Profitez des offres Memoirevive.ch!
Etalonner son boîtier, est-ce utile, et comment faire (assez) facilement?

Avertissement: je ne suis aucunement un spécialiste de la gestion de la couleur dans la chaîne graphique. Cet article vous relate mon expérience, avec ce que j'ai pu comprendre et surtout, il pourrait vous être utile si la chose vous titille et que comme moi, vous ne saviez pas du tout comment vous y prendre pour étalonner un boîtier ou comment, en ce qui me concerne, le faire étalonner.

J'utilise Lightroom depuis la version 1 et j'apprécie toujours autant, et même de plus en plus, ce logiciel tout-en-un et entièrement dédié à vos photographies.

Il y a cependant une chose que je n'apprécie pas sur Lightroom, c'est certains rendus de base que le programme fait à partir de vos fichiers Raws à l'écran.

Et il y a une chose qui m'a toujours frustrée (et pourtant, j'ai géré du Fuji, toutes sortes de gros Nikon, gros Canon, Sony et petites choses diverses): pendant un quart de seconde, à l'importation, le programme affiche l'aperçu JPEG de l'appareil, avant de nous proposer le sien qui, et c'est vraiment général, m'a toujours moins plus que celui de l'appareil.

C'était encore plus terrible lorsque j'étais sur Nikon me semble-t-il.

Bref…

L'autre jour que nous en discutions, une de mes connaissances me dit "et si tu allais chez Christophe Métairie, pour qu'il te fasse les profils de ton appareil de photo rien qu'à toi? Tu verras, c'est vraiment génial".

Moi, j'ai toujours étalonné mes écrans (pas mes iPad, ça, je l'ai déjà dit, c'est malheureusement impossible), mes imprimantes (lorsque j'en avais encore, mon Dieu, ça fait longtemps que lorsque je dois imprimer, je ne m'embête plus avec ça et j'envoie tout à Picto, voir cet article).

Mais l'appareil de photo, je me disais que… bôf quoi, était-ce vraiment indispensable? Tous les capteurs pour moi d'une même marque sont sensés donner la même chose, donc passer du temps à s'embêter avec ça, n'était-ce pas aller trop loin dans le pinaillage.

Mais après cette discussion, j'ai un tout petit peu réfléchi, et je me suis surtout renseigné.

Je suis allé sur le site de Christophe Métairie pour voir, et puis j'ai commandé.

Commandé quoi?

Lorsque vous commandez sur le site cmp-color la première fois un profil, vous payez pour recevoir:

  • une mire (la Digital Target 7 en ce moment)
  • une création de profil pour un logiciel donné

Typiquement, Lightroom utilise une norme de profils créée par Adobe, à savoir la DNG avec extension .dcp, alors que DxO utilise la norme ICC.

À ce que j'ai compris, la norme DNG est un poil moins précise, mais est plus régulière quel que soit l'illuminant.

Bref, au début, je ne savais pas, j'ai commandé un profil pour Adobe Lightroom, pensant pouvoir l'utiliser pour DxO.

Eh non, j'ai dû recommander un profil après coup pour ce logiciel.

Il faut savoir que lorsque je parle d'un profil, je devrais dire 3 variations d'un profil donné. Mais j'en reparlerai plus tard.

Quel est le prix d'un profil (avec 3 variations)?

Voici la liste, en promotion actuellement, mais aucune idée jusqu'à quand.

2016-08-29_16-19-38

Ne cliquez pas, vous n'arriverez à rien, comme ça, vous serez bien certains que je ne touche rien pour chaque commande… Quand la promo sera terminée, j'imagine que ce sera les prix barrés qui feront foi.

Eh oui, chaque travail a un prix.

Et travail personnalisé il y a, c'est comme ça.

Par où commencer?

3 ou 4 jours après commande (je suis en Suisse, Christophe est en France), j'ai reçu un petit paquet A4 bien protégé qui contenait la mire dans une enveloppe spécialement bien protégée également, et deux modes d'emploi.

 

L'un pour prendre au mieux la mire, l'autre pour faire le choix des images pour chaque logiciel.

2016-09-01_17-04-30

La mire est à l'envers, un peu de patafix est collée derrière (c'est moi qui l'ai mis hein!). Cette dernière se décolle très facilement.

Pour éviter les reflets et les lumières perturbatrices, Christophe propose de placer la mire sur un fond noir (j'ai acheté un bout de tissu dans une mercerie). Je l'ai personnellement fixée au fond noir sur le mur avec de la patafix, et de n'avoir pas de lumière allumée dans la pièce.

2016-09-01_16-52-59

La mire est sur collée provisoirement sur un tissu pris dans la fenêtre, j'ai encore attendu un peu qu'il fasse très sombre dehors, et en voiture Simone.

Idéalement, il faudrait même photographier la mire dans le noir, ce que j'ai fait.

Je précise que la mire est bien épaisse et que son fond est du genre un peu plastifié.

Idéalement toujours, il faudrait deux flashs à 45 degrés pilotés par l'appareil.

Je n'en ai qu'un, ce qui ne pose pas de problème que l'on peut placer sur le sabot de l'appareil.

Bien évidemment, il faut photographier la mire en RAW.

Le flash doit être réglé sur Manuel, l'appareil aussi, la vitesse sur la plus haute possible de synchro-flash, et le diaphragme au départ sur f8 (point de départ), ISOs au minimum possible.

Pour éviter les reflets, on peut s'éloigner de la mire et prendre la photo avec un petit télé (j'ai utilisé mon 90 macro pour le faire), tout en étant un peu plus haut que l'axe horizontal de l'appareil.

2016-09-01_16-58-22

Voilà une des images que j'envoie à CMP (la mire doit prendre entre la moitié et les trois quarts de l'image). Vous voyez que je l'ai prise en légère contre-plongée pour éviter les reflets.

Christophe nous demande de vérifier à la fois les noirs (qui doivent avoir à peu près tous la même valeur) et un des patchs.

Plusieurs valeurs sont données qui nous permettent de choisir les bonnes images.

Une fois la chose faite, on envoie quelques fichiers avec les valeurs données, et également deux ou trois photos de terrain bien réelles.

Attention: les RAW des mires ne seront pas les mêmes pour DxO et Lightroom (je ne sais pas pour CaptureOne).

Et je dois dire qu'un gros bug de DxO 11 sur Mac (constaté par le technicien que j'ai eu au bout du fil) rend la chose plus difficile.

Pour trouver les bonnes valeurs RVB du patch de référence, il faut promener la pipette de balance des blancs dessus: or, toute la moitié droite de la photo ne donne rien. Il faut s'arranger pour que le patch se trouve bien à gauche, et encore, ce n'est pas toujours simple.

Bon… petit détail, le serveur de CMP-Color est un peu long, il faudra laisser passer quelques heures d'upload, en particulier si vous avez comme moi des fichiers de 40 Mb.

Et ensuite?

Dans la journée, ou s'il est très occupé, le lendemain, Christophe Métaire vous envoie vos profils.

2016-08-29_18-27-22

Les trois profils Adobe et les deux profils DxO

Comment les installer?

Rien de plus simple pour Lightroom: vous glissez les profils .dcp dans le dossier suivant:

/Users/votrenomdutilisateur/Library/Application Support/Adobe/CameraRaw/CameraProfiles

Eh oui! Les profils pour Lightroom sont les mêmes que pour CameraRaw, ce qui n'a rien d'étonnant puisque les deux logiciels d'Adobe partagent même dématriceur.

Les profils sont ensuite accessibles ici:

2016-08-29_18-16-30

Je suis bien sûr dans le module Développement! Les trois profils sont bien là, ils commencent par Rendu CMP

 

Pour DxO, c'est un peu plus compliqué (la première fois!)

Il faut d'abord appliquer (en haut à droite de la fenêtre DxO) le préréglage "Aucune correction".

Et la procédure donnée par CMP-Color date un peu, puisqu'il faut importer les profils dans DxO 11 d'une autre manière que ce qu'elle indique (et que ce qu'indique le mode d'emploi).

Vous devez aller dans DxO bien sûr,  aller dans la palette Couleur, onglet Rendu des couleurs.

Là, vous choisissez Profil ICC dans Catégorie.

2016-08-29_18-30-59

Puis dans Rendu, vous choisissez "Importer le profil ICC".

2016-08-29_18-32-05

 

Vous naviguerez dans votre disque pour dire où ils se trouvent

Attention! Vous ne devrez plus les déplacer ensuite, ces profils, pour éviter de devoir refaire cette opération. Donc, choisissez un bon emplacement au préalable.

Attention bis! Avant de refermer la zone de dialogue, il faut cliquer sur "Option" et choisir l'option suivante:

 

2016-08-29_18-34-36

Choisissez "Il s'agit d'un profil basé sur une référence DxO realistic, sans quoi, vos images sembleront complètement sous-exposées.

Comme vous la voyez dans la figure un peu plus haut, les profils apparaissent dans le menu Rendu.

Cela dit, c'est là qu'on se rend compte que DxO a encore du chemin à faire pour que l'on s'y retrouve un peu plus facilement, dès qu'on lâche les automatismes et les fonctions de base.

Et les résultats maintenant?

Je dois vous dire que je suis assez bluffé.

Voici un paysage sorti tout droit d'un Sony A7R II.

Voici ce qu'il donne selon les profils choisis:

2016-08-31_19-05-34

Rendu Adobe Standard

2016-08-31_19-08-51

Adobe Camera Standard (l'émulation du mode Standard de mon appareil)

2016-08-31_19-10-03

Profil CMP Standard 1

2016-08-31_19-11-40

Profil CMP Standard 2

 

La différence saute aux yeux, il me semble. Je retrouve de la matière dans les ciels, et je retrouve, sans rien avoir à régler, une photo qui correspond mieux à ce que j'ai vécu et à ce qu'aurait donné l'appareil lui-même si j'étais passé en JPEG.

Cela se voit sur les histogrammes d'ailleurs:

2016-08-31_19-05-51

Adobe Standard

2016-08-31_19-13-39

CMP Standard 2

 

Un autre exemple, toujours avec des ciels:

 

2016-08-31_19-25-00

Adobe Camera Standard

 

 

 

2016-08-31_19-25-37

CMP Standard 1

 

Autre exemple, une photo cette fois sous DxO 11.

2016-09-01_09-48-18

Profil DxO 11 pour l'A7RII

2016-09-01_09-47-37

Profil CMP Contraste pour mon A7RII

 

Que faut-il encore savoir?

Peut-être vous dire que ce n'est pas parce que l'on a trouvé un bon profil que ce dernier sera valable pour tout. Ce n'est pas pour rien par exemple que CMP nous propose plusieurs variations pour chacun d'eux.

Voici d'ailleurs ce que m'a dit à ce sujet Christophe Métairie: "

Le standard 1 est un peu plus doux que le standard 2, dans tous les cas le rendu des hautes lumières de ces profils est plus réaliste que le rendu par défaut adobe, le linéaire est plus plat que les 2 autres, en fonction des images il peut donner de très bons résultats comme sur des macros, des reproductions, mais aussi des photos plus généralistes, il n’y a pas de règle, il faut essayer les profils en fonction des images et de leur exposition, un article sur le rendu linéaire ici : http://www.cmp-color.fr/exporaw.html

En conclusion
En ce qui me concerne, je suis très heureux d'avoir franchi le pas d'un étalonnage de mon boîtier. Certes, il est aussi possible de les faire nous-mêmes (CMP vend d'ailleurs tout ce qu'il faut pour cela), mais franchement, je préfère laisser un professionnel le faire.
Ce qui est certain, c'est que je repasserai par le site (j'ai la mire, je pourrai la réutiliser) pour mes prochains boîtiers, que ce soit un Sony A7 RII ou éventuellement un Canon EOS 5D Mark IV.
23 commentaires
2)
François Cuneo
, le 02.09.2016 à 12:54
[modifier]

Je ne pense pas non.

L’objectif est (ou pas, selon votre choix), corrigé par un profil d’objectif LR ou DxO.

Il ne touche pas le rendu de couleur.

4)
illianor
, le 02.09.2016 à 15:24
[modifier]

Hello,

Je me pose une question, es-ce que l’utilisation d’un profil de caméra change le temps passé en post-traitement. Es-ce que tu fait moins de modifications dans LR,DxO ou bien es-ce que cela change surtout le rendu => les images te plaisent plus?

5)
ysengrain
, le 02.09.2016 à 15:36
[modifier]

Je suis partagé entre l’envie de bien faire, d’être au top afin d’obtenir de belles images dont on peut être fier, d’une part; d’autre part, avec le temps, je me dis qu’il faut savoir se limiter.
Faire étalonner son boitier par Christophe Métairie: je n’ai rien contre, mais qui me dit que ce monsieur, contre lequel je ne possède aucun argument, favorable ou défavorable, qui obtient des résultats flatteurs – cf les images montrées – est dans le « vrai ».
Corollaire: où est le vrai ? l’aspect flatteur des images est il suffisant pour engager la démarche – et aussi accessoirement de l’argent.

Dernière question: qui a étalonné Christophe Métairie ?

6)
Ondequibout
, le 02.09.2016 à 16:18
[modifier]

Bonjour à tous,

Article consulté depuis un iPhone ainsi qu’un MBP non étalonné.

Pour être honnête les résultats ainsi que le commentaire « Je dois vous dire que je suis assez bluffé. » me laissent relativement sceptique car je vois très peu de différences.

Hormis la dernière photo où le profil « contraste » est en effet plus contrasté, mais la fonction « contraste » est déjà présente dans LR, gratuitement…

Personnellement je pense que pour des photos « basiques » qui ne nécessitent pas forcément d’être travaillées, le mieux est d’avoir trouvé un réglage JPEG qui nous convient et d’enregistrer le tout directement en RAW+JPEG sur le boîtier.

Je garde un très bon souvenir du petit Fuji X100 qui avait un rendu en JPEG assez exceptionnel !

Merci tout de même pour l’article, je ne savais pas que ce genre de choses était possible.

7)
François Cuneo
, le 02.09.2016 à 16:27
[modifier]

Les hautes lumières sont nettement mieux traitées que celui proposé par Adobe.

Alors oui, c’est plus simple de récupérer de la matière dans les ciels par exemple.

Quant à tirer en JPEG (en plus du RAW), je ne veux plus le faire (j’expliquerai un jour ma nouvelle méthode).

Le problème dans mes exemples, c’est qu’il s’agit de captures d’écran, donc c’est moins parlant qu’en vrai, mais j’en reviens à ce que j’écrivais en début d’article: le rendu d’Adobe ne me plaît pas, celui de CMP oui.

Et bien évidemment que l’on ne va pas avoir des différences qui font qu’une photo en devient une autre, mais c’est un plus dont je suis content de pouvoir disposer.

8)
Gilles Theophile
, le 02.09.2016 à 16:58
[modifier]

Bon François, puisque tu ne me nommes pas dans l’article, je suis bien heureux de t’avoir orienté sur CMP et Christophe, qui est quelqu’un de très compétent et de très disponible.

Oui, l’étalonnage du boîtier pour créer un profil d’entrée est une étape indispensable pour en tirer la quintessence, pas seulement pour contourner les limitations des profils « génériques », mais ça permet aussi d’aligner le rendu de plusieurs appareils, et d’avoir des profils parfaitement adaptés à un illuminant spécifique.

En ce qui concerne la comparaison avec le curseur Contraste, ça n’a strictement rien à voir, et tenter de matcher les Raw avec les JPEG boîtier, à l’aveugle, est illusoire.

Dernière chose, François, n’oublie pas que tu peux changer le comportement par défaut du module Développement, et faire en sorte qu’il utilise systématiquement un de tes profils personnalisés, sans avoir à l’appliquer à la main, et sans créer de paramètre prédéfini.

10)
Gilles Theophile
, le 02.09.2016 à 17:46
[modifier]

Oui tu peux faire comme ça, mais c’est plus simple en changeant le comportement par défaut du module Développement, ce qui te libère pour un preset d’importation.

11)
François Cuneo
, le 02.09.2016 à 18:25
[modifier]

Bon… je vais donc chercher dans tes films ou dans tes bouquins comment faire, à moins que tu ne me le fasses savoir rapidement ici 😀

13)
cerock
, le 03.09.2016 à 00:03
[modifier]

Je vois ton article maintenant, cela a l’air très intéressant. Je n’ai plus calibré mon ordinateur depuis que le logiciel de ma sonde (spyder une version de 2007) ne fonctionne plus. Il faut dire que je ne fait plus non plus d’impression maison.

Il me semble qu’on ne voit plus trop de sonde de nos jours dans le magasin. Ou en est le marché ? Tu es content de la tienne ?

Bref il faudrait que je m’y remette. Un grand merci pour la découverte en tous cas, ça donne envie.

14)
Caplan
, le 03.09.2016 à 09:26
[modifier]

Ouais, c’est vrai que quand on voit cette photo, ça donne vachement envie d’étalonner son boîtier! ;-)

15)
Gilles Theophile
, le 03.09.2016 à 09:53
[modifier]

OK, j’ai trouvé je crois.

C’est dans Paramètres prédéfinis, appliquer à l’importation?

nan, p.283

désolé pour le placement de produit ;-)

16)
Gilles Theophile
, le 03.09.2016 à 18:35
[modifier]

Il n’est pas question, je pense, de course à l’armement, il s’agit simplement d’avoir un rendu plus équilibré dans un logiciel, de manière simple, et je ne vois pas en quoi c’est plus compliqué qu’un flux qui repose sur une foultitude de logiciels et de traitements, tout ça pour perdre l’original, ce qui ne serait probablement pas arrivé dans un flux intégré à Lightroom.

En ce qui me concerne, le rendu fourni par un profil d’entrée est plus important que d’avoir des cadres comme dans l’exemple ci-dessus ;-) Un rendu maîtrisé, à la fin, c’est du temps gagné en post-production.

17)
Laurent Vera
, le 04.09.2016 à 08:50
[modifier]

J’utilise ColorChecker Passport pour étalonner mes boitiers, c’est assez pratique d’autant qu’il existe un plug-in pour lightroom qui se charge de gérer l’intégration des profils. La charte est plus simple, mais le résultat satisfaisant. Seul défaut, le logiciel ne gère que des profis DNG incompatible avec Capture One et DXO.

18)
François Cuneo
, le 04.09.2016 à 11:15
[modifier]

PhB, je ne veux pas recommencer une éternelle polémique ici.

Ta photo était belle, et j’étais content de me dire (ce que je savais déjà en partie) que le « hasard » y est pour beaucoup parfois, comme tu l’expliquais.

OK, THG donne son avis, et il tient la route. Certes, il fait de l’ironie sur le cadre (que je n’avais pas remarqué cela dit, il y en avait vraiment un?) mais explique que le tout en un justement permet de ne pas perdre les précieux originaux.

Tu piques la mouche (au propre comme au figuré puisque tu nous enlèves la photo qui devait en représenter une ou une abeille, je ne sais plus) et tu coupes ton commentaire.

Si je devais réagir pareillement, j’aurais coupé tout mon article suite à la remarque de Caplan qui est en tout cas aussi dure et cinglante (même s’il y a tout l’humour de Caplan que je connais si bien) que celle de THG.

Mais je ne le fais pas.

Commenter, c’est d’une part apporter quelque chose (ce que tu as fait, mais THG aussi), mais s’exposer (à nouveau dans ton cas au propre et au figuré).

Bref, tu as enlevé ton commentaire, c’est ton choix, je trouve cela dommage.

Bien à toi

F

19)
François Cuneo
, le 04.09.2016 à 18:10
[modifier]

Etonnant, j’ai reçu beaucoup de félicitations pour les photos du lac de Moiry (celles que tu dis être « du barrage »).

Dire que tu ne les aimes pas ne me pose aucun problème.

Parler de résultat affligeant, c’est autre chose.

Quand je pense que tu as retiré une photo suite au commentaire de THG parce qu’il critiquait entre autres ton cadre, idem avec ton commentaire, et tu te permets des jugement péremptoires de ce type, je suis pour le moins étonné.

Quant à la photo critiquée par Caplan, elle n’avais aucun but artistique, elle était inintéressante à regarder, le but n’était pas là. Peut-être d’ailleurs ai-je fait un très mauvais choix.

Mais bon, je prends note.

Je ne retire pas ma galeries sur le lac de Moiry pour autant, et même, tu vois, j’en suis très fier.

20)
François Cuneo
, le 04.09.2016 à 18:27
[modifier]

PhB, soit tu commentes, soit tu ne commentes pas, mais s’il te plaît, aie le courage de laisser ce que tu écris.

Je précise que tu l’as fait 2 fois dans le même fil.

C’est bon là, » je commente, on me répond, j’enlève » parce que je suis vexé.

On a compris!

Je trouve ton attitude est inamissible.

En plus, je passe pour un con en te répondant.

Inadmissible, mal poli, et irrespectueux.

Pour que les lecteurs comprennent, en gros, Phb écrivait que ma galerie de Moiry était affligeante, que je n’avais soit pas choisi les lumières, soit pas su choisir les bons points de vue.

Il ajoutait qu’avec tous les conseils que j’avais de THG et dont je parlais dans mes articles, tous mes profils, matériels et j’en passe, c’était juste incroyable d’avoir un résultat aussi affligeant.

Voila, je répète de mémoire ce que tu as écrit avant mon commentaire 20.

Bref, ce manque courage, cet irrespect (je ne parle pas de la critique, mais du fait de ne pas assumer ses commentaires) me débectent.

22)
François Cuneo
, le 04.09.2016 à 20:19
[modifier]

Pour le lac de Moiry, c’est pas une question de « j’aime, j’aime pas » , et je dirais même plus, le paysage est surement somptueux en vrai mais – peut-être – très ingrat en photo, à moins de trouver des point de vues, des heures propices, etc… ou par chance tomber sur des conditions qui le mettent bien en relief.
Seule la démontration de pouvoir faire une galerie avec (..Machin) est probante, la encore avec toute l’energie que tu y consacre c’est la moindre des choses.

Oui, pour moi, vu les moyens deployés (super boîtier, etc), il y a vraiment pas de quoi se taper le popotin parterre, pour faire de la provoc, j’envoie sur le site de Moiry une palanquée de beotiens avec des APN corrects, et on disposera de gigas octets de telles « merveilles » après tri, ha mais! Et cela ne plaide même pas pour les « merveilleux softs et objets », après tout que les nuages, glaciers soit correctement rendus, c’est la moindre des chose.

Non.
1- Ma photo n’est pas due au hasard ( une image regardable d’une abeille cramponnée sur une ophrys en plein vent, ne doit rien au hasard.
Ce que j’expliquais était un concours de circonstance et non-plus un hasard.

2- Le cadre je m’en tampone, c’est pas pour cela que je l’ai retiré.
Même si c’est comique qu’un « photographe » (que je respecte au demeurant) s’attarde sur le cadre.

Ho, j’assume pour « mini-dogues » pour THG et TTE.
De toute façons j’ai aucune retenue pour TTE qui se rejouissait de la mort de certains Cukiens apres l’avoir souhaité (la mémoire est un vilain défaut).

Pour THG, c’est presque affectueux, j’aime assez sont coté rugueux (si!si!) et il n’a pas tort sur le fond ( je lui ai jamais fait de procès de « placementde produit »).

Tu me permets de te citer, comme ça, quand tu enlèveras ton commentaire, on y comprendra quelque chose.

1. J’ai dit que ta photo était due au hasard parce que c’est ce que je me souvenais que tu avais dit il me semble. Je suis pardonnable vu que tu avais enlevé le commentaire.

En gros, tu me disais qu’une photo prise comme ça, sans trop de moyens, pouvait être bonne et meilleure qu’avec plein de matos.

Je me trompe peut-être, mais encore une fois, tu n’avais qu’à pas effacer ce que tu avais écrit.

2. THG n’a pas retiré son commentaire, on pourra lire qu’il ne s’attarde pas, il fait une remarque au passage.

3. Ta remarque sur Moiry me fait marrer: je n’ai jamais voulu montrer mes belles photos, juste montrer les avantages de LR Mobile.

Cela dit, encore une fois, c’est ton avis, d’autres pensent exactement le contraire.

Je remarque tout de même qu’à la moindre critique, tu paniques et tu retires ta photo, tout vexé que tu es.

Alors que tu te permets une attaque en règle d’une dureté assez rare tout de même.

Mais bon, tu as le droit.

Par contre tu n’as pas le droit de bousiller ce fil en en coupant une partie.

Ah… et si on pouvait s’arrêter là sur ce sujet, ce ne serait pas trop mal.

23)
Gilles Theophile
, le 05.09.2016 à 08:29
[modifier]

J’aimerais remettre certaines choses dans leur contexte : je ne me suis pas « moqué » du cadre en tant que tel, je m’en suis servi (ainsi que l’histoire de la perte de l’original) comme contrepoint à une attitude qui me semblait négative par rapport à ces histoires d’étalonnage, qui frisait le « ça sert à rien ».

Bref, il était tout à fait inutile d’en faire tout un pataquès, d’autant que la photo de PhB était pas mal du tout, je suis d’ailleurs toujours étonné de ces images macro, parce que je me demande toujours comment on fait.

Quant aux images de François, je leur trouve effectivement un aspect bizarre que je mettrai plutôt sur le compte du rendu Sony, et là, on entre dans un autre débat, et ce n’est que mon avis, évidemment très subjectif.

Quant à ma rugosité, je me permets de la contester. Je ne suis pas rugueux mais je dis les choses comme je les pense, sans détours, et cette sincérité et apparente froideur ne plait pas à tous, c’est certain, mais j’assume toujours totalement mes propos, et je sais aussi reconnaître mes erreurs publiquement si cela s’impose.

Quant au bouledogue ou au roquet, no thanks. Mon chien, c’est un carlin mâle, qui me fait fondre au quotidien. Le carlin connaît non seulement les secrets de la galaxie, mais c’est un chien au comportement très expressif, merveilleusement bien retranscrit dans les cartoons de Humphrey :

http://humphreypugcartoon.weebly.com/