Profitez des offres Memoirevive.ch!
Bureau debout, épisode 2

Suite à mon précèdent article, j'ai apporté quelques améliorations.

Trois améliorations.

Première amélioration, l'assise. J'ai pris un tabouret de bar. Il offre plusieurs avantages. Tout d'abord, il a une assise plus confortable, notamment avec un espace plus large et un vrai support rembourré pour le dos. La précédente chaise avait l'inconvénient d'avoir une assise étroite et qui était légèrement en pente. Il y a également une barre pour poser les pieds, ce qui apporte plus de confort.

 

Capture d’écran 2016-03-13 à 18.27.19

 

Deuxième amélioration, le tapis. J'utilisais un tapis qui sert à amortir les vibrations d'un lave-linge. J'ai investi dans un vrai tapis dédié, qui offre une sensation bien plus douce. Cela change tout. Il vient de chez Varidesk, spécialiste des postes de travail debout et de tout ce qui va avec.

th_2016-03-IMG_0902

Troisième amélioration, une extension du clavier et de la souris. Ce n'était pas très confortable d'avoir la même hauteur de clavier et souris quand j'étais debout puis assis. J'ai donc choisi ce kit de chez Ergotron, autre grand spécialiste des postes de travail ergonomiques.

th_2016-03-IMG_0901

Il se fixe au moyen de 4 vis dans le bureau et coulisse. Ci-dessus, il est en position replié.

th_2016-03-IMG_0900

Et le voici en position dépliée. On peut donc le faire coulisser et régler la hauteur du clavier au moyen d'une molette sur le côté droit.

La tablette est très stable et suffisamment large pour accueillir la souris et le clavier.

th_2016-03-IMG_0899

Je dois dire que j'ai bien gagné en confort grâce à toutes ces petites améliorations sur mon poste de travail.

Au fait, quelqu'un est il passé au bureau debout depuis mon précédent article?

18 commentaires
1)
Smop
, le 22.03.2016 à 02:01
[modifier]

Au fait, quelqu’un est il passé au bureau debout depuis mon précédent article?

Oui, moi … depuis vendredi dernier !

À vrai dire, c’est le nouveau médecin de l’agence de presse pour laquelle je travaille qui m’a presque imposé la chose. Je dois avouer que du haut de mon mètre quatre-vingt-quatorze, j’ai depuis toujours l’impression de vivre dans un monde conçu pour les nains. On n’imagine pas à quel point c’est pénible. Comme tous les « grands », j’ai des problèmes de dos depuis mon enfance. D’abord une scoliose, puis une sale hernie discale que je traine maintenant depuis plus de quinze ans. Ce nouveau médecin disais-je donc, m’a fait livrer, sans même me demander mon avis, un bureau équipé d’une commande électrique permettant de passer en quelques secondes de la station assise à la station debout. Deux techniciens ont travaillé deux heures pour m’installer l’engin et à faire en sorte que la multitude de câbles électriques et informatiques suivent bien les variations de hauteur du plateau. C’est moins évident que ça en à l’air pour qui exige une installation propre.

En deux jours, difficile de juger des bienfaits de la chose, mais au moins, je peux maintenant croiser sans difficulté les jambes, ce qui est déjà appréciable en soi.

On en reparle dans dix ans, pour la troisième partie de ton article sur le bureau debout !

À noter qu’il y a aussi à l’agence des personnes qui ont fait le choix de remplacer leur bon vieux fauteuil hi-tech pseudo ergonomique par une gym ball (appelée aussi swiss ball). Je reste dubitatif quant au confort de la chose, je n’ai encore jamais essayé, mais les utilisateurs de ces grosses boules multicolores semblent conquis. Affaire à suivre…

3)
ToTheEnd
, le 22.03.2016 à 08:19
[modifier]

Thème très à la mode et que mon ancienne boîte avait adopté. Tout le monde avait été équipé avec des tables derniers cris et pilotables électriquement… il n’y avait pas le choix et perso, même si j’ai trouvé l’idée sympa, je n’ai pas eu la patience de passer d’un mode à l’autre et j’ai fini par garder la table dans la position « assise » et basta.

Mais je comprends que le concept puisse séduire…

T

4)
Renaud LAFFONT
, le 22.03.2016 à 08:35
[modifier]

Alain, j’ai tout acheté sur Amazon et je ne voulais pas faire de lien mercantile. Si tu cherches Ergotron et Varidesk, ils ont des sites assez bien faits. Pour le tabouret de bar, il y a pléthore de choix.

5)
Renaud LAFFONT
, le 22.03.2016 à 08:36
[modifier]

TTE: un intérêt de la position debout, au delà du fait que cela soit plus sain, est lorsque je fais des webinars (une partie de mon boulot de marketing). J’ai plus de facilité à parler debout qu’assis. Surtout sur d’assez longues périodes de temps.

7)
Diego
, le 22.03.2016 à 08:40
[modifier]

Pour une fois (ce doit être l’effet « printemps » ?), je souscris aux propos de TTE (tu vois, rien n’est perdu !) : j’avais équipé les postes de travail de tous mes collaborateurs-trices de tables électriques et chaises adaptées « assis-debout » et organisé la présentation du concept par une ergo qui avait exposé le concept et ses avantages … pour crouler l’année suivante sous les demandes de « chaises de bureau normales » ;-)

Les habitudes …

8)
Renaud LAFFONT
, le 22.03.2016 à 09:39
[modifier]

Vladimok: Lu sur le site de Varidesk « Travailler en position debout jusqu’à 4 heures par jour peut générer un stress pour vos genoux, jambes et articulations. Les tapis antifatigue peuvent aider à faire de votre expérience de station debout une expérience bien plus confortable. »

13)
Dom' Python
, le 22.03.2016 à 17:54
[modifier]

Comme je l’avais exposé dans le commentaire que j’avais écrit lors de ton précédent article, je suis l’heureux utilisateur d’un bureau assis/debout électrique depuis 7 mois. J’adore. Le fait de pouvoir changer de position à volonté est vraiment un plus indéniable. D’ailleurs ce changement de position est tellement rapide à mettre en oeuvre que je ne comprends pas, TTE, que tu y renonces pour une question de “patience”.

Ceci dit je comprends très bien que le fait de “l’imposer” à tout le monde ne fonctionne pas. A mon sens il doit s’agir d’une demande individuelle (ou collective mais que chacun y souscrive). Et dans le cas d’un bureau électrique, je suis d’avis qu’il faut conserver la chaise de bureau normale. Le “tabouret de bar” permet d’alterner les positions lorsqu’on est sur un bureau debout à hauteur fixe, mais du moment qu’il peut descende à la hauteur d’un bureau assis, la chaise normale me semble tout de même plus indiquée.

Mais vraiment, la position debout est au moins aussi malsaine que la position assise, si elle est exclusive. Ce qui est recommandé – en tout cas par mon toubib, mon ostéopathe et mon expérience personnelle – c’est l’alternance des positions.

14)
ToTheEnd
, le 22.03.2016 à 19:11
[modifier]

Le truc c’est que je suis souvent en déplacement et effectivement, si je parle au téléphone, j’ai aussi tendance à me lever… donc c’est assez erratique. Je suis rarement assis des heures et donc ça me fatigue de savoir dans quelle position je vais être la prochaine heure… bref, on a les problèmes qu’on mérite;-)

Mais je suis convaincu que c’est une bonne alternative pour une certaine population.

T

16)
Superkikim
, le 17.04.2016 à 17:09
[modifier]

A Johnfowles: De toute façon, quoi qu’on fasse c’est faux ! L’homme est un chasseur endurant, pas une machine à taper au clavier … Il est fait pour bouger. Personnellement, dès que je peux, je sors de mon bureau pour faire quelques pas, je prends toujours les escaliers et jamais l’ascenseur ou l’escalator. A l’heure du repas, en sortant de la cafeteria, je vais marcher un petit km pour prendre l’air, et j’accompagne les fumeurs dehors quand ils sortent fumer. Je ne fume pas, mais je prends l’air et ça me fait bouger. Il FAUT bouger !

Pour ma part, à la maison, j’ai opté pour un bureau réglable électriquement. Bureau de direction de 2m20 x 1m20 ZKD acheté d’occasion. Malheureusement comme je déménage et qu’il est trop grand pour mon nouvel appartement il est à vendre, si ça intéresse qqun. Hyper stable, très solide, je le cède à 1200CHF (prix neuf dans les 6500CHF)… J’en ai trouvé un autre plus petit et plus adapté à mon futur appartement. Acheter du matériel spécialisé (je déconseille vivement celui d’IKEA qui n’est pas stable robuste quand il y a du poids dessus) peut paraitre cher, mais le confort est incomparable. Pouvoir à tout moment changer la hauteur, et pas seulement une hauteur assis et une hauteur debout, apporte un confort d’utilisation unique et si on est tous les jours devant son bureau, je pense que ça vaut bien de dépenser un peu.

Me reste à acheter un support pour mes trois écrans. Je n’ai pas encore trouvé la bonne taille pour trois écrans 23″ en mode paysage.

Un osthéo me demandait un jour:

– Savez-vous quelle est la meilleure position lorsque vous êtes assis à votre bureau ?
– … non ?
– La suivante….

17)
Superkikim
, le 17.04.2016 à 17:11
[modifier]

J’ajouterai, toujours pour Johnfowles, que l’étude en lien ne fait que démontrer les résultats pour une population à qui on impose le changement, dans certains cas avec, et dans d’autres cas sans sensibilisation. Or, ici, j’ai plutôt l’impression que nous sommes un public averti, désireux d’opérer un changement. Ca n’a rien de comparable.