Profitez des offres Memoirevive.ch!
Witch, pour gérer vos fenêtres avec classe et efficacité

Mon Finder est à l'image de mon bureau.

J'ai toujours des tonnes d'icônes qui traînent un peu partout sur l'écran, malgré mes efforts presque quotidiens pour mettre de l'ordre, et j'ai toujours au moins 10 dossiers en cours sur mon bureau en bois, que je ne sais pas où et comment classer en attendant que je puisse les clore.

Et depuis MacOSX et sa grande stabilité, les choses ne se sont pas arrangées puisque l'on peut rester des jours, surtout lorsqu'on a un portable, sans redémarrer, avec de très nombreux programmes ouverts, et tout autant de fenêtres qui le sont aussi.

Je sais, Exposé est fait pour nous sauver la mise et se trouve être très pratique. Mais il a des limites. Si le nombre de fenêtres ouvertes est élevé, il est impossible de reconnaître leurs représentation miniaturisée à l'écran et il faut alors passer la souris sur les fenêtres pour voir leur nom s'afficher.

Ben pour une fois, pas trop d'icônes sous mes fenêtres.
N'empêche, ces dernières ne sont pas trop reconnaissables.

De toute façon, depuis l'apparition de cet Exposé sous Panther, je n'ai jamais réussi à crocher avec lui. Alors que le petit programme dont je vais vous parler ici, je l'ai adopté en moins de trente secondes, tellement il est pratique.

Il s'agit de Witch, un donnationware (vous donnez ce que vous voulez si vous utilisez le programme régulièrement), qui va justement vous aider à gérer vos fenêtres ouvertes, simplement, efficacement sans que vous deviez vous poser trop de questions.

Lorsque vous téléchargez Witch, vous n'obtenez pas, à l'heure où j'écris ces lignes, un installeur de type .pkg propre au système OSX. Vous devez copier à la main, depuis une image disque, un fichier, PrefPane, donc un module de préférences système. Pour ce faire, vous ouvrez votre dossier personnel (clique sur la petite maison à gauche de toute fenêtre du Finder ouverte, papa), vous ouvrez le dossier "Bibliothèque", vous repérez le dossier "PreferencesPanes" et vous glissez Witch dedans. C'est tout, mais c'est trop pour passablement d'utilisateurs potentiels.

Cela dit, dès que Witch ne sera plus en version beta, j'espère qu'un petit installeur sera de la partie pour tous les débutants qui seraient très heureux de pouvoir l'utiliser.

MAJ du 21 mars: RHAAAAA! Un lecteur (merci Stéphane) me signale qu'il suffit de double-cliquer sur le fichier Witch pour qu'il s'installe, comme tout fichier PrefPane, automatiquement, au bon endroit.

Merci Apple! Et honte à ma grande ignorance!

Il suffit de se rendre ensuite justement dans les Préférences Système, et de cliquer sur l'icône Witch, qui se trouve dans la dernière ligne du panneau, sous "Autre".

 

Dès cet instant, vous obtenez la fenêtre suivante:

Nous voyons ici l'onglet "Triggers", qui permet d'affecter un certain nombre de raccourcis-claviers à Witch.

Ils sont assez parlants. Mais prenons-en deux comme exemples:

All Applications: à l'aide du raccourci Option-Tabulation que j'ai affecté à cette fonction, je peux afficher toutes les fenêtres de toutes les applications en cours.

Comme vous le constatez, le titre des fenêtres est expressément indiqué, et les différentes fenêtres d'une même application sont bien classées, selon un ordre que vous aurez choisi au préalable, dans le menu suivant:

Juste un petit passage par l'onglet "Layout" dont je reparle plus bas.

Ainsi, si vous êtes dans la fenêtre Font Agent du Finder, que vous avez choisi l'option de la fenêtre précédente, et que vous passez à l'aide de Witch dans Safari, lorsque vous revenez dans Witch à l'aide du raccourci principal (Option-Tabulation toujours dans mon cas), vous verrez tout en haut Safari puis la fenêtre FontAgent du Finder que vous veniez de quitter avant d'aller sur Safari. Vous suivez?

Et avec deux images, ça passe mieux?

J'étais dans la fenêtre Agent Pro, je demande d'aller dans Safari, lorsque je lâche, c'est le cas...

Depuis Safari, j'appelle Witch: Safari est tout en haut, et la fenêtre FontAgent Pro est juste en dessous.

Ça marche dans pratiquement tous les cas, sauf avec DreamWeaver qui reste désespérément toujours à la même place dans la liste. Et puis, cette option By Window Activity Order rend Witch à mon avis un tout petit peu moins pratique puisqu'il ne range plus les fenêtres par applications. Personnellement, je préfère donc "By Application activity Order". Toujours en prenant le même exemple, nous obtenons:

Et là en plus, même les fenêtres DreamWeaver réagissent parfaitement bien.

Autre raccourci clavier important à configurer: Frontmost Application's.

Ici, personnellement, j'ai choisi d'affecter à cette fonction qui me permet de naviguer à travers les fenêtres actives les touches Option-Commande-Tabulation.

Les autres fenêtres n'apparaissent pas, seul le Finder est présent parce que c'est l'application dans laquelle je me trouvais avant d'effectuer le raccourci dédié à Frontmost Application's.

Les autres fonctions permettent de n'afficher que les fenêtres normales ou celles qui se trouvent dans le dock (minimisées), de toutes les applications ou de l'application active.

Toujours dans cet onglet "Triggers" nous trouvons les trois finesses suivantes:

  • La première permet de faire en sorte qu'automatiquement, lorsque vous appelez le logiciel, la fenêtre suivante soit sélectionnée dans la liste
  • La seconde permet de faire descendre la sélection automatiquement si l'on garde les touches du raccourci enfoncée (une fois tout en bas, elle passe à la première ligne tout en haut
  • La troisième permet d'afficher la fenêtre Witch tant qu'on n'a pas cliqué avec la souris sur la ligne désirée, même lorsqu'on relâche les touches du raccourci-clavier. Si c'est ce que vous désirez obtenir, il faut décocher cette option.

L'onglet Layout

L'onglet "Layout" permet de choisir les apparences et le mode de fonctionnement de Witch.

J'ai déjà parlé plus haut du menu "Sort by" qui permet de choisir dans quel ordre s'affichent les fenêtres dans Witch.

Il est également possible d'ajouter à la liste des applications celles qui sont sans fenêtre, si l'on ajoute à choix à chaque ligne:

Exemple avec an "Activate" item:

Dans ce cas, Witch est non seulement un navigateur de fenêtres ouvertes, mais en plus, un switcher d'applications.

Il est encore possible d'ajouter une ligne "Cancel" en début ou en fin de liste, pour rester sur la fenêtre active. Pas très utile selon moi puisque si l'on veut annuler, c'est qu'on a appelé Witch par erreur. Un petit appui sur la touche "Esc" nous sort de là sans problème.

L'option...

...permet de voir ou de ne pas voir le nom des applications pendant l'activation de Witch. Personnellement, je préfère bien entendu les voir.

Sans voir le nom

En voyant le nom de l'application

Vous pouvez encore, via ce curseur,...

... choisir la taille des éléments et donc de la fenêtre Witch.

De tout petit:

à très grand:

De même, les apparences peuvent être choisies en sélectionnant un thème.

Ce qui nous donne des choses comme

Mais vous pouvez créer vos réglages préférés vous-même à l'aide des outils offerts.

Que faire avec la liste des fenêtres?

Il est bien entendu possible de naviguer à travers les fenêtres via la liste, toujours avec les raccourcis clavier. Il est possible également de cliquer avec la souris directement sur la ligne montrant la fenêtre cible.

Mais vous pouvez aller bien plus loin! Par exemple vous pouvez fermer la fenêtre sélectionnée par une frappe sur la touche W.

 

Et lorsque vous l'avez fait, vous pouvez décider ce que le programme doit faire parmi les choix suivants.

Comme l'indique la figure précédente, vous pouvez également envoyer la fenêtre dans le dock (touche M lorsque la ligne de la fenêtre cible est sélectionnée), la zoomer , ou d'un coup cacher toutes les fenêtres de l'application dont une des fenêtres est sélectionnée.

Si vous êtes sur une ligne montrant application sans fenêtre, un appui sur la touche Q permettra de la quitter. Il sera ainsi très facile de quitter plusieurs applications pratiquement d'un seul coup.

Enfin, des actions sur la fenêtre active (hors Witch) sont pilotables par des raccourcis claviers additionnels.

Je n'utilise personnellement que le raccourci de zoom de la fenêtre, très pratique, mais qui ne fonctionne a priori qu'avec les applications Cocoa.

En conclusion

Pour moi, ce n'est pas dur, Witch entre dans le top ten des meilleurs utilitaires sur Mac. Depuis que je l'ai sous la main, je l'utilise au moins cinquante fois par jour. Il ne m'a jamais lâché et il me fait gagner un temps très appréciable. Rien que pour écrire un test, Witch est un outil tout bonnement indispensable.

32 commentaires
1)
crapuleux
, le 21.03.2005 à 00:57
[modifier]

Ça a l’air très pratique, mais cela ne consomme-t-il pas trop de ressources ??

En fait ça me fait penser à l’application qui affichait les applis ouvertes comme le fait Panther actuellemnt, celle dont le développeur a été embauché par Apple, je ne me rappelle plus son nom, (à l’application, un pref pane si je me souviens bien). Bref une amélioration ergonomique dans l’esprit Apple, qui pourrait bien être reprise donc…

2)
pilote.ka
, le 21.03.2005 à 06:15
[modifier]

Mon anglais se situant au raz des paquerettes, et malgré ta démonstration, je trouve que ce programme ressemble à une usine à gaz. J’ai pourtant essayé.
Ton lien sur witch ne marche pas avec safari, il faut aller le chercher sur version tracker.

3)
François Cuneo
, le 21.03.2005 à 07:03
[modifier]

pilote.ka, mon lien fonctionne.

C’est vrai que sur Safari, la première fois, la page reste blanche, mais je reclique est c’est bon.

Et usine à gaz? Pour moi: Alt-Tab m’affiche les fenêtres. Alt-Pomme-Tab celles de l’application active. Ça me suffit, c’est beau, j’adore.

4)
raphael
, le 21.03.2005 à 07:37
[modifier]

Merci pour ce test. C’est vrai que ce logiciel est très intéressant.
Pour linstallation, il y a plus simple que de placer à la main le logiciel dans le le répertoire idoine: il suffit de double-cliquer sur le module, où qu’il soit placé (sur l’image disque, dans un répertoire quelconque…), pour que le système demande s’il doit l’installer pour un utilisateur ou pour tout le monde. Et c’est fait. Pas besoin d’aller fouiller dans les dossiers de son disque dur. Après ça, il n’y a plus qu’a activer la bonne option dans « Accès Universel », et ça marche :)

Cette méthode est d’ailleurs valable pour tous les Prefpanes…

6)
languedoc
, le 21.03.2005 à 09:02
[modifier]

Oui, je sais, c’est ridicule, mais moi, les applis en anglais, j’y suis toujours allergique.
Par ailleurs, tous ces sharewares ou autres donationware ou xxxxware, on se laisse séduire mais cela charge le système et un beau jour, même avec le système 10.xxx on a des problèmes. Je dis ça et je fais souvent comme les autres, mais parfois on se mord les doigts de céder à l’attrait de la facilité…

Amicalement

7)
Robin
, le 21.03.2005 à 09:26
[modifier]

Tiens, en voulant essayer ce petit utilitaire, je l’ai installé et en bas de la fenêtre de préférence, j’avais un message assez abscons (pour moi en tout cas) :

please enable access for assistive devices

Et bien entendu, le programme ne fonctionne pas!
En cliquant sur tous les onglets, je n’ai pas trouvé où enabler ce satané access.

J’ai finalement trouvé qu’il faut aller dans les préférences système Accès Universel et cocher la case : activer l’accès pour les périphériques d’aide (en bas de l’onglet Vue).

Robin

8)
Inconnu
, le 21.03.2005 à 09:32
[modifier]

Ah, voilà, on se rapproche petit à petit d’une application géniale sous le système 9 et dont je n’ai jamais réussi à trouver déquivalent sous X : TitlePop. C’était une extension et elle transformait les titres des fenêtres en menu déroulant indiquant toutes les fenêtres ouvertes, permettant de ce fait de naviguer de l’une à l’autre très rapidement.
Le développeur n’a pas voulu la porter sous X. Dommage, très dommage et elle me manque.

^. .^ GerFaut
=U= Equinoxiale
GerFaut c’est frais, mais c’est pas grave.

9)
JediMac
, le 21.03.2005 à 10:36
[modifier]

Peter Maurer est un développeur génial. Et j’en veux pour preuve le fantastique Butler . Ce logiciel est devenu mon centre de contrôle du Mac pour tout.
Certe ces logiciels offrent quantité de possibilités ce qui fait peur à certains qui les considèrent comme des usines à gaz. Alors qu’en fait ils sont très simples d’utilisation et ça vaut le coup de passer 1 h à comprendre leur philosophie tellement les services rendus ensuite sont appréciables.
Et puis n’hésitez pas à écrire à Peter, il est vraiment à l’écoute.

PS : et pour ce qui est de la localisation des logiciels, nul doute que Witch le sera quand son développement sera assez avancé. Butler était d’abord en anglais, puis il a été décliné en plusieurs langues et les dernières versions sont à nouveau anglaises puisque les remaniements du soft sont profonds et que ça ne vaut pas le coup de traduire chaque nouvelle ß.
Mais pour ceux qui souhaitent utiliser Butler et qui ne sont vraiment pas anglophones, la dernière version en français est téléchargeable via le lien indiqué plus haut. Je l’ai mis en ligne avec l’accord de Peter. Mais évidemment certaines fonctions ne sont pas présentes.

10)
alec6
, le 21.03.2005 à 10:49
[modifier]

A propos de ce genre d’appli j’ai un souvenir cuisant d’un bidule de chez xx (je ne retrouve plus le nom, damned !)qui m’a planté le Finder, je n’ai donc eu comme autre possibilité que de tout réinstaller sans pouvoir sauvegarder quoique ce soit.

Alexis… tous les défauts et d’autres encore !

11)
Gokart
, le 21.03.2005 à 12:38
[modifier]

Je suis assez d’accord avec pilote.ka pour le coté usine à gaz ou « pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ». Exposé est tellement plus simple et intuitif ! Trois touches à se rappeler (F9-F10-F11 si on ne les a pas changées) et on visualise l’effet…
En paramètrant les coins d’écrans, c’est encore plus rapide à la souris.
La gestion du glissé-déposé avec Exposé est pour moi la fonction la plus géniale. Par exemple avec un écran rempli de fenêtres qui masquent le bureau quand on a justement besoin de ce fichier placé en attente sur le bureau et que l’on doit inclure dans le document en cours : hop F11 pour dégager le bureau, clic prolongé sur le fichier, hop F11 pour retrouver direct la fenêtre active, glisser le fichier toujours sélectionné et lacher… Le genre de truc à faire switcher un PC user ! Pas sûr que Witch obtienne le même résultat…

12)
Simon
, le 21.03.2005 à 22:00
[modifier]

Bonjour!

Pourquoi faire un installateur? Il suffit de double-cliquer sur le fichier witch.prefPane et mac os x propose de le mettre dans le bon dossier (on doit indiquer si l’on veut qu’il soit accessible à tous les utilisateurs, ou seulement à l’utilisateur courant).

Sinon, j’aime bien exposé aussi. Mais merci pour le test.

Simon

13)
François Cuneo
, le 21.03.2005 à 22:13
[modifier]

Simon, merci du renseignement. J’ai corrigé l’article à 6h ce matin, mais je me suis trompé et j’ai corrigé l’humeur à la place du test. Fabien me l’a fait remarquer, j’ai changé. Le problème, c’est que je n’ai pas vu que le test n’était plus corrigé.
Je l’ai fait maintenant en écrasant un autre test d’Olivier.
C’est complet maintenant!
Fraut que j’aille me coucher.
En plus je suis certain que personne n’a rien compris à ce commentaire…

14)
brab
, le 22.03.2005 à 12:56
[modifier]

Je viens de tester, et c’est vrai que c’est sympa … mais qu’est-ce que c’est lent dès que l’on a trop de fenêtres: entre 6 et 7 secondes pour faire apparaître l’interface alors que j’ai 36 fenêtres (ok, c’est beaucoup, mais c’est un bi G5 2GHz). Par contre pour quelques fenêtres (par exemple 3), c’est top.

15)
bens
, le 22.03.2005 à 16:18
[modifier]

Sur mon biG5 2Ghz, idem, ça prend 2 secondes de crépitements à la première utilisation et les fois suivantes, la fenêtre switch apparait instantanément.
Je trouve cet utilitaire génial et le test Cuk, comme d’habitude, très instructif.

Cependant je voudrais pointer un petit défaut du logiciel. C’est qu’il est incapable de différencier fenêtres de travail et palettes d’outils. Il affiche alors toutes fenêtres de certaines appli, y compris palettes d’outils. Attention cet affichage litigieux n’a lieu que lorsque l’appli en question est au premier plan.
Cela m’arrive avec EXcel, Word, Pages, VectorWorks… C’est pas trop gênant, sauf lorsqu’on a plus de deux inspecteurs ou palettes ouvertes.
J’ai signalé le probl à Peter Maurer, et si j’ai bien compris son message, il faudra attendre Tiger pour règler cela. Ben tiens, je vous mets sa réponse:
(…) Ich werde mich um Verbesserungen bemuehen, aber unter Umstaenden kommen diese erst mit Mac OS X 10.4 « Tiger » zum Tragen, weil dort der betreffende Teil des Betriebssystems dem Vernehmen nach verbessert werden soll.

En tout cas, je trouve très sympa de sa part de m’avoir répondu…

16)
brab
, le 22.03.2005 à 16:28
[modifier]

En fait, après le reboot de la mise à jour de sécurité d’aujourd’hui, cela va plus vite. Je devais avoir épuisé ma réserve de RAM (1 GO quand même).

17)
bens
, le 25.03.2005 à 09:51
[modifier]

Concernant le défaut que je pointais dans mon commentaire (l’affichage des palettes d’outils), ce problème a été règlé de manière toute simple dans la dernière version du logiciel, que je viens de télécharger: il suffit de remplir l’onglet « Exceptions » et redémarrer l’application en question pour obtenir un affichage épuré.

18)
Raff
, le 30.03.2005 à 20:59
[modifier]

Personnellement, je trouve beaucoup plus intuitif l’association d’Exposé avec CodeTek Virtual Desktop Pro : je fonctionne avec 6 bureaux virtuels (Suitcase X1, Mail, et quatre pour les applications du moment), ce qui me permet de passer au bureau que je souhaite, avec mon espace de travail centré sur un thème ou sur un logiciel. A l’intérieur d’un bureau donné, si j’utilise exposé, il ne me montre que les fenêtres de ce bureau virtuel, ce qui permet une grande lisisibilité.

Cependant, j’avoue également que CTVirtual Desktop est si pratique (on peut naviguer entre les bureaux par raccourcis clavier) que j’utilise finalement très rarement Exposé…

19)
JediMac
, le 30.03.2005 à 22:17
[modifier]

C’est vrai que ça a l’air bien ton truc, mais faut préciser qu’il coûte 40 $

20)
bens
, le 30.03.2005 à 23:38
[modifier]

Il existe d’autres bureaux virtuels: desktop manager (gratuit), you control desktop…

21)
brab
, le 31.03.2005 à 08:57
[modifier]

Mais y-a-t’il d’autres bureaux virtuels qui gèrent correctement Exposé et pomme-tab ? J’avais essayé desktop manager, et un de mes grands soucis avec est que parfois que pomme-tabais vers une application qui avait sa fenêtre sur un autre bureau, et cela ne faisait rien. (Enfin si, cela amème l’application au premier plan, mais ce que je voulais est trouver une fenêtre de l’application.)

Je n’utilise désormais plus de bureaux virtuels (malgré mon long passé sous Linux avec 8 bureaux virtuels bien rangés (pas au point d’utiliser ion mais presque)), et je trouve que witch est vraiment très pratique. J’utilise assez peu Exposé (j’ai souvent trop de fenêtres), sauf pour afficher le bureau.

22)
Raff
, le 31.03.2005 à 10:58
[modifier]

Merci d’avoir mis le lien et le prix, je n’ai pas eu le réflexe.

Conformément à ce que dit Barb, j’avais essayé les autres solutions gratuites, mais cela ne fonctionnait pas bien, et l’on observait effectivement des interférences avec les fonctions du système.

CT Virtual Desktop gère effectivement à la perfection le pomme-tab, Exposé, le glissement de fenêtre d’un bureau à l’autre, soit dans le Pager (qui est rétractable sur le bord de l’écran – il sort quand on approche la souris, ce qui permet de ne pas diminuer l’espace de travail), soit par les bords de l’écran, etc… de sorte que je trouve le prix parfaitement justifié. Si on aime, on peut même profiter d’un tracking de la souris pour faire passer une fenêtre devant (je crois que ça existe sous XWindows ou Linux; personnellement, je n’utilise pas cette fonction). En tout cas, je ne sais pas comment j’ai fait pour m’en passer jusqu’ici.

Il y a d’ailleurs un test (rapide) sur ce site :
http://cuk.ch/articles.php?unique=285

A noter enfin l’existence d’une version Lite à 20$ :
http://www.codetek.com/ctvd/virtual_lite.php

23)
bens
, le 31.03.2005 à 11:52
[modifier]

D’après mes essais, Witch est incompatible avec Desktop Manager : il affiche les fenêtres de tous les bureaux mais ne provoque pas de switch vers les autres bureaux lorsqu’on pointe vers une fenêtre absente du bureau actif.

Quant à Desktop Manager il parait moins intuitif que CT VirtualDesktop au niveau de passage de fenêtres d’un bureau à l’autre, même si cela est possible assez facilement.
J’ai découvert un petit bug avec Safari sous Desktop Manager : l’icone « loupe » (afficher dans le finder) de la fenêtre des téléchargements ne fonctionne plus correctement. Dommage car j’utilise constamment cette fonction. Qu’en est-il avec Virtual Desktop?

24)
Raff
, le 31.03.2005 à 12:46
[modifier]

L’icone loupe de Safari fonctionne parfaitement sous CTVirtualDesktop (c’est vrai que c’est bien pratique, cette fonction :)).

26)
Raff
, le 31.03.2005 à 13:47
[modifier]

J’avoue n’avoir pas testé les deux en même temps, d’autant que CTVD permet aussi d’accéder aux fenêtres directement via un menu en haut à droite (mais c’est peu utile si on utilise bien les bureaux).

Il faudrait que je le réinstalle, mais comme mon système commence à être très chargé pour un iMac DV 400, je n’ose plus rien ajouter (CTVD+Suitcase+le petit Prolexis+la météo+StickyBrain+un mail avec des milliers de messages+etc…+un disque dur saturé…) oui, donc plus rien ajouter avant le futur changement d’ordinateur (j’attends la prochaine révision des PM G5 + Tiger :D je suis fou)

Quelqu’un a essayé ?

27)
Raff
, le 31.03.2005 à 13:48
[modifier]

Remarque, il te suffit d’installer la démo de CTVD (fonctionnelle un mois je crois).

28)
AlainOnTheWeb
, le 11.11.2005 à 04:54
[modifier]

J’ai testé Witch ce matin même (à 4h du mat lol). Pas mal du tout. Ça me rappelle un tableau de bord sous OS9 mais je ne sais plus lequel… « Switch-It » peut-être ?

Sinon, je ne sais pas si je suis le seul à avoir ce problème, mais si je suis sous safari et qu’il y a plusieurs onglets ouverts dans une même fenêtre et bien Witch n’affiche que l’onglet qui est au premier plan :-(

Une soluce ?

29)
bens
, le 12.11.2005 à 19:01
[modifier]

Moi j’ai pas ce problème, la fenêtre qui revient au premier plan apparaît sur le 2e onglet si je l’ai abandonnée tel quelle.
Depuis que j’ai découvert cet utilitaire (mars 05, je l’utilise tout le temps, surtout à l’intérieur d’une même appli, avec le raccourcis « alt < »
Plus simple et rapide qu’Exposé, même si je ne dédaigne pas ce dernier, lorsque j’ai la main sur la souris. En traitement de texte (les 2 mains sur le clavier donc), c’est Witch que j’utilise.

30)
AlainOnTheWeb
, le 12.11.2005 à 19:25
[modifier]

Tu ne m’as pas bien compris. Si j’ai plusieurs onglets d’ouvert dans Safari. Quand je fais appel à la fonction de switch, il ne m’affiche que l’onglet actif… Si j’ai 20 onglets d’ouverts, il ne m’en affiche qu’un seul.. Ce n’est pas le cas si j’ai plusieurs fenêtres d’ouverts au lieu des onglets…

31)
bens
, le 15.11.2005 à 09:42
[modifier]

A ma connaissance, Witch ne permet pas de switcher entre des onglets, mais entre des fenêtres.
En tout cas chez moi c’est comme ça.

32)
AlainOnTheWeb
, le 15.11.2005 à 17:13
[modifier]

C’est bien ce que je pensais… Dommage pour ceux qui, comme moi, préfèrent ouvrir des onglets plutôt que des fenêtres…
Peut-être dans une prochaine version…