Profitez des offres Memoirevive.ch!
Et si on parlait d’autre chose, juste une fois?

Bien.

Hum. Je sens que je ne vais pas plaire à certains, là. Ou plutôt à certaines.

En effet, cela fait des mois que je me dis que je vais la placer un jour en humeur, et je vais profiter de la petite altercation qui s'est déroulée en commentaires ces derniers jours à propos des 4X4 pour en rajouter une couche: j'adore ma voiture.

Je précise que je passe avec elle entre 1 h 30 et 2 heures par jour, et que le minimum, c'est d'avoir un tout petit peu de plaisir pendant ce laps de temps.

Parce que cela nous fait tout de même, voyons voyons, 100 minutes (en moyenne) X 300, moui... 30'000 minutes par année, soit (laissez-moi diviser par 60...) 500 heures ou (que je divise par 24...) 20.83333 jours par année à passer confiné dans l'espace qu'a bien voulu mettre à disposition le constructeur que l'on a choisi.

Moi, jusqu'à il y a un an, je roulais soit en Toyota Yaris, excellente voiture au demeurant, soit avec mon Scooter SilverWing (un 600 cm3 assez génial), soit encore avec l'Espace de Madame Cuk, qui elle ne se satisfait que rarement d'une petite voiture.

Et puis un jour j'en ai eu marre. La Yaris, elle est chouette, mais elle est un peu tape-cul, et fort bruyante, ce qui m'énerve et me fatigue très vite.

Le Scooter, je me suis mis, après une chute, à avoir peur. Je voyais des sangliers sortir à tous les coins de champs de maïs, bref, je n'avais plus vraiment de plaisir.

Alors, je me suis mis dans la tête de changer mes deux moyens de transport principaux contre un seul véhicule. Mais plus cossu, plus confortable. Et quand je me mets des choses dans la tête, en général, ça ne dure pas longtemps avant que je passe à l'acte.

Là, il m'a fallu deux jours. Il faut tout de même que je vous raconte cette petite anecdote.

Un beau jour de novembre 2003, je me rends dans un très grand garage d'occasions près de Lausanne (à Bussigny, le COB, pour ceux qui connaissent). Je me balade entre les voitures, et je tombe sur une adorable Clio 1600 cm3, 16 soupapes et surtout, surtout, AUTOMATIQUE!

Aaaaah! J'avais déjà eu l'occasion de conduire une voiture de ce type pendant quelques années (une Subaru Turbo). Donc je savais, ce d'autant plus que j'ai réussi à convaincre Mme Cuk de prendre l'Espace en automatique aussi. L'automatisme, c'est le pied, c'est grand, c'est la détente, c'est la conduite décontractée. Les bouchons? T'as plus mal au pied gauche, à force d'enfoncer cette rongtudjeuserie de pédale d'embrayage.

Surtout qu'avec les nouvelles boîtes qui savent rétrograder, les nouveaux moteurs (110 chevaux tout de même pour la Clio), ces voitures sont loin d'être des veaux. Bref, je trouve ça génial.

Madame Cuk pas du tout.

Zut, je digresse... j'en reviens à mon anecdote: cette voiture, un modèle "Privilège" (ah ben on prend petit, mais on donne dans le luxe, j'ai dit que je ne voulais plus du tape-cul) elle avait tout, je vais en parler plus bas. Et plus encore, elle avait l'air neuve, et ils faisaient un rabais de 5000 francs (environ 3000 euros) sur le prix net (rabais déjà compris donc).

Je regarde le nombre de kilomètres: 300... Première mise en circulation? Deux semaines (même pas) avant cette belle journée d'automne. Tiens, étrange.

Bon, je fais un essai, quelques téléphones, je vends voiture, scooter, et j'achète la petite nouvelle, que je dois aller chercher quelques jours plus tard. Arrivé au garage, je vois le patron, et je lui demande pourquoi cette voiture est déjà remise en vente. Il se marre, et me montre le premier permis de circulation du véhicule. Il me rend attentif au fait qu'en effet, la date de naissance de la propriétaire correspondait (à deux jours près), à celle de la mise en circulation.

Le vendeur m'explique alors que cette voiture a été choisie par un Monsieur qui voulait l'offrir à sa femme, pour ses 65 ans. Il voulait lui en faire la surprise. Or il y avait un petit problème...

La voiture est un poil sportive, et se trouve équipée de sièges un tout petit peu baquet.

Madame était trop enveloppée, et n'entrait pas dans les fauteuils.

C'est bête hein? Ben le gaillard, dans la combine, il a perdu 7000 francs suisses, parce que le garagiste m'a ouvertement dit s'être servi de 2000 francs au passage, ce qui est assez normal.

Je voudrais maintenant juste vous dire deux ou trois choses sur ma petite Clio.

C'est une voiture française, et, ayant eu plusieurs véhicules de la marque, j'avais un peu peur au niveau fiabilité. Il se trouve que je roule depuis un an tous les jours avec elle, que j'ai fait 30'000 kilomètres, et que je n'ai ouvert le capot que pour mettre du liquide lave-glaces. Pas un service (je vais faire le premier dans une ou deux semaines), pas un réglage, RIEN!

Même ma Toyota Yaris n'a pas fait aussi bien.

Et quel confort!

Franchement, là, Renault a fait très fort:

  • Climatisation (normale, pas automatique, bon d'accord, ça aurait pu être mieux)
  • Phares automatiques
  • Essuie-glaces automatique (ils fonctionnent avec un détecteur de pluie: il pleut beaucoup et je roule vite? ils vont lentement. Au contraire, il pleuvine? L'intermittent se règle tout seul, et l'intervalle entre deux passages est variable
  • Régulateur-limiteur de vitesse
  • Radio avec volume automatique en fonction du bruit dans l'habitacle

Non mais c'est dingue des trucs comme ça. Sur une si petite voiture...

Et puis la petite chose que j'aime tant, qui montre que le gars (la dame?) qui a conçu la chose n'est pas un manche: je lance le nettoyage du pare-brise.

Bon, elle fait quoi la voiture standard? Elle lance les essuie-glaces juste après que les buses aient craché le liquide ce qui donne à peu près:

snix snax, snix snax, snix snax et puis? Et puis c'est tout. Et paf, vingt secondes après, ça coule depuis en haut sur le pare-brise!

La mienne, elle fait:

snix snax, snix snax, snix snax

...

elle attend 20 secondes (juste le temps que les gouttes, mises en confiance, se mettent à redescendre) et puis

... snix snax.

Ce n’est pas attendrissant de voir ça? Franchement, ça m'émeut à chaque fois. Comme quand je vois le petit truc qui fait tilt sur un programme.

Bref, je suis bien moi, dans cette Clio, et ce n'est pas demain la veille que je vais la changer. Même si Mme Cuk elle ne l'aime pas, et se sent cougnée dedans.

Mme Cuk de toute façon, elle n'aime que sa Renault Espace. Elle ne peut pas comprendre.

Demain chers amis, c'est promis, nous reparlerons du Macintosh.

101 commentaires
1)
Franck_Pastor
, le 18.11.2004 à 00:05
[modifier]

Même si Mme Cuk elle ne l’aime pas, et se sent cougnée dedans.

Beuh ?
Traduction, svp !
(bien que j’ai une vague idée, d’après le contexte…)

3)
ToTheEnd
, le 18.11.2004 à 01:09
[modifier]

Je viens de rentrer de mon entraînement et qu’est-ce que je vois? Un article sur une caisse à savon… Est-ce utile de mentionner que nous n’avons toujours pas de savon dans ton gymnase?

T (qui cherche à peine des problèmes)

4)
FT'e
, le 18.11.2004 à 01:52
[modifier]

Pour le coup, j’ai été surpris. On cause bagnole sur Cuk maintenant ? Si si, on est bien sur Cuk. Bon. :)

6)
Yip
, le 18.11.2004 à 07:05
[modifier]

Pourquoi ne pas parler d’autre chose pour une fois en effet.

D’autant que j’apprécie énormément notre Renault Scénic (ancien modèle, le « beau », je rentre la tête dans les épaules là :-)) Privilège également, très confortable et très pratique, plein de petits trucs qui facilitent bien la vie.

Vroum, vroum…

Couine, couine !

(ben oui, il ne pleut pas souvent chez moi et les essuie-glace deviennent un peu raides à force…)

7)
406
, le 18.11.2004 à 07:46
[modifier]

la clio, c’est pour faire les courses à la maison. pour le plaisir, je préfère mon coupé 406. chez renault, j’envie juste les régulateurs bloqué. se ballader à 200 km/h en toute inpunité, ca doit être génial ;-)

8)
pgay
, le 18.11.2004 à 08:13
[modifier]

Ca change de mac mais c’est pareil…
Le mac on le critique souvent sans l’avoir essayé.
La boîte de vitesse automatique (BVA) on dit que cela ne serre à rien et que l’on ne maîtrise plus la voiture sans jamais en avoir conduit une.
Une fois que l’on travaille sur mac on n’a plus envie de repasser sur un PC. Une fois que l’on a conduit une voiture BVA on ne peut plus passer les vitesses sur une voiture normale.
Donc on s’habitue toujours facilement à plus d’ergonomie, il faut juste tester pour savoir.

9)
Inconnu
, le 18.11.2004 à 08:15
[modifier]

!!!! François, je te propose un essai de mon jeep cherokee (automatique aussi, régulateur aussi mais moins speed que ta superbe clio, que cela soit clair)…
Comment ça, Alec6 veut me massacrer, mais c’est pour rigoler Alec6, ouille…! Aie !!!

Bon, alors c’est TTE qui s’y colle avec une vidéo QT exclusive réalisée sur circuit…

10)
M.G.
, le 18.11.2004 à 08:17
[modifier]

Coupé 406 ? Sale riche !

Mais superbe caisse au demeurant.

Blague à part, Renault a toujours été à la pointe du progrès dans le domaine des boîtes automatiques. J’ai toujours un souvenir ému de la Renault 5 1300 Auto que j’avais louée dans Paris il y a 20 ans. Une vraie bombe, qui laissait tout le monde sur place au démarrage aux feux. Et plus cette « rongtudjeuserie de pédale d’embrayage » !

Aujourd’hui, les boîtes auto sont vraiment arrivées à maturité. Autre souvenir beaucoup plus récent : avec une Citroën C5 V6, s’accrocher avec une Porsche 911 sur les petites routes de Normandie ! Le gars à la Porsche ne doit pas en être revenu : impossible de me décrocher de virages en virages après plusieurs kilomètres ;-)

Seul bémol chez Renault : la taille de la pédale de frein, ridiculement étroite contrairement à celle des caisses US. On a bien deux pieds, non ? Un sur l’accélérateur, l’autre sur le frein, c’est-y pas plus cohérent ?

Certes, le freinage au pied gauche demande un apprentissage. Mais une fois le réflexe acquis, c’est comme le vélo, ça ne s’oublie plus !

« se ballader à 200 km/h en toute impunité, ca doit être génial ;-) »

En effet. Mais vous y avez cru à ce blocage du système ? Moi pas.

Marc, l’Africain

11)
Le Corbeau
, le 18.11.2004 à 08:24
[modifier]

Et qui c’est qui roule en 4×4 ???
C’est le Corbeau !
Ca coute moitié moins cher que la Clio, ça consomme à peine 6l/100, et pas de problème avec les routes de montagne
Bref que du bonheur !
Et hop, une petite relance de la polémique ! :-))

12)
AleX54
, le 18.11.2004 à 08:44
[modifier]

Salut,

Franchement au prix des Renault, c’est la moindre des choses qu’elle soit super.
Les voitures sont probablement les produits du plus mauvais rapport qualité – prix.


AleX

14)
Inconnu
, le 18.11.2004 à 08:52
[modifier]

Règle numéro 1: ne jamais acheter de Renault. Ce sont les voitures qui tombent le plus en panne DU MONDE!!!

Règle numéro 2: acheter des japonaises. Ce sont les voitures qui tombent le moins en panne DU MONDE AUSSI!!!

Règle numéro 3: chacun fait ce qu’il veut. Après tout.

15)
406
, le 18.11.2004 à 08:55
[modifier]

> M.G
hé l’autre, t’es grave ;-)
si tu veux la même, t’en trouve à 10 000 euros et en v6. soit le prix d’une clito neuve. sinon, la mienne est aussi une BVA. pi si j’étais riche, je l’aurais pas acheté d’occasion y’a 4 ans.

16)
Franck_Pastor
, le 18.11.2004 à 08:58
[modifier]

Règle numéro 4 : se passer de voiture quand on peut utiliser ses propres jambes (marche, vélo, etc.) ou les transports en commun.

Non mais :-)

17)
François Cuneo
, le 18.11.2004 à 08:59
[modifier]

Je viens de rentrer de mon entraînement et qu’est-ce que je vois? Un article sur une caisse à savon… Est-ce utile de mentionner que nous n’avons toujours pas de savon dans ton gymnase?

ToTheEnd, si tu connaissais notre concierge, tu saurais pourquoi je n’ose pas lui demander pourquoi il ne met pas de savon dans votre vestiaire.

Il est gentil, mais pas commode…:-)

18)
alec6
, le 18.11.2004 à 09:17
[modifier]

AAAAARRRGGGHHHHHHHHHH !

Vous voulez ma mort !!! bande de (!!!/*-+!§(‘+-* »‘!!!!)
ça c’est de l’auto-censure !!

vous avez de la chance que je sois charrette ! Sinon…

Anne, Blues, Franck et autres convaincus, ignorons ces gens là ! nous n’avons pas les mêmes valeurs.

pfffeeeu…
François ! à ton âge !

Alexis
argh

19)
zitouna
, le 18.11.2004 à 09:20
[modifier]

Pour ma part, boire ou conduire, j’ai choisi
HIPS!!
Et quand je pense que pour le prix d’un jeu de pneus de vos bagnoles, je pourrais me payer un MP laqué noir gainé lézard noir!
C’est vrai que je suis région-parisien et que le réseau de transports en commun est un des plus performant du monde (quoi qu’en disent certains – surtout ceux ceux qui prennent leur 4 x 4 pour aller acheter leur pain! d’ailleurs ;-)).
C’est vrai que demain matin, quand je vais aller chercher mes 2m60 de goulotte électrique à bicyclette, je vais avoir l’air fin, mais bon…

ya pas que le Mac dans la vie Ya aussi le Leical, la bicyclette et le mojito (si je n’avais pas peur d’être hors sujet, je vous donnerais la recette de mon mojito).
HEEEE mais si je m’inscrivais sur le forum cuisine de Cuc.ch
, ca serait pile poil in ze sujet

20)
M.G.
, le 18.11.2004 à 09:21
[modifier]

406

Ne jamais acheter une voiture neuve ! Je vois que nous avons la même philosophie :-)

Coupé 406 V6 à 10.000 Euros ? C’est super, d’autant que cette caisse est *vraiment* splendide. Mais pour circuler dans les rues défoncées de Dakar, je préfère ma vieille Mégane qui ne risque plus grand chose.

Marc, l’Africain

21)
Saluki
, le 18.11.2004 à 09:26
[modifier]

Quoi?

Mais je n’ai rien dit, sauf un lien,
sauf peut-être aussi que s’il pleut beaucoup et si Monsieur François roule vite, il vaut mieux que ses essuie-glace n’aillent point lentement, eux.


Des G4, oui, mais aussi un G400…

22)
Saluki
, le 18.11.2004 à 09:36
[modifier]

Je reviens sur les essuie-glace à détecteur de pluie.

En voiture de courtoisie, j’ai eu une C270CDI pendant une révision de mon G.
J’ai trouvé le système d’essuie glace génial…
…sauf quand j’ai doublé un camion sur l’autoroute.
Il y a une latence de quelques dixièmes de seconde, et quand tu reçois la gadouille derrière un camion, il vaut mieux avoir enclanché la grande vitesse AVANT.
J’ai failli y laisser ma vieille carcasse!


Des G4, oui, mais aussi un G400…

23)
Le Corbeau
, le 18.11.2004 à 09:39
[modifier]

Ben alarache62
on tombe tête baissée dans le panneau?
Accessoirement, j’ai lu ton blog mais j’avoue :
Non je ne veux pas polluer 2 kms de chemin forestier avec du goudron pour acceder à ma maison, comme tu propose de le faire.
je laisse aux promeneurs la joie d’une vraie nature et économise le budget communal
Non, je ne veux pas que ma commune depense pour moi tout seul 1heure de deneigement à chaque fois qu’il en tombe
Les communes ont d’autres dépenses à faire qui profitent mieux à la collectivité
Non, tous les 4*4 ne sont pas pollueurs, avec 6l, mon 4*4 ne doit pas consommer plus qu’une clio, comme je l’ai écrit et ne pollue donc pas davantage.
Car j’ai une fiat panda 4*4
ben oui quoi… c’était un piège :-))
Le troll de service ;-)
A+

24)
Saluki
, le 18.11.2004 à 10:01
[modifier]

Alarache

Crois-tu que le titre de ton blog:
« Enculés de 4×4
Quel beau titre pour une première humeur, vous ne trouvez pas? »
soit digne d’un « Lillot », min garchon?

Et crois-tu que prendre le Hummer comme exemple pour la France soit réaliste? Toute outrance déconsidère son auteur.
Sais-tu pourquoi il ne se vend pas de Hummer aux armées de l’ouest européen? Il fait 2,17 de large, soit 50 bons cm de plus que les Pinzgauer suisse, et ici, il y a des arbres en forêt autour des chemins! Les Canadiens, qui sont moins cons viennent d’acheter quelques milliers de G, les anglais, pour remplacer les vieux Land chassis long vont prendre des Pinz’, fabriqués localement, car Magna (ex-Steyr-Puch) a vendu les chaînes au moment où le marché repartait. Belle vista.
Je ne parle même pas du Haflinger (Si quelqu’un en a un à vendre ça me rappellerait ma jeunesse quand je jouais au championnat de Trial 4×4).


Des G4, oui, mais aussi un G400…

25)
ToTheEnd
, le 18.11.2004 à 10:18
[modifier]

ToTheEnd, si tu connaissais notre concierge, tu saurais pourquoi je n’ose pas lui demander pourquoi il ne met pas de savon dans votre vestiaire.

Il est gentil, mais pas commode…:-)

Heu… et puis le chômage, il pense que c’est commode à 50 ans? On croit vraiment rêver.

T (qui ne subit aucune influence gauchiste 14 heures avant sa mutation)

26)
coacoa
, le 18.11.2004 à 10:23
[modifier]

Bon, détenteur de l’Abonnement Général, ça ne m’empêche pas de regarder, de temps en temps, les nouveautés qui sortent dans les magazines automobiles, souvent à l’arrache dans les kiosques à journaux sous l’oeil méfiant de la vendeuse qui finit de toute manière par me dire que « pour lire en entier il faut acheter ».

Ce que j’apprécie dans une voiture, c’est souvent ce qui fait que j’apprécie les machines Apple : le design, l’innovation, les petites choses qui font que c’est « mieux ».

Dans le genre, sans doute par tradition familiale, j’ai un attachement pour certaines marques, et allez savoir pourquoi, j’arrive même à leur trouver des ressemblances (ou des points communs) : Apple, Canon et… Citroën.
Evidemment, je parle ici plus de « l’esprit Citroën », celui d’avant (mais bon, le volant à moyeux fixe de la dernière C4 est dans l’esprit).

Quand je regarde l’histoire de la marque aux chevrons, il y a régulièrement eu des innovations qui font de Citroën un pionnier (la Traction avant qui porte bien son nom, la 2CV et sa côte d’amour, la DS, sa suspension légendaire et ses phares qui suivent la route, la CX et son design révolutionnaire, la XM et sa suspension hydractive…) au même titre que les marques précitées dans leur domaine.

Et comme tout utilisateur Apple, le conducteur Citroën, conscient de conduire une voiture « différente », conçue « autrement », doit évoluer dans un monde où il reste minoritaire, sujet aux railleries de ses proches (« eh, regarde, sa voiture monte au démarrage ») qui ignorent que si leur voiture est ce qu’elle est, c’est aussi grâce à ce constructeur qui a plus « osé » que les autres.

Aujourd’hui, la marque est dans le giron du groupe PSA, il est vrai que plus rien ne distingue vraiment Citroën des autres constructeurs. Mais je pense que ce n’est pas ici qu’on me contredira sur ce point : il y a des attachements à certaines « marques » qui sont presque indéfectibles…

Pourquoi j’ai écrit tout ça, moi ? Ah, oui. C’est que je n’avais pas grand chose à dire ni sur la Clio, ni sur les 4×4 (heu, Le Corbeau, j’adore la Panda 4×4, c’est vrai qu’elle est craquante). Pour autant, je ne voulais pas illustrer ce cliché « Je me déplace avec l’AG, alors je déteste les voitures ». Non. Et même : à chaque fois qu’en gare j’attendrai l’arrivée du train, je feuilleterai les magazines auto, un peu honteux comme un ado devant son premier magazine de charme, et tant pis pour ma vendeuse de kiosque, à qui je présente mes excuses, non, je ne les achèterai pas pour autant.

27)
alec6
, le 18.11.2004 à 10:43
[modifier]

Je ne peux pas m’en empêcher…

« Discours du ministre brésilien de l’Éducation, en visite aux États-unis.

Pendant un débat dans une université aux États-unis, le ministre de l’Éducation Cristovam Buarque, fut interrogé sur ce qu’il pensait au sujet de l’internationalisation de l’Amazonie. Le jeune étudiant américain commença sa question en affirmant qu’il espérait une réponse d’un humaniste et non d’un Brésilien. Voici la réponse de M. Cristovam Buarque.

En effet, en tant que Brésilien, je m’élèverais tout simplement contre l’internationalisation de l’Amazonie. Quelle que soit l’insuffisance de l’attention de nos gouvernements pour ce patrimoine, il est nôtre.

En tant qu’humaniste, conscient du risque de dégradation du milieu ambiant dont souffre l’Amazonie, je peux imaginer que l’Amazonie soit internationalisée, comme du reste tout ce qui a de l’importance pour toute l’humanité.

Si, au nom d’une éthique humaniste, nous devions internationaliser l’Amazonie, alors nous devrions internationaliser les réserves de pétrole du monde entier.

Le pétrole est aussi important pour le bien-être de l’humanité que l’Amazonie l’est pour notre avenir. Et malgré cela, les maîtres des réserves de pétrole se sentent le droit d’augmenter ou de diminuer l’extraction de pétrole, comme d’augmenter ou non son prix.

De la même manière, on devrait internationaliser le capital financier des pays riches. Si l’Amazonie est une réserve pour tous les hommes, elle ne peut être brûlée par la volonté de son propriétaire, ou d’un pays. Brûler l’Amazonie, c’est aussi grave que le chômage provoqué par les décisions arbitraires des spéculateurs de l’économie globale. Nous ne pouvons pas laisser les réserves financières brûler des pays entiers pour le bon plaisir de la spéculation.

Avant l’Amazonie, j’aimerai assister à l’internationalisation de tous les grands musées du monde. Le Louvre ne doit pas appartenir à la seule France . Chaque musée du monde est le gardien des plus belles oeuvres produites par le génie humain. On ne peut pas laisser ce patrimoine culturel, au même titre que le patrimoine naturel de l’Amazonie, être manipulé et détruit selon la fantaisie d’un seul propriétaire ou d’un seul pays. Il y a quelque temps, un millionnaire japonais a décidé d’enterrer avec lui le tableau d’un grand maître. Avant que cela n’arrive, il faudrait internationaliser ce tableau.

Pendant que cette rencontre se déroule, les Nations unies organisent le Forum du Millénaire, mais certains Présidents de pays ont eu des difficultés pour y assister, à cause de difficultés aux frontières des États-unis. Je crois donc qu’il faudrait que New York , lieu du siège des Nations unies, soit internationalisé. Au moins Manhattan devrait appartenir à toute l’humanité. Comme du reste Paris, Venise, Rome, Londres, Rio de Janeiro, Brasília, Recife, chaque ville avec sa beauté particulière, et son histoire du monde devraient appartenir au monde entier.

Si les États-unis veulent internationaliser l’Amazonie, à cause du risque que fait courir le fait de la laisser entre les mains des Brésiliens, alors internationalisons aussi tout l’arsenal nucléaire des États-unis. Ne serait-ce que par ce qu’ils sont capables d’utiliser de telles armes, ce qui provoquerait une destruction mille fois plus vaste que les déplorables incendies des forêts Brésiliennes.

Au cours de leurs débats, les actuels candidats à la Présidence des États-unis ont soutenu l’idée d’une internationalisation des réserves florestales du monde en échange d’un effacement de la dette. Commençons donc par utiliser cette dette pour s’assurer que tous les enfants du monde ait la possibilité de manger et d’aller à l’école. Internationalisons les enfants, en les traitant, où qu’ils naissent, comme un patrimoine qui mérite l’attention du monde entier. Davantage encore que l’Amazonie. Quand les dirigeants du monde traiteront les enfants pauvres du monde comme un Patrimoine de l’Humanité, ils ne laisseront pas travailler alors qu’ils devraient aller à l’école; ils ne laisseront pas mourir alors qu’ils devraient vivre.

En tant qu’humaniste, j’accepte de défendre l’idée d’une internationalisation du monde.

Mais tant que le monde me traitera comme un Brésilien, je lutterai pour que l’Amazonie soit à nous. Et seulement à nous !  »

Alexis (écolo tous les jours…)

29)
coacoa
, le 18.11.2004 à 10:50
[modifier]

alec6, merci, très joli post :-)

Aussi long qu’un post de TTE, mais plus à gauche ;-)))))

31)
Anne Cuneo
, le 18.11.2004 à 11:13
[modifier]

François:
Quand je pense que tu appelles ça « parler d’autre chose »!!!
Les autres:
Ce que François ne dit pas, il me semble, c’est qu’il habite loin des transports publics, loin de son lieu de travail – en deux mots qu’il est impossible de vivre là où ils vivent, Mme Cuk et lui (non, Mme Cuk c’est pas moi) sans voiture quelle qu’elle soit. Dans ces circonstances-là, la voiture s’impose, et son confort est essentiel – 30’000 km par an… Moi j’pourrais pas. Mais quand il faut, autant que ce soit commode.

Anne

32)
Le Corbeau
, le 18.11.2004 à 11:40
[modifier]

Ouuaah, Quelle vivacité Anne

Et moi qui croyais naivement qu’il avait acheté une voiture « de luxe » juste pour aller chercher son pain.
(mais petite pour pouvoir se garer sur le passage clouté devant la boulangerie)

signé
un des autres ;-)
Bon ok, ok, je ->

33)
JCP
, le 18.11.2004 à 12:07
[modifier]

Ouh, là, là ce que ces commentaires sur les gens qui prennent leur voiture pour aller acheter une livre de pain m’agacent!

Si certains courageux trouvent leur bonheur en allant chercher les croissants (ou leur tofu quotidien…) à vélo les dimanches matin où il pleut, tant mieux.

Pour ma part, je prends mon C8 pour me rendre à la boulangerie. Je ne laisse pas tourner le moteur, je ne me gare ni sur les passages cloutés, ni sur les places réservées aux handicapés (ce que je suis pourtant à lire certains écolos bêlant dans ces colonnes) et je respecte les limitations de vitesse, bien que les rues soient vides ce jour-là.

Je ne vois aucune raison de renoncer à ce confort alors que les mesures prises à l’encontre de l’industrie restent fort peu contraignantes. Cessons de cultiver cet espèce d’auto- (c’est le cas de le dire) culpabilisation collective, née de l’autre côté de la Sarine, qui finit par nous assaillir chaque fois que nous prenons le volant.

Mais y a mieux!

J’habite Lausanne, à 3 minutes de la Maladière. Et bien quand je veux aller à la Plapla (je sais, je sais, on doit dire chez Manor) je prends ma voiture et je vais… à Morges. C’est tellement plus sympa.

Et je suis sur que ma femme serait ravie de rentrer de la Migros avec trois enfants et autant de cabas sur les bras…

Mon quartier, j’y vis donc j’y roule!

JCP

34)
zitouna
, le 18.11.2004 à 12:18
[modifier]

bien envoyé Alec6

Zit, écolo-bêlant-le-dimanche-sur-son-vélo-sous-la-pluie

36)
alarache62
, le 18.11.2004 à 12:54
[modifier]

Re bonjour,
c’est le lillois contre les 4×4 ;o)
Tout d’abord, si je titre Enculés de 4×4 c’est parce que j’estime être agressé et je ne fais que répondre, ce n’est pas moi l’agresseur ensuite c’est de la provoc pour interpeller.

Je parle du Hummer car un restaurateur du centre de Lille vient d’acheter un Hummer H2 et squatte sauvagement les trottoirs à moins de 80m de 2 parkings sous terrain (évidement inaccessibles avec son engin!). Vous comprennez qu’il y a de quoi se sentir agréssé face à un débalage aussi énorme de bétise: il est noir avec de gros autocollants rose au nom de son resto, moi je prends ça pour une insulte qu’il nous fait! 100 000€ dans un véhicule qui consomme comme 8 pour transporter une personne!! (Je ne suis pas jaloux, je gagne très TRES bien ma vie……)

Mon article concerne en priorité tous les 4×4 de ville.
Je pense >Le Corbeau: Une clio ne peut elle pas accéder chez toi? Je pense pouvoir passer dans 99% des condition en Clio pour le dernier 1%, il reste mes jambes.

Ensuite un 4×4 qui pollue comme une clio bon marché ça n’existe pas (tableaux d’AutoPlus à l’appui) et si c’est le cas c’est donc qu’une voiture classique donc moins lourde avec le même moteur pourait consommer moins…

Je n’habite pas dans les montagnes suisses mais je pense (j’espère) que certains suisse pensent comme moi…

38)
Ladyalex
, le 18.11.2004 à 13:21
[modifier]

A part quelques petits soucis de temps en temps dus à l’âge avancé de ma voiture, je suis très contente d’avoir une allemande, 4 roues motrices de 200 ch, toutes options… Cela me permet de doubler sans rester à la traine et d’avoir assez de tenue de route sur les chemins de montagne.

Donc, sans pour autant être une fana de voitures, je comprends le plaisir que François peut avoir à conduire la sienne !

Et puis, en général, le facteur « problème », ce n’est pas le véhicule, mais plutôt le chauffeur, non ?

Alec6 : très bien ce speech du ministre de l’Éducation brésilien !!!

39)
alec6
, le 18.11.2004 à 13:27
[modifier]

et vivent les bêlants !

L’égoïsme y-a qu’ça d’vrai ! avec quatre « M » :
Moi, Maintenant, au Milieu je vous M…

Manque de pot, avec 6 350 000 000 clampins sur la planête, ça paraît de plus en plus difficile… préférer avoir une bonne bagnole et l’apprécier quand on est paumé en pleine cambrousse semble légitime. Faire chier le monde sur les trottoirs, les voies cyclables ou même dans des chemins de terre qui n’ont rien demandé à personne est non seulement irresponsable, mais surtout destructeur pour tout le monde…

Alexis

40)
JCP
, le 18.11.2004 à 14:02
[modifier]

Bien, avant que tout cela ne vire à l’insulte gratuite, quelques précisions :

– le terme « bêlant », que je n’aurais peut-être pas dû employer, m’est venu naturellement à l’esprit tant nous acceptons facilement ce que l’on veut nous faire considérer, par idéalisme, moralisme bien-pensant ou opportunisme, comme des vérités. Cela me concerne autant que les écolos mais probablement sur des sujets différents…

– les messages de nos élus relatifs à l’automobile tiennent plus souvent du dogme que de la vision politique tant dans leur substance que par les arguments qui les étayent.

– je ne veux dès lors pas me laisser culpabiliser par des gens (pas tous de gauche, pas tous de gauche) qui d’un côté nous reprochent l’utilisation de notre véhicule pour un trafic de quartier et, de l’autre, nous ont concoté Tridel .

– moi je la trouve bien jolie cette Clio et si François Cuneo la trouve à son goût et qu’il a du plaisir à la conduire, qu’il le dise. C’est son site. Ne boudons pas nos plaisirs.

– l’automobile est duale. Elle est à la fois objet utilitaire et canal d’affirmation sociale (j’ai pas fait SSP, alors excusez-moi si je massacre joyeusement certains termes). De par sa nature, elle cristallise donc toutes sortes de rancoeurs, jalousies et autres mesquineries. Il me semble cependant faux de faire l’amalgame et de dénigrer l’utilité de la voiture parcequ’elle sert de faire-valoir à certains. Une maison est typiquement un objet d’affirmation sociale. Une grosse maison pollue plus qu’une petite (surtout l’hiver), mais personne ne vient vous dire « je suis écolo, je vis dans une cahutte ». Parce qu’une maison vous ne la balladez pas partout avec la sono à coin…

– les reproches faits à l’automobile sont de deux natures (cumulatives) : la pollution et le nombre.

Le parc automobile a fortement augmenté, c’est vrai, mais l’augmentation perçue est bien plus importante, grâce (hem…) au dogme de nos municipalités qui vise à réduire le nombre d’automobiles en encrassant (oh que je suis poli) le plus possible les automobilistes. Ainsi on réduit le nombre de places de parc (résultat : les voitures tournent en rond), on désynchronise les feux (ah… l’onde verte lausannoise), on rétrécit les chaussées (expliquez-moi comment ce cheminet torturé appelé Rue Centrale peut encore porter son nom à Lausanne) et on multiplie les arrêts de bus sur la chaussée. C’est prendre le problème du mauvais côté.

Les automobiles polluent moins qu’il y a 20 ans, mais l’accroissement de leur nombre fait que cette modeste amélioration est globalement neutralisée.

Et c’est là qu’il y a un problème. Les voitures pourraient polluer beaucoup moins que ce qu’elles font aujourd’hui, mais rien n’incite les constructeurs (à quelques exceptions) à développer sérieusement de tels modèles.

Pire, rien ne les y contraint.

Pour cela il faudra braver les intérêts économiques des grands groupes pétroliers, et ça n’est pas en allant à pied à la boulangerie que je vais leur faire peur…

JCP qui prend le train tous les jours entre Lausanne et Genève

41)
Le voisin.com
, le 18.11.2004 à 14:05
[modifier]

Pour l’instant tu es emballé par la Clio, mais à
quand la suivante ???

SIGNE : la voisine.comme toujours

42)
Yves
, le 18.11.2004 à 14:27
[modifier]

François est inspiré par sa muse Clio.
Normal, quand on a les courbes et le pep de Lio,
Pourquoi la troquer contre un Cilo*
C’est un peu lent pour un Cuneo !

* marque de vélo suisse

45)
Barbarello
, le 18.11.2004 à 14:49
[modifier]

> JCP

Yo! Que tu sois pour ou contre TRIDEL la pharaonique. That’s your opinion, man !

Je faisais, aussi, partie des opposants… Le projet a fait l’objet d’une consultation populaire, accepté à une très large majorité par les lausannois, de droite, du centre et… de gauche ! Non ? On appelle ça la démocratie…

Le trafic de quartier, le concept m’échappe… Are you disabled, man ?

46)
François Cuneo
, le 18.11.2004 à 14:51
[modifier]

François est inspiré par sa muse Clio.
Normal, quand on a les courbes et le pep de Lio,
Pourquoi la troquer contre un Cilo*
C’est un peu lent pour un Cuneo !

Très fin, comme dirait Maître Cavélo!
:-)
Oui bon, je sais, y a que les vieux qui regardaient la télé il y a 20 ans qui peuvent comprendre.

47)
Mirou
, le 18.11.2004 à 15:03
[modifier]

Je vais pas entrer dans la polémique « avec ou sans voiture. » Je me définis moi-même comme un écolo modéré, qui aime ce genre d’initiative non-culpabilisante parce que parfois, on est bien obligé de prendre une voiture. Surtout à Boflens, j’imagine, et à Neyruz (fr), parfois aussi. Bref. (D’ailleurs, quel est le vrai coût écologique d’un ordinateur ?)

Je suis fils de garagiste, (mais je trie mes déchets), et j’ai moi aussi un avis sur les voitures :
1. JAMAIS de voitures japonaises ! Comme dirait mon papa : « c’est tape-cul, et on peut pas bosser dessus. »
2. Vive les Renault ! (mon père n’est pas revendeur….)
3. Vive les boîtes automatiques

Pour ma part, j’ai une Twingo et un abonnement demi-tarif, d’une couleur horrible — la Twingo — mais je l’adore. C’est confortable, relativement puissant, et HYPER pratique. Le coffre est immense et on peut rabattre les sièges arrières : J’ai déménagé avec elle.

48)
JCP
, le 18.11.2004 à 15:09
[modifier]

alarache62 : je viens de lire ton blog (pas tout, hein? – quelques humeurs seulement). Quelle hargne! Quelle révolte! C’est beau l’adolescence!

Barbarello : tout ici n’est qu’opinion. Et je ne me souviens pas avoir remis en cause notre démocratie (je ne pose pas de bombe sur le chantier Tridel la nuit pour freiner les travaux). Mais le bilan écologique de ce chantier que tu décris toi-même comme pharaonique me fait douter de la crédibilité de nos autorités en la matière.

Le trafic de quartier, le concept m’échappe… Are you disabled, man ?

– non : moi je sais aligner trois phrases de suite dans la même langue ;-)

JCP

49)
Caplan
, le 18.11.2004 à 15:15
[modifier]

Pour moi qui fais à peine 10.000 km par année, le top du top en matière de bagnole, c’est de trouver une bonne occase pour pas cher. Je lui demande de me transporter d’un point à un autre sans emm…, C’est tout.

Exemple: VW Golf II 1991, 195.000 km. Ça roule! En plus, quand il y a un problème, j’ai mon garagiste de quartier(Garage -sans marque- de Florissant à Renens) qui est au petits oignons. Il est venu (avec son mécano!) me chercher au boulot quand j’étais tombé en panne ave la Micra que j’avais avant. Qui dit mieux?

Pour le reste, ma bagnole de rêve, c’est la Corvette! Mais j’attends qu’elle fonctionne à l’hydrogène…

50)
coacoa
, le 18.11.2004 à 15:15
[modifier]

François, on peut connaître Maître Capello, l’avoir apprécié il y a 20 heures dans les jeux de 20 ans (ou le contraire) sans être un vieux…

Ou alors…

Serais-je devenu vieux moi-aussi ?…

AAAAARRRRRRRGGGGGHHHHHHH !!! 20 ans viennent de passer et je ne m’en suis même pas rendu compte !!

52)
Le Corbeau
, le 18.11.2004 à 15:30
[modifier]

Alarache, relis mes posts.
Puis va donc sur le site de Fiat, pour savoir ce que c’est qu’une Panda 4*4 avec un moteur de 1200cm3 et tes arguments vont tomber d’eux mêmes : y a pas que les hummers dans la vie.
Moi, je suis allé sur ton site voir tes arguments.

pour ton info
Clio privilège = 175g/km de CO2 (source renault)
Panda 4*4 =156g/km de CO2 (source Fiat)
Alors qui pollue le plus?
(Désolé François pour la comparaison, mais de toute manière, une panda est très très loin d’avoir le confort d’une Clio, même de base)

Au fait, en consommant 1litre de plus que moi selon tes dires et avec une production de CO2 allant de 144g/km à 168g/km (source VW selon modèle de polo) ta polo est bien polluante d’après tes propres critères… et encore en supposant que ce ne soit pas un vieux modèle :-))

En tout cas
– je n’ai pas envie de faire à pied en plein hiver 2kms de piste enneigée,
– je n’ai pas envie de faire au printemps une marche dans la gadoue sur les mêmes 2 kms,

Et je ne viendrais pas desembourber ta voiture si tu penses pouvoir t’en sortir avec une Clio (ou autre), moi qui ai parfois du mal à passer en Panda 4×4

Mais j’oublie, dans un souci écologique, tu préfère, comme alternative aux 4*4, imposer aux communes de goudronner tous les chemins publics d’accès aux maisons (Cf ton blog)

Moi je préfère que la collectivité mette l’argent ailleurs et que la montagne ne ressemble pas à la ville dont je m’évade le + souvent possible.
Et tant pis pour moi si des hummers passent sous mon nez, j’évite au moins pour une partie de l’année les clios et polos ce qui laisse un peu de place pour les VTT, skis de fond, et autres randonneurs qui n’ont que faire du goudron.
A+

53)
Le Corbeau
, le 18.11.2004 à 15:53
[modifier]

PS, je n’ai rien contre les malheureuses clios et polos citées en exemple du fait des participants ! ;-)

54)
Blues
, le 18.11.2004 à 15:57
[modifier]

Perso, je ne voulais pas « commenter » … Comme je roule « poubelle » (maxi. 3000.- Frs/ch pour 3 ans) et que les bagnoles ne branchent pas. Je trouve même le sujet voiture un peu « futile ».

Donc à part le côté utile -charger n’importe quoi dedans y compris du ciment- et surtout qu’elle ne tombe si possible jamais en panne —- en resumé c’est comme ça que je vois les choses…
———-
Donc comme comme Caplan
c’est de trouver une bonne occase pour pas cher. Je lui demande de me transporter d’un point à un autre sans emm…, C’est tout.
———-
Et depuis quelques mois j’ai adopté la régle no 2 d’IvreMort
Règle numéro 2: acheter des japonaises. Ce sont les voitures qui tombent le moins en panne DU MONDE AUSSI!!!
(Avant j’avais une Citro AX Diesel, qui ne m’a apporté que des ennuis — Actu. je roule en Mitsubishi Lancer Breack.. comfortable, fun à conduire, aucune panne et consommation correcte .. que demander de plus)
———

Vous discutez 4X4, écologie, comparatifs, etc… ! Il en faut du fric pour avoir les moyens de ces ambitions là !!! Moi je n’en ai pas, je ne puis donc avancer des arguments.

56)
JCP
, le 18.11.2004 à 16:30
[modifier]

BLUES : c’est exactement ce que je disais, il y a le côté « utilitaire » et le côté « paraître ».

Mais au-lieu de parler de moyens, peut-être serait-il plus juste de parler de choix (4 enfants, la musique, …). Et franchement je ne vois pas ce que l’on peut reprocher à quelqu’un qui choisit de ne pas engloutir son pognon dans les pompes à fric que sont les bagnoles.

Mais par pitié, arrêtons d’asséner les mêmes rengaines pseudo-rationnelles à ceux qui ont choisi de le faire

JCP

57)
JCP
, le 18.11.2004 à 16:34
[modifier]

Saluki : cool, mais le moteur est un peu léger, non? Ils font pas le même en 8 litres Super?

JCP

58)
Saluki
, le 18.11.2004 à 17:06
[modifier]

Ils font pas le même en 8 litres

Que nenni, puisqu’ils disent qque part répondre aux normes antipol’ 2009 de Californie.

ok, je ->


Des G4, oui, mais aussi un G400…

59)
Saluki
, le 18.11.2004 à 17:22
[modifier]

Sur la fiabilité, ceci tombe à pic.

Désolé c’est en américain.
« Of the 32 car models with the highest reliability ratings, 29 were from Japan-based manufacturers. »


Des G4, oui, mais aussi un G400…

60)
alarache62
, le 18.11.2004 à 17:26
[modifier]

> BLUES: l’écologie n’est pas le domaine reservé des riches. Écologie rime avec économie et il suffit d’y aller étape par étape, lorsque tu changeras de voiture (pas la peine avant) pense à bien étudier tout les paramètres.

> Le Corbeau: j’ai bien vu que tu avais un post de troll, mais vu la fréquentation, ça peut être utile de rappeler certaines choses.

Je ne veux évidement pas bitumer la montagne suisse, à aucun moment je n’ai écrit de bitumer mais il existe d’autres alternatives pour rendre une route praticapable.

Effectivement, je sais bien qu’il ne faut pas seulement se fier à la consommation d’un véhicule mais aussi à son émission de Co2/km entre autre. Ton 4×4 Panda affiche de très bons taux mais c’est loin d’être le cas des 4×4 BMX ou Merco qui polluent plus que leurs berlines!

Pour ma Polo, elle reste dans mon garage la semaine: je prends le train 2 fois par semaine et le métro lillois. Ca me coute moins cher, je suis moins stressé et j’ai le temps de lire…
Donc ma Polo n’est pas de toute jeunesse (1997) mais je l’utilise le moins souvent et c’est ça la première façon de faire de l’écologie. On ne peux pas tous s’acheter une voiture électrique (oui je sais pour produire cette électricité, ça pollue…)

Des maisons écologiques existent, rentables et économiques sur la durée de vie d’une maison et la grande taille de ces constructions ne rime pas avec pollution…

Difficile par écrit de faire comprendre le ton que l’on souhaite utilisé, mais je ne suis pas du tout argneux, mon rythme cardiaque n’a pas du tout augmenté aujourd’hui à cause de ces réactions, on est là pour échanger, non?

Pour finir, je ne suis plus adolescent et beaucoup d’adultes partagent mes idées d’après ce que je lis……

(Désolé pour l’orthographe)

62)
alec6
, le 18.11.2004 à 17:52
[modifier]

… pffffeeeuuuuuu…

Plus envie de causer, il est aussi difficile de convaincre un pro bagnole qu’un pécéiste !!

Je vais attendre les prochaines humeurs…

Alexis : tous les défauts, écolo, altermondialiste, gaucho, sans bagnole, avec enfants, préfère les brunes et les blondes, aime Paris et la campagne, le train, le métro et le vélo, veut payer des impôts et avoir des services publics, et accessoirement discuter et refaire le monde…
grosse fatigue !

63)
Saluki
, le 18.11.2004 à 18:03
[modifier]

c’est loin d’être le cas des 4×4 …Merco qui polluent plus que leurs berlines!

Tout est relatif.
Les statistiques officielles c’est ici

page 55 ou 56 on trouve:
Mercedes a vendu en France en 2003 51390 VP, voitures particulières, dont 45180 diesel.
Mon petit doigt me dit aussi moins de 200 Classe G qui sont les vrais 4×4 de la maison, car pour ma part je ne vois pas la différence entre un « ML 270 » et une « E270 4Matic », ils ont le même poids.
La consommation des berlines est donc infiniment plus élevée que celle des G…
Si tu veux vraiment réduire la pollution, tu demandes à tous les acheteurs de berline de prendre une trottinette et tu « oublies » les vilains G.


Des G4, oui, mais aussi un G400…

64)
ToTheEnd
, le 18.11.2004 à 18:04
[modifier]

Bon… il fallait bien que je dise quelque chose sur ce sujet aujourd’hui… ou bien?

Ben moi, avec mes 343CV, c’est un problème. Tous les matins en partant au boulot, je dois faire chauffer le moteur au moins un quart d’heure avant de partir parce que dès que je sors, je tombe sur mon voisin et collègue avec sa foutue Porsche 911 Turbo S et ses 444CV…

Bien sûr, dès qu’on sort de nos boxes, c’est la course, on peut pas s’empêcher… Grâce à son 4×4 et ses 100CV de plus, il me met tout de suite quelques centaines de mètres… Mais c’est sans compter sur ma témérité et ma rage de vaincre! Je refais toujours mon retard dans les villages et le passage devant l’école communale. Alors que les zones sont limitées à 30 ou 50 km/h, moi je passe « pied au planché » et à fond de limiteur (250 km/h) alors que mon voisin n’ose pas dépasser les 140…

A l’arrivée, après pas mal de crissement de pneus et quelques sueurs froides (rien de tel avant de commencer une journée dans la finance pétrolière), c’est généralement lui qui gagne, mais de pas grand chose. Vivement que j’aille bosser avec Caplan dans son nouveau jouet!

T (qui bosse à 980 mètres de chez lui et qui consomme 23 litres par jour)

65)
Barbarello
, le 18.11.2004 à 18:50
[modifier]

Alexis, je te trouve bien pessimiste !

Pour peu que les chinois s’y mettent enfin un peu sérieusement, la pénurie pétroleuse mettra tout le monde d’accord ! Si on est pas morts asphyxiés avant… évidemment !

Yiouille, je parle même pas de la mainmise Étasuniennes qui se dessine sur le Moyen-Orient ! Sont-y partageux eusss ? Et à quel prix ?

66)
Inconnu
, le 18.11.2004 à 19:01
[modifier]

J’ai failli me moquer de toi, François, qui sait apprécier la technologie et qui te tourne vers une Clio.
Il faut dire que la premiére génération de Clio n’était pas terrible, c’était à peine mieux qu’une Fiat (disons Uno 2e génération).

Mais je suis monté dans une des derniéres Clio et je suis resté scotché par l’équipement, la finition.
110 chevaux, ca suffit à propulser la voiture avec des reprises acceptables pour la sécurité (quand on fait des dépassements sur une route nationale par exemple).

Moi, je pense remplacer ma vieille Citroen Xsara Break. Parmi les prétendantes, il y a la Toyota Prius à moteur hybride (je suis sensible au respect de l’environnement). Toyota a compris qu’une voiture uniquement électrique avait fort peu de chance de se vendre et leur techno semble au point, vu l’argent investi en R&D ces derniéres années.
Mais depuis que la Citroen C4 est sorti, je suis tout excité. Elle est belle (comme pas souvent chez Citroen), et innovante (comme souvent chez Citroen).

On verra l’année prochaine.

67)
zitouna
, le 18.11.2004 à 19:15
[modifier]

Alarache62, t’a trouve le truc qui tue : tu prends les transports zencomun et
« tu as le temps de lire!!! »
c’est la chance que n’ont pas les pilotes des bolides sus-mentionnés
pour ma part, je lis aussi en marchant mais par contre, j’ai pas encore essayé à bicyclette
(vous avez lu le dernier AYERDAHL, « transparences »?: c’est de la balle!)
à part ça, je préfère de loin, du point de vue du dezigne, les goûts automobilistiques de Caplan ou TTE à ceux (pourtant surs en appareils photo) de MrSaluki

ZIT olive bêêêlante

69)
Blues
, le 18.11.2004 à 23:11
[modifier]

Ben tiens, je vais faire comme Caplan… La voiture de rêve …
image
C’est bien la seule bagnole à laquelle je me suis attaché (parce que je pouvais tout réparer moi-même) … Mais ça date d’il y a 20 ans .. et, pour ce qui est d’écologie ou de consommation .. hum.. Bref on se comprend !!!

70)
Saluki
, le 18.11.2004 à 23:34
[modifier]

Je reviens du « Chemin des Vignes » et ai goûté des vins nouveaux. Ce n’est pas la peur de l’éthylotest qui m’a aidé à recracher.
Je pense que Renan ne me contredira pas sur ce point, lui qui aime le Sassicaia.
Moi, le Solaia, des même Antinori.

Bon, d’accord on en parle sur le forum ;-)

Mais c’est, là aussi, une affaire de goût.

à part ça, je préfère de loin, du point de vue du dezigne, les goûts automobilistiques de Caplan ou TTE à ceux de Saluki

Tes préférences, je les accepte et respecte, alors que d’autres se croient encore sous OS9 et foutent les miennes à la Corbeille pour vouloir y installer les leurs…

Je n’ai rien, mais alors absolument rien contre le choix de nos amis, parce que d’abord c’est le leur, personnel, individuel, et ils l’assument avec fougue d’ailleurs comme chacun d’entre nous…
Cependant, et c’est là que le bât fêle coquet la tirelire, une SLR coûte plus de 5 fois un G400 cabriolet qui est déjà déraisonnable pour certains, mais moins cher, mieux équipé et moins voyant que la classe S de même motorisation.
Moins voyant, car souvent j’ai la flemme, en rentrant à Paris tard dans la nuit, d’aller le mettre au box à 500m pour me coucher plus vite. Eh bien, il n’a jamais, non plus que le G300 TD qui l’a précédé, bénéficié d’un coup de clé jaloux sur la peinture ou d’un coup de canif dans la capote. Pourtant j’ai vu à plusieurs reprises en bas de chez moi, des capotes de Golf ou de Mégane lacérées, des capots et des portières festonnés au pic à glace.

L’une je peux en rêver, punaiser le poster sur mon mur puis jouer au Loto, l’autre je l’ai, dans mon garage en semaine!

Et puis tu vois, mon choix quatre-quatreux est de plus longue date (1976) que pour la Pomme et a toujours été balisé dans le cadre d’un club responsable pour les sorties/excursions/balades: pas de hors-piste, comme trop de nouveaux venus « inorganisés » aux quatre-roues motrices, ni en France ni ailleurs. C’est un choix « libertaire », (certes pas jusqu’à Durutti, cher Alec6) mais respectueux de la nature et de ses partenaires faune -dont nous- et flore. Avec certains fous comme moi, nous sommes heureux d’avoir rondement formé à la conduite TT nombre de chauffeurs d’ONG qui partaient vers la Roumanie. Ca leur a permis peut-être d’en revenir.
Dans un autre registre, et dans quinze jours, nous serons de ceux qui passeront quelques dizaines d’heures derrière un téléphone de centre de promesse du Téléthon.

Je ne cherche pas à vous apitoyer sur mon sort, ça va pas trop mal, merci, mais qu’on ne vienne pas me dire que les gens comme moi sont des cacas, ni comment je dois nouer ma cravate, me tenir à table et enlever les doigts de mon nez.


Une petite dernière pour la route:
Scoop ! le G5 existe depuis 1937,
son processeur en faisait 35 puis a été overclocké à 42 CV, mais il avait 4 roues motrices et directrices.

71)
Saluki
, le 18.11.2004 à 23:48
[modifier]

Blues:
Ton pare-buffle me bluffe.


Une petite dernière pour la route:
Scoop ! le G5 existe depuis 1937,
son processeur en faisait 35 puis a été overclocké à 42 CV, mais il avait 4 roues motrices et directices.

72)
Blues
, le 18.11.2004 à 23:50
[modifier]

« il ne reste plus guère de place pour les poussettes et autres joyeusetés »

Oui Nicolas, je peux te comprendre.. Ici on est 6 en famille (heureusement, on les a pas tous eu en même temps), malgré que l’on ait essayé de se faire sponsoriser … on a jamais pu se payer le véhicule « miracle » pour entrer tous « correctement » dedans …

Maintenant, 3 des mômes sont presque devenu des adultes (on ne sort plus tous en même temps) c’est plus facile .. mais à une époque ca été très difficile (c’était du genre : qui veux aller dans le coffre ? — du breack– Bonjour les risques)

Moralité: je n’ai pas eu la chance d’avoir des dons, donc, j’ai fait SANS !
—————-
Et concernant le retour à des choses (ou articles) plus « pommées », même que la bagnole c’est pas mon truc … C’est aussi ça l’esprit Cuk, , de l’ouverture… et je l’accepte ! Think Different !

73)
Saluki
, le 18.11.2004 à 23:55
[modifier]

A partir de demain, dans quelques minutes donc, je ne parlerai jamais plus de 4×4.


J’ai aussi un 280CE BA de 1978.
285000km CT OK comme on dit dans les annonces, mais il n’est pas à vendre.
Il consomme beaucoup plus qu’un G400 CDI

74)
ToTheEnd
, le 19.11.2004 à 00:52
[modifier]

Nicolas: ouhhaaaa… j’aime les gens qui ne font pas les choses à moitié… alors quand elles sont faites 3x en un coup…

Félicitations à vous deux et surtout, bon courage pour la suite!

T (qui est comme ça le vendredi!)

75)
Nian
, le 19.11.2004 à 00:53
[modifier]

A propos essuie-glaces, un truc qui m’épate chaque fois dans une SAAB 95: les essuie-glaces avant sont allumés (par exemple intermittents, oui, pas de détecteur auto de pluie), tu passes la marche arrière et tchuik-tchuik, le pare-brise arrière est propre :-)

76)
Barbarello
, le 19.11.2004 à 02:09
[modifier]

Zen… surtout rester zen !

ORTF 1972 Buttes-Chaumont, l’image est en noir&blanc…

Ah ! Subtil ! Très joliment placée cette référence à l’école ZEN du bouddhisme Maya [Grand] Yana [Véhicule] ! C’est très fin !

Et Maître Capello d’introduire 10 ronds dans le Nourin…

77)
François Cuneo
, le 19.11.2004 à 06:30
[modifier]

A propos essuie-glaces, un truc qui m’épate chaque fois dans une SAAB 95: les essuie-glaces avant sont allumés (par exemple intermittents, oui, pas de détecteur auto de pluie), tu passes la marche arrière et tchuik-tchuik, le pare-brise arrière est propre :-)

Ma Clio aussi! Ma Clio aussi!

Cela dit, ça a posé des problèmes sur les Megane je crois: les gars, ils avaient un porte-vélos qui retenait le balais arrière (je crois même que c’était le porte-vélos fourni par Renault). Ils mettaient la marge arrière, paf, à chaque fois, moteur grillé!

78)
drazam
, le 19.11.2004 à 08:40
[modifier]

Qui veut faire un tour dans ma Vanquish ?
Non ToZiEnd, touche pô aux boutons pressoirs à gadgets, ni au Walter PPK, tu vas te blesser…

79)
alec6
, le 19.11.2004 à 09:20
[modifier]

Nicolas :
trois de plus ! super et bon courrage, je n’en ai « que » trois et c’est déjà pas mal, mais à Paris c’est déjà bcp ! je n’ai pas eu le courrage d’aller jusqu’à quatre comme Blues…
… et nous n’avons pas de ouature (d’accord, il faut habiter Paris pour pouvoir s’en passer !)

Alexis : tous les défauts…

80)
nlex
, le 19.11.2004 à 20:20
[modifier]

argument qui tue :

même si on pouvait faire disparaitre tous les 4×4 de la planete en claquant des doigts, le probleme de la pollution automobole sera exactement le même et il faudra toujours le régler. C’est bien joli de montrer du doigt les 4×4, mai smoi j’appelle ça ‘trouver un bouc émissaire’, ce qui à l’avantage de se sentir dan sla peau d’un bon citoyen MÊME SI ON ROULE DANS UNE VIEILLE CAISSE POURIE QUI POLUE DEUX FOIS PLUS.

Je trouve ça criminel de ne parler que des 4×4 alors que c’est un faux probleme. Le vrai probleme c’est que notre civilisation doit, soit éliminer toutes les voitures tres vite, soit inventer une voiture qui ne pollue presque pas, et pas chere. Comme la voiture non polluante n’est pas encore la, et que personne ne veut changer ses habitudes, c’est tres pratique de ne monopoliser le débat en parlant d’autre chose. Désolé mais ce comportement me débecte.

81)
Emilou
, le 19.11.2004 à 23:45
[modifier]

Elle a un défaut assez rédhibitoire à mon avis : un rayon de braquage beaucoup trop grand ; les manoeuvres sont souvent très laborieuses de ce fait. Dans de mêmes circonstances la Zafira de chez Opel est beaucoup plus maniable……….c’est tout dire.
(ce défaut apparaît sur toutes les catégories de Clio)
Ajoutons le fini très « français » de ce véhicule……….heureusement qu’il y a le bon vin de France, la bonne chanson française…………..

82)
Okazou
, le 20.11.2004 à 05:36
[modifier]

Comme BLUES, j’ai tendance à juger futile un débat sur la bagnole. Ceci dit, on peut en profiter pour tenter de penser au-delà du bout de ce qui est sensé nous servir de cerveau.

La pollution par le moteur à explosion est bien réelle. Elle concerne la circulation des voitures mais également celle des camions (80% du frêt). Si elle est supportable à la campagne, elle ne l’est plus dans les villes.

La guéguerre, 4×4 ou pas 4×4, n’est tout de même qu’une façon de plus de passer à côté du problème.

Les communes urbaines sont toutes engagées, peu ou prou mais à raison, dans une politique d’élimination des véhicules polluants du centre des villes avant des les en chasser totalement. Il ne sert à rien de jouer les autruches et de l’ignorer, le processus est en route et ne s’arrêtera pas.

Les véhicules à moteur électrique, les véhicules hybrides, mais surtout le développement des transports collectifs urbains propres (métro, bus/navettes en site propre ;-) ) constituent l’avenir de la circulation dans les villes.

Le ferroutage, bien développé en Suisse mais pas du tout en France (lâcheté des politiques) ne pourra que s’imposer à son tour pour limiter drastiquement les dégâts économiques, écologiques et en vies humaines provoqués par le transport routier.

Pour la ville, le développement des transports propres est donc devenu une priorité et nous roulerons bientôt, peut-être, dans des véhicules électriques ou hybrides d’origine chinoise tant l’effort que nos amis asiatiques sont en train de développer est important dans ce domaine (Le Monde -Développement durable mercredi 10 novembre 2004), la ville de Shanghaï jouant pour l’occasion le rôle de laboratoire grandeur nature.

Une petite réflexion en passant sous forme de question sur l’hypocrisie (la bêtise profonde ?) de notre société marchande en matière de lutte contre le cancer du poumon. Est-il logique, cohérent, de lancer une campagne nationale de prévention en faveur des fumeurs passifs de tabac lorsque l’on sait que nous sommes tous des fumeurs passifs de fumées fortement toxiques de pots d’échappement lorsque nous circulons, à pied, à cheval ou en voiture en ville ? Pourquoi se hâte-t-on de ne pas joindre ces deux problèmes qui pourtant n’en constituent qu’un seul et même ?

Seconde réflexion en passant. Je me trompe ou bien le rendement du moteur à explosion ne vaut pas tripette ? Non, bien sûr, je ne me trompe pas. Le moteur à explosion est le moteur qui offre le plus faible rendement qui soit*. Si le moteur à explosion équipait nos ordinateurs, nous le trouverions ridicule. Il l’est, ridicule. Le moteur à explosion est parfaitement obsolète, dépassé, bon à jeter depuis belle lurette et il se trouve pourtant encore, de nos jours, de braves couillons qu’il arrive à faire bander. Céoukèloss ? Kantékon, tékon…

Au fait, vous connaissez le comble de la bêtise ? Il se révèle chez le libéral qui passe son temps à prôner le rendement à tout va avant de sauter fièrement dans son antiquité de bagnole à moteur à explosion.

* Si un spécialiste dispose des chiffres de comparaison de rendement entre moteur à explosion et moteur électrique, qu’il ne se gêne pas de nous en faire profiter. L’écart est énorme, le gaspillage qui s’ensuit aussi.

83)
François Cuneo
, le 20.11.2004 à 08:29
[modifier]

Ajoutons le fini très « français » de ce véhicule……….heureusement qu’il y a le bon vin de France, la bonne chanson française…………..
Editer

Alors ça, c’est exactement le cliché qu’on se fait d’une voiture française, moi le premier.

Mais celle-là (la Clio de l’article donc) c’est du zéro défaut à la japonaise, comme je l’ai écrit dans l’article. Pas un seul problème, pas la moindre erreur de finition. Au contraire, tous les matériaux sont cossus, donnent l’impression de qualité.

Battue à plat de couture, ma Toyota Yaris!

Et il faudrait se pencher justement sur les Allemandes. Le dernier AutoPlus (ben oui, je lis ça aux toilettes, j’aime bien) vous parle de la dernière Golf, dont les finitions ne semblent plus à la hauteur, Mercedes et BMW qui deviennent mauvais (la dernière petite semble moins bien finie qu’une Alfa Romeo, c’est le monde à l’envers!)

Quant au rayon de braquage, tu m’apprends quelque chose. Je n’ai jamais eu à souffrir en manoeuvre, pas plus qu’avec la Yaris ou des dizaines d’autres voitures que j’ai conduites. Elle est peut-être moins bonne qu’une autre sur le papier (j’en sais rien en fait), mais je ne l’ai même pas remarqué.

Et paf, voilà que je défends ma voiture maintenant!

84)
François Cuneo
, le 20.11.2004 à 09:14
[modifier]

Okazou, par rapport à ton commentaire, il se trouve qu’heureusement, la hausse du prix du pétrole a mis un coup de pied au cul à tout le monde.

On n’a jamais autant parlé des voitures hybrides, de la pile à hydrogène, et tout le monde je crois, même les Européens, se met à bosser sur ce concept. Peut-être même que les choses vont aller beaucoup, beaucoup plus vite que ce que l’on imagine.

Quant au problème de la campagne sur la fumée de cigarette que l’on devrait selon toi lier à une campagne sur la prévention des gaz d’échappement, même si je suis d’accord qu’ils sont très semblables, je ne peux pas parler de lâcheté des politiques.

En effet, la cigarette, tout le monde peut arrêter demain (en souffrant pour certains, d’accord), et les problèmes seront limités (paysans et travailleurs dans l’industrie du tabac qui devront se recycler).

La voiture, dans une société où tout doit devenir souple et mobile, ça va être un poil moins facile.

Il faut donc trouver une solution de remplacement, et là, je crois savoir que quelques milliards (pas suffisamment, c’est clair) sont investis, et par certains libéraux justement qui se rendent compte du problème que tu évoques en conclusion, et qui se rendent compte aussi que nous-mêmes nous nous en rendons de plus en plus compte, et qui par conséquent se disent que le premier qui va sortir une voiture propre à un prix acceptable pour Monsieur Tout le Monde va faire un malheur, ces libéraux donc sont les premiers à voir désormais les avantages des véhicules propres.

Parce que oui, les véhicules du futur seront rentables pour les industriels, pour les clients, au niveau du rendement énergétique, et pour l’environnement.

C’est assez excitant non? J’espère juste voir ça de mon vivant. Mais je crois qu’il y a un espoir.

85)
alec6
, le 20.11.2004 à 10:51
[modifier]

Okazou :
Je ne suis pas un spécialiste mais je crois que le rendement d’un moteur à explosion avoisine les 30 % quand le rendement d’un moteur électrique et inversement d’un alternateur ou d’une dynamo avoisine les 90% et plus !
Idem pour une centrale nucléaire : rendement 30%… on déclenche et maîtrise (le plus souvent heureusement) une réaction de fission qui engendre de la chaleur, et cette chaleur… est transformée en vapeur, la vapeur faisant tourner des alternateurs, rendement 30% ! génial !
Passons !
Si qq!un a des renseignements sur des façons autres de fabriquer de l’électricité à partir de chaleur…
Mouvement <-> électricité = rendement +90%,
Chaleur -> mouvement (ou électricité) = rendement 30%.

TTE nous répondra que c’est d’abord une question de coût, et il aura raison.
C’est là qu’est le problème : n’avoir que le « coût » comme ligne d’horizon est destructeur pour notre planète…

Alexis : tous les défauts…

86)
jibu
, le 20.11.2004 à 16:12
[modifier]

Le rendement d’un moteur essence dépasse de peu les 30%, celui d’un diesel talonne le 50%. Le moteur électrique dans les 90% …

En fait on parle de moteur, mais il serait plus judicieux de causer de rendement total du véhicule. Le moteur à combustion interne, qu’il soit au diesel, à l’essence ou au gaz ne procure un couple utilisable qu’à partir de ~600 min-1 jusqu’à disont 7000 min-1 or un véhicule qui démarre le fait à 0 km/h, il nous faut par conséquent un système de couplage progressif (embrayage,coupleur hydraulique) ensuite si on reste en 1ere, on va pas loin, il faut des rapports de transmission différents, que se soit en automatique (moins bon) ou en manuel et enfin il faut transmettre tout cela aux roues et dans le cas de le BMW de tte, on doit ajouter un différentiel angulaire.
Bref tout ça pour montrer que ce moteur nous impose des éléments qui consommes beaucoup d’énergie en frottement, échauffement ainsi qu’en poids, ces pertes peuvent être estimé à ~20-25% du rendement globale, à soustraire donc du rendement du moteur à combustion si on le compare à l’électrique. Ce moteur n’a aucun avenir.

Celui qui a vu juste, c’est Nicolas Hayek, bien que je n’apprécie pas énormément le bonhomme, celui-ci avait imaginé une swatchmobile qui résout tous les problèmes cité plus haut, à savoir, plus aucun élément de transmission. En s’inspirant du spirit of Biel (véhicule solaire) qui possède un moteur/roue, la swatchmobile aurait eu un moteur intégré dans chaque roues, autant dire la panacée. La première étape aurait consisté à fournir de l’énergie électrique via un moteur traditionnel, mais optimisé pour un fonctionnement stationnaire, ceci aurait permis de n’utiliser que de petites batterie/condensateur faisant office de tampon énergétique; en deuxième étape, une fois l’hydrogène disponible, le moteur à combustion serait enfin jeté aux oubliettes.

Mais tout à foiré pour devenir … une smart, mon dieu que c’est triste…

Plusieurs projets ont été mené dans le même sens, la plupart ont été enterré… par qui, je vous laisse imaginer, le plus spéctaculaire mise à l’écart d’un projet est le moteur/roue canadien d’hydroquébec qui date de 10 ans

Le meilleur projet actuellement est le prototype créé en suisse par Michelin, mais nous en saurons sans doute bientôt plus

Jibu

87)
alec6
, le 20.11.2004 à 19:40
[modifier]

Hayek ! TTe, Hayek ! ton maître à penser… enfin, Friedrich pas Nicolas ! sans oublier Smith, Valras et consort…

bon ok je sort…

Jibu : je me souvient avoir vu ce genre de projet avec un moteur réduit à un seul piston sans bièle, transformant sont mvt directement en électricité, comme une dynamo. je ne savais pas que c’était le projet de swatch… dommage en effet.

Je n’ai pas retrouvé l’article mais j’ai lu dernièrement que le transport fluvial à le vent en poupe (si j’ose dire) en France. Quand on sait qu’un tier du transport de marchandise est du… déchêt !

Alexis : tous les défauts…

88)
henrif
, le 20.11.2004 à 22:07
[modifier]

A propos du ferroutage en France (vous savez, le pays qui est resté bloqué deux semaines par les camionneurs). En l’absence de volonté politique face aux lobby des transporteurs routiers, rien n’a été fait et rien ne sera fait.
Maintenant que l’on est les mains liées par la logique libérale, on veut que la SNCF soit rentable, donc hors de question d’investir dans le ferroutage Et voilà, la boucle est bouclée.
Ce processus vaut aussi pour le développement des énergies alternatives face au lobby du nucléaire (merci pour le nouveau EPR).

Bref, comparez vos voitures, je préfère mon vélo.

Henri : écolo aussi…

89)
ToTheEnd
, le 21.11.2004 à 03:44
[modifier]

Mmmhhh… en relisant tout ça, je me suis dit que je pourrais ajouter 2 ou 3 trucs pour la 90ème… (par exemple qu’Hayek est un pauvre type à mes yeux et pas mon maître à penser).

A la fin, je ne sais pas très bien ce que certains entendent en signant « écolo » et divers… Sommes-nous ici pour juger nos modes de vie et notre respect envers la nature au travers de nos bagnoles respectives? Le fait d’avoir le bon mode de locomotion fait de nous des verts « certifiés?

Si c’est le cas, je trouverais ça un peu grave.

Le fait que le rendement du moteur à explosion soit faible (pour ne pas dire ridicule) est connu depuis longtemps. De là à dire que si on avait des moteurs avec un rendement de 100% les problèmes économiques, écologiques, sociaux (et j’en passe) seraient réglés… C’est un peu croire au Père Noël…

Est-ce que quelqu’un sait, sur le volume total de pétrole extrait de la terre, quel est le pourcentage de pétrole qui est utilisé pour faire avancer nos camions et bagnoles? C’est 25%… Par conséquent, même si on doublait ou triplait les rendements de nos moteurs à explosion, on ne réglerait pas le problème. Ok, on ferait mieux, mais on n’arrangerait pas le problème sur le long terme.

Oui, oui, il y a la voiture électrique, mais est-ce qu’on veut remplacer un manchot par un unijambiste? Au-delà du poids délirant d’un véhicule électrique et de sa ridicule autonomie, comment va-t-on la produire cette électricité? En France, votre production d’électricité est assurée à 80% par le nucléaire. A l’inverse, aux USA, c’est seulement 20%… le reste est produit via des centrale thermique (que des trucs qui sont également polluants). Par conséquent, que ce soit en France ou ailleurs, on devrait augmenter de 20 ou 30% notre productions d’électricité et donc, augmenter la pollution sur ce plan là, pour nous permettre de rouler… Ah bien y réfléchir, c’est plutôt remplacer un borgne par un aveugle.

Le pétrole n’est pas là que pour faire avancer nos bagnoles… à 75%. il est utilisé pour autre chose.

Personnellement, je ne suis pas pour retourner à l’âge de pierre ou habité que dans les villes dans le but de n’utiliser que bus, train ou je ne sais quoi de public. Le discours de certains me fait penser à d’autres qui disent fièrement « Je n’ai pas de télé ».

Heu? Et alors? Y a-t-il une fierté à dire qu’on ne bénéficie pas d’un des médias d’information les plus puissants de la planète? Bien sûr, si vous ne regardez que la Star à Con et Dallas, vous êtes avant tout un âne qui mange du foin. Il tient à chacun de se bancher sur la bonne émission, le bon film et, s’il n’y a rien d’intéressant, savoir éteindre et faire quelque chose de plus intéressant pour vous ou ceux qui vous entourent.

La terre est en train de changer, de se réchauffer. Oui et alors? Elle l’a déjà fait au moins une centaine de fois sur 4 milliards d’années. Sommes-nous responsables à 100% de cela? Personne ne peut le dire et c’est ça le problème. Oui, le réchauffement est du au CO2 et autres particules que nous générons et envoyons dans le ciel. Par réaction, nous créons une espèce de serre à l’échelle mondiale. Mais nous ne savons pas (j’insiste), personne ne sait dans quelles proportions nous influençons ce phénomène. L’histoire de l’humanité est courte (entre 10 et 30 mille ans) mais nous avons déjà eu des périodes glaciaires et de réchauffement… et à l’époque, il n’y avait pas de bagnole (4×4 ou non)!

Et avant que certains s’excitent sur T, je n’essaie pas de minimiser la situation et n’essaie pas de défendre l’industrie de la consommation (ultra-libérale, ça va de soit). Je veux mettre le doigt sur les bons problèmes car c’est le seul moyen de les résoudre!

Admettons que le réchauffement de la planète soit programmé et que nous influencions celui-ci de 10 voir 20%. Que faudrait-il faire puisque cet événement est inéducable? Arrêter de vivre au niveau planétaire? Arrêter toutes les voitures (et l’industrie qui va avec) afin de gagner entre 10 et 20% du temps qu’il nous reste à vivre dans un climat tempéré?

Ou bien devrions-nous, dans le but de nous protéger sur le long terme, commencer dès maintenant la construction d’un panneau de protection solaire qui serait placer entre la Terre et le soleil afin de filtrer une partie des rayons solaires? On aurait une éclipse du soleil « on demand » (d’IBM, bien sûr) histoire de moins réchauffer (voir même refroidir) notre petite planète.

En conclusion, on ne pourra trouver une solution concrète à ce problème que si on comprend les fondements du réchauffement climatique ainsi que ce qui l’influence et dans quelles proportions!

Si je devais faire une dernière analogie à 2 balles avec le sujet du jour (les bagnoles), je dirais qu’aujourd’hui, on veut s’arrêter au garage parce que la voiture à un problème et que pour le résoudre, on veut changer les bougies alors qu’un pneu est crevé…

T (qui est un peu caisse, mais ça va)

90)
Okazou
, le 21.11.2004 à 04:25
[modifier]

> François
Sur la virtualité du coup de pied au cul.
La hausse du prix du pétrole sera suivie d’une baisse du prix du pétrole qui sera elle-même suivie dune hausse, etc. Les grands financiers décident les hausses et baisses de valeur des produits stratégiques (pas uniquement du pétrole) selon ce qui les arrange à un moment donné pour des objectifs donnés qui nous échappent généralement au moment où ils agissent, les pétroliers — OPEP — eux-mêmes (comme les gouvernements) étant contraints de suivre le mouvement et la guerre d’Irak complique un peu plus les choses.

La volonté des grands financiers n’est pas influençable — c’est donnant-donnant (ou plutôt rapportant-rapportant) — et lorsqu’il se trouve que leurs décisions profitent aux populations c’est toujours par un effet indirect totalement indépendant de leur intention première : il n’est de leur intérêt de transiger qu’en cas de crise politique importante qui pourrait les balayer. Le capitalisme, c’est comme ça que ça marche. Nous ne sommes que des bouchons de liège ballottés sur l’océan du capitalisme. Or c’est toujours l’océan qui a raison. Nous sommes loin de toute démarche humaniste et encore plus loin de la démocratie.

Pour gouverner, il faut un gouvernail sur lequel le pouvoir politique issu de la démocratie agit au profit de la société tout entière ; ce gouvernail est actuellement tenu par les seuls financiers — libéralisme économique oblige. La démocratie, elle les gêne et ils sont en train de la détruire. Alors, le coup de pied au cul comme résultante de la hausse du pétrole, c’est une pure vue de l’esprit. Si ces braves gens décident qu’il est de leur intérêt de lancer des véhicules propres sur la planète — ce qui profiterait aux hommes —, alors nous vivrons dans un monde plus propre (idem pour décider de rendre profitables les décisions de Kyoto, idem pour la pauvreté [actuellement rentable] qu’ils peuvent faire disparaître rapidement s’ils le veulent, etc.). S’ils décident qu’il leur est plus profitable de continuer à polluer la planète — ce qui nuit gravement à l’homme —, alors ils continueront à le faire puisqu’aucun pouvoir politique ne peut les influencer.

Ils ont mis trente ans à parvenir à cette situation et ils ne sont probablement pas pressés d’assister au retour du politique. Et lorsque tu passes en revue nos hommes politiques, tu imagines facilement que leur médiocrité n’est pas vraiment crainte dans les hautes sphères. L’avenir, pour les démocrates sincères (pas les démocrates de façade toujours prêts à collaborer) est certainement du côté de l’altermondialisme que ces grossiums craignent comme la peste.

La démocratie, nous devons l’imposer. Sans attendre (en priant et en brûlant un cierge ?) que les intérêts des financiers coïncident avec les nôtres. Autrement dit, il est temps de montrer notre vraie nature : démocrate ou collabo/attentiste. En la matière, il n’y a pas de gris pour faciliter un choix et le rendre, disons, « confortable ».


Sur le tabac.
Les chiffres doivent exister quelque part mais un peu de réflexion et d’imagination nous amène rapidement à penser que les toxiques dégagés par la combustion du tabac au quotidien ne représentent rien, mais alors vraiment rien à côté de ceux dégagés par les millions de voitures roulant au quotidien dans nos villes, particulièrement dans nos contrées où les diesels dominent. Dit vulgairement : « Y’a pas photo ! » Ce qui me permet d’insister sur l’hypocrisie qui consiste à ne pas lier les méfaits du tabac sur les fumeurs passifs avec ceux, oh ! combien plus insidieux (faute de conscience) des méfaits dus aux gaz d’échappement auxquels on ne peut…échapper.

On prétend hypocritement faire œuvre utile de prévention sanitaire alors que l’on ne prévient pas les gens des dangers les plus importants. Il y a un danger, il est du devoir de l’État d’en informer précisément les populations et de l’erradiquer. Lorsque, a contrario, l’État choisit d’émettre un gros nuage de fumée démagogique pour masquer le vrai problème, il nuit sciemment aux populations. Voilà aussi ce qu’est une société libérale : mensongère et trompeuse.

• Si l’on n’aime pas les enfants, alors il est urgent de continuer à les promener dans leur poussette sur les trottoirs des villes pour qu’ils profitent pleinement des bienfaits des effluves de pots d’échappement à hauteur de leurs narines.


> alec6 et jibu
Merci pour vos informations. Il me semblait, en effet, que les moteurs à explosion à essence offraient un rendement de ± 30%, et diesel ± 40% tandis que le moteur électrique devait rendre à peu près 80 à 90%.

Vous avez eu vent de moteurs à air comprimé ?

Comme tu le dis très bien, alec6, « n’avoir que le coût comme horizon est destructeur pour la société ». La raison en est que le libéral exclut autoritairement (sans autre raison que le trucage du réel) le coût humain et le coût écologique.

Si l’économie libérale intégrait ces coûts à ses calculs, elle disparaîtrait aussitôt. L’économie libérale tout entière est construite sur le mensonge et la falsification.


>henrif
Merci de me rejoindre sur l’absence de volonté politique sur le ferroutage. L’absence de volonté politique de nos élus correspondra certainement à l’absence de bulletins de votes dans l’urne. Ils auront beau jeu alors de dénoncer la démission et l’incivisme des citoyens.

91)
François Cuneo
, le 21.11.2004 à 09:35
[modifier]

ToTheEnd, je crois savoir qu’en effet, le réchauffement de la Terre a déjà été constaté dans l’histoire de cette planète à de nombreuses reprises.

Ce qui est inquiétant au yeux de tous les spécialistes dont je ne suis pas mais que j’écoute religieusement, c’est la rapidité avec laquelle il se produit, tout à fait inhabituelle.

Purée, comme tu dis, 20% de la surface de nos glaciers a disparu en dix ans! Ça fait peur non?

92)
Franck_Pastor
, le 21.11.2004 à 11:58
[modifier]

Les chiffres doivent exister quelque part mais un peu de réflexion et d’imagination nous amène rapidement à penser que les toxiques dégagés par la combustion du tabac au quotidien ne représentent rien, mais alors vraiment rien à côté de ceux dégagés par les millions de voitures roulant au quotidien dans nos villes, particulièrement dans nos contrées où les diesels dominent. Dit vulgairement : « Y’a pas photo ! »

Comme je l’ai lu quelque part, « ce n’est pas parce que ma rage de dents n’est rien rapportée à la faim dans le monde que je ne vais pas aller voir mon dentiste ».

Mais en fait, Okazou, on sort du problème : car ceux qui pestent contre les fumeurs dans les lieux publics ne pensent pas à la pollution en général. Ils pensent simplement à leur propre confort olfactif ! C’est devenu tout simplement insupportable, l’odeur du tabac sur nos habits, c’est devenu ignoble de respirer à longueur de soirée une odeur qu’on trouve dégueulasse et que des gens plus ou moins égoïstes (ou réduits en esclavage par la nicotine) produisent sans demander l’avis des voisins. C’est d’autant plus insoutenable pour ceux qui sont en phase de sevrage, d’ailleurs. Je dis « c’est devenu », parce qu’avant les gens étaient moins regardants là-dessus, et ça m’intrigue d’ailleurs. Mais ayant pris sans doute l’habitude du confort d’environnements « non-fumeurs », retourner dans des « fumoirs » est maintenant « répugnant ». Je partage tout-à-fait ce point de vue !

C’est tout, et ça n’a que peu à voir avec la pollution en général. Et puis, comme il est quand même prouvé depuis longtemps que le tabac est ultra-nocif pour le fumeur lui-même (faisons abstraction du fumeur passif pour le moment), on aimerait bien que nos jeunes ne soient pas incités à fumer par un environnement pervers…

93)
alec6
, le 21.11.2004 à 15:39
[modifier]

Petite mse au point.

Quand j’ai attaqué les 4X4 dans une humeur précédente, je pensais principalement au comportement de la plupart (ouf ! que Saluki et JCC ne se sentent pas visés…) de leur propirétaires qui se garent sur les trotoirs, les passages piétons, les voies cyclables… et qui l’insu-portable vissé à l’oreille méprisent du haut de leur substitut phalique le vulgus pecus « bêlant » autour d’eux. Ce ne sont pas les seuls, ce qui ne les excusent pas, mais la vue d’un pare-buffle rue de Rivoli ou même sur les petites routes de mon Lot natal fait irrémédiablement réagir mon adrénaline, n’ayant aucune envie de tenter de discuter avec de tels abrutis. Et comme je l’ai déjà écrit ailleurs, le problème n’est pas l’existance des choses, mais l’usage qu’on en fait. Idem avec les merdes de chien, les animaux en sont-ils responsables ? Non ! les propriétaires mal propres et égoïstes, Oui ! On peut finir la commparaison avec les couteaux de cuisine, ce n’est pas parce qu’on assassine avec, qu’il faut les interdire !
Franchement, la bagnole sous toutes ses formes ne m’intéresse pas, mais qu’on vienne m’emmerder avec, NON ! Le problème de la pollution est bien au delà du, ou du pas 4X4 ! Le transport aérien et le transport routier en sont les principales sources, Okazou a bien résumé le pb. D’ailleurs à ce propos, dommage TTE que tu n’ais pas développé le point sur les 75% restant (Chimie, engrais, agriculture…).
Bon, je n’ai pas de voiture malgré mes trois lardons, mais habitant à Paris je peux m’en passer sans problème (au fin fond de la campagne, of course…). Malheureusement, je suis convaincu que mon « éco-civisme » ne sert strictement à rien, ou si peu… une de plus ou de moins, ne fera rien à l’affaire. En revanche je crois à l’exemple et c’est ainsi que nous avons pu convaincre trois de nos voisins d’abandonner leur véhicule… Et là encore 3 bagnoles de moins à Paris ne changera rien non plus !! Mais cela permet de faire changer les esprit et de rendre petit à petit les choses un peu plus vivables pour tout le monde, à commencer par ceux qui à Paris, j’insiste, font de réelles économies de firc et d’emmerdements sans bagnole…

Je crois qu’il ne faut pas dissocier Sa qualité de vie de La qualité de vie des autres… en bref, il n’est pas interdit d’avoir conscience de la gêne que son propre plaisir peut générer chez les autres, que ce soit avec la clope, la ouature, son clebs, sa sono à fond ou son insu-portable déguainé à la moindre vibration…

Pour reprendre le problème de la pollution et des choix énergétiques, il faut se plaindre des choix de nos élus et donc, puisque nous sommes toujours en démocratie, voter pour ceux qui semblent le mieux convenir à ce à quoi nous aspirons ! (je ne ferai pas de pub, n’émargeant dans aucun parti !)

Alexis : tous les défauts…

94)
Okazou
, le 21.11.2004 à 19:09
[modifier]

> François
Message reçu.

> Franck
Lorsque l’on fait quelque chose un peu sérieusement, dans notre vie de tous les jours, on traite prioritairement les problèmes les plus importants, puis les autres par ordre d’importance décroissante. En cas d’accident grave sur la route comme un carambolage, pour prendre un exemple précis et parlant, les sauveteurs s’occupent d’abord des blessés graves. Avec cette campagne, on oblitère sciemment le plus grand danger. Si les responsables gouvernementaux de la santé et de la Protection civile faisaient leur travail correctement, ils feraient une campagne de prévention sur le danger de promener ses enfants dans des poussettes sur les trottoirs des villes. Plus de 70% des gens, en France, vivent dans les villes.

Un ami est mort, il y a quelques années, du cancer du fumeur. C’est triste et ça fait mal. On fait son deuil mais voilà un homme qui passe dans les statistiques à la rubrique « Cancer du fumeur » et qui n’a jamais, de sa vie, avalé une bouffée de fumée de tabac, qui vivait sainement dans un environnement domestique sain sauf qu’il traversait la ville 4 fois par jour et subissait régulièrement les embouteillages. Il a vécu 14 ans en Afrique, où il enseignait, en est revenu en très bonne forme et en 4 ans de vie urbaine meurt du cancer du fumeur. Combien sont dans son cas ?

Question : Ne peut-on supposer que si la population avait une bonne conscience de ce danger qui la guette elle n’aiderait pas à faire pression sur le politique pour changer tout ça ? Nous serions alors dans une dynamique profitable à la société.

Pour le tabac, je partage encore une fois le point de vue de BLUES : on ne fume pas si on gêne. Point. Si les fumeurs manquent de sens civique, on leur en fait part. S’ils restent sourds, on légifère et, si besoin, on saque. C’est tout. C’est presque un faux problème tant il est facile de le traiter.
Pour ce qui est de l’arôme entêtant et tenace des effluves de fumée de tabac, il est spectaculaire, le tabac dégage des arômes puissants. Mais la ville aussi, elle pue. L’oublierait-on ? Devrait-on arômatiser les gaz d’échappement comme on aromatise le gaz naturel pour avoir conscience qu’ils puent et qu’ils tuent ?

Pourquoi, te demandes-tu, ce qui était accepté naguère ne l’est plus aujourd’hui ? Ô tempora, ô mores ! dirait l’autre. On peut supposer que , le problème étant rigoureusent le même, bien qu’empirant, nos esprits ont évolué et la conscience des dangers de la pollution générale (pas seulement aérienne) a sans doute engendré une exigence d’ordre démocratique (exigence de droit au respect) qui s’exprime sans contrainte désormais. La démocratie s’impose au quotidien par la parole et les actes. Le silence est son pire ennemi sur le principe du : Qui ne dit mot consent. Les politiques actuels en usent et en abusent, de cette mutité ravageuse. Le silence n’est pas d’or, c’est la parole.

Rappelons, au passage, que cette conscience de la pollution, que nous avons désormais tous intégrée, nous ne la devons pas aux politiques et encore moins aux industriels, mais aux pressions provoquées et entretenues par les populations elles-mêmes. Cette conscience est directement issue des évolutions de 1968.

95)
Saluki
, le 21.11.2004 à 23:38
[modifier]

J’ai posté que je ne parlais lus des * x *.

Je fais partie des « évaporés » du week end qui font lâchement baisser la fréquentation quotidienne de cuk.ch. Je le regrette. De retour, pourtant je me précipite et découvre tout ce qui s’est dit en deux jours.

Les merdes des chiens sur les trottoirs… Mon saluki a mis moins de trois mois, bébé, à comprendre que le caniveau, au bord du trottoir, était fait pour celà. Son vrai souci était qu’en forêt, chez nous, il n’y avait pas de caniveau et qu’il le cherchait désespérément par moment.

J’ai bien compris, alec6 que je ne suis pas systématiquement dans ton collimateur.

J’ai aussi compris pourquoi j’avais des m… postscript avec le gestionnaire de polices.

Si je voulais jeter -encore- un peu d’huile sur le feu, comme sur le rendement global du moteur à explosion, je relancerais du côté du rendement global -de la plupart- des éoliennes: énergie et ressources concernées par leur fabrication et leur recyclage en fin de vie face à leur production.

Il ne reste plus que 20 minutes avant que je ne tienne ma promesse de recette de ratafia de coing

96)
Saluki
, le 21.11.2004 à 23:48
[modifier]

je n’ai plus que 8% de batterie, j’ai mis avant minuit, tant pis, tant mieux la recette de ratafia de coing.
Et ne mettrai pas le 100e post ici, ni le premier de demain.

97)
ToTheEnd
, le 22.11.2004 à 00:03
[modifier]

Alexis et François: le fond de mon propos c’est de dire que nous ne sauverons pas la planète en faisant un effort uniquement sur les véhicules à explosion, c’est un effort général qui doit être effectué. Encore une fois, c’est pas juste les voitures qui polluent le plus à travers le monde (que 25% du pétrole brûlé).

C’est en signant et en appliquant des protocoles comme celui de Kyoto qu’on ferait avancer les choses. C’est sûr que ce protocole ne va pas assez loin, mais il pourrait servir de base. Malheureusement, les plus gros pollueurs du monde ne le signeront pas (USA en tête alors qu’il a été rédigé sous Clinton avec « son accord »).

Je suis complètement d’accord sur le fait qu’il y a un réchauffement planétaire et que nous devons faire quelque chose. Mais quand je dis NOUS, je parle des industries comme les particuliers…

T

98)
alec6
, le 22.11.2004 à 13:50
[modifier]

Ratafia de coing ?

Mais encore ? quitte à parler d’autres choses, continuons sur cette lancée !

C’est-y pas consensuel comme sujet ça ?

Alexis, à pied et tous les défauts !

99)
Saluki
, le 22.11.2004 à 14:13
[modifier]

Et de 100 !

Ratafia de coing ?
Mais encore ?

C’est ici sur le forum.


Y’a pas que le G4 dans la vie, n’oublions pas le foie gras.
Tiens, bientôt ma recette, au même endroit…

100)
ToTheEnd
, le 23.11.2004 à 11:48
[modifier]

NM: ton post m’avait échappé…

Au contraire, ce ne sont pas ces 25% qui polluent le plus aujourd’hui, mais bien les industries qui utilisent les 75% restants… Un catalyseur, une fois chauffé, limite la pollution ce qui n’est pas le cas du tout des usines thermiques américaines par exemple qui produisent presque 60% des besoins énergétiques du pays (ça fait juste peur).

T

101)
Saluki
, le 23.11.2004 à 12:04
[modifier]

TTE
25% ce sont les TRANSPORTS.

Elle n’en est pas certaine, mais j’ai posé la question à une ingénieure de l’IFP, Institut français du Pétrole, à la suite du post cherchant des sources. Pour moi,ce n’est pas sûr, donc, mais celà incluerait tous les moteurs thermiques, non seulement les caisses, mais aussi les avions et navires et locos diesel. Bon, retour à la voile et au halage?

La transformation des hydrocarbures en matières plastiques ne sont pas non plus à oublier: Il s’agit de millions(liards) de tonnes annuelles; elles ne deviennent productrices de gaz à effet de serre qu’en brulant puisque le taux de recyclage est faible.


Y’a pas que le G4 dans la vie, n’oublions pas le foie gras.
Tiens, lundi ma recette, à l’endroit habituel…