Profitez des offres Memoirevive.ch!
Prise en mains du Canon EOS 5D Mark IV

Bon.

Voilà…

2016-09-28_15-44-01

Canon EOS 5D Mark IV: la pureté des lignes, depuis quelques années à peine retouchée

Je me connais, ça devait arriver.

Je suis un fan de la marque Sony en photographie.

Le A7R II est une pure merveille, avec d’énormes qualités.

Cela dit, depuis quelque temps, deux choses me dérangent chez Sony.

Il faut que je vous dise déjà pour commencer que pour moi, le zoom de prédilection est le 70-200 f2.8.

J’adore ces objectifs, et de manière plus générale, j’adore la trilogie 16-35 f2.8, 24-70 f2.8, et donc 70.200 f2.8.

Je les ai attendus chez Sony depuis qu’ils sont annoncés, avec énormément d’impatience.

Et ils sont arrivés, enfin.

Mais sur certains points, quelle déception!

Niveau prix, et niveau poids et encombrement.

Niveau prix, ils se prennent pour Leica, chez Sony?

Commençons par le premier, le prix: Sony fout de la gueule du monde sur un point particulier: ses prix, en particulier le prix de ses objectifs.

Comparons le 70-200f 2.8  Sony et son pendant chez Canon

Sony Canon
70-200 f2.8 3 290.00 CHF 2648.00 CHF*
24-70 f2.8 2 690.00 CHF 2 418.00 CHF
50 mm f1.4 1'999.00 CHF 438.00 CHF
  • en ce moment, Canon rétrocède 200.- sur l’achat du 70-200 ce qui le ramène à 2448.00 CHF

Le 24-70 f2.8 de chez Sony par exemple a été testé, il est bon, mais de tout ce que j’ai lu, rien n’explique son prix plus élevé que celui du Canon qui est déjà très onéreux.

Le 70-200 sera certainement très bon, et permettra une mise au point à 96 cm, ce qui est excellent. Mais là non plus, rien n’explique le prix de fou de Sony (pratiquement 800 francs plus cher si l’on compte le cash-back de Canon).

Et vous avez vu le prix des 50 mm?

Nom de dzou, passerait encore que Sony ait des millions d’utilisateurs pros captifs, on comprendrait (non, même pas en fait).

Mais justement, la marque peine à recruter des clients dans le milieu professionnel, et ce n’est pas avec des prix pareils que les choses vont s’améliorer.

Une explication des prix bien trop élevés chez Sony? Peut-être qu’en dehors de Samyang, aucun fabricant ne sort des objectifs pour le A7RII. Ni Tamron, ni Sigma ne construisent pour la marque.

Sony est seule sur le terrain, elle fait ce qu’elle veut.

Enfin… je dis ça… et je lis que Sigma sort un 30 mm pour la monture E de Sony…

 

Poids et dimensions

La grande force du système A capteur plein format de Sony, c’est l’encombrement réduit et le poids "plume".

Vraiment?

Depuis l’A7RII, la différence avec le dernier Mark IV n’est que de 255 grammes (boîtiers nus).

Mais, et c’est là que ça se corse, nous allons voir que cette différence s’amenuise encore avec le poids des objectifs 2.8.

Comparaison avec les boîtiers avec leur batterie Sony A7RII (625 g) et Canon EOS 5 Mark IV (880 g)

Commençons par le 50 mm f1.4

Sony Canon
Poids 778 g 290 g
Poids avec boîtier 1403 g 1170 g
Encombrement 108-83 mm 77-50.5 mm

Vainqueur poids: Canon 233 grammes plus léger

Continuons avec le 24-70 f2.8

Sony Canon
Poids 886 g 805 g
Poids avec boîtier 1511 g 1680 g
Encombrement 136-87 mm 113-88.5 mm
Diamère objectif 82 mm 82 mm

Vainqueur poids: Sony 174 grammes

2016-10-03_16-26-39

Le Sony 70-200 f2.8 est beau, certainement très bon, mais Dieu qu’il est lourd et cher!

 

Terminons avec le 70-200 f2.8

Sony Canon
Poids 1480 g* 1473 g*
Poids avec boîtier 2105 g 2270 g
Encombrement 200-88 mm 199-88.8 mm
Diamère objectif 72 mm 77 mm
  • Les deux objectifs sont pesés sans leur collier de serrage

 

Vainqueur poids: Sony 165 grammes.

Il est clair qu’au bout de la journée, la fatigue sera pratiquement la même, si l’on prend un objectif lumineux.

Pire, si l’on se promène avec un 50 mm, l’avantage est pour Canon.

Pire de pire: si l’on compte les deux batteries de réserve dans la poche pour le Sony…

En résumé: si l’on aime les objectifs lumineux, le système Sony, aussi excellent soit-il, ne peut plus mettre en avant son faible encombrement.

La physique de l’optique a des limites mon bon Monsieur, c’est comme ça.

 

Première conclusion de cette courte comparaison

Je suis repassé chez Canon.

D’abord parce que j’avais envie de voir ce qui s’y passait.

Ce 5D Mark IV me titillait pas mal depuis sa présentation.

 

J’ai tout revendu chez Sony:

  • le A7RII
  • le gros flash
  • le petit flash
  • le 24-70 f4
  • le 70-200 f4
  • le 90 mm macro
  • le 55 mm f1.8
  • le 16-35 f4
  • deux chargeurs
  • 5 batteries

Et j’ai racheté chez Canon:

  • le 24-70 f2.8
  • le 70-200 f2.8
  • 50 f1.4
  • 85 f1.4
  • 24-70 f4 (eh oui, pour la stabilisation, pour les petits besoins en macro et pour les longues promenades, quand je n’ai pas besoin du f2.8)
  • le nouveau flash Canon Speedlite 430EX III-RT
  • le 5D Mark IV

Je m’en suis sorti avec pas trop de casse.

 

Et alors? Aloooors?

D’abord, il me manque tout de même une chose sur le nouveau Canon: le capteur stabilisé.

Certes, avec le 70-200 de chez Canon par exemple, la stabilisation intégrée à l’objectif est excellente.

Mais pas avec beaucoup d’autres objectifs. Pas qu’elle est mauvaise, elle est simplement absente de pas mal de déclinaisons.

Raison d’ailleurs pour laquelle j’ai doublé le 24-70 de base, le f4 a la stabilisation, lui.

Et j’hésite beaucoup pour le 16.35… Le tout nouveau tout beau 16-35 f2.8 ou le f4 stabilisé?

Qu’on ne vienne pas me dire que la stabilisation n’est pas utile avec les focales courtes ou moyennes.

Tant qu’elle est là, elle améliore notre netteté, dans de nombreuses conditions.

Dans un autre domaine, un certain nombre de pros ont passé des heures à m’expliquer à quel point l’ergonomie Canon était supérieure à celle de Sony, en particulier dans les menus.

Eh bien c’est parce que ces gens ne connaissent pas Sony, et qu’ils sont sur Canon depuis des années.

Je ne dis pas que les menus de Canon sont moins bons que ceux de Sony ou inversement.

Bon allez, j’admets que les menus Canon sont un peu plus logiques.

Mais je trouve juste aussi que c’est une question d’adaptation: j’ai aussi eu de la peine à me refaire à l’ergonomie Canon. Simplement parce que je ne l’avais plus utilisée depuis des années.

Bonjour les plongées dans les modes d’emploi!

Et franchement, un truc aberrant: Typiquement, vous avez ce genre d’intitulé sur Canon:

2016-09-15_11-59-53

Illogique, même faux

Regardez la première ligne: Wi-Fi/NFC - Activer

Qu’est-ce que cela signifie pour vous? Comme pour moi? A savoir "il faut aller cliquer pour l’activer".

Eh bien non! Cela signifie que le Wi-Fi est en fait activÉ!

Il suffisait d’enlever les er par et de les remplacer par des é. Et c’est partout comme ça, dans les menus.

Alors passe encore pour un appareil chinois qui n’a pas d’expérience, mais l’équipe de Canon… tout de même!

Bon, vous me direz que c’est un coup à prendre, mais ça me fait à chaque fois mal aux yeux.

Cela dit, l’écran (qui n’est pas orientable chez Canon, bouhouhouhou, c’est pourtant tellement super d’en avoir un) est excellent et tactile, ce qui améliore grandement les choses, en particulier lorsqu’il fait sombre et que les boutons ne sont pas illuminés lorsqu’on appuie sur l’éclairage du LCD (il n’y a que Nikon et ses D4 et 5 qui propose ça, je crois).

Pour le reste, un bouton deux fonctions (l’une avec la molette principale et l’autre avec la molette arrière), je dois dire que ce n’est pas tout facile pour moi, sans regarder.

Encore une fois, question d’habitude, mais ne vous laissez pas gonfler par certains spécialistes, depuis toujours chez Canon, qui vous disent que Sony, c’est mauvais dans le domaine de l’ergonomie et Canon, tellement mieux! C’est certainement parce qu’ils n’ont pas plongé des heures dans le manuel du Sony comme moi j’ai passé des heures dans celui du Canon.

J’ajouterai que, comme tout appareil, le Canon nécessite un vrai apprentissage. Par exemple, par défaut, pour utiliser le joystick (tout à fait excellent d’ailleurs, et qui manque cruellement sur le Sony) pour choisir le bon collimateur autofocus (ou groupe de collimateurs), il faut appuyer sur un bouton et ensuite activer ledit joystick. Cette sécurité est débrayable, mais il faut la chercher dans les menus.

Bien d’autres choses peuvent être personnalisées, et vous pourrez même sauvegarder vos préférences dans trois "slots".

Et dans les mains? La prise de vue?

Bon.

Alors là, c’est juste divin.

Retrouver un viseur de réflex, ça fait tout de même du bien.

Oh, pas dans tous les cas…

C’est vrai que le viseur électronique a d’énormes avantages: par exemple, et pas le moindre, celui d’éviter l’utilisation du testeur de profondeur de champ, puisque vous voyez ce que vous prenez.

Le viseur électronique peut aussi justement afficher directement vos corrections, vos erreurs éventuelles directement à la prise de vue.

Mais il faut bien dire, et sur ce point, Jean-François Vibert a raison, que le plaisir est bien supérieur avec un viseur optique. Peut-être pas avec tous puisque les appareils bas de gamme sont assez mauvais niveau viseur optique justement, et que là, le grand viseur du A7RII n’a pas grand-chose à leur envier.

Mais le viseur du Canon 5D Mark IV est clair, précis (100 %) nous permet de ressentir à travers lui les lumières rasantes telles qu’on les voit (les viseurs électroniques en sont encore bien incapables, même si le viseur du A7RII a fait des progrès).

Il transmet l’émotion, ce que ne font pas encore les viseurs électroniques.

Faire le point, déclencher, c’est le bonheur aussi tellement tout tombe sous les doigts et tellement le système est réactif.

Le déclenchement puisque j’en parle est très doux tout en étant "onctueux", un vrai plaisir.

Et si cela ne vous suffit pas, le mode silencieux est juste parfait.

 

L’autofocus: compliqué, mais très efficace

Bon, je m’y attendais, évidemment, mais l’autofocus est diablement efficace sur ce Mark IV, ce qui est assez normal me direz-vous puisqu’il s’agit du même module que celui de son grand frère, le 1Dx Mark II connu comme une vraie bête dans ce domaine (et d’autres bien sûr).

Mais il n’est pas tout simple à appréhender.

Bon… Moins un peu moins compliqué que celui des gros Nikon, mais tout de même…

61 collimateurs font le travail, dont 41 croisés (c’est bigrement important pour une précision parfaite et une grande rapidité) et 4 le sont doublement.

Mais attention, tous les objectifs ne pourront pas profiter de l’intégralité du système, voyez plutôt:

2016-09-17_09-50-57

Tiré du manuel du 5D Mark IV

Comme vous le voyez, seuls les objectifs ouverts à f.2.8 et à plus grandes ouvertures (qui ouvrent à f2, f1.8 etc…) peuvent profiter par exemple du double croisement des 4 collimateurs centraux verticaux.

Le suivi des sujets en mouvement est bon, même si je souhaiterais, comme toujours, que la couverture des collimateurs soit plus grande (eh oui, il reste de la place sur un capteur full frame qui n’est pas couvert, même si ladite couverture est supérieure de 24 % en hauteur par rapport au Mark III.

Le Sony A7RII couvre lui une plus grande surface, mais avec bien moins de collimateurs croisés, ce qui au final le rend un peu moins efficace.

Ce qui frappe avec l’autofocus du Mark IV, c’est sa capacité à faire le point, mais dans des conditions très difficiles: il est capable de travailler avec précision et très rapidement même lorsqu’il fait très sombre.

Le calcul de la lumière

Selon moi, le Canon surexpose légèrement, mais il faut avouer qu’il se joue d’un nombre de pièges incroyables. Du très très beau travail sur ce point.

La qualité des images

Extraordinaire, mais avec 2 bémols.

Certes, les images sont belles, le rendu colorimétrique est magnifique. J’ai fait quelques photos de scène, l’appareil n’a aucunement trahi l’ambiance.

Le bruit est parfaitement limité, c’est vraiment du très bon travail.

La colorimétrie est parfaite, elle est même (et Dieu sait si je l’ai pourtant souvent vantée), supérieure à celle de Sony. J’adore le rendu de cet appareil.

2016-10-02_10-03-02

2000 ISOs

2016-10-02_10-03-25

Un détail de l’image précédente

Mais il faut vous dire que je viens de très haut: le capteur Sony 42MP qui équipe le A7RII est une pure merveille de dynamique, et force est de constater que le capteur Canon, tout excellent qu’il est, n’est pas tout à fait à sa hauteur.

Remonter les ombres d'une photo sous-exposée (volontairement ou non) fait apparaître un peu plus rapidement du bruit, bruit que le capteur Sony ne montrait pas au même niveau de correction, que ce soit sur ses appareils ou sur les Nikon (avec d’autres capteurs récents).

Vous me direz que Jean-François Vibert nous explique qu’il ne faut pas remonter les ombres, que cela fait partie du mystère d’une photo. D’accord, mais qui peut le plus peut le moins…

Un peu dommage.

Je trouve également que certaines hautes lumières sont plus vite cramées que sur le Sony.

Alors oui, ce même Jean-François Vibert m’expliquera que les lumières cramées, ça fait partie de la composition d’une image, que les peintres utilisent le blanc, ce n’est pas pour rien, mais bon… une là aussi, qui peut le plus peut le moins, et là, Sony peut selon moi un poil plus.

Le bruit est magnifiquement géré et vous n’aurez aucun problème à monter très haut et dépasser allègrement les 6400 ISOs.

2016-10-02_11-14-25

8'000 ISOs

2016-10-02_11-14-53

La même en détail

30 MP est un bon compromis, Canon a bien travaillé et les progrès par rapport au Mark III que j’ai eu quelques jours dans les mains me semblent conséquents.

 

Le Wi-Fi l’USB 3 et le GPS de la partie

Yes! Enfin le GPS est de la partie.

Deux modes sont possibles, avec recherche appareil éteint, ou seulement en mode veille et allumé. On peut bien évidemment le déconnecter pour ne pas consommer quand l’appareil est au repos.

La chose fonctionne très bien, il faut à peu près 30 secondes à une minute pour que le signal soit bien repéré. Mais dès qu’on est à couvert et dès que la recherche se relance (le délai est modifiable), si le signal n’est pas trouvé, les photos ne sont pas taguées. On pensera donc à prendre une image de référence à l’extérieur, pour pouvoir s’y reporter pour géolocaliser les photos qui ne l’ont pas été.

Le Wi-Fi m’importe un peu moins. J’ai fait des essais de transfert d’images, ça fonctionne très bien, mais c’est tout de même bien long. N’oublions pas que des fichiers avec le Dual Pixel pèsent pratiquement 50 à 60 MB.

Je préférerais utiliser la liaison filière USB 3 qui elle déménage, avec DPP, mais malheureusement, Lightroom, s’il voit bien l’appareil, n’y trouve aucune image!

Zut alors.

2016-09-28_15-43-39

La connectique est riche, dommage que Lightroom ne voie pas les images dans l’appareil.

C’est important parce que c’est cette liaison que je voulais utiliser désormais très souvent. En effet, si auparavant, j’avais tendance à sortir la carte SD de mon appareil et si je peux toujours le faire, ce sera plus compliqué avec la carte du deuxième slot qui reste compatible CompactFlash. J’ai donc acheté un lecteur de cartes en USB3.

2016-10-03_16-32-15

Le lecteur toutes cartes SanDisk USB3, magistralement rapide

Cela dit, le Wi-Fi permet également d’utiliser un smartphone comme télécommande à distance (avec toutes les fonctions et la visualisation de l’image en temps réel). Dommage vraiment que le NFC d’Apple ne permette pas de se connecter automatiquement et sans difficulté. Ils attendent quoi, Apple, pour libérer cette fonction à autre chose qu’Apple Pay?

 

Le dual Pixel, j’attends de voir…

J’ai pu m’amuser avec des images prises en Dual Pixel.

Cette technologie est expliquée ici.

En voici un petit résumé tiré du site Canon:

Au cours d’un enregistrement avec la fonction RAW double pixel, un seul fichier RAW enregistre deux images dans le fichier. Une image est composée des données combinées A+B sur l’image, l’autre uniquement des données d’image A. Cela signifie que les fichiers RAW double pixel contiennent à la fois l’image normale et toutes les informations parallaxes, qui peuvent être mesurées et dont on peut extrapoler des informations sur la distance du sujet. Comme les images RAW double pixel contiennent deux images, elles sont donc deux fois plus volumineuses que les images RAW.

À l’aide de l’optimiseur RAW double pixel inclus dans le logiciel Digital Photo Professional, les utilisateurs peuvent exploiter les données Dual Pixel enregistrées avec l’image RAW double pixel pour appliquer des micro-réglages à la position de netteté maximale, à l’aide des informations détaillées du fichier.

Une de ses particularités, c’est de permettre d’affiner ou modifier très légèrement le focus d’une image.

2016-10-02_11-10-58

Le blanc de l’œil montre un poil moins de détails

2016-10-02_11-10-34

…que dans cette image,

Sur les deux images des roses que vous pourrez voir ci-dessous, n’imaginez pas rendre nette la rose de droite et floue celle de gauche, la différence est beaucoup plus subtile.

Une autre est de modifier le bokeh.

2016-10-02_09-42-56

2016-10-02_09-42-45

Pour le bokeh, la différence est assez frappante: regardez le flou vert derrière la rose de droite, il change carrément de place.

Enfin, il est possible d’atténuer les effets "image fantôme" sur une photo.

C’est assez étonnant, mais ne fonctionne que sur le logiciel de Canon, DPP, que j’ai bien de la peine à utiliser.

Et n’oublions pas que le fichier pèsera près du double qu’une image sans Dual Pixel (oui, la fonction est débrayable, bien sûr).

 

Le poids maintenant.

À vrai dire, ce n’est pas vraiment un problème lorsque l’on fait des essais.

Il est vrai que je n’ai passé qu’une ou deux fois plusieurs heures de suite avec le 5D Mark IV autour du cou, mais pas encore dans le cadre de la visite d’une ville. Mais comme vous l’avez vu plus haut, le problème aurait été le même si j’étais passé aux nouveaux objectifs Sony f2.8, ce que j’aurais fait de toute façon si je n’étais pas venu vers Canon.

En conclusion

Le Canon EOS 5D Mark IV est un bel appareil, ergonomique et qui fournit de magnifiques images.

Je vais certainement passer faire un tour sur le site de Christophe Métairie pour me faire un petit profil personnalisé, mais il faut bien admettre que le rendu sur Lightroom est excellent, en particulier avec le profil Camera Standard, à privilégier au profil Adobe Standard par défaut.

J’en suis enchanté ce d’autant plus que j’ai retrouvé quelque chose qui me manquait lorsque je prenais des photos: l’émotion, due à ce très beau viseur optique qui laisse passer les plus belles lumières.

Au final, les photos seront belles, que l’on soit derrière le Sony ou le Canon, mais le plaisir de photographier, ça compte tout de même.

Et si je veux vraiment photographier «léger», je prendrai mon iPhone, puisque tant Sony que Canon font payer la qualité par un poids et un encombrement tout de même conséquents.

Et puis, une toute petite chose: Monsieur Sony, si vous pouviez arrêter d’augmenter vos prix à la limite du démesurable, ce serait tout de même une bonne chose.

Et puis Canon aussi, faites un peu gaffe, parce que votre boîtier a tout de même bien augmenté entre la v3 et la v4.

Alors d’accord, on a le GPS, plus de puissance, des magnifiques images, une finition irréprochable (Dieu qu’il est beau cet appareil), mais est-ce que l’augmentation de 800 francs était vraiment nécessaire?

138 commentaires
1)
ToTheEnd
, le 07.10.2016 à 03:58
[modifier]

Je me connais, ça devait arriver.

Welcome back;-)

mais est-ce que l’augmentation de 800 francs était vraiment nécessaire?

Sûrement l’introduction du GPS et du WiFi… je note l’effort car avant, le module WiFi était à 500 dollars et là, en plus, tu as du GPS; c’est quand même la fête. Bon, sachant qu’une puce WiFi coute entre 1 et 2 dollars… et le GPS entre 5 et 20 dollars suivant le degré de précision, ça fait rêver.

Humour à part, sûrement une belle machine mais je pense que ça sera sans moi… je vais rester avec la version 3 et continuer à utiliser mon petit iPhone 7 pour faire des « instantanés » comme cet après-midi…

T

2)
basselin
, le 07.10.2016 à 07:02
[modifier]

Ah Canon! Y a que ça de vrai ;-)))
Vibert m’a convaincu aussi! Le grand gourou…
Perso j’ai le 6D qui est déjà fantastique et j’attends le 6D MII… c’est déjà bien assez lourd ;-)

Petit conseil… le 16-35 f4 est fantastique et à mon avis suffit dans la plupart des situations par rapport au f2.8 mais pourquoi pas le Sigma 24mm f1.4 pour du paysage et plus…
Vibert m’a convaincu et comment dire c’est un OVNI ce caillou!

Cela dit, François, tu dois être le seul type au monde qui change aussi souvent de matériel ;-) et tout revendre d’un coup, waou ;-)
Concentre-toi sur Canon maintenant et fais gaffe de ne pas re-craquer au prochain Sony…

Bien du plaisir avec ton nouveau matos!!!

3)
swisstofu
, le 07.10.2016 à 07:32
[modifier]

Alors ça c’est la surprise du jour j’en suis tombé de mon lit ! Fervent lecteur de ces lignes, et surtout grand amateur du post technogadgetique du vendredi, j’ai failli me laisser convaincre par ces Sony à l’encombrement moindre tellement ils ont été vanté ici! je ne l’ai pas fait, par méfiance, et de nature aventurière je suis allé voir chez une marque que tout le monde ou presque raille, d’origine germanique, avec comme modèle d’appareil une seule lettre devinable en rébus par « qui permet de s’asseoir dessus »… en ben à part le viseur électronique qui ressemble à une bouillie cramée quand on est sous de forte lumières, c’est le bonheur, le fait d’avoir des molettes pour régler les paramètres c’est diablement efficace, et le poids avec un 28mm 1.7 est de 640g uniquement, un rêve… mais bon… pas de zoom ;(

du coup j’admire d’autant plus le coup d’éclat (de sang?) de tout revendre et de changer son fusil d’épaule… c’est rare d’avoir cette curiosité et ça nous change des « intégristes » de l’une ou l’autre marque que l’on trouve sur d’autres sites ! Alors bravo merci et surtout j’espère que vous partagerez d’autres feedback sur ce tentant joujou !

4)
Biblio2
, le 07.10.2016 à 08:09
[modifier]

Vu le prix du 5d, je me suis acheté un Fuji xt2, et je confirme que pour les viseurs électroniques , il faut imaginer sa photo des qu’il y a du contraste….heureusement le résultat est impeccable.

6)
François Cuneo
, le 07.10.2016 à 08:17
[modifier]

Pour moi, le plus important, c’est que même en situation correcte, je n’arrivais pas à voir la lumière comme elle l’était dans la réalité. Et ça, c’est vraiment dommage.

Merci swisstofu de ne pas m’être tombé dessus pour ce changement. J’ai toujours dit quand je présentais Sony que j’aimais bien cette marque et que ces appareils étaient bons, cela ne signifiait pas que les autres ne l’étaient pas.

Là je suis sur Canon, j’imagine qu’un jour, je pourrais passer sur une autre marque. Je m’en fous de la marque, ce qui m’intéresse, c’est voir les évolutions chez les autres et, quand elles me plaisent, jouer avec quelques années.

J’étais un peu inquiet d’écrire cet article sur Cuk, imaginant les pires railleries.

Pour l’instant, je m’en sors bien!:-)

Caplan 😂

8)
Gilles Theophile
, le 07.10.2016 à 08:39
[modifier]

La semaine dernière, j’ai utilisé mon 5D MkIV tout neuf dans un évènementiel quasiment éclairé à la bougie, et je suis très satisfait de la qualité d’image, ainsi que de la propreté des ombres, qui démarquent complètement l’appareil de son prédécesseur (à noter que je n’ai pas retrouvé le banding que j’avais constaté dans les fichiers que tu m’avais envoyés).

L’AF est d’une précision diabolique, l’expo est parfaitement calée, la colorimétrie impeccable, l’appareil est réactif, solide et bien fini. Et que dire du viseur… il est clair qu’après la tristitude pixellisée d’un Sony, le retour à la visée optique – à la vraie vie, quoi – doit être un choc :-P

Par contre, que dire de ton achat simultané de deux 24-70, au lieu de te payer un 16-35 et un 24-70… sérieusement, c’est un peu n’importe quoi.

Et tu as quand même pris le 50/1,4 Canon, qui doit être l’un des objectifs de grande série qui connaît le taux le plus élevé de retour au SAV :-)

9)
Gilles Theophile
, le 07.10.2016 à 08:43
[modifier]

il est bon cet iPhone 7, il est bon!

Moui, ça reste malgré tout des images de téléphone portable, assez médiocres en général, on le voit bien dans les Raw qui n’ont pas grand chose sous le pied. On est loin de la qualité d’image d’une ONE, qui tient aussi dans un recoin de la poche :-)

10)
François Cuneo
, le 07.10.2016 à 09:00
[modifier]

Le 16-35 va venir, j’attends de savoir si je prends le f4 ou le f2.8. Tout le monde me dit tellement de bien du f4… Mais on ne sait pas encore ce que va donner la version 3 du 2.8.

Et puis je me demande si le nouveau 24-105 sera nettement amélioré. C’est tout de même un objectif monstrueusement polyvalent.

Pour le 50 mm, j’ai demandé autour de moi. C’est clair que le Sigma est meilleur à ce que tout le monde dit, mais le 50 Canon est très bon aussi, et la différence de poids et de prix n’en vaut pas le coup.

Et Photo Grancy qui en vend des wagons ne m’a pas parlé de retours en atelier particuliers. Avec les excellentes relations que nous avons, alors que nous avons pas mal discuté de quel 50 f4 je devais acheter, M Galbiati m’en aurait parlé.

Vibert également m’a aiguillé sur le Canon.

Donc il fallait que je fasse un choix, et pour une fois, je ne t’ai pas suivi:-)

11)
jdmuys
, le 07.10.2016 à 09:46
[modifier]

Evidemment, j’ai lu l’article avec amusement. Sur le fond:

– je suis tout à fait d’accord sur les prix des optiques Sony. Ca fait vraiment mal
– je suis moins d’accord sur le plaisir de photographier: ce que tu présentes comme un fait, n’est à mon avis que purement subjectif.
– j’attends avec impatience la sortie du Sony Alpha 9 le mois prochain et ton retour chez Sony.

:-)

12)
Gilles Theophile
, le 07.10.2016 à 10:03
[modifier]

Ah ok, bonne décision pour le 16-35 :-)

Oui, le 16-35/4 IS est excellent, et j’aurais tendance à le préférer au 2,8 série III, car le stabilisateur, c’est quand même bien pratique, y compris pour un objectif UGA. J’en ai eu un, il était d’ailleurs meilleur sur mon 5D III que sur mon 7D II, curieusement). Depuis, je l’ai remplacé par le 11-24.

Quant au 24-105 MkII, oui, je garde un œil dessus en remplacement de mon 24-70 f2,8 MkII. Le range et le stabilisateur sont des arguments incontournables. Mais il ne sera pas dispo avant décembre.

Pour le 50 mm, j’en suis surpris que personne ne t’en ai parlé, c’est pourtant bien connu. Autre problème, c’est un objectif conçu pour l’argentique, et, donc, ses lentilles et ses tolérances AF ne sont absolument pas à la hauteur de la précision d’un appareil comme le MkIV. Tout ce que tu vas avoir, ce sont des images « mou du genou » et qui filent beaucoup sur les bords (sans parler de l’alignement hasardeux des lentilles, qui fait que tu te retrouves avec des images plus piquées d’un côté que de l’autre…).

13)
fvrun
, le 07.10.2016 à 10:19
[modifier]

Moi aussi j’ai lu cet article avec amusement.

Je ne suis pas aussi affirmatif que Vibert quand il affirme que Canon est le nec le plus ultra of the world et que le reste, ce n’est pas bon, voire de la me… Pas convaincu non plus que les menus Canon soit hyper intuitifs.
Perso, je suis Pentax et c’est une grosse question d’habitude. Passer des menus d’une marque à une autre demande une adaptation pour que l’on soit à l’aise.

Les prix augmentent partout. Une partie est due à la hausse récente et durable du Yen par rapport à l’Euro et au dollar. Si un prix est augmenté de 8 à 15% par rapport à l’ancien tarif, c’est dû à cela. Au-delà… Si on ajoute au plus l’effondrement mondial du marché photo qui fait que le volume ne compense pas les bas prix, c’est un peu inévitable. Mais que cela fait mal à nos porte-monnaie !!!

Le mythe du mirrorless « tellement moins lourd » est, selon moi, en train de s’effondrer quelque peu. Le poids des optiques ne peut pas vraiment baisser, à moins de sacrifier en qualité. Le poids du boîtier, débarrassé du pentaprisme, est des plus intéressants. Mais il faut des batteries supplémentaires pour tenir la journée (ou une séance studio).
Sans compter l’EVF auquel je ne suis jamais arrivé à m’habituer. Un jour, ce truc aurait des progrès suffisamment considérables (entre celui du Dimage 7i de Minolta et les actuels, la différence est plus que notable) pour qu’il remplace réellement la visée optique. À ce jour, je ne suis pas convaincu. Aussi bien par celui employé par Sony que par Fuji (d’origine Epson).

@Gilles : le One ne tient pas dans ma poche de jean quand j’ai déjà le portefeuille et les clés dans l’une et le smartphone dans l’autre. :-) . Après, si la qualité du One est excellente, le smartphone reste supportable pour les petits clichés de tous les jours.

14)
ysengrain
, le 07.10.2016 à 10:27
[modifier]

Bon ! j’étais dans la confidence depuis le début de la semaine: « tu sais, je suis revenu chez Canon » m’a dit the boss.
Ça ne m’a même pas étonné.
En revanche, pourquoi pas le 5DsR avec ses 50 MP ? Pour le dual pixel ? Là avec le Mk IV par rapport au Sony A7 RII tu as perdu 30% de pixels ? Toi, François ?

La comparaison des poids des ensembles boitier-objectif me plait: elle remet le réel en vie.

Pour le 50 mm, j’en suis surpris que personne ne t’en ai parlé, c’est pourtant bien connu. Autre problème, c’est un objectif conçu pour l’argentique, et, donc, ses lentilles et ses tolérances AF ne sont absolument pas à la hauteur de la précision d’un appareil comme le MkIV. Tout ce que tu vas avoir, ce sont des images « mou du genou » et qui filent beaucoup sur les bords (sans parler de l’alignement hasardeux des lentilles, qui fait que tu te retrouves avec des images plus piquées d’un côté que de l’autre…).

Je confirme la totalité de ce qui est dit ici. Je n’ai gardé le mien que 3 j et j’ai racheté un merveilleux Zeiss Makro Planar. D’accord la mise au point est manuelle (et assistée), mais quel caillou.

15)
Gilles Theophile
, le 07.10.2016 à 10:33
[modifier]

@Gilles : le One ne tient pas dans ma poche de jean quand j’ai déjà le portefeuille et les clés dans l’une et le smartphone dans l’autre. :-) . Après, si la qualité du One est excellente, le smartphone reste supportable pour les petits clichés de tous les jours.

Plus d’excuse ! Dorénavant, DxO commercialise une excellente petite pochette qui se fixe à la ceinture ! :-)

j’ai racheté un merveilleux Zeiss Makro Planar.

Oui, et il y a aussi le nouveau Zeiss annoncé récemment, et le Sigma Art, qui est aussi une tuerie. Mais le boss m’a dit que c’est trop cher (eh oui, il a osé me dire ça, lol).

16)
Gilles Theophile
, le 07.10.2016 à 10:38
[modifier]

Pour revenir à ces histoires de pixels, la différence dans la pratique entre 42 et 30 MP est marginale.

Et par rapport au 5Ds, le MkIV est beaucoup plus polyvalent, plus véloce et meilleur dès qu’on chatouille le sélecteur ISO.

17)
fvrun
, le 07.10.2016 à 11:29
[modifier]

Plus d’excuse ! Dorénavant, DxO commercialise une excellente petite pochette qui se fixe à la ceinture ! :-)

Même avec ce genre de chose que je n’apprécie guère, je passe.

Sans nier les capacités du ONE, celui-ci m’est d’aucune utilité. Soit je shoote au reflex, soit avec le smartphone pour de l’occasionnel. Sans compter que côté finance, cela ne passerait pas. Alors, acheter 500€ un appareil qui me servira quelques fois par an seulement, quel intérêt ? Maintenant, si on me l’offre… :-) Ou si son prix était moindre.

18)
mff
, le 07.10.2016 à 12:11
[modifier]

Dommage qu’il n’y ait plus de forum de photo :(

Mais je reconnais aussi que ce n’est pas la vocation de cuk qui est nettement versé technocrate, tant pis pour moi.

Mais par ailleurs il peut s’y trouver parfois quelques articles intéressants c’est pourquoi j’y vais encore de temps à autre

Oup’s hors sujet ;) et même pas désolée ;)

Tssss. . . . avec des propos pareils c’est sûr je ne suis pas prête de me faire adopter.

Bonne journées

19)
ZITOO
, le 07.10.2016 à 13:03
[modifier]

Bienvenue au club François,

Et pour répondre le cas échéant à qq. interrogations, voici mon point de vue :

– J’ai essayé durant une journée le petit 4/24-50 stabilisé et n’ai jamais pu me faire à la mise au point rapprochée, dite « macro », qui oblige à se rapprocher trop près du sujet pour obtenir qq. chose de bon et rester un minimum confortable. Exit.

Finalement, j’ai ainsi fait mon choix du transtandard 2,8/24-70 II L USM que je ne regrette pas. Excellence totale.

Pour la macro, c’est 2,8/100 L IS USM éponyme (ou 2,8/70-200), tous les deux parfaits.

– Concernant le 16/35, c’est le 4 ☺☺☺qui est léger, bien équilibré et stabilisé, mais surtout excellentissime avec DXO (ou pas). De plus filtre au Ø de 77mm.
C’est celui là qu’il faut prendre François ☺

– Ce 4/16-35 L IS USM égale en qualité obtenue le 2,8/70-200 L IS USM (Ø de 77 aussi) selon moi.

-Le x1,4 dernier cri procure du très très bon monté sur le 2,8/70-200 (☞ 280).
Aucune perte visible à l’écran.
Bien sûr, si tirage A2 quotidien vaut mieux un grand blanc plus lourd.

– Je te recommande aussi, le cas échéant, le 4/8-15 & le 2/135 qui sont des pièces optiques remarquables. Un fois achetées, on ne s’en sépare plus.

– Pour ma part, aucun problème survenu sur mon 1,4/50mm, le bonheur quoi.

– Concernant le flash, il faudra acheter le ST-E3-RT (ou au moins un second flash identique) pour bénéficier de la commande radio à distance. Sinon aucun intérêt d’acheter un seul flash de la gamme EX-RT.
Au sujet du MK4 dépourvu de flash externe, comme le MK3 d’ailleurs, j’ai remédié à ce manque en achetant le minuscule 90X, coiffé d’un diffuseur (≠130€).
Toujours dans ma poche et j’en suis satisfait. Attention François il ne commande pas le système radio.

– J’attends également de pouvoir tester le nouveau 4/24-105 pour me délester du 2,8/24-70 moins polyvalent car plus court & non stabilisé (et aussi en Ø82)…
Mais je suis prêt à parier que mon 2,8/24-70 restera dans mon fourre-tout.

Je vais attendre un peu pour ce nouveau boitier qui est déjà à 3700€.
Mon MK3 va très bien♡.
Dans qq. temps à 3500€ ce sera tout bon pour mise au point au doigt pour la vidéo ☺

20)
Blues
, le 07.10.2016 à 13:10
[modifier]

Perso je regarde ce matos d’enfer de loin et je bave 😂 car je pense ne pas le mériter à mon niveau. non seulement (même si je me débrouille pas trop mal) je pense qu’autant d’argent ne mérite pas d’être investi au niveau amateur -même éclairé- sans rentabilisation autre que le plaisir que je ressentirais ça comme « la moindre indécent ». Ou alors si -au pire-, mais en mode durable > investir une bonne fois pour toute (à l’ancienne comme avec l’argentique) et ne plus changer dans les 6 à 10 ans qui viennent… bon le numérique progressant et la provocation du consumérisme -course au matos dernier cri- aidant, je peux arriver à comprendre, même si ça va à l’envers de mes convictions d’aujourd’hui…

De mon côté je n’en ai qu’un et suis toujours en attente après mon dernier achat datant de l’été 2012 (le RX 100 v1 – qui aujourd’hui est limite utilisable – car tombé dans le sable) de passer à un truc équivalent (petit-grand angle et très lumineux), et dans ce sens j’attends toujours la sortie de la série des compacts experts Nikon DL.

Ce qui me semble assez certain c’est que dans quelques années (au vu de la progression qualitative de la photo sur les phones) ce sera un smartphone, je pense donc que cette fois, ce sera pour moi le dernier achat d’un appareil photo dédié.

21)
ZITOO
, le 07.10.2016 à 13:27
[modifier]

Ah oui François, j’oubliais aussi :

– Le minuscule pancake 2,8/40mm, excellent et pas cher du tout (180€).
Comme dit la pub, « Faut pas louper ça ».
Monté sur un 5D cela rappelle un certain SONY avec son 2/35, si je ne dis pas de bêtise ?
Et avec une meilleure prise en main.
Un 1,8/85 dans une poche – Un 90X dans l’autre et c’est parti pour une ballade légère.

22)
Cukivor
, le 07.10.2016 à 13:51
[modifier]

Bonjour à tous,

j’ai la sensation qu’on compare ici ce qui n’est pas comparable. J’ai un 5DmkIII (après un 5D puis un MkII), c’est certainement le meilleur boîtier de la gamme Canon. J’ai aussi du « gros » matos Canon, mais c’est de l’outil de travail costaud, très cher, trop lourd (le 5D est déjà limite en encombrement). Et puis pour le plaisir, j’ai du Sony A7 sur lequel je monte du Leica, du Voigtlander, du Zeiss et même du Canon, avec les bagues ad hoc, tout ça léger et parfait aussi pour le n&b, avec un avantage énorme: la mise au point manuelle. Même avec un Apo Telyt 280mm, la visée mirorless avec zoom x10 est juste impeccable, c’est impossible avec un 5D à dépoli « autofocus ». Et pour les coupeurs de cheveux en quatre, celà vaut aussi pour les optiques qui souffrent de décalage selon le diaph de prise de vue puisqu’on travaille à ouverture réelle. Quant au plaisir de bosser en très très faibles lumières à 1,4 ou 2, là aussi il est incomparable par rapport au 5D où l’autofocus patine dans la semoule avec les optiques équivalentes.
Donc comparer cet équipement Sony ou Canon de trois zooms très lourds et encombrants est assez vain. Canon l’emporte sans hésiter, Sony n’est pas un opticien, c’est un fabricant d’électronique au tarifs artificiels, variant selon la mode et les soit-disant tests indépendants lus sur internet. Mais je suis persuadé que la série A7-A7R-A7S est à part et méritait d’exister.

NB: plutôt qu’investir dans une pléthore d’objectifs redondants, je persiste aussi à penser qu’un second boîtier est plus indispensable, c’est toujours quand on a un 70-200 monté sur le boîtier unique qu’il faudrait avoir le 16-35, ou inversement!

23)
François Cuneo
, le 07.10.2016 à 13:59
[modifier]

mff, ça fait des années que tu es adoptée! Depuis le début, avec même des présences aux Cuk days d’alors!:-)

Zitoo, merci pour tous ces conseils. Le 40mm est bien sûr prévu pour du vraiment léger. Et oui, ça ressemblera beaucoup au Sony avec le 35 mm f2.

Blues, tout mais pas du Nikon compact! Même expert!

Nikon est bon dans ses gros boîtiers, mais alors quelle merdouille ils font en compacts!

24)
François Cuneo
, le 07.10.2016 à 14:02
[modifier]

Cukivor, tu utilises le Sony comme produit de niche. Là, je comparais pour Monsieur Tout le Monde. Cela dit, la mise au point X10 est une catastrophe pour moi, sauf sur pied. Je n’y vois rien, je ne sais pas ce que je vise. Le système décrit par Laurent sur son Fuji Xpro 2 me semble meilleur sur ce point.

25)
Blues
, le 07.10.2016 à 14:35
[modifier]

Blues, tout mais pas du Nikon compact! Même expert!

Pour quelqu’un qui comme moi sait attendre des années, pas de soucis pour le choix final, je ne risque pas de me planter… Nikon n’est qu’une évaluation de plus que je me dois de tester, c’est tout… cette fois je veux un viseur, donc 3 sont en lice :

le RX100v3 > ce sera surement lui le gagnant (le v4 est très critiqué et bien trop cher), le Canon G5x (un peu gros à mon goût, mais super bien vu et bien équipé) et un de ces 2 Nikon DL : ou 18-50 ou le 24-85, mais comme pas moyen de les voir et de les tester, wait and see !
Le Panasonic LX 100 est déjé évalué, BOF le capteur > images plates sans piqué à mon goût.

26)
Cukivor
, le 07.10.2016 à 15:16
[modifier]

Tout ce que tu vas avoir, ce sont des images « mou du genou » et qui filent beaucoup sur les bords (sans parler de l’alignement hasardeux des lentilles, qui fait que tu te retrouves avec des images plus piquées d’un côté que de l’autre…).

Le 50/1,4 est une bonne optique « classique » mais lourde montée sur une rampe hélicoïdale trop légère. D’où assez vite des imprécisions mécaniques affectant la planéité de champ ou le parallelisme, comme on dit je crois? Et Canon a d’autres priorités que redessiner une optique à map interne plus chère? J’en ai eu un, revendu pour celà, remplacé par un Zeiss (manuel) pas forcément meilleur mais mécaniquement impeccable.

27)
ikalimero
, le 07.10.2016 à 19:42
[modifier]

François c’est un peu comme les économistes qui sont capables d’expliquer le lendemain pourquoi il se sont trompés la veille. :-)

J’ajouterai que au matière de photo, ce qui est constant, c’est assurément l’inconstance du Boss ;-)

28)
PascalB
, le 07.10.2016 à 22:45
[modifier]

Bien qu’ayant un 7D mkII, appareil très performant, à la prise en main parfaite, et surtout, avec GPS (bravo Canon à ce propos: 4 appareils maintenant on enfin cette fonction essentiel permettant de savoir ou on à pris la photo), je ne craquerais pas pour un 5D. Car passé la joie de la découverte, force m’est d’admettre que je ne retire aucun plaisir avec ces appareils trop… lisses. Je ne peux pas l’expliquer. C’est parfait, construction parfaite, rien à dire. Mais voilà, après quelques mois, la lune de miel est finie. Par contre, le Fuji X-T1 que j’ai pris en même temps, mais pour une autre raison, là oui ! Un régale cet appareil ! Enfin, pas seulement l’appareil, mais la gamme optiques si bien assortie avec, ce qui change tout, par rapport à un Nikon DF, par exemple ! Avant, il fallait vraiment que le sujet en vaille la peine pour que je veuille bien sortir l’appareil, justement à cause de se manque de plaisir à l’utilisation. Depuis la sortie du X-T1, et encore plus maintenant avec le X-T2, c’est un tel plaisir retrouvé (de l’époque de mon Nikon FA et D4s), que je suis toujours, 2 ans après, impatient de trouver des sujets à prendre en photos. Purée ça fait du bien ! C’est bien simple, je ne sort quasiment jamais sans mon Fuji et 3 optiques (et c’est tellement léger).

Et du coups, mon pauvre Canon qui ne sort que à cause du 100-400 greffé dessus… Ca me fait mal au coeur pour ce magnifique matos, mais c’est tellement un boulet en comparaison. Oui, c’est vrai, magnifique son viseur, qui fait que je n’ai aucune idée du résultat de la photo réellement prise. Contrairement à beaucoup, vous l’aurez compris, je préfère de très loin l’excellent viseur/écran de Fuji à une visée reflex. Car à quoi bon avoir un AF qui peut fonctionner dans la pénombre lorsque l’on ne voit même plus le sujet ? Ne pas voir la photo réel que l’on va prendre (profondeur de champs que l’on à bien de la peine à voir pour cause de visée assombrie, on ne voit pas les corrections d’expositions etc.), et pire, ne pas voir l’histogram. Je peux plus me passer de tout ça ! Avec un reflex, j’ai l’impression de retourner au début de la photo, mais avec un appareil de 2016. La modernité, la technologie dernier cris, mais greffé sur un fonctionnement de l’époque. Avec Fuji c’est l’inverse : Le maniement et les matériaux de l’époque (retour des optiques en métal magnifiquement réalisées), mais avec à l’intérieure, la technologie d’aujourd’hui ! ;-) Bref, François, d’ici quelques mois, n’essayez surtout pas un X-T2, restez positif ! Votre nouveau Canon, c’est The Best (c’est vrai) ! Et non non, il n’est pas si lourd, c’est pas quelques gramme qui ferait la différence ! En plus c’est du FF, c’est incomparable ;-)

29)
Gilles Theophile
, le 08.10.2016 à 10:49
[modifier]

PascalB, je pense que dès lors que « tu ne vois pas ta photo » dans un viseur optique, tu devrais te poser sérieusement la question de ta crédibilité en tant que photographe, désolé de te le dire comme ça, brut de fonderie, ça n’a aucune intention méchante.

Hier soir, je suis sorti juste pour faire une photo à un moment très précis avec mon 5D MkIV (j’ai aussi un 7D II) et le 100-400. Et, dans mon viseur optique, j’ai parfaitement su anticiper mon image, qui consiste à photographier une abbaye au moment même où les tous derniers rayons du soleil effleurent le sommet du clocher.

Aucun viseur électronique ne m’aurait permis d’apprécier l’instant, la finesse de l’éclairage et de décider de l’instant exact pour déclencher.

Quant au fonctionnement de l’AF dans la pénombre, j’ai photographié la semaine dernière un repas VIP dans un château d’un grand cru classé, et les deux salles étaient quasiment éclairées à la bougie. Hormis les flous de bougé car les vitesses étaient très basses, je n’ai jeté AUCUNE photo à cause d’un problème de mise au point de mon MkIV – AUCUNE.

30)
ToTheEnd
, le 08.10.2016 à 12:14
[modifier]

On est loin de la qualité d’image d’une ONE, qui tient aussi dans un recoin de la poche :-)

Oui, sans parler du recoin de la poche où on peut encore ranger une génératrice, un chien et un wagon de train… et puis tu as oublié de parler de la suite CC, un petit truc de rien du tout sur son iPhone et ordi.

Avec cette hausse de prix délirante, Canon vise clairement les pros et ces derniers « rembourseront » cet achat sans problème. Pour l’amateur même averti, l’effort commence à être douloureux. Dans quelques semaines, la marque va donner les chiffres du 3ème trimestre et je ne pense pas que la division « Imaging Sytem » fera mieux que d’habitude (soit présenter un CA en baisse de 10% au moins).

T

31)
Hi-Phil
, le 08.10.2016 à 13:27
[modifier]

Noooooon!!!!! Au secours!!!!!!!!!

Le « gugusse » de service est de retour…

Après nous avoir brisé les bonbons pour essayer d’ imposer aux forceps « ses » logiciels, le voici à nouveau pour (re)faire une tentative avec « sa » One ainsi que le nouveau reflex haut-de-gamme Canon (et sa batterie d’optiques) dont les millions de « photographes » amateurs voir expérimentés mais pas experts et encore moins avec un don pour « avoir l’œil » (suffit de voir certains exemples d’images insignifiantes et sans émotions, visibles ici par exemple…) s’en tapent royalement!!!

A bon entendeur…

PS : pour l’AF c’est probablement grâce au fait qu’il s’agissait d’un repas VIP d’un grand cru classé (!), pour sûr les bougies étaient de qualité « super premium » et éclairaient mieux que des ampoules à LED!!! :-) MDR juste ridicule, ça situe encore une fois le niveau du personnage…

32)
Gilles Theophile
, le 08.10.2016 à 15:30
[modifier]

TTE, c’est pourtant bien le matériel « haut de gamme » qui tire le marché vers le haut ou, tout au moins, arrive à le maintenir.

Mon vendeur, par exemple, qui tient une toute petite boutique dans une vallée des Vosges, vend des boîtiers pro et des optiques à la pelle, le reste ne se vend pas très bien, certes, mais, au bout du compte, un CA en progression de + 12 % entre 2015 et 2016.

Pour se rendre compte de l’état de santé réel du marché dans ce domaine, suffit de faire un tour à la Kina ou au Salon à Paris…

33)
ToTheEnd
, le 08.10.2016 à 16:24
[modifier]

Jamais dit que la photo était morte ou mourante, c’est tout le contraire qui se passe et surtout, grâce à l’iPhone. Par contre, ce que je dis, c’est que c’est les acteurs classiques et en particulier ceux qui ont dégommé Kodak à l’époque qui sont en train de se faire pousser dans les cordes. Canon perd des parts depuis des années… et ça n’a rien à voir avec un revendeur de matériel photo.

T

34)
Gilles Theophile
, le 08.10.2016 à 16:36
[modifier]

Les réflex perdent des parts de marché certes, mais ce marché existera toujours et ne sera pas remplacé par celui des smartphones.

Mais ce qu’il faut surtout noter, c’est le marché des hybrides qui est à la peine et qui n’arrive pas à s’imposer, les Fuji et autres Sony restant des niches (sans remettre en cause leurs qualités intrinsèques, cela va sans dire).

D’aucuns prévoyaient que les réflex seraient balayés à long terme, il n’en n’est rien, et les gens – comme le boss, d’ailleurs – s’aperçoivent que le miracle n’existe pas : les optiques lumineuses sont volumineuses et, au bout du compte, on ne gagne ni en compacité, ni en poids, ni en qualité d’image.

35)
PascalB
, le 08.10.2016 à 21:25
[modifier]

Gilles, c’est moi qui suis désolé pour toi ! Tu as donc besoin d’un reflex pour être un photographe crédible ? C’est bien dommage. Moi c’est plutôt le résultat ! Mais à chacun ses critères, hein ? Et c’est étrange, mais j’obtiens de bien meilleurs résultat lorsque j’éprouve du plaisir à utiliser mon appareil, que lorsque je le fais juste pour avoir la photo.
Allez comprendre…

Pour l’AF, tu m’as mal compris ! Lorsqu’il fait si sombre que tu ne vois pas grand chose dans ton viseur, mais que l’AF, lui, fonctionne toujours. Et bien je suis curieux de voir le résultat d’un photographe quasi aveugle ;-) Avec le Fuji, je verrais bien mieux mon sujet que dans ton merveilleux reflex qui te donne cette impression d’être un photographe aveugle mais crédible ;-)

On en rediscute dans quelques année, lorsque tout le monde aura compris les inévitables avantages des mirrorless, comme par exemple, un moyen format de la taille d’un Nikon D810 ? ;-)

36)
PascalB
, le 08.10.2016 à 22:09
[modifier]

Gilles, comment tu peux imaginer que Fuji ou Sony balaye le marché reflex et s’impose, alors qu’ils sont à peine sorti et qu’ils commencent seulement maintenant à avoir une offre à peu près correct en objectif ??? Faut arrêter de croire tout ce qu’on lit sur les forums ;-)

37)
Gilles Theophile
, le 08.10.2016 à 22:25
[modifier]

PascalB, ma remarque était une boutade volontairement provocatrice, mais sans aucune arrière-pensée agressive, et je respecte ton point de vue. Même si je n’aime pas les viseurs électroniques, je sais qu’ils ont à offrir pas mal de choses intéressantes et, pour moi, l’idéal, c’est le viseur hybride, chemin que Canon prend de plus en plus, d’ailleurs.

Sinon, pour le moyen format de la taille d’un 810, je pense qu’il ne faut pas se bercer d’illusions car, dans la pratique, le nouveau Fuji aura besoin d’optiques massives de toute façon.

Quant au marché de Fuji et Sony, je ne me base pas sur les forums, mais sur les sources de première main auxquelles j’ai accès de par mon métier ;-)

Et je te rassure, je prends un immense plaisir à utiliser mes réflex, et plus l’appareil est massif, plus j’aime !

38)
PascalB
, le 09.10.2016 à 09:43
[modifier]

Désolé, je n’avais pas compris ;-)
Oui effectivement, sur le 7DmkII c’est le cas. Mais s’il y a effectivement de plus en plus d’infos en surimpression dans le viseur, on ne verra jamais l’image réelle que l’on est en train de prendre. Et ça pour moi, c’est irremplaçable, quelque soit la qualité supérieure du viseur optique. Mais par contre, si Canon affichait l’histogramme, ça serait déjà un gros plus !

Tu as raison concernant la taille des optiques. Suffit de voir justement celles de Sony, où elles sont carrément plus grosses que pour les reflex traditionnels. Ce que je ne comprends pas, c’est pour quelle raison ils n’arrivent pas à faire des optiques style Leica M6, vu que le capteur est bien plus proche et permettrait des formules plus compactes…

D’où mon choix du Fuji, ou l’ensemble est bien plus cohérent. Et j’ai pu comparer avec mon Nikon DF de l’époque. Fuji dis vrai, quasi impossible de voir la différence qualitativement parlant (mis à part dans les hauts iso, évidement). Du coup j’ai revendu le DF et ces optiques en plastiques.

Voilà l’essentiel ! On a semble-t-il tous des plaisirs différents. C’est certainement une question de génération ;) J’aime bien manipuler la bague de diaphragme, les sélecteurs en métal, etc. voir directement ce que je fais. Et les appareils à bouton pour faire les mêmes manips me laissent indifférent. Bref, faut bien que je le comprenne, je me fais vieux. ;-)

39)
François Cuneo
, le 09.10.2016 à 10:31
[modifier]

J’aime bien aussi l’ergonomie des Fuji (j’ai testé ici le Xpro 1.

J’aime bien tout ce que tu dis être bien dans les viseurs électroniques.

Mais je n’ai jamais ressenti l’émotion ou disons le plaisir intense de photographier sur le moment avec eux.

Sur le Sony, j’étais toujours ébahi par la qualité, ça compensait au final, mais tout de même.

40)
Gilles Theophile
, le 09.10.2016 à 11:06
[modifier]

L’incrustation d’infos dans le viseur optique ne me gêne pas dans l’absolu, d’autant qu’elle n’est pas collimatée à l’infini et, donc, elle n’est pas sur le même plan que le sujet, et elle n’empêche en rien une observation naturelle et méticuleuse.

De plus, l’affichage de ces infos peut être désactivé.

Je dirais que si les incrustations avaient un défaut majeur, ça serait celui de détourner l’attention (trop d’info tue l’info), mais ça c’est aussi l’inconvénient du viseur électronique. Et c’est pour ça que je suis contre l’affichage de l’histogramme dans le viseur. Quand on est sur un shooting, dans le feu de l’action, on n’a pas le temps de le consulter pour décider de son exposition. Et cette dernière, en tant que photographe, se gère en maîtrisant ses 3 composantes et leur interaction : vitesse, diaphragme, sensibilité.

41)
ToTheEnd
, le 09.10.2016 à 11:38
[modifier]

D’aucuns prévoyaient que les réflex seraient balayés à long terme, il n’en n’est rien,

La question n’est pas technique ou simplement philosophique. Le problème est axé sur deux plans:

Canon en particulier ne pourra pas continuer à développer ses modèles « pro » sans avoir un revenu assuré par l’entrée ou milieu de gamme. Que se passera-t-il quand les revenus ne permettront plus de développer le haut de gamme? A l’exception des ISO, y a-t-il encore beaucoup de secteurs où les marques peuvent encore améliorer de 50% ou 80% un élément de la photo? Probablement pas… y a qu’à voir ce IV… 20% plus cher que le modèle précédent mais fait-il des photos 20% meilleures? Certainement pas. Les avancées sont mineures et se payent chères.

Second point, les progrès de la concurrence sur le plan smartphone et autre « type » d’appareil ont été tout simplement époustouflants ces 10 dernières années. Bien malin est celui qui pourra dire à quoi ressemblera un smartphone dans 10 ans et ce qu’il fera. Pour rappel, en 10 ans, on est passé d’un truc de 2mp ƒ2.8 2.2 um à un 12mp ƒ1.8… mais surtout, au-delà de ces améliorations « physiques », le soft permet de faire de petits miracles qui sont reconnus y compris par des photographes professionnelles sur Canon.

Bref, ce qui serait intéressant de voir, c’est un graph qui montre l’évolution de l’usage d’images dans le monde payant (pub par exemple) entre matos « pro » et autre… je suis intimement persuadé que le ratio n’est pas insignifiant et qu’il est en pleine progression.

T

43)
Gilles Theophile
, le 09.10.2016 à 14:50
[modifier]

On voit bien que TTE parle de ce qu’il ne connaît pas.

En tant que « photographe », oui, je l’affirme, le IV, 20 % plus cher, fait effectivement des photos d’une qualité au moins 20 % meilleure, rien que pour la dynamique et le bruit dans les basses lumières (par rapport au modèle précédent, que j’ai utilisé 4 ans).

Et d’ailleurs, cet argument de 20 % est totalement bidon puisque cette augmentation du prix concerne le marché de l’Euro, et est dûe aux aléas du change (hélas pour nous). En Suisse, hors zone Euro, on trouve l’appareil au même prix que le 5D mkIII à l’époque de sa sortie et, tout en étant dans la zone Euro, j’ai pu obtenir un tarif équivalent à celui de la Suisse.

Mince, TTE, toute ton argumentation à deux balles s’effondre.

44)
Gilles Theophile
, le 09.10.2016 à 16:04
[modifier]

Quant à la faible profondeur de champ sur l’iPone 7, elle reste totalement artificielle et n’est en aucun cas comparable à ce qu’un bon objectif à portrait est capable de faire en terme de transition flou/net.

Je connais très bien Stu, dont l’article est donné en lien, et il est effectivement très enthousiaste quand à son iPhone 7. Enthousiasme que je ne partage pas, car la qualité d’image, acceptable tant qu’on fait du réseau social ou qu’on l’observe sur écran d’appareil mobile, reste très médiocre par rapport à un réflex quel qu’il soit et même la ONE, déjà citée ici et, là encore, il n’y a pas de miracle…

45)
François Cuneo
, le 09.10.2016 à 16:52
[modifier]

Mais ça finira bien par venir un jour. Dans dix ans peut-être, mais ils vont y arriver.

Clair que le faux bokeh de l’iPhone 7 n’est pas terrible. Mais il y a de l’idée.

46)
ToTheEnd
, le 09.10.2016 à 16:55
[modifier]

Ouais, disons que j’avais tout de même mentionné l’histoire des ISO et tu as raison pour la dynamique mais il faut dire que Canon était tellement à la rue la dessus que c’est vrai qu’ils se sont améliorés ou du moins qu’ils ont rattrapé un bout de leur retard. Sans parler de l’intégration du wifi/gps… un exploit en 4 ans de Dev.

Maintenant pour le prix, heureusement que les blaireaux sont la pour dire que malheureusement pour nous, c’est à cause des cours de changes qu’on se retrouve comme des cons avec un truc qui coûte 20% plus cher. Ceci dit, si on regarde d’un peu plus près la supply chain et manufacturing, je connais plein d’autres fabriquants japonais qui fabriquent ailleurs et ne se retrouvent pas comme des cons avec un coût de vente 20% plus élevé… mais heureusement, ces marques ont leur porte étendard pour bien régurgiter tout le communiqué de presse. Un beau travail de journalisme quoi.

T

47)
Gilles Theophile
, le 09.10.2016 à 17:05
[modifier]

TTE, juste quelques remarques : tu peux me traiter de blaireau autant que tu voudras, en attendant, moi je ne m’exprime pas sous réserve d’anonymat, et mon travail est public et visible.

Quant à ta remarque sur les porte-étendards et la régurgitation de dossier de presse, elle ne fait que confirmer la stupidité de tes propos. En ce qui me concerne, ça fait plus de 30 ans que je fais de la photo, j’ai fait de la presse, du magazine, de la pub, du corporate, de l’industriel, de l’illustration, et j’ai été publié en France, en Angleterre, en Allemagne, en Suisse et en Russie. Et, actuellement, je travaille sur mes propres bouquins, articles et formations, et je collabore aussi à des projets touchant à l’environnement et au patrimoine. Donc, tu me pardonneras d’écrire que le blaireau n’est peut-être pas celui que tu penses et je ne te donnerai plus la répartie, selon l’adage bien connu « don’t feed the troll« , dont tu es un magnifique spécimen.

48)
ToTheEnd
, le 09.10.2016 à 17:07
[modifier]

Cette histoire de profondeur de champ, c’est comme de dire que ton chien, après 6 mois de cours de russe, ne le parle pas très bien.

La question n’est pas de savoir si ton chien parle bien le russe ou pas, c’est assez délirant qu’il se débrouille en russe… nulle doute (enfin sauf le guru de la photo, dxo et Adobe) que d’ici quelques années, le HW et SW des smartphones feront encore mieux.

Mais bien entendu, tout devient très technique et au microscope, y aura toujours un gars comme toi pour expliquer pourquoi ça ne le fait pas mais la question n’est pas la.

Pour François et moi, des passionnés de photo (lui certainement plus que moi), on voit tout simplement les autres constructeurs progressés à pas de géants…

Je reconnais sans peine qu’on a de beaux chevaux et que nos carrioles sont très jolies… en même temps, je vois des mecs qui s’appellent Ford, Mercedes et autres qui sont en train de fabriquer de jolies choses dans leur garage.

Il ne t’a pas échappé qu’aujourd’hui encore, on fait du cheval? Le truc c’est qu’il n’y a plus beaucoup de diligences.

T

49)
ToTheEnd
, le 09.10.2016 à 17:46
[modifier]

C’est marrant mais moi, j’ai rarement besoin de citer mon CV dans une discussion et je vois que tu as une riche et impressionnante expérience. Donc, quand tu as été à la présentation du mIV et que les mecs de Canon ont fait leur speech pourrit sur les taux de change pour justifier leur prix, tu as hocher la tête et tout le monde à hocher la tête dans ton sillage donc?

Même si je n’ai pas 30 ans d’expérience professionnelle dans la photo, j’aurais tout de même pris la parole et demandé un truc du genre: « Donc, si votre appareil est 20% plus cher, c’est parce que vous n’avez pas anticipé les variations des taux de change et qu’aujourd’hui, vous demandez au consommateur de payer votre manque d’anticipation? »

je ne te donnerai plus la répartie, selon l’adage bien connu « don’t feed the troll« , dont tu es un magnifique spécimen

J’en rêve (comme d’autres j’imagine)… voyons voir combien de temps durera cet engagement.

T

50)
Blues
, le 09.10.2016 à 17:59
[modifier]

😋 Trop drôle cet article et les commentaires y liés : car en lisant la plupart des commentaires, ce qui en ressort c’est « la gue-guerre du matos et des marques / et aussi du pognon », ça ressemble un peu à une équipe de motards discutant de leurs derniers achats et de grosses cylindrées.

Finalement la photo c’est « juste le plaisir de réaliser des images » et ici ça vient très loin derrière.

Perso un des mes dada c’est la gratte (électrique, acoustique, y compris la basse) que je joue en amateur sans prétention (comme la photo d’ailleurs). Depuis le temps que je suis dans le milieu j’ai pu constater que les gens de talent « et qui en ont » (les vrais musicos) n’attachent que peu d’importance au matos, ils ont même parfois du matos limite (voir pourri) de plus ce sont souvent des personnes humbles qui ne parlent que rarement de leur matos !!!… Et « les autres » (la moindre « je m’la pète ») c’est ceux qui font marcher les magasins. 😉
(PS: mes 2 instruments et amplis on plus de 20 ans)

Voilà-voilà.

51)
Gilles Theophile
, le 09.10.2016 à 18:30
[modifier]

Sauf que, M. Blues, j’ai un immense plaisir à prendre des photos (et non pas réaliser des images) quasiment au quotidien, et ça fait partie intégrante de mon job.

D’autre part, j’ai beau lire et relire, je ne vois ici aucune trace de discussions du genre « c’est moi qui a la plus grosse ». Bien au contraire, hormis les trolls de service, je crois qu’on a ici une large palette d’avis et d’approches sur ce sujet, dans la courtoisie la plus totale – tout au moins en ce qui concerne ceux qui font réellement un peu de photo :-)

Quant au « prétendu » CV, c’est juste pour remettre les points sur les i et ceux que ça intéresse ont la liberté d’aller voir ou pas notre travail.

52)
Gilles Theophile
, le 09.10.2016 à 18:33
[modifier]

Pour revenir au sujet, François, tu parles aussi de banding, on en avait discuté en privé. Tu le vois de manière récurrente ? Mon appareil ne semble pas affecté, peut-être que tu devrais en parler à ton revendeur, avec des exemples.

53)
Blues
, le 09.10.2016 à 18:52
[modifier]

J’espère que personne ne sent personnellement concerné (voir agressé) par mon commentaire 50, car ce n’était pas le but. Il s’agissait juste d’un constat ou plutôt de mon ressentiment général à lecture des commentaires.

Je me rappelle juste des début d’internet (fin 80’s / début 90’s) avant que les APN deviennent légion (idem pour les softs liés) et les changements de matos rares ou inexistants (et là n’était pas le propos); quand la plupart étaient encore « en argentique » et scannaient leurs images pour les montrer en ligne, c’était une époque où l’on voyait l’essentiel et ou la photo était encore au premier plan. C’était chouette et j’avoue que j’ai là un « petit coup de nostalgie » où l’on abordait l’essentiel de cet art qu’est la photo > apprécier des images !
Mais OUI je sais et en suis conscient : il faut vivre avec son temps.

54)
PascalB
, le 09.10.2016 à 18:53
[modifier]

@ToTheEnd
J’ai quitté Nikon parce que justement, ils sont allés en Chine pour faire leurs matos ils ont dû anticiper, comme tu dis, les cours du change. C’est absolument hors de question, si j’ai le choix, que j’achète chinois ! (pour d’évidentes questions politiques). 

Canon continue de faire son matériel au Japon, et rien que pour ça, je paierais 20% de plus, et avec le sourire ! Et si effectivement le marché qui rapporte baisse à cause des iPhones et autres téléphones, et que les ventes chutes également sur les réflex, alors forcément, qui dis marché plus petit, dis augmentation du prix !

Mais si je reconnais à Canon, la qualité des optiques et de sa balance des blancs, je n’apprécie guère le reste parce qu’ils se remettent très rarement en question. Il a bien fallu 10 ans avant qu’ils ne comprennent que le bouton servant à voir la profondeur de champ, non, ce n’est décidément pas utilisable à gauche ! Et pourtant, tout le monde l’a signalé dès le début ! Ils sont enfin en train de s’améliorer du côté de la technologie des capteurs, ouf, mais pas grand-chose d’autre qu’une sorte de compact améliorée en ce qui concerne le mirrorless.

@Gilles
Si tu as accès aux chiffres de ventes, est-ce que tu peux donner les résultats de ventes du dernier trimestre de la gamme X de Fuji ? Et la gamme E Sony ? (donc sans les compacts, qui plombe les chiffres toutes marques confondues). J’ai bien du mal à croire qu’ils soient à la peine, surtout Fuji, qui se lance carrément dans le moyen format ! 
Et je ne fais que constaté autour de moi, ou des collègues, qui craque les uns après les autres pour Fuji, et plus rarement pour Sony. Mais personne ne me parle du dernier Canon et encore moins de Nikon…

@François
Je dois passer un de ces jours chez notre vendeur commun, apparemment, je veux parler de l’excellent Photo Grancy, et je leur poserais la question sur leurs ventes. Je sais que le Canon 5D MKIV était attendu depuis longtemps par les Canonistes, mais au jour J, il y en avait des wagons, alors que pour le X-T2, j’ai dû patienter, Fuji n’arrivant pas livrer la demande, paraît-il (excuse Marketing en réalité ou un problème de fournisseur, Sony par exemples, pour le capteurs ?).

55)
PascalB
, le 09.10.2016 à 19:00
[modifier]

@Blues
Je me souviens bien de cette époque, et tu te trompe complètement: L’essentiel, comme tu dis, c’était : « avec quel film tu as pris la photo ? » ;-)

Maintenant que le film est dans l’appareil, forcément…

56)
ToTheEnd
, le 09.10.2016 à 21:01
[modifier]

C’est absolument hors de question, si j’ai le choix, que j’achète chinois !

Mais je n’ai aucun problème avec ça et je trouve l’action louable. Je pense c’est tout de même difficile à réaliser au quotidien mais pourquoi pas. Par contre, se faire refourguer l’argumentaire mâché/régurgité du constructeur via notre expert qui explique que sommairement, c’est de notre faute si on paye trop cher parce qu’on n’habite pas dans la bonne devise, c’est absurde.

T

57)
myvista
, le 09.10.2016 à 21:52
[modifier]

Y’ aurait peut être matière à siffler la fin des concours de ….. Fut une époque pas si lointaine où l’on attachait de l’importance, sur cuk, à rapporter des arguments étayés et on n’avait pas à subir les avanies qui precedent, que je trouve penibles car sans intérêt au fond. Paroxysme : nous en avons parlé « en privé » , chef, chef. Cela devient Astérix chez … les helvetes …. Moi j’ai pas accès au chef qui change d’APN comme d’autres de chemise ou d’autres de jet d’affaires, qu’une question d’echelle. Enfin tous les contributeurs ont du lui faire bien plaisir; c’est aussi la contrepartie de tenir un blog depuis si longtemps, que de s’amuser avec le chat et sa proie, si prévisibles !

58)
basselin
, le 09.10.2016 à 21:57
[modifier]

@Blues
Je suis assez d’accord avec toi! Quand je relis certains de ces commentaires, je me dis effectivement qu’il y en a qui feraient mieux de faire des photos plutôt que de passer du temps à disserter sur le marché de la photo et sur la qualité du matériel…

@Gilles
Sans vouloir t’offenser, ne traite pas les autres de « trolls de service » pour nous parler ensuite de courtoisie ;-)

J’aimerais bien voir le niveau photographique réel de ceux qui prétendent tout savoir ici. A mon avis ça changerait bien des choses…

On organise une journée photo avec un appareil jetable et on compare. Plus possible alors de se cacher derrière du matos ;-)

60)
PascalB
, le 09.10.2016 à 22:41
[modifier]

@basselin

Bonne idée, la sortie photo ! Mais version « sortie entre passionnés » car je suis sûr que personne ici, ne se la joue.

Par contre, sans moi pour le jetable ! De toute manière j’ai la plus petite, mais surtout, ce n’est pas bio ces choses-là ;-p

61)
ToTheEnd
, le 10.10.2016 à 00:23
[modifier]

On organise une journée photo avec un appareil jetable et on compare.

Voilà, je trouverais ça très bien et rigolo (on a fait une soirée pola la semaine dernière et on s’est marré)… mais après il ne faut pas confondre, c’est pour les gamins ces trucs là. La photo, c’est autre chose… et y a que canon qui sait faire et c’est un pur hasard, je suis sur canon…

Absurde.

T

62)
basselin
, le 10.10.2016 à 06:18
[modifier]

@PascalIB
J’exagérais évidemment un peu quand je parlais de « jetable », c’était le principe de base… ;-))))). On peut faire cela avec un petit compact de base…
Pas bio/écolo un jetable je veux bien mais quand on voit tous les acheteurs compulsifs qui changent de matériel (photo, iPhone,..) à tout va ici, je me demande où est l’écologie là-dedans. Merci la société de consommation…
Je ne prétends pas que tout le monde se la joue ici, quoique quand je lis des phrases du genre « c’est pour les gamins ces trucs-là. La photo c’est autre chose… », y a en tout de même un…

63)
ToTheEnd
, le 10.10.2016 à 07:17
[modifier]

J’étais très sérieux vis à vis de la soirée Polaroïd, on s’est bien marré et les résultats étaient excellents. Pour le reste, c’était de l’ironie à l’état pure…

T

64)
Gilles Theophile
, le 10.10.2016 à 08:11
[modifier]

On organise une journée photo avec un appareil jetable et on compare. Plus possible alors de se cacher derrière du matos ;-)

rien que d’exploiter la caméra d’un portable permet de faire le tri ;-)

65)
Gilles Theophile
, le 10.10.2016 à 10:18
[modifier]

Si tu as accès aux chiffres de ventes, est-ce que tu peux donner les résultats de ventes du dernier trimestre de la gamme X de Fuji ? Et la gamme E Sony ? (donc sans les compacts, qui plombe les chiffres toutes marques confondues). J’ai bien du mal à croire qu’ils soient à la peine, surtout Fuji, qui se lance carrément dans le moyen format !

On trouve de nombreuses infos sur le net, dont les statistiques CIPA, constamment mises à jour, et qui montrent que le marché des hybrides reste une niche et ne décolle absolument pas. JF Vibert disait sur son blog, très justement, que le volume de discussions sur les hybrides était inversement proportionnel à leur diffusion réelle. Pourquoi crois-tu qu’aucun éditeur de logiciel n’accepte, par exemple, de réécrire complètement son moteur de développement pour la technologie X-Trans, et se contente, au mieux, d’adapter ce qui existe, avec plus ou moins de bonheur ou, au pire, de carrément y renoncer, comme DxO ? Tout simplement parce que le marché est extrêmement limité, et ne justifie pas un tel investissement, qui se ferait au détriment du reste.

On trouvera ici une analyse du marché pour le premier semestre 2016 et, le moins qu’on puisse dire, c’est que ça va pas fort, mais pour octobre, les réflex regagnent des parts de marché, tandis que pour les hybrides ça n’évolue absolument pas de puis 2014.

D’autre part, et en ce qui concerne Fuji, on fait toujours tout un pataquès à la sortie d’un nouveau matériel, c’est le plus beau, c’est le meilleur, qualité d’image extraordinaire,etc., jusqu’à la sortie de la génération suivante, où on lit, avec amusement, les mêmes nous dire que finalement, celle d’avant c’était pas si terrible (AF, ergonomie, images manquant de profondeur, etc) mais que là, c’est juré, c’est vachement mieux. À côté de ça, un réflex, lui, tiendra la route dix ans sans problèmes. Car il ne faut pas oublier que les réflex continuent à évoluer, et je fais le pari qu’on parlera plus longtemps d’un D810 ou d’un EOS-5 IV qu’un XT-2.
Quant aux pros, qui utilise un hybride Fuji, Sony ou Olympus ? Aucun, ils préfèrent se reposer sur des valeurs sûres.

66)
François Cuneo
, le 10.10.2016 à 12:02
[modifier]

Un autre signal peut-être: les livres dédiés aux appareils de photo. Pratiquement rien sur les Sony ou Fuji, à chaque fois des sorties sur Nikon et Canon…

J’en avais parlé à Eyrolles: jamais ils ne s’en sortiraient s’ils devaient sortir un livre sur les A7 me disait la responsable (bon, c’était il y a un an).

67)
François Cuneo
, le 10.10.2016 à 12:07
[modifier]

Gilles, j’ai corrigé le passage sur le branding. En effet, j’en avais vu en remontant les ombres sur les essais que je t’avais fait parvenir. Mais n’oublions pas que c’étaient des conditions extrêmes (sous-exposition volontaire de -2 à -3 IL.

Sur mes photos, je n’en vois plus.

Par contre, le bruit dans les ombres est un peu plus présent si je débouche les ombres que sur le Sony. Cela dit, quel progrès par rapport à ce que j’avais vu avec le Mark III!

68)
Alexandre
, le 10.10.2016 à 12:50
[modifier]

Quant aux pros, qui utilise un hybride Fuji, Sony ou Olympus ? Aucun, ils préfèrent se reposer sur des valeurs sûres.

Heuu…

69)
Gilles Theophile
, le 10.10.2016 à 15:29
[modifier]

Heuuu.. càd ?

1 pro sur 20, 30, 50 ? Et encore, plus comme 2e appareil plaisir/loisir ? Il s’agirait de ne pas plaisanter, on est loin du raz de marée, très très loin, même.

On pourrait même dire que beaucoup de pros essayent de tirer leurs vieux réflex jusqu’au bout, et ne sont même pas équipés de matériel récent en raison du coût.

70)
PascalB
, le 10.10.2016 à 15:36
[modifier]

Bon, ben, merci Gilles, mais désolé, tes infos n’ont pas l’air très à jour. Je lis un peu partout, justement sur des pros, qui passe aux Fuji ou Sony. Un petit exemple que j’ai vu récemment, ou j’aime particulièrement ce qu’il fait :

http://museandmirror.de/hochzeitsfotograf-potsdam-bridal-shoot/

Mais il y en à plein des comme ça, donc ta source de renseignement, hum hum…
Déjà en 2014, il y en avait qui ce lançait dans l’aventure, alors maintenant avec le X-T2 et le parc optique nettement plus complet… :

http://www.zone-numerique.com/un-photographe-francais-abandonne-nikon-pour-fuji-encore.html

Alors dire que ça n’a pas bougé depuis 2014, excuse-moi, mais je rigole franchement ! Tes sources sont pour le moins étranges, car Le X-T1 (l’appareil qui à lancer réellement les Fuji X) étant sorti justement en janvier 2014, et ayant fait un carton, je vois pas comment il pourrait y avoir stagnation ;-)

Une petite interview sur Dpreview assez intéressante et ou le monsieur dis exactement l’inverse de toi. Après bien sûr, j’imagine que la vérité dois plutôt ce situer juste au milieu de vous deux ;-)

https://www.dpreview.com/interviews/9425580824/photokina-2016-fujifilm-interview

How do you see the mirrorless and DSLR markets evolving within the next 2-3 years?

Probably, in 2 years time, the size of the mirrorless market will exceed the market for DSLRs, globally. Already in some asian countries the mirrorless market is bigger than DSLR.

On prend rendez-vous dans 2 ans ?

71)
Alexandre
, le 10.10.2016 à 16:28
[modifier]

…c’est-à-dire que je suis entouré de pros qui sont sur Fuji, Sony, Olympus. Bon, maintenant je pense que nous avons une autre definition de « pro »…

Et dire que c’est peut-être 1 photographe sur 20 ou sur 50 montre que l’on ne maitrise pas tout à fait les chiffres et donc prétendre que les pros « préfèrent se reposer sur des valeur sûres » c’est un peu n’importe quoi.

72)
PascalB
, le 10.10.2016 à 17:42
[modifier]

Moi je suis prêt à parier que François va vite s’ennuyer avec ce reflex, et retournera chez Sony ;-)

Dès que ces derniers auront sorti un A7R III corrigeant les défauts actuel, histoire de retrouver un AF sur toute la zone (avec un sélecteur cette fois), un écran mobile (qui sera tactile), un capteur encore meilleurs (avec une stabilisation sur 6 IL), le suivi du sujet (sur les yeux) encore amélioré (c’est déjà de loin le meilleurs actuellement), la 4K à 60ims, un viseur EVF de 4 mp très amélioré, n’affichant que le format désiré (16/9 – 4/3 – 1/1 etc.), un AF à la vitesse équivalente aux reflex mais sans micro réglage à faire sur les optiques. Une vitesse de 1/32000 comme chez Fuji, en obturateur électronique, permettant de prendre des photos à pleine ouverture par beau temps, sans devoir mettre un filtre gris. Le tout bien sûr, dans un silence total, permettant de photographier dans les théâtres etc. Et un tout nouveau boitier bien mieux pensé ! Allez, fin 2017 ;-)

Tout ça pour dire que l’évolution, ça se passe du côté des mirrorless, pas des reflex, qui sont bloqué par leurs choix technique et sont condamnés à ne proposer que quelque retouche ici ou là, mais rien de comparable !

J’en sais rien, hein, on est bien d’accord ;-) Mais je vais quand même acheter des actions Sony et Fuji, dès fois que je me plante pas ;-)))

73)
Gr@g
, le 10.10.2016 à 18:12
[modifier]

Moi, j’aime François pour cet enthousiasme incroyable de tout changer régulièrement. Du haut mes petites compétences photographiques, je sais que je ne suis pas un grand théoricien de la photo, ni même un grand connaisseur des subtilités techniques, mais j’aime la prise de vue, les sensations liées à l’appareil.
Donc pour moi, ce genre d’article me permet de progresser un peu dans les détails techniques, voire technologiques, tout en sachant que je reste chez Nikon par habitude, n’ayant pas la possibilité ni l’envie de tout remiser pour repartir de zéro.

Après, n’étant pas un pro, la guegerre des chiffres me passe au-dessus. L’important est de trouver chaussure à son pied, non? Et si ladite chaussure ne fait pas partie de ce que la masse achete ou de ce qui est recommandé par les expert, est-ce grave?

74)
ZITOO
, le 10.10.2016 à 18:25
[modifier]

Dans 2 ans on verra bien…PascalB

Toujours est-il qu’aujourd’hui les pros sont équipés en Nikon 24×36, du genre D5 ou D810, ou bien en Canon, du genre 1DX MKII ou 5D MKIII, pour le moment.
C’est à peu près cela l’équipement des agences aujourd’hui.

Bien sûr, l’on trouvera toujours un pro équipé, ici ou là, d’une antiquité ou d’un petit boitier 4×3…Pour les mariages et communions, voire la PQR.
J’ai qq. anecdotes précises sur le sujet, mais ici il ne faut pas dériver.

Par ailleurs, au delà du range classique 20=>200mm, citez moi un objectif spécialisé qui existerait chez Fuji, Olympus ou Sony, du genre :

– 17mm à décentrement,
– 24mm à décentrement,
– 45 mm à décentrement,
– 85 mm à décentrement,

J’espère que vous connaissez l’utilité de telles optiques. Et puis :

– 1,2/85mm
– 1,2/50mm
– 2/135mm
– 2,8/14-24 ou 4/11-24mm, et puis :

– Les fish-eyes,
– Les très très longues focales,
– Les flashs radio.,
– Ou autre boitier dédié à la prise de vues réservée à l’astronomie…

Il faut aussi savoir que les SUPPORT & SAV apportés conditionnent le choix d’une marque.

(Cela dit, je lorgne aussi le futur petit M5 Canon qui remplacera mon « vieux » Nikon One V1 pour les ballades légères, ce qui ne m’interdit pas de partir avec plus de 5 kg sur le dos le cas échéant et avec le plaisir anticipé du bon résultat).

Je crois aujourd’hui le marché effectivement très ouvert avec des prises de positions sur les qq. niches encore libres, comme le DXO One, l’Instax qui cartonne chez FUJI, qui d’ailleurs revient vers le grand format pour 2017, ou autre Sigma SD Quattro.

Alors faut arrêter les âneries et prétendre le 24×36 Canon ou Nikon, càd. ceux avec le viseur clair en perte de vitesse au profit de…
…boitiers qui sont renouvelés tous les ans ou presque, sans être parfaitement fiabilisés et dont la performance DU SYSTEME (Service, SAV, prise en main, choix des focales, flashs,…) reste TRES EN DESSOUS de ce qu’attend un pro ou un passionné.

Soyons sérieux un instant.

Je connais sincèrement assez peu d’utilisateurs frustrés de leur équipement « lourd » qui répond toujours présent, tandis que les autres Geeks sont constamment à la recherche du viseur qui pourrait être mieux sous le soleil, de l’optique plus petite en adéquation avec le boitier alors trop petit…Ah, oui j’oubliais le 1/40000 de seconde !!! (:>)))

Nikon et Canon ont cas bien se tenir, disent-ils.
Si, si, certains le pensent.

On verra bien si François aura conservé son 5D MKIV pour retourner explorer les futurs Sony, Panasonic, Samsung, LG,…

Ah, non, je déconne ceux-là sont des électriciens, pas des photographes (:>))).

75)
Hi-Phil
, le 10.10.2016 à 18:27
[modifier]

Oula ça a bien commenté durant le week-end…

Après rattrapage dans la lecture, je constate que le débat prend une tournure intéressante entre vrais pros et « faux » (?) pros…

Après une rapide recherche (donc non exhaustive) sur le net, je constate que l’un d’eux est mécano de formation (!), j’ai rien contre mais si être passionné de photo et prendre divers avions en photo lors de divers shows aériens (parmi des milliers d’autres « photographes ») suffit à se considérer comme pro au point de vouloir en faire un job…eh bien je commence à comprendre certains comportements trahissant une certaine fébrilité!

Par exemple l’agressivité dont fait preuve l’intéressé à certaines occasions, plus particulièrement quand quelqu’un vient le contredire ici ou n’a tout simplement pas le même avis.

De la part de quelqu’un qui se vante d’être le photographe d’une soirée « VIP » (terme d’ailleurs bien trop souvent galvaudé), dans le genre, les paparazzis photographient aussi des « VIP » (est-ce que ça en fait pour autant des « vrais » photographes pros?), je m’étonne que je n’ai pas trouvé trace (sur le net) d’une formation de sa part dans une (Haute) Ecole de photographie…par exemple l’ECAL (en Suisse romande) réputée mondialement pour sa haute exigence artistique! Ai-je mal et trop vite cherché? Possible mais dans ce cas certains éclaircissements sont souhaités pour la bonne compréhension de ce débat…

A moins que le fait de traduire (et écrire) des ouvrages et donner quelques conseils (et « masterclass ») sur des logiciels soient suffisants pour se considérer comme « photographe pro » quand bien même cela permet à l’intéressé d’en faire son activité principale et d’en tirer des revenus pour remplir son assiette et son verre…d’un grand cru classé!!! :-)))

76)
Gr@g
, le 10.10.2016 à 20:08
[modifier]

Bon les gars, c’est possible de laisser les commentaires acerbes de côté?

Le pugilat constant entre personne qui n’arrêtent pas d’annoncer ne plus vouloir répondre à l’autre, alors qu’aucune trêve ne semble possible…

ça fait écho avec le sujet du jour de Mme Poppins… Seulement, personne ne fait d’effort. Et c’est dommage, car je reste persuadés que vous dites tous des choses intéressantes, quoiqu’il m’arrive de ne pas être d’accord.

Mais heureusement! Décidément, la notion du débat vole bas ces temps-ci… que des attaques personnelles, c’est pénible.

77)
yfic17
, le 10.10.2016 à 21:04
[modifier]

Bonsoir à tous.
J’ai lu tous les commentaires et effectivement, le débat est légèrement pollué par des affirmations sans preuves.
J’ai passé un peu de temps sur le net afin de trouver des chiffres :
star des photos prisent par des appareils

Maintenant, ce n’est peut-être pas le plus important.
Pour moi, ce qui importe avant tout pour un pro (celui qui essai d’en vivre) c’est d’avoir ces outils de travail qui fonctionne, un panel d’objectifs pour ces contrats et surtout un SAV qui tient la route (faut pas attendre 6 mois pour une réparation !).

À mon avis, mis à part Canon et Nikon, le reste ne tient pas la route (toujours pour ceux qui doivent en vivre).

Sinon, j’admire les personnes pouvant changer de matériel pour prendre une autre marque : il faut réapprendre son appareil par rapport à une autre ergonomie. C’est pas toujours évident.

78)
Gilles Theophile
, le 10.10.2016 à 22:21
[modifier]

PascalB, les statistiques du CIPA (Camera and Products Imaging Association), une source étrange ?

Ah bon… Parce que le lien que je t’ai donné est une analyse de statistiques des plus récentes, mi 2016, mais sur le site de la CIPA, on trouve tous les mois les statistiques à jour et, désolé, mais pour l’hybride, ça va pas fort, et il y a une légère embellie pour le réflex.

Moi je cite cette source, j’attends que tu me cites des sources démontrant que les pros passent à l’hybride.

En ce qui me concerne, je connais et je fréquente régulièrement à peu près une quinzaine de pros. Un seul a un Sony A7, pour la photo aérienne, tous les autres sont en Canikon. Aucun Fuji ni d’Olympus. Lis l’intervention de Zitoo, qui brosse un tableau implacable de la réalité.

Et, d’autre part, pour répondre indirectement à l’autre troll de service, je n’ai jamais affirmé être photographe pro (càd un photographe qui vit de son métier) mais que la photo était une composante importante de mon travail – nuance, et qu’au cours d ema vie, j’ai eu de nombreuses activités rémunérées par la photo.

79)
PascalB
, le 10.10.2016 à 22:30
[modifier]

@Hi-Phil

Pro signifie juste que tu gagnes professionnellement ta vie avec, pas que tu as un papier !

J’ai fait studio/mode et n’ai fait au final qu’une année en tant que « pro ». Pourtant, depuis longtemps, je gagne ma vie comme Gilles, dans une autre branche. Ce qui fait de moi un amateur en photo, et un pro dans mon boulot actuel, alors que je n’ai pourtant pas le moindre papier dans ce métier. Aller comprendre ;-)

Le plus drôle, c’est qu’il y avait parmi les étudiants, une étudiante qui ne comprenait absolument rien à la technique du studio. Elle n’avait d’ailleurs qu’un appareil bas de gamme avec zoom premier prix. Vous imaginez les moqueries entre mecs. On ne la prenait pas du tout au sérieux.

Un jour, on est passé à la pratique avec une école de mannequin. Chacun partait avec son modèle et on se retrouvait à la fin. Lorsque les photos ont été développées, on est tous restés sur le cul ! Ca été une grande leçon d’humilité !!! Son travail était à des années-lumière du notre, prof compris. Il y avait tant d’émotions dans ces photos, que les nôtres, techniquement si parfaite, ressemblais à un catalogue de meubles !

Bien entendu, elle à raté les examens. Mais elle, c’était une artiste ! Une vrai. Nous ? On était juste de bons techniciens avec de bons outils.

Alors si on évitait de juger les autres sur un morceau de papier et qu’on profitait plutôt de leurs travaux ? A condition que ce soit avec un mirrorless, bien sûr. Faut pas déconner non-plus ;-)))

80)
basselin
, le 11.10.2016 à 06:46
[modifier]

@PascalIB

Merci pour ce genre de retour!

Ça fait du bien sur CUK, entourés que nous sommes par des techniciens qui changent de matériel comme de chemise et de théoriciens qui s’écoutent parler…
Vive la photo, la vraie, celle des artistes ;-)

81)
ToTheEnd
, le 11.10.2016 à 08:02
[modifier]

Il y a une stat que j’aimerais voir, c’est ce que les grosses agences achètent… même pas dans le détail mais entre matériel pro et le reste… c’est ça qui serait intéressant de voir au fil du temps.

T

82)
Blues
, le 11.10.2016 à 09:20
[modifier]

Ça fait du bien sur CUK, entourés que nous sommes par des techniciens qui changent de matériel comme de chemise et de théoriciens qui s’écoutent parler…
Vive la photo, la vraie, celle des artistes ;-)

😍 finalement qu’importe l’outil pourvu que la photo soit magique !

83)
François Cuneo
, le 11.10.2016 à 12:51
[modifier]

Ça fait du bien sur CUK, entourés que nous sommes par des techniciens qui changent de matériel comme de chemise et de théoriciens qui s’écoutent parler…

Si c’est de moi qu’il s’agit, je réfute complètement, je ne suis pas théoricien!😄

84)
François Cuneo
, le 11.10.2016 à 12:54
[modifier]

Quant aux commentaires de Hi-Phil, qui nous est revenu simplement parce qu’il déteste à tel point un commentateur qu’il passe du temps en recherches Internet pour essayer de le rabaisser avec des arguments tellement nuls (merci PascalB de l’avoir gentiment remis à sa place), et qui n’apporte vraiment rien au débat dans ses deux commentaires (dont le premier m’égratigne au passage mais ce n’est pas grave), je ne dirais rien de plus.

85)
guru
, le 11.10.2016 à 14:35
[modifier]

Hi hi, je viens de découvrir cette humeur et surtout ses commentaires. Loin de toute cette agitation, je continue à estimer que ma gamme Olympus (EM1, 7-14ƒ2.8, 12-40ƒ2.8, 40-150ƒ2.8 et 300ƒ4) est vraiment géniale (et le 300ƒ4 est le plus extraordinaire de tous !). Il est vrai que je ne fais des photos que pour m’amuser et participer, de-ci, de-là, à des concours avec mon club. Néanmoins, je trouve tout ça encore très lourd lorsque je voyage. C’est pourquoi j’attends avec impatience le nouveau 12-100ƒ4 qui devrait me permettre de me passer des 12-40 et 40-150 (si bien sûr ses qualités sont à la mesure de cette extraordinaire série Pro de chez Zuiko).

A mon âge, le poids est un argument prépondérant. C’est ainsi que l’ensemble EM1/300ƒ4 (600ƒ4 équivalent FF) me permet de me passer de transporter un pied tant la stabilisation synchronisée est extraordinaire. Le poids des objectifs m’avait toujours fait considérer que le merveilleux Sony A7RII quel que soit son poids ne résolvait rien à cet égard… et François me donne raison.

Mais chacun utilise le matos qui lui convient le mieux et, finalement, ce qui compte, c’est la photo !

86)
Hi-Phil
, le 11.10.2016 à 15:40
[modifier]

Effectivement ç’est tellement clownesque qu’il vaut mieux ne rien dire de plus…

Mais où ça devient franchement hilarant c’est que les enseignants photo du Centre d’Enseignement Professionnel de Vevey ont le même employeur que celui qui, grâce à ce dernier, peut se permettre de changer complètement de matériel photographique haut-de-gamme tout les 12, 18 ou 24 mois…

Donc par respect pour les étudiants de ladite Ecole mieux vaut s’abstenir de commentaires (pour le moins déplacés en l’occurrence), comme lorsque son « copain », « coach » en logiciels (mais sans aucune formation reconnue comme « photographe ») se permet d’être agressif, malpoli, autain, etc.

87)
Hi-Phil
, le 11.10.2016 à 16:08
[modifier]

Quand au(x) commentaire(s) de PascalB, je rassure certains pour dire que j’ai su garder, contrairement à d’autres ici, parfaitement les pieds et la tête au bon endroit à chaque instant! :-)

D’ailleurs j’ai trouvé les explications de PascalB, intéressantes et pleines de bon sens ainsi que d’humilité!

Si seulement ça pouvait en inspirer certains en défaut de créativité…ce serait déjà un bon pas en direction d’une certaine recherche artistique!

Et surtout ça éviterait de faire dans la « dysenterie cérébrale »… :-)))

88)
François Cuneo
, le 11.10.2016 à 16:29
[modifier]

Mais où ça devient franchement hilarant c’est que les enseignants photo du Centre d’Enseignement Professionnel de Vevey ont le même employeur que celui qui, grâce à ce dernier, peut se permettre de changer complètement de matériel photographique haut-de-gamme tout les 12, 18 ou 24 mois…

Ah, évidemment, je ne me rendais pas compte, mais il pouvait encore tomber plus bas…

89)
François Cuneo
, le 11.10.2016 à 16:39
[modifier]

Hi-Phil,

Vous n’êtes venu sur cet article que:

– pour dénigrer Gilles Theophile
– pour me dénigrer moi-même

Et j’insiste sur le « que ».

Vous n’avez strictement rien apporté dans la discussion d’intéressant, vous permettant des déductions lamentables, sans connaître quoi que ce soit à nos vies.

Je vous demande donc gentiment de ne plus commenter sur Cuk.ch.

Certains penseront à de la censure, grand bien leur fasse.

J’admets la critique, dans tous les sens.

Mais comme ici, quand l’intervenant ne vient que pour démolir avec hargne des gens, et ceci hors sujet, c’est mon rôle de modérer, et dans le cas ici de bannir.

Merci de votre compréhension.

90)
mff
, le 11.10.2016 à 16:57
[modifier]

Comme je ne suis pas top théoricienne

Comme je suis top paresseuse

je recopie:

Blues ecrit: Ta gue-guerre du matos et des marques / et aussi du pognon », ça ressemble un peu à une équipe de motards discutant de leurs derniers achats et de grosses cylindrées.
Finalement la photo c’est « juste le plaisir de réaliser des images » et ici ça vient très loin derrière.

Lu et approuvé

Basselin :
feraient mieux de faire des photos plutôt que de passer du temps à disserter sur le marché de la photo et sur la qualité du matériel…
J’aimerais bien voir le niveau photographique réel

On organise une journée . . . . = S.O.S NON

quand on voit tous les acheteurs compulsifs qui changent de matériel (photo, iPhone,..) à tout va ici, Merci la société de consommation…

mff :

2 e LU et approuvé

Par contre la sortie photographique en groupe NON HHHorreur!, merci j’ai fait un essaie très recement et cela m’a complètement démoralisé de voir toutes ces personnes avec leur attribues photographique indécents sur le ventre entain de tirer côte à côte comme des chasseurs.

J’avais HHHonte du coup je me suis tirée ;)

NON merci pas de photos en groupe je suis encore toute traumatisée ;)

91)
basselin
, le 11.10.2016 à 20:55
[modifier]

@mff

Tu as parfaitement raison pour la sortie! ;-)))) C’était un peu de la provoc j’avoue ;-)
« Ces attributs photographiques.. » beurk ;-)))

Parlons composition, lumière, couleur et laissons la technique moderne qui change tous les 6 mois au placard ;-)

92)
Gilles Theophile
, le 11.10.2016 à 23:15
[modifier]

Loin de toute cette agitation, je continue à estimer que ma gamme Olympus (EM1, 7-14ƒ2.8, 12-40ƒ2.8, 40-150ƒ2.8 et 300ƒ4) est vraiment géniale (et le 300ƒ4 est le plus extraordinaire de tous !).

Yes, I agree, parce que si je n’avais pas le choix, et malgré mes positions très sceptiques sur les hybrides, je me dirigerais naturellement vers ce que fait Olympus, ayant été très séduit en 2003 par le concept E-1, qui était un pari risqué, et qui n’a hélas pas décollé.

93)
Hi-Phil
, le 11.10.2016 à 23:38
[modifier]

François Cuneo,

Et en cas d’incompréhension?

Mon commentaire de 15h40 était simplement « une mise en garde » (pour rendre service) et rien de plus, sur une certaine « prise de position » (commentaire de 12h54), que j’ai ressenti, suite au commentaire de PascalB du 10.10.2016 à 22h30…je n’en dis pas plus pour l’instant.

Quand à mon commentaire de 16h08 c’est ma réponse à cette « prise de position » et plus généralement à d’autres commentaires…

Pour le reste, ce n’est que le reflet de certains comportements ici, ni plus ni moins, à ce sujet je t’invite donc simplement, si tu en as l’envie, à la réflexion (la nuit porte conseil…) mais également sur ton commentaire de 16h39…

Et si tu en as toujours l’envie, reviens ici demain, avec l’esprit reposé et les idées claires, pour me faire part de ta réflexion…

94)
François Cuneo
, le 12.10.2016 à 06:58
[modifier]

Hi-Phil,

Ne prenez pas les gens pour plus stupides qu’ils ne le sont.

Du haut de votre pseudo, bien caché derrière votre écran, vous vous permettez de faire des recherches sur deux personnes qui elles, ne se cachent pas et, depuis toujours, donnent leur nom ici.

Vous vous permettez d’en faire des déductions qui vous arrangent.

Je le répète, vos commentaires 31 et suivants ne montrent que la détestation que vous avez de Gilles Theophile, sans rien apporter de constructif. Et comme je ne suis pas d’accord avec vous, que j’ai défendu Gilles dans d’autres articles, j’en prends pour ma pomme également (votre commentaire 86 est parfaitement scandaleux, et je dirais même plus, dégueulasse).

Vous venez sur cet article pour ne rien apporter du tout au débat, malgré vos explications compliquées du commentaire 93 qui voudraient expliquer le contraire.

Raison pour laquelle, après une bonne nuit, je vous demande à nouveau de ne plus communiquer sur Cuk.ch.

95)
PascalB
, le 12.10.2016 à 09:07
[modifier]

@ZITOO

Sorry Zitoo, je ne peux pas, même un instant, rester sérieux ;-)
La vie est bien trop belle pour ça !

Il ta sans doute échappé, que l’un (parmi les innombrables ;) des avantages des mirrorless, c’est d’avoir un tirage optique très cours, et du coup, permettre d’utiliser les optiques des reflex grâce à une bague, en conservant évidement l’AF etc. comme ci-dessous:

http://www.labaguephoto.com/fr/adaptateur-sony-nex-e/522-bague-canon-eos-af-sony-nex.html

Et comme je connais (un peu) l’utilité des optiques à décentrement, le Sony va amener un plus non négligeable pour ce genre d’optique, que Canon s’obstine à ne pas mettre : un écran orientable ! Tellement pratique sur pied, entre autres.

Le Sony amènera également la stabilisation par le capteur, que les 2 géants ne proposent pas également. Bref, en mettant ces fameuses optiques tierces qui n’existent pas dans la gamme Sony, on leur amène ce que ne proposent pas les marques d’origine. Pas beau la vie ? Du coup, Sony devient avec ces Alpha, la marque qui propose le plus grand parc optique existant. ;-)

Et pour info, la série X de Fuji, qui à l’air si fragile à tes yeux, change tous les… 2 ans et 9 mois pour le X-T2. Je te l’accorde, après ce laps de temps, il me faut amener mon X-T1 lui refaire une beauté, car le caoutchouc de la poignée ce décolle et une trappe c’est voilée. Défault reconnu et corrigé normalement sur le X-T2. Mais bon, on verra si c’est vrai dans 2 ans et 9 mois. ;-)

Tout ça ne me donne pas envie d’arrêter mes âneries, comme tu dis ;-))

PS: Heu… je suis plus pro depuis très très longtemps, mais est-ce que je peux revendiquer le mot passionné ? Parce qu’ils me conviennent bien, moi, mes X-T… Possible bien sûr que je sois un des seuls passionnés (a qui ce matériel ne peut donc pas convenir) ayant ce matos, je te l’accorde. ;-)

96)
Hi-Phil
, le 12.10.2016 à 09:50
[modifier]

François Cuneo,

Bien, avant de donner des explications supplémentaires moins « compliquées », j’ai deux questions :

-Pourrais-tu développer pour quelles raisons mon commentaire 86 est parfaitement scandaleux et/ou dégueulasse?

-Pourrais-tu développer pour quelles raisons (précises) tu prends position en faveur du commentaire de PascalB du 10.10.2016 à 22h30? (tu sais celui où tu le remercies de m’avoir, soi-disant, remis à ma place…)

Pour ce qui concerne tes allégations sur de prétendu(e)s : détestation, rabaissement, tomber plus bas, dénigrement, arguments tellement nuls, déductions lamentables, démolir avec hargne, rien apporter au débat, explications compliquées…et bien je te laisse à l’entière responsabilité de tes propos et t’invite de ce fait à réfléchir (à nouveau) à certains commentaires publiés ici dans un passé relativement proche…notamment ceux d’un certain débat sur des logiciels photo.

Je te remercie pour ton attention et j’attends volontiers, si tu en as l’envie bien-entendu, une réponse de ta part.

98)
ggkrail
, le 12.10.2016 à 11:59
[modifier]

Monsieur Hi-Phil,

Puisque vous ne semblez pas comprendre le message et insister, je vais me permettre de vous répondre.
En préambule, laissez-moi vous écrire ceci: je ne publie jamais d’humeur sur ce site, je le lis très régulièrement, j’interviens peu dans les commentaires mais en lis beaucoup. Je ne suis téléguidé par personne, si ce n’est mon libre-arbitre.

Si j’ai pu être dérangé par quelques interventions un peu hautaines de Gilles Théophile (mes excuses à toutes les personnes citées dans ce commentaire sans que je ne les aie contactées au préalable), c’est sans commune mesure avec le sentiment éprouvé en lisant vos interventions sur ce post.
Je me permets de vous dire que vous avez placé la barre très haut en terme d’inutilité et de mépris, ou alors le (ca-)niveau très bas ou très profond, avec l’odeur nauséabonde en prime.

J’ai pu apprécier certaines de vos interventions par le passé, en matière de musique notamment il me semble, mais ces derniers jours, vous êtes clairement hors sujet, hors limites, et hors décence.

Avec mes salutations respectueuses, Jérôme Krailiger (je signe de mon nom si vous voulez faire une recherche…)

Pour vous aider dans votre tâche, j’ai le même employeur que le boss d’ici, je change d’optique actuellement mais pas de boîtier, je suis toujours avec mon Nex-7, découvert au travers de ce merveilleux site sur lequel nous pouvons échanger en respectant les autres usagers du site)

99)
Gr@g
, le 12.10.2016 à 12:09
[modifier]

Je souscris à ggkrail.

Hi-Phil, il ne faut pas confondre commentaires hautains et méprisants avec attaques personnelles.

100)
Hi-Phil
, le 12.10.2016 à 13:40
[modifier]

Monsieur Jérôme Krailiger (et Gr@g),

Dans le « papier » (pas le certificat, diplôme, bachelor ou master…) du 12 aout 2016 sur cuk.ch, Hervé dans son commentaire (no 105) parle de « volée d’insultes » reçues de THG…c’est bien plus haut, plus profond que « quelques interventions UN PEU hautaines »!

De plus je vous invite à relire le commentaire, de Hervé, dans sa globalité…que je trouve « scandaleux » et « dégueulasse »!

@Hervé,

Si tu nous lis, un commentaire factuel et détaillé de ta part serait le bienvenu puisque l’on arrive à l’étape des commentaires « pour » (et pas encore « contre ») l’un ou l’autre « camp »…

Je vous remercie pour votre attention.

PS : de plus pour votre information, j’ai reçu récemment un message de THG dans ma boite mail privée (!) dont le contenu rejoint les propos de Hervé…

101)
Hi-Phil
, le 12.10.2016 à 13:52
[modifier]

François Cuneo,

Sinon quoi? Tu vas encore nous montrer ton côté « obscur »?

Je te rappelle que nous sommes en Suisse, pays de droit(s) et de liberté(s) dont une et non des moindres est la LIBERTE D’EXPRESSION!!!

En ce qui me concerne, je te signales à titre d’information que je suis résident vaudois, de nationalité suisse, je paye des impôts cantonaux (notamment), je bénéficie des droits civiques et je participe (de manière active ou indirectement) à la vie sociétale, économique et politique (entre-autre) de l’Etat (ou Canton) de Vaud!!!

Pour le reste je vais me tenir à ça…pour l’instant.

102)
ggkrail
, le 12.10.2016 à 13:53
[modifier]

Hi-Phil,

J’ai choisi d’entrer dans le débat pour essayer de le clore, mais visiblement vous y mettez beaucoup de mauvaise foi.

Je ne vois pas le rapport entre votre (vos) intervention(s) déplacée(s) (pour ne pas dire autre chose) sur ce post, et le commentaire 105 d’Hervé.

Sur ce post, vous dénigrez THG, et vous n’apportez définitivement rien à la discussion, si ce n’est faire ressembler un peu plus ce débat à une cour d’école (et encore, mes élèves ont plus de respect les uns pour les autres).

Si vous voulez attaquer personnellement THG, faites-le en privé, et ne venez pas polluer cet espace de discussion, de haute volée généralement, et souvent reconnu par nombre d’intervenants.

Dans quel but voulez-vous qu’Hervé viennent nous exposer ici ce qui visiblement date de nombreuses années en arrière? A quoi bon remuer le passé, pour exhumer des histoires qui n’intéressent qu’une très très faible minorité des lecteurs du site, voire personne en dehors de vous?

Ensuite, je n’arrive pas à savoir de quel commentaire (attribué à Hervé) vous parlez en terme de scandaleux et dégueulasse… Vos pensées vous égarent ou vous aveuglent, selon moi.

Savoir se taire et disparaître…

103)
ZITOO
, le 12.10.2016 à 14:25
[modifier]

Je réponds ici à PascalB puisque je suis interpellé ce matin, mais cette ultime réponse de ma part s’entend par le fait que je n’ai nullement l’intention de polémiquer ici et de perdre davantage mon temps.

« …N’est-il pas plus sourd que celui qui ne veut pas entendre ?… »

Vous avez raison, profitez de la vie…

…Avec votre Sony, Fuji ou autres Mirrorless.
Des avantages, oui certainement, d’ailleurs ils se vendent bien et les utilisateurs en sont globalement satisfaits. Je n’ai pas dit autre chose.
Mais désolé, ce n’est pas du matériel choisi à 95% par les pros, les agences ou freelance(s).
Bien sûr, pour 5% d’hybrides divers.
Si vous voulez 90/10 % ou même 85/15 %, je vous l’accorde.
Et après cela, vous dormirez mieux ?

…Au fait, j’avais dit pas de polémique.

…C’est pas bien ZITTOO… (:>///

Effectivement les « Canon Pros » ne sont pas équipés d’écran orientable (et personnellement je déplore cette frilosité de Canon d’avoir omis cet équipement ((option?)) sur le nouveau 5DMK IV, car pour moi en vidéo – en situation spécifique légère – la mise au point avec le doigt, l’écran basculé, permet des angles intéressants, sinon la discrétion façon Rolleiflex, hum !). Voilà un argument, hein !

Et comme Canon vend aussi des caméras aux pros, alors pas de concurrence interne.

Et oui, Canon et Nikon, n’équipent pas leurs boitiers précités pour des questions de robustesse éprouvée et d’écoute. Les charnières, l’étanchéité, la fameuse nappe souple, etc.
En régate, au JO où ça frotte, et même face au perron de l’Elysée, à fortiori sur un théâtre de guerre, le pauvre boitier partirait illico en SAV.

Mais il n’est pas interdit de dire vos exigences aux développeurs Canikon, pas à moi.

Pour mémoire, la gamme Canikon propose aussi d’excellents boîtiers avec écran orientable.
Vous avez le choix…

…Ah OUI, mais NON…

Car ces boitiers ne sont pas stabilisés, mais Sony le peut par son capteur, dites-vous.

Désolé de vous contredire à nouveau.

L’utilisation professionnelle d’une optique à décentrement, c’est boitier monté solidement sur pied lourd (à titre d’exemple, minimum série 3 de « Gitzo ») et si possible, je dis bien si possible, avec une rotule 3 axes avec réglage millimétrique, genre « Cube de Arca Swiss » (Publicité gratuite, elle le vaut bien.) MAIS SANS STAB.
C’est une règle fondamentale à la prise de vue sur pied. CQFD.
Jamais de stab qq soit l’optique, sinon faut déconnecter, notez le bien et c’est gratuit.

Maintenant, si vous avez un projet pour du Packshot, il faut évidemment visualiser au plus près du sujet pour régler très très finement le basculement au 85/90mm à décentrement (Loi de Scheimpflug), la MaP, les éclairages et parfois sous tente à lumière.
Je peux vous dire que votre écran orientable ne servirait à rien, car on travaille un peu en plongée, en face du sujet, et c’est mode déporté sur PC, mais ça c’est pas amateur, mais pro, et vous faites constamment la confusion dans vos propos, si si je vous ai bien lu.

Certes, pour aller au plus vite, l’on peut utiliser à main levée un 24mm à décentrement, en extérieur, à f:8 au 125e/s pour éliminer classiquement le premier plan désertique, par translation du bloc optique – sans basculement – c’est d’ailleurs une excellente méthode sans prise de tête, et puis on corrige ensuite en PP la géométrie imparfaite.
De toute façon, absence de telles optiques dans le catalogue Sony. CQFD.

Et puis, vous parlez aussi d’une bague d’adaptation qui permettrait le montage d’optiques tierces. Grand bien vous fasse d’avoir le choix le plus vaste au monde, en quantité peut-être – en qualité – je serais plus prudent.

Certes il existe, de jolis cailloux chez Zeiss ou Leica en série M, je suis d’accord (je crois le montage possible ?) MAIS à condition de choisir une bague de très grande qualité et donc chère. Seules les bagues Novoflex sont réalisées selon des tolérances serrées, exit les trucs exotiques qui viennent de loin et qui occasionnent des pertes plus que rendent services.
Par ailleurs, certains couplages théoriquement bons sur le papier, sont désastreux au vu d’un tirage A3 : verdict après l’achat !

Sur Canon MKIII j’utilise une telle bague pour monter mon 2,8/60 mm AFS G micro ED Nikon que j’ai conservé d’un autre temps, pour prise de vue sous tente à lumière, sinon c’est 2,8/100mm macro Canon. Exception qui confirme la règle.
Ainsi j’ai la possibilité du choix complet du parc optique de Canon naturellement et Nikon conséquemment.
Je vous rassure, je ne suis pas frustré, le parc Canon est aujourd’hui selon moi, le plus complet pour toutes activités confondues, le plus performant, le plus qualitatif.
Nikon un poil derrière, mais à touche-touche et puis dans un autre domaine Leica, Zeiss, Olympus & Fuji.

…Mais vous n’êtes pas tenu d’être d’accord sur ces propos (:>)

Concernant la marque Fuji, je la connais très très bien, et je ne dis pas tout.

En bref, et plus récemment, j’ai utilisé un X100 pendant 1 an environ, premier du nom avec son fabuleux équiv. 2/35mm. Vraiment un merveilleux objectif.
Je l’ai cédé car ensemble trop léger et les pb que vous rencontrez ne me surprennent pas.
Les optiques Fuji sont superbes, les caméras TV japonaises en sont pourvues, comme les objectifs Olympus aussi excellents et dont la technologie est visible depuis des lustres chez les gastroentérologues ou autres proctologues, mais je sens là que l’on s’éloigne du sujet évoqué ici à l’origine par François.

En résumé, les objectifs Fuji & Olympus me conviendraient aussi tout à fait à titre familial.

Je tenais à préciser encore une fois, qu’il ne faut pas confondre utilisation professionnelle vs amateur « qui aime », donc passionnément…

C’est vrai aussi que parfois la frontière n’est pas claire entre le pro qui galère (ou par religion, ça existe aussi) et reste modeste dans son équipement et l’amateur passionné qui peut s’offrir de l’excellent, avec une bonne cote à la revente – quoique – en ayant le plaisir, sinon la jouissance du bel objet, cf Leica notamment.
Il n’y a rien de critiquable à cela. Voilà mon point de vue.

…Bien à vous.

Ah oui, plus haut, j’aurais dû employer le terme « contre-vérité » et non « ânerie ».
Avec mes excuses cher monsieur, passionné de photos et prenez soin de votre Fuji, c’est fragile ces bêtes là et puis profitez bien de votre Sony également. Un modèle 99II est en vue.

Merci de m’avoir lu et supporté jusque là.

Encore une ânerie de ma part (;>)))

C’est pas bien ZITOO (:>))))

104)
François Cuneo
, le 12.10.2016 à 14:42
[modifier]

François Cuneo,

Sinon quoi? Tu vas encore nous montrer ton côté « obscur »?

Je te rappelle que nous sommes en Suisse, pays de droit(s) et de liberté(s) dont une et non des moindres est la LIBERTE D’EXPRESSION!!!

En ce qui me concerne, je te signales à titre d’information que je suis résident vaudois, de nationalité suisse, je paye des impôts cantonaux (notamment), je bénéficie des droits civiques et je participe (de manière active ou indirectement) à la vie sociétale, économique et politique (entre-autre) de l’Etat (ou Canton) de Vaud!!!

Pour le reste je vais me tenir à ça…pour l’instant.

Mon côté obscur fait que j’ai pris la décision de faire en sorte que vous ne puissiez plus intervenir.

105)
Robert
, le 12.10.2016 à 14:59
[modifier]

Hi-Phil a pété les plombs et dépassé les bornes, il est banni, soit. L’ignoble individu qui en est la cause et pollue les commentaires depuis des lustres va pouvoir continuer, c’est un copain du patron. Ce blog part en couille.

106)
Gr@g
, le 12.10.2016 à 15:25
[modifier]

Je reste persuadé que cette affaire peut être mise en échos avec le billet de Mme Poppins sur le savoir-être.

Et j’appelle de mes voeux à de l’automodération de la part d’autres intervenants.

J’espère sincèrement que le patron saura agir également en conséquence en cas de débordements des uns ou des autres, en toute proportionnalité et avec un sens de la justice.

Car, en effet, si je regrette les attitudes délétères, je n’aime pas l’injustice. Et là, présentement, j’ai une sensation proche de Robert qui m’incommode.

107)
Gilles Theophile
, le 12.10.2016 à 15:36
[modifier]

À la différence près que ce Robert a décidé de me prendre systématiquement pour cible, en jouant le même petit jeu que hi-Phil, et en allant encore plus loin dans la lâcheté, puisque, outre l’anonymat, il est inscrit ici avec une fausse adresse e-mail, ce qui est bien la démonstration que ce type d’individu n’a pas d’autre motivation que de semer la zizanie impunément.

J’accepte parfaitement qu’on ne soit pas d’accord avec moi, par contre je rejette totalement les accusations de mépris, d’attitude hautaine, etc. Ceux qui me connaissent personnellement savent très bien qui je suis.

De plus, je m’exprime en mon nom propre, mon mail est accessible et, donc, la porte est toujours ouverte. Certains, ici, devraient en prendre de la graine. Étant moi-même à la tête de deux groupes de discussion importants, je sais très bien comment ça se passe, parfois c’est difficile mais, au bout du compte, j’ai la joie et la satisfaction de pouvoir aider et dépanner un tas de gens au quotidien, et ça ne sera certainement pas des Robert, Hi-Phil et autres trolls – parce qu’il n’y a pas d’autre mot – qui m’en empêcheront.

Concernant mes relations avec le boss, elles ont été parfois houleuses, mais souvent courtoises, et je n’interviens aucunement dans la gestion de son blog, que les choses soient bien claires.

Ça fait deux discussions dans lesquelles j’interviens cette année, et qui, comme par hasard, sont torpillées à coups d’attaques personnelles. Et là, les Robert et autres, va falloir vous accrocher, car j’ai le cuir épais, et je n’hésiterai pas une seule seconde à en référer à un avocat si le dénigrement dépasse les bornes.

Merci, et à bientôt, j’espère, pour des discussions plus apaisées sur la photo, le matos et les logiciels.

108)
Gilles Theophile
, le 12.10.2016 à 16:22
[modifier]

Certes, pour aller au plus vite, l’on peut utiliser à main levée un 24mm à décentrement, en extérieur, à f:8 au 125e/s pour éliminer classiquement le premier plan désertique, par translation du bloc optique – sans basculement – c’est d’ailleurs une excellente méthode sans prise de tête, et puis on corrige ensuite en PP la géométrie imparfaite.

Ça, ça me fait plaisir de lire ce passage, car on est souvent confronté à des discussions du genre « redressement de perspectives optique vs logiciel » alors que très justement, il faut profiter du meilleur des deux mondes et combiner tous ces outils.

109)
François Cuneo
, le 12.10.2016 à 16:50
[modifier]

Moi, tant qu’on est critique mais constructif, je ne bannis pas.

Tant qu’on ne vient pas QUE pour faire des attaques personnelles, je ne bannis pas.

Tant qu’on se rentre dedans mais qu’on continue à apporter quelque chose, je ne bannis pas.

Il me semble que Gilles est parfois maladroit (c’est vrai que nous avons eu des relations houleuses), mais il argumente toujours. Et hors problèmes personnels, il apporte des solutions, des renseignements.

Il est (excusez-moi du terme) utile.

Comme l’est TTE, comme le sont d’autres qui ne prennent pas des pincettes pour étayer leurs arguments.

110)
François Cuneo
, le 12.10.2016 à 16:51
[modifier]

Je précise que cela fait au moins 5 ans que je n’ai pas du bannir quelqu’un, et que ça ne me fait aucunement plaisir de le faire.

111)
Gilles Theophile
, le 12.10.2016 à 16:57
[modifier]

Bon, François, je pense que le sujet de départ est définitivement mort, il va donc falloir te résoudre à changer encore de matériel photo pour relancer une discussion sur des bases plus saines.

Le Pentax K-1, peut-être ? Ou le Sony A99 MkII ?

;-))))))))

Petite réflexion personnelle sur toutes ces interventions idiotes et agressives sur les consommateurs de matériel photo: il faut savoir sur quel site vous êtes… Il s’agit essentiellement de tester des nouveautés, si vous ne l’avez pas remarqué.
Si François Cunéo travaillait toujours avec un G5 monoprocesseur, photographiait toujours avec un Coolpix, téléphonait toujours avec un Nokia, Cuk aurait fermé depuis longtemps…

113)
François Cuneo
, le 12.10.2016 à 18:13
[modifier]

Il me semble aussi Tristan.

Au point que j’ai hésité à parler de cet appareil de photos.

Ah oui, c’est vrai Gilles, j’avais oublié que c’était de ça qu’on parlait au départ.

114)
Gilles Theophile
, le 12.10.2016 à 18:18
[modifier]

Eh bien allons-y, François !

As-tu pris le grip ? Le mien est en commande, et apparemment il n’est pas encore très distribué.

D’autre part, le 5D MkIV est un gros succès et il semblerait qu’il commence à y avoir quelques soucis d’approvisionnement.

Prochaine étape : le 24-105 mm f/4 MkII. Je suis curieux de voir les premiers tests, car je suis prêt à sacrifier mon 24-70/2,8 II pour profiter d’un range plus polyvalent et de la stabilisation. Les premiers exemplaires arriveront fin novembre seulement.

115)
Laurent Vera
, le 12.10.2016 à 21:04
[modifier]

Gilles, j’ai reçu hier mon MkIV avec le Grip, sans problème de disponibilité apparemment chez Prophot. Je souscris également entièrement au post de ZITOO sur l’utilisation des boîtiers, pied, optiques et prises de vues en mode connecté. Quant au reste….

116)
François Cuneo
, le 12.10.2016 à 22:18
[modifier]

OK.

D’abord, merci Zittoo pour ce long post fort intéressant.

Ensuite… Le grip… J’hésite. Ce qui m’intéresse? le doublement des commandes en mode portrait.

Mais pour le reste, l’autonomie du Mark IV est satisfaisante, une batterie de rechange devrait suffire pour les grosses journées de prises de vue (type Habère Poche).

Alors rajouter du poids…

OK, je suis revenu à Canon, mais je n’oublie pas qu’un appareil léger (avec des optiques f4 chez Sony, pas f2.8), c’est tout de même assez agréable.

117)
François Cuneo
, le 12.10.2016 à 22:20
[modifier]

Et j’attends le test du 24-105 MkII. S’il est bien, je vends mon 24-70 f4 (ne gardant que le f2.8) et je prends le petit nouveau.

C’est en décembre je crois?

118)
Gilles Theophile
, le 13.10.2016 à 07:42
[modifier]

24-70 + 24-70 ou 24-105 + 24-70 ?!?

Décidément, tu n’en démords pas ! Il y a 200 gr de différence entre les deux, j’ai donc du mal à suivre ton argumentation sur le poids en balade. Je pense que tu es loin de l’aventurier qui part avec 20 kg de barda et pour qui chaque gramme gagné compte.

24-70 + 16-35 ou 24-105 + 16-35, my friend.

Le 24-105 sera dispo fin novembre. Je tâcherai de le tester hors comptoir au Salon.

A+

Gilles

119)
Gilles Theophile
, le 13.10.2016 à 07:43
[modifier]

j’ai reçu hier mon MkIV avec le Grip, sans problème de disponibilité apparemment chez Prophot

Quant au grip, indispensable pour moi. Sans lui, je me sens à poil :-)

120)
François Cuneo
, le 13.10.2016 à 08:01
[modifier]

Non non, le poids, c’était à propos du grip justement.

Je ne fais pas une affaire de poids entre les objectifs. Je disais juste que je venais d’un système léger, le Sony, pour autant que l’on mette des optiques f4 sur le Sony.

Par contre, je ne sais pas combien pèse le grip, ça alourdit tout de même l’appareil.

Moi, ce que je préfère, pour en revenir aux objectifs, sur le 24-70 f4 de Canon, c’est surtout la stabilisation.

S’ils sortent un nouveau 24-70 f2.8, j’espère qu’ils la mettront. Mais ça m’étonnerait, l’actuel est assez récent tout de même.

121)
ToTheEnd
, le 13.10.2016 à 08:53
[modifier]

Moi, ce que je préfère, pour en revenir aux objectifs, sur le 24-70 f4 de Canon, c’est surtout la stabilisation.

Je comprends mal cette « fixette » sur la stabilisation car vu que les ISO sont toujours meilleurs, je préfère « shooter » plus vite à un ISO plus haut que shooter plus lent à un ISO plus bas… non?

par contre je rejette totalement les accusations de mépris, d’attitude hautaine, etc. Ceux qui me connaissent personnellement savent très bien qui je suis.

Ouais ouais, alors dans ce cas, il faut croire que dans la vraie vie, ton vocabulaire est moins merdique quand tu t’adresses à des contradicteurs… c’est ça qu’il faut retenir de tous ces gens qui ne te comprennent pas sur le site.

une seule seconde à en référer à un avocat si le dénigrement dépasse les bornes

Si ça te chante, tu peux même appeler tes parents, on vit quand même dans un pays libre.

T

122)
François Cuneo
, le 13.10.2016 à 09:28
[modifier]

Bon, TTE, on ne va pas recommencer ou bien?

On reste dans le sujet.

Pour la première partie de ton commentaire: moins les ISOs sont hauts, mieux c’est, même s’il y a des progrès.

Franchement, la stabilisation est une excellente chose qui s’allie également aux progrès techniques comme les ISOs par exemple.

123)
Gilles Theophile
, le 13.10.2016 à 09:33
[modifier]

Pareil, je ne pourrais me passer de stabilisateur.

Parce que ceux qui critiquent cette technologie, en général, ne comprennent pas qu’il n’y a pas que l’absorption des vibrations et tremblements, il y a aussi, et surtout, une visée stable et confortable. J’aurais adoré avoir ça sur mon 11-24, et c’est pour ça que je vais probablement échanger mon 24-70 contre le nouveau 24-105.

Même sur les trans-standards, même sur les grands angles, c’est utile et agréable. C’est bien pour ça, François, que je ne comprends pas pourquoi tu ne remplaces pas l’un de tes 24-70 par le 16-35/4 IS, qui est une merveille, tant du point de vue optique que de polyvalence.

125)
ToTheEnd
, le 13.10.2016 à 09:45
[modifier]

Pour la première partie de ton commentaire: moins les ISOs sont hauts, mieux c’est, même s’il y a des progrès.

L’évolution de la qualité des ISO ces dernières années est tout de même impressionnante et un truc stabilisé, c’est 2 à 3 stop non? Je ne parle pas de passer de 1000 ISO à 64000 ce qui évidemment ne donnera pas de bons résultats. Mais si tu shootes à 100 ISO et que tu te retrouves à 800 ISO, la qualité sur des boitiers d’aujourd’hui est tout de même excellente… après au microscope ou sur un tirage de 30m par 20m, évidemment on va voir quelque chose.

Le IS est plus lourd et également plus cher, c’est en ça que je le critique (peut être aussi plus de risque de panne mais bon, je connais pas les stats)… pour le reste, je suis certain que c’est très bien.

T

126)
zit
, le 13.10.2016 à 10:02
[modifier]

Vous me faites bien marrer avec les « pros » (ctologues ou ctophages ?), d’abord, à vous lire, on dirait qu’ils sont tous des clones les uns des autres, et que sitapa un cakon, tépapro. Les fréquentant depuis des lustres avec de nombreuses casquettes, je peux vous assurer que l’on a affaire à une espèce des plus diversifiée tant du point de vue morphologique que psychologique.
J’en connais un qui travaille avec un D 300 (sorti en 2007), après s’être fait subtiliser dans le train son D 700 (sorti la même année), lui, il a bon, il est chez Nikon, et ce n’est pas le manque d’argent qui l’a fait attendre pour acheter mieux : l’outil qu’il a a sa disposition lui suffit à satisfaire les besoins de ses clients, il le maîtrise parfaitement (depuis le temps !), connaissant ses points forts et ses faiblesses, et, à moins d’un accident, d’une panne fatale ou d’un vol supplémentaire, il va continuer comme ça. Nous avons de temps en temps des discussions sur les boîtiers qui sortent : il est à peu près au courant de l’actualité technologique (mais il n’est pas à un ou deux mois près) et finira bien par passer à un D 810, ou pas. Pour lui, et de nombreux autres professionnels de la photographie, un boîtier, c’est l’équivalent d’un marteau pour le charpentier : il en a besoin pour réaliser la fonction qui est la sienne, et c’est tout.
Quand on passe son temps professionnel à tripoter toute la journée des trucs, quels qu’ils soient, avec le temps, on finit par s’habituer, voire presque être blasé, ça dépassionne, le quotidien !
J’en ai aussi connu un qui avait commandé (c’est une vieille histoire) un 5,6/13 mm de chez Nikon, à 100 000 francs (français) et avec six mois de délai pour faire une seule photo pour répondre à la demande de son client (certainement un bon client !). Il y en a aussi qui sont dans une autre galaxie, shootant (à ce prix là, on shoote) avec du ‘Blad ou du Phase One quand c’est nécessaire, avec du Ninon pour être plus mobile et un hybride pour être vraiment léger.
Donc il ne faut vraiment pas généraliser : les pros, c’est pas un troupeau homogène.
Il y a quand même un truc qui les fait se ressembler un peu, du point de vue matos : c’est une certaine frilosité quand à la nouveauté. Et c’est tout à fait normal : ils ont une obligation de résultat, et un bon tien vaut mieux que deux tu l’auras (entre le moment où je l’ai entendue et lue pour la première fois à l’école primaire et le jour où j’ai eu l’étincelle, j’ai mis des lustres à comprendre cette phrase), il faut que ça marche, c’est aussi pourquoi ils restent en général fidèles à une marque; outre l’important investissement que représente le parc optique, il faut connaitre son appareil sur le bout des doigts pour pouvoir faire ce que l’on a à faire sans y réfléchir, automatiquement, et les ingénieurs des marques ont des logiques d’ordonnancement des menus assez différentes les unes des autres.
Le milieu professionnel a mis très longtemps à passer au petit format (vous savez, le 24 x 36 ;o), il en est même qui continuent à s’en passer, tout comme la couleur a longtemps été un signe d’amateurisme, pareil pour l’autofocus, et pour ce qui est de la transition au numérique, elle a été subie par la pression économique : les photographes restés à l’argentique n’étaient plus compétitifs avec leurs frais techniques (films + développement).
Pour ma part, je suis un pro-am, comme les pisteurs au ski, mon métier, c’est la photo, mais je ne gagne pas d’argent en vendant mes images (ou si peu souvent que c’est négligeable), la photo est pour moi une passion qui me coute de l’argent plutôt qu’elle m’en fait gagner, mais je ne doit mes salaires depuis plus de 25 ans qu’à mes connaissances dans le domaine. J’ai toujours été un peu geek, et je suis presque nerd de certaines pratiques photographiques, j’ai en outre obligation professionnelle d’être bien renseigné dans le domaine.
N’étant rémunéré par aucune marque, j’ai de moins en moins envie de faire des tests de matériel, et puis je ne change pas si souvent que ça ;o), en fait, à part les boîtiers que j’essaye de revendre au plus vite quand un nouveau sort, je ne revend plus mes optiques, et je confirme le bonheur de pouvoir utiliser mes petits cailloux de chez Leica ou mes gros bazars de chez Nikon sur mon Olympus, et une bague Novoflex, ça ne vaut quand même pas le prix du moins onéreux de mes objectifs !
Tout ce long préambule pour dire que je sais que l’on peut faire dire tout et son contraire aux chiffres, mais que les progressions de plus de 10 % du chiffre des hybrides Olympus (pour ne citer qu’eux) depuis au moins trois ans se font forcément aux dépends des deux mammouths, et que la tendance lourde ne me semble pas du tout aller vers le réflex, la tendance lourde s’oriente vers du plus léger !
La visée réflex, c’est effectivement joli, mais elle est très imparfaite, et je la trouve bien moins performante qu’un bon viseur électronique, duquel on peut enlever toutes les informations si on le souhaite, mais surtout qui ne va pas supprimer une information essentielle : le contre-jour. Les viseurs réflex affaiblissent tant le contraste que ce type de scène est amoindri au point qu’il est facile de ne pas en tenir compte, avec un viseur électronique (tout comme avec un viseur télémétrique), cette information assez importante saute aux yeux. Pour ce qui est de filmer, l’ergonomie du réflex est une catastrophe, ce n’est pas de la vidéo, c’est du cinéma, alors que l’hybride s’utilisera comme une caméra légère, l’œil au viseur.
En tout cas, moi, je dis qu’il en faut, des gens comme François : ça va permettre à un gars de pouvoir se payer l’alpha de ses rêves à un moindre coût, mais qui voudra de ton mark XXIII quand tu en sera lassé ?

z (qui va aller nourrir son F 4,au bon grain, je répêêêêêêêêêêêêête : Velvia, Elite chrome Extracolor, Astia, E 200, 64 T, Agfa Precisa…)

127)
zit
, le 13.10.2016 à 10:09
[modifier]

Ah, l’IS dans l’optique c’est génial : avant, pour qu’une optique tombe en rade, il fallait vraiment y mettre du sien, maintenant, si ce magnifique système s’enrhume, ton caillou, c’est un presse-papier !

z (toujours aussi fan de trépieds, je répêêêêêêêêêête : Mmmmmm, qui a évoqué le cube ?)

128)
Gilles Theophile
, le 13.10.2016 à 10:14
[modifier]

Étant dans une période où je fais essentiellement de la basse lumière, du mauvais temps, du contre-jour, et du placement systématique du soleil dans le cadre, je ne peux que plaider en faveur de la visée optique, la seule à afficher le sujet de manière réaliste et naturelle, et permettant de prendre la bonne décision au bon moment.

Quant à légende du photographe pro dédaigneux vis à vis de la nouveauté, c’est plutôt parce que la plupart d’entre eux n’ont pas les moyens et tirent sur le matériel le plus longtemps possible, parce qu’il faut choisir entre payer ses charges ou acheter un nouvel appareil.

Même chose pour le mythe du photographe si talentueux qu’il n’a pas besoin d’autre chose qu’un appareil vieux de 10 ans. Dans mon shooting à la lueur des bougies, je pense qu’un gars équipé d’un D700, aussi talentueux soit-il, aurait jeté l’éponge. Autre exemple, ça tapait si fort au départ de la Solitaire du Figaro, que je remercie Dieu, Allah, Toutatis et toute la clique de m’avoir permis de profiter de la fantastique stabilisation de 3 (ou 4e génération) de mon zoom, parce que le gars à côté de moi, avec son matos ancien n’a pas ramené grand chose de net et bien cadré.

Et je précise que j’ai 20 ans d’argentique avant de passer au numérique (sur le tard), et que mes étagères sont pleines de Kodachrome et Velvia rangées sagement dans leurs boîtes.

Quant à l’IS (ou VR), jamais eu de panne en 15 ans. Ce qui n’exclut pas que ça peut arriver, mais même ma machine à café peut tomber en panne et, malgré les risques, le rapport avantage/inconvénients potentiels de l’IS est en faveur du système. Très largement.

130)
Gilles Theophile
, le 13.10.2016 à 10:30
[modifier]

Et dire que le viseur optique affaiblit le contraste, je ne sais où on peut chercher quelque chose d’aussi saugrenu, mais, au contraire, il restitue parfaitement la scène.

Autre avantage, c’est que sa dynamique est étendue, alors que celle du viseur électronique est très limitée, et carrément inférieure à celle du capteur d’images ce qui, dans l’absolu, est un non-sens.

Dans le passé, les photographes ont toujours été réfractaires aux évolutions : expo semi-auto, expo auto, AF, stabilisation, numérique, etc. Pourtant, j’ai toujours apprécié ces nouvelles technologies et, avec la visée électronique, c’est la première fois que je suis réfractaire à une évolution.

131)
zit
, le 13.10.2016 à 12:02
[modifier]

J’ai toujours trouvé la visée réflex médiocre, lui préférant de loin un beau viseur de M, c’est un problème de luminosité, surtout sur les réflex modernes, calés pour nous faire voir à f:2,8 pour rendre plus claires les optiques moins lumineuses ! Faites donc l’essai avec un réflex, si vous avez une optique plus lumineuse que f:2,8, du testeur de profondeur de champ entre f:1,4 et cette valeur : on ne voit aucune différence ! c’est quand même bien embêtant, puisque c’est à des valeurs comme celles là qu’une grande précision de mise au point s’impose. Et justement quand il fait sombre, il est vraiment facile de faire une mise au point précise avec un bon télémétrique, ou de voir ce qu’il se passe, grâce à l’amplification lumineuse des viseurs électroniques qu’avec ce trou de souris du réflex, fût-il 100 %.
Et pour le vrai plaisir de visée, un dépoli de chambre avec une bonne loupe 10 x (et une focale pas trop courte), c’est quand même vraiment un autre plaisir (par contre, là, avec des optiques ouvrant au mieux à f:5,6, faut de la lumière !).
Après, tous les viseurs électroniques ne se valent pas : je ne supporte pas ceux de Sony, tout de même que les Panasonic, alors que les Olympus et les Fuji me plaisent beaucoup, et puis il y a le SL, vivement que Seiko puisse en fourguer à d’autres clients que Leica, paske là, c’est vraiment fabuleux (mais malheureusement totalement hors budget pour ce qui me concerne), on est du niveau d’un Rolleiflex 6008 avec l’image à l’endroit en prime !
Le plus important, pour moi qui ai choisi de ne faire de photos que pour mon plaisir, ce qui compte, c’est que l’outil réponde à mes besoins, et comme je suis très paresseux, il faut qu’il soit le plus efficace possible ;o).

Pour ce qui est de la fiabilité de l’IS, il ne fait aucun doute que les fabricants n’ont aucun intérêt à avoir des pannes : ça coûte une fortune (qui a dit Samsung ?), tant que le matériel est encore dans le circuit… mais quand j’achète une optique, c’est pas pour cinq minutes, ni cinq ans, c’est un instrument d’une très haute précision mécanique si l’on veut que les résultats soit à la hauteur de nos espoirs, et ces micro-moteurs, les accéléromètres et les lentilles qui se baladent, ça peut tenir un moment, mais ce n’est vraiment pas pour moi un gage de longévité. Si dans une optique quelque chose doit lâcher, ça sera d’abord par là, puis la motorisation de l’AF, et enfin le diaphragme, à moins d’un choc violent une rampe hélicoïdale peut fonctionner des siècles.
Il suffit de faire une recherche sur l’EFS 17-85 de sinistre mémoire pour voir que ça arrive. Bon, dans le cas de cette optique, ce n’était pas fréquent, c’était quasi systématique, la panne due à l’IS.

Donc l’IS dans le boîtier, ça fonctionne aussi bien que dans l’optique, mais avec toutes les optiques, même mes vieux clous, et comme je garde les optiques et change les appareils…

z (l’important étant de prendre du plaisir, pour moi, la photo, c’est le chemin qui compte, je répêêêêêêêêêêêêêêêête : pas le résultat ;o)

132)
guru
, le 13.10.2016 à 12:03
[modifier]

Tiens juste pour remettre un peu de raison, voici une photo (copie d’écran de l’image à 100%) faite à main levée au 600 mm au 1/3 de seconde. C’est pas bien, la stabilisation ? (ctrl-clic sur l’image et choisir « afficher l’image »)

Quant aux bagues d’adaptation, je rappelle mon humeur d’il y a quelques temps à ce sujet. Et vive la légèreté de mon matos Olympus…

Puisqu’on en est revenu à un débat poli sur l’avenir de la technologie photo, pourquoi ne pas lorgner un peu du côté de Panono et Lytro? Ces appareils pour l’instant chers et très marginaux préfigurent peut-être l’avenir: ne pas viser, ne pas régler, mais capturer très vite quasiment à l’aveugle des images avec un maximum d’informations et de champ, puis cadrer et régler en post-production… ça fait un peu rigoler pour le moment, mais dans quelques années ça sera vraiment au point!

134)
ToTheEnd
, le 14.10.2016 à 09:22
[modifier]

Au-delà des fonctionnalités et nouveautés, il y a un fort besoin, même chez les pros, d’avoir un matos plus léger et plus compact. Or, dans un format 24×36, la taille (boitier) et le poids (objectifs) sont un facteur direct du degré de luminosité qui arrive sur le capteur.

Comme le mentionnait zit, les pros ont aussi eu du mal à passer de la chambre « moyen format » au 24×36 et pour cause, sur certains points, c’était moins bon. Néanmoins, la taille, le poids et les avancées technologiques ont permis cette évolution.

Aujourd’hui, je pense que d’un point de vue technologique, on peut répondre au défit de la taille et du poids. Bien sûr, qualitativement, il y a encore beaucoup à faire pour arriver au même résultat mais vu les progrès, ce n’est d’après moi qu’une question de temps pour qu’autre chose s’impose mais ça ne se fera pas du jour au lendemain. Le fait qu’il y ait 5%, 10% ou même 15% de pro qui commencent à travailler avec autre chose est un signe selon moi de ce changement ou évolution.

A titre personnel, j’ai beaucoup de peine à travailler avec un appareil à visée électronique mais pourtant, j’adore faire des trucs avec mon iPhone qui pour le coup a réellement lui aussi une visée électronique avec tous les défauts que je trouve à cette techno… sauf que l’iPhone est toujours avec moi, qu’il est petit et très léger.

Enfin, au niveau des agences de pub et des agences de presse, j’aimerais bien savoir en 10 ans le % d’images achetées en provenance de matos « pro » et autre… là aussi, je suis sûr que ça serait intéressant de voir l’évolution.

T

135)
ZITOO
, le 14.10.2016 à 13:37
[modifier]

En réponse à qq interrogations, ou pas, ci-dessus évoquées,

et pour faire un peu de pub au magazine bien connu, « Chasseur d’images » – dont l’excellent N°388 paru hier dans ma boîte à lettres – je lis un article qui mentionne à la page 96 :

« …Canon & Nikon sont les leaders sur le marché des reflex, et l’arrivée du numérique n’a fait qu’accentuer cette suprématie. les 2 marques se partagent 90% du marché des ventes et se rendent coup pour coup… »

Et puis un second article, page 102, qui commence par :

« Nikon se partage, avec Canon, plus de 90% du marché des reflex… »

Et puis, je relève aussi, page 112, une phrase très souvent entendue en situation de shoot :

« …En France, un pro qui ne travaille pas avec du matériel Canon ou Nikon est difficilement pris au sérieux. Dommage, car l’E-M1 a toutes les qualités requises pour répondre aux… »

Il s’agit d’un article sur Olympus, bien sûr.

Pour faire plaisir à qq habitués d’ici, dont François, naturellement au 1er rang :

Page 148, un titre en rouge comme suit :

« Un boîtier qui va marquer son temps »

Et bien vous ne le saurez pas ! (:>)))))

Bon, je ne vais pas rapporter de quoi est fait le magazine CI, mais sincèrement, et sans aucun intérêt personnel, croyez moi, je conseille la découverte de ce numéro qui parle de toutes les marques, de tous les formats et les prises de positions affirmées ici ou là me conviennent bien.

Enfin pour ne pas choquer dans mon propos, je confirme être abonné aussi aux magazines « Réponses Photos », prendre plaisir à la lecture régulière du « Monde de la Photo » et qq autres parutions selon le thème principal développé.
Je regrette feu « Le Photographe ».

« Rester sérieux, sans se prendre au sérieux » (:>)

136)
François Cuneo
, le 14.10.2016 à 15:57
[modifier]

Je me réjouis de lire cet article.

Tristan, l’idée est intéressante, vivement qu’elle soit de bonne qualité parce que pour l’instant, de ce que j’ai lu…

137)
Gilles Theophile
, le 14.10.2016 à 18:22
[modifier]

Lytro and co, ça fait des années que ça existe et ça reste un gadget amusant qui n’a pas la prétention de remplacer un réflex…

138)
PascalB
, le 02.12.2016 à 10:30
[modifier]

@François
J’ai assisté à la présentation du Canon 5D quatrième du nom au château de Prangins. Beau boitier, joli 24-105 version II, mais qui malheureusement n’a pas l’air franchement meilleurs que le premier d’après plusieurs tests. Donc si on veut du très très bon, ça reste le fameux 24-70 f/2.8 II.

Par contre, gros malaise avec les cartes : Le présentateur lui-même explique qu’il faut faire attention avec le lecteur de carte SD, qui n’est pas compatible avec la version rapide de cette norme (UHS-II), et qu’il y a donc un souci avec ces cartes (ce que je ne comprend pas. C’est sensé être compatible, même si pas rapide, non ? François, tu as une carte UHS-II pour vérifier, car il avait pas l’air très sûr de ce qu’il avançait ?).
Mais bref, malaise vis à vis de ce choix de Canon, qui en 2016 et du coup, pour les 4 ans qui suivent, n’a toujours pas adopté cette norme, qui date quand même de 2009 !!! Mon petit (vieux) Fuji X-T1 en est lui, pourvu, alors un appareil haut de gamme…

Et que dire sur la deuxième carte au format CF qui date elle, carrément du début du numérique. Canon seront les derniers à utiliser ce vieux format et en plus, d’avoir 2 formats différent dans un appareil, c’est pas la meilleurs idée qui soit.

Bref, un bel appareil, mais toujours pas débarrassé des habituels pingreries de Canon :-(
Par contre, bravo pour le GPS. Dire qu’il y en à encore qui prennent ça pour un gadget…
Moi je comprend toujours pas pourquoi des compacts en sont pourvus depuis longtemps, et pas les appareils des gammes supérieur ! Merci Canon !

La vidéo semble décevoir les vidéastes. Je n’y connais rien mais il semble que ce soit le mode 4K qui pose problème. Je ne sais plus pourquoi…

Pour finir, très belle présentation par les réalisateurs de http://objectifsauvage.ch !!!
En ce qui les concernent, ils trouvent le bruit très amélioré par rapport au MKIII, ainsi que l’AF.