Profitez des offres Memoirevive.ch!
TypeForm: le must pour vos formulaires

Avertissement: à la fin de cet article, une petite enquête, qui vous prendra entre trente secondes et trois minutes est mise en ligne à propos de Cuk.ch.

Elle est ici à titre d’exemple de ce qui est démontré, mais nous sera certainement utile.

Merci d’y répondre si ça vous dit!

Très souvent, j’ai besoin de récolter des données dans mon métier. Je dois demander à mes collègues un certain nombre de choses, quels élèves ont tels ou tels besoins, comment orienter les enfants l’année prochaine, quels sont les élèves qui ont été suivis en français intensif, par qui, et depuis quand, pour ne prendre que ces petits exemples.

Auparavant, la solution passait par le papier. On distribuait des formulaires dans les casiers des maîtres qui les remplissaient et venaient les déposer dans le nôtre.

Outre le risque de les perdre, de recevoir des papiers en plus ou moins bon état, il fallait les récupérer, et mettre les données dans nos divers programmes informatiques remplis de bases de données ou de tableurs, avec tous les risques d’erreurs lors des transcriptions.

Depuis quelques années, une solution gratuite existe: Google Formulaires. Les formulaires, vous les mettez en ligne, vos interlocuteurs les remplissent sur leur ordinateur via un lien que vous leur envoyez.

Avantages? La rapidité, et le fait que ce sont eux, vos interlocuteurs, qui font le travail d’informatisation des données, sans que ça leur fasse faire le moindre travail supplémentaire.

Cela dit, Google Formulaires même s’il sait faire beaucoup de choses, est tout de même limité et, il faut bien l’avouer, pas très ergonomique, même si le système a esthétiquement avancé il y a quelques mois.

Pour moi, ce qui le rend rédhibitoire, c’est le fait que celui qui remplit le formulaire vous l’envoie, mais ne garde pas trace de ce qu’il vous a transmis, ce qui est tout de même pour le moins dommage.

J’ai cherché des alternatives. Pendant un ou deux ans, j’ai utilisé FormSmarth, un site qui fait à peu près la même chose que Google, mais qui permet d’envoyer un résumé du «remplissage de formulaire» qu’il vous transmet. Il m’allait plus ou moins, mais je dois bien admettre qu’il ne m’a pas plus en matière d’ergonomie.

Mon Dieu qu’il est vieux d’aspect, ce site, et en plus, il n’est tout de même pas donné. Si l’on veut profiter du résumé pour l’émetteur de ce qu’il a envoyé (option «Show summary page with print, email and PDF options», il faut passer par un compte business qui est facturé 115 francs suisses (environ 100 €) par année. Mais, je le répète, avec un manque de souplesse flagrant.

Une ergonomie d’il y a dix ans.

Et voilà que l’autre jour, je tombe sur une enquête assez innovante. Elle était créée avec Typeform, un site espagnol présent depuis deux ou trois ans, mais que je n’ai découvert que maintenant. Un nombre assez incroyable de grandes sociétés utilisent Typeform, voyez plutôt (laissez les marques défiler sur la zone grise).

Les bases de Typeform

Tout commence par la création d’un compte. Trois types de comptes sont proposés:

2016-06-14_22-40-42

Les prix au mois

2016-06-14_22-42-12

Les prix à l’année

Le comparatif des comptes est disponible ici, mais sachez que le compte gratuit permet de faire beaucoup de choses. Il faut peut-être préciser que tout se crée en ligne. Lorsque vous créez un formulaire,  vous profitez, si vous le désirez, de 47 modèles tout faits qui peuvent vous faciliter le travail.

2016-06-14_21-19-21

Mon espace de travail

2016-06-14_21-20-18

À gauche, la liste des thèmes, à droite, une prévisualisation du thème sélectionné.

2016-06-14_21-36-10

L’interface du programme est en anglais, mais le formulaire peut être construit en français.

Lorsque l’on démarre l’élaboration d’un formulaire (ici, je pars de zéro, sans thème), on tombe sur cette fenêtre:

2016-06-14_22-35-17

La fenêtre de création de formulaires

 

  1. L’onglet d’avancement du travail (Construction des questions, on y est ici, Design, Configuration générale du formulaire, Partage, et enfin Analyse)
  2. Les différents types de questions à placer dans la zone de questions
  3. La zone des questions
  4. La configuration de l’écran de bienvenue
  5. La configuration de l’écran de remerciement

Voyons les types de questions différentes: 2016-06-14_22-52-35 Reprenons-les rapidement. Première colonne:

  • Champ de texte court

2016-06-14_23-06-10

Cliquez sur agrandir pour voir les options pour ce type de champ

Comme vous le constatez, on peut ajouter une vidéo, une image, imposer ou pas la réponse, limiter le nombre de caractères.

  • Champ de texte long (typiquement, pour laisser des remarques);
  • Statement, qui permet de faire des commentaires sur l’état d’avancement dans lequel votre interlocuteur se trouve dans le remplissage du formulaire

2016-06-15_23-01-15

Le bouton pour passer à la suite est configurable

  • Liste déroulante, qui permet de faire un choix unique dans la liste

Comme vous le constatez dans la figure suivante, il est possible, dans la question, d’ajouter des variables. Qu’est-ce qu’une variable? Simplement une réponse à une question précédente. Voyez plutôt: 2016-06-15_07-18-33

Afin de personnaliser la question, je vais intégrer le nom de la personne, que j’ai fait saisir en première question. Si j’avais eu déjà 3 questions, le menu déroulant m’aurait proposé autant de possibilités de variables. Ensuite, mon message se présente ainsi:

2016-06-15_07-25-12 Je reprends maintenant ma liste de champs disponibles…

  • Le champ e-mail, indispensable pour que votre interlocuteur puisse recevoir le résumé de ses réponses quand il vous l’envoie (pour autant que vous activiez cette possibilité)
  • Date (qui permet de nombreux formats d’entrée)
  • Legal: pour des questions du type «Acceptez-vous les conditions de vente de notre produit?»
  • Site Web (cela va de soi)
  • Paiement: vous pouvez inclure une boutique dans le formulaire (je n’ai pas testé la chose du tout, donc je n’en sais pas vraiment plus)
  • Choix multiples permet à votre interlocuteur de choisir une ou plusieurs possibilités.

2016-06-15_22-37-14

  • Choix d’images, vous permet de demander à votre interlocuteur de cliquer sur une image parmi d’autres.

2016-06-15_22-20-55

Moi, en toute honnêteté, j’ai une légère (mais très légère hein!) préférence pour le logo de gauche…

 

  • Le champ avec réponse «Oui ou Non»
  • Le champ «Rating» (nombre d’étoiles)
  • Le champ «Échelle d’opinion»
  • Le champ nombre (paramétrable)

2016-06-15_22-45-09

  • Le champ «dépôt de fichier»

2016-06-15_22-50-12Toutes les questions peuvent bien évidemment être déplacées dans la zone de construction.

Une programmation facile et puissante

Nous avons parlé des variables plus haut, mais une des autres forces de Typeform, c’est ce que le service appelle Logic Jump.

Il s’agit d’une sorte de programmation qui prend en compte vos réponses.

Typiquement, dans mon exemple, je vais regarder quel logo vous préférez.

Si vous choisissez le logo «Mac Génération», je vais sauter jusqu’à la remarque finale, puisque parler de Cuk ne vous intéresse pas (ben oui, je me vexe, c’est comme ça!).

Par contre, si vous choisissez le logo «Cuk.ch», je vais vous poser des questions sur le site.

Les programmeurs utilisant les If then else endif comprendront très vite de quoi il s’agit. Autre exemple. Une de mes questions dans l’enquête: «Commentez-vous souvent sur Cuk.ch», sous forme d’échelle quantifiée. Je pose sur cette question avec le Logic Jump suivant:

2016-06-16_15-36-55

La logique est toute simple: je décide que si l’utilisateur a donné une réponse en dessous de 6 (donc de 0 à 5), je vais lui poser une question sur le pourquoi il ne commente pas plus souvent, sinon, je ne lui pose carrément pas la question puisqu’il vient assez ou très régulièrement.

L’affichage des différents chemins est tout à fait parlant, et il est très facile de savoir où une question peut mener et, a contrario, quels sont les chemins qui amènent  une question.

2016-06-16_17-03-44

Voilà comment se présente mon enquête toute simple sur Cuk.ch (cliquez pour agrandir)

Il est également possible de cacher des champs qui se rempliront automatiquement dans un formulaire si vous les avez déjà demandés dans un autre. Cela dit, cette fonction, je ne l’ai pas encore étudiée, mais elle me semble très puissante.

Un écran d’accueil et un écran de remerciements configurables

L’écran d’accueil permet, comme pour toutes les questions, d’ajouter une image ou une vidéo pour qu’il soit… accueillant.

2016-06-16_12-00-29

L’écran d’accueil

  Tout pareil avec l’écran de remerciement, en fin de session.

2016-06-16_17-08-13 Notez que vous pouvez afficher des icônes de partage, et configurer le bouton final pour qu’il recommence l’enquête au début, ou à un champ précis: TypeForm se rappellera alors les premiers champs (nom, adresse mail ou que sais-je…).

D’autres configurations intéressantes

Vous pouvez configurer (selon votre compte), les fonctions suivantes pour votre formulaire:

  • recevoir ou pas une notification à chaque réponse de mail
  • notification de ce que va recevoir votre interlocuteur par mail lorsqu’il aura envoyé ses réponses.

2016-06-16_17-25-30

  • intégrer Typeform à d’autres applications, via Zapier.

2016-06-16_17-14-08

  • Modifier le texte des notifications dans les boutons ou les fenêtres de dialogue.

2016-06-16_17-16-55J’en passe et des meilleures qui peuvent encore apporter plus de souplesse aux bidouilleurs-programmeurs, ou alors à la collaboration (plusieurs personnes peuvent collaborer sur un espace de travail), mais alors sur un compte Pro+.

Sans compter que Typeform s’intègre parfaitement bien à vos iPhone, iPad et autres via le navigateur (des applications existent, mais elles ne sont pas encore recommandables puisque non compatibles entre elles et typeform.com.

Intéressant d’ailleurs, dans mon enquête d’envergure auprès de 70 enseignants, voici sur quoi les gens m’ont le plus répondu:

2016-06-16_17-49-12

Eh oui! Le téléphone sort grand gagnant, et que dire de la tablette!

Une analyse intéressante des données récoltées

Typeform ne serait rien s’il ne faisait pas quelque chose d’intéressant des données récoltées.

Premièrement, il permet d’exporter les données au format Excel (parfaitement ouvrable dans Numbers) ou en format CSV.

2016-06-16_17-29-57

Un bout de tableur intégré, parfaitement exportable

Vous avez également accès à des analyses et des graphiques me semble-t-il bien pensés et surtout utiles.

2016-06-16_17-29-33

2016-06-16_17-33-53 En conclusion

Typerform est de loin, de très loin ce que j’ai vu de meilleur dans le domaine du formulaire en ligne. Il n’y a pas photo avec tout le reste. Même les comptes gratuits de Typeform vous permettent plus que Google Formulaires.

Il est clair que dès que l’on veut utiliser les Logic Jump, ce qui fait toute la force du service, il faudra payer une somme relativement importante (voir les prix en début d’article).

À noter que si vous êtes dans l’éducation (avec justificatif demandé, normal), vous payez 40% de moins.

En attendant, je vous parlais d’enquête tout en haut de cet article, la voici:

Lancez-vous pour voir à quoi ressemble au final le questionnaire que j’ai préparé avec vous!

 

24 commentaires
1)
Origenius
, le 17.06.2016 à 02:47
[modifier]

Ça a l’air super intéressant. C’est vrai que ce genre de formulaires dynamiques supprime tous les intermédiaires besogneux de leur équivalent traditionnel. Outre le côté ludique (et programmatique ici) de la conception dudit formulaire, je me plais à me remémorer toutes les étapes jusqu’à la réception des conclusions en passant par les photocopies, les timbres postaux manquants, les écritures illisibles etc. ; toute une époque. Mais ils avaient un avantage que l’on ne retrouve pas sur ces nouveaux formulaires : la vue d’ensemble.

Par exemple, j’ai voulu répondre à cette enquête de cuk avant d’avoir lu cet article. Et je n’ai même pas répondu à la première question…

Le seul renseignement à ma disposition, c’est que cette enquête est annoncée comme courte. Soit. Autrefois la vue d’ensemble permettait de se faire une idée de la teneur des questions avant même de commencer à répondre à l’une d’entre elles. L’air de rien, c’est une façon de se trouver en confiance, ou bien ? Y a-t-il (et non pas Y’a-t’il gnagnagna) dans TypeForm la possibilité de présenter globalement la teneur de l’enquête et sa finalité dans une page d’introduction ? Ceci dit, rien n’empêche le chercheur ou autre de présenter sur une page de blog l’intérêt de son enquête de manière détaillée. Il me semble que c’est nécessaire.

Bon, d’une manière détournée, en lisant l’article, j’ai pris connaissance de ces questions. Alors je me lance…

2)
Origenius
, le 17.06.2016 à 03:14
[modifier]

Eh bien voilà, j’ai répondu à l’enquête et voici mes impressions. Tout d’abord, pour faire mentir la statistique, j’ai répondu sur mon iPad.

Contrairement à ce que j’affirmais précédemment, on n’est pas obligé de valider une réponse pour voir les questions suivantes. La vue d’ensemble est ainsi accessible. Il faut donc penser à faire défiler la page. L’intérêt d’un choix de réponses déterminées réside dans l’orientation des réponses afin d’éviter les hors-sujets. D’accord. Mais elles ont l’inconvénient de ne pas refléter nécessairement la pensée du répondant, c’est d’ailleurs pourquoi la case « autres » est disponible. J’aurais voulu préciser, mais les cases autres des sections 4e et 5 ne sont pas accessibles à l’édition : je me suis senti légèrement frustré.

Ergonomiquement, il n’y a rien à redire : c’est propre et moderne. Cependant, les cases « autres » éditables (j’y reviens), mériteraient de contenir plus d’une ligne.

Donc bonne impression d’ensemble. C’est facile et amusant. Avec les petites réserves que j’ai mentionnées.

Merci François pour ce test.

3)
Biblio2
, le 17.06.2016 à 06:28
[modifier]

Bonjour, j’ai répondu qu questionnaire – parfois frustré de ne pouvoir donner un mot d’explication.
Par exemple en indiquant que j’aimerais avoir des articles de CUK le we, je me rends bien compte que ce serait trop lourd pour vous, alors quitte à ne pas en faire 2 jours de semaine, on a plus de temps de les lire le we.
Merci pour l’article.

4)
Modane
, le 17.06.2016 à 07:14
[modifier]

Très intéressant, ce logiciel. Une question : combien de temps t’a-t-il fallu pour le prendre en mains et réaliser ce questionnaire?

7)
François Cuneo
, le 17.06.2016 à 08:17
[modifier]

Biblio2, j’ai répondu à ton attente, je propose de laisser désormais une remarque (non obligatoire) pour donner des explications sur les améliorations souhaitées.

La question, c’est toujours de savoir ce que l’on va faire de ces données,

C’est bien joli de poser des questions, mais il faut après les interpréter, et si on ne dirige pas un minimum, on est perdu pour l’interprétation.

9)
Argos
, le 17.06.2016 à 08:24
[modifier]

C’est bizarre. J’avais volontiers commencé à répondre à ce questionnaire. Et dès la question sur le logo, j’ai hésité et je n’ai pas trouvé l’option « aucun des deux ». En suite, le rythme des visites. Euh, tous les jours ? Non, ça dépend, c’est variable. Et j’ai arrêté le questionnaire. Je ne saurai donc pas la suite.

En fait, je suis rétif à tout processus normatif ou rappelant de près ou de loin la bureaucratie, quelle qu’elle soit.

Nous sommes donc dans une civilisation de la donnée, du data, avec des milliards d’informations sur tout et n’importe quoi. Est-ce qu’en me brossant les dents, je commence à gauche, à droite ou au milieu ?

Ces données vont elles-mêmes alimenter des ordinateurs qui eux-mêmes fabriqueront des données qui elles-mêmes…Un système qui s’auto-alimente jusqu’au délire.

Donc j’aime bien venir sur CUK, je trouve les auteurs des billets sympathiques et si j’apprécie certains commentaires je ne partage pas l’opinion de certains autres.

Mais en fait, pourquoi est que je commence à répondre ?

Amitiés à tous et particulièrement au Patron.

12)
ysengrain
, le 17.06.2016 à 09:57
[modifier]

Je n’avais jamais pensé à ce type de possibilité … bien pratique.
Vu à travers les yeux et le clavier de François, ça parait assez séduisant.

Sur un plan plus général, les sondages de ce type avec 10 propositions par questions « êtes vous, un peu, un peu plus, un peu plus plus etc… je fuis !!

13)
Filou53
, le 17.06.2016 à 10:22
[modifier]

A voté… :-)

Très intéressant, merci pour l’article.

Juste une toute petite chose, dans le retour reçu, on ne voit pas vraiment le logo qui a été choisi.

14)
François Cuneo
, le 17.06.2016 à 10:49
[modifier]

C’est vrai.
C’est parce que j’ai voulu cacher le nom, question d’humour… Faut pas faire de l’humour dans les sondages!:-)

15)
Tom25
, le 17.06.2016 à 11:07
[modifier]

Manque des « sans opinion ». Voulez-vous plus ou moins de ci ou de ça, le week-end, la nuit, les jours fériés, etc. . Ben ni plus ni moins, ça me va comme ça. Et pis vous êtes bénévoles, c’est un peu gênant de demander ci ou ça.

C’est rigolo d’avoir les question suivantes en grisées. C’est la première fois que je vois ça.

Il manquait la question « qui va gagner de la France ou la Suisse vendredi soir ? » :-) .
A ce sujet, j’ai vu une vidéo que j’ai trouvée très drôle sur FaceBook :
Nouvelle nuit d’émeutes en Suisse suite à leur qualification en 8ème de finale de la coupe du monde!.

Edit : L’email que j’ai reçu de no-reply@typeform.com était passé dans les spams.

17)
Tom25
, le 17.06.2016 à 13:09
[modifier]

Arrête ! Ca me fou le bourdon les sites où tu as un PopupMenu avec tous les âges. Plus ça va plus je dois les faire défiler :-( .

21)
Goldevil
, le 17.06.2016 à 16:12
[modifier]

J’ai répondu au questionnaire. J’ai bien l’interface très épurée.

Il existe un autre système assez sympa qui s’appelle EUSurvey. Il est totalement gratuit et sans pub. Adresse: https://ec.europa.eu/eusurvey

Il s’agit d’une plateforme de la Commission Européenne à destination de tout citoyen de l’union européenne. Je l’ai utilisé déjà deux fois et j’aime bien la variété de types de questions, la design général et l’extraction des résultats du sondage.

22)
quark67
, le 17.06.2016 à 20:40
[modifier]

Arrête ! Ca me fou le bourdon les sites où tu as un PopupMenu avec tous les âges. Plus ça va plus je dois les faire défiler :-( .

Une fois le menu pop-up sélectionné, il est possible d’entrer la valeur au clavier, puis entrée (au moins sur Safari Mac, pas testé avec d’autres navigateurs). Par exemple, en France il y a une centaine de départements, je tape 67+Entrée et le menu pop-up a sélectionné le département numéro 67. C’est plus rapide que de faire défiler de 01 jusqu’à 67…

23)
pter
, le 18.06.2016 à 01:35
[modifier]

excellent! Merci patron! je suis bluffé par le résultat car je viens de finir le questionnaire: vraiment fluide et propre. (Je cherchais un dev. pour m’aider a faire ce genre de sondage -feedback en entreprises) et je vais m’y mettre perso :P

+ merci Goldevil, je regarde aussi cette option.

24)
dpesch
, le 19.06.2016 à 14:21
[modifier]

Comme je l’ai dit dans ce sondage (auquel j’ai répondu), je ne commente pas beaucoup. Je ne sonde pas du tout, donc ce système ne me sera pas d’un grand usage. Je dois cependant faire remarquer que l’on peut répondre plusieurs fois et que cela peut évidemment fausser le résultat. Ce n’est pas gravissime concernant ce sondage en particulier, mais cela peut l’être dans d’autres cas. Tout cela me fait penser que les sondages ne sont pas fiables et qu’ils peuvent être facilement faussés.
Certains journaux télévisés font ainsi des sondages qui sont systématiquement faussés : si le sujet lui paraît sensible et que les réponses peuvent avoir un impact sur sa popularité, le Front National envoie dès le début du sondages des milliers de mails à ses sympathisants afin qu’ils votent en masse (en utilisant des IP différentes)et le résultat ressemble alors à s’y méprendre au programme du FN…