Profitez des offres Memoirevive.ch!
TomTom : du « GO 300 » au « GO 6000 »

J’avais acheté mon premier TomTom GO le 14 décembre 2005. C’était un GO 300, qui ne m’a jamais laissé tomber jusqu’à ce que je le range dans un placard en décembre 2013, date de l’achat d’un GO 6000. Notre compagnonnage aura donc duré huit ans !

TomTom a complètement revu le système de gestion de ses bécanes et je n'ai actuellement aucune trace d'un quelconque fichier créé par le GO 6000 sur mon disque dur… Tout se passe à travers l'Application "TomTom MyDrive Connect" qui se lance quand le GO 6000 est connecté au Mac *et* aux serveurs de TomTom.

Je confirme que le Service Trafic est annoncé "à vie" et que les mises à jour de la carte principale (Europe, en l'occurrence) sont également assurées « à vie ».

Ma carte actuelle est « Europe v9.65 ».

Arrivé hier en Normandie, j’ai décidé de profiter de ma connexion Free ADSL Haut-Débit pour lancer une mise à jour. C’est là que les ennuis ont commencé.

Pour débuter, l’Application « TomTom MyDrive Connect » m’annonce qu’une nouvelle version est disponible. Je télécharge, j’installe et je redémarre l’application, qui me demande identifiant et mot de passe qui lui sont nécessaires pour se connecter au compte ouvert pour une bécane précise enregistrée dans les serveurs de TomTom .

Je connecte le GO 6000 via USB et là, j’apprends que le logiciel interne du TomTom demande à être mis à jour lui aussi. Pourquoi pas ?

Depuis que « TomTom MyDrive Connect » existe, il commence toujours par importer les fichiers de mise à jour sur le Mac et ensuite il les installe dans le TomTom.

C’est parfaitement visible dans « Little Snitch Network Monitor ».

Une fois toutes les mises à jour terminées, j’ai vécu un moment de panique au Redémarrage du TomTom : impossible de lancer une destination ! Il se grattait la tête et revenait à la carte locale. De plus, tous les changements d’affichage étaient d’une lenteur de très mauvais aloi. Bref, l’appareil était devenu inutilisable…

Après avoir consulté la dernière version de la Doc (TomTom-EU-RG-fr-fr.pdf) datée du 04/02/2016, je me suis résolu à réinitialiser le système à partir du Menu Système du TomTom, sans trop savoir ce qu’allaient devenir mes destinations enregistrées depuis 11 ans.

Une nouvelle connexion à « TomTom MyDrive Connect » et une nouvelle demande de mise à jour a été réalisée en moins de deux minutes avec le message final réconfortant « Votre appareil est à jour ».

Une fois l’opération terminée, le TomTom débranché de l’USB a redémarré normalement et j’ai pu lancer un parcours à partir d’une des destinations enregistrés, qui avait toutes été conservées. Le parcours s’est affiché instantanément. Ouf !

Mais il a fallu que je reprenne ensuite manuellement tous les réglages du TomTom à partir de ses différents menus pour retrouver l’interface, les sons et le comportement auquel je suis habitué quand je circule sur les routes.

Ce qui me fait enrager, c'est que je constate que je n'ai aucune maîtrise sur le contenu de cet appareil.

Tout cela pour confirmer que nous sommes devenus définitivement des « esclaves payants » de tous ces iBidules connectés à l’Internet.

Quelques jours après la diffusion des premiers éléments tirés des « Panama Papers », nous en savons un peu plus sur ce que sont devenus les milliers de milliards de dollars soutirés aux consommateurs par ce qu'il est convenu d'appeler les « GAFA » et autres entreprise multinationales sans qu'aucune contrepartie ne reviennent dans le circuit fiscal des États.

Dans le même temps, ceux-ci s'endettent de plus en plus pour maintenir un niveau de vie limite à leur population, alors qu'eux-mêmes sont pris dans la spirale infernale des financiers qui tiennent entre leurs mains le sort de la planète tout entière. C'est grave, Docteur ?

That's All, Folks.
--
Marc l'Africain

13 commentaires
1)
Zallag
, le 12.04.2016 à 07:57
[modifier]

J’ai aussi un Tomtom (simplement un Start 60) et j’en suis très content. Je signale régulièrement des corrections de routes, des nouveaux ronds-points et tout roule, c’est le cas de le dire.
Les routes changeant souvent (Tomtom parle de 15% de modifications du réseau routier en général) il vaut la peine de se soucier de faire des mises à jour fréquentes. Mais il y a pas mal d’utilisateurs qui ne le font pas, et qui critiquent vivement leur GPS d’être nul.

Les mises à jour sont gratuites à vie (la vie de l’appareil s’entend), mais elles me semblent extrêmement lentes, quelques Kb prennent parfois 5 ou 6 minutes pour s’installer, une fois téléchargées par MydriveConnect (elles se rangent dans certains fichiers temporaires prévus à cet effet, puis sont effacées une fois terminé le transfert dans le GPS).
Le mode d’emploi, du moins celui du Start 60, parle de deux sortes de réinitialisations, je cite :

« Une réinitialisation complète supprime l’ensemble de vos paramètres personnels et restaure les paramètres d’usine standard sur votre appareil TomTom.
Une réinitialisation partielle supprime vos paramètres personnels existants, mais conserve les informations d’emplacement, notamment les favoris, les destinations récentes, les emplacements de votre domicile et de votre bureau, les catégories de PI et les PI.
Ce n’est pas une mise à jour logicielle, et elle n’affecte pas la version de l’application logicielle installée sur votre appareil. »

Encore une chose, je suis fan des tests de revues de consommateurs, voire des émissions TV consacrées à ce sujet. Essayez , j’espère que c’est aussi accessible hors de Suisse.

Quant aux revues de consommateurs, chaque pays en a qui publient tous les tests imaginables, allez y piocher, vous trouverez ce que vous y cherchez.

2)
Renaud LAFFONT
, le 12.04.2016 à 08:19
[modifier]

j’ai rangé mon TomTom et mon coyote pour utiliser mon Samsung Android. Un Note 4 avec un grand écran et une grosse batterie. Il fait la navigation et l’alerte accidents/radars. Tout ca pour 5 euro par mois. Avec mon forfait 4G gratuit partout en europe, c’est la meilleure solution que j’ai trouvé à ce jour

3)
Mirou
, le 12.04.2016 à 08:45
[modifier]

Je n’ai que l’application Tom Tom sur mon iPhone. Et je la déteste. Je n’y comprends rien. Je me perds dans les menus. Rien n’y fait sens.

Au contraire de l’application Navigon, utilisée aux US et en Europe qui m’a semblée beaucoup plus claire. Du coup, je n’oserais pas acheter un GPS « physique » TomTom.

4)
J-C
, le 12.04.2016 à 09:11
[modifier]

Bonjour à tous,

Je crois que je vais devenir un ancien utilisateur de TomTom…

J’en ai eu un, le TomTom 700 qui coûtait une fortune à l’heur d’aujourd’hui (700 euros). J’en ai fait cadeau à un membre de ma famille qui l’utilise toujours, mais il faudrait que je lui fasse une mise à jour…

Puis j’ai acheté TomTom France et TomTom USA, installés sur un iPod Touch (grâce à un accessoire coûteux intégrant une puce GPS) et transférés bien sûr sur mon iPhone et mon iPad. Les mises à jour sont très fréquentes, point très positif.

Ainsi, utilisateur satisfait, jusqu’à ce que je découvre … Waze !

Tout le monde connait à présent ce produit gratuit, racheté par Google, et qui semble s’imposer, surtout depuis sa dernière version.

À la différence de TomTom, qui est autonome avec ses cartes embarquées, Waze implique de disposer d’une connexion 3G (Freemobile dans mon cas)

Waze fonctionne à merveille, et m’a déjà fait traverser Paris du Nord au Sud aux heures de pointe, en me faisant emprunter des rues et des ruelles, tout en m’indiquant l’heure exacte d’arrivée….

Je l’ai testé aux USA, en Belgique, et à condition d’avoir une connexion 3G (merci le roaming gratuit de Freemobile) c’est parfait: affichage simplifié, commandes claires…

Waze avait une lacune, désormais comblée depuis une quinzaine de jours: il indique enfin les limitations de vitesse et signale les dépassements, de manière paramétrable.

Et même une astuce pour les cukiens qui aiment le code… En effet, Waze n’affiche les limitations théoriques de vitesse qu’en cas de dépassement… Fâcheux.

Pour avoir l’affichage permanent de la limitation théorique de vitesse, il faut taper la commande suivante dans le champ de recherche d’itinéraire :

##@debugspeed

puis validez ! Comme sur TomTom, les vitesses cerclées de rouge apparaissent désormais en permanence…

Bref, un régal, même si Google est derrière ce produit hautement « collaboratif »…

TomTom s’est bien rendu compte du danger, et vient de sortir un produit qui se veut équivalent: TomTom GO Mobile (gratuit jusqu’à 75 km par mois…), que les utilisateurs de l’application « classique » peuvent utiliser gratuitement pendant trois ans. Je l’ai installé, mais pas encore testé.

Je crains pour TomTom qu’il ne soit difficile de remonter la pente, après avoir laissé filer la concurrence … et il n’y a pas que Waze…

Très bonne journée à tous

5)
djtrance
, le 12.04.2016 à 09:33
[modifier]

Je plussoie Waze, avec les smartphones, le chargeur dans la caisse, la 3/4G + roaming. Ca roule ma poule!

6)
ToTheEnd
, le 12.04.2016 à 10:24
[modifier]

Suis surpris qu’en 2016 des gens utilisent encore ce produit ou cette marque puisque les données sont utilisées par Plans/Maps dans iOS depuis la version 6. Probablement que la marque propose des fonctions supplémentaires mais perso, je n’ai jamais « ressenti » le besoin d’aller voir ailleurs que dans l’app iOS ou celle de Google.

T

7)
Mirou
, le 12.04.2016 à 13:16
[modifier]

@TTE:
Pour moi l’argument était (et reste dans une certaine mesure) que TomTom ou Navigon n’utilisent pas de connection internet. En Europe ça commence à aller mieux au niveau du roaming, mais si tu roule ailleurs qu’en Europe, le GPS « autonome » reste nécessaire.

Aussi, je peunse il peut-être pratique (quoique) d’avoir un appareil qui ne fait « que ça ».

8)
M.G.
, le 12.04.2016 à 13:45
[modifier]

Une réinitialisation partielle supprime vos paramètres personnels existants, mais conserve les informations d’emplacement, notamment les favoris, les destinations récentes, les emplacements de votre domicile et de votre bureau, les catégories de PI et les PI.

C’est le choix que j’ai fait et ça a marché ;-)

9)
M.G.
, le 12.04.2016 à 13:48
[modifier]

@ToTheEnd
En 2016, le TomTom GO me semble toujours être un bon outil de guidage. Surtout depuis le GO 6000, qui embarque sa propre puce GSM et dispose d’un écran plus grand, donc plus confortable.

Sa puce GSM en fait un de ces « objets connectés » dont on nous rebat les oreilles en les considérant comme la panacée universelle d’un futur plein de bonheur. Ouais…

Grâce à sa connexion GSM couplée au GPS, il peut envoyer des données au serveur et donc en recevoir qui soient pertinentes avec sa position et permettent d’améliorer le guidage. Dans Paris embouteillé, c’est assez stupéfiant d’efficacité.

Sur autoroute, cela permet d’obtenir un parcours de déroutement en cas d’accident, de travaux ou de forts ralentissements. Là aussi, c’est diablement efficace (quand une bretelle de sortie est accessible avant le bouchon). Sinon, il affiche l’emplacement du bouchon sur le parcours, sa longueur et le temps perdu estimé.

Dans le prix du GO 6000 (419,80 euros le 13 décembre 2013) étaient compris le Service Trafic et la mise à jour de la carte (Europe) à vie.

Le Service Radars était installé pour six mois. Comme je m’en moque puisque la nouvelle réglementation française ne permet plus d’indiquer l’emplacement exact de ces bestioles pompes à fric, je n’ai jamais renouvelé cet abonnement. Je préfère respecter les limitations de vitesse et rester attentif aux alertes sonores en cas de dépassement. Je règle systématiquement le régulateur de mon Auris HSD sur la vitesse du TomTom : sur une voie à 130 km/h, j’affiche 132 km/h qui donnent 140 km/h au compteur.

Ce que je reproche au système, c’est que je ne maîtrise plus mes données personnelles. C’est tout.

10)
Crifan
, le 12.04.2016 à 14:47
[modifier]

J’ai un TomTom 5100.
+
•Ne pas avoir de frais d’itinérance quand je voyage.
•Avec l’application pour Smartphone Tomtom MyDrive et un compte cloud du même nom, que je peux lui envoyer des destinations, ce que je trouve bien pratique. Je programme mon trajet, tranquille, pendant mon déjeuner, et je retrouve Mon TomTom programmé avec la nouvelle destination quand j’entre dans la voiture. Ce qui est encore plus pratique, c’est de pouvoir également enregistrer des destinations et de pouvoir en gérer la liste depuis mon smartphone (c’est plus commode que sur l’écran du TomTom, dont la réactivité est moins bonne).
•Une nouvelle fonction permet de suggérer et programmer automatiquement les trajets réguliers en fonction des habitudes (on a quelque seconde pour refuser une suggestion, quand elle est proposée, ensuite le trajet est chargé).

•Il y a plus d’étapes pour programmer un trajet qu’avec l’ancienne interface (ce qui est partiellement compensé par la fonction suggestion).
•Ce qui est nul, par contre, c’est qu’on ne peut pas faire de transfert des destinations d’autre compte à un autre et que, pour l’instant, on ne peut appairer qu’un seul appareil par compte.
•Malheureusement, on sent que cette technologie n’est pas encore tout à fait maîtrisée: mon Tomtom se déconnecte un peu trop souvent du cloud, à mon goût (ça me rappelle le système de synchro de l’iPhone à ses débuts…).

Ce que je reproche au système, c’est que je ne maîtrise plus mes données personnelles. C’est tout.

+1

11)
Ange
, le 12.04.2016 à 23:36
[modifier]

@J-C : je n’utilise pas Waze régulièrement, mais la dernière fois que je l’ai lancé, il m’a semblé avoir vu un menu pour télécharger des cartes en local ??? (pas testé car j’étais en 3G/edge). Par contre, mon fils et un ami ne m’en disent que du bien !
J’utilise pour les rando, maps.me avec ses cartes en local, et maintenant les itinéraires pour les routes. Mais pas d’info de circulation puisque son point fort est justement le hors ligne !

12)
Tom25
, le 13.04.2016 à 19:21
[modifier]

J’ai un TomTom basique, le Nav quelque chose je crois. J’ai le Coyote et un iPhone. J’aime bien un objet pour une fonction. Et l’iPhone qui fait tout dépanne en cas de panne. Ca fait un peu Airbus tous ces cadrans, mais bon …

Je n’avais pas pris l’option traffic, j’aurais peut-être dû. Mais j’évite de me déplacer dans les zones à problèmes aux heures de pointe.

13)
NotClaude
, le 14.04.2016 à 10:06
[modifier]

Moi personnellement j’utilise Navmii sur mon iPhone et il est pas mal pour le prix.

Sans Pub : CHF : 2.00
Carte d’un pays : CHF : 3.00