Profitez des offres Memoirevive.ch!
Une mise au point nécessaire (c’est le cas de le dire…)

Permettez-moi aujourd'hui de revenir sur un switch qui a fait couler passablement d'encre, pas seulement ici d'ailleurs.

Oui, je vais revenir sur mon annonce de jeudi dernier, en rapport à ma revente de matériel Canon, pour acheter le Nikon D2X, associé à quelques objectifs.

Il se trouve que je mettais en avant dans cette humeur mes doutes quant à la netteté de certaines images issues mon appareil, un Canon 1D Mark 2. Je ne remettais pas tout en cause, et de loin, seulement un problème avec mes images, que depuis quelque temps, je ne trouve pas très franches.

Or il se trouve qu'un fil de discussion est parti sur le forum Photim, le site de Chasseur d'Images, journal qui reste une sacrée référence pour moi.

Il se trouve aussi que le fil de discussion est parti sur trois fondamentaux de base que je vais développer plus bas:

  1. Je n'y connais rien, si mes images sont un peu floues, c'est parce que j'utilise un gros téléobjectif avec une vitesse très basse.
  2. Je ne suis pas capable de savoir que le Mark 2 donne des résultats très doux en JPEG, qu'il faut passer par le Raw et un sévère traitement pour obtenir des images bien piquées.
  3. Je ne sais pas que le Mark 2 exige de très bons objectifs (sous-entendu, j'utilise des culs de bouteilles)
  4. Je tourne ma veste et je suis capable d'encenser un appareil, puis de le démolir quelques mois plus tard.
  5. Accessoirement, je suis un troll à la solde de Nikon (on a déjà vu ça sur certains sites, sic).

Alors reprenons tout ça point par point. Parce que comme certains d'entre vous sont allés lire cette discussion, il faut bien que je me justifie, question de crédibilité. Quitte à mettre un peu d'huile sur le feu. Je m'en fiche, il y a des choses que je ne peux pas laisser passer.

Point 1: conditions de tests avant reddition de l'appareil

Les images suivantes (que j'ai heureusement conservées) ont été prises en mode JPEG Fin, réglages de base des deux appareils, à ma gauche le Canon 1D Mark 2, à ma droite le 350D.

Elles ont été prises sur trépied, avec l'objectif 50 mm 1.4, ouvert à 2.8 (il fallait que je laisse le moins de profondeur de champ possible tout en n'étant pas ouvert à fond tout de même).

Certes, le 350D est un poil avantagé vu son coefficient d'agrandissement plus grand mais...

Mark 21D, taille réelle

350D, taille réelle

Deux vignettes montrant où ont été pris les détails suivants
À gauche, 1D Mark 2, à droite 350D

     

À gauche, le Mark 2, à gauche, le 350D, tous les deux en taille réelle

 

En haut, le Mark2, en bas, le 350D

Conclusion de ce premier point:

Il me semble tout de même assez incroyable que dans un fil de discussion qui se veuille un tantinet sérieux, les intervenants commencent par ridiculiser l'auteur d'un article, prétendant qu'il ne sait pas comment s'y prendre pour prendre une photo sans bouger.

J'en déduis une chose: comme l'avait écrit Guy Michel Cogné, dans un éditorial de Chasseur d'Images, il est pratiquement impossible de critiquer, même de manière modérée, un matériel photographique sans toucher directement l'ego de son propriétaire. Encore plus certainement lorsqu'il s'agit d'appareils onéreux. En effet, le propriétaire de l'appareil critiqué à l'impression d'être pris pour un abruti n'ayant pas su choisir.

Nous trouvons exactement le même phénomène dans l'achat d'une voiture. Essayez de critiquer celle de votre voisin, et regardez comment il réagit. Essayez de vous mettre également à sa place, vous verrez que vous n'aimez pas trop ça non plus.

Nous en sommes à un point tel que je sais que certains sites n'osent pas critiquer de front un appareil, de peur de se faire massacrer par leurs lecteurs.

Donc ridiculiser l'auteur des critiques en vient à le faire taire, ou tout au moins nous permet de continuer à croire que nous avons fait le bon choix. Bref, à écarter le problème.

Pas de bol Messieurs, je suis parfaitement au courant que la vitesse normalement minimale pour prendre une bonne image sans risque de bouger est l'équivalent de la focale de l'objectif. Ainsi, avec un 200 mm, il vaudrait mieux ne pas descendre en dessous du 300e de seconde en tenant compte du coefficient d'agrandissement de mon capteur actuel (un peu moins en ce qui concerne le Mark 2 et son X 1.3).

De plus, je le rappelle, toutes les photos sont prises ici sur trépied.

Mais cela me servira également de leçon. Je comprends que le fait de ne pas apporter de preuve puisse remettre en cause la légitimité de mes affirmations. Je n'ai pas été assez précis, je ferai gaffe à l'avenir.

Cela dit, on parie que la plupart des tentatives déstabilisatrices de cet article ont été faites par des possesseurs de Mark 2? Remarquez que ça aurait été exactement la même chose quels que soit la marque et le modèle. Les Canonistes ne sont pas plus intégristes que les autres.

Point 2: j'utilise de mauvais objectifs

Ah bon? À part le 50 1.4 (qui est une merveille utilisée par pas mal de pros) ou le 100 macro, je n'avais que des objectifs L (pros donc). Ça suffit comme réponse?

Point 3: Raw ou JPEG pour comparer?

On me reproche de ne pas savoir que le Mark 2 exige un post-traitement vigoureux en passant par une capture des images en mode Raw.

Pour répondre à ce reproche, je dirais simplement que j'utilise le Raw depuis pas mal de temps, sous C1 Pro ou DXO maintenant (enfin, plus maintenant puisque DXO n'a pas encore sorti de module pour le D2X de Nikon).

Une petite preuve? L'article que j'ai écrit ici en mars 2004: "Raw: Osez donner à vos images leur vraie valeur".

Donc le Raw, vous m'excuserez Messieurs, je connais un peu aussi.

Et j'admets bien volontiers (je le disais dans l'humeur de jeudi) que le Canon 1D Mark 2 en a sous le pied, et qu'il est possible d'obtenir de très bons résultats via un post-traitement dans un logiciel dédié. C'est d'ailleurs un problème que je vais reprendre au point suivant ("retournement de veste"), qui m'a un peu piégé.

Cela dit, le Raw, c'est bien joli, mais une connaissance (je garde son anonymat pour sa tranquillité) qui en connaît un bout et avec laquelle je conversais l'autre jour par mail m'écrivait, alors que je lui disais que j'avais eu comme tort de faire ces images de tests en JPEG:

"C'est d'ailleurs le travers des écumeurs de certains forums, qui passent leur temps à couper des pixels en 4: ils ne se rendent pas compte que leur "combine" n'est pas obligatoirement appliquée par tout le monde, ou que les gens n'ont pas le temps et le goût de contourner les problèmes via le fait de passer des heures sur leur fichiers. Un peu comme un Mac User qui ne comprend pas que beaucoup s'en foutent de passer par le terminal ou des scripts savants...

En plus pour un "pro" est-ce vraiment le but de perdre du temps à optimiser? Je ne le pense pas.

Oui, sur ce point tu t'es mis en travers, bien que perso, alors que c'est ma spécialité (le décabossage de fichiers de DSLR) je défends bec et ongle qu'un appareil doit se juger en béotien, le spécialiste du fait de sa capacité de contournement des défauts n'est pas un bon critère, trop partial."

C'est exactement ce que je pense aussi, même s'il est vrai que nous avons à faire avec un appareil Pro ici, qui ne touchera pas trop le béotien: le Raw, c'est génial quand on a le temps. Souvent, bien trop souvent, on ne l'a pas, et on part en JPEG. Donc il faut que le JPEG soit bon aussi. Et comme le disent certains participants à la discussion, même en augmentant la netteté du traitement intégré de l'appareil, le Mark 2 est reste mou.

Cela dit, je n'en démords pas, j'aurais dû faire le test en Raw, ce qui m'aurait permis de me prouver que mon système autofocus avait réellement un problème par-dessus la mollesse de base de l'appareil au niveau du piqué. Même si la photo de l'arbre ci-dessus est tout de même assez évidente.

Point 4: retournement de veste?

La lecture de certains extraits du test que j'avais écrit il y a un an sur mon Mark 2, que certains ont reproduits sur le fil de discussion, m'a fait passablement réfléchir.

Par exemple, j'écrivais: "Les images sont douces sans être molles, les couleurs en mode standard, balance des blancs automatique, sont naturelles. J'ai remarqué parfois une tendance à saturer les rouges. Cela dit, quelles images!"

Alors oui, me relisant, j'ai compris qu'on puisse se poser des questions.

Je m'en suis posé moi-même d'ailleurs, pour être tout à fait honnête.

Et je crois bien que j'ai compris. J'ai fait exactement ce qui est cité dans l'extrait de mail ci-dessus. Comme j'utilisais un boîtier pro, pour être tout à fait dans la ligne, je n'ai pris pour ce test, et au début, que des images en Raw. Je laissais le JPEG de côté, laissant le soin à C1 de transformer tout ça dans ce format.

Comme vous partez dans un logiciel, vous en profitez pour faire les corrections nécessaires, et vous vous dites que c'est parfaitement normal de traiter vos images. Et là, vous obtenez des résultats tout à fait bons.

Erreur! Depuis quelque temps, je n'ai plus tellement le temps de passer par le Raw, donc je déclenche en JPEG qualité haute (la meilleure possible). Et là... Les résultats sont assez édifiants.

Mais même. Il y a malgré tout quelque chose de plus qui ne va pas, et je suis persuadé que mon système autofocus a dû se décaler. Ce n'est pas possible que je ne me sois pas rendu compte de ce genre de choses avant.

Cela dit, en aucune manière, je ne retourne ma veste, vu que je n'ai aucune veste à retourner. Je ne suis pas entré dans les ordres Canon il y a un an, pas plus que je suis passé baiser les pieds de Monsieur Nikon maintenant.

Je m'en fous pas mal de la marque que j'utilise, pourvu qu'elle me donne satisfaction.

Canon avec son 350D le faisait et le ferait toujours si je n'avais changé de matériel, ce n'était plus le cas depuis quelque temps de son Mark 2, c'est aussi simple que ça.

On a assez prétendu un peu partout que je ne voyais de beau que Canon. Ce n'était pas plus vrai avant que maintenant. Pour moi, Canon est l'une des marques les plus dynamique que je connaisse. C'est grâce à elle (et son coup de pied au cul du marché avec la sortie du 300D que nous avons des boîtiers abordables désormais.

Son 350D est un véritable coup de foudre, une des plus jolies choses à faire des images que j'ai eu dans les mains. Je ne vais pas changer d'avis parce que j'ai maintenant un Nikon, qu'on se le dise.

Et il y a peu, alors que je prenais des images avec mon Mark 2, j'ai dit beaucoup de bien du D70 et du Pentax, voire du Minolta 7D.

Alors... Alors qu'on ne vienne pas dire ce que je n'ai pas dit, j'ai un peu de peine avec les gens de mauvaise foi.

Point 5: le Troll de Nikon...

Ah ben non, je ne vais rien ajouter. Je pense que nous nous comprenons.

Conclusion finale

Dans ce fil de discussion Photim, on critique également le ton "bêtifiant" des commentaires sur Cuk.ch. On parle de cirage de pompe (puisque les rédacteurs répondent aux commentaires, les gens n'osent pas critiquer).

Je ne vois bien évidemment pas les choses ainsi. Certes, lorsqu'on nous critique, nous nous défendons. Carla qui avait eu exactement le même comportement que certains participants au fil en question, en me prenant pour un bobet parce que j'avais critiqué la netteté de l'EOS 10D (son appareil, comme par hasard, ce syndrome n'est visiblement pas que masculin), en prétendant là aussi que j'avais utilisé un 30e de seconde avec une grande focale, s'était vue remettre en place par ma petite personne.

Elle ne s'en est jamais remise d'ailleurs et nous a quittés, prétendant d'ailleurs exactement la même chose: vous, lecteurs, vous nous choyez, vous n'osez pas nous dire ce que vous pensez.

Moi, je vois cela autrement. C'est clair que sur bien des forums, le ton tourne vite au vinaigre.

Pas sur Cuk.ch ou sur son forum. Ce n'est pratiquement jamais le cas. Que ce soit nous envers vous, vous envers nous, ou vous entre vous.

On peut appeler cela avoir des propos "bêtifiants".

Moi je parlerai plus simplement de simple respect des uns et des autres.

Purée on a du bol.

36 commentaires
1)
coacoa
, le 03.05.2005 à 00:23
[modifier]

Ben, en lisant ça, j’achèterais presque un Nikon, alors que je n’ai fait de photos jusqu’à aujourd’hui, et toute ma vie, uniquement qu’avec des Canon…

Parce qu’il y a dans ton article François un argument simple et qui devrait être le seul valable : Je m’en fous pas mal de la marque que j’utilise, pourvu qu’elle me donne satisfaction.

C’est pas plus compliqué, et c’est diablement bien dit.

2)
Inconnu
, le 03.05.2005 à 00:30
[modifier]

Bonne mise au point, Francois, je partage ton analyse.
Question toute béte: pourquoi t’as pas gardé le 350D au lieu d’acheter le Nikon? T’as vraiment besoin de tant de pixels ou d’un buffer énorme pour tes besoins photos courants?

3)
Leo_11
, le 03.05.2005 à 00:41
[modifier]

Des propos bêtifiants sur Cuk.ch… et bien je vais rester longtemps, très longtemps bête car c’est le langage qui me convient…
J’aime les « prises » de becs qui se passent parfois sur le forum car elles restent toujours dans le respect et la bonne humeur quoiqu’on en pense…

Et merci François pour cette mise au point, continue dans ta ligne je (nous) te suivrons encore longtemps (tant que cela restera aunsi).
Et même lorsque je te dis que tu m’agaces… c’est comme ça que je (nous) t’aimons…

4)
Guillôme
, le 03.05.2005 à 00:44
[modifier]

Bravo François pour ton sang-froid sur le forum Photim.

En effet, il est si facile de s’insulter par forum interposé. Mais quant il s’agit d’être raisonnable, d’argumenter, de critiquer, d’échanger, il n’y a plus personne!

Moi, ce que j’aime bien dire :
« Ce n’est pas parcequ’on a raison que les autres ont torts! »

Avec cette philosophie, l’échange et la compréhension de la différence est possible, c’est simple mais impossible à comprendre pour beaucoup.

Bref, en lisant le forum où tu as été pris à parti, j’y ai reconnu d’emblée l’éternelle lutte Windows/Mac, Pepsi/Cola…
J’avoue ne pas comprendre l’intérêt des gens à défendre bec et ongle une marque, un produit… encore s’ils étaient actionnaires, employés…

Moi-même j’ai été « victime » des « attaques » de mes amis qui me prenaient (prennent?) pour un fou avec mon Mac (genre c’est nul, tu peux rien faire fonctionner, c’est cher…) et j’avoue ne pas les comprendre (heureusement ça évolue grâce à l’image de l’ipod lol)! Moi, j’ai aucun soucis avec ceux qui ont un PC, un Canon, aiment le pepsi… :D

Bref, je te rejoins complétement quand tu dis « Je m’en fous pas mal de la marque que j’utilise, pourvu qu’elle me donne satisfaction. » Et oui, ce qui compte c’est de se faire plaisir, pas d’acheter ou de faire ce que l’autre veut!

Enfin, pour la modération, le respect des gens… c’est une condition sine qua non de ma participation à des sites. Que je me fasse insulter, je ne perds pas mon temps et je vais voir ailleurs. Heureusement, Cuk.ch est intransigeant avec les « pollueurs ».

Bonne continuation François.

guillôme

5)
G4Beige
, le 03.05.2005 à 01:12
[modifier]

Je suis aussi parfaitement en accord avec cette phrase : Je m’en fous pas mal de la marque que j’utilise, pourvu qu’elle me donne satisfaction. Mais aussi, rassure-toi avec le reste de ta réaction, dans son ensemble.

Je ne fais quasiment pas de photo (je n’aime pas faire ce que je réussis mal), j’ai d’autres violons d’ingres.

Mais l’autre jour, j’ai demandé à un représentant qui vantait ses produits pourquoi le menu de son graveur DVD de salon était si complexe…. Réponse: c’est parce que nous voulons nous différencier des autres en ayant un produit plus complet…. Deuxième question: Mais alors, pourquoi proposer une entrée de qualité moindre que votre concurrent qui est plus simple ? Réponse: ……..

C’est l’exemple flagrant de l’attitude de la plupart des sociétés actuelles, le produit doit se différencier en ayant plein de fonctions (plus que la concurence), plein de gadgets, tous plus pros et plus compliqués (plus c’est compliqué, plus ça fait pro), d’innombrables technologies aux noms tirés de Star Trek, le tout avec des chiffres les plus extraordinaires possibles pour démontrer la qualité du produit et son incontestable supériorité sur les pâles produit de la concurence….

Il ne faut pas s’extasier devant un produit parce qu’une certaine catégorie d’experts en disent le plus grand bien avec moultes descriptions techniques et un ton pontifiant. Enormément d’experts affirment que Picasso est un génie de la peinture, ça ne m’empêche pas de savoir que ça ne m’inspire pas et de ne pas aimer du tout ces « chefs-d’oeuvres ».

Licence IV est resté 12 semaines numéro 1 du top 50 avec son « Viens boire un coup à la maison » Et tout le monde achetait parce que un numéro 1 est forcément bon…..

Alors croire à la qualité ou la valeur de quelque chose uniquement parce que les autres disent que c’est bien, est une attitude ridicule.
Si Apple se reposait sur ses lauriers et commençait à sortir des produits vraiment moins bons que la concurrence, si Microsoft sortait un OS hyper convivial et stable, avec une sécurité maximum (c’est pour mieux illustrer l’exemple ;-)), alors je switcherai, je serai con de rester sur Mac uniquement par snobisme alors que je pourrais avoir un produit répondant mieux à mes besoins ailleurs.

D’ailleurs il m’est arrivé de conseiller un PC windows à des gens parce que ça correspondait mieux à leurs « besoins ». (essentiellement du jeu et télécharger des MP3…).

6)
k
, le 03.05.2005 à 01:33
[modifier]

Je pense qu’il y a eu un malentendu. Tu n’as peut être pas assez clairement explicité le fait que le problème de netteté de ton système à base de Mark2 venait sûrement de ton boîtier et ne touchait pas forcément tous les appareils de ce modèle.

Ceux qui te critiquent ne te pardonnent pas de ne pas avoir envoyé ton appareil en SAV, ce qui aurait permis de lever le doute.

En tout cas, moi tu me fais très plaisir, j’aime de plus en plus mon Canon AE-1 argentique !

7)
Saluki
, le 03.05.2005 à 05:29
[modifier]

J’en conclus que nous sommes surveillés…

La neutralité suisse ne t’a pas mis à l’abri, mon bon François.
« Le premier qui dit la vérité… » dit la chanson, ce qu’à Dieu ne plaise !

Je ne sais si c’est LA vérité, mais c’est la tienne et elle me va: je ne vais pas plus loin. Parce que je te sais crédible sur les points où j’ai les éléments de comparaison, eh bien j’extrapole !

Je n’ai pas eu le sentiment en lisant ton humeur initiale que tu avais une veste version double-face de mauvais aloi, mais simplement la thune un peu plus facile que beaucoup. Quand, il y a douze ou treize ans, j’ai acheté mon EOS1N et quelques L, j’ai mis en face un M645, un RB67 et leurs optiques, parce que j’avais été « remercié » qque temps auparavant, et je l’ai regretté par la suite. Aussi dès que j’ai pu…je les ai rachetés. Bon, je me suis fait voler la valise trois mois plus tard, mais c’est une autre histoire.

Tout le mal que je te souhaite, c’est de repasser devant chez ton marchand dans la semaine !!!

Tiens, histoire de titiller un peu,( il y avait longtemps) cette histoire qu’un matériel pro doit être simple: c’est pour la même raison que j’ai un classe G et là, « y’a pas photo » ;-P

Edit:
J’aurais quand même, au vu des images que tu viens de mettre en ligne, fait un p’tit détour par le SAV…

8)
François Cuneo
, le 03.05.2005 à 06:29
[modifier]

Sur le fait que je n’ai pas gardé le 350D et puis éventuellement revendu le Mark 2, c’est vrai que je peux comprendre qu’on se pose la question. Je crois que j’y réponds rapidement dans la première humeur: j’aime les gros appareils de photo, c’est comme ça. J’y peux rien.

Et le 350D, malgré ces impressionnantes qualités, malgré le fait qu’il se comporte très bien avec les gros objectif, ben il fait un peu « déséquilibré » derrière le 100-400IL.

A propos de la thune un peu plus facile que pour d’autres :-), je répète que ce changement de matériel ne m’a strictement rien coûté. Ah si, un flash SB800 sur les trois achetés à prix cassé. J’ai perdu un objectif dans le tas, et je n’ai plus qu’un boîtier, plus haut en gamme. Ah, et puis moi, justement puisque tu en parles Saluki, je n’ai pas de classe G:-)

Pour le SAV, là aussi, j’avais répondu en partie. Trop vite sans doute. Et sans preuve véritable. Erreur. Il n’en est pas moins vrai que mes interlocuteurs sont tous très fâchés contre le SAV Canon réorganisé il y a un an.

Cela dit, Roger Baudet est très content du service sur sa caméra.

Cela dit, j’ai échangé dans le tas un 17-35 chez Nikon, qui avait un tout petit peu moins d’une année. Comme neuf. Le problème? Un petit sifflement lorsqu’il allait d’un bout à l’autre de la mise au point.
Je l’apporte à réviser: retour en cinq jours: moteur autofocus changé, réglage du diaphragme, révision générale, sous garantie bien entendu.

Enfin, c’est vrai que j’ai critiqué non seulement MON Mark 2 mais annoncé que plusieurs se plaignaient d’un problème de ce type. Je confirme et signe. Mes interlocuteurs ont eu plusieurs retour exactement pour le même problème. Je crois savoir que plusieurs utilisateurs n’ont pas encore trouvé satisfaction après les réparations.

Ah, et puis juste un truc: vous remarquerez aussi que je ne dis rien pour l’instant sur le D2X. J’ai décidé de tempérer mon enthousiasme et ne plus m’extasier trop vite.

9)
Gritche
, le 03.05.2005 à 06:36
[modifier]

Pour moi CI n’est plus LA référence, mais passons. Voici une petite histoire qui va dans le sens de votre message.
Un enfant demande à son père :
– Dis papa, quel est le secret pour être heureux?

Alors le père demande à son fils de le suivre; ils sortent de la maison, le père sur leur vieil âne et le fils suivant à pied.
Et les gens du village de dire:
– Mais quel mauvais père qui oblige ainsi son fils d’aller à pied!
– Tu as entendu mon fils? Rentrons à la maison, dit le père.

Le lendemain ils sortent de nouveau, le père ayant installé son fils sur l’âne et lui marchant à côté.
Les gens du village dirent alors:
– Quel fils indigne, qui ne respecte pas son vieux père et le laisse aller à pied!
– Tu as entendu mon fils? Rentrons à la maison.

Le jour suivant ils s’installent tous les deux sur l’âne avant de quitter la maison.
Les villageois commentèrent en disant:
– Ils ne respectent pas leur bête à la surcharger ainsi!
– Tu as entendu mon fils? Rentrons à la maison.

Le jour suivant, ils partirent en portant eux-mêmes leurs affaires, l’âne trottinant derrière eux.
Cette fois les gens du village y trouvèrent encore à redire:
– Voilà qu’ils portent eux-mêmes leurs bagages maintenant! c’est le monde à l’envers!
– Tu as entendu mon fils? Rentrons à la maison.

Arrivés à la maison, le père dit à son fils :
– Tu me demandais l’autre jour le secret du bonheur. Peu importe ce que tu fais, il y aura toujours quelqu’un pour y trouver à redire. Fais ce qui te plaît et tu seras heureux.

Bien à vous

10)
Grizzimero
, le 03.05.2005 à 08:17
[modifier]

Gritche > très chouette histoire, je vais la retenir!

J’avais lu les commentaires dans le site photim et il y a une expression qui m’échappe… « troll »… Quel est le sens de ce mot dans le monde la photo?

A part tout cela, je suis un récent switcher dans le monde Mac. Et c’est peut être bien la première fois que je suis si heureux d’avoir fait un si bon choix technologique! Et comme l’a dit G4Beige, je n’hésiterai pas à reswitcher si Apple ne nous proposerait plus rien de bon. Et ce que cela fait de moi un retourneur de veste? Non, je profite simplement de l’économie de marché en saisissant les meilleures oportunités qui me sont offertes. Etre un utilisateur d’une marque uniquement parce qu’il n’est bon ton de switcher… Il faut arrêter!

Et j’ai découvert ce site à la fin de l’année passée, et j’y reste fidèle grâce à son ton respectueux envers chacun d’entre nous. Etre respectueux, cela ne signifie aucunement ne pas avoir un esprit critique!

Et n’oublions pas ce qui fait a force de ce site: on y discute de tout. Et cela démontre une largesse d’esprit qui fait souvent défaut dans la plupart des sites spécialisés…

11)
aligator
, le 03.05.2005 à 08:19
[modifier]

J’ai lu en diagonal, je m’en excuse mais je voudrais juste ajouter un détail. Les pros n’ont pas forcément le temps de couper les pixel en 4 c’est à dire de passer trois heures sur chaque fichier. D’autant que pour les transmettre ensuite à une agence via FTP, les fichiers ne doivent pas dépasser un certain poids. Je suis professionnel, je travaille beaucoup dans la photo d’action, de nautisme en particulier. Comme beaucoup d’autres, je bosse très souvent en jpeg haute def en non pas en RAW. J’utilise en ce moment un 20 D avec un 300/2.8 et un 70-200/2.8. Le piqué est très bon sans que l’on ait besoin de le retravailler sous PSD. Il est clair qu’il faut absolument utiliser de grandes vitesses d’obturation (1/1000) pour ne pas avoir de problème. Je précise que je n’ai pas de Mark II car en photo mieux vaut utiliser son budget pour les objectifs plus que pour le boitier.

Aligator

12)
Roger Baudet
, le 03.05.2005 à 08:32
[modifier]

Ftançois,
Quand tu parlais de flou,
Je pensais « flou ».
Mais lä, ce que tu nous montre, ce n’eat pas flou,
c’est très flou !
Je ne m’explique pas un défaut pareil sur un appareil de ce prix.
Arriveras-tu à nous montrer le même type d’image avec ton Nikon ?

13)
pilote.ka
, le 03.05.2005 à 08:54
[modifier]

Deux choses:
1) La différence entre le mk2 et le 350D est mortelle d’après les photos que François nous montre. Si je devais acheter un reflex au lieu de mon Nikon 5800 le choix serait vite fait.

2) En ce qui concerne les commentaires on est bien obligé d’admettre que la quasi totalité des commentaires virent au cirage de pompes: »merci pour cet article », « Bravo », etc.

J’en ai fait l’expérience personnelle pour des tournures de phrases anodines jugées insultantes par les mis en cause, au point de me faire traîter de con par Caplan. Alors que je n’avais envie de blesser personnes mais de donner un coup de griffe à l’auteur d’un article qui me révoltait.
Voilà j’ai dis ce que je pense et je reste un fidèle de Cuk.

14)
Tony
, le 03.05.2005 à 09:09
[modifier]

Je n’ai pas lu le fil sur photim, donc je m’abstiendrai de le commenter. Il est bien évident que certaines personnes ne savent pas se comporter et se permettent des propos insultants. Nous en avons eu déjà un exemple sur ce même site et récemment sur macandphoto.
Ceci dit, les reflex restent des appareils électroniques produits en grande série, même le 1D Mark II.
Il arrive donc parfois une petite erreur de conception ou un défaut dans la chaîne d’assemblage qui se révéler bien plus tard.
On le voit souvent ces derniers temps avec toutes les campagnes de rappel chez les constructeurs automobiles. La photo n’échappe pas à ce problème. D’ailleurs, le 10D avait déjà des soucis d’images fadasses.
Canon, pour autant que je sache, n’a pas fait de campagne de rappel de l’un ou de l’autre reflex.
Selon moi François, tu es simplement tombé sur un produit qui a un vice caché, ou du moins qui s’est dégradé avec le temps de manière anormale (au fait, est-ce que les premières photos étaient bonnes ?).
La garantie devrait couvrir se genre de choses. Toutefois, nous sommes d’accord sur le fait qu’il est bien difficile de prouver le problème au SAV si celui-ci n’a pas un minimum d’esprit commercial.
Comme on dit, chat échaudé craint l’eau froide et l’on ne peut que comprendre que tu ais voulu changer pour quelque chose qui te satisfasse d’avantage.

15)
Inconnu
, le 03.05.2005 à 09:33
[modifier]

François écrit dans son papier : « Je m’en fous pas mal de la marque que j’utilise, pourvu qu’elle me donne satisfaction. »

Je pense qu’ici, tout est dit, c’est un point de vue que je partage totalement. Ce côté « on appartient à une marque » est un peu limité…

macdigit

16)
François Cuneo
, le 03.05.2005 à 09:54
[modifier]

2) En ce qui concerne les commentaires on est bien obligé d’admettre que la quasi totalité des commentaires virent au cirage de pompes: »merci pour cet article », « Bravo », etc.

J’en ai fait l’expérience personnelle pour des tournures de phrases anodines jugées insultantes par les mis en cause, au point de me faire traîter de con par Caplan. Alors que je n’avais envie de blesser personnes mais de donner un coup de griffe à l’auteur d’un article qui me révoltait.
Voilà j’ai dis ce que je pense et je reste un fidèle de Cuk.

C’est vrai que les commentaires sont souvent positifs. On peut voir ça comme du cirage de pompes, ou comme le fait que nous faisons la plupart du temps très attention à ce que nous écrivons:-)

Quant à tes phrases, elles n’ont jamais été considérées comme insultantes (relis, relis!) mais je te l’ai déjà dit: sur un article parfois extrêmement long, tu arrives avec une seule phrase en commentaires un peu crac boum dedans, qui peut être considérée comme réductrice.

Cela dit nous les acceptons, mais nous répondons aussi.

Et très heureux que tu restes un fidèle:-)

17)
coacoa
, le 03.05.2005 à 10:20
[modifier]

Ce côté « on appartient à une marque » est un peu limité…

… Est-ce le signe d’un futur glissement vers Longhorn ?…

:-))

18)
VN99
, le 03.05.2005 à 10:46
[modifier]

Salut,

Premier point, peu m’importe l’appareil, seules les photos comptent à la fin. À partir de là, si François est heureux avec son D2X, c’est bien mieux comme ça.
Maintenant, il est sûr que c’est son appareil qui a un problème, car j’ai emprunté celui de mon ami et je n’ai rien trouvé de tel. En revanche, il est vrai que les images sont assez molles en JPEG, car Canon a fait un choix radical de privilégier un post-traitement musclé. C’est un choix…
J’ai eu une expérience heureuse avec le SAV Canon et une autre avec le SAV Leica qui est beaucoup moins, mais ce sont des cas isolés dans l’absolu. Les idiots sont partout ;-)
Je suis à la fois d’accord avec François quand il dit qu’il veut un boîtier très performant en RAW ET en JPEG et avec Canon qui vise les pros avec ce boîtier. Or, les pros peuvent passer un temps à soigner leurs images. En revanche, s’ils sont pressés, ils choisissent des réglages perso et roule ma poule.

19)
nexxen
, le 03.05.2005 à 11:46
[modifier]

Je pense que le problème de fond sur ce genre d’article est le niveau de crédibilité de son auteur. Je m’explique :

Il semblerait qu’on ai tendance à l’heure actuelle, tous domaines confondus, à considérer à valeur égale un test fait par un amateur éclairé (François) et un test fait par des professionnels… Pour ma part, je pense que certaines personnes dans certains forums (suivez mon regard) ont totalement délaissé la notion de recul et d’objectivité vis à vis de certains articles au profit d’une subjectivité malsaine qui consisterait à systématiquement démolir l’opinion librement exprimée par son auteur, démolition justifiée sous prétexte que l’article en question n’apporte pas les arguments qu’aurait amené un magazine doté d’un labo de 300 000 euros…

Il faudrait remettre les choses à leurs places.

Je pense que ce n’est pas pour rien qu’il a nommé ses réactions des « humeurs » : ce ne sont pas des tests calibrés au poil de pixel près mais des points de vue, plus ou moins bien argumentés selon les cas, et dont le but est de faire réagir les gens, de discuter, d’argumenter : bref, d’avoir un dialogue, quoi.

Et dans le domaine de la photo, son avis reste dans le domaine de « l’amateur éclairé » disons, mais n’a en aucun cas vocation à devenir une référence en la matière. Si on se pose des questions suite à son article (ça a été mon cas après cette histoire d’images floues sur le MK2), on se tourne vers ceux qu’on appelle « professionnels » et ON SE RENSEIGNE ! Ils sont là pour ça, c’est leur métier, ils voient passer des tonnes de boitiers chaque mois, ils connaissent les problèmes : bref, ils apporteront confirmation ou infirmation de la chose.

Donc, chaque chose à sa place : François donne son avis, ses impressions : à nous d’aller plus loin dans la recherche pour nous faire notre propre opinion. Je n’ai jamais senti personnellement que François se prenait pour ce qu’il n’était pas, et j’ai donc été moi aussi un peu agacé des réactions du forum de Photim…

Et concernant les « réactions bêtifiantes », je suis abonné depuis pas mal d’années maintenant à Chasseur d’Images, mais j’ai fait deux visites en tout et pour tout dans leur forum : ça m’a suffit.

Alors qu’ici, j’y viens tous les jours…
C’est fou ce que j’aime être bête, non ?

20)
denisbalibouse
, le 03.05.2005 à 12:06
[modifier]

Bonjour,

J’ai un peu tout lu de travers et risque d’avori râté des trucs mais voilà mon commentaire.

L’agence qui a rendu les 30 boitiers c’est Reuters à Athènes.
Au bout de 2-3 mois les photographes ont vu de grosses pertes de qualité. Un défilé de mode au 400e de sec. à f5,6 à 640 ISO sans aune netteté.
Je suis sur Nikon et Powerbook et je suis freelance pour cette agence (ils sont tous en PC et Canon, c’est dire si je me sens seul chez eux).
J’ai fortement pensé changer avec l’arrivée du D2H qui me satisfesait moyennement et j’en ai été fortement décosnillé par deux de leur staff.

Peut-on vraiment comparer le Mark2 et le 350 D. Je crosi aps ces boitisers n’ont pas la même clientèle cible donc c’est normal que les fichiers sortie soient différents. La même chose avec le D70 et le D2X.

21)
François Cuneo
, le 03.05.2005 à 12:23
[modifier]

denisbalibouse, merci, merci et merci de me rappeler le nom de cette agence qui a renvoyé les boîtiers! Je ne trouvais plus les données exactes, et je me reprochais d’avoir lancé ce truc sans pouvoir le prouver.

J’avais bien entendu parler de Reuters, mais je n’étais pas sûr.

Quant à la comparaison avec le 350D, je suis bien d’accord avec toi. Il n’y a pas à comparer, normalement. Il se trouve que le résultat est tellement meilleur avec cet appareil que c’est à se tirer des balles!

Bref, merci de ton commentaire, ça soulage.

22)
Hervé
, le 03.05.2005 à 13:44
[modifier]

—> denisbalibouse
A Athènes avec un Mac !!!!
Tu dois te sentir complètement isolé, le Mac étant i n e x i s t a n t en Grèce. Je fais figure d’énergumène avec mon Mini et avant mon Tournesol !

23)
drazam
, le 03.05.2005 à 13:47
[modifier]

C’est vrai quoi, essayez de critiquer votre voisin parce qu’il ose conecter un iPod à un pécé et se plaindre, où parce qu’il roule en Smart Coupé… ;o)

_________________________________
signé drazam, même pô peuuur !

24)
denisbalibouse
, le 03.05.2005 à 13:53
[modifier]

Non je n’étais pas à Athènes, heureusement.
Les photographes des grandes agences sont principalement sur PC, Getty je crois fait figure de survivant, quelque uns sont sur MAC.

oui, c’est moi qui ai transmis l’information de Reuters à Photo Grancy, lrosque je suis allé demandé une offre pour un switch.

Pour le fichier du 350D, ok c’est meilleur mais c’est destiné à des gens (la pluspart) qui vont printer les images presque tout de suite ou les mettre sur web pour que la grand-mère voeint les photos du petit dernier. (pardon à tous ceux qui se sont reconnus) Et là pas besoin de 8 images secondes ou d’un capteur 24 x 36 mm. Les écrans ne sont pas calibrés et ils n’ont aucune connaissance dans la post-prod. Les régalges internes du boitiers sont aussi très importants je ne sais comment était réglé le Mark2 mais sur les Nikon la netteté est changeable dans les réglages internes et fait une grande différence.

Si les photographes s’occupaient moins du travail des photolythos … pardon polygraphes ily a aurai aussi mons de problèmes et de bétises racontées à tort et à travers ! et des images plus belles.

25)
Blues
, le 03.05.2005 à 14:34
[modifier]

Si les photographes s’occupaient moins du travail des photolythos … pardon polygraphes ily a aurai aussi mons de problèmes et de bétises racontées à tort et à travers ! et des images plus belles.

Oh, que oui… MAIS

– beaucoup de photographes s’inquiètent de la conversion de leurs images de > couleurs lumière (écran – RVB) vers > couleur imprimées sur papier (encres CMJN – sur diverses qualités de papier) ce qui est normal de leur part, d’ailleurs rare sont ceux qui sont « totalement heureux » leurs images une fois imprimées (même quand toutes les conditions sont réunies [calibration / photolitho pros / papier luxueux / verni .. etc] comme par ex. dans le PortFolio « d’Animan »)… Pas évident d’accepter cette perte de luminosité.

– en plus, de nos jours un bon polygraphe ne fait pas forcément un bon photolithographe; et comme on ne forme plus de vrais chromistes « purs et durs qui ont ça dans le sang »… le métier, donc le coup d’oeil se perd en faveur de chaînes couleur automatisées…

Vu ces paramètres connus, on peut donc comprendre que la confiance ne règne pas forcément.
———

J’ai souvent vu tes images dans la presse, j’en profite pour te « passer la pommade » pour l’excellence de ton travail superbe galerie !

BLUES [Polygraphe]

26)
denisbalibouse
, le 03.05.2005 à 14:51
[modifier]

merci pour les compliments, maintenant je rougis derrière mon PB ….

Ils s’inquiètent c’est tout à fait légitime, mais ont-ils les connaissances ? J’en doute très fortmement.

Je comprends très bien ce soucis, je suis aussi régulièrement assez déçu du résultat final, quoique je travaille plus pour la presse que les magazine, donc quand on imprime sur du papier toilettes 60’000 exemplaires d’un journal il faut pas trop se plaindre.

OUi mais peu on essayer de transformer leur fichier RVB en CMJN et on vu la différence. Un ficher en sRVB ne sera pas aussi saturé dans les couleurs. Et je te parle même pas des gars qui font des accentuation à 170 %. Et les balances de blanc pourriea parce qu’ils ne savent même régler en Kelvin ou en balance de blanc en préréglage.

En tous cas j’ai jamais entendu un polygraphe se plaindre parce que le photographe a bousillé l’image, il se retiendra de le dire, alors que le photographe mets la faute sur la post prod de l’imprimerie.

27)
Blues
, le 03.05.2005 à 15:48
[modifier]

En tous cas j’ai jamais entendu un polygraphe se plaindre parce que le photographe a bousillé l’image, il se retiendra de le dire, alors que le photographe mets la faute sur la post prod de l’imprimerie.

C’est tout à fait comme cela que ça se passe ! (les graphistes se comportent aussi -des fois- comme les photographes) — tes critiques et remarques à propos de technique sont aussi justifiées… et, on ne va pas vers le « mieux », car, à mon avis les outils de colorimétrie automatisés ne sont prêts à êtres pilotés-reglés par « je ne sais qui » sans compétences…

Seuls certains imprimeurs hautement qualifiés et passionnés sont aptes à contenter les photographes (en s’inquétant de leurs « besoins » en étant proches lors du processsus pré-press & impression)… Je pense par exemple ici à : l’imprimerie Genoud (mont-s-lsne) et les IRL (renens). Mais se faire printer un PortFolio chez eux demande un investissement certain. La qualité a un prix.

28)
Hallu15
, le 03.05.2005 à 17:11
[modifier]

Bonjour,
C’est vrai que malgré le facteur de crop qui avantage le 350D, les photos de votre1D MarkII sont « soft » et décevantes.
Vous avez toujours eu ce problème ou alors ça s’est agravé avec le temps?
Parce que là .. j’ai l’impression que même mon 10D ferait mieux.
Finalement, j’hésite a upgrader vers le 1D M2, et je trouve que le 350D fait trop ‘plastique pas solide’ lorsqu’il est fixé au 70-200 2.8L IS. (le 20D ne se justifie plus a mes yeux a cause du trop petit ecart avec le 350D)

29)
kovacs
, le 03.05.2005 à 18:16
[modifier]

Bonjour,

Etant intervenant régulier sur le forum Photim de Chasseur d’Images, permettez-moi d’intervenir ici.

Le post qui a fait réagir sur Photim, ainsi qu’ici, a été tourné de telle façon que l’on peut comprendre que le Mark II est un appareil défecteux en général qui fait des photos floues. Il est vrai que lorsque l’on lit en diagonale, cette conclusion peut être tirée.
La modération n’est pas toujours le fort des propos sur Photim, d’autant plus quand ces posts ne PARAISSENT pas étayés!!!

Ce Mark II est loin d’être parfait, je m’en suis entretenu avec François, mais ne produit pas EN GENERAL les images montrées par François: le sien a certainement un problème.

Les remous sur le 10D il y a quelques mois étaient de même nature. Certains boîtiers étaient incapables de délivrer des images avec une mise au point correcte. Pour autant, clamer à longueur de post que le 10D est une daube, n’est pas correct.

Quelques remarques sur le Mark II (selon moi):

– En jpg, le réglage par défaut du Mark II est une hérésie! Il faut au minimum être à +3 en netteté et +1 en contraste. Et encore, cela reste toujours TRES doux.
– Toujours selon moi, AUCUN réglage en jpg directement issu du boîtier n’est satisfaisant avec le Mark II, contrairement à un 350D par exemple.
– En AF en basse lumière et sur des sujets peu contrastés, l’autofocus patauge lamentablement, ce qui n’est pas le cas des D2.

Amicalement
Vincent

30)
Grizzimero
, le 03.05.2005 à 18:40
[modifier]

Je pense par exemple ici à : l’imprimerie Genoud (mont-s-lsne) et les IRL (renens). Mais se faire printer un PortFolio chez eux demande un investissement certain. La qualité a un prix.

Pour y avoir fait mon travail de diplôme chez Genoud SA, je ne peux que confirmer l’excellence dont cette entreprise fait preuve. Certes la qualité est un investissement certain, cependant il faut savoir que le travail rendu sera tellement proche de la perfection qu’il ne sera possible de faire une remarque.

J’ai même vu des séries entières de bouquins partir à la poubelle pour des raisons d’imperfection que la majortié des personnes (professionnelles ou non) n’auraient vu la différence. Et, en plus, le job était recommencé sans que cela coûte un centime de plus au client.

D’ailleurs, les IRL et Genoud SA sont en concurence acharnée tant le niveau de qualité est bon chez l’un ou chez l’autre.

D’ailleurs, Denis Balibouse, tu n’aurais pas une personne de ta famille qui travaille chez Genoud SA en tant que responsable du pré-presse?

Pis j’attends toujours ma réponse concernant la signification de « troll » dans le monde la photographie…

BLUES > tu es toujours dans l’imprimerie? Si oui, où en est-on avec la trame FM (trame aléatoire ou stochastique)? Les imprimeurs l’ont-elles adoptée? Ou ce fut juste un effet de mode?

31)
Inconnu
, le 03.05.2005 à 22:10
[modifier]

… Est-ce le signe d’un futur glissement vers Longhorn ?…

Évidemment ! Et plutôt deux fois qu’une…

Non, je veux dire par là que je me fous de la marque. Ce qui est essentiel, c’est le rapport qualité/prix. Je suis prêt à dépenser si j’ai un truc fiable qui fait ce que je souhaite.
Exemple, je ne regrette absolument pas d’avoir basculé sur Tiger qui me fait d’ors et déjà gagner du temps… Tout comme le Canon 350D est excellent. J’ai lu ici que le plastique génait qq utilisateurs, ce que je peux comprendre. Je les engage à essayer sans préjugés…

macdigit

32)
denisbalibouse
, le 04.05.2005 à 13:15
[modifier]

—> Grizzimero

oui c’est mon frère, jumeau.
Mais il ne travaille plsu là-bas suite à une rupture unilatérale du contrat de travail !

—>jean-christophe courte

C’est vraiment un problème pour les pros aussi, des fosi on est pas crédible si on a pas le dernier matos, ou le boitier le plus cher. Alors que pour la pluspart des iamges une résolution de 3 mios de pixels suffit.
Reuters envoye sur son réseau des images de 2200 pixels (hauteur ou largeur).
Un D70, ou 350 D suffit lorsque l’on ne fait pas du sport.

33)
Blues
, le 04.05.2005 à 13:47
[modifier]

Mais il ne travaille plus là-bas suite à une rupture unilatérale du contrat de travail !

Plusieurs connaissances ont aussi quitté le bateau chez G.; car travail de qualité et passion ne rime pas forcément avec bonne ambiance de travail ou conditions salariales exceptionnelles.
Perso, j’ai failli y travailler (il y a tout de même 15 ans !) suite au RV avec la cheffe des RH (pas triste la « môme »), l’entretien n’a pu se terminer vu les conditions misérables que l’on m’offrait, j’ai donc été voir « ailleurs », la fierté de bosser pour un « must » a ses limites ;-)

34)
zitouna
, le 04.05.2005 à 16:45
[modifier]

Heureux les simples d’esprit…

Je fréquente beaucoup de photographes professionels (je le suis moi-même un peu) et pas un seul n’a du temps à perdre à utiliser le raw (quand ils savent de quoi il s’agit!). Celà dit, ils ne doivent pas non plus avoir le temps de forumer sur photim… Un appareil photo, c’est un outil: ça doit être solide (durée de l’investissement), fiable (quand on n’a pas d’image à montrer à son client, il se fiche de connaître la raison!), le plus simple possible (et oui, une bonne photo, c’est avant tout: une bonne lumière, un bon sujet, un bon objectif et, un bon couple vitesse/diaphragme).
Il faut arrêter de fantasmer sur le matos: c’est très agréable d’utiliser un bon outil, mais ça n’est pas le principal, c’est ce que l’on fait avec qui compte! (François, ne le prends pas pour toi, je pense aux photimiains).

Gritche, merci pour cette histoire: imprimée, affichée, archivée.

Sinon, je voudrais pas mettre de l’huile sur le feu, mais D2x VS EOSmachin, ya pas photo, François tu as fait le bon choix ;o)

Zit, utilisateur de focales fixes.

35)
gwendal
, le 01.09.2006 à 11:37
[modifier]

Bonjour à tous,

Je suis moi-même photographe pro dans le domaine auto/moto et je travaille avec deux boîtiers différents : Nikon D1X et Canon MARK II

J’ai bien évidemment privilégié le Mark II au début pour les photos d’action, avec un résultat plutôt satisfaisant. Mais, après plusieurs mois d’utilisation, j’ai pu constater une recrudescence de photos floues. J’ai d’abord pensé à un problème d’optique et fait des tests avec d’autres objectifs, sans noter d’améliorations.

Je pense finalement que le problème vient bien du boîtier, sans pouvoir le localiser précisément. Une chose est sûre, le flou obtenu fait plus penser à un flou de bougé qu’un flou de mise au point. Bref, je vais voir ce qu’il est possible de faire avec le service pro de Canon France, sans grands espoirs.

En attendant, le D1X a repris le flambeau, moins rapide et produisant de plus petits fichiers, mais bien plus net.

Voilà, ceci pour livrer ma propre expérience et étayer les propos de François.

Gwendal

36)
François Cuneo
, le 01.09.2006 à 17:16
[modifier]

Bonjour à tous,

Je suis moi-même photographe pro dans le domaine auto/moto et je travaille avec deux boîtiers différents : Nikon D1X et Canon MARK II

J’ai bien évidemment privilégié le Mark II au début pour les photos d’action, avec un résultat plutôt satisfaisant. Mais, après plusieurs mois d’utilisation, j’ai pu constater une recrudescence de photos floues. J’ai d’abord pensé à un problème d’optique et fait des tests avec d’autres objectifs, sans noter d’améliorations.

Je pense finalement que le problème vient bien du boîtier, sans pouvoir le localiser précisément. Une chose est sûre, le flou obtenu fait plus penser à un flou de bougé qu’un flou de mise au point. Bref, je vais voir ce qu’il est possible de faire avec le service pro de Canon France, sans grands espoirs.

En attendant, le D1X a repris le flambeau, moins rapide et produisant de plus petits fichiers, mais bien plus net.

Voilà, ceci pour livrer ma propre expérience et étayer les propos de François.

Gwendal

Ah lala, merci Gwendal! Il y a tellement de gens qui me prennent pour un fou!
Amicalement
F