Profitez des offres Memoirevive.ch!
RAVEN

Aujourd'hui, je commence une suite d'articles sur le matériel de course à pied que j'ai décidé d'utiliser pour ma prochaine participation à la SaintéLyon.

Et je vais attaquer avec le plus important pour moi: les chaussures

J'ai jeté mon dévolu sur ce modèle.

The Monster

 

Mais avant d'en arriver là, j'ai eu:

  • adidas adizero Boston : fabuleuse mais trop étroite pour mon pied sur le long terme

plaisir pur

  • adidas supernovaglide : pantoufle mais trop pour ma morphologie, manque de dynamisme
Pantoufle
  • Nike lunarglide : très bien mais ampoule permanente sur l'extérieur du gros orteil

Gros orteil en feu

  • Brooks pureflow : courir naturel mais je n'étais pas prêt

trop jeune pour apprécier

  • Saucony Cortana :  chaussure exceptionnel mais trop de soutien sous la voute plantaire pour mon pied

too much sous la voute

  • Brooks Glycerin 12 : sûrement une très bonne chaussure mais ne correspondait pas à mes attentes : rigide et manque de dynamisme

incompatibilité d'humeur

  • Saucony Kinvara : Saint Graal pour les sorties de moins de deux heures

Graal bitumesque

  • adidas raven boost : rien trouvé de mieux pour du tout terrain

 

Pourquoi la Raven ? Il faut savoir que la Saintelyon est une course mixte : route/sentier/chemin,  terrain sec/gras, montée/descente/plat, cailloux...

L'idée est de trouver un juste compromis pour affronter tous ces terrains: protection, accroche sur la longueur et la largeur, stabilité, souplesse, dynamisme, légèreté, respirante et grosse boîte à orteils.

Elle n'excelle nulle part mais est bonne partout :

  • protection : renfort au niveau des orteilles et du talon. semelle très large conçue en partenariat avec Continental
  • accroche : semelle Continental, gros crampons nombreux mais espacés pour éviter d'accumuler la boue, plus large et longue que votre pied

vue du haut

  • stabilité : cet empattement assure une énorme stabilité dans les virages et les descentes. sa souplesse peut néanmoins affecter cette stabilité. Tout est histoire de compromis.
  • souplesse :  la semelle boost a cette particularité de se contorsionner relativement facilement pour une chaussure de trail ce qui est un plus pour les courses mixtes  et plus spécialement sur la partie bitume où j'adore que mon pied se déroule proprement.
  • dynamisme :  c'est aussi l'effet boost qui semble fonctionner comme un retour d'énergie. Sincèrement, je ne le sens pas vraiment. Je dirais plus que sa souplesse et sa stabilité lui confère un certain dynamisme pour une chaussure tout terrain
  • Légèreté: 300g. Pour du trail c'est vraiment pas mal. On n'atteint pas les moins de 250 g de la Kinvara ci-dessus mais on ne peut pas tout avoir.

Pour les autres points, c'est de l'ordre du ressenti. Le mesh est très aéré, le pied respire. Il prend aussi l'eau mais elle s'évacue très vite. Mes orteils peuvent bouger et évitent de frotter l'un contre l'autre. Bénéfices : d'une part plus aucune ampoule, d'autre part le pied peut gonfler sans être gêné.

Dernier point, le système de laçage. Cela s'appelle speedlace. En gros, plus besoin de faire de nœud, vous tirez sur le bride et hop c'est serré. Vous rangez dans la languette et hop c'est protégé. Je n'arrive plus à m'en passer.

laçage

Bon vous l'avez compris, j'adore cette pompe. Elle n'est pas parfaite mais je cours sans me poser de question en sachant que mes pieds sont bien dedans et je n'ai pas à réfléchir si je peux m'engager sur tel ou tel chemin.

 

Prochaine épisode: la veste

 

Bonne sortie à tous.

 

 

 

 

 

14 commentaires
1)
Franck Pastor
, le 07.04.2016 à 09:31
[modifier]

Impressionnant comme liste ! Une paire de chaussures te fait combien de temps en moyenne ? Tu en utilises plusieurs paires pendant la même période, selon le terrain ?

2)
cvanquick
, le 07.04.2016 à 09:44
[modifier]

Salut Franck, j’ai commencé à courir en 2008 donc la liste n’est pas longue en soit.
Certaines années j’ai couru près de 1500 km donc une paire c’est un peu limite. Une Supernovaglide ou une Glycerin te fait les 1000 sans problème. Une Kinvara te fait 500, peut-être 750 ensuite, tu perds à tous les niveaux. C’est le problème des poids plumes.

Après tu vas avoir la problématique de la chaussure qui n’est pas adaptée pour toutes les distances selon ton niveau. Je ne porterai pas à l’heure actuelle une Kinvara pour un marathon en 3h30. Si je peux le courir en moins de trois heures alors oui. La SupernovaGlide et la Glycerin n’ont pas beaucoup d’intérêts si tu cours le marathon en moins de 3h.

ET puis surtout, tant que tu n’as pas essayé un peu la chaussure tu ne peux pas vraiment dire si elle te convient ou pas. Sauf pour le choix de base: universel, pronateur et supinateur.

Pour la Pureflow, ma foulée n’était pas prête à encaisser la chute du drastique du drop (déclivité entre le talon et la pointe). Pour la Kinvara, en revanche oui, ma foulée et tout mon placement corporel l’était.

3)
Mirou
, le 07.04.2016 à 11:23
[modifier]

En tous cas elles ont de la gueule ces Raven.
J’en suis au Mizuno. Toutes molles, je les aimes beaucoup. Pour les prochaines, peut-être que j’essayerai du plus minimal. Ou pas. On verra. Je fais beaucoup moins de km qu’avant, de toutes façons, mes chaussures du moment sont là en tous cas jusqu’à la fin de l’été.

4)
Jaxom
, le 07.04.2016 à 12:43
[modifier]

1000 km un paire ? Au prix où elles sont, ça revient plus cher que mes pneus moto au kilomètre. Non pas que je ne comprenne pas, c’est important d’avoir du bon matos pour faire du sport. Mais je ne voyais pas ça à ce prix.

5)
François Cuneo
, le 07.04.2016 à 13:43
[modifier]

Oui, c’est pourtant ce qu’elles peuvent donner… autour des 1000 km…

Mirou, tes Mizuno, ce sont les Inspire? C’est celles que j’utilisent et je ne les trouve pas molles… Faut dire que je viens de Brooks…

6)
cvanquick
, le 07.04.2016 à 15:24
[modifier]

100boules les 1000 bornes c’est cher et encore à 100boules sauf aux soldes tu n’as quasiment plus rien.

@Mirou, le bonheur d’une chaussure comme la Kinvara, si tu as réussi à travailler un peu sur ta foulée, c’est que tu as moins de douleurs aux tendon et/ou aux genoux mais ça c’est quand ta foulée est faite. Avant faut y aller tout doucement parce que sinon : tendinite, aponévrosite plantaire…

7)
pioum
, le 07.04.2016 à 16:23
[modifier]

Oui 1000km c’est la moyenne. Mais ça dépend de plein de paramètres. Je dois faire 3000 bornes par an, alors ça fait un petit budget… En général quand y’a des promos j’en achète 3 paires d’un coup… J’ai eu beaucoup d’asics qques adidas mais depuis qques années je suis fidèle à Mizuno.

9)
ToTheEnd
, le 07.04.2016 à 18:00
[modifier]

1000 km un paire ? Au prix où elles sont, ça revient plus cher que mes pneus moto au kilomètre.

+1… dans une classification des sports les moins chers à pratiquer, je voyais vraiment la course à pieds comme un truc à la dernière position ou presque.

T

10)
pioum
, le 07.04.2016 à 18:16
[modifier]

60 km par semaine avec entre 4 et 5 séances par semaine, ça fait pas tant que ça. Si tu comptes une sortie longue avec 20 bornes, il reste plus grand chose…

11)
François Cuneo
, le 07.04.2016 à 20:46
[modifier]

TTE, il est clair que la course à pied ne coûte pas rien du tout.

Mais par rapport au ski ou à d’autres sport, c’est tout à fait supportable.

12)
ToTheEnd
, le 07.04.2016 à 22:28
[modifier]

Je vois ca et en plus, je n’ai pas besoin de lien ou de référence… Suis un peu fou-fou les jeudis…

T

13)
Mirou
, le 08.04.2016 à 11:37
[modifier]

Mirou, tes Mizuno, ce sont les Inspire? C’est celles que j’utilisent et je ne les trouve pas molles… Faut dire que je viens de Brooks…

Il semble.. (je ne savais même pas comment elles s’appellent avant il y a 2 minutes).
Disons qu’avant j’avais des Nike plutôt dures. Ces Mizuno, je les adores.

Sur le coût de la course: ça peut couter cher.. ou pas ! Les chaussures, bon de toute façons il faut toujours des chaussures, quoi qu’on fasse. Et le reste des habits et gadgets, on est pas obligés.

Perso j’ai craqué pour du Tracksmith. C’est hors de prix. Mais ça a de la gueule, et ça fait pas ressembler à un bioman (et leurs pantalons ne sont pas moulants – je déteste ressembler à un danseur de chez Béjart (en plus gros) quand je cours).

14)
chikie
, le 28.04.2016 à 13:48
[modifier]

Juste pour rajouter mon grain de sel: un collègue me dit: tu peux courir en pantoufle, c’est la foulée qui compte…et mon autre collègue de course qui me dit: change tes chaussures, faut changer tous les ans au moins…hem…ça dépend du budget finalement. Ce n’est pas pour rien qu’on dit: faut être bien dans ses pompes. Mais y a aussi du marketing derrière ;-)