Profitez des offres Memoirevive.ch!
Résultats financiers d’Apple, premier trimestre 2005

Introduction

Voilà, vous commencez à connaître la musique, j'interviens tous les 3 mois pour vous parler des finances d'Apple... La société a annoncé les résultats financiers de son premier trimestre 2005 le 12 janvier dernier. Pour rappel, ce trimestre s'étend du 1er octobre au 25 décembre 2004.

Comme d'habitude également, c'est M. Peter Oppenheimer, Chief Financial Officer (CFO), qui, avec l'aide de M. Timothy D. Cook (vice-président des ventes mondiales et des opérations), a présenté ces chiffres via une conférence émise en QuickTime.

Pour ceux qui souhaitent avoir un historique ou une vue d'ensemble de cette histoire financière, je les invite à lire les premières humeurs que j'avais écrites sur les résultats financiers d'Apple ici (Q1 2004), ici (Q2 2004), ici (Q3 2004) et ici (Q4 2004).

Enfin, j'ai subdivisé l'humeur de la façon suivante:

  • Présentation objective des résultats.
  • Analyses subjectives des résultats par secteur d'activité.
  • Et puis vous n'y couperez pas, je vais également essayer d'imaginer quels seront les prochains mouvements stratégiques de notre marque préférée.

Les résultats

Comme vous l'avez tous vu ou lu, Apple démarre son année fiscale en trombe! En bref, Apple a généré un chiffre d'affaires de 3.49 milliards de dollars (+74% comparés à la même période 2004) et un bénéfice de 295 millions de dollars (+468% comparés à la même période 2004)! C'est tout simplement le meilleur résultat financier sur un trimestre de toute l'histoire d'Apple. Dans le but d'avoir une référence, il est important de confronter ces résultats avec le passé, soit jusqu'en 2000 (année extraordinaire pour Apple et l'ensemble de l'industrie informatique):

Comparaison des premiers trimestres sur 6 ans

Dans le cadre des résultats en général, j'aimerais aussi relever que les ventes des machines ont été bonnes comparées à la même période (1.046 million de machines contre 829 mille machines l'année dernière, soit +26%). Mais encore une fois, ce résultat n'est pas extraordinaire si on le compare à 2000, j'y reviendrai plus tard.

C'est clair que ce premier trimestre a été très bon et Apple peut être fier de ses résultats.

Analyse des résultats

Voilà, voilà, vous commencez à être habitué, ces chiffres ne sont qu'un résultat global. Il y a beaucoup à dire sur la mutation qu'Apple est en train de vivre et je souhaite commencer tout de suite par quelque chose qui n'est pas excellent. Ci-dessous, un graphique qui représente les ventes de machines (iMac/eMac, iBook, Power Mac/Xserve et PowerBook) pour ce quatrième semestre:

En premier lieu, on remarque que les ventes de machines pour les premiers trimestres (1.046 million) sont en constante augmentation, année après année. Toutefois, on est encore assez loin des résultats obtenus en 2000 (1.377 million). Ce qu'il faut bien comprendre, c'est que malgré d'excellents résultats financiers, la base de Mac installée dans le monde ne grandit pas face aux PC et ça, puisqu'on a de plus en plus à faire à une société qui développe du software et des périphériques, ce n’est pas une excellente nouvelle. Mais j'y reviens aussi.

La seconde chose que l'on remarque immédiatement, ce sont les bonnes ventes du nouvel iMac G5. Apple a tout simplement doublé les ventes vis-à-vis du premier trimestre de l'année dernière. Pour mieux se rendre compte du rebond, il est bon de comparer ce résultat avec les années précédentes:

Même si la clientèle qui achète un iMac ne renouvelle pas tous les ans son matériel, on peut constater que l'iMac "Tournesol" n'a jamais eu beaucoup de succès (même si au niveau ingénierie, c'est une très belle machine). On réalise également que ce secteur a besoin d'un renouvellement constant pour attirer d'anciens ou de nouveaux clients.

Mais le tableau récapitulatif des ventes ne nous apporte pas que des bonnes nouvelles. En effet, on peut aussi remarquer un fort ralentissement des ventes au niveau des Power Mac G5 (qui incluent les serveurs Xserve) et même des PowerBook. Dans ces deux segments de machines, Apple a perdu pratiquement 25 % des ventes... c'est beaucoup. Heureusement que l'iBook (+35%) et l'iMac sont là (+100%)!

Pour le moment, le nouvel iMac G5 tient toutes ses promesses et l'avenir nous dira si le nouveau Mac mini viendra éroder ses ventes.

Mais voilà, comme d'habitude, le r�sultat des ventes machines ne sont pas excellentes à cause des ventes machines. Les résultats financiers sont excellents parce qu'Apple arrive à générer d'autres revenus. Ci-dessous, les revenus par secteur (iMac/eMac, Power Mac, iBook, PowerBook, iPod, périphériques et softwares):

La première chose qui arrache les yeux, c'est le chiffre d'affaires généré par l'unité iPod! Ce n’est pas moins de 4.58 millions d'iPod qui ont été vendus pour un chiffre d'affaires total de 1.211 milliard de dollars, c'est tout simplement, et de très loin, l'unité qui a rapporté le plus de sous de toute l'histoire Apple!

Si vous faites le calcul, vous verrez que les revenus générés par la vente d'iPod (1.211 milliard) rejoignent presque celles des machines (1.605 milliard)...

À ce stade, il faut comprendre un petit truc. Apple a réalisé pour ce dernier trimestre une marge brute de 28.5 % contre 26.5 % pour la même période il y a un an. Toutefois, la gamme iPod ne jouit pas du même rendement et la marge se situe à environ 20 %. Par conséquent, même si en terme de volume financier Apple réalise un gros chiffre d'affaires, le bénéfice net lui est un peu moins important comparé aux ventes de machines.

Une fois encore, on remarque qu'en moyenne, les clients ont acheté leur iPod 264 dollars (contre 266 au dernier trimestre). C'est donc l'iPod mini qui a un énorme succès et c'est la raison pour laquelle Apple lance son iPod Shuffle. En effet, le public n'est pas seulement attiré par la capacité de stockage d'un lecteur MP3, mais également de son encombrement et surtout, son prix. Avec ce nouveau modèle, notre marque préférée envoie un message très clair à la concurrence: nous souhaitons dominer ce marché, du haut de gamme au bas de gamme.

Cette stratégie permettra également d'être en position plus forte dans la négociation des droits et les labels de pays qui n'offrent pas encore de musique sur l'iTunes Music Store.

Pour le plaisir des yeux, je vous montre l'insolent succès des ventes de ces iPod:

La courbe commence un peu à ressembler à l'ascension de l'Everest!

Pour le reste des ventes, on voit aussi que tout ce qui est "périphériques et softs" marche bien puisque cette unité, trimestre après trimestre, rapporte toujours plus. Il y a plusieurs raisons à cela et la première, c'est donc que les périphériques et logiciels Apple se vendent bien. Mais il y a aussi un autre aspect qui est en train de prendre toujours plus de place chez Apple et c'est l'iTunes Music Store (iMTS).

Dans les 674 millions de dollars générés par la vente des périphériques et logiciels, 177 millions de dollars proviennent directement de l'iMTS. Selon M. Peter Oppenheimer, l'iTMS commence désormais à être rentable (plus de 230 millions de morceaux vendus). De plus, grâce à une présence dans 15 pays, les ventes approchent les 1.25 million de morceaux par jour... c'est presque un demi-milliard de morceaux par an.

Bien sûr, il y a aussi les nouvelles suites iLife 05 et iWork 05 qui contribueront probablement à augmenter singulièrement les revenus logiciels.

Voilà, tous les résultats sont bons malgré le ralentissement des ventes dans certains segments. Malheureusement pour ceux qui attendent le G5 dans un portable, je pense qu'il faudra qu'ils s'arment de patience parce que M. Timothy D. Cook n'a pas été optimiste sur la sortie prochaine d'un portable de ce type. À suivre.

Et nous, on attend toujours!

Je souhaitais tout de même développer un point qui m'agace beaucoup.

Apple annonçait des magasins Apple pour la fin de l'année 2004 en Europe et à part celui de Londres... Il n'y a pas grand-chose de neuf, et ce malgré l'intervention dans les commentaires de quelques revendeurs Mac qui nous disaient qu'on allait assister à de belles choses.

Perso, j'en ai un peu marre de patienter. Est-ce qu'il faut que j'attende un accord entre EasyJet et Apple pour m'offrir un forfait du type "avion-train-taxi" pour que j'aille dans un magasin Apple? C'est le délire.

À l'heure où j'écris ces lignes, il existe 101 magasins Apple à travers le monde (98 aux USA, 2 au Japon et 1 en Angleterre) qui drainent 1 million de visiteurs par semaine! Mais ici, c'est la misère.

Je ne comprends pas bien cette lenteur pour ouvrir de nouveaux magasins car l'Europe fait quand même partie du second marché mondial pour Apple! Alors est-ce que nos cités ne sont pas assez grosses pour absorber un magasin Apple? Je n'ai pourtant pas l'impression que des villes comme Paris, Genève ou encore Bruxelles n'offrent pas de potentiel!

Je m'arrête là parce que cette histoire commence à m'énerver! Et je ne rappelle à personne que nous n'avons toujours pas l'iTMS en Suisse... Lamentable.

Conclusions

Inexorablement, Apple creuse l'écart entre 2000 et 2005. Pas seulement en terme de revenus, mais également sur la nature des revenus et c'est ça qui a mes yeux est très important. Trimestre après trimestre, Apple passe d'un simple constructeur d'ordinateurs à une entreprise "multimédia". Pour preuve, mon habituel petit graphique qui démontre le ratio entre les ventes Mac (iMac/eMac, iBook, Power Mac/Xserve et PowerBook) et le reste (iPod, périphériques et logiciels):

Non, non, il n'y a pas d'erreur, pour la première fois de son histoire, Apple vend plus de "choses" (54 %) que de Mac (46 %).

N'interprétez pas mal ces mots, pour moi c'est très bien et j'en suis très heureux pour Apple. Je m'interroge simplement sur ce qui sortira de la tête de M. Steve Jobs pour tout garder au top. Par exemple, si Apple venait à concentrer toute son énergie sur la musique, cela se ferait forcément au détriment du Mac, voir de son système.

Et pour moi, c'est ça qui compte, pas la musique.

Mais heureusement qu'il lit mes humeurs et a reçu mes 293 e-mails au sujet du petit Mac pas cher et sans écran, on est enfin tombé d'accord (oui, oui, je prends mes rêves pour des réalités!). Et vous avez vu ce nouveau Mac mini, ce n’est pas plus grand qu'une PlayStation... de là à dire qu'il y a un excellent rapport entre Apple et Sony...

Personnellement, j'ai trouvé que notre ami Steve avait un excellent rapport avec M. Kunitake Ando, président de Sony, à la dernière MacWorld... mais bon, je ne vais en tirer aucune conclusion.

Enfin, pour en revenir à la sortie de ce nouveau Mac mini, je pense que c'est ce qu'Apple pouvait faire de mieux pour acquérir de nouveaux clients du monde PC et ainsi, agrandir un peu ses parts de marché au niveau mondial. Bien sûr, j'espère que le budget marketing et communication sera à la hauteur de ce nouveau défi parce que pour le moment, je n'ai encore rien vu... et si on veut faire connaître ce nouveau bébé, il faudra communiquer autant que pour les iPod... n'est-ce pas Steve?

Merci de me confirmer par mail que tu as bien compris le message.

60 commentaires
1)
Obi1
, le 14.01.2005 à 01:07
[modifier]

Juste pour être une fois le premier… bonjour à tous et un grand merci à toi TTE pour ces analyses détaillées. Ca fait plaisir de voir qu’Apple se porte aussi bien. Finalement ce Steve Jobs, c’est quand même une sacrée bête.

Un petit commentaire sur le rapport entre mac et autres (les 46% / 54%), il me semble que la vague iPod joue un grand rôle, mais est-ce qu’Apple pourra tenir ce rythme pendant longtemps?

Et vive le Mac Mini, je l’ai réclamé sur ce site il y a fort longtemps. Le voila. Pour moi c’est trop tard, j’en ai eu assez d’attendre… à la place j’ai payé un lifting à ma machine. :-)

2)
Obi1
, le 14.01.2005 à 01:28
[modifier]

En plus, c’était il y a exactement une année que je demandais ça à Mr Jobs, le 14 janvier 2004. Stupéfiant, non? Ca intéresse personne, mais y faut un peu remplir les commentaires…

3)
pilote.ka
, le 14.01.2005 à 06:31
[modifier]

Je suis très étonné par la vente de l’iMac G5. J’avais pensé que ça prendrait plus de temps.
Ce qui serait intéressant c’est de lire des critiques des nouveaux possesseurs.

4)
Franck_Pastor
, le 14.01.2005 à 07:46
[modifier]

En résumé, l’avis de mon père, récent acheteur d’un iMac G5 écran 20 pouces : très très beau, très pratique (peu de place prise sur le bureau), ultra-silencieux (sauf si on démarre en appuyant sur « option » pour changer de disque de démarrage), rapide, puissant, enfin bref que du bon ou presque (256 Mo de RAM à l’origine, franchement, c’est nul !), et pour un prix qui n’a rien d’exagéré par rapport à ce qu’il propose. Pas étonnant que ça ait du succès !

5)
Blues
, le 14.01.2005 à 08:21
[modifier]

Merci TTE pour (comme d’hab) cet excellent compte-rendu-article

A ce propos

pour ceux qui attendent le G5 dans un portable, je pense qu’il faudra qu’ils s’arment de patience

VOIR ICI, l’info toute fraîche 2ème semestre 2005 qu’ils disent

6)
MadMac
, le 14.01.2005 à 09:15
[modifier]

Bravo pour cette présentation très pro. Bien content de voir que la Pomme n’a plus de pépins! Même si, découpé en quartiers et en tranches, ce résultat est assez transgénique…
Mais bon, tout le monde critique la nouvelle politique d’Apple, le tout musique (pom, pom, pom, pom!), mais n’oubliez pas que c’est un moteur d’image et de croissance. Apple n’attirerait pas davantage de clients en fabriquant des aspirateurs.
Généralement, on considère que c’est une bonne chose de ne pas dépendre d’un seul marché. Ça met à l’abri des fluctuations de tendance (et voyez un peu comme les ventes de Macs sont variables d’un trimestre sur l’autre, tous modèles confondus).

Pour l’iTMS en Suisse, au risque de désespérer TTE, François, Caplan et les autres, RÊVEZ PAS! L’iTMS existera en Suisse quand vous aurez adopté l’euro, c’est-à-dire pas demain la veille. Et encore, il y a certainement pour Apple une quarantaine de pays plus importants où s’implanter qu’en Suisse. Votre seul espoir, à mon avis, c’est les cartes prépayées, si ça n’existe pas déjà.

MadMac

7)
Mathieu Besson
, le 14.01.2005 à 09:26
[modifier]

Si l’on en croit le tableau en bas de la news de Digitimes (http://www.digitimes.com/news/a20050114A7040.html), on voit effectivement qu’iBook G5 et iBook « normal » seront produits simultanément.

Si on regarde le look actuel de la page d’accueil de l’AppleStore (http://store.apple.com/1-800-MY-APPLE/WebObjects/AppleStore/), on peut penser que la gamme des portables va évoluer prochaiment pour ressembler à la gamme des desktops (mini-e-i-Power).

AppleStore, août 2005:
Portables: Book mini (G4), eBook (G4), iBook (G5), Power Book (G5)
Desktops: Mac mini (G4), eMac (G4), iMac (G5), Power Mac (G5).

Le Book mini serait un portable extrême, genre 10 pouces ultra-fin.
L’eBook serait l’iBook G4 12″ actuel, au look plastoque blanc.
L’iBook G5 serait dans un nouvelle coque sublime.
Le Power Book G5 serait exactement comme François en rêve.

Planning des évolutions au pif:

Février: derniers PowerBooks G4, 1.5-1.7GHz, relookage des eMacs.
Mai: sortie Book mini 10″, renommage iBook 12″ en eBook, discontinuation iBook 14″.
Juillet: annonce iBook G5 14″ et Power Book G5 13″, 15″ et 17″ pour la rentrée de septembre.

Je rêve tout éveillé, on verra bien.

Mathieu

8)
alec6
, le 14.01.2005 à 09:31
[modifier]

Macintoshiennes ! Macintoshiens !
Camarades !

Apple nous spolie ! Apple nous ment !
Ne laissons pas le grand Capital s’infiltrer insidieusement sur les terres vierges de ce site communautaire internationnal !
Sous la signature d’un pseudonyme bourgeois, un certain TTE se fait le chantre du chiffre d’affaire, de la croissance et de la part de marché !
Qui se cache derrière ce pseudo cabalistique ? Quel est ce ver qui ronge notre pomme ?

Camarades ! ne nous laissons pas faire ! Agissons dès aujourd’hui !

Alexis… debout les damnés de la terre !

9)
Gibi
, le 14.01.2005 à 09:46
[modifier]

Une chose tout de même qui n’est pas souvent dite au sujet de l’iPod (et ses confrères/consoeurs), c’est que ce type de périphérique risque d’avoir une durée de vie assez limitée. Dès lors que les téléphones portables intégreront des mémoires (disque ou flash) de plus d’1 Go, je ne vois pas trop l’avenir que cela pourra avoir en temps que matériel de « masse » (c-à-d vendu à plusieurs millions d’exemplaires …)

Je n’imagine pas que les dirigeants d’Apple ne soit pas conscient de ce fait, et il serait logique de voir de plus en plus d’implication de la société du coté de la téléphonie …

gilles.bisson@imag.fr

10)
borelek
, le 14.01.2005 à 09:52
[modifier]

Apple nous ment !

probablement, mais TTE, lui, nous dit la vérité.
Par exemple

Mais voilà, comme d’habitude, le résultat des ventes machines ne sont pas excellents à cause des ventes machines.

et moi, je pense que c’est bien vrai ça ;-)

borelek

P.S. merci TTE, très intéressant

11)
MadMac
, le 14.01.2005 à 09:55
[modifier]

D’accord avec Gibi sur l’iPod. L’avenir est au tout-en-un: téléphone, PDA, baladeur MP3, apparei photo (pour l’instant, ça tient surtout du Lomo, mais ça durera pas toujours), le tout avec de la mémoire Flash.

MadMac

12)
Thierry F
, le 14.01.2005 à 10:12
[modifier]

Bonjour,
Bravo pour cette analyse.
Mais quand même ce qui m’interroge c’est pourquoi nous sommes comme cela sensible aux tribulations d’une entreprise.
Pour ceux qui sont actionnaires je comprends, mais pour ceux qui sont clients comment expliquer qu’ils se réjouissent d’un chiffre d’affaire en hausse et surtout d’un taux de marge important?
N’y voyez qu’une simple interrogation, j’ai bien quelques éléments de réponse mais je crains qu’ils ne soient que trop personnels.
Salutations à tous les Mac-addicts

13)
Nikoooo
, le 14.01.2005 à 10:25
[modifier]

Toujours aussi sympa ces analyses, merci TTE.

Par contre je suis étonné du fait que tu n’arrives pas à répondre à une de tes questions. Pourquoi pas de magasin Apple en Europe? La réponse se trouve en partie chez MadMac…

C’est simplement beaucoup trop cher pour ce que ça rapporte!

Chaque magasin qui s’ouvre est dans un nouveau pays, avec de nouvelles lois… Aux US, il n’y a qu’une loi, un marché… pipo. En plus de ça Apple est une boite américaine qui, par conséquent, se développe principalement là-bas. Regarde le cours US – Euro – CHF!!! Aligné quand? après Noël… Regarde le mac mini. Il coûte 499 $. Au cours du jour ça nous donne: 583.83 CHF. Le même mac mini (disponible en principe dans 15 jours) dans le Applestore de [url=http://store.apple.com/Apple/WebObjects/marley_chde?qprm=32158]l’uni[/http://store.apple.com/Apple/WebObjects/marley_chde?qprm=32158] coûte 699.- Non seulement le port coûte plus de 100 CHF (pour un paquet de 1.5 kg) mais en plus il n’est pas disponible tout de suite car Apple inonde d’abord le marché américain.

Alors ça t’étonne toujours pourquoi les Apple stores ne sont pas « encore » en Europe? Moi pas… et je suis bien d’accord avec toi. C’est pas juste :)

PS: Je teste l’insertion d’URL. M’en voulez pas si ça marche pas :)

14)
Nikoooo
, le 14.01.2005 à 10:26
[modifier]

Aaaahhh… ça n’a pas marché cette insertion d’url… Désolé.

15)
Blues
, le 14.01.2005 à 11:01
[modifier]

« ce qui m’interroge c’est pourquoi nous sommes comme cela sensible aux tribulations d’une entreprise »

Mais simplement parce que vu le marché « restreint » du Mac, on pourrait avoir peur pour son avenir ! Et puis on dit bien que les « Makeux » sont des Affictionnados.

Si c’était M$ on ne s’en inquiéterais même pas !

16)
Lafaboune
, le 14.01.2005 à 11:48
[modifier]

Comme indiqué en bas de la fenêtre de commentaires : titre du lien , soit :

1. il te manque le [/url] à la fin

2. le 2ème [/http://store.apple.com/Apple/WebObjects/marley_chde?qprm=32158] est de trop.

Tu dois avoir ça : l’uni

Bon Tag :-)

PS : quant à l’analyse de TTE, je la partage, en éspérant que ces bons résultats hors « machines » profiteront à ces dernières tôt ou tard.

-Fab

18)
Inconnu
, le 14.01.2005 à 12:02
[modifier]

Ce serait intéressant d’analyser les couts de R&D, les couts de marketing et les couts de distribution. Est ce que ces chiffres sont disponibles? Probablement.

19)
jacques
, le 14.01.2005 à 13:47
[modifier]

Merci pour les graphiques, mais il en manque. Il faudrait (faudrait) détailler la part logiciel et périphériques pour y indiquer la part des apple stores.
Et Renaud va encore plus loin pour demander l’évolution des coûts R&D.
Bravo pour l’analyse de MadMac, vous devriez l’engager.
Plus de profits d’Apple vont à plus de R&D donc plus de produits encore meilleurs. Alors qu’Apple vente plus d’ipods me réjouit.
Tant qu’Apple recherchera l’excellence, je resterais fan. Voir la dernière déclaration de Steve sur CNBC (curseur à 00:09:00)
http://users.skynet.be/bk313576/Keynote2005_sumup_small.mp4

jacques

ps: je me tâte pour acheter l’ipod shuffle alors que j’en ai pas besoin (j’écoute la musique à partir du mac à travers airport express sur la chaine. Et que j’ai un ipod première génération qui me sert comme disque de boot avec plein de softs de maintenance (diskwarrior, techtool, data rescue X). Alors je me dis que ça me ferait une clé usb de sauvegarde. C’est dire si Apple me plait. Comme ce matin, digitimes dit que le powerbook G5 arrive, le prix de l’ipod shuffle équivaut à une barrette mémoire du powerbook…

20)
ToTheEnd
, le 14.01.2005 à 15:55
[modifier]

Merci tout le monde pour ces commentaires!

En fait, j’avais un peu peur d’être confus parce que je n’ai pas tellement eu le temps de bosser sur cette humeur. Vous savez, quand François fouette, il faut faire vite et ne pas se laisser dominer par la douleur;-)

Je vais essayer de répondre à quelques questions qui sont posées:

Obi1: les résultats de l’iPod sont excellents et comme toi, je me demande combien de temps cela va durer. J’ai l’impression que c’est une course en avant qui est frénétique car comme d’autres personnes le relève, d’ici 2 ou 3 ans, les téléphones portables offriront des GB d’espace et là, je vois pas trop qui irait s’amuser avec 2 appareils pour téléphoner et écouter des MP3. Enfin, Apple a vendu 10.3 millions d’iPod et Sony, avec le Walkman, en a vendu 340 millions… La comparaison s’arrête là puisque à l’air du numérique, tout peu changer d’une année sur l’autre.

MadMac: pas d’accord. Au Japon il y a le Yen, aux US le Dollar et en Europe l’Euro… ça fait déjà 3 monnaies. Et puis les Macs sont bien vendus dans 122 pays non? Alors qu’est-ce que ça changerait d’introduire l’iTMS? Rien, c’est une question de volonté. Le problème Suisse est tout à fait particulier et je pense savoir pourquoi ça ne marche pas. Nous avons beaucoup trop de labels indépendants (pas que des « majors ») ce qui, si tu veux mettre tout le monde d’accord (et je ne parle même pas de la mentalité Suisse) est un cauchemar. Enfin, ton dernier argument est faux puisque Apple couvre avec les 15 pays où l’iTMS est présent « que » 70% du marché où de la musique est vendue (on ne parle pas de la Russie où on atteint un taux de piratage musical de 80%). Je ne veux pas donner beaucoup d’importance à la Suisse, mais il y a un potentiel énorme ici (pouvoir d’achat+tournée mondiale passant pas la Suisse+2 des 10 plus gros festivals d’Europe sont en Suisse+etc.). Je le répète, c’est une question de volonté car les Suisses sont très portés sur la musique et du fric, ils en feront aussi ici.

Alec6: n’oublie pas, aujourd’hui c’est vendredi et je partage!

Gibi: bien d’accord avec toi, je pense que l’iPod (le système ou le PlayFair) devra être implémenté dans les mobiles à terme (2 ou 3 ans maximum).

Thierry F: parce que quand Apple perdait plus de 1,8 milliard de dollars en 96/97, et bien je pense qu’on c’est tous demandé si on allait encore acheté une machine qui n’offrirait plus aucun support quelques mois après puisqu’elle allait mourir. Alors maintenant que ça va bien, on veut revoir le Mac en tête d’affiche et plus derrière 2% ou 3% de part de marchés.

Nikoooo: pas d’accord non plus. Tu as vu où sont les magasins de Londres et du Japon? Tu crois qu’Apple paye un loyer du type « camping » à Regent Street? Et puis le coût de la vie à Londres, tu crois qu’il n’est pas élevé? C’est pas des chinois ou des indiens qui débarquent tous les matins à l’aéroport pour aller bosser dans ces magasins. Si ils ont pu le faire là-bas, il n’y a pas de raison, ils peuvent aussi le faire à Berlin, Paris, Genève et je ne sais trop où! De plus, n’oublie pas le concept Mini Store Apple, je me contenterais également de cela dans un premier temps. Enfin, je te rappelle que certains revendeurs étaient venus ici clamer haut et fort que cela était sur le point de changer (c’était en juillet 2004!). Résultat? Rien. A qui la faute? Je ne sais pas et c’est pour ça que je pose la question…

Renaud: seuls les chiffres R&D sont disponibles (tout ce qui est Marketing ou distributions, ils sont tout simplement diluées dans les activités « ventes »). J’en parle une fois par an mais pas trimestre après trimestre. Pour info, sur ce premier trimestre c’est 123 millions de dollars qui ont été investis (contre 119 pour la même période l’an dernier). Pour l’année fiscale 2000, 2001, 2002, 2003 et 2004, c’est respectivement 380, 430, 446 et 471 millions de dollars qui ont été dépensés dans le R&D… Mais ces chiffres sont trompeurs car en 92, 93, 95 et 96, c’est plus de 600 millions qui ont été dépensés dans ces secteurs! Ok, je sais ce que tu me diras: à l’époque Apple investissait mal… Je n’ai rien à dire, je suis d’accord!

jacques: bien qu’Apple publie séparément ses résultats pour les logiciels et périphériques, je les regroupe pour 2 raisons. Primo, rendre plus lisible mes graphs (trop d’info tue l’info) et secondo, la progression des 2 secteurs est pratiquement la même. Par conséquent, ça ne serait pas très relevant de séparer les deux. Toutefois, à l’avenir je présenterai probablement séparément la progression des résultats de l’iTMS car ceux-ci sont toujours plus importants (177 millions de dollars pour ce premier trimestre). D’après moi, Apple générera pour 2005 plus d’un demi-milliard de dollars de revenus dans ce secteur… Ça devient important…

T (qui remercie encore tout le monde pour les commentaires)

21)
alec6
, le 14.01.2005 à 16:26
[modifier]

Salut camarade TTE…
(bon, j’arrête là ! mais nous sommes vendredi n’est-ce pas ?))

Une petite question au passage. D’aucuns supputent un rapprochement d’Apple et d’IBM. Pour ma part, je crois que c’est aussi ton sentiment, l’union des deux, totale ou partielle, jouerait en faveur de notre pomme préférée…
Mais encore ? Fantasme ou vision d’avenir ?

Merci au passage pour ton analyse. Le tableau montrant l’évolution du soft vs le hard en est le plus parlant.

Alexis… debout les damnés de la terre !

22)
ToTheEnd
, le 14.01.2005 à 17:13
[modifier]

Honnêtement, cette histoire d’IBM, je n’y crois vraiment pas. J’ai pas mal étudié IBM (la société dans sa structure) dans différent cours de « competitive analysis » (oui, oui, un truc ultra-libéral) et je ne pense vraiment pas qu’ils soient intéressés par un rapprochement quelconque… Sauf d’avoir des clients qui leur achète leurs processeurs… (Apple n’est pas le seul client des puces IBM, loin de là).

Je veux pas faire long, mais en gros, plus de 33% des bénéfices (pas du chiffre d’affaires!) d’IBM proviennent des services (hautes valeurs ajoutées)… Avec Apple, il n’y a tout simplement aucun service à faire (et Apple semble vouloir rentrer dans les services avec leur Xserve).

IBM a viré en 10 ans 3 équipes complètes de management qui dirigeaient l’unité PC… et pendant ces 10 ans, ils ont visé la rentabilité de Dell qu’ils n’ont jamais réussi à atteindre. A la fin, ils ont tout simplement jeté l’éponge dans un secteur où ils perdaient (c’est pas officiel, mais des rumeurs) plus d’un milliard de dollars par an…

Honnêtement, je pense qu’aussi bizarre que cela puisse paraître, c’est Sony qui est le mieux placé pour établir d’excellentes synergies avec Apple… Ces 2 constructeurs ont un ennemi commun très puissant qui veut tout leur bouffer: Microsoft. Pour moi, ces 2 boîtes ont tout à gagner en se liguant contre Microsoft contrairement à IBM qui joue dans une autre cour…

Mais ce n’est qu’un avis.

T

23)
MadMac
, le 14.01.2005 à 18:01
[modifier]

TTE,
Quoique le niveau de vie soit sensiblement le même en Suisse et au Japon, il y a une différence de taille: le Japon a vingt fois plus d’habitants. Que tu le veuilles ou non, la Suisse est un petit marché pour une entreprise mondiale. Qui plus est, il est éclaté en trois cultures différentes.
Je veux bien croire que les Suisses soient mélomanes, mais quand tu vois le temps et l’énergie qu’il a fallu à Apple pour négocier les accords avec les majors, je me dis, comme eux sans doute, qu’ils ont d’autres priorités… Ouvrir l’iTMS dans les nombreux pays de l’UE où il n’y en a encore pas. par exemple. Et aussi en Corée du Sud, un pays presque autant « technophile » que le Japon. Sans compter la Chine, où il y a déjà 150 millions de consommateurs « à l’occidentale ».
Pour la monnaie, tu as sans doute raison: la parité euro-CHF est à peu près fixe, donc cela ne représente pas de risque supplémentaire.

Concernant les Stores, je ne crois pas que ce soit une question d’argent. Sinon, comme le remarquait TTE, Apple ne choisirait les meilleurs emplacements, et donc les plus chers.
Il y a sans doute plusieurs éléments de réponse: premièrement, les bons (et vastes) emplacements, par exemple sur les Champs-Élysées à Paris, sont rares; deuxièmement, le taux de change euro-dollar ne plaide pas en faveur d’ouverture pour lors (encore faudrait-il savoir s’ils achètent les murs, sinon…); et troisièmement le soin, pour ne pas dire la maniaquerie, apportée à chaque magasin (je rappelle qu’Apple a déposé un brevet sur un escalier!) ne permet pas de multiplier les ouvertures. Apple a privilégié son marché domestique, ce qui relève du bon sens (c’est celui qu’ils connaissent le mieux…). Maintenant qu’ils ont maillé le territoire US, on peut attendre des ouvertures dans le reste du vaste monde. Ils n’ont que l’embarras du choix et vont saisir les opportunités qui s’offrent à eux. Mais il faut être logique: leurs prochaines cibles concerneront forcément des pays où l’iTMS est déjà implanté, pour bénéficier de la synérgie commerciale et publicitaire. Je ne partage pas du tout l’avis de Nikoooo sur la rentabilité des Stores pour une raison très simple: non seulement ils ont beaucoup de succès partout, mais ils contribuent à accroître la marge d’Apple. À vrai dire, je crois qu’Apple a tout bonnement copié la stratégie gagnante d’un groupe comme LVMH.

Sur l’avenir de l’iPod, le bruit d’un iPhone court depuis quelque temps déjà, et un tel appareil est dans l’ordre des choses. On pourrait très bien l’imaginer conçu en collaboration, d’où l’intérêt d’un rapprochement ponctuel avec Sony.
Je ne sais plus qui a évoqué un rapprochement avec IBM. En réalité, il a déjà eu lieu, au détriment de Motorola. Si l’on sait qu’Apple s’est construit dans les années 1980 CONTRE le « dinosaure » IBM, sa culture d’entreprise costard-cravate (et chemise blanche), on imagine le chemin parcouru. C’était une question de vie ou de mort, remarquez.
Parallèlement, un deuxième rapprochement avec Sony est non seulement possible, mais aussi souhaitable. Apple ferait une nouvelle erreur historique et stratégique en laissant Sony s’associer à Microsoft. Sony est demandeur, et l’on peut parfaitement imaginer un deal du type: vous faites des balladeurs MP3 compatibles AAS, demain on fait un iPhone ensemble, et en échange, les jeux PS3 sont compatibles Mac.
Ça ferait sauter le dernier frein à l’achat de Macs, et Sony ne gagne rien à fabriquer ses consoles. Elles sont vendues à prix coûtant, et ils vivent uniquement (mais grassement) des redevances sur les jeux. Les synergies entre Apple et Sony sont énormes: Sony est une major du disque et du film à travers Columbia, leader sur le marché de la vidéo, orientée haut de gamme et design.

Merci à jacques pour ses encouragements. En tendant bien l’oreille, tu devrais entendre le bruit de mes chevilles qui enflent! Dire que je suis au chômage, le monde est vraiment trop injuste!

MadMac

PS: TTE, je n’avais pas lu ton dernier commentaire avant de poster le mien, mais je vois qu’on est cette fois bien d’accord. Un rapprochement Apple-Sony porterait un coup fatal à la XBox, en plus du reste.

24)
Inconnu
, le 14.01.2005 à 19:11
[modifier]

IBM n’a pas interêt à acheter Apple pour une excellente raison, son principal client va devenir MS d’ici quatre matins…
Merci T pour cette superbe analyse…

macdigit

25)
GG
, le 14.01.2005 à 22:29
[modifier]

TTE : pour ce qui est d’attendre les boutiques Apple, je ne vois pas ce que ça a de choquant. N’oublie pas que le réseau américain a toujours été très différent du réseau de distribution européen. En France, il y a toujours eu le réseau d’Apple Centers, et l’idée actuelle est plutôt « d’AppleStoriser » les points de vente existants. Apple a acheté sa boutique dans un des coins les plus commerçants d’Europe, et un des plus luxueux, c’est à dire qu’il y a quand même un retour sur investissement qui se doit d’être conséquent. La Suisse reste un tout petit pays géographiquement parlant, et en plus assez compliqué avec ses 4 langues à gérer (quoique, De Gaulle disait bien en parlant de la France « Comment voulez-vous gouverner un pays où l’on peut trouver 365 sortes de fromages ? » :-) ). L’implémentation des Apple Store est toujours très réfléchie. Et aujourd’hui, il est clair que c’est le R.U. qui récolte les honneurs, car c’est le pays d’Europe où l’augmentation des ventes semble la plus significative (témoin le succès grandissant de la Mac Expo de Londres).
Bref, ce coup de gueule sur les Apple Store, je trouve que ça fait vraiment sale gosse qui n’a pas eu son jouet, et ça tranche un peu avec le sérieux de ton analyse. Un peu dommage.

Un autre truc qui m’embête un peu : vouloir absolument faire la comparaison avec 2000, alors qu’on sait très bien qu’entre temps, toute la nouvelle économie en a pris plein la gueule, que des centaines d’entreprises ont disparu, et que finalement, Apple est une des rares sociétés à s’en être sorti sans (trop) de dommage. Il serait par exemple intéressant de voir le ratio coût de développement/revenu généré pour tous les produits et toutes les branches (et elles étaient nombreuses) entre 1984 et 2004, pour voir exactement si la stratégie d’Apple de miser plus sur le Mac et moins sur les périphériques (quoi que Newton…) était si bonne que ça.

D’une façon plus générale, les analyses sont assez rigolotes, parce que selon qu’on regarde les chiffres d’une façon ou d’une autre, on a toujours quelqu’un pour critiquer. « Ah ouais, mais regarde, Apple ils vendent trop d’iPod, le jour où ça va se casser la gueule, ils sont mal ». Déjà des dizaines d’entreprises se sont cassé les dents et la gueule sur la musique numérique, là où Apple a écrasé la concurrence en proposant une alternative viable et une solution parfaitement intégrée et fonctionnelle dès le jour J, en y allant petits pas par petits pas. Et le jour où la concurrence réagira… quoi que, ça fait pas trois ans qu’elle est sensée réagir la concurrence ? :-)

« Ah ouais, mais regarde, le Mac mini il va canibaliser les ventes des iMac à plus forte marge ». Putain, tout le monde voulait un Mac pas cher à bas prix, on l’a enfin notre putain de Mac à moins de 500 euros, et non, ça va pas, c’est un produit qui devient presque dangereux pour Apple, tout juste si on entend pas que c’est le produit qui annonce la mort du Mac.

« Apple vend plus de « choses » que de Mac » : et alors ? Elle vend encore du Mac, non ? Sony vend bien des télés et la Playstation à côté, ainsi que des ordis et des NW-HD1, non ? Ah non, celui-là ils arrivent pas à le vendre, excusez-moi :-) Est-ce que le développement du marché de la musique en ligne s’est fait au détriment du développement d’autres produits ? Est-ce que l’on doit oublier que côté Mac s’est développée une stratégie d’entreprise à HVA autour de XServe, XServe RAID, et autres Mac OS X Server ? Est-ce que l’arrivée de l’iTunes Music Store a gelé le développement de Mac OS X ?

Non. Simplement, Apple va plus lentement que les utilisateurs le souhaitent. Quand elle a voulu aller trop vite, ça a donné le Newton, ou Copland, avec le succès qu’on connaît.

On n’a jamais vu Apple avancer avec autant d’intelligence et de réalisme, et du coup enchaîner les succès. Ne boudons donc pas notre plaisir. Si Apple devient une société de musique numérique et d’informatique, tant mieux. Même si le Mac ne fait plus que 10% du CA d’Apple mais que j’ai toujours autant voire plus de logiciels, et qu’en plus les produits développés par notre Pomme préférée gagnent du terrain et marquent positivement les esprits, je ne vois pas ce qu’on aurait à craindre.

En tout cas, je pense que l’avenir est radieux pour Apple. 2004 a été passionnante, 2005 le sera tout autant, sinon plus. À dans 3 mois pour les prochains résultats :-)


Ze GG of Ze Gete.net

26)
drazam
, le 14.01.2005 à 22:31
[modifier]

Publier une nalyse financière ton jour de gaucho… Il y a du relâchement ToZiEnd…

27)
MadMac
, le 14.01.2005 à 23:05
[modifier]

Moi aussi, je me fous qu’Apple vende plus de trucs que d’ordinateurs. Néanmoins, il est difficile de se réjouir en voyant la part de marché d’Apple s’amoindrir d’année en année. Rappelons que Linux a dépassé notre plate-forme préférée, et que Mac OS est presque marginal. S’ils n’inversent pas la tendance, ils sont condamnés à terme.
Je sais bien que les Cassandre annoncent depuis longtemps la disparition d’Apple, qui est restée, à quelques années près, rentable malgré sa perte d’influence, mais pendant que le Mac peine à maintenir ses ventes en volume, le marché du PC croît, et Dell fait des étincelles. Ils ont beau avoir de grosses réserves fiancières, une stratégie apparemment habile de reconquête, on attend toujurs les résultats. Pour autant, même si le constructeur informatique devait se casser la gueule, je ne crois pas à la disparition du Mac. Ils ont toujours la possibilité de faire des logiciels pour PC, voire de créer une alternative à Windows, et d’un genre plus séduisant que Linux.
Reste à souhaiter au Mac mini le destin de l’iPod. Il a été créé pour ça, regagner des PDM, séduire une nouvelle clientèle, pas les afficionados que nous sommes tous ici. Mais la crainte du cannibalisme est légitime. D’autant qu’il y a eu un précédent avec les clones. Là, on n’est plus dans le rationnel, le prévisible, Apple fait un pari et nous lui souhaitons évidemment de le réussir.
Moi, c’est sûr.

MadMac

28)
jacques
, le 14.01.2005 à 23:16
[modifier]

Je demandais les dépenses R&D et les apple store qui longtemps n’ont rien rapporté selon Apple. Ce serait bien de détailler ce paquet « logiciel » qui regroupe trop de choses. Pourquoi faire ressortir seulement l’iTMS?
Pour un Apple Store en France, Steve recherche un site prestigieux. il n’y a qu’à voir comment il a présenté celui de Londres à la macworld.
Pour l’iTMS Suisse, ça doit être plus compliqué que l’Irlandais qui vient de s’ouvrir. Incroyable, 6 mois après l’Angleterre.
Je ne vois pas pourquoi vous pensez qu’Apple ne serait pas capable de faire évoluer l’iPod et accepterait de mourir sans rien faire. Ils ont pris le train en marche des baladeurs puis devenus les premiers. Vous croyez qu’ils vont à la plage maintenant qu’ils sont encore plus premiers qu’ils occupent tous les segments sauf celui de l’ipod vidéo.
En parlant de vidéo, j’achèterai bien un combiné eye home- eye tv s’il était signé Apple. Un tuner HD (mpeg4) et un transcodeur sans fil qui jouerait tous mes films et émissions de télé sur la télé. Aujourd’hui, je regarde la télé au lit sur le powerbook grâce à l’eye tv relié au décodeur canal + et au mac par un cable firewire de 4,5 m. Si c’était de l’airport ce serait génial.
Et des batteries plus performantes. Après un an ma batterie tient plus qu’une heure. J’ai un portable constamment relié au secteur.
C’est vrai que MadMax fait des remarques pertinentes qui montre sa grande connaissance du mac.
Enfin puisqu’Apple a sorti l’iMac mini, on a plus les remarques « bateau » sur le fait que les macs sont trop chers.
Quelle différence avec le trimestre précédent.

jacques

29)
Okazou
, le 15.01.2005 à 04:31
[modifier]

« Le problème Suisse est tout à fait particulier et je pense savoir pourquoi ça ne marche pas. Nous avons beaucoup trop de labels indépendants (pas que des « majors ») ce qui, si tu veux mettre tout le monde d’accord (et je ne parle même pas de la mentalité Suisse) est un cauchemar. »

« Vive les majors, on en redemande ! »
Eh bien voilà ce que je ne m’attendais pas à lire un jour chez Cuk. Dans une publication d’une transnationale de l’industrie du disque, d’accord puisque le requin libéral n’a qu’un rêve : le monopole.

Cette multiplicité d’éditeurs est le trésor de la Suisse et il faudrait laisser les requins bouffer ce kaléidoscope chatoyant, cette imagination multiple, cette liberté immense de choix ? Mais dites-moi que je rêve !

Tout ça pour disposer puérilement d’un foutu distributeur de MP3 ?

Serait-il possible de remettre les valeurs humaines à leur place, avant que des sagouins aux principes mortels ne bousillent tout ce beau, méritoire, généreux et digne travail ?

Et puis il faudrait arrêter une bonne fois de se forcer de ne pas être heureux même (surtout !) quand on a de bonnes raisons de l’être. C’est pathologique cette façon de s’infliger le cilice. Mortifère et déplacé. L’anglo-saxonnite, cette excroissance nauséabonde des peine-à-jouir, a assez duré, vous ne trouvez pas ?


Heureusement qu’un autre monde est possible !

30)
alec6
, le 15.01.2005 à 11:20
[modifier]

JC Courte, quel est le principal client d’IBM sensé devenir M$ un de ces quatre ?

Merci au passage à MadMac pour ses compléments d’analyse.

Alexis

31)
ToTheEnd
, le 15.01.2005 à 12:14
[modifier]

MadMac: si tu veux, mon « coup de gueule » vis à vis des Stores était surtout lié au fait qu’Apple nous a annoncé ça pour la fin 2004, y compris certains revendeurs. C’est cette « déception » qui transparait et que j’expose (plus ou moins adroitement).

Et puis blague mise à part MadMac, si tu as du temps, pourquoi ne pas écrire quelque chose pour Cuk de temps à autre? Je pense que tes interventions sont pertinentes et que tu aurais certainement des choses à partager avec la communauté…

GG: je te signale au passage que mon coup de gueule est généré par une frustration parce qu’ici, en Suisse, beaucoup de magasin Mac n’ont que des cartons en vitrine et que c’est pas tellement « vendeur ». Ma réaction s’inscrit aussi dans la suite des annonces qui ont été faites par Apple et des revendeurs suisses l’année dernière… C’est pas juste « sale gosse ». La comparaison sur 2000 n’est qu’une référence… Tu aimerais quoi? Que je remonte à 1984 et que mon analyse fasse à chaque fois 20 pages pour dire en conclusion: « Comme vous le voyez, l’Apple d’aujourd’hui n’est plus l’Apple d’hier. » Ouais, pertinent comme constat. Si je prends 2000, c’est pour deux raisons: cette année là fut excellente pour Apple et c’est également cette année là qu’elle a commencé sa mutation. Enfin, je rappelle que mes « analyses » (ok, c’est un peu présomptueux) sont par définition subjectives… De fait, elles ne conviennent pas à tout le monde et libre à toi de développer les tiennes (je suis sûr que François les publieraient). Le problème d’après moi quand tu parles du Mac qui ne ferait plus que 10% du CA, c’est qu’Apple pourrait laisser tomber la plateforme parce que dans le fond, ça ne leur rapporte plus assez pour justifier les investissements. C’est ça qui m’inquiète sur le long terme.

jacques: je ne suis pas certain d’avoir compris… Les magasins marchent plutôt bien aux US (ils n’ont pas une marge de 6% comme les revendeurs autorisés). Je le répète, Apple ne détail pas ses revenus softwares par conséquent, je ne pourrais pas détailler grand chose. Enfin, si je veux sortir les chiffres de l’iTMS, c’est parce qu’Apple à une croissance qui frise les 100% par année alors que le soft croit gentiment de 10 à 20% par an… D’ici à 2 ans, si tout se passe bien, c’est ce secteur qui rapportera le plus à Apple, voilà pourquoi je le sors…

Okazou: hé bien voilà, après des mois, je me dis que je dois faire un effort. Je me dis que si O poste quelque chose et que c’est même court sur une de mes humeurs, il faut que je la lise. Je dois faire l’effort.

Alors je fais l’effort de lire… Mais voilà, un chien enragé reste un chien enragé. A par la piqûre, il n’y a pas grand chose à faire. Ta plus vieille habitude est toujours là, interpréter ce que les gens disent et leur greffer des pensées qu’ils n’ont jamais eu. C’est cool. Mais dis-moi, quand ta dernière femme est partie il y a 10 ans en te disant que tu étais pénible, ça t’a un peu parlé? Quand tes gosses pensent au suicide parce que leur père est aussi pénible, ça te parle? Oh pardon, tu n’as certainement pas d’enfant… Ils seraient un peu trop pollué par l’esprit de consommation.

C’est cool hein d’interpréter ce que les autres peuvent être/avoir ou pas?

O, une bonne fois pour toute, prend ton « dictionnaire des citations » ainsi que ton livre rouge et va développer tes théories de sac à pain ici par exemple. Ils ne demandent qu’à t’élire.

T

32)
jacques
, le 15.01.2005 à 12:53
[modifier]

Pour les boutiques apple, Apple Insinder dit:
« Apple Retail sales rose to $561 million for the quarter, up 49% from the previous quarter, and 105% year ago quarter. This breaks down to revenues of approximately $5.9 million per store, and a total retail profit of $45 million for the quarter. The stores catered to over 10.7 million visitors during the quarter, averaging 8,700 people per store per week. New-to-Mac sales at the stores represented over 40% of its CPU sales. »
Je disais que cette division a mis du temps à générer du profit. Et sortir les chiffres des boutiques et de l’ITMS permettait de mieux comprendre ce qui est purement logiciel même si ça fait peu de croissance.
Comme tu montres que la part « périphériques et logiciels » devient importante, ce serait bon de la détailler.
J’ai lu sur un site que l’iMac mini + le boitier audio firewire attendu fait du mini un serveur multimedia:
http://apple.weblogsinc.com/entry/1234000663027423/#comments

 » Posted Jan 14, 2005, 3:58 PM ET by Jack
Regarding the Mini being a media center. Considering how small it is and how there are rumors of Apple releasing a FireWire breakout box for audio and possibly video, I think the concept is right on the money. Buy a Mini for $499. Add a $150-$200 FireWire Analog -> Digital box to it. And there you have it. The machine is so tiny one could easilly add or design such a beast to sit right on top of it. »

ps: content que MadMac soit un futur collaborateur du site.

jacques

33)
Lafaboune
, le 15.01.2005 à 13:37
[modifier]

Oula oula, ça s’envenime là…

O, une bonne fois pour toute, prend ton « dictionnaire des citations » ainsi que ton livre rouge et va développer tes théories de sac à pain ici par exemple. Ils ne demandent qu’à t’élire.

Tu es limite blessant ToTheEnd, à moins que ce ne soit de l’humour.

PS : Noé, à quand l’ajout et la prise en compte de smileys dans les commentaires, ça pourrait faire passer certains arguments comme moins appuyés ? Merci

-Fab

34)
Iris
, le 15.01.2005 à 14:03
[modifier]

PS : Noé, à quand l’ajout et la prise en compte de smileys dans les commentaires, ça pourrait faire passer certains arguments comme moins appuyés ? Merci

Mais on peut ajouter des smileys sans problème…

Par exemple maintenant je verrais assez bien celui-ci: image

35)
Lafaboune
, le 15.01.2005 à 14:45
[modifier]

Tout à fait d’accord avec toi Iris et ton image s’il ne m’est pas adressé image , on peut ajouter des smileys, mais pas de manière automatique par bouton ou code, style 8) :D :( :o 8O :x :P :oops: :roll: :idea: :arrow:, on doit le faire à la main avec le BBcode de l’image

PS : l’avantage du site YELIMS c’est la pléthore de possibilités, mais ce n’est pas nécessaire de proposer toutes ces options sur cuk, quelques icones peuvent suffirent. Au boulot Noé :)

-Fab

36)
ToTheEnd
, le 15.01.2005 à 14:50
[modifier]

Lafaboune: c’est mon but. Mais ne t’inquiète pas, il rebondira avec un texte de 250 lignes, avec 30 liens, 50 références de mecs morts ou sur le point de et une stature qui fera penser que seul lui à raison.

Iris: quoi? Je mérite un carton rouge pour dire tout haut ce que beaucoup pensent ici tout bas? Y en a plein le cul d’avoir toujours ces remarques de seconde zone… J’ai pas besoin qu’un pauvre type s’exprime pour moi. Si je pense quelque chose, je suis assez grand pour rédiger des phrases (ok, avec des fautes) et les écrire… J’ai pas besoin qu’un illuminé passe derrière et délire sur ce qu’il pense être vrai ou non pour moi aux yeux des autres.

C’est pas compliqué, même lui devrait le comprendre. Et s’il n’est pas sûr, il pose la question… c’est après tout qu’une question d’éducation, savoir avant de juger et non pas deviner pour juger.

T

37)
MadMac
, le 15.01.2005 à 17:19
[modifier]

Vous savez, les gars. Je me sens très flatté par l’estime que vous inspirent mes commentaires. Pour être honnête et sans fausse modestie, je la trouve un rien exagérée. J’explique:
L’iMac DV que je possède plus pour longtemps est mon premier Mac. Avant, j’ai eu un Pentium 133 MHz Packard Bell, acheté en 96. J’avais alors 25 ans et c’était mon premier ordinateur. Dans une autre vie, j’ai bossé quelques mois pour « 01 Informatique » comme pigiste, dans la rubrique « Services » tenue à l’époque par Alain Ruello. Il était ingénieur en informatique et je me sentais toujours extrêmement bête en face de lui. Pour tout dire, je ne comprenais souvent pas un traître mot de ce que j’écrivais, ni de ce que me disaient les patrons de SSII que j’allais interviewer. J’en avais des suées, tant je me sentais mal à l’aise.
Certes, peut-être ai-je fait quelques progrès depuis, peut-êre que d’avoir acheté un Mac m’a rendu intelligent, mais plus qu’une culture informatique, j’ai des notions en économie, beaucoup de mémoire et quelques aptitudes d’analyse. C’est tout, et au risque de vous décevoir, jacques, TTE et Alec6, je ne suis pas l’expert que vous imaginez.
Cela ne fait pas de moi un sot pour autant, mais je suis une brêle en technique. Par exemple, je n’ai pas encore compris comment faire fonctionner mon foutu modem ADSL sous Mac OS X, et j’en suis réduit à naviguer sous OS 9 en redémarrant deux fois au préalable. Depuis plus d’un an… Je suppose que ça vient du pilote du modem Comtrend à la noix, mais il y n’y aucune MÀJ sur leur site et je préfère garder mon argent pour acheter un Mac mini qu’un autre modem. Au pire, j’en louerai un autre, parce que ça commence à m’agacer, il faut bien le dire.
Cependant, comme j’aime écrire, je veux bien tenter de poster un article à l’occasion, si je trouve un sujet qui rentre dans la ligne éditoriale de cuk.ch, et si j’ai quelque chose d’intéressant à dire. Mais plutôt dès que j’aurai changé d’ordi, parce que je m’arrache les yeux sur l’écran du mien depuis deux bons mois. Sa luminosité a baissé d’environ 80%, le blanc est gris clair et j’en suis souvent réduit à augmenter la taille de la police pour lire correctement, comme si j’étais malvoyant. Je risque de finir par le devenir pour de bon, si je n’arrête pas de vivre dans le noir pour voir ce que je tape, et vous m’excuserez si je remets votre offre à un peu plus tard.
J’ai juste assez pour le Mac mini, mais sans écran il ne me servira pas à grand-chose. Je vais tâcher de trouver un CRT de grand format pour pas cher. IL y a certes des 17″ TFT bas de gamme pour 200 euros, mais j’ai 500 euros, pas 700. Et je préférais un 19″ haut de gamme d’occase pour moins cher. En attendant que j’aie résolu le problème, ce qui risque de prendre encore deux ou trois mois, je vous dis merci et patience.

MadMac

39)
Okazou
, le 15.01.2005 à 19:14
[modifier]

Cesse donc de personnaliser le débat, ToTheEnd, oublie-toi un peu et tu verras le monde autrement (mine de rien, c’est un sacré conseil. Amical). Je te rappelle que le principe du débat est de répondre à un point de vue par un autre point de vue. Ce sont les idées, encore et toujours, qui comptent. Peu importe ceux qui les émettent, d’une certaine manière ça les dépasse. Il n’y a pas et il n’y aura jamais de match ToTheEnd/Okazou. Sans intérêt. La vie n’est certainement pas une compétition et je ne cherche pas à en avoir « une » plus grosse que toi.

Accessoirement, accepte que l’on te contredise lorsque tu navigues chez les ultras du libéralisme. En France (quid de la Suisse francophone ?), la plupart des gens de droite (et la totalité des gens de gauche) se battent pour l’exception culturelle. Devant le grand danger qui est à nos portes, ils refusent courageusement que ce qui touche à la culture, c’est-à-dire au plus profond de nous-mêmes, puisse être assimilé un jour par des mercantis à un vulgaire produit marchand. C’est le refus le plus absolu de vendre son âme.

La sauvegarde de la culture passe par la diversité, pas par le monopole. Regretter, comme tu le fais, qu’un accord entre les petits éditeurs de musique et les monstres de l’industrie du disque soit indispensable pour qu’Apple puisse vendre ses chansons compactées sur le territoire helvétique est pour le moins irresponsable socialement. Cela signifie de fait que les petits éditeurs doivent au mieux se taire et accepter, au pire disparaître. Ils gênent et c’est ce que tu nous expliques.
L’esprit de compétion libéral présuppose avec la plus grande hypocrisie de discours que les matches de cette compétition opposent des concurrents à armes égales alors que les gros n’ont de raison d’être que de bouffer les petits et ils en ont les moyens. Fini les petits groupes géniaux et vive la Star’ac ! Belle logique finale.

Je reviens de faire un tour sur l’iTMS « français » où j’ai effectué une recherche sur un Grand prix de l’Académie Charles Cros. Cette académie attribue des prix aux meilleurs de la chanson française mais pas seulement (Pink Floyd a également reçu ce prix et bien d’autres). Je cherchais donc dans la section « Chansons françaises » ce vieux copain qui écrit des chansons superbes, pleines de sens et d’humanité, cet artisan qui cisèle ses textes comme Brassens tournait les siens. Il s’appelle Jacques Bertin et se voit le père d’une soixantaine de disques depuis ses débuts dans la chanson. L’iTMS répond à ma requête : « Voulez-vous dire Jacques Berlin ? » Fermez le ban.

Alors, quand tu te pointes, la bouche en cœur, pour regretter de ne pouvoir bénéficier de ce fameux iTMS à cause d’un accord qui ne se fait pas entre deux groupes qui ont, c’est clair, des buts et des intérêts fort différents et même opposés, tu nous dis par là que les gêneurs ce sont les petits éditeurs puisque ce qui intéresse Apple, c’est les gros dont il ne se passera sûrement pas. Tandis que les petits…

•••
Tu as tort également de personnaliser mes propos sur ma tirade anti-anglo-saxonne.
Le libéralisme, c’est en grande partie le mode de vie et de pensée anglo-saxon qui s’impose au reste du monde. En ouvrant un peu les yeux on peut admirer les dégâts — tous azimuts — que ce mode de pensée peut infliger au monde non anglo-saxon.

Pathologique, mortifère, peine-à-jouir, sont des qualificatifs qui caractérisent assez bien les tenants du libéralisme anglo-saxon. Il suffit d’allumer sa télé pour s’en convaincre. On pourrait facilement en remettre quelques-uns. Ëtre libéral, c’est épouser une part plus ou moins importante de la vison qu’ont du monde les anglo-saxons. Leurs valeurs ne sont assurément pas les-miennes.

Cela dit, si tu te reconnais dans ces qualificatifs, c’est ton affaire. Je continue de m’étonner que quels que soient les résultats d’Apple, un certain nombre de personnes, dont tu es, font les dégoûtées et tremblent encore en prédisant la disparition d’Apple. Être incapable de satisfaction, c’est le cas, est pour le moins suspect. Tu ne m’ôteras pas de l’idée qu’il y a là un problème. De quel ordre ? Je te laisse juge.

•••
À bien lire le reste de tes interventions, je t’y invite, c’est du pétage de plombs de haute volée. Répond donc à mes points de vue par des points de vue, pas par des invectives. Si tu ne supportes plus que l’on te contredise sur des questions aussi sensibles, évite de les aborder. Je le dis d’autant plus clairement que, cette fois, j’ai apprécié cette analyse trimestrielle plutôt raisonnable et tu aurais dû noter — mais tu ne l’a pas fait — que ce n’est pas ton article qui m’a fait bondir mais des propos tenus par la suite sur un point très « chaud ».

Tu prétends dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas. Dont acte. Que je sois un empêcheur de tourner en rond, c’est un peu vrai et c’est heureux mais si tu veux engager mon procès, fais-le honnêtement en t’appuyant sur des faits avérés. Les preuves de ma culpabilité sont à ta disposition sur le site. Les écrits ont pour avantage de ne pas disparaître. Dresse donc la liste de tes récriminations et essaie de les transformer en preuves de mes méfaits pour monter une accusation solide. Faute de quoi il me resterait à penser que tu n’exposes là que des velléités de censure.
Personne n’est obligé de lire, personne n’est obligé de répondre. Mais quand on répond, il ne faut pas quitter le sujet. Après, il y a le style, la façon. De ça on peut discuter.

Pour ma part, je n’ai de procès à mener contre personne. Contre aucune personne, pour être clair.


P.-S. : Je vais poster de ce pas tes appréciations personnelles à ma douce (toujours la même) qui fait du catamaran à l’île Maurice. Ça lui fera une lecture amusante en mangeant ses langoustes ;-)
Juste pour dire que la frustration ni l’amertume, ni le manque de savoir-vivre ne sont des sentiments qui nous habitent. Nous aimons vivre et aimerions que TOUS puissent partager ce sentiment. Tout est là. Rassuré ?

P.-P.-S. : Je t’aime bien, ToTheEnd.


Heureusement qu’un autre monde est possible !

40)
François Cuneo
, le 15.01.2005 à 20:37
[modifier]

Voilà voilà!

ToTheEnd s’est bien énervé parce qu’Okazou a interprété ce qu’il a dit.

Okazou a répondu.

Maintenant tout le monde se calme. Comme l’a dit ce dernier, on s’aime bien au fond.

Allez allez… on boit un coup et on se donne un bec.

41)
MadMac
, le 15.01.2005 à 21:52
[modifier]

Allez allez… on boit un coup et on se donne un bec.

Par expérience, j’attendais l’intervention du modérateur, mais ToTheEnd préfère donner des coups de bec!
On devrait faire comme dans les familles bourgeoises, éviter la politique… Qu »esr-ce qu’ils doivent s’emmerder, les pauvres!

MadMac

42)
Okazou
, le 15.01.2005 à 22:24
[modifier]

MadMac, éviter de parler politique équivaudrait à ne parler de rien. Autant dire à papoter niaisement. Un échange de boudoir de famille bourgeoise (comme tu le rappelles si bien), lorsque le bourgeois feint d’oublier (tant qu’il en profite) que le monde va en ce moment dans le mauvais sens, à contre-courant des progrès historiques.

Tout est politique, à commencer par l’économie puisque le politique élu — notre représentation — opte pour un système économique ou un autre en fonction de la situation du moment pour répondre aux besoins de la population qui l’a élu. Jamais pour que les profits ne prennent que la direction des porte-monnaies les mieux garnis. Il se trouve que les libéraux veulent à toute force considérer que désormais tout serait marchandise. Le monde se divise alors irrémédiablement entre ceux qui soutiennent le point de vue marchand et ceux qui s’obstinent à défendre les valeurs humanistes chèrement acquises par nos aïeux. Entre ces deux points de vue se dresse un mur infranchissable. On ne peut honnêtement défendre un monde marchand et se prétendre sensible aux malheurs des hommes provoqués par ce monde mercantile. Le malheur de l’humanité, on sait parfaitement aujourd’hui où et qui en est la cause.

Il est d’ailleurs notable que ce type de mur ne se rencontre pas souvent dans l’histoire. Comme un ciel de traîne est annonciateur de meilleurs jours il est le signe d’une période de mutation. Nous subissons actuellement, après l’orage, les grains du ciel de traîne. Après la pluie, le beau temps. À condition de se remuer les fesses et, surtout, de ne pas se taire.


Heureusement qu’un autre monde est possible !

43)
MadMac
, le 16.01.2005 à 02:07
[modifier]

Okazou,
J’ai un aveu à te faire: je ne t’ai pas lu jusqu’au bout. En cela, j’ai suivi ton exemple, puisque si tu avais lu ma courte blague jusqu’au bout:

Qu »esr-ce qu’ils doivent s’emmerder, les pauvres!

tu aurais compris que je suis du même avis que toi. Ainsi, tu m’aurais épargné un sermon vain et inutilement longuet. Au lieu de te regarder écrire comme d’autres s’écoutent parler, accorde assez d’attention à ton interlocuteur et tu t’épargneras le hors-sujet et un retour de bâton comme ce qui suit.
Tu devrais commencer par te relire toi-même:

c’est après tout qu’une question d’éducation, savoir avant de juger et non pas deviner pour juger.

MadMac

44)
Okazou
, le 16.01.2005 à 05:27
[modifier]

Tu te mélanges un tantinet les pinceaux, MadMac. Si on ne lit pas — ce qui est indiscutablement le droit de chacun — alors on ne commente pas. C’est plus prudent, sous peine d’improviser gravement.

Si tu avais lu :

« Un échange de boudoir de famille bourgeoise (comme tu le rappelles si bien) »

tu aurais compris que ce qui s’adressait à toi en particulier s’arrêtait là, le reste constituant une leçon de choses pour l’édification de la veuve et de l’orphelin ;-) (j’appuie, au cas où…)

Ensuite, si tu as l’intention de me citer à l’avenir, évite de voler les textes de ToTheEnd-36 pour le faire. Merci pour lui et pour moi. Que ce qui est à César revienne à César.

Enfin, rassure-toi, j’ai bien lu (je lis tout le monde) et compris ton :

« Qu’est-ce qu’ils doivent s’emmerder, les pauvres! »

j’ai même failli entamer mon texte là-dessus en te faisant part de mon célibat temporaire. « Un seul être vous manque et tout est dépeuplé. »

Tu voulais juste mettre un peu ta zone ou bien tes canaux semi-circulaires commençaient à te troubler l’équilibre ? ;-))))) (toujours pour éviter les surprises. Le dimanche, on n’est jamais trop prudent).


Heureusement qu’un autre monde est possible !

45)
ToTheEnd
, le 16.01.2005 à 06:05
[modifier]

Viens de rentrer… fracassé.

J’ai lu les 3 premières lignes [39]… c’est dire l’effort. Je ne lirai rien d’autre parce que à nouveau, tu essaies de faire une sauce entre du lait et du jus d’orange… (c’est pas digeste!)

Tu veux me rappeler les règles du débat, mais tu interprètes tout à ta manière… quel type de débat souhaites-tu? Pour moi, tout est clair, rien ne vaut un gentil gaucho qui veut éclairer son libéral pour la masse…

Bonne…

T

47)
MadMac
, le 16.01.2005 à 09:58
[modifier]

Okazou,

Autant pour moi concernant la citation, il était deux heures du mat et je commençais à fatiguer. Mais quand on entend voler un texte, on ne le fait pas précéder des mots « citation. de… », même si l’on se trompe sur l’auteur. Confondre, comme tu le fais, une méprise et un plagiat, relève de la sottise ou de la malhonnêteté intellectuelle.

Sur le fond, je maintiens. Le meilleur moyen de montrer que tu m’avais compris n’était pas de commencer par:

MadMac, éviter de parler politique équivaudrait à ne parler de rien.

Si c’étaient des généralités, il ne fallait pas t’adresser à moi en pariculier, en tout cas tu aurais dû t’y prendre autrement.
Et puisque tu parles de « rendre à César ce qui appartient à César », commence par préciser que c’est une citation du petit Jésus, comme « Un seul être vous manque, et tout est dépeuplé » l’est de Lamartine.
Sinon, si tu veux faire ton intéressant, fais comme moi, pense par toi-même.

MadMac

48)
borelek
, le 16.01.2005 à 13:39
[modifier]

C’est un fait objectif : le nombre de petits labels suisses complique les négociations permettant l’arrivée de l’IMTS en Suisse.
On peut le regretter à de multiples niveaux, trouver que ce n’est pas grave voire s’en réjouir pour plein de raisons différentes. Moi ce sont ces niveaux et ces raisons ainsi que les visions du monde sous-jacentes qui m’intéressent.
Alors voilà, j’attends vos arguments sur CE sujet.

borelek

49)
alec6
, le 16.01.2005 à 19:59
[modifier]

Okazou, MadMac et TTE !

Ce WE occupé ne m’a pas permis de réagir à vos joutes épistolaires. Mais franchement, à vous relire, on ne sort pas grandit de ce genre d’échanges. J’ai eu l’impression par moment de me trouver dans un mauvais western ou des garçons vachers se trucident pour des cheveux dans la soupe…

Echanger des points de vue et ne pas être d’accord, soit ! je sais donner aussi dans la polémique, mes idées sont à gauche et je n’aime ni les 4X4, ni la bagnole, ni le foot, ni les chasseurs, ni windows, ni les religions, ni l’ultra libéralisme, ni la baisse des impôts et j’en passe. Mais bon sang ! argumentez sur le fond (qu’il soit ou non hors sujet) pas sur la forme : » il m’a dit ça, aolors je lui ai répondu ci et patati et patata… » On se croirait au comptoir du Café du Commerce.

Pourtant les arguments des uns comme des autres sont généralement de haute tenue, mais là ! désolé ! peut mieux faire. Un peu plus et vous souligniez les fautes de frappe de « celui d’en face » comme preuve définitive de son infériorité intellectuelle…

Alexis… debout les damnés de la terre !

52)
MadMac
, le 16.01.2005 à 23:44
[modifier]

Du calme, les calmeurs!
La clameur de nos commentaires vous a peut-être alertés, mais personne n’est mort…
Bon d’accord, on peut se poser la queltion pour TTE, mais lui était juste ivre mort ce matin, apparemment. :-O

Sinon, pour François et d’autres qu’iWork fait saliver, il y a un lien vers des captures d’écran sur Macbidouille. J’aurais pu donner l’adresse directement, mais ce serait pas très fair-play…

MadMac

53)
Saluki
, le 17.01.2005 à 09:20
[modifier]

Du calme, les calmeurs!

C’est bien parce que j’étais calme que je n’ai pas dit qu’un flot d’insultes n’est pas digne de ce site.

C’est bien parce que j’étais calme que je n’ai pas dit …

Je ne joue pas dans cette cour.

54)
ToTheEnd
, le 17.01.2005 à 10:03
[modifier]

Mort, mort… pas tout à fait…

J’ai eu un peu de peine hier… faut dire que je me suis pas trop privé samedi soir… et puis après, j’ai plus ou moins passé la journée au lit… (oui, oui, très productif).

Aujourd’hui, retour au bureau après presque 1 mois d’absence… Je vous explique pas l’état du burau et de ma messagerie…

Plus de news ce soir, probablement.

T

55)
MadMac
, le 17.01.2005 à 10:28
[modifier]

J’avais envie de répondre une dernière fois à Saluki, mais à quoi bon épiloguer? M’étant relu, du moins suis-je sûr de n’avoir insulté personne.
Et mon cher Alec6, je me suis beaucoup amusé que tu te poses en modérateur, après nos prises de bec du mois passé…

Bon retour au bureau, ToTheEnd. J’espère que ton mal de cheveux est passé, sinon la journée risque d’être longue…

MadMac

56)
zitouna
, le 17.01.2005 à 15:18
[modifier]

-Non mais t’as déjà vu ça ? en pleine paix, y chante et pis crac, un bourre-pif, mais il est complètement fou ce mec ! Mais moi les dingues j’les soigne, j’m’en vais lui faire une ordonnance, et une sévère, j’vais lui montrer qui c’est TTE. Au 4 coins d’Paris qu’on va l’retrouver éparpillé par petits bouts façon puzzle… Moi quand on m’en fait trop j’correctionne plus, j’dynamite… j’disperse… et j’ventile…

-Mais y connaît pas OKAZOU ce mec. Y va avoir un reveil pénible. J’ai voulu être diplomate à cause de vous tous, éviter qu’le sang coule mais maint’nant c’est fini ! Je vais l’travailler en férocité ! l’faire marcher à coup d’latte, à ma pogne je veux l’voir ! et j’vous promets qui demandera pardon ! et au garde-à-vous !

Super, les gars, on se serait cru dans les « Tontons flingueurs » dont les vrais dialogues se trouvent .
Allez, on vous aime bien tous les deux, va!

PS : TTE, je te laisse N., t’es trop fort pour moi!

ZIT

57)
Saluki
, le 17.01.2005 à 16:09
[modifier]

les vrais dialogues se trouvent Là.

Merci, j’en ris encore ! Et pourtant il y a de la pomme dans l’apple…

58)
alec6
, le 17.01.2005 à 17:21
[modifier]

… oui y’a aussi de la pomme…

Mad Mac, t’en fait pas, on remettra ça bientôt ;-)

Alexis… debout les damnés de la terre !

59)
MadMac
, le 17.01.2005 à 22:50
[modifier]

Quand tu veux, ma poule bio!
On arrivera peut-être bien à pondre des idées ensemble. Ou on se fera un combat doqs pour de rire, comme disent les gosses.

MadMac