Profitez des offres Memoirevive.ch!
Manchots barjots

Sous le nom rigolo de Manchots Barjots se cache un petit jeu (le format et la durée) qui est en fait une belle pépite ludique.

Manchots_Barjots_3Dbox_aplat

Petit avertissement : il vous faudra certainement une première partie pour appréhender ces manchots barjots. C'est sûrement à la fin de celle-ci que vous vous entendrez dire : "Ah, j'ai compris. C'est super malin ce jeu en fait !". Je vous demanderai donc de me faire confiance, même si à la lecture du compte rendu ci-dessous, vous ne comprenez pas forcément ce qu'il y a de malin.

N'ayez pas peur... laissez-vous guider !

Vous allez incarner des manchots qui désirent partir à la conquête de différentes régions du monde. 5 régions pour être exactes : l'Antarctique (bleu), le désert (jaune), la jungle (vert), la ville (rouge) et la lune (noir).

MANCHOTSBARJOTS_Matos

Pour que cela soit plus simple, commençons par la fin : comment compter les points en fin de partie ? Au cours du jeu, vous allez poser des cartes devant vous. En fin de partie, pour chaque couleur, vous allez regarder quel joueur est majoritaire.

Par exemple, ci-dessous, le joueur jaune a une somme totale de 10 en bleu, le joueur rouge a 3 et le joueur vert a 8.

exemple_bleu

Le joueur jaune est donc majoritaire et va pouvoir comptabiliser sous forme de points toutes les cartes bleues qui lui restent en main, soit 8 points. Les autres joueurs qui ont des cartes bleues devant eux comptabiliseront uniquement la carte en main la plus faible.

Le joueur rouge a les cartes bleues 3 et 6 en main. Il a donc 3 points dans la couleur bleue. Tandis que le joueur vert marque 6 points.

On procède de la sorte avec les cinq couleurs et vous avez votre gagnant en additionnant les points de chacun.

En fait, ce n'est pas compliqué, non ? Tout le dilemme sera de poser suffisamment de cartes sur la table pour devenir majoritaire tout en gardant des cartes en main pour marquer des points. Et encore faudra-t-il garder les bonnes cartes !

Revenons à présent un peu en arrière : comment joue-t-on ?

Chaque joueur démarre la partie avec deux cartes en main et une pioche de 18 cartes devant lui. Au début de chaque nouvelle manche, les joueurs piochent deux cartes.

Chaque joueur en même temps choisit une carte qu'il va passer à son voisin de gauche et une carte qu'il va passer à son voisin de droite. Chaque joueur récupérera donc deux cartes de ses voisins.

Ensuite, tous les joueurs en même temps choisissent une carte et la pose devant eux. Ce sera l'une des cartes qui constitueront les majorités. On continue ainsi pendant 8 autres tours et la partie prend fin.

Le dernier petit point à comprendre est les trois pouvoirs spéciaux de certaines cartes :

  • La bombe (le kamikaze) : Lorsqu'une carte avec une bombe apparaît, elle fait sauter (défausser) toutes les cartes de valeurs 7 ou plus qui sont apparues durant le même tour
  • Les jumelles (le guetteur) : Lorsqu'un joueur pose une carte avec des jumelles, au tour suivant, les autres joueurs devront lui révéler la carte choisie avant que lui-même ne choisisse la sienne.
  • Les jumeaux (les jumeaux ninjas) : Lorsqu'un joueur pose une carte avec des jumeaux, au tour suivant, il doit poser deux cartes devant lui au lieu d'une seule.

Encore une fois, le dilemme sous-jacent à toute la partie sera de vouloir poser les grandes cartes devant soit pour s'assurer une majorité, mais du coup ne plus avoir de cartes intéressantes en main.

D'expérience, il est parfois plus intéressant de ne pas tenter d'obtenir la majorité dans les couleurs, mais de tenter la chose suivante : avoir au moins une carte de chaque couleur posée devant soit et d'essayer d'avoir une seule carte de chaque couleur en main avec une valeur haute. Je me répète, mais il ne sert à rien, si on n'a pas la majorité, en fin de partie d'avoir une carte 1 et 9 bleues en main, seule la carte 1 sera comptabilisée. Alors que si vous avez uniquement la carte 9 en main... c'est jackpot !

Vous trouverez un exemple ci-dessous de décompte en fin de partie qui j'espère vous montrera toute la subtilité entre les cartes à jouer, à passer à ses voisins et à garder. Évidemment, il y a une part de chance dans le jeu dépendant de votre tirage et de ce que vos voisins vont vous passer, mais c'est tellement malin qu'on a tout de même du contrôle sur ce qui se passe et au final, on s'amuse bien pour une partie d'environ 20 minutes.

Bref, un petit jeu qui tient dans un sac à main, à petit prix et très smart (comme dirait nos amis anglophones) ! À toujours avoir sur soi.

IMG_0544

Majoritaire en rouge : 8 points

Minoritaire en noir : 3 points

Minoritaire en vert : 7 points

Minoritaire en jaune : 5 points

Minoritaire en bleu : 9 points

Total : 32 points

Manchots barjots
de Bruno Cathala et Mathieu Lanvin
Édité par Bombyx
Prix public : 15€90
2 à 5 joueurs
Dès 10 ans
Env. 20 minutes
Les règles au format PDF

6 commentaires
1)
djtrance
, le 31.03.2016 à 11:10
[modifier]

Puzzo, un grand merci pour ce nouvel article de jeu, toujours très complet et surtout, intéressant! Mais, décidément, jouer à ce type de jeu, je n’y arrive pas…

Ca me fait penser aux Pingouins de Madagascar, à hurler de rire :)

2)
ToTheEnd
, le 31.03.2016 à 12:32
[modifier]

J’adore le titre… ça collerait parfaitement à certaines soirées… à certains amis… ou connaissances. Mais il faut du temps;-)

T

3)
djtrance
, le 31.03.2016 à 13:05
[modifier]

C’est sûr, des manchots, c’est pas ce qu’il manque sur cette planète…

Ok, je sors :)

Pardon :)

4)
Modane
, le 31.03.2016 à 16:18
[modifier]

Le côté politique de ce jeu m’interpelle : classer les manchots par couleur?! C’est un jeu français? :)

Ok, je sors aussi!
—->