploitable.)
– chipset Apple ou chipset d’Intel (standard) ?
– Windows pourra-t-il démarrer sur ces machines ou non ?
– MacOS X supportera-t-il d’autres machines Intel, genre un Dell de base (aie, pas taper) ou du taïwanais assemblé à la main ?
– Processeur(s) soudé ou pas ?
– Enfin des cartes vidéo PC non modifiées ?
– Et AMD, hein ? Opteron ?
– Peut-être enfin la fin des brimades matérielles d’Apple ?

Quoiqu’il en soit et en sera, c’était une putain de nouvelle. Et si l’avenir des machines Apple me semble moins incertain, le brouillard ne s’est pas levé pour autant.

(Foutre, on va passer au little endian. Je hais cordialement le little endian. :( )

13)
François Cuneo
, le 07.06.2005 à 06:13
[modifier]

C’est marrant, je me réveille, et je n’y pense pas tout de suite.
Et puis paf, ça revient.
Et c’est comme quand on a un grand emmerdement la veille, et que ça vous saute au visage au bout de quelques secondes: on se dit « C’est pas vrai, merde, j’avais oublié, quelle peufe »,
Et puis on se dit qu’on va faire face.

Je suis convaincu du fait que MacOS 10.5 ne tournera pas sur un PC standard (lire le commentaire de ToTheEnd et sa citation).

Par contre est-ce que Windows démarrera sur nos machines? A voir.

Bref, maintenant qu’on sait, alors allons-y. Faudrait pas que ça pétouille, le plus vite sera le mieux.

14)
Franck_Pastor
, le 07.06.2005 à 06:58
[modifier]

Apple et les créateurs de logiciels en général ne sont pas complètement fous et je ne les imagine pas une seconde développer exclusivement pour Intel tant qu’une bonne part du parc effectif des ordinateurs pommés sera encore sous PowerPC. Ça nous laisse bien (au moins !) 4 ou 5 ans de tranquillité pour ceux qui achètent un ordinateur Apple aujourd’hui :-)

15)
jibu
, le 07.06.2005 à 07:31
[modifier]

Je suis très déçu par le « visionnaire » Stève Jobs…
Il fallait faire cela en même temps que le switch osx, ce serait été tellement simple !

A cultiver le culte du secret on se fait avoir… les développeur avec cette info aurait utilisé cocoa et pas carbon au passage à osx, il faudra tout recommencer encore une fois…

Du coup je ne sais pas si je vais garder ma base professionelle 4d sur mac.

17)
Franck_Pastor
, le 07.06.2005 à 07:38
[modifier]

Il fallait faire cela en même temps que le switch osx, ce serait été tellement simple !

A cultiver le culte du secret on se fait avoir… les développeur avec cette info aurait utilisé cocoa et pas carbon au passage à osx, il faudra tout recommencer encore une fois…

Ça n’a pas l’air d’avoir trop gêné Adobe et Micro$oft, dont les programmes sont en Carbon… Pour les autres développeurs Carbon (qui sont de moins en moins nombreux, vive Cocoa !), l’adaptation sera paraît-il assez courte et ils ont encore une bonne année pour s’y atteler :-)

18)
Inconnu
, le 07.06.2005 à 07:48
[modifier]

J’espère qu’on aura vite de bonnes cartes accélératrices pour les PowerMac actuels, mais je suis enervé de voir que Steve Jobs a juste coupé en deux la valeur de revente de mon PowerMac.

@ Work || @ Home

19)
ptisuix
, le 07.06.2005 à 07:55
[modifier]

Moi qui venait juste de switcher (8 mois) et qui avant achetait de l’amd :-o

[Mode parano]
C’est un coup de la NSA du FBI de la CIA de la NIA et du département d’état pour palladiumiser la part Mac du marché (ces utilisateur crypto communiste et anarchistes en puissances qui refusent le monde wintel)
[/Mode parano]

P.

20)
Boss Matsumoto
, le 07.06.2005 à 08:00
[modifier]

Du coup je ne sais pas si je vais garder ma base professionelle 4d sur mac

Yiouille ! Je ne sais pas si tu as… encore le choix… les 2% de part du marché Macintosh n’intéressent plus Apple…

21)
Inconnu
, le 07.06.2005 à 08:03
[modifier]

Sacré etourdissement ce matin…!
Apple est le seul à maitriser un OS sous PowerMax et Intel… Il pourrait aussi le porter ailleurs… cela lui permet de de rappeler à Intel (comme à IBM) qu’il ne dépend de personne…
En définitive, OSX est multi processeurs (je la refais), ce qui lui permettra en cas de fort tirgae avec Intel de lui faire le coup de « je t’aime, moi non plus… »
Mais pourquoi pas sur l’AppleStore une option Intel ou PowerPC (portable ou machine de bureau…) Car je n’ai pas lu qu’Apple coupait les ponts avec IBM…
Et vous ?

macdigit , épisode 3…

22)
Inconnu
, le 07.06.2005 à 08:05
[modifier]

Ce qui me tue, c’est que l’un des arguments pour acheter un Mac a toujours été: « un Mac, on peut le garder 10 ans! »
Je viens d’acheter un IMac (très content d’ailleurs): sera-t-il encore « utilisable » dans 5?

Pfff…

Nous autres amoureux du Mac… avec toutes les couleuvres qu’on doit avaler, c’est plus des estomacs qu’on a, c’est des vivariums.

23)
Vincent B le Belge
, le 07.06.2005 à 08:05
[modifier]

A priori, Mac OS ne tournera toujours que sur les machines estampillées Mac : il n’y a pas que le chip pour faire une UC, il y a aussi la carte-mère, qui contient notamment la ROM du boot, propriétaire d’Apple, et sans doute pas prête d’être licenciée …

C’est pas la première fois qu’Apple agit contre nature : souvenez-vous de l’entrée de Microsoft dans son capital, il y a une dizaine d’années : mon patron de l’époque avait acheté un PC dans les trois jours qui ont suivi l’annonce pour « préparer la transition » vers Windows …

Quant aux ventes de macs à court terme … Hé bien, si j’ai besoin d’une nouvelle UC pour ma boîte (panne, nouvel employé, etc.), j’en ai besoin tout de suite, pas dans trois semaines ou dans six mois …

24)
gamov
, le 07.06.2005 à 08:15
[modifier]

hello tout le monde,
Je suis également choqué par cette annonce…
Je me souviens des cours sur les micro-processeurs que j’ai suivi durant mes études où on nous louait les mérites du processeur RISC (PowerPC) par rapport à l’architecture CISC (Pentium) vieillissante…

C’est bien triste de voir Apple DEVOIR abandonner le PowerPC pour une raison pratique.
Et franchement, je pense que s’ils se sont engagés dans cette voie, c’est qu’il y a vraiment pas d’avenir pour eux avec le PowerPC…

Bref, attendons de voir les perfs des nouvelles machines.

(je hais également le little endian! :o) )

25)
Blues
, le 07.06.2005 à 08:16
[modifier]

Merci François = Excellent papier qui résume bien ce que nous en pensons et les questions que nous nous pausons tous !

– Dire que depuis 1995 Apple nous a « bassiné » avec ces histoires de Risc-Cisc qu’est-ce qu’il nous ont pas fait « sh… » avec leur pub « au poteau Intel », vive le Risc, Le Cisc est une brouette.
– Tout le monde peut se tromper… oui, mais au risque de PLUS ETRE CREDIBLE !!! là sera le danger, car à force de tourner sa veste, Apple risque de perdre sa clientèle.

Perso, je ne suis pas trop optimiste… surtout que leur vente de PPC-Risc (G5-G4) risquent de stagner ces 2 prochaines années = danger !

L’avenir nous dira si « visionnary Steve » avait rasion… Pask’ à mon avis, il va droit contre le mur !!! Crash-boum-bang :-D

Perso-pour moi,: pas si grave, car pas si accro (et pas si intégriste)… depuis 1999, mes journées sont parsemées d’écartades vers le « côté obscur » (Win). Alors un peu plus ?

je suis enervé de voir que Steve Jobs a juste coupé en deux la valeur de revente de mon PowerMac.

Ben moi aussi … POURRI il est le Steve ;-) rien d’autre à dire (enfin, si… juste: « deux baffes, mon salaud »)

26)
Didier
, le 07.06.2005 à 08:21
[modifier]

quelle négativité dans vos propos ! Qu’est ce qu’on en a à faire du processeur sur lequel tourne Mac OS ? Si Jobs juge Intel plus adapté, c’est qu’il a de bonnes raisons, il est quand même le mieux placé pour savoir. Reculer pour mieux sauter dit-on, et bien c’est exactement ce qui est en train de se passer et dans 10 ans tout le monde saluera ce choix. Et j’ose vraiment espérer que l’on puisse à terme utiliser des machines hybrides switchant entre OSX et Windows sans passer par un émulateur, ca serait vriament le pied

27)
jibu
, le 07.06.2005 à 08:23
[modifier]

Pour la petite histoire, un G5 n’est pas plus risc qu’un P4.
ça vallait à l’époque, mais même le G4 n’est plus un risc donc ces termes sont historiques et périmés.

Jibu

28)
Fabien
, le 07.06.2005 à 08:31
[modifier]

Je suis très déçu par le « visionnaire » Stève Jobs…
Il fallait faire cela en même temps que le switch osx, ce serait été tellement simple !

désolé, mais je crois que tu as tort. Apple ne pouvait pas faire cette transition avant pour une seule et bonne raison: Classic. Si Apple était passé sur Intel avec MacOS X elle aurait dû abandonner Classic, ce qui aurait été de la folie !

Maintenant, Classic peut-être raisonnablement abandonné, et c’est donc le moment idéal pour faire cette transition.

29)
bens
, le 07.06.2005 à 08:45
[modifier]

Mac OS X ne tournera pas sur PC (inutile d’acheter un Dell maintenant… :-)
http://www.macbidouille.com/niouzcontenu.php?date=2005-06-07#11097
Je pense que c’est ce portage (illusoire) sur PC que nombre d’entre nous craignent, parce que c’est quand même le mac qui fait l’esprit Apple (et qui empêche qu’OSX se démocratise vraiment…)
Et ce serait étonnant que dans 5 ans (seulement), les PPC en soient plus supportés par le système. Ce serait même suicidaire pour la division mac, plus personne n’acheterais leurs machines pendant 2 ans. Personnellement, je comptais m’acheter un macmini après leur màj, et je n’ai pas changé d’avis.

Moi je trouve ce challenge hyper excitant.
Nos applis ne vont-elles pas tourner plus vite?

30)
ToTheEnd
, le 07.06.2005 à 08:53
[modifier]

Pour en « rassurer » certains, quand Apple a lancé son PowerPC en janvier 1994, on a fait du 680×0 jusqu’en décembre 1995… soit 2 ans. Et n’oublions pas que Mac OS a supporté les processeurs 680×0 jusqu’à la version 8.1, soit 1998! C’est pas mal 4 ans de support!!!

FT’e: non, OS X PC ne fonctionnera pas sur des PC non Apple. C’est un choix stratégique qui changera à long terme. Et puis avec cette transition, AMD restera une option… enfin de la concurrence dans les processeurs pour Apple, ce qui aidera la marque a resté au top (pas à la merci d’un fabricant qui ne veut plus développer une catégorie de processeur).

jibu et Fabien: pas d’accord. Si Apple a évalué cette solution à l’époque (NeXT tournait déjà sous PC), c’est pas parce que c’était plus pratique ou à cause de Classic. C’est parce qu’en 2000, Apple tirait plus de 90% de ses revenus des Macs… Il a fallu attendre que ce ratio change avec de nouveaux produits (depuis 6 mois, c’est « seulement » 45% des revenus qui proviennent du Mac). Cette transition a pris son temps, ça ne pouvait pas ce faire du jour au lendemain.

Pour moi, le choix est bon (même si j’aurais préféré AMD) pour la simple et bonne raison qu’on était dans un cul de sac avec ces foutus processeurs de chez IBM.

Pas de portable, 200MHz de mieux une fois par an, pas d’évolution prévue au niveau de l’architecture (roadmap), etc.

Il n’y avait pas 50 façons de sortir de ce bourbier.

Moi je dis bravo Steve et j’espère maintenant que les développeurs vont suivre… Les risques sont nombreux mais Apple n’avait plus le choix!

T

31)
ToTheEnd
, le 07.06.2005 à 09:20
[modifier]

Petit complément qu’on peut lire dans l’ Universal Binary Programming Guidelines d’Apple sur Rosetta (l’OS X PC):

– Rosetta supporte les G3 et G4 (bonne nouvelle pour ceux qui ont peur).
– Mais Rosetta ne supporte pas les applications qui tirent parti d’AltiVec (aïe, aïe, aïe pour ceux qui ont optimisé du code pour G4 ou G5!).
– Rosetta ne supporte pas les applications écrites pour Mac OS 8 et 9 (soit Classic ou en d’autres mots, la mort définitive de Classic).
– Rosetta ne supporte pas les extensions kernel…
– Rosetta ne supporte pas certaines librairies JNI de Java.

Bon, bon… y a plus qu’à bosser (pardon, coder).

T (qui essaie de s’habituer à écrire « Mac OS X PC »)

32)
François Cuneo
, le 07.06.2005 à 09:22
[modifier]

Mais oui, je sais bien que
1. le moteur importe peu c’est le processeur qui compte
2. le choix est peut-être bon

Mais le problème, c’est cette crédibilité. On nous a tellement bassiné avec ce PowerPC tellement supérieur au Pentium.

On nous a menti en fait, et ça, j’ai vraiment de la peine à l’avaler ce matin.

Oui, j’ai l’impression que Steve nous a menti, peut-être à l’insu de son plein gré. C’est vraiment sur ce point que je lui en veux.

Et je n’ai pas peur une seconde pour la qualité de nos machines dans deux ans, j’ai peur que personne ne les achète, parce que ras le bol de tous ces portages.

Et j’ai surtout peur que plus personne ne développe pour Mac. Ils en ont déjà plus que marre, de nombreux développeurs avec qui je discute pour mes tests. Une révolution de plus, c’est peut-être trop pour beaucoup d’entre eux.

Et puis dites, comme Classic va être abandonné, il vaudrait mieux que les développeurs nous fassent des applications éducatives pour OSX, parce que ce qui est sûr, c’est qu’un très grand nombre d’entre elles n’ont pas encore été portées sur nos systèmes. Donc à l’école, on va se trouver bec dans l’eau.

33)
Jaxom
, le 07.06.2005 à 09:27
[modifier]

Dans ce que j’ai lu sur le net, parmi les raisons de choisir Intel, hormis le manque de réponse d’IBM sur la montée en puissance des G5, serait les DRM.

Apple fait de plus en plus dans le multimédia et quoiqu’en dise SJ, il lorgne certainement du coté du cinéma @ home ou @ iPod. Or les majors exigent certainement plus de protection que ce qu’offre actuellement iTunes avec le iTMS. Et Intel a un système de DRM intégré à ces processeurs.

D’ailleurs j’ai aussi vu que le premier mac avec IntelInside ;-) serait le MacMini. Je serai presque tenté de parier pour un IntelMacMiniCinema avec un nouvel iTunes ou un iCinema lié à un iCinemaMovieStore. Le IMMC (vous suivez ? : IntelMacMiniCinema) posé au salon sur ou à coté de la télé et vous avec une télécommande Bluetooth dans la main pour visionner avec iCinema le dernier Pixar téléchargé sur le iCMS.

34)
alec6
, le 07.06.2005 à 09:29
[modifier]

… Risc ou Cisc c’est un peu du chinois pour moi, d’autant que Jibu nous dit que le G5 n’est pas vraimrnt un Risc… alors en trois mots c’est quoi la différence ?
Et puis une autre question aux stratèges du marketing : quel intérêt y-a-t’il à ne pas vouloir porter le système X sur tous les PC, puisque le design et la qualité des composants fera tjs la différence, un peu comme Sony vs Dugenou Inc ?

Un peu d’histoire : après le système X dit « le Hutin », le système XI dit « le Prudent » (2 siècles plus tard !).
;-))

Alexis… tous les défauts !

36)
François Cuneo
, le 07.06.2005 à 09:32
[modifier]

Petit complément qu’on peut lire dans l’Universal Binary Programming Guidelines d’Apple sur Rosetta (l’OS X PC):

– Rosetta supporte les G3 et G4 (bonne nouvelle pour ceux qui ont peur).
– Mais Rosetta ne supporte pas les applications qui tirent parti d’AltiVec (aïe, aïe, aïe pour ceux qui ont optimisé du code pour G4 ou G5!).
– Rosetta ne supporte pas les applications écrites pour Mac OS 8 et 9 (soit Classic ou en d’autres mots, la mort définitive de Classic).
– Rosetta ne supporte pas les extensions kernel…
– Rosetta ne supporte pas certaines librairies JNI de Java.

Bon, bon… y a plus qu’à bosser (pardon, coder).

Si c’est comme ça que tu cherches à nous rassurer…:-)

Bon, au moins les choses sont claires! A moins qu’Apple développe un système parallèle… On est bon pour changer de machine pour faire fonctionner le nouveau système.

Je le répète: je n’achète plus un seul Mac pour ma maison, à moins que l’un d’entre eux ne tombe en panne définitive et qu’il faille une solution de secours, et cela avant l’arrivée des nouvelles machines.

37)
ToTheEnd
, le 07.06.2005 à 09:34
[modifier]

alec6: c’est très simple… Parce qu’Apple génère toujours 45% de ses revenus de la vente de Mac… Par conséquent, si elle rendait son Mac OS X PC (c’est pas facile d’écrire ça) compatible avec n’importe quel PC, elle perdrait du jour au lendemain 44% de ses revenus et ça, pour le moment, ça n’est pas possible!

Mais à terme (2 à 4 ans), je ne me fais de soucis… ils seront bien obligés.

T

38)
Inconnu
, le 07.06.2005 à 09:47
[modifier]

C’est une excellente nouvelle, ce switch vers Intel. IBM a loupé sa chance, ils ont fait du « overpromising and underdelivering ». Suivant. Et voila Intel, qui a l’avantage d’avoir une roadmap et des sites de production en taille suffisante. Il n’est pas exclu de penser qu’Apple pourrait garder certaines puces IBM pour des serveurs par exemples, et migrer le reste de la gamme vers Intel. Si IBM se met enfin au travail.

39)
6ix
, le 07.06.2005 à 09:56
[modifier]

C’est marrant, je me réveille, et je n’y pense pas tout de suite.
Et puis paf, ça revient.
Et c’est comme quand on a un grand emmerdement la veille, et que ça vous saute au visage au bout de quelques secondes: on se dit « C’est pas vrai, merde, j’avais oublié, quelle peufe »,
Et puis on se dit qu’on va faire face

C’est assez ça pour moi aussi! Hier soir encore, avant le keynote, je n’osais pas y croire, cela ne pouvait PAS être possible… et c’est là que ce matin, on s’en prend plein la gueule! Je n’ai pas connu toute l’histoire d’Apple, qui est née avant moi… mais depuis que je la connais, je ne la quitte plus. Et là ça fait un choc…
Plutôt que de répondre à chaud, j’ai lu tous ces posts, un peu partout. Et on voit de tout, les contents, les déçus…
J’ai, encore une fois, l’impression de ressentir la même chose que François: un « coup au moral », une sorte de « trahison », de voir que ce que l’on critiquait vient chez nous désormais comme un sauveur! Aujourd’hui, c’est plutôt ce que représente Apple qui s’ébranle, chez moi… Dès lors de me dire qu’il faut voir concrètement ce que cela représente; et là, que de questions! Je ne vais pas les dire, bcp ont été mentionnées avant… Mais c’est un peu ça aussi qui « m’agace »: le manque d’informations. Ok, Apple passe sous Intel, mais que fera Intel?!? Et qu’est-ce que ça veut dire, concrètement, garder une étroite collaboration avec IBM??
Cette décision est réfléchie depuis longtemps, je pense qu’une fois le cap franchi, elle peut se révéler bonne, sur bcp de points de vue, et peut-être attirer du monde d’en face. Le problème, c’est que jusque-là, bcp de monde risque de se poser des questions, et de justement rejoindre le monde d’en face…! Difficile à dire… Peut-être que simplement, la grde majorité des gens s’en foutent, et quand ils verront un mac à 3.6Ghz ils se diront que sur PC y a pas mieux et qu’après tout Mac serait mieux!
C’est peut-être aussi le problème d’Apple: elle doit satisfaire ses afficionados, mais également, et c’est important pour gagner du terrain, satisfaire « monsieur et madame tout-le-monde », qui en ont strictement rien à foutre de l’état d’esprit de l’entreprise, et encore moins de ce que contient leur ordi: ils voient que les chiffres…!
Qui vivra verra! Mais faites qu’Apple garde la force qui est en elle!

40)
chouchou
, le 07.06.2005 à 09:59
[modifier]

Déjà François, je suis sûr que si quelqu’un s’est senti couillon dans l’affaire, c’est Steve Jobs. Voir d’un côté les G5 stagner et de l’autre IBM sortir un processeur « révolutionnaire » pour la Xbox360, ça a dû faire mal à son amour propre. Ce qui est compréhensible.

Qu’on se mette à sa place : il quitte Motorola pour IBM, un mastodonte. C’est fait, cette fois Apple n’aura plus de problème de montée en puissance, de livraison, etc. C’est sûr : le G5 atteindra 3Ghz d’ici la fin de l’année. Moralité, deux ans après, le G5 n’est qu’à 2.7Ghz avec refroidissement liquide, et même pas l’ombre d’un G5 pour PowerBook. Dans le même temps, IBM livre un tri-cores 3,2Ghz à Microsoft (au passage, il faut relativiser l’impact de ce processeur sur l’informatique : il est très puissant pour les jeux, mais très faible pour tout ce qui est utilisation standard — voir l’article sur ArsTechnica).

Ce dont je suis pratiquement sûr, c’est qu’on aura un processeur strictement équivalent à ceux inclus dans les PC. Apple ne fera pas l’erreur de se différencier une nouvelle fois, et être sujette aux bonnes volontés d’Intel. C’est l’occasion de sensiblement faciliter ses campagnes marketing, en s’axant principalement sur le soft, et non plus sur la vitesse (supposée) du G5, qui commence à se faire battre à plat de couture par les bi-xeons/optérons.

Bref, j’ai confiance.

41)
RBGreg
, le 07.06.2005 à 10:01
[modifier]

alex6:
RISC et CISC sont deux types d’architectures pour les processeurs

CISC = Complex Instruction Set Computer
Le processeur inclut des dizaines et des dizaines d’instructions de base, plus ou moins longues sachant faire des choses très complexes. Ces instructions sont « câblées » dans le processeur et peuvent être exécutées relativement rapidement… Gros défaut: le processeur est beaucoup plus complexe, demande un design plus soigné, les instructions ont une longueur qui n’est pas fixe et peuvent donc prendre un nombre de cycles processeur différents selon l’instruction, rendant un pipeline plus difficile à réaliser.

RISC = Reduced Instruction Set Computer
Le processeur ne connait que peu d’instructions de base (travail sur les nombres, et sur la mémoire uniquement par exemple). Il n’y a pas de spécialisation sur le processeur. Défaut: le compilateur doit être beaucoup plus intelligent, on en demande plus au programmeur pour faire de l’optimisation, par contre son design plus simple permet d’exécuter plus d’instructions simples dans un temps donné.

En gros, tu as un processeur (mais c’est une image, pas exactement la réalité) qui ne sait faire que des additions de nombres, mais qu’est-ce qu’il les fait bien (RISC), et un autre qui sait additionner des vecteurs (CISC), l’addition de vecteurs demande plus de lignes en assembleur sur un RISC, mais comme ses additions simples sont plus efficaces sur un RISC que sur un CISC, il ne se fait pas nécessairemnt avoir en terme de rapidité, dans la mesure ou sa simplicité permet des optimisations monstrueuses.

Il me semble que l’on lorgne de plus en plus au profit du RISC que du CISC, et c’est là où le choix d’apple est surprenant.
Pour ce que disait Jibu au sujet du CISC dans le powerpc, je pense qu’il fait allusion à Altivec et autres coprocesseurs, où finalement on rajoute des capacités compliquées (et donc plus CISC comme approche)

—-
6*9=42!

42)
fricotin
, le 07.06.2005 à 10:03
[modifier]

D’un coup, les analyses passées de TTE prennent tous leurs sens. On comprend que licencier ne pouvait pas réussir et que passer sur Intel peut.
Et plus tard encore quant la fabrication de ses ordinateurs ne comptera plus que pour quelques pourcents, Apple pourra de nouveau licencier. Tout cela n’est pas pour me déplaire. De nouveau je pourrais m’acheter un ordinateur de bureau avec Mac Os X,car pour l’instant, je ne confie Os X qu’à mes portables.

Oui ou non mais testons

43)
Inconnu
, le 07.06.2005 à 10:04
[modifier]

Je me répète, mais personnellement, comme la majorité des utilisateurs je crois (une partie en tout cas), je me fous complètement de savoir si dans mon Mac se trouve un processeur IBM, Intel, AMD, Bosch ou Zug (les machines à laver).

Ce qui m’énerve par contre, c’est de penser que mon IMac G5 ne sera peut-être plus supporté dans 3 ou 4 ans, ce sont ces changements incessants de platforme, de système, de philosophie…

Putain, les PCs sont plus stables pour ça !!! (au moins pour ça) Est-ce qu’il faut acheter un PC pour être tranquille?

Evidemment, des gens comme François qui aiment acheter du Mac vont toujours être à jour, avoir la dernière machine, etc. Mais la plupart des gens achètent un ordi pour l’utiliser le plus longtemps possible, comme une voiture! « Ha non, nous n’avons plus d’essence compatible pour votre voiture de 1999, désolé, il faut en acheter une autre! »

Zut!

44)
garp
, le 07.06.2005 à 10:11
[modifier]

Quel était le plus gros obstacle au swich si ce n’est le coût de transfert des licenses de softs (il suffit de comparer le prix d’une suite Adobe avec celui d’un Mac capable de la faire fonctionner).

En nous « offrant » des machines succeptibles d’utiliser ses softs sans transition douloureuse (si ces applis Win sont bien utilisables telles quelles sur mac Os comme semble l’indiquer P. Shiller), S. Jobs lève cet obstacle majeur.

Il semble bien donc que l’avenir est grand ouvert à MacOsX, le seul système multiplateformes et succeptible de faire tourner toutes les applis Mac, Linux (c’est déja le cas) et Windows (je ne doute pas que ce le soit).

Ceci étant, si pour nous, utilisateurs de Mac, cela ne change pas grand chose dans l’année qui vient, pour les potentiels swicheurs, il devient urgent d’attendre…

Cordialement

Garp

45)
Perplexe
, le 07.06.2005 à 10:17
[modifier]

J’ai été soufflé, moi aussi de cette nouvelle. Je ne peux pas dire que je me sente trahi mais je suis impressionné par cette prise apparente de risque énorme, dans un premier temps.

Dans un premier temps seulement parce qu’au fond, même si Apple échangeait tous ses utilisateurs Mac (addicted) contre des PCistes switchers et proprios d’ipod en général, Apple y gagnerait.

En effet, nous sommes combien aujourd’hui ? Pas grand chose en réalité.

Par contre, les PCIstes qui commencent à s’intéresser de près à Apple, un ipod en poche, combien sont-ils ?

Quel sera leur calcul : Apple fait de belles machines mais j’ai peur qu’en switchant sous OsX, je perde des fonctionalités indispensables de WinXP, une certaine compatibilité, etc…

La réponse d’Apple est extraordinaire : achetez un Mac, et si OsX ne vous convient pas, installez XP en double-boot ou même en single. Vous aurez une belle machine avec l’Os dee votre choix.

Par contre, nous, de notre coté, ne supporterons jamais d’acheter une bouse X86 de supermarché parce que ce n’est pas notre tasse de thé.

Il a tout bon, le Steve.

Enfin et je termine là-dessus : moi je vais acheter du PPC au rabais avant la fin de l’année parce que c’est une excellente plate-forme qui me fera encore 8 ans : 3 ans de bureautique pour ma boîte, le temps d’amortir, puis 4 à 6 ans de serveur de fichier, Apache, ou de Fax…

Ma seule crainte mais peut-être quelqu’un saura me dire ici si c’est possible, c’est qu’un jour un virus soit conçu spécifiquement pour un Processeur et non plus une plate-forme. Ce jour là, si le X86 a 98% de parts de marchés, on sera mal.

Désolé d’être si long.

Px

46)
chouchou
, le 07.06.2005 à 10:17
[modifier]

La distinction entre RISC et CISC n’est plus réellement d’actualité : chaque famille de processeurs utilise le meilleur des deux mondes.

47)
moose
, le 07.06.2005 à 10:21
[modifier]

Concernant le « switch » de MS, Sony et Nintendo pour leurs consoels next-gen, il faut bien voir que les PPC en question n’ont pas grand chose à voir avec un G4/G5… la base PPC est très large (voir les très bons articles de chez arstechnica.com sur le sujet -à lire avec une bonne dose d’aspirine). En gros, les CELL et autres Xenon sont TRES forts en calcul massivement parallèles mais assez mauvais coté calculs « normaux ». Donc super-balèzes pour le rendu 3D (entendez jeux) mais assez poussifs pour les applis classiques du type traitement de texte ou courrieleur. Et ils semble bien que les PPC s’orientent vers le domaine de l’embarqué ou du custom chip…
à suivre…

48)
alec6
, le 07.06.2005 à 10:21
[modifier]

Merci RBGreg pour tes explications… à mon niveau, qui j’ose l’avouer est au ras des octets dans ce domaine !
En revanche TTE, Apple perdrait-il vraiment un si gros pourcentatge de ses ventes sachant que son matériel haut de gamme conserverait tout de même une bonne part d’afficionados ? De plus le système X se taillerait une part de marché plus importante, c’est du moins à supposer. Les gains d’un côté ne combleraient-ils pas les pertes de l’autre ?
De plus, ces deux années risquent de semer le trouble, comme beaucoup le supputent. Peut-on espérer de nouveaux switchers dans ces conditions ? Les Adobe et consort vont-il continuer à développer pour les G4 ou G5, pour changer dans deux ans ?
J’avoue ne pas comprendre.

Alexis… tous les défauts !

49)
Vincent B le Belge
, le 07.06.2005 à 10:25
[modifier]

À mon avis, il faudra pas plus écrire Mas OS X PC qu’avant …
Qu’est-ce que ça peut faire que ça soit IBM ou Intel ?
Le Mac, c’est Apple ; et Apple, c’est OS X avant tout …
Faut-il rappeler que nous avons UNIX comme base d’OS X et que les disques durs, les cartes vidéos, la mémoire, les interfaces, les périphériques et les réseaux sont identiques à ceux utilisés « en face » ?
J’espère surtout que ce changement de fondeur va contribuer à diminuer le sectarisme dont font preuve certains utilisateurs « historiques » ; ça ne peut être que bénéfique pour amener des switchers vers le Mac …

50)
Le Corbeau
, le 07.06.2005 à 10:37
[modifier]

la dernière machine 68000 était le 630
le 6100 est sorti en mars 94 et le 630 aurait été fabriquée jusqu’en mars 96 (source apple)
j’ai moi même acheté cette machine nue fin 94 à 14000FF et j’ai reçu une offre de destokage apple center à 3000ff carte TV comprise en aout 95. Visiblement la fabrication n’était pas destinée à la france

Quand on voit actuellement le manque de correction des petits problèmes sur OS9 et le refus des machine de booter dessus pour les résoudre, on peut imaginer que le système actuel va rapidement être abandonné en l’état.

Déjà mon bondiblue a été obsolète au bout de deux ans tant sur le plan soft que hard du fait de l’obésité des nouveaux logiciels OSX

Si un achat est envisageable pour une entreprise, c’est le suicide pour le particulier qui, très rapidement, n’aura plus accès aux jeux déjà rares sur notre plateforme et verra dès l’achat, sa machine invendable comme l’ont été les miennes
je devais acheter un mac en juin… j’attend !

51)
jibu
, le 07.06.2005 à 10:46
[modifier]

Fab: ils auraient pu proposer un émulateur os9, mais bon de toute façon c’est fait comme cela:-)

risc/cisc: le P4 calcul à la base selon le principe risc, toute une fioriture le rend compatible avec le x86 de base donc cisc au final.

Actuellement, il me semble qu’ou trouve plutôt du vlsi, ou un truc du genre qui utilise des instructions plus longue encore que le cisc. Il peut couper des petites instructions(risc) pour devenir du gros cisc si besoin. Le meilleurs des 2 mondes koi.
En fait, cette question ne se pose plus il me semble que tous les fondeur tendent vers du parallélisme massif, donc la question cisc/risc ne se pose plus, c’est dépassé.

Jibu

52)
Franck_Pastor
, le 07.06.2005 à 10:48
[modifier]

Déjà mon bondiblue a été obsolète au bout de deux ans tant sur le plan soft que hard du fait de l’obésité des nouveaux logiciels OSX

Ce qui veut dire que tu n’as pas augmenté sa RAM ni (éventuellement) sa capacité de disque dur ? C’est le prix à payer pour supporter les nouveautés MacOSX, je ne trouve pas ça exagéré, moi.

J’ai monté mon iMac 500Mhz (reçu avec 0S9) à 512 Mo de RAM (seul changement matériel) et il tourne super bien avec 10.3.9, cinq ans après son achat, soit une durée de vie tout-à-fait honorable. Je le remplace seulement maintenant. Il va partir faire tourner Tiger pour ma mère et moi je vais profiter d’un bel iMac G5 demain :-)) Intel ou IBM, m’en moque, tant que ça tourne, et ça va très bien tourner, toutes les assurances ont été données, que je sache :-))

53)
ToTheEnd
, le 07.06.2005 à 10:49
[modifier]

alec6: la différence entre le haut de gamme PC et Mac est trop importante pour justifier une « fidélité » à la marque. Si c’était 10%, voire 20% je ne dis pas. Mais dans l’ensemble, on parle plutôt d’une différence de 30% ou 40%… c’est beaucoup trop. Maintenant qu’Apple a annoncé cette « transition », je ne vais plus me gêner de dire haut et fort ce que je pense du haut de gamme « machine » d’Apple (attention, je déclare ça vis à vis du ratio prix/performance): c’est de la merde en plaque.

Pour te donner un exemple concret, je te propose de faire un tour chez Dell par exemple et de configurer une de leur machine Pro (gamme XPS ).

Tu me diras ce que tu arrives à avoir pour 2’000 euros (l’entrée de gamme du PM G5 bi, je ne parle pas du mono qui ne vaut pas l’alu qui est autour de son processeur).

Enfin, il y a l’excellente remarque de Perplexe… Combien de fois j’ai entendu des copains me dire: « J’achèterais bien un Mac mais bon, je ne veux pas perdre XP ou avoir 2 machines à la maison! »

Avec ça, on rentre dans le foyer des gens avec le même cheval de Troie que Linux! Achetez un PC-Mac, essayez Mac OS X PC et si vous n’êtes pas content, retourner sous XP.

C’est comme ça entre autre que Linux à fait son trou. Les gens ont le choix et l’exerce!

T

54)
Vincent B le Belge
, le 07.06.2005 à 10:53
[modifier]

Ben non, justement … !
Je prends le pari qu’OS X ne sera jamais vendu pour autre chose qu’un Mac !
Umax , PowerComputing … Ca vous dit quelque chose ?

55)
humptius dumptius
, le 07.06.2005 à 10:56
[modifier]

Ma plus grande crainte depuis quelques années, c’est la fin de Classic. Exliquons-nous. Je suis un grand archaïque, j’utilise encore HyperCard comme gestionnaire de données (une base savante, 32 fonds différents, 30 millions de signes et une série d’outils graphiques custom pour monter des simulations, la conversion vers Revolution (ça existe encore?) si imparfaite que j’ai laissé tomber, et les innombrables avantages d’un système vraiment auteur, bref…) et comme outil de présentation, et même Word 5.1 (© 1992) que je trouve suffisant dans 95 % des cas (suffit de générer les TdM dans Word X, j’ai ça au Labo). C’est dire que la nouvelle est forcément mauvaise puisque ma base est pratiquement intransportable (les procédures graphiques, c’est sûr, le reste devrait se faire à la main ou presque). A une époque, quand on m’avait demandé ce que je voulais pour transférer sur un SGBD quelconque, j’avais répondu 120000 €, évidemment ça n’a pas marché.

Alors, Intel ou pas, en soi, c’est indifférent, c’est Classic qui m’intéresse. Pour le reste, quel merdier. Donc, depuis hier, je me tâte, mais dans une seule direction, celle du dernier PM (voire 2 vue la fiabilité des 2 derniers PM qui ont tous deux lâché en carte-mère au bout de deux ans (Quicksilver) et 11 mois (G4 1,25 Mhz) que je vais acheter en espérant qu’il dure, sinon éternellement, au moins jusqu’à la retraite. Bon, à côté il y aura un truc quelconque pour suivre les autres affaires, images, films, etc., que le métier impose et qui sera ce qu’on pourra avoir au moins pire, en changeant tous les 3 ans, comme d’habitude.

De toute façon, le support Classic aurait fini par s’arrêter, c’est sûr, mais merde et quand même, je me sentais prêt à rester sous Panther (pas essayé Tiger encore, vers la 10.4.5 pas avant) pendant que le reste du monde avançait (vers quoi ?, Leppard, Lion, Superkitten ou Snowball).

Pas la peine de me traiter d’archaïque, je sais bien que c’est le cas. Ermite, ça va aussi.

Pour le reste, je ne fais pas de pronostics, une ère nouvelle commence (« il en commence à chaque minute », Musil) et je souscris pleinement au ridicule récurrent chez Jobs, après 26 ans de clientèle, aucun doute sur la question…

56)
henrif
, le 07.06.2005 à 10:56
[modifier]

C’est quand même dur à avaler pour le client lambda !

J’ai un G4 QS de Mai 2002 (acheté d’occas en Décembre 2002) livré avec OS 10.1. En 3 ans, il y a eu 3 mises à jour de l’OS X payantes. Si j’étais resté à 10.1, outre le manque de maturité de l’OS et ses lenteurs, je n’aurais pas bénéficié du suivi de la plupart des logiciels qui nécessitent aujourd’hui 10.3 (parfois 10.2). Et tout les développeurs le disent : utilisez les versions les plus récentes !

Bon voilà, Spotlight c’est super, pourquoi s’en priver. OK tout marche, le finder va mieux, le reste n’est pas plus véloce qu’avant mais pas de kernel panic. Mais ma carte vidéo ne semble pas idéale. Ca buggue un peu dans certains rafraîchissement d’écrans. Mais OpenGL, CoreImage ou Quartz c’est pas mon fort, je n’ai jamais installé un driver vidéo, normalement ça devrait marcher tout seul, non ?

Visiblement il y a encore qqs bugs dans Tiger, sorti un peu précipitemment. Enfin on a de l’espoir, c’est la version aboutie de OSX sur PPC et , dixit Apple il y a qqs mois, il y aura une pause dans la mise à jour d’OSX, Tiger est appelé à durer. Attendons les corrections et cocagne encore qqs années de tranquilitté.
Tu parles, voilà le léopard qui débarque l’an prochain, pour x86. Et Rosetta ?? Y a pas plus compliqué ?

Ceux qui, à grands frais, ont choisi le G5 et la sois disante optimisation 64 bits doivent se poser des questions. Et les possesseurs de G5 mono 1,8 verront-ils un OS qui fonctionnent ?
Le G5 n’aura pas tenu 3 ans au catalogue Apple !
Comment les petits développeurs vont-ils suivre pour faire évoluer leurs logiciels et maintenir la compatibilité avec toutes ces versions d’OS et de processeurs ?

Pendant ce temps Windows est resté à XP avec ses défauts c’est certain, mais on ne prend pas le client pour un tiroir caisse. Et les petits logiciels de W98 tournent toujours.

OK c’est la concurrence acharnée qui veut ça, il faut des machines toujours plus puissantes, mais quid du support de la clientèle?
La vision de SJ de l’ordi familial, c’est effectivement le macmini avec un pentium pas cher (pour une meilleure marge) et jetable dans l’année. Et de payer sur l’ITMS et des licences d’OS X.

C’est l’apothéose de la vision à court terme, du marketing-roi, de la course à la nouveauté et de l’annonce fracassante. Et il faudrait continuer à croire SJ, à lui faire de la pub et à convertir des switcheurs.

Bienvenue dans le monde d’AppleSoft qui n’a plus rien à envier à celui d’en face.

57)
Inconnu
, le 07.06.2005 à 11:03
[modifier]

Petite question naïve aux specialistes: dans 3 ans, est-ce que je pourrai acheter une imprimante compatible OSX-IMac g5?

58)
boboMac
, le 07.06.2005 à 11:10
[modifier]

Moi, j’ai une question existentielle:

Les premiers Mac s’appelaient « Macintosh ».
En passant des µP 68k au PowerPC, les Macs ont été renommés « Power Macintosh ».

Dans 2 ans, le successeur du PowerMac G5, il va s’appeler comment? « Intel Macintosh »?
Et les PowerBook « IntelBook »?

Quelle perte de puissance! Espérons que le marketing d’Apple trouvera un nom qui croche!

Bon, faut que je mette des sous de côté pour pouvoir acheter un des derniers PowerMac. Ce sera la machine la plus puissante qui n’aura pas de DRM intégré! Parce que après bonjour Palladium!

59)
bens
, le 07.06.2005 à 11:17
[modifier]

Qui peut me dire pourquoi osx ne supporterait plus G4 ou G5 dans 5 ans? Moi j’ai besoin d’un ordi maintenant (et pas dans 1 an), je ne vais pas attendre. Je ne vais pas acheter un pc simplement parce que apple change de processeur! je reste sur mac évidemment. Et j’ai confiance en Apple (je n’ai pas le choix mais tout de même) je ne crois pas un instant qu’apple oserait se foutre de la pomme (hum) de ses afficionados en leur disant « bon écoutez maintenant vos G4 d’il y a quelques années c fini, vous comprenez faut acheter nos nouveaux mac intel ».
Ce serait très mauvais pour leur image et pour la confiance.

60)
khertan
, le 07.06.2005 à 11:26
[modifier]

Ma réaction … hum mon iBook est mort je conté en rachetais un en juillet … et bah non … terminé. Je vais switcher … apres 18 ans sur la plateforme apple … c’est terminé pour moi.

Un linux ou un bsd remplacera tres bien MacOSX.

Les raisons de mon switch sont expliqués la :
http://www.khertan.net/

61)
ToTheEnd
, le 07.06.2005 à 11:45
[modifier]

VB: quand j’avais pronostiqué ce qui arrive en ce moment, on m’avait aussi dit jamais… Il y a 2 solutions: la première, Apple vend 20 millions de machines par an en 2010, génère 80% de ses revenus grâce à cette activité et par conséquent garde une certaine maîtrise de la fabrication hardware et ne licenciera pas son system… La seconde, Apple ne vend plus que 3 ou 4 millions de machines par an en 2010 (comme ces 15 dernières années), génère 10% ou 20% de son chiffre d’affaires via cette activité et par conséquent arrêtera de fabriquer des PC et vendra Mac OS X PC pour n’importe quel PC.

Il n’y aura pas de milieu dans cette prédiction.

humptius dumptius: je comprends bien tes arguments et je ne pense pas que tu sois le seul au monde. Toutefois, est-ce que tu es représentatif de 0.0000001 ou 0.00003% des utilisateurs Mac… je ne sais pas. Je ne souhaite absolument pas dénigrer ton travail et tes besoins. J’ai juste l’impression que tu as laissé passer les années tout en continuant de développer sur une plateforme/logiciel qui n’allait pas vivre éternellement. L’informatique n’est pas de la pierre qu’on taille au fur et à mesure pour arriver à une oeuvre. L’informatique est un outil et il n’est pas éternel (soft ou hard). L’anticipé, c’est évité d’avoir les soucis que tu as aujourd’hui.

henrif: oui, ton historique Apple est assez bon… c’est le résultat d’une suite de choix qui ont été difficiles à prendre dans un marché qui est en perpétuel mutation, changement et évolution. Dans l’informatique, plus encore qu’ailleurs, il est toujours plus facile de critiquer après… Si des choix différents avait été faits à une époque ou une autre, peut être qu’aujourd’hui nous serions en train de discuter du « Chapter 11 » d’Apple. Il faut être lucide. Apple était dans une impasse quand Motorola a arrêté et IBM était une bonne alternative… elle permettait une certaine continuité. Mais voilà, ça n’a pas marché et il faut « tout » recommencer. C’est la vie.

Emile: si le constructeur fournit les drivers pour ton ancien système oui. Si non, peut être…

boboMac: et que penses-tu du PowerDeLaMortKiTue?

bens: comme je le disais, je pense qu’Apple supportera pour au moins 4 ans ses machines actuelles!

khertan: un gars qui quitte une marque après 18 ans avec un argument aussi débile (je cite): « Les processeurs RISC sont à mon sens beaucoup plus performant que les CISC ». Ca m’inspire qu’un truc: bon vent. (Et j’espère pour ta femme qu’elle ne changera jamais sa coupe de cheveux).

T

62)
Yves
, le 07.06.2005 à 11:51
[modifier]

Ah! J’oubliais: la seule chose qu’il faut que Steve nous épargne, c’est l’autocollant immonde « Intel inside » sur nos élégants portables.

Ça serait trop horrible.

Du genre Un Tell inside pour le marché suisse:

image

Yves

63)
François Cuneo
, le 07.06.2005 à 12:14
[modifier]

Intéressant boboMac, ta réflexion sur le futur nom des machines Apple.

Ah ben… Tiens? Tu le vends combien, ton nom, à Steve Jobs??

64)
jibu
, le 07.06.2005 à 12:19
[modifier]

Kerthan: tu devrais te renseigner sur les différences de structure entre le G5 et le P4 (et P4M), tu te rendrais comptes que tes arguments ne sont plus valables. La guerre risc/cisc c’est bon pour les antiquaires.

Jibu

65)
François Cuneo
, le 07.06.2005 à 12:21
[modifier]

henrif, rassure-toi.
Le monde d’en face est peut-être moins excité, mais quelle merdouille de système pour profiter de cette « tranquillité ».
Nous au moins, on bouge!
Quant au problème du G5 et de Tiger, il n’est pas imaginable que la 10.4.2 qui sort cette semaine ne règle pas le problème.

Ne sois pas trop déçu. Déçu d’avoir subi le matraquage de SJ qui nous montrait à quel point le PPC était meilleur, oui, mais pas déçu du système. Il reste le meilleur, et tellement de loin.

Comme tu le sais, j’en parle malheureusement en connaissance de cause.

66)
François Cuneo
, le 07.06.2005 à 12:24
[modifier]

Ma réaction … hum mon iBook est mort je conté en rachetais un en juillet … et bah non … terminé. Je vais switcher … apres 18 ans sur la plateforme apple … c’est terminé pour moi.

Un linux ou un bsd remplacera tres bien MacOSX.

Bon allez Khertan, on est tous secoués.

Mais t’arrêtes tes conneries maintenant!
Reprends-toi!!:-)

67)
François Cuneo
, le 07.06.2005 à 12:28
[modifier]

humptius dumptius, si c’est pour faire tourner Classic, il te suffit de garder un Mac un peu ancien, enfin, un actuel quoi!:-9

Et en ce qui concerne HyperCard et Revolution:
1. Revolution 2.6 est sorti aujourd’hui et profite des avances de Tiger à donf.

2. Le portage d’une application HyperCard vers Revolution, c’est rien! Quelques petites heures!:-)

Je sors si je veux, je suis chez moi!

68)
François Cuneo
, le 07.06.2005 à 12:49
[modifier]

Bon, je viens de regarder la conférence de Steve.

Je suis toujours un peu fâché, hein, faut pas croire.

Mais boudiou qu’est-ce que je me réjouis!

69)
humptius dumptius
, le 07.06.2005 à 13:03
[modifier]

TotheEnd : j’avais bien compris que l’informatique est un outil (c’est le cas pour le reste de ma production, FinalCut Pro, etc.), mais la base, j’ai commencé à la monter en 1989, on s’habitue à une manière de faire et je maintiens ce que j’ai dit, HyperCard reste pour moi le meilleur de ce que j’ai connu. J’avais bien tenté des transitions vers SuperCard et les routines graphiques (ben, oui, ça dessinait à la commande aussi) ne suivaient pas. Quant à l’œuvre, d’une certaine manière, oui, mais elle sert à produire le reste, l’œuvre publique si l’on veut…

François Cuneo : merci pour l’indication sur Revolution. Je réessaierai quand j’aurai le temps, mais les fameuses routines graphiques étaient inexécutables. Ça fait plus de dix ans que je n’ai pas développé autre chose que des améliorations HyperTalk, les sources en pascal sont perdues depuis longtemps, bref. Quant à la vieille machine, oui, bien sûr, mais ce n’est pas pour rien que j’ai rappelé la perte du Quicksilver (rebricolé, remarche, mais instable) et les ennuis du PM 1,25. Même si la carte a été remplacée, ce truc est bruyant et on perd un peu confiance. J’exagère en disant que je vais me constituer un stock, mais je rachèterai quand même un G5 avant disparition, en attendant que, peut-être, je me remette un jour à programmer, mais c’est pas mon boulot.

70)
khertan
, le 07.06.2005 à 13:14
[modifier]

Effectivement renseignement pris … l’architecture est tres semblable et n a plus rien à voir avec un CISC ou un RISC dans les processeurs actuel de Intel et IBM …

Certes …

Mais la j’encaisse pas …
D’ailleurs ma décision est prise … le Apple s’est terminé pour moi.
Certes OS X est génial … mais cela s arrete la …

Comme je l’ai déja dit sur mon site … acheté une machine qui sera obsolete dans deux ans (pour un developpeur) … non merci … alors autant tourner la page et voir ailleurs …

D’ailleurs il y a encore des processeurs autres que x86 dans des micro ordinateur ?

72)
Cyber/RR
, le 07.06.2005 à 13:25
[modifier]

A chaud j’ai eu la même réaction que la plupart des MacUsers ! Mais il ne faut pas oublier que ce qui fait le mac c’est son système, son design, son caractère inovatif, ….. son originalité ! Avoir un processeur Intel, en y réfléchissant, est loin d’être une mauvaise chose. Si Intel se retrouve en difficulté dans ses recherches, ce ne sera pas seulement l’industrie du Mac qui en prendra un coup, mais aussi celle du PC ! De plus, les capacités de production et de recherche d’Intel sont énormes, et pas seulement dans le domaine des CPU. Nous aurons peut-être ainsi le plaisir de voir apparaître des technologies comme le PCI-E dans nos chers PowerMacs et des processeurs de type Centrino, supérieurs au G4 actuels, débarquer dans nos PowerBook !
Reste à savoir si on pourra faire marcher OS X sur n’importe quel PC ou si l’on pourra seulement le faire tourner sur une machine made by Apple. Dans le premier cas ce serait enfin l’ouverture du monde PC au MacUsers qui auront enfin le choix des composants ! Dans le deuxième cas, rien ne changera par rapport à maintenant pour quelqu’un qui n’est pas dévellopeur…..et encore S.J se veut relativement rassurant sur ce point.

Le PPC n’est pas encore mort, et loin de l’être. S.J. insiste même fortement sur le caractère hybride des programmes. Vous pouvez donc sans soucis acheter des machines Apple, elles seront obsolètes avant que l’offre software soit morte !
[B]MacUsers, rassurez-vous, Intel n’est pas égal à Windows.[/B]

Videoretransmission de la WWDC

73)
alec6
, le 07.06.2005 à 13:41
[modifier]

TTE, je n’avais pas compris que les nouveaux bignous d’Apple feraient tourner aussi ouindose… stratégiquement ça change la donne en effet.
Il est cerain en revanche que beaucoup vont attendre l’année prochaine pour changer de bécane, à commencer par moi dont l’alu 15 (1,25) fera encore l’affaire pendant 2 ou 3 ans et que je conserverai ad vitam (prix d’ocase à ce jour ?) en parallèle.

Khertan… ça va paser… respire… là… tout va bien…

Alexis… tous les défauts !

74)
ToTheEnd
, le 07.06.2005 à 14:00
[modifier]

Aïe, ouïe jibu… Sun a annoncé l’arrêt du développement du Sparc V et VI pour passer au x86 d’AMD pour petit et moyen serveur… Puis, en octobre dernier, ils ont fait une joint venture avec Fujitsu pour la suite du Sparc (Niagara)…

Il y avait le MIPS aussi chez SGI… mais c’est fini. ET puis il reste Nec aussi… mais bon, c’est sûr que par rapport à 10 ans en arrière… il reste plus grand chose.

khertan: c’est clair que si tu n’encaisses pas… Tu ne serais pas un peu psycho-rigide des fois?? J’ai dit bon vent… pas la peine de poster une troisième fois pour dire que tu pars, on a tous compris. Bonne route à toi avec BSD ou Linux sur processeur x86…

En relisant ma dernière phrase, je me suis demandé une fraction de seconde si c’était moi l’idiot de recommandé BSD ou Linux sur x86 alors qu’il y aura bientôt notre OS préféré sur x86…

Tant pis!

T

75)
drazam
, le 07.06.2005 à 14:02
[modifier]

Enorme. Ca sonne un peu comme l’Episode III (IV pour les optimistes) tout ça…

Question bête : de quel processeur parle t’on ? Du Pentium 4 ou autre chose ? Quid du 64 bits ? On nage dans le flou…

khertan : t’as raison, lâche le mac pour linux ou ouinedoze… sur pécé aussi. Désenchanté tu seras. Même avec AMD.

_________________________________
signé drazam, même pô peuuur !

76)
azuff
, le 07.06.2005 à 14:13
[modifier]

Ce qui ne change pas :
– software : l’incroyable supériorité de Mac OS (ergonomie, spotlight, dashboard, pas de virus..)
– hardware : le savoir faire d’Apple / Jonatan Ive pour le design : de belles machines en perspective

Le processeur ne représente finalement pas grand chose.
Et un PC n’a pas d’âme, inutile de dramatiser.

Ce qui va changer :
– le prix risque de baisser un peu… surtout dans le haut de gamme
– la puissance va grimper sur toute la gamme
– Classic abandonné (bye bye OS 9)

Maintenant je peux imaginer le plus fou : Mac OS X qui permet de faire tourner les applis linux (X11), cocoa et Windows. 2 solutions :
– Apple améliore Wine et l’intègre,
– C’est Microsoft qui fournit la couche d’émulation (un VirtualPC mais utilisable comme Classic).

Notre plateforme préférée élimine le seul argument restant pour le switcher (« est-ce que mon appli XYZ va tourner sur mac ? »)

Et là on voit qu’Apple est plus fort que jamais : ses revenus sont assurés par la nouvelle version de Mac OS et l’iPod et le music store jusqu’en juin 2006. Puis tout le monde va se ruer sur les Powerbooks 4 Ghz Centrino avec 6 heures d’autonomie.

Et Windows-Longhorn aura l’air bien ridicule alors…

Apple se concentre sur ce qui rapporte (design et software) et laisse les secteurs à forte concurrence aux autres (ATI, Intel…).

Cessez de déprimer, c’est un grand jour pour le mac et un avenir radieux en perspective…

77)
Cyber/RR
, le 07.06.2005 à 14:22
[modifier]

Mac OS X qui permet de faire tourner les applis linux (X11), cocoa et Windows

Attention ! OS X garde son noyau Unix et n’a pas de noyau NT => pas de support des applications Windows ! Le seul tronc commun est la plateforme x86, ce qui facilite déjà les portage !

PS: Dites moi si je me trompe !

78)
henrif
, le 07.06.2005 à 14:46
[modifier]

Ne sois pas trop déçu. Déçu d’avoir subi le matraquage de SJ qui nous montrait à quel point le PPC était meilleur, oui, mais pas déçu du système. Il reste le meilleur, et tellement de loin.

Non je ne suis pas déçu du système OSX, loin s’en faut. Et je ne passerai certainement jamais sous W$ (enfin j’espère, plutôt arrêter l’informatique !)

Ce que je déplore c’est cette précipitation pour sortir Tiger, dans un état bien imparfait et en montrant du doigt W$ et Longhorn.
Apple a précipité la commercialisation de Tiger pour qu’elle devance l’annonce de l’abandon du PPC. Sinon Apple n’aurait peut être pas vendu Tiger avec autant de succès (Deux millions d’exemplaires de Tiger ont été livré en 6 semaines -livrés avec les machines ou vendus).

La force d’Apple a été pendant longtemps le couple hard-OS. On s’aperçoit depuis quelque temps, que les vieilles machines sont plus difficilement supportées et que même les récentes connaissent des soucis lors des maj d’OS (ventilateurs…)

Déjà mener de front l’optimisation de l’OS pour le G5 64 bits et la compatibilité G4, G3 n’avait pas l’air simple (enfin c’est ce que j’ai cru percevoir) alors si on rajoute une famille de processeurs x86 ??

Je reconnais que l’OSX a grandement évolué en 3 ans, mais la course devient trop rapide, avec une logique commerciale trop forte.

La puissance du G4 convient à mon utilisation domestique (photos, video, internet…), je n’ai aucune raison d’en changer. Par contre, c’est bien de suivre régulièrement les évolutions des logiciels et de rester compatible avec le monde Internet, pour ne pas se retrouver complètement largué. Mais là franchement, je commence à passer plus de temps dans les mises à jour que dans l’utilisation de l’ordi. ;-)

Longue vie à l’OS X quand même !

79)
Barock
, le 07.06.2005 à 14:52
[modifier]

PS: Dites moi si je me trompe !

Non, c’est juste. Par contre, l’architecture processeur étant (probablement) la même, faire marcher Windows sur un futur Mac86 devrait être bien plus facile (plus besoin d’émuler le processeur: il existe !) Un portage de Wine (et non Wine + Emulateur x86 comme les gens confondent souvent) devrait être possible. Ou alors le dual boot.

Mais spéculer longuement on pourra, attendre plus de spécifications il nous faut !

C’est vrai que cette annonce m’a fait un choc, mais en y réfléchissant, azuff a raison:

Cessez de déprimer, c’est un grand jour pour le mac et un avenir radieux en perspective…

80)
Inconnu
, le 07.06.2005 à 16:08
[modifier]

Pour reprendre une parole de Dominique… on oublie un peu trop que ce ne sont pas les processeurs d’Intel qui sont mauvais mais un certain OS qui tourne dessus…
Quand je lis que Khertan cesse tout sur le Mac, je pense très sincèrement qu’il devrait réflechir fissa sur sa décision qui est hyper émotionnelle et beaucoup trop à chaud…

macdigit , épisode 3…

81)
Grizzimero
, le 07.06.2005 à 16:34
[modifier]

Bonjour à tous!

Je voudrais juste nun peu sortir du débat et poser une question:

c’est quoi le DRM? Le Digital Right Management?

Voir: Jaxom (message 33) Didier (message 35) et Bobomac (message 54)

Merci du renseignement!

Griz’

82)
khertan
, le 07.06.2005 à 16:56
[modifier]

Bon j’avais décidé de ne pas répondre puisque ToTheEnd etait légerement aggréssif … voir vulgaire …

Mais voyant la réponse de jean-christophe courte j’en ai décidé autrement …

Oui certes je suis amer, très amer …

Je dois comme je l’ai dis me racheter une machine … n’en ayant plus … attendre 2 ans pour acheter un mac qui ne sera pas obsolete ne sera pas pour moi …

Aujourd’hui j’ai le choix entre :

– un x86 assemblé sous une Debian, Gentoo ou un bsd que je pourrais faire évoluer …

– un mac … iMac G5 puisque j’avais décidé ainsi de m’en payer un a la mi juillet

voila ce qui s’impose à moi …
sachant que le mac disposera d’un G5 je ne pourrais suivre l’evolution logiciel … puisque deux ans après, beaucoup d’applications ne seront plus que binaries x86 … Il ne faut pas se leurrer … je me suis fait avoir une fois avec un 68k … je referrait pas la même erreur deux fois.

Alors à choisir un x86 ou un x86 … je prefere le prendre la ou je serait le moins bridé… quitte à abandonner MacOSX pour un Linux … que je trouve de plus en plus aboutit.

Je pensais avoir trouver l’OS idéal … en effet … manque juste la machine qui va avec …

Certes en 2006 – 2007 cela sera peut etre le cas … je reverrai donc cela en 2008 ou 2009 …

Mais d’ici la … adieu Apple

83)
Cyber/RR
, le 07.06.2005 à 17:37
[modifier]

sachant que le mac disposera d’un G5 je ne pourrais suivre l’evolution logiciel … puisque deux ans après, beaucoup d’applications ne seront plus que binaries x86 … Il ne faut pas se leurrer … je me suis fait avoir une fois avec un 68k … je referrait pas la même erreur deux fois.

Peut-être que si tu regardais la conférence de S.J. tu te rendrais compte que les binaries sont universels pour la plupart, c’est-à-dire PPC/x86 !

Non le PPC n’est pas mort et les machines seront obsolètes avant que les logiciels ne viennent vraiment à manquer ! De plus, rien te dit que n’importe quel PC pourra être utilisé sous avec OS X et en choissisant Linux, tu te punis plus qu’autre chose !

84)
ifred999
, le 07.06.2005 à 17:39
[modifier]

@khertan

Comme t’est développeur, tu peut te payer un MacTel pour 999 $, avec en plus 1.4.2 optimisé Intel…

De quoi tu te plain ? moi je peut pas :( bouhhhh

Fred

85)
donmarlon
, le 07.06.2005 à 17:51
[modifier]

Au delà de l’annonce, je me pose la question du matériel. On ne sait toujours pas quel genre de CPU ce sera et surtout, si on pourra les faire évoluer aussi facilement que sur PC.
Parce que les puces « soudées », maintenant, ll ne reste plus qu’à espérer que c’est de l’histoire ancienne.
Et puis les cartes graphiques… peut-être la fin de la mesquinerie signée Apple?

86)
ToTheEnd
, le 07.06.2005 à 18:30
[modifier]

Purée… pour un mec sur le départ…

Ecoute khertan, je vais faire un effort surhumain avec toi car suite à l’annonce d’hier, je suis moi-même dans un état second.

Si j’ai été un peu acide avec toi, c’est pour les raisons suivantes:

1. Tu débarques et annonces que tu veux switcher après 18 ans. Jusque là, je reste cool parce que je me dis que le gars à vraiment mal pris ça, mais vraiment mal. Un peu comme si on me disait que Honda rachetait Ducati tu vois?
2. Tu dis que tu vas prendre Linux ou BSD. Là je commence à me poser des questions. Pourquoi diable prendre des trucs qui tournent à 95% sur x86 et quelques vieilles Sun (Sparc), Dec (Alpha) ou SGI (série R)? C’est mieux qu’OS X? C’est quoi le problème alors, le soft ou le hard?
3. Et après tu fais un truc qui agace bien en disant que les raisons de ton switch sont sur ton site Internet. Genre, je squatte un peu, je lâche deux bombes et en plus je fais un peu de pub pour mon site que j’ai ouvert il y a une semaine. C’est trop dur de lister les raisons sous ton commentaire ou bien???
4. Sur ton site, tu exposes les raisons qui te font changer en 6 points… tout en rappelant que le changement d’architecture RISC est trop grave pour toi (ça aussi tu devrais corrigé)… Peut être qu’Apple devrait se laisser mourir au lieu de trouver une solution à son problème de processeur? Chacun de tes points est stupide et/ou infondé, même le dernier.

Bref, ton argumentation ne tient pas la route et en plus, entre ce matin et maintenant tu as effacé le plus ridicule (« Un Pentium? Non merci, j’ai déjà le chauffage à la maison »… et les Power Mac avec radiateur liquide??? Peut être en voulais-tu un parce que tu n’a pas de voiture?).

Alors voilà. C’est vrai que je suis un peu agressif et impatient face à des gens qui font preuves d’autant de ridicule.

Tu adores le système X? OS X est le système idéal? Alors pourquoi tu pars puisque ce n’est pas ça qui change?

Au risque de faire lourd et agressif, bon vent avec BSD ou Linux sur x86…

T (même pas trop énervé, mais un peu las)

87)
alec6
, le 07.06.2005 à 18:47
[modifier]

Au revoir Kerthan, bon voyage…

Tiens, pour changer une question de prospective : peut-on imaginer Apple vendre des cartes mère avec sa tripaille maison pour des bidouilleurs désireux de monter leur bignou chez le chinois du coin ? On peut même imaginer qu’ils ne fabriquent plus de gros machins et ne vendent que des cartes et se concentrent sur les portables ou sur telle branche du marché alors porteuse…

Alexis… tous les défauts !

88)
drazam
, le 07.06.2005 à 18:55
[modifier]

Déconne pô ToZiEnd, laisse lui le temps de dire bonjour, enfiler les patins à l’entrée, et nous montrer le pack de bières qu’il a apporté avec lui. Pense aux pdm, à tes calls…

T’es tellement furax que tu t’es arraché la moitié des cheveux hier soir, tu vas t’acheter la méga-configuration pécé par vengeance, et de toute façon t’arracher le restant de cheveu en te prenant le chou avec ton Linux pas si idéal que ça… Allez khertan, fais comme nous, respire un grand coup par les doigts de pied, et marche les yeux fermés.

_________________________________
signé drazam, même pô peuuur !

89)
Thierry F
, le 07.06.2005 à 19:38
[modifier]

Bon,
D’abord je salue la clairvoyance de TTE, il en a déjà fait preuve à propos de Dasher.
Enfin soyons réalistes, Apple est une société commerciale, pas une oeuvre caritative.
Si demain, en 2006 elle peut offrir des machines compétitives incluant le même OS qu’aujourd’hui, en mieux, quelquesoit le processeur je serai satisfait.
J’ai connu de nombreux ordinateurs dans les deux environnements.
A chaque évolution il y a eu des adaptations à faire.
Je ne regretterai jamais MSDos sur lequel j’ai débuté.
Et aujourd’hui que je suis sous Panther j’ai toujours mes documents qui furent un temps écris avec Word 5.1 sur un LC.
La seule chose que je craigne, c’est de ne plus avoir le choix de ce qui me fait face ; c’est à dire un système d’exploitation et une interface, le reste…

90)
Leo_11
, le 07.06.2005 à 22:23
[modifier]

Bon, j’avoue que je n’ai pas tout lu les commentaires, alors ne m’en veuillez pas si cette remarque a déjà été faite:

Pour l’instant je n’ai pas vu ou compris que Apple abandonnais l’architecture RISC… il se tourne vers un autre fabriquant de puces qui ne pourrait pas reprendre cette architecture? Ch’us nul ou bien?

91)
boboMac
, le 07.06.2005 à 23:58
[modifier]

Je crois que j’ai trouvé un nom à mon problème existentiel.

Jusqu’à présent Apple se basait sur la puissance (Power) pour nomer ses ordinateurs haut de game, les autres se contentant d’un « i ».

Sur C-Net Phil Shiller a dit qu’Apple ne bloquera(it) pas les bidouilleurs qui voudraient démarrer les nouveaux Mac en Windows. Par contre Apple fera tout pour empêcher un truc assemblé à la va-vite de démarrer en OS X.

Les nouveaux Mac, on pourrait les appeler les « WinMac » et les « WinBook ».

Des machines en Dual-Boot Mac-Windows. Apple va prendre des parts
de marcher aux autres assembleurs genre Dell. « Je switche sur Mac, et si j’y arrive pas, je reprends avec Windaube! ».

Pas con le Phil!

Et puis dans « WinMac », il y a « win », de gagner! D’abord de la puissance, et puis on gagne!

Faut que je mette un copyright pour si Apple me pique l’idée? Il ne ferait pas ça, le Steve?!?

92)
Maxipeg
, le 08.06.2005 à 01:43
[modifier]

Pour tous qui se sentent encore « trahis »… y a un commentaire chez macbidouille (qui ont toujours une « source bien informée ») qui explique très bien le pourqoi.

http://www.macbidouille.com/niouzcontenu.php?date=2005-06-07#11101

et

http://www.macbidouille.com/niouzcontenu.php?date=2005-06-07#11102

Enfin, c’est le OS qui fait la différence. Chez Apple on a (heureusement!) prévu le coup et on offre aujourd’hui une solution soigneusement préparée…

93)
François Cuneo
, le 08.06.2005 à 06:30
[modifier]

Pour l’instant je n’ai pas vu ou compris que Apple abandonnais l’architecture RISC… il se tourne vers un autre fabriquant de puces qui ne pourrait pas reprendre cette architecture? Ch’us nul ou bien?

Heeeuuu…. non non, t’es pas nul!:-)

Mais il est évident que l’on va vers Intel pour utiliser son savoir-faire et sa technologie.

Sinon, pourquoi parler de transition majeure?

Mais comme il a été écrit plusieurs fois dans ces commentaires, on ne peut plus différencier complètement le RISC et le CISC en disant d’un côté IBM et de l’autre Intel.

95)
zitouna
, le 08.06.2005 à 11:17
[modifier]

Super, enfin Palladium pour les Mac Users…
;,-(
c’est vrai qu’avec i-thune…

96)
khertan
, le 08.06.2005 à 13:08
[modifier]

3. Euh pour te répondre ToTheEnd … mon site est ouvert depuis plus de 5 ans … juste que je viens de le refondre et suis en train de remettre à jour le contenu petit a petit mon iBook etant mort … j’ai un peu de mal de le faire de chez moi.

1. Oui ca me fait cette impression la … Ducati racheté par Honda …

2. Et bien pourquoi sous linux … parceque Windows ne plait pas … et c’est apres MacOS X, le systeme qui me plait le plus … Pourquoi pas macosx … parceque je ne veux pas changé ma machine dans trois ans …

Oui x86 … mais ai je le choix ? comme tu le dis … ou plutot le sous entends … il n’y a pas trop d’autres alternatives …

Pourquoi ne pas prendre un G5 alors … Et bien même si Steve Jobs a annoncé et martelé que grace au universal binaries tout serait mis en oeuvre pour une compatibilité je n’y crois pas … Pour les raisons suivantes que je vais expliqué ici :

– J’ai un gout amer du passage du 68k au powerpc … ayant eu l’un des dernier 68k … De nombreux softs ne fonctionnaient plus peu de temps apres car réservé exclusivement aux PowerPC … J’ai peur que cela se passe ainsi à nouveau, certes l’inverse fonctionnait à merveille puisque le 68k etait plutot bien émulé.

– 6 mois avant le mac mini il annoncait haut et fort qu’il n’y aura pas de mac à bas prix car ce n’etait pas la politique de la maison.

– Il clamme pendant deux ans que le PPC G5 explose les Intels … (d’ailleurs on peut toujours le voir avec bench à l’appui sur la page des powermac g5) … et hop reviremment, non ce n’est pas vrai ce sont les intels.

Alors permet moi de douter de ses paroles concernant la portabilité des applications …

Sinon que dire sur les autres système … les alternatives réel …
– Windows, ce n’est pas pour moi. Question de gout
– MacOS X … je n’ai plus ce choix
– Linux … il ne reste plus que cela comme choix.

Voila …
Mais lorsque je changerai à nouveau de machine je réévaluerai l’offre d’Apple …

97)
Okazou
, le 08.06.2005 à 15:32
[modifier]

Ben mon colon ! Il semble bien que certains intervenants sur cuk.ch aient un besoin urgent d’assistance psychologique. Nul doute qu’Apple communiquera bientôt sur la chose pour rassurer son petit monde.

En attendant, de grâce !, cessons d’affubler « Mac » d’un « Tel » qui ne veut rien dire. Ou de se sentir bêtement obligé d’ajouter « PC » à « Mac ». Le Macintosh a toujours été un PC.
Appelait-on « MacMoto » ou « MacIBM » les Macintosh équipés respectivement de processeurs Motorola et IBM ? Non. On s’en tapait parfaitement si on n’était pas développeur et on avait raison.

Pour ma part, qu’Apple choisisse tel ou tel processeur, je m’en tamponne le coquillard, la logique commerciale écrasant ici une quelconque logique technique. D’où la justification des interventions (ou les interventions justifiées, comme on voudra) de ToTheEnd.
Chaque processeur dispose de qualités et de défauts, d’atouts et de manques, qui dépendent de la philosophie qui présidait à sa conception c’est-à-dire aux choix techniques et commerciaux pour lesquels optent ses concepteurs et commanditaires. Nul doute que le RISC de Motorola était plus efficace que le CISC mâtiné de RISC d’Intel à l’époque, cela a été démontré maintes fois. Intel devait simplement jouer sur les cycles d’horloge tandis que Motorola n’avait pas les mêmes besoins. Qu’IBM ait mis du CISC (longues instructions) dans son RISC n’a rien que de banal. Comme l’emploi désormais de processeurs Intel.

Le plus amusant est tout de même de constater que ceux-là mêmes qui ont accueilli les processeurs IBM avec joie sont les plus tourmentés par l’emploi des processeurs Intel. Un peu de lecture sur l’histoire de l’informatique domestique devrait les remettre d’aplomb.
Rappelons qu’Intel n’a jamais été l’ennemi juré d’Apple. On n’en disait pas autant d’IBM que nous passions notre temps à conspuer en tant que Big Brother potentiel laminant tout. Les choses ont donc bien changé.

Pour en finir avec cette étrange agitation, disons clairement qu’on baigne ici dans les intérêts commerciaux, loin, très loin, des progrès techniques. Je m’en bats l’œil.


Au nom de l’Europe, j’ai voté NON !

98)
Daffou.net
, le 08.06.2005 à 15:50
[modifier]

à mon avis, S.Jobs s’est fait « entubé » par IBM qui lui a fait péter un câble en ne respectant pas les délais… IBM n’a pas besoin de Apple pour vivre… et IBM est tout à fait capable de produire des proc’ à 3.6Ghz… mais pas pour Apple…

S.Jobs a donc rassemblé une foultitude d’arguments pour faire passer cette transition comme une évolution volontaire alors que qu’il en a très probablement été forcé… …et probablement qu’AMD n’a pas voulu de sa proposition, du coup il s’est rabattu sur Intel…

99)
gbuma
, le 08.06.2005 à 16:52
[modifier]

Ben en ce qui me concerne, après le choc, je suis très content. On sera bien au chaud dans le mainstream, avec une évolution constante ou pas, mais similaire aux autres. On ne pourra plus faire des critiques stupides et infondées sur la supériorité de tel ou tel processeur et on se concentrera sur ce qui fait un ordinateur : l’objet et l’emploi qu’on en fait, à savoir un joli truc qui fait pas un bruit de fou même en veille, avec des détails comme autant de petits plaisirs gratuits et un système d’exploitation et des logiciels qui semblent avoir été pensés avant d’être programmés.

Vive l’esthétique ! et vive la pensée ! et pourvu qu’Apple survive, d’ailleurs si j’ai les sous, je vais acheter un G5 bi-pro 2.7 Ghz pour faire de la musique avec Logic Pro et quand il sera mort, j’en ferai une lampe de chevet.

Gaspard

100)
Daffou.net
, le 08.06.2005 à 17:03
[modifier]

:-) …et de 100…

Champagne François !!! et longue vie à Cuk.ch :-)

101)
Saluki
, le 08.06.2005 à 17:37
[modifier]

Ah que je suis content…

Content d’être parti de Paris pendant trois jours, je dis dans le forum que je suis tombé de l’armoire en découvrant -ce midi- les news sur cuk et macplus.
Je n’ai pas lu les 100 posts plus qu’il ne faut, c’est-à-dire en large diagonale. Il y a des avis de fin du monde.
Mettons un peu les pendules à l’heure.

BMW met un V10 à la place du V8. Personne n’en ch… une pendule.
BMW monte des Michelin comme Mercedes (et Citroën), personne ne pense quitter la route ou une marque pour l’autre.

Pour ce qui a trait à la pérennité des machines: nous avons un bon 9600+ Sonnet sous OS9.1 qui nous sert de serveur de fichiers depuis belle lurette, c’est vrai qu’on ne lui demande pas de servir de la vidéo HD, mais de bons fichiers bureautique partagés en révision.
Tout celà pour en venir à ceci:
Celui qui veut s’acheter un bi-pro à chaudière peut le faire et il fonctionnera encore bien au-delà de sa période d’amortissement.

Nous n’épargnerons pas une humeur dédiée de Monsieur François, et c’est très bien ainsi: des tests, des tests et encore des tests sur cuk.ch !


Du MacPortable à l’Alubook, en quinze ans je suis devenu plus sage.
Je n’ai pas des boutons donc, pourquoi pas une autre puce?

103)
Port-Royal
, le 08.06.2005 à 18:14
[modifier]

J’ai comme plusieurs d’entre vous suivi en direct l’intervention de SJ à la conférence des développeurs de San Francisco. Si elle n’a pas répondu à toutes mes questions – j’avoue que je ne parvenais pas à croire la rumeur d’un équipement chez Intel –, elle m’a confirmé dans l’idée que la stratégie d’Apple et de Jobs est une véritable stratégie commerciale et non un errement opportuniste.

J’ai connu NexT, son système et son fabuleux cube : une réalisation mémorable. C’est curieux comme le travail de Jobs à l’époque se retrouve dans l’OS X d’aujourd’hui… Au fait, dites-moi si je me trompe, NexT ne tournait pas sur PPC. Qu’utilisait-il donc ?… Alors ?

Nous voyons confirmée la rumeur qui disait que les labos d’Apple faisaient tourner les logiciels maison et toutes les versions du système X depuis cinq ans sur Intel et sur AMD pour faire face à tous les aléas industriels. Bien joué ! Un joueur d’échec ne ferait pas autrement. Quand on possède le « meilleur système du monde », ce que je crois, et qu’on ne possède qu’une toute petite part de marché, on choisit ses armes et son terrain pour affronter l’ogre monopolistique de Redmond. Aujourd’hui le petit Poucet, après avoir préparé le terrain avec l’IPod, s’empare des bottes de sept lieues. En juin 2006, il pourra montrer que son système est accessible au plus grand nombre alors que LongHorn connaît toujours des problèmes de développement.

Alors oui, il fallait que le MacMini vient conforter auprès des switchers potentiels l’effet de l’IPod ; oui il fallait que Tiger arrive très vite sur le marché – et qu’on ne dise pas qu’il n’est pas déjà à maturité. Oui, il fallait franchir l’obstacle qu’est devenu aujourd’hui IBM. Jobs fait la preuve de la capacité d’Apple à anticiper : son avenir est celui du son et de l’image, et si, dans le domaine de la musique et du son, Apple est bien avancé, il lui restait à assurer son avenir du côté des futurs développements de l’image. Intel y contribuera.

Qu’il y ait quelque effroi chez certains devant une telle détermination de Jobs à s’affranchir d’un certain nombre de conformismes, cela est naturel. Mais c’est cette même détermination qui a permis à Apple de préparer des mutations dès à présent opérationnelles : l’ancien conflit Cisc/Risc n’est plus d’actualité, les ingénieurs d’Adobe le savent déjà. Quant à Microsoft, il fait bonne figure, espérant que les premières (?) victimes (!) de la stratégie d’Apple seront les clients particuliers qui l’ont lâché pour une version quelconque de Linux. Pour ma part, je me suis amusé à Linux sur une vieille bécane – et ça n’était vraiment pas amusant ! Et Windows, que je dois souffrir dans mon univers professionnel, fait souffrir tant de collègues que, lassé sans doute, notre réseau a fini par sauter…

L’avenir appartient aux visionnaires : le « meilleur système du monde » sera disponible pour le grand public en juin 2006 dans des appareils bon marché au design superbe. Et voudriez que ce ne soit pas une bonne nouvelle !…

105)
Okazou
, le 08.06.2005 à 20:08
[modifier]

Alec6, arrête donc d’écouter Guetta sur France-Inter, c’est un bourreur de mou. ;-)


Au nom de l’Europe, j’ai voté NON !

106)
alec6
, le 08.06.2005 à 21:44
[modifier]

Ben non, j’écoute pas FI (j’ai d’ailleurs tort) et je ne regrette pas d’avoir changé d’avis qq jours avant le vote, mais pour revenir au sujet, je suis bien content de voir arriver du Pentium dans mon bignou, si ça marche mieux, je ne m’en plaindrai pas. Je vais simplement attendre deux ou trois ans pour changer mon matos qui jusqu’à présent me convient à merveille et je pense même rester sous 10.3… Le « super trouvetout » ne m’intéresse pas, les « bidules planqués sous le tapis » non plus, les « machins à programmmer dans les coins » pas d’avantage, Firefox et Entourage suffisent à mon bonheur, la suite CS1 convient à mon usage professionnel (j’attendrai la CS3 pour Penium donc) et les jeux m’emm…

Pour finir de te répondre, je ne reproche à personne d’avoir voté Non ou d’être allé à la pêche, j’étais convaincu dès le début que ce texte n’était pas comme je l’aurais voulu, mais ai compris tard, certes, que même pour des raisons purement constitutionnelles, voter Non était la mauvaise réponse… Ce référendum n’avais qu’une utilité manœuvrière bassement politicarde et abracadabrantesque de l’agité du bocal de la France. Je suis maintenant convaincu que les référendums sont, dans un pays de 60M ou + d’habitants, une connerie sans nom, voire un danger pour la démocratie ; ce n’est pas par hasard que nos cousins d’outre Rhein les ont bannis de leur constitution… Il faut faire confiance à la démocratie représentative, donc aller voter et élire les représentants qui nous conviennent (si les français sont mécontents des bandits qui nous gouvernent, il ne fallait pas voter pour eux aux législatives de 2002).

Et Basta, je ne cause plus de ce sujet.

Vive Intel !

Europe… Intel… Deux fois Oui !

107)
Port-Royal
, le 08.06.2005 à 22:18
[modifier]

Je ne participerai pas à la querelle Alec6/Okazou – quoi que j’y aie quelque intérêt et que je ne prise guère la négativité destructrice et ceux qui veulent donner des leçons tonitruantes à la Terre entière alors qu’ils ne semblent pas voir plus loin que le bout de leur nez. Aujourd’hui ils ont bonne mine…

L’analyse signalée sur MacBidouille est en effet excellente.
Fidèle à sa stratégie, Apple parie sur l’avenir des appareils nomades et Intel est aujourd’hui la seule réponse qui vaille. Le travail de compilation est si bien préparé par les ingénieurs d’Apple que les développeurs sont en mesure de répondre à brève échéance aux modifications induites par les nouveaux processeurs. Donc, confiance.

En revanche les estimations de renouvellement d’équipement et de logiciels dans les petites structures et les créatifs indépendants me paraissent bien optimistes. Tiger est très loin d’être généralisé, et l’OS 9 tourne encore chez bon nombre pour des tâches basiques. Il est vrai que la mutation à deux ans permettra à ces derniers d’effectuer un saut jusqu’ici retardé, et ce d’autant mieux que Jobs ayant, d’une certaine manière, liquidé le passé d’Apple – l’Apple sans Jobs, l’Apple sans NexT ! –, l’avenir de la Pomme semble maintenant clairement, explicitement énoncé. C’est cette heureuse clarification qui, le trouble passé, permettra à Apple de prendre un essor lui aussi, depuis un an, retardé.

108)
al1
, le 09.06.2005 à 00:58
[modifier]

Salut tout le monde. Pfiou quelle secousse !!! Et quelle passion !!! C’est qu’on l’aime, notre mac, et pour des raisons qui font qu’on reste vigilants.

Steve a eu raison, je crois que le choc passé on commence à s’en rendre compte. Il a prévu le coup et a su mannœuvrer comme un chef !

Mais bon. Intel c’est pas juste un autre processeur, Intel a dans ses cartons le Palladium, et quand on pense au futur iTunes Movie store on ne peut pas s’empêcher de frémir.
Steve passe à Intel, c’est la faute à IBM. Steve passera à la vente de vidéos avec une gestion des droits (pas de l’homme, des majors!) super-encadrée et limite liberticide, ce sera la faute des majors !

Et pendant ce temps tout ce qu’on a toujours rejeté chez Microsoft, hormis les bugs, lourdeurs et virus (quoique pour ces derniers j’ai des doutes, pour peu qu’on puisse facilement ouvrir les applis windows…), va se retrouver tranquilou sur nos macs, et on se sera fait baiser !

Le mac est formidable, le meilleur système au monde, mais on ne m’empêchera pas de penser que l’esprit libertaire, le Think Different, est mort et enterré. La résistance est sans doute du côté du libre, mais c’est pas demain que j’y mettrai les pieds. Enfin faudra que j’aille y faire un tour quand même, on ne sait jamais, mais ce que j’aime par dessus tout chez le mac et qui n’est pas prêt de changer, c’est le côté : ne vous laissez pas impressionner par ces informaticiens-notables, on vous offre les outils qui vous permettront de faire mieux en toute simplicité et convivialité. La programmation est à la portée de tous, et on peut programmer en français ! (oups je déborde sur mon amour de FileMaker!)
Donc Steve on te suit, mais fais gaffe quand même !

109)
B-Luxo
, le 09.06.2005 à 13:53
[modifier]

Quelle sonnée : il y a trois ans, j’ai enfin pu m’offrir un Mac, un i Mac tournesol pour être précis, après vingt ans d’attente alors que mes cousins friqués se pavanaient avec leur premier mac, j’ai l’impression de me faire lâcher.

Sans compter que j’affronte depuis la mauvaise foi de ma chère et tendre qui accuse imac, son modem, Word v.X et Tiger de tous les maux à la moindre anicroche alors que son cher Dell XP de l’école qui bénéficie de l’Internet câble s’en sort tellement mieux. Quand je lui annoncé le passage aux processeurs Intel, vous auriez vu le sourire triomphant, genre, « Ah, Cupertino en a mis du temps pour faire un ordi qui a qqch dans le ventre »…

imac 700 256 Mo avec Tiger, ça c’est de l’OS!

Par le passé: Oric, Atmos, IBM PC, Aquarius, Atari ST, portables Acer et Vobis, PackardBell.

110)
Emilou
, le 09.06.2005 à 17:15
[modifier]

Un tel dit ceci, in tel dit cela, nous verrons, mais ne nous perdons en conjectures.
De toute façon, je garde encore mon G5 cinq grosses années et fourte pour les catastrophes annoncées.

112)
Leo_11
, le 09.06.2005 à 22:42
[modifier]

De toute façon, je garde encore mon G5 cinq grosses années et fourte pour les catastrophes annoncées.

Bien vu Emile et moi mon PowerBook Alu 15″ 1.25 me tiendra encore bien le même temps avant que je ne décide de la passer à la poub’ déjà que le tigrou ne me tente pas tellement, alors le MacTel pourra bien se développer un peu avant que je ne me décide à changer de bécane…

113)
Emilou
, le 10.06.2005 à 08:43
[modifier]

Un de nos ancêtres bien connu (j’en ai oublié le nom) « brûle ce que tu as adoré et adore ce que tu as brûlé »…….ce serait bien Jules César en conversation avec son copain Clovis, bref : cette phrase va comme un gant à Stève Jobs et aux intégristes du Mac.
D’accord avec François : sur le Power PC on nous a menti, pire nous nous sommes fait roulés dans la farine (avariée). C’est inoui comme nous avons pratiquement tous gardé non pas un esprit d’enfance, mais un esprit infantile, c’est presque touchant.
Pour l’avenir, et je me répète, pas question de sauter sur le premier « Macintel venu » ou alors il faudrait que l’assurance m’en rembourse intégralement la facture suite à un accident (purement matériel).
Entre temps, nous ne risquons pas de crouler sous les mises à jours, faut pas prendre les développeurs pour des couillons. Par exemple « ONYX », on peut se brosser !
Un arrangement n’était vraiment pas possible avec IBM, qui peut dire qu’il n’était pas capable de nous concocter un processeur plus performant ? Le penchant caractériel de notre « gourou » ne serait-il pas à l’origine d’un différent sonore d’avec le PDG d’IBM ???? Tout est possible avec Stève. En attendant, je le trouve particulièrement énervant ces derniers temps. Méfions-nous de son charisme, il est capable de faire applaudir une idée et son contraire. Dire que j’ai commencé à l’époque du 128ko, mais la lassitude se fait sentir.

114)
Franck_Pastor
, le 10.06.2005 à 08:59
[modifier]

Un de nos ancêtres bien connu (j’en ai oublié le nom) « brûle ce que tu as adoré et adore ce que tu as brûlé »…….ce serait bien Jules César en conversation avec son copain Clovis,

:-)
Blague à part, c’était Saint Rémi, s’adressant ainsi à Clovis lors du baptême de celui-ci.

116)
Emilou
, le 10.06.2005 à 09:20
[modifier]

Merci franck, je suis d’autant plus impardonnable que j’ai fait mon école primaire à l’institut Saint Rémy de Liège. Ah ! mémoire oublieuse.

117)
alec6
, le 10.06.2005 à 09:50
[modifier]

Je viens de trouver un lien chez MacGénération qui ne manque pas d’intérêt…
MacGénération
on y pose de bonnes questions et les réponses on de quoi surprendre. Si ces supputations sont avérées…
Mais je vous laisse lire l’article (en anglais).

Alexis… tous les défauts, je vous avais prévenu !

118)
Krynn
, le 10.06.2005 à 15:50
[modifier]

Pour khertan

J’ai été lire le site khertan. Je n’ai pas vraiemnt besoin d’un nouveau Mac pour le moment, mais je ne vois pas pour quelles raison j’abondonnerais MacOSX. Car ce qui fait le Mac, c’est pas le PowerPC, mais bien l’OS.

Si ca tourne bien sur Intel et que les dev suivent (ce qui j’espere sera le cas), je n’ai aucune raison de passer a autre chose. Si en plus j’ai la possibilité de mettre Win et Linux pour faire mumuse avec et utiliser Autocad pour qq pourcent du prix de l’ordi en plus, je ne vais pas me gener.
C’est bien possible que dans 3ans Apple abandonne le hard, je verrais, si la cohérance et toujours de mise.

Une chose est « presques » sur: Si Jobs pouvais continuer avec PPC, il l’aurai fait (prix, livraison, gros sous, IBM, …)

Mais libre a toi de choisir ce que tu veux.

119)
Daz
, le 02.08.2005 à 11:57
[modifier]

Excusez pour le « déterrement » de topic mais j’avais envie d’ajouter mon avis à ceux des autres lecteurs.

Personnellement, utilisateur PC depuis des lustres, je ne peux que me réjouir de cette annonce pour 3 raisons évidentes:

1) Les machines MacTel (on va les appeller comme ça) vont représenter pour pas mal de gens la solution ultime: un Mac sur lequel on pourra faire à terme du multi boot, le rêve. OS X en principal et une partition Vista pour les jeux et autres applis non supportées sur Mac… Je me prends à divaguer… Et surtout: la fin d’un sectarisme antédiluvien qui n’aura plus de raison d’exister.

Ouvrir la plate-forme au plus grand nombre se fera forcément au détriment de l’obscurantisme rampant visible dans la communauté et ça, c’est une bonne nouvelle. Ca va dans le même sens que la conquête de l’iPod: démocratiser le support et amener plus de gens au Mac, ça ne peut être que bénéfique.

2) S. Jobs est un homme normal et ça me réjouit. C’est donc un homme d’affaires qui est mû par le business et non par une quelconque idéologie tendant à le faire passer pour un gourou ou autre chose du genre. Quand je voyais les gens l’appeller amoureusement « Steve » comme si il s’agissait d’un proche, ça m’exaspérait au plus haut point. D’autant plus que maintenant on a l’impression que pour certains c’est comme si leur paternel foutait le camp avec la bonne.

Si cette pseudo trahison qui n’en est pas une (Jobs ne doit rien à personne si ce n’est assurer la perennité du parc en place) peut aider pas mal d’ayatollahs à revoir un peu leur position avec moins de passion dans les propos, ça ne peut pas être un mal.

3) On aura 2 « gros » OS (je mets Linux à part) tournant sur des plate formes similaires, on aura donc enfin moyen de juger concretement les avantages et inconvénients de chacun (je vous rassure, sur certains points, j’en suis intimement persuadé, OS X est effectivement mieux fini que Windows. Voire fini tout court en fait, à l’inverse de Windows, enfin bon).

Pour moi, pécéîste depuis 15 générations je vois ce changement comme ça: le magasin à la vitrine superbe devant lequel je passais chaque jour vient de m’inviter à rentrer. Et vous pouvez en être sûrs, je ne compte pas décliner l’invitation :)

120)
VRic
, le 02.08.2005 à 19:08
[modifier]

Excusez pour le « déterrement » de topic

Au contraire, c’est un bonne chose: il y a beaucoup de contenu passionnant sur cuk qui meurt un peu en sortant de la page d’accueil et c’est bien dommage.

la solution ultime: un Mac sur lequel on pourra faire à terme du multi boot

Je sais bien que pour vous, « multi boot » ça veut forcément dire « Windows et autre chose », mais ça reste une erreur de formulation: les macs ont toujours été « multi boot » dans des proportions inconnues sur PC (il y a toujours eu divers OS plus ou moins confidentiels mais surtout la possibilité simplissime de démarrer sur en gros n’importe quelle partition de n’importe quel support, la copie du système avant OSX ne demandant qu’un simple glisser-déposer d’un dossier système, simplicité que l’on regrette depuis).

Donc si l’argument convainc des gens d’essayer, tant mieux, mais quand tu auras un bouzin qui tourne sans discontinuer plus longtemps que l’intervalle entre les mises à jour du système et qui sort de veille plus vite que l’écran, il y a des chances que tu rechignes comme moi à perdre du temps à l’éteindre (jamais) ou à redémarrer (jamais sans y être forcé par un plantage ou une mise à jour).

Ce n’est pas seulement la durée de l’opération, mais aussi le fait de fermer applications et documents en cours au lieu de tout laisser en l’état pour la prochaine fois (si Mac OS intégrait une restauration d’environnement similaire à ce qui existe sous Linux, il m’arriverait peut-être parfois d’éteindre mes macs, et encore).

Bien sûr, maintenant que VirtualPC appartient à Microsoft, s’ils le pourrissent au lieu de profiter de l’occasion pour gommer son seul inconvénient (les performances de l’émulation), on peut se retrouver obligé de démarrer sous Windows là où VirtualPC serait plus pratique, mais ça ne fait pas du « multi-boot » une bonne idée, juste la solution à un problème. Lequel est en grande partie un mythe entretenu par des gens bizarres incapables d’envisager qu’on puisse quand même faire « vraiment » de l’informatique avec autre chose que les 5 logiciels qu’ils connaissent, exactement comme ils y arrivent sans les innombrables qui n’existent pas sous Windows.

(expérience rigolote:
– « mac? » -> ils répondent « pas assez de logiciels »
– comparaison sur « interface mieux standardisée » -> ils répondent « pas important car j’utilise peu de logiciels donc je les connais bien »)
C’est du vécu, et l’interlocuteur était pourtant loin d’être un imbécile.

Ouvrir la plate-forme au plus grand nombre se fera forcément au détriment de l’obscurantisme rampant visible dans la communauté

Tu ne verrais pas les choses dans ce sens si tu avais eu à supporter la connerie d' »informaticiens » pourtant compétents se transformant en débiles légers incapables d’aligner un argumentaire cohérent à la moindre évocation du mac, d’useurs refusant de croire ce que tu décris même quand tu le réalises devant leurs yeux, les moins atteints se contentant de regarder ailleurs en grommelant « sert à rien », « pas important », « détail », « ridicule », etc. mais sans manquer de te prendre le chou 5 à 10 ans plus tard pour t’expliquer comme ce même truc est super quand leur PC propose enfin une « innovation » approchante.

C’est donc un homme d’affaires qui est mû par le business et non par une quelconque idéologie

Que le fait de rentrer dans le « droit chemin » du « bon processeur » (celui qui n’est pas une idéologie, bien sûr) t’en convainque plus que son immense fortune ou la position d’Apple parmi les tout premiers fabricants d’ordinateurs est en soi ahurissant, mais tu devrais aussi te demander à qui profite l’idée que les idéologies c’est mal et l’obéissance aux « lois » du marché c’est bien. Et qui le dit? Curieux, hein? D’ailleurs t’as remarqué? En général ils « ne font pas de politique ».

C’est exclusivement à des idéologies que tu dois entre autres ta démocratie, tes droits, la formation du médecin et le gasoil de l’ambulance qui prennent la peine de te ramasser même quand tu échoues à prononcer ton code de carte bancaire.

Remarque c’est aussi à une idéologie que tu dois de voir crever de faim et maladie des enfants africains insolvables pendant qu’on cherche des débouchés rentables aux industries correspondantes. Le libéralisme économique est aussi une idéologie. Juste un peu plus malsaine que les autres pour avoir adopté le pire de la religion de ses inventeurs: le monothéisme (« il n’y a rien d’autre ») et le prosélytisme (« on va tous vous sauver »).

on aura donc enfin moyen de juger concretement les avantages et inconvénients de chacun

Parce que bien sûr pour l’instant, on peut pas.

On peut comparer des frigos de marques différentes, des voitures essence ou diésel, le transport en métro ou à vélo, un Cray ou un cluster linux, mais choisir un mac ou un PC ça ne peut être « qu’une affaire de goût », un mac ne peut pas être « vraiment » mieux. Et soudain, hop, on pourra. Bonne nouvelle donc. Mais c’est dans ta tête que ça se passe, le processeur n’y est pour rien.

Bienvenue, donc.