Profitez des offres Memoirevive.ch!
Test de GeekTool

N'avez-vous jamais eu envie de voir, en direct depuis votre bureau, des webcams, vos fichiers logs ou les courbes de charge de votre serveur ?

Moi, j'ai opté pour la tour Eiffel, une rue de New-York, le Golden Gate et le port de Hong-Kong. Ah, les couchers de soleil à Hong-Kong ! En plus, mes enfants adorent et ça les amuse comme des fous de se dire que certains vont se coucher quand ils se lèvent&#x2026

Je suis bien d'accord : c'est un truc de louf qui n'a vraiment rien d'indispensable. Mais n'est pas exactement ce que vous promet le nom de cet utilitaire ?

Téléchargement et installation

GeekTool est disponible gratuitement ici. C'est un petit fichier de 1,4 Mo qui montera sous la forme d'un disque image sur votre bureau. À l'intérieur, vous trouverez le programme et sa documentation.

L'installation est on ne peut plus simple : copiez (faites glisser) le fichier "GeekTool.prefPane" dans le dossier "Bibliothèque/PreferencePanes/" de votre répertoire utilisateur (au besoin, créez "PreferencePanes").

Vous pouvez aussi le mettre à la racine de votre disque système dans "/Bibliothèque/PreferencePanes/" afin de le rendre disponible à l'ensemble des utilisateurs du système.

C'est tout.

Configuration

Là, c'est un peu plus compliqué. Il faut comprendre à quoi sert GeekTool : à afficher, sur votre bureau, le résultat de commandes shell. Ce peut être une "vraie" commande, du genre "top -l1" ou la lecture (permanente) d'un fichier log, ou encore l'affichage d'une image définie par son url. Pour la suite des explications, je prendrai ce dernier cas, c'est le plus simple.

Vous avez deux manières d'accéder à GeekTool : par les Préférences (dans Autre), ou par un menu déroulant spécial à côté de l'heure (en haut à droite).

GeekTool se règle dans ce panneau :

Je ne suis pas fana des explications du développeur que vous trouverez ici. Il est trop synthétique à mon goût et son interface n'est pas très évidente au départ. Je vous propose donc une approche plus initiatique, en mode "pas à pas". Regardons simplement comment ajouter, modifier et supprimer des images.

  1. Cliquez sur nouvelle entrée en 5. Par défaut, GeekTool créé une nouvelle entrée qu'il appelle "log" en 1, la sélectionne et vous en donne le détail en 3. Vous pouvez rennomer cette entrée en double-cliquant sur son nom.
  2. Maitenant, modifions cette nouvelle entrée. Pour afficher une image et pas un fichier log, changez en 3 le type de l'entrée : passez de "fichier" à "image" grâce au menu local.
  3. Pour le choix de l'image, c'est à vous de décider. Google Images peut évidemment vous aider. Pour les besoins de notre exemple, prenons la belle et tendre Jennifer Garner.
  4. Dans la zone d'adresse du 3 (le champ URL), rentrez "http://movies.apple.com/trailers/fox/elektra/images6/elektra.jpg". Inutile de toucher au champ "Rafraîchir" : Jennifer ne vieillit pas !
  5. Maintenant, vous devriez voir la douce donzelle en haut à gauche de votre bureau. N'ayez pas peur, elle ne pique pas. Et c'est parfaitement normal qu'elle soit toute bleutée.
  6. Nous pouvons maintenant affiner la façon dont l'image s'affiche.
    1. Cliquer-déplacez la zone bleutée, celle où l'image apparaît. Quand vous l'aurez mise là où vous vouliez, ajustez en 4 les nouvelles valeurs d'emplacement de la fenêtre.
    2. Si vous voulez redimentionner la zone bleutée (la fenêtre de GeekTool), une poignée de redimentionnement est disponible à l'endroit habituel (en bas à droite). Elle n'est pas très visible, mais elle est là.
    3. Si vous voulez que Jennifer reste toujours en premier plan, cochez l'option correspondante (je vous le déconseille, à moins que vous ne soyez vraiment accro).
    4. Vous pouvez enfin choisir le look de votre image. Appelez "Style" en 3. Choisissez le type de cadre, la transparence de la fenêtre, la taille de l'image et enfin l'alignement de cette dernière dans la fenêtre. En jouant avec tous ces facteurs, vous pouvez vraiment avoir le résultat idéal.
  7. Pour vous débarrasser du bleutage, désélectionnez l'entrée que vous venez de faire, et/ou quittez les Préférences.
  8. Recommencez depuis (A) pour créer d'autres images. Si un résultat vous déplaît, sélectionnez en 1 l'entrée qui vous déplaît et cliquez sur "Supprimer" en 5.
  9. Si vous n'avez pas le temps de finir un réglage, décochez l'entrée dans les groupes (en 5). Vous gardez le travail déjà fait, mais ça ne s'affiche pas, donc, pas de désordre sur le bureau.
  10. Si votre patron arrive, foncez au menu déroulant et désactivez geekTool.

Voilà, vous tenez les bases. Au premier abord, ça ne paraît pas évident, mais on s'y fait très vite. Maintenant, si vous avez pris goût au truc, vous pouvez explorer par vous-même l'affichage de commandes shell ou de fichiers log qui sont dans la même logique. Vous êtes enfin prêts à lire le (vrai) mode d'emploi.

Quelques astuces

Je vous laisse le plaisir de trouver des adresses de webcams. C'est pas si facile que ça en a l'air : ces adresses sont souvent cachées au fin fond d'innombrables lignes de code HTML, ou même planquées dans du Flash. Je ne sais pas pourquoi, mais ils sont nombreux, ceux qui prétendent être les auteurs d'une image de webcam…

Choisissez une valeur de rafraîchissement un peu plus lente de celle de la webcam. Ce n'est pas la peine d'aller plus vite que la musique, vous n'aurez rien de plus. Et puis cela évite de trop solliciter le serveur. Quand on arrive à les trouver, la plus part des propriétaires de webcams vous disent leur vitesse de rafraîchissement sur leur page d'infos. Dans le doute, prenez une à deux minutes (60 à 120 secondes).

Attention si vous souhaitez afficher des images en provenance de votre disque dur. L'url est bien "file://", mais comme vous utiliserez certainement un chemin d'accès absolu, n'oubliez pas d'ajouter un "/". Comme ceci : "file:///Users/moi/Pictures/image.jpg" (oui, il y a bien 3 barres obliques). Et n'essayez pas d'afficher des gifs animés ou des films, ça ne marche pas.

Ne tombez pas sur le poil du développeur pour lui demander trop de choses. Il nous offre gratuitement un petit truc rigolo, mais il a besoin de travailler pour gagner sa croûte. Il sait pertinemment que c'est du travail de sauvage, mais tant que ça marche…

Est-ce que ça marchera avec Tiger ? Patientez un peu, le temps que François fasse le test sur son bébé Tigre…

Mais à quoi ça sert ???

Surveiller la terre, pour voir si les soucoupes volantes arrivent .

Épater vos copains PCistes en leur montrant qu'un Mac, ça peut faire mieux qu'un PC.

Surveiller une boite à lettres webmail qui afficherait une image "vous avez du courrier" quand il y en a (là, ça dépend complètement de votre configuration et de votre fournisseur, alors ne me demandez pas de vous aider).

Afficher son uptime et faire pâlir de jalousie les linuxiens.

Surveiller, depuis votre bureau, ce qui se passe dans la classe de vos enfants. Vous n'avez plus qu'à y planquer une webcam, et prier pour que personne ne vous découvre.

       

À afficher sur son bureau ses statistiques réseau. L'auteur donne encore d'autres exemples en images, ici. Mais cela nécessite d'installer d'autres outils basés sur la librairie RRDTool, c'est-à-dire Cacti, MRTG ou RRD. Sans compter MySQL. C'est trop de travail pour l'usage que j'en aurai…

À devenir un vrai geek. Il ne vous manquera plus qu'une palette de canettes de soda, et le pistolet à faire des ronds de fumée, que vous achèterez ici.

16 commentaires
1)
pilote.ka
, le 25.04.2005 à 06:47
[modifier]

Un monument d’inutilité selon moi. Je ne connaissais pas Google images: ben d’où c’est qu’ils les tirent ces images sans intêret??

2)
JCP
, le 25.04.2005 à 07:11
[modifier]

Mais à quoi ça sert ???

Ben ouais : ça sert franchement à rien!

JCP

Parce que j’en ai marre de payer – Je dis NON aux hausses d’impôts

4)
Franck_Pastor
, le 25.04.2005 à 08:50
[modifier]

V’là-t-y pas que cette fois le test de GeekTool proprement dit apparaît à la fois dans la rubrique « humeurs » à côté de sa présentation, et dans la rubrique « Tests » ! Help, un admin pour corriger ça ! ;-)

6)
Fabien
, le 25.04.2005 à 09:02
[modifier]

J’ai testé GeekTool pendant un bon moment et je trouve sympathique et très bien fait.

Malheureusement il est trop limité par l’utilisation de commandes shell et en ce sens, Konfabulator et bien plus complet est bien plus configurable.

7)
Dan DT
, le 25.04.2005 à 10:17
[modifier]

C’est vrai que c’est complètement inutile donc absolument indispensable :-)

Tu pourrais donner l’adresse du coucher de soleil à HK ?
M’ci

9)
mina
, le 25.04.2005 à 15:09
[modifier]

Indipensable en effet, et beaucoup plus léger que Konfabulator. Je l’utilise pour avoir en permanence le calendrier du mois en fond d’écran. Pour ceux qui sont intéressés, voici le code (à placer sur une seule ligne) :

cal | awk ‘{ print  » « $0; getline; print  » Lu Ma Me Je Ve Sa Di »; getline; if (substr($0,1,2) ==  » 1″) print  » 1 « ; do { prevline=$0; if (getline == 0) exit; print  »  » substr(prevline,4,17)  »  » substr($0,1,2)  » « ; } while (1) }’

D’autres utilisations intéressantes à cette adresse .

Nicolas

10)
lolopb
, le 25.04.2005 à 16:32
[modifier]

Fabien : tu n’as pas réussi à lui faire exécuter quel commande ?

Mina : J’avais fait aussi un calendrier francisé :

echo `date « +%d/%m/%Y »` |
awk ‘{ split(« Janvier/Fevrier/Mars/Avril/Mai/Juin/Juillet/Aout/Septembre/Octobre/Novembre/Decembre »,arr, »/ »);
split($0,arg, »/ »); a= »  » int(arg[1])  »  » arr[int(arg[2])]  »  » arg[3];
print substr( » « ,1,(21-length(a))/2) a; }’ ; cal |
awk ‘{ getline; print  » Lu Ma Me Je Ve Sa Di »; getline;
if (substr($0,1,2) ==  » 1″) print  » 1 « ;
do { prevline=$0; if (getline == 0) exit; print  »  » substr(prevline,4,17)
 »  » substr($0,1,2)  » « ; } while (1) }’ | awk -v cday=`date « +%d »`
‘{ fill=(int(cday)>9? » »: » « ); a=$0; sub( » « fill int(cday) » « ,
« | »fill int(cday) »| »,a); print a }’

Bien crade mais fonctionnel :)

Sinon, les fonctionnalités données ici sont assez GUIesques alors que GeekTool est surtout utile, àmha, dans des utilisations CLIesques, j’ai, grâce à lui, certains logs affichés en permanence ainsi qu’un décompte du nombre de fichiers de swap. J’envisage d’y ajouter, à terme, une surveillance de serveurs.


Unix is user friendly, it’s just selective when choosing friends…

12)
Fabien
, le 25.04.2005 à 17:08
[modifier]

Fabien : tu n’as pas réussi à lui faire exécuter quel commande ?

je n’ai pas dis que je n’arrivais pas à exécuter certaines commandes, j’ai juste dit qu’on devait se contenter de commande shell.

Le XML+Javascript de Konfabulator permet plus de libertés.

13)
lolopb
, le 25.04.2005 à 19:27
[modifier]

pilote.ka : euh, pour le fun ? parce que ce n’est pas encombrant ? parce que ça fait un truc de moins à faire tourner ? parce que ça me plaît ?

Chacun voit midi à sa porte, quoi :)

Fabien : ah okokok, perso, j’avais testé Konfabulator mais l’avais trouvé très gourmand, ça a pu changer, cela dit. Maintenant, il faudra voir ce que ça donnera avec Dashboard. Mais je comprends ce que tu dis et suis d’accord.


Unix is user friendly, it’s just selective when choosing friends…

14)
Olivier Pellerin
, le 25.04.2005 à 22:40
[modifier]

Sinon, les fonctionnalités données ici sont assez GUIesques alors que GeekTool est surtout utile, àmha, dans des utilisations CLIesques, j’ai, grâce à lui, certains logs affichés en permanence ainsi qu’un décompte du nombre de fichiers de swap. J’envisage d’y ajouter, à terme, une surveillance de serveurs.

Tu as raison : j’ai surtout mis l’accent sur les aspects qui peuvent intéresser les « utilisateurs de base », dont je suis. Peu de macintoshiens ont envie de plonger dans les arcanes d’unix, du shell et de la programmation. C’est d’ailleurs ce qui fait la réussite des différentes versions de félidés qu’Apple nous délivre : on a la qualité d’unix, et la facilité d’un mac. On peut le regretter, on ne peut que le constater. GeekTool est une ouverture vers le côté « obscur » du mac (dans le sens d’opaque). Si quelques utilisateurs y trouvent le goût de la découverte d’unix, celui-ci se sera fait de nouveaux amis…

15)
lolopb
, le 25.04.2005 à 23:22
[modifier]

Je suis d’accord pour dire que Mac OS X est avant tout un outil graphique (si je n’étais intéressé que par la CLI j’aurais plutôt un BSD sur ma machine, ça serait plus logique) et il faut mettre en avant les outils qui permettent d’en profiter.

Cela dit, présenter Geektool avec uniquement cette vue explique peut-être mieux les réactions de certains, et je les comprends très bien, ça peut paraître futile. Perso Geektool me permet de suivre de près ce qui arrive sur mon système et m’a permis, à force de voir passer des milliers de lignes de logs, de mieux comprendre certaines choses. Mais il faut être intéressé par le côté Unix de la chose, ce dont on peut très bien se passer avec Mac OS X, et heureusement :)


Unix is user friendly, it’s just selective when choosing friends…

16)
khertan
, le 17.05.2005 à 08:15
[modifier]

GeekTool … que dire … un must … Je trouve dashboard bien ridicule moi, je lui prefere effectivement GeekTool … pourquoi ? Bah avec un shell on peut tout faire …

Ca me permet de monitorer pas mal de chose …
Serveur, Rss Feed, cpu, battery, et j’en passe …

D’avoir la meteo … entre autre …

Et puis … euh bah en ce moment il ne sert plus … enfin qu’au bureau pour monitorer …. Ouin mon mac est mort ….