Profitez des offres Memoirevive.ch!
Runkeeper et l’Apple Watch, ce n’est plus bonnard du tout!

J'ai écrit un article sur l'Apple le 30 décembre 2015 intitulé "Courir avec l’Apple Watch, c’est bonnard avec Runkeeper et le bracelet milanais".

Eh bien je me rétracte.

Parce que courir avec l'Apple Watch et Runkeeper, c'est tout simplement devenu catastrophique.

Et j'ai bien l'impression que l'Apple Watch n'y est pour rien.

Je ne sais pas ce qui arrive chez Runkeeper, mais il me semble que rien ne va plus depuis des mois.

D'abord, ils ont été rachetés par la marque sportive Asics d'où peut-être une certaine démotivation de certains vieux de l'équipe.

Mais les problèmes remontent déjà à avant.

Je m'explique: d'abord, vous dire que Runkeeper est un site normalement assez formidable puisqu'il est un hub qui permet de tout savoir sur vos activités, en particulier la course à pied et le vélo.

Vous savez par où vous êtes passés, à quelle vitesse vous avez couru, quel a été votre dénivelé, pour ne prendre que ces exemples.

Là où le service est fort, c'est qu'il est reconnu par un nombre assez incroyable d'autres services et s'interconnecte avec eux.

Par exemple, mon service Rubytrack Pro peut recevoir ce que j'ai fait avec Runkeeper qui lui-même est relié à ma balance électronique Withings, pour ne prendre que ces petits exemples de rien du tout.

Je tiens à dire que certains peuvent se gausser de la connectivité permanente que nous demandons à ces services, mais, en tout cas en ce qui me concerne, cette dernière est incroyablement importante et motivante.

Sans toutes ces petites choses, je n'aurais jamais commencé à courir il y a trois ans.

Le fait de savoir combien de milliers de kilomètres j'ai couru depuis ce mois de mars 2013 est incroyablement important pour moi, même si cela peut vous paraître totalement futile.

Bref, au départ, et même maintenant, Runkeeper, c'est tout de même assez bien fait.

Alors, qu'est-ce qui ne va pas avec la montre?

Un relevé des pulsations déficient

Commençons par un petit problème que j'avais déjà relevé dans mon premier test: le relevé des pulsations.

Il n'est pas rare que ce relevé indique des pulsations à plus de 180, là où je sais parfaitement que je suis autour de 150.

Purée, si l'on a un capteur de fréquence cardiaque, c'est pour voir si tout va bien!

Or voyez-vous, le jour où il arrivera quelque chose, eh bien je penserai que c'est ma montre qui déconne.

Bon… j'imagine me connaître un peu depuis quelques années, et je pense que je verrai la chose de l'intérieur, mais tout de même…

Mais ce n'est pas tout!

Depuis plusieurs versions, il est simplement impossible de faire passer les données cardiaques de la montre vers l'iPhone.

J'ai bien évidemment compris qu'il faut autoriser Santé à accéder aux données de Runkeeper, qu'il faut aussi lancer la course depuis la montre, l'arrêter et l'enregistrer avec la montre également, mais non, ça ne fait rien, je n'arrive absolument plus à passer ces fichues données sur le téléphone (et donc le site, et donc RubiTrack).

Au fil des nouvelles versions, ça s'est dégradé pour finir par ne plus jamais faire le passage.

Réponse de la hot line? Désinstaller Runkeeper et l'application sur la montre, et tout réinstaller.

Ah pour ce conseil, ils sont forts!

Encore heureux que l'on ne perde pas les données principales (vitesse, parcours, kilomètres pour chaque session) puisque tout est en ligne et que la synchronisation fonctionne bien.

Ou alors on peut aller sur cette page, qui nous indique tous les problèmes rencontrés par la montre (je les amasse presque tous). Ils bossent dessus disent-ils. Mais pas vite alors…

Runkeeper doit être fiable au niveau du rendu kilométrique: avec la montre, il ne l'est pas

Le pire du pire? Par trois fois, Runkeeper sur mon iPhone m'indique (et c'est parfaitement exact) que j'ai couru un certain nombre de kilomètres, et voilà que la montre (qui pourtant indique à l'arrivée la distance juste) vous écrase les données juste pour donner un truc tout faux.

Typiquement, la semaine passée, j'ai soudain vu que j'avais couru 19 km en 58 minutes, alors que j'en avais couru 11 dans le même temps.

Résultat? Je reçois des félicitations du programme (et d'un ami) qui sont éberlués par l'excellent temps réalisé.

Je bats même un record personnel, courant en dessous des 4 km/minute.

Je devrais être content?

Eh bien non! Ça doit être mon éducation protestante: je veux que soient indiqués les kilomètres justes, et ne surtout pas être récompensé pour ce que je n'ai pas fait.

Alors je fais quoi? J'efface la séance et j'entre une activité manuelle avec le nombre de kilomètres exacts, mais en perdant le parcours (que la montre avait de toute manière détruit).

Runkeeper sur la montre plante une fois sur trois

Je ne compte pas le nombre de fois où l'application sur l'Apple Watch plante.

C'est une catastrophe ce truc.

Heureusement, la course continue sur l'iPhone.

Runkeeper n'évolue pas

Depuis 3 ans, l'évolution de Runkeeper est somme toute minime.

Le service permet de relever votre cadence (nombre de pas par minute) sur votre iPhone et vous en fait un beau graphique, mais… il ne le reprend pas sur le site en ligne, ce qui fait que dès qu'on réinstalle l'application (et Dieu sait si on doit le faire souvent!), on perd ces données puisqu'elles sont liées au téléphone.

Je pose la question au service technique pour connaître le pourquoi de cette lacune, et la réponse me revient en me disant que j'ai une rudement bonne idée, qu'ils vont réfléchir à la chose.

Nom d'une pipe, ça ne leur est même pas venu à l'idée ou bien? De toute manière, depuis ma demande, rien n'a bougé. J'imagine que j'ai eu droit à une réponse générique…

De plus, l'écran de l'iPhone devrait être personnalisable (il l'est, mais tellement peu…). J'arrivais à presque tout faire avec ma Garmin sur un tout petit écran.

Ici, quasiment rien n'est proposé. Les barres de vitesse prennent pratiquement tout l'écran et ne servent à pas grand-chose…

Bref, ce qui passait il y a trois ans a bien vieilli.

Ah, pour ceux que ça pourrait aider, un méchant bug fait que l'on entend plus les données vocales de l'appareil plus souvent qu'à son tour, et ce malgré que le volume de l'iPhone est à fond, et que le volume de l'application l'est aussi. J'ai pesté sur ce truc, avec un service technique qui me conseillait de réinstaller l'application bien sûr, ce qui ne changeait rien.

En fait, il faut forcer une notification vocale (un tap du doigt sur le haut de l'écran permet de le faire) et vite pousser le volume de l'iPhone pendant que l'on fait ça. Je ne sais pas où se cache ce troisième réglage, bref, c'est comme ça.

Et chaque fois que vous réinstallez l'application, il faut repasser par cette astuce.

En conclusion

Alors, pourquoi continuer me direz-vous?

Pourquoi ne pas reprendre ma petite Garmin qui m'a rendu de tels fiers services?

Pour des raisons de synchronisation entre Runkeeper, qui doit rester une sorte de Hub et le service Garmin Connect.

Parce que je n'ai plus envie de mettre une ceinture cardiaque.

Parce que j'aimerais utiliser mon Apple Watch comme il faut pour courir.

Mais franchement, là, j'en ai marre…

 

 

 

 

16 commentaires
1)
un collègue
, le 08.07.2016 à 06:40
[modifier]

Quand on s’obstine ….
Su tu ne veux pas utiliser de capteur cardiaque avec ceinture thoracique, et bien il te faut la montre Garmin Fenix 3 WHR.
Cette montre est juste incroyable … personnalisation des différentes activités simple comme « bonjour »…
Comme appli, il y a Garmin connect qui fait bien sont boulot, qui parle à ton iPhone …
Pour remplacer RunKeeper et bien il te faut installer STRAVA …!!!
C’est « LE » réseau social de tous les grands sportifs …. Ca comptabilise tout …vitesse, moyenne, calories, dénivelé, parcours, et plus encore.
C’est uilisable avec Garmin, Suunto, etc …
Voilà, enfin c’est ce que je ferai à ta place …

2)
ToTheEnd
, le 08.07.2016 à 08:26
[modifier]

Connais pas Runkeeper mais je ne peux dire que du bien de Strava… et puis les mecs sont super actifs puisque je reçois au moins une mise à jour par mois.

T

3)
patrice
, le 08.07.2016 à 08:51
[modifier]

J’ai abandonné STRAVA parce que je ne suis pas satisfait de la confidentialité. Même en indiquant que je ne veux pas partager mes données, mon nom apparait dans les classements publiquement. Le collègue a raison c’est un réseau social, et mes données de course ne concernent que moi.
Mon mix: Apple Watch, Runmeter, Rubitrack.
L’avantage: rien n’est stocké publiquement, uniquement sur iCloud, pour mon seul usage.
L’inconvénient: je dois m’envoyer le fichier gpx de ma course par mail pour l’importer ensuite dans rubitrack, mais ce n’est pas si problématique, même si on n’a plus trop l’habitude de ces synchros manuelles.
J’aime bien Runmeter: il fait son job maintenant et il permet de configurer les affichages sur la montre et les annonces vocales très librement. Il présentait un moment donné les mêmes problèmes décrits par François, mais ils ont bien bossé ces derniers mois pour les résoudre. D’après les échanges que j’ai eus avec eux, Apple a drôlement verrouillé sa montre parce qu’il me semble que toutes les applis voulant accéder à la fréquence cardiaque ont eu des problèmes de transfert de données.

4)
iVince
, le 08.07.2016 à 09:12
[modifier]

Strava c’est bien aussi, j’y suis passé il y a quelques temps après que Nike Running m’a écrasé trois mois de courses à pied sur un plantage.

Mais ça n’est pas parfait non plus. L’appli Watch plante également régulièrement, elle peut mettre trois minutes à se lancer ou alors ne jamais s’arrêter.

Beaucoup de ces défauts liés à des lenteurs me font penser que l’Apple Watch est en partie responsable.

Au-delà de ces considérations, je suis d’accord pour dire que ces appli de running ont été très importants pour me donner de la motivation au début, mais qu’au fil du temps je trouve que leur intérêt s’étiole. Quand on court régulièrement, on finit par se connaitre suffisamment pour ne plus avoir besoin qu’une montre nous félicite ou nous dise qu’on est en petite forme.

Je tire de moins en moins d’info réellement utiles de toutes ces courbes qui s’affichent sur mon écran après ma course.

5)
ToTheEnd
, le 08.07.2016 à 09:25
[modifier]

Il y a/avait une certaine faiblesse sur la plan architectural au niveau de l’OS de la watch… l’arrivée de la version 3 devrait nettement amélioré la vitesse d’exécution des apps (qui seront de vraies apps pour le coup) et donc également la fiabilité.

Encore du boulot pour ceux qui s’étaient lancés dans wOS 1 et 2… sans parler que la watch 2 devrait également amener son lot de nouveautés/contraintes.

T

8)
Denis
, le 08.07.2016 à 16:00
[modifier]

Bonjour à tous,

J’utilise mon Suunto Ambit 2 avec Rubitrack Pro. Tout se synchronise automatiquement. En connectant la montre, les exercices vont directement sur l’ordinateur, c’est pratique pour utiliser Rubitrack lorsque on est 2 semaines à faire des globules rouges en camp d’entrainement à 2500m sans internet ;-)

Si on a internet, Strava, Rubitrack, Movescount et la balance + les accessoires Withings, tout se met à jour automatiquement en un click. Si l’on veut garder son anonymat sur Strava, on peut utiliser un pseudo, et la partie des parcours distant de 500m à 1km de sa maison peut être masqué de la carte. Les segments de Strava, (en plus de chez eux) peuvent également être automatiquement affichés et analysés dans Rubitrack. Cela permet de comparer par exemple la FC moyenne, la durée, la puissance et la vitesse très simplement sur une partie du parcoure à différentes dates en un clin d’œil. Pour gérer et planififer 15 à 25h d’entraînement multi-sports par semaine et les compétitions, c’est la solution que je privilégie sur Mac actuellement.

Concernant la mesure de la fréquence cardiaque au poignet ou au bras, les choses ne sont pas simples. La mesure optique n’est pas encore assez fiable actuellement. Par exemple j’ai acheté un capteur Scosche RHYTHM+ réputé pour sa qualité de mesure. En faisant des fractionnés, les données ne sont pas assez réactives et précises. En l’utilisant pour mesuré la FC de repos couché le matin, cela pourrais être très pratique, on l’enfile au bras ou au poignet et on mesure. Pas besoin d’aller à la salle de bain pour mouiller une ceinture de poitrine, se remettre à l’horizontale pour revenir au calme puis enfin prendre le pouls. Malheureusement les données optiques cardiaques sont fausses, chez moi, elles ne s’affichent pas sous les 42 pulsations par minute quant elles sont réellement à 35 ou 36 puls/min. Donc cette méthode est inutilisable pour examiner sont état de surentraînement. La fréquence cardiaque RR est également estimée au lieu d’être réel, ce qui fausse le calcule du temps de récupération fait par la montre ou les logiciels d’analyse. Maintenant pour une utilisation mise en forme et plaisir, cette technologie est très pratique et peu contraignante si l’on peut s’accommoder d’imprécision. Pour une utilisation dans le cadre d’entraînements structurés sérieux et une orientation de compétition, rien ne vaut actuellement une ceinture thoracique. Aujourd’hui ont trouve des ceintures très confortables et fines, par exemple la Suunto Smart Sensor, elle est Bluetooth et est entre autre également compatible avec la Ambit 3, Traverse et la nouvelle Suunto Spartan ultra ou sport.

Bon vent et bon entraînement à tous, profitez un max de la nature.

http://WWW.st-denis.ch

10)
RaphaelY
, le 08.07.2016 à 16:54
[modifier]

Pour moi : Montre Garmin, balance Withing et Ruby track reste le trio gagnant et le plus fiable !

Tout se synchronise, ça reste en grande partie en local (sauf la balance, si je ne me trompe pas) mais en aucun cas public.

11)
François Cuneo
, le 08.07.2016 à 17:49
[modifier]

Merci pour vos remarques que j’ai lues avec attention.

En ce qui concerne Runkeeper, je viens de le synchroniser avec Strava, ce qui s’est assez bien passé. J’ai pu constater, grâce au journal de Srava, que plusieurs erreurs d’enregistrement que je n’avais pas vues pendant ces dernières semaines sont arrivées.

Vraiment, Runkeeper ne fonctionne plus correctement du tout, c’est une catastrophe. À la limite, ils devraient couper l’accès à l’Apple Watch parce qu’elle fait plus de mal que de bien au service. Mais je me vois déjà gueuler dans ce cas…

J’ai fait quelques tests en marchant avec Strava et la montre: impressionnant! Ça synchronise immédiatement, la fréquence cardiaque (certes Denis, certainement un peu imprécise) est immédiatement reportée sur l’iPhone et donc sur le site, une merveille!

J’ai fait un peu tous les tests possibles, ça a marché à chaque fois.

Cela dit, l’application Strava sur iPhone est un peu moins souple au niveau affichage que celle de Runkeeper dont je me plaignais plus haut.

Cela dit, je vais courir sur Strava, et puis synchroniser sur Runkeeper à l’aide de Tapiirik.

Quant à la balance Withings, elle passera par l’entremise de Santé sur Strava si j’ai bien compris puisqu’il ne charge pas ces données en natif.

Dommage d’ailleurs… Ah la la, sur certains points, je vais regretter Runkeeper, mais là franchement, ce n’était plus possible.

12)
Kcd
, le 09.07.2016 à 08:30
[modifier]

Salut
Je suis passé par les mêmes interrogations, sauf qu’au moment ou j’ai commencé la course a pied, l’AppleWatch n’existait pas.
Mais mon iPhone m’a toujours accompagné sur mes sorties running.
Puis j’ai voulu mesurer correctement mes pulses. Et je suis passé sur une montre POLAR (+iPhone pour le GPS )
Puis tout le materiel commençais a faire lourd, surtout que j’écoutait de moins en moins de musique en courant.
Et je suis passé sur une montre POLAR RC3 GPS. Mes données de courses étaient enregistrée manuellement sur RunKeeper en plus de polarpersonaltraner.com ( ou la montre enregistrait directement les données.
Puis sur une Tomtom Runner. Et la aussi copie manuelle sur Runkeeper pour garder tout mon historique.
Puis une Polar M400 ( par ce que les capteurs au poignet : beurk ). Et rebellante pour une copie manuelle vers Runkeeper en plus de Polarflow
Et aujourd’hui une POLAR V800 ( un petit plaisir ). Et là j’en ai eut assez. Fini Runkeeper, passage integral ( avec toute mon historique ) vers Strava. C’est plus polyvalent et plus ouvert que RK. Et sur polarflow, la copie est automatique.
Francois, si je peux me permettre, l’AppleWatch c’est joli, mais ca ne remplace vraiment pas une bonne montre cardio GPS. Elles sont moins jolies, mais elles font leur job. Et bien !

13)
Caplan
, le 09.07.2016 à 09:41
[modifier]

Cela dit, je vais courir sur Strava, et puis synchroniser sur Runkeeper à l’aide de Tapiirik. Quant à la balance Withings, elle passera par l’entremise de Santé sur Strava

C’est génial, la course à pied! Tu rencontres plein de monde! ;-)

15)
brownsugarDB16
, le 09.07.2016 à 16:57
[modifier]

Strava a une très belle interface sur le Mac … mais lorsque je l’utilise pour courir par exemple à partir de l’apple watch, les données de calories sont bien envoyées à l’application « activé » de l’iPhone (le cercle rouge), mais la session n’apparait pas dans l’application ‘activité » comme un « exercice »… (runkeeper le fait par ex). Du coup c’est frustrant… A moins que j’ai happé un paramétrage …

16)
Yves from Geneve
, le 11.09.2016 à 19:29
[modifier]

Bonjour François,
En ce qui concerne Runkeeper, je viens de le synchroniser avec Strava, ce qui s’est assez bien passé. J’ai pu constater, grâce au journal de Srava, que plusieurs erreurs d’enregistrement que je n’avais pas vues pendant ces dernières semaines sont arrivées.

Comment as-tu procédé ? Je cherche mais je sèche !

Merci !