Profitez des offres Memoirevive.ch!
Ça me fait mal au bide, tellement c’est injuste

Il faut que je vous raconte une histoire qui m'est arrivée il y a peu, et qui m'a fichu le moral dans les chaussettes.

C'était l'autre jour, à la bibliothèque de mon école. Une de mes collègues vient vers moi et me glisse doucement à l'oreille: "Dis François, ça te dirait une trentaine d'iMacs, pour l'école". Moi bien entendu, je lui réponds que ça m'intéresse, et je lui demande pourquoi elle en a autant à disposition, et surtout d'où ils viennent.

C'est là que j'apprends que son mari est doyen dans une très grande école professionnelle lausannoise, et que cette dernière a décidé de virer tous ses iMacs pour les remplacer par des PC.

Bon, ce n'est pas encore là que l'histoire est triste.

Moi, j'ai l'habitude, je ne m'offusque qu'un tout petit peu de ce genre de décisions, même si je trouve cela souvent ridicule. Cela dit, cette école forme des apprentis, qui travaillent dans le privé sur PC, c'est peut-être dur à dire mais je trouve que l'école a le devoir de les former sur ce qu'ils utilisent. Raison de plus pour ne pas être vraiment choqué au départ, même si je suis bien d'accord qu'une école doit également ouvrir les yeux de ses élèves sur les diversités du monde, donc de l'informatique aussi.

Bref, on allait me donner des iMacs, c'était aussi important, puisque j'allais pouvoir remplacer quelques très vieilles deuxièmes machines dans les classes.

J'ai donc pris contact avec le mari de ma collègue (que je remercie chaleureusement au passage), pour savoir comment prendre contact avec mes futures machines. Je n'ai pas pu m'empêcher de lui demander le pourquoi de la décision de passer du Mac au PC. Il m'a simplement répondu que le Mac était une horreur à gérer en réseau, et qu'avec les PC, ça irait beaucoup mieux. D'ailleurs, ils disposent déjà d'un réseau PC qui fonctionne très bien, contrairement à ce qui se passe sur Mac.

Bien. Voilà voilà, c'est là qu'il faut rester calme, mais nous sommes toujours dans ce que j'appelle les mésaventures habituelles du pauvre maqueux qui doit supporter ce genre de jugements hâtifs. Je précise que le mari de ma collègue ne faisait que transmettre ce que lui avait dit le technicien responsable informatique de l'école. Lui, il n'y peut rien. Je n'allais donc pas m'énerver et essayer de le convaincre du fait qu'il avait tort.

Nous avons donc pris rendez-vous pour jeudi 25 novembre, date à laquelle nous nous sommes retrouvés devant le local informatique technique de son école. À cet endroit, 7 iMacs de deuxième génération attendaient que je les charge dans ma petite Clio. Et c'est là que les choses se sont vraiment gâtées. Le technicien (très sympa au demeurant) m'a amené dans la salle informatique, pour voir les machines qui m'attendaient pour début janvier 2005, quand les nouveaux PC allaient pourvoir être achetés. Là, de magnifiques iMacs 400 (les tout transparents), bien rangés (une trentaine) patientaient bien gentiment. Je crois bien même qu'ils ont souri quand je suis entré, j'ai compris pourquoi juste après.

Tous ces Macs, si beaux, quasiment neufs, c'était tellement joli que je n'ai pas pu m'empêcher de demander une nouvelle fois directement au technicien ce qui se passait, et le pourquoi du changement. Ce dernier m'a sorti une nouvelle fois l'argumentation du réseau. Je n'ai pas pu me retenir, et en essayant de rester calme, mais avec la voix qui tremblait un petit peu, je lui dis qu'avec un XServe, le problème aurait été résolu pour peu qu'il fasse l'effort d'apprendre à le faire fonctionner. Que moi, je sortais d'un cours PC en réseau dans le fin du fin du Département de l'Instruction Publique, où l'on nous apprenait à créer un dossier (tcheu la honte, mais bon, le problème n'est pas là). Et bien on avait un numéro, et si on avait la chance d'avoir le 4, il fallait attendre que le gars du poste 1 ait fait sa manipulation, qu'il lève la main pour dire OK, que le 2, puis le 3 fassent de même, avant que nous puissions pratiquer. Et comme nous étions une quinzaine, je ne vous dis pas le temps perdu. Parce que sinon, le réseau PC, il était tout bousicraqué.

J'ai essayé de lui faire comprendre poliment qu'un réseau mal réglé, ça fonctionnait en tout cas aussi mal sur PC que sur Mac.

Alors, le technicien m'a dit que de toute façon, le problème n'est pas vraiment là en fait. Il a lui-même d'ailleurs un MacOSX (à côté de son PC) sur son bureau, et il trouve ça très bien.

Non, le problème (et c'est là que ça fait mal!), c'est que les jeunes apprentis, lorsqu'ils ouvrent la porte de la salle informatique, disent à chaque fois: Et m.... c'est des Macs! Et que cette salle d'informatique, à disposition des élèves, était toujours complètement vide.

Pire: à la médiathèque de l'école, des PC et des Macs sont mis à disposition pour aller sur Internet. Et bien les élèves font la queue pour aller sur les PC, alors que les Macs dans le même temps sont libres.

Ce sont des jeunes qui réagissent comme ça dans cette école, et dans une très très grande majorité. Cela peut nous montrer pourquoi le Mac perd jour après jour des parts de marché. Qu'est-ce que j'ai lu hier? 1.8 % au niveau mondial et 1.5 % en Europe?

C'est à pleurer je vous dis!

Et nous qui pensons que tout va bien... Et si la réalité c'était ça? Qui veut encore des Macs chez les jeunes, qui sont, je le rappelle, de futurs clients d'Apple?

Ce qui m'a achevé, c'est que lorsque j'ai mis les Macs dans la voiture avec le personnel de l'école, nous avons croisé deux profs qui se sont exclamés: Yesss, ils se barrent enfin ces Macs! Depuis le temps qu'on attendait ça! Ils viennent quand les PC alors?

Je suis parti avec ma voiture, et j'avais mal au bide. Face à tant d'injustice. Je sais bien que c'est ridicule d'avoir le moral à zéro à cause d'une machine, mais c'est comme ça, j'ai été mal tout l'après-midi.

Le plus étonnant, c'est que hier, j'ai enfin eu le temps de mettre un des iMacs au travail.

Tiens, ils ont un système 9.2. Très bien. Et ils ont mis combien de mémoire vive dedans?

Aaaarh: 32 MB! Un système 9.2 avec 32 Mb de Ram! Non mais vous vous rendez compte? Et 65 Mb de Ram virtuelle (donc prise sur l'espace disque, et monstrueusement plus lente).

Même à l'époque de l'acquisition de ces iMacs (je le sais, j'en ai acheté dans mon école!), on rajoutait au minimum une carte de 64 Mb sur ces machines pour que le système soit à l'aise! Comment un technicien (l'actuel n'y peut rien, je parle de son prédécesseur) a-t-il pu installer ces machines ainsi dans cette école?

Et après on s'étonne qu'il y ait des problèmes de réseau avec ces Macs! Moi je les trouve bien gentils d'avoir daigné rendre quelques services dans ces conditions et dans cet univers hostile.

Enfin voilà! Il faut que je trouve des sous pour acheter des barrettes maintenant, et je peux vous dire que ces machines vont avoir une nouvelle vie dans notre école, bien plus belle que celle qu'ils ont déjà vécue.

Parce que ouf, nos gamins, jusqu'à dix ans, sont encore très frais. Quand j'entre en classe avec un iMac ou un eMac, ils sont encore tout émerveillés et trouvent que ce que j'ai dans les mains est très joli.

Et ça au moins, ça fait un peu de bien.

40 commentaires
1)
Franck_Pastor
, le 02.12.2004 à 00:22
[modifier]

Et c’est reparti ! Nouvelle illustration du phénomène des moutons de Panurge. Ces jeunes, techniciens et autres, que tu as vus, qui n’y connaissent rien, ne veulent pas faire l’effort d’apprendre ou de réfléchir : ils veulent juste faire comme les autres et suivre le mouvement. Et pas question de changer les habitudes : tout le monde fait comme ça, c’est tout ! Suivez le groupe ! Faire fonctionner son cerveau ? Ça va pas non, c’est trop la prise de tête :-(

Ils me dégoûtent, tous !

C’est bien ça, le « groupe » : aussi con que puissant.

Seul espoir : éduquer, encore éduquer. Ta chute finale le montre bien. Tant qu’il y aura des enseignants, il y a de l’espoir pour l’intelligence (mais il y en a de moins en moins…)

2)
drazam
, le 02.12.2004 à 00:26
[modifier]

J’aime bien quand tu racontes tes tranches de vie François, tu le fais si bien qu’on ne peut rester indifférent…

A ta place, j’aurais été comme toi, mal. Mais si ça peut te consoler, prends des nouvelles de leur réseau dans quelques temps, tu retrouveras peut être le sourire… Surtout avec leur bande de djeun’s… C’est sûr qu’au concours du meilleur bousicraquage d’ordinateurs à l’école, avec les macs, z’étaient perdants, avec ou sans RAM !

3)
Puzzo
, le 02.12.2004 à 00:34
[modifier]

Salut!

Franck, je te trouve un peu dur. Franchement, j’ai vraiment switché sur mac grâce à mon copain et macosX.

Je m’explique: j’avais un portable mac (G3 – mac os 9.2) qu’on m’avait pratiquement donné. Jusqu’alors, j’avais toujours travaillé sur PC.
Si j’ai un portable à disposition, je suis pas débile, j’essaie de m’y mettre même si c’est pas le système d’exploitation que je connais. Et bien, j’ai pas aimé! Pour moi, MacOS9 n’est pas du tout intuitif… On se fout pas mal de la gueule de Windows quand on dit qu’on doit appuyer sur démarrer pour arrêter l’ordi. Par contre, quand il s’agit d’appuyer sur spécial pour éteindre l’ordi dans la version 9, est-ce que c’est plus logique? J’ai mes doutes!

Plus tard, j’ai rencontré mon cher et tendre (bisous au passage) et là, j’ai fait la découverte de MacOSX! Rien à voir. Même si je demande toujours de l’aide de temps en temps, c’est 1000 fois plus facile, plus conviviable et esthétiquement plus beau que la version 9.

Bref, tout ça pour dire que je comprends les étudiants qui ne voulaient pas faire de rechercher sur Mac. Peut-être que si on leur mettait des machines plus récentes, plus rapides et avec MacOSX, la donne serait différente…

Puzzo

4)
Inconnu
, le 02.12.2004 à 00:37
[modifier]

Bonjour François
Très bien cette réaction.
C’est vrai que c’est étonnant ce besoin de notre époque qu’ont beaucoup de personnes de préférer les choses qui rendent malade. C’est pareil pour la nourriture, les micro ondes etc…

Mais les jeunes aiment la musique. Donc:
Il serait intéressant de faire un sorte de sondage pour savoir avec quels ordinateurs, Mac ou PC, ont été créés les succès musicaux actuels.
Et parmi les musiciens célèbres, qui utilise des Macs.
A ma connaissance, en France, la plupart des grands studios utilisent des Macs. Tous les créateurs que je connais utilisent des Macs.
J’ai un ami qui vend et installe la plupart des grands studios parisiens, (mais aussi dans toute la France), et ne vend que des Macs. Il est un des spécialiste Digidesign, entre autre. Sa société s’appelle Excel Studio.
Même Sting est venu dans son magasin.
C’est vrai que c’est désolant cette attitude vis à vis des Macs.
Comme c’est désolant aussi de voir les jeunes se mettre à fumer dès l’âge de 12 ou 13 ans, sachant les risques encourus, ou d’autres conduire avec 2 g d’alcool dans le sang.
On a vraiment l’impression qu’ils sont comme aspirés vers le danger, pour avoir l’impression de faire partie de quelque chose…

5)
Inconnu
, le 02.12.2004 à 00:42
[modifier]

Vu l’heure des 4 réactions précédentes, les « cukophiles » se couchent tard…
: )

6)
Franck_Pastor
, le 02.12.2004 à 00:48
[modifier]

Mais, Puzzo, entièrement d’accord : MacOSX écrase tout sur son passage, tellement c’est bien. Mais qui le sait ? Non, je reformule : qui ACCEPTERAIT de le savoir ? Et bien, toi certes, mais peu de monde pour finir. Pas ceux qui ont décidé le passage du Mac aux PC dans cette boîte, en tout cas ! MacOSX, c’est bien pour le technicien cité par François, mais pas pour ses apprentis !!

Je suis prêt à parier que même s’ils savaient que MacOSX était meilleur que XP et consorts, et qu’il pouvait tourner sans problème sur leurs iMac du moment qu’ils fassent l’effort d’y mettre suffisamment de RAM, et bien ils ne l’auraient pas installé quand même, parce que les jeunes apprentis n’en auraient pas voulu. Même topo, j’en mettrais ma main à couper, si c’avait été sur des machines plus récentes.

Parce que « ça ne le fait plus, c’est tout ». « C’est PC et puis c’est marre, de toutes façons il n’y a plus que ça ».

Bon, ça va, je déprime sec ce soir, je vais aller dormir !

Bonne nuit quand même !

7)
Okazou
, le 02.12.2004 à 05:15
[modifier]

En l’occurrence, il s’agit d’une école, importante de surcroît, il s’agit de savoir qui détient le jugement, c’est-à-dire l’autorité.

Les ados, ils sont à l’âge bête et leur jugement vaut ce qu’il vaut mais il est peu sûr. Un ado qui a du jugement n’est déjà plus un ado, c’est un adulte qui s’ignore. Si l’adulte, lui, n’a pas de jugement, n’est pas compétent et qu’il s’en remet au jugement des ados, il est urgent de lui retirer son autorité.

C’est pourquoi j’ai un peu de mal à accrocher à la raison que l’on t’a donnée. En la matière, je chercherais à qui profite « le crime ». Profit sonnant et trébuchant, s’entend…

> Puzzo
Tous les systèmes d’exploitation du Macintosh sont les plus accessibles et les plus simples à utiliser parmi les systèmes d’exploitation existant sur cette planète. Ils ne demandent qu’un apprentissage rapide et ça roule.

On peut dire que Mac OS toutes versions est plus simple à adopter et à comprendre pour tous les utilisateurs qui ne savent pas ce qu’est un système d’exploitation. En revanche, il est rare qu’un utilisateur ayant goûté à Windaube soit capable de trouver assez de fraîcheur d’esprit pour oublier ses habitudes passées au moment d’adopter Mac OS.

C’est d’ailleurs pourquoi je ne me suis jamais fait d’illusions sur le « switch ». Apple doit faire la conquête de nouveaux utilisateurs, pas des ex de Windaube.


« Un ordinateur sans Windows c’est comme un gâteau au chocolat sans moutarde »
Elfer

8)
pilote.ka
, le 02.12.2004 à 07:01
[modifier]

C’est une humeur qui m’attriste.

Mais ne pourrait-on pas voir chez ces ados qui ont horreur du mac, un certain goût pour la complexité et la bidouille.

J’ai des copains qui ont un PC et chaque fois qu’ils parlent informatique c’est pour se vanter d’avoir résolu un gros problème sur leur PC, problèmes dont je n’ai jamais ententu parler pour le Mac (et qui me passent au dessus de la tête)

Je crois que beaucoup de gens restent au PC aiment la bidouille, les pannes qu’ils réparent, les virus qu’ils terassent: Bref pour eux c’est ça l’aventure informatique, alors que pour nous un ordinateur doit être invisible et au service de l’utilisateur.

9)
Inconnu
, le 02.12.2004 à 07:38
[modifier]

Francois: vois le bon côté des choses, tu récupéres une trentaine de Mac gratos (faudra quand même te faire voter des budgets pour de la RAM supplémentaire).

Moi, j’ai 2 collègues du bureau qui m’ont demandé des conseils parce qu’ils veulent passer au Mac. Quand je leur demande la raison « on veut pas s’enquiquiner la vie » « réinstaller Windows tous les mois impairs » « plein de virus » « on veut un truc simple pour les enfants ».

Tu vois, il y a de quoi se réjouir tout de même.

10)
G4Beige
, le 02.12.2004 à 08:12
[modifier]

Arf 32 Mb, quand je pense au pognon que le département pour lequel je travaillais à l’Etat du Valais avait dépensé pour ajouter 128Mb de ram par machine pour passer à Windows 2000, et ce au plus fort de la hausse de ladite ram… en plus de la ram HP, très bon marché. Tout ça, 2 ans avant de passer effectivement à 2000… Surtout que les machines tournaient sur windows 95 qui ne profitait absolument pas de cet ajout…

Dans la même période ils ont acheté un joli serveur avec plein de disques SCSI hors de prix et de faible capacité. Lui n’a attendu que 18 mois dans son carton…

Tout ça pour dépenser le budget annuel, c’est à vomir.

Je vous dis pas comme j’ai du ramer pour tenter d’obtenir un écran de remplacement pour mon mac, l’un des 2 du service… Impossible, pas de budget… Ca fait mal surtout quand on voit que des dizaines de milliers de francs venaient d’être dilapidés dans le vide…

Vive l’Etat et sa politique stupide….

11)
coacoa
, le 02.12.2004 à 08:13
[modifier]

Ben maintenant c’est moi qui ai mal au ventre…

A brûle pourpoint, un exemple : chez mon père, quand j’y habitais encore, nous avons fait l’évolution Texas Instrument (1982), Atari (1986), Mac (1998). Mac depuis une bonne quinzaine d’années déjà pour sa part.

Mon petit frère, aujourd’hui 16 ans au compteur et toujours chez papa-maman, a toujours eu des macs sous les yeux, et pas des moindres (papa prof de physique à l’epfl, donc passionné de la bêbête). Et devinez ce qu’il voulait absolument avoir ? Un PC. Pourquoi ? Pour être comme les copains. Et pourquoi sinon ? Parce que Kazaa.

A noter que mon frère est un ado typique d’aujourd’hui : Korn, Slipknot, Playstation, South Park, blogs, vélomoteurs… Il allait quand même pas passer pour un nul auprès de ses copains avec un mac « comme à l’école, berk »…

Voilà. Et il adore reformater son PC tous les 4 jours parce que plus rien ne marche.

Qu’est-ce que vous voulez faire ?

J’ose une hypothèse : le monde PC est aussi complexe que le monde des ados. J’ai l’impression que Windows a façonné une manière de penser le monde (j’exagère un petit peu sans doute, mais bon…). Quand je vois mon frangin pester sur le G5 de mon père (si, si…), et que je le vois brancher mille cables tous plus vilains les uns que les autres sur son PC, j’ai l’impression qu’il fait la même chose qu’avec son vélomoteur : les mains dans le cambouis, chaque réussite est une victoire. Elle est où la victoire quand une application tourne sur Mac ? C’est juste « normal ». Et quel ado a envie d’être « normal » ?

Bref. Je viens de déménager sur Lausanne, nous avons hérité de machines à laver et sécher le linge qui appartenaient à un informaticien PC. Tout a été un peu rebricolé pour que ça tienne le coup des ans. C’est très ingénieux, mais pas très proprement réalisé. Eh bien c’est typiquement PC, ça. « Bricolé ». Avec un truc ici qui fait tenir le joint là, et si jamais un bouton caché là qui permet de faire ça.

Quand je vois les « bricolages » de mon papa, macaddict convaincu (et pas archi-tâche dans le monde scientifique), c’est en tout cas aussi ingénieux, mais c’est clair et proprement fait. Typique.

Je dis ça parce qu’encore une fois j’ai l’impression que Windows ressemble plus au monde actuel : un peu le bordel, bricolé par-ci par-là, obscur, pas très beau, ça tourne, mais on sait pas jusqu’à quand. Vous me suivez encore les courageux qui me lisent ? C’est ça que je veux dire. J’ai la sensation d’un monde « Windowsisé ». Et pas seulement à cause des parts de marché, non, non… Globalement Windowsisé.

Pourquoi vouloir voir clair quand on ne l’est pas vraiment soi-même ?

Nous sommes définitivement des irreductibles dans un village d’irreductibles.

12)
Le Corbeau
, le 02.12.2004 à 08:22
[modifier]

Ben dites donc, elle est vraiment noire l’humeur du jour, mes plumes vont paraître terne à coté.
Allez une petie supplémentaire pour la route.
Il y a deux ans, j’ai eu la possibilité d’avoir des macs 4400 à 20 euros pièce.
Je me suis proposé de les récupérer, de les vérifier, de les nettoyer, de les installer, de donner les cables ethernet, à charge pour l’école d’acheter logiciels et switch.
1 groupe scolaire n’en n’a pas voulu
1 école s’est vu interdire de les prendre par la commune et par les parents d’élèves : PC only.
Depuis, aucune de ces écoles primaire n’a d’ordinateur. Sûr que c’est mieux pour s’inititier à l’informatique.
A+

13)
Mathieu Besson
, le 02.12.2004 à 08:30
[modifier]

Je crois que cette histoire montre surtout à quel point on était mal barrés avec Mac OS 9, et surtout, surtout, l’incompétence crasse de prétendus « informaticiens » qui n’en méritent que les deux premières syllabes…

Quand quelqu’un dans cette école, ou au département, se sera rendu compte qu’avec (dans l’ordre) de la RAM, des licences OS X Client, un serveur, ils auraient depuis 2003 mis en place un réseau trois fois mieux fichu que ce qu’ils sont en train de mettre en place sous Windows pour… 2005!

Concrètement, on parle de 30×150 francs maximum pour 512MB RAM, plus 30×42 francs pour un VLA (tous les softs Apple), plus un Xserve G5 à partir de 3’900 francs (prix grands comptes), on est même pas à… dix mille francs! Quelqu’un trouve que c’est cher? Allez, comme il nous reste même quelques sous, pour 2000 balles de plus, on change tous les disques durs pour des 40GB silencieux et rapides!

Il n’y aurait donc pas un seul député vaudois qui lise Cuk.ch et qui puisse poser la question qui fait mal: « Combien a-t-on dépensé pour mettre des PC à la place des 30 Macs? » et son corollaire « Est-ce que les étudiants sont contents de pouvoir relever leur email en cliquant sur l’icône rassurante d’IE? » Je caricature, mais on est vraiment aux petits oignons pour ces jeunes pousses, à l’âge pourtant de la souplesse…

Il ne faut pas être triste, il faut être furax du gaspillage de nos deniers, moi je dis!

On me répondra peut-être: « Oui, mais vous comprenez, ces iMacs étaient des modèles à tiroir de 1998, donc embêtants à gérer sous Mac OS X (8 premiers gigas pour le système de boot, pas de NetBoot 2, plus bruyants, pas très véloces). On n’avait pas d’autre choix que de les désaffecter! »

Même.

On comprend alors que ces machines souffraient, sans RAM, sous le joug de leur iResponsable informatique, depuis près de 7 ans! La question du député qui nous lit devient: « À quoi l’Etat de Vaud paye-t-il son informaticien depuis 1998? »

C’est encore gaspire.

Ne pas rajouter une barrette de RAM, c’est aussi naze que de laisser le plastique sur les sièges d’une voiture neuve. « On me l’a livrée comme ça, alors je laisse, parce que je trouve pratique, finalement ». Imbécile.

Un ordi, ça ne sert que si on l’use! Ces pauvres iMacs ne sont jamais vraiment sortis du carton, ils n’ont eu aucune chance!

Heureusement, maintenant, ils sont entre les mains expertes et réconfortantes de François. C’est mieux que rien. Mais c’est trop tard.

Mathieu

14)
Blues
, le 02.12.2004 à 08:46
[modifier]

Cukiens, Cukiennes; Makeux, Makeuses; je vous ai compris(es) !!!
————
Je ne retiendrai qu’une chose : « Qui veut encore des Macs chez les jeunes ? »
Quel désastre cette histoire… Je la comprends, puisque je la vis quotidiennement cette situation, en privé et en prof.; je m’explique:
————

– en famille, au début, on était tous sur Mac (surtout inspiré par le papa-moi), en plus à l’école mes enfants ne bossaient que sur Mac, donc easy… Les années passant, en montant dans les écoles prof. ou de plus haut niveau, ils ont « rencontré » le PC… Eh, bien depuis là, non seulement le Mac ils en veulent plus, mais en plus ils se permettent des sorties du genre « le Mac c’est de la M… » etc…
Moralité: sur 5 Mac qu’on avait @home, il y a quelques années, c’est devenu 2 Mac et 3 PC !!! voilà pour le privé… et RIEN ne changera (pour l’instant) cet aspect des choses; puisque Monopole-M$-Bill est partout, c’est pire que l’héroïne… une fois goûté, on ne peut plus s’en passer !
————

– au boulot (je suis aussi resp. info … je gère les machines de mes cool-ègues), pendant des années, idem, on était très Mac … Depuis ces gens ont achetés des PC pour leur usage privé .. Il y a env. 4 ans le moment venu de renouveler le parc, tout le monde (à part ceux qui font de la PAO) a voulu du PC !!! Aussi des sorties du genre « Tu nous fait sh… avec tes Mac », c’est de la daube, met nous des PC .. et tout-ci-tout-ca !!!
————

Bref, le « diable est partout » … quand on en est à ce stade, rien ne sert d’évangéliser !
Perso, je connais bien les 2 syst. et les apprécient chacun pour leurs avantages … En gardant la tête bien sur les épaules, mais avec une préf. pour le Mac.

Bon, il est vrai qu’il y a des paramètres suivants:
– qui jouent en faveur des PC: investissements, prix, rapidité, logitèque à dispo, jeux, nombre de personnes sur le marché formées et compétentes…
– et ceux qui jouent en défaveur … mais à part les virus, et une certaine complexité à l’emploi, et surtout l’entretien (= + de gens à dispo pour le même parc -MacVsPC) … qui souvent ne font pas le poids quand il faut renouveler le parc.

Le Mac n’est pas mort, vive le Mac… Mais, sa remontée dans les « charts » n’est pas programmée pour l’instant ! Wait and see…

15)
Roger Baudet
, le 02.12.2004 à 08:49
[modifier]

Allez, pour vous consoler tous :

L’EJMA (Ecole de musique), 800 élèves, a toujours eu un réseau
Mac’s only. Ce réseau est en train d’être mis à jour, toujours en
Mac’s.

Je confirme, dans le monde musical (et video), c’est le PC qui est le marginal.

Mais, je vous l’avoue, je me fiche un peu du nom de ma plateforme et le jour ou je verrai qu’un PC fonctionne mieux qu’un Mac, je n’hésiterai pas à changer. Cependant, comme je n’ai pas de temps à perdre en « entretien machines », je reste pour l’instant chez Apple, car cela me semble, et de loin, tourner beaucoup plus rond sur le long terme.

16)
Okapi
, le 02.12.2004 à 09:11
[modifier]

Voici le témoignage d’un ex-apprenti dans cette fameuse école…

C’était déjà il y a plus de trois ans, mais les macs étaient exactement ceux dont on parle : Beaux, plus lents que les PC et souvent en panne ou bloqués (je comprends maintenant pourquoi).
A l’époque c’était déjà pénible (les macs), alors je n’imagine même pas aujourd’hui quand les apprentis comparent avec les PC qu’ils ont à la maison ou au boulot! En fait, je comprends leur réaction, même si elle est injuste.

Il faut dire qu’à l’époque moi je ne connaissais rien aux Macs (aujourd’hui j’en ai un et j’en suis fan!) et je ne savais même pas quitter une application, je ne fermais que les fenêtres. Malgré tout je les ai utilisés pour naviguer sur Internet et c’est comme ça que j’ai eu mes premiers contacts avec le monde Mac. Finalement ça ne me semblait pas moins bon que windows ni plus dur à apprendre à utiliser.
C’est cette expérience qui a fait que j’avais décidé après mon apprentissage de m’acheter un PowerBook Ti pour ne pas faire comme tout le monde et surtout avoir un portable digne de ce nom.
Miracle de Mac OSX qui venait de sortir, je n’ai jamais regretté!

Il faut dire que dans cette école, les cours d’informatique sur PC étaient vraiment à la hauteur : Apprendre à utiliser DOS (!!!) et TurboPascal (quelle m…). J’espère qu’ils ont au moins évolué de ce côté-là.

17)
popey
, le 02.12.2004 à 09:30
[modifier]

Perso, quand je dois installer des ordi (surtout des serveurs) et qu’on me dit « faut du windoz faut du windoz faut du windoz », je réponds que dans ce cas, je ne peux pas assurer la sécurité du système (je suis appuyé dans mes dires par le fait que le server web sous IIS à été tagé récemment).
Au final, il y a un serveur windoz, parce que je n’ai pas trouvé de remplaçant à remote desktop, mais les autres serveurs sont sous unix. Quand aux machine de bureau, a part les miennes, elles sont sous windoz (il y a malheureusement des softs qui ne tournent que la dessus), mais je pousse quotidiennement à l’utilisation de logiciels ouverts (firefox, firebird, openOffice), en espérant que ça montre qu’il n’y a pas que M$ dans l’informatique !

18)
assybo
, le 02.12.2004 à 09:36
[modifier]

je suis « resp inf » d’une société qui a 15 points de ventes distants avec chaque fois quatre mac + un siège social de 15 mac, et de deux autres parc de 60 macs chacun (à peu près).

J’ai insité dès le début (1998) pour mettre des mac (des imac 233 Mhz acheté d’occasion 1500 -1800 f 300 euros ) pour des raisons de maintenance ( je deteste travailler ).

Lors du renouvellement du parc qui maintenant se fait tous le 3 ans les Imac ont été revendu 200 euro ( j’en voie encore chez « cash converter » à 290 euro).
Il y avait 3 PC de la même époque , ils ont été revendu 10 euros (ça débarasse).

En terme de coût le comparatif a été fait, et on peut encore le faire.
dell 1er prix 499 € HT

un emac 17″ 590 € Ht sans carte modem .
donc une différence de 100 €.

pourquoi prendre du mac ?

Une différence de prix d’achat qui devient un avantage lors de la revente du parc de mac.

une tranquilité pour les utilisateurs ( vraiment très peu de soucis en 6 ans)

Dans le monde du travail, on utilise un traitement de texte – un tableur – un acces internet – des bases de données donc rien qui ne fonctionne pas sous mac.

mais le truc à retenir c’est surtout: au bout de 3 ans un parc de PC ne vaut plus rien.
Un parc de mac vaut encore le tiers de sa valeur d’achat.

C’est ça la qualité.

19)
Michel Schweizer
, le 02.12.2004 à 09:50
[modifier]

Je vous écris après avoir vu travailler des élèves de 11 ans. Ils ont effectué un exercice destiné à leur apprendre à utiliser le dessin vectoriel pour illustrer un compte-rendu de sciences ou d’une autre branche. Ils ont utilisé un ordinateur mais n’ont pas fait d’informatique.
En arrivant, ils ont sélectionné leur nom dans une liste puis entré leur mot de passe. Leur dossier d’utilisateur est sur un xServe (16% d’occupation processeur en moyenne, un eMac ferait l’affaire). OS X Serveur amène leurs documents, leurs préférences et leur précieux fond d’écran en quelques secondes. Les volumes auxquels ils ont droit se montent automatiquement sans qu’ils aient besoin de s’authentifier une nouvelle fois. Les élèves et les maîtres peuvent échanger des fichiers par leur boîte de dépôt. Chaque classe a son dossier de classe auquel le maître de classe a aussi accès. Les applications présentes sur le disque dur ne sont pas forcément toutes à disposition de chaque groupe d’élève et les possibilités de rendre l’expérience de l’utilisateur plus efficace sont nombreuses. Vous avez compris que n’importe quel utilisateur peut utiliser n’importe quel ordinateur et retrouver son environnement de travail simplement en ouvrant une session.

La réinstallation d’un Mac ou la mise en place d’une machine neuve prend une quinzaine de minutes (pour une image-disque de 8 GO). Il n’y a pas besoin de rester à côté de l’ordinateur qui se configure, il n’y a rien à faire sauf si on veut changer le nom de la machine (merci LDAP, DHCP et serveur de temps NTP).

OS X et OS X Serveur me permettent de faire oublier l’ordinateur aux élèves et aux maîtres: l’outil est là, il fonctionne et ils s’en servent.

Nous avons 350 élèves, une centaine de Mac (iMac G3 350 MHz ou plus vite et des eMac, le parc est donc hétérogène). Le xServe tourne depuis 64 jours (son dernier arrêt est dû à l’installation du matériel RADEO dont on dit que ça a coûté 11 millions de francs suisses pour 90 secrétariats d’établissement) sans ceci il serait en ligne depuis la fin juillet 2004.

Alors que pensez-vous que je me dise lorsque je lis qu’on va remplacer aux frais du contribuable des machines formidables qu’on n’a pas su ou pas voulu exploiter?

Pour la petite histoire, avant la rentrée d’août 2004, les postes-client étaient sous 9.2.2 gérés par Macintosh Manager (Gestionnaire Macintosh) et je peux vous dire que ça fonctionnait très bien mais tout de même pas autant qu’avec OS X.

Voici la puissance que le Mac nous donne. Il n’y a pas ici de technicien (et j’espère que ça restera ainsi) mais juste un enseignant un peu passionné et c’est ça la différence.

Une anectdote:

Ce matin deux élèves m’ont demandé à utiliser un iMac G3 plutôt qu’un eMac car ils le trouvent plus joli. Comment leur dire non?

François, bravo d’avoir récupéré ces Macs: maintenant, ils vont pouvoir offrir le meilleur d’eux-mêmes. Mathieu, tout ce que vous dites est très juste.

20)
k
, le 02.12.2004 à 09:51
[modifier]

Je suis plutôt pro mac et cette histoire me laisse sur le cul mais si Apple faisait l’effort de mettre la RAM qu’il faut dans ses macs ce serait pas mal.

L’imac G5 est livré avec 256 Mo de RAM par défaut, c’est n’importe quoi.

K.

21)
Alexandre
, le 02.12.2004 à 10:19
[modifier]

allez, je vous remonte le moral…
je suis assistant au département d’architecture de l’epfz. ici, dès la première année, presque chaque étudiant a son propre ordinateur portable, qui sont très majoritairement des powerbook. quel plaisir d’entrer dans l’auditoire et de voir 150 ou 200 pommes lumineuses qui vous regardent… et les responsables informatiques préfèrent le mac: moins de soucis, moins de virus, moins de maintenance…

mais c’est vrai que ça fait mal au —- d’entrendre ces histoire dans les écoles vaudoise…

encore bravo françois!

ps qui voudrais me racheter un portable acer travelmate 513 de 1999? j’ai convaicu mon père de switcher sur mac…

alexandre

23)
Puzzo
, le 02.12.2004 à 10:23
[modifier]

Je suis à l’EPFL et on voit de plus en plus de mac… on en est pas encore à 200 pommes allumés d’un coup comme pour Alexandre mais c’est déjà pas mal.

D’ailleurs, aujourd’hui, on a une séance d’information avec des représentants Dell et Apple concernant les offres qu’ils mettent à disposition pour les étudiants.

24)
alec6
, le 02.12.2004 à 12:03
[modifier]

Bon allez, pour vous remonter unpeu le moral.

La semaine dernière, inauguration des nouveaux bâtiments de l’ENSAD (les Arts Déco) à Paris, rue d’Ulm… avec ministres actuels et passés (Jack Lang), maires divers et avarié (Tibéri !!). L’école nouvelle est toute belle, 1000 personnes (enseignants et élèves s’y croisent tous les jours.
Expo à tous les étages, installations vidéo au RDC pour l’occasion… j’ai donc fait le tour de l’école, à la recherche de qq vieux c.. de mon espèce, visitant les salles de cours, les ateliers…
Et là, si, si, si ! j’ai trouvé des Pc, bien cachés, au 4e étage en design industriel et deux ou trois à l’administration, mais partout ailleurs, rien que du Mac, proportion à l’œil… 5% vs 95%.
Le premier y est arrivé en 1985…

Alexis, à pied, en t-shirt et tous les défauts !
Et accessoirement en clef de fa…

25)
Blues
, le 02.12.2004 à 12:09
[modifier]

« Apple concernant les offres qu’ils mettent à disposition pour les étudiants » …
Je viens d’y aller … (eh. eh … y’a des prix à gagner)
Suberbe le 30″ … par contre c’est première fois que je vois le iMac G5 au naturel, un peu décu par sa « coquille en plastique », au look de cabinet médical !

26)
zitouna
, le 02.12.2004 à 12:36
[modifier]

Pilote.ka, Coacoa, je partage votre analyse, mon ado de fils préfère le pécé bicoze Kazaa+Chat+Jeux:-(

La semaine dernière, inauguration des nouveaux bâtiments de l’ENSAD (les Arts Déco) à Paris, rue d’Ulm… avec ministres actuels et passés (Jack Lang), maires divers et avarié (Tibéri !!). L’école nouvelle est toute belle, 1000 personnes (enseignants et élèves s’y croisent tous les jours.
Expo à tous les étages, installations vidéo au RDC pour l’occasion… j’ai donc fait le tour de l’école, à la recherche de qq vieux c.. de mon espèce, visitant les salles de cours, les ateliers…
Et là, si, si, si ! j’ai trouvé des Pc, bien cachés, au 4e étage en design industriel et deux ou trois à l’administration, mais partout ailleurs, rien que du Mac, proportion à l’œil… 5% vs 95%.

Et t’es même pas descendu me voir au deuxième sous-sol!

Après une enquête rapide, il y aurait eviron 40-45% de pécés, mais c’est vrai que le secteur vidéo en jette avec tous ces G5 flambants neufs.

27)
Enrico
, le 02.12.2004 à 15:55
[modifier]

Peut-être je sonne très terre à terre mais:

Je dois équiper un nouveau poste de travail dans ma boîte, un iMac 400 Mz irait TB (on en a déjà un), quelqu’un connait-il une école qui jette des iMacs ?

28)
Yolan
, le 02.12.2004 à 21:13
[modifier]

Etant étudiant a Morges dans le nouveau centre qui regroupe le CEPM ( centre d’enseignement professionnel) ainsi que le gymnase, je peut vous dire qu’il est insupportable de travailler sur leur parc de PC, qui est pourtant pas très vieux ( a peine 2 ans ). Beaucoup de machine sont souvent en panne ( peut-être la faute aux étudiants), l’ouverture d’une session est interminable, plantage récurent, machines extrêmement lentes.
Mais bon heureusement une partie des enseignent, ainsi que les bibliothécaire et les poste de recherche des bouquins sont sous mac.
Comme quoi, on donne le bas de gamme aux étudiants.
Mais comme disait François, la plus par des étudiants sont très heureux comme ça, et c’est pas faute de ma part d’avoir essayer de résonner certain collègue.

Salutation

Yolan Menoud

29)
alec6
, le 02.12.2004 à 22:12
[modifier]

Zitouna !

Sous sol Ulm ou Erasme ? tout y était fermé à clef.

Bon si les autres ne suivent pas, on sort !!!

Alexis, à pied, en t-shirt et tous les défauts !
Et accessoirement en clef de fa…

30)
alec6
, le 02.12.2004 à 22:16
[modifier]

Pour Kazaa, il suffit de MLMac et l’affaire est faite ou encore de bit Torrent ! et de suprnova.org

oups ! j’en ai trop dit !!

Alexis, à pied, en t-shirt et tous les défauts !
Et accessoirement en clef de fa…

31)
Leo_11
, le 02.12.2004 à 22:52
[modifier]

C’est une humeur qui m’attriste.

Mais ne pourrait-on pas voir chez ces ados qui ont horreur du mac, un certain goût pour la complexité et la bidouille.

J’ai des copains qui ont un PC et chaque fois qu’ils parlent informatique c’est pour se vanter d’avoir résolu un gros problème sur leur PC, problèmes dont je n’ai jamais ententu parler pour le Mac (et qui me passent au dessus de la tête)

Je crois que beaucoup de gens restent au PC aiment la bidouille, les pannes qu’ils réparent, les virus qu’ils terassent: Bref pour eux c’est ça l’aventure informatique, alors que pour nous un ordinateur doit être invisible et au service de l’utilisateur.

Là pilote.ka tu as tout a fait raison et j’ai moi même discuté avec de mes élèves (apprentis, donc ados) qui ne voient l’informatique qu’au travers de « bidouillages », reformatages, et autres combats au lieu de voir l’ordinateur pour l’utilité, pour l’aide qu’il peut nous apporter et avant tout le fait de simplement l’utiliser sans se faire de soucis… moi je passe plus de temps à travailler et à « jouire » de mon mac qu’eux… si on compare le temps que je passe à simplement surfer par rapport à eux, c’est DINGUE. mais tans pis pour eux et tans mieux pour NOUS…

33)
gamov
, le 03.12.2004 à 01:09
[modifier]

tu vas nous déprimer François, avec tes histoires tristes.

personellement, dans mon entourage, je sens plutôt un virement vers le Mac.
J’ai diplomé en info au poly en 2002, j’étais le seul à utiliser un mac, maintenant, 75% de mes connaissances de cette volée ont acheté un PB.

Gamov.

34)
zenop
, le 03.12.2004 à 01:45
[modifier]

(…) il est rare qu’un utilisateur ayant goûté à Windaube soit capable de trouver assez de fraîcheur d’esprit pour oublier ses habitudes passées au moment d’adopter Mac OS.

Je ne suis pas d’accord, mais alors pas du tout d’accord avec toi. À moins que j’ai de la fraîcheur d’esprit à renvendre ;)

J’ai switché il y a peu, en mai, et je peux te dire que la transition entre PC et Mac (OS X) s’est faite sans aucun effort. Je peux même te dire que quand je dois travailler sur PC ça me gonfle carrément et que j’ai perdu tout les repères que j’avais sur cette m…e. J’en suis même venu à détester cette horreur (enfin, là, je m’enflamme ; je ne suis pas aussi intransigeant d’habitude.)

Et pourquoi le passage au Mac a été – pour moi… – aussi aisé : simplement parce que OS X (je ne connais pas 9, sauf avec Classic) est aussi intuitif qu’un OS peut (doit) l’être. C’est tellement bien fait qu’on y pense même pas. Exemple de l’utilisation du clavier : quand je tape un texte je bénies le type qui a réfléchi sur la position des touches, raccourcis claviers ; si je n’avais pas de gros doigts crochus je taperais 800 mots/mn.

Je ne pense pas que les PCistes soient aussi bornés que tu le dis. Pas tous en tout cas. Simplement, c’est comme pour tout : il faut essayer. Et l’essayer, c’est l’adopter.

Maintenant, que des jeunes préfèrent le PC au Mac, c’est leur problème. S’ils sont cons… Peut-être, mais peut-être seulement, s’ennuient-ils trop pour préférer un engin qui plante tous les quatre matins, avec obligation (ou quasi obligation, ce qui fut mon cas) d’avoir son PC ouvert pour vérifier que tout est connecté, débrancher/rebrancher, refroidir… Nettoyer la base de registre, défragmenter, réparer le ou les diques durs, formater et réinstaller tous les six mois. Ça a été mon cas pendant ma période PC ; et on ne peut pas dire que j’étais un fondu de bidouillage… Dans tous les cas, comme bon nombre de PCIstes, je passais la moitié de mon temps à soigner la bête. C’est bête hein ?

Non vraiment, à moins d’être vraiment fatigué mentalement, il n’y a aucune raison qu’un PCIste ne s’adapte pas sur Mac. Le contraire est même vrai, j’en connais un cas (le pauvre).

35)
rickydick
, le 03.12.2004 à 02:23
[modifier]

Moi aussi, après lecture, je me sens complètement déprimé…

Alors, j’essaie aussi de nous remonter le moral: J’étais le seul utilisateur Mac dans ma famille nombreuse, jusqu’à ce qu’un de mes frères s’y mette aussi avec un TiBook, et maintenant, alors qu’il avait viré de son cabinet dentaire le dernier Mac il y a à peu près une année pour installer un réseau PC (semble-t-il que pour les dentiste il n’y a qu’un seul programme vraiment valable qui tourne évidemment uniquement sous Windows) il vient de réinstaller un iBook à son poste de travail!
Pourquoi? Trop de problèmes de virus, de blocages etc…

Ca permet d’espérer, mais justement, quand il faut espérer, il y a aussi du désespoir… oui, ça fait mal au bide!

36)
Thierry F
, le 04.12.2004 à 10:47
[modifier]

Bien triste humeur en verite,
Je ne peux helas qu’abonder dans votre sens.
J’ai le sentiment que l’age du macuser est avancé.
En France tous les equipements neufs dans l’educ nat est en PC.
Les enfants auront donc dans la pratique integre les gestes windowsiens.
On resiste à la maison mais c’est dur.
Courage et bravo pour votre site

37)
SWISS COASTERS
, le 04.12.2004 à 18:02
[modifier]

Je trouve tout simplement ça dégueulasse ….

Je comprends la frustration que cela peut créer ….

Moi qui suis sur Mac à fond, et dans une école technique où même les médiamaticiens (donc futurs designers de l’informations ou graphistes) doivent utiliser des PC pour travailler sur Adobe (pas de FinalCut, évidement)

Lorsqu’une proposition de 180 élèves (1/4ème de l’effectif de l’école) d’acquérir un réseau Mac pour au moins les salles de médiamaticiens et la médiathèque, on nous a tout simplement rit au nez avec les techniciens du service informatique qui disaient que si on amenait des Macs dans cette école, ça lui donnerait un air d’école d’art, alors que nous sommes dans une école technique et que ce qu’on fait c’est précis (en gros, un PC fait plus précis-rigoureux qu’un Mac …)

Non mais je vous assure, c’est affreux !

Rah, ça m’énerve au plus haut point de genre de décisions …

38)
bansuri
, le 04.12.2004 à 19:59
[modifier]

Bonjour,
Si les gens peu informés pensent que les Macs sont lents et que la cause soit à rechercher du coté de la mémoire, à qui la faute ?

Quel est le constructeur borné qui s’obtine à vendre des machines chères avec 256 ko ?

Quand on donner des verges pour se faire fouetter, on a le retour du baton.

Salut à tous.

bansuri

39)
Valoche
, le 08.12.2004 à 23:27
[modifier]

Ca fait quelque temps que je lis Cuk.ch et c’est sympa :-) Enfin bref, peux-être que je peux te remonter le moral … Je suis étudiante à l’EMAF (école de multimédia et art de Fribourg (suisse))
Cette année l’école à remplacé tout ses G4 (une centaine) par … une centaine de G5 2ghz bipros (chaque éleve en a un quoi)
On a 2 xserves (si ma mémoire est bonne) et directeur à un cinema display… :-p il y a 2 PC qui tournent … un pour le secrétariat et un pour tester nos création numériques.
La moyenne d’âge des élèves…. de 17 à 27ans à peu près
Ici on est 100%Mac depuis le début :-) Tu vois c’est possible ;-)
http://www.emaf.ch

40)
François Cuneo
, le 09.12.2004 à 06:28
[modifier]

Ca fait quelque temps que je lis Cuk.ch et c’est sympa :-) Enfin bref, peux-être que je peux te remonter le moral … Je suis étudiante à l’EMAF (école de multimédia et art de Fribourg (suisse))
Cette année l’école à remplacé tout ses G4 (une centaine) par … une centaine de G5 2ghz bipros (chaque éleve en a un quoi)
On a 2 xserves (si ma mémoire est bonne) et directeur à un cinema display… :-p il y a 2 PC qui tournent … un pour le secrétariat et un pour tester nos création numériques.
La moyenne d’âge des élèves…. de 17 à 27ans à peu près
Ici on est 100%Mac depuis le début :-) Tu vois c’est possible ;-)
http://www.emaf.ch

Merci chère Valoche de nous remonter le moral. C’est clair que lorsqu’on met des belles machines, bien réglées, avec de la mémoire, un réseau qui va bien, « même » un Mac fait envie à des jeunes.