Profitez des offres Memoirevive.ch!
Corrections du test « Pages Orienté PréPress et impression Pro? »

Bonjour à tous.

Cet article est un correctif de mon dernier test sur Pages - Orienté PréPress et impression Pro?.

Deux commentaires m'ont amené à réviser le paragraphe Images intégrées, Pages est-il une tombe?, et surtout la deuxième partie: Qu'en est-il de Pages?.

Dans le commentaire no 1, "lolopb" nous dit :
"Juste une petite remarque, les fichiers de Pages sont des bundles, comme les applications OS X, les images, quand on demande l'enregistrement dans le fichier, sont donc dans le bundle et pas directement dans un fichier binaire comme Word ou d'autre. Pour l'image, il suffit de faire un ctrl-clic, afficher le contenu du paquet et de fouiller dans le dossier. Tu ouvres l'image dans ton logiciel favori, tu la retouches, tu enregistres (même nom, même format, même extension de nom de fichier) et à l'ouverture du fichier dans Pages, tu retrouves tout. On pourrait même changer complètement le fichier et en mettre un autre (même nom, même format, même extension, peut-être même dimensions) sans que Pages ne s'en rende compte du coup."

Dans les commentaire no 36 et 38, "letib" nous dit :
"... Cependant j'ai une petite question : quand je fait le copier-coller sur le biscuit dans photoshop, j'ai bien CMJN mais en 72 dpi ? mais j'ai beau recommencer le copier-coller et toujours du 72 dpi. j'ai l'impression que c'est l'opération du copier-coller qui converti automatiquement en 72 dpi.... il n'y aurait pas un truc, un réglage à faire dans le systeme pour lui dire que l'opération copier-coller est à tel ou tel dpi ?"

Ces commentaires m'ont mis la puce à l'oreille, car comme je le dis au bas de mon test, je n'ai pas été jusqu'à la production de films ou vers une impression réelle; je n'ai donc pas pu juger la qualité des images imprimées, seuls des tests écrans ont été faits. Dès lors il était difficile de savoir si la résolution et le mode de couleur des images fournies en "templates" avec Pages étaient corrects.

Je l'avoue, je me suis trompé... Ma version de Photoshop étant réglée pour le print (300 DPI - CMJN) m'a induit en erreur lors du copier-coller, je vous prie de m'en excuser. Vous pouvez accèdez à mon article remanié soit en passant par notre page des Tests-Cuk, soit directement en cliquant sur ce lien.

Petite mise à jour de mon test; vous devez vous demander pourquoi cette humeur ?
J'ai trouvé important suite à la remarque de "lolopb" de vous faire part du "tout est conservé dans le paquet-bundle du fichier Pages"; et surtout de vous le démontrer à travers ces trois tests d'imports (un .pdf, un .psd et un .ai). J'ai importé ces fichiers à partir du menu >insertion >choisir... dans un fichier Pages, puis, après enregistrement j'ai ouvert le "paquet" afin de savoir si mes trois imports étaient présents ...

... eh bien oui, ils sont présents: au premier niveau du paquet.... avec une surprise tout de même, le suffixe .AI s'est transformé en .PDF (ce qui n'empêche pas de l'ouvrir à nouveau dans AI). En conclusion, il est bon à savoir que vous n'êtes pas obligés de conserver vos imports en annexe (ou en lien) avec le fichier Pages vu qu'ils sont tous contenus dans "le paquet".

31 commentaires
1)
pilote.ka
, le 10.03.2005 à 05:25
[modifier]

Là Blues tu va trop vite. je n’ai pas compris de quoi il s’agit. C’est vrai que je ne suis pas infographiste

2)
Thomas Linard
, le 10.03.2005 à 06:59
[modifier]

Bundles… à l’époque de NeXTSTEP, on parlait de wrappers (tout le site sur NeXTSTEP de Lévénez est d’ailleurs intéressant pour comprendre les bases de Mac OS X).

3)
Michael
, le 10.03.2005 à 07:29
[modifier]

trop génial cette manière d’inclure les fichiers dans le fichier de pages tout en restant accessible !!!

4)
Blues
, le 10.03.2005 à 08:06
[modifier]

Là Blues tu va trop vite. je n’ai pas compris de quoi il s’agit. C’est vrai que je ne suis pas infographiste

M’enfin PiloteKa……. rien a avoir avec de l’infographisme.

En gros …

1. J’annonce que je me suis trompé en repiquant (copier-coller dans Photoshop) une illustration d’un template-image de Pages, l’original inclus par Apple était de moins bonne qualité que ce que j’avais dit… Donc mise en garde à ceux qui aimeraient utiliser ces images-templates à destination du print en offset = à éviter !
Pour mieux comprendre = relire le paragraphe en question (Images intégrées, Pages est-il une tombe?) !

2. Cette humeur surtout pour expliquer ce concept de « bundles » ou de « wrappers » (merci Thomas) =
TOUT (images-imports-etc) EST INCLU EN COPIE dans le fichier Pages.
On peut voir un « fichier-bundle » de type Pages comme un dossier… qui veut bien te montrer ce qu’il a dans son « ventre » (ou contenu) à condition de faire la manip >CTRL-CLICK > AFFICHER LE CONTENU DU PAQUET

Ai-je été plus clair cette fois ? (mes excuses pour les majuscules)

6)
Thomas Linard
, le 10.03.2005 à 09:11
[modifier]

En pensant à NeXTSTEP, j’ai pensé à son nuancier ( exemple avec Rhapsody ou avec NeXTSTEP ) : c’est avec Pages qu’on voit qu’il est vraiment dommage de n’avoir pas gardé l’extension Pantone qui était fournie en standard…

7)
Blues
, le 10.03.2005 à 09:34
[modifier]

l’extension Pantone qui était fournie en standard…

hum… en standard — mais à quel prix ? = assurément les droits d’utilisations à payer à Pantone® qui auraient fait monter le prix du soft

8)
lolopb
, le 10.03.2005 à 09:36
[modifier]

Salut Thomas,

Je suis d’accord pour les wrappers et les bundles, merci de ta précision et tu as raison de pointer sur le site d’Eric, il est très enrichissant.

Après, tu dis aussi :

En pensant à NeXTSTEP, j’ai pensé à son nuancier (exemple avec Rhapsody ou avec NeXTSTEP) : c’est avec Pages qu’on voit qu’il est vraiment dommage de n’avoir pas gardé l’extension Pantone qui était fournie en standard…

Concernant le nuancier Pantone, je me demande si ce n’est pas une question de coût, le Pantone n’étant pas nécessaire à la majorité des utilisateurs de Mac OS X et ceux qui en ont besoin ont des applis qui soit l’intègre, soit n’utilisent pas (encore ?) le sélecteur de couleurs de Mac OS X.

Mais, car il y a un mais, j’en ai trouvé un en shareware :

Un nuancier Pantone à intégrer dans le sélecteur de couleur de Mac OS X

Maintenant, je ne suis pas à même de dire s’il est bien ou non :-)


Unix is user friendly, it’s just selective when choosing friends…

9)
Blues
, le 10.03.2005 à 13:03
[modifier]

Puisqu’avec Pages on parle d’un logiciel bon marché apte à faire de la PAO semi-pro

Voici qu’en me baladant sur le site de « svm-mac » je tombe sur un excellent article d’Edward Lichtner, parlant des logiciels gratuits-gnu -Scribus, Inkscape, Ghostscript, Gimp- pour la PAO (install sous X11 / Fink, dans OSX).

Alors voilà pour les passionnés (et pour les autres)

Un studio PAO gratuit … Ca commence comme ceci
Fatigué de payer des licences XPress au prix fort ? Laissez-vous tenter par le monde du logiciel libre. Illustration, image, mise en page : tout est là, tout est gratuit. Mais il faut d’abord dompter la couche UNIX du Mac. Suivez-nous !
Scribus, Inkscape, Ghostscript, Gimp : ces noms vous disent-ils quelque chose ? Vraisemblablement non. Mais si vous êtes actionnaire de Quark ou d’Adobe, ils seront un jour votre pire cauchemar. Jugez plutôt : un ensemble de logiciels de mise en page, de dessin vectoriel, de retouche d’image, avec séparation couleur et export en PDF/X

A lire ICI

10)
Thomas Linard
, le 11.03.2005 à 07:04
[modifier]

Concernant le nuancier Pantone, je me demande si ce n’est pas une question de coût

Très probablement. Idem pour le passage du Display PostScript au Display PDF (Quartz).

le Pantone n’étant pas nécessaire à la majorité des utilisateurs de Mac OS X

Pages crée un marché, maintenant (bon, je dis ça, mais je suis plutôt utilisateur des nuanciers TruMatch et Focoltone…).

j’en ai trouvé un en shareware :

SpotPicker est sympa, mais malheureusement quand on s’en sert dans Pages, les couleurs Pantone sont converties en CMJN. :-(

11)
Nian
, le 11.03.2005 à 08:37
[modifier]

En ce qui converne les fichiers AI « transformés » en PDF: je ne sais plus depuis quelle version d’Illustrator, mais tous les fichiers Illustrator sont aussi par défaut des fichiers PDF. Il suffit d’ouvrir un fichier Illustrator dans un éditeur de texte comme TextWrangler et lire la première ligne pour s’en rendre compte: %PDF-1.4. Donc Pages ne transforme pas les fichiers AI en PDF, tout juste il change le suffixe.

12)
lolopb
, le 11.03.2005 à 14:39
[modifier]

Thomas :

Oui, pareil pour le passage du DP à Quartz (en plus d’offrir plus d’avantages dans Quartz qui n’a pas que le PDF), une license DP coûte (coûtait ?) très cher.

Concernant Pages qui reconvertit en CMJN, il faudrait demander dans un feedback à Apple, peut-être.


Unix is user friendly, it’s just selective when choosing friends…

13)
Branislav
, le 11.03.2005 à 22:20
[modifier]

Je suis quand même surpris par votre étonnement. Il n’y a rien de nouveau, c’est comme cela que Keynote fonctionne depuis la v1, Pages reprend le principe.

Quant à la surprise « Ah tiens les AI sont devenus des PDF », ben les infographistes professionnels savent que les fichiers Illustrator, depuis Illustrator 9, sont des PDF, pas à 100% mais des PDF quand même. Des PDF 1.4 pour être précis, car ce format maintient la transparence. Ce que Pages fait est malin pour pouvoir réutiliser facilement le doc ailleurs vu que les OS se basent sur l’extension du fichier.

14)
Branislav
, le 11.03.2005 à 22:27
[modifier]

Comment vérifier si un document Pages est OK pour l’impression en haute résolution ?

– On en fait un PDF
– qu’on importe dans InDesign
– où l’on appelle la palette Aperçu de la sortie
– on vérifie si le Noir n’apparaît que sur du film du Noir

Et bien non ! le Noir est séparé en CMJN. Faudra passer par PitStop ou Acrobat Distiller 7 !!!

Donc les fichiers Pages ne sont pas prêts à être acceptés dans un flux PAO Presse car les couleurs, toutes les couleurs sont d’abord passées dans l’espace RVB… Mortel pour la PAO…

Quant à la résolution… On vérifie la résolution des PDF dans Acrobat Professionnal ou dans PitStop.

15)
Nian
, le 12.03.2005 à 01:05
[modifier]

Branislav, si on définie le noir du texte en C=0, M=0, J=0, N=100 il restera noir CMJN. Il est défini par défaut en R=100, V=100, B=100.

Pour vérifier le PDF, perso, je me passe bien d’InDesign et je visualise la séparation directement dans Acrobat Pro.

Salut,

Nian ;-)

16)
Branislav
, le 12.03.2005 à 01:15
[modifier]

Satanée palette de couleurs de Mac OS X à la noix ! Le CMJN y est bien caché et je l’avais oublié !

Je parlais d’InDesign dans le cadre d’une importation du fichier Pages en tant que texte+images après conversion en RTF.

17)
Branislav
, le 12.03.2005 à 01:20
[modifier]

– Créer un fichier CMJN dans Photoshop avec du Noir C=0 / M=0 / J = 0 / N=100
– l’importer dans Pages et ajouter du texte noir aussi en C=0 / M=0 / J = 0 / N=100
– exporter le document Pages au format Word
– Importer le fichier Word dans InDesign
– dans ID, masquer le Noir sur la palette de séparations : Le noir est passé en quadri, celui du texte et de l’image.

C’est bien ce que je disais, mortel en PAO…

18)
Branislav
, le 12.03.2005 à 01:24
[modifier]

Le Noir du fichier Word est importé dans ID. On le vire et on le remplace par le [Noir] par défaut, là le texte passe en Noir pur. Mais pas le Noir pur de l’image qui est devenu CMJN.

Si Pages pouvait garder les images CMJN intactes lors d’une conversion Word ce serait super…

19)
Nian
, le 12.03.2005 à 01:37
[modifier]

Branislav, le problème c’est Word. Il ne connaît que du RVB, le CMJN tu peux tout juste le lui passer sous la barbe lorsque tu places un EPS en CMJN, que Word ne touchera pas. Pas essayé par contre de l’EPS dans Pages… Enfin. Pour une fois que l’EPS serait bon à prendre ;-)

Sinon, je me répète, mais le jour où Word comprendra le CMJN, Pages gardera le CMJN des images importées.

CQFD. C’est pas Pages qui plante, mais Word.

20)
Branislav
, le 12.03.2005 à 01:43
[modifier]

Oui ça n’importe qui l’aura compris mais un infographiste InDesign reçoit un fichier Word exporté de Pages qui était en CMJN. Il fait quoi ? Il doit redemander le fichier Pages ou les images CMJN pour les insérer dans la mise en page à la place des RVB.

Il faudrait qu’InDesign puisse importer des fichiers Pages…

21)
Nian
, le 12.03.2005 à 01:45
[modifier]

Je relis ton commentaire et m’aperçois que tu ne passes pas directement par Word comme je l’avais interprété.

Mais quand même, mon raisonnement tiens la route, car si Pages exporte pour Word, alors il se limitera à l’espace colorimétrique de Word, donc le RVB. Pourquoi ? Pour être au plus compatible avec Word. Il lui convertit donc même les CMJN en son cher RVB… Bravo Pages !

En fait, ce que tu cherches, c’est un export de Pages vers InDesign, c’est bien ça ? ;-)

Bonne nuit…

22)
Nian
, le 12.03.2005 à 01:50
[modifier]

Attendons encore quelques versions d’InDesign.

Si il importe du Word et du Xpress aujourd’hui et que Pages grandit, je ne vois pas de raison pourquoi Adobe ne créerait pas d’import Pages. Surtout que ça parrait vraisemblablement fastoche (fichiers importés ouverts, du XML et un peu de propriétaire se mélangent dans le contenu). Patientons.

23)
Branislav
, le 12.03.2005 à 01:51
[modifier]

Oui c’est ça. Pas convertir le document Pages en ID, juste importer tout le flux de texte avec les images dans des blocs-texte ID. Quoi que la conversion d’un fichier Pages en ID ne devrait pas poser de gros problèmes vu que pas mal de fonctions et concepts de Pages semblent avoir été copiés d’ID !

24)
Nian
, le 12.03.2005 à 01:53
[modifier]

Ou attendons qu’Xpress le fasse, et convertissons les fichiers Xpress 7 vers 6, ouvrons les dans le 6 et enregistrons les au format 5, ouvrons les dans le 5 et enregistrons les au format Xpress 4 et importons le tout dans InDesign.

On y arrivera ;-)

25)
Inconnu
, le 12.03.2005 à 08:10
[modifier]

Merci Roland pour ces complèments…!
Et j’ajoute que ceux qui ne font rien ne se trompent jamais… Donc je salue d’autant plus ton papier qui me semble être le seul à s’être posé ces questions !
Bravo et la bise à ta tribu et à la Madonne des épices… (message personnel : je passe fin avril pas loin :-)

macdigit

26)
Nian
, le 12.03.2005 à 10:49
[modifier]

En fait, Adobe nous surprendra le jour où InDesign sera capable de rendre complétement éditable un import PDF ! Se serait la fin de tous les imports de formats propriétaires…

27)
Blues
, le 12.03.2005 à 10:51
[modifier]

« bise à ta tribu et à la Madonne des épices… (message personnel : je passe fin avril pas loin :-) »

Merci JC … on se contacte éventuel ?
—————-

Merci aussi à Branislav et Niam pour leur remarques constructives en commentaires… et surtout d’avoir parlé de points auquels je n’avais pas pensé -ou- pas précisé, voir même de m’avoir corrigé (par ex : depuis Illustrator 9, sont des PDF, pas à 100% mais des PDF quand même… je le sais bien, mais de là à changer le suffixe ?) je ne prétend pas avoir la science infuse, qu’on se le dise…

On avance, on avance. Il va être bien ce petit Pages.

28)
Inconnu
, le 12.03.2005 à 13:57
[modifier]

Nian, il y a tant de questions à poser à Branislav…! Mais ce dernier est lié par des accords de confidentialité… Attendons le début avril pour en savoir plus (en fait, tout savoir…)
J’attends juste que notre monténégrin favori réponde à ma question : FrameDesign ou InMaker ?

Roland, oui je passe à Arnex pour les 50 ans du cousin !

macdigit

29)
Nian
, le 13.03.2005 à 22:58
[modifier]

Jean-Christophe, début avril ? C’est précis ! Une fuite ?

31)
Nian
, le 14.03.2005 à 14:15
[modifier]

Jean-Christophe… Laisse moi deviner… Avril 2008 ? ;-)