Profitez des offres Memoirevive.ch!
Le Canon 350D remplace le 300D. Mais que reste-t-il aux grands?

J'ai testé en octobre 2003 ici ce qui a été une des grandes révolutions numériques grand public: le Canon 300D.

En effet, pour la première fois, nous avions à disposition un vrai reflex numérique pour 1200 €, ce qui était tout de même assez fantastique à l'époque, où le moins cher des appareils du même type coûtait au bas mot 1000 € de plus. On ne remerciera jamais assez Canon d'avoir fait exploser le marché de l'époque. Disons plutôt que l'utilisateur ne remerciera jamais assez Canon, parce que la concurrence a dû haïr ce fabricant sur le moment.

J'ai été enthousiasmé par cet appareil à l'époque, même si je signalais principalement ses deux grosses lacunes:

  • une lenteur à la mise sous tension (3 secondes environ)
  • certains automatismes (type autofocus) qui étaient imposés par l'appareil qui pouvaient être fort gênants, même si un firmware "russe" était venu pallier cette limitation.

Et puis, le Nikon D70 est apparu, un tout petit peu plus cher mais aussi plus performant, donnant la maîtrise totale au photographe, pour venir contrecarrer l'attaque de Canon. Riposte fort réussie d'ailleurs.

Ce duo a entraîné une baisse de prix générale des entrées de gamme sur le marché du numérique, accompagnée d'un saut qualitatif, ce qui fait que depuis quelques mois, si le 300D restait un excellent appareil, il avait perdu un peu de son éclat. Il fallait donc le remettre au goût du jour, ce qui vient d'être fait avec la sortie du tout nouveau Canon EOS 350 D, en ce début de printemps 2005.

 

Pas mal l'éclairage wifi 3 flashs de mon Mark II tout de même...
Et bien, ce petit 350 D peut faire de même!

Avant toute chose, voici les spécifications techniques de la chose.

Comme d'habitude, je vous glisse le PDF du constructeur. Inutile que je retape le tout n'est-ce pas!

Quelques données importantes tout de même

Tout d'abord, le prix: 950 €, 1300 francs suisses environ (c'est toujours moins cher en Suisse) pour le kit avec objectif 18–55 EFS.

Prix identique pratiquement au 300 D actuel (qui va donc baisser de prix jusqu'à ce qu'il soit hors stock), mais avec un coup de boost général au niveau des performances.

D'abord, nous avons à faire à un tout nouveau capteur CMOS, issu de la même technologie que celle du 20D, même s'ils ne sont pas exactement identiques. Doté de 8 MP pour une taille APS-C de 22.4 sur 14.8, cela nous fait donc environ 3 MP de plus sur une taille équivalente à celle du capteur du 300D. Or, nous avons assez dit sur Cuk.ch que plus les photosites sont petits, plus ils ont de la peine à capter la lumière au fond de leur petit puits, plus le signal doit donc être amplifié, et plus le bruit est présent dans l'image. Ici, Canon a mis en place, comme sur le 20D, un réseau de microlentilles qui permet (je n'ai pas tout compris mais l'important est que ça marche) d'attirer la lumière jusqu'aux photosites. À cela s'ajoute, comme sur le 20D, un système de lecture des inforamations sur deux étage, pour justement diminuer le bruit. Le tout passant par un filtre passe-bas sur trois couches, un système anti-moiré sophistiqué (le moirage étant l'une des plaies du numérique), et se trouvant être calculé par le nouveau processeur DIGIC 2, bien plus puissant que le DIGIC 1.

Le capteur (source Canon USA)


Et le processeur (source Canon USA)

Nous verrons plus loin si ces progrès permettent d'éviter les parasites sur l'image. Moi, ça me dépasse ces informations techniques, et je me dis que je fais confiance au constructeur. Seul compte le résultat, et nous allons voir qu'il est bigrement bon.

Cette taille du capteur implique un coefficient d'agrandissement de X 1.6 pour tous les objectifs par rapport à leurs indications argentiques. Ainsi, le 18-55 mm devient un 29-88 mm. Le 70-200 mm un 112-320 mm. Génial pour ceux qui aiment les téléobjectifs puissants, moins drôle pour les amoureux des paysages et des grands-angles.

Je signale immédiatement qu'aucun dispositif antipoussière n'est de la partie. Dommage, Olympus et Pentax font donc toujours œuvre de pionnier à ce niveau. Cela dit, des solutions simples existent désormais pour nettoyer son capteur, qu'on se le dise.

Le viseur basé sur un pentamiroir est important lui aussi pour un plaisir maximum de prise de vue sur un reflex.

Grossissement à 0.8, ce que l'on voit reste petit, en particulier par rapport aux viseurs des reflex argentiques, mais aussi par rapport aux viseurs des appareils haut de gamme. Cela dit, j'apprécie malgré tout ce genre de système de visée qui reste nettement meilleur que les viseurs électroniques des bridges cameras. Le verre de visée Precision Matte de nouvelle génération est censé améliorer le contraste. Personnellement, si j'ai pu le remarquer (je vois immédiatement si l'image est nette ou pas), et si je trouve ce viseur meilleur que celui du Nikon D70 par exemple, je préfère bien entendu celui de mon EOS 1D Mark II (testé ici).

Encore heureux...

Notez à droite le correcteur dioptrique.

À ce propos, viser avec des lunettes est tout à fait possible, et il n'y a pas besoin de loucher comme une bête pour voir les indications données en vert.

Source Canon USA

Bref, au niveau viseur, pas trop mal, mais peut mieux faire, comme la plupart de ses concurrents. Peut mieux faire également au niveau de la couverture de l'image réelle qui se trouve être de 95 %, comme pratiquement la plupart des appareils reflex numériques, excepté les modèles pros.

Un boîtier créé pour le numérique

Si l'ancien Canon 300 D était doté d'un boîtier en provenance directe du stock des appareils argentiques équivalents, le 350 D est totalement nouveau, et conçu dès le départ pour le numérique. Ainsi, le miroir et le verre de visée s'adaptent à la petite taille du capteur, ce qui lui permet de remonter en faisant nettement moins de bruit et en diminuant de beaucoup les vibrations.

Notez le tout petit miroir

En parlant de bruit, je dois dire que je le trouve tout simplement divin. Il nous fait un petit "Ouiiiin" qui accompagne la remontée du miroir qui est tout bonnement adorable. Pour ceux qui en voudraient encore plus, il est possible, à l'aide de la fonction personnalisée 7, de bloquer le miroir en position relevée avant le déclenchement (on déclenche une première fois, ce qui remonte le miroir, puis une deuxième fois, pour prendre la photo), ce qui évite alors complètement le risque de bouger sur trépied.

Pour un appareil d'entrée de gamme, pas mal tout de même non?

Canon prétend avoir sorti le plus petit reflex digital au monde,

  • Les cotes du 300D: 142 x 99 x 72.4 mm, pour 560 grammes
  • Les cotes du nouveau 350 D: 126.5 x 94.2 x 64 mm pour 485 grammes nu, 780 grammes sur ma balance avec batterie et zoom 18–55. Nous ne sommes pas bien loin des 640 grammes d'un bridge comme le Minolta A2, ou des 580 grammes du A200.

Je n'ai malheureusement plus de 300D pour vous montrer la différence de taille, mais permettez-moi de vous montrer le 350 D à côté de son grand frère, l'EOS 1D Mark II.

C'est petit IXUS 400 qui prend ses deux grands frères. Qu'est-ce qu'il est fier!

Pour vous rendre compte aussi de la miniaturisation de la bête, le voici doté du 70-200 2.8L de Canon:

Cette petite taille est à la fois un plus certain et un moins. J'adore par exemple le poids conséquent de mon Canon Mark II, en particulier pour la stabilité que ce poids implique, mais il est vrai que pour partir en ballade une journée dans Paris par exemple, il devient très rapidement insupportable. Je prends en fait cet appareil pour aller faire de la photo, dans des situations bien précises.

Le 350 D, c'est tout autre chose. Je l'ai pris comme appareil de tous les jours. J'ai testé ici l'IXUS 400 que j'ai souvent dans la poche, mais pour moi, cet appareil, excellent au demeurant, reste un moyen de prendre un petit témoignage rapide de ce que je peux avoir envie de surprendre. Ce n'est pas vraiment faire de la photo.

J'ai testé les bridges camera de type Minolta A1, A2, A200, qui permettent, eux, de tout régler et de pratiquer sa passion, mais avec ce fichu viseur électronique, et avec tout de même du bruit dans l'image à partir de 400 ISO. De plus, ils donnent des images au format 4:3 et je m'excuse, c'est personnel et je sais que ça en énerve certains, j'ai été éduqué à prendre des photos au format 3:2, je connais les règles de composition avec ce format, je n'arrive pas à me faire au format carré. Comme je l'ai écrit en conclusion du test consacré au A200 (que j'ai revendu pour acheter le 350 D, ne vous inquiétez pas trop pour mes finances), je n'ai pas de plaisir à photographier avec ce type d'appareil même si les images qu'ils fournissent sont la plupart du temps à la hauteur, et finalement, ça m'est assez insupportable, de ne pas avoir de plaisir.

Tandis que le 350 D, c'est, comme je l'ai dit, autre chose: le même encombrement pratiquement qu'un bridge (il tient dans la même housse que le A200 mais la remplit un poil plus) avec l'objectif de base, le 18-55, ou avec un 50 mm 1.4, voire même avec le 16-35 2.8, mais il peut être transporté partout. Et surtout, je retrouve toutes mes sensations avec cet appareil. Même en mode automatique, j'ai l'impression d'avoir un vrai appareil de photo dans les mains, ce qui en plus est le cas.

Si vous avez des mains énormes, peut-être serez-vous dérangés par cette taille "mini". Personnellement, les commandes tombent parfaitement sous la main, les boutons sont d'une taille tout à fait standard pour un reflex, et le toucher est bon. Certes, pas de "caoutchoutage" comme sur les appareils haut de gamme, remplacé par une sorte de granulation assez efficace du polycarbonate qui est le matériaux de tous les capots, recouvrant un châssis qui allie acier inoxydable et polycarbone. Pas de tropicalisation non plus: le 350 D, comme tous les appareils de ce prix, ne supportera pas trop de prendre des images sous une pluie battante.

Et puis, si vous y tenez vraiment, un poignée spéciale est livrée en option, avec déclencheur vertical. Il s'agit de la BG-E3. Elle permettra de travailler avec deux batteries, ou de placer 6 piles AA à la place, ce qui peut être une belle solution de dépannage puisque l'on trouve ces piles absolument partout.

Au niveau esthétique, je trouve ce boîtier vraiment très mignon, ramassé sur lui-même, prêt à bondir. Du très bon travail quoi.

Ah, et ceux qui souhaiteraient revoir le 350 D dans sa robe grise peuvent espérer: en effet, il est sorti dans cette couleur dans certains pays, mais pour l'Europe, c'est le noir qui semble être la seule couleur pour l'instant disponible. Mais rien ne dit que notre continent n'importera pas prochainement des modèles gris. Je vous en mets un ici tiré du site canon.us juste pour que vous puissiez vous faire une idée.

Cela dit, si j'avais le choix, je le prendrai en noir... Donc je suis content.

Le boîtier, son ergonomie

L'utilisateur Canon ne sera pas trop perturbé par l'ergonomie du 350 D. Je dirais même plus, celui qui vient du 300D retrouvera ses marques en quelques secondes. Ici, nous n'avons pas le système de sécurité du Mark II qui peut être difficile à saisir (la validation d'une commande ne se fait pas tant que l'on n'a pas lâché le bouton). C'est du standard, du facile.

Comme je l'ai écrit plus haut, les boutons tombent parfaitement sous la main.

Derrière le viseur , nous trouvons la traditionnelle molette, qui n'est pas secondée par une deuxième sur l'arrière du boîtier, comme sur les appareils plus haut de gamme de la marque.

Cette molette permet, selon le mode de prise de vue, de décaler le programme, de changer la vitesse ou le diaphragme, associée à l'appui sur un bouton, de choisir un collimateur autofocus par exemple.

La molette crantée, permet de choisir le programme de prise de vue:

 

  • petit rectangle vert, soit Tout auto, sans possibilité donnée à l'utilisateur d'intervenir sur les choix de l'électronique
  • P, Tout auto mais décalage des programmes (ouverture/vitesse) ainsi que choix du collimateur autofocus disponibles
  • les traditionnels modes créatifs chez Canon, TV (priorité à la vitesse) Av (priorité au diaphragme) M (Manuel) A-DEP (choix de la zone de mise au point)
  • les programmes tout faits qui ne nous laissent pas ou peu de choix: portrait, paysage, macro, sport, ambiance nocturne, flash interdit faisant partie de ce que Canon appelle la zone élémentaire

Le bouton ON-OFF est bien plus pratique que ce que proposent certains concurrents, en particulier dans les compacts. C'est allumé ou éteint, on sait où l'on en est.

Notez que l'appareil sait se mettre en veille tout seul, comme il se doit, et que ce délai de mise en veille est paramétrable via un menu.

Le dos ressemble lui aussi à celui du 300D.

Nous retrouvons sur le haut à droite, tombant sous le pouce, le bouton de choix du collimateur autofocus (en conjonction avec l'unique roue codeuse) qui sert de loupe en mode lecture ainsi que le bouton de mémorisation de l'exposition (y compris au flash d'ailleurs, avec pré-éclair), en mode prise de vue et loupe négative/affichage de vignettes en mode lecture.

Comme sur le 300D, la mollette arrière fait place à un pad, qui donne un accès rapide à 4 fonctions principales et fort importantes lorsqu'on photographie:

  • la sensibilité ISO (de 100 à 1600 ISO)
  • la balance des blancs (Auto, lumière naturelle, ombragé, nuageux, tungstène, Flurorescent, flash et personnalisé)
  • le type de mise au point (One Shot, AI servo, ou AI, j'en parlerai plus bas)
  • le type de calcul de la lumière (matricielle (évaluative chez Canon, sur 35 zones), pondérée centrale ou "sélective" sur les 9 % du centre de l'image)

Ces quatre boutons sont en quelque sorte des raccourcis-clavier qui nous mènent directement au bon endroit dans les menus traditionnels. Pas d'écran particulier donc.

Un clic sur le bouton ISO du Pad nous amène directement ici

Un autre clic nous amène à la balance des blancs...

Ce Pad sert bien évidemment à nous déplacer dans les menus, à sélectionner une commande (touche "Set" au centre), et à avancer, reculer, nous déplacer dans les images en mode lecture.

En mode prise de vue, cette touche SET peut se voir attribuer un raccourci supplémentaire (lecture, choix de la qualité, passage direct au choix du collimateur autofocus, choix des paramètres)

Un peu plus à gauche, nous trouvons

  1. les boutons de correction d'exposition (par pas de 1/3 ou 1/2 IL, à choix) qui permet aussi de sélectionner le diaphragme avec la molette en mode manuel (eh oui, vu qu'il n'y a pas de deuxième molette, il fallait bien trouver une solution. Elle tient la route, n'oublions pas que nous sommes en mode manuel justement, et que nous avons le temps!
  2. le choix du type de motorisation: normal, rafale, ou retardateur (dix secondes)
  3. le bouton d'illumination de l'afficheur LCD, bien pratique de nuit

Plein centre, place aux deux écrans.

Le petit afficheur des paramètres de prise de vue, situé au-dessus de l'écran principal affiche le nécessaire et peut être rétro-éclairé.

L'écran TFT de 115'000 pixels affiche quant à lui les images en lecture, les menus, et a une diagonale de 1.8 pouces. Il n'est pas trop grand donc, surtout lorsqu'on le compare au magnifique TFT qui équipe le Minolta 7D. Il n'est pas protégeable non plus, ce qui est dommage. Par contre il reste lisible en plein jour, même dans des conditions difficiles.

Trois types d'affichage sont proposés:

Vierge (la trame de ces images est invisible en réalité)

Informations de base

Informations complètes avec histogramme

Je le répète? Oui? Non, Madame, non Monsieur, cet écran ne vous permettra pas de voir ce que vous visez pendant la prise de vue. Nous sommes sur un reflex, pas sur un compact ou sur un bridge. Si cet inconvénient vous est insupportable, dirigez-vous plutôt vers ces types d'appareils. Cette lacune, pour autant que c'en soit une (c'est vrai que ces écrans qui se tordent sont assez intéressants) se retrouve sur tous les reflex, même les très hauts de gamme.

À gauche des écrans, nous trouvons 5 boutons rangés verticalement à gauche des deux écrans, permettant, de haut en bas:

  • d'afficher les menus
  • d'afficher les infos sur les réglages actuels
  • de visionner les images en sautant par pas de 10 ou de 100 vues ou de date en date en mode lecture (pratique lorsqu'on a des centaines d'images sur une très grosse carte)
  • de passer en mode lecture
  • d'accéder à l'effacement des images

Sur l'avant de l'appareil, nous trouvons à droite:

  1. le bouton permettant de sortir le flash
  2. le poussoir permettant de déverrouiller l'objectif
  3. le testeur de profondeur de champ

Et à gauche, l'illuminateur anti-yeux rouges (qui fonctionne comme une petite lampe torche)

Le compartiment pour la nouvelle batterie Li-ion NB2LH est situé sous l'appareil...

Il s'agit d'une batterie incompatible avec les autres chargeurs de la gamme. En revanche, elle est toute petite et très légère, et selon mes tests, tient plus de 300 images, cela en tenant compte du fait que j'utilise le flash intégré sur une petite cinquantaine de photos, et que l'appareil a du alimenter très souvent deux objectifs stabilisés assez conséquents (70-200 et 100-400).

Le compartiment pour la carte CompactFlash type I et II (compatible MicroDrive bien entendu) est situé sur le côté. Aucun problème d'accessibilité n'est à signaler.

La connectique est à l'opposé:

Parfaitement protégé par un capot caoutchouté, nous trouvons dans ce compartiment une prise pour télécommande, une autre pour brancher l'appareil sur un téléviseur (câble fourni) et un port USB 2 High Speed.

Voilà pour le tour du boîtier parfaitement fini. Vous constatez que nous n'avons pas à faire à un appareil doté d'une boutonique aiguë. C'est sobre, bien disposé, bien placé, comme toujours chez Canon.

Performances à la hausse

Le 350 D est une véritable petite bombe. Si le 300 D souffrait d'un délai de 3 secondes pour être disponible après la mise sous tension, le 350 D est disponible en 0.2 seconde. C’est-à-dire rien du tout, c’est-à-dire disponible de suite. Fantastique progrès qui nous permet d'atteindre pratiquement la perfection à ce niveau.

La latence au déclenchement est de 100 millisecondes, ce qui est excellent et imperceptible. Les boîtiers pros sont à 40 millisecondes, mais franchement, je ne vois pratiquement pas de différence à l'usage. Et je peux vous dire que je passe souvent de mon Mark II à ce 350 D ces derniers jours.

Que nous sommes loin de la seconde quand tout va bien, sur un compact!

Notez que le temps d'obscurcissement pendant la prise de vue passe de 225 millisecondes (pour le 300D) à 170 millisecondes pour le 350 D. Cette donnée provient de Chasseur d'Images. Personnellement ni l'un ni l'autre ne m'ont jamais gêné et très franchement, et bien je ne vois pas vraiment la différence.

L'autofocus sur 7 points est fiable et extrêmement rapide, même avec l'objectif 18-55 livré avec le Kit de base, qui n'est pourtant pas USM. Les collimateurs s'illuminent discrètement, comme le veut la tradition, pour indiquer à l'utilisateur sur quoi l'appareil fait la mise au point. Il est possible d'imposer au 350 D un capteur, à l'aide de la molette située derrière le déclencheur.

Même en cas de luminosité faible, l'appareil s'en sort à merveille et s'appuie, au besoin, sur une petite série d'éclairs avant la prise d'image pour faire la mise au point.

Et puis, avec de très gros téléobjectifs, l'appareil ne montre aucun signe de faiblesse, ce qui est relativement normal puisque tous les objectifs modernes de Canon sont USM (moteur dans l'objectif).

Même mon 100-400L fonctionne à merveille ce qui n'était pas le cas, si je ne me trompe pas, du 300D (j'espère ne pas écrire de bêtises mais je crois savoir qu'un contact empêchait la compatibilité avec les super télés). Visiblement, le 350 D n'est touché par cette limitation.

En mode AI servo, j'ai testé l'appareil en prenant mon fils venant contre moi en trottinette. Il ne s'agit pas d'un bolide de formule 1, certes, mais l'appareil, mis en mode rafale (3 images par secondes), a pris toute la série de photos nettes. Qu'est-ce que c'est appréciable!

Deux exemples de la série (rappel: les images que vous obtenez en agrandissement si vous cliquez sur les vignettes se sont pas en taille réelle et subissent toutes une compression JPEG pour passer sur notre site. Elles perdent donc en qualité, que ce soit bien clair!):

Le fabriquant annonce 14 images sans ralentissement, j'ai pu personnellement prendre des rafales continues de 11 images en mode JPEG L (la meilleure qualité d'image à ce niveau), et cela en moins de 4 secondes, chrono en main (3.6''). Puis l'appareil ralentit la cadence.

Il faut 6 secondes seulement, sur une carte rapide, pour enregistrer la totalité de la rafale.

En mode JPEG M, l'appareil prend des images à n'en plus finir.

En RAW, c'est 4 images qui sont disponibles sans avoir besoin d'attendre un peu. Au bout de 9 secondes, la rafale est complètement enregistrée sur la carte.

Comme vous le constatez, ces résultats sont excellents pour un appareil de ce type, mais aussi intrinsèquement.

J'ai aussi suivi un match de football de Jonathan (mon deuxième fils chronologiquement). Avec le 100-400, pratiquement aucune photo n'était floue, et si c'était le cas, la faute m'en incombait puisque je n'avais pas choisi une vitesse d'obturation assez rapide.

Oui, le Canon 350 D est réactif, c'est le moins que l'on puisse dire. Bel ouvrage et grands progrès, même si le 300D n'était de loin pas un manche.

Et il ne faut pas oublier que les fichiers à traîter sont tout de même assez conséquents! Nous avons à faire à des images de 3'456/2'304 pixels en JPEG haute qualité.

Puisque j'en suis aux performances, il me faut tout de même signaler que l'obturateur est plutôt musclé puisqu'il monte de 30 secondes jusqu'au 4'000e de seconde. Bien entendu, un mode BULB (pose longue) est disponible.

Qualité de l'image

Le 300 D m'avait ébloui grâce à son processeur DIGIC, le 350 D est encore plus époustouflant grâce à son DIGIC II que j'avais déjà pu apprécier sur le 1D Mark II.

Comme nous l'avons vu plus haut, l'appareil est extrêmement rapide, et c'est en grande partie grâce à ce calculateur impressionnant. Au niveau qualité, il y a un certain traitement à assurer pour éviter le bruit lorsque tant de photosites sont regroupés sur un petit capteur.

Il me semble que Canon a moins tapé dans les réglages un peu claquant qu'avec l'ancien modèle, même dans le mode "Paramètres 1" qui pousse tout de même un poil le contraste et la netteté.

Au niveau espace de couleurs, nous disposons des traditionnels Adobe sRVB (compatibles avec tous les labos) et Adobe RVB (espace plus riche, mais souvent aplati au niveau du sRVB lorsqu'on passe dans ces mêmes labos)

Ici, un détail d'une photo de ma plaque de voiture, prise au 400 mm! Taille réelle si vous cliquez sur l'image.

Là, un extrait toujours d'une image de la ferme située à environ 300 mètres de chez moi, au 400 mm toujours (équivalent 600 mm, merci le stabilisateur!)

L'image de base complète dont est tiré le détail ci-dessus:

Le gain de 2 MP par rapport au 300 D est bien présent, ce qui autorise sans problème des tirages jusqu'au A3, ou permet des recadrages conséquents sur de plus petits supports.

L'exposition est parfaitement travaillée, dans tous les modes. La plupart du temps, la mesure évaluative répondra à vos besoins. Vous passerez en mode "spot" (sélective dans le langage Canon) par exemple pour des photos de scène.

Oui, ces appareils modernes sont tout de même fantastiques.

Faut que je propose cette image à Romande Energie moi...

En ce qui concerne la dynamique de l'image, les ombres restent riches et les hautes lumières, si elles sont sensibles, comme c'est presque toujours le cas, sont bien traitées. Reste à avoir dans les mains pour comparer ce qui semble être la référence à ce niveau (mais à ce niveau seulement): le Fuji S3 Pro et ses petits "photosites secondaires" dédiés justement à la dynamique.

Tant les ombres sur le canapé, que l'extérieur, pourtant en plein soleil, reste exploitable.
Je précise que je ne cherche pas à faire de l'artistique!

C'est la maison d'Iris et de Caplan. Les couleurs font un peu carte postale
mais en fin d'après-midi, c'est bien l'ambiance dans laquelle nous baignions...

Un détail en taille réelle de l'image ci-dessus. Le piqué est là, même avec le petit zoom de base.

 

Reste le bruit dans l'image.

Comme d'habitude, je prends mon téléviseur comme référence. Ben zut, je suis embêté, sur les gris habituels (voir autres tests), on ne voit pratiquement rien.

Alors regardez bien l'écran lui-même, éteint sur les extraits de l'image suivante (aperçu):

En rouge, les détails qui suivent.


100 ISO
ce que vous voyez sur le gris est la structure du plastique.

200 ISO
Toujours rien...

400 ISO
Ça reste parfaitement propre

800 ISO
Très bien, toujours, même si le bruit apparaît sur la partie la plus haute de l'extrait

1600 ISO
l'image reste tout à fait exploitable

 

Merci DIGIC II. Il ne reste plus qu'à souhaiter que cette belle technologie se retrouve dans un compact, parce que là, on est très loin de ce résultat.

Les tailles d'images sont au nombre de trois en JPEG, avec deux taux de compression:

  • 3456x2304
  • 2496x1664
  • 1728x1152

À cela s'ajoutent deux modes: RAW (3456X2304) et RAW+JPEG

La taille des fichiers en mode JPEG haute qualité varie entre 2 et 5 Mb, ce qui reste acceptable.

Cela nous donne la possibilité en JPEG haute qualité de stocker environ 137 images sur une carte 512 (moyenne 3.7 Mb), et 57 images en mode RAW (8.9 Mb en moyenne toujours, selon Canon, mais j'ai plutôt obtenu des fichiers entre 7 et 8 Mb).

Notez que le RAW Canon est standard à la marque, puisque j'ai pu le lire dans son intégralité dans iView Media Pro, qui n'a pas été mis à jour pour supporter la sortie de ce nouvel appareil.

Un mode Noir et blanc avancé

Si la plupart des appareils offrent un mode noir et blanc en standard, ces derniers se contentent de désaturer les couleurs. Dans ce cas, je préfère nettement prendre mes images en couleur et travailler avec le mélangeur de couches dans Photoshop. L'ajout d'un calque de réglage me permettra même de garder les deux images: celle en couleur, et celle en noir et blanc dans le même fichier, affichant l'un et l'autre par simple choix dans la palette des calques.

Il n'empêche: le mode noir et blanc du Canon 350 D pourrait parfois changer mes habitudes puisqu'il met à disposition une sorte de mélangeur de couches intégré. Vous choisissez le mode et blanc, le contraste et la netteté, ainsi que le filtre à appliquer (vert, rouge, orangé, jaune ou aucun) puis le virage désiré (un peu gadget pour ce dernier, à choix Sépia, bleu, violet, vert ou aucun).

Avantage par rapport au mode couleur puis retouche dans Photoshop? L'image en noir et blanc pèse moins lourd sur la carte (à peine la moitié), en mode JPEG (pas en RAW), tout simplement.

La prise de vue au flash

Le petit flash intégré (nombre guide  13) monte bien haut lorsqu'il entre en fonction (automatiquement au besoin ou manuellement). Cela évite en grande partie les yeux rouges, sans même avoir besoin de mettre sur "ON" l'artifice d'éblouissement dont j'ai parlé plus haut.

Ce petit flash est vraiment un plus. Je sais que je vais en faire hurler plus d'un, mais nom d'une pipe, le jour où on m'en met un sur un appareil "Pro", je serai vraiment content. Parce que pour dépanner, pour un petit débouchage des ombres en extérieur, c'est quand même le top. Mais bon, je pense que ça fait ringard de mettre ça sur un appareil haut de gamme, et que personne n'ose. N'empêche, qu'est-ce que ce serait bien!

Ce petit flash bénéficie du ETTL 2 introduit avec le nouvel EOS 1D Mark 2 et dont bénéficient désormais le EOS 1DS Mark 2 ainsi que le 20D.

Rappelons que ce ETTL 2 prend en compte la distance du sujet et son taux de réflexion. Je peux vous dire que je n'ai plus raté une photo au flash depuis que j'utilise ce système, même lorsque le sujet est sur un fond noir ou au contraire réfléchissant.

1. Basile, un peu obsédé par Spiderman, m'envoie un fil d'araignée en pleine tête.
2. Non, je ne vis pas perpétuellement stores baissés, c'est pour les besoins du test.
3. Cette scène d'une violence insoutenable est éclairée par le petit flash interne du 350 D

Si vous montez un flash EX, vous bénéficierez également de ce ETTL 2 avec le flash externe. De plus, si vous montez un 580EX, la tête zoom de ce dernier sait s'il se trouve sur un EOS 1DS (coefficient de X1 pour les objectifs), un EOS 1D (X 1.3) un 20D ou un 350 D (X 1.6).

Vous pouvez aussi travailler au flash sans cordon avec des flashs EX de la marque, mais malheureusement, le flash intégré ne peut pas être le flash maître (comme c'est dommage!). Il faudra placer un 550 ou un 580EX sur l'appareil ou un adaptateur (ST–E 2, fort cher) dédié. Le 20D, le 10D et le 300D souffraient déjà de cette petite lacune. Et que l'on ne vienne pas me dire que l'éclair pilote est impossible sur un flash intégré: les bridges A1 et A2 (pas A200) de Minolta sont dotés de cette fonction.

Le 550EX que j'ai placé pour l'exemple sur le 350 D
se déclenche avec le flash du 580EX qui est placé sur mon Mark II.
Rigolo non? Non? Ah bon...

Et puis, quel dommage que la prise synchro flash soit absente... Cela posera des problèmes à pas mal de photographes pros en studio, qui devront se rabattre sur du plus haut de gamme.

Ces deux petites déceptions passées, je ne peux que constater que la couverture de ce flash intégré est tout à fait correcte (sans bien entendu atteindre la qualité de celle d'un flash externe), et que le système évite largement les camemberts sur le visage de vos sujets.

La vitesse de synchro-flash monte au 200e de seconde, mais avec un flash externe EX, la synchro à haute vitesse est disponible d'un simple appui sur un bouton.

Notons également que la correction de l'exposition au flash est disponible via un menu, et que la synchronisation sur le deuxième rideau est possible par un réglage sur la fonction personnalisée 9.

Je rappelle que la traditionnelle mémorisation de l'exposition au flash de Canon, dont j'ai parlé plus haut, s'utilise comme sur tous les autres boîtiers du fabricant. Et qu'elle est aussi utile que la mémorisation de l'exposition sans flash, même si on a souvent à tort tendance à ne pas trop l'utiliser.

Quelques mots sur les menus et les fonctions personnalisées

Les menus de l'appareil sont clairs et ordonnés. Ils ne dépassent pas une page, il n'y a donc pas de commandes cachées.

Deux de ces menus sont consacrés à la prise de vue, un à la lecture et à l'impression, et deux autres aux réglages de configuration de l'appareil.

9 fonctions personnalisées font leur apparition:

  • utilisation de la touche "set" (voir plus haut)
  • réduction du bruit sur les images en pose longue (par soustraction d'un noir)
  • vitesse de synchro flash en mode AV (priorité au diaphragme)
  • utilisation différenciée de la touche de mémorisation de l'exposition et de la mise au point
  • type d'assistance du flash en autofocus (aucune, interne, et flash externe seulement)
  • paliers de réglages de la correction d'exposition (1/3, et 1/2)
  • verrouillage du miroir avant exposition (voir plus haut)
  • mesure ETTL 2 évaluative ou pondérée centrale
  • synchronisation du flash sur le premier ou le deuxième rideau

Au niveau réglages du traitement de l'image, nous trouvons trois sets prédéfinis:

  • paramètres 1 (par défaut) qui accentue la netteté et la saturation des couleurs
  • paramètres 2 qui donne des couleurs plus douces, à privilégier pour le portrait
  • noir et blanc, dont j'ai parlé plus haut

Nous trouvons encore trois réglages personnalisés. L'utilisateur pourra stocker ses propres réglages des paramètres suivants:

  • contraste
  • netteté
  • saturation
  • teinte couleur (pour la couleur chair)

En ce qui concerne la lecture des images, la rotation automatique des images en mode portrait est présente, tout comme leur protection. Un diaporama est disponible et c'est dans ce menu qu'on règle le temps de lecture de chaque image.

Au niveau impression, toutes les fonctions que l'on a l'habitude de voir sur les appareils modernes sont bien là. Compatibilité PictBridge ou CPDirect, Bubble Jet Direct, ce qui permet d'imprimer sur pratiquement toutes les imprimantes du marché.

Pour les labos, si vous déposez vos cartes dans une borne de grand magasin, tout le DPOF standard est présent (nombre de copies, ordre d'impression, etc...).

Au niveau communication des données, l'EXIF 2.21 est de mise, donc nous avons là aussi une compatibilité maximale avec la plupart des programmes d'image.

Avec le Mac

Le 350 D a la bonne idée de passer à la connectique USB 2 High Speed, ce qui me fait une belle jambe, moi dont l'Alubook génération 1 est condamné à l'USB 1.1, heureusement compatible. Cela dit, j'utilise personnellement toujours un lecteur de cartes PCMCIA, je n'arrive pas à me faire à ces câbles. Si vous avez un lecteur de cartes FireWire ou USB2 (et que votre ordinateur est capable d'en tirer parti), il me semble que vous devriez de toute manière passer par lui, ce qui est bien plus pratique.

Surtout qu'à ce niveau, le bilan est nettement moins rose que pour la partie photographique. En effet, mon 350 D n'est pas reconnu par Transfert d'images.

Ben si hé, banane! Bien sûr que je suis connecté!

Il faut donc passer par la solution Canon, soit ImageBrowsers.

Possible de télécharger les images sur le disque via cet utilitaire, encore heureux!

Tiens, je peux changer quelques paramètres depuis le Mac.
On voit réapparaître le bug qui touche quelques applications
qui emploient des vieilles librairies et qui suppriment l'affichage
des minutes et des secondes sur le système suisse romand.

CameraCapture ne veut même pas se lancer (le lisez-moi annonce bien un problème de compatibilité avec la 10.3 et suivantes, mais dit qu'il suffit de débrancher l'appareil et le rebrancher pour que ça fonctionne, il n'en est rien).

En fait, cet utilitaire est utilisable mais non pas via son icône, mais en passant par ImageBrowser, onglet "Prise". Il est alors possible de déclencher l'appareil via l'ordinateur, et de sauvegarder les images immédiatement dans un dossier de votre choix sur votre machine.

Digital Professional permet de développer le format Raw propre à Canon, photo par photo ou en série. L'interface est nouvelle et se trouve être assez efficace, et surtout enfin compatible avec les autres appareils de la marque. Plus besoin d'avoir une version spécifique pour chaque boîtier. Je préfère pourtant C1 Pro ou DXO, dans un autre style.

PhotoStich est toujours de la partie, comme toujours chez Canon, et nous permettra de faire des panoramiques réussis à partir de quelques photos prises en prévision de ce traitement.

Bref, l'achat minimum, si vous ne l'avez pas encore, sera un petit PhotoShop Element 3.

Cette offre logicielle est donc à mon avis insuffisante pour le Mac (233 MB pour ça!). Tout juste peut-on se dire que Canon ne nous fait pas payer un logiciel que nous avons peut-être déjà. Après tout, pourquoi pas.

MAJ du 10 avril: sous le nouveau système Tiger, l'appareil est reconnu par Transfert d'images et par iView, mais plus sur imageBroswer! Ce dernier signale en effet l'absence d'une carte CompactFlash.

Les petits cadeaux

Si vous enregistrez votre 350 D avant le 31 décembre 2005, vous pourrez recevoir une carte CompactFlash de 256 Mb gratuitement. Visiblement, il ne s'agit pas d'une carte ultra rapide, mais bon, 256 Mb, c'est toujours ça.

De plus, des bons sont offerts permettant un certain nombre de rabais sur des objectifs ou des accessoires. N'oubliez pas de regarder le carnet rouge si vous devez de toute manière un flash, un doubleur de focale, ou que sais-je encore.

En conclusion

Ne restons pas sur cette demi-fausse note de l'offre logicielle facilement rattrapable.

Cet appareil est une vraie merveille.

Adieu les automatises et les limites du 300D!

Quand on le regarde, quand on le prend dans les mains, quand on l'essaie, on se demande bien ce qu'il reste aux grands. Certes, des rafales plus rapides, un viseur plus agréable couvrant le 100 % de l'image réelle (au lieu de 95%), une tropicalisation et des matériaux plus nobles, mais à part cela...

Nous avons à faire à une entrée de gamme. Mais attention: si à l'époque de l'argentique, les entrées de gamme étaient vraiment limitées au niveau des possibilités photographiques (réglages à disposition de l'utilisateur), il n'en est rien ici. Oui entrée de gamme, mais pas appareil au rabais. Tout ce que je veux faire avec un appareil de photos (et je suis assez exigeant vous savez), je le fais avec le 350 D. Seule l'absence de la prise synchro-flash peut être perturbante pour les photographes de studio, s'ils ne travaillent pas avec des flashs Canon pilotables sans cordon.

Ce 350 D a tout d'un grand, se trouve être compatible avec une gamme d'objectifs exceptionnels, avec les avantages de sa petite taille. Même si je continue à adorer le poids de mon Mark II, sa sensualité, je ne suis pas maso: s'il me faut passer une journée complète avec un appareil autour du cou, je prendrai le 350 D.

Et vous savez quoi? Je ne le regretterai pas une seconde, sauf s'il pleut.

96 commentaires
1)
Nikhopol
, le 04.04.2005 à 00:56
[modifier]

Beau test, comme d’habitude très argumenté ! Je suis d’accord avec ton point de vue, en rapport qualité prix, c’est assez imbatable. Maintenant, il va falloir voir la réponse de Nikon à ça : il semble que la sortie d’un D50 et d’un D70s soit imminente. En effet, les notices ont été un temps téléchargeables sur le site Nikon et finalement, il n’y a pas eu de démenti de la part de Nikon (info de Dpreview).
Alors, affaire à suivre !

Nikhopol
Visitez mon site : Nikhopol… en direct

2)
pilote.ka
, le 04.04.2005 à 06:16
[modifier]

Quel boulot. Mais il me semble qu’a l’extérieur il faut aussi utiliser le flash pour déboucher les ombres.

3)
Inconnu
, le 04.04.2005 à 07:29
[modifier]

C’est drôle, tu évoques le Nikon D70 et pas le E-300 de chez Olympus qui est aussi excellent et plus qu’abordable…!

macdigit

5)
Inconnu
, le 04.04.2005 à 07:49
[modifier]

Bravo, Francois, beau test bien complet, comme d’hab.
Quelques remarques: tu as testé le 350D avec tes optiques du 1D, qui sont exceptionnelles. Le 18-55 du kit est d’un excellent rapport qualité/prix, car justement il ne coute pas grand chose, surtout vendu en kit avec le 350D.
Par ailleurs, la petite taille du 350D a l’air d’obliger l’achat quasi systématique du grip. D’ou un surcout non négligeable de 150 euros environ.
Et puis je me demande qui est le vrai concurrent du 350D. Le 20D?

6)
lyonelk
, le 04.04.2005 à 08:02
[modifier]

Juste une précision, chez moi, le 350D est reconnu par iPhoto sans problème pour récupérer les images. Donc, si je ne fais erreur, par Transfert d’image. Est-ce le fait d’avoir débuté par l’installation et le test des logiciels fournis par Canon ?

Pour le reste, et avec beaucoup plus de compétences que les miennes, le test de François confirme mon impression générale de cet appareil. Sa rapidité notamment est excellent, meilleure que celle de mon réflex argentique (un Minolta 505si, certes). La mise au point de l’autofocus est quasi instantanée.

7)
François Cuneo
, le 04.04.2005 à 09:32
[modifier]

C’est drôle, tu évoques le Nikon D70 et pas le E-300 de chez Olympus qui est aussi excellent et plus qu’abordable…!

Je ne parle pas du E-300 par pure charité, je suis désolé jean-christphe.

Pour moi, la comparaison entre les deux appareils est impossible. Tant qu’Olympus ne fournit pas un bon autofocus, je ne parle pas des reflex Olympus, c’est tout. Même s’ils ont aussi des qualités, c’est clair.

Comme vous d’ailleurs, sur MacDigit, vous ne parlez pratiquement jamais des Canon. Il faut bien un équilibre n’est-ce pas?:-)

8)
alec6
, le 04.04.2005 à 10:30
[modifier]

Bon, dis nous François, de quoi es-tu le plus fier, de cet appareil ou de ton fils… hum ?
;-)))))

Alexis… tous les défauts (et des pitchous du même âge !)

9)
François Cuneo
, le 04.04.2005 à 10:34
[modifier]

Bon, dis nous François, de quoi es-tu le plus fier, de cet appareil ou de ton fils… hum ?
;-)))))

Duquel parles-tu? (de fils):-)

10)
Malikolo
, le 04.04.2005 à 11:28
[modifier]

Bonjour François

Vraiment complet ton test : il me conforte dans l’idée d’acheter cet appareil. Mais il subsiste une question : quel(s) objectif(s) de qualité correcte peut on utiliser avec ce reflex ?

Enfin, tu parles de solutions pour le nettoyage des capeturs. Comme c’est une de mes angoisses, est ce que tu pourrais en dire un peu plus.
Bravo pour ton site qui est une de mes références.

Cordialement

Pierre

11)
François Cuneo
, le 04.04.2005 à 12:13
[modifier]

Malikolo, tu peux utiliser toute la gamme de Canon au niveau des objectifs. Il faut voir selon tes besoins. D’ailleurs, avec le 350, un DVD te fait faire le tour des objectifs.

Personnellement, j’utilise le petit objectif de base pour « quand je veux voyager léger », le 18-55 donc, mais pour le reste, je n’ai que des objectifs de série L, un peu chers j’en conviens (16-35, 70-200, 100-400)
J’ai aussi le 100mm 2.8 Macro et le 50mm 1.4.

Les autres, je ne les connais pas vraiment, donc que te dire?

Jean-François Vibert recommande sur son site le 10-22 de chez Canon, ou un 17-35 2.8 chez Tamron, qui s’est mis à faire de splendides objectifs.

La poussière? La grosse soufflette ou alors les tampons dédiés, avec liquide. C’est cher mais hyper efficace. Regarde l’humeur de Blues sur la poussière (tu vas avoir peur, je suis beaucoup moins alarmiste que lui!), il y a tous les liens nécessaires.

http://www.cuk.ch/articles.php?unique=473

Je réponds à cette humeur ici:

http://www.cuk.ch/articles.php?unique=479

Et merci pour les compliments.:-)

12)
Saluki
, le 04.04.2005 à 12:15
[modifier]

quel(s) objectif(s) de qualité correcte peut on utiliser avec ce reflex ?

Même si la question ne s’adresse pas à moi, ce n’est pas une raison pour ne pas y apporter contribution.

Un réflex numérique n’a pour moi de réel intérêt que si tu as déjà un certain nombre d’objectifs de la gamme argentique, sachant qu’on peut avoir des surprises avec les rayons fortement inclinés…
Pour qui, comme moi, en plus d’un EOS1N et d’un EOS1V, avait une collection de cailloux « décente », le choix est vite fait, c’est un boîtier de la marque. C’est ainsi que j’ai acheté le D30, premier boîtier, vite déclassé par ce qui est arrivé depuis.
Il n’en fait pas moins de bonnes images.
Le 300D m’a été livré en kit avec le booster, le 18-55EFS spécifique et un 75-300 EF quelconque.
le 18-55 est un caca, j’espère qu’il a été recalculé.
Lors de la préparation de mon essai de Keynote, j’ai photographié l’écran avec lui, mais je l’ai également fait avec mon 17-35 L.
L’un fait le tonneau, l’autre le donne en bon rectangle.
Le seul hix est que le 17-35 coûtait 13000 francs-pas loin de 2000 Euros- quand je l’ai acheté.


Chouette, j’ai pris vingt ans: du MacPlus à l’Alubook.

13)
Bigalo
, le 04.04.2005 à 16:19
[modifier]

Tant qu’Olympus ne fournit pas un bon autofocus, je ne parle pas des reflex Olympus, c’est tout.

J’ai apprécié le test, comme d’hab ;-)) , mais ici je te trouve un peu dur. Quand, comme moi, on ne fait que de la macro, l’autofocus, est quelque chose d’assez secondaire. Au point que jusqu’il y a 3 ou 4 ans, mon boitier principal était encore un Minolta X700, haut de gamme, sorti en … 1982, avant les premiers reflex autofocus.

A mes yeux, la qualité de la visée (en particulier la possibilité d’apprécier précisément la profondeur de champ) est un critère autrement important, au point qu’en ce qui me concerne aucun bridge n’est autre chose qu’un gadget dénué d’intérêt, y compris le Minolta A2, censé être moins pire ;-))

Un réflex numérique n’a pour moi de réel intérêt que si tu as déjà un certain nombre d’objectifs de la gamme argentique, …

Même si on ne possède encore aucune optique, un reflex numérique présente selon moi au moins 3 avantages :

1 – Qualité de la visée (cf. ci-dessus)
2 – Taille du capteur, qui permet une forte réduction du bruit, et surtout un meilleur contrôle de la profondeur de champ.
3 – Une meilleure réactivité qu’avec 1 compact.

Michel
http://www.gaboly.com/perso

14)
Tony
, le 04.04.2005 à 17:52
[modifier]

Grand test en effet et complet, comme d’hab.

Juste une précision François quand tu parles de USM:

Il ne s’agit pas seulement d’avoir le moteur AutoFocus dans l’objectif, car toute la gamme EF « classique » Canon en possède, mais surtout d’avoir un moteur ultra-rapide (ultra sonique dans la terminologie de la marque) qui permet une retouche du point sans avoir à passer en mode manuel. L’équivalent existe chez Sigma, appelé HSM et je crois ASM chez Nikon.

Pour aider un peu Malikolo dans ses choix, je dirai que la gamme Sigma « Pro » est plus que décente pour une utilisation d’amateur éclairé sans trop se ruiner en relation aux prix de la gamme L (pro) Canon.

Un 17-35/2.8-4 chez Sigma coûte environ 450€ pour environ 700€ pour le 17-40/4 chez Canon (le 16-35/2.8 chez canon est autour des 1500€).
Un 24-70/2.8 Sigma est plus ou moins à 400€ (sans USM) et l’équivalent chez Canon avec USM c’est 1000€.

Certes la qualité des Canon est un ton en dessus mais cela ne justifie pas toujours la différence parfois astronomique qui les sépare des équivalents Sigma, surtout pour des utilisateurs qui ne gagnent pas leur vie avec cette passion.

Voilà, j’espère que cela aide un peu.

15)
rené
, le 04.04.2005 à 18:18
[modifier]

« Le Canon 350D remplace le 300D. Mais que reste-t-il aux grands ? »

Que reste-t-il aux grands ?

J’apprécie beaucoup mon Hasselblad et ses optiques Zeiss : c’est un GRAND !

René l’inventeur de Turbivo

16)
ErnstLaden
, le 04.04.2005 à 18:25
[modifier]

Bonjour. Très bon test, comme d’habitude.
J’ai une petite question concernant les cartes pcmcia: je viens de faire l’acquisition d’un microdrive 2Go (au doux prix de 154.- chez Steg pour ne pas les citer) qui n’est pas compatible avec ma pc-card Sandisk limitée aux seules compact flash I et II. Quelqu’un sait-il où se procurer un adaptateur compatible avec ces 2 normes? Je suis comme François, je n’aime pas tous ces câbles…
Merci

17)
Malikolo
, le 04.04.2005 à 18:45
[modifier]

Merci à Tony : en effet mon propose était bien le suivant. Ok on a un super boitier, mais sans bons objectifs cela craint un peu. Et les objectifs canon pro sont hors de prix. Quant aux objectifs standarts canon, ils n’obtiennent pas les meilleures notes.

Que pensez-vous des zooms trans standart ( 18-200 ou 28-300 ) qui couvrent une belle focale , mais quid de la qualité ?

Un dernier mot pour François : si tu savais le nombre de programme que j’ai acheté suite à la lecture de tes tests : tu demanderais une commission aux auteurs

Cordialement

Pierre

18)
incendio
, le 04.04.2005 à 20:57
[modifier]

Canon = usine à fric.

Pas de mise a jour des logiciel que ce soit sur mac ou PC !
Ai un fax Multipasse L60 qui ne fonctionne plus avec mon PC après 6 mois de l’achat car pas de mise a jours de logiciel.

Impossibilité de commander une batterie ou une alimentation chez !
Pour un appareil photo Ixus V3 soit disant pas importer en suisse !

Vie le monde libre des logiciels libres

19)
Tony
, le 04.04.2005 à 21:35
[modifier]

Totalement d’accord Malikolo. Pour tirer le meilleur des reflex numériques, il faut leur associer des optiques « potables » d’autant que les capteurs sont plus exigeants que les films.

Pour ce qui est des grands trans-standards et pour ma part, je n’en ai pas vraiment d’expérience.
Toutefois et d’après ce que j’ai pu lire par-ci par-là, ceux-ci n’ont pas les faveurs qualitatives des connaisseurs. Très pratiques, car couvrant une grande gamme de focales, ils sont plutôt moyens dans l’ensemble. Souvent, soit le fabricant privilégie la position grand-angle soit la position télé, donc au détriment du reste.
De plus, les ouvertures sont souvent faibles (f4 ou plus) ce qui peut parfois être problématique.
Le problème étant qu’il est difficile de faire un caillou excellent dans cette gamme de focales sans commencer à devoir faire appel à des procédés de fabrication hors de prix.
C’est un peu le problème des bridges avec des zooms 10x.
Maintenant, d’autres acheteurs y trouveront leur compte, car ils sont souvent assez bon marché.

Une critique dont j’ai oublié de parler, c’est cette manie de Canon de nous faire des corps d’accu différents à chaque nouveau reflex numérique. Avec les argentiques, nous avons le même type de pile sur pratiquement toute la gamme. Maintenant, pas moyen d’avoir un jeu d’accu unique si on a deux boîtiers différents. Genre, un 20D et un 350D. Sur ce point, l’acheteur est pris pour une vache à lait. D’ailleurs, Chasseur d’images a fait un article récemment sur le prix des accessoires photo qui sont pour certains scandaleux.

20)
Leo_11
, le 04.04.2005 à 22:30
[modifier]

Très bon article François, merci…
Mais je dois t’avouer que je commence a avoir des problèmes… je veux m’acheter un reflex, je m’étais fixé sur le 20D et maintenant j’ai un doute avec ce 350… c’est vrai qu’il est petit (et ça me choque aussi…) je l’ai pris en main dans un magaz’, maisje n’ai jamais vu de 20 en vrai… de là à dépenser le double pour avoir un truc un peu plus grand mais pas beaucoup plus performant…
Que conseilles-tu ?

21)
François Cuneo
, le 05.04.2005 à 00:55
[modifier]

Leo_11, je ne me prononce pas. Le 20D est magnifique, mais bon.

Personnellement, je ne sais pas. Le 350D n’est pas loin derrière en tout cas, c’est sûr. Et si la taille te dérange trop, tu peux acheter le grip pour pas très cher.

Cela dit, essaie d’abord les deux. Essaie de trouver un 20D en magasin, ce doit être possible!:-)

22)
colonel moutarde
, le 05.04.2005 à 06:44
[modifier]

Bon voilà qui va me faire encore attendre un peu avant de remplacer mon bon vieux F3 ! C’est vrai que mon coeur penche toujours un peu du côté de Nikon, mais ce 350 a l’air vraiment bien. Allez, juré, quand Nikon sortira un D70 amélioré en réponse à Canon, je prendrai la décision à ce moment là: garder mon Apple Studio Display 15″ ou passer au 23″ ;-) !

23)
Blues
, le 05.04.2005 à 14:33
[modifier]

tu évoques le Nikon D70 et pas le E-300 de chez Olympus qui est aussi excellent

————–

Tant qu’Olympus ne fournit pas un bon autofocus, je ne parle pas des reflex Olympus

On dirais des ados ;-)

François… T’as pas bientôt fini de descendre Olympus pareillement ! je sais que l’on en a dèjà discuté et que tu es difficile à convaincre Mr Cunéo ! Mais de là à ne pas les citer « du tout » … un peu dur.

Qu’on lui prête un E300 et un E1 pendant quelques jours afin qu’il change d’avis !
———–
Plus sérieusement… as-tu des liens à nous produire qui parlent des ces problèmes SI GRAVES d’autofocus – lenteur soit-disant si typique de la marque Olympus ? … Des utilsateurs, des forums ou des testeurs.

Je ne demande qu’à lire l’avis des mécontents.

24)
François Cuneo
, le 05.04.2005 à 21:48
[modifier]

Plus sérieusement… as-tu des liens à nous produire qui parlent des ces problèmes SI GRAVES d’autofocus – lenteur soit-disant si typique de la marque Olympus ? … Des utilsateurs, des forums ou des testeurs.

Pas besoin. Le meilleur lien pour me faire personnellement une idée, c’est moi! Le meilleur pour te faire une idée, c’est toi.

Le problème n’est pas gravissime, l’autofocus est en arrière par rapport à Canon ou Nikon, c’est tout.

Cela dit, lis les tests de la presse spécialisée, ils pensent la même chose!

25)
zitouna
, le 06.04.2005 à 11:23
[modifier]

Super test, françois, comme d’habitude.
Si tu n’a vraiment plus l’utilité du Mark II, je crois que je pourrais t’aider à t’en débarasser…
Sinon, c’est vrai que l’AF de l’olympus n’est pas exeptionnel (litote;-), mais sa prise en main donne d’autres sensations que ses concurents directs, tant au niveau de la qualité de fabrication que du viseur. Et puis leurs optiques font sacrément baver quand même…

26)
mi-nolta
, le 06.04.2005 à 14:49
[modifier]

Coucou ! Souriez !

Ici on aime bien Canon et dès qu’un nouvel appareil de cette marque sort POUF il est aussitôt testé (c’est vrai que c’est une belle bète !).

Cela dit on attend toujours votre test sur le KM 7D
qui lui ne fait « que » 6 mio mais qui a résolution égale dépasse sans doute TOUT ce qui s’est fait jusqu’à présent (luminosité ergonomie etc) mais je rassure il a quelques défauts aussi LOL…

… restez objectifs et publiez vite le test promis sur le 7D.

Merci.

27)
monmac
, le 06.04.2005 à 15:30
[modifier]

Super test, merci! mais je n’ai pas eu la patience d’attendre ce nouveau-né, j’ai craqué pour le Pentax ist DS. Et je me demande pourquoi Canon dit qu’il fait le réflex le plus petit du monde… alors que le Pentax fait: Largeur 125mm x Hauteur 92,5mm x Profondeur 66mm et Poids 505gr, soit plus petit et plus léger que le 350D. Au niveau qualité avec son capteur identique au D70, son ergonomie, son viseur (supérieur au D70), je me demande pourquoi on en parle pas plus! C’est toujours les grands et leur puissance marketing qui l’emportent. Tiens, ça me fait penser à une comparaison avec le ciné: 4 étoiles de tous les critiques pour le million dollar baby d’Eastwood; difficile de ne pas aller le voir et pourtant… déception! nettement moins bien que le « Mar adentro » d’Amenabar (ceux qui ont vu les deux comprendront la relation). Bref, pour revenir à nos moutons, le duo Canon/Nikon occupe le devant de la scène et pourtant les rédacteurs indépendant (suivez mon regard…) pourraient tester et commenter des produits moins marketés (ouais… pas le temps de chercher les bons mots) comme le Pentax ist DS dont je suis absolument enchanté. Je remercie tous les jours le ciel d’avoir choisi un réflex plutôt qu’un bridge. C’est le bonheur absolu !

Longue vie à Cuk :-)

29)
monmac
, le 06.04.2005 à 18:15
[modifier]

Oups.. lecture rapide, j’avais mémorisé les 560 grammes du 300D!

Va pour le plus léger des réflex :-)

30)
Nico
, le 09.04.2005 à 23:39
[modifier]

merci pour ce super test, je crois que je vais craquer

pour les cailloux, le tamron est excellent, j’ai également le canon 17-40/4 qui reste un bon compromis poids/qualité/coût

et bien sûr ne pas oublier une focale fixe, par ex. le 50 mm à 1.8, adapté pour les portraits et très léger, qui offre une super qualité

Nico

31)
Denis le Belge
, le 10.04.2005 à 17:31
[modifier]

Première fois sur Cuk.ch et plutôt content…
Merci pour le test, plutôt pas mal !

Une déception cependant par rapport à Monsieur Canon: c’est quand même dommage que Canon ne sorte pas un boîtier abordable avec une conversion de 1 x.

On est obligé de racheter des optiques si on ne veut pas se retrouver avec des 32 – 56 à la place de 20-35.

Alors, c’est pour quand un vrai respect du client ?

J’ai l’air malin maitenant avec mes 20-35 et 70-200 en série L…

Denis le Belge

32)
François Cuneo
, le 10.04.2005 à 19:59
[modifier]

Denis le Belge, il ne te reste plus qu’à acheter un vrai super grand-angle si tu aimes ça, mais par contre, tes objectifs restent des merveilles. Donc garde-les précieusement!

Le capteur 1/1, grand-public, ce n’est pas encore tout à fait pour demain, et le grand-public, il ne veut pas des objectifs chers. Or actuellement, les capteurs 1/1 imposent des objectifs très chers, les L.

33)
lol.973
, le 11.04.2005 à 20:55
[modifier]

Test passionant surtout que je viens de commencer mon utilisation du 350D!!
J’avais un peu abandonné la photo argentique (prix de reviens excessif et difficulté pour la sauvegarde de mon matériel, milieu tropical humide oblige). Pour des raisons professionnel ma copine devais acheter un APN. Va pour le 350D qui viens de sortir et qui sera compatible avec mon ancien matos…
Bref je suis content.
Au bout de deux jours j’ai déjà des poussières dans le viseur, GGGRRrrrr…
Mais je suis épaté par le fait de pouvoir jouer entre les ISO, ce qui est formidable pour passer d’une ambiance sous-bois au soleil tropical. C’est vraiment plus pratique que les films.
Bien aussi avec mes objos 50 f1,4 et 28-105 première version de chez Canon et le bien vieux Tamron 200-400 qui malgré son âge et son AF pas génial fais encore de bonnes photos.
Par contre j’ai pas trouver la superposition, c’est encore possible en numérique? et je voulais enfin essayer les effets stromboscopique avec mon flash 40-MZ1 et ….
ET M..R…E
Y marche pas, ben c’est quoi cette histoire… je demande pas la mesure E-TTL II je sais plus quoi …. juste un éclair que je dose moi-même s’il faut!!
Ben non rien.
Quelqu’un connais une solution…??
Je commence à regarder pour un flash canon 420, 550, 580… mais je sais pas trop lequel choisir, et c’est pas ici que je trouverais un magasin pour essayer.
De plus j’ai des amis de passage cette semaine près de Sainte-Croix / Yverdon. Y-a t’il des adresses sympa (euh c.a.d. pas chère) pour la photo dans le coin.

Voilà, donc a part le flash et 2-3 petits trucs qu’il faut que je regarde plus précisement je suis agréablement surpris de reprendre goût à la photo.

Merci pour ce test et pour le site en général.

Laurent

34)
François Cuneo
, le 11.04.2005 à 21:56
[modifier]

Lol, pour ta superposition de photos, tu fais ça dans PhotoShop, pas sur l’appareil.
L’effet stroboscopique est possible avec les flashs EX.
Choisis le 580 si tu as les sous, c’est le seul compatible ETTL2 et je te jure que ça en vaut la peine!
Merci pour les compliments!

35)
lol.973
, le 11.04.2005 à 22:15
[modifier]

Merci à toi pour cette réponse.
Je pensais que le 420 était aussi ETTL2, bon si c’est pas le cas je vais voir si je peux me payer le 580… avec 50 € de réduc Canon. Quant mon vieux Metz… quelqu’un est intéressé??
Question subsidiaire au cas où. LE 580 marchera-t’il sur mon vieux EOS 100?? sans ETTL2 bien sûr, mais a-t’il une « compatibilité ascendante »??

36)
François Cuneo
, le 12.04.2005 à 09:09
[modifier]

uestion subsidiaire au cas où. LE 580 marchera-t’il sur mon vieux EOS 100?? sans ETTL2 bien sûr, mais a-t’il une « compatibilité ascendante »??

Oui bien sûr, mais comme tu dis, pas avec ETTL 2.

Et non, que je sache, le 420 n’est pas ETTL 2 mais peut-être que je me trompe…

37)
Longjing
, le 12.04.2005 à 15:43
[modifier]

Enfin un test digne de ce nom en langue française sur le net…merci beaucoup pour ce beau travail !
Je pratique la photo en amateur et je crois bien que je vais craquer pour ce 350D… cependant j’aimerais un conseil pour ce qui est du choix de l’objectif sachant que je ne recherche pas du « très » haut de gamme pour l’instant, je ne vis pas de la photo.J’aimerais une plage focale assez étendue comme avec mon bridge actuel. J’hésite…prendre le 350D avec l’objectif 18/55 du kit et garder mon bridge 12X dans mon fourre-tout, ou bien équiper mon 350D avec un trans-standard du type Sigma ou Tamron 18/200…J’aurais tendance à me fixer sur la deuxième solution… Avez-vous quelques conseils qui pourraient me permettre d’y voir plus clair et faire le bon choix ?

Merci et encore bravo pour ce test de qualité !

38)
François Cuneo
, le 12.04.2005 à 16:31
[modifier]

ou Tamron 18/200…J’aurais tendance à me fixer sur la deuxième solution…

Tu as vu l’ouverture en 200mm? 6.3.
Je te rappelle que cela nous fait un 320mm NON stabilisé. Avec une ouverture pareille, les vitesse vont baisser, donc bonjour le bougé!

Pas de conseil possible au niveau objectif, puisque ça dépend du budget et surtout des envies de chacun. Le 18-55, il faut le prendre de toute façon, vu son prix dans le Kit.

Jean-François Vibert, sur Macandphoto.com nous dit

« seul le zoom livré d’origine décevra un peu les photographes de bon niveau. Mais en négociant avec votre revendeur habituel, il est fort probable qu’il vous concoctera un kit sur mesure avec une optique un peu plus ambitieuse (par exemple un Tamron 17-35 f/ 2.8) ! N’hésitez pas à vous saigner un peu pour vous offrir Le 10-22 de Canon qui est une vrai petite merveille… »

39)
Nikoooo
, le 13.04.2005 à 16:02
[modifier]

Hello,

je me suis acheté le 350d il y a quelques jours et je peux dire que, contrairement à ce que François a dit sur CUK.ch, l’appareil est immediatement reconnu par le système. Pas besoin d’installer quoique ce soit. C’est bien les macs :)

Sinon je n’ai pas choisi l’optique proposée par canon, mais plutôt un zoom Sigma d’entrée de gamme pour appareil digital (Sigma 18-125mm F3.5-5.6 DC). Je ne l’ai pas encore utilisé de manière extensive, mais peut dire qu’il n’est pas très rapide et plutôt bruyant. Par contre il faut avouer que zoom 7x, c’est sympa pour la ballade du dimanche :)

40)
Nikoooo
, le 13.04.2005 à 16:06
[modifier]

C’est bizarre chez moi François tu as répondu au email dans 1/2 heure… et pas il y a 1/2 heure :)

41)
François Cuneo
, le 13.04.2005 à 19:42
[modifier]

je me suis acheté le 350d il y a quelques jours et je peux dire que, contrairement à ce que François a dit sur CUK.ch, l’appareil est immediatement reconnu par le système. Pas besoin d’installer quoique ce soit. C’est bien les macs :)

Reconnu sur TON système et d’autres d’ailleurs, pas MON Panther.

Mais depuis que je suis passé sur Tiger, j’ai mis à jour le test. C’est exactement le contraire: pas de problème pour reconnaître l’appareil en standard via le système, mais ImageBrowser de Canon ne voit pas la carte dans l’appareil.

C’est bien les Macs!:-)

Non, sérieusement, je ne me plains pas. Un système aussi fiable, c’est une merveille. Et toutes ces petites incompatibilités (il n’y en a pas beaucoup en fait) seront certainement corrigées avant la sortie de l’Officiel Tigre.

42)
Nikoooo
, le 14.04.2005 à 09:52
[modifier]

Et oui plus que quelques jours… :) Me réjouis de lui faire la peau neuve à mon mac :)

Merci pour le site… et oui je confirme ce 350d était un super achat. Merci pour le test.

43)
stefb
, le 14.04.2005 à 10:19
[modifier]

Sont fatigants, les Cunéo! On a François, Noé, Roger l’acteur, Roger le peintre, Anne.

C’est quand qu’on verra une humeur genre:

Salut, je m’appelle Marcel Cunéo et je suis un gland, je sais rien faire. D’ailleurs ce message, c’est même pas moi qui l’ait écrit, c’est mon chat.

Pfff….

Si c’était pas si loin Sézenove, j’aurais été et je pense que j’aurais craqué. Allez, au moins je fais des économies.

44)
lol.973
, le 14.04.2005 à 16:40
[modifier]

Bon, j’ai fait quelques recherches et je comprend encore moins.
Sur ce lien http://photonotes.org/articles/eos-flash/#ettlii il est dit que le 420 EX était compatible ETTL II car c’est le boitier qui le gérait.
J’ai un peu de mal à y croire….
Quelqu’un a des infos contradictoires ou qui vont dans le même sens??

Merci d’avance.
Je continue à chercher d’autres infos au cas où.

45)
François Cuneo
, le 14.04.2005 à 17:59
[modifier]

Sur ce lien http://photonotes.org/articles/eos-flash/#ettlii il est dit que le 420 EX était compatible ETTL II car c’est le boitier qui le gérait.
J’ai un peu de mal à y croire….

Et tu as bien raison!:-)
Le boîtier gère le ETTL2 mais il faut que le flash suive. Or seul le 580EX en est capable.

!!MAJ!! ERREUR! J’ai totalement tort! Quel grand couillon… En effet, tous les flashs EX sont compatibles avec le ETTL2! Je me suis brouté. En effet, seul le 580EX est capable de zoomer en tenant compte de la grandeur du capteur, c’est tout. Pour le reste, il est compatible.

46)
lol.973
, le 14.04.2005 à 18:27
[modifier]

J’ai regardé les prix en Suisse (par toppreise) et j’arrive sur Spartacus a un prix inférieur de quasiment 100€ sur les prix moyens en France!!
Apparement ils livrent aussi en France, mais je suis en train de patauger dans mes restes d’allemand, donc pendant que je patauge je me renseigne, quelqu’un (en France) a-t’il déjà acheté du matériel sur ce site? Vaut-il mieux le faire livrer en Suisse??
Merci, si possible, de me donner des conseils.

Pour François, merci encore de répondre à mes interventions, je pense que tu dois avoir raison mais le site que j’ai visité indique le contraire. Je préférai vérifier.

47)
François Cuneo
, le 14.04.2005 à 21:31
[modifier]

lol.973, comme je l’ai écrit dans un commentaire précédent, j’ai tout confondu dans ma tête. En effet, tous les flashs EX sont compatibles ETTL2, bien sûr puisque mes 550EX sont compatibles aussi.
Donc ton 420EX l’est. Je l’avais d’ailleurs bien précisé sur le test du Mark 2.

La seule chose qui est l’apanage du 580EX, c’est la capacité de savoir avec quel type de capteur et donc avec quel coefficient d’agrandissement il faut compter.
Seuls Nikon impose des flashs nouveaux (SB800 et 600) pour profiter de son iTTL.

Navré de l’erreur. Cela dit rappel: le 20D, 1DMark2, le 1DS Mark2 et le 350D sont ETTL2.

48)
Inconnu
, le 14.04.2005 à 21:41
[modifier]

Comme vous d’ailleurs, sur MacDigit, vous ne parlez pratiquement jamais des Canon. Il faut bien un équilibre n’est-ce pas?:-)

Toujours d’une parfaite mauvaise foi ! Heureusement que Blues est là pour dire les choses…!

Juste une précision : jusqu’à ce jour, Canon n’avait pas de matériel à nous prêter. Après discussion ce mercredi, nous sommes désormais confiants et attendons qu’un boîtier nous soit confié dans un temps non défini. Les supports papaier sont prioritaires, ce qui est normal.

Fais gaffe, je te l’emprunte 30 minutes le 24.

nb : l’Olympus E1 est tropicalisé lui, et il supporte la pluie sans problèmes (même une immersion involontaire dans l’eau… Thierry peut en témoigner…)

nb 2 : n’ayant pas les moyens d’acquérir quoi que ce soit, je ne fais que rêver… Tant pis…

nb 3 : vends Contax RTS III et Hasselblad + 100 mm… faire offre !

nb 4 : pour acheter un numérique, CQFD…

49)
François Cuneo
, le 14.04.2005 à 22:39
[modifier]

Juste une précision : jusqu’à ce jour, Canon n’avait pas de matériel à nous prêter. Après discussion ce mercredi, nous sommes désormais confiants et attendons qu’un boîtier nous soit confié dans un temps non défini. Les supports papaier sont prioritaires, ce qui est normal.

Moi non plus Canon ne me prête pas de matériel. Pour ça que je l’achète:-)

Et le E1 est tropicalisé, oui, mais il coûte un poil plus cher il me semble…

50)
Red
, le 16.04.2005 à 18:07
[modifier]

tant de commentaires élogieux..
C’est normal : cet article est excellent.
Je découvre votre site, quel travail. Merci encore !

51)
piou
, le 21.04.2005 à 12:08
[modifier]

Bonjour et merci pour le test et sa qualité
Comme ça me donne envie je voulais avoir votre avis sur un zoom le SIGMA 24-60mm F2,8 DG EX
Je cherche le 350D a un prix raisonable et vendu sur un site fiable.

Encore merci !!

52)
François Cuneo
, le 21.04.2005 à 12:17
[modifier]

Bonjour et merci pour le test et sa qualité
Comme ça me donne envie je voulais avoir votre avis sur un zoom le SIGMA 24-60mm F2,8 DG EX
Je cherche le 350D a un prix raisonable et vendu sur un site fiable.

Encore merci !!

De rien!

Bon, question 1: je ne connais pas cet objectif.

Question 2: je ne pratique pas les sites internet pour l’achat de matériel photographique. Je préfère avoir accès à un bon revendeur.

Je ne sais pas d’où vous commentez, mais autour de Lausanne, niveau prix, conseil, stock et service, c’est sans hésiter Photo Grancy au boulevard de Grancy.

53)
piou
, le 21.04.2005 à 12:22
[modifier]

Merci pour la rapidité de réponse !
Lausanne … un peu loin, l’avantage d’internet il est chez moi ;-) Merci quand même si quelqu’un a une piste je reste preneur.

@François Cunéo on entend beaucoup parlé des nouveau Nikon D50 et D70s une opinion ?

Et « trés trés  » merci pour le travail fait.

54)
François Cuneo
, le 21.04.2005 à 12:48
[modifier]

François Cunéo on entend beaucoup parlé des nouveau Nikon D50 et D70s une opinion ?

Oui, ça m’a l’air bien beau tout ça. Mais attendons l’arrivée des petites choses!

55)
Longjing
, le 22.04.2005 à 17:06
[modifier]

Je voudrais dire à piou…
…personnellement je suis aussi plutot « adepte » de la commande sur internet car là où j’habite,(Guyane Française) c’est plus que difficile d’avoir accès à un BON revendeur pratiquant des prix RAISONNABLE ! Pour ma part j’ai déjà acheté deux APN chez PIXMANIA.COM et je n’ai jamais eu aucun problème; de plus il livre hyper rapidement; j’ai commandé un dimanche soir…livré le vendredi matin à la maison !! et ça quand on habite aussi loin c’est vraiment appréciable !
Cela dit c’est mon expérience perso et je ne prétend pas que ce soit la meilleur façon d’acheter un appareil tant il est vrai que rien ne remplace le fait de manipuler sur place, d’avoir les conseils de qq de compétent et se faire sa propre idée ! Maintenant si tu es sûr de ce que tu veux et que tu n’as pas d’autre moyen alors pourquoi pas !

56)
Mesange40
, le 22.04.2005 à 22:48
[modifier]

Merci pour ce super test.
Cela faisait 2 mois que je cherchais des infos sur cet appareil et en lisant le test cela m’a décidée pour l’achat.
Je ne suis pas une pro de la photo les lignes suivantes vous le confirmerons ;o)
Mon 1er appareil est un canon powershot G5.
J’ai été surprise par la rapidité du 350. Le flash me parait + performant. Décue concernant la batterie (j’apprécie de la charger sans devoir la sortir de l’appareil) L’écran LCD qui se tord est pratique pour bien des sujets et va me manquer. Je suis + que convaincue que la qualité des photos seront excellentes car canon ne m’a jamais décue.
L’objectif ne me convient pas et j’aurai besoin d’aide car je ne comprends pas grand chose.
Je suis allée voir différents sites dont canon et je ne sais vraiment pas quoi acheter.
Je voudrai pouvoir prendre en photo des oiseaux dans un arbre, disons à 20 m et si cela est plus loin ?
Je voudrais pouvoir prendre en photo un insecte de la taille d’une abeille ?
Y a-t-il des objectifs se réglant automatiquement et d’autres pas ?

57)
Emix
, le 23.04.2005 à 08:50
[modifier]

Ben noi j’ai craqué pour le Pentax *istDS, normal, vu qu j’ai déjà du Pentax (10 objectifs, tous utilisables sur ce boîtier, certains seulement en manuel). *istDS livré avec un 16~45 fabuleux.

Il fallait que je le dise, puisqu’on ne parle ici que de Canon et Nikon, (Olympus étant un champ de bataille entre Cuk et MacDigit)

58)
François Cuneo
, le 23.04.2005 à 11:11
[modifier]

Il fallait que je le dise, puisqu’on ne parle ici que de Canon et Nikon, (Olympus étant un champ de bataile entre Cuk et MacDigit)

Et puis ça c’est quoi?
http://www.cuk.ch/articles.php?unique=233
intitulé  » Le Pentax *istD: il vaut la peine de l’essayer »

Et ça?
http://www.cuk.ch/articles.php?unique=545
Test du Minolta A200

Et le test sur le E-10 d’Olympus?
Et le test sur A1 de Minolta?
Et l’article sur le Dynax 7D de Minolta?
J’en passe et j’en oublie.

Faudrait pas écrire n’importe quoi s’il vous plaît!:-)

Il y a des fois où ça m’énerverait presque.

59)
François Cuneo
, le 23.04.2005 à 13:10
[modifier]

Mesange40, rien à voir entre le G5 et le 350D. Vous verrez, le deuxième est sans commune mesure suéprieur. Tout la différence entre un très bon reflex et un compact moyen (le Canon G5 est moins bon que son prédécesseur!).

Et oui, on ne répétera jamais assez, impossible de viser avec un écran LCD sur un reflex, donc inutilité totale de pouvoir le « tordre » comme vous dites.

Niveau objectif: pour vos oiseaux, en moyen de gamme:
http://www.canon.fr/for_home/product_finder/cameras/ef_lenses/zoom_lenses/EF_80200mm_f4556II/

Pour votre abeille, cet objectif macro pas trop cher fera l’affaire:
http://www.canon.fr/for_home/product_finder/cameras/ef_lenses/macro_lenses/ef_50mm_f25_macro/index.asp

Bon courage pour ces débuts, vous verrez, vous pourrez vous y mettre petit à petit, d’abord en vert (position dite du « couillon », mais tellement pratique puisque tout auto) et puis petit à petit, utiliser les connaissances acquises avec le mode auto standard, puis les automatismes laissant choisir quelques paramètres, puis tout manuel à la fin si vous y tenez.

Bien du plaisir!

60)
Mesange40
, le 23.04.2005 à 14:44
[modifier]

Bonjour François,
Merci pour ces réponses et pour la rapidité.
Mes photos d’abeilles de ce matin sont catastrophiques mais je ne desespere pas :o) J’ai pu « dompter » le G5 donc pour le 350 cela devrait être qu’une question de temps :o)
Encore merci et excellent weekend

61)
Emix
, le 23.04.2005 à 18:35
[modifier]

Faut pas s’énerver, François Cuneo, « on ne parle que de Canon, Nikon dans les commentaires du test du Canon 350D » et c’est normal, c’est le sujet.
Moi, j’ai juste voulu faire un peu de pub pour le Pentax, sans me faire payer par l’importateur, en espérant cependanrt qu’il me fera un rabais pour l’achat d’un accessoire … ;-))

62)
François Cuneo
, le 23.04.2005 à 22:12
[modifier]

Faut pas s’énerver, François Cuneo, « on ne parle que de Canon, Nikon dans les commentaires du test du Canon 350D » et c’est normal, c’est le sujet.
Moi, j’ai juste voulu faire un peu de pub pour le Pentax, sans me faire payer par l’importateur, en espérant cependanrt qu’il me fera un rabais pour l’achat d’un accessoire … ;-))

Dans ces cas-là je devrais recevoir tout gratos, et ce n’est malheureusement pas le cas. Rien, zéro. Pas le moindre petit truc.

Monde impitoyable…

63)
G4Beige
, le 26.04.2005 à 22:44
[modifier]

L’appareil pas reconnu par le mac, tiens donc…..

Ca me rappelle iphoto 2 qui me narguait avec sa pub à la windows comme quoi il reconnaissait plein d’appareils en plus…

Sauf que bien sur le petit appareil Casio que j’avais n’était plus reconnu alors qu’iphoto 1 le voyait parfaitement… Vive le progrès….

Tiens au fait, tu viens de découvrir le premier défaut de Tiger :p

64)
dan51
, le 27.04.2005 à 22:25
[modifier]

Merci et bravo pour ce test
J’hésite encore entre le 20D et le 350D principalement pour une quection de fragilité et surtout pour sa résistance aux agressions externes (pluie, poussieres,chaleur, froid etc…)
Mais beaucoup plus cher que le 350D
Peus tu me dire les limites auquelles le 350 D reste utilisable?

Daniel

65)
François Cuneo
, le 28.04.2005 à 06:27
[modifier]

Merci et bravo pour ce test
J’hésite encore entre le 20D et le 350D principalement pour une quection de fragilité et surtout pour sa résistance aux agressions externes (pluie, poussieres,chaleur, froid etc…)
Mais beaucoup plus cher que le 350D
Peus tu me dire les limites auquelles le 350 D reste utilisable?

dan51, attention! Le 20D ne sera pas meilleur pour résister à la poussière et à la pluie! Aucun des deux n’est tropicalisé.

La construction du châssis est la même! Seuls les capots changent. Certes, le 20D est mieux construit, est prévu pour 100’000 déclenchements alors que le 350D est garanti pour 50’000 déclenchements, mais les deux restent très solides.

Je viens de convaincre mon ami Jean-Christophe Courte d’acheter un 350D, il va faire un papier là-dessus sur MacDigit. Il m’a linké un reportage d’architecture, c’est à pleurer tellement c’est beau!

Cet appareil continue à m’étonner.

66)
jeanvalmer
, le 19.05.2005 à 02:48
[modifier]

Je vous remercie pour la lecture de votre article sur le Canon eos 350d.
Possesseur d’un ixus 400, je souhaite acheter un appareil canon plus performant.
J’ai donc testé brièvement en mode auto le canon 350d.
La définition du capteur ainsi que l’absence de bruit numérique m’ont particulièrement séduit sans compter son estéthique des plus réussi.
En revanche j’ai pu constater que les clichés pris avec cet appareil, en mode auto, sont beaucoup plus flous sur la périphérie de la photo que celles réalisées avec mon ixus 400. De plus lorsqu’un sujet se situ en premier plan et que la mise au point se fait plus loin, ce sujet est totalement flou. Le même exercice réalisé avec mon ixus 400 donne des résultats beaucoup plus net sur l’ensemble de la photo.
Vous êtes propriétaire d’un ixus 400 et d’un 350d, avez vous constaté ce phénomène et si c’est le cas auriez vous l’amabilité de me dire comment y remédier.
Dans l’attente de vous lire , cordialement jean valmer.

67)
François Cuneo
, le 19.05.2005 à 06:41
[modifier]

Jeanvalmer: ce que vous remarquez comme problème no 2, c’est toute la différence entre un reflex avec lequel on peut jouer avec la profondeur de champ et un compact avec lequel on ne peut pas.

Vous avez dû prendre votre image avec une ouverture à 3.5 (ouverture max de l’objectif), ce qui ne permet pas une grande profondeur de champ. Normal: même le reflex le plus cher va faire ça. Et votre IXUS 400 dans les mêmes conditions fera de même, sauf qu’il déclenchera peut-être le flash auto, ce qui risque d’arranger les choses.

Juste une chose par rapport au problème 1: vous étiez là aussi certainement avec une grande ouverture (un petit chiffre) en grand-angle ou en télé max. Il se peut que le piqué de l’objectif livré en bundle soit moins bon dans ces conditions dans la périphérie qu’au centre.

C’est assez normal, pour pallier ce problème, il faudra tôt ou tard faire l’achat d’un objectif plus haut de gamme.

Ah: et le mode Auto n’a strictement rien à voir là-dedans, si ce n’est que vous n’avez pas été conscient d’avoir travaillé à de grandes ouvertures.

Remarquez qu’il se peut que le 350D essayé ait eu un problème: j’en sais qqch avec mon ex Mark 2!

Enfin, entre le 400 qui est un très bon compact, et le 350D, il y a une énorme différence, en faveur du 350D, tout simplement parce qu’il y a trois ans entre ces deux appareils, que le 350D prend une photo en une fraction de seconde alors que l’IXUS vous fait patienter une seconde au moins, que tout est réglable sur le 350D, et que la gestion du bruit est nettement meilleure.

Essayer à nouveau le 350D longuement, vous verrez que vous ne pourrez plus vous en passer.

68)
jeanvalmer
, le 19.05.2005 à 15:30
[modifier]

Je vous remercie pour cette réponse si rapide et je prend note de vos explications pour un nouvel essai du 350 en ferment le diaph d’un ou deux crans.
Le test de netteté d’un sujet plus rapproché avec une mise au point plus loin dans la photo est trés concluant sur mon Ixus et ceci sans flash et en ouverture 2,8. Fort l’ixus 400…!

Merci, cordialement jean valmer.

69)
Cooper
, le 29.05.2005 à 21:54
[modifier]

Merci à Mesange40 pour sa question sur les objectifs (message N°56), ainsi qu’à François pour la réponse (N°59).

Mais une chose chiffonne mon incompétence : la liste de prix Canon pour l’EOS 350D (04.04.2005) ne présente que des objectifs EF-S … pas de EF en vue, comme les modèles suggérés.

Si une bonne âme pourrait m’expliquer la différence …

Un futur ex-utilisateur en argentique

70)
Jean-Marc Meylan
, le 08.06.2005 à 20:07
[modifier]

Peux-tu me dire si ce nouveau EOS 350D est compatible avec iPos camera connector ?

Jean-Marc

71)
fabrice
, le 15.06.2005 à 16:16
[modifier]

je sors de la FNAC… je cherche un APN reflex pour debuter et le vendeur m’oriente sur le Pentax ist Ds en promotion (18/55 + carte 1GO pour 750 Euros!). Je prefererais plutot le Canon 350 D parce que j’ai deja des optiques argentiques Canon (entree de gamme EOS 500). Mais il me montre 2 photographies prises par le Pentax et le Canon: gros avantage a celle prise par le Pentax au niveau des details et des couleurs (la photo du Canon semble presque cramee en comparaison). On m’explique que cela est du a l’optique fournie avec le kit. Le Canon serait un tres bon boitier mais fourni avec une mauvaise optique… vos avis svp???

Fabrice

72)
François Cuneo
, le 15.06.2005 à 21:23
[modifier]

Frabrice, on ne va pas revenir là-dessus! On en a déjà beaucoup parlé de cet objectif.

Alors deux choses. Oui, ce n’est pas un objectif haut de gamme (distorsion prononcée en grand-angle).
Mais il rend d’excellents services, et se trouve presque donné.

Et la gars de la Fnac, il te montre ce qu’il veut bien te montrer. Oui, le Pentax DS est un très bon appareil, mais il ne peut régater avec le 350D au niveau de la gestion du bruit, de la dynamique, de la définition, et aussi au niveau de la rapidité.

Cela dit, plus vite tu t’achètes des objectifs plus haut de gamme, mieux tu te porteras.

En plus, tu as déjà des optiques Canon, alors n’hésite pas bon dieu:-)

74)
Jean le Vendéen
, le 22.06.2005 à 14:31
[modifier]

Merci François pour ton test (très élogieux) et ta verve (très fertile).

Après lecture de ton article et des commentaires, j’envisage d’acquérir un 350D équipé d’un EF 25-135 F3.5-5.6 IS USM.

Connais tu ce zoom ?

Merci de ta réponse

Jean le Vendéen

75)
François Cuneo
, le 22.06.2005 à 15:20
[modifier]

Après lecture de ton article et des commentaires, j’envisage d’acquérir un 350D équipé d’un EF 25-135 F3.5-5.6 IS USM.

Connais tu ce zoom ?

Non désolé, donc je ne peux pas me prononcer. Juste une chose pour tous ceux qui me demandent des renseignements sur les objectifs, Canon, Nikon, Tamron et Sigma: je ne suis pas une bible!:-)

Je ne connais que ce que j’utilise ou ai utilisé. Donc la plupart du temps, je ne peux pas vous aider, désolé.

76)
Jean le Vendéen
, le 22.06.2005 à 15:58
[modifier]

Tu n’es pas une bible mais tes connaissances dans le domaine dépassent largement celles du commun des mortels.

Merci cependant pour ta réponse et surtout pour ta rapidité.

Jean le Vendéen

77)
funkytown
, le 08.07.2005 à 17:42
[modifier]

Hello Cuk’ers,

Ben moi, je viens d’acquérir un EOS 350D et j’ai commencé à shooter (déjà 1000 déclenchements). Habituellement, je bosse avec un EOS 1 (monté avec un 50mm f/1.0) mais là, mon 350D m’a bluffé. Oui, chers Cuk’ers, ce boîtier est top!
Certains me diraient « Mais pourquoi ne pas avoir acheté l’EOS 1D MarkII? Ben la raison est simple, à part mon nouveau Mac G5 que je compte garder quelques années, le boîtier numérique, lui, évolue tellement vite que je n’avais tout simplement pas envie de claquer une somme indéscente à cet effet.
OK le toucher n’est pas comme celui d’un boîtier pro mais bon, ce 350D me permets de faire de belles images en 50×70.
En ce qui concerne le transfert d’images sur mon Mac, pas besoin du CD Canon, des applis X Y et de bidouilles en tout genre. J’ai juste pluggé mon 350D au Mac avec le petit câble USB et voilà iPhoto qui me demande de transférer les images. Magique, non?…Tout simplement Apple!!!
En résumé, pour une bon travail, il me faut un boitier qui fonctionne, un objectif (lors de mes tests, j’ai travaillé avec le caillou livré avec le 350D, ça marche aussi), une bonne lumière, mes yeux et…mes pieds (je bosse en focale fixe en général). Avec le 350D, je suis content, pas cher, léger, érgonomique et 8M pixels. Pas chiant le mec, hein?
Allez, A12C4

funkytown

78)
Claude Mouginé
, le 21.07.2005 à 19:06
[modifier]

Bonjour,

J’ai découvert ce site en lisant l’essai de l’EOS 350D. Je veux vous féliciter pour la qualité et la lisibilité de ce test. Moi qui n’avait jamais eu entre les mains un reflex numérique, je ne connaissait cette technologie que par les compacts, et j’en pensait la même chose que vous : avec ces petites bêtes, on ne fait pas de la photo, on prends des photos. Et bien, vous avez réussi à me faire craquer, et je ne le regrette vraiment pas, sauf peut être pour les maigres performances du flash intégré. Celui de mon EOS argentique était nettement plus performant. Mais c’est un détail, tout le reste est vraiment top. En plus les gars de chez Canon qui ont développé le logiciel de l’appareil ont dû bien se faire plaisir.
En tous cas, à en juger par le nombre de lecteur de votre article qui ont craqué pour le 350, je trouve que Monsieur Canon devrait vous verser une comm’ :-)
Encore bravo et merci. Continuez comme ça, on en redemande.

79)
Jerricho
, le 05.08.2005 à 17:56
[modifier]

Bonjour !

Voilà, suite à ce test, relu relu et re-relu, ainsi qu’à de longues recherches sur Internet, j’ai fini par acheter ce 350D, mon tout premier appareil numérique ! Franchement j’adore et découvre la photo (que je connaissais que par les compacts argentiques avant…) chaque jour avec le même entrain. Néanmoins (vous le sentiez arrivé celui-là hein ?), je me pose des questions sur l’objectif donné en bundle (18-55) dont les appréciations sur le Net sont médiocres et il me semble faible à l’utilisation, même si je n’ai pas de point de comparaison… C’est une impression comme ça de « fadeur » et je me demande si c’est moi qui maîtrise pas encore tout à fait les réglages (quoique même en mode totalement automatique, des fois…) ou si c’est bien l’objectif qui objectivement ne rend pas honneur à l’appareil…
N’étant pas particulièrement désireux de posséder un téléobjectif (100 mm sans le facteur de multiplication me suffiraient largement), je me pose la question depuis un moment s’il ne vaudrait pas mieux changer mon objectif pour un de bonne qualité…
Si vous pensez comme moi pour le moment qu’il faille le changer et pas que vous pensez qu’il faille changer de photographe, quel objectif me conseillerez-vous qui partirait de 18mm pour aller dans le raisonnable (en prix aussi) ?

J’ai entendu parler d’un Sigma, le 18-50 f/2,8 (environ 700 francs) qui semble bien, ou d’autres chez Canon, mais j’aurais aimé avoir votre avis, M. Cunéo ou tout autres.

En vous remerciant d’avance, je vous souhaite un bon week-end,

J

80)
François Cuneo
, le 06.08.2005 à 00:33
[modifier]

Jerricho, le 18-55 offert en bundle n’est pas le meilleur, ça c’est certain.
Je ne connais pas le Sigma personnellement:-), mais selon les tests d’autres, il n’est pas mal du tout. Sigma fait du très bon travail depuis quelques années.

Cela dit, je trouve étonnant que vous pensiez que cet objectif donne des couleurs « fades ». Le 350D, même avec le 18-55, donne des images plutôt clinquantes.

Pour le reste, je ne connais que les objectifs L de chez Canon. Une chose est sûre: éviter à tout prix le 16-35 qui est une horreur en digital..

81)
Jerricho
, le 06.08.2005 à 09:09
[modifier]

M. Cunéo,

Merci pour votre réponse. Ce que je voulais dire par fade en fait ne concernait pas les couleurs, mais plutôt une impression parfois « d’estompage », une impression que les contrastes ne sont pas terribles au point de donner une impression de flou. Mais comme ça arrive pas toujours, je me dis que c’est peut-être de ma faute…

Quiqu’il en soit, est-ce que la valeur ajoutée du Sigma ou de tout autre objectif de qualité dans ces prix (700 – 800) francs est objectivement (même photographe, mêmes réglages, même lieu, etc.) suffisante par rapport au 18-55 ? Dans les différents tests, surtout concernant ce Sigma, la comparaison se fait plus sur des comparaisons de détails agrandis que sur un grand nombre de 100%.

Ce qui me pousse à voir des défauts et, s’il sont réels, de les mettre sur le dos du 18-55 plutôt que sur le mien, c’est peut-être parce que je lis tellement d’horreur sur cet objectif…

En bref, la question qui me déterminera indépendemment de ma qualité de photographe, se divise en deux : 1) n’est-ce pas gâcher le 350D que de l’utiliser avec le 18-55 et 2) un changement dans cette zone de prix (700 – 800) ferait-il une différence ou, si je veux m’acheter un nouvel objecitf, mieux vaut prendre un télé ?

Et pis je profite encore d’en caser une, plus périphérique : vous parliez de la gamme L. J’ai vu qu’elle suscitait envie, jalousie, voire clivage sur Internet. Qu’apporte-t-elle ? Une meilleure finition en optique et en design ? De plus, en parcourant un peu les sites, je n’ai pas trouvé, sauf erreur de ma part, un L qui partirait de « vers » 18 pour aller « vers les 55-100. Il y en a-t-il ou se fait-il sur mesure avec livraison à domicile pour le prix modique d’un jacouzi ?

Encore grand merci ! Mais que l’on me comprenne bien : je suis enchanté de cet appareil. Je n’y connaissais rien et voilà qu’après 2 semaines d’utilisation, je jongle et m’amuse avec les ISOs, les degrés d’ouverture (ça c’est ce que je gère le moins bien et ce à quoi je pense le moins aussi), et les durées d’obturation. On pourrait croire que mes problèmes viennent de mauvais réglages, mais c’est surtout dans le mode complétement automatique qu’interviennent parfois ces problèmes…

82)
François Cuneo
, le 06.08.2005 à 12:41
[modifier]

Jerricho, lisez le commentaire de Claude Mouginé. DxO semble corriger magistralement les défauts de votre objectif. Essayez! Et peut-être ne changerez vous pas, tous comptes faits:-)

83)
Jerricho
, le 06.08.2005 à 13:13
[modifier]

Je l’ai essayé… et c’est vrai que c’est plutôt bluffant… comme dirait Monsieur Mouginé. D’un autre côté, je me pose des questions : dans votre test sur DxO que j’ai déjà lu (;-) ), vous vous demandez en conclusion si ce programme enterre les objectifs professionnels. Ma question serait la suivante, mais je pense qu’elle a déjà été discutée de nombreuses fois : ce genre de logiciel, n’est-ce pas un peu de la « triche » ? Dans le sens où d’accord c’est le photographe qui appuie sur le bouton après avoir choisi et cadré, mais ensuite… Ca me pose un petit problème de me dire : mon objectif n’est vraiment pas terrible, mais tant pis, DxO améliorera tout ça et sortira une belle photo…
Je vous donne un exemple tout simple : j’étais à la terrasse du chateau de Nyon hier et, comme j’avais mon 350D avec moi je me suis dit que l’environnement était parfait pour tenter quelques trucs : je me suis mis dans l’enceinte en visant vers l’extérieur grâce à la porte donnant sur la terrasse. En gros ça voulait dire que j’avais face à moi un mur blanc ombré avec une porte ouverte sur le lac (bleu) et, au dessus du mur, le ciel bleu. Eh bien il m’a fallu essayé du genre 100 photos et autant de réglages pour tenter d’avoir le mur pas trop sombre et un vrai bleu dans la porte et au dessus du mur. J’étais vraiment content d’avoir pu ainsi mieux comprendre certaines choses. J’ai ainsi compris par moi même qu’il fallait une durée d’obturation très rapide pour avoir un ciel bleu dans ce cas alors que pour le même mur sans la porte, il n’y en avait pas besoin.
Moralité, une photo pas trop mauvaise… mais beaucoup de plaisir. Ensuite je rentre chez moi, vide ma carte et me dit que ça vaudrait le coup de tenter Dxo (j’avais téléchargé la démo après avoir lu votre test). Et là je lui mets 3 essais, dont la meilleure, et une des très mauvaises, et il me ressort 3 photos impressionnantes, franchement presque identiques…

ça brise un petit quelque chose pour moi… Bien sûr on est content du résultat, mais le « mérite » (quel grand mot !) revient à qui ?

Je ne sais pas si j’ai été clair. Du moins je pense que j’aurais dû poster ça sur les commentaires de DXO… Mais il y a quand même un lien avec le choix à faire : choisir un meilleur objectif ou choisir DxO ? ;-)

84)
leonjacq
, le 15.08.2005 à 23:29
[modifier]

Bonjour, je découvre votre site et, mea culpa, je vous ai d’abord envoyé un e-mail avant d’analyser votre site et de découvrir ce forum.
Bref, moi aussi je m’associe aux nombreux commentaires élogieux de votre article sur le EOS 350D !
Clareté et efficacité ! Jusqu’à présent pas trouvé mieux ailleurs (j’ai pourtant cherché).
Je compte aussi acquérir le 350 D car vive le reflex, mais encore 3 hésitations (en partie abordées dans d’autres commentaires) : quid de l’humidité (degré supporté ?)
2)dimension du viseur (c’est réellement petit !)
3)l’optique : j’ai un Powershot A70 qui m’a permis des gros plans parfaits et de très belles photos, hors zoom et pas en soirée (même à l’intérieur)
350 D peut certainement mieux.
Merci

85)
marco
, le 02.11.2005 à 00:23
[modifier]

Très instructifs. Bravo pour le site et le travail fait!
Je suis architecte et donc confronté à la photo avec l’utilisation de grand angle. Je souhaite avoir votre avis sur le modèle qui pourrait convenir et je m’intérroge sur des objectifs à décentrement ou à bascule qui peuvent corriger trop de distortion.
Merci de vos conseils.
Vous évoquez également un reportage architectural magnifique dans une de vos réponse. Pourais en avoir l’adresse ?
Merci encore

86)
record
, le 23.11.2005 à 22:05
[modifier]

Hello, super description.
J’ai l’intention d’acheter cet appareil Canon 350D.
Je suis amateur débutant… et j’aimerais savoir si cette histoire de poussière est grave / dérangeante et ou elle va réellement sur le capteur ?? (ou se situe le capteur)oui je suis vraiemnt débutant..

dans ton descriptif:
 »Je signale immédiatement qu’aucun dispositif antipoussière n’est de la partie. Dommage, Olympus et Pentax font donc toujours œuvre de pionnier à ce niveau. Cela dit, des solutions simples existent désormais pour nettoyer son capteur, qu’on se le dise.  »

87)
François Cuneo
, le 24.11.2005 à 00:25
[modifier]

record, nous avons déjà et longuement parlé de tout ça, ce serait trop long de tout répéter ici. Par contre, je te donne le lien de Blues, qui trouve que la poussière c’est l’horreur:
http://www.cuk.ch/articles.php?unique=473
et là

et de moi qui trouve que ce n’est pas terrible, certes, mais que ce n’est pas si grave et c’est là
http://www.cuk.ch/articles.php?unique=479
et là
http://www.cuk.ch/articles.php?unique=668

Courage, c’est long!

88)
colorado333
, le 21.12.2005 à 23:30
[modifier]

Bonjour,
Tout d’abord, un très grand BRAVO pout le test! C’est de loin le meilleur que j’aie trouvé sur le net (c’est normal, c’est un Suisse qui l’a écrit lol).
Plus sérieusement, j’aurais besoin d’un conseil: j’ésite entre l’EOS 350D, le Nikon D50 et le Minolta Dynax 5D. Que me conseillez-vous ?
Merci d’avance
PS: l’avis des autres visiteurs est aussi le bienvenu…

89)
mardom
, le 22.08.2006 à 11:30
[modifier]

François,
Waw !
Merci pour ce test très fouillé !
Je suis sur le point de casser ma tirelire pour m’offrir ce boitier. D’autres tests sur d’autres sites (Digital Camera Revieuw, LetsGoDigital, …)m’avaient déjà convaincus à 97 %. Je le suis maintenant à 100 % ! Pour la petite histoire, je « viens » de l’argentique depuis le Minolta SRT101 (Hé oui, j’ai 50 piges bien sonnées !) en passant par le XD7. Bref, les rapports qualité/prix des boitiers actuels étant ce qu’ils sont devenus, j’ai décidé de faire le grand saut !
Malgré tout, une zone d’ombre subsiste dans mon esprit à propos des cartes CompactFlash.
Les Sandisk Extreme III sont elles compatibles avec le 350D ? Un test (je sais plus sur quel site) dit que les températures de fonctionnement sont elles aussi … extrèmes ! Est-ce un inconvénient et cela peut-il causer des dommages au boitier ou/et à son électronique ?
As-tu peut-être aussi quelques info’s du même ordre concernant les nouvelles Extreme IV du même constructeur, les différences de prix n’étant pas … extrèmes !
Je ne manquerai pas de faire part de mes premières impressions après ma première prise en main.
Encore merci.

Marc.

90)
ToTheEnd
, le 22.08.2006 à 12:09
[modifier]

mardom: à ta place, je patienterais quelques jours car Canon est sur le point d’annoncer un remplaçant au 350D… par conséquent, tu vas pouvoir acheter le nouveau modèle 2x mieux pour le même prix ou profiter de liquidations sur le 350D.

Enfin, pour la carte, je viens d’acheter une 4GB Extreme III car elle est à peine plus chère que l’Extreme II et elle va très bien dans mon 350D.

L’Extreme IV n’est pas plus rapide si tu l’utilises en USB! Il te faudra le lecteur SanDisk en Firewire pour en tirer le maximum (qui coûte 80 dollars)! En USB 2.0, tes performances seront les mêmes avec une III ou une IV!

Le site Barefeats.com a réalisé un excellent test pour montrer les différences entre ces cartes!

T

91)
mardom
, le 23.08.2006 à 10:37
[modifier]

ToTheEnd,
Merci pour l’info. Je pensais gagner en vitesse d’écriture sur la carte au moment de la prise de vue.
Mais est-ce vraiment utile ?
D’autre part, deuxième volet de ma question, si tu utilises une Extreme III, je suppose que tu n’as pas de problème avec les t° de fonctionnement.
Ce que j’ai lu était info ou intox ?
Merci aussi pour l’info concernant le remplacant du 350D. Cà vaut le coup d’attendre un peu, surtout si les prix sont équivalents. Et puis chui pas pressé !

Marc.

92)
ToTheEnd
, le 23.08.2006 à 16:38
[modifier]

Ne pas confondre la vitesse I/O de la carte et ce que ton appareil peut faire.

Une Extrême II suffit à laisser pédaler dans la smoule ton 350D… pas besoin de prendre une III et encore moins une IV! C’est le buffer de ton appareil le problème, pas la vitesse de la carte.

Sinon, pour la question de la chaleur, j’utilise mon 350D pour faire des soupes et cuire mon pain dans le four…

Plus sérieusement, je ne vois pas de quel problème de chaleur tu parles. Mon truc chauffe pas plus que normal…

T

93)
mardom
, le 24.08.2006 à 11:24
[modifier]

ToTheEnd,

Merci pour ces précisions très utiles.
Une ExtremeIII suffira donc amplement.
Pour la chaleur, si je retrouve l’article, je publierai le lien.
On parle un peu partout aujourd’hui du futur 400D:
– Nettoyage ultrasonique du capteur.
– Ecran LCD de 2,5″.
– Capteur 10.1 Megapixels.
Serait disponible mi-septembre.
Donc, on attend.
Si d’autres lecteurs avaient des info’s sur les prix de ventes de la bête elles seraient les bienvenues !
Allez, A+.

Marc.

94)
Nicog
, le 24.08.2006 à 18:46
[modifier]

Concernant le 400D, voici ce que j’ai pu trouver en me baladant un peu. Apparemment un magasin basé en Angleterre prends déja des précommandes:

(Pour les anglophones)

http://www.parkcameras.com/canon/digitalcameras/canon_eos_400d_index.htm

Pour ce que ça vaut, j’ignore totallement le serieux de cette boutique et si cela signifie vraiment quelque chose… A voir donc!

A noter une press release datant d’aujourd’hui:
http://www.steves-digicams.com/pr/canon_08242006_rebelxti_pr.html

Ah! Enfin en français une présentation du 400D:
http://www.clubic.com/actualite-37810-eos-400d-reflex-canon.html

Nico.

96)
Vekin
, le 22.11.2006 à 20:57
[modifier]

Bonsoir à tous,

et vous conseillez quoi comme carte de l’EOS 350D ?

Une CF Extrem II, III ou Elite Pro ??? En terme de rapport qualité/prix et de “chauffage” de la carte c’est quoi le mieux ?

Merci d’avance !