Profitez des offres Memoirevive.ch!
Caméra thermique FLIR one V2

Bonjour, je voulais vous parler aujourd’hui d’un petit outil génial pour nos smartphones. J’ai en effet craqué pour la petite caméra thermique FLIR one v2 pour smartphone.

Caméra thermique FLIR one (Version 2)

Caméra thermique FLIR one (Version 2)

Elle se présente comme un accessoire à fixer au téléphone. Ce petit accessoire contient deux « appareils photo » et une batterie interne pour ne pas « vider » la batterie de notre téléphone lors de son utilisation.
L’avantage de cet accessoire par rapport à une caméra indépendante de la même marque est clairement son prix. En effet, j’ai payé la mienne 200.- SFr (en action au lieu de 240.-). L’appareil indépendant, lui, reviendrait au moins à 1000.- SFr

Alors pour ce prix là, avons-nous un gadget ou est-ce un vrai outil intéressant ? Je répondrais sans hésiter que nous avons affaire à un outil, un vrai. Pour le prix, il a bien évidement des inconvénients, mais ces derniers restent secondaires… enfin tout dépend de l’usage que nous en avons. Dans mon cas précis, le seul qui est limitant est la température maximum.

Je vous ai dit qu’il y avait deux caméras, il y en a une infrarouge qui s’occupe de la partie thermique et une « standard » qui permet à l’application de redessiner les contours des objets. De cette manière, la lecture de l’image est beaucoup plus aisée.

Chose importante, ce type de caméra ne mesure que des températures de surface, hors de question par exemple de connaître la température d’un élément précis qui se trouve dans un boitier. Par exemple la température du processeur de l’iMac, dans un iMac « fermé ». La seule chose que nous aurons, c’est la température du boitier lui-même.

Exemple d'utilisation sur une petite CNC

Exemple d'utilisation sur une petite CNC

Il va falloir revoir les vitesses de coupe ;)

Il va falloir revoir les vitesses de coupe

Revenons sur les performances et/ou limites de cette caméra.

  • Elle fonctionne avec un capteur de seulement 160x120 (19 Kpixel). N’étant pas un appareil photo à proprement parler, cela n’est pas gênant.
  • Sa plage de mesure en température varie de -20°C à +120°C.
  • La résolution de mesure est de 0.1°C.
  • Son taux de rafraichissement est de 9Hz (9 fois par seconde).
  • La distance minimum de mesure est de 0.15 mètre.

Ces chiffres peuvent paraitre bas, mais en version indépendant, un appareil ayant presque les mêmes caractéristiques, le FLIR E6 vaut tout de même env. 2000.- SFr.
Il permet une mesure allant jusqu’à +250°, mais sa distance minimale de mise au point est de 0.5 m.
La « one » étant 10x moins chère, je trouve qu’elle ne s’en sort pas si mal.

A mon sens, le prix si intéressant, permet de toucher des personnes dans des domaines divers à qui l’imagerie thermique n’est pas indispensable, mais apporte un vrai plus. J’en suis le parfait exemple. Travaillant dans la conception électronique, il est très intéressant de pouvoir contrôler l’échauffement d’un prototype. Je donne également des cours dans ce domaine, l’imagerie est un vrai plus pour repérer des erreurs de calcul, des erreurs de montage ou simplement des pannes.

Maintenant, cet appareil reste cher si la seule utilisation qu’on peut en avoir est de voir l’isolation de sa maison ou la température de l’eau du bain (je l’ai fait l’autre jour). Dans ce cas, mieux vaut en emprunter un une fois.

Parlons aussi de ces inconvénients:

  • Le connecteur lighting ne permet pas de se connecter à un smartphone ou à un iPad lorsque ce dernier a une fourre. Du coup, à chaque utilisation, je dois sortir mon téléphone de son étui.
  • L’appareil ne se recharge pas par le port lighting, mais par un port mini USB.

Le FLIR one est livré avec un petit étui et un câble USB permettant sa recharge. Il ne prend vraiment pas beaucoup de place.

Attention, si vous voulez en acheter un un jour, il y a deux version du FLIR one, un pour les appareil iOS possédant un connecteur lighting et un autre pour les périphériques Android. Faites attention, on trouve également l’ancienne version moins performante et moins pratique qui était sous forme d’un étui.

13 commentaires
1)
Puzzo
, le 30.09.2016 à 07:35
[modifier]

Je ne savais même pas que ça existait !
Par contre, je dois dire que je n’en vois pas trop l’utilité pour moi… tes exemples n’étant pas du tout dans le domaine de mon travail.

2)
Migui
, le 30.09.2016 à 08:00
[modifier]

Je rêve de ce genre d’appareil au laboratoire (chimie): actuellement, nous utilisons des sondes (« PT 100 ») qui doivent être plongées dans le liquide.

Je suppose qu’à l’avenir, ce genre de mesures sera effectué au moyen d’une petite caméra, qui pourra mesurer en même temps la T° de plusieurs réactions…

3)
cerock
, le 30.09.2016 à 08:56
[modifier]

@puzzo c’est sur que pour ce genre d’outil il faut avoir une vraie utilité, autrement cela fait cher le joujou pour s’amuser

@Migui Grand utilisateur de PT100 et de plusieurs autres moyens de mesure de température, chaque système a ses avantages et ses inconvénients. Tout dépend de ce que nous désirons mesurer, et de la précision souhaitée. Le problème que tu cites, tu dis bien que les sondes sont plongées dans le liquide. Tu effectues donc une mesure « à coeur » qui n’est pas possible avec un capteur infrarouge. Dans ton cas, la température de surface sera moins enlevée que la température à coeur (dû aux pertes avec le contact de l’air). Pour bien illustrer ce phénomène, prenons l’exemple d’un poulet dans un four à 200°. Nous avons l’effet inverse. L’extérieur du poulet sera très chaud, alors que sa chaire va cuire plus lentement. Il faudra environ 1 heure pour que le coeur atteigne 95°. La caméra infrarouge ne mesurant que l’extérieur, la température donnée sera beaucoup plus grande que la température à coeur.

4)
zit
, le 30.09.2016 à 09:02
[modifier]

Alors ça c’est super ! L’app permet-elle quelques réglages (luminosité, affectation des couleurs aux températures) ou est-elle très spartiate ?

Depuis que j’ai vu un gars contrôler un tableau électrique avec un engin pro de ce genre (pas du tout le même budget), j’ai très envie de faire joujou avec.

z (on peut faire des trucs très jolis en thermique, je répêêêêêêêêêêêête : je pense en particulier à Dorothée Smith)

5)
cerock
, le 30.09.2016 à 09:12
[modifier]

Salut zit. Je n’ai effectivement pas parlé des réglages possible.
Nous avons la possibilité de choisir une gamme de couleur dans un panel préenregistré dans l’application. J’avoue ne pas avoir fait attention si l’application permettais de choisir ses propres couleurs (et je n’ai pas la caméra sous la main).
Dans les réglage, nous devons aussi choisir l’emissivité de l’objet mesuré (mat, semi mat ou brillant)
J’ai aussi utilisé un modèle pro (je ne sais plus sa référence) mais dont le prix de vente est de plus de 7000.- SFr, mais franchement le petit one a un super rapport qualité/prix.

6)
Blues
, le 30.09.2016 à 10:36
[modifier]

si une personne ici connait bien le sujet, peut-être pourrais-je être orienté vers un modèle (à louer – pas à acheter) qui pourrait correspondre à ce que je désire faire :

– l’idée est de repérer des conduites d’eaux usées dans un vieux bâtiment
– en faisant couler de l’eau chaude à l’intérieur (à partir d’un robinet avec un tuyau d’arrosage)

La méthode a déjà été testée avec une caméra thermique basique, mais on ne voyait rien, j’aimerais donc savoir s’il en existe des plus perforantes -> dédiées à ce genre de recherche.

Et oui, je sais qu’il est possible de faire ce genre de recherche de tracé avec des appareils à ultra-son, mais ça ne se loue pas, et avec le « pro » derrière le coût est exhorbitant.

7)
Migui
, le 30.09.2016 à 12:24
[modifier]

@cerock
Dans le cas d’une réaction chimique, le mélange réactionnel est agité en permanence, le problème « surface-coeur » ne se pose donc pas!

8)
François Cuneo
, le 30.09.2016 à 18:25
[modifier]

Ah ben… moi qui dois changer toutes mes fenêtres…

Je pourrais voir la différence avant et après avec un truc comme ça.

Intéressant!

9)
fxc
, le 30.09.2016 à 22:14
[modifier]

Ah ben… moi qui dois changer toutes mes fenêtres…

Je pourrais voir la différence avant et après avec un truc comme ça.

Intéressant!

Black & decker fait ce système pour moins cher.

13)
cerock
, le 06.10.2016 à 09:46
[modifier]

@Aigle4, je n’avais pas fais attention au format exporter. Effectivement les image sont en 640×480 mais sachant que le capteur thermique a une résolution 4 fois plus petite, nous pouvons dire que nous avons 1 information thermique pour 4 pixel Le reste de l’image est composé par la caméra « standard »