Profitez des offres Memoirevive.ch!
Ça bouge, ça court, ça vole!

Il pleut... Et quand il pleut, quand on ne joue pas, merci Puzzo, on travaille, on lit, on écoute ou on joue de la musique, ou on regarde la télé...

La télé... parlons-en...

C'est qu'elle change du tout au tout et à vitesse grand V, dans sa façon d'être fabriquée. Au tournage, au montage, à la diffusion! La seule chose ne changeant pas étant la course à la médiocrité de la plupart des diffuseurs...

Au tournage, on se demande ce que vont devenir les caméras. La vidéo sur smartphone a déjà pris un belle part de l'activité, avec le Mojo, Mobile Journalism, dont vous avez, amis suisses, un excellent représentant : Léman Bleu. Mais vous n'êtes pas les seuls, le mouvement prend de l'ampleur un peu partout.

iphone7

Un des multiples protos de designers d'iPhone 7...

 

Bien sûr, pour tourner, un iPhone ne suffit pas. D'ailleurs, contrairement à ce que nous susurre notre champ de distorsion préféré, cet iPhone n'est plus le meilleur mobile pour le tournage, le meilleur smartphone étant encore le Samsung S6, permettant le 4K et un piqué remarquable; en attendant l'iPhone Number 7, qui nous promet, paraît-il, de rumeur en rumeur, un double objectif photo, une puce A10, une prise Lightning et une compatibilité Lifi, bien sûr...

Ce qui est sûr, c'est qu' on retrouve avec cette nouvelle solution de tournage l'ancien souci relatif aux tournages en vidéo-boîtier : il faut trouver les bons accessoires. Deux sources fiables pour ça : Videonline, de l'excellent Laurent Clause, et Mediatype, du non moins excellent Nicolas Becquet. Vous trouverez chez eux les conseils de tournage, et surtout les bons plans sur le matériel nécessaire : pieds légers, perches, grips, micros et lentilles additionnelles, logiciels de capture ou de traitement.

Mais la nouvelle vidéo ne passe pas que par le smartphone. Tous les matériels sont touchés. Paradoxalement, on peut maintenant pratiquer le tournage multicaméras avec une seule caméra : la Lytro, dont je vous avait parlé, qui permet de tailler, dans une prise de vues 4K, plusieurs cadrages HD, et de choisir, grâce encore à son smartphone, quel cadrage on diffuse. Finis, les staffs de cadreurs et autres techniciens de régie! La pratique vidéo devient réellement accessible à tous. Au moins techniquement. Pour l'écriture ou le récit, c'est à voir... À moins que cela se perde, bien sûr!
spherical_explorer

Caméra 360° GoPro, qui n'est pas la seule efficace...

Ce qui ne m'étonnerait pas d'ailleurs, avec l'arrivée de la vidéo 360°, totalement adaptable à la VR, Virtual Reality, qui se consulte avec un casque immergeant, et qui permet au spectateur de découvrir l'univers vidéo de lui-même, sans attendre qu'un metteur en scène lui montre quoi regarder. Cette nouveauté de la liberté du spectateur dans le spectacle proposé est la clé de la réalité virtuelle, mais on peut se poser bien des questions quant à son adaptation à un programme scénarisé. Même Spielberg s'en préoccupait à Cannes. Il faudra certainement inventer une nouvelle écriture, bien plus psychologique, pour continuer à diriger le spectateur là où on veut qu'il voie ce qu'on veut qu'il voie!

 

Je parlais de la disparition des équipes de tournage importantes. Et la machinerie, alors? Là où on avait besoin de Louma, le drone peut maintenant souvent suffire! Pas dans n'importe quelles conditions, bien sûr : il y a un cadre légal. Mais les machines se démocratisent, et là où, il y a deux ans, on était précurseur avec des machines très coûteuses, on peut maintenant acheter des machines très automatisées et sûres, tournant en HD, voire en 4K, quasiment au supermarché. Ainsi, Xiaomi vient d’annoncer son premier drone. Au programme, un appareil volant doté de la vidéo en 4K pour seulement 410€, ce qui le rend archi-abordable comparé au Phantom 4 de DJI, qui dominait le marché: 460$ contre 1.599€ pour le second. Et sachant que la robotique explose, on ne peut que prévoir à la fois des baisses de tarifs et des performance accrues. Bien sûr, il faudra attendre un peu, ou aller l'acheter en Chine, ce qui n'est pas une contrepèterie, même à pied...

Tiens... Pendant qu'on parle de 4K... J'ai un croquis pour vous! Sur les tailles d'images...

definitions-image-vert

Oui, la 4K est quatre fois plus grande que la HD! Et la 4K du cinéma n'est pas l'UHD de la vidéo! Pourquoi faire simple?

L'image 4K UHD est donc une grande image. Ce qui  ne veut pas dire qu'elle soit de bonne qualité. La qualité c'est comme pour les raw et la photo, c'est une question de traitement. Et ça peut varier drastiquement!

Quelquesultra-hd-premium-logo-792x509 tuyaux, donc...

Un : Il existe un label de qualité, qu'on peut (doit) exiger à l'achat. Le voici...

Deux : Si les spectateurs ont été en général bluffés par la HD quand elle est arrivée, l'amélioration arrivant avec  l'image UHD n'a pas été jugée suffisante par le marché pour susciter le même enthousiasme.

Trois :  Des petits malins de constructeurs commencent déjà à abandonner le créneau commercial de la 4k UHD au profit de celui du HDR, qui fait la jambe fine l'image flatteuse.

Quatre : De toutes façons, la 8K, quatre fois la 4K, donc, vient d'être testée au japon en diffusion 5G, et ça marche. Il est donc urgent de réfléchir à son équipement. Faut-il sauter des évolutions? Vu la courbe d'évolution des matériels, une hyperbole, sans aucun doute, le marché va aller à la location, pour cause d'achats systématiquement obsolètes . Ça va être sociologiquement intéressant...

 

Autre chose : un peu de FCPX...

Je ne résiste pas au plaisir de vous montrer le dernier travail des mes derniers stagiaires en apprentissage sur FCPX, le toujours merveilleux logiciel et le meilleur du marché à coup sûr. Nous avons profité du 90ème anniversaire de Miles Davis pour faire un petit montage de photos récupérées sur le web sur une musique de votre serviteur. Voilà ce que ça donne, sachant qu'ils ne connaissaient rien à la vidéo en arrivant...

Qu'est ce que je les aime, mes stagiaires!... Ils vont me manquer! D'autant que d'autres, en exercice de reportage, ont fait une bien étrange rencontre... Un amateur de café, sur un drôle de vélo. Mais peut-être le connaissez-vous?

 

27 commentaires
1)
Ritchie
, le 02.06.2016 à 07:09
[modifier]

Devant cette course à la médiocrité + le fait qu’il faille payer une redevance (env. 150€ en France), je fait le choix de ne pas en avoir.

2)
g4hd
, le 02.06.2016 à 07:42
[modifier]

Bravo et merci pour ces 2 minutes de Jazz à New-York joliment illustrées !

3)
djtrance
, le 02.06.2016 à 08:47
[modifier]

Tcheu, Zit, ces lunettes roses! J’adore!

Modane, merci pour cet article! La télé, très peu pour moi… J’en ai une, que je réserve pour le sport (snooker) mais également pour des émissions de découvertes (par chez nous, inutile de préciser PaJu! sur la RTS)!

Quant à Apple, aïe, j’ai de la peine… Je suis bien tenté de prendre le S7 avec un max de mémoire… J’ai un iphone 6 16 go, problème de stockage… Et quand je vois les prix que tu paies pour des Go en plus et que tu compares par rapport aux prix des cartes SD…

4)
Modane
, le 02.06.2016 à 08:57
[modifier]

>djtrance : Pour ton S7, vérifie bien : les gazettes semblent d’accord pour dire qu’il n’est pas meilleur que le S6, en tout cas pour la vidéo!

5)
fxc
, le 02.06.2016 à 09:16
[modifier]

Quid du son sur ces caméras-iphone-samsung, avec tous les bruits parasites qui brouillent l’écoute.

7)
Borak
, le 02.06.2016 à 09:44
[modifier]

J’ai changé ma tv il y a deux semaines et j’ai eu pas mal de difficulté à trouver le modèle que je voulais : Une 110cm FullHD avec 3 ou 4 prises HDMI.

Je ne voulais surtout pas de TV 4K.

La raison est simple. la largeur est limité par les enceintes Hifi qui encadre la tv. Je suis à une distance de 2,5 mètres de l’écran. Et à cette distance pour 100cm de large, on ne peut pas faire la différence entre 4k et Full HD. On ne discerne pas les pixels Full HD. Alors pourquoi passer en 4K ? Donc quitte à rester avec des sources Full HD, autant éviter des traitements de dithering qui vont un peu dégrader l’image.

La théorie dit que la distance idéale pour la 4K c’est d’être à 1,3 mètre de la diagonale de la TV. Pour la 8K ce sera d’être à 0,65 mètre.

Il me faudrait donc une tv de 3 mètres de diagonale pour bénéficier de la 8K à 2,5 m de distance. Ca commence à être du grand n’importe quoi.

La 4K c’est déjà en majorité une solution pour laquelle la plupart des personnes ne peuvent pas voir de différence avec la Full HD. Soit parce qu’il sont trop loin, soit parce que leur tv est trop petite. Alors la 8K ce sera de la grande arnaque…

Maintenant, j’ai une image parfaite (en full HD) et un grand son :)

8)
Modane
, le 02.06.2016 à 09:58
[modifier]

On doit remarquer que ça rejoint la course aux pixels des capteurs. Pourquoi tant de pixels si on n’imprime pas en grand? Quid des tournages 4K pour une diffusion réseau en 560 x 315?

9)
Alain Le Gallou
, le 02.06.2016 à 10:29
[modifier]

Je ne sais pas comment c’est en Suisse, mais pour la France, la TNT des chaînes nationales y compris ARTE sont passées en 1440*1020 (la HD c’est 1920*1080) avec un débit moyen inférieur à 4/5 Mb/s alors que les chaînes allemandes ou anglaises tournent allégrement à + de 8 Mb/s avec des pointes à + de 12/13 Mb/s. Alors à quoi bon de l’ultra HD, la TNT française n’est même pas HD.

10)
ToTheEnd
, le 02.06.2016 à 10:58
[modifier]

Bon, perso, les rares fois où je me suis arrêté devant une 4K, j’ai tout de même trouvé ça impressionnant et, j’avoue, ça m’a donné envie. Mais le problème, c’est le contenu… quid de l’offre aujourd’hui?

Et je ne parle pas des infos ou de faire soi-même les films en 4K avec son phone… tant que le cinéma et les documentaires ne seront pas dans ce format, je ne franchirai pas le pas et garderai ma vieille TV HD de 2007 ou 2008 qui va encore très bien.

T

11)
François Cuneo
, le 02.06.2016 à 12:02
[modifier]

Belle musique, Modane.

Ce serait encore plus génial si tu pouvais la faire interpréter par de vrais trompettistes, mais déjà comme ça, excellent.

Je reste quant à moi avec ma Philips Full HD de 2008, qui est parfaite, avec un excellent son (contrairement à pratiquement toutes les nouvelles), et cela sans barre son.

12)
Modane
, le 02.06.2016 à 12:04
[modifier]

Merci François! Les vrais musiciens sont en projet. Incessamment sous peu! ;)
Tu as vu le Zit?

13)
Modane
, le 02.06.2016 à 14:08
[modifier]

Je m’immisce… Actuellement, en montage, la 4k sert surtout à rajouter du mouvement à l’image et à recadrer en restant dans une bonne définition, dans un travail en HD… On nous demande encore rarement du travail en UHD pur. Hors le D-Cinema, évidemment…

14)
Ritchie
, le 02.06.2016 à 15:48
[modifier]

Sachant que sur une pellicule 24×36 on a environ du 6 Mpixels (en grain). En renumérisant des vieux films, même en très bon état, on obtiendra pas l’équivalent de la 4K filmé avec un appareil 4K.

En revanche de la HD, on peut.

Tout cela dépend aussi du format de la pellicule (35mm, 70mm, Ultra-Panavision, etc etc)

15)
mikélé
, le 02.06.2016 à 18:39
[modifier]

@Alain Le Gallou
Pas vraiment d’accord avec ces chiffres.

Pour commencer, la résolution FullHD est de 1920×1080.
Quand au format anamorphosé de 1440×1080, c’est celui du format HDV (MPEG2), qui est quand même de la HD. Le principal problème, c’est que c’est généralement un format entrelacé.

Quant aux débits, il est vrai que les diffusions télé sur box ADSL (free notamment) sont souvent à 4-5 Mbps pour augmenter la clientèle atteignable via ADSL, alors que les débits TNT-HD étaient eux à 8 Mbps au même moment. Je n’ai pas vérifié récemment après la « révolution du 5 avril 2016 » (j’ai le câble en numérique donc je n’utilise plus beaucoup la TNT) mais j’imagine que cela doit être la même chose.

Le vrai problème par contre, c’est la proportion de contenu SD depuis cette date, et France3 notamment (qui a découvert le 16:9 en… 2009 !) n’est toujours pas au niveau HD lorsqu’il s’agit de reportages sur le terrain. :-/

16)
Roger Baudet
, le 02.06.2016 à 18:43
[modifier]

Modane, si c’est toi qui a fait la bande son de la petite vidéo-jazz, chapeau.
c’est plutôt bien maîtrisé!

Je teste actuellement le 4K produit par le nouveau Sony A6300.
Je vais tacher d’écrire un humeur la dessus, mais je peux déjà vous affirmer que
ce format est plus que prometteur, même si en fin de montage on le réduit en HD.

17)
Modane
, le 02.06.2016 à 18:44
[modifier]

1440 x 1080, c’est aussi le DVC ProHD de Panasonic, un signal robuste et très bien défini…

18)
mikélé
, le 02.06.2016 à 18:59
[modifier]

@Ritchie
« Sachant que sur une pellicule 24×36 on a environ du 6 Mpixels (en grain). »

Vieux débat que celui de la résolution des films argentiques !
Et ils sont nombreux parmi les « photographes argentiques » à penser que l’on peut tirer bien plus d’un format 120 (6×6) que d’un APN moyen format. Certains parlent même de 400 MPix pour du 4″x5″ !

Quant à moi, je pense que 20-25 MPix est la limite pratique pour du format 135 (24×36), avec une pellicule récente (Velvia 50, Ektar 100), de bonnes optiques et un bon scanner (et pas nécessairement un Nikon SuperCoolscan 9000ED, hors de prix de nos jours).

Perso, je scanne mes diapos et négatifs à 3200 ou 3600 dpi ce qui donne une image d’environ 4500×3000 pixels (13.5 MPix ) ou 5000×3300 (17 MPix).

Soit, et cela me permet de revenir au 4K, bien plus que les 8 MPix de l’UHD ou pire encore, les 2 Mpix du FullHD !

@Borak

Car pour moi, l’intérêt d’un tel téléviseur, c’est surtout pour la « projection » de diaporamas. Je n’ai pas encore de source commerciale 4K mais les quelques vidéos 4K que j’ai pu tester – et pas que des démos hyper travaillées – me font dire que la différence de qualité entre le FullHD et le 4K est quand même bien visible, même à 2,5 mètres…

19)
Alain Le Gallou
, le 02.06.2016 à 19:02
[modifier]

@mikélé Merci d’avoir vu l’inversion du chiffre 2 et 8 dans mon texte. J’ai corrigé.

N’ayant jamais eu de poste de télévision je n’ai pas de réception TNT-HD, mais un ami, pointu sur le sujet, est formel sur un débit moyen de 4-5 Mbps. Il considère que ça s’est dégradé depuis la « révolution du 5 avril 2016 », comme tu l’appelles avec humour. CANALSAT s’est aussi dégradé en débit, mais reste majoritairement en 1920×1080 sauf pour des chaînes qui ont moins d’audience comme Equidia qui est en 1440×1080, et assez souvent en SD.

20)
mikélé
, le 02.06.2016 à 19:11
[modifier]

@Alain
Je referai les tests un de ces jours en branchant mon antenne hertzienne sur ma clé USB eyeTV. Car le logiciel d’elgato permet d’afficher le débit, la résolution et l’entrelacement.

N’oublions pas non plus qu’auparavant, beaucoup de chaînes émettaient en MPEG2 – même en HD – et que le passage progressif au MPEG4 (obligatoire depuis le 5 avril) a permis de diviser par deux les débits et cela à qualité égale (HD ou SD).

21)
Borak
, le 02.06.2016 à 20:23
[modifier]

@mikélé : Tu n’as pas lu complètement, pour une diagonale de 110cm à 2,5m tu ne fera pas la différence entre 4K et Full HD. Pour un gain de qualité avec la 4K, il faut simplement une taille plus grande.

D’une manière amusante, Sony l’expliquait, mais c’était avant qu’il ne sorte les téléviseurs 4K…

22)
fxc
, le 02.06.2016 à 22:31
[modifier]

Modane, je suis déçu mais déçu tu peux pas savoir: »

Bien sûr, il faudra attendre un peu, ou aller l’acheter en Chine, ce qui n’est pas une contrepèterie, même à pied…

avec tous les bruits parasites qui brouillent l’écoute.

J’aime toujours aller à la pèche, j’attrape souvent des gros poissons (;D

23)
mikélé
, le 03.06.2016 à 00:44
[modifier]

@Borak
« @mikélé : Tu n’as pas lu complètement, pour une diagonale de 110cm à 2,5m tu ne fera pas la différence entre 4K et Full HD. Pour un gain de qualité avec la 4K, il faut simplement une taille plus grande. »

OK, tu as peut-être raison. Mon téléviseur a une diagonale de 55″ (140 cm) et donc je ne sais pas ce que donneraient 8 Mpix en 43″ (110 cm)

Ce que je connais par contre, c’est la différence entre un iMac 27″ et un iMac 27″ 5K : c’est le jour et la nuit ! Et avec un téléviseur de 55″ de diagonale, à 2,5 m de distance, entre le FullHD et l’UHD, c’est le jour et le crépuscule ! ;-D

Et jusqu’à présent, je n’ai pas encore évoqué l’avantage du « gamut étendu »…
A+
Mikélé

24)
ToTheEnd
, le 03.06.2016 à 07:38
[modifier]

N’oublions pas non plus qu’auparavant, beaucoup de chaînes émettaient en MPEG2 – même en HD – et que le passage progressif au MPEG4 (obligatoire depuis le 5 avril) a permis de diviser par deux les débits et cela à qualité égale (HD ou SD).

Youtube a commencé il y a quelques mois à accepter les vidéos en 4K et quel est le protocole utilisé, MPEG4? Parce que dans le fond, si on a une source 4K mais qu’on l’envoie au travers d’un protocole moisi, l’image sera forcément « dégradée » non? Idem pour des services comme Amazone ou Netflix, ils proposent de la 4K mais quid de la différence entre ce qui est affiché entre un service en ligne et, par exemple, ce qui va sortir en direct de ta caméra 4K? Différences notables ou imperceptibles?

T

25)
Modane
, le 03.06.2016 à 08:53
[modifier]

Pour le moment, le support donne toujours du mpeg4, H264, avec un débit de 55-70Mb/s. C’est évidemment bien loin du débit de certaines caméras, qui peuvent dépasser les 800Mb/s. La réduction ne pouvant pas se faire sans dégradation, même avec un super codec, l’image sera techniquement très dégradée. Mais qui le voit? Cela reste aussi acceptable que la dégradation HD…

Mais on attend beaucoup du HEVC, dit H265…

26)
mikélé
, le 03.06.2016 à 10:14
[modifier]

@TTE

J’ai utilisé le terme MPEG4 en référence au MPEG2.

Mais, alors que MPEG2 désignait uniquement un codec (celui du DVD et du DVB-T de l’époque, pré-avril 2016 en France), MPEG4 est davantage un conteneur, d’ailleurs très fortement basé sur le format MOV / QuickTime d’Apple.

Dans un fichier MPEG4 (.MP4, .M4V, .MOV, .MKV, .AVI, .TS, .M2TS, .MTS, etc…), on trouve de nos jours principalement du codec H.264, sous une forme ou une autre. Et effectivement, le H.265 (High Efficiency Video Codec) y apparaît de plus en plus mais demande une puissance de décodage bien supérieure, pas encore suffisamment aidée par la très grande majorité des cartes graphiques en base installée.

Et pour les téléviseurs, si la plupart ont maintenant la capacité de décoder le H.264 (la TNT-HD), on est encore très loin, hormis sur les 4K bien entendu et leur prise HDMI 2.0, d’avoir le H.265 dans leurs circuits.

En résumé, à qualité égale, les tailles des différents codecs :
H.264 = MPEG2 / 2
H.265 = H.264 / 2
Le corollaire est vrai : à taille égale, le codec « next gen » est sensiblement meilleur. Mais c’est surtout le gain de taille qui est retenu en pratique.

On voit bien l’intérêt des derniers codecs mais encore faut-il que les utilisateurs puissent les visualiser sur leur ordi ou leur télé. D’où l’utilisation ultra-majoritaire du H.264, et cela en dépit de son exigence de royalties par l’organisation MPEG-LA.

27)
Modane
, le 03.06.2016 à 17:22
[modifier]

Hi-Phil > Tout à fait juste! Il y a beaucoup de télés médiocres, sur ce créneau vendeur!Il faut demander un poste certifié!

Celui-là, donc…