Profitez des offres Memoirevive.ch!
La bombe Canon EOS 300D, véritable merveille marquant l’avènement du numérique

Vous le savez bien, les boîtiers numériques sont encore fort chers. Les choses avaient un peu changé tout d'abord avec l'apparition du D1, mais surtout avec celle du trio "Nikon D100, FujiS2 Pro et Canon D60".

Puis Canon en a rajouté une couche avec son EOS 10D, successeur plus puissant et moins cher du D60 (resté six mois au catalogue seulement), qui descendait largement en dessous des 2500€.

Mais même à ce prix, les reflex n'étaient pas abordables pour le grand public.

Et puis, en ce début d'automne 2003, Canon, encore elle, a fait parler la poudre en sortant le Canon 300D.

Rendez-vous compte! Un reflex (et quel reflex!) proposé pour 1300 €, objectif compris (en Suisse environ 1600 francs)!

Alors, cet appareil en vaut-il la peine? Nous allons essayer de vous le démontrer, sans parti pris.

Tout d'abord, et comme d'habitude mais sous une forme un peu différente (jpeg), la fiche technique de l'appareil.

Comment, vous n'arrivez pas à lire? Testez votre vue alors, ou cliquez sur l'image pour l'agrandir…

Un coeur bien rôdé

Le coeur de l'EOS 300D est constitué du capteur CMOS désormais bien connu et développé par Canon (ce qui explique certainement le prix de l'appareil) pour le D60 et le 10D.

Cette image est fournie par DPreview.com

Il s'agit d'un capteur de 6.3 millions de pixels de taille APS (22.7 x 15.1mm) qui a fait ses preuves et se trouve être tout à fait remarquable. De par sa taille, il impose un taux d'agrandissement de 1.6 fois par rapport aux optiques classiques.

Ainsi, le 18-55 livré en bundle correspond en 24/36 à un 28.8–88. Ce taux d'agrandissement est bien pratique pour ceux qui adorent les grandes focales, mais gênant pour les amateurs de grand-angle, qui auront de la peine à trouver leur bonheur à des prix abordables. Notez que le 300D n'est pas le seul dans son cas, et que pratiquement tous les reflex sont à la même enseigne (mis à part les gros appareils disposant d'un capteur plein format, dont certains posent des problèmes avec les mêmes objectifs!).

Comme sur le D10, ce capteur est assisté du processeur DIGIC tellement efficace pour réduire le bruit, comme nous allons le voir.

Une boîtier ergonomique

J'avais les plus grandes craintes quand j'ai appris que le 300D était tout en plastique, mais à peine dans mes mains, ça a été le coup de foudre.

En effet, la tenue de cet appareil est excellente et donne une impression de grande qualité (le toucher est "soyeux"), même si on n'est pas au niveau des boîtiers en magnésium. Il n'empêche, de nombreux spécialistes vous le diront, la matière proposée ici, si elle n'a pas la noblesse du métal (mis à part la baïonnette métallique, mais vissée, comme celle du 10D, dans du plastique) reste très solide. Les progrès en la… matière sont conséquents ces dernières années.

Le poids de 650 grammes (accu et carte CF compris) est un plaisir pour votre cou, et plus généralement pour votre physique. Ce n'est pas l'objectif fourni si désiré en bundle qui va trop vous fatiguer puisque doté de la chose, l'ensemble ne dépasse pas 890 grammes tout compris. Un vrai bonheur.

Par rapport au 10D, nous trouvons quelques grosses différences:

  • l'écran ACL passe du dessus de l'appareil à son dos, juste au-dessus de l'écran TFT, ce qui est une bonne idée

  • la roue codeuse arrière laisse sa place à un Joypad bien fichu, donnant accès immédiatement à certains réglages (ISO et balance des blancs).

  • la mise en route et l'extinction de l'appareil se fait à l'aide d'un poussoir situé au-dessus de l'appareil, solidaire de la roue de sélection des programmes, qui passe à droite de l'appareil.

  • Pour le reste, les boutons sont très bien disposés sur cet appareil. Nous trouvons
  • à l'arrière droit, tombant sous le pouce, le bouton de choix du collimateur autofocus (en conjonction avec l'unique roue codeuse restant sur le 300D) qui sert de loupe en mode lecture ainsi que le bouton de mémorisation de l'exposition, loupe négative/affichage de vignettes en mode lecture

  • le bouton de correction de l'exposition (-2 à +2 IL) qui, en mode manuel, permet de régler l'ouverture (voir figure précédente, tout à gauche)
  • le joypad pour naviguer dans les menus, mais aussi pour accéder immédiatement aux réglages de sensibilité et de balance des blancs, comme évoqué plus haut
  • 5 boutons rangés verticalement à gauche des deux écrans dont nous avons parlé plus haut permettant de haut en bas:

    • d'afficher les menus
    • d'afficher les infos sur les réglages actuels
    • de changer la page des vignettes en lecture
    • de passer en mode lecture
    • d'accéder à l'effacement des images
  • Sur le haut de l'appareil nous trouvons la roue de sélection des modes de prise de vue tout à fait standard par rapport à ce que nous propose Canon sur ces appareils soit les modes suivants:
    • petit rectangle, soit Tout auto, sans possibilité donnée à l'utilisateur d'intervenir sur les choix de l'électronique
    • P, Tout auto mais décalage des programmes (ouverture/vitesse) ainsi que choix du collimateur autofocus disponibles
    • les traditionnels modes créatifs chez Canon, TV (priorité à la vitesse) Av (priorité au diaphragme) M (Manuel) A-DEP (choix de la zone de mise au point)
    • les programmes tout faits qui ne nous laissent pas ou peu de choix: portrait, paysage, macro, sport, ambiance nocturne, flash interdit faisant partie de ce que Canon appelle la zone élémentaire
  • À droite de cette roue est situé le bouton de choix du mode de motorisation (one shot, rafale ou retardateur).

Retour d'une figure déjà présente plus haut…

  • l'unique roue codeuse qui nous permet de décaler les programmes et de modifier les réglages pendant que l'on appuie sur un bouton
  • le déclencheur, agréable et facilement dosable
  • L'avant de l'appareil est dépouillé puisque nous trouvons

    • le poussoir permettant de déverrouiller les objectifs
    • le testeur de profondeur de champ sur la gauche, un peu surprenant au départ, mais finalement assez pratique puisqu'il est possible d'appuyer sur lui à l'aide du pouce gauche
    • le bouton permettant d'éjection du flash
  • à gauche, la lampe d'atténuation des yeux rouges, qui sert également à nous situer lorsque nous employons le mode de prise de vue à retardement (la lampe clignote pendant les 8 premières secondes et reste allumée les deux dernières, signal lumineux donc associée à un équivalent sonore.

  • enfin, sur la tranche gauche de l'appareil, sont cachés derrière une petite porte les connecteurs Video Out (pour se brancher sur un téléviseur), USB (1.1 seulement, snif…) et celui permettant de brancher une télécommande à l'appareil.

C'est tout!

Ah, il faut encore savoir que tant le compartiment prévu pour la carte CompactFlash type I et II que celui pour la batterie sont très simples à atteindre.

Je regrette juste deux choses à propos de la gestion des cartes:

  • il est possible de prendre des photos en oubliant d'insérer une carte. Aucune alarme ne vient vous avertir de ce fait
  • lorsque l'on ouvre la porte, l'appareil s'éteint, même si le buffer n'était pas encore vidé sur la carte. Un petit bip serait préférable à ce moment, nous rappelant qu'il est trop tôt pour la retirer.

Vous remarquerez immédiatement l'absence d'une prise de syncrho flash pour le studio. Il faudra passer par un émetteur fort cher de chez Canon faisant partie du système de flash EX pour pallier ce problème, puisque le flash propre au D300 ne sait pas faire partir un éclair, ce qui est fort dommage. Reste que via cet adaptateur, tout le système EX sans fil est utilisable, ce qui est le plus important

Les deux écrans

Je l'ai déjà écrit dans le test du Nikon D1X, mais mieux vaut peut-être le répéter! Un appareil reflex ne peut pas afficher sur son écran TFT l'image pendant la prise de vue. Seul les Olympus E-10 et E-20 permettaient cela, au détriment de la clarté maximale dans le viseur.

L'écran des reflex sert donc:

  • à afficher et modifier les réglages de l'appareil
  • à regarder les photos que l'on vient de prendre

Ces deux fonctions sont particulièrement réussies sur le 300D.

Tout d'abord, l'écran TFT de 1.8 pouces est très bon, dans pratiquement toutes les conditions lumineuses, même au soleil.Sa définition de 118 000 pixels est suffisante, ce d'autant plus que la lecture d'une photo peut se faire en agrandissant l'image jusqu'à 10 x la taille réelle. On naviguer ensuite très facilement dans l'image et ainsi s'assurer de sa netteté. L'évidence même, qu'on aimerait trouver sur le Nikon D1X par exemple, bien plus cher mais aussi plus ancien, ce qui explique peut-être cela.

Un clic sur le bouton info lorsqu'une image est en lecture affiche sa vignette, son histogramme, les données techniques principales de prise de vue (sensibilité, mode programme, vitesse, ouverture, définition et qualité, balance des blancs et données temporelles. Les zones surexposées clignotent sur la vignette.

Des menus à la portée de tous

Même si le Canon EOS 300D est utilisable par des professionnels en tant que deuxième boîtier, il n'empêche que son public cible est tout de même l'amateur, éclairé ou non.

Il est donc souhaitable que les réglages de cet appareil soient à la portée de tous. Et bien c'est le cas.

En effet, les 4 menus sont d'une clarté exemplaire ne dépassent par exemple jamais une page.

Le menu prise de vue permet de choisir:

  • la qualité de l'image entre trois définitions: 3072/2048, 2048/1360, 1535/1024, et chacune d'entre-elles déclinée en deux taux de compression Jpeg plus ou moins desctructifs.

    Un septième mode, celui qui sera privilégié par tous ceux qui cherchent la qualité: le mode Raw, qui donne des images de 3072/2048 sans compression sur 12 bits, pesant environ 7Mb. Comme toujours et jusqu'à la sortie de Photoshop CS qui intégrera la lecture des formats Raw des différents appareils les plus connus sur le marché, ces photos ne pourront être lues que par le programme offert par Canon, pas trop folichon au demeurant.

    Notez que les richiers Raw intègrent un fichier Jpeg en qualité moyenne, pour prévisualisation de l'image sur n'importe quel programme et que le format Tiff, comme dans le D10, est aux abonnés absents, ce qui ne sera pas ennuyeux dès que Photoshop CS sortira et que le format Raw sera facilement lisible. Pour l'instant…

  • d'atténuer ou non les yeux rouges, régler les deux bracketings disponibles
  • de régler le bracketing de la valeur d'exposition, correction sur trois photos de l'exposition, de -2 à +2IL au maximum, selon le pas choisi
  • de régler le bracketing de la balance des blancs, qui travaillera sur la valeur en cour dont on pourra faire évoluer la température par paliers d'une valeur (-1; 0; +1, de bleuâtre, neutre à rougeâtre)
  • si un signal sonore se fait entendre ou non lors de la prise de vue
  • le réglage de la balance des blancs manuelle, d'après sélection d'une photo d'un document blanc (la procédure n'est pas toute simple malheureusement…Je préfère nettement celle du Nikon D1X)
  • le choix des réglages du traitement de l'image: trois sont offerts par Canon (paramètres 1, qui donne des photos aux couleurs légèrement flatteuses, paramtères 2 qui donne des couleurs plus neutres mais qui souvent plaisent moins à l'amateur, AdobeRWB, qui sera certainement le mode choisi par les professionnels, et vos propres réglages qui pourront être au nombre de trois. Vous réglerez les paramètres contraste, netteté, saturation, teinte couleur.

Le menu lecture

Le menu lecture vous permet de protéger ou non vos documents, d'effectuer une rotation sur une image, d'imprimer certaines photos Vous pourrez encore choisir si et combien de temps la photo s'affichera une fois qu'elle sera prise, avec ou sans les infos.

Les deux menus de réglages de l'appareil

Ces deux menus vous permettent de choisir la rotation automatique des photos prises en mode portrait, la langue dans laquelle les menus s'affichent, de régler la date et l'heure de l'appareil (tellement important pour le bon classement de vos images), de formater la carte et j'en passe.

Cela dit, rien que du tout simple, sauf peut-être le réglage personnalisé des blancs qui impose de prendre en photo un document blanc au préalable (prenant le centre de l'image) et de le sélectionner ensuite.

Personnellement, je préfère cette disposition des menus à celle du Canon 10D (toutes les commandes dans le même menu, mais avec des couleurs par catégorie).

La prise de vue

Je suis passé du Nikon D1X à l'EOS 300D en quelques minutes. D'un côté, un reflex professionnel magnifique, correspondant aux besoins d'un utilisateur très exigeant.

De l'autre, appareil grand-public. On pourrait s'attendre à un saut difficile et pourtant…

Ce qui m'a frappé avec le 300D, c'est sa… nervosité, et son silence de fonctionnement. Eh oui, et je dois dire que je n'en reviens pas: l'autofocus du petit Canon est d'une précision et d'une célérité impressionantes, que ce soit avec l'objectif livré avec l'appareil non USM mais motorisé (ce qui peut être compréhensible vu sa légéreté), mais aussi avec le zoom Sigma 70–200 ouvert à 2.8 sur toutes les focales que j'ai à disposition, ou le 28-135 stabilisé.

Les trois cailloux sont donc motorisés, mais seuls les deux derniers sont ultrasonics. Mais qu'est-ce que j'aime cette technologie qui rend la mise au point totalement silencieuse et tellement rapide!

L'autofocus travaille avec 7 collimateurs en croix, tout comme le D10. Selon les programmes, vous pourrez ou non choisir le collimateur actif. En général, même en mode automatique, la mise au point est hyper rapide et l'appareil ne se trompe que rarement de sujet. Néanmoins, cela reste possible et si vous travaillez dans un mode créatif (voir plus haut), vous pourrez sélectionner un des 7 collimateurs à l'aide de la roue codée. Ses 7 collimateurs sont représentés par des petits carrés gravé dans le viseur, et celui ou ceux qui sont actifs au moment de la mise au point sont représentés par un petit point rouge en leur milieu.

Ce qui est épatant, c'est que même dans une relative obscurité, le capteur reste très sensible et travaille tout à fait correctement.

De même, j'ai pris des photos de mon fils lors d'un match de foot, à l'aide du zoom sigma (équivalent à un 112-320, ouvert à 2.8. yeah). Et bien une fois rentré à la maison, j'ai constaté que sur les 40 photos prises à cette occasion, 38 étaient parfaitement nettes, ce qui ne m'était arrivé avec aucun appareil jusqu'alors. Je précise que j'avais tout simplement choisi le programme "sport", qui impose l'autofocus en continu, et qui m'a donc donné d'excellents résultats.

Le mien est en rouge…

Des photos de paysage donnent des images très agréables au niveau colorimétrie (mode Paramètres 1), et certaines images prises à la ménagerie Knie m'ont épaté (voir plus bas).

La mesure de la lumière est effectuée selon trois modes: matricielles (sur 35 zones), intégrale avec prépondérance centrale, et sélective.

Les résultats sont étonnants (légère surexposition que l'on peut facilement corriger), et il est particulièrement difficile de prendre le calculateur en défaut, même si…

Des automatismes parfois un peu gênants

Le choix de la mesure de la lumière n'est pas sélectionnable comme dans un reflex standard. Ce choix dépend des modes dans lesquels vous vous trouvez. Par exemple, en mode P, la mesure évaluative (matricielle) est active, mais si vous mémorisez l'exposition dans le même mode, c'est la mesure sélective qui entre en ligne de compte. J'aurais préféré pouvoir choisir ce que je veux, quand je le veux. De même avec le mode d'entraînement: je trouve un peu dommage que l'appareil choisisse dans de nombreux modes s'il doit passer en mode autofocus continu ou non.

Au moment où on sélectionne un collimateur, alors l'appareil passe en mode autofocus "one shot".

Tout cela mériterait bien plus d'explications que ce que donne le petit manuel (bien trop petit d'ailleurs) qui accompagne l'appareil. Ce mode d'emploi reste au niveau de ce que l'on appelle sur d'autres appareils le manuel de prise en mains, Quel dommage!

Cela dit, il est clair et bien écrit et même si l'on pourrait attendre plus de Canon à ce niveau, tant au niveau des automatismes que du mode d'emploi, ce qui bizarrement dans ce cas est lié, force m'est de constater que le résultat des prises de vue est tout simplement excellent.

Je me demande si Basile n'en a pas un peu marre de mes tests…

Qualité des images

Nous venons de le voir, les photos sont presque toujours nettes et bien exposées. Reste un point extrêmement important en numérique: le bruit dans l'image, représenté par des parasites de couleur (petits points bleus et rouges) en particulier dans les zones sombres.

Et bien mesdames messieurs, le 300D est époustouflant à ce niveau: le bruit commence à se remarques à 800 ISO, et se trouve visible à 1600 ISO, mais de manière tout à fait acceptable. J'aimerais bien voir un négatif poussé à 1600 ISO donner d'aussi bons résultats.

La, DIGIC, comme sur l'IXUS 400 testé ici d'ailleurs, mais de manière encore plus évidente vu le capteur utilisé, a fait des miracles.

C'est grand, c'est beau, j'en suis tout ému.

100 ISO

200 ISO

400 ISO

800 ISO (Tiens, le bruit arrive tout gentiment)

1600 ISO: essayez de me faire aussi bien avec un négatif argentique…

À l'usage

J'ai introduit dans mon appareil une carte MicroDrive de 1Gb, et, après deux heures de recharge, la batterie fournie par Canon.

Le fabricant nous donne une autonomie de 400 à 600 photos selon notre utilisation du Flash. Je précise que j'ai pris plus de 400 photos, et que j'ai farfouillé dans les menus, comme on le fait toujours au début lorsqu'on découvre un appareil. L'afficheur me donne encore un tiers de durée de vie pour la batterie, ce qui est tout bonnement remarquable.

La remise en forme de la batterie, sur le chargeur livré avec l'appareil, ne prend pas plus de deux heures, avec indication du niveau de charge par différents rythmes de clignotement sur ce même chargeur.

L'enregistrement d'une image en JPEG Fine prend moins de trois secondes. Notez que l'appareil est capable de prendre 2.5 images secondes sur 4 images. Notez qu'il n'est pas nécessaire d'attendre que le buffer se décharge sur la carte pour prendre à nouveau une image, Dès que la première est enregistrée, une nouvelle prise de vue est possible.

La douceur de déclenchement, associée à l'absence totale de latence au déclenchement, est un réel bonheur.

Deux petites fausses notes viennent cependant tempérer un tout petit peu mon enthousiasme:

  • il faut compter environ 3 secondes pour que l'appareil soit disponible après sa mise sous tension. Rien de grave mais ce même temps divisé par deux serait bienvenu pour ne jamais, au grand jamais rater une prise de vue.
  • le viseur doté d'un verre micro gravé au laser est clair, mais ne couvre que 95% de l'image, ce qui est ennuyeux en numérique. En effet, en argentique, cette couverture n'avait que peu d'importance puisque les tireuses rognaient allègrement votre image pour des raisons de sécurité. En numérique, tout est valable par exemple avec nos tirages bord à bord. Prendre de l'inutile est non seulement gênant mais gaspilleur de nos chers (dans tous les sens du terme) pixels. Notez que ce viseur est doté d'un taux d'agrandissement de 0.8.

De plus, personnellement, je préfère le pentaprisme du 10D, avec lequel je vois mieux ce qui est net ou pas (peut-être le taux d'agrandissement du viseur un poil plus grand, 0.88), même si je reste enchanté de ce que nous offre le 300D par rapport à ce que nous offre souvent la concurrence, notamment lorsqu'il s'agit de viseurs électronques.

À ce propos, notons la présence d'un correcteur dioptrique, qui permet d'affiner cette mise au point pour nos yeux fatigués (-3 à +1). Et là, je ne remercierai jamais assez Chasseur d'Images pour le truc donné dans le test dédié au 300D: il suffit de retirer l'objectif, de viser "à vide" et de regarder les colimateurs autofocus. On règle à l'aide de la molette, quand ils sont parfaitement nets (pas doublés), c'est tout bon!

Par contre, je m'inscris en faux par rapport à un passage du même article qui indique que la correction de l'exposition n'est pas rappelée dans le viseur. En fait c'est bien le cas, ce qui est d'ailleurs fort heureux! Je pense que les journalistes disposaient d'une version pas tout à fait terminée. D'ailleurs, ce viseur dispose de toutes les indications nécessaires (mise au point, charge du flash, vitesse/ouverture et… correction de l'exposition.

Photo au flash

Comme tous les appareils de cette gamme, le Canon 300D est doté d'un flash incorporé, fort pratique, mais dont il ne faut pas attendre des miracles.

Donné pour un NG 13 à 100 ISO, il offre une couverture exactement équivalente à l'objectif livré en bundle, soit 18 mm. Son grand avantage? Il monte bien plus haut que celui du 10D et diminue très fortement l'effet yeux rouges.

Par contre, on ne peut choisir une correction de l'éclair, ce qui est regrettable. La synchro-X est limitée au 200e de seconde, ce qui n'est pas trop mal.

Sans le flash interne à gauche, avec en fill-in à droite… tout de même bien pratique.

Dès qu'on utilise un flash externe EX (j'ai testé le 550EX), on arrive à une qualité irréprochable, due au fait que l'appareil travaille à ce moment en mesure évaluative avec prééclair. La syncrho haute vitesse FP (jusqu'au 4000e de seconde), tellement pratique pour le fill-in en extérieur, est alors de la partie, et il devient même possible de travailler avec le système sans fil propre à Canon.

La petite déception vient du fait que le flash intégré ne peut piloter les flashs externes (Minolta et son A1 le permettent). Vous devrez acheter un adaptateur IR ou utiliser un flash type 420EX ou 550EX comme maître pour piloter d'autres esclaves. En studio, il faudra passer par un adaptateur de ce type puisque le 300D est dépourvu de prise pour flash externe.

Evidemment, une fois un flash EX monté sur l'appareil, le ratio flash devient disponible. La synchronisation sur le deuxième rideau devient alors possible, mais je dois avouer très franchement que j'ai mis du temps pour comprendre comment mettre en oeuvre cette fonction. Rien dans les menus, pas de fonction personnalisée comme dans le 10D.

C'est où dites, Monieur Canon? T'aurais pu faire un manuel un peu plus fouillé à ce niveau, vraiment! Le manuel du 10D est bien meilleur puisqu'il présente plusieurs pages sur l'utilisation du boîtier avec un flash externe de type EX. Ah ben oui, j'ai trouvé, dans le manuel du Flash, en anglais: pas de traduction en français dans les boîtes en Suisse à ce que m'a dit mon revendeur, alors que le 550EX est sorti il y a un an). Remarquez qu'une version française est disponible sur le site de Canon, mais il s'agit d'une véritable honte: un manuel scanné tout de travers! Jamais je n'aurais osé présenter un truc pareil à mon petit niveau, alors Canon… Aucune recherche possible puisqu'il s'agit d'images-

Enfin, c'est mieux que rien, mais sur ce point, Nikon fait bien plus fort!

Notez encore qu'un flash EX permettra la mise au point pratiquement dans le noir, puisque dans ce cas l'illuminateur IR du flash seconde ce que le capteur de l'appareil n'arrive plus toujours à faire, même s'il essaie de se débrouiller avec son flash interne en émettant une petite série de brefs éclairs peu discrets. À ce propos, le flash interne du 10D me semble plus performant sur les différents essais que j'ai effectués.

L'objectif livré en bundle

Canon vous propose un objectif 18-55mm livré correspondant en 24/36 à un 28.8-88, ouvert à 3.5-5.6, et pesant à peine 208 grammes. Bien sûr, il ne s'agit pas là d'un objectif pro, mais très franchement, il donne de bons résultats, et nous permet de frôler le monde du grand-angle en numérique pour presque rien.

Le PowerBook est un déformé en grand-angle (18mm donc 28mm en 24/36)

Vous pouvez aussi acheter le boîtier nu, mais pour 150 €, je trouverais dommage de s'en priver.

Notez pour être clair sur ce sujet que cet objectif est le seul et l'unique (pour l'instant) cailloux représentant de la gamme EF-S. Il est compatible uniquement avec le 300D. Vous ne pouvez pas utiliser cet objectif avec les autres boîtiers Canon, par contre, et là j'insiste lourdement, vous pouvez utiliser TOUS les objectifs Canon sur le 300D! Simplement, comme écrit plus haut, vous devrez multiplier les focales indiquées par 1.6 pour trouver l'équivalent 24/36.

Remarquez à gauche la grosse bague en caoutchouc qui interdit
la fixation de cet objectif (et de lui seul) sur les reflex autres que le 300D

Eh oui, non seulement vous disposez d'un boîtier pas trop cher, mais il se trouve au milieu d'un système qui s'est construit depuis des années, et qui est l'un des plus complets.

Il y a de quoi faire il me semble…

Et avec le Mac?

Le Canon 300D n'était pas reconnu via transfert d'images par Jaguar et c'était bien ennuyeux puisqu'il fallait absolument passer par soit un lecteur de carte ou par Canon File Utility qui doit absolument être mis à jour très rapidement tellement il n'est pas à la hauteur des appareils. Il reste pour l'instant nécessaire pour lire les fichiers Raw. Notez une chose assez amusante: le Raw du 300D ne doit pas être le même que celui du 10D. En effet, je n'ai pas réinstallé le logiciel Canon au départ, me disant que le File Viewer Utility du Canon 10D déjà sur mon disque devait bien suffire. Et bien je n'ai pas pu ouvrir les photos prises avec le 300D. Pour ce faire j'ai dû réinstaller la version fournie du logiciel, qui m'a permis alors d'ouvrir à la fois des images prises avec le 10D et avec le 300D. Pour le reste, Canon ne fait pas d'erreur et nous offre Photoshop Element 2, ce qui reste et de loin la meilleure solution de retouche d'image sur nos machines.

En résumé

Nom d'une pipe, Canon a réussi avec ce 300D ce que tout le monde attendait depuis une année, mais que personne n'osait rêver il y a deux ans à peine. Il me semble bien que personne ne s'attendait à cette bombe en 2003, et que mis à part une baisse de prix désespérée, la concurrence n'arrive pas vraiment à trouver de réponse

Nous avons dans les mains un appareil exceptionnel, performant, donnant des images d'une qualité époustouflante. Quelques automatismes peuvent gêner le photographe expert, mais avec un peu de pratique, il est assez simple de les détourner.

Bref, vous avez attendu jusqu'ici pour vous acheter un reflex numérique. Vous piaffiez d'impatience, vous pouvez vous laisser aller.

Et si vraiment vous désirez tout maîtriser à chaque instant, alors, lorgnez vers le Canon 10D, qui a également baissé de prix de manière drastique, et que je testerai très bientôt ici.

46 commentaires
1)
DanMac
, le 24.10.2003 à 06:38
[modifier]

Je suis passé chez un vendeur de la Rue Centrale, à Lausanne, en tant que Pentaxiste, j'ai eu en main ce Canon 300D et le Pentax *istD. Pour ma part, j'ai été impressionné par le Pentax, il a le meilleur viseur que je connais depuis bien longtemps (Pentax MX), mais bien sur, il coute CHF 3000.– …
Si j'avais les moyens, c'est le Pentax que je prendrais, car je pense qu'il aura une vie moins courte que le (très bon) Canon 300D et je peux utiliser avec persque tous mes objectifs dont certains datent de plus de 20 ans …
DanMac

2)
Michaël
, le 24.10.2003 à 07:07
[modifier]

Merci pour cet excellent test ! C'est bon de commencer la journée comme ça :-)

3)
François Cuneo
, le 24.10.2003 à 07:22
[modifier]

DanMac, je n’ai pas encore testé le *ist. Par contre, il l’a été par certains journaux, et les résultats ne sont pas terribles terribles.

Moi, j’aimerais savoir ce que signifie « durée de vie ».

Est-ce que c’est parce que Canon dans une année sortira peut-être le Canon 300DN (c’est un exemple) que le 300D donnera de moins bonnes images que maintenant?

De tout ce que j’ai vu (mais je n’ai pas tout vu), les deux Canon (300D et 10D) donnent des images en tout cas aussi bonnes que le D1X (je n’ose pas dire meilleures) tellement plus cher…

Canon bouge, progresse chaque jour. Bien sûr, c’est dur d’avoir un D60 et de le voir remplacé six mois plus tard. C’est dur parce que l’appareil était plus cher que le 10D et un peu moins performant (sauf au niveau du flash interne). Cela n’empêche pas l’appareil de prendre d’excellentes images.

Au niveau du prix, au moins, avec le 300D, on ne risque pas de perdre mille Euros lorsqu’on voudra le vendre!

5)
Dan DT
, le 24.10.2003 à 09:12
[modifier]

Très bon test ;)

Peux-tu voir pour qu'on puisse agrandir l'image de l'éclaté ?

M'ci

6)
karl
, le 24.10.2003 à 09:31
[modifier]

François, ce sera Photoshop CS (et pas 8) et effectivement il dispose des options d'ouverture Photoshop Raw et Camera Raw

7)
François Cuneo
, le 24.10.2003 à 09:39
[modifier]

Dan DT et Karl, j'ai fait les modifications nécessaires, merci!

8)
BLUES
, le 24.10.2003 à 11:17
[modifier]

Bon……. ca yest, perso je l'ai acheté ce Canon 300 D (et revendu mon Nik Coolpix 5000), je viens de l'avoir, mais n'ai pas encore été aussi loin que Francois (merci de ton/tes tests que je m'imprime et lirais à tete reposée) … Pour l'instant je découvre, ca ne fait que 2 jours que je l'ai.

Cet appareil semble MAGNIFIQUE ! Canon va "casser" la baraque, c'est sur (prix "canon" et qualité) !

Une première impression: bizzare (par rapport à mon Nik5000) ce que les images sont lourdes à une résolution moins élevée:
– pour une 5'000'000 JPG fine sur mon Nik. en moyenne elles pesaient entre 1.2 à 1.8 Mb
– sur les 300 D pour arriver à cette (petite) taille, je suis en env. 2'000'000 en JPG Fine !, apparement la qualité de compression de Canon est plus élevée !
Comme je n'ai pas trop de sous (pas de microdrive 1gb), je continue à utiliser mes 2 cartes cf de 128 Mb, mais qu'est qu'on en met peu d'images !!!

TESTS EN LIVE CE WE !!! j'me réjoui … comme une de mes passions c'est la photo de groupes musicaux en live, j'ai préparé des réglages tests (part ex.. 1600 asa au 1/20) pour éviter le flash !
Au fait Francois en mode manuel .. c'est possible de désactiver le flash ? c'est ou .. jai pas trouvé ?

Passer d'un appareil "normal" à un réflex, c'est génial: réactivité surtout, visée impecc., réglagles, confort, etc…
Par contre ce qui me déstabilise c'est qu'on ne peut plus viser à travers l'écran LCD, mais comme à l'ancienne à travers l'appareil (normal c'est un réflex me direz-vous)! Mais je trouve bien dommage, de temps en temps dans des position inconfortable (au sol par ex.) ca peut rendre service…
Renseignements pris: c'est avec tous les réflex numérique pareil (le LCD seulement pour revoir les images !).

Autre chose, avec une "bête" pareille (il est gros quand meme), on est obligé de conserver un autre appareil de type petit et "discret" pour des occasions plus intimistes, ou si la place est restreinte (non, non, on ne peut pas le mettre dans la poche)

BLUES (qui est bien content de son achat)

9)
François Cuneo
, le 24.10.2003 à 11:49
[modifier]

Alors Blues, t'as craqué hein!

Le 1/20e de seconde est un peu lent il me semble sur scène… Enfin, tu me diras!

Ben pour désactiver le flash en mode manuel, tu ne le sors pas et il ne se déclenche pas! C'est aussi simple que ça. Il y a aussi un mode flash interdit que je n'utilise pas.

Mais perso, je choisirais plutôt une priorité au diaphragme ou à l'ouverture, parce que les réglages entièrement en manuel dans la foule, c'est un peu dur!

Et oui, le "défaut" des reflex, c'est de ne pouvoir viser autrement qu'au pif par-dessus les épaules du public devant toi. C'est vrai que les compacts ont du bon à ce niveau…

Et puis, il n'est pas si gros, allez! T'as acheté l'objectif en Bundle?

Quant aux cartes CF, va faire un tour ici, elles ne sont vraiment pas chères
http://www.stegcomputer.ch/shop.asp

Je précise que tu peux acheter cela à Ecublens, sans passer par le online, ils sont au-dessus du Jumbo.

Franchement, une 512 est le strict minimum avec ces appareils.

Je précise encore que le 300D profite des cartes accélérées (tiens, il faudrait que je le rajoute dans le test ça).

10)
BLUES
, le 24.10.2003 à 12:10
[modifier]

Ben oui Francois, j'ai craqué … c'était prévu .. marre des Nikon "compact" et de leurs problème de mise au point nocturne … C'est surtout ca qui m'a décidé ! Bon les finances, j'ai du "vachement" me serrer … A ce propos, 184.- Fr la carte CF rapide de 512 mb c'est cher tout de meme ! autant acheter le microdrive à 240.- frs ? Non / Oui ?
Mais comme le transfert sur nos bons vieux mac est très lent … la microDrive sera t'elle aussi rapide que que la 512 rapide ? … et la Microdrive ne consomme t'elle pas plus de courant accu qu'une carte CF ? merci de tes expériences.
A propos, sais-tu ou l'on trouve des lecteurs de cartes FW pas cher .. parque l'usb 1.1 sur Mac c'est brouette

1600 au 20ème, non ca va encore, j'ai fait des tests hier soir avec des potes … légers flou dans certains cas … je pourrais toujours monter au 30e ou au 40e dans le pires des cas …
Je vais tester aussi priorité à l'ouverture max à 1600, on verra …
BLUES

11)
François Cuneo
, le 24.10.2003 à 12:41
[modifier]

Blues, je vais essayer de comparer mes cartes et mon microdrive. Ce qui est sûr, c'est que tu peux laisser tomber une CF normale, pas un microdrive.
A la même adresse, tu n'as pas trouvé de lecteur cf? Moi, j'utilise le port pcmcia du portable (il me semble que tu en as aussi un non?).
Un adaptateur CompactFlash type II (donc aussi pour les microdrives) revient une 20aine de francs chez MediaMarkt.

12)
BLUES
, le 24.10.2003 à 13:24
[modifier]

Tu n'as pas trouvé de lecteur cf … NON … pas en FireWire… J'ai bien dit FW, j'aimerais échapper à l'USB 1.1 d'origine sur mon Mac (je n'ai pas de machine ou autre port en usb 2.x)
Il n'existe une marque qui s'appelle Lexar média qui a develloppé un lecteur "toutes cartes" en FW pas cher du tout … Mais je ne le trouve pas en Suisse ? (sur Amazon il est vendu 35$)
Si quelqu'un a une idée ou le trouver en suisse ?
Par ex chez Valcenter on trouve ceci
http://www.valcenter.ch/product_info.php?cPath=24_93&products_id=634
mais à 129.- c'est trop cher !
BLUES

13)
madob
, le 24.10.2003 à 16:12
[modifier]

Mais si, j'ai le canon EOS300D et il est reconnu par transfert d'images. Il suufit de régler les préférences de transfert dans le menu sur Configuration PTP et hop, transfert d'images le reconnait

15)
François Cuneo
, le 24.10.2003 à 22:52
[modifier]

Madob, chez moi, ça ne fonctionnait pas, et dès que je suis passé à Panther, ça a marché nickel, alors je ne sais plus!
Merci néanmoins de ta précision.

16)
BLUES
, le 25.10.2003 à 09:48
[modifier]

Merci du lien pour le lecteur FW Jibu … mais à ce prix là soit 79 euros (120.- frch) c'est le double du plus connu qui a fait ses preuves, soit le Lexar media qui lis tous les formats à 39 $ (55.- frs ch), je le cherche en Suisse à acheter au magasin, soit sur le net en .ch contre facture … (moi pas payer contre carte on-line, pas confiance)
BLUES

17)
jibu
, le 25.10.2003 à 19:59
[modifier]

je le trouve cher aussi, mais je n'en ai jamais vu d'autre… merci de me faire signe si tu trouves le lexar en suisse

18)
Jérôme Rosat
, le 26.10.2003 à 21:26
[modifier]

Les heureux possesseurs du CANON 300D peuvent-ils me dire s'il est possible d'utiliser le flash interne ?

En effet, j'ai lu des témoignages d'utilisateurs qui indiquent que le flash est inutilisable en l'absence d'une correction de l'éclair, qui semble être une limitation software: les photos sont toujours surexposées.

Quid ?

19)
François Cuneo
, le 26.10.2003 à 21:37
[modifier]

Comme indiqué dans le test, les résultats sont fabuleux avec le flash externe, et moyens avec le flash interne qui est là pour dépanner. La surexposition est toujours très légère avec le 300D. On corrige en sous-exposant d'un tiers de IL la prise de vue.
Le flash interne par contre ne rougit pas les yeux puisqu'il monte très haut.
Cela dit, quel que soit la machine, je ne connais pas de bon flash interne. Celui du 300D n'est ni moins bon ni meilleur que celui des autres. Mais c'est vrai qu'il ne permet pas le réglage du ratio flash.

20)
BLUES
, le 27.10.2003 à 14:25
[modifier]

… s'il est possible d'utiliser le flash interne ?

Comme l'a dit Francois, seul la gamme des Flash externes EX est compatible avec le 300 D (les autres TTL universels, meme haut de gamme, sont déconseillés, voire incompatible … dixit Canon … ils risquent risquent d'endommager l'électronique).

Les Flash externes que j'ai eu l'occasion de tester sur d'autres appareil numériques que le 300 D (sur le Coolpix 5000 de Nikon par ex.) ont souvent donnés de résultats surex. à corriger par le bouton de sous-ex, ou en retouche au final.

Francois, le résultat est'il plus "probant" sur un plus pro que le 300D (puisque tu connais des appareils encore meilleurs-pro) ?

BLUES

21)
fl-run
, le 28.10.2003 à 01:41
[modifier]

Merci pour ce test,

Je l'ai acheté il y a 15j.
Je suis content de mon achat. J'attendais depuis longtemps l'avenement d'un Reflex numerique compact afin de remplacer mon reflex argentique.
Les APN compacts numeriques dont on disposait jusqu'alors ne permettaient ce qu'il est possible de faire avec un reflex.

Une question : quel prix en Suisse en magasin (disponibilité ?)avec le 18-55mm ?

quelques photos sans prétentions avec le 300D
http://www.pbase.com/flrun

22)
François Cuneo
, le 28.10.2003 à 07:44
[modifier]

fi-run, je pense qu'on le trouve à 1600 francs suisses (environ mille euros) avec objectif 18-55!

23)
Gokart
, le 29.10.2003 à 13:15
[modifier]

Bonjour,
Quelqu'un sait-il si le nouveau EOS 300D peut utiliser les (très) vieux objectifs Canon FD (ceux du AE1 ou A1) sans autofocus bien sûr ? Je suis très conservateur …

24)
François Cuneo
, le 29.10.2003 à 14:29
[modifier]

Selon Canon, seule les gammes EF et EF-S sont compatibles. Donc logiquement, les vieilles optiques ne sont pas utilisables. A vérifier…

25)
patman
, le 05.11.2003 à 16:37
[modifier]

Est- ce que la carte microdrive d'Ibm à 1GB, est-elle aussi rapide qu'une flash card?

26)
François Cuneo
, le 05.11.2003 à 22:13
[modifier]

patman: ça dépend de la flash card.
le microdrive se comporte mieux qu'une standard, aussi bien qu'une Ultra I, mais va un peu moins vite qu'une Ultra II

27)
yoyo
, le 19.11.2003 à 10:37
[modifier]

Bonjour,
Est-ce que quelqu'un sait s'il est possible de faire une synchro sur le 2eme rideau avec le flash 420EX et les 10D/300D ?
(j'ai rencontré un possesseur de 10D/550EX qui le paramétrait directement sur le 550, mais ne savait pas si c'était accessible sur l'appareil via menu, et ne sachant pas si le 420EX a les mêmes fonctions…)
Question pour François: Comment tu as fais sur le 300D/550EX, sur le flash ou l'appareil ?
Yoyo

28)
François Cuneo
, le 19.11.2003 à 11:33
[modifier]

En ce qui concerne le 10D, je crois (je ne suis pas chez moi) qu'on peut le paramétrer sur l'appareil, j'en suis presque sûr en fait.
Par contre, à moins qu'un truc m'ait échappé, je ne vois pas comment faire avec le 300D si le flash ne peut être réglé directement. Avec le 550EX en effet, c'est possible, mais je ne connais pas le 420.

29)
gilou
, le 06.12.2003 à 01:01
[modifier]

hello, je suis un passionné du N&B (argentique), et jusqu'à ce jour aucun reflex numérique ne propose de shooter en N&B avec une qualité au moins équivanlente à celle de l'argentique… reste la solution du traitement de l'image sous PS… mais bof ! … alors ce petit Canon, propose t'il ce choix à la prise de vue ? si oui, quels en sont les résultats ?
Thank U

30)
François Cuneo
, le 06.12.2003 à 12:32
[modifier]

Gilou, pourquoi travailler une image sous PS, c'est… bof?
Personnellement, je désature toutes les couleurs, je travaille sur le contraste et la luminosité, l'histogramme, et j'arrive à ce que je veux.
Je me rappelle d'un super article de chasseur d'images qui nous apprenait comment faire de l'excellent noir-blanc à partir d'images numériques couleurs. J'ai perdu ça, mais mes images me plaisent bien.
Et non, le canon EOS300D n'a pas de mode noir et blanc que je sache (peut-être que je me trompe, j'ai cherché, pas trouvé, au fait Mathieu, tu viens le cherche quand ce canon?)
Mais franchement, je ne vois pas son utilité.

31)
jean-Christophe Courte
, le 06.12.2003 à 13:43
[modifier]

Attends, on en est où ?!!
Quel appareil numérique et reflex a trouvé finallement grâce à tes yeux ? Le minolta ?

32)
François Cuneo
, le 06.12.2003 à 15:57
[modifier]

Jean-Christophe, pourquoi cette question?
La réponse est difficile!
Je vous tiens au courant la semaine prochaine!

33)
jean-Christophe Courte
, le 06.12.2003 à 20:15
[modifier]

Biscotte j'ai un equipier qui veut s'équiper !!!

34)
dominique
, le 21.12.2003 à 21:12
[modifier]

il est super le cannon 300D chez mon vendeur il faut le réserver
dominique

35)
omega92
, le 09.01.2004 à 06:31
[modifier]

Bonjour à tous, j'ai bien lu tous vos commentaires.
Voici une petite astuce pour protéger l'écran LCD très fragile.Utiliser un film de protection pour PDA et le découper à la taille souhaitée.

Sinon, j'aurais une question d'ordre pratique : Qui possède un flash compatible à 100% avec le 300D.
Je n'en trouve aucun qui fait automatiquement la conversion de focale automatiquement (X 1.6)

Merci à vous

36)
François Cuneo
, le 09.01.2004 à 07:31
[modifier]

Omid, merci pour le truc.

Quant au flash, mon 550 EX est compatible 100%. Ce qui te fait peur, c'est que la focale indiquée dans le zooming est celle indiquée sur l'objectif. C'est à dire que lorsqu'on est sur 50 mm, tu voudrais que le flash indique 80 mm alors qu'il inqique bel et bien 80.

Cela a à mon avis aucune importance, l'appareil gère tout ça, tu penses!

37)
Igor
, le 11.01.2004 à 00:28
[modifier]

Bonjour, je viens de découvrir le site et suis très intéressé par l'idée d'échanger des trucs et astuces à propos de l'utilisation du 300D.

Je peux confirmer que le flash 420EX est aussi parfaitement compatible. Cependant, j'avoue que je trouve que les photos (en tout cas en cas de portrait) présentent un fond fort sombre.

Pour le reste quel bonheur que de retrouver un réflex après avoir utilisé pendant un an un canon G3 auquel je n'ai jamais pu m'habituer (notamment un autofocus trop lent).

38)
valoom
, le 11.01.2004 à 11:30
[modifier]

Bonjour, vraiment super, ce forum !

J'hésite à acheter le 300D pour un détail: le temps de mise en marche, et de sortie de veille. est-ce que c'est aussi long que ça ?
Si je me balade et que je croise un chevreuil dans un champ ( ben oui, ça arrive… ) j'imagine qu'il aura bien le temps de disparaître, d'ici que le boîtier se réveille, non ?
Est-ce que les fidèles utilisatuers peuvent me renseigner ?
Et est-ce qu'on peut programmer le délai avant lequel il se met en veille ?

A part ça, selon certains mag, il paraît que le 300D tire un peu vers la sous-exposition.
Qu'est-ce que vous en pensez ?

Merci à tous !

39)
François Cuneo
, le 11.01.2004 à 13:10
[modifier]

Valoom, allez lire le test dans la rubrique tests sur le 300D, je donne le temps de mise en service, un peu long en effet.
Pour votre chevreuil, ça va être duraille!
Oui, on peut programmer la mise en veille si je me rappelle bien, mais c'est la moindre des choses!

40)
will
, le 04.03.2004 à 12:07
[modifier]

Bonjour,
Que penser de cette erreur 99 dont on parle pas mal? Beaucoup de monde semble l'avoir rencontrée. Est ce un réel pb sur cet appareil ?

41)
FREDDY
, le 07.05.2004 à 00:24
[modifier]

QUI PEUR M'aider avec un mode d'emploi
de canon 300d en francais

déjà merziiiiiiiiiiii
Freddy
freddy

42)
thierry2
, le 18.06.2004 à 16:37
[modifier]

Bonjour,

Concernant l'astuce d'Omega : "Voici une petite astuce pour protéger l'écran LCD très fragile. Utiliser un film de protection pour PDA et le découper à la taille souhaitée."

Quelqu'un peut-il me dire de quoi s'agit-il ?

film de protection pour PDA ???

MERCI !

Thierry

43)
chz
, le 03.08.2004 à 15:21
[modifier]

Bonjour,

Tous les modes d'emplois sont disponibles sur le site de canon … asia:

http://www.canon-asia.com/supports/CJ.html

Il est préférable de les lire avec Adobe 6.0, sous peine de devoir supporter le filigrane "COPY" à chaque page.

Et il ne s'agit pas des affreux scans évoqués par FC dans son test du 300D.

Par ailleurs, certaines fonctions sont débridées par le "firmware russe":

http://satinfo.narod.ru/en/index.html

entre autres: synchro sur le 2eme rideau, paramétrage du blocage du miroir, synchro flash en mode Av, Flash Exposure Compensation, paramétrage du bouton "set", …

Bonne pêche,

chz

44)
webdam
, le 10.08.2004 à 13:48
[modifier]

Bonjour,

J'hésite encore à acheter le 300D et je trouve tous vos commentaires très instructifs.

La mise au point dans des conditions de faible luminosité est-elle bonne (contrairement à certains compacts) ??
La mise au point manuelle se fait-elle sur l'objectif en débraillant l'af ou avec l'appareil ??
Peut-on y mettre un déclencheur souple pour la pose B ??

Merci d'avance !!
Webdam

45)
atiphil
, le 10.02.2005 à 12:22
[modifier]

salut,

je viens d'acheter mon EOS 300D, et j'ai une petite question:
Pourquoi une CF de 64MB m'indique 60MB de place libre pour stocker mes photos (normal) et qu'une CF de 1024MB
m'indique seulement 487MB après formatage dans l'appareil.

merci

Philippe
atipl

46)
bouriko
, le 05.04.2005 à 08:27
[modifier]

Bonjour, je viens tout juste d'acheter le 300D, j'adore la photo et on m'a beaucoup conseillé cet appareil.

J'ai entendu qu'on pouvait prendre de très bonne photo meme face au soleil, j'ai essayé mais cela donne quand meme trop foncé, est-ce que qqun pourrait m'indiquer comment faire et si cela est possible bien entendu!!

Ce site m'a été très utile au fait!!!Merci!
bouriko