Profitez des offres Memoirevive.ch!
L’arnaque des Reflex Numériques, ou les poussières inévitables !

Bonjour à tous

Comme vous l'a dit notre "grand Cuk" dans cet article. J'AI CRAQUÉ, oui, je viens d'acheter le kit "reflex numérique Nikon D70".

Mon envie, ou mon rêve depuis longtemps, était de posséder un zoom très grand-angle, soit: le 12-24 (18-35 équivalent 24x36) qui me permettrait enfin de faire des panoramas de paysages en m'évitant mes assemblages fastidieux d'antan.

Vu le rabais de 30 % proposé par Nikon Suisse sur les accessoires dont le fameux zoom, OUI, j'ai craqué!... Mais pas pour le D70 qu'on se le dise bien, c'est vraiment le rabais, donc le prix "accessible" de ce zoom qui m'a finalement décidé.

Reflex numérique: mes premières impressions
Avant d'entrer dans le vif du sujet... Sachez que j'ai quitté l'âge de pierre il y a 5 ou 6 ans (entendez par là que je n'ai plus retouché d'appareil compact ou reflex argentique). Ces années-là, je les ai passées en compagnie de divers APN compacts ou bridges, raison de plus de vous faire partager mes impressions.
Alors Blues, reflex numérique VS APN compact ou brigde? avantages et désavantages?

J'aime:

  • la réactivité (vitesse au déclenchement) d'un boîtier reflex, même les bons bridges peuvent "aller se coucher"
  • la qualité des images qui sont effectivement supérieures à celles d'un bon bridge
  • et c'est tout... je pense que même les deux avantages ci-dessus seront gommés par de futurs bridges sophistiqués d'ici deux à trois ans.
  • ah, si... hum... j'ai oublié, le fait de pouvoir changer d'objectif, qui reste le paramètre le plus important

Je n'aime pas:

  • le volume encombrant et le poids de ce matériel qui ne me permet pas de passer "discret" selon les situations
  • l'aspect en général "frimeur" du gars qui se prend pour un pro (faudra que je vire rapidement cette lanière avec le logo Nikon)
  • le trop de fonctions-boutons qui me perturbent (je suis un instinctif et pas un technicien)
  • la fragilité et vulnérabilité à la poussière... et surtout les précautions à prendre pour éviter ces maudites poussières qui de toute façon sont inévitables (c'est d'ailleurs le sujet de cette humeur) et la galère des diverses solutions de nettoyages qui s'en suivent!
  • la visée à travers l'œilleton... alors que je m'étais habitué à la visée avec l'écran LCD, je trouvais ça très fun et surtout très pratique (dans les salles de concerts étriquées pleines de gens); alors avis aux fabricants: à quand le vrai reflex de mes rêves, celui où l'on pourra aussi viser à travers l'écran LCD?
  • le retour au format traditionnel 2x3 (ou 24x36) qui en fait, ne me parle plus car trop allongé (démodé?).

En résumé, il semblerait que je ne sois pas un utilisateur d'appareil reflex; je me demande d'ailleurs si à long terme je ne vais pas revenir à un brigde pro; en attendant il faudra que ceux-ci progressent en qualité et surtout en réactivité. De toute façon, je ne m'imagine pas travailler seulement avec ce reflex, je conserve donc précieusement mon bridge Canon G2 que j'emploie selon la situation.


L'arnaque des Reflex Numériques = poussières sur le capteur. Quelle calamité!
"On nous cache tout, on nous dit rien!"

Et alors, content?

Après quelques jours, me voici déjà un peu déçu par mon achat! Aucun problème matériel réel, tout fonctionne parfaitement bien; si ce n'est qu'après 3 jours et quelques changements d'objectifs plus tard, voici qu'apparaissent des poussières indésirables sur mes images. AILLE! là je dois dire que c'était le gros point faible... celui qui me retenait de passer au reflex numérique! Je me sens donc arnaqué! Voir mes deux images ci-dessous:


Photo 1: vous remarquerez que même à cette taille la poussière est visible

Photo 1: zooming sur la puce-poussière


Photo 2: vous remarquerez que la poussière est exactement positionnée
au même endroit que sur la photo 1

Photo 2: zooming sur la puce-poussière

Mais alors, par où elle entre cette poussière?

Le truc marrant, c'est que nous avons acheté DEUX kits D70 en même temps (un pour moi, l'autre pour une amie), cette amie a aussi eu dès le départ le même type de tache (puce ou poussière) qui sont apparues!; par contre, énorme différence avec moi, elle n'a jamais démonté son objectif! Cela voudrait donc dire qu'il y a pénétration de poussières même si l'on se décide à ne jamais changer d'optique?... Eh bien, tous renseignements pris, la réponse est OUI... du moins les premiers temps, car il faut savoir que lors de la fabrication de l'objectif, il reste à l'intérieur des microparticules qui descendent tôt ou tard dans la chambre noire du boîtier et se collent finalement au capteur CCD.

Après avoir contacté mon magasin préféré, il semblerait qu'après un coup de soufflette, ces microparticules s'en vont... mais pas définitivement, faut pas rêver! Ils m'ont aussi avoué que l'objectif 18-70 du Kit même si d'assez bonne qualité, est une vraie pompe à poussière... qu'on se le dise! Moralité si vous en avez les moyens achetez le boîtier "nu" avec un objectif-zoom de qualité supérieure!

À ce propos, je retiens quelques phrases que j'ai pu lire sur le forum du D70

  • pour ce qui est des poussières dans le 18-70. Il est effectivement reconnu que cet objectif est un véritable aspirateur
  • le 18/70 est réputé pour attirer les poussières. À chaque fois qu'on zoome, des poussières peuvent entrer (Test chasseur d'image)

Ca ne vous fait pas un peu peur tout ça? (moi oui). Sans compter qu'avec les changements d'objectifs, c'est encore d'autres types de poussières qui peuvent entrent dans le boîtier, selon les exemples que j'ai piqué sur des forums:


1: poussières de type "rondes"


2: poussières de type "grunge"

3: poussières de type "cheveux" ou poil

Et maintenant?

Je vais devoir apprendre à vivre avec cette "schtroumpherie" de poussière. Mon magasin m'a appris le nettoyage basique à la soufflette (je viens d'acheter la grosse "de chez" Hama). Nous verrons plus bas, qu'il existe pour des cas plus graves que le mien, d'autres solutions de nettoyage, souvent assez coûteuses, risquées à appliquer donc pas forcément garanties! (good business).

En discutant avec mon magasin préféré, je leur ai fait les critiques suivantes:

  • je leur ai reproché de ne pas assez mettre en garde les "néophytes" sur les diverses précautions à prendre
  • sur les risques qu'encourent leurs acheteurs et s'ils sont prêts à les assumer... puisqu’apparemment cela arrive régulièrement, même sur du matériel tout beau, tout neuf.

Précautions basiques (protégez-vous!)

  • achetez une sacoche propre, si possible en matériau plastique avec une fermeture éclair de genre hermétique (évitez par exemple de recycler votre vieille sacoche en tissus)
  • dans cette sacoche, vous tournerez toujours votre appareil à la verticale (objectif vers le bas, boîtier vers le haut)
  • prévoyez l'achat de la grosse soufflette Hama (pour le nettoyage du D70 =sur "M" (manuel), tenir le déclencheur en position "B" (Bubble), le miroir s'ouvre et vous avez accès au capteur CCD -attention à ne pas relâcher le déclencheur avant d'avoir terminé-)
  • ne jamais employer de spray-bombe à air pour l'intérieur du boîtier (car le CCD serait refroidi par l'air de la bombe et condenserait par l'humidité. Cela risquerait de faire coller encore plus de poussières)
  • un changement d'objectif se fait dans un endroit reconnu propre (ni dans un champ de blé, ni sur une plage): objectif vers le bas posé sur une table, donc le dos du boîtier -écran lcd- contre vous (évitez à tout prix de tourner le boîtier "nu" -trou- contre en haut, le risque de pénétration est évident)
  • ne jamais laisser le boîtier "nu" sans objectif
  • contrôlez régulièrement vos objectifs et nettoyez-les si nécessaire (air + tampons pour lunettes)
  • avoir l'habitude d'un logiciel de retouche photo... Car à moins d'avoir un portable pour visualiser les images en "live"... on ne sait pas à l'avance si la session photo sera "avec ou sans" poussières. Donc autant se préparer à réparer "les dégâts".

Les diverses solutions de nettoyage (je ne fais que vous produire ici, ce que j'ai vu sur le web. ATTENTION: toutes ces solutions sont à vos risques et périls)

  1. pour les cas pas grave: la soufflette "Dust Ex" Hama citée plus haut
  2. la solution "Sensor Brush" de Visible Dust, un produit de nettoyage sous la forme d'un "simple" pinceau
  3. le pinceau caoutchouc "Sensor Swipe" ou le kit complet liquide et chiffonnettes y compris le Sensor Swipe
  4. voir aussi cette page marchande où sont réunis tous ces produits

Comme je n'y connais pas grand-chose, je ne vous offre ici aucun mode d'emploi ou solutions (je préférerais ne jamais avoir à les connaître). Vous trouverez tous les conseils et solutions sur le site de Cleaning Digital Cameras.com, bonne lecture.

En conclusion

La technologie "anti-poussière" n'est pas encore en point, Olympus avec sa nouvelle gamme E1-E300 semble avoir trouvé une solution avec son vibreur à ultrasons en faisant tomber la poussière sur un... ruban adhésif., mais seul le recul nous dira ce qu'elle vaut.

Mon jugement: la technologie va trop vite; les produits à peine sortis des labos se retrouvent sur l'étalage des marchands; nous servons de cobayes (ainsi que notre porte-monnaie); la communication sur des problèmes aussi importants nous est masquée! Bref, personnellement je sens "grugé"! (je n'ose pas dire plus).

Au final, si vous vous décidez "tout de même" à acheter un reflex numérique, il faut vous poser ces deux questions:

vais-je arriver à vivre avec ces problèmes de poussières?

suis-je prêt à assumer ces problèmes (les nettoyages et ses risques, la retouche photo)?

Personnellement j'ai décidé que j'allais utiliser mon matériel "à fond les manettes" ces prochains jours avec le zoom kit 18-70; si ces problèmes de puces-poussières persistent ou s'aggravent, je demanderais le remboursement complet (j'ai déjà émis cette réserve au magasin)... Au pire, je me rachèterai un bridge; celui qui me branche actuellement est le Nikon 8400 avec son grand-angle 24 mm d'origine.


Quelques liens

Voilà, j'espère que je ne vous ai pas trop paniqués?... À bientôt, BLUES

33 commentaires
1)
bob
, le 20.12.2004 à 01:04
[modifier]

Bien étrange comportement. J’ai presque envie de dire c’est bien fait, Blues ! Presque… Quand on achète un truc à reculon, ça ne va jamais bien loin. Allez, ramène tout et réveille-toi. :-)

2)
Blues
, le 20.12.2004 à 01:24
[modifier]

c’est bien fait, Blues ! ….. ramène tout et réveille-toi.

Tu as un réflex Bob ? Ca n’a pas l’air …
Car quand tu investis une certaine somme, tu as envie de faire confiance au fabricant ? Dans mon cas (et celui de mon amie) devoir se « farcir » un nettoyage quelque jours après l’achat, ca fait mal … raison de mon humeur. A partir de là, je me suis intéressé au problème plus en détail…
Et même si je le ramenais … cette humeur aura quand même servi à faire prendre conscience du problème à des acheteurs potentiels.

——–
A part ça, quand j’entends un pro qui me dit que c’est régulièrment qu’il doit nettoyer son boitier (EOS-1D ..modèle cher), que sa façon de voir les choses c’est :
– utiliser son boitier un max pendant deux ans, le rentabiliser et puis poubelle !

Quand on compare à de vieux boitiers argentiques qui sont encore d’attaque après 30, voire 50 ans …
Quelle époque vivons-nous ?

3)
drazam
, le 20.12.2004 à 01:32
[modifier]

Ouhlalalala, j’attends la réaction que dis-je, le réveil de François tout à l’heure…
Juste une question, même risque qu’avec un réflex argentique à l’époque non ?

4)
FT'e
, le 20.12.2004 à 02:05
[modifier]

J’ai deux choses à dire.

Tout d’abord, ce problème arrive également avec un argentique des familles. Evidemment, le défilement du film limite beaucoup le problème. N’empèche, il arrive qu’un vilain grain de sable raye une péloche du début à la fin, irrémédiablement. Je le sais, ça m’est arrivé avant que je n’achète un boitier pro tropicalisé.

Ensuite, ce problème arrive aussi avec certains compacts ou bridges numériques à ce que je me suis laissé dire. Et là, pas de miracle : retour au SAV…

Avec un réflex numérique, au moins, on peut tenter un nettoyage. Entre deux images en plus, pas besoin d’attendre la fin de la bobine.

J’ai dit mes deux choses (et demie). :)

5)
Ishar
, le 20.12.2004 à 05:20
[modifier]

Bon, alors voilà que Blue tu débarques il y a à peine deux semaines, rayonnant, nous annonçant que tu venais de t’offrir un cadeau de Noel : un D70 avec objectifs, flash etc. Quelques jours plus tard, c’est la déprime et la colère : ce matos c’est de l’arnaque !!! Mais qu’est-ce qui a pu provoquer tant d’amertume ?

– la poussière : là je te comprends parfaitement et si j’en détecte régulièrement dans mon D70 ces prochains jours (il est tout neuf aussi le mien) je vais me fâcher. Mais un petit peu seulement car dans mon vieil argentique, de la poussière y en a toujours eu à la longue.

– c’est gros : ben oui, c’est un reflex et les reflex c’est plus gros qu’un poket mais c’est plus petit qu’un 6×6 non ? Et ça ce voit avant d’acheter il me semble.

– l’aspect frime : tu as acheté un Nikon et c’est marqué Nikon dessus. Si ça te dérange fallait acheter un Canon. Ça fait frime aussi, bon. Un Leica… c’est encore pire. La frime ce n’est pas ça, la frime c’est prendre son appareil et le porter négligemment à l’épaule en toute occasion pour ne jamais prendre de photo, c’est le laisser artistiquement traîner sur la table du salon quand on invite les voisins à boire l’apéro, c’est le mettre bien en évidence sur la table du bistrot au lieu de le ranger dans son sac. Posséder un appareil de marque parce qu’on veut faire de bonnes photos ce n’est pas frimer.

– la visée reflex c’est pas bien j’aime mieux l’écran LCD. Ben oui, un reflex c’est justement voir l’image à travers l’objectif, pour avoir une idée aussi précise que possible de ce que sera la photo. La définition d’un écran LCD ne te donnera jamais cette précision. Si cet aspect te gêne autant, je ne comprends pas les raisons de ton achat.

– le format traditionnel du 24×36 : là c’est une affaire de goût. Je viens de laisser tomber mon vieux Canon AE-1 program (20 ans de bons et loyaux services) pour le D70. Je ne suis pas trop dépaysé.

– Les boutons et la technique. Je comprends tout à fait ce que tu veux dire par là. Tu dois imaginer ce que ça représente pour moi qui n’ai pas touché d’appareil plus sophistiqué que mon Canon avant le D70 ! Passer de l’âge de la pierre comme tu dis, à la technologie photographique moderne c’est déroutant. Avec ton appareil tu as reçu un mode d’emploi et je pense qu’en s’offrant un appareil de ce type on ne peut éviter d’y jeter un oeil. J’ai trouvé toutes les réponses à mes questions dans ce petit bouquin et découverts avec plaisir les mille et un petits trucs géniaux qu’apporte cet appareil vraiment très souple. Avec un appareil numérique c’est un vrai plaisir d’apprendre : tu essayes un truc et hop tu vois le résultat sur ton mac, même pas besoin de noter les paramètres puisque le format RAW s’en charge pour toi… génial. A la page 194 du manuel p. ex., il est expliqué comment nettoyer le filtre passe-bas qui protège le capteur. Ce boîtier est muni d’une fonction qui permet de lever le miroir et ouvrir l’obturateur : la technique que tu décris dans ton humeur n’est certainement pas une bonne solution vu le risque de lâcher le déclencheur pendant l’opération ! Ton vendeur ne devait pas avoir lu le mode d’emploi lui non plus !!!

Bref, avec un peu de patience la bête devrait s’apprivoiser et tu reviendras peut-être sur ton jugement. La qualité des images est bien là comme promis et si tu conserves ton petit appareil pour les photos de tous les jours tu ne devrais pas trop regretter ton achat. La poussière c’est ch..ant mais ne « focalisons » pas là-dessus et faisons-nous plaisir.

Amicalement, eric.

6)
bob
, le 20.12.2004 à 05:52
[modifier]

Rhalalaaaa ! T’énerve pas, Blues. Tu l’as bien cherché, franchement. Tu pouvais le louer, te le faire prêter par ta copine. Mais non, tu choisis d’aller ACHETER (?) ce D70 dont tu n’as pas envie. Tu le dis toi-même en insistant lourdement. C’est juste là, et à ce niveau de prix, que je trouve la démarche un peu surprenante (la forme). Voilà. Pas plus, mon cher Blues.

Sinon, va pour la mise en garde, les conseils, les astuces, les liens (le fond). Merci. Très sympa et précis, comdab. Mais tu ne pouvais aller que de déception en déception. Si tu n’aimes pas tel morceau et que tu le joues quand même, ne t’étonne pas s’il ne se passe rien. Ça te parle plus ?

Bien sûr que oui, j’ai un reflex numérique. Depuis six mois et avec plus de 12 000 photos au compteur. Un enchantement. Oui, j’ai des poussières. J’en ai même dans le viseur. Le flash brûle tout ce qu’il voit. Et malgré tout cela, je me répète, c’est un enchantement. Bon, j’en ai eu envie, je suis allé l’acheter, j’étais sur un nuage mais, c’est vrai, ça n’explique pas tout.

Au passage, pour les taches, je trouve l’outil Correcteur beaucoup plus efficace que l’outil Tampon. Pas pour tout, évidemment, mais sur un ciel, par exemple, c’est assez fantastique. Découverte récente pour moi. Pardon pour les autres. J’apprends tous les jours.

Allez, ne râle plus comme ça, Blues. C’est ma tournée. Qu’est-ce que tu prends ? :-)

7)
julien
, le 20.12.2004 à 06:22
[modifier]

Utiliser la méthode du « Bulb » pour relever le miroir afin de nettoyer le capteur n’est pas une bonne idée. Il est facile de faire une fausse manipulation et avoir le miroir qui se referme pendant le nettoyage (avec un gros risque d’endommager le mécanisme).

Pour nettoyer le capteur, il y a une option de menu qui permet de relever le miroir (et par rapport à du Bulb a l’avantage qu’on ne doit pas garder appuyer sur le déclencheur pour toute la durée de l’opération). Malheureusement, je n’ai pas mon D70 sous la main et ne me souviens plus exactement où trouver cette entrée de menu.

8)
François Cuneo
, le 20.12.2004 à 06:28
[modifier]

Ouhlalalala, j’attends la réaction que dis-je, le réveil de François tout à l’heure…
Juste une question, même risque qu’avec un réflex argentique à l’époque non ?
Editer

Mon cher drazam, je suis réveillé!

Je réagirai tranquillement dans l’humeur de demain. Je pense que certaines choses seront déjà dites en commentaires. Mais bon…

J’aime beaucoup cet article (j’ai eu le temps de réfléchir à ce qui était dit dadans parce que je l’ai lu avant qu’il soit en ligne). J’ai déjà eu l’occasion de discuter avec Blues à ce sujet (tu dois encore avoir un mail en attente blues d’ailleurs).

J’aime bien les coups de coeur de ce type. Mais bien évidemment, je ne suis pas d’accord sur tout. Sur certaines choses oui, pas sur d’autres.

9)
pilote.ka
, le 20.12.2004 à 07:13
[modifier]

Blues> »Mon jugement: la technologie va trop vite; les produits à peine sortis des labos se retrouvent sur l’étalage des marchands; nous servons de cobayes (ainsi que notre porte-monnaie); la communication sur des problèmes aussi importants nous est masquée! Bref, personnellement je sens « grugé »! (je n’ose pas dire plus). »

C’est ce que je ne cesse de répéter. La photo numérique est à son balbutiement. On est tous des beta-testeurs.
En ce qui concerne les modes d’emploi je les ai toujours trouvé rasoirs. Ayant aquis un Nikon 8800 depuis plus d’un mois, je dois dire que celui-ci me tombe des mains et que je ne le trouve pas marrant du tout.
Bien sûr, François pourra toujours vanter les avantages du numérique.
Mais alors plus simple s’il vous plait.

10)
Tony
, le 20.12.2004 à 07:52
[modifier]

Enfer et damnation !

J’en ai marre des gens qui me parle de visée à travers l’écran LCD. Ca va bien sur un compact mais lorsqu’on parle d’équipement reflex, le principe même l’en empêche. Le but étant de viser à travers une « réflexion » du sujet au travers de l’objectif. De plus et comme dit plus haut, la qualité du LCD ne s’approche absolument pas de celle d-un r reflex. Pas moyen d’avoir la profondeur de champ et la mise au point correctement. Le seul bémol de la visée reflex, surtout dans ces appareils semi-pro, étant le taux de couverture qui est rarement au-dessus de 95% de l’image réelle.

Maintenant, il est clair que la poussière est l’ennemie jurée de la photo numérique.

Cela dit, j’ai un Canon 10D depuis plus d’un an et j’en ai pas réellement souffert en utilisant essentiellement 2 objectifs sigma de bonne facture disons. J’évite le plus possible de changer d’objectifs sur le terrain, seulement, c’est difficile de faire autrement parfois.

De même que FT’e, j’ai eu des films rayés à l’époque où s’utilisait l’argentique. Surtout dans des régions où le sable est en permanence dans l’air comme du côté du grand canyon, aux états-unis.

Pour ce qui est du côté frime, Eric a très bien exprimé ma pensée. Lorsqu’on achète n’importe quel produit, la marque y est souvent mise en évidence. La plupart des gens ne s’amusent pas à cacher le logo de leur voiture, de leur TV, de leur cellulaire, etc. Le seul truc qui me dérange là-dedans, ce serait plutôt la convoitise des autres.

Pendant plusieurs années, j’ai un peu laissé de côté la photo parce que le fait de devoir faire développer les images ne me convenait pas, sans parlé du prix de revient. Cela ne me permettait pas de savoir sur le moment si l’image était correctement exposée et cadrée. Le numérique m’a apporté une souplesse sans comparaison tout en apportant de nouveau paramètres à devoir prendre en compte, comme la sauvegarde et pérennité des clichés.

La poussière était déjà un problème avant et continue à l’être aujourd’hui, peut être d’avantage, c’est vrai. Mais de là a dire que nous sommes « bluesés ». Dans ce cas, on est tout autant en achetant un bridge car ces appareils sont loin d’êtres étanches. La poussière y rentre moins facilement que sur un reflex mais dès qu’il y en a, c’est le démontage assuré au SAV.

Aussi, la qualité des objectifs d’un bridge est relativement bonne, malheureusement, un zoom 10x comme on en voit dans les dernier bridges sortis ne peut pas être bon à toutes les focales. Il y a donc un compromis de qualité entre la position grand-angle et télé.

Enfin bref, bien que ton article soit forcément partial, il met en garde les gens sur ce paramètre, par mis tant d’autres, à prendre en considération lors de l’achat d’un reflex numérique et là est son mérite.

Salutations de l’Australie ou je suis en vacances et la chaleur à crever.
Et dire que c’est Noël samedi prochain

11)
Inconnu
, le 20.12.2004 à 08:36
[modifier]

Blues: certes le souci des poussières est un point noir de la photo réflex numérique. A part changer ses objectifs dans une salle blanche, point de salut.

Cependant, il nefaut pas tout dramatiser. Dans mon cas, je n’ai pas eu de souci. Depuis janvier dernier, j’ai shooté 8500 photos, et avec 6 objectifs, je peux te dire que j’en change fréquemment, souvent même (c’est bien pour ca que j’ai acheté un réflex) et que je n’ai pas à souffrir de poussiéres parasites. De temps en temps nettoyage du miroir, une fois du prisme. Mais c’est tout. Aucun souci d’image.

Quand je vois certaines personnes sur des forums acheter un Sigma 18-125 ou autre, dans le seul but de ne pas avoir à changer trop souvent d’objectif par peur de poussière, je me dis qu’ils auraient du acheter un compact ou un bridge.

Accroches toi, achéte toi un kit de nettoyage, et retourne faire des photos sans arrière pensée aucune.

12)
Roger Baudet
, le 20.12.2004 à 08:49
[modifier]

Blues, deux remarques :

1) Je trouve ta seconde photo superbre (j’adore la couleur), ce qui veut dire que tu as une bonne sensibilité humaine et un bon appareil.

2) Si tu regardes bien, tu as confondu de la poussière avec ce qui n’est qu’une simple escadrille d’OVNI (banal dans le ciel Romand, il y en a même (que je ne citerai pas), qui jouent avec des fusées à eau sous ces latitudes !

Ceci étant, il y a quelque chose de pas normal. Avec quelques précautions minimes (que tu sites), un numérique reflex reste propre. Je n’ai personnellement aucun problème de ce genre, mais j’avoue être très « pointu » sur l’entretien de mon boîtier. Peut’être qu’il y a un phénomène d’électricité statique qui se crée avec ton appareil.

13)
Inconnu
, le 20.12.2004 à 08:56
[modifier]

J’ai moi aussi acheté le D70. Parfaitement content, mais je suis plus un « amateur » qu’un « amateur passionné »! J’ai surtout acheté cet appareil pour la qualité des photos, et je ne le regrette pas. Pas encore fait attention aux poussières.
Cela dit, si cet appareil est peut-être un luxe pour moi, cet achat a été précédé d’une réflexion préalable, notamment sur l’encombrement qu’il représente, dont Blues parle dans son article. A mon avis, l’avenir de la photo c’est ça:

– un appareil « de luxe » type D70 pour faire de très belles photos quand on en a envie
– un téléphone mobile avec appareil mégapixel pour faire des photos sur le pouce, de manière inattendue.

J’ai déjà le D70, j’attends la sortie de ce mobile qui permet de faire des photos correctes voire bonnes pour un tirage 10×15. Peut-être le Nokia 6630…

14)
Blues
, le 20.12.2004 à 08:58
[modifier]

Ah, là, là … avant cette parution, j’avais écrit dans un petit message à François : « lundi je ne vais pas me faire que des amis » (voir des ennemis !).

Effectivement, j’ai écrit cette humeur « très énervée » le jour même ou mon amie et moi avons eu ces problèmes de poussières (3-4 jours après achat)…

Il faut dire, que vu que c’était « le truc » dont j’avais peur … le fait que ça nous tombe dessus aussi rapidement explique en partie (je ne cherche pas des excuses) cette humeur.

Il est vrai aussi que je suis quelqu’un d’instinctif « qui pète un câble » très rapdiement, sans en mesurer les conséquences !!! (au moins je le reconnais, c’est déjà pas mal.. hein ?).
Cet article aura au moins l’avantage de ne laisser personne indifférent.

Une semaine, 500 photos et …. 2 nettoyages plus tard; je me calme un peu… Hé, hé… car je commence à entrevoir les divers avantages. C’est pas radical, ok, mais le plaisir est en train de prendre le dessus.

15)
pilote.ka
, le 20.12.2004 à 11:30
[modifier]

T’en fais pas Blues, ta réaction est normale en tout points pour quelqu’un qui vient d’acheter son reflex, selon moi :)

Bien sûr, avec le temps, tu intérioriseras toutes les obligations qu’impose ton nouvel achat, et il est probable qu’à un moment tu n’y prêtera plus attention.

Personnellement j’ai trouvé ton humeur très forte parce que tous les nouveaux acheteurs auront les même déboires. Faut pas la minimiser parce que c’est la première impression qui compte. Après t’es bien obligé de t’adapter (ce n’est pas l’appareil qui va le faire)

Quant aux appareils argentiques, quand j’ai aheté mon premier Nikon haut de gamme avec 3 objectifs j’étais au paradis. Mais comme le dit si bien François il est devenu obsolète avec les APN.
Néanmoins je continue de penser que nous sommes des sortes de bêta-testeurs et que les APN ont beaucoup de progrès à faire. Tu ne peux pas sortir ton appareil de sa sacoche et shooter parce que tu dois d’abord faire tous les réglages.

16)
aacp
, le 20.12.2004 à 11:54
[modifier]

C’est amusant cette remarque sur le format:
On avait des TV 4/3 on passe au 16/9, on faisait des photos 3/2 et on les trouve trop allongées, démodée ?
Je trouve surtout que les « petites » imprimantes pour tirages « instantanés » sont de l’arnaque pour les possesseurs de bridges : on vend du 10×15 et il faut couper deux bandes blanches non imprimées…
Au moins mon 20D tout neuf me sort du « vrai » 10×15

17)
Sparhawk
, le 20.12.2004 à 13:03
[modifier]

Je comprends ton agacement Blues, mais je me demande si tous les appareils sont égaux devant la poussière. On a beaucoup parlé de Nikon D70. Pour ma part, je possède un Canon EOS 300D, avec lequel j’ai fait près de 3000 photos avec multiples changements d’objectif, parfois dans des conditions pas optimum (plages avec vent, chemins poussièreux, etc.) et ton article m’a inquiété. J’ai donc pris en photo une surface unie et ai examiné soigneusement le cliché. Pas une seule poussière!!! Et je n’ai jamais nettoyé mon capteur. D’autres utilisateurs de 300D ont-ils eu ces problèmes de poussière?

18)
nexxen
, le 20.12.2004 à 13:07
[modifier]

Moi, je suis encore un « argenticien » convaincu (« convaincu » en un seul mot, siouplait :-).

Malgré cela, cette histoire de poussière m’intrigue car comme je l’ai déjà dit dans d’autres humeurs, mon passage au numérique n’est qu’une question de temps et de compatibilité entre mes exigences et l’offre des constructeurs. Mais ca, c’est mon affaire.

Par contre, je ne me suis jamais vraiment intéressé à cette histoire de poussière sur un capteur : j’utilise des boitiers et des objectifs tropicalisés, et j’avoue que ça fait un bail que je n’ai plus eu ce genre de problème.

D’où ma question aux utilisateurs avertis du numérique : est-ce qu’un capteur se nettoie facilement ? Perso, je ne vois pas vraiment autre chose que la souflette, parce qu’au moindre choc ou à la moindre éraflure, c’est changement de capteur obligé, je me trompe ?

Puis si un capteur est si sensible aux poussières, est-il au moins bien planqué dans le boitier où est-ce qu’on prie le ciel à chaque changement d’objectif ? Parce que moi, c’est quand même assez souvent que je me retrouve avec 4 ou 5 cailloux dans le sac…

Ca m’inquiète quand même un peu, cette histoire….

19)
François Cuneo
, le 20.12.2004 à 13:11
[modifier]

Quant aux appareils argentiques, quand j’ai aheté mon premier Nikon haut de gamme avec 3 objectifs j’étais au paradis. Mais comme le dit si bien François il est devenu obsolète avec les APN.
Néanmoins je continue de penser que nous sommes des sortes de bêta-testeurs et que les APN ont beaucoup de progrès à faire. Tu ne peux pas sortir ton appareil de sa sacoche et shooter parce que tu dois d’abord faire tous les réglages.

1: je crois n’avoir jamais dit ça, ou alors il faut me montre où. Un appareil haut de gamme argentique n’est jamais obsolète.

2: je sors mon appareil souvent de son sac et je ne règle pas à chaque fois tout mon barda. Il se trouve que lorsque je veux du simple, je fais du simple, et si je veux compliquer ou obtenir un résultat particulier, je le fais. Mais il est parfaitement possible de photographier aussi simplement en numérique qu’en argentique.
Même avec un boîtier haut de gamme.

20)
julien
, le 20.12.2004 à 13:23
[modifier]

nexxen : (tout d’abord une note liminaire : je ne vais parler que du seul boîtier reflex numérique que je connaisse vraiment, le D70) Le boîtier du D70 est basé sur le boîtier du F80, le capteur n’y est donc pas plus protégé que le film du F80… il y a des « jours » très visibles entre le système du miroir et la chambre. La principale différence (du point de vue de la poussière) entre un argentique et un numérique, c’est que le capteur est chargé électriquement, et a donc plus tendance à attirer et coller les poussières que le film.

Pour le nettoyage, plusieurs méthodes sont possibles : souffler (mais ne permet pas de tout enlever, car les particules sont souvent collées de manière électro-statique sur le capteur), nettoyage avec un pinceau électro-statique (dans l’idée de transférer la charge de la poussière au pinceau), nettoyage avec un produit et des tissus idoines (permet le meilleur nettoyage).

Autrement, Minolta (de mémoire, pas sûr à 100% que ce soit bien eux) ont développé un système de micro-vibrations sur le capteur qui s’active automatiquement après chaque changement d’objectifs et qui permet de faire tomber les poussières sur une languette auto-collante que l’on peut changer facilement.

21)
Barbarello
, le 20.12.2004 à 14:13
[modifier]

Retirer l’objectif

Au dos du boîtier,appuyer sur la touche MENU, sélectionner « Clé-à-Molette » puis Verr.miroir mettre OUI en surbrillance, appuyer sur le déclencheur.

« En aucune circonstance vous ne devez toucher le filtre »

NIKON Mode d’emploi du D70 page 194

Un petit coup d’air comprimé, du vrai dégraissé de chez CARBAGAS, deux, trois atmosphères à distance respectable de la chambre.

Éviter impérativement les cartouches d’air de petite capacité, qui expulsent un aérosol peu recommandable.

Mettre l’interrupteur principal sur OFF, le miroir redescend.

———————————————————–

Il est en effet navrant de constater, qu’au 21ème siècle, il est toujours indispensable d’entretenir le matériel photographique. Mais que fait la Police !!!

Noooooooooon, Blues, je déconne…

22)
Scal
, le 20.12.2004 à 17:18
[modifier]

Suis d’accord avec Blues.

Pour Ishar et Tony :

Pourquoi ne pas permettre, en plus de la visée par réflexion, d’utiliser aussi la visée via l’écran. En tout cas, si on l’ajoutait, ça ne ferait en tout cas pas perdre de l’attrait à l’appareil.

Quand vous regardez vos photos ensuite, vous ne les regardez pas dans le viseur et pourtant la qualité de ce mini écran LCD est bien pourrie comparé à la taille normale.

Je pense simplement que la raison de cette absence est technique, mais sera corrigée prochainement. Sinon pourquoi les constructeurs auraient-ils mis des écrans sur les carméras vidéo ? C’est pourtant mieux dans le viseur, non ? Mais moi je vous le promet, je ne l’utilise jamais, le viseur. Mais toujours l’écran.

J’achèterai donc un réflex numérique que lorsque la visée sera possible via l’écran. Sinon, je garde mon bon vieux réflex argentique qui fait très bien l’affaire.

Salutations.

23)
Ishar
, le 20.12.2004 à 18:24
[modifier]

Salut Scal,

Oui, en effet, la visée via l’écran LCD devrait être possible. Il suffirait qu’un mécanisme relève le miroir et active le capteur. Une des raisons pour lesquelles j’ai acheté un reflex est justement la visée reflex. Outre le cadrage (qui peut se faire via l’écran), le choix du plan de mise au point, la profondeur de champ, l’ambiance générale de la future image sont impossible à visualiser autrement que dans le viseur. La pauvre définition de l’écran et sa petite taille ne donne pas accès à ces paramètres. L’ajout d’un tel système serait certainement gourmand en énergie puisque, contrairement à un bridge, il faudrait maintenir électro- mécaniquement le miroir en position haute. Ça ferait un bouton de plus qui ne plairait certainement pas ni à Blues ni à pilote.ka qui trouvent ces appareils déjà bien compliqués.

Quant à regarder mes photos une fois prises sur l’écran LCD… non, pas vraiment. Cet écran me sert uniquement à visualiser les menus de mon appareil, ce qu’il fait très bien. Pour le reste, l’écran de mon ordinateur est bien plus confortable.

Amicalement, eric.

24)
esales
, le 20.12.2004 à 18:37
[modifier]

J’ai un Nikon D70 depuis + de 5 mois (dont 2 passés en Afghanistan) et je n’ai jamais eu à nettoyer le capteur du D70, malgré les nombreux changement d’objectif (SIGMA 70-200, NIKKOR 35mm et 50mm ainsi que le 18-70).
Je n’ai jamais changé un objectif en plein vent dehors, mais je change régulièrement en extérieur sans soucis (pourvu que celà dure).

J’ai eu à nettoyé très souvent la lentille avant des objectifs, 2 fois ou 3 fois le mirroir, mais rien d’insurmontable.

Pour le moment, le seul entretien, c’est les lentilles extérieures des objectifs (comme sur tout appareil photo).

Le D70 a vu le chaud (en Afghanistan) et le froid (ces derniers jours dans l’est de la France avec la neige) sans aucun soucis.

Bref soit j’ai de la chance (ce qui est possible) soit l’appareil de « Blues » a un soucis d’étanchéité. Mais je ne considère pas le D70 comme un nid à poussière.

Bonsoir à tous

25)
Barbarello
, le 20.12.2004 à 18:38
[modifier]

“Au retour d’une sortie sur le terrain, […] Larry se rendait dans la petite chambre que lui avaient attribuée les militaires: là, il déployait soigneusement son matériel et entreprenait de le nettoyer pièce à pièce, vérifiant et polissant les lentilles, démontant les appareils pour les aérer. Puis […] il s’apprêtait pour le dîner – chemise à manches longues et cravate, très gentleman anglais […]”

in Larry Burrows « Vietnam » c/o Flammarion ISBN 2-0801-1042-X

http://www.life.com/Life/burrows/vietnam.html

26)
Blues
, le 20.12.2004 à 18:55
[modifier]

soit l’appareil de « Blues » a un soucis d’étanchéité. Mais je ne considère pas le D70 comme un nid à poussière.

D’après ce que j’ai pu lire sur les forums du D70, + la confirmation de mon magasin… il semblerait que c’est plutôt l’optique 18-70 fournie en kit qui est une POMPE à poussière ! (malgré que cet objectif est meilleur que celui fourni avec le 300D). Apparement le boitier n’est pas mis en cause …

——-
Un GRAND merci à ceux qui par leur témoignage ont « essayé » de me remonter le moral, j’en avais bien besoin ! Surtout « esales », car avec ce qu’a vécu ton D70, après ça, je ne devrais plus avoir peur !

27)
nexxen
, le 20.12.2004 à 21:51
[modifier]

Julien : Merci pour les précisions !

Mais cette histoire d’électricité statique ne simplifie pas la tache du nettoyage, en effet… Et si le système de Minolta est bien comme tu le décris, ça vaudrait le coup que les autres grands songent à un système de ce type :-)

28)
yfic17
, le 20.12.2004 à 22:32
[modifier]

Sinon, utiliser la technique employée en astronomie pour éliminer les poussières http://astrosurf.com/buil/iris/roadmap/helpfr.htm
Il faut prendre une photo d’une surface blanche et la soustraire à ses images. Bien sur, l’image du « flat » devra être faite avec la même optique et sans l’avoir changée sinon les poussières ne seront pas à la même place.
C’est un peu long mais super efficace et sans danger pour le capteur. Je rappelle qu’en astronomie le boitier photo se trouve sur le porte oculaire d’un télescope ouvert et de plus les poses durent assez longtemps.

29)
luckyone
, le 20.12.2004 à 22:42
[modifier]

j’ai un nikon D1 X depuis 2 ans , j’ai bien sur eu des poussières , j’ai donné deux fois mon appareil au nettoyage capteur chez nikon (gratuit soit dit en passant , ça c’est du service !!!) sinon un coup de soufflette de temps en temps et cela repart , effectivement les objectifs aspirateur ne sont pas un secret et pas seulement sur les objectifs d’entrée de gamme !!! même le 80-400 nikon est une belle saloperie à ce niveau malgré un prix de 3500.- à l’époque , mais jamais je ne voudrais retourner à l’argentique pour ce problème . le facteur de multipication des optiques est un problème bien plus grave pour moi .

un nikoniste heureux

30)
François Cuneo
, le 20.12.2004 à 23:46
[modifier]

Mais cette histoire d’électricité statique ne simplifie pas la tache du nettoyage, en effet… Et si le système de Minolta est bien comme tu le décris, ça vaudrait le coup que les autres grands songent à un système de ce type :-)

C’est Olympus, comme précisé dans l’humeur. Pas Minolta. Cela dit, comme le capteur de Minolta est stabilisé, il n’est pas fixe, et peut-être que la poussière tient moins bien dessus. À voir.

31)
Hallu15
, le 21.12.2004 à 11:43
[modifier]

J’ai un canon EOS 300D depuis plus d’un an déjà et je me suis déjà retrouvé une fois confronté à ce problème de poussière.
Pour les plus téméraires, il existe une méthode efficace, radicale et – presque – sans danger, décrite sur ce site, en anglais : http://www.bobatkins.com/photography/tutorials/sensorclean.html

Mon problème se posait pour une poussière particulière dès f8, ce qui était relativement insuppportable et m’a obligé à chercher diverses méthodes pour m’en débarrasser.
Mais en général, la plupart des poussières ne se voient qu’en faisant les tests à f22 (ou encore plus fermé), en visant le ciel ou une surface parfaitement unie avec une mise au point manuelle à très courte distance.
Dès qu’on s’éloigne de ces paramètres, on ne voit plus vraiment les poussières, ce qui correspond à la majorité des photos que l’on prend d’habitude.
Car qui prend toutes ses photos à f22? Personnellement, je m’arrête à f16 et les poussières ne sont pas visibles.
Pourtant j’ai un jeu d’objectifs qui m’oblige à changer souvent et pas vraiment dans des conditions optimales.

32)
nic
, le 22.12.2004 à 23:46
[modifier]

bonsoir
j’ai aussi eu mes belles poussieres dejà le deuxieme jour… mon magasin preferé me l’a bien nettoyé, c’est bien!
mais maintenant nouveau probleme, rien a voir avec la poussiere, donc un peut hors sujet…, mais ma D70 a commencé a deconner (on peut dire?) sur l’ecran apparait Err et je ne peut plus declencher pendant quelque secondes ou minutes, et apres ça declenche deux ou trois fois de suite, mais seulement une photo est prise et sur certaines photos il y a une bande noir en haut… voilà visite cet apres midi au magasin (pour ne pas le citer c’est photograncy) ou le tres gentil monsieur constate le probleme de obturateur et me dit de passer demain matin pour envoyer l’appareil au sav et organiser un appareil en remplacement. j’espere que nikon accepte… c’est les fetes et mon bebe arrive debut janvier…

ciao, n

33)
nic
, le 23.12.2004 à 16:46
[modifier]

et bien grace à photograncy j’aurais demain matin un D100 en pret en attendant la reparation de mon D70.
c’est quand meme le comble… je revais de ce D70 pour noel, et il passera les fetes au sav…
bonnes fetes a vous tous!

ciao, n